N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] EmptySam 24 Déc 2011 - 18:52


Spoiler:
 

J'ai fais tout ça pour ça ? Non ? Vous êtes pas sérieux là ? Des plans de pains de mie ? Et mon honneur de ninja vous en faites quoi ?! Que vous me demandiez d'aller chercher les plans d'une arme secrète je veux bien. Les plans d'un village ennemie passait encore. Mais là, trop c'est trop. Je suis Jonin bon sang ! Je ne m'occupe pas de pain de mie. Je fais la guerre. Je pille les ennemies. J'apporte la paix et la justice où je passe. Je suis un héros qui a combattus les flammes pour sauver les alentours et en retour que me donne-t-on ? Une vulgaire mission qui repose sur la prise des plans d'une machine à construire des pains de mie ? ...Kiri est définitivement tombé bien bas pour faire cela à un homme tel que moi. En outre ; J'allai devoir faire équipe avec un genin.

Autant dire que j'allai devoir faire la garderie. J'avais déjà accomplie des missions de ce rang seul. Aussi, l'adversaire principale, d'après la missive n'était qu'un chunin. Loin de moi l'envie de paraître prétentieux mais tout de même. Un grade de plus que lui me mettais forcément en position de force. Alors à quoi bon m'encombrer d'un genin ? Peut-être tout simplement pour le former...Oui ça devait être ça ! Maintenant que j'y pense ; L'homme qui se chargeait de délivrer des missions avait dû se dire que mettre un shinobi tel que moi avec un genin ne pouvait qu'aider celui-ci à progresser. Ou bien c'était cela ou bien il n'avait rien d'autre à me proposer de mieux. Ou bien alors, troisième et dernière possibilité – Celle que je n'envisageai absolument pas à ce moment précis –. Les hautes instances de Kiri me considérait comme un incapable et me donnèrent cette mission à défaut de m'en donner une autre.

Ennuyé, je sortis de chez moi afin de me rendre au lieu de rencontre habituelle, c'est-à-dire les longs tunnels du village. Nos horaires avaient été parfaitement calculée pour que nous puissions arriver quelques heures avant le ninja qui escortait les plans. Cependant, nous n'avions pas intérêt pour autant à partir en retard. Car oui,le manque de ponctualité faisait partis des quelques défauts que j'exécrai. Agacé comme je l'étais, le genin avait intérêt à se pointer à l'heure sans quoi, c'était sûr, j'allai vraiment m'énerver.

Pour ce qui était de notre destination, il semblait que nous allions devoir empêcher le convoi d'arriver jusqu'à Tetsu no Kuni, un pays sympathique en somme. J'y étais déjà allé à de nombreuses reprises pour différentes missions et bien que j'en eus gardé à chaque fois de bons souvenirs, ce patelin n'était vraiment pas la porte à coté. Nous allions donc, en plus du trajet en bateau, devoir nous coltiner des heures de marche éprouvante.

Une fois arrivé au longs tunnels, je plaçai mes quelques affaires dans le bateau que nous allions prendre. Le genin n'était pas encore là. Normal me direz-vous. En effet, j'avais la fâcheuse habitude d'arriver toujours à l'avance. Je regardai alors l'heure sur la grande horloge.

    – Cinq minutes... Il lui reste cinq fichus minutes


Vous l'aurez compris, en réalité je n'étais pas tellement en avance que cela. Notre départ avait été prévu pour une horaire bien précise, s'il ne la respectait pas, je partirai sans lui – Enfin...Je pensais, ça mais la vérité est que je ne l'aurai jamais fait de peur de me faire réprimander par les autorités Kirijins –.



Dernière édition par Kitase Shinichi le Dim 25 Déc 2011 - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Akānji Ryūu
Informations
Messages : 61
Rang : Pariiiiiis ♪

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] EmptyDim 25 Déc 2011 - 17:34

    Vous connaissez la blague du jour ? Vous voulez que je vous la raconte ? Et ben c’est simple, on m’a donné une mission de merde. Non non, je rigole pas, pas du tout. Un type est venu m’apporter une lettre pour un ordre de mission, comme d’habitude, j’ai ouvert le papier devant lui, lisant intégralement les tâches que j’étais contraint de faire, puis je l’ai dévisagé en grimaçant avant de lui tendre l’enveloppe et lui souffler un petit « non merci » mais l’enfoiré s’était éclipsé avant même que je ne puisse dire quoi que ce soit. Sauver une entreprise de pain de mie, c’est une blague à votre avis ? Et en plus de ça je suis accompagné d’un Jônin, je n’imagine même pas la réaction qu’il a eu lui aussi. Le point positif dans tout ça, c’est qu’il y allait avoir un peu de baston, ouais, un type du grade de Chûnin et quelques sbires. Mais la question qui me hantait, c’était pourquoi on m’avait désigné aussi pour cette délégation, nan mais sérieux, un Jônin, il pouvait bien se démerder tout seul, j’y réfléchissais et peut-être que c’était pour une quelconque formation, pour que j’ai un petit avant goût de ce qui m’attendait pour mes prochaines missions, c’est ce que je me disais, en espérant que ce soit ça.

