N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyMar 13 Jan 2015 - 21:40

C'était une nuit comme les autres...
Jusqu'à qu'elle ne devienne le Théâtre de la Souffrance...
Et de la Mort.

****


    « Je sais qui tu es. »


La femme leva la tête vers moi, en me regardant d'un air surpris. Peut-être pensait-elle que je mettrais plus de temps à découvrir qui elle était ? Probable. En tous les cas, je comprenais beaucoup plus la chose qu'avant. Son arrivé dans mon esprit, les circonstances de celle-ci, pourquoi avait-elle fait ça... La silhouette féminine noire sourit à pleines dents.

    « Oh vraiment ? Alors tu te sens comment ? Oh mais bien, j'en suis sûr. Ton pouvoir enfin complet... Ou presque. »
    « Presque ? »


Elle explosa de rire. Il était vrai que je sentais encore une gêne, mais j'avais un contrôle supérieur sur mon pouvoir. Qu'est-ce qui était aussi drôle ? Je l'ignorai. Mais cela n'annonçait rien de bon...

    « Bien ! Puis-ce que c'est comme ça... Je pense qu'on peut passer à l'étape suivante... »
    « L'étape... Suivante ? »


Elle leva le bras et me repoussa violemment avec ce qui semblait être une onde sonore. C'était ça, l'étape suivante ?!

    « Te prendre tout ce qui t'est cher. »


****


La nuit était douce, ce soir-là. Chacun dormant profondément, où veillant dans la nuit noire. Mais ce genre de calme n'est que l'annonce de la destruction la plus totale... Et c'est justement dans cette pénombre que l'on ressentit une chose effroyable. Le premier signe de cette apocalypse fut d'abords la quasi-disparition soudaine du Chakra du Tsugurike... Suivis d'un retour explosif. Même pour les moins senseurs, la chose était suffisamment conséquente pour que toute personne dans le palais ressente ce puissant afflux de chakra.

Les plus senseurs d'entre eux pouvait ressentir quelque chose d'étrange. Ce chakra était mêlé à une autre chose ressemblante, mais beaucoup plus noire, plus obscure, plus... Maléfique. La source ? La salle de réception du rez-de-chaussée du palais. Le Yamanaka et aussi lièvre du Shôraizen dévala l'escalier avant de se mettre avec Azumi devant la brèche : seul accès au palais. En injectant un peu de chakra, ils isolèrent ensemble cette masse de chakra immense et instable. Et à l'heure qu'il était, les Shinobis présents au palais pouvaient rejoindre cette... Chose.

En entrant dans la salle de Réception, on pouvait ressentir un flux de chakra acre, sortant tout droit de la mort elle-même. Cette noirceur hors du commun propre aux Shinobi les plus meurtriers et destructeur que le monde n'est jamais porté. Cette masse de chakra sortant et dévalant dans la pièce, s'infiltrant en vous et vous prenant jusqu'à la gorge. Une chose si souillée et impure qu'elle laisse un goût pâteux en bouche, et une odeur répugnante. Et au centre de la pièce, on apercevait une silhouette...

Masculine à première vue. De dos, on voyait de longs cheveux noirs descendre jusqu'au milieu de ce dernier. Écoutant les premiers arrivants, l'intrus se tourna vers eux... Un masque sur la bouche, un œil violet, l'autre rouge, mais malgré les signes étranges sur lui, il s'agissait bel et bien de... Sabakyô Seitô. Mais il suffisait de voir son regard pour comprendre que tout n'était pas ce qui semblait être...

    « De nouveaux jouets à toi ? C'est drôle, moi qui pensais que tu préférais jouer avec eux une fois mort, tu me surprends ! »


Un ton provocateur, respirant la moquerie et l'amusement.

    « En tous les cas, la déco est assez tristounette. J'ai envie de repeindre les murs en rouge avec votre sang ? Au moins, Onee-chan sera contente de jouer avec vous ! »


Sous son masque... Un grand sourire.

Info':
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Matawa
Informations
Grade : Nukenin Rang B+
Messages : 406
Rang : B+

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyMar 13 Jan 2015 - 22:10



Heureusement pour lui, il ne dormait pas cette nuit-là, comme si le sommeil n’avait voulu de lui, il s’était donc promené un peu sur le territoire de la base avec l’intention de chasser ses vagues souvenirs sur sa rencontre avec Aare et les répercussions de se cadeau qu’il lui avait offert. Ça ne lui pris donc qu’un instant pour rejoindre le Yamanaka et la Hyûga dans le hall d’entrée et de pouvoir porter son regard sur cette chose étrange qui s’était emparée de son maitre, visuellement semblable, on ressentait bien un chakra différent et plusieurs senseurs le confirmait déjà, murmurant des atrocités... Au même moment, Nozomi arriva elle aussi en compagnie d’une bonne dizaine d’autres gens. En tant qu’Inu son devoir était de le protéger et cette… Chose… Était apparu de nulle part… Sans réellement avoir le temps de réfléchir, il prit les choses en mains, bien que la chose soit pour le moins inquiétante en soi, il savait qu’une intervention était nécessaire et comme tout le monde était là sous le choc devant cette calamité, il donna les ordres qu’il trouvait les plus judicieux.

- Essaye d’entrer dans sa tête et de me faire sortir cette chose, je me rapproche ! Toi, la femme aux yeux blanc, cherche s’il n’y en pas d’autre et protège les si je n’en sors pas ! Nozomi ! Prépare tes bandages cette chose ne semble pas être Seitô… CEUX QUI PEUVENT COMBATTRE, PRÉPARER VOUS !

Dit-il déjà armé et près au combat. Non, car cette chose n’était pas son maitre. À toute vitesse, un tanto dans une main et un parchemin dans l’autre, Matawa contourna rapidement les quelques civils sur sa route alors que les gens continuaient d’arriver. Comme la sale de réunion disposait d’une entrée propre, il composa rapidement un mundra afin de créé un demi-dôme de pierre qui l’isolerait un peu sans toute fois cacher le combat aux autres, laissant une ouverture au cas ou d’autre tenterait une approche.

Quand il arriva au moment fatidique, il lança un Kunai en direction de son maitre, histoire de voir si celui si l’éviterait, chose qu’il fit. C’était donc le OK pour l’offensive, Seitô n’était réellement plus en possession de son corps et cette seule idée l’inquiétait grandement.

Dans un dernier bond pour s’approcher de sa cible, il débuta un coup horizontal qui ne toucha jamais le possédé. Celui-ci venait de faire un déplacement rapide et de lui envoyer un coup de pied sonore très puissant le propulsant contre un mur de la pièce, un mur qui faillit bien s’écrouler sous le choc.

État:
 

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hayashi Nozomi
Hayashi Nozomi
Informations
Grade : Genin
Messages : 1384
Rang : A

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyMar 13 Jan 2015 - 22:55

Attablée à son bureau, la jeune femme étudiait les différents livres de médecine que lui avait confié Tsubaki. Ses cauchemars étaient revenus bien plus puissants depuis qu'elle avait recouvré ses souvenirs. Et le sommeil la fuyait. Elle en profitait donc pour lire les fameux livres qu'elle avait jetés à terre il y avait quelques temps... Mais fort heureusement, ils n'en avaient gardé aucun stigmates. Alors qu'elle tournait une nouvelle page du livre, elle ressentit une sensation des plus étranges, sans pour autant savoir l'expliquer. Elle mit ses sens aux aguets. Et ce qu'elle ressentit alors fut plutôt violent.

