N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Protection très rapprochée [Mission B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Jisetsu Hiyori
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 210
Rang : S

Protection très rapprochée [Mission B] Empty
Message(#) Sujet: Protection très rapprochée [Mission B] Protection très rapprochée [Mission B] EmptyVen 11 Mai 2018 - 4:01

Maître de Mission a écrit:
Le Grand Prêtre du temple d'Ao est en visite officielle à Iwa. Vous devez l'escorter du temple à Iwa et veiller à ce qu'il rentre au temple d'Ao en toute sécurité après sa visite. Pour ce faire vous avez l'autorisation de pénétrer sur le territoire de Taki et d'y séjourner une bonne semaine une fois le prêtre ramené sain et sauf. Il faut vous assurer qu'il n'arrive rien au Grand Prêtre sans quoi les relations entre nos deux pays risquent d'en pâtir.

Protection très rapprochée [Mission B] Lignes11


Ce n’est pas la première fois que le Balafré se retrouve en Pays des Cascades. En vérité, il a l’impression d’y passer ses journées dernièrement ! Plusieurs missions l’ont mené sur les frontières, ou à agir directement en pays étranger : tantôt pour de la protection de personnalités, tantôt pour de la surveillance. Des missions de bas niveau, mais qui restent d’importance certaine ! En ces temps de construction, chaque pays tente de mieux cerner ses territoires et ses pouvoirs, réaffirmant ses pouvoirs régaliens – par la force, s’il le faut ! Le détachement de Ninjas sur les frontières ou dans les pays voisins devient ainsi pratique courante de la part des Daimyos, afin s’assurer leurs intérêts ou de favoriser des relations bénéfiques pour l’avenir.

C’est très précisément dans ce cadre que notre Jisetsu se retrouve, derechef, à Taki no Kuni. Après quelques jours de marche en solitaire, puis avoir accompagné une caravane qui prenait le même chemin et se sentait peu en sûreté, notre homme aux nombreuses cicatrices et au passé tout aussi marqué se retrouve de nouveau face au Temple d’Ao ; symbole impérissable d’un passé pourtant bien terminé. Le bâtiment a repris quelques couleurs : avec l’arrivée de nouveaux pèlerins, le retour du Grand Prêtre et une fréquentation plus régulière – bien que sporadique, ces lieux retrouvent un semblant d’enchantement et de sérénité, légèrement à l’écarte de la capitale tout en restant un élément central de l’attractivité régionale.

Silencieux devant l’imposante structure du Temple, le ninja reste discret. Quelques voyageurs passent, et sont accueillis par les moines locaux. Soudainement, une petite figure se détache et court dans sa direction. Après un instant d’hésitation, Hiyori accueille la bouille de l’enfant avec plaisir.

» Maître Iyo ! Quelle surprise !
» Senji ! … Je suis content de te revoir. Comment se porte ton entrainement au Temple ?
» C’est … classique. J’assiste les moines dans leurs tâches quotidiennes, et je donne un coup de main lors de réparations.
» C’est ça, la vie de servitude ! Tu n’as pas à être triste. Sois fier de ce que tu fais pour ta communauté !
» Vous aurez d’autres histoires de l’Empereur Ninja ?
» Sans doute, mais pour être honnête, j’ai plus urgent pour l’instant. Je suis là pour rencontrer le Grand Prêtre.


Après quelques minutes de promenade dans la demeure du Temple, accompagné de son jeune interlocuteur et disciple, le Balafré finit par pénétrer les jardins d’Ao. Les lieux sont usés par le temps. Les fleurs n’ont pas encore pris leur splendeur en cette saison naissante ; mais cela ne saurait tarder ! Les fonds ne sont pas très importants, mais si le Temple parvient à tirer son épingle du jeu et à de nouveau attirer les foules et les adorateurs, il pourra retrouver sa gloire d’antan.
Bientôt, le Ninja de la Roche se retrouve en présence du Grand Prêtre. Les deux hommes discutent un temps, tout en marchand. Depuis quelques semaines, il est question que le Grand Prêtre vienne au Pays de la Terre, afin d’y rencontrer le Daimyo, mais aussi pour voir l’évolution du premier grand Village ninja. Il s’agit d’une visite de courtoisie plus que d’autre chose ; mais en ces circonstances, cela revêt naturellement une signification politique. Car avec le soutien du Temple, l’influence d’Iwa et de Tsuchi s’en trouverait bien mieux implanté dans la région.