    J’étais parti m’entraîner un petit peu lorsque je reçu la lettre, je me suis arrêté, j’ai commencé à rassembler mes affaires, récupérer les multiples shurikens plantés dans les cibles, les kunaï que j’avais lancé un peu au hasard, rangeant le tout dans ma pochette et je me mis en route chez moi. Une fois arrivé je commençais à chauffer quelques plats, des œufs brouillés et un peu de viande que je les dévorais assez rapidement afin d’éviter d’être en retard, ayant déjà connu des Chûnin, Jônin assez pointilleux sur la ponctualité, je préférais éviter de partir du mauvais pied avec un autre gradé. Je pris une douche assez rapidement, décidant de me vêtir en voir, histoire de passer inaperçu durant le voyage. C’était à Tetsu no Kuni, le pays du Fer d’après mes souvenirs du cours de géographie de l’académie, ce n’était pas la porte à côté, Nord Ouest de Kiri. Il fallait compter plusieurs jours avant d’y arriver. J’adore me balader, découvrir des endroits que je n’ai jamais vu auparavant mais dans le cadre d’une mission je doute que nous ayons le temps de visiter quoi que ce soit.

    Je finis par sortir de chez moi, il me restait dix minutes avant d’arriver à l’endroit indiqué, c'est-à-dire les longs tunnels de notre village, de là nous prendrons un bateau qui nous emmènera directement de l’autre côté. Je m’élançais dans une course folle jusqu’à la destination qui n’était pas si loin de chez moi. Je finis par arriver avec une avance de deux minutes, enfin, disons que je suis arrivé à l’heure. J’observais l’homme qui se tenait devant le bateau qui devait nous accompagner, c’était lui le Jônin avec qui j’allais faire la mission ? Surement. Je m’approchais, lui tendant ma main pour le saluer.

    « - En route pour aller sauver les pains de mie, on va s’éclater. »


    Dis-je d’un ton légèrement ironique. Je me dirigeais ensuite vers notre cabine. C’était suffisant pour le voyage. Je déposais mes affaires, puis me dirigeais vers le pont principal, espérant que ce voyage ne soit pas long.

    Et il ne le fut pas. De longues et interminables heures. Je retournais à la cabine, récupérant ce qui m’appartenait et stipulant au gradé que nous étions arrivés, bien que je pense qu’il s’en est aperçu par lui-même. Je descendais du bateau, observant ce paysage. Forêts, rivières et des plaines plus loin. Je m’étirais, l’attendant. Nous commençâmes alors à nous diriger vers Tetsu no Kuni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] EmptyDim 25 Déc 2011 - 19:43


« En route pour aller sauver les pains de mie, on va s’éclater. »

Voilà ce que me dit le genin à son arrivée et je ne vais pas mentir, rien qu'à l'entendre, j'avais envie de pleurer. Même dans mes rêves les plus loufoques, je ne m'imaginais pas dans une situation aussi ridicule. Plus vite nous en avions finis avec cette stupide mission mieux je me porterai. Car oui pour l'heure j'étais au bord de la crise de nerf. Afin de me détendre un peu et ainsi oublier cette mission je me dirigeai droit vers ma cabine. Là-bas, je défaisais mon lit puis d'un geste vif j'enfouis la totalité de mon corps sous la grosse couverture présente. J'allai dormir un peu. Tant pis pour les présentations et toutes les formalités. Je n'avais pas du tout la tête à aller converser avec le genin. Nous aurions tout le temps de faire connaissance par la suite pensai-je. En effet la route en bateau n'était rien comparé à celle que nous allions devoir faire à pied. Le jeune homme avait intérêt d'être bavard sans quoi je risquais fort de m'ennuyer.

Ma petite sieste terminée, je regardai à travers le hublot et vis la terre ferme au loin. Nous n'allions pas tarder à arriver pensai-je. D'un bond, je me levai de mon lit et laissai celui-ci en pagaille – Les femmes de chambre ne sont pas payé à rien faire après tout –. C'est à ce moment-ci que j'entendis le genin frapper à ma porte afin de me dire que nous allions accoster d'ici peu. Quelques instants après cela, je quittai ma cabine puis descendis de bateau avec le rouquin qui me servait de partenaire de mission. Notre route était toute tracé. Nous devions aller à Tetsu no Kuni et intercepter en route le convoi transportant les plans de la machine à créer des pains de mie.

    – J'étais un peu fatigué tout à l'heure résultat j'en ai oublié les politesses. On va donc faire ça maintenant. Comme tu t'en doute, je suis le Jonin qui t'accompagne. Kitase Shinichi. J'ai déjà fait le trajet plusieurs fois et mon dieu que la route est longue ! Le mieux afin de ne pas trop s'ennuyer et en même temps pour facilité notre travail d'équipe est encore que l'on se présente rapidement et que l'on élabore un plan. Commençons par le plus urgent si tu le veux bien : La manière dont nous allons aborder la mission. Si les gars du village ont bien fait leur travail on devrait arriver un peu avant le convoi. T'as quelques chose à proposer le genin ? Un plan d'action ou une idée pour mettre à bien cette mission ?


