N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Ouloulou [Katsuga Rukia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptySam 2 Juil 2016 - 16:52

Cela faisait longtemps que je souhaitais acquérir cette technique, mais je ne trouvais pas de Shinobi pour pouvoir me l'enseigner. Enfin non pas un Shinobi, mais plutôt un Samurai. Il y avait Shinsuke, mais je n'avais plus aucune nouvelle de lui, tout comme Taku et encore Yukita Eiko qui fut emprisonné et qui est certainement mort à l'heure qu'il est. Le Kage m'avait accordé quelques jours pour retourner sur mes terres natales celles de Tetsu no Kuni où j'avais failli embrasser la vie de Samurai. Profitant de mon séjour dans le pays, j'apposais quelques sceaux Hiraishin dans le pays pour pouvoir les réutiliser de nouveau.

J'étais à la recherche d'un Samurai suffisamment puissant pour m'enseigner le laido dont la puissance de la technique dépend grandement de son utilisateur. Il était difficile pour moi de le trouver parmi le nombre de samurais dans le pays, je devais trouver non pas les plus prestigieux, mais les plus prometteurs on va dire. Ceux qui pourraient m'enseigner cette technique sans broncher et sans prétexter à l'héritage de Tetsu no Kuni. Etant moi aussi originaire du pays du fer, j'avais aussi le droit à cet héritage, nous provenions du même endroit. De plus, ils avaient tout intérêt à nous aider puisque nous fournissions les bras chargés de protéger des pays voisins composés de Shinobi et notamment du Shukai qui partageait une longue frontière avec.

Des jours de recherches qui me firent approcher de Kira Musashi le fameux Daimyo de Tetsu no Kuni depuis déjà si longtemps. Je ne pourrais jamais recevoir un quelconque enseignement de sa part, il était bien trop fort pour cela et ne m'aurait jamais pris en considération. Il était entouré des Samurai les plus puissants et d'ailleurs, à force de recherches, mon regard se posa sur, non pas le Samurai le plus puissant de son entourage et de sa garde, mais plutôt le plus prometteur. En fait, c'était une jeune femme du nom de "Katsuga Rukia". Cette dernière était conseillère du daimyô, elle avait un rôle important dans l'entourage de Kira Musashi et elle était particulièrement importante au sein de la hiérarchie du pays.

Elle était plus vieille que moi, mais c'était la plus jeune de l'entourage de Musashi. L'art du Bushido est extrêmement complexe et très long à maîtriser, car il demande beaucoup de rigueur, de patience, de temps et de maîtrise. Si elle était arrivée à un tel niveau aussi jeune, cela signifiait qu'elle s'est démarqué des autres Samurai pourtant plus vieux et avec beaucoup plus d'expérience qu'eux par sa maîtrise du Bushido. Etant particulièrement jeune, elle sortait sûrement de l'ordinaire et se démarquait des autres adeptes du Bushido par sa puissance et sa précocité. Elle était donc l'enseignante idéale pour moi. Je m'approchais d'elle petit à petit pour lui demander son aide. Je la saluais d'abord comme le faisaient les Samurai. Je connaissais leur rite, j'étais originaire de leur milieu, mais je devais peut-être en oublier certains.

    "Bonjour, je suis Shirudo, un chuunin de Kumo et j'ai une requête pour vous. Je suis originaire de ce beau pays du fer et j'aimerais apprendre à utiliser le laidô. J'ai cherché les Samurai les plus puissants et les plus prometteurs et mon regard s'est posé sur vous, Katsuga Rukia. Je vous demande donc de bien vouloir me l'enseigner si vous le vouliez bien." - Je marquais une pause pour observer sa réaction avant de rebondir.

    "En échange, je pourrais vous enseigner divers techniques, j'ai arsenal complet composé de Fuinjutsu et de Taijutsu, je suppose que vous n'avez pas besoin de moi pour vous enseigner des techniques Taijutsu, mais pour ce qui est du Fuinjutsu, je suis votre homme. Je peux également vous enseigner la maîtrise des sceaux Hiraishin qui vont vous permettre de vous téléporter un peu partout dans le monde, c'est vous qui voyez."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyDim 3 Juil 2016 - 13:23



C'était une journée plutôt banale pour la Conseillère, depuis sa nomination à ce nouveau poste, elle passait la plupart de son temps en mission pour le Daimyô et les rares séjours au palais se résumaient à s'occuper de tâches administratives plus que barbantes. Mais c'était le prix à payer pour occuper une place importante au sein de la hiérarchie du pays du Fer, c'était un honneur pour la jeune femme et elle ne comptait pas négliger son devoir sous pretexte que ce n'était pas très palpitant à faire.

Alors que Rukia s'apprêtait à retourner dans ses appartements, elle fut interceptée par un jeune homme qui se présenta de manière maladroite mais juste. Ce n'était pas un Samouraï, la Conseillère remarqua immédiatement son bandeau protecteur du village de Kumo et puis cela faisait un moment que les gardes l'avaient remarqué rodant dans le palais.

La Samouraï resta muette tandis que le shinobi expliquait la raison de sa présence, Rukia le toisa du regard alors qu'il dévoilait sa requête concernant le laïdo. Ses arguments étaient assez corrects, en tant que natif du pays du Fer c'était son droit d'avoir accès à l'héritage de sa nation, bien qu'il n'ait pas embrassé la voie du Bushido.

♦ Suis moi. - se contenta de répondre la Tetsujin.

Alors qu'elle guidait Shirudo à travers le palais, Rukia réfléchissait à sa proposition. Il y avait peut-être pour elle une chance renforcer ses connaissances en Fûinjutsu, enseigner le laïdo pouvait être assez simple, le maîtriser était une autre histoire, il fallait s'entraîner rigoureusement tout les jours pour apprendre à son corps à mémoriser le mouvement parfaitement.

Après quelques minutes, Rukia avait rejoint ses appartements privés. Elle amena alors le Kumojin dans sa salle d'arme et d'entraînement, une vaste pièce aux murs couverts d'armes diverses. Sans un mot, elle se rendit dans un coin de la pièce et attrapa des mannequins en bois posés sur des socles à roulettes et elle les fit glisser au centre de la pièce, une fois les cibles en place elle tira d'une armoire des armures qu'elle enfila sur les statues de bois.

Elle se retourna ensuite vers le garçon,

♦ J'accepte ta proposition. En échange je te demanderais de m'enseigner un sceau capable de briser les genjutsus, j'ai déjà réussi à créer des fûins pour briser les illusions les plus communes. Mais l'élaboration d'un sceau pour les genjutsus puissants dépasse mes compétences. Si tu acceptes, on commencera d'abord par le laïdo.

