N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 La Grue crèche au Renard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Jinmenju Hisagi
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 189
Rang : B+

La Grue crèche au Renard Empty
Message(#) Sujet: La Grue crèche au Renard La Grue crèche au Renard EmptyLun 17 Aoû 2015 - 21:44

Une nuit froide, les doigts du Passeur filaient sur l’épaisse blessure que lui avait infligée le maître de l’Hydre : Ouranos. Déjà faible de par son combat contre le Sandaime Raikage, il n’avait pas réussi à voir le coup venir et malgré sa puissance, le nécromancien adversaire avait lourdement blessé l’homme. Il ne lui avait pas infligé la sentence suprême, mais il avait tout de même touché les méridiens, bloquant définitivement le chakra de Jyuushiro, le condamnant à recommencer son apprentissage à zéro, comme un simple Genin pouvait le faire. Il lui avait infligé un sort pire que la mort, mais c’était un juste châtiment qu’Ouranos lui avait infligé en sanction à l’omission de l’article numéro trois du Fumetsu. Il avait fait passer ses propres intérêts avant ceux de l’organisation en ayant en plus subit un échec, infligeant une perte au Fumetsu. Ce n’était que le juste retour des choses, bien que le Passeur avait beaucoup de mal avec le terme : juste.

Mais soit, le passé étant le passé, il laissa ensuite retomber sa main le long de son corps tout en marchand dans les rues malfamés de Kawa no kuni. Etrangement, bien que l’espérance de vie était limitée dans ce genre d’endroit, peu de gens essayaient d’approcher Jyuushiro et encore moins essayaient de venir le chercher. Ceux qui essayaient changeaient vite d’avis en voyant le corps de leur binôme se dessécher au contact du Passeur. Charon n’était pas un homme sociable et il entretenait cette force de caractère. Il poussait loin son art de la nécromancie et cherchait à toucher à une autre forme d’art, la nécrose. La putréfaction la fascinait. Il faisait passer des hommes de la vie à la mort pour son seul plaisir des yeux. Se sentir vivant en prenant la vie d’autrui. C’était si simple la vie. Mais quoi qu’il en était, l’homme venait à Kawa dans un seul but, vérifier une simple rumeur comme quoi les manigances des ruelles mal famées du pays prenaient de l’importance. La personne qui dirigeait tout ça tirait des ficelles politiques. Ne passons pas par quatre chemins : Jyuushiro voulait en être. Ca lui donnerait l’occasion de quitter un peu Mizu no kuni ainsi que d’obtenir des informations sur le reste du monde.

Cependant, toutes les personnes interrogées firent mine de ne pas savoir où étaient trop apeurées pour répondre aux questions de Jyuushiro. Ils passèrent tous par le trépas avant de terminer dans le parchemin du Passeur pour compléter sa collection. Fatigué de chercher, il alla trouver une sorte de bar nommé : « Le Renard Rouge ». L’endroit était étrangement propre, bien tenu, ou ne se trouvaient ni bagarre, ni actes malveillants en tout genre, ce qui était exceptionnel pour ce quartier du pays des rivières. Passant sur ce détail, l’homme au kimono noir bordé de dorures se mit directement au bar, s’asseyant sur l’une des chaises avant de demander un simple saké à l’homme qui gérait l’endroit. Celui-ci lui versa tout d’abord du saké dans un bol avant de lui tendre puis il retourna vaquer à ses occupations. Pendant ce temps, tout en dégustant l’alcool, le Passeur cherchait un autre moyen de découvrir tout ce qui se tramait au sein du pays des rivières.

Suspens, suspens…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

La Grue crèche au Renard Empty
Message(#) Sujet: Re: La Grue crèche au Renard La Grue crèche au Renard EmptyDim 30 Aoû 2015 - 8:49






° Hé toi, là ! …

Visiblement, il y avait moult façon d’obtenir des informations dans un lieu aussi lugubre. Mais ce à quoi on pouvait s’attendre, c’était malgré tout d’avoir des ennuis bien avant les informations ! En très peu de temps, le nouveau venu était repéré par un gros balourd, aux pectoraux et muscles apparents, dont nous vous ferons grâce de la description étant donné l’horreur. Autant dire que le spectacle promettait d’être dur. Se levant dans le crissement immonde de sa combinaison en cuir, il marchait d’un pas lent vers le visiteur mal tombé.

Le patron du bar profitait du temps qu’il mettrait à arriver pour faire un retour rapide vers son éphémère – et regretté – client.