Tout compte-fait, aussi débile était cette mission j'allai bien m'amuser. J'avais hâte de voir ce que le dénommé Ryuu allait proposer. J'avais bien évidemment ma propre opinion sur la manière dont nous nous devions d'agir. Cependant, il serait intéressant de voir le genin élaborer un plan. De plus, il était évident que ,dans un avenir plus ou moins proche, il allait devoir prendre des décisions seul.
La prise de décisions... C'était ça qui différenciait un bon shinobi d'un ninja lambda. La capacité ou non à aviser qu'importe la situation dans laquelle il se trouvait. J'allai vite voir si oui ou non il possédait cette faculté.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Akānji Ryūu
Informations
Messages : 61
Rang : Pariiiiiis ♪

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] EmptyLun 26 Déc 2011 - 13:52

    Notre route jusqu’à Tetsu no Kuni allait être très longue, je le savais. Cela faisait quelques minutes que nous marchions, j’observais le paysage qui s’offrait devant moi, des arbres et des arbres s’étendaient sur plusieurs centaines de mètres, une végétation luxuriante qui nous dévoilait une de ses plus belles facettes, même si l’automne s’était annoncé il y a bien longtemps. Quelques petits courts d’eau se rejoignaient, formant une rivière qui elle-même se jetait dans un énorme lac, des cascades étaient visibles quelques mètres plus loin, versant une eau pure, cristalline. Je revenais lentement à la réalité, observant le Jônin qui se tenait quelques mètres à côté de moi. Il avait finalement décidé de m’adresser la parole, après quelques minutes.

    « – J'étais un peu fatigué tout à l'heure résultat j'en ai oublié les politesses. On va donc faire ça maintenant. Comme tu t'en doute, je suis le Jonin qui t'accompagne. Kitase Shinichi. J'ai déjà fait le trajet plusieurs fois et mon dieu que la route est longue ! Le mieux afin de ne pas trop s'ennuyer et en même temps pour facilité notre travail d'équipe est encore que l'on se présente rapidement et que l'on élabore un plan. Commençons par le plus urgent si tu le veux bien : La manière dont nous allons aborder la mission. Si les gars du village ont bien fait leur travail on devrait arriver un peu avant le convoi. T'as quelque chose à proposer le genin ? Un plan d'action ou une idée pour mettre à bien cette mission ? »

    Je réfléchissais, essayant de chercher comment nous pourrions y procéder. Je n’en avais pas la moindre idée, si ce n’était que d’attaquer, tuer tout le monde, prendre les plans et s’en aller, mais il y avait surement un moyen plus efficace et plus stratégique pour s’en emparer. Je passais une main singulière dans mes cheveux, jouant du bout de certaines de mes mèches avant de lui répondre.

    « - Enchanté Shinichi, moi c’est Akanji Ryuu, le Genin qui doit t’accompagner pour je ne sais quelle raison. Et bien disons qu’au lieu de neutraliser tout ce beau monde, prendre le colis et revenir au village, on pourrait tenter une approche plus furtive de la situation, créer une diversion qui stopperait le convoi, et essayer de chopper le tout ni vu ni connu. Par contre, faudra pas trop s’attendre à combattre si on procède de la sorte, et en toute honnêteté, j’ai tout de même envie de te voir à l’œuvre. Après c’est toi le gradé, c’est toi qui décide pour ce qui est de cette mission. »

    Je marquais quelques temps de pauses entres mes phrases de sorte à ce qu’il comprenne bien. La stratégie que je lui avais proposée n’était pas celle que je voulais réellement, je comptais bien me battre, faire tout ce voyage pour quelques bouts de papier et repartir incognito n’est pas vraiment mon style, et je pense que le Jônin serait un peu du même avis que moi et voudrait se divertir un petit peu.

    J’observais son l’épée qu’il possédait. Un joli katana dont la lame était assez petite, à peu près un mètre cinquante, il la rangeait dans un fourreau qu’il plaçait sur son dos.

    « - Dis moi, c’est une belle épée que tu as là, tu fais partie des Sabreurs non ? »

    Après quelques heures de marches nous fîmes une pause bien méritée. Je me rendis à un lac qui se trouvait à quelques mètres de notre campement, je passais mes mains dans cette eau que j’utilisais pour nettoyer mon visage, mes mains mais aussi mes bras, puis je revenais, me posant sur le sol de terre, observant les différentes feuilles qui tombaient des arbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] EmptyJeu 29 Déc 2011 - 16:28

Il voulait donc se battre afin de voir de quoi j'étais capable ? C'était osé quand même de dire ça. Enfin, au moins il disait ce qu'il pensait. C'était une bonne chose. Par contre, pour ce qui était de notre manière d'agir, j'hésitai. D'un coté je voulais, moi aussi, que la mission tourne au combat afin de pouvoir observer le genin à l'action, cependant d'une autre part, ce n'était vraiment pas le meilleur exemple à suivre. Une mission telle que celle-ci devait être accomplie sans prendre le moindre risque. Toutefois, il fallait l'avouer, cette mission m'agaçait au plus haut point. Entre le voyage interminable, le genin que je devais me coltiner et le but ridicule de cette mission, plus vite on avait terminé mieux je me porterai. En bref ? J'allai accepter sa proposition bien que ça ne soit pas spécialement la marche à suivre conventionnellement. Tant pis pour l'exemple que je devais lui donner, foncer dans le tas était tout aussi bien.

    – En temps normal je ne suis pas vraiment adepte de cette méthode mais je crois qu'on va foncer sur eux. Sache toutefois que ta première proposition était la bonne. Il est préférable d'agir ainsi afin d'éviter tout problèmes. Cependant plus vite on aura fini, mieux ça sera. On les voit, on les tape, on prend les plans de cette fichue machine à pain et on rentre tranquillement à Kiri comme si de rien était.