Après une petite demie-heure, les choses sont éclaircies. Le grand Prêtre part d’ici cinq jours ; temps durant lequel Hiyori est chargé de préparer le voyage, sur l’ensemble de ses aspects techniques ! Il devra donc anticiper pour le transport, les escales, la nourriture et les montures, les points de passage, les temps de départ et d’arrivée, ainsi que les activités à montrer à Iwa ou à Tsuchi le temps du séjour pieux. Une fois cela fait, les deux hommes entameront le voyage, qui prendra deux à trois jours. Puis le Grand Prêtre restera sur place pendant une bonne semaine ; avant de retourner chez lui. Pendant ce laps de temps, le Jisetsu devra s’assurer du confort et de la sécurité de l’hôte de marque ! Autant dire que cette mission, bien que banale, n’est pas ordinaire.
Petit privilège : le vieil homme a demandé à ce qu’ils soient accompagné de quelques hommes simples, désireux d’assister sa personne pendant le trajet. Le Balafré y a consenti … s’il ne se portait pas garant de leur sécurité – il aurait bien assez avec le Grand Prêtre sur le dos ! – et s’il pouvait emmener avec lui le jeune Senji. Un sourire et un hochement de tête ont apporté une réponse positive à sa requête. Apparemment, l’Ancien connaît la relation fraternelle qui unit les deux individus. Une bonne chose !

S’inclinant afin de saluer son protégé, le Ninja s’en retourne vers l’intérieur du Temple. La protection ne devrait commencer qu’une fois le voyage entamé, mais notre homme tient à s’enquérir de quelques informations avant le voyage. A ce titre, il a prévu de rencontrer quelques hommes du Temple ; puis de se rendre en ville pour avoir un retour sur l’opinion populaire concernant l’homme qu’il accompagne. Ainsi, il pourra mieux cerner de quel type de protection ce vieux barbu a besoin !

Et c’est ainsi, à grandes enjambées, que les premiers pas de notre Ninja en mission le guide vers la salle de prières … .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Hiyori
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 210
Rang : S

Protection très rapprochée [Mission B] Empty
Message(#) Sujet: Re: Protection très rapprochée [Mission B] Protection très rapprochée [Mission B] EmptyDim 20 Mai 2018 - 19:18


Arrivé à la salle de prières, Hiyori est pourtant tellement dans ses pensées qu’il ne porte même pas attention au jeune Senji qui lui fait signe de loin. Il réfléchit déjà au voyage qui commencera d’ici quelques jours, et aux besoins qui seront nécessaires pour cette entreprise. En soi, on ne parle pas de grand-chose ! Garantir les escales (certainement pas plus de trois et une nuitée une fois la frontière de Tsuchi passée), et quelques provisions et ustensiles pour des questions de confort. La route reste en bon état, puisqu’il s’agit d’une ancienne voie impériale, et il n’y a – à priori – aucune menace directe sur ce trajet. De prime abord, cette mission s’annonce facile.

Et pourtant, quelque chose l’intrigue … . Quelles sont les raisons principales qui incitent le Grand Prêtre à se rendre à Iwa ?! D’ordinaire, les religieux ont davantage à faire et à discuter avec les hommes politiques et les acteurs de la vie civile ; pas avec les soldats, et encore moins avec des Ninjas ! La situation pourrait donc être particulièrement importante, et la visite du Prêtre deviendrait donc un élément fondateur et crucial ! Cette protection est donc sans doute plus nécessaire que prévue … . Alors que faire : interroger le Grand Prêtre ? Contacter les autorités compétentes à Iwa ? En soi, le Jisetsu n’a pas à savoir de quoi il retourne. S’il se montre trop curieux, il risque surtout une observation désobligeante dont il se passerait bien. Ainsi, dans ce contexte énigmatique, une seule solution : rester discret, et obéir aux ordres.

C’est sur cette pensée qu’Hiyori revient à la réalité … et se retrouve nez à nez avec une figure qu’il a déjà rencontré par le passé ! Barbe poivre et sel, regard sérieux et réfléchi, corps bâti mais simple, l’homme qui lui fait face a été croisé il y a plusieurs moins lors d’une mission qui avait choisi le Temple d’Ao comme escale. Notant le visage dubitatif de l’invité, l’ancien se permet une réflexion en phrase d’introduction.

» Tiens ! Le « Bélier de Guerre » ! … Nous ne nous sommes pas revus depuis plusieurs mois déjà.
» Oui, lors d’une mission passée ! J’œuvre toujours pour Iwa, et je dois accompagner le Grand Prêtre à Tsuchi no Kuni d’ici quelques jours … .
» Je suis au courant, oui … .
Un temps de pause – Vous avez déjà croisé Senji, n’est-ce pas ?
» Oui. Ce garçon a l’air sérieux. Dynamique et motivé. Je parie qu’il est d’une grande aide pour le renouvellement du Temple.
» Oui, c’est un brave petit … . Aussi j’espère qu’il ne se berce pas d’illusions et de grandes épopées révolues.


Cette phrase-là a clairement un sens non cachée. Lorsque les deux hommes se gardent en face à face, il n’est pas difficile d’imaginer que ce nouveau membre du Temple n’apprécie pas que l’ancien impérial raconte ses aventures et celles de l’Empereur au jeune garçon. Clairement, il n’est pas pro-impérial. Ou sans doute préfère-t-il que le garçon reste en dehors de ces histoires. Ce n’est pas comme si le Balafré tenait à l’y entraîner non plus ! Ce dernier se fend d’ailleurs d’une moue, presque provocatrice, et hausse les épaules comme pour montrer son manque d’intérêt sur la question.

