N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Après le garçon aux iris rubis, l'animal aux rubis ! - Mission rang C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Natsumi Haru
Informations
Messages : 698
Rang : SSS

Après le garçon aux iris rubis, l'animal aux rubis ! - Mission rang C Empty
Message(#) Sujet: Après le garçon aux iris rubis, l'animal aux rubis ! - Mission rang C Après le garçon aux iris rubis, l'animal aux rubis ! - Mission rang C EmptyMer 2 Nov 2011 - 0:38


Après le garçon aux iris rubis..


l'animal aux rubis !

Ordre de mission rang C :
 
Le temps c’est de l’argent, et de nos jours, l’argent c’est important ! Du coup, chacun se retrouvait parfois obligé d’utiliser son temps libre pour le rentabiliser. Pour certains, rentabiliser leur temps libre était facile, il leur suffisait de prendre ce qu’ils aimaient le plus comme métier, et pour d’autres, rentabiliser ces moments était beaucoup plus compliqué. Dites vous simplement que Haru n’appartenait à aucune de ces deux catégories, le chieur. En effet notre ami n’accomplissait des missions que dans le seul et unique but de pouvoir vivre de façon plus ou moins aisée, pour cela, le jeune garçon se devait d’accepter tout type de mission, afin de récolter un maximum de fond et de peut être un jour s’installer définitivement dans un pays lointain et à l’abri des nations ninjas. Mais trêves de fantasme car aujourd’hui, le shinobi aux iris rubis avait de nouveau été sollicité pour une nouvelle mission. Rien de bien compliqué d’ailleurs, un vol pour lui c’était la routine, il fallait croire que sa dernier subtilisation avait fait parler d’elle. Le butin, était cependant nettement plus intéressant, cette fois. Le commanditaire était prêt à payer une somme énorme, mais l’objet à voler était tout aussi séduisant, oui, un animal fait de pierres précieuses, de rubis plus précisément ! Quoi de mieux pour être assorti aux yeux du jeune shinobi dites moi ? Eh bien surement rien, puisqu’il était souvent appelé le ninja aux iris rubis. Une machination diabolique se mettait déjà en place dans la tête du Natsumi qui affichait de nouveau son sourire le plus sadique. Remplir sa mission et apporter l’animal au commanditaire, conformément à la requête ou tenter quelque chose de plus sournois afin d’être le plus grand dans l’affaire ? Voici une question qui faisait sévèrement travailler les méninges du Nukenin qui finit par conclure qu’il y réfléchirait une fois l’objet récupéré, car après tout, s’il était moche, cela ne servait à rien de le garder, et Haru savait à quel point son sens de l’esthétique était unique.

Sinon ce n’était pas pour dire mais, notre cher ami n’avait reçu aucunes informations complémentaires sur une éventuelle position de l’objet des convoitises de son commanditaire, quel malfrat celui là alors ! Non seulement il demandait de voler quelque chose d’extrêmement cher, mais en plus il ne donnait aucunes pistes à fouiller pour retrouver le dit animal. Une fois de plus, notre jeune shinobi allait devoir user de ses talents ninja. Leçon n°1 : Un shinobi doit savoir récolter des informations sans se faire repérer. Le principe en lui même semblait simple, l’appliquer l’était beaucoup moins. Surtout que bon, Taki no Kuni, ce n’était pas le cœur de la technologie et la plupart des habitants vivaient chacun de leur coté, sans se préoccuper des autres. C’était comme chercher un ouistiti dans le désert, infaisable pour la plus grande partie des humains. La composition du pays n’arrangeait absolument pas les choses. Si au moins, il existait un grand village, ou un campement renommé, Haru aurait forcément démarré son enquête à cet endroit, cependant rien de tel n’existait au pays des Vagues. Il faudrait pourtant bien commencer par quelque part ! Mais il faudrait surtout trouver des habitants dans ce pays désert. Avant de se lancer dans une recherche qui serait à tous les coups, infructueuse, le jeune garçon s’allongea un instant, en plein milieu de la plaine sur laquelle il se trouvait et se mit à réfléchir. Il ne fallait pas se voiler la face, l’endroit était ravissant. Un soleil flamboyant resplendissait sur les plaines verdoyantes, faisant presque oublier au jeune Natsumi la raison pour laquelle il était venu. Après tout, profiter du paysage n’était pas une si mauvaise idée, ce n’était pas comme s’il perdait véritablement son temps puisqu’il ne savait pas comment remédier à son problème de localisation. Si seulement la chance était de son côté, et que la providence se présentait alors à ses yeux, ce serait comme un rayon véritable miracle pour le jeune garçon. Eh bien qu’il ne fallait pas trop compter sur ce genre d’évènement ponctuel et sans réel but, on ne pouvait s’empêcher d’y songer en période de « désespoir ».