Il ne restait plus qu'à savoir si le jeune homme avait un sceau de ce style dans son répertoire. La main posée sur le manche d'un de ses sabres, Rukia était ravie de voir que cette journée banale réservait finalement quelques surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyDim 3 Juil 2016 - 15:52

Je ne tergiversais pas, j'allais droit au but. Très vite, elle me proposa de la suivre, nous marchâmes dans les rues du pays. Je ne savais pas où la Kunoichi m'emmener, mais je me contentais de la suivre sans poser de question, j'avais confiance en elle. Nous arrivâmes très vite dans une salle entièrement aménagée d'un grand bâtiment où de nombreux Samurai s'entraîner. Une sorte de salle d'entraînement aux technologies avancées dans laquelle on pouvait y placer des poupées inertes en bois et les équiper d'une armure afin d'en augmenter la résistance.

Elle aménageait d'ailleurs la salle d'une étrange façon. Une fois que cela fut fait, elle se retourna vers moi pour m'adresser quelques mots. Elle avait visiblement accepté ma requête et semblait intéressé d'apprendre des Kai de rang avancé. Je ne pouvais que lui enseigner des Kai grâce à des sceaux Fuinjutsu et c'est visiblement ce qui l'intéressait ; heureusement, c'est ce qui faisait partie de mon arsenal, j'acceptais donc logiquement sa proposition.

Je m'avançais vers elle en lui affirmant que j'étais prêt à l'aider dans la conception de ses sceaux, cela n'est d'ailleurs pas compliqué une fois que l'on avait les compétences. Nous n'avions pas forcément besoin d'un illusionniste expert en Genjutsu, puisque le sceau que j'avais conçu fonctionnait bien et j'avais déjà pu le tester à de nombreuses reprises. Bien que je savais que les Samourai, pourtant sans Chakra, savait utiliser le Genjutsu, c'était par exemple le cas de Yukita Eiko qui fut un utilisateur du Genjutsu.

    "Très bien, j'ai largement de quoi te satisfaire. D'ailleurs, je connais partiellement le laido en fait, j'ai essayé de l'apprendre seul, mais il m'est impossible de pouvoir l'utiliser. Je te montre ce que je sais faire."


Je m'avançais donc vers les poupées en bois portant une armure avant de poser la main sur le manche de mon Katana. Prenant une grande inspiration, j'eus tenté de dégainer mon sabre tout en frappant, mais je ne pus le tenir, mon Shinken s'envola pour se planter sur un mur. En plus de cela, il y avait un délai faible, mais trop conséquent entre le coup et le dégainement du sabre pour pouvoir appeler ça le "laido". Mon laido était en deux temps, trop espacés, alors que le coup et le dégainement du Katana ne devait se faire qu'en une seule fois.

Sans compter que la puissance était minime puisque la poupée n'eut reçu qu'une petite égratignure et quant à la précision, sachant que mon Shinken s'était envolé pour se planter sur le mur, était vraiment faible. Je ne parvenais pas à gérer le mouvement et à contrôler la puissance du mouvement. Ce coup mêlait d'ailleurs force et vitesse à leur paroxysme, ce qui créait donc un mouvement extrêmement puissant. Je manquais de finesse, de précision, de puissance également dans l’exécution du mouvement. J'attendais donc de recevoir les avis de mon instructrice et ses divers conseils pour m'aider à améliorer ma technique.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyDim 3 Juil 2016 - 17:27



Ce fut difficile pour Rukia de contenir un petit rictus qu'elle esquissa rapidement en voyant la démonstration du garçon, bien qu'elle était contente de voir qu'il était motivé. Le laïdo est une technique qui consiste à enchaîner une frappe puissante et le dégainage de l'arme, tout est une question de posture dans ce mouvement, la position doit être parfaite pour permettre à la lame de continuer sa course une fois sortie de son fourreau.

Le laïdo du kumojin était un bon début, bien qu'il n'était pas assez fluide et puissant. Rukia s'approcha à son tour d'un des mannequins. Une main posée sur le le manche de son arme elle s'adressa alors au shinobi,

♦ Il est important d'avoir la bonne position, tout doit être enchaîné rapidement et ta mémoire musculaire doit être entraînée pour que tu puisses toujours reproduire le même mouvement. Je vais te montrer étape par étape, mais tu devras tout exécuter quasi-instantanément.

Doucement le pied gauche de Rukia recula jusqu’à être su la pointe de sa chaussure alors que sa jambe droite s'était légèrement pliée, le pied bien à plat et elle se figea,

♦ Je recule la jambe qui est du même coté que mes sabres, ensuite je rapproche du sol mon centre de gravité pour être plus stable et pouvoir donner plus de puissance à ta frappe sans être déséquilibré par ton prochain mouvement.

La main gauche de Rukia se posa directement sur le fourreau d'un des katanas à sa ceinture, avec une légère pression elle fit pivoter le saya pour qu'il soit pratiquement à l'horizontale et sa main droite se posa sur le manche du sabre.

♦ Là le but est de trouver l'angle parfait pour que lorsque mon bras sera le plus tendu possible, l'arme soit entièrement sortie du fourreau. Mais il faut que soit sortie à un millimètre près, pour gagner le plus de temps possible et rendre le mouvement extrêmement fluide.

Doucement Rukia dégaina son arme, comme elle l'avait annoncé lorsque son bras fut en bout de course, la pointe de son sabre quittait tout juste son fourreau.

♦ Ensuite tu dois profiter de la vitesse à laquelle tu tires ton katana pour frapper, il existe énormément de variantes possibles, moi la plupart du temps je préfère jouer avec mon poignet pour exécuter une frappe du bas vers le haut en visant soit la gorge soit le buste.

C'était donc le moment pour la démonstration, la jeune femme rengaina son arme et se mit en posture neutre. En une fraction de seconde sa jambe gauche recula et sa jambe droite s'arqua, en même temps ses mains se positionnaient et la lame de la jeune femme fendit l'air dans un sifflement, le coup était pratiquement invisible, la tête du mannequin sauta et avant même qu'elle en touche le sol Rukia était de nouveau en posture neutre.

♦ Voilà. - dit Rukia d'une voix satisfaite - Bien sûr le principe est exactement le même pour quelqu'un qui porte son arme sur le coté droit ou dans son dos comme tu le fais. Ta frappe se fera du haut vers le bas, ce qui est important c'est que ton mouvement soit fluide, aucun geste ne doit être inutile. Parfaire ce mouvement te demandera des heures et des heures d'entraînement.

Tout en parlant la Conseillère s'était reculée à plusieurs mètres du mannequin.

♦ Le laïdo peut être couplé à d'autres techniques...

Une nouvelle fois l'attaque fut instantanée, à une vitesse surprenante Rukia s'était déplacée à l'autre bout de la pièce. Elle se retourna alors vers le jeune homme comme si de rien n'était, on n'avait même pas entendu le bruit de la lame entrante ou sortante de son fourreau, simplement un sifflement dans l'air.

♦ Maintenant à toi, tu vas faire le mouvement encore et encore. Je corrigerai tes erreurs jusqu'à ce que ton laïdo soit parfait et c'est ce mouvement que tu devras reproduire à la perfection et dans n'importe quelle situation.