De la grande stratégie en somme ! « Bonjour, combat, au revoir ». Voilà qui allait arranger tout le monde. J'allai grâce à cette méthode voir le genin combattre, pouvoir rentrer à Kiri le plus vite possible et par la même occasion me défoulé un peu. Quant-à lui, il pourra tout simplement se satisfaire de m'avoir vu à l'œuvre. C'était ce qu'il voulait non ? Il allait donc être servis. Une fois la stratégie clairement établie nous continuâmes à avancer en direction de Tetsu no Kuni jusqu'à ce que le Akānji m'interpella. Il semblait souhaiter en savoir un peu plus sur mon sabre et sur mon hypothétique appartenance au clan des sabreurs de Kiri.

    – Merci pour le compliment. Et oui, tu as deviné juste. Je suis un sabreur. Mon arme possède le pouvoir de se liquéfier. Pour les détails telle que les différentes utilisation de mon arme tu verras bien par toi-même lorsque nous combattrons. Enfin, trêve de parole, encore un peu et nous ferons une pause.


Suite à cela je lui fis un petit clin d'oeil puis nous reprîmes notre marche jusqu'à ce que, après des heures de marche, nous prenions une pause. Le jeune homme en profita pour se rafraichir tandis que moi, je scrutai maladroitement l'horizon. Nous étions bientôt arrivé. Mon regard changea subitement de cible. Passant de l'horizon au ciel. Je déterminai alors, grâce à la position du soleil, l'heure qu'il était. A en juger par les heures de marche qu'il nous restait à faire et l'heure qu'il était, nous pouvions dire que nous étions parfaitement dans les temps. Néanmoins, ce n'était pas une raison pour allonger notre pause qui venait de se terminer. Je me dirigeai alors vers le genin du village de la brume puis la tapotai le dos de manière amicale.

    – Nous allons repartir d'ici quelques minutes. Commençons à ranger nos affaires. Ne t'en fais pas, nous n'en avons plus pour très longtemps. Si mes calculs sont exacts à une heures de marche tout au plus se trouve une sorte de forêt. S'ils veulent arriver à Tetsu no Kuni ils seront obligé de passer par là. Je pense que c'est le lieux idéal pour attaquer. Si nous attaquons dans les plaines nous ne bénéficierons certainement pas de l'effet de surprise. De plus, nous avons un peu d'avance sur eux. Nous en profiterons donc pour nous cacher puis, une fois le moment venu, nous les attaquerons. Ah ; Et je t'ai parlé de moi et de ma nature de sabreur. A toi d'en faire de même. Parle-moi un peu de toi et de tes capacités.


La route était presque finie et c'est maintenant que je lui demande des informations sur lui et sur sa personnalité ? ...Il n'y avait pas à dire, je n'étais vraiment pas prévenant. Enfin qu'importe ; Tandis que je commençais à ranger quelques unes de mes affaires, je prêtai une oreille à ses dires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Akānji Ryūu
Informations
Messages : 61
Rang : Pariiiiiis ♪

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] EmptyJeu 5 Jan 2012 - 0:36

Sabreur. Ce clan très réputé dans le village pour leur incroyable maîtrise du Kenjutsu mais aussi par les pouvoirs de leurs armes. Et son arme se liquéfie en plus ? J’ai vraiment hâte de voir ce qu’il donnera lors des combats. Pour l’instant j’écoutais ses dires, silencieusement. La stratégie que nous allions employer n’en était pas vraiment une. En gros, il fallait bourriner. Tuer tous les cons et se barrer, tranquillement. C’est vrai qu’en y réfléchissant bien, j’allais pas m’faire chier à faire tout ce voyage pour me tourner les pousses…

« – Nous allons repartir d'ici quelques minutes. Commençons à ranger nos affaires. Ne t'en fais pas, nous n'en avons plus pour très longtemps. Si mes calculs sont exacts à une heures de marche tout au plus se trouve une sorte de forêt. S'ils veulent arriver à Tetsu no Kuni ils seront obligé de passer par là. Je pense que c'est le lieu idéal pour attaquer. Si nous attaquons dans les plaines nous ne bénéficierons certainement pas de l'effet de surprise. De plus, nous avons un peu d'avance sur eux. Nous en profiterons donc pour nous cacher puis, une fois le moment venu, nous les attaquerons. Ah ; Et je t'ai parlé de moi et de ma nature de sabreur. A toi d'en faire de même. Parle-moi un peu de toi et de tes capacités. »

En effet, c’était terminé, ce fut rapide. Je m’exécutai, attrapant mon sac, ma pochette. Une route d’une petite heure se présentait, et je m’en réjouissais un peu. Arrivée là bas je songerais surement à commander une autre paire de jambes. Se cacher, c’était le seul moyen d’espérer posséder un quelconque effet de surprise. Le plan me convenait, je n’avais pas le choix de toute façon. Il quémanda ensuite que je lui en dise un petit peu plus sur mes capacités. Après tout c’était juste, il me les avait dévoilé, je devais en faire de même. Bien que j’aurais aimé garder l’effet de surprise pour le combat. Je réfléchissais pendant un instant, laissant inconsciemment la question tourner dans le vide.

« Hum… J’ai hérité du Kinton, l’art de maîtriser et de manier le métal. Cette épée que tu vois là, je ne sais pas trop m’en servir. A vrai dire je l’utilise pour bénéficier pleinement de mon art. »

J’aurais pu aussi lui raconter que j’étais bon en Taijutsu, que le Raiton était mon affinité principale mais je me tus. Je préférais tout de même garder une once de surpris. Après tout il le saura bien assez tôt.

