N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Esprits aidez-moi ! [PV Sainan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Majora no Kamen
Informations
Messages : 305
Rang : C

Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Empty
Message(#) Sujet: Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] EmptyMar 2 Avr 2013 - 17:07

    Personne n'était à l'abri des troubles qui rongeaient le monde, et pourtant, Taki était restée silencieuse depuis cinq ans. On ne savait jamais vraiment ce qui se passait dans cette étrange contrée et, depuis la fin de la guerre, c'était la première fois que Zassou s'y rendait. N'étant pas férue de tourisme, la Kusajin se contrefichait des pourtant très imposantes cascades du pays. Elle avait ouïe dire que le clan Mamoru, clan dont on ne parlait que très rarement, faisait sa réapparition sur la surface du monde; ses sources étaient assez fiables pour qu'elle se décide de faire le voyage. Vous l'aurez compris, son objectif était de s'entretenir avec ces curieux personnages, on disait qu'ils possédaient de biens étranges pouvoirs, sombres aussi, et croyez-moi, cela valait le détour.

    C'est à la frontière Kusa-Taki que notre kunoichi avait décidé de se rendre, par paresse probablement. La petite ville dans laquelle elle avait fait halte se situait dans le prolongement des immenses plaines du pays de l'herbe et comptait en son sein de nombreux Kusajins, au moins, la jeune femme n'était pas trop dépaysée. La différence assez frappante entre cette ville et celles de Kusa était le sentiment de sécurité qui y régnait. Ici, pas d'établissements insalubres, pas de mendiants ni de Nukenins en manque d'argent. Même si ça ne reflétait en rien la réalité, ça lui plaisait. Il s'agissait maintenant de trouver un Mamoru. Il ne faut pas croire que Zassou s'était mise en quête d'un manipulateur d'esprit pour le voir jouer des tours de passe-passe ou quoi que ce soit, non, ils faisaient de très solides combattants capables de bien des choses et c'est pour cette raison qu'elle en faisait la recherche. Zassou était pour une alliance Nukenin forte, capable de résister et pourquoi pas de renverser les grandes nations, elle se devait donc de nouer des liens, prendre contact avec les perles des pays mineurs. De plus, il lui fallait de la diversité, les Mamoru étaient donc des allés de choix. Elle même n'était pas général d'armée ou chef d'un quelconque guérilla, mais le moment venu, elle saurait au moins où chercher.

    Pour le moment il n'était pas question d'aller s'enivrer dans un bar, non, pour le moment il fallait tâter le terrain. Quoi de mieux qu'un parc pour trouver un Mamoru ? Ce n'est pas logique, hein ? Mais tant pis ! Eh oui, la jeune kusajin avait besoin d'un bon bain de soleil sur un banc -qu'elle trouva d'ailleurs- ! Et puis sérieusement, elle n'allait quand même pas placarder des pancartes sur tous les murs de Taki en disant "Cherche Mamoru, retrouvez-moi au parc", puis d'ailleurs, quel parc ? Elle ne conaissait même pas le nom de la ville ! Ah... Zassou... mais ne vous inquiétez pas chers lecteurs, notre kunoichi n'est pas une imbécile ! Et puis quand bien même vous en auriez la conviction, sachez que cela est faux. Elle était juste un peu fatiguée... et la position affalée qu'elle adoptait sur le banc le laissait deviner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jinmenju Nigaikan
Informations
Messages : 52
Rang : C

Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] EmptyMar 2 Avr 2013 - 17:43

Il y avait dans l’air de Taki un parfum particulier ce jour là, qui sentait l’imprévu, la rencontre. Bien entendu, il aurait fallu un flair divin pour interpréter ce que portait le vent, mais telle était pourtant l’atmosphère ambiante, tandis que Sainan se rendait en ville, surement pour l’une des rares fois de l’année. Lorsqu’il franchit les portes de la bourgade –portes étant un bien grand mot, il eut mieux fallu parler de clôture – le jeune homme fut d’abord frappé par l’étonnant abrutissement affiché des habitants qui y fourmillaient. Cette incroyable capacité à se mouvoir une journée durant sans ne jamais prendre le temps de réfléchir sur ce que l’on faisait avait tendance à renforcer le mépris que le Mamoru portait envers son propre genre humain. Heureusement, lui avait depuis longtemps perdu une bonne part de son humanité.