+ J’espère que vous êtes venus pour une bonne raison. Si c’est pour la soif, je vous donne encore sept secondes pour vous tirer. Sans quoi, ce sera la chance des Dieux qui décidera pour vous …


Et de s’éloigner aussi rapidement qu’il avait chuchoté ses mots. D’ailleurs, il valait mieux pour lui sans doute. Il ne semblait pourtant pas effrayé ! Avait-il un secret qui lui permettait de garder confiance dans ce genre de cas ? Sans doute encore un de ces patrons dissimulant un magnum 80 sous le comptoir, et capable d’aligner la moitié de ses clients pour un seul fauteur de troubles !

Mais inutile de se prendre la tête, le gros sac est déjà là ! Son sourire édenté et baveux dégage une odeur telle qu’aucune boisson – voire même mélange d’alcool – ne pouvait tolérer un tel degré d’acidité et de fétidité. Était-ce une nouvelle recette pour ragoût aux rognons de kangourous aux sauterelles, ou une autre affreuse mixture du même genre ?
Mon dieu, ce gros dégueulasse va même jusqu’à poser une main sur l’épaule de l’inconnu, afin d’imposer sa force et son autorité ! Par pitié, que cette tunique noire ne fonde pas sous l’effet de la crasse !

° Quand je parle, on répond ! En baissant la tête et en m’appelant « Monsieur » ! Pigé, la soubrette en robe de chambre ?!

Je rêve … il est sur le point de poser sa main sur la tête de Jyuushiro ?!?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jinmenju Hisagi
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 189
Rang : B+

La Grue crèche au Renard Empty
Message(#) Sujet: Re: La Grue crèche au Renard La Grue crèche au Renard EmptySam 5 Sep 2015 - 15:22

Cela ne faisait que très peu de temps que le passeur de mort se trouvait dans ce bar appelé le Renard Rouge. Il était tranquillement en train de boire son saké en pensant à toutes les démarches qu’il avait faite pour trouver cette dite « Grue » qui donnait beaucoup de travail au sein de Kawa no kuni. Cependant, il n’avait absolument rien trouvé, ceux qu’il croisait ne disaient pas un mot, même sous la torture. L’homme aux longs cheveux rouges commençait à perdre le compte de ses démarches et de celles qui restaient à faire lorsque l’homme qui lui avait servit le saké vint l’avertir, d’une voix assez.. étrange. Inquiète ? Non ce n’était pas ça. Effrayé ? Non encore moins. Jyuushiro prit alors la peine de lui répondre : « Boire de base, mais si vous avez des informations sur un volatile assez grand, avec de longues pattes, un long bec qui répond au nom de « Grue », je suis tout ouïe. » Mais pourquoi venait-il de lui demander de partir sous les sept prochaines secondes. Puis les sourcils de Jyuushiro se froncèrent lorsqu’il sentit à l’odeur qu’une personne se trouvait derrière lui. Pire même, c’était un homme assez grand et gros à en jugé par la taille de la main dégueulasse qu’il venait de poser sur son épaule. L’homme se contenta de râler, grossièrement, vulgairement, en clamant haut et fort sa supériorité. Charon prit tout de même la peine de tourner la tête pour le regarder, voir de quoi il avait l’air. Pauvre garçon

« Pars ! Tu es laid.. »

Dit le Passeur avant de se remettre droit devant la table du bar, buvant tranquillement son saké. Cependant, l’homme, assez fier, ne désirant pas en rester là, s’apprêtait à mettre la main sur la belle chevelure rouge de Charon. Cependant, d’étranges phalanges s’écrasèrent violement sur la gorge de l’homme qui se fit propulser sur quelques pas en arrière. Devant lui, dos à Jyuushiro, il pouvait voir deux cadavres. Cadavres était le bon terme car ils n’étaient composés que d’os. Il s’agissait de la technique Skull Gard de Jyuushiro qui comme son nom l’indiquait, invoquait des squelettes pour jouer les gardes du corps. L’homme ne semblait pas réellement impressionné par la présence de squelettes, ou du moins, de squelettes qui réussissaient sans mal à se mouvoir et même à combattre. Si bien qu’il revint à l’assaut, mais les cadavres dotés d’une grande dose de chakra avaient une force non négligeable et pouvaient chacun d’eux rivaliser avec l’homme. L’un l’arrête nette en le mettant par terre alors que l’autre, frappant du plat de son pieds sur la rotule de l’homme, lui brisa en sens inverse le genoux. L’homme se mit à hurler avant que les squelettes ne l’emmènent en dehors du Renard Rouge.