Le chemin que nous empruntions donnait lieu, comme il le disait précédemment, à une forêt. Je continuais à le suivre. Nous nous sommes cachés sur d’énormes branches d’arbre, invisibles du aux feuilles, attendant que le convoi passe.

« - Bon, je pense qu’ils ne devraient pas tarder à arriver. »

En effet, quelques dizaines de minutes après, le colis était là. Les plans devaient surement êtres cachés entre les mains du Chûnin qui était énoncé dans l’ordre. C’était même quasi sur. J’attendais les instructions du Jonin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] EmptyVen 6 Jan 2012 - 23:00

Il avait hérité du Kinton. Une affinité bien particulière en somme. Je n'avais qu'à de très rares reprises observer des maître de cet art en action. Bien qu'il ne soit que genin, cela allait être très intéressant de voir de quoi il allait être capable. Enfin, si toutefois il daigne utiliser ses capacités contre les vulgaires brigands qu'il risque d'affronter. Car oui, plus j'y pensais, plus je me disais qu'au fond le bougre n'allait pas avoir énormément de travail. Un chûnin ; Des sbires. Le shinobi m'était évidemment réservé tandis que ses acolytes, qui n'étaient sans nuls doutes que de simples brigands, étaient destiné au genin du village caché de la brume. Une fois la mini présentation terminé, nous ne perdîmes pas de temps. La forêt n'était pas très loin.

Une fois arrivé, nous nous cachâmes. L'attente fut longue, mais ils étaient finalement là. Sans grande surprise, je pus voir un cocher. A l'avant, il y avait un homme d'âge mur au cheveux rougeâtre. Celui-ci semblait être le « chef » chargé de la sécurité du convoi. Tout autour du véhicule, des gardes étaient présent. Si nous suivions le plan – en supposant que « foncer tête baissée » puisse être considéré comme un plan – je devais attaquer le premier afin de me défaire du nukenin de rang B. Quant-aux autres, c'était au genin de s'en charger. Une fois ceci fait, nous pourrons récupérer les plans qui se trouvaient à l'arrière de la calèche.

L'idée d'attaquer afin de récupérer les plans d'une machine à fabriquer des pains de mie m'agaçait fortement toutefois nous n'avions pas fait toute cette route pour rien. Tâchons d'en finir le plus vite possible pensai-je. D'un bond, je m'extirpai de la couverture que m'offrait les arbres derrière lesquelles j'étais caché puis composai une multitude de mudras. Une fois ma série de signe incantatoire terminée, je posai mes mains au sol. Le sol devint alors boue ce qui empêcha la calèche d'avancer.

Ce que je venais de faire avait ,certes, alerté nos ennemies de notre présence, néanmoins, c'était nécessaire. Si nous ne bloquions pas ce fichu cocher, il aurait très bien pu partir pendant que nous affrontions les bandits ainsi que le nukenin. D'ailleurs, pour ce qui était du déserteur, je m'empressai de foncer sur lui afin de lui assener un puissant coup de poing. Coup qu'il n'évita...pas...C'était quoi ce chef ? Il était chûnin ? Lui ? Il devait y avoir erreur sur la personne pensai-je.

Surpris par le fait que j'eus déjà terminé le combat avec le soit-disant chef, je me retournai et vis une dizaine de piques d'eau jaillir en direction du cocher. D'un geste vif dû à mes réflexes, je posai de nouveau mes mains au sol afin de dresser une plaque de terre. Le véritable chef était donc le conducteur de la calèche... Le combat allait pouvoir commencer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Akānji Ryūu
Informations
Messages : 61
Rang : Pariiiiiis ♪

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] EmptyDim 8 Jan 2012 - 13:43

Pas trop tôt ! On arrivait enfin au moment le plus intéressant de ce long voyage : la baston. Parcourir des centaines de bornes pour un Chûnin et des sbires à la con. C’est toujours mieux que rien.

Le convoi était là. Nous nous présentèrent grossièrement à nos ennemi, l’air de dire « je suis là, attaquez moi ». Le Jônin nous montrait enfin ses talents. Il utilisa un jutsu Doton pour faire en sorte que la calèche soit complètement immobile et ne puisse avancer. Il attaqua ensuite ce qui semblait être le chef du groupe. Un coup de poing avait suffit pour le mettre KO. Je restais bouche-bée, on m’avait parlé des gradés et de leur efficacité au combat mais là…

Ah non, me voilà soulagé. Ce n’était pas lui le chef mais le conducteur du véhicule qui lui asséna un Suiton. Je revenais à la réalité, me détachant de la scène qui se présentait devant moi. L’autre m’avait déjà piqué un de mes types, il n’en restait plus que quatre. Chiotte !

Je les fixai pendant quelques secondes avant de leur cracher des provocations qui avaient l’air de marcher. J’essayais de me rendre à un endroit moins boueux, mais gardant toujours une vision parfaite sur le Jônin, au cas où… Et puis me battre dans un sol boueux, c’est bien la galère. Il me suivait, quelle bande d’abrutis. Voilà ! Un endroit parfait pour le combat, pas trop d’arbres de ce côté, c’était plat, pas d’obstacle. Je me déposai sur le sol, les attendant.