La dernière phrase de Rukia fut ponctuée par le son du mannequin décapité qui s'effondra, coupé en deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyDim 3 Juil 2016 - 20:51

Je pus voir un léger rictus se dessiner sur son visage, c'était tout à fait normal compte tenu de la démonstration que je lui avais faite ; j'en riais moi-même aussi. J'attendais patiemment de recevoir ses conseils, je restais particulièrement attentif et concentré sur ce qu'elle s'apprêtait à me dire. Au-delà de son sourire, elle ne manqua pas de commenter ma performance. J'eus donc compris que le mouvement deviendrait parfait à force d'exercice, je devais donc répéter le mouvement sans cesse.

Le laido était aussi conditionné par la posture appelée Kamae, très essentiel chez les Samurai. Kouga m'avait fait la remarque l'autre fois lorsqu'il m'avait enseigné l'art de l'esquive en m'affirmant que je n'adoptais pas la bonne posture. Il se trouve que j'ai toujours un problème avec ma garde et j'en avais actuellement la preuve. Elle me fit une démonstration du mouvement en le décomposant en plusieurs étapes que je devais enchaîner quasiment instantanément pour faire croire à un seul et même mouvement.

La première étape était le placement de ses jambes, la jambe gauche était en retraite et la jambe droite était fléchie. Je reproduisais la même posture à côté d'elle tandis qu'elle me corrigeait. Ensuite, elle m'affirma que je devais déplacer mon centre de gravité qui conditionnait mon équilibre et la précision du coup. D'ailleurs, ce fameux centre de gravité permettait aussi d'augmenter la vitesse et la puissance du coup, il était donc très essentiel. Enfin, l'étape suivante était d'adopter la posture parfaite, je devais donc déplacer mes Katana pour qu'ils puissent me faciliter le mouvement.

En fait, je devais les placer de sorte à ce que mon mouvement soit fluide. Je devais donc les dégainer et assigner le coup le plus rapidement possible. Cependant, je portais mes deux Shinken sur mon dos, ce qui allait donc compliquer le mouvement. J'essayais d'adopter la bonne posture, gesticulant sur place, je bougeais mon corps, mes bras, mon torse de sorte à dégainer mes Shinken le plus rapidement possible grâce à un mouvement alliant rapidité, précision, fluidité et dextérité.

Elle me donna tout un tas de conseils et de techniques. Chacun a un Iaido différent, il se trouve que c'était une technique personnalisable qui dépendait de l'utilisateur. Je la remerciais donc pour tous ses conseils avant d'essayer d'apprendre à dégainer mon shinken correctement et le plus rapidement possible, bien qu'au vu de la force que j'utilisais pour dégainer mon Shinken, celui-ci venait à s'échappait de mon emprise.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyDim 3 Juil 2016 - 22:38



Déterminé, le garçon répétait l'enchaînement inlassablement. Rukia tournait atour de lui, observant sa posture et la corrigeant à chaque fois qu'elle voyait une imperfection, elle connaissait le mouvement par cœur et elle était capable d'aider le kumojin à parfaire ses mouvements. «Le coude plus haut», «Ton fourreau trop bas», «Attention à ton centre de gravité», des remarques parmi d'autres pour rectifier les mouvements du shinobi qui s'améliorait rapidement.

Alors que la Samouraï s'apprêtait à faire une remarque sur la poigne trop détendue de Shirudo, ce qu'elle craignait arriva et son arme lui échappa des mains, elle tournoyait alors en direction de la Conseillère,rapidement la jeune femme dégaina un de ses katanas, elle pivota sur le coté et d'une frappe verticale en envoya le sabre du shinobi se planter dans le sol.

♦ Comme je te l'ai dis, la vitesse que tu gagnes en dégainant te sert à donner plus de puissance à ton attaque. J'ai remarqué que parfois tu ne tiens pas ton arme assez fermement et voilà les conséquences.

Rukia attrapa le Shinken de Shirudo, c'était une bonne arme mais probablement usée par les combats elle avait perdu en équilibre. Après avoir effectué quelques passes le jugement était sans appel.

♦ Dis moi, que dirais-tu d'avoir un nouveau katana ? Forgé par les meilleurs artisans de ton pays d'origine ? - demanda la Samouraï. - Cette arme est de bonne facture, mais elle est usée, tu perds un peu en équilibre et cela pourrait causer ta perte contre une arme de meilleure qualité.

La Conseillère se dirigea vers une armoire en bois massif, à l'intérieur étaient rangés des dizaines de sabres de tout types, des wakizashis, des nodashis, des tantôs. Rukia attrapa alors un sabre de même forme et même longueur que le Shinken du shinobi.

Une fois l'arme choisie elle lança les deux épées à Shirudo,

♦ Ce n'est pas une obligation, mais tu peux essayer celle la. Souviens toi des remarques que je t'ai faite et recommence. Le fait que tu dégaines par le haut de change rien, quand ton bras et en bout de course la lame doit tout juste quitter le fourreau, tu peux aussi pivoter légèrement ton buste pour donner encore plus de force à ton mouvement, vu que tu frappes par le haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyLun 4 Juil 2016 - 2:00

Je répétais le mouvement sans cesse quand soudain, j'eus lâché mon Katana. Je n'avais pas d'emprise dessus, il me glissait des mains, car le manche n'accrochait pas vraiment. Le Shinken fonça droit sur la Kunoichi qui effectua une très belle parade couplant agilité, classe et efficacité. Je m'excusais alors tout naturellement et elle remarqua que je ne tenais pas fermement mon Shinken, ce qui était normal compte tenu de la vitesse et de la puissance que je donnais pour pouvoir effectuer ce mouvement.

Elle attrapa donc mon arme pour l'examiner et remarqua donc que le sabre était usé. Oui, il était ancien, cela faisait plus de deux ans que je l'avais et il n'est pas vraiment fait pour être utilisé sur le long terme, surtout que je l'avais utilisé tellement de fois. L'obsolescence programmée faisait donc, de nouveau, son effet, d'autant plus que mon Shinken avait été conçu par l'un des meilleurs forgerons du pays et que je l'ai entièrement personnalisé pour optimiser sa puissance, sa capacité de perforation, son tranchant et sa légèreté. A ce niveau-là, je ne pensais pas trouver mieux.

"J'ai eu beaucoup de mal à me procurer ces deux Shinken, ils sont uniques, personnalisés et particulièrement efficaces en temps normal, cependant, ils ne sont pas faits pour le Iaido, c'est un fait. Leur conception par l'un des plus grands forgerons m'a coûté cher et m'a demandé beaucoup de temps puisqu'elles étaient de dernière technologie à cette époque, je me souviens, c'était il y a déjà deux voire trois ans. Pour la qualité, j'ai dû y mettre le prix. Cependant, j'admets qu'ils sont usés et qu'ils ne sont pas forcément forgés pour durer dans le temps. J'aimerais bien tester avec l'un de vos Katana."