» Je ne compte pas faire de Senji un Ninja, si c’est votre crainte ! Quant à ce en quoi il croit … lui seul peut se créer sa propre opinion. Et faire le meilleur choix.

Cette dernière tirade est clairement une provocation ! Mais l’envoyé d’Iwa ne tient pas à tenir un débat, et il dépasse d’un pas assuré son interlocuteur, qui grince des dents. De toute évidence, les deux hommes ne sont pas destinés à s’entendre. Et ce jeune garçon deviendra bien assez tôt le cœur de leur dispute.

Protection très rapprochée [Mission B] Lignes11

Protection très rapprochée [Mission B] Qfrq

Quelques heures plus tard, le Ninja parade dans les rues. Il tient en main une petite liste qu’il observe par moment, comme pris de trous de mémoire. Il entre dans certaines boutiques, il fait un arrêt pour constater de la qualité de certains tissus ou de certains aliments proposés en devanture. Il est là pour planifier le voyage, et tient à le faire correctement. Ce n’est pas une simple mission d’escorte ! Le Grand Prêtre n’est plus tout jeune, et il sera dans l’intérêt de la Roche – et du Balafré ! – qu’il arrive en bonne santé après un beau voyage. Autant s’appliquer afin que son voyage soit le plus confortable possible.
S’arrêtant au cœur de la rue, il murmure à voix basse.

» Je pense que nous avons tout …
» Et moi, je l’espère ! …


Se retournant l’air insouciant, Hiyori observe avec une grimace amusée le gamin qui ploie sous le poids des achats ! Le pauvre porte tout, pendant que le Ninja circule en sifflotant ! En vérité, le Jisetsu l’a bien fait exprès, mais c’est davantage pour jouer une mauvaise blague que pour affliger. Laissant échapper un petit rire amusé, il finit par rassurer l’enfant.

» Allez, détends-toi ! On pose tout ça au chariot et je t’offre une boissons fraîche, ça marche ?

En peu de temps, les deux protagonistes sont passés à la carriole où s’entassent vêtements, provisions et autres accessoires sans doute utiles pour le voyage. Le Shinobi espère avoir tout prévu. Ne reste qu’à revoir la carte et de s’assurer des escales et de la présence de chevaux frais pour garantir le bon déroulement de cette aventure. Bientôt, les deux hommes entrent dans un petit bar en terrasse et profitent de l’ombre pour se remettre de la chaleur du soleil dans les rues. Ayant commandé une bière, l’homme de la Roche n’hésite pas à porter à ses lèvres une cigarette et à fermer les yeux, amplifiant ainsi le plaisir qu’il a à la consommer. De son côté, l’adolescent a pris un Coke. Il le sirote bruyamment avec sa paille, comme s’il voulait attirer l’attention !

» Iyo-sama … . Vous ne doutez jamais de votre Foi ?

La surprise tombe comme un cheveu sur la soupe, et vaut une belle surprise à l’ancien impérial ! Ce dernier laisse s’écouler quelques secondes pour finir sa gorgée, et écrase sa cigarette sous son talon avant de reporter son regard vers son jeune interlocuteur. Ce dernier paraît tout d’un coup gêné ; aurait-il commis une erreur en abordant ce sujet ? Les sourcils froncés de Hiyori peuvent amener à le croire. Pourtant, ce dernier fait preuve de patience. Il veut comprendre le sens et l’intérêt de cette question qui arrive de nulle part.

» Pourquoi cette question ?
» Mes compagnons au Temple m’ont dit de me méfier … . Que l’Empereur était mort et que ceux qui croyaient en lui ont disparu ou sont traqués … . Ils disent que cette « Foi » est plus une superstition d’anciens fous plutôt qu’une vraie religion …
» Ils n’ont pas nécessairement torts ! En tout cas, je ne peux pas dire qu’ils mentent … . Aujourd’hui, ceux qui croient en cette entité qu’était l’Empereur-Dieu ont presque tous disparu avec lui … . Il faut bien avouer que les temps sont durs pour ceux qui lui vouent encore leur âme … .
» Alors … vous prenez des risques ?
» Senji … la « Foi » n’est pas une question de survie ou d’influence. C’est question d’y croire. Car à chaque combat que je mène, je sais que l’Empereur veille sur moi et m’apporte Sa force .. . Ce n’est pas une contrainte ; c’est une conviction ! …
» … Et si on a peur de croire en Lui ?
» Hahaha, ça c’est normal ! S’Il se tenait encore face à moi, je ne suis pas sûr de pouvoir le regarder dans les yeux ! … mais personne ne doit t’imposer ta façon de voir les choses. L’Empereur Kakeshuou souhaitait instaurer un monde uni autour de valeurs et de principes encore précieux aujourd’hui … . Peu importe qu’il ne soit toujours pas compris par beaucoup. Ceux qui croient en Lui et en Son message sauront l’expliquer en Son nom. … tiens, est-ce que je t’ai déjà raconté comment il s’est débarrassé du Clan Togari dans les montagnes de l’Est ?!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Protection très rapprochée [Mission B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Restes de l'Empire :: Taki no Kuni :: Capitale-