N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] EmptyJeu 27 Juin 2013 - 23:29

Cela fait plus de trois mois que j'ai recruté l'adolescente du nom d'Aojikawamanashi et depuis le temps je peux vous dire qu'il s'en est passée des choses. Ensemble, Aoji et moi sommes partis en mission, nous avons partager des glaces ainsi que des bons moments, nous nous sommes battus, nous nous sommes ensuite réconcilier, mais nous ne nous sommes jamais entraînés encore. Du moins … Si. Nous nous sommes entraînés mais je n'ai encore rien enseigné à ma petite protégée. En tant que noble lutin, et bon prof de surcroît, je me dois de remédier à cela. Ainsi, je convie la Kaguya a un entraînement matinal. Pour ne pas changer, je viens en avance et arrive vers sept heures au terrain d'entraînement numéro onze, ce même terrain où j'ai rencontré Anabi et où je passe le plus clair de mon temps. Je patiente un peu et Ao ne tarde pas à se pointer. Comme toujours, je salue comme il se doit mon disciple puis lui explique la raison de sa venue ici.
    « Je t'ai appelé afin que nous nous entraînions ensemble. »

Nous sommes sur un terrain d'entraînement, nous sommes deux, nous allons donc – selon toute logique – nous entraîner. Wahou. Ça vous en bouche un coin hein ? Vous ne vous attendiez pas à cela. C'est vrai, vous deviez penser que je l'avais appelé afin de manger une glace ou bien de faire un pique-nique ici. Et bien non ! C'est en songeant au ridicule de ma phrase que je me ressaisis et explique :
    « Alors. Que veux-tu faire ? Que veux-tu apprendre, sur quoi souhaites-tu t'exercer ? »

Sans vouloir faire mon marchand de tapis, j'ai de tout ! Je peux tout lui enseigner. Sachant que si elle n'a pas d'idées, je peux lui faire des propositions correspondants à ses capacités actuelles. Par exemple, si elle veut, je peux l'aider à frapper plus fort, plus rapidement, plus … Plus … Plus mieux quoi ! Mais dans un tout autre registre, je suis aussi capable de lui apprendre à invoquer des bestioles. Lesquelles ? Je ne sais pas encore mais si mon pacte l'intéresse et si Mikkai est d'accord – car c'est comme ça que ça marche, il faut passer un test de signer quoi que ce soit – alors je peux peut-être la préparer et l'aider. Quoique pour l'invocation on va abandonner en fin de compte. Elle est encore trop jeune et trop … Hum. Comment dire ça gentiment … Nulle ? Oui, c'est ça. Elle est trop nulle encore. Si je fais venir Mikkai pour lui demander son approbation, il va me la refuser à tous les coups alors il ne vaut mieux pas essayer pour le moment.
    « Une idée ? Si tu n'en as pas, je peux aussi te proposer des choses tu sais. »

J'insiste un tantinet histoire de voir si elle n'a pas de préférence. Déjà, il faudrait que je sache quelles sont les affinités qu'elle maîtrise. De mémoire, elle est capable d'utiliser ses os – quoi de plus normal pour un Kaguya – et une autre affinité élémentaire. Laquelle au juste ? Je ne sais plus. Cela ne me revient pas. Avant même qu'elle ne me réponde, je reprends :
    « Pour commencer, tu sais faire quoi déjà ? »

Posée comme ça, la question insinue clairement qu'elle est bonne à rien. Cependant ce n'est pas ce que je voulais dire. J'espère qu'Aoji m'a bien compris. Je désir juste connaître les domaines dans lesquelles elle excelle – je suppose que le combat au corps à corps fait parti de ses domaines de prédilection – ainsi que les affinités qu'elle sait utiliser le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] EmptySam 29 Juin 2013 - 14:50


Shinichi, ou comment vous mettre de bonne humeur dès le matin… Plus je l’écoutais et plus j’avais envie de …. Pleurer.  Bah oui, il n’était pas obligé de me signaler à quel point j’étais nulle ! Je le savais déjà pour son information, dire que pour lui je m’étais levé tôt, dire que j’étais venu motiver, dire que là j’avais envie de retourner me coucher… Bref. Un sourcil se relevait de façon nerveuse, toujours aussi aimable mon senseï adoré, alors pour faire simple, je lui disais…

=| -J’utilise le taijutsu… Et là je travaille sur le ninjutsu… Mais… je ne sais pas encore l’utiliser.

Oui, oui, autant d’informations encore qui allaient le réjouir ! En clair, je n’avais pas progressé d’un poil, l’heure du bilan, ça allait être ma fête… Je plaquais ma main sur mon visage l’air de dire, bon ok ce n’est pas brillant tout ça… Pour résumer, je pensais que mes efforts étaient à revoir, tout comme mes entrainements, déjà niveau stratégie, c’était le zéro pointé, je l’imaginais déjà déclarer : T’es virée, cause perdue. Non, non, non, il fallait se reprendre et vite !

=| -Ahh j’ai étudié de plus prêt mon Shikotsumyaku, mais là encore… Bref… Pour être franche avec toi, je n’ai aucune envie de baser toute ma façon de me battre sur mon gêne Kaguya, je voudrais quelque chose de plus varier et à l’aide de Rei, j’ai trouvé une affinité au futon. Là encore ! C’est que le début hein !

Bon, je pouvais lui montrer, mais très franchement je n’avais pas très envie, par chance, là il avait en tête de m’enseigner un truc, à la bonne heure, mais quoi ? L’esprit charrieur, après l’épisode de l’Open Obake, une vanne me venait à l’idée…

=|-Et si tu m’apprenais à péter des flammes comme toi ?

Bien sûr je pouffais de rire, j’aurais l’air fine moi à utiliser ça, d’ailleurs, quelle idée avait-il celui-ci à utiliser pareille technique, bref le calme revenu, je poursuivais sur un ton plus sérieux, quoi que peut-être je plaisantais encore…

=|-Ahh si j’avais l’affinité Katon moi aussi je t’en ferais des étincelles je te le dis !

C’était vrai j’aimais beaucoup cette affinité et avec un peu de chance ça me ferait la même pour le futon, j’aurais la belle surprise de faire jaillir des flammes, bon bah je claquais des doigts… Que dalle… Et me voilà à nouveau morte de rire, après tout, si ça avait été si simple, je serais sennin… Malheureusement vu comment j’étais douée avec le ninjutsu, un mois pour soulever à peine une rafale de vent… En même temps, je m’entrainais seule là était peut-être le problème…

=|- Senseï, comment travailles-tu ton ninjutsu toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] EmptySam 29 Juin 2013 - 22:45

Comme je le dis souvent : Dans la vie, y'a les grands et y'a les glands. En partant de cela, je peux aisément dire qu'Ao est un gland. Certes à son âge, je ne faisais pas bien mieux qu'elle – je pense même que j'étais plus mauvais puisque j'ai une progression assez tardive – néanmoins cela n'excuse rien. À ce que je sache, elle a été entraînée elle, ce qui n'a pas été mon cas. Figurez-vous que j'ai dû apprendre tout par mes propres moyens, et cela jusqu'à l'âge de mes vingt ans. Puis même après, lorsque je suis arrivé à Kiri, je n'ai pas eu la chance de rencontrer un professeur – en même temps, qui aurait voulu d'un élève tel que moi ? En somme je n'ai pas eu sa chance. Dans tous les cas, je vais essayer d'aider à cette fille à progresser. C'est dans ce but bien précis que je l'écoute actuellement. Elle est forte au corps à corps ? Bien. Je m'en doutais un peu mais bon, c'est toujours bon d'avoir confirmation. Paraît-il aussi qu'Aoji est nulle dans tout ce qui touche de près ou de loin aux arts ninjas classiques, chose que l'on appelle plus communément ninjutsu. Cela-dit, elle essaie de pallier à ces lacunes en travaillant, ce qui est une bonne chose en soi. Après, reste à savoir combien d'heures travaille-elle, si c'est suffisant ou non et enfin si l'entraînement est assez intense ou trop faiblard etc.
    « Soit. »

Que dire de plus ? Je continue d'écouter avec attention la gamine. Celle-ci m'explique être capable de générer du vent. Elle aurait découvert cette aptitude avec un certain Rei. Qui est-ce au juste ? Aucune idée. De mémoire, je ne connais personne portant ce nom. Si ce n'est un certain Samui avec qui j'ai travaillé pendant un temps. Si ça se trouve, c'est de lui qu'elle parle ? C'est possible, oui. En tout cas, on s'en fiche un peu, l'essentiel est de savoir que la gamine maîtrise le Fûton. La Kaguya souhaite apprendre la technique me permettant de voler. Elle veut, je cite : « péter des flammes » Que de poésie dans son propos, que de classe. Je suis outré. Une vraie lady celle-là. Et le pire c'est qu'après elle me demande des conseils et se marre comme une chèvre. Exaspéré devant autant de stupidité, je plaque ma main contre ma figure et secoue la tête de droite à gauche. Pourquoi dois-je l'aider celle-là hein ? Plus je me pose cette question, moins la réponse me paraît évidente. Okay c'est mon disciple mais il y a des limites à tout. Je veux bien avouer que je l'aime bien cette petite mais il ne faut pas pousser le bouchon.
    « Je ne sais pas. Je m'exerce très peu en fait. C'est plus ou moins naturel je suppose. »

Je ne réfléchis pas beaucoup quand je fais les choses, je les fais simplement. Comme je l'avais expliqué à Yuki, je ne cherche pas midi à quatorze heure, il faut créer des flammes ? Soit, je les crée. Comment ? Aucune idée. Le fait est que je le fais et c'est tout. Il ne faut pas chercher à comprendre. Il y a des choses en ce bas monde que l'ont fait sans spécialement s'exercer. En effet, vous conviendrez de dire qu'il ne faut pas s'entraîner pour respirer, ni même faire le moindre effort. Et bien pour moi c'est pareil avec la maîtrise des arts ninja. J'ai peut-être appris il y a longtemps mais désormais, je le fais sans trop réfléchir, juste quand j'en ai besoin.
    « Si tu veux apprendre à péter des flammes, il faut déjà voir si tu est apte à utiliser cette affinité. Si ce n'est pas le cas, je pourrais toujours t'enseigner le jutsu mais nous devrons l'adapter afin que tu le fasses avec du vent. Ainsi, tu ne péteras pas des flammes, mais tu lâcheras des vents, ce qui est tout aussi noble hein. »

Ironie quand tu nous tiens. Je sors du fin fond du tréfonds de mon sac un rouleau puis invoque un bout de papier blanc. Nous allons procéder à un petit test, rien de bien compliqué, je vous rassure.
    « Tu connais sûrement le test ? Si non, je t'explique. Serre le bout de papier et concentre toi dessus. On va bien voir pour quoi tu es faite. »

A priori, elle maîtrise le vent, donc nous savons que le papier va se couper. Reste à savoir s'il va cramer ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] EmptySam 29 Juin 2013 - 23:16


Oh la feuille de chakra ! Ça faisait un moment que je ne l’avais pas vu celle-là ! Enfin bref, il était semble-t-il décidé à m’apprendre  la technique dite : péteuse de flammes. Enfin senseï, c’était de l’humour bon sang ! Décidément, si ce n’est pas méchant, celui-là il comprenait que dalle ! Mais bon sa vanne en suivant ne m’encourageait pas à cesser de rien bien au contraire, je voyais à sa tête qu’il en avait déjà marre de me supportait, à la bonne heure !
Bref, monsieur était pressé, car oui, aujourd’hui allait savoir pourquoi, il s’était mis en tête de faire de moi un kunoichi digne de ce nom en m’offrant un cour, bon oui, si ça pouvait lui faire plaisir, pourquoi pas, d’autant que c’était toujours plus amusant de s’entrainer accompagnée que seule. Attrapant le papier, je savais d’avance qu’elle allait se couper, amusée alors je me disais qu’il n’oserait pas se mettre en tête de venir me faire travailler mon futon, bah non ! Je savais qu’il n’avait pas cette affinité et c’est fort dommage, car avec son katon il avait de quoi faire des ravages, le papier entre les doigts je l’oubliais pour rêvasser à une scène d’horreur où ornée de cornes de démons je transformerais ma zone en petit bout d’enfer ! Ah c’était beau de rêver, mais surtout très dangereux quand on avait un papier qui s’enflammait dans vos doigts ! Je m’étais brûlé en lachant la chose trop tard et en grognant j’agitais ma main en espérant diminuer la douleur… Bref, voilà comment passer encore facilement pour une idiote…

=| -AHhhhh ça fait mal !

Bah oui, ça n’allait pas faire du bien, cependant je me stoppais net de chouiner, je n’avais pas rêvé, le papier avait brûlé, alors était-ce moi et mon affinité ou Shinichi qui m’avait vu planer qui l’avait enflammé… Quel intérêt pour lui de faire ça ? Mes yeux s’illuminaient,  vraiment je pouvais espérer user du katon ! Très vite l’apprentissage du ninjutsu prenait une autre dimension et reparti dans mon monde et mon délire, je voyais à nouveau ma mer de flammes tout autour et bien qu’elle soit purement imaginaire, ça commençait à sentir le cramer… Mais genre vraiment… Les cheveux brulés même… -Merwan tu sais ce que ça veut dire-

Retour à la réalité et bon sang ! J’avais la tignasse en feu, comment, pourquoi ? Je ne sais pas ! Mais là il y avait urgence, la petite flamme soudainement gobait toute ma longueur en léchant mon dos, bientôt j’allais être chauve en plus d’être brûlée ! M’agitant, mon premier réflexe fut un os tranchant sorti de ma paume qui s’en allait trancher ma chevelure dévorée, je m’écartais tout aussi précipitamment en les regardant finir en cendre sous une odeur insupportable… Pour peu là j’aurais pu pleurer, d’ailleurs mes yeux larmoyaient sur mon faciès choqué, le pire, c’était que je savais que c’était moi qui venait de les faire crame en claquant des doigts comme dans mon fantasme, tandis que le vent avait placé juste au-dessus une de mes mèches folles… Bordel, à quoi je devais ressembler moi maintenant ! Ma vie était finie et laissant mes fesses tombaient sur le sol totalement accablée, je baissais la tête avant de déclarer quelque chose dont il n’y avait pas à douter….

=| -Je suis pire qu’un boulet… Mes cheveux... de quoi j'ai l'air moi maintenant ! Autant partir se suicider !

Ma corde s'il vous plait ! Le seul truc où visiblement j'avais un don inné, il fallait que ça vire à la catastrophe... Je suis maudite  !


Dernière édition par Kaguya Aojikawamanashi le Dim 30 Juin 2013 - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] EmptySam 29 Juin 2013 - 23:56

Tout allait pour le mieux au début. Elle voulait maîtriser le Katon et le papier s'était enflammé. Pour ceux qui ne sont pas au courant, ce papier permet de savoir l'affinité pour laquelle vous avez des aptitudes. S'il se froisse, c'est que vous êtes capable de créer de l'électricité et s'il brûle alors c'est que vous êtes apte à utiliser le feu. Donc. Comme dit précédemment, notre amie Ao réussit le test et a tout pour être contente jusqu'au moment où – gourde comme elle est – elle se brûle la tignasse. Je reste d'abord bouche bée devant autant de connerie puis me dis qu'il faudrait peut-être agir. Alors que je m'apprête à lui balancer de l'eau sur la tronche, je la vois se couper les cheveux de la manière la plus barbare qui soit. Aïe. C'est laid. C'est même très moche à vrai dire. Pour le coup, j'ai un peu honte. D'autant que mon disciple à l'air profondément gênée. Si j'avais agi plus tôt, peut-être qu'une partie de sa chevelure aurait été épargnée... En fait non. J'aurais rien pu faire. Lorsque les cheveux crament, il n'y a rien à faire si ce n'est les couper. Foutre de l'eau dessus n'aurait rien fait de plus, il serait tombés d'eux même de toute façon. Essayant de faire preuve de tact, je m'avance vers Ao, me baisse – puisqu'elle est assise – et lui tape l'épaule.
    « C'est pas grave tu sais. Puis ça te va bien d'avoir les cheveux courts. »

Je n'ai pas beaucoup d'expérience dans ce domaine alors ne vous moquez pas de moi hein ! Ce n'est pas ma faute, si je ne sais pas comment m'y prendre pour réconforter les adolescentes désespérées. N'étant pas psychologue, j'essaie de tâter le terrain en lui souriant. Bon. Okay elle a perdu la moitié de ses cheveux mais ce n'est pas un drame. Regardez moi, j'ai les cheveux courts depuis ma naissance et est-ce que j'en fais tout un fromage ? Bah non. Certes je suis un garçon mais ce n'est pas grave. Qui plus est, bon nombre de femmes aux cheveux courts sont mignonnes ! Regardez euh … Euh … Euh … Ouai, là à chaud, je dois avouer n'avoir aucun exemple mais que voulez-vous, il doit bien y en avoir ! Et sans vouloir être méchant, de toute façon, elle est moche cette fille. Alors cheveux courts ou non hein, ça ne changera pas grand chose. Si ça se trouve, ça peut même la rendre belle – je ne sais pas pourquoi j'ai dit ça, je crois que je me sens mal là. En effet, avoir moins de volume sur la tête permet de mettre l'accent sur le visage... Sauf que dans son cas, je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle.
Bref. On va éviter de parler beauté avec Aoji, elle risquerait de déprimer encore plus. Il faut lui changer les idées à cette petite. Pour ce faire, je propose que nous continuions notre entraînement. Certains diront que je devrais la ménager et la laisser rentrer chez elle mais justement non. Si je fais ça, elle va encore plus se morfondre. Faisons comme si de rien était. Elle n'a plus beaucoup de cheveux ? Bien et alors ? Ce n'est pas un drame, continuons là où nous en étions restés. Je lui tends ma main vers elle et lui dis :
    « Allez, lève-toi. La vie continue et t'as une technique à apprendre. De plus, tu ne vas pas te suicider alors que tu viens juste de savoir que tu as un don pour créer du feu. »

Je maîtrise aussi cette affinité et je peux l'aider à contrôler ce pouvoir. Tout d'abord, commençons par une petite démonstration. Il faut visualiser l’élément, avoir en tête ce qui le caractérise et le créer en l'éjectant par les pieds – on va éviter de faire sortir les flammes par un autre orifice. Je sors quelques flammes timides de la plante de mes pieds puis lui dis :
    « Regarde. D'abord, essaie de tenir en équilibre à un ou deux mètres du sol, comme ça. Si tu y arrives, on ira un peu plus loin dans l'apprentissage, okay ? Ah et si tu veux, après, on ira manger une glace. »

Je suis gentil mais c'est juste histoire qu'elle n'aille pas se pendre une fois l'entraînement terminé hein. Je veux pas perdre un de mes élèves pour une histoire de test qui a mal tourné et de cheveux brûlés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] EmptyDim 30 Juin 2013 - 0:55



Je sentais ma main sur mon épaule, j’écoutais ses mots, mais non je n’y croyais pas, du tout même ! C’était de la pitié et ma situation n’en devenait que pire ! J’avais de plus en plus envie de me suicider, car vous savez, quand Shinichi vous que « ça te va bien », il faut comprendre, t’es tellement moche que ça ni change rien…  Mais bon, il faisait l’effort et pas sûre là qu’il tentait de me vanner, non, il y aurait été plus franco que cela, en fait lui ce qu’il voulait s’était surtout s’entrainer, bah oui, autant miser quelque part où j’avais des chances même minimes. Faute d’être une belle femme ou d’être intelligente, fallait-il encore que je sois une kunoichi dans la moyenne, même de justesse ! On sauvait les meubles comme on dit ! Oui bon son don, je lui signale que pour l’heure j’étais pas plus douée qu’un briquet ! Génial quoi…

=| -Si tu le dis, apprenons la technique, après tout ce ne sont que des cheveux et puis ça me fera ça en moins à coiffer, j’irais voir un coiffeur pour arranger ça, après ma glace !

Rien qu’à ce dernier mot mon visage s’illuminait, oui, ça c’était le mot magique ! Ah si seulement je pouvais créer des glaces, y penser et paf en avoir dans la bouche, j’imaginais la douceur de la froideur sur mon palet et le gout délicat de la vanille, mais non… Rien cette fois, ça marchait pas aussi bien qu’avec le katon ! Dommage ! Qu’importe je me relevais décider à ne pas y penser, ce n’était pas comme si j’étais une fifille non plus ! Fallait pas déconner. Oui là je me persuadais moi-même et ça marchait presque bien !

Encore une fois, puisque ça avait marché, je fermais les yeux pour m’imaginer des flammes, cette fois dans un sursaut je tâtais mes cheveux… C’est bon ils avaient rien… Je soupirais, pour ce qu’il restait maintenant… Qu’importe ! Il fallait cesser avec mes bêtises maintenant, plus déterminée que jamais à ne pas rester cette cruche qui s’auto carbonise, je me concentrais, je les voulais sous mes pieds et certes, j’avais des flammes à ce niveau, j’avais aussi surtout les sandales en feu… Bordel j’étais pas douée ! Heureusement qu’à force de taper de ces derniers j’arrivais à les étouffer avant de me brûler encore et de faire une conclusion très utile…

=| -C’est dangereux le katon en fait…

Oui, mais tout le monde s’en fou, je pensais à ma glace, allez courage Ao’ ! Pour une une fois seulement il ne fallait pas foirer, les flammes venaient sous mes pieds, mais non je ne brulais pas là-dessous, j’avais beau les tenir je ne décollais pas non plus comme lui… Quoiqu’après quelques minutes de débat avec ma tentative je commençais à m’élever un peu plus à chaque fois, avant de déclarer subitement maintenant que je l’avais utilisé…

=| -En fait ta technique elle gère ! J’ai l’impression de voler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] EmptyDim 30 Juin 2013 - 7:12

A priori, j'ai évité le pire. Je ne sais pas si c'est grâce à moi mais Aoji a l'air d'avoir repris le moral. Après qu'on se le dise, nous sommes loin de pouvoir faire la fête, toutefois il y a eu du progrès par rapport à tout à l'heure. La Kaguya a réussit à relativiser. Du coup, une fois nos glaces dégustées, Ao ira chez le coiffeur afin de régler quelques petits détails capillaire. L'entraînement se poursuit et Ao semble déterminée. Ma petite protégée commence par créer quelques flammes mais sans trop d'effets bénéfiques. Bien au contraire, la seule chose qu'elle réussit à faire est de brûler ses chaussures. Ah bah bravo, c'est du jolie çà. Après les cheveux, ça va être au tour de ses pieds de prendre cher. Heureusement, elle réussit à atténuer le problème jusqu'à le faire totalement disparaître. Ouf. Cette fois ci nous avons évité le pire. Il aurait été problématique de nous retrouver dans le même cas que tout à l'heure. C'est dans un éclair de génie que la kunoichi de la brume comprend que le feu est dangereux. Ah bah bien. De mieux en mieux – ou de pire en pire, cela dépend le point de vue que vous adoptez. Jadis, il fut on temps l'on savait tous qu'il ne fallait pas jouer avec le feu. Le feu offre bien des choses, qu'elles soient positives ou non. Et comme pour toute affinité, il y a un facteur risque assez important à prendre compte.
    « Ouai. Et l'eau ça mouille aussi. C'est dingue hein ? »

… Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, je me fous de sa tronche complet. En même temps en faisant ce genre de remarque elle ne devait pas s'attendre à une réponse plus intelligente de ma part. Il faut dire que j'ai été gentil pour le coup car j'hésitais entre dire ça et : « Bravo Captain Obvious ». Ao poursuit l'exercice et elle se met peu à peu à comprendre les mécaniques du jutsu. Ce n'est pas encore du grand art, loin de là, mais au moins elle réussit à se tenir dans les airs pendant de courts instants. Puis, satisfaite, elle déclare aimer mon jutsu et le trouver cool car, je cite : « Elle a l'impression de voler ».
    « Tu voles pas, tu planes juste, banane. Voler implique le mouvement. Pour l'instant, à part rester dans les airs deux ou trois secondes, tu ne peux rien faire. Mais ne t'en fais, nous allons pallier à ça. Je vais te montrer. »

J'utilise à mon tour ma technique et m'élève à quelques mètres du sol. De là, je pars légèrement à gauche en mettant un petit coup de flamme supplémentaire à droite, reviens dans ma position initiale que l'on qualifiera de milieu puis vais à droite et ainsi de suite. En usant du même procédé, je montre ensuite à Aoji comment faire pour aller en haut et en bas. Ces deux directions sont les plus élémentaires qui soient : Pour monter, il suffit d'augmenter l'intensité des flammes et pour descendre, il ne faut rien faire ou juste diminuer la puissance du jet. Je redescends sur la terre ferme et explique à la genin de Kiri qu'elle va devoir s'entraîner à maîtriser ses trajectoires de base. Gauche, droite, « milieu », haut, bas : si elle ne sait pas faire tout ça à la perfection, elle n'arrivera à rien. Lorsque j'ai enseigné ce jutsu à Michiki, j'ai utilisé une méthode d'entraînement bien sympathique. Je lui gueulais dessus les différentes directions à prendre et il les prenait dans le bonne ordre et le plus rapidement possible. Sachant que je suis quelqu'un qui renouvelle ses méthodes, je vais agir différemment aujourd'hui.
    « Essaie de recopier mes mouvements. »

Et hop, je pars à gauche, puis à droite, puis en haut, puis au milieu, puis à droite, puis à gauche et ainsi de suite. Je crois avoir perdu mon disciple, du coup je vais moins vite. Allons à droite, puis à gauche, puis en haut et enfin en bas. Si elle arrive à faire ça déjà, nous pourrons aller plus loin et exiger d'elle qu'elle le fasse très vite. Ensuite, je pourrai peut-être lui expliquer comment faire en sorte que ses trajectoires soient moins classiques et plus travaillées. C'est tout un art de voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] EmptyDim 30 Juin 2013 - 22:19


Banane… Banane lui-même non mais ! Bref visiblement mon mentor n’avait pas fini de me prendre pour une poire, c’était un coup à tomber dans les pommes à trop ramener sa fraise avec sa vanne à trois pépins de raisin sur l’eau qui mouille, ps : Les pastèques  aussi ça contient beaucoup d’eau…  Bref, planer, voler pour moi c’était la même chose ! Il n’allait pas pinailler hein ! je tirais la langue en guise de seules représailles tout en écoutant les explications. Bizarrement, ça me semblait clair, à croire que ce que j’avais perdu de tignasse mal coiffée, je l’avais gagné en intelligence bien placée. Je m’envoyais  des fleurs… bref. Hors sujet encore et ce n’était pas en me dissipant que j’allais faire des progrès ça serait bête maintenant vraiment de tout gâcher.  

Ainsi avec un peu de concentration très vite je comprennais le coup du dosage des flammes pour me propulser, là encore, tourner, monter et descendre était basé là-dessus. Soit. En temps normal le dosage et tout ce qui touchait au chakra avec moi ça faisait vingt. Néanmoins, l’exercice était si amusant que bien vite, j’en oubliais être actuellement en plein entrainement. Je m’amusais et c’était tant mieux, car en jouant j’apprenais bien la preuve mes misérables centimètres au-dessus du sol se transformaient en mètres. Peu après la démonstration de Shinichi il semblait que cela soit mon tour. Bon première tentative, un looping et « paf » je me mangeais le sol la face la première…

Loin de me décourager, je m’y remettais ! Timidement, mais surement, je partais vers la droite, puis vers la gauche, à nouveau de l’autre côté, puis plusieurs minutes ainsi ça commençait à rentrer. De là commencer la poursuite de Shinichi, en gros, je devais le suivre et l’imiter dans un premier temps c’était simple et je commençais à me la jouer fière de moi.

=|-T’as vu Senseï ! Je gère ça bien !

Bah oui, faute qu’il me le dise, il fallait bien que je me complimente toute seule, mais bon j’aurais mieux fait de rester concentrer. Bah oui, j’avais tourné la tête de là je me prenais une branche dans la tronche. Bon rien de bien méchant, juste une petite gifle pour me rappeler à l’ordre. Fière de moi encore, je m’étais bien rattrapée m’évitant ainsi de m’écraser  au sol après ma bourde. Moins une et j’avais besoin d’une pause pour me remettre de tout ça, bon l’atterrissage c’était encore une autre affaire. Lâchant mes flammes de mes pieds je tombais au sol sur les fesses, ceci me laissait une note dans un coin de ma tête pour le prochain essai :  Lâcher les flammes  en étant moins haut, accessoirement se pose avec classe…
Bon visiblement morte de rire après une courte pause je reprenais mon jutsu pour reprendre l’entrainement en rejoignant le noble lutin. Bon, bon ! Si on passait aux choses sérieuses  là !

=| -Oyé Senseï ! Si on faisait la course ? Je te laisse le choix du parcours ! En fait non ! Je gagne si j’arrive à te dépasser et de là tu devras m’offrir deux glaces à la fin de l’entrainement !

Bien que je ne comptais pas le finir si tôt cet entrainement je pensais déjà à ma glace… Pour cause je m’amusais et j’avais bien dans l’idée de tricher en utilisant du fûton pour booster mes flammes, tout le monde le sait, katon et fûton ça fait bon ménage, j’allais appeler ça mettre le turbo ! Aussitôt penser, aussitôt tester, allez, dès la première ligne droite, j’allais tenter, puis arrêter d’attiser les flammes du vent avant les virages et accessoirement éviter de e tuer aussi… Oui j’étais prête à tout pour une glace de plus, pour moi c’était comme le graal ces choses sucrées…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] EmptyDim 30 Juin 2013 - 23:00

Dans un premier temps Ao échoue – pour ne pas changer me direz-vous – et ce n'est qu'après plusieurs essais infructueux qu'elle comprend le truc. Ses trajectoires sont modestes mais elles sont maîtrisées. Lorsque je pars à gauche, elle est capable de faire de même et ainsi de suite. Bien sûr, il y a quelques détails qui laissent à désirer mais globalement je peux être satisfait des efforts qu'elle fournie là. Aoji ne manque d'ailleurs pas de me le faire remarquer en s'auto-congratulant. Je soupire en voyant avec quel ton elle dit ça puis souris en la voyant se cogner contre une branche d'arbre. Bon sang de bonsoir, quelle puissance ! Quelle force, quelle grâce dans ses mouvements, je suis tout bonnement sur le cul ! À peu de choses près, elle se serait écrasée comme une vieille bouse de vache. Manquant de peu de me marrer, je me permets cette petite réflexion pleine d'ironie :
    « Ah, il n'y a pas à dire, tu es très douée ! »

J'ai presque envie de m'étouffer de rire. Boutades mises à part, je dois admettre que la Kaguya a plutôt bien réussie cette étape de l'entraînement. Je m'attendais à ce que cela prenne plus de temps, à ce qu'elle galère pendant un long moment avant de comprendre. Mieux, j’espérais qu'elle se goure et aille à droite plutôt qu'à gauche – en même temps, sachant qu'elle ne sait pas faire la différence entre l'est et l'ouest, ça n'aurait pas été choquant – ou bien à ce qu'elle fasse jaillir un jet de flamme trop puissant qu'elle ne pouvait contrôler. Cependant rien ne s'est passé comme je l'ai dit. C'est triste à dire mais mon élève progresse et n'est peut-être plus aussi incompétente qu'avant. Avec un peu de chance, elle pourrait même passer chûnin sous peu... Non. Ah ah. Je blaguais. Ne me dites pas que vous y aviez vraiment cru ? Ao chûnin ? Et pourquoi pas le fils du boulanger aussi pendant qu'on y est. Soyons sérieux cinq secondes, elle a au moins autant de chance d'être promue que j'en ai de devenir généreux ou pauvre.

Suite à une courte pause ayant eu lieu dans le but de récupérer des forces, la gamine souhaite se confronter à moi lors d'une course. Les règles sont simples : je choisis le parcours, si elle arrive à me dépasser elle gagne. Sans trop réfléchir j'accepte, pensant gagner sans trop de problème. Je vais la faire voler dans tous les sens jusqu'à lui en donner le vertige. Par contre, je préfère être clair sur un point avant de commencer quoi que ce soit :
    « Soit mais on est d'accord sur le fait que tu n'es pas malade, que tu n'as rien, pas d'envie pressante pour le moment ? »

Je demande car Michiki a soudainement eu l'envie de dégueuler après que je lui ai fait faire un parcours que l'on pourrait qualifier de « difficile ». Sachant qu'il a lâché la sauce sur moi et que suite à cela je me suis vengé en lui pétant les dents, je prends mes précautions. On est bien d'accord que je ne recevrai ni urine, ni extrêmement, ni vomi ? Je fixe Aoji et comprends que vraisemblablement, elle n'a aucun problème de santé pour le moment. Ni colique ni quoi que ce soit de ce type là. On peut donc commencer. J'écarte les bras puis commence tout en m'écriant :
    « Vers l'infini et l'au-delà ! »

De là, je me propulse à grande vitesse tout droit vers un arbre puis vrille au dernier moment pour longer ce dernier dans toute sa hauteur. Ceci fait, je passe entre plusieurs feuillages et branche puis conclu par un looping entre deux grands bras de chêne. Je ne sais pas si Ao me suit mais le parcours est encore long. Et si je sens qu'elle s'approche de moi, je n'hésiterais pas à augmenter la cadence en augmentant l'intensité des flammes que je libère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] EmptyLun 1 Juil 2013 - 18:10


Bien ! C’était parti pour la course et bien que ses questions me paraissaient stupides, soit, j’acquiesçais sans chercher à comprendre pour vu que le jeu reprend son cours ! Cependant je n’étais pas dupe, Shinichi qui accepte si facilement de payer double, c’était qu’il était sûr de gagner, ainsi, dès le départ je tentais de le suivre en me gardant au-dessus de lui niveau hauteur, histoire de voir l’horizon, il fonçait droit et certes son coup était bien joué, néanmoins, je voyais venir le coup et non ! Pas de chance je ne me mangeais pas la branche, même mieux, je le doublais presque en esquivant sans looping ou autre pour me ralentir. Encore une fois, trop certaine de ma victoire, je tournais la tête vers lui tandis que mon fûton booster mes flammes, je comptais le dépasser ! Non j’allais le faire ! Oui, enfin j’allais lui faire fermer son clapet concernant ma nullité !  
=|-AHHHH je vais gagner !! Si tôt t’as pas honte Sen… !!!

Bien sûr, là c’était le drame, car oui, c’était trop beau tout ça ! Certes j’avais joué d’un tour de maitre le premier coup, n’empêche que là et vu ma vitesse, j’allais me manger le chêne préféré de Shinichi en pleine poire et à pleine puissance, d’autant que mon crâne n’était plus qu’à quelque centimètres quand je le voyais… Bon là deux solutions, sauver les meubles ou me le prendre en pleine face… Bah non qu’une ! C’était trop tard, je mangeais de plein fouet le tronc du chêne et ça malgré que j’ai stoppé mon justu qui pète des flammes. Le choc violent, j’avais mal, tout blanc, puis plus rien…
En temps normal, si j’avais été quelque peu concentré j’aurais pu je pense au moins limiter les dégâts en durcissant mon crâne, mais là… Un de mes yeux commençait à s’ouvrir, pour être franche pour le moment je ne voyais rien, dans un réflexe seulement je me redressais une main tenant ma tête sur le point d’exploser. Bref, pas assez pour que je perds le Nord non plus… C’était alors que je déclarais sans même savoir si quelqu’un était à côté des mots avec oh combien de sens…

=|-Alors j’ai gagnée deux glaces ?

Enfin, là la glace, c’était surtout sur ma tête que j’allais la gagner, n’empêche, ça devait dangereux les entraînements avec Shinichi… je me cramais les cheveux… Je devenais radine… J’avais des pulsions de meurtres à la vue de mes coéquipiers et maintenant pour finir je me fracassais le crâne… À croire, que si je le fendais, les choses allaient mieux y rentrer… La suite c’était quoi… ? je me coupe un bras ou je deviens « nobléchiantique » comme lui ?  Pour ça, il faudrait vraiment que ça soit une grosse commotion cérébrale et petit à petit ma vue me revenait, de là je voyais une silhouette encore flou aux grandes oreilles pointues et quelque reflet bleuté émanant  des quatre coins de cette forme, c’était curieux, mais ce n’était que maintenant que je comprenais ce surnom du lutin bleu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] EmptyLun 1 Juil 2013 - 19:05

Elle va vite la bougresse. Elle manque de peu de me dépasser. Ceci étant, j'accélère moi aussi et refais légèrement mon avance. En passant, je tourne la tête pour voir où est Aoji. Sauf qu'elle n'est plus là. J'ai beau ne plus la voir, je ne m'arrête pas pour autant. La compétition c'est la compétition, il est hors de question d'attendre les faibles. En outre il est possible qu'elle ait pris un raccourci ou bien qu'elle ait grugée. Si tel est le cas, je dois aller encore plus vite histoire de ne pas me faire avoir par un de ses stupides ruses. En effet, il n'y a rien de pire que perdre alors que l'on se sait plus rapide que son opposant. Dans mon cas, j'ai la conviction d'être bien plus fort qu'elle. De fait, je ne peux pas me faire avoir par mon disciple. D'autant que disons le clairement je n'ai ni envie de lui payer une seconde glace – déjà ça me fait mal au cœur de lui en payer ne serait-ce qu'une –, de plus, un sensei qui perd contre son disciple, ce n'est pas classe et veuillez noter que je suis quelqu'un de noble, donc classe ! La course continue pour moi mais Aoji ne poursuit pas. Je commence à trouver ça louche et, par réflexe, je regarde le sol. Je vois allongée la pauvre petite Kaguya. Elle a dû avoir un accident. Je scrute les alentours et vois qu'elle a dû heurter mon arbre. Diantre. Que c'est dramatique ! Que c'est grave. J'arrête la course et me pose au sol. Aoji reprends ses esprits et me demande si elle a gagnée ces deux glaces. La réponse à cette question est non bien entendu mais ce n'est pas le plus grave, non.
    « Mais tu es folle, c'était ultra dangereux ce que tu as fait ! Ça aurait pu très mal se finir. Tu imagines cinq secondes ce qui aurait pu se passer ? Les conséquences auraient pu être désastreuses … »

Suspens … Trois, deux, un et révélation !
    « Tu aurais pu blesser mon arbre ! »

Pas une seule pensée pour la Kaguya. Je l'aime bien qu'on se le dise mais l'arbre de Kitase Shinichi passe avant elle. Il y a en ce bas monde des choses auxquelles il ne faut pas toucher. Pour certain, c'est la famille, les amis. Moi sachant que je n'ai ni famille ni vrais amis – à quelques exceptions près – je me fiche un peu de toutes ces choses. Par contre, je ne supporterai pas de voir que l'on touche à mon arbre. Pourquoi ? Bah tout simplement parce que c'est MON arbre. J'ai écrit mon nom dessus bordel alors pas touche ! Je tends ma main vers Aoji et lui dis :
    « Bon. Je t'excuse pour cette fois mais ne recommence pas hein ! Tu pourrais lui faire mal. Et je tiens à préciser que tu as perdu. Tu vas donc payer à ma place. Mais je n'ai pas très envie de glace aujourd'hui. Donc je propose que tu gardes ta dette en tête pour une autre fois. Allez viens, suis-moi. »

C'est sur ces mots que je vais lui acheter une glace à la boutique la plus proche. Ce n'est en effet pas parce que j'ai gagné et qu'elle me doit deux glaces que je ne vais pas lui en offrir une. J'ai beau être radin, je suis quelqu'un de sympa et au fil du temps, je crois bien que je commence à m'adoucir. De plus, la pauvre Ao mérite bien ça pour la consoler d'avoir perdu une partie de sa personne, à savoir ses cheveux. Aujourd'hui, malgré sa maladresse Aoji a réussit à maîtriser un jutsu de haut niveau .Qui plus est, elle est désormais capable d'utiliser le feu. Youhou ! D'ici peu, je lui enseignerai sûrement plein d'autres choses. Pour cause, je maîtrise moi aussi cette affinité destructrice. Le Katon fait d'ailleurs parti avec le Suiton et le Yôton des trois éléments que je maîtrise le mieux – sachant que je maîtrise aussi la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Lutin et la Kaguya s'entraînent [Aoji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-