Passant d’étale en étale, le garçon vida poches et baluchons afin de revendre au prix de quelques sous les objets et trouvailles qu’il avait récupéré sur les routes. L’endroit était connu pour ses receleurs, Sainan était devenu un habitué des lieux. Il savait que certaines choses qu’il ramenait termineraient dans les rayons d’un vendeur de mort peu scrupuleux.
Avec l’argent qu’il venait de se faire, il passa acheter de quoi manger un met préparé et quelques provisions pour les semaines suivantes. Il savait bien que tôt ou tard, il faudrait revenir aux bonnes vieilles méthodes : chasser, faire un feu, manger sur le tas. Mais pour quelqu’un qui depuis tout petit était habitué à la survie en solitaire, l’idée d’avoir en réserve de quoi manger sans se préoccuper de sa faim était un luxe.

Quittant le plus vite possible l’allée principale, bien trop garnie d’être humains à son goût, Sainan dénicha un peu plus loin un parc correctement entretenu. Il s’installa dans un recoin, et commença à se rassasier, tout en savourant les douceurs climatiques de son Pays natal. Cela faisait plusieurs mois qu’il n’était pas revenu en Taki. Et puis, quelques minutes plus tard, une personne sembla se rapprocher de sa position, une femme aux cheveux longs, sombres et soyeux, au visage exténué. Décidément, même dans l’endroit le plus reclus du lieu-dit, il ne pourrait être en paix. La demoiselle s’installa sur un banc un peu plus loin et, poussé par un entrain qui lui était peu familier, Sainan se décida à aller engager une conversation. Le but était au départ pragmatique, il n’avait eu que peu l’occasion de converser ces derniers mois.

Se relevant de la pelouse, désormais bien visible, il s’approcha calmement de la femme. Il portait un pantalon, et son torse n’était que partiellement recouvert de quelques morceaux de tissus qui retombaient aléatoirement de ses cheveux, autour desquels ils étaient enroulés. Lorsqu’il fut en face de la dame, il débuta.

[Sainan] « Oh non… Sérieusement, tu peux pas prévenir quand t'arrives ? »

Non, ce n’était pas à la belle brune qu’il s’adressait mais à Onryou, l’un de ses esprits, qui avait semblait-il décidé de se manifester juste derrière le banc.

[Sainan] « Désolé. Et, salut du coup. Tu m’as l’air un peu crevée, une longue route ? »

Le jeune homme, parfaitement inconscient que l’apparition d’un esprit pouvait causer à d’autres des élans de frayeur, avait continué la conversation comme si de rien n’était. Ne restait plus qu’à voir si son interlocutrice serait bavarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Majora no Kamen
Informations
Messages : 305
Rang : C

Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] EmptyMar 2 Avr 2013 - 18:32

    -Pardon... ?

    Ce furent les mots qui sortirent de la bouche de la Kusajin, machinalement. Elle était bien loin de penser que ce n'était pas à elle que l'on avait adressé cette question mais à un... esprit. Bah, peu importe, elle ne le voyait pas, et était trop occupée par son sommeil pour se retourner. S'endormir dans un lieu comme celui-ci n'était pas dans les habitudes de Zassou, un bon Nukenin que se respecte -surtout un Tôhatsu- sait que les voleurs ne travaillent pas que sur les routes et chemins et que de tous les endroits, les villes peuvent être les plus dangereux. Cependant, le sommeil de la jeune ne fut pas prolongé, car cette fois-ci, l'étrange jeune homme s'adressait à elle, directement. Son premier oeil s'ouvrit, et, une fois le message visuel transmis au cerveau, elle ouvrit le second. Zassou décrivit une moue de la tête l'air de dire "Ouais, tu veux quoi ?". Mais quelle rudesse ! Le pauvre garçon ne demandait qu'à engager la conversation ! Pauvre monde...

    Heureusement pour nous, Zassou fit signe à son interlocuteur de venir s'asseoir, par politesse. Ce n'est qu'après qu'elle décida à lui adresser la parole.