J'eus donc saisi les deux Shinken qu'elle me proposa, le design était différent, le Katana était plus lourd que le mien, cela se sentait au poids, mais il était neuf et le tranchant, à vue d'oeil, était particulièrement aiguisé. J'eus donc testé avec ce nouveau sabre et le mouvement était beaucoup plus fluide et beaucoup plus rapide. De plus, le manche adhérait particulièrement bien avec la sueur qui coulait le long de mon bras, il accrochait extrêmement bien. C'était un shinken parfaitement conçu pour l'utilisation du Iaido. Après des heures et des heures d'entraînements et d'exercices, mes articulations et mes muscles, qui permettaient le mouvement, me faisaient particulièrement mal.

J'eus donc marqué une longue pause en prenant le temps de me soigner, pendant ce temps-là, je discutais avec Rukia au sujet du Iaido avant de m'atteler à la deuxième partie. J'essayais d'effectuer un Iaido complet cette fois, ce qui m'eut pris trois jours avant d'arriver à un résultat convenable, très loin de la perfection, cependant, je devais acquérir les bases, car le Raikage ne m'avait pas accordé un long congé et ainsi pouvoir m'exercer seul à mon retour. Durant ces trois jours, la Samourai ne cessait de s'éclipser et de venir me voir régulièrement pour observer et commenter ma progression.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyLun 4 Juil 2016 - 17:08



Rukia fut contente de voir que le shinobi acceptait son présent, avec un sabre neuf il pourrait sentir une très nette différence. L'entraînement reprit alors de plus belle, encore et encore Shirudo exécutait son laïdo. Sa vitesse de progression était assez spectaculaire, la Samouraï continuait de lui souffler des remarques qu'il s'empressait de corriger.

Des heures après les douleurs d'un entraînement intensif se faisaient sentir, la Conseillère connaissait ces blessures et elle laissa alors le Kumojin se soigner, il ne pouvait pas continuer à s'exercer avec des douleurs aux articulations et aux muscles, là était le prix à payer pour maîtriser le laïdo.

Alors que Shirudo pansait ses blessures, Rukia resta avec lui et lui raconta alors l'histoire de cette technique, son utilité pour les attaques surprises et l'importance de la maîtriser pour les adeptes du Bushido.

Malheureusement la Conseillère ne pouvait rester nuit et jour, ses obligations en tant que membre du Conseil de Tetsu l'obligeaient à se rendre aux réunions et d’interagir avec le peuple. Cependant elle retournait voir régulièrement le shinobi, pour s'assurer qu'il continuait de progresser dans le bon sens.

Quelques jours après, Rukia rentrait à ses appartements en fin de journée. Elle décida de jeter un œil à l’évolution de Shirudo avant de se mettre à la paperasse quotidienne. La Samouraï découvrit alors une salle jonchée de mannequins en morceaux, la coupe était nette et précise, elle décida alors de rester discrètement quelques minutes et observa le kumojin qui s'apprêtait à détruire un dernier mannequin.

Comme elle s'y attendait, le jeune homme était pratiquement prêt, son laïdo était rapide et fluide, une frappe puissante et précise, toutes les qualités étaient réunies, il ne lui restait plus qu'à s’entraîner quotidiennement pour être capable de reproduire le mouvement dans n'importe quelle situation.

Rukia s'approcha, dans une armoire elle prit un un sabre qu'elle lança à Shirudo tout en se raclant la gorge pour signaler sa présence,

♦ Voilà un cadeau, il était un peu idiot de ne changer qu'un seul de tes armes car j'imagine que ton deuxième shinken est dans le même état que le premier. Tu peux considérer ça comme une récompense, j'ai vu ton laïdo, il est pratiquement parfait... Il ne te reste plus qu'à t’entraîner tout les jours, je n'ai plus de remarques à te faire désormais.

La Samouraï décrocha alors ses propres sabres et les posa respectueusement sur un socle en bois accroché au mur et elle se déplaça au centre de la pièce, après avoir poussé du pieds les quelques morceaux de bois qui pourraient la gêner, elle s'agenouilla.

♦ Maintenant c'est à ton tour d'honorer ta part du marché. - dit la jeune femme avec un sourire.

Tant pis pour la paperasse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyVen 8 Juil 2016 - 5:00

Mes progrès étaient phénoménales, en effet, j'étais parti d'un rien pur arriver à quelque chose d'acceptable, mais cela restait encore très loin du niveau qu'un Samurai ou que la Samourai possédait. Il me restait encore beaucoup de temps, il me fallait beaucoup plus de pratique pour avoir un niveau à la hauteur du sien. En fait, je n'aurais peut-être certes jamais le niveau d'un Samurai, mais je pouvais m'en approcher.

J'essayais d'effectuer le mouvement le plus parfait possible avant de repartir pour le village et ainsi m'entraîner lors de mon temps libre, car je ne pouvais trop prolonger mon séjour sur ma terre natale, cependant, j'avais encore à faire. D'ailleurs, la jeune femme me fit un deuxième cadeau, en plus de m'avoir appris le Iaido et de m'avoir offert un Shinken, cette dernière m'en eut offert un autre.

J'en avais deux, mais j'en utilisais un fréquemment, car le second, je l'utilisais assez peu tout de même. Il n'était donc pas forcément abimée, du moins aussi abimée que l'autre. Je me contentais d'accepter son cadeau et je la remerciais grandement pour toute l'aide et tout le temps qu'elle m'a consacrés. Je comptais lui rendre l'appareil et faire de même avec elle.

    "Ouai ! Et je vais commencer dès maintenant."


Ainsi, je sortis un rouleau vierge et une feuille sur laquelle était écrite un sceau. Sur cette feuille, il y avait le sceau qui permettait de Kai un Genjutsu. J'annulais la transformation pour qu'ainsi, le sceau prenne sa forme d'origine, c'est-à-dire, un simple rouleau sur lequel était écrit ce qu'on pourrait appeler "l'algorithme du sceau". Je le montrais donc à la Kunoichi avant de décortiquer chaque mot.

Ceci, afin que la Samourai puisse apprendre de nouvelles choses concernant les sceaux, comment les concevoir et apprendre comment l'utiliser de manière optimale. Je demandais donc à voir les autres sceaux qu'elle avait en sa possession, et les différents algorithmes qu'elle pouvait avoir conçus concernant le Kai d'illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyVen 8 Juil 2016 - 19:02



Rukia regarda alors le shinobi qui déroula un parchemin et une feuille marquée d'un sceau, après un geste de sa part le sceau se décomposa en une série de symboles, surement le squelette du fûin qui lui permettait de contenir du chakra en très grande quantité. La Samouraï observa longtemps les écritures, son niveau en Fûinjutsu s'améliorait de jour en jour à force de pratiquer mais un sceau d'une telle complexité dépassait ses compétences, pour le moment.

Shirudo demanda alors à voir ce qu'elle était capable de faire, surement pour pouvoir situer le niveau de la Tetsujin,

♦ D'accord, je vais te montrer. - répondit calmement Rukia.

