N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Retrouvailles printanières [Tsuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Kaguya Hatanabe
Informations
Grade : Genin
Messages : 49
Rang : C+

Retrouvailles printanières [Tsuko] Empty
Message(#) Sujet: Retrouvailles printanières [Tsuko] Retrouvailles printanières [Tsuko] EmptyMar 21 Mar 2017 - 22:27


Le printemps s'installait tranquillement à Mizu no Kuni. La pluie et les nuages laissaient place, tout doucement, au soleil et au ciel bleu. Les arbres fleurissaient, les papillons volaient, et les femmes se dévêtaient. Comme à son habitude, Hatanabe s'était levé à onze heures du matin. Il s'installa devant sa fenêtre pour boire sa traditionnelle brique de lait au réveil. Observant l'horizon ensoleillé, il se dit que c'était une journée idéale pour aller faire un tour au marché. Il y avait certes quelques petits nuages isolés par-ci par-là dans le ciel, mais le cadre était parfait. Cela faisait quelques temps qu'il songeait à acheter un peu de décoration pour son petit studio, disons-le franchement, très morose. Afin de remédier à cette ambiance terne, il envisageait de s'acheter quelques plantes ainsi qu'une poignée de babioles. Quel pouvait être meilleur endroit que le marché pour trouver tout ça ? Une fois son petit-déjeuner terminé, il enfila donc sa chemise et sa toge fétiche pour se rendre dans le marché du centre-ville.

On pouvait sentir le doux parfum printanier s'échapper des rues de Kiri, exquis. Au revoir la morosité hivernale, bonjour le printemps ensoleillé. C'est marrant comme le temps peut influencer l'humeur des Hommes. Le soleil, ou plus précisément la lumière qu'il émet, nous permet d'être plus énergiques, plus vivants. La différence entre un mauvais temps et un bon était particulièrement frappante dans les rues de Kiri. Même s'il n'abritait pas les villageois les plus heureux du monde, on pouvait tout de même sentir un certain engouement une fois que le soleil avait pointé le bout de son nez. Profitant de cet élan d'enthousiasme, Hatanabe parcourait doucement les étalages du marché, à la recherche de décorations de n'importe quelles sortes pour son petit studio. Malheureusement pour lui, il ne se doutait pas que neuf étalages sur dix présentait uniquement de la nourriture. Et quelle nourriture, la plupart étaient des stands de poissons. Je vous raconte pas l'odeur, infecte. C'était le seul point noir à noter sous ce beau ciel bleu. Le Kaguya tenta bien de fuir comme la peste les étalages des poissonniers, mais il y en avait absolument partout. Remarque, normal dans un pays composé d'archipel me direz-vous. On ne l'appelait pas le pays de l'eau pour rien.

Hatanabe s'arrêta au premier étalage de plantes qu'il trouva, enfin. Néanmoins le commerçant ne proposait que deux plantes d'intérieur à la vente, à savoir un bonsaï et un cactus. Seulement leur prix était trop onéreux pour que le jeune homme puisse se permettre d'acheter les deux. Il fallait donc faire un choix. Indécis de nature, Hatanabe faisait face à un dilemme. Le cactus ou le bonsaï ? Il décida de s'accorder un temps de réflexion supplémentaire, comme ça il pourrait faire un petit tour de marché en plus. Au moment où il quitta le stand, il pu apercevoir une petite tignasse blonde dans la foule se trouvant au milieu de l'allée. Une chevelure qu'il croyait alors reconnaître.

- Tsuko ? C'est toi ? s'écria-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Hari Kenjin
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Retrouvailles printanières [Tsuko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Retrouvailles printanières [Tsuko] Retrouvailles printanières [Tsuko] EmptyMer 22 Mar 2017 - 14:10

Les voisins n'avaient pas arrêté de crier toute la nuit, sachant que ce couple avait un enfant, je n'imaginais pas l'enfer que ça devait être pour lui. Moi dans tout ça, j'étais dans mon lit, les yeux grands ouvert réfléchissant au meilleur moyen pour les faire taire. L'assassinant me paraissait le plus rapide, le problème étant que je serais sûrement le premier suspect sur la liste. Un double suicide ? Beaucoup trop complexe à mettre en place. Me tournant du côté de la fenêtre, la nuit allait être longue...