    -Ouaip, j'viens de Kusa, c'pas la porte à côté.

    Sur le coup, autant dire qu'elle ne s'était pas rendu compte que Kusa n'était qu'à vingt minutes à pied de l'endroit où elle se trouvait. Il fallu encore un peu de temps à la kunoichi pour émerger d'un sommeil d'à peine quelques instants. Quand se fut chose faite, elle regarda l'étrange inconnu du banc de ses grands yeux verts, histoire de se faire une idée. Il n'inspirait rien de très bon, son style vestimentaire laissait paraître une espèce de va-nu-pieds pas assez bon pour gagner sa vie. Pas très bon à marier le jeune homme. Tant pis pour Zassou, cet étranger n'était pas l'homme de sa vie. Ne sachant que dire et n'ayant en rien envie de parler à un looser, Zassou fit mine de chercher quelqu'un. Son regard scruta à droite, à gauche, se plissa pour regarder plus loin, puis dans la foulée, la kunoichi se retourna et tomba sur... le truc. Ses yeux s'écarquillèrent devant la monstruosité que la nature avait créé -elle était bien loin d'imaginer que c'était un esprit qu'elle venait de voir- puis tout s'enchaîna sans sa tête: Le clochard, son frère erreur de la nature, ils voulaient la violer ! la voler ! Mais Zassou savait se défendre ! Elle se dégagea du banc à l'aide d'un grand saut puis, faisant face aux deux choses, déclara.

    -Tu es un Mamoru...

    Oui, oui, attendez que je vous explique. Il lui avait fallu un peu de temps une fois qu'elle fut debout pour se rendre compte que l'erreur de la nature n'en était pas une et que le va-nu-pied n'était pas si mauvais que ça étant donner ses origines. Elle affichai maintenant un grand sourire, contente que le Destin ait placé cet homme en travers de sa route aussi vite et avec si peu d'encombres. Ah, si la vie se résumait à s'asseoir sur un banc, elle serait tellement plus tranquille, facile, et surtout plus ennuyeuse. Elle ouvrit les bras en avançant vers l'inconnu et, dans un geste aussi rapide que le précédent, se retrouva accroupie sur le dossier du banc, derrière le Mamoru. Ses cheveux s'enroulèrent autour du coup du sorcier. son but n'était pas d'étrangler ce dernier mais de rajouter de l'effet à son action. Elle commanda à sa chevelure d'être plus douce, puis elle murmura à l'oreille de son prisonnier, avec, notons-le, un ton aussi suave que son étreinte.

    -Toi et moi nous pourrions faire de grandes choses, tu sais. Mais avant... dis-moi qui tu es.

    Elle ne relâcha pas sa proie, et faisant fi de l'horrible manifestation que se trouvait derrière elle, attendit la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jinmenju Nigaikan
Informations
Messages : 52
Rang : C

Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] EmptyMar 2 Avr 2013 - 19:04

Une étreinte soudaine. Un câlin touffu l’étranglait presque désormais, tandis qu’il sentait que la chevelure de la demoiselle s’animait d’une énergie étrange, devenant des plus agréables. Le contact avec cette crinière d’ébène devint doux comme la soie. Outre leur texture, les cheveux étaient frais, et sentaient merveilleusement bon. Même s’il n’avait pas eu vraiment le temps d’inspecter cette femme, celle-ci avait l’air assez séduisante, somme toute. Mais c’était sans compter le caractère un peu rustre, si ce n’est sauvage, du jeune Mamoru, qui n’avait eu pour seuls compagnons, tout au long de sa courte existence, qu’une solitude parfois difficile et des esprits depuis longtemps passés à l’au-delà. Rassemblant ses moyens, le garçon ne tenta pas de se défaire de sa dame. Au contraire, il n’esquissa pas une réaction, rendant la scène assez ironique.

Puis, restant assis, enlacé par cette inconnue, il entreprit de porter sa main droite sur son menton, signe qu’il réfléchissait. Il fallut une bonne minute avant qu’il entame une première réponse. Et puis, le garçon était toujours bien plus long à parler qu’à penser. Il cherchait souvent les mots qui lui paraissaient adéquats, d’autant qu’il avait tendance à s’exprimer bien moins que la plupart des gens, n’ayant pas besoin d’ouvrir la bouche pour se faire comprendre des esprits qui l’habitaient.