Ils enchaînèrent rapidement, les fourbes. Un premier m’attaqua, je n’avais même pas eu le temps de sortir mon sabre. J’esquivais les quelques coups lents qu’il me portait. « C’est tout ce que t’as ? ». Je répondais à son assaut. J’attrapais le manche de mon arme, la pointant sur un des quatre. Je m’élançai rapidement vers eux, m’emparant de deux shurikens dans ma sacoche que je lançais sur deux d’entre eux, histoire de légèrement les ralentir. Mon poing se dirigea sur la figure du premier d’entre eux, celui-ci tenta une esquive maladroite. Je profitais du court instant où il est censé se remettre du coup pour continuer avec un coup de pied très bien placé au niveau du torax, ce qui le fit tomber en arrière.

L’autre tentait de trouver un bon moment pour se lancer. Je fis un léger bond en arrière puis suivit rapidement en revenant vers lui et en lui portant des coups de sabre. Bras, jambes, torse, je n’épargnais aucune partie de son corps, je l’entendais lâcher des « Urgh… » à quelques moments. Il répondit en tentant habilement de me planter un kunaï à l’épaule. J’attrapais son bras au dernier moment, puis l’acheva d’un joli uppercut qui le fit chuter.

« Et deux de moins, alors vous compt… »

Je n’eu même pas le temps de terminer ma phrase que je vis une bonne dizaine de shuriken en ma direction. Apparemment les deux autres s’étaient remis de leurs blessures. Mais tenter de me tuer avec des objets aussi ingrats…

Je tendais le katana devant moi. J’essayais adroitement de dévier leur trajectoire, supportant quelques légères égratignures à leur passage et un d’entre eux qui vint se planter dans mon épaule. La vitesse à laquelle ils étaient envoyés fit que cette blessure n’avait pas trop d’importance. Je saignais tout de même, mais c’était plutôt moindre.

Je faisais deux pas vers eux, retirant brusquement l’objet de mon corps, le jetant devant moi.

« Bon, j’ai pas la journée, on termine ça et j’rentre moi. En plus j’ai faim… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] EmptyDim 8 Jan 2012 - 15:34

J'en ai marre de me battre. Encore une mission, encore un méchant ennemie à tuer. Encore et toujours les mêmes situations. Le genin s'était barré avec les sbires qu'il allait devoir affronter me laissant ainsi seul avec le cocher, ou plutôt devrai-je dire avec le chûnin car oui, la supercherie n'avait pas tenu longtemps. Un jour, je laisserai les genins faire le sale boulot. En attendant, c'était qui qui allait devoir se taper le nukenin ? C'était moi ! Et oui, comme d'habitude. Vous savez c'était quoi le pire dans l'histoire ? C'était que je venais de mâcher le travail au Akanji en me débarrassant d'un des sbires. Vous y croyez vous ? D'une, le gars qui m'accompagne ne sert à rien, de deux, je l'aide à accomplir un travail à sa portée. Vivement que cette mission se finisse que je puisse rentrer chez moi pensai-je.

Bref, reprenons. Les senbons d'eau s'écrasèrent sur la plaque de terre que j'eus dressé. Je profitai alors de la couverture que m'offrait celle-ci pour me dissimuler sous terre à l'aide de l'Iwagakure. La taille de la plaque étant, mon adversaire n'allait certainement pas comprendre de quel façon j'avais disparu. En outre, je comptais profiter de ses quelques instants pour lui porter un assaut qui, je l'espérai, pouvait être décisif. Me faufilant à travers la roche, je me positionnai juste en dessous de ce qui semblait être ses pieds. Le désavantage d'une telle technique était que je ne voyais strictement rien à mon adversaire. Allais-je bénéficier de l'effet de surprise ou avait-il comprit le stratagème ? La réponse ne se fit pas attendre. Il avait tout compris.

En effet, avant même que je ne ressorte à la surface, le nukenin de rang B détruisis le sol d'un puissant coup de poing. Celui-ci étant mêlé à l'affinité Raiton, je vous laisse deviner les dégâts que sa technique eut fait sur ma personne. Pour faire simple : J'avais pris cher. Toutefois, le combat était loin d'être terminé. Une fois la frappe effectué, le nukenin fit un léger bond de quelques mètres vers l'arrière puis s'apprêta à lancer un autre jutsu. Bientôt, sa série de mudras allait être terminée. Je me devais donc d'agir au plus vite, avant qu'il use de son atout.

Pour ce faire, je composai à mon tour une série de signes incantatoires. Bien plus rapide que les siens du fait de mon grade plus élevée – oui, je suis plus fort que lui, il ne faut pas l'oublier ! – Très vite, le temps de chargement pour effectuer ma technique fut finis. Ci-bien que nos deux jutsu allait très certainement s'affronter. Pour ma part, j'avais matérialisé un grand requin aqueux tandis que lui, avait crée une sorte de dragon constitué, lui aussi, d'eau . Les deux entités – bien que différente – provenait du même type de technique. Ainsi, malgré le fait que son dragon puisse paraître bien plus imposant que mon requin, les deux étaient du même niveau. L'affrontement entre les deux donna alors lieux à une gigantesque explosion d'eau. Mouillé de toute parts, lui comme moi, nous nous regardâmes droit dans les yeux.