Le chakra de Seitô. Il était déjà puissant à la base. Mais, là, elle le ressentait encore d'avantage. Et il était étrange, différent. Il semblait comme lié, ou divisé. Elle ne savait pas trop. Mais un autre chakra ressemblant fortement au sien se faisait ressentir avec la même puissance. Quelque chose clochait. Nozomi délaissa les livres, puis se dirigea vers la source. Qui la menait tout droit à la salle de réception. Elle s'y trouva rapidement. Tout comme les autres senseurs. Ils avaient tous ressenti cet étrange chakra, qui semblait appartenir à Seitô mais qui n'était pourtant pas tout à fait le sien.

Mal être. C'est ce qu'elle ressentit en se trouvant dans la pièce, en rejoignant les autres. Un chakra sombre et malfaisant. Qui lui faisait penser à celui de Goren et de Yusuke. Sauf qu'il appartenait à l'homme qu'elle aimait... Que s'était-il donc passé? Elle posa les yeux sur la silhouette d'où émanaient les étranges sensations. Des cheveux longs...? Était-ce vraiment lui? Il se retourna, et elle le reconnut. Il était pourtant différent, aussi. Ses yeux changeant constamment de couleur, d'ordinaire. Mais ils adoptaient alors une couleur similaire en même temps. Hors, là ils étaient tous les deux d'une couleur différente.

Encore plus surprenant: la personne qui prit la parole n'était pas... Lui. Il s'agissait apparemment d'une femme, puisqu'elle avait dit qu'elle serait "contente". Et celle ci semblait provoquer les personnes présentes. Chose qui marchait apparemment assez bien. Surtout sur le plus impulsif d'entre eux. Qui prit la parole pour donner différents ordres. Il lui demanda de préparer des bandages... Elle arqua un sourcil, mais ne releva pas l'insulte. Ce n'était franchement pas le moment. Il attaqua ensuite directement Seitô.


- "Non, ne fais pas ça!"

Mais il était déjà trop tard, l'entêté avait foncé tête baissée. Et se fit recevoir plutôt violemment. Nozomi l'observa le temps de se rendre compte qu'il n'avait rien de grave. Puis elle s'adressa à... La silhouette.

- "Qui es-tu? Et que fais-tu à Seitô?"

Puis son regard passa au Yamanaka, avant de retourner sur la "chose". Si elle ne la renseignait pas, peut être que lui le pourrait. Et qu'il obtiendrait des informations utiles pour la suite des évènements. Pour sa part, elle ne comptait pas attaquer. Mais se préparait tout de même à devoir se défendre, au cas où...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Natsuno Tsubaki
Natsuno Tsubaki
Informations
Grade : Aizuyake / Nukenin de rang A
Messages : 693
Rang : A+

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyVen 16 Jan 2015 - 14:18



Tsubaki était encore éveillée et n’arrivait pas à trouver le sommeil dans un repos qu’elle aurait pourtant bien mérité. L’absence de son âme sœur ne l’aidait pas à plonger dans les bras de Morphée, pour peu que ceux-ci soient aussi doux que ceux de sa jeune amie. Même le Genjutsu que lui avait apposé Rin n’avait pas eu l’effet de la détendre. Pourtant, quoi de plus reposant qu’une plage où l’on se sentirait dorer tranquillement, même si ce n’est qu’une illusion ? La Buta se retournait donc dans son lit avant de grommeler, et de sortir de sa chambre, kimono enfilé, en prenant soin de ne pas réveiller son chat, qu’elle jalousait de sa paresse nocturne.

Elle eut l’idée de se rendre à l’aile féminine pour rejoindre sa chère et tendre, mais ne voulait pas réveiller son ange. Elle décida tout de même d’aller l’observer dans son sommeil, elle et sa chevelure d’or. Ainsi commença-t-elle à remonter les marches des étages inférieurs, imaginant déjà Milly en plein pays des songes. Le Genjutsu, s’il n’arrivait à l’endormir, la rendait tout de même beaucoup plus détendue.

Mais sa marche nocturne ne se fit pas plus loin que la salle de réception alors que les marches faisaient résonner les cris de membres qui ne lui semblaient que suspects. A peine eut-elle posé pied à l’étage que la scène lui apparut clairement. Un certain nombre d’individus était rassemblé autour d’un seul, un que la fleur n’eut pas de mal à reconnaître : Seitô. S’il percevait l’atmosphère anormale des lieux, l’esprit embrumé de la jeune fille ne semblait pas prendre toute mesure de ce qui était en train de se passer. Loin d’être pareille à une droguée, elle ne pouvait pas saisir tout l’ampleur de ce qui se passait.

Les étonnements ne se faisaient que plus et l’assaut raté de l’Inu n’avait fait que la conforter dans l’idée que quelque chose de plutôt moche arrivait à son Fou. Et si cela venait à l’affrontement, elle savait qu’il y aurait des dégâts. Et elle ne supporterait pas de perdre son précieux palais. Heureusement qu’il y avait eu des travaux, et qu’elle avait procédé à quelques aménagements. Cela ne serait pas suffisant longtemps, mais les sceaux qu’elle avait fait poser dans les murs et qu’elle avait réécrits par la suite serait utiles pour absorber certains chocs.

« Ce sera retenu sur ta note. » Grommela-t-elle alors qu’elle joignait ses mains.

Usagi, Saru, Tora, Ryû, Hitsuji. Les signes déclencheurs des sceaux, les mudras d’un sort qui n’avait lieu que dans ce palais : Kabe No Kage (L’Ombre du Mur). La barrière énergétique tiendrait un bon moment, mais pas indéfiniment. Elle prenait trop de chakra et de concentration pour que Tsubaki puisse lancer un nouveau sort complexe en même temps. Ce serait donc aux autres d’assurer. Et ils avaient intérêt à faire un minimum attention.

« Celui qui me le calme avant qu’il ne détruise tout, je lui donne une prime ! Alors bougez-vous ! »

Elle n’espérait plus que les dégâts, humains comme matériels, ne soient pas trop élevés, et qu’elle n’ait pas à faire appel à toute une équipe aux tarifs exorbitants pour réparer tout cette pagaille, ou pire, que rien ne soit réparable.



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyVen 16 Jan 2015 - 14:22

Les gens présents avaient vite compris qu'il n'avait pas ici à faire au réel Sabakyô Seitô. La chose ayant pris possession de son corps souriait, et son regard respirait la provocation, et l'envie de jeu. L'envie d'un jeu dangereux, voir mortels pour les êtres présents ici. Mais qu'est-ce qu'elle en avait à faire ?

En tous les cas, les premiers arrivants étaient assez marrants dans leurs genres. Surtout le premier qui n'écouta même pas cette femme aux cheveux blancs qui semblait beaucoup plus raisonnable. Son premier assaut fut un simple Kunai que le corps esquiva sans la moindre difficulté. Armé d'un simple Tanto, l'élève du Shinobi dont l'esprit était absent attaqua le corps de son propre Maître... Hélas, sans effet. Dans un mouvement rapide dépassant de loin la vitesse commune, l'être frappa de pleins fouets Matawa. Usant d'un chakra Onkyôton relativement dense, le blondinet se fit violemment expulser dans le mur. Passant une main dans ses cheveux, la chose prit un ton moqueur.

    « Hé bien ? C'est ça ton élève ? Alors en plus d'être imprudent, il est d'un niveau médiocre ? C'est amusant que tu le protèges autant ! Ta petite copine semble avoir un peu plus de jugeotte. Il devrait peut-être prendre exemple ! »


Elle respirait la provocation, puis son regard se posa sur Nozomi.