[Sainan] « Kusa –Kusa- Kusa… Non quand je disais ‘loin’, c’éta… »

Il s’arrêta dans son élan. Il n’était plus certain d’avoir posé la bonne question, et n’était pas sûr que tous deux aient la même notion des grandes distances. Onryou fit le tour du banc, attrapa pour Sainan une carte et lui tendit. Ce dernier s’en saisit, et passa quelques secondes à vérifier ce dont il doutait. Et, en fin de compte, après avoir constaté que le village de Kusa était bien la porte à côté, décida de ne pas continuer, évitant tout fâcheux malentendu.

[Sainan] « Et, du coup, c’est une tradition de Kusa de faire un câlin avec ses cheveux lorsqu’on rencontre quelqu’un ? Oh pas que ça me déplaise, je n’ai pas senti quelque chose autour de mon cou depuis plus de dix ans. Drôle de façon de faire, c’est marrant. Enfin tes cheveux sont agréables il faut le dire. »

Se concentrant davantage, le jeune Mamoru reprenait le fil conducteur de leur conversation. Visiblement, la demoiselle connaissait les détenteurs de l’héritage Mamoru. Il semblait même que ce soit le fait que Sainan possède ce don qui ait déclenché sa réaction surprenante. Mais, bien qu’abordant leur rencontre sur un ton léger et humoristique, il n’était pas homme à se laisser interroger si simplement, même sous les hypnoses d’une femme aux beaux attraits. Ne changeant rien à son attitude, il poursuivit.

[Sainan] « Mamoru. Oui, ça me parle, c’est même ce que l’on pourrait appeler mon nom, en effet. Enfin je ne suis pas sûr… Tu comprends, tant que tu ne m’auras pas présenté ton nom, et que je ne saurai pas comment des cheveux s’animent d’eux-mêmes autour de ma nuque, je ne resterai qu’un pauvre manant, une âme qui erre dans ces régions, à la recherche du rien. »

Il marqua une courte pause, le temps de commander à Onryou de disparaître, afin de semer le doute d’une simple illusion. Puis, le jeune homme fixa le ciel. Il était éclairci et lumineux. Et, comme un clin d’œil ironique, afin de ne pas jeter de froid entre eux, il termina.

[Sainan] « De grandes choses ensemble ? Tu veux dire... Aussi grandes que la route qui sépare notre endroit de Kusa ? »

Esquissant un rictus, il laissa la parole à la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Majora no Kamen
Informations
Messages : 305
Rang : C

Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] EmptyMar 2 Avr 2013 - 19:59

    Mauvaise pioche ! Plutôt moitié mauvaise. Tiens, vous êtes plutôt du genre moitié bonne ou moitié mauvaise ? C'est dingue comme ça peut être utile de lire les messages de ce cher narrateur, hein ! Oui, donc, moitié mauvaise pour Zassou. Elle venait de tomber sur une espèce d’hurluberlu à peine assez intelligent pour compter ses doigts. Le pauvre tentait de trouver des réponses là où il n'y en avait pas ! Ce qui n'allait pas sans agacer Zassou. Mais la jeune savait faire preuve de patience quand il le fallait -merci à toi, ô maturité- et préféra rester dans sa position, comme-ci de rien était. Le première particularité, que l'on pourrait apparenter à une qualité, du jeune homme était le calme. Plus d'un aurait tenté de se défaire de l'étreinte, s'envoyant par la même occasion à la morgue, car Zassou n'aime pas qu'on la brusque et traverse des périodes où elle est particulièrement facile à vexer. Aucun lien avec le liquide rouge, je vous rassure, même si dans ces moments-là mieux vaut ne pas trop la chercher.

