N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Bain de Cendre [Kenzaku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Shuji
Informations
Messages : 732
Rang : A+

Bain de Cendre [Kenzaku] Empty
Message(#) Sujet: Bain de Cendre [Kenzaku] Bain de Cendre [Kenzaku] EmptyJeu 27 Juin 2013 - 22:28

Elle était là, elle est revenue à moi. Cela fait déjà quelques semaines que je traîne au pays du feu, mais pendant tout ce temps-là j’étais seul. Mais ce n’est plus le cas, ma coéquipière est de retour avec je l’espère, de nouvelle information. J’étais tranquillement assis sur une branche, à regarder le ciel et les oiseaux qui passent ne sachant trop quoi faire quand un petit « Bouh » s’est fait entendre juste à côté de mon oreille. Vous imaginez bien que je suis tombé comme une grosse merde. Kyoji m’a déjà fait le coup lors de notre dernière rencontre en plus. Je me suis donc retrouvé par terre, comme une grosse à flippé. Mais toute ma peur disparaît au moment où je croise le regard de la jeune femme. Ce n’est qu’elle.

Après cela, Haruka m’a expliqué tout ce qu’elle avait fait pendant tout ce temps. Elle a notamment réussi à avoir quelques petites infos très utiles. Elle peut m’assurer que Kadoria Uriô a fait une apparition lors de la guerre contre Makka et que toute l’histoire de Makka et Irana n’était qu’une fiction inventée par un homme aux sharingans. Au fur et à mesure que les informations viennent, je comprends qu’on encore plus de chose à faire. Est-ce que je vais réussir à respecter un emploi du temps aussi chargé ? Là est la question.

    - Rassure-moi, tu es déjà allé aux cascades d’Hi no Kuni non ? Impossible d’être dans le coin sans y faire un tour.

    - A vrai dire j’avais d’autre chose à faire tu vois… Une rencontre avec le Sandaime… J’ai aussi vu Azuko…

    - Raison de plus pour aller se relaxer à la cascade ! Tu as du bouffer de la conversation sérieuse le temps que je n’étais pas là… Alors maintenant, on se détend un coup !

Plus le temps passe et plus elle ressemble à Natsumi au niveau caractère, ce qui m’attriste plus qu’autre chose. Avoir une personne qui vous rappelle un proche décédé… Je ne vous le conseil vraiment pas. Mais il a aussi sa joie de vivre constante qui me donne envie de sourire et de profiter du moment sans penser que je vais devoir assurer pendant les prochain mois avec tout ce que j’ai à faire. Capturer Meteora, trouver les autres Furyou, choper un rendez-vous avec l’Hokage, me rendre à Suna pour rencontrer le nouveau Kazekage, enquêter sur Uriô, trouver le cadavre de Rikku, enquêter sur le sharingan et entre tout ça, enquêter sur Asuna ! Bref, j’ai de quoi faire pour les prochain mois.

    - Bon, on ne va pas rester là plus longtemps, on va à la cascade !

Que je sois d’accord ou non, si Haruka l’a décidé alors je ne peux point la contredire. Enfin si je pourrais mais soit elle me fracassera le crâne jusqu’à ce que je la suive, soit elle me fera les yeux doux. Dans tous les cas elle gagne en fait. Nous nous rendons donc a une des cascade de Hi no kuni, là où personne ne se baigne en cette heure du matin. Après avoir enfilé un maillot de bain, je me jette à l’eau seule, car oui, madame est trop pudique pour se mettre en maillot de bain devant moi, comme si j’allais baver sur elle… Je me suis déjà baigné avec Natsumi qui était cent fois mieux fait qu’elle alors bon…


PNJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Hugh
Informations
Grade : Jônin
Messages : 615
Rang : A

Bain de Cendre [Kenzaku] Empty
Message(#) Sujet: Re: Bain de Cendre [Kenzaku] Bain de Cendre [Kenzaku] EmptyVen 28 Juin 2013 - 13:14


Il était une fois, un jeune prince sur son cheval blanc... C'est bien beau de rêver, mais là, ce n'est pas vraiment approprié, dans un monde shinobis où règne partout le mal et le chaos, et seul une poignée d'hommes combattaient pour la justice et la paix. Nous sommes bien loin des stéréotypes et la belle vie propre et riche en émotions. Des émotions, il y en a par ici, mais des émotions de tristesse, de peur, même si de temps en temps, de la joie et des rires pouvaient envahir nos terres. Les villageois de la feuille étaient loin de se douter que pour leur tranquillité, des hommes tombaient au front. Ils ne sont que civils après tout, des bûcherons, des commerçants et autres métiers assez tranquille. Ils se plaignent beaucoup pour rien mais s'ils pouvaient voir la réalité en face, voir ce qu'il se passe en dehors des frontières, en dehors de leur petite vie, ils penseraient différemment. J'avais envie d'une vie de tranquillité comme eux, mais je suis né dans le monde shinobi, le monde des combattants et ça me plaisais de me battre pour une cause totalement justifié à mes yeux : la paix.

Avant la paix, il y a la guerre, comme la récente guerre qu'il y a eut autre la feuille et le sable. J'avais été sur le front ce jour-là, j'avais même combattu le leader du sable, le Kazekage, Raiu no Kenji. Ma camarade Hyô Misory était tombée sous la puissance de ce dernier et d'une dénommé Amaterasu qui se trouve être le chef de l'organisation en vogue ces derniers temps : L'An'tei. Ce groupe se battait pour la paix même s'il fallait des sacrifices plus ou moins, et je partageais ces idées. Je voulais de nouveau rentrer la jeune fille pour savoir ce qu'il en était, enfin, elle était introuvable.

Voilà maintenant quelques jours que j'étais revenu à Konoha Gakure no Satô après une longue absence de deux ans. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé pendant ce laps de temps, tout ce que je sais, c'est qu'un beau jour, je me suis réveillé sur les terres enneigées de Yuki no Kuni, nu, avec des cicatrices sur mon corps entier. Je cherchais la vérité, ce qu'il m'était arrivé mais ce qui me travaillais le plus, c'était mon village, Konoha. Après tout ce que j'ai fait, les sacrifices, la douleur que j'ai vécu pour ce village, comment m'a-t-on remercié ? On m'a laissé à l'abandonné, personne n'était venu à ma recherche. Ils ont besoins de leur précieux shinobis pour faire la guerre, nous contrôlés tel des pions et lorsqu'ils n'ont plus besoin de nous, nous sommes jeté comme des mal propres, si ce n'est pas beau ça...

Enfin, aujourd'hui, j'avais prévu de me délasser un peu, me reposer après tout ce que j'ai fait. Prendre un ou deux jours de congés, j'avais bien le droit non ? J'avais donc pris route en direction de mon lieu préféré, celui auquel je me sens bien, en paix, ce lieu qui n'est qu'autre que les cascades du pays, juste en dehors du village. Mais ce jour là, alors que je m'approchais de ce lieu, j'entendais des paroles au loin. M'y approchant peu à peu, je pu voir deux silhouettes. Celle d'une jeune femme assez mignonne, et celle d'un jeune garçon presque nu, se baignant dans mon bain creusé par une cascade. Après tout, ce n'était pas un lieu privé, chacun avait le droit de venir ici mais ce n'est pas parce qu'il y avait du monde qu'il fallait que je rebrousse chemin. Je voulais me baigner alors j'allais me baigner. Continuant à m'approcher, je mis la main en avant et une fois arrivé non loin d'eux, je leur prononça quelques mots.

    « Salut, je vois que je ne suis pas le seul à vouloir me détendre un peu on dirait »

J'avais un énorme sourire dessiné sur les lèvres? Je ne connais pas ces deux personnes mais ils n'avaient pas l'air bien méchant. Je commençais à me déshabiller pour me retrouver en caleçon et entrant dans dans le bain, je repris.

    « Sérieux, on est pas bien là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Shuji
Informations
Messages : 732
Rang : A+

Bain de Cendre [Kenzaku] Empty
Message(#) Sujet: Re: Bain de Cendre [Kenzaku] Bain de Cendre [Kenzaku] EmptyVen 28 Juin 2013 - 18:18

Cela faisait déjà quelques minutes que je me baignais en discutant avec ma coéquipière. Cette dernière à d’ailleurs fait un gros effort, elle a mis ses pieds dans l’eau. Si si je vous jure je ne rigole pas, elle l’a vraiment fait. Elle est tellement dévergondée quand elle s’y met… Enfin bref, trêve de connerie.  Nous en étions venus à parler des anecdotes que nous avons recueillies lors de nos voyages séparés. En partant des bibliothécaire qui la virait parce qu’elle s’énervait sur les livres, en passant par le fait qu’elle soit à l’origine d’une rumeur qui dirait qu’un démon trainerait dans les environs du pays du feu, pour au final finir sur le fait que j’ai vu Azuko en culotte il y a de cela quelques jours, à une cascades similaire à celle-ci.