    « Qui je suis ? Mais je ne suis personne ! Qu'une Ombre d'un temps lointain ! Un souvenir du passé ! »


Le Yamanaka observait la chose, d'un air relativement inquiet. Il vit le regard de Nozomi mais il n'arrivait pas à avoir une réponse. Alors, il s'avança se postant devant la chose, Azumi à ses côtés. Cette fois, ils allaient devoir combattre, et c'était du sérieux. Prenant un air mélancolique, le Yamanaka prit la parole...

    « Alalala... J'ignore ce que tu as fait Seitô, mais si je ne puis prendre le contrôle de ton corps, je vais devoir agir de façon plus... Active. Aux grands maux les grands remèdes. »


Ses yeux s'ouvrirent, laissant voir des pupilles d'émeraude brillante d'un éclat sans pareil. La Hyûga activa ses Byakûgan... Et soudainement, l'Ombre disparue...

    « C'est toi que je vais éliminer en premier... »


Elle était derrière Nozomi. Mais comment était-ce possible ? Il n'y avait pas de temps pour réfléchir, car son poing chargé d'une dense masse Onkyôton se dirigeait avec rapidité sur la Doctoresse...

Spoiler:
 


Dernière édition par Sabakyô Seitô le Ven 23 Jan 2015 - 0:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Matawa
Informations
Grade : Nukenin Rang B+
Messages : 406
Rang : B+

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyVen 16 Jan 2015 - 17:39



Après s’être fait expulser comme une feuille contre le mur, Matawa s’était rapidement remit sur pied, accompagner d’une sorte de pulsion au niveau du torse, il lâchât rapidement son arme pour y porter sa main et serrer cette douleur comme si se simple geste allait contenir la créature qui sommeillait en lui. Une chose étrange était encore en train de se produire… La chose qu’Aare avait posée en lui voulait sortir…

Écoutant les dires de la femme qui avait pris possession de son maitre était facile en comparaison, mais son corps ne resta pas devant lui trop longtemps. Seitô avait disparu ! C’était assez pour lui donner une mini crise cardiaque, tous ses gens n’avaient pas la moindre chance contre lui à son état normal alors qu’arriverait-il s’il était possédé ? Et qu’est-ce que s’était que se coup ? Une sorte de vague l’avait frappé, mais il ne se rappelait pas d’un Seitô maitrisant le futon ?

Il c’est téléporté ? Pensât-il, il pouvait donc employer toutes ses techniques ? S’était dangereux, très dangereux pour une personne capable de tous les plonger dans un sommeil profond d’un simple coup de gaz et voilà qu’en plus cette Buta intervenait en renforçant les murs ? Quel gaspillage d’énergie… Les murs se n’étaient qu’une question de secondes pour les reconstruire avec une maitrise du Dôton comme la sienne, il en avait bien fait la preuve avec son demi-dôme.

- Les murs ne sont vraiment pas une priorité Tsubaki ! Cria-t-il tout en courant vers Nozomi. Seitô maitrise les gaz et un emplacement clos est plus dangereux pour nous, ouvrer des fenêtres des portes tout se que vous pouvez pour disperser un éventuel gaz !

Non de dieu, s’attaquer à Seitô était une chose, mais s’y prendre sans savoir de quoi il était capable s’était pire encore… Ils seraient tous bientôt faits comme des rats, puis le voilà près à porter un coup sur la doctoresse… Allait-il avoir le temps de la protéger ? Probablement pas, mais il pouvait contrattaquer en espérant qu’elle puisse se défendre toute seule.

Bondissant sur son muret de pierre, il vit le duo d’Aizuyakes qui comptait passer à l’action, la femme au Byakûgan et le Yamanaka serait des atouts intéressants dans un tel combat, mais il devait distraire son maitre fin de leur laisser une chance de frapper. En l’air, il composa un mundra unique avant de porter ses mains à sa bouche et de souffler sur son maitre un jet de flamme concentré qui prit vaguement la forme d’un renard. L’attaque ne visait que lui et Nozomi n’aurait qu’à se défendre elle même sans se soucier de sa propre attaque.

État:
 


Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Tatsuo
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyVen 16 Jan 2015 - 19:23

Allongée dans l’un des lits de l’infirmerie, l’Aburame regardait fixement le plafond n’arrivant pas à trouver le sommeil. Si elle était encore vivante après les événements qui s’étaient déroulés sur l’île c’était uniquement grâce à cette doctoresse. L’Uma. Peu sûr que sans chakra et alors que ses insectes s’étaient déclarés la guerre dans son organisme elle aurait pu survivre bien longtemps, les multiples hémorragies internes ayant eu presque raison d’elle. Elle souffrait toujours de ses multiples lésions mais au moins elle était bel et bien en vie. Tournant la tête, elle regarda la grande jarre qui trônait à ses côtés. Tendant la main dans sa direction, elle y insuffla un peu de son chakra. Ses insectes.

Son organisme ne pouvant supporter d’avantage de mouvement interne, elle avait trouvé ce moyen afin d’éviter toute agitation qui ralentiraient sa guérison. Une Aburame sans insectes. Quelle ironie. Seule la reine et quelques-unes de ses fidèles continuaient à demeurer en elle lui permettant de garder une certaine autorité sur le nouvel essaim mais elles se faisaient aussi discrètes que possible afin de ne pas la faire souffrir d'avantage. Ramenant sa main le long de son corps dans une petite grimace, l’Aburame se remit à contempler le plafond, ses pensées vagabondant entre les Furyous, le Shoraizen et Konoha. Depuis quand le monde était-il devenu si compliqué…

Fronçant subitement les sourcils alors que tous ses sens la mettaient en alerte, Miko put, comme tout le monde au QG sûrement, ressentir une masse importante de chakra … un chakra assez … particulier. Noir, haineux, vengeur. Le Shoraizen était-il attaqué ? Ou était-ce l’œuvre de l’un des membres ? Tout cela ne lui plaisait que peu. Se redressant avec mal, l’Aburame revêtit en hâte un manteau afin de cacher sa tenue de patiente. Prenant une longue respiration elle essaya de savoir ce qu’il se passait. Même sans abriter d’insectes elle avait ses propres ressources. Elle ne reconnaissait pas l’odeur de l’inconnu. Enfin si … mais celle-ci semblait altérée. Seitô ? Plusieurs personnes s’étaient dirigées vers les lieux, elle en reconnaissait certaines. Notamment l’Uma. Tout cela clochait et elle n’était pas du genre à attendre paisiblement la mort. Elle avait une dette à rembourser et ce même si elle tenait à peine debout.

Débouchant l’ouverture de la jarre, elle en fit sortir ses insectes avant de se mettre à courir pieds nus en direction de l’entrée. Chaque pas était une torture mais … les hostilités semblaient déjà engagées. Du moins le chakra de celui qu’elle identifiait comme Seitô s’était déjà répandu tout autour de lui. Et quand on connaissait ses capacités de Sabakyô... La scène se rapprochant, son flair n’en était que meilleur, lui permettant de localiser avec précision la position de chacun. Pourquoi personne ne réagissait alors que la pseudo présence maléfique se trouvait au milieu d'eux ? Amplifiant la vitesse de ses insectes pour qu’ils la dépassent et se rendent sur place avant elle, l’Aburame changea l’ordre alors qu’elle déboulait dans les escaliers visualisant la scène. Un prêté pour un rendu.

    Que ...


Toussotant, l’Aburame s’appuya sur le mur afin de se soutenir avant de cracher une gerbe de sang.