La jeune femme posa alors la paume de la main sur le papier et se concentra, sous sa main apparaissaient des symboles complètements différents de ce du chûnin et ce pour une raison simple, les Samouraïs n'utilisent pas le chakra. Après quelques secondes le papier était recouvert des caractères, l'instant d'après ils se mirent à se mouvoir pour former un sceau sur le parchemin.

♦ Le problème est que mes sceaux ne sont pas faits pour contenir du chakra, je n'y avais pas pensé jusqu'à ce que je vois l’archétype de tes sceaux. Ce fuin là contient une quantité conséquente de mon aura, c'est l'énergie produite quand l'esprit et le corps sont en harmonie parfaite, une énergie très puissante que les Samouraïs parviennent à manier après de longues années d'entraînement, les natifs du Fer se plaisent à dire que c'est d'une puissance supérieure au chakra car l'aura est capable de traverser et détruire les techniques du type Ninjutsu.

Mais j'imagine que nos sceaux se ressemblent, mon mentor a apprit le Fuinjutsu auprès d'un Kumojin, donc l'apprentissage est possible.


Rukia passa sa main sur le sceau de Shirudo, espérant ressentir une sensation qui pourrait la guider pour élaboration de sa propre technique.

♦ Peut-être qu'en m'expliquant comment tu t'y es pris, je pourrais le reproduire - dit la Conseillère, les yeux rivés sur le parchemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptySam 9 Juil 2016 - 2:29

Les choses se complexifiaient, elle me montra ses sceaux et les différents symboles qui les composaient et ils étaient complètement différents des miens. La raison était simple : la Samourai n'avait pas de Chakra. Chose que je ne savais pas. J'étais le premier surpris par cette révélation, je pensais d'origine que les Samourai était pourvu de Chakra tout comme tous les êtres humains de ce monde, mais d'où provenait leur pouvoir ? Pour qu'elle raison étaient-ils épargnés du chakra ?

    "Et bien en voilà un problème ! Je n'y avais pas pensé, du coup il va falloir qu'on aille dans une bibliothèque ou un quelconque autre endroit où nous pourrions trouver des livres, des manuscrits ou quoi que ce soit qui puisse nous aider à concevoir les sceaux dont tu as besoin et cela te servira dans le futur pour tes sceaux. Saurais-tu où on peut aller ?"


Apparemment, leur pouvoir provenait de l'harmonie du corps et de l'esprit, ce qui est sensiblement similaire au Ninjutsu qui lui représente la fusion entre l'énergie corporelle et l'énergie spirituelle. Les Samourai n'utilisent donc pas de chakra, mais ce qu'on appelle l'aura, c'est ce qui leur permet d'utiliser leur technique. J'eus compris que l'aura était un dérivé du Chakra ou quelque chose de voisin, de très proche qui méritaient de s'y attarder davantage.

En effet, les effets de l'aura pouvaient être immenses, l'aura peut trancher le ninjutsu et il est à l'origine des techniques de Samourai. En d'autres termes, manipuler l'aura pour un Shinobi représenterait une source de pouvoir conséquente. J'eus donc eu l'idée de faire des recherches sur ce fameux "aura" de sorte à optimiser la puissance de mes techniques Taijutsu, Kenjutsu et notamment l'efficacité de mon Iaido qui est une fabrication Samourai et qui, par conséquent, deviendrait plus puissant.

    "D'ailleurs, on peut également détruire des techniques de type ninjutsu avec du ninjutsu ou bien même avec du Fuinjutsu. Le chakra permet de faire des choses que tu n’imagines même pas."


C'était une idée, il nous fallait donc trouver des livres pour pouvoir ainsi opposer et comparer le contenu du sceau d'un Shinobi lambda et celui d'un Samourai. De plus, le sceau Samourai était visiblement conçu d'une manière bien différente, il fallait donc revoir toute la méthode et je n'étais pas suffisamment qualifié pour pouvoir concevoir un sceau efficace pour les utilisateurs de l'aura. Il nous fallait donc nous instruire, lire des livres pour en apprendre davantage. Je voulais d'ailleurs décortiquer son sceau, analyser chaque composant de celui-ci pour pouvoir l'améliorer ensuite.

    "Le problème, c'est que je ne sais pas si la méthode de conception d'un sceau utilisable grâce à l'aura est similaire à celle que j'utilise. Il se peut qu'elles soient radicalement différentes. J'ai besoin de faire des recherches."



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptySam 9 Juil 2016 - 14:06



Comme elle s'y attendait, le shinobi n'était pas familier avec le style de Fûinjutsu des Samouraïs, les deux sceaux n'étaient pas fait pour contenir le même type d'énergie ou la même quantité de puissance. Shirudo proposa alors de faire des recherches pour essayer de trouver un rapport d'équilibre entre les deux forces et donc pouvoir continuer d'avancer l'apprentissage.

♦ Je ne sais pas si on y trouvera quelque chose mais je peux t'amener à la réserve du Conseil, la plupart des textes qui concernent des techniques sont entreposés là bas pour une question de sécurité.

Rukia se leva, repositionna ses sabres correctement et invita le chûnin à la suivre. C'était la première fois qu'un shinobi allait pénétrer dans les locaux du Conseil strictement réservés aux membres des hautes sphères de Tetsu, peut-être que certains allaient voir cela comme un affront mais la Samouraï n'avait de comptes à rendre qu'au Daimyô et il ne serait pas retissant à un échange supplémentaire entre Kumo et le pays du Fer.

Les deux soldats quittèrent alors les appartements privés de la Katsuga et il ne fallut qu'une dizaine de minutes à Ruki pour guider le Kumojin jusqu'à l'aile du Palais réservée au Conseil. Rukia s'immobilisa alors devant une grande porte en acier protégée par deux samouraïs équipé d'une armure imposante, ils baissèrent alors la tête en voyant la jeune femme avancer.

La Conseillère dégaina alors son arme et enfonça le bout de la garde de son katana dans un des neuf trous de la serrure. Une série de clics métalliques retentirent dans les couloirs de la demeure du Bugyô, après quelques secondes la jeune femme put ranger son sabre et pousser la lourde porte de métal.

Sans un mot elle continua son chemin, l'aile du Conseil était l'une des mieux gardée après les appartements du Daimyô. Rukia et son invité croisèrent le chemin de plusieurs samouraïs qui posaient à chaque fois un regard menaçant sur le shinobi.

♦ N'y fait pas attention, certains n'apprécient pas l'alliance avec Kumo alors voir un Kumojin ici.... - souffla la jeune femme.

Après quelques pas la Conseillère s'arrêta devant une porte elle aussi gardée par deux soldats. Une fois de plus elle dégaina son sabre pour s'en servir de clé et ouvrit la porte, alors qu'elle entrait dans la pièce elle entendit le son d'armes quittant leurs foureaux, elle se retourna immédiatement, elle se doutait très bien de quoi il s'agissait.