    Mais le Mamoru commençait assez mal le petit entretien, sa première blague n'alla pas pour plaire à la kunoichi qui, dans un élan patriotique ne renonça pas à l'éventualité de supprimer cet insolent. Il faudrait faire mieux pour la faire rire, et pour l’impressionner tant qu'on y est. Surtout que... vu l'âge, que Zassou devinait à peu près, du jeune homme, ne pas s'être fait étreindre depuis dix ans pouvait être synonyme de... bref, cela pouvait vouloir dire qu'il n'avait pas connu de femme ?! Ou pas depuis dix ans ?! Vous remarquerez que votre humble narrateur parle au conditionnel, peut-être que cela faisait dix ans que l'on ne l'avait pas étranglé... mais n'étant pas victime d'un quelconque étranglement, on pouvait se poser des questions ! Zassou releva la tête pour avaler la chose, tout de suite, elle hésitait entre le "c'est mignoooon !" et le "ah ouais chaud...". Mais ne sachant pas si ces phrases étaient appropriées, elle opta pour ne rien dire. Enfin, l'important était qu'il accepta de dire que son nom était bel et bien Mamoru, ce qui était facilement vérifiable quand on voyait la relation ma foi très étrange qu'il entretenait avec ses apparitions.

    Oui, en plus, il faut avouer que le Mamoru se foutait un peu de la gueule de la Tôhatsu.

    -Tu n'es pas en position de me poser des questions... en tout cas, n'espère pas faire carrière en tant qu’humoriste, Mamoru !

    Ah, elle était un peu vexée, et sa voix avait perdu tout sa suavité, à présent; de même que l'étreinte de sa chevelure qui allait en se durcissant. Elle ne comprenait pas pourquoi les gens, ou plutôt, quel point d'honneur les gens pouvait marquer à décliner leur identité en dernier. Peut-être chez les garçons cela faisait plus viril ? Ou peut-être était-ce inconscient, car en ne décoilant pas le sien ni même ses origines, elle rentrait dans ce petit jeux qui pouvait, parfois, durer plus d'une éternité. Il fallu un petit instant de refroidissement pour que la chevelure et la voie de la jeune femme reprennent leur... ouh... suavité.

    -Si tu es bon, je peux te promettre de te faire découvrir des choses, te guider sur ton chemin en tant que mentor, par exemple, mais cela ne se fera pas sans mal, Mamoru. Et je répète, "si tu es bon".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jinmenju Nigaikan
Informations
Messages : 52
Rang : C

Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] EmptyMar 2 Avr 2013 - 20:31

Bon. En fin de compte, il n’allait pas falloir miser sur la bonne humeur. La demoiselle semblait assez farouche, visiblement même plus sauvage qu’il ne l’était lui-même. C’était donc dire… Sainan entreprit donc de poursuivre l’intégralité de ses réflexions à voix haute, histoire de détendre un tant soit peu l’atmosphère devenue un peu plus pesante depuis que son interlocutrice l’eut remis en place. Ah, son humour ne plaisait pas, apparemment. C'était fort dommage.

[Sainan] « Bon… Récapitulons un peu la situation. Je suis pris dans l’étau d’une femme qui, bien que très belle je dois l’avouer, me maintient sur un banc à l’aide d’une technique capillaire dont j’ignorais totalement l’existence jusqu’à présent. Je ne connais strictement rien de cette personne, et celle-ci refuse de se présenter, visiblement aussi têtue que moi si ce n’est plus. Tout ce qui m’est donné à savoir c’est qu’elle connaît les Mamoru et que, pour une raison que je ne peux feindre d’ignorer, elle m’a identifié comme étant héritier de ce clan. »

Le garçon, qui avait enchaîné sa suite logique à grande vitesse, poursuivit.

[Sainan] « Me voilà donc sommé de montrer patte blanche en échange de… rien. Ou du moins si, je risquerais de mettre cette dame en rogne si je ne m’exécutais pas. Je trouve que c'est une curieuse manière d'entamer courtoisement une conversation. Enfin je prétends pas être l'archétype du courtois, mais tout de même, c'est pas parce que je porte rien sur mes épaules que je suis un déchet. »

Il tourna légèrement la tête, comme pour essayer de voir du coin de l’œil celle qui l’étreignait toujours de ses cheveux.

[Sainan] « Tu aurais surement abordé les choses différemment si tu avais su que je me soucie aussi peu de ma mort elle-même que de la manière dont elle me prendra. Mais bon, je te sens quand même intriguée, on va pas jouer aux cons pendant une heure, à qui voudra bien faire le premier pas. »

Il souffla un grand coup, pensif et un peu agacé par la situation défavorable dans laquelle il s’était mis.