    Que se passe-t-il ? Seitô ?


Regardant autour d’elle elle analysa la situation, même dans son état lamentable elle restait une kunoichi forte de plusieurs dizaines d’années d’expérience. Incitant ses insectes à attaquer alors qu’ils venaient de s’interposer entre Nozomi et de la menace afin d’absorber l’attaque, l’Aburame était toutefois perdue. Ce qu’il se passait ne semblait pas être un entraînement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Aburame Ryosei
Aburame Ryosei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyDim 18 Jan 2015 - 2:22

Bâillement. Une nuit calme et paisible commençait, après une dure journée. Mon altercation avec le nécromancien ne m’avait pas facilité la vie de ces derniers jours, mais je m’en étais remis bien assez vite. Oui, un scalpel de chakra à pleine puissance dans la cuisse, ça ne fait généralement pas du bien. J’ai pu m’en remettre néanmoins, l’entraînement avait pu reprendre, j’ai pu apprendre de nouvelles capacités et un nouveau don. Bien pratique. En tout cas, une bonne nuit de repos ne ferait pas de mal, d’autant plus que je ne devais pas forcer. Ordre du médecin. Bouh.

Le sommeil arriva bien assez vite... contrairement à d’autres. J’sais pas pourquoi, mais dans cette organisation, y a personne qui dort la nuit. Un truc de dingue. Moi la nuit, je dors. Le sommeil, c’est sacré.

Néanmoins... mon sommeil fut de courte durée. Des cris, des bruits suspects. Et une sensation bien étrange, me sortit de mon sommeil. Combien de temps j’ai dormi ? Boarf, vingt minutes environ ?

    MAIS FAITES MOINS DE BRUIT BORDEL !


Oui. Y a des jours où j’espère encore me faire entendre dans une base aussi immense, tout en haut de mes quatre étages. Bien sûr que non, personne ne m’a attendu depuis les chambres. J’ai sans doute juste réveillé les quelques autres membres rares de l’organisation qui avaient eu la bonne idée de dormir. Décidément...

Seulement... à peine avais-je fini de crier, que je sentis quelque chose d’étrange. De vraiment étrange... les chakra s’agitaient, en bas. Dont un en particulier, qui était celui de Seitô. Enfin, pas vraiment. Il n’y avait pas que son chakra... c’était étrange. Comme s’il était mêlé à quelque chose d’autre, en bien plus froid et ténébreux. Comme si... ce n’était pas lui. Hm... ils ont peut-être bien fait de faire un boucan pas possible.

Sans perdre un instant, je sortis de mon lit à toute allure, ne prenant même pas la peine de me vêtir d’une tenue potable. Oui, mon pyjama suffira. Ça vous dérange ? J’suis beau avec, avouez.

Bref. À toute allure, tout en restant discret, je dévalais les escaliers. Durant ma descente, je fermais les yeux un bref instant, pour me concentrer. Une seule seconde suffit, pour que mes sens se retrouvent tous en alerte. Ainsi... pas de coup inattendu. Je ne savais pas à quoi m’attendre... je dois dire que j’étais plutôt inquiet de ressentir le chakra de Seitô dans cet état-là. Pourquoi ? Qu’est-ce qu’il y avait en bas, pour qu’il y ait un tel grabuge... ?

Premier étage. Je vis la scène, depuis la rambarde de l’escalier. Me tenant en haut, j’observai la scène, tout en activant un sceau présent sur le revers de ma main droite. Un combattant de l’ombre, fait d’encre uniquement apparut alors, avant de disparaître entièrement du champ de vision de toutes les personnes présentes sur le terrain. L’invocation glissa sur la rampe d’escalier, pour s’approcher de Seitô possédé. Je l’aurais bien branché pour obtenir des réponses, mais j’avais bien compris que c’était inutile. Si c’était possible, les autres auraient réussi à en savoir plus, non ? Et puis, je tenais à rester le plus discret que possible, bien que je me doute que ce n’était pas aussi simple que ça. Surtout qu’en pyjama, je suis tout sauf crédible... m’enfin. N’en parlons pas.

L’invocation d’encre s’approcha alors du Sabakyô, doucement, prêt à lui fondre dessus après l’offensive de flammes de Matawa, pour s’en prendre à lui, en même temps que les insectes de l’Aburame, qui était également présente. Bien qu’elle n’avait pas l’air d’être très en forme... bien pire que moi, même.

Toujours d’en haut des escaliers, je brandis ma main gauche pour délivrer la créature scellée sur celle-ci. Un corbeau d’encre fila au-dessus de leur tête, pour éclater en une simple gerbe d'encre. De toute façon, c'est pas moi qui fait le ménage ! Je fixai ensuite mon maître, sans doute possédé par quelque chose, ou quelqu’un... quoique ce soit, il va falloir s’en débarrasser.

    Seitô...


Le regard se fit plus dur, alors que ce murmure venait de détruire le silence que je m’étais imposé, tandis qu'une petite pluie de ce liquide noir qu'est mon encre s'abattait sur toute la salle de réception.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hayashi Nozomi
Hayashi Nozomi
Informations
Grade : Genin
Messages : 1384
Rang : A

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyDim 18 Jan 2015 - 21:03

Tsubaki arriva à son tour. Celle ci s'occupa de... Protéger les murs. D'accord, c'était important qu'il ne s'effondre pas sur eux-mêmes. Mais tout de même... Matawa lui en fit la remarque. La silhouette, ou plutôt Seitô, répondit à sa question. Elle était une ombre du passé. Nozomi fouilla dans ses souvenirs, mais ça ne lui disait rien. Si elle faisait partie du passé de Seitô, alors celui-ci ne lui en avait pas parlé. Elle échangea un regard avec le Yamanaka. Peut-être pourrait-il en savoir d'avantage? Ça n'en avait pas l'air. Il ne pouvait pas entrer dans son esprit. Étrange.

Puis elle ne saisit plus rien de ce qu'il se passait ensuite. Tout était... Étrange. Elle avait le cerveau en compote, et elle avait l'impression que son esprit lui échappait. Elle n'arrivait plus à réfléchir. Pourtant ses sens lui indiquaient qu'elle était en danger. Et tout ce qu'elle vit ensuite fut une masse d'insectes devant elle. La protégeant de... Quelque chose. Mais quoi? Seitô... Il était maintenant à côté d'elle. Comment? Et quand? Elle recula d'un pas. Comment n'y avait-elle pas pensé plus tôt? Du gaz! Évidemment, il étai un Sabakyô. C'était mauvais de ne pas pouvoir réfléchir comme elle le souhaitait. Une chose se posta derrière la silhouette. Matawa lança un renard de feu. Et elle en profita pour faire parcourir du chakra à l'intérieur de son propre corps. D'infimes éclairs vinrent désintégrer le gaz présent à l'intérieur d'elle-même.

Voilà qui était fait. Son cerveau était encore un peu en coton mais elle était libérée de ça. Pour combien de temps? Car le gaz était toujours présent dans l'air. Élément qu'elle ne maitrisait pas. Maintenant qu'elle s'était défaite de ça, elle pouvait agr à sa guise. Elle fit quelques sceaux et plusieurs éclairs sortirent de ses doigts. Qu'elle dirigea vers Seitô. Elle murmura:


- "Désolée, Seitô-kun..."