Oh ! Mais ? Comment ? Il semblerait que la chance soit du côté de notre héros. En effet alors qu’il allait succomber à un des sommeils les plus lourds qu’il n’aurait jamais vécu, le jeune Natsumi aperçu son salut à quelques mètres. À quelques mètres c’était tout de même beaucoup dire parce qu’en vérité, le pseudo-salut de notre shinobi préféré se trouvait bien à deux ou trois dizaines de mètres de celui-ci. Une simple calèche, qui pour le plus grand malheur d’Haru se déplaçait à une bien vive allure, comme si elle ne voulait pas se faire repérer ou intercepter par des gens mal intentionnés. Cette calèche abritait-elle quelque chose d’important au point de ne vouloir rencontrer personne sur sa route ? L’esprit à moitié éveillé, le garçon aux iris rubis se releva immédiatement et se dépoussiéra rapidement en tapotant sur ses vêtements. Son regard imbibé de détermination, il concentra vivement son chakra dans ses pieds afin de mouvoir plus rapidement et de façon plus aisée. Aussitôt il se hâta en direction de la calèche aussi vite qu’il put, et tout coureur qu’il était, il lui faudrait tout de même une bonne minute pour être de barrer le chemin de la calèche. Cette dernière avait d’ailleurs l’air de l’avoir repéré puisqu’elle avait encore augmenté sa vitesse. D’un majestueux bond, empli de son chakra, Haru enjamba le véhicule et atterrît en plein sur sa route puis se teint fermement droit devant, attendant qu’il stoppe sa course. Cependant vu la vitesse à laquelle il allait, on ne pouvait être sur que la calèche s’arrêterait au bon moment, d’ailleurs le jeune Natsumi était certain que le véhicule allait tenter de lui ôter la vie en le percutant de plein fouet, ou en essayant de grièvement le blesser tout de moins. On pouvait cependant observer confiance et déterminer dans le regard du Nukenin, comme si rien ne pouvait l’atteindre, en plongeant simplement son regard dans le sien, on obtenait la certitude qu’il avait le contrôle de la situation ; mais comment allait-il trouver l’animal aux rubis ? Comment pourrait-il obtenir des informations sur celui-ci ? Mais avant tout, comment allait-il arrêter cette calèche qui lui fonçait dessus à tout vent ? Beaucoup dont de question dont nous attendions tous les réponses.

« La partie ne fait… que commencer. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Natsumi Haru
Informations
Messages : 698
Rang : SSS

Après le garçon aux iris rubis, l'animal aux rubis ! - Mission rang C Empty
Message(#) Sujet: Re: Après le garçon aux iris rubis, l'animal aux rubis ! - Mission rang C Après le garçon aux iris rubis, l'animal aux rubis ! - Mission rang C EmptySam 12 Nov 2011 - 0:43

Tout cela était bien beau, comment allait-ce finir ? Après tout, cette calèche chargeait véritablement comme un véritable escadron de cavalerie, c'en devenait presque inquiétant. Notre ami aurait pu tenter de stopper la course du véhicule à l'aide d'une technique de Ninjutsu, il aurait cependant perdu par la même occasion, toute piste concernant sa mission, ce qui, il fallait l'avouer, serait plus qu’embêtant. Renverser un transport aussi gros était clairement infaisable avec du Taijutsu étant donné le niveau de notre protagoniste en cette matière et le Genjutsu ne serait que partiellement efficace, très mauvais tout cela. Non pas que Mère La Mort guettait tout shinobi de loin, et plus particulièrement notre cher petit Natsumi, mais il fallait rapidement agir afin de ne pas finir réduit en miette, ce qui serait, pour le coup, une mort bien pitoyable pour ninja. En y réfléchissant, notre jeune ami n’avait pas des centaines de façon de procéder pour stopper la course effrénée de cette calèche. Soit il utilisait la force et avait de grandes chances de littéralement balayer sa seule chance d’obtenir des informations sur l’objet des convoitises de son commanditaire, soit il restait planté au même endroit comme un poireau avec un avenir qui serait alors incertain, soit il trouvait une solution en moins de temps qu’il en fallait pour le dire. Soudain, il eut comme un éclair de génie, mais oui, il avait toujours eu sa solution à portée de main, à porté de clone si l’on pouvait se permettre d’ailleurs. Evidemment, il suffisait d’utiliser un clone ! Sans prendre plus de temps, Haru créa immédiatement deux clones, cependant, on pouvait se questionner sur l’utilité de cette action puisqu’au final, il le fit percuter tout de même par la calèche. Un énorme nuage de cendre fut crée par la percussion entre le véhicule et le clone, mais qu’en était-il de notre shinobi préféré à présent ? Et bien il fallait jeter un coup d’œil à l’intérieur même de la calèche pour retrouver notre héros dissimulé au beau milieu de la marchandise de celle-ci. Marchandise d’ailleurs sans intérêt notable.

