N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Le laboratoire d'alchimie de Nami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Hageshii Nami
Informations
Grade : Genin
Messages : 67
Rang : C

Le laboratoire d'alchimie de Nami Empty
Message(#) Sujet: Le laboratoire d'alchimie de Nami Le laboratoire d'alchimie de Nami EmptyLun 22 Mai 2017 - 22:21

Aptitude - Alchimie
Rp n°1 - Une autre voie

Enfin, elle était de retour au village. La brume si particulière de Kiri l’enveloppait à nouveau telle une mère protégeant sa fille dans ses bras. Les quais bouillonnant ne l’empêchèrent pas de s’évader le temps d’une longue inspiration. L’odeur humide et fraîche de cette nappe blanchâtre la réconforta. Enfin, elle avait définitivement quitté l’air sec et lourd des plaines de Kumo. Elle rouvrit les yeux. L’énergie déployée dans le port ne changeait en rien avec celle de la bataille. Il y avait toujours des pleurs, des cris et du sang. La guerre les avait suivies jusqu’ici. Même en perdition, même loin de là, le Shukai avait réussi à semer le chaos dans nos rangs. Mais un nouveau vent se lève, une nouvelle brise vient renouveler les dictâtes de ce monde. Les anciens se meurent, les jeunes se libèrent.

S’il y a une chose que Nami retiendra de cette première bataille, c’est son incompétence. Trop faible pour les sauver, elle due abandonner un kirijin à son sort pour pouvoir en sauver un autre. Trop faible pour le sortir de son coma, elle en vit tant d’autres mourir. Trop faible pour soigner les soldats, elle due être accompagnée. Elle, si vaniteuse, comprit qu’elle n’était rien. Heureusement que son équipe était là, à eux trois, ils s’en sortirent du mieux qu’ils purent. Mais ce moment de détresse était révolu. Le trajet du retour lui porta conseil. Elle y fit la rencontre d’Ashisu et elles soignèrent tous ceux qui le pouvaient être encore. S’interrogeant un instant sur sa capacité à se défendre au corps à corps, elle comprit que sa place n’était pas là. Sans s’en rendre réellement compte, elle prit plaisir à tous les sortir de leur miséricorde. C’était ça son rôle, son destin, celui de protéger les êtres qui font de Kiri la brume, la Brume Sanglante.

Pour arriver à ses fins, elle développait à côté de son activité de Kunoichi, des méthodes de soins alternatives, notamment l’herboristerie ou le soin par les plantes. Cette méthode douce n’en était qu’à ces balbutiements, mais avec l’aide de cet Ichiro, ils arriveraient certainement à de grandes choses. Mais la guerre perturba son esprit jeune et encore fragile. Elle avait eu son lot d’horreur pour des mois. Etant médecin, elle était aux premières loges de cette boucherie humaine.
A bord du navire, le trajet ne fut pas plus glorieux. Certains auraient pu être sauvés mais le manque de moyens chirurgicaux fut fatal. Pas fataliste dans l’âme, Nami était convaincue qu’elle aurait pu faire mieux. Elle n’avait pas retenu le nom de cet homme, qui avait pris un sale coup au foie. Sans cet organe primordial au bon fonctionnement du corps humain, sans greffe, il fut consumé à petit feu. Nami fut condamné à le regarder mourir. Quoi de plus tragique qu’un médecin, face à son patient le suppliant de le sauver, sans pouvoir rien n’y faire. Et l’exemple se répéta des dizaines de fois, un cœur, des reins, des poumons … Bien qu’elle fût épaulée par Ashisu, cette traversé marqua la jeune fille.

Le monde ninja n’est qu’une guerre incessante, aujourd’hui à Kaminari, demain peut-être à Mizu. Il était hors de question pour la genin de rester les bras croisés. Elle devait trouver le moyen d’extraire des organes en quantité, de les stocker aussi longtemps qu’il le faut pour ensuite les transplanter à qui en ont besoin. Elle devrait aussi être capable de les transporter car ce sera à elle d’aller au patient et non l’inverse, le fuinjutsu l’y aidera certainement. Et si elle veut sauver toujours plus de monde, elle devra trouver la solution face à son vieillissement naturelle. Ce précieux temps gagné lui apportera peut-être la réponse pour lever la malédiction qui pèse sur son ami Rinkyu.

Elle allait maintenant se reposer, quelques heures seulement pour rejoindre l’hopital. Ashisu l’y attendrait pour sauver de nouvelles vies et bien plus encore.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le laboratoire d'alchimie de Nami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-