Mais il fallait bien qu'elle fasse quelque chose, elle aussi. Ils devaient le neutraliser. Que se passait-il dans sa tête? Même le Yamanaka ne pouvait pas y pénétrer. Elle jeta un coup d’œil à la pièce. Miko était descendue. Elle était encore mal en point, mais se battait pourtant. Nozomi aurait pu la soigner d'un seul coup. Et effacer sur son corps cette rencontre avec les deux furyous. Mais le cas de l'Aburame était particulier, justement à cause de son clan. Tout son corps était empli d'insectes. Insectes qui s'étaient battus entre eux à l'intérieur d'elle-même. Les dégâts internes avaient été considérables, tout comme les pertes des alliés de Miko. Le nombre des animaux qui restaient encore en elle était fortement réduit. Et ceux qui restaient était affaiblis par la bataille qu'ils avaient dû livrer. Nozomi ne pouvait pas soigner le corps de Miko comme elle l'aurait voulu. Car elle aurait ainsi risqué d'en blesser d'autres, ou de les tuer. Elle ne savait pas les effets que son chakra aurait pu avoir sur eux. Ils étaient habitués à celui de Miko. Mais recevoir un chakra extérieur, dans leur habitat? Du coup, la jeune femme soignait l'Aburame petit à petit, et sa convalescence était longue.

Kôhei était arrivé lui aussi. Dans une tenue, hé bien... Confortable pour dormir. A bien y penser, c'était vrai qu'ils étaient tous habillés normalement. Mais il était encore un adolescent, il avait besoin de davantage de sommeil qu'eux. Quoique... Il n'était pas bien loin de l'âge de Matawa. Il était peut-être tout simplement normal, et c'était eux qui étaient tous insomniaques. Elle se tourna vers les deux nouveaux arrivants.


- "Attention, il y a un gaz dans l'air!"

Ainsi, ils étaient prévenus. Il fallait maintenant savoir si toutes leurs attaques avaient eu un effet sur le possédé. Car c'était visiblement cela qu'il se passait. Ce qui indiquait pourquoi le Yamanaka ne pouvait pas entrer dans sa tête. Puis elle s'approcha de la personne la plus proche d'elle pour la sortir à son tour des effets du gaz.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Natsuno Tsubaki
Natsuno Tsubaki
Informations
Grade : Aizuyake / Nukenin de rang A
Messages : 693
Rang : A+

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyDim 18 Jan 2015 - 22:47



Le gaz, un gaz qui aurait expliqué la téléportation de Seitô : un gaz hallucinogène. Mais pour Tsubaki, il se révèlerait autrement plus grave. Le Genjutsu qui l’atteignait n’émettait qu’une réaction en chaîne qui faisait d’elle l’équivalent d’une véritable droguée. Elle n’avait plus aucun contrôle sur sa raison et son esprit dérivait autre part, dans le berceau d’une douce enfance alors que son corps ne suivait plus la situation sans le règne de son esprit.

Tout le monde s’affairait devant elle, sans qu’elle n’y entende rien. Alors que Nozomi s’affairait pour aider Miko, la fleur observait quelque fantasme inhérent à sa réalité perturbée. Elle n’avait plus cure de ce qui l’entourait comme réel objet d’intérêt, et la seule partie seine qui restait de son psyché se battait pour maintenir le sort qu’elle avait lancé, non sans mal. Ainsi même, alors que Kôhei avait débarqué dans sa tenue de nuit, la seule pensée qu’elle put émettre fut :

« Oh ! Qu’il est mignon ! A quoi il ressemblerait déguisé en panda ? Et pourquoi pas un koala ? Non, c’est mieux un panda. Quoique, une merguez volante. Un nem sous-marin ! »

Devant ce fil de pensée peu commun pour un être raisonné, le corps ne fit que céder à un ensemble de mots tout aussi altéré de sens :

« Je dois retrouver un chou-fleur dans les montagnes ! Je ne dois pas être en retard. »

Cette situation ne présentait que danger pour ce qui se présentait devant elle. Mais l’utilité de la jeune femme n’était pas encore révolue. Quelque part, au fond de son cerveau résidait une entité qui n’avait pas été soumise à l’illusion de son amie. La Serei, sortie de son sommeil, observa la scène et l’état de son hôte.

« Tsubaki ? Tsubaki ?
- Tu es un poney ! Un vrai poney ! Comme les licornes ? »

Cette conversation mentale autrement douteuse fit comprendre à l’invitée qu’elle devait prendre les rênes. Heureusement, sa volonté n’aurait pas de mal à dominer celle de la fleur, qui se replia dans les méandres de son être psychique. La seule influence néfaste qu’il en restait demeurait ce gaz, et il fallait agir, vite. Le Cheval s’était débarrassé du gaz par des éclairs… Eclairs qui embrasaient les molécules. Mais ils ne pouvaient pas emplir la pièce de pure électricité, c’était impossible, et tant bien que, elle aurait été mortelle, assurément. Non, ici, il fallait du feu.

Finalement, la barrière érigée par Tsubaki pourrait leur être utile. Elle éviterait la propagation des flammes hors de la salle. Il fallait essayer. Mais il faudrait aussi de l’eau pour protéger tout le monde, et la solution ne serait que temporaire. Que faire ? Que faire ? Que faire ?! Il fallait essayer, et voir ce qu’il en était.

« Les enfants, ma barrière va servir, finalement. Il faut mettre le feu à la salle. Dites-moi qu’on a beaucoup de manipulateurs de Suiton et de Katon. »

Elle pouvait à présent lancer un sort en plus simultanément, mais elle ne pouvait assurément pas protéger tout le monde ni allumer la salle. Peut-être, en se déshabillant… Non, je m’égare, là. Vite, je reprends le fil ! Quoique, non, en fait, je vais vous laisser vous débrouiller, maintenant. Je retourne me coucher, et je vous laisse la suite. Allez, ciao, le narrateur se casse !


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kaguya Milly
Kaguya Milly
Informations
Grade : Genin
Messages : 1600
Rang : A+

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyLun 19 Jan 2015 - 13:22

Doux, moelleux, chaleureux aussi. Vous savez, les nuages dans vos rêves, c’est vraiment la meilleure chose qui soit. On s’y sent bien, et pour rien au monde on aimerait quitter ce fantastique pays qu’est notre imagination. De l’extérieur, j’étais en fait blottie contre mon oreiller, ce dernier remplaçant un traversin inexistant, la couette en grande partie hors du lit. Seuls mes pieds étaient encore au chaud, mais rêver de Tsubaki suffisait à me réchauffer. Huhu, que c’est nian-nian hein. Et pourtant ce n’était que le début, je vous assure !
Je rêvassais de tranquillité donc, de douceur et surtout de calme, mais un brouhaha s’éleva peu à peu dans ce monde paradisiaque, jusqu’à me faire ouvrir les yeux. Grognon, je me redressai lentement en me frottant les paupières. Qu’est-ce qui pouvait bien se passer, et surtout qui foutait tout ce bordel ? On a pas idée à faire autant de vacarme en pleine nuit !

Je me levai contre, réajustai mon tee-shirt blanc très nettement trop grand pour moi, mais c’est voulu je vous assure, afin qu’il cache à nouveau jusqu’à mi cuisses et sortis de mon étage. Visiblement je n’étais pas la seule que ça gênait, vu que d’autres se mouvaient derrière leurs draps. Une explosion retentit soudainement, faisant légèrement trembler le bâtiment.

« Woh, mais ils sont pas bien ou quoi ?! » Lâchai-je depuis la petite plateforme du premier étage qui reliait les deux morceaux du bâtiment.

