N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Un monde gris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
Saibogu Kumiko
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Un monde gris Empty
Message(#) Sujet: Un monde gris Un monde gris EmptyVen 16 Juin 2017 - 16:43


Madoka était dans un nouveau pays, de nouvelles règles normalement, même si cela ne changeait pas grand chose au final pour la jeune fille. Le monde n'était réglé que par des envies, des besoins et de nouvelles satisfactions. La vie était terriblement plus simple et belle dans sa tête, que tout le reste était inutile. Cependant, il y avait bien quelque chose qui lui tenait à cœur, que l'on pouvait cataloguer de sérieux et d'important. Elle désirait plus que tout l'équilibre du monde gris, le domaine des esprits. Au final la vie terrestre ou physique n'était qu'une partie infime de la vie d'une âme ou d'un esprit, peu importe la manière dont on pouvait en parler. Ce monde était totalement inconnu de la plus part des personnes, et sans doute que personne n'en entendrait parler avant d'y arriver, mais ce jour là, il serait bien trop tard.

La Mamoru désirait explorer ce monde sans la présence de son frère que ce soit à ses côtés, ou bien même dans le monde physique. En effet, tous les dommages ou événements du monde gris allaient se répercuter dans le monde physique. Il ne fallait pas prendre à la légère ce genre d'aventure. Il était nécessaire également une bonne force mentale et étonnement une certaine discipline. On pouvait imaginer que la Mamoru n'était vraiment pas fait pour cela lorsque l'on l'a connaissait bien, mais elle était loin d'être simplement une gamine écervelée. Elle avait tout préparé pour la petite ambiance, tout d'abord un mur solide pour la tenir pendant son voyage. En effet, seul son esprit allait partir, le corps physique resterait sur place. C'était pour cela qu'il ne fallait pas rester trop longtemps, mais ce que l'on appelait le temps était perçu d'une manière bien différente dans le monde des esprits que dans le monde physique. Là où il ne passait que quelques minutes, il pouvait s'écouler des heures voir des jours, ce qui était forcément plus aisé. Elle avait tracé un magnifique pintacle de grande taille au centre de sa chambre. C'était presque une œuvre d'art à part entière tant la précision et la complexité du dessin était important. Elle avait disposé plusieurs bougies de part et d'autres du sceau géant de fuinjutsu pour l'ambiance, mais également par ce que c'était très joli. Enfin, Madoka alluma deux enscens qu'elle pressa un bref moment entre ses deux mains comme pour une prière. Cependant, on en était bien loin, elle n'était pas pieuse pour un sou, car elle savait très bien comment cela se passait. Il n'y avait aucune surprise ou mysticisme. Ce n'était qu'une manière comme une autre de préparer son esprit. Il devait être vraiment à toute épreuve pour sa grande aventure spirituelle.

Madoka était en pleine méditation presque l'on pouvait dire, elle ouvrait son esprit, elle rassemblait ses forces pour la grande messe. Il ne fallait en aucune manière négliger les préliminaires, cela pouvait faire les différences entre la vie et la mort, car dans le monde des esprits, il était tout à fait possible de disparaître. On ne pouvait pas parler véritablement de mort, mais davantage de disparition pure et simple. La vie s'arrêtait, quelle soit spirituelle ou physique, mais rien ne se perdait, jamais. Une autre force s'en nourrirait, l'absorberait et l'utiliserait avec ou sans son accord. Elle se sentait maintenant prête, elle se pencha en avant en mordant une partie de son doigt pour le faire saigner afin de mêler sa force vitale avec sa force spirituelle. Elle posa sa main délicatement en plein centre afin de commencer le rituel en prenant son temps, comme une professionnelle qu'elle était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Saibogu Kumiko
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 661
Rang : A+

Un monde gris Empty
Message(#) Sujet: Re: Un monde gris Un monde gris EmptyMar 20 Juin 2017 - 8:31


Madoka commença à spalmodier des mots incompréhensibles comme dans un état second, alors qu'elle essayait de joindre son esprit au monde gris. C'était un monde hostile à toute forme de vie, pour la simple et bonne raison que ce n'était pas leur monde naturel. Ils étaient ainsi vu comme des envahisseurs, et si certains esprits pouvaient se montrer compréhensif, d'autres ne se gênaient pas pour abuser de leur pouvoir. L'Homme s'était doucement habitué à être le prima prédateur incontesté de son univers, il dominait tout, il décidait de tout ce qui se passait. Cependant, ce n'était certainement pas le cas dans les autres mondes, c'était sans doute tout le contraire. Ces Humains imbus de leur propre personne n'étaient pas capable de survivre dans ces conditions.

Petit à petit, la Mamoru sentait son esprit se séparer de son corps, voyager jusqu'au monde gris était une sorte de mort en soi. Le tout et l'art du clan des spectres et des démons était d'être capable de revenir à la vie. Tout dépendrait de qui elle allait faire la rencontre. Avec le rituel, la jeune fille se retrouvait être capable d'ouvrir une faille entre les mondes pour s'y glisser. Son corps tomba contre le mur derrière elle, alors que Madoka tombait dans une sorte de coma artificiel. C'était bien le terme technique, mais il n'y avait surtout plus personne aux commandes. Son grand frère s'y connaissait suffisamment en esprit et l'art Mamoru pour comprendre ce qu'elle serait en train de faire. C'était bien pour cela qu'elle n'avait pas souhaité la présence d’Akira. Ce fut chose faite, son esprit commença à vagabonder entre les mondes pour s'y retrouver au beau milieu de l'inconnu. Le monde gris avait de cela qu'il était aussi logique qu'un esprit malade. Le paysage pouvait évoluer d'un coup comme ça, alors que l'on venait à peine de parcourir quelques mètres. C'était également le danger du monde des esprits, car il se trouvait être le théâtre d'un conflit éternel et immuable entre la création et la destruction. Heureusement, le flot continuel de nouveaux esprits fraîchement séparés de leurs corps alimentaient cette guerre éternelle. Il n'était alors pas surprenant de voir de nouvelles têtes si l'on puis dire arriver dans le monde gris, mais la plupart ne survivait pas longtemps. Ce monde chaotique n'offrait guère de paysage verdoyant, il était morne, triste et aussi gris que son nom. Peut-être qu'il était ce que l'on voulait bien voir d'ailleurs. Un gros grondement se fit entendre dans le lointain. Certains dans ce qu'il semblait être une sorte de ciel purent voir une sorte de dragon voltigeur traverser ce ciel. Il était serpentiforme avec de longues moustaches, des griffes et des crocs, mais ce n'était qu'une représentation chimérique d'un esprit puissant. En général, ce genre d'esprit pouvait être un primordial, les esprits les plus anciens sur quoi tout reposaient, mais il était plus commun de rencontrer des esprits des rivières ou des fleuves. C'étaient des esprits puissants et nobles, mais pas très abordable pour une simple mortelle, mais ce n'était pas ce qu'elle cherchait. Madoka cherchait à comprendre et sentir par elle-même la situation spirituelle de la région. C'était quelque chose de très important à ses yeux, elle se sentait comme le devoir d'être là gardienne des mondes spiritueux, mais cela venait sans doute de ses capacités. On pouvait la voir désinvolte, folle ou pas du tout intéressé, mais c'était surtout que le monde physique n'était pas très intéressant, et il n'était à l'image des jeux que l'on faisait dans un bac à sable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un monde gris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-