Le matin arrivait doucement. Les yeux à peine ouverts, j'avais du mal à me lever. Autant vous dire qu'après leur dispute, ce fut le tour de la réconciliation et je me demandais au final qu'est ce qui était le pire. Dans tous les cas, je n'avais que très peu dormi et la journée allait devoir être calme. Je n'étais pas du genre grincheux au matin, juste de mauvaise humeur comme tout le monde j'imagine, quand on a dormi seulement quelques heures. Attrapant les premiers vêtements qui venaient à mes bras, je décidais de prendre un peu l'air. Le marché était de passage aujourd'hui, de quoi faire le plein de viande comme j'en avais l'habitude. Il me fallait bien ça comme compensation après cette nuit horrible. Descendant les quelques marches qui me séparaient de la rue principale, je voyais déjà toute cette foule me bousculer tel une biche entre plusieurs lions. Mes anciens instructeurs préféraient que nous, shinobis, restions au sol et n'empruntions la voie des airs que pour des urgences. Il fallait croire que la population n'appréciait guère qu'on marche sur leurs toits. On les protégeaient, de quoi se plaignaient ils encore ceux là... M'avançant donc entre grand-mère et papy, je marchais en direction de mon commerçant favori.

* Si je ne mange pas de viande aujourd'hui... je fais un bain de sang ce soir... *

La nourriture était la seule chose qui me donnait un peu de satisfaction en ce moment, les missions se faisaient rare et avec cela ma curiosité en prenait un coup. Plus rien à apprendre pour un Jisetsu, comment voulez-vous que les choses fonctionnent pour moi. Le destin ? Dieu était il en train de m'observer et de me donner un peu de motivation ? J'entendis une voix familière dans mon dos, une personne qui connaissait mon prénom... Je n'étais pas vraiment du genre célèbre, ce n'était pas Yu, ni Ichirô et encore moins Yuno. Je me retournais donc, voyant non loin de moi, en effet, un visage familier. Je ne pu le reconnaître du premier coup car je ne l'avais que très vu au cours de ma vie, mais je ne pouvais décidément pas l'oublier. Kaguya Hatanabe, le petit enfoiré qui m'avait battu durant un tournoi au colisée. Une chance pour lui, la foule nous séparait et je ne pouvais pas le frapper directement au visage. Après réflexion, ce n'était peut-être pas la bonne solution pour saluer un camarade. Je me dirigeais donc vers lui et une fois assez proche... Je lui tendis la main, pour qu'aucune mésentente n'ai lieu.

« Salut Hatanabe, comment tu vas depuis la dernière fois ? Tu sais, quand tu m'as explosé le bras ainsi qu'une côte. Les jours après ma défaite furent assez... fatiguant mais bon, j'imagine que c'est normal. »


Regardant le commerçant qui était en face du Kaguya, je ne pu m'empêcher d'observer les deux plantes qui s'offraient à lui. N'étant pas un expert en biologie, j'étais curieux de savoir ce qu'il faisait là.

« Tu as besoin d'une plante ? Si tu veux un conseil, le cactus me paraît le mieux. Si tu pars en mission durant plusieurs jours, il survivra jusqu'à ton retour au moins. En tout cas entre vous deux, c'est lui qui aura le plus de chance de survie haha !! »


Il fallait bien que j'amène un peu d'humour dans la conversation, Hatanabe n'était pas une mauvaise personne et il arriverait à faire la différence entre l'humour et la provocation.


Retrouvailles printanières [Tsuko] Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kaguya Hatanabe
Informations
Grade : Genin
Messages : 49
Rang : C+

Retrouvailles printanières [Tsuko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Retrouvailles printanières [Tsuko] Retrouvailles printanières [Tsuko] EmptyMer 22 Mar 2017 - 22:11


Aucun doute, c'était bien lui. Jisetsu Tsuko. Il était facilement reconnaissable à sa petite touffe blonde surplombant son crâne. Il avait combattu Hatanabe il y a peu de temps, lors du tournoi organisé par le Shûkai au colisée de glace de Yuki no Kuni. Très belle arène au passage. Le Kaguya en était ressorti vainqueur, mais son adversaire lui avait tout de même posé pas mal de soucis. Hatanabe avait subi de multiples entailles au bras gauche, quant au Jisetsu il s'était vu perforé par les os du Kaguya au niveau du ventre et du bras droit. Sale histoire. Ayant répondu à son appel, Tsuko vint vers lui. Les deux garçons échangèrent une poignée de main avant que Tsuko ne fasse état de ses blessures de guerre.