Ça se passait en-dessous. Dans la pièce qui servait de hall d’entrée. Un vacarme monstre, comme si certains se bâtaient. Depuis mon perchoir je pouvais observer la majeur partie de la scène, et effectivement, c’est le bordel. Mais il n’y avait pas la moindre trace d’ennemi ou d’intrus, quel qu’il soit. Mais alors pourquoi faire tout ce tapage ? Il y avait Nozomi par là, Seito là-bas je crois, Matawa aussi, même ma Tsubaki participait ! Tiens, Kohei aussi, avec sa bouille de jouvenceau. Mais pourquoi tout ce raffut ?

« Hey ! Tsubaki ! Allo ! Tsubaki ! » Hurlai-je à la demoiselle sans vouloir descendre, puis finalement je haussai le ton pour m’adresser à tout le monde. « Il se passe quoi ?! Vous pouvez pas jouer tranquillement nan ?! Y en a qui dorment merde ! Faites moins de bruit, ou aller vous taper dessus dehors !! Bougez-vous le cul !! Sinon je descend et vous allez prendre cher !! »

Après quoi je repartis dans mon lit, de mauvaise humeur. Nan mais c’est vrai quoi, quelle bande de gosse ! Ils peuvent pas construire des châteaux en bois avec des cubes, comme tous les marmots de Kiri, plutôt que se taper sur la figure ? A croire qu’il manque vraiment une mère ici. Un bon coup de pied au derrière, ça a jamais fait de mal à personne.
Je me lovai à nouveau dans mes draps, d’ailleurs j’en profitai pour récupérer la couette aussi, pris mon oreiller et le serrai à nouveau contre moi tel un doudou. Aller, retour au pays des rêves. Retour au pays … des …rêvvv…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyDim 25 Jan 2015 - 18:58

Incapacité à réagir ? En vérité, il fallait clairement dit que tous les Aizuyake n'avaient pensé au Gaz qu'après y avoir subit les effets néfastes. Dans ce lieu restreint, il fallait dire que Seitô avait grandement l'avantage. Alors comment faire ? Hiriko s'apprêtait à agir, quand soudainement, le Tsugurike visiblement sous possession d'une chose maléfique, arriva juste derrière Nozomi. Ils n'avaient pas eu le temps de réagir mais, grâce à on ne sait quel miracle, certains membres avaient eu le temps d'intervenir.

Voyant la source de flamme, de foudre et d'insecte, la chose fit une brusque concentration de chakra qui se libéra sous forme d'onde sonore omnidirectionnelle. Tous, sans exception, était repoussé contre une partie de la pièce, mais les murs avaient réussi à absorber le choc. Et pas que ! Hiriko avait mis sa main devant lui et avait apparemment riposter afin d'empêcher l'écroulement du palais. Il fallait faire attention, et surtout, il fallait faire quelque chose... Et vite. Ecoutant probablement les réactions, l'être qui contrôlait le Maître des Lieux se calma soudainement, avant d'annoncer d'une voix froide.

    « Pourquoi cherchez-vous Nee-san ? N'êtes-vous pas ceux qui ne font que puiser dans sa force pour nourrir vos dessins personnels ? Aucun de vous ne pense à Nee-san. Aucun de vous n'est digne de ce qu'il est. Vous ne faites qu'appelez quelqu'un que vous n'avez jamais vu... »


Hiriko regarda la chose, et son esprit se connecta à chacun des membres encore présents.

    « Écoutez... Cette chose n'est pas Seitô. Elle est dans son esprit, il suffit donc de la neutraliser par l'esprit afin de mettre un terme à tout ceci. Matawa, Nozomi, vous viendrez avec moi dans l'esprit en question. Les autres... Il faut tenir un maximum de temps. Ici, il ne s'agit pas de le vaincre, mais bien de tenir le combat. »


Ramenant Nozomi et Matawa par un simple Jutsu Futon, le Yamanaka composa ensuite d'autres Mundra. Une sphère de terre les entoura, avant qu'il ne s'enfonce dans le sol. Azumi se mit en position de combat et fonça sur elle. Esquivant les multiples attaques de la Hyûga, l'être l'a repoussa avec une violente vague de son...

    « Vous voulez toujours jouer ? »


****

Les deux Aizuyake qu'étaient Myouga Nozomi et Hyô Matawa furent transposés dans ce qui semblait une salle totalement noire. On ne distinguait pas les murs, et le sol semblait être de l'eau. Plus loin, à une quinzaine de mètres, ils pouvaient y voir une femme ressemblant à deux gouttes d'eau au Chef du Shôraizen. Hormis qu'elle avait les cheveux longs, les traits du visage beaucoup plus fins, et une poitrine. En tenue noire, légèrement déchirée, elle caressait les cheveux du Tsugurike murmurant une voix qui semblait résonant dans l'immensité de la salle.

    « N'est-il pas magnifique quand il dort ? Si apaisé... Ce monde lui a tout prix, et pourtant, il continue à se battre pour lui... Mais où est la justice de ce monde ? »


Sa tête se redressant, elle fixa les protagonistes, continuant son mouvement de caresse...

    « Regarde qui est là... Ta bien-aimée et celui qui est destiné à t'éliminer... Qu'est-ce que tu comptes en faire, mon frère ? »


Seitô ne répondait pas. Il restait là, inanimé...

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Matawa
Informations
Grade : Nukenin Rang B+
Messages : 406
Rang : B+

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyDim 25 Jan 2015 - 22:30



Arriver dans l’esprit du Sabakyô, Matawa, Nozomi et Hiriko eurent une belle petite surprise, voilà que devant eux se tenait le Seitô qu’il connaissait tous et sa sœur bien-aimée. Il la connaissait pour l’avoir déjà vue, dans le village lors de l’attaque du Yamanaka, cette même journée ou il avait pris conscience que son maitre était membre de l’Anbu. Seulement, cette fois-là, elle n’était qu’un corps sans vie répondant à la maitrise de son sang. Aujourd’hui c’était bien différent, elle se tenait là, prête à les affronter tous.

Puis, elle se mit à parler, parlant d’une bien aimer et d’un bourreau… Instinctivement, l’ancien Hyô jeta un petit regard sur Nozomi, les rumeurs étaient donc fondées, il se rendit également compte que le Yamanaka n’était pas présent ici, c’était seulement eux quatre.

Tout en faisant abstraction de la troublante partie qui le concernait, Matawa s’avança, doucement les mains relever pour montrer à la femme qu’il ne comptait pas l’attaquer.

- Écoute moi, je te connais ! Tu es la sœur jumelle de Seitô et comme lui tu sembles en connaître beaucoup sur toute cette histoire, mais ceci te rappelle quelque chose ?

Dit-il en lui montrant la bague qu’il avait au doigt.

- Effectivement, le monde à tout pris à ton frère, toi y compris puisque tu est supposer être morte depuis bien longtemps, mais le brouillard solitaire n’est plus… Il possède se qui est aujourd’hui son monde. Un monde dans lequel tu possèdes toujours ta place. Je me rappelle bien, Seitô n’est pas le fondateur originel du Shôraizen, c’est votre ancien maitre qui dispose de cet honneur, alors pourquoi t’en prend tu à nous ? Toi qui autrefois faisais également partie de notre ordre ?

Il n’avait plus qu’a attendre, car c’est tout se qu’il pouvait dire pour tenter de la raisonner, mais Matawa était près, l’affronter ici et maintenant était la dernière chose qu’il souhaitait, mais pour lui, il sacrifierait sa vie, sans hésiter.

- Relâche-le, il fait tout ça pour toi ! Pour nous ! Tu devrais être la mieux placée pour comprendre se qu’il fait !