Les deux Samouraïs s'étaient alors déplacés devant le chûnin, leurs armes formant une croix devant la porte pour bloquer le passage.

♦ Il est avec moi, laissez le passer tout de suite ! - dit alors la jeune femme d'une voix ferme et sévère.

Ne voulant pas contrarier un membre du Conseil du Daimyô les gardes durent se résoudre à libérer le passage et refermèrent la porte derrière le garçon. Shirudo put alors découvrir une vaste pièce aux murs couverts d'étagères remplies de parchemins divers et de manuscrits poussiéreux

♦ Très bien on peut s'y mettre maintenant, interdiction formelle d'ouvrir les parchemins scellés par un ruban rouge, ils n'ont rien à voir avec le sujet de notre venue. Tout le reste est libre d'être consulté.

Une fois la seule consigne donnée, Rukia attrapa une pile de papier bruni et commença à chercher un moyen de comprendre le rapport entre le chakra et l'aura.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyDim 10 Juil 2016 - 16:24

Elle me proposa de m'emmener à la réserve du Conseil, un lieu où quelques personnes y avaient accès. Seuls quelques privilégiés étaient autorisés à y accéder, Rukia en faisait partie et elle comptait bien me faire rentrer également. J'eus donc tout naturellement accepté sa proposition. Elle m'invita à le suivre, ce que je fis donc. Nous marchâmes dans les rues de Tetsu pour atteindre un grand bâtiment où seuls les hauts gradés et les personnes importantes du pays pouvaient y avoir accès et la jeune Samourai comptait bien m'en faire profiter, grâce à son influence.

Nous quittâmes ses quartiers avant d'arriver devant une immense porte en acier gardée par deux Samourai suréquipés qui courbaient l'échine face à l'arrivée de la jeune femme en signe de respect et de reconnaissance de l'autorité de celle-ci. Elle s'avança donc sans s'arrêter, preuve que rien ne pouvait l'empêcher de faire ce qu'elle voulait, tandis que je la suivais derrière. Elle activa ensuite un dispositif complexe à l'aide de son Katana pour ensuite permettre l'ouverture d'une porte, tandis que nous nous enfoncions dans le bâtiment, de nombreux Samourai étaient postés de part et d'autre du chemin, certains me jetèrent un regard menaçant comme si je n'étais pas le bienvenu ici, la Samourai le remarqua d'ailleurs.

    "J'ai vu ça oui et c'est un petit peu compréhensible."


Car oui, dans leurs regards, je me reconnaissais. Car oui, auparavant, je désapprouvais moi aussi cette alliance avec Kumo, je pensais que c'était inapproprié et incompatible par rapport aux valeurs, aux principes du village et surtout, cela ne rentrait pas dans l'intérêt du pays du fer. J'eus très vite changé d'avis en voyant l'importance pour le village de s'être allié au pays du fer, d'ailleurs, le principe de neutralité des Tetsujins était devenu erroné. Ils refusèrent de me laisser passer, mais c'était sans compter sur l'autorité de la Samourai qui m'eut permis de me laisser rentrer.

    "J'ai bien envie de passer la nuit ici, c'est juste le rêve." - Disais-je en contemplant la pièce.


J'observais donc la quantité impressionnante de livres que la pièce contenait, regardant certains livres pris au hasard dans le détail. De nombreux livres m'intéressaient, cependant, je n'étais pas venu pour ça. Je me concentrai donc sur la raison de ma venue en cherchant les livres appropriées à ce que je cherchais. De longues minutes de recherche pour en trouver quelques-uns, cependant, il me faudrait des heures pour tout analyser. J'eus donc saisi quelques livres pour m'asseoir à une table et les survoler un à un, quand soudain, j'eus vis quelque chose d'intéressant, j'en fis donc la remarque à la jeune femme.

    "Regarde, c'est ce qu'on cherche. Ce livre compare un Fuinjutsu Shinobi et un Fuinjutsu Samourai, cependant, il ne précise pas certaines choses. Nous n'avons pas toutes les informations dont nous avons besoin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyDim 10 Juil 2016 - 17:33



La chance avait l'air de sourire aux deux natifs du Fer, Shirudo avait rapidement trouvé un texte intéressant. Rukia laissa alors ses documents pour rejoindre la table du chûnin et de regarder ce qu'il avait trouvé. Il semblerait que des personnes se soit intéressées au rapport entre les deux styles de Fûinjutsu, ils parlaient ici d'une énergie différente mais à la puissance équivalente, qui pouvaient être stockées de la même façon en utilisant un sceau d'une architecture similaire pour les deux puissances.

♦ Quel idiot écrirait qu'une structure précise est capable de contenir les deux énergies sans pour autant la donner... - râla la jeune femme en serrant le poing.

C'est alors que dans un éclair de lucidité Rukia eut une idée, elle se retourna pour aller fouiller dans des étagères derrière elle. Elle cherchait des documents datant de l'année Six. L'année où l'alliance entre Kumo et Tetsu a vu le jour, elle savait que son mentor avait apprit le Fûinjutsu d'un shinobi de la Foudre avant de lui transmettre, peut-être que des documents écrits par Masazane renfermait des informations sur la façon dont ils avaient procédés

Après une dizaine de minutes elle tira d'une pile une feuille de papier enroulée et fermée par un anneau en métal. Elle retira alors la bague d'acier et déroula le parchemin sur la table qui était bien plus long que ce qu'il laissait paraître. Le papier était couvert de nombreuses indications et de schémas griffonnés de façon anarchiques et confuses, elle reconnaissait bien les faibles capacités à l'écrit de son maître.

♦ Viens voir Shirudo. Regarde ça, j'ai appris le Fûinjutsu avec mon mentor Masazane et il l'a lui même apprit d'un shinobi de Kumo quand les accords entre les deux Nations ont été ratifiés. Ces notes sont celles de Masazane, avec ça on devrait pouvoir nous aussi accorder nos techniques.

Si ces informations ne suffisaient pas, Rukia pouvait toujours rendre visite à son père adoptif pour obtenir plus de renseignements.

♦ Alors... Comme c'est précisé dans le texte que tu as trouvé, les deux énergies peuvent être contenues grâce au même système, ce schéma... - les doigts de la jeune femme se posèrent sur un dessin dans le coin du document - Devrait nous permettre de trouver une architecture qui peut être utilisée pour le chakra et l'aura des Samouraïs.

D'une main Rukia attrapa le parchemin où était inscrit le sceau de Shirudo et commença à l'observer, en comprenant celui là elle pourrait alors être capable de le reproduire avec la technique de Masazane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyJeu 14 Juil 2016 - 21:07

La jeune femme eut l'excellente idée de consulter des documents qui dataient de la période durant laquelle le pays du fer s'était allié au pays de la foudre symbolisant ainsi une alliance entre Shinobi et Samourai. Idée que je n'eus pas eu en fouillant les archives les plus anciennes, car j'avais l'habitude de consulter les premiers écrits à la recherche d'informations des plus authentiques, or là, il se trouve que pour ce que je souhaitais connaître, il me fallait consulter des écrits davantage récent.