- Hum désolé pour tes blessures... dit-il en étant mal à l'aise. Pour ma défense c'est quand même toi qui m'a blessé en premier !

En effet, Hatanabe dut garder des bandages tout le long de son bras gauche jusqu'il y a peu. C'était certainement moins grave que ce que son adversaire avait subi, mais quand même. Visiblement doté d'un très bon sens de l'observation, Tsuko se douta que le Kaguya recherchait une plante et lui conseilla ainsi de prendre le cactus. Non dénué d'un sens de l'humour, il se permit même de faire une petite blague en prime, ce qui eut pour conséquence de faire sourire Hatanabe.

- A vrai dire j'étais plutôt parti pour prendre le bonsaï, mais tu as peut-être raison... Va pour le cactus.

Il n'était même pas midi et le commerçant était déjà en train de décharger son étalage. Hatanabe se tourna vers lui afin d'acheter son angiosperme tant désirée.

- Bonjour cher monsieur, vous pouvez me faire un prix sur le cactus ? demanda-t-il sans trop d'espoir.
- Bien sûr, je vous le fais à moitié prix ! assuma le vendeur avec un grand sourire, tout en déchargeant ses plantes.
- C'est vrai ? Dans ce cas je vous prends le cactus plus le bonsaï ! déclara Hatanabe, plein d'enthousiasme.
- Non je blague ! Si j'ai affiché le prix devant chaque article c'est pas pour faire joli !

Le bougre, il m'avait bien eu. Non content de m'avoir fait marcher, le vendeur arborait en plus de ça un large sourire, comme pour exploiter un maximum d'espace entre ses commissures labiales. Vous savez, le genre de sourire qui laisse penser que votre interlocuteur se fout ouvertement de votre gueule. Ce que je déteste ça...

Hatanabe détestait ça, et ça se sentait. Sourcils froncés, il s'empressa de conclure l'achat de son cactus pour ne plus avoir affaire à ce clown faisant office de commerçant. Il s'adressa de nouveau au jeune Tsuko, tout en marchant lentement dans l'allée principale du marché de manière à s'éloigner le plus loin possible de l'étalage de l'autre comique.

- Qu'est-ce que tu es venu faire de beau ici Tsuko ? On prend un peu l'air, on profite du soleil ? dit-il tout en regardant le magnifique ciel bleu.

Comme à son habitude le Kaguya ne laissait transparaître aucune émotion dans sa voix, à la seule différence qu'il arborait un léger sourire sur son visage, sûrement sous l'emprise de la lumière du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Hari Kenjin
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Retrouvailles printanières [Tsuko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Retrouvailles printanières [Tsuko] Retrouvailles printanières [Tsuko] EmptyJeu 23 Mar 2017 - 13:16

Il semblait gêner de la situation, je lui avais directement mis en évidence mes blessures ainsi que leur gravité, il y avait de quoi être décontenancé. Toutefois, c'était plutôt avec humour que je lui avais dit tout ça. Je savais que ce tournoi était une bonne raison de s'affronter sans se retenir, je ne pouvais m'en prendre qu'à moi d'avoir échoué de la sorte. De plus j'avais appris pas mal de choses sur son clan, avoir un talent comme le sien, je n'étais pas déçu du résultat final. Négociant avec le marchant pour avoir son cactus, Hatanabe semblait un peu énervé par rapport au comportement de celui-ci. Les commerçants avec un air si hautain ne restait pas bien longtemps sur ce marché.

Pourquoi j'étais ici ? Pour de la viande !!

« Pour tout te dire, j'ai très mal dormi à cause de mes voisins et j'étais venu acheter un bon morceau de viande chez mon marchant préféré. En réalité c'est l'un des seuls qui en vends dans ce village. Manger du poisson tous les jours, personnellement j'en ai un peu marre ! »

Repensant à tous les bons plats que lui préparait sa mère, il ne pouvait s'empêcher de réaliser que la nourriture de ce village était complètement dégueulasses. Aujourd'hui il devait s'y faire et manger une viande comme celle là, c'est tout ce qu'il pouvait rêver de mieux.