    - Oh attend, le mieux je crois c’est quand je m’entrainais à une nouvelle transformation en plein milieux de la nuit et qu’un enfant est tombé sur moi par hasard. Le pauvre… Je crois qu’il a eu la peur de sa vie, surtout que c’était une transformation plutôt flippante.

Mais alors que nous rigolons comme deux amis qui se détendent, un homme surgis de la forêt avant de prendre la parole d’un ton qui se veut propice a de nouvelle rencontre. C’est un jeune homme sûrement plus jeune que moi, possédant des sortes de peinture sur le visage. Mais le pire c’est quand ce dernier se met subitement à se déshabiller avant définir en caleçon. Il n’aurait pas eu l’audace de mettre au moins un maillot de bain ? Non mais parce que ce mettre en caleçon devant les gens… Voilà quoi.

Alors que le jeune homme à la musculature fine comme la mienne pénètre dans l’eau, j’entends un petit bruit, comme si quelque chose est tombé. Mais en y regardant de plus près ce n’est pas quelque chose mais bien quelqu’un qui a fait se bruit. Haruka… La pauvre. Elle est tellement peu habitué à voir des hommes en caleçon, sauf moi, qu’elle en est tombé à la renverse comme dans les pire romans à l’eau de rose.

Je retourne ensuite mon attention vers l’inconnue qui a une nouvelle fois repris la parole avec un ton de plus en plus amical, comme si on se connaissait déjà. C’est à la fois sympa et étrange, surtout si au final on devient ennemi. Je me contente donc de lui sourire avant de répondre d’un ton amical sans l’être vraiment. Je ne préfère pas m’avancer non plus, surtout que je suis proche de Konoha.

    - Plus que bien même.

Sur ces paroles je plonge dans l’eau avant de nager en direction d’Haruka qui ne s’est toujours pas relevé d’ailleurs. Elle doit être trop rouge pour oser se montrer, surtout que l’homme en question est toujours là, en caleçon. Mais je préfère quand même lui demander si elle est toujours en vie, histoire qu’elle ne soit pas tombé dans les pommes avec le choc, ce qui serait… con.

    - Ca va Haruka ? Tu vas t’en remettre ou faut que je demande au monsieur de gentiment se rhabiller ?

    - T-T’inquiète je-je gère…! Faites comme si je n’étais pas là !

Ouais c’est ça, et mon cul. Elle doit surtout être plus rouge que jamais ouais ! M’enfin bon, si elle ne veut pas de mon aide je ne vais pas la forcer non plus. L’objectif principal actuellement est surtout de savoir qui est cet homme. Je me retourne donc vers lui et me gratte la tête nerveusement avec mon bras droit, laissant ainsi apparaître la multitude de sceaux qui ornent mes avant-bras.


    - Et sinon… On pourrait savoir qui tu es... ? Me baigner avec toi ne me dérange pas mais j’aimerais au moins connaître ton nom, si tu vois ce que je veux dire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Hugh
Informations
Grade : Jônin
Messages : 615
Rang : A

Bain de Cendre [Kenzaku] Empty
Message(#) Sujet: Re: Bain de Cendre [Kenzaku] Bain de Cendre [Kenzaku] EmptyMar 2 Juil 2013 - 23:43


L'eau était fraîche dans ce bassin creusé par l'imposante cascade. Cela faisait du bien, surtout sous ce soleil qui dégageait une importante chaleur. D'ailleurs, ça faisait bien longtemps que je n'avais pas ressenti le soleil sur mon corps, quoi de plus normal lorsque l'on a passé autant de temps au pays des neiges et avoir fait tout le chemin à pieds jusqu'au village caché de la feuille vêtu uniquement d'une couverture qu'un sympathique habitant de Yuki no Kuni m'avait donné en me laissant un sac rempli de vivres. Mais là n'était pas le sujet, je me détendais tranquillement dans l'eau, les yeux entre-ouvert, regardant mon interlocuteur me répondre de la même façon dont je lui avais parlé, en confirmant mes dires, juste avant que je ne vois tanguer la demoiselle qui l'accompagnait. Oui, je faisais souvent cet effet, mais de là à ce qu'elle tombe au sol quelques secondes plus tard, c'était plutôt abusé. Cependant, on ne choisit par de se fracasser au sol comme ça. Le jeune garçon au cheveux noir nagea jusqu'à sa position et lui demanda comment elle allait et si elle voulait qu'il me demande de me rhabiller. Quand même, elle allait bien survivre. Certes, j'étais en caleçon mais quand même, je ne devais pas être le premier homme qu'elle croise si ?

Elle avait répondu d'une voix embarrassé mais également sèche qu'elle se débrouillait et de faire comme si elle n'était pas là, ce à quoi je me mis à sourire avant de nager à mon tour dans leur direction. Je restais dans l'eau pour ne pas qu'elle voit mon corps à moitié nu à nouveau, mais attrapant mes affaires qui se trouvait non loin, je trempais mon foulard dans l'eau froide et le déposa à ses côtés pour qu'elle puisse se rafraîchir si elle le désirait. Je ne suis pas bien méchant, même pas du tout, et puis, elle est assez mignonne cette jeune fille, assez pour en faire une compagne. Effectivement, je cherchais toujours l'âme-soeur, mais après, je ne la connaissais quand même pas et elle était peut-être déjà avec l'autre qui venait de me demander qui j'étais.

Le regardant se gratter, je vis qu'il avait sur une bonne partie de son corps des sceaux, et au vue des inscriptions, ces derniers avaient l'air assez puissant. Un shinobi... Sa tête ne me disait rien, je ne l'avais jamais vu au village auparavant, mais après deux ans d'absences, il a très bien se passer beaucoup de chose et beaucoup de nouveau shinobis étaient probablement arrivés. M'enfin, j'étais quand même sur mes gardes au cas où il y aurait un problème, mais j'espérais qu'il n'y en aurait pas. Nageant tranquillement non loin de lui, je me décidais à répondre par de simples phrases en faisant attention à ce que je disais.

    « Qui je suis ? Moi même je ne le sais plus vraiment. D'un autre côté, chaque personne ne sait pas vraiment qui elle est par le temps qui coure. Je suis un protecteur de la paix en quelque sorte, ou tout du moins, je la désire. De moins en moins de personne aspire à cette paix, ne disant que ce n'est qu'une utopie et le peu de personne y croyant encore pense qu'il faut faire la guerre pour obtenir la paix. Pour ma part, je suis un pacifiste, je suis Tenjin, pour vous servir »

Selon la mythologie, Tenjin était le dieu des lettres et des études, ce qui me qualifiais assez bien, étant un homme de savoir, voulant chaque jour apprendre de nouvelle chose. Je ne prétend pas être un intellectuel, mais je ne pense pas être un de ces gueux, un de ces shinobis se contentant de connaître ce qu'ils doivent connaitre. Tenjin signifie également Dieu du ciel, ce qui me fais penser à une entité proclamant la justice, la liberté, celle d'aller où on veut, quand on veut. Ce qui nous ramène en fin de compte à la paix. Même si cette définition n'est pas la bonne, elle l'est pour moi, elle reflète ce que je suis, ce en quoi je crois, ce en quoi je me bats chaque jour. Mais bon, je ne lui avais pas expliqué tout cela, il s'en fichait après tout et mon discours avait bien été assez long comme ça. Pour relancer le sujet, je me contentais de reprendre la parole.

    « Et toi, qui es-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Shuji
Informations
Messages : 732
Rang : A+

Bain de Cendre [Kenzaku] Empty
Message(#) Sujet: Re: Bain de Cendre [Kenzaku] Bain de Cendre [Kenzaku] EmptyMer 3 Juil 2013 - 18:09

Son nom ne m’intéresse pas. Après tout il y peu de chance que je revienne au pays du feu avant un bon petit moment, donc je ne devrais pas le revoir avant longtemps. Ce que je veux savoir c’est si c’est un shinobi de Konoha ou un simple civile. Il faut dire qu’avec mon petit séjour en prison, ma méfiance envers les ninjas des villages à considérablement augmenté, encore plus pour les konohajin. Au moins je ne suis pas tombé sur Krystal. Je commence à en avoir marre d’avoir tout le temps à faire avec elle. Elle n’est pas méchante hein… mais il semblerait qu’elle ne me porte pas trop dans son cœur. Elle n’a toujours pas digérée le coup de l’éventail je suppose.

Enfin bref, revenons en a la situation actuel. A ma suite, le jeune homme est partit chercher son foulard avant de le plonger dans l’eau. Il l’apport ensuite à Haruka qui ne s’est toujours pas remit du choc, sûrement pour qu’elle puisse se rafraichir au besoin. Il est gentil, c’est déjà un bon point, mais je doute que faire cela aide Haruka, au contraire ça a dû la mettre encore plus mal à l’aise. Puis le jeune homme à la chevelure flamboyante nage plus proche de moi, avant de me répondre.

Il commence par un petit peu de philosophie, ce qui me permet de discerner un peu plus quel genre de personne il est. Mais c’est la suite qui m’a le plus perturbé, et il semblerait qu’Haruka aussi. Rien qu’en entendant « défenseur de la paix » cette dernière s’est redressé et fixe maintenant le jeune homme, sûrement pour voir si il dit vrai. Tenjin, voilà comment il se fait appeler. Il faut croire que les défenseurs de la paix adore prendre le nom de dieu. Amaterasu la déesse du soleil, Susanoo le dieu de la foudre, Tsukuyomi le dieu de la lune et maintenant Tenjin le dieu du ciel.

    - On m’appelle Tsukuyomi, défenseur de la paix. Mais je suis plus connu comme étant Shuji, déserteur du village caché des nuages et ancien membre du clan Kadoria.

Après tout rien ne sert de me cacher vu que si c’est un membre de konoha il peut avoir ces infos de moi dans le databook. Et si ce n’est pas le cas alors je n’ai pas vraiment de raison de me cacher, même si c’est un kumojin. Même si il est fort il ne peut surement pas me vaincre Haruka et moi. Surtout vu la puissance de ma coéquipière. A deux nous sommes très puissants. Mais il faut maintenant que je me penche sur un autre détail. Sur le fait qu’il serait un défenseur de la paix.

    - Quant à moi c’est Haruka, exilée de la guerre civile de Tsuchi no Kuni. On m’appelle aussi Tenshi no Tsuki, littéralement l’Ange de la Lune.

Bizarrement dès qu’il a parlé de paix, sa timidité s’est envolée. La preuve qu’elle peut être sérieuse quand elle le veut. Elle me lance un regard que je lui retourne aussitôt. Nous avons la même idée.

    - Tu dis être un défenseur de la paix, mais que fais-tu ici ? Je suis en constante recherche d’alliée de la paix, mais je n’ai jamais entendu parler de toi, Tenjin.

Je veux être sûr de qui j’ai à faire avant de lui faire une quelconque proposition d’alliance. Encore Naoko j’ai souvent entendu parler d’elle alors l’alliance a été vite faite mais lui… Mieux vaut prévenir que guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Hugh
Informations
Grade : Jônin
Messages : 615
Rang : A

Bain de Cendre [Kenzaku] Empty
Message(#) Sujet: Re: Bain de Cendre [Kenzaku] Bain de Cendre [Kenzaku] EmptyMer 3 Juil 2013 - 22:51


Tsukuyomi, le Dieu de la lune hein, rien que ça ? Enfin, je n'avais rien à dire, j'avais fait la même chose que lui, donner mon surnom. Sauf que ce dernier me donna son prénom ainsi que son clan d'appartenance. Etait-il sincère ? Je l'ignorais, peut-être me donnait-il des informations erronées, inventées de toutes pièces mais je ne voyais pas vraiment l'intérêt de faire cela. Par contre, il m'avait donné plus d'information que je n'en attendais. Il avait reprit mes mots en quelques sortes, se désignant lui aussi comme défenseur de la paix mais également un nukenin du village caché des nuages. Et bien, le jeune Kadoria et moi même avions beaucoup en commun à croire, sauf que je n'étais pas déserteur de mon village, même si j'y pensais de plus en plus.

A dire vrai, je pensais réellement à déserteur la feuille, non pas pour être reconnu ou par soif de pouvoir comme beaucoup font. Non non, j'étais simplement bridé dans mes objectifs par le village, je ne pouvais agir comme je le désirais. Enquêter sur les événements m'étant arrivé depuis deux ans, continuer mon but de paix suprême. Tout cela ne pouvait pas se réaliser dans les conditions actuelles dans lesquels j'étais. J'étais intrigué par le jeune garçon, tellement intrigué que je n'avais écouté que brièvement les paroles de sa partenaire. J'espérais qu'elle n'avait pas fait attention à ça, à mon non-intérêt sur sa personne, sinon, j'allais être rapidement mal vu par mes interlocuteurs. Peu de temps après, il me demandait ce que je faisais ici, puis qu'il était toujours à la recherche d'allié pour faire régner la paix, mais qu'il n'avait jamais entendu parler de moi. Quoi de plus normal en même temps, et j'allais lui répondre mots pour mots ce que je pensais avec franchise.

    « Ce que je fais ici ? Rien de plus simple, je suis un shinobi du village caché de la feuille, rien de plus, rien de moins. Après, effectivement, tu n'as sans doute pas entendu parler de moi, étant quelqu'un d'assez discret mais surtout peu présent ces derniers temps, même au sein de ma nation »

Il avait l'air curieux de savoir qui j'étais, et il cherchait des alliés pour l'objectif qu'il avait, l'objectif que j'avais également pour notre monde. Je voyais en lui comme un moyen de m'extirper de tout ça, de pouvoir enfin mettre en action mon savoir ainsi que mon envie. Si je voulais que ça fonctionne, je me devais d'être honnête et de lui dire ce que je savais, ce qui pourrait l'arranger, mais également moi. Plus je partagerais des informations avec lui, plus il pourrait m'en donner.

    « J'ai été absent de la circulation pendant deux ans; Ne me demandes pas ce qu'il m'est arrivé tout ce temps là, tout ce que je sais, c'est qu'on m'a attaqué et kidnappé. Il y a peu de temps, je me suis réveillé sur une table d'opération avec des cicatrices sur tout le corps au pays de la neige. J'ignore ce qu'il s'est passé et j'aimerais le découvrir »

Puis vînt le sujet des alliés, une information qui pourrait peut-être m'être bénéfique, je pourrais peut-être en apprendre plus à ce sujet.

    « J'ai été envoyé de force sur le front pendant la bataille entre le sable et la feuille. Je ne voulais pas combattre, seulement la paix mais j'ai dû me défendre contre deux puissants assaillants. Ces deux personnes n'étaient autre que l'ancien Kazekage, Raiu no Kenji et une jeune fille se nommant Amaterasu. Ma partenaire et moi même avons subit une défaite cuisante, cette dernière en est même morte. Malgré ça, je n'ai aucun rancune envers ces personnes, si j'en avais, je serais un mauvais pacifiste ne penses-tu pas ? Mais cette Amaterasu se trouve être le chef de l'An'tei, organisation crée par un homme que je connais, Samidare Teichirô. Peut-être la connais-tu, elle qui est une combattante de la paix, non ? »

Je voulais en savoir plus sur elle, sur cette organisation. Avec leur aide, peut-être arriverais-je à mes fins. Et puis, ce jeune garçon cherchait des alliés, pourquoi ne pas en être s'il avait des objectifs atteignable. Il fallait qu'il m'en parle pour que l'histoire puisse commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Shuji
Informations
Messages : 732
Rang : A+

Bain de Cendre [Kenzaku] Empty
Message(#) Sujet: Re: Bain de Cendre [Kenzaku] Bain de Cendre [Kenzaku] EmptyJeu 4 Juil 2013 - 17:56

C’est bien ce que je pensais, c’est un membre du village caché de la feuille. Pourtant ce dernier ne semble pas au courant de mon passage dans la prison et la suite de son discours ne fait que confirmer cela. Il m’explique qu’il a été absent pendant près de deux ans et qu’il ne sait pas lui-même ce qu’il lui est arrivé. Il se serait réveillé sur une table d’opération recouvert de cicatrice au pays de la neige. C’est étrange… Je n’ai pourtant rien entendu de louche venant de Yuki no kuni. Ceux qui ont fait ça doivent être très discrets.