La période de l'annexion de Tetsu a permis l'échange entre les Shinobi et les Samourai,. Cet échange comprenait notamment l'échange d'informations, de connaissances, de techniques. L'arsenal des Samourai, tout comme celui des Kumojin, a subi d'importants changements en conséquence. Les recherches furent fructueuses, car très vite, nous pûmes trouver les documents que nous cherchions. Elle trouva donc les notes de son mentor du nom de Masazane.

Son nom ne me disait rien, mais c'est lorsque je m'eus plongé dans ses écrits que j'eus saisi la grandeur de cet homme. Ce dernier aurait appris le Fuinjutsu grâce aux Shinobi de Kumo durant justement l'accord entre les deux nations. Son mentor était le parfait symbole des apports de cet accord. Analysant les écrits, nous pûmes après un long travail acharné comprendre un peu plus la différence entre le fonctionnement d'un sceau Samourai et un sceau Shinobi.

    "C'est troublant d'ailleurs, mais on dirait que ton mentor a prévu qu'un jour quelqu'un chercherait à comparer les sceaux des Samourai à ceux des Shinobi. On dirait que ses écrits s'adressent à toi, ça peut te paraître étrange, mais je le sens."


Tout ce que nous recherchions se trouvait dans les écrits de son mentor, il ne manquait plus qu'à compléter avec ce que nous savions déjà grâce aux documents que j'avais déjà trouvés et aux écritures de mes sceaux et à ceux de la jeune femme pour pouvoir ainsi concevoir le Kai qu'elle souhaitait créer. D'ailleurs, il lui fallait s'exercer, cependant, je n'étais pas un adepte du Genjutsu et donc pas un expert, je ne pouvais donc pas l'aider ; seulement, j'étais sûr que son sceau fonctionnait puisque nous avions respecté toute la méthode.

    "Il faudra que tu t'entraînes pour ton kai, au passage, je peux aussi t'enseigner l'art du déplacement instantanée si tu le souhaites."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyJeu 14 Juil 2016 - 22:44



♦ Oui tu as peut-être raison - répondit machinalement Rukia aux premières paroles de Shirudo, les yeux toujours rivés sur le parchemin déroulé devant elle.

C'était impressionnant la quantité d'informations récupérées par Masazane en échangeant avec Kumojin qui lui avait apprit le Fuinjutsu. Grâce à ces notes elle allait pouvoir grandement améliorer ses fûins mais elle se demandait pourquoi son mentor ne lui avait pas appris directement tout ça.

Le Kumojin lui parla alors d'une chose tout aussi intéressante que le Kai, le déplacement instantané... Des mots qui firent lever les yeux de la jeune femme vers le shinobi,

♦ Le déplacement instantané ? - répéta la Conseillère, curieuse. - C'est surprenant... Mais d'abord...

Effectivement elle était intéressée mais d'abord elle souhaitait appliquer les plans de son mentor. Elle tira alors plusieurs rouleaux vierges qu'elle déroula à même le sol, elle fit de même avec le sceau de Shirudo et les notes de son mentor, pendant plusieurs longues minutes ses yeux passaient sur toutes les inscriptions devant elle, elle écrivit l'architecture du sceau sur un des parchemins vierges puis elle plaça ses mains au dessus des écritures avant de se concentrer.

Une lueur dorée enroba ses mains et illumina la pièce, la lumière semblait être absorbée par le papier alors que les symboles se resserraient de plus en plus comme si ils enfermaient l'énergie libérée par la Samouraï. Une fois terminé Rukia retira ses mains et contempla son oeuvre, le sceau était terminé et renfermait une quantité surprenante d'aura, satisfaite la jeune femme se releva et s'adressa à Shirudo,

♦ Je crois que j'ai réussi. - dit-elle avec un léger sourire. - il ne manq...

Des crépitements se firent entendre ce qui coupa la parole à la Conseillère, elle baissa les yeux pour découvrir la source de ces sons étranges. Le sceau était entrain de disparaître et le papier commençait à s'embraser à cause de l'énergie qui s'échappait du fûin devenu instable, du pied la Tetsujin écrasa le papier pour éteindre les flammes qui essayaient d’apparaître.

♦ Je dirais que nous sommes sur la bonne voie plutôt.... Et si tu me parlais de cette histoire de déplacement instantané ?


Dernière édition par Katsuga Rukia le Jeu 11 Aoû 2016 - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyJeu 11 Aoû 2016 - 6:48

Elle semblait intéressée par le déplacement instantané. Je ne savais pas s'il en avait déjà entendu parler, mais toujours est-il que son mentor était un excellent adepte du Fuinjutsu et du Taijutsu, du moins si j'en croyais toute l'oeuvre et l'héritage qu'il a laissé. Un héritage à la fois intellectuel et diversifié qui pourrait faire des envieux. Cependant, il fallait s'atteler à la conception de son Kai avant de s'attarder à des sceaux bien plus complexes. Dissiper notre énergie dans plusieurs actions ne nous permettraient pas d'obtenir le meilleur résultat, elle avait juste sur ce coup-là.

Elle commença à analyser les notes de mes sceaux, de celles de son mentor, du sien et celles que nous avions vu dans d'autres écrits. Elle trouva très vite quelques choses et entama donc à insuffler son aura dans le sceau. Une lumière dorée, étincelante recouvrait la pièce elle-même éclairée par les quelques bougies qui nous servaient à lire nos trouvailles. Cependant, le sceau disparut, libérant ainsi toute l'aura. Pour quelle raison ? Il n'était peut-être pas forgé pour contenir une telle quantité d'aura ou peut-être qu'il n'est tout simplement pas conçu pour contenir l'aura. Toujours est-il que le papier se mit à s'embraser et qu'il fallait réagir pour ne pas créer une catastrophe.

    "Il ne faut pas crier victoire trop vite" - Affirmais-je en souriant.

    "Je pense que le sceau n'est tout simplement pas capable de contenir l'aura ou du moins, une telle quantité d'aura."


Comme elle l'a si bien dit, nous étions bel et bien dans la bonne voie. Cependant, pour parvenir à nos fins, il en faudrait plus. La jeune femme rebondit alors sur le fameux "déplacement instantané". Une technique qui attiserait la curiosité de n'importe quelle personne. Une technique bien complexe et difficile à utiliser puisqu'elle nécessite d'associer Taijutsu et Fuinjutsu. Cette technique nécessite d'excellentes compétences en Fuinjutsu et Taijutsu, également, elle nécessite que l'utilisateur soit rapide, habile et surtout très résistant puisque la vitesse du déplacement et la vitesse peuvent causer de sérieux dommages.

    "Et bien, grâce à cette technique, tu pourras, par exemple, te téléporter à Suna en une seule fraction de seconde. Le principe est simple, tu peux te téléporter là où se trouve ce sceau de téléportation..." - Finissais-je en sortant une feuille contenant le sceau.