« T'inquiète pas pour mes blessures, c'était un combat, tu as eu raison de ne pas te retenir. J'aurais simplement du être plus prudent, je ferais attention à rester à distance à l'avenir haha !!

Il faut avouer que tu possèdes un talent vraiment particulier Hatanabe, j'ai été vraiment content de t'affronter même si au final j'ai perdu, j'ai appris plus de choses en te combattant qu'à travers certaines missions. »


Me rappelant la fois ou j'avait du attraper tous ces maudits chats, je ne voulais plus jamais faire ce genre de tâche. Arrivant finalement devant mon marchand de viande, je ne voyais devant moi que des morceaux tâchés de gras. La mine dépité, je fixais le commerçant avec un regard noir et lui-même semblait désoler de me présenter que cela. Il savait que je venais toutes les semaines le voir mais cette fois là il n'avait pas l'air d'avoir pu me réserver un morceau convenable. Est-ce que je devais être énervé ? Malheureux ? Vexé ? Ou bien simplement terrifiés de ne pas pouvoir manger de viande aujourd'hui. Dans ma solitude du moment, je fixais le ciel en pensant.

* Putain de vie... J'en ai marre de ce village... *

Amenant mon regard vers Hatanabe, j'avais une folle envie de me défouler sur lui... Est-ce que c'était sympa pour lui ? Non, et je ne devais pas me transformer en ce démon de Yuno.

« Ils ont mis en place un concours de lancer dans un chapiteau plus loin, avec de la chance il y a des lots sympa à gagner... Genre de la viande... »


Retrouvailles printanières [Tsuko] Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kaguya Hatanabe
Informations
Grade : Genin
Messages : 49
Rang : C+

Retrouvailles printanières [Tsuko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Retrouvailles printanières [Tsuko] Retrouvailles printanières [Tsuko] EmptyJeu 23 Mar 2017 - 19:02


Alors comme ça Hatanabe n'était pas le seul à détester le poisson, intéressant. Rien de tel qu'une bonne viande de bœuf pour faire un bon repas. Mais du poisson... Euuuurk. Hatanabe avait un régime alimentaire pour le moins... particulier. Il se nourrissait presque exclusivement de trois choses : viande, fruits et produits laitiers. Pas de légumes, pas de pommes de terre, rien d'autre. Et ça ne le dérangeait pas le moins du monde. Après avoir parlé gastronomie Tsuko se mit à féliciter le Kaguya pour son combat, jusqu'à lui dire qu'il avait beaucoup de talent. C'est gentil de sa part, mais à vrai dire Hatanabe n'appréciait pas particulièrement les compliments. Dit comme ça, ça peut paraître étrange. Seulement, il considérait les félicitations - et autres flatteries - comme un frein à la progression. Sous couvert de motivation, on a tendance à travailler plus dur pour s'améliorer dans le but, d'une part, de devenir plus fort, et d'autre part de recevoir des congratulations. Il est donc normal de baisser un peu le pied lorsque quelqu'un vous exprime ses louanges. Le Jisetsu était même allé jusqu'à rajouter qu'il avait appris plus de choses durant leur combat que pendant ses missions. Hatanabe avait du mal à s'en rendre compte puisqu'il n'avait aucun titre de comparaison, n'ayant jamais effectué de mission pour le village. Il préférait se contenter de dormir dans son studio, d'errer dans les rues et de s'entraîner en solo quand l'envie lui prenait. Et dieu sait que ça ne lui arrivait pas souvent.

Tout comme son camarade, Tsuko semblait en vouloir au vendeur de viande. Il faisait une drôle de mine, tout comme les pièces de viandes présentes sur l'étalage d'ailleurs. Il était difficile de trouver de la bonne viande à Kiri, contrairement au poisson qui pullulait à chaque échoppe. Le blondinet proposa à son acolyte, de façon implicite, de participer à un concours de lancer.

- D'accord, pourquoi pas y participer. Je suis pas très bon en matière de lancer mais je saurais me surpasser s'il y a un bonsaï à remporter.

Cactus dans la main, Hatanabe et son compère arrivèrent devant le fameux chapiteau. Le forain - si je puis dire - haranguait la foule pour trouver des participants. Il y avait pas mal de monde sous son chapiteau, mais les quelques malheureux qui tentaient leur chance rentraient souvent bredouille. Par conséquent le public s'en trouvait découragé et n'osait même plus participer. L'animateur de ce petit jeu notifia l'entrée des deux shinobis sous son antre.

- Hola jeunes gens ! Vous désirez tenter votre chance ? De nombreux lots sont à gagner et il se trouve là tout un public qui ne demande qu'à acclamer leur héros ! Et ce héros, ça pourrait être vous ! Venez donc allez, allez !
criait le monsieur avec enthousiasme. Une chose est sûre, c'était un bon vendeur qui avait le don de convaincre la populace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Hari Kenjin
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Retrouvailles printanières [Tsuko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Retrouvailles printanières [Tsuko] Retrouvailles printanières [Tsuko] EmptyLun 27 Mar 2017 - 20:42

Mon camarade ne semblait guère heureux de se rendre à ce genre d'attraction, mais il fallait bien faire quelque chose dans l'après-midi. Un concours de lancer pour des shinobis, ça devrait être un jeu d'enfant, voilà clairement ce que j'étais en train de me dire. Si des hommes comme nous n'arrivions pas à gagner des lots, alors personne ne le pourrait. Les ninjas de Kiri n'étant pas spécialement fan de ce genre d'animation, on avait nos chances. Nous étions jeunes avec aucune mission à accomplir, à nous les cadeaux.

Une fois arrivée, la foule était dans les mains du forain, un homme qui savait très bien s'y prendre pour faire venir du monde. C'était son métier après tout, mais il ne semblait guère y avoir foule pour se prendre au jeu. La population n'était pas bête. Très peu son ceux qui peuvent gagner, la difficulté étant trop élevée pour des personnes lambdas. Nous, nous n'étions pas des gens normaux, nous étions des shinobis prêt à tout pour que notre métier soit reconnu et vu de tous. Les missions étaient périlleuses mais avait comme but de toujours rendre service à la population ou au pays. Avions nous des remerciements pour ça ? Jamais car nos actions n'étaient que très rarement annoncés à la population, aucune reconnaissance et donc notre propre satisfaction personnelle comme motivation.

Regardant Hatanabe, j'espérais le convaincre de participer avec moi, histoire de s'amuser mais aussi d'avoir un peu de gloire.

« Allons y Hatanabe, c'est le moyen de gagner des lots assez facilement, enfin j'espère haha !! »


L'homme sentait que nous étions prêt à accepter sa proposition. Un large sourire s'affichait sur son visage, comme s'il venait de réussir le coup du siècle. Je n'avais pas vraiment fait attention à lui à ce moment-là, on aurait pu éviter une situation assez difficile mais à nous d'affronter les problèmes quand ils venaient. Et puis, le but était de s'amuser avant tout.

« Allé venez donc participer, pour des gars comme vous, ça sera un jeu d'enfant de remporter un lot... On est là pour s'amuser non ? »

La foule commençait à nous regarder, une pression supplémentaire sur nous qui ne pouvions refuser la proposition du forain. Même si je me moquais des gens de ce village, passer pour un lâche n'était pas dans ma nature. Je fixais l'homme, prêt à relever son défi peut importe la difficulté.

« Je suis ton homme, énonce moi les règles et je ferais en sorte d'en sortir vainqueur. »


Spoiler:
 


Retrouvailles printanières [Tsuko] Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kaguya Hatanabe
Informations
Grade : Genin
Messages : 49
Rang : C+

Retrouvailles printanières [Tsuko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Retrouvailles printanières [Tsuko] Retrouvailles printanières [Tsuko] EmptyMer 29 Mar 2017 - 13:23


Le forain ne cessait d'haranguer la foule et le Jisetsu ne semblait pas insensible au discours de celui-ci. Cet homme était petit, mesurant presque la même taille que le jeune Tsuko, âgé d'une quarantaine d'années environ si l'on en juge par les rides que son visage présentait, et portait des cheveux noirs très courts. Il s'adressait au petit peuple avec un sourire narquois, ce qui lui pouvait lui donner un air chaleureux en apparence, mais les plus hardis étaient aptes à y déceler des pensées malsaines agrémentées d'une légère pointe de mépris. « Venez, venez donc, donnez-moi tout votre argent » pouvait-on lire dans son regard. Hatanabe avait plutôt l'air réticent vis-à-vis des encouragements du forain, pourtant s'en était tout l'inverse pour son compagnon. Enthousiaste, il lui confia que c'était l'occasion de gagner aisément quelques lots sympathiques. Le forain entendit cette remarque et dès lors, il s'adressa à nos deux jeunes pousses, s'accrochant à eux comme une moule à son rocher. Il avait vu là l'opportunité de détrousser deux mioches de plus, d'autent plus qu'ils n'avaient pas l'air bien méchants - quand bien même il aurait aperçu leur bandeau. Tsuko tomba finalement dans le panneau, le forain trouva un nouveau pigeon à dépouiller. La foule commença à s'agiter, tout excitée à l'idée de voir un nouvel individu tenter sa chance. Est-ce que cette fois, ça allait être le bon ? Tsuko allait-il devenir le messie de ces jeunes gens ?

- Très bien mesdames et messieurs NOUS AVONS UN PARTICIPAAAAANT ! hurla-t-il au public. Les gens commençaient à applaudir. Les règles sont très simples jeune homme. Tu as à ta disposition dix shurikens assortis en cinq groupes de deux, il lui montra les shurikens placés sur une table. Tu l'auras remarqué, chaque groupe de shuriken possède un ruban coloré qui lui est propre. La couleur du ruban désigne la cible que tu dois atteindre. Comme tu peux le voir, il y a dix cibles réparties symétriquement - cinq de chaque côté - se trouvant devant toi. Il y a deux cibles par couleur. Les vertes sont les plus simples à toucher, juste derrière tu as les bleues, puis les jaunes. Les rouges sont situées au plafond, il pointa du doigt les deux cibles rouges. Enfin les noires se trouvent au fond du chapiteau.

Plan:
 

Les cibles vertes et bleues se situaient à respectivement quatre et cinq mètres de la position de lancer, vraiment facile à atteindre pour n'importe quel shinobi. Les cibles jaunes étaient à sept mètres, un peu plus en hauteur. Les cibles rouges, au plafond, étaient placées six mètres devant le lanceur. Et enfin dans le fond, les cibles noires étaient distantes de dix mètres, à moitié cachées par des poutres qui maintenaient le chapiteau sur pied.

- Si tu parviens à toucher une cible de chaque couleur, tu auras droit à un petit lot de consolation. Si tu atteins toutes les cibles, tu pourras gagner UN GROS LOT !!! il prit bien la peine d'insister sur le « gros lot ». A toi de jouer moussaillon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Hari Kenjin
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Retrouvailles printanières [Tsuko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Retrouvailles printanières [Tsuko] Retrouvailles printanières [Tsuko] EmptyVen 31 Mar 2017 - 14:58

La journée avait tellement mal débuté, qu'elle ne pouvait que finir par une bonne nouvelle. Accédant à la zone de lancer, le forain commença à m'énumérer les différentes règles. Dix shurikens, des cibles de couleurs à atteindre de plus en plus difficile, bref rien de très dérangeant pour un shinobis. Hanatane avait préféré attendre plutôt que de participer, peut-être l'envie lui prendrait elle après avoir admiré ma technique de lancer. Avec cet air toujours malicieux, l'homme regardait le gabarit de Tsuko avait une grosse envie de rire. Pour lui fallait il être grand et musclé pour savoir viser. Il allait apprendre à ces dépends qu'on ne devait pas se moquer de cette façon d'un shinobis, peut importe son village.

« Très bien, commençons par les verts alors ! »

Attrapant les deux shurikens, un dans chaque main, je lançais sur le même timing les deux armes qui vinrent s'emboîter dans les cibles en question. Un grand crie surgit du public, heureux de voir quelqu'un réussir, ou bien simplement pour mettre l'ambiance. J'avais évidemment visé les cibles les plus simples dés le départ pour garder un peu de suspens dans ce qui semblait déjà gagné pour moi. Attrapant par la suite les shurikens bleus, j'éxécutais le même système de lancer et eu le même résultat. La seule différence était que j'avais été juste dans la cible sur ma gauche, pour une raison que j'ignorais, le shurikens avait légèrement dévié de sa trajectoire sur la fin.