« Veuillez m’excuser de ce tapage. J’ai horreur de ce genre déchet. »

S’excusa t-il au barman qui n’avait étrangement pas l’air plus troublé que cela. En même temps, dans un coin malfamé, il fallait être certain que els activités douteuses et la violence ne s’arrêterait pas aux pas des portes des commerces, même d’un bar aussi propre que celui-ci. Sans attendre, il prit une autre gorgée de saké qu’il sentit descendre le long de son oeusophage. Mais où en était-il ? Il était jadis un nécromancien de renom avant qu’Ouranos ne profite de sa faiblesse de l’instant pour le renvoyer à l’état de petite merde d’aspirant ninjas. Toute une route à parcourir de nouveau. Tout ça pour quoi ? Répondre aux aspirations d’un homme dont il ne connaissait rien ? Cependant, Charon savait parfaitement que cet homme lui serait d’une grande aide dans l’avenir. Et peut-être même plus prochainement qu’il ne le pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

La Grue crèche au Renard Empty
Message(#) Sujet: Re: La Grue crèche au Renard La Grue crèche au Renard EmptyLun 7 Sep 2015 - 17:27




L’action fut rapide, technique, bref : chirurgicale. Quoi qu’il en soit, voir ce balourd quitter les lieux traîner par les pieds par deux squelettes ambulants rappelait des scènes de films dignes d’un Tim Burton ! La silhouette massive mais fracassée disparaissant des lieux sans vraiment en avoir l’envie, les excuses sitôt formulées par l’étranger ne trouvèrent comme répliques que le rire gras du tenancier du bar. Visiblement, la scène l’avait amusé, et il ne se faisait pas de mouron pour l’évènement. En plus, on s’était dispensé de ravager son comptoir ; c’était donc un bon point !

+ Te prends pas la tête, garçon ! Je suis sensible à ce genre d’égard … et dans ce monde, on a ce qu’on mérite !

Pour le féliciter de l’action, et le remercier pour la délicatesse de la manœuvre, l’individu laissait glisser sur le comptoir une pinte de bière bien moussée, qui venait freiner sa course dans les pattes de l’invité et fier client. Sur ce sourire, l’homme à barbichette prenait un autre verre et se permettait de le laver tout en maintenant la conversation.

+ Quant aux oiseaux, je sais qu’on en a une bonne vue à partir du toit de cet établissement. Il faut donc emprunter la porte au fond, derrière le gaillard solide que tu vois. Tu auras un escalier après, et tu auras la vue qu’il faut de là. Par contre, méfies toi ! Ce genre d’oiseau, il vaut mieux ne pas les déranger dans leur nid …

Le tout sur un sourire assez cynique. L’objet de la conversation était bien assez clair pour ces deux personnes, et comme pour accorder le droit de passage vers le Saint Graal, le patron du lieu de boisson accordait un signe de tête au colosse devant la fameuse porte, afin que celui-ci ne pose pas de problèmes majeurs au Ninja de passage.

Une fois cette porte franchie, les étapes seraient des plus simples. L’escalier serait bel et bien présent, bordé de rideaux de soie couleur bordeaux et rosé, entrelacé sur quelques piliers. Ce serait un personnage au regard d’albinos que l’on trouverait au sommet. Gardant les lieux sous l’air sévère et un regard couplé d’un cache-œil. La « Grande Grue » devait-elle être tant protégée … ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jinmenju Hisagi
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 189
Rang : B+

La Grue crèche au Renard Empty
Message(#) Sujet: Re: La Grue crèche au Renard La Grue crèche au Renard EmptyMer 16 Sep 2015 - 22:08

Après avoir gentiment et assez violement expulsé Monsieur Porc de l’auberge, le Passeur mit une nouvelle fois sa main à sa bouche pour se délecter d’une nouvelle gorgée de ce doux breuvage. Face aux excuses du nécromancien, le serveur répondit d’une façon extrêmement familière, ce qui ne manquait pas de faire tiquer le seigneur de la nécrose. Mais celui-ci ne répondit en aucune façon, après tout, il était chez lui. Sa maison, ses règles. En gage de remerciement et lui demandant de ne pas s’excuser pour avoir viré la racaille de son établissement, il lui offrit une grande chope emplie de la bière de la région. Un simple levé de verre pour à la fois remercier l’homme et approuver ses propos avant que la question sur le volatile ne trouve réponse. Pour la première fois il fit descendre une gorgée de bière dans son oeusophage avant d’écouter le serveur, plongeant alors son regard dans le sien, posant sa bière sur le bar. Il était tout ouïe, il allait enfin obtenir les réponses qu’il attendaient.

Vraisemblablement ; et tenant compte des remarques de l’homme ; la Grande Grue vivait ici, dans cet établissement. Le serveur se mit alors à parler en métaphore et en énigme, certainement afin que tout le monde ne puisse entendre et répondant de la même manière qu’usée au Passeur. La Grue se trouvait sur le toit de cet immeuble, ou plutôt, il y avait une très bonne vue. L’homme le guidait alors vers un escalier protégé par le genre de personne qu’il vaut mieux avoir de son côté si vous voyez ce que je veux dire. Taillé en deux mètres sur deux. Il mettait en même temps en garde Charon de faire attention à ses manières avec la Grue car elle était « un animal qu’il ne vaut mieux pas déranger dans leur nid ». Sur ce, Jyuushiro remercia l’homme d’un simple geste de la tête qu’il lui rendit tout en payant l’adition de sa première commande, la deuxième ayant été un cadeau.

