AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Relationnel] – Le moine et le business man – Howaito

Aller en bas 
AuteurMessage
Jinmenju Hisagi
Nouveau
Nouveau
Jinmenju Hisagi

Grade : Taïchou
Messages : 189
Rang : B+

[Relationnel] – Le moine et le business man – Howaito Empty
MessageSujet: [Relationnel] – Le moine et le business man – Howaito   [Relationnel] – Le moine et le business man – Howaito EmptyJeu 5 Fév 2015 - 23:17

[Relationnel] – Le moine et le business man – Howaito

Une nouvelle journée, pour un nouveau travail. Cependant, dans l’ancienne demeure du défunt Takayanagi, un homme ne dormait pas, notre homme était assis sur sa chaise, devant son bureau, avec une tonne de dossier. Il était très certainement plus chargé que les Ombres de ce monde elles-mêmes. Cependant, ce n’étaient sûrement pas le même type de dossier. Sur le bureau du cadet des Sanada, se trouvaient des centaines de feuilles, certaines avec la description de personnes vivant à Ta no kuni, d’autres avec des lieux, des fiches de paies volées, des fiches d’impôts du daimyo actuel du pays des rizières. Beaucoup de dossier que Yashiro ne devrait pas avoir en sa possession, mais avec l’argent, tout s’achetait bien heureusement. Et s’étant assuré la fidélité de quelques hommes, il pouvait les envoyer faire la sale besogne, protégeant ainsi son apparence si la tournure venait à échapper à son esprit pingre et machiavélique. Mais le plus important sur le bureau de Yashiro, se trouvait sous la pile de dossier. Un grand parchemin, sur lequel figurait une carte du monde, car un business man se devait d’être cultivé, et il apprenait donc par cœur chacune des villes de ce monde, avec son emplacement exact. Il imprimait sans son esprit chacune des positions de la carte. Mais malheureusement, la montre jouait contre lui, il était grand temps qu’il aille travailler au port.

Car oui, à défaut de gagner encore beaucoup d’argent, il se devait de payer ses hommes, de faire marcher son trafic, de soudoyer les uns les autres etc etc.. Il avait donc trouvé un travail qui convenait parfaitement avec son trafic de drogue, et cela lui avait échappé, mais Takayanagi avait eu la même idée, sauf qu’au lieu d’effectuer la besogne lui-même il avait demandé à Akira de le faire. Et en plus du soutien de Sasori, ce cher Takayanagi avait donc une affaire rondement menée. Mais à défaut d’avoir ce soutien, il fallait travailler avec acharnement. Mais Yashiro n’était pas du genre fragile à se contenter de ce qu’il avait, il partirait au charbon, quitte à troubler son sommeil déjà fragile et sa santé. Enfilant son grand manteau, sortant de sa chaise, il sortit de sa case pour se diriger vers le port de Tahori, en quelques dizaines de minutes, il y serait.

Techniquement, la loyauté d’Akira avait portée des fruits incongrus dans les projets de Yashiro, car celui-ci travaillant au même poste que le Sanada, ce dernier lui avait tout bonnement piqué sa place. Alors que le chef commercial du port s’était étonné de sa disparition, l’apparition soudaine de Yashiro fut pour lui un soulagement, il ne posa aucune question au sujet d’Akira. Il accepta la proposition de Yashiro sans protester. C’était une aubaine pour le cadet des Sanada qui, une fois arrivée au port, prit tout de suite ses fonctions. Passant dans les locaux, il se saisit du carnet de bord des bateaux qui devaient s’amarrer au port afin d’y décharger de la marchandise. Mais il y avait un bateau qui était encore plus intéressant pour l’homme à la croix, car en plus de transporter sa marchandise, il transportait des paquets, dans les mêmes caisses, mais comportant des sachets de drogues. Levant les yeux, il vit, dans un coin, un enfant, visiblement à la rue. Il lui fit signe de venir, et d’aller chercher monsieur Di Brando s’il voulait un peu d’argent. Ce n’était pas la première fois que Yashiro requerrait les services de ce gosse, raison pour laquelle il revenait ici tous les matins, en quête d’argent contre un service.

Sans attendre de voir l’enfant s’échapper au loin en courant, Yashiro dans son gros manteau vit arriver à l’horizon le premier bateau. Un petit bateau de marchandise en provenance de Shimo, ils passaient par la mer, c’était plus sûr même si plus couteux. Le bateau qui intéressait Yashiro, c’était l’ « Eternel » un gros bateau de pèche qui livrait beaucoup de pays, d’où le passage de drogue. Mais il ne serait pas là avant de longues heures, donc pendant ce temps là, le Sanada se contenta d’attendre l’arrivé du premier bateau, travaillant pour gagner son pain. Une fois que le bateau serait arrivé, il contrôlerait la marchandise avant d’accepter son déchargement et sa livraison dans tout le pays des rizières. Mais alors que la navire approchait, les yeux de Yashiro se posèrent sur un homme, non loin de lui. Il était habillé, étrangement, ou du moins, d’une façon qui ne correspondait pas vraiment avec les gens d’ici. Il n’était peut-être pas de Tahori, peut-être que si. Curieux et voyant peut-être une éventuelle connaissance en cet homme, il s’approcha.

« Bonjour monsieur, excusez-moi de troubler votre marche. La curiosité m’emporte, mais j’ose. D’après vos vêtements, vous ne semblez pas habiter près du port de Tahori. Que venez-vous faire dans ce coin ? Je peux peut-être vous être utile ? » dit-il avec une grâce et élégance qui ne ressemblait guère à celle d’un simple pêcheur ou commerçant de Ta no kuni.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Relationnel] – Le moine et le business man – Howaito
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Ta no Kuni-
Sauter vers: