N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Kosobayui Taka
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Empty
Message(#) Sujet: Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] EmptyDim 7 Juil 2013 - 5:48

Allégeance




    Le bureau des missions, cela faisait combien de temps que je n'y avais pas fais un tour, cinq ans environ ? Cela devait être quelque chose comme ça. Eh bien oui après tout, depuis mon retour au village il y a quelques mois, j'étais tellement occupé que je n'avais que peu rendu service à ma nation de cette manière. Il faut avouer qu'entre mes occupations de président du conseil et plus récemment l'équipe dont j'étais le professeur, eh bien je n'avais que peu de temps à consacrer à un voyage de plusieurs jours à l'étranger. Ceci dit, aujourd'hui j'avais fais le choix de faire une pierre deux coups en emmenant mon équipe en mission. De ce fait je me rendais donc à l'accueil afin de demander une mission de rang B. J'avais choisi ce niveau de difficulté afin de pouvoir évaluer au mieux les capacités de mes poulains sans trop leur faire courir de risques.

    On m'attribua quelque chose qui visiblement tenait à cœur les hautes instances du village. Des morts suspectes de Samouraï à Testsu no Kuni. Ces personnes étant nos alliés depuis quelques temps maintenant, du moins c'est ce que l'on m'avait dit, je n'étais pas surpris de voir ce genre de tâches passer prioritaires. Le fait étrange selon l'intitulé était qu'aucun des meurtres n'avaient été commis par sabre. Personnellement ce que moi je trouvais étrange, c'était que quelqu'un parvienne à tuer des soldats entraînés dans un camp sans que personne ne le remarque alors qu'il y a généralement des rondes, enfin il y en a dans toute armée un tout petit peu coordonnée. Je sortais donc du bâtiment avec l'ordre en main, convaincu que ce type de mission était parfaite pour mes élèves. Je rentrais chez moi en utilisant Jin, une technique augmentant considérablement ma vitesse. Depuis mon bureau j'écrivais des lettres destinés à mes élèves afin de leur donner le lieu de rendez-vous et l'heure. Et oui, parce que nous étions encore très tôt le matin et je me doutais que ceux que j'allais emmené était encore dans leurs draps.

    Nous ne partirions qu'à trois pour cette mission, la difficulté n'étant déjà pas très élevée, je ne souhaitais pas les voir sous-estimé le danger. La seconde raison, c'était que Mairu était à la base une Nukenin et à mon sens il était encore trop tôt pour la faire sortir du village en compagnie de personnes qu'elle pourrait attaquer. Il est triste de devoir prendre des précautions comme celles-ci avec ses propres élèves, mais je n'avais pas le choix. Toujours en utilisant une technique de déplacement je me rendais devant l'habitation de Shion et lui déposait la lettre sous le pallier de la porte. Je fis de même chez Yuna quelques instants plus tard, après quoi je décidais d'aller m'entraîner pour le temps qu'il me restait, après tout je les avais convoqué à midi pile, le temps ne pressait donc absolument pas.

    Les heures avaient défilés rapidement puisque je me rendais au sentier perdu dès que j'eus finis mes entraînements quotidiens. Shion et Yuna était déjà entrain de m'attendre visiblement, afin de vérifier leur motivation, je lançais avec enthousiasme.

      « Il s'agit d'une mission de rang B, autrement dit une tâche pour des ninjas accomplis, c'est le signe que je vous considère comme apte à réussir de plus grandes choses que ramasser des légumes, j'espère que vous en avez conscience. Nous nous rendons, comme je l'ai écris sur la lettre, au pays du fer pour porter secours aux Samouraïs à qui nous avons prêtés serment d’entraide. Avez vous des remarques avant que nous y allions ? »


    Je pense que je n'aurais que peu de réponses, mais il était important de le demander afin qu'ils aient conscience que je suis à leur écoute enfin du moins dans la mesure du possible. Oui parce que par moment les jeunes débitent tellement d’âneries que ça en devient affligeant. M'enfin globalement c'était des élèves que je pourrais être en mesure d'apprécier dans le futur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kadoria Shion
Informations
Messages : 61
Rang : C+

Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] EmptyDim 7 Juil 2013 - 12:56



Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] 872463Shion2

Ce fut à travers ses fenêtres que le Soleil commença doucement à montrer le bout de son nez. Un rayon se posa doucement sur le visage du blondinet pour lui administrer l'équivalent d'une baffe magistrale, l'obligeant à émerger de ses doux rêves. En même temps, ne représentant pas vraiment la communauté des GDTEMDS (Gros Dormeurs Toujours En Manque De Sommeil), Shion n'eut aucun mal à ouvrir un oeil, puis l'autre. En somme toutes, il n'allait pas tarder à bouger son cul pour se lever. Ce n'est pas parce qu'il n'avait rien de prévu aujourd'hui qu'il devait se lamenter, un bon petit entraînement lui ferait le plus grand bien ; C'est en tout cas ce qu'il se disait. Se levant soudainement d'un bond, il regarda autour de lui, cherchant des yeux ce qu'il allait bien pouvoir manger. Et une petite collation plus tard, le voilà prêt à s'en aller. Avec tout l'entrain qui l'animait, il ouvrit la porte pour tout d'un coup voir voler devant lui une feuille. Une lettre, pour être plus précis. Un avis de mission très certainement. Se baissant pour la récupérer, il l'ouvrit pour se rendre compte qu'il ne pouvait pas avoir moins tort. Un large sourire apparut alors sur son visage pour laisser place à une bonne humeur sans failles. Attrapant sa sacoche sur le chemin, il partit immédiatement au pas de course, ne fermant même pas sa porte à clé. En même temps, qui oserait s'en prendre à un membre du clan Kadoria ? Sûrement personne d'assez fou.

Sur place, il devait être plus ou moins midi moins le quart. En même temps, le blondinet avait fait un petit détour pour courir après un chat ; chose habituelle chez ce garçon. Sondant la zone des yeux, il ne vit personne, tandis qu'une présence s'annonçait quand même. Il aurait parié sur Yuna – ou en tout cas, avait espéré que ce soit elle. Il attendit donc que la belle se montre. Il avait très bien pu se tromper, auquel cas il le saurait rapidement. Mais en attendant, il la vit quand même arriver quelques instants après. Souriant de tout son long, il fut honoré de pouvoir faire équipe avec elle. En même temps, ils s'entendaient tellement bien qu'à côté, leur relation avec Mairu faisait tache. Le professeur, quant à lui... et bien il ne savait pas trop où le placer.

En parlant de ce dernier, il arrivait à son tour pendant que les deux genin discutaient encore. Toujours avec son aplomb habituel qui pouvait vous vider un hyperactif de son énergie, le senseï s'approcha et entama un discours. S'inclinant alors face à ce dernier, Shion le remercia de lui faire autant confiance. Sa première mission rang B. Je crois qu'il n'avait jamais été aussi excité de sa vie. Sautillant presque sur place, il ne vit pas Mairu arriver et leva donc la main pour se permettre une question.

« ▬ Y'a une sanction pour les retardataires... ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tokiiro Yuna
Informations
Messages : 48
Rang : C+

Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] EmptyLun 8 Juil 2013 - 17:47


Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] 2cpqalf

Dix heures ce matin. Le soleil était déjà haut dans le ciel bleu azur en ce début de matinée et continuait de parcourir son chemin. Depuis que Yuna faisait partie d'une team, elle retournait tous les jours à son domicile pour surveiller son courrier le temps de changer d'adresse et c'était une bonne chose. En effet ce matin là, elle avait eu raison pusique le Sensei avait du venir déposer une lettre un peu plus tôt. Un ordre de mission. La kunoichi la lu sur le chemin, elle indiquait le lieu et l'heure de rendez-vous où ils allaient se retrouver avant de débuter la mission. Bien ! Il n'y avait plus qu'a espérer que la mission soit intéressante et que le Sensei sache tenir sa position de Sensei et ne se transforme pas en despote... Elle avait encore un peu de temps pour traîner sur la place du marcher jusqu'à l'heure indiquée.

Lorsqu'elle arriva sur le lieu de rendez-vous, Shion était déjà là à attendre que quelqu'un se pointe. Elle le salua avec entrain et passèrent dix bonnes minutes à discuter avant que le Sensei n'arrive. La kunoichi arbora une position détachée, appuyée contre un petit muré au bord du sentier perdu. Elle espérait qu'il ne ferait pas de remarque désobligeante avant de leur expliquer les détails de la mission. Fort heureusement, il démarra dans le vif du sujet sans tarder mais les remarques, visiblement cela faisait partie de sa nature d'en donner systématiquement. Selon lui, les jeunes genins auraient dû lui être reconnaisant pour cette mission qu'ils allaient faire. Yuna se demanda si sa présence à cette mission était réellement nécessaire. Ah... Si ennuyant... Bien sûr, elle était tout aussi excitée que son camarade à l'idée de faire cette mission mais le seul fait de devoir l'accomplir en présence du Sensei lui gâchait littéralement sa joie.

En bref, il n'avait pas donné d'explication supplémentaire sur la mission et demandait simplement s'il y avait des questions ou remarque si on retirer le blabla inutile de son discours. Shion demanda avec une pointe de sarcasme si Mairu, le dernier membre de l'équipe allait venir, ce qui afficha un petit sourire sur le visage de la kunoichi.


« - Avez-vous déjà élaborer un plan ou une stratégie pour cette mission ou allez-vous nous surprendre en décidant de nous laisser agir par nous même ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kosobayui Taka
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 613
Rang : A+

Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] EmptyMar 9 Juil 2013 - 0:22

Épée émoussée, pierre aiguisée !




    Des remarques plus ou moins intéressantes avaient été énoncées par les deux jeunes individus. Commençons par la première, celle de l’autre Kadoria de l’équipe me demandant si les retardataires seraient punis. Bien entendu il était évident qu’il parlait de sa deuxième camarade de l’équipe Natsumi Mairu. On pouvait voir aussi que ce garçon était parvenu à me cerner plus ou moins correctement, il savait que j’étais enclin à réprimander ceux qui faisaient preuve d’un comportement déviant. Ceci étant dit le cas de la Genin manquante était particulier, le problème était le suivant, est-ce que je devais l’évoquer devant de simple gamin quitte à provoquer un sentiment de supériorité de leur part envers la troisième ou bien devrais-je jouer la carte du senseï autoritaire qui n’explique pas et qui se contente d’user son autorité suprême en se contentant d’un simple « elle ne viendra pas ! ». J’étais tiraillé devant ce choix mais malgré tout après une courte hésitation, j’optais pour la première version, je prenais le risque d’attirer le mépris de ces jeunes pour leur collègue quitte à devoir les réprimander plus tard. Je lançais donc afin de répondre à Shion.

      «  Votre camarade Natsumi Mairu ne viendra pas. Vous n’êtes plus des enfants vous méritez donc des explications, celles que l’ont donnerait à un shinobi. Mairu est une fille perturbée puisqu’elle a perdue il y a peu sa seule famille restante son grand frère. Elle a servie pour Makka, le démon de la flamme et son grand frère était répertorié dans le bingo book comme criminel de rang triple S. J’ai donc préféré la laisser au village, je ne peux prendre le risque qu’elle profite d’un moment difficile de la mission pour prendre la poudre d’escampette ou pire, attaquer ses alliés. Cependant, je vous demanderai de ne pas vous accabler sur elle pour son passé ou sa famille. Elle reste votre camarade avant tout. Le fait qu’elle se sente exclue pourrait la pousser à partir, or de vous trois, vu ses gênes, elle est certainement celle qui a le plus gros potentiel brut. Ceci dit une épée émoussée est parfois moins utile qu’une pierre taillée, c’est-ce que mon senseï me disait toujours. »


    J’étais à nouveau parti dans une longue explication mais c’est de la faute au garçon aussi, s’il me posait des questions de ce style, j’étais forcé de faire des discours pour bien expliquer comment interprété la chose. Ce qu’ils devaient comprendre là dedans, c’est surtout que Mairu peut devenir une pièce maîtresse du village dans l’avenir, du moins si elle a hérité du talent de son frère, ce qui n’est pas toujours le cas. Passons maintenant à la question de la demoiselle, qui me demandait globalement si j’allais diriger la mission ou si j’allais leur lâcher la collerette afin de les voir agir de leurs propres initiatives. La réponse à cette question était en réalité bien plus simple puisqu’elle demandait bien moins de mots de ma part. Je répondis donc presque immédiatement.

      «  Je suis ici afin de vous évaluer afin de me permettre de songer au temps qui sera nécessaire avant que je vous propose comme Chûnin. Vous allez donc piloter cette mission, je ne vous suivrai que pour écouter vos choix ou vous faire réagir par rapport à certaines choses. Ah et je suis aussi là pour vous sauver la vie, si vous paraissez surmenés. »


    J’avais parlé sans trop en dire. Je ne souhaitais pas qu’il soit trop aiguillé par mes propos, de plus je ne voulais pas qu’il sache que je comptais les proposer Chûnin dans des temps relativement court. Sur ces dernières paroles, je commençais à me déplacer, la route jusqu’à Tetsu demandait quatre à cinq jours et nous devions commencer maintenant afin de pouvoir encore agir lorsque nous arriverons. En espérant que la totalité de l’armée ne soit pas décédé lorsque nous serons sur place.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kadoria Shion
Informations
Messages : 61
Rang : C+

Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] EmptyMer 10 Juil 2013 - 18:39



Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] 872463Shion2

Ainsi donc, c'était uniquement par précaution qu'il n'avait pas emmené Mairu ? Plutôt surpris par une telle attitude, Shion sentait le sang lui monter aux oreilles. De quel droit avait-il le droit de juger une personne sur ses parents ? C'était quelque chose d'inadmissible, qu'il ne pouvait pas laisser faire sans hausser la voix.

« ▬ Sunsengnim, je pense que vous y allez un peu fort là. On m'a toujours dit qu'on choisissait ses amis, pas sa famille ; ce n'est pas parce que son père est un criminel qu'elle suivra la même voix ! Et puis, en dehors de ce détail, on fait tous partie de la même équipe jusqu'à preuve du contraire, il serait peut-être bon de se faire confiance non ? On va se confier nos vies dans des missions qui dépendront de chacun de nous, alors c'est un peu débile d'agir comme ça ! »

Sans s'en rendre compte, Shion avait peut-être un peu trop élevé la voix. D'ordinaire loin d'être aussi impulsif, c'était quand même une décision qu'il réfutait très largement. Après tout, il ne voyait pas vraiment les raisons qui poussaient le senseï à faire ainsi. Il avait l'air de quelqu'un d'intelligent et au vu de son comportement, il se foutait un peu du regard des gens alors pourquoi restait-il aussi superficiel ? Ce ne fut qu'une fois qu'il se rendit compte de ses actes que le Genin devint petit à petit tout rouge. Mais de gêne, cette fois. Il lui fallait tout de suite changer de sujet, pour ne pas être accablé par les remarques.

« ▬ De toute façon, vous n'aurez pas besoin de nous sauver, vous verrez. Nous pouvons nous débrouiller ! »

Un sourire à nouveau chaleureux sur son visage, le blondinet se mit lentement en marche. Il ne connaissait pas par coeur le chemin vers Tetsu no Kuni, mais une carte l'accompagnait toujours dans son sac à dos, au cas où. Après tout, quatre jours de marche n'étaient pas rien. Heureusement, il avait tout prévu : que ce soit en terme de bouffe, de boisson ou d'équipement, il avait de quoi faire pour tenir un siège.

Le temps passa alors plus rapidement que prévu. Plutôt extraverti, il avait balancé plusieurs blagues le long du chemin, n'hésitant pas à aller vers les autres. Il voulait en savoir plus sur chaque membre de son équipe, Yuna notamment. Cette fille l'intriguait plus que prévu et sa bonne humeur lui correspondait bien. Ce ne fut qu'une fois le camp militaire était dans son champ de vision qu'il changea d'aspect pour redevenir plus sérieux. La mission n'allait pas tarder à débuter, finalement ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tokiiro Yuna
Informations
Messages : 48
Rang : C+

Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] EmptyDim 14 Juil 2013 - 13:30


Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] 2cpqalf

Encore et toujours du blabla... Pourquoi diable à chaque fois que l'on parlait d'une membre de l'équipe le Sensei se sentait-il toujours obligé d'en dire des tonnes ? Ne pouvait-il pas tout simplement dire qu'il avait préférer l'écarter de la mission au vu de son statut plutôt que d'exposer une fois de plus la situation familiale de l'absente ? De plus, quel intérêt y avait-il à l'écarter ainsi ? C'était un peu ahurissant en quelque sorte. Certes elle avait peut-être un passé et une famille moche mais de là à l'empêcher de sortir en mission... Dans ces cas là, tant que le Sensei ne la jugerait pas apte, la pauvre Natsumi Mairu sera condamnée à faire des entraînements et des mission de rang D et C et encore... Une fille perturbée... Yuna pensa que c'était plutôt lui qui était perturbé et avait un grain dans le ciboulot. Elle se demanda s'il allait vraiment être efficace en tant que Sensei.

Yuna avait envie de répliquer et elle du se mordre la lèvre inférieur pour se retenir de lancer un pique, mais ça vallait sûrement mieux vu comment il l'avait descendu en flèche la derniere fois qu'elle avait tenter de s'y opposer. Et, aussi surprenant que cela pouvait paraître, c'était Shion qui se lança au front contre les paroles du Sensei tout en élevant le ton. Cette réaction de sa part l'avait quelque peu surprise. Certes, elle n'avait pas vraiment discuter avec lui et ne le connaissait finalement pas plus que ça et cet excès de colère à l'instant attira son attention. Ce comportement qu'il avait adopté avait du lui échappé car il sembla par la suite gêné par son attitude. Yuna esquissa un petit sourire qui se dissipa rapidement lorsque le Sensei leur expliqua par la suite qu'il envisageait plus ou moins de les surveiller durant la mission. Yuna n'aimait pas vraiment ça se sentir observée lorsqu'elle faisait quelque chose, mais tant pis, il le fallait bien pour cette fois-ci. Et c'était sans compter la derniere phrase du Sensei qui voulait se positionner en tant que héro dans l'éventualité où il devrait leur sauver la vie. Yuna pouffa de rire alors que Shion répliquait au même moment.


«  Désolée... Mais Superman c'est dans un autre monde. »


Ca y est, il était temps de partir vers leur mission et de prendre la direction de Tetsu no Kuni... Tetsu no Kuni, cela faisait un moment qu'elle n'y avait pas mis les pieds, tout juste un an d'ailleurs. Quelques souvenirs remonteraient sûrement à la surface. Plusieurs pensées lui vinrent à l'esprit. Tout d'abord elle se demanda si elle arriverait à supporter ce cher Sensei tout au long de leur périple, pas seulement sur la mission mais sur le long terme, si Mairu avait été mise au courant des raisons pour lesquelles elle ne pouvaient pas les accompagner et comment elle avait réagit, ce que l'intello faisait en ce moment même... Puis elle jeta un petit coup d'oeil au genin qui l'accompagnait, elle avait envie d'apprendre à mieux le connaître. L'intello aussi bien évidemment mais elle n'avait pas autant accroché à leur rencontre autant qu'avec Shion. Bon il faut dire qu'elle n'avait vu Mairu qu'en même temps que le Sensei ce qui ne jouait pas en sa faveur mais bon, peut-être pourraient elle meiux symathiser plus tard !

Enfin, ils s'approchèrent rapidement du lieu de mission. Désormais, il fallait être vigilant et prudent. Ils allaient devoir rester discrets afin de pouvoir observer dans un premier temps, enquêter et voir même établir une stratégie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Notre volonté est aussi inflexible que le fer [B - Seinan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Tetsu no Kuni-