Mais alors que je cherchais dans ma mémoire la moindre petite information sur le pays en question, mon interlocuteur reprend la parole en me parlant cette fois-ci, de son passé. Rien que sa première phrase m’assure dans le fait qu’être déserteur soit mieux que membre d’un village, au moins personne ne peut t’obliger à aller au front. Mais la suite attire particulièrement mon attention et il semble que ce soit le cas pour Haruka aussi. Lors de cette guerre, cet homme affronté Raiu no Kenji et… Amaterasu. C’est insensé, pourquoi aurait-elle combattu au côté de Suna, surtout pour tuer une konohajin.

Je ne sais pas si je dois le croire. Je doute fort qu’une fille aussi mignonne et gentille puisse faire cela. Encore, Kenji je comprends tout à fait mais là sa me dépasse, je ne sais pas quoi dire. Le visage d’Haruka me fait comprendre qu’elle aussi ne comprend pas trop, même si elle n’a jamais rencontré Amaterasu, elle l’a connait beaucoup avec toute les histoires que je lui aie raconté sur elle. Elle ne sait plus qui croire, Moi ou lui. Surtout que je ne vois pas pourquoi il aurait mentit…

    - O-Oui, je connais Amaterasu. Très bien même. A vrai dire c’est ma plus grande alliée de la paix et c’est elle qui m’a ouvert les yeux. Sans elle je serais surement un pauvre Jonin de Kumo au service du village sans même songer à la paix…

Non, elle n’a pas pu faire cela.

    - Tu es vraiment sûr que c’était elle... ? A vrai dire je doute fort qu’elle puisse faire cela… Elle est si gentille et innocente… Je lui en parlerais lors de notre prochaine rencontre. Dommage, je l’ai vu il n’y a pas longtemps en plus. Elle est aussi dans les alentours de Konoha si jamais tu veux la chercher pour vous expliquer. Je ne t’y empêcherai pas. Même si je pense que tu te trompes de personne...

Doucement, je me dirige vers la terre ferme avant de sortir de l’eau, dévoilant ainsi encore plus mes sceaux. J'attrape une serviette et commence à m’essuyer alors que ma camarade vient rapidement s’approcher de moi pour me chuchoter quelque chose à l’oreille.

    - Tu crois que c’est vraiment une bonne idée de faire une alliance avec lui ? Peut-être qu’il va juste profiter de nous pour voir Amaterasu et prendre sa vengeance…

    - Ne t’inquiète pas. Faire cela serait suicidaire. Tu sais très bien qu’il n’aura même pas le temps de blesser Amaterasu avant qu’un de nous trois l’immobilise. Et puis nous avons besoin d’allié, tu te doute que nous ne pouvons pas cracher sur une potentielle alliance juste par doute.

Je dirige mon regard en direction de Tenjin et essaie de prendre un ton amical mais pas trop.

    - Etre nukenin apporte beaucoup d’avantage. Personne ne te forcera à aller au front par exemple. Voilà pourquoi j’ai déserté. Mais pour arriver à la paix, nous devons nous unir. Seul nous n’arriverons à rien, à plusieurs, nous pouvons changer le monde. Voilà pourquoi j’ai une offre à te faire.

Un grand sourire se dessine sur mon visage. Voilà que je vais peut-être me mettre un autre village à dos… Mais quand je vois ce qu’on fait les fondateurs de l’an’tei, je me dis que ce n’est pas plus mal. Et puis au final, je ne suis plus vraiment à un village près ! Disons que c’est ma vengeance pour le petit séjour que j’ai fait chez eux en taule ~

    - Que dirais-tu de te joindre à nous ? De travailler avec nous pour la paix, d’agir et de ne simplement plus regarder les autres faires ? De ne plus être obligé de faire la guerre sous ordre de supérieur ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Bain de Cendre [Kenzaku] Empty
Message(#) Sujet: Re: Bain de Cendre [Kenzaku] Bain de Cendre [Kenzaku] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Bain de Cendre [Kenzaku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Cascades de Hi no Kuni-