Il est vrai qu'au toucher, le shuriken en question me semblait un peu différent mais je m'y cela sur le compte d'une mauvaise concentration de ma part. Une fois le public calmé, j'attrapais les shurikens rouges, j'avais bientôt fait la moitié du chemin pour avoir ce fameux gros lot. Je sentis au moment où j'allais attraper les shurikens que le forain souriait, comme si il avait une confiance absolue en son exercice. Pour lui, c'était sûr, j'allais échouer. Curieux, je lançais cette fois-ci seulement sur la cible de droite... Bingo en plein dans le centre. Ne semblant pas broncher, je m'apprétais à lancer le second shuriken quand je sentis une légère différence de poids. Celui là me semblait plus léger, de peu certes, mais à forcer d'en lancer, n'importe quel shinobis pouvait remarquer si une arme était plus ou moins lourde. Aucun doute, elle avait été trafiquée. M'arrétant dans mon lancer, je regardais le forain qui voyait très bien que j'avais compris son petit trafique. Comme s'il lisait dans mon esprit il rétorqua.

« Le but est de toucher les cibles, pour le matériel, on fait avec ce qu'on a vous savez... hahaha !! »

Un vrai guignol celui là. Tout en le regardant, je fis un geste rapide et envoya le shuriken en plein dans la cible. Il suffisait que j'augmente sa vitesse pour qu'il n'ai pas le temps d'être dévié. J'allais réussir ce truc haut la main, quand un système se mit en place au niveau des cibles. Un mécanisme provoquait un vent important, tout cela pour dévier mes armes, qui avec un poids moindre, allaient sûrement avoir du mal à trouver les cibles...

Spoiler:
 


Retrouvailles printanières [Tsuko] Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kaguya Hatanabe
Informations
Grade : Genin
Messages : 49
Rang : C+

Retrouvailles printanières [Tsuko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Retrouvailles printanières [Tsuko] Retrouvailles printanières [Tsuko] EmptyMar 25 Avr 2017 - 12:03


Après avoir écouté les bonnes paroles du forain, Tsuko se décida à tenter sa chance sur ce fameux concours de lancer. Le public commença à l’applaudir lorsqu’il s’installa au niveau du poste de lancer. Ce jeune Jisetsu n’avait eu aucun problème à atteindre les cibles vertes et bleues, néanmoins la cible bleue de gauche avait été touchée de justesse. C’était d’ailleurs fort étonnant de la part d’un shinobi. Hatanabe s’en rendit compte, mettant ça sous le coup de la fatigue. Ou d’une inaptitude notoire dans ce domaine. Un mélange des deux en somme, ce qui lui fit décocher un léger sourire narquois.

Les deux shurikens suivants atteignirent les cibles rouges en plein centre. Le forain fit une petite remarque au Jisetsu avant que celui-ci n’entame son second lancer, mais hélas pour Hatanabe il ne parvint pas à entendre ces propos de par le brouhaha qui régnait à l’entrée du chapiteau. Et alors que Tsuko s’apprêtait à lancer les shurikens jaunes, on pouvait d’ores et déjà distinguer un mécanisme provoquant de violentes sorties d’air, certainement là pour dévier les projectiles de leur cible. Le Kaguya s’en aperçu sans trop de difficultés et ne manqua pas d’interpeller la foule.

- Non mais vous avez vu ça ? Devant les cibles, là ! Cet homme a trafiqué le terrain pour que l’on ne puisse pas réussir à toucher toutes les cibles ! Regardez !


Pointant du doigt les cibles au niveau desquelles on pouvait deviner de légères brises d’air, le système s’arrêta brusquement, comme par magie, lorsque le Kaguya somma la foule d’observer attentivement le terrain. Ce fourbe de forain avait dû stopper le mécanisme en urgence, de peur de voir sa mascarade dévoilée au grand jour. Bien évidemment le public ne comprit pas un mot de ce qui se tramait et commençait à s’agacer.

- Y’a rien du tout hé !

- Vous vous croyez tout permis parce que vous êtes ninja ?

- Des shinobis qui n’arrivent même pas à réussir un concours de lancer ! Haha !