Il se leva et se dirigea ensuite vers la Montagne de deux mètres sur deux qui, ayant reçu un signe du barman le laissa passer sans même ouvrir la bouche. Laissant place, le Passeur s’engouffra dans l’étroit passage. Il y avait là un tout autre univers, la couleur, la texture, les ornements, tout était différent. La couleur rose régnait. Pourtant, cet escalier et l’auberge étaient liés, mais à la fois si différents. Le Passeur commençait à comprendre pourquoi on disait « LA » grande Grue, une femme fatale. Une fois en haut des escaliers, un autre homme, toujours une Montagne attendait fermement celui qui montait dans les escaliers et venait perturber la tranquilité du volatile. Cette femme était visiblement bien protégée. Les deux Montagne ne semblaient pas être de simples brigands ou de simples brutes, et le barman sous ses airs semblait s’y connaître aussi. C’était d’ailleurs peut-être pour cette raison qu’il occupait ce post.

« Je me nomme Jyuushiro, je recherche la Grande Grue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

La Grue crèche au Renard Empty
Message(#) Sujet: Re: La Grue crèche au Renard La Grue crèche au Renard EmptyMer 23 Sep 2015 - 1:58



Il était certes jeune, mais si son rabatteur l’avait fait monter ici, c’est qu’il en valait certainement la peine !

A peine le personnage inconnu passé à travers la porte, le barman s’était saisi du combiné et avait passé un coup de téléphone à l’étage supérieur. Rapportant ce qu’il avait vu, un léger sourire narquois s’était glissé sur ses lèvres gercées. Elle serait certainement intéressée par ce curieux personnage ! On ne porte pas une pareille pupille et voir la « Grande Grue » sans la moindre raison ! Il y avait certainement un pouvoir caché là derrière ; et en tant que mangeuse d’hommes de valeur, la Maîtresse du Renard Rouge saurait certainement quoi faire de cet homme mystérieux et de son potentiel insoupçonné !

Malgré le colosse albinos qui se plaçait devant lui, un ordre venant d’une voix sans agressivité le forçait à se décaler, laissant ainsi place nette à Jyuushiro qui pouvait enfin observer le délicat et sensuel visage de celle qui commandait si bien aux hommes.
Accoudée à son imposant fauteuil d’impératrice, savourant l’opium dont la voluptueuse fumée s’élevait dans les airs en agitant un aphrodisiaque nectar de tabac parfumé, la fine silhouette d’une femme aux éternels cheveux ébène et au regard puissant et séducteur observait de ses pupilles brillantes son nouvel invité. Alors, mon mignon ? est-ce le hasard qui t’a mené ici, ou un objectif particulier qui nécessite mon soutien ? Si tu es venu ici pour trouver de l’aide, tu en trouveras assurément … contre un service à la hauteur de ta requête, cela va de soi ! Car rien n’est gratuit chez la « Grande Grue » : tout est sujet à marchandage dans la vie. Qu’il s’agisse de mission, d’argent sur prêt, d’objectifs précis, voire même de trafic d’êtres humains, tout peut être fait dans ce bas monde ! Au détriment des plus miséreux, et au bonheur de ceux qui peuvent en profiter … .

La Grue crèche au Renard 293671xxxHOLiCfull840341

Se penchant légèrement en avant, croisant les poignets pour y poser son menton délicat, elle alignait l’un de ces sourires ravageurs qui pouvait en dire long sur une apparente gentillesse ; cette même gentillesse capable de dissimuler les plus abyssales ambitions de ce monde.

La Grue crèche au Renard 363260yinyangicon Je crois que vous me cherchiez, jeune homme ? Qu’est-ce qu’une simple et faible femme comme moi pourrait bien faire pour un étrange guerrier comme vous ?

L’entrée en matière était des plus naturelles et des plus simples. Mais la moquerie était là à plein nez. Il n’y avait aucun doute que cette femme disposait d’assez de soutiens dans ces lieux pour neutraliser n’importe quelle menace à la seconde où elle pointait son nez. Ce qui en faisait tout … sauf une « simple et faible femme » !

Alors, jeune Jyuushiro : quelles seront tes intentions en rentrant dans la tanière de l’oiseau rapace ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

La Grue crèche au Renard Empty
Message(#) Sujet: Re: La Grue crèche au Renard La Grue crèche au Renard Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La Grue crèche au Renard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Kawa no Kuni :: Mégalopole :: Le Renard Rouge-