    "... Que tu peux placer n'importe où, à suna par exemple. Lorsque tu l'activeras, tu pourras alors te téléporter où se trouve le sceau où que tu sois. Tu peux aussi des marques plus discrètes comme celle-ci..." - Finissais-je en posant la paume de ma main sur la table avant de la retirer pour lui montrer ma marque.

    "... Mais pour cela, il te faut avoir une bonne maîtrise du Fuinjutsu. Avec l'expérience, tu développeras de nouvelles capacités, tu pourras téléporter plusieurs personnes avec toi et tu pourras te téléporter plus loin. Le sceau est spécial puisque la vitesse n'augmente pas en perfectionnant ton Jutsu, mais, en revanche le coût de chakra peut diminuer, mais il ne sera jamais nul. Ce sceau nécessite de base peu de chakra"

    "Il faut que tu retiennes que moins on a d'expérience et plus le coût pour l'activer est haut, mais il ne varie pas en fonction de la distance parcourue seulement de ta maîtrise du Jutsu. L'utilisation de cette technique sera gourmande en Chakra au départ, mais avec le temps, elle ne représentera pas grand chose, bien qu'au début, c'est un véritable problème. Le déplacement peut causer des dommages, seul les meilleurs utilisateurs du corps-à-corps qui ont rudement renforcé leur corps peuvent s'en tirer indemne, mais je pense que tu n'auras aucun mal."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptySam 13 Aoû 2016 - 12:09



Rukia écouta attentivement les mots du Chûnin, l’existence de cette technique était une chose vraiment incroyable, elle l'observa aussi poser son sceau de téléportation avec simplement une pression de la paume de la main. D'un bout du pied elle rassembla les cendres au sol pour faire un petit tas et releva son regard vers le Kumojin,

♦ C'est assez... Incroyable. Je serais très heureuse d'apprendre cette technique ! - dit Rukia avec un sourire.

Maintenant qu'elle avait connaissance de ce moyen de téléportation, elle comprenait comment Shirudo était apparu au palais sans que personne ne le repère sur le chemin ou dans le territoire, il avait du se téléporter directement ici. En tant que natif du Fer, il devait avoir des sceaux posés entre les murs de Bukeyashiki. C'était à la fois une bonne et une mauvaise chose, pour apparaître de la sorte dans la demeure du Bugyô était une faille de sécurité conséquente à laquelle la Katsuga comptait bien trouver un solution.

♦ Je pense avoir les moyens de parvenir à créer le fûin anti illusion, je continuerais à travailler dessus, merci beaucoup pour ton aide. - lança la Samouraï qui était maintenant très intriguée par la technique de téléportation de Shirudo. - J'espère être capable de la reproduire, malgré le fait que je n'utilise pas de chakra comme ressource de mes techniques.

La Conseillère prit place sur une chaise qu'elle attrapa dans un coin de la pièce et qu'elle tira jusqu'à la table au centre de la salle. D'une geste le main elle invita Shirudo à faire de même.

♦ Donc, je t'écoute. - dit Rukia.

Les mains croisées sur les genoux, la jeune femme attendait de recevoir un nouvel enseignement de la part du Kumojin, décidément cette rencontre devenait de plus en plus intéressante et bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] EmptyJeu 15 Sep 2016 - 14:36

Conformément à ce que je m'attendais, la Kunoichi fut intéressée par ma technique de téléportation. Les avantages liés à cette technique étaient très nombreux, en effet, elle permettait de passer outre les kekkai de protection puisqu'il s'agit d'une téléportation et non pas d'un déplacement rapide et permettait de rejoindre de très longues distance super rapidement. Quoi de plus normal que la Samourai soit intéressée par une telle technique.

Cependant, il fallait d'abord concevoir le sceau anti genjutsu, c'était d'ailleurs ce que nous étions en train de faire avant cette petite parenthèses. Cependant, elle avait déjà acquis les bases, il lui restait juste à pratiquer. Elle me fit clairement comprendre que l'entraînement était terminé. Elle semblait peut-être bâclée la fin afin de s’atteler à l'apprentissage et à la maîtrise du sceau de téléportation.

    "Tu y arriveras ne t'en fais pas, tu peux toujours venir me voir ou bien, je viendrais te voir si jamais tu as besoin d'aide. En tout cas merci à toi pour ton laido qui va grandement m'aider." - Lui déclarais-je en souriant.


J'avais attiré son attention. Le sceau de téléportation semblait visiblement grandement l'intéresser. Je commençais à lui expliquer les avantages de la technique brièvement tout en étant le plus clair possible tout en lui expliquant le fonctionnement de celui-ci.

    "Comme je te l'ai dit, tu peux te téléporter n'importe où, peu importe où se trouve ton sceau. Si tu le places à un endroit, tu pourras te téléporter à cet endroit autant que tu souhaites et quand tu le souhaites, à volonté. Si par exemple, tu as placé ce sceau dans le palais du daimyô et qu'il installe un kekkai pour repérer les intrusions quelques jours après, tu pourras te téléporter dans son palais sans te faire repérer puisque tu n'auras pas à franchir le kekkai ; cependant, s'il y a une technique de détection qui agit à l'intérieur du kekkai, tu te feras quand même repérer. Les avantages sont donc multiples, il s'agit de balises stratégiques et je travaille sur l'amélioration des sceaux pour qu'elles soient indétectables, mais je n'ai aucune capacité dans ce domaine."

    "Il s'agit d'une téléportation, et non pas d'un déplacement rapide, c'est comme si t'allais à un endroit en passant par une autre dimension ou les chemins sont beaucoup plus rapides. Je ne sais pas si tu vois où je veux en venir... Ou tu peux voir ça comme une sorte d'auto-invocation puisqu'il s'agit de la téléportation."

    "Je dis ça de manière différente pour que tu puisses t'imaginer le truc. Bien sûr, pour réaliser une telle prouesse, il faut énormément d'entraînement et de connaissances. Cette technique nécessite surtout un excellent niveau en fuinjutsu et également, un bon niveau en Taijutsu puisque tout le monde ne pourra pas supporter un déplacement aussi rapide. La technique s'adresse à une catégorie précise de Shinobi, maîtriser et utiliser cette technique n'est pas à la portée de tout le monde. La seule vraie contrainte, c'est qu'il faut apposer un sceau quelque part et ce sceau, s'il est découvert, il peut être piégé par quelqu'un et cela peut amener à débarquer dans un endroit hostile. Il faut donc que tu saches où le placer et redoubler de prudence quant à l'endroit ou la façon dont tu le poses."

    "Enfin bref, voici le contenu du sceau. Comme tu peux le remarquer, il est très complexe."
    - Finissais-je en sortant un rouleau de ma poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty
Message(#) Sujet: Re: Ouloulou [Katsuga Rukia] Ouloulou [Katsuga Rukia] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Ouloulou [Katsuga Rukia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Tetsu no Kuni-