Les précédents applaudissements laissèrent place à des sifflets de mécontentement, une partie du public se permettait même de huer les deux ninjas. De son côté, le forain restait impassible en attendant tranquillement que Tsuko se décide à lancer ses shurikens, afin de réactiver une nouvelle fois son mécanisme déloyal au dernier moment.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Hari Kenjin
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Retrouvailles printanières [Tsuko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Retrouvailles printanières [Tsuko] Retrouvailles printanières [Tsuko] EmptyMar 23 Mai 2017 - 10:31

Nous étions quelques peu désorientés lors de ce jeu de lancer, d'un côté un forain qui ne voulait absolument pas perdre et de l'autre côté des gens du peuple qui se moquaient de nous, enfin surtout de moi en l’occurrence. Hatanabe avait beau vouloir m'aider, sa voix n'avait pas l'air de prendre écho à travers la peuplade. Me voilà bien seul, face à moi-même. Bien évidemment il ne s'agissait que d'un jeu, perdre ne remettait rien en cause et bien vite les personnes présentes auraient oubliés cette humiliation. Malgré cela, j'éprouvais de la colère envers eux. Ils étaient là, à se moquer de moi, à en rire bêtement alors qu'eux ne savent que manger et dormir. La reconnaissance de la population était très limitée dans ce village, je m'en rendais compte de jour en jour. Sacrifier ma vie pour des abrutis pareils, je devais donc moi-même en être un alors...

Cessant de regarder ceux qui me servaient de spectateur, je regardais les cibles à toucher. Le forain ne remit pas tout de suite le mécanisme en marche, il n'était pas aussi bête. Un shuriken très léger contre un vent de côté, j'avais beau être naturellement habile avec des armes, déjouer les lois de la physique me paraissaient complexe. Prenant le temps de regarder l'arme en question, une idée me vient en tête. Voilà une bonne manière de jouer selon leurs règles et de faire taire les poules qui jacassaient derrière moi. Pour réussir, j'allais devoir utiliser une technique particulièrement simple mais très efficace ici. Tout en faisait apparaître mon chakra de vent dans ma main droite, je le fis parcourir le shuriken en question qui semblait enduit d'une couleur différente. Regardant le forain dans les yeux, je ne pu m'empêcher d'esquisser un sourire.

« Tu as mal choisi ton joueur je crois... »

Lançant l'arme en question sur la cible rouge situé au plafond, je fis mouche en quelques secondes malgré le mécanisme du forain. Il ne devait pas comprendre pourquoi sa tricherie n'avait pas fonctionné, sans même attendre qu'il ne réfléchisse je fis de même pour l'autre cible rouge. Le public cria de nouveau pour montrer sa stupeur. J'attrapais les deux derniers shurikens à ma disposition tout en me tournant vers notre hôte.

« Tu devrais préparer ton gros lot, je ne rate pas ma cible, surtout quand elle est aussi prêt. Et puis la prochaine fois que tu veux tricher contre un shinobis, essaye d'en choisir un qui possède une autre affinité »

Tout en lui montrant le processus de ma technique, l'homme compris enfin ce qui se passait mais il était déjà trop tard pour lui. Malgré la distance, je ne fis qu'une bouché des deux dernières cibles qui mirent fin à ce jeu scandaleux. Après des applaudissements, la foule partie voyant que plus rien d'intéressant ne se passait ici. Hatanabe était juste en bas, attendant lui aussi que le forain tienne sa promesse avec ce fameux gros lot. Il nous fis signe d'attendre pendant qu'il allait le chercher. Pour être franc, de la part d'un tricheur, je ne m'attendais pas à quelque chose de si merveilleux que ça.

« Voilà ton lot mon garçon, tu l'as bien mérité » dit il avec une peluche géante dans les bras.

Je ne pouvais pas le blâmer, le lot était vraiment gros, mais je m'attendais quand même à autre chose qu'une peluche qui allait prendre la moitié de mon appartement. Regardant mon coéquipier Kaguya, je lui fis signe de le prendre si ça l'intéressait.


Retrouvailles printanières [Tsuko] Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Retrouvailles printanières [Tsuko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Retrouvailles printanières [Tsuko] Retrouvailles printanières [Tsuko] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles printanières [Tsuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-