Tout compte-fait, la mission n'allait probablement pas être aussi ennuyante qu'elle pouvait y paraître. L'adversaire qui me faisait face semblait être de valeur et d'un niveau approximativement semblable au mien...Du moins pour l'instant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Akānji Ryūu
Informations
Messages : 61
Rang : Pariiiiiis ♪

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] EmptyMar 10 Jan 2012 - 13:27

Tenaces pour des p’tits sbires. Bon, faut pas que je fasse attendre l’autre. J’essayais tant bien que mal d’essayer de l’avoir avec mon sabre mais cet enfoiré était doué en esquive. J’avais mis l’autre KO, deux coups et c’était réglé. Peut-être que ce type a un stade Genin finalement, enfin je sais pas, il n’a pas utilisé de jutsu depuis le début de notre duel, et puis je m’en tape, moi non plus. Et c’est pas un gars de son envergure qui arriverait à me blesser. Je faisais tout de même durer un peu le combat. Il y avait certains moments où j’aurais pu facilement l’avoir, mais j’ai envie de m’amuser un peu avec lui. Je jetais quelques brefs coup d’œil au combat du Jônin, apparemment il avait un peu de mal, mais bon, un Chûnin, c’est un peu normal, leur grade sont assez proches.

Le sbire tenta de m’attaquer durant ma petite seconde d’inattention ; visant ma tête de son sabre. J’esquivai au dernier moment, lâchant un « ‘culé » qu’il avait surement du entendre. Je fis un bond en arrière, puis je contre-attaquais. Plusieurs coups de sabres, vifs, mais qui ne firent que marquer mon ennemi, je ne l’achevais pas encore. Il prit ses distances, lâchant une dizaine de senbons. Ces petites aiguilles étaient assez rapide mais n’occasionnaient pas d’énormes blessures, sauf bien sur si l’on vise le visage, par exemple. Je fis un mouvement esthétique, me décalant légèrement vers la gauche pour esquiver la pluie. Suite à ça je me lançais dans une nouvelle course vers le sbire puis planta mon sabre dans son épaule gauche. Il cracha un énorme cri de douleur, je soupirais, plantant mon sabre au sol et se poussant au sol de mon pied.

« ‘tain, un petit coup dans l’épaule et t’es déjà KO toi… »

Provocation volontaire. J’espérais tout de même qu’il allait répondre à ça. Il se releva, chancelant devant mes yeux. Je m’avançais vers lui, montrant un petit sourire. Je levais mon poing et il vint heurter son visage, terminant ainsi tout les sbires présents. Je fouillais chacun d’entre eux, au cas où ils portaient sur eux les fameux plans de la machine, ce n’était pas le cas.

Je me dirigeais ensuite vers l’endroit où mon sac était déposé. Je l’attrapais rapidement et continuais mon chemin vers le gradé, pour voir son combat de plus prêt. Je me posais sur une branche d’arbre et observais la scène, m’emparant de quelques boules de riz soigneusement rangées dans mon sac.

Le spectacle ne dura pas longtemps. En effet, deux autres suicidaires se pointèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] EmptyMer 11 Jan 2012 - 22:00

Grâce à lui, je suis tout trempé. De plus, sa technique avait réussi à raviver chez moi une certaine envie. Oui, la mission était d'une nullité mais enfin, enfin je venais de trouver quelqu'un un tant soit peu digne d'intérêt. J'allai donc éviter de jouer au plus fin avec lui et en finir le plus rapidement possible. Une fois ceci fait, j'aurai tout le loisir de le ligoter puis de le ramener aux autorités de notre village. Pour ce qui était des plans, je comptais bien les ramener à Kiri eux aussi. Pour ce faire, j'allai procéder d'une manière plus violente. D'un simple signe de main, je composai le mudras du cheval ce qui met permit de cracher un puissant jet de flamme. Avec cette attaque, je ne comptais pas le battre ni quoi que ça soit de ce genre. Il allait me contrer. J'en étais persuadé. Cependant j'espérai bien que ce coup éclair puisse le déstabiliser quelques instants.

En réponse à ma technique, le nukenin n'eut d'autre solution que de dresser une barrière de terre de taille humaine. Il maîtrisait donc le Suiton et le Doton ? Cela n'était pas sans rappeler mon propre cas. Moi aussi, lorsque j'étais chunin je maitrisai ces deux affinités. D'ailleurs, en y repensant, je maîtrisais à peu près les mêmes techniques que l'individu au cheveux rouge. Enfin qu'importe. En créant le mur, le shinobi ne me voyait pas. Ce n'était pas le type d'ouverture auquel je m'attendais toutefois, ça allait faire l'affaire pour cette fois. Je posai ma main au sol. Trois salamandres constitué de terres foncèrent donc vers l'ennemi, contournant la plaque de terre afin de s'enrouler sur lui. Il ne pouvait pas voir les salamandres arriver. En outre, nuls doute qu'il allait être surprit en voyant ces petites bestioles s'attacher à lui comme des sangsues l'auraient fait.

Je profitai de cela pour courir, sabre à la main, en sa direction. Durant ma course, je pris soin de faire liquéfier mon sabre. Ce qui était autrefois une simple lame devint alors eau puis dans un second temps, elle se matérialisa sous une autre forme. Bien plus destructrice. Celle d'une épée dentelée d'environ deux mètres de longueur. Avec une telle arme en ma possession, je n'avais besoin que d'un coup pour le mettre hors combat. En effet, sous cette forme, l'Eiba Eki Kara était en mesure de fendre les matières les plus résistante. Inutile de dire alors que mettre hors d'état de nuire ce nukenin allait être un jeu d'enfant. D'autant plus que je comptais bien sûr sur mes salamandres pour le gêner et ainsi me permettre de l'attaquer plus facilement.