[Sainan] « Alors, oui, je suis un Mamoru. J’ai bel et bien hérité de ce… don. Mais si tu souhaites savoir d’où je viens et où sont les miens, je n’en ai aucune idée. Je parcoure les régions depuis mon enfance, seul. »

Le garçon rebondit alors sur les dernières paroles de la demoiselle, celles qui lui promettaient de belles choses en sa compagnie. A vrai dire, c'était la première fois qu'on lui proposait une forme de collaboration éventuelle, ou quelque chose qui s'y apparentait. C'était d'autant plus étonnant que cette femme et lui ne se connaissaient que depuis quelques instants; ou alors souhaitait-elle mettre à son service les arts Mamoru ?

[Sainan] « ‘Si je suis bon’ ? Je ne me suis jamais amusé à m’évaluer. J’ai été suffisamment bon pour survivre tel que je l’ai voulu, c’est suffisant. Pour le reste, je ne peux pas envisager grand-chose de notre courte rencontre tant que tu ne m’en auras pas à ton tour dit un peu plus sur toi. Alors… à ton tour ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Majora no Kamen
Informations
Messages : 305
Rang : C

Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] EmptyMar 2 Avr 2013 - 22:56

    What ?! Ce gars était en effet une bien mauvaise pioche, vous pardonnerez ma non-utilisation du mot étrange. Le voilà qui réfléchissait à haute voix ! Bien-sûr, ça nous arrive à tous, mais dans ce genre de situation, avouez que c'st tout de même bien étrange. La Kusajin préféra ne rien dire, par correction, de plus, son hypothétique nouvel élément était des plus intéressant. Un petit sourire s'esquissa sur la bouche de la jeune femme qui commençait à prendre goût à la très originale personne de son Mamoru. J'ai bien utilisé le possessif "son", oui, pour toute plainte, vous adresser à ma secrétaire dont les coordonnées ne vous seront pas données. Elle eu envie de rire lorsque le problème du "déchet" fut abordé, il était vraiment très fort ce garçon. Quand son discours fut terminé, Zassou descendit du dossier, et se mit à réfléchir dans le vague. Puis, en déliant son prisonnier, elle se tourna à l'opposé de ce dernier, mit les mains dans le dos et commença sa réflexion. Son regard se plissa.

    -Survivre ne veut pas dire être bon. Surtout pas loin de tout et dans cette période de pseudo-paix. Pour savoir survivre il faut se mettre en danger, bien-sûr je ne dis pas que les ours ne sont pas dangereux... on va dire qu'il y a pire.

    Elle se retourna et fit de nouveau face à son Mamoru, c'est vrai qu'en le regardant il n'avait pas l'air très dangereux. Mais elle le formerait, ferait de lui un vrai tueur, surtout qu'il avait du potentiel, le gamin. Il fallait le faire de parler tout seul en compagnie d'une dame. Elle haussa un sourcil et se contenta d'observer son Mamoru. Les Nukenins allaient avoir besoin d'hommes efficaces, sans remords, de vrais combattants, pas des pédales qui crachent des boules de feu. Zassou n'avait rien contre les utilisateurs du Katon, bien-sûr. Elle sortit une guinze de son paquet et l'alluma, la nicotine l'aiderait sans doute. Elle passait maintenant au second Acte en sortant un kunaï.

    -Tu vois cette arme ? Simple mais extrêmement dangereuse.

    Elle lui lança l'arme dans le seul but de le toucher. Au moins il aurait un avant goût de la douleur s'il ne la connaissait pas et qu'il ne rattrapait pas l'arme au vol. Il fallait que ce jeune étalon comprenne ce à quoi il avait l'occasion de participé, une vie de paria, d'homicide et de violence. Dans le monde actuel des shinobis, tout le monde signe un jour, par la force s'il le faut. Dans le cas contraire, c'était la mort.

    -Tu peux le garder, je te l'offre, Mamoru. Je suis Zassou, originaire de Kusa, c'est tout ce que tu as besoin de savoir.