Puis…

- Les Larmes d'Ame sont infinies et impénétrables.

Fini il par chuchoter...

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hayashi Nozomi
Hayashi Nozomi
Informations
Grade : Genin
Messages : 1384
Rang : A

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyLun 26 Jan 2015 - 11:58

La Buta émit des paroles incompréhensibles. Peut-être était-ce un language codé? Cherchait-elle à leur dire quelque chose sans que Seitô ne comprenne? Nozomi réfléchit mais ne vit pas à quoi pouvait se rapporter le chou fleur. Les montagnes pouvaient être la base. Ne pas être en retard pouvait signifier de ne pas manquer son coup. Mais le chou fleur? Ce fut sa deuxième phrase lancée un peu plus tard qui la mit sur la voie: peut-être faisait-elle allusion à un nuage de fumée due au feu. Du feu... Un frisson la parcourut à cette idée. Elle avait beau avoir étudié le maniement du suiton, elle n'avait toujours pas réussi à vaincre sa peur du feu pour autant.

- "Tu ne comptes pas vraim..."

Elle s'était tournée vers elle pour lui parler. Mais fut coupée das sa phrase par une onde de choc la repoussant violemment. La jeune femme fut légèrement sonnée en heurtant le mur mais se releva prestement. L'inconnue prit la parole à nouveau. Elle les accusait de puiser dans la force de Seitô. Et qu'ils n'étaient pas dignes de lui. Vraiment? Peu importe qui était l'esprit qui avait prit la place de Seitô, mais il avait une bien basse opinion de ses compagnons du Shôraizen. Compagnons qu'il avait choisis personnellement.

- "Et pourquoi ne le laisses tu pas en décider par lui-même?"

Seul Hiriko lui répondit, ainsi qu'à tous les autres présents dans la pièce. Par un message télépathique. Il voulait qu'ils entrent... Dans l'esprit de Seitô?! Ne risquaient-ils pas de l'abimer encore plus que ce qu'il n'était déjà? Et était-ce au moins seulement possible? La réponse était visiblement oui. Car il attira à lui les deux appelés avant qu'ils ne s'enterrent tous les trois dans le sol. Protégeant ainsi leurs corps qui resteraient sans doute inanimés le temps qu'ils soient dans la tête de Seitô.

Ils arrivèrent tous les trois dans un étrange lieu. Il y faisait sombre. Bien trop sombre. Était-ce cela l'esprit de Seitô? Nozomi observa un peu autour d'elle, mais ne vit rien d'autre qu'un étrange liquide qui s'apparentait à de l'eau, ainsi que deux silhouettes. Une connue et une inconnue. Mais qui ressemblait fortement à l'homme qui portait le même nom qu'elle-même. Elle! C'était elle qu'elle avait ressentit au retour de l'île! Le chakra de Seitô avait alors légèrement changé. Elle n'avait pas su dire pourquoi. Mais c'était certainement dû à cette femme. Elle la détailla. Ses cheveux, la forme de son visage, ainsi que son chakra. Elle était quasiment identique au Sabakyô. Qui ça pouvait bien être? Son double féminin?

Elle prit la parole, tout en caressant doucement les cheveux de l'endormi. C'est vrai qu'il était serein. Et magnifique... Nozomi détourna son regard de lui et le posa sur la femme. Leurs visages étaient quasiment identiques. C'était troublant. Un monde qui lui avait tout prit... Comme à la plupart des personnes ayant vécu durant la guerre, non? La femme continua de parler. Et Nozomi se tourna vers Matawa. Celui destiné à l’éliminer? Hors de question! Jamais elle ne le laisserait faire une chose pareille, Aizuyake ou non! Mais il ne releva pas cette partie et s'avança vers elle. Lui indiquant qu'il... La connaissait?! Comment? Même elle n'était pas au courant de l'existence de cette femme. Alors qu'elle était censée être la personne la plus proche de Seitô...

La jeune femme détourna le regard et le posa de nouveau vers Seitô. Le regardant, si paisible. Quelque chose qui l'avait attirée chez lui. Elle écouta également les paroles de Matawa. Cette femme était donc sa sœur jumelle, comme elle l'avait quasiment deviné toute seule. Il parlait du fait qu'elle était morte depuis longtemps. Et aussi des origines du Shôraizen. Et plusieurs choses dont Nozomi n'était même pas au courant. Pourquoi ne lui en avait-il pas parlé? N'étaient-ils pas censés tout se dire? Ou au moins, pourquoi en parler à Matawa et pas à elle? Il devait certainement avoir ses raisons. Qui lui étaient inconnues, elles aussi... Mais peu importe si ça lui faisait mal qu'il ne lui ait pas fait confiance. Elle ne pouvait pas le laisser là, inconscient.


- "Il n'y a pas de justice en ce monde. Et c'est pour cela qu'il continue de se battre. Que nous nous battons, ensemble. Car il n'est pas seul. Et peu importe ce que ce monde lui a prit, peu importe que les fantômes du passé reviennent. Tout cela n'a plus d'importance. Car nous construisons un autre monde, un monde juste, où il n'est plus solitaire et a tout ce qu'il souhaite..."

Elle fit quelques pas vers Seitô.

- "Alors laisse le en profiter. Laisse le enfin vivre paisiblement dans un monde qu'il construit avec les personnes qu'il a choisies pour le soutenir..."

Nouveau regard vers l'homme de sa vie. Pourvu qu'il ne soit que simplement inconscient! Elle mourait d'envie d'aller vérifier par elle-même s'il allait bien. Mais il était évident que cette femme ne la laisserait pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyDim 1 Fév 2015 - 3:03

Saya caressait toujours le visage paisiblement endormi du Sabakyô. Endormis ou inconscient ? Qui pouvait le savoir ? Les deux réponses étaient probables. Elle ne comprenait pas ce que l'Hyô voulait dire en prônant le fait qu'il la connaissait. Elle, elle n'avait que les maigres souvenirs de Seitô sur le sujet. Et de ce qu'il savait, il n'avait pas vraiment approfondi la chose sur son sujet.

Pourquoi ? Comment ? Des raisons ? Mais y avait-il au moins une once de raison dans la folie du monde Ninja ? C'était le sens même de la fondation du Shôraizen. Si ce monde n'avait aucune raison, alors ils en créeraient une. Le pouvoir de briser les chaînes de ce monde ancré dans le passée afin d'ouvrir l'avenir... On pouvait noter plusieurs symboliques, mais le Shôraizen n'était que la réponse humaine à l'œuvre divine du fonctionnement du monde.

Puis, le murmure de l'élève de son frère bien-aimé la paralysa. Elle le fixa, d'un air choqué, tandis que plusieurs ondes circulaires se faisaient voir. L'ondée brillait d'un blanc, prenant en son centre le Sabakyô et sa Soeur jumelle... Puis, la dernière transforma le paysage en une immense plaine fleuri sous un ciel Azurée... La femme observa le paysage, avant de simplement annoncer...

    « Cela me rappelle effectivement quelque chose, Hyô Matawa... »


Elle leva sa main, dévoilant une bague... Celle de l'Inu.

    « Je suis la première Inu. Saya Sabakyô. Cette phrase, tu l'as connaît, mais tu ne connais pas sa signification. Elle reflète toute la souffrance, et la tristesse de ce monde. Si elle fut choisie pour votre sceau, ce n'est pas pour rien... "Nous apprendrons des tristesses du passée pour fonder l'avenir"... Voilà ce qu'elle veut dire. »


Son regard était sévère, et ne traduisait plus aucun amusement. Ses yeux étaient, à ce moment-là, incroyablement semblables à ceux de Seitô. Cette lueur folle ne l'animait plus... Sa main se posa sur le visage du Tsugurike, puis son regard...