A mi-chemin, je vis le nukenin. Mon plan avait fonctionné. Il s'était certes, débarrassé de deux de mes salamandres néanmoins il était trop tard. Il restait une salamandre et il était à porté de mon sabre. Il allait connaître ce que l'on appelait à Kiri « la mêlée du sabreur ». Voyant que je fonçai vers lui, le chûnin tenta de me ralentir grâce à une technique de boue. Mais il était trop tard. Je pouvais bien être bloqué par sa technique s'il le souhaitais, j'avais suffisamment avancé. En outre, j'avais bien pris soin d'accélérer mes mouvements grâce à une impulsion de chakra au préalable. D'un grand mouvement diagonal, j'entaillai le thorax de mon opposant. Évidemment, je fis en sorte de ne pas le tuer. En effet, il devait être amené à Kiri puis juger. Une fois combat terminé, je ligotai le nukenin puis jetai un œil à la calèche que conduisait le chûnin. Les plans étaient bien à l'intérieur. La mission était donc terminé. Enfin...Pas tout à fait. Mon camarade genin avait eu la visite inopportune de deux autres sbires. Ma curiosité légendaire je pris alors le dessus. Malgré ce que l'on pouvait penser, je n'allai pas l'aider. J'allai participer à son combat en tant que simple spectateur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Akānji Ryūu
Informations
Messages : 61
Rang : Pariiiiiis ♪

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] EmptyJeu 19 Jan 2012 - 11:15

Renversement de situation. Ce n’était plus moi qui observait le Jônin mais maintenant à lui d’analyser mes compétences. Il en avait terminé avec son combat contre le Chûnin. Il avait été un peu long mais bon, disons que vu la tronche qu’il a en actuellement, il a dû en prendre plein la gueule. Bref. Fallait que j’assure un minimum pour que l’autre ne s’ennuie pas… Ça n’allait pas arriver Apparemment il devait avoir récupérer les plans que l’on devait retrouver. C’était une bonne chose, moi qui croyais qu’on allait fouiller chaque cadavre. Je pourrais laisser ces sbires là et me casser, mais vu que le voyage a été assez long, je vais tout de même me donner la peine de faire un peu d’exercice. Je me tenais devant les deux rigolos qui croyaient avoir une infime chance de me battre et de tuer le type derrière moi. L’un d’entre eux sorti un katana de son fourreau, l’autre attrapa quelques shurikens qu’il prenait soin de placer entre chacun de ses doigts. Ils finirent par attaquer tout de suite après. Le premier à venir se confronter était l’homme au sabre. Il tentait désespérément de m’avoir. Je n’avais même pas sorti mon sabre, j’exécutais quelques esquives maladroites qui semblaient convenir. Je fis un bond en arrière, j’attrapai le katana de son fourreau, remarquant qu’il était un petit peu abîmé sur le haut de la lame. Il faudrait donc que j’aille le réparer, ces petits impacts de merde peuvent s’avérer grave au fil du temps.

C’était à mon tour de lancer l’assaut. Je me dirigeai vers l’un d’entre eux, pointant l’arme sur lui. Je m’imposai par un puissant coup de pied afin de le déséquilibrer, mais aussi de prendre un bon appui pour pouvoir attaquer. Il s’écroula devant moi, j’attendis qu’il se relève et je continua sur le deuxième qui essaya, sans succès, de m’assener un coup au niveau du cou. Je répondis en plantant mon arme dans son torse, laissant l’autre moitié du sabre ressortir de son corps. Je le voyais ensuite agoniser au sol. Certains parviennent à vivre un peu plus de temps après l’attaque, mais d’autre meurent sur coup, apparemment ce n’était pas le cas pour lui. Je passais près de lui en lui soufflant. « Il ne te reste plus que trente secondes à vivre. ». L’autre s’était enfin relevé. Il s’élança vers moi, lâchant un cri de rage suite à la mort de son compagnon. Je déposai mon sabre sol. Je devais le terminer au corps à corps, le Kenjutsu c’est bien mais bon, je ne préfère pas niquer mon arme pour un mec de cette envergure. Il commença en frappant au niveau de mon épaule, j’esquivais d’un léger petit mouvement sur le côté, en répondant par deux vifs coups de poing au niveau de son ventre. Son arme se retira de ses mains au même moment. Je reculais, voyant comment il allait faire pour continuer.

Il n’était pas déterminé à perdre, cela se voyait dans ses yeux. Une rage montait en lui. Mais la colère n’est pas suffisante pour gagner. Laisser ses sentiments prendre le dessus lors d’un combat à mort, ça vous coute souvent la vie. C’était ce qui allait se passer. Il se lança une nouvelle fois vers moi, essayant tant bien que mal de m’assener un coup de poing au niveau de mon visage, mais il était beaucoup trop lent. On pouvait facilement deviner ses mouvements et ce qu’il allait faire. J’attrapais son poing en plein élan, me tournait dos à lui et le fit glisser sur mon dos de sorte à ce qu’il soit à terre. Je mis quelques secondes à le regarder avant de l’achever grâce à un puissant coup de poing qui devait surement lui avoir brisé le cou.

Et ben voilà, c’était terminé. On allait rentrer au bercail après cette petite dose de combat. J’observais le gradé, lui faisant signe que j’avais terminé et je rassemblais mes affaires, mon katana qui traînait un peu plus loin.

« - On peut y aller. Félicitations pour ton combat. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut préserver le secret du pain de mie ! [Rang B / Pv : Akānji Ryūu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Tetsu no Kuni-