    Je sais bien que vous avez tous retenu votre souffle quand vous avez lu le "Je suis", inutile de dire que votre narrateur a du talent, mais vous pouvez par contre laisser une petite pièce dans le Rp, c'est apprécié. Il fallait maintenant voir la réaction du Mamoru, voir s'il prenait bien le fait de se faire lancer un kunaï à la tête, voir s'il donnait son nom, voir s'il était belliqueux ou pas, en soi. Dans le rapport de force, Zassou était gagnante, c'est vrai, mais elle n'était pas du genre à s'attaquer aux plus faibles sans raison, et croyez-moi, parler à voix haute n'est pas une raison valable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jinmenju Nigaikan
Informations
Messages : 52
Rang : C

Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] EmptyMar 2 Avr 2013 - 23:54

Être bon. Être à la hauteur. Jouer à cette course au meilleur, concourue par la moitié du monde. C’était donc ça, le dénominateur commun, c’était ça qui permettait de jauger la qualité d’un homme chez les Shinobi. Comme venait de le sous-entendre cette Zassou, les personnes comme lui, dotées de Chakra, semblaient devoir se confronter au risque, et c’était les risques encourus mais vaincus qui permettaient de reluire aux yeux des autres. Face à une telle philosophie, Sainan ne pouvait que se sentir dans son élément. Quelle facilité aurait-il à mener une vie dangereuse, lui qui n’avait rien à perdre depuis déjà longtemps. Car dans tous les cas, son existence ne se résumait qu’à l’errance, et il était temps que cela change. Qu’importe le fait qu’il ne sache pratiquement rien de cette femme ; elle venait de lui tomber sur le nez soudainement, d’une manière complètement inattendue, si bien que Sainan se laissait croire qu’il s’agissait de l’un des clins d’œil que peut faire le destin. Il ne manquerait pas de répondre à ce clin d’œil, il ne louperait pas sa chance de faire enfin quelque chose de sa vie.

Le jeune Mamoru sentit la chevelure soyeuse de Zassou se retirer lentement de son échine. Après quoi, elle lui fit face, sans plus arborer d’agressivité. Habile comme il était dans l’art des illusions, ne connaissant que trop bien les détails qui trahissent une pensée, Sainan observait la jeune femme, voyant qu’elle croyait lire en lui une faiblesse qu’il faisait semblant d’afficher depuis leur rencontre. Paraître insignifiant, se donner à voir en tant que moins que ce que l’on est, ce genre de tours de passe-passe psychologiques lui avait peut-être sauvé la vie, alors qu’elle le tenait en joue de sa chevelure intrigante. Maintenant, elle semblait abaisser sa garde, quelque peu tout du moins, et tendre à lui faire confiance.

La demoiselle le testa une dernière fois. Tirant un Kunai de sa ceinture, elle le lança droit dans sa direction le présentant du même coup comme un cadeau. Un cadeau risqué, en l’occurrence. Mais Sainan n’était pas aussi minable qu’il n’y paraissait. D’un geste emprunt d’une certaine dextérité, il intercepta l’arme en vol par la hampe, et l’observa quelques instants, de plus près. Elle était de bonne facture. Après l’avoir placée autour de son ceinturon, il écouta les derniers mots de la jeune femme.

S’il comprenait aisément là où elle voulait en venir, il souhaitait tout de même ponctuer le début de leur rencontre d’un contre-avis, une manière de lui faire entendre également qu’elle n’avait peut-être pas raison de penser qu’il avait passé son enfance à chasser lapins et gazelles. Oh, Sainan n’était ni homme à se plaindre, ni à se gargariser de son passé amer, mais il souhaitait toujours que les personnes, qu’il avait en face, n’en fassent pas moins.

[Sainan] « Ne méprise pas trop ce dont tu ne sais rien. Souvent, les vérités restent invisibles jusqu’à ce qu’elles soient suffisamment dangereuses pour apparaître au grand jour. Je… n’ai pas passé toutes ces années à traquer des ours. »

Un sourire parcourut soudainement son visage.

[Sainan] « Sinon, enchanté, Zassou. Appelle-moi Sainan. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Esprits aidez-moi ! [PV Sainan] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Esprits aidez-moi ! [PV Sainan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-