    « J'aimerais être dans sa tête... Pas vous ? »


Elle les fixait d'un regard empli d'une tendre tristesse, avant d'annoncer.

    « Seitô est une énigme. Combien de choses il cache, combien de plans a-t-il prévu ? Quelle est sa motivation réelle ? Pour lui ? Pour les autres ? Pour qui ? »


Son regard se reposa sur son frère.

    « L'obscurité ne cesse de grandir en toi, et la lumière s'approche. Je n'arrive même pas à savoir qui tu es... »


Elle murmura, dans ce monde irréaliste, versant une simple larme...

    « Que dois-je faire ? »


****

Elle les regardait avec amusement... Puis, son corps se raidit soudainement, comme paralysé de l'intérieur... Son regard devint vide, avant de tomber sur le sol, le surplus de cheveux se coupant d'eux même. C'était fini ? Azumi s'avança... Avant de verrouiller les points de chakra grâce à sa maîtrise du Juken...

    « Cet incident et clos... »


Elle se retourna vers les membres restants, tandis que le mur d'Hiriko se baissa, laissant apparaître le trio concentré.

    « Je vous demanderai d'avoir une certaine discrétion sur les évènements. Nous ne cacherons pas la vérité, mais nous ne l'ébruiterons pas non plus. La panique ne doit pas nous prendre... Dans les moments de crises, il faut savoir se serrer les coudes, et c'est dans cette optique que je compte sur vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Matawa
Informations
Grade : Nukenin Rang B+
Messages : 406
Rang : B+

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyDim 1 Fév 2015 - 16:14



Tout semblait terminé de l’extérieur et bien des gens devait fêter l’évènement, seulement se n’était pas encore le cas du trio, Hiriko, Nozomi et Matawa était toujours dans un état différent, projeter dans la tête de celui qu’il tentait de retrouver.

À son sens, il avait touché une corde sensible, la jumelle maléfique venait de changer de comportement, complètement projeter dans un passé douloureux. De plus, le summum de la surprise le frappa alors qu’il vit à son doigt… sa bague, la sienne, la seule et unique. Elle n’était donc pas réelle, simplement qu’une réflexion d’un souvenir, peut-être un esprit il n’en avait aucune idée, mais il venait de gagner, cette même bague venait de lui donner la victoire qu’il cherchait à obtenir. Il la laissa donc parler, histoire de ne pas l’interrompre, car la fâcher n’était pas une option stratégique.

"Nous apprendrons des tristesses du passée pour fonder l'avenir"

Avait-elle dit simplement, voilà donc la signification de se qu’ils avaient tous prononcé une fois ou deux, obligation de leur sceau qui protégeait leurs univers. Cette simple phrase réveilla en lui un peu d’espoir, encore. Elle n’était donc pas si méchante que se qu’elle avait pu leur laisser croire.

Quand elle eut terminé, elle posa une simple question, que devait-elle faire ? Il le savait et saisit l’occasion. Il s’avança doucement jusqu’à pouvoir poser une main sur chacun d’eux, un regard empli d’amour dans les yeux. Il passa une bonne seconde à regarder l’homme qui l’avait libérer et celle qui avait dû faire se qu’il aurait un jour à accomplir.

- Je sais se que tu dois faire. De plus, tu sais, ton souhait est exaucé. Nous sommes dans sa tête, dans son esprit, tu es la matérialisation de sa volonté à devenir plus fort, tu es sa motivation, son ambition. Cette bague que tu portes est désormais la mienne, mais il n’y en a malheureusement qu’une seule ma chère. Peu importe les motivations de Seitô, comme toi j’ai été choisi pour le suivre.

Il fit une petite pause avant de saisir la main de la jeune femme, celle qui était baguée d’un symbole d’espoir et d’avenir.

- L’Inu, il représente la fidélité, l'obéissance et l'amour pur. La fonction primaire du Inu est d'être l'allié le plus fidèle qui soit de notre chef, mais aussi son protecteur. Tu sais se que cela signifie, toi et moi somme lié, seulement c’est à mon tour de le protéger, ton travail est fait tu peux reposer en paix, soie en sure, je donnerai ma vie pour protéger ton frère. Trouve le repos qui t’es dû, il est entre de bonnes mains, comme il l’a toujours été. Comme tu l'a dit, nous apprendrons des tristesses du passée pour fonder l'avenir… Merci de nous montrer la voie.


Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] EmptyMar 3 Fév 2015 - 22:24

Le blondinet qui n'était personne d'autre que l'Inu du Shôraizen s'avança. Posant ses mains sur les deux Sabakyô, il continua. Un discours utopiste, mais un discours que seul un Inu était en mesure de comprendre. Regardant l'Inu derrière son masque de vierge de fer, Saya écoutait chacun de ses mots. Avant de partir, elle devait leur offrir quelque chose... Suivis d'une mission. Un ordre intemporel, traversant le temps et l'espace. Alors que jamais, oh grand jamais, elle n'aurait dû être ici pour tenir ces mots, c'était arrivé. Preuve que même le temps et l'espace ne pouvaient altérer les liens fraternels de jumeaux.

    « Très bien... »


La jeune femme observa Matawa, avant que son regard ne retourne sur Nozomi.

    « Je vous fais confiance... Je vais disparaître dans les limbes du passé. Mais sachez que tout ceci ne fut pas vain... »


Elle fit une pause. On pouvait apercevoir une sorte de poussière d'étoiles se séparant de son corps.

    « Je vais devenir une part complète de lui. Cela lui offrira une force définitivement complète. La maîtrise de son pouvoir en sera renforcée... Il va atteindre un niveau de maîtrise bien supérieur à celui qu'il possède actuellement. Il ne sera pas inoffensif, mais... Peut-être, qu'un jour, il le deviendra... »


Elle prit une profonde inspiration qui sonnait distinctement avec la présence de son masque de fer...

    « Je vais disparaître, mais lui doit rester en vie. Veillez sur lui... Il le faut... C'est un être solitaire... Il ne faut pas qu'il meure. Sous aucun prétexte... »


Et son corps disparut dans une pluie de poussière d'étoiles... La fin d'un chapitre, le début d'un autre...

*Epilogue*

Je me réveillais dans cette chambre d'hôpital et malgré mon inconscience, je pouvais très clairement me souvenir de tous les évènements. Hiriko se tenait contre le mur, devant moi...

    « Bon retour, Seitô... »


Je me mettais en position assise, avant qu'il ne reprenne...

    « Comme tu peux le voir, tout c'est déroulé comme prévu. »


Me relevant, je me sentais en pleine forme. Effectivement, j'avais absorbé le pouvoir de ma sœur jumelle... Mais avais-je eu le choix ? Si je ne l'avais pas fait, elle m'aurait englouti. Il n'y avait donc pas eu d'autres alternatives... Reprenant ma cape de Tsugurike, je parlais à mon tour.

    « Maintenant que ce chapitre est clos, il est temps de nous mettre en mouvement. »


Hiriko lâcha un rire...

    « Un nouveau chapitre ? Hâte de voir ça... De quoi ça parle ? »


J'ouvrai la porte coulissante de ma chambre, avant d'annoncer d'une simple voix.

    « Du Monde Libre... Et de son Ombre. »



Et voilà:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Ombre du Monde Libre [Shôraizen / Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Yu no Kuni :: Base du Shôraizen-