Mais comment avait-il procédé ? Il semblerait que notre protagoniste ait usé de son Haiton Bunshin et ait volontairement laissé ses clones se faire percuter afin de pouvoir brouiller le champ de vision du véhicule une fois que ces derniers auraient été détruits. Jusque là, rien de vraiment ingénieux, la véritable astuce résidait dans ce brouillard installé. La calèche serait aveuglée pendant un très court instant, le seul moment durant lequel le jeune Natsumi pourrait y pénétrer était celui-ci, et il n’y manqua pas. Ainsi il voyageait maintenant tranquillement à bord du véhicule qui venait de tenter de l’assassiner et tout cela dans le plus grand anonymat. La calèche venant de stopper sa course, Haru se dit qu’il était temps pour lui d’entrer en scène. Le plus dur serait cependant de sortir de cette calèche sans pour autant se faire repérer, c’était même pratiquement impossible. Alors que celui qui dirigeait auparavant la calèche venait d’y pénétrer sans doute pour y récupérer ses affaires, le Nukenin lui infligea un coup sec et précis au niveau de la nuque, le plongeant par la même occasion dans un profond sommeil. Tout se passait jusque là, comme prévu. Lorsqu’il sortit de sa « tanière », le Natsumi découvrit un paysage bien différent de ce qu’il imaginait, en effet il ne se trouvait plus au milieu d’une grande et longue plaine, ni perdu dans un bois, mais bel et bien au sein d’un magnifique campement qui semblait être posté là depuis déjà un bon moment. Il semblerait que quelques personnes aient décidé de s’implanter ici bas et de s’y aménager leur résidence, mais où était notre héros plus précisément ? Eh bien non loin de sa position, il entendait, comme un ruissèlement, comme l’eau d’une cascade qui coulait tel un torrent. Le garçon aux pupilles pourpres scruta rapidement les environs et découvrit effectivement l’embouchure d’une grotte qui donnait sur une cascade. De l’autre coté ? Il n’en avait aucunes idées, et de peur de ne plus pouvoir revenir en ces lieux en franchissant cette cascade, Haru préféra retourner sur ses pas et reprendre ses recherches.

« Et c’est reparti pour un tour. »

Par prudence, le Natsumi enfila l’apparence de celui qu’il avait assommé à l’aide d’un Henge no Jutsu. Comme disait le dicton « revenons aux bonnes vielles méthodes ». Ce que ne savait cependant pas Haru, c’était que pendant qu’il recherchait son fameux animal aux rubis, le corps de celui dont il avait emprunté l’apparence avait été découvert, et de ce fait, une alerte serait forcément déclenchée, rendant sa tâche plus difficile qu’elle ne l’était déjà. Notre protagoniste ne désespérait pas pour autant, fort heureusement d’ailleurs puisqu’il finit par tomber sur qu’il finit par tomber sur, selon lui, la tanière la plus surveillée du campement. Bien sur, deux gardes étaient postés à l’entrée de cette dernière, sans conter la bonne dizaine qui l’encadrait. On aurait pu se dire qu’après tout, une douzaine de gardes ce n’était rien pour un ninja de son calibre, cependant, il était bien plus avantageux pour lui d’économiser son chakra et d’user de la force seulement une fois son objet obtenu. Une entrée en douceur s’imposait donc, de cela, Haru approcha tranquillement de la tente, l’air de rien et fit signe aux gardes pour les saluer. Tout comme au début de cette mission, il semblerait que la chance souriait au Natsumi de toute sa splendeur et que ces gardes là n’eurent pas encore été informés de l’intrusion d’un potentiel voleur en ces lieux. Aussitôt qu’il posa un pied dans la dite demeure, il aperçu un coffre ornée de pierres scintillantes, particulièrement tape à l’œil. Est-ce que ces gens là considéraient le dit animal comme une sorte de divinité ? En tout cas, le shinobi ne perdit pas plus de temps et après avoir fouillé le coffre, il contempla avec stupéfaction toute la beauté du bijou. Il s’agissait d’un magnifique félin, un chat, dont les yeux, le museau et les griffes étaient de véritables rubis, le reste du corps quant à lui semblait être fait en jais. C’était un sacré chaton qu’Haru tenait entre ses mains dans cette boîte ornée.

À présent, place à la fuite. Le Nukenin eut à peine le temps de poser un pied dehors que tous les gardes le menaçaient à l’aide de leurs nombreuses armes en tout genre. Le garçon aux iris rubis, utilisa le Kaze no Yaiba afin de créer une lame de vent le long de sa main droite qu’il expulsa immédiatement pour trancher une bonne partie de ses adversaires ; de son autre main, il expulsa une puissant courant d’air, le Fuusajin. Grâce à ces deux techniques, il put fausser compagnie aux soldats, et bien qu’aucun d’entre eux n’avaient dut être tués par ces techniques, ils avaient été suffisamment sonnés pour ne pas être en mesure de rattraper le shinobi. Il emprunta le passage de la cascade qu’il avait découvert plus tôt et se jeta en plein dedans. Il atterrît alors en plein milieu d’un lac. Il sortit aussitôt de l’eau, fit sécher ses vêtements et ébouriffa rapidement sa chevelure avant de s’asseoir parterre et de conclure par ces quelques paroles.

« Il est sérieusement temps que je me trouve une nouvelle occupation, ça devient lassant. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Après le garçon aux iris rubis, l'animal aux rubis ! - Mission rang C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-