N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Regarde au-delà de ce que tu vois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

Regarde au-delà de ce que tu vois. Empty
Message(#) Sujet: Regarde au-delà de ce que tu vois. Regarde au-delà de ce que tu vois. EmptySam 16 Sep 2017 - 15:20

Il n’y avait pas grand-chose à dire sur ce qui se passait aujourd’hui. Une mission des plus lambda pour le coup, me sortant de ma monotonie usuelle. Enfin, si on pouvait considérer gérer la plupart des affaires d’Iwa, un bar rempli de gens plus qu’étranges tant ils sont particuliers et parfois incompétents, et des élèves qui sont pas capables de mettre un pied devant l’autre sans éviter une de mes mines. Au moins, là j’allais me détendre. Et pour ceux qui se demandent comment traquer un groupe de Shinobis déserteurs d’Iwa était une partie de détente… C’est que vous ne connaissez rien à l’amusement.

Enfin bref, comme je vous ai dis, on était en mission de repérage pour le coup. Les déserteurs s’étaient barrés il y a quelques heures, mais avec notre chance, ils avaient rencontré une autre équipe. Bien que cette dernière se soit faite démonter comme la porte d’un certain Tsuchikage, ils nous ont confirmé qu’ils étaient blessés au point de pas pouvoir se déplacer rapidement, ce qui voulaient dire qu’ils se trouvaient dans le pays. Notre chance, on devait ainsi les rattraper. Pour ça, on m’avait envoyé. J’étais à la fois rapide et avec des dons sensoriels assez particulier, efficace donc pour contrer les camoufflages classiques. Avec moi se trouvait une experte en sensorialité classique, qui bien qu’elle n’avait aucune forme particulière à démontrer, se trouvait déjà talentueuse dans son domaine.

L’autre partenaire de mission, comment dire… Je doute d’avoir besoin de la présenter. Bien que je n’étais pas très pour, pour qu’elle nous accompagne, Meiko s’amusait que trop de me rappeler que le chef l’avait choisi parce qu’elle était, je cite, « Supermégaultragénialissime ». Je pense que je vais lui interdire de parler avec les nunuches qui passent au bar, elle commence à s’abrutir comme elles. Enfin bref, maintenant que la question était réglée, nous étions partis pour rejoindre le lieu de la rencontre. Il faisait dégager, ce qui voulait dire que les différentes traces ne risquaient pas de disparaître de sitôt au moins. A trois sur mon oiseau, ce dernier se posa enfin près du lieu de la rencontre. Sans perdre de temps, je commençais déjà à donner les ordres.


« - Ok bon, on va éviter de trainer du cul trop longtemps, on sait jamais quand ces enculés pourraient trouver un médecin et se tirer. Meiko.
Regarde au-delà de ce que tu vois. Meiko10
- Oui Kazu’ ?
- D’abord, ferme-la. Ensuite, tu vas marcher aux alentours pour voir si tu n’as pas de « témoins » de la scène, si tu vois ce que je veux dire. Ils auront peut être vu vers où ils se sont enfuis.
- Pas de soucis. Je verrais s’il y a une âme qui vive par la même occasion.
- C’est cela, oui… Yu, quant à toi, tu es la meilleure parmi nous en traque. Je te laisse aller voir si tu repères quelque chose de ton côté. On sait jamais, peut être que la fatigue les a rendus imprudent. »

Attendant sans vraiment prêter attention à sa réponse, je sorti ma boîte de cigarettes et commençait à m’en griller une. Puisqu’on n’aurait pas grand-chose à faire dans le coin si ce n’est regarder, autant en profiter pour se détendre. Maintenant que les deux étaient parties, je regardai un peu au niveau de la scène. Le sang était bien présent, mais impossible de savoir s’il appartenait aux fuyards ou à nos soldats. Pas vraiment de traces de pas non plus, donc ils avaient encore la force de bondir un peu pour limiter les empreintes. Laissons l’observation aux deux autres. Pour le moment, contentons nous de les attendre d’analyser nos éléments…



I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
Regarde au-delà de ce que tu vois. Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
Regarde au-delà de ce que tu vois. Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Kosobayui Yu
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 403
Rang : A

Regarde au-delà de ce que tu vois. Empty
Message(#) Sujet: Re: Regarde au-delà de ce que tu vois. Regarde au-delà de ce que tu vois. EmptySam 30 Sep 2017 - 15:40

Ennuyée...

Tu détestais avoir à coopérer avec d'autres personnes. Pas forcément par envie personnelle, mais plutôt car tu étais bien plus efficace seule qu'accompagnée. Malheureusement pour toi, cela n'allait pas être le cas aujourd'hui. Il y avait ce blond qui faisait émaner de lui une animosité prononcée. Et l'autre greluche qui n’arrêtait pas de parler pour rien dire, qui utilisait un langage qui n'avait pas la place dans la bouche d'un soldat. Quant à toi, tu étais resté muette, te contentant d'accepter les ordres établis et de te préparer pour ta future traque.

Tu le savais, tu aurais pu les traquer seule. Ils auraient été des cibles classiques, dépourvus de capacité ninja, on ne t'aurait pas accablé de ce duo. Néanmoins, tu étais faible, et hormis face à des gens bien plus faibles que toi, tu n'étais pas faite pour te battre. Ta carrure était celle d'un assassin, ton esprit était celui d'un assassin. En aucun cas tu pouvais te prétendre être une guerrière...

D'où la présence certaine de ces deux animaux qui t'accompagnait. Tandis que l'une ressemblait à une pie, l'autre était plutôt un lion prêt à sauter à la gorge du premier malheureux le cherchant un peu de trop près. Avec eux, tu avais au moins l'avantage de pouvoir te concentrer que sur le seul rôle que tu savais jouer.

A peine sur place, que l'on t'affublait déjà de tes premiers ordres. Kazuya comme il s’appelait restait ton supérieur hiérarchique direct pour la mission. Tandis que lui était juunin, toi tu n'étais encore que chuunin. Mais cela ne te dérangeait pas, tu n'avais aucun soucis dans le fait d'être utilisé tel un pantin... Bien au contraire... C'est seulement ainsi que ton talent était le mieux exploité.

Hochant la tête, cachée par ce masque toujours aussi présent, tu disparus aussi tôt pour remplir ton devoir.

Il t'aurait fallu du temps pour scanner cette zone dans une situation normale. Mais cette fois-ci vous le saviez, ils avaient déjà de l'avance sur vous pour fuir le plus loin possible. Il fallait prendre alors quelques raccourcis quitte à devoir se tromper. Sans quoi, vous n'auriez jamais assez de temps pour les retrouver. Bien souvent dans une traque, la proie n'était pas la plus difficile à appréhender, c'était le temps lui même.

Composant quelques mudras, tu poussais tes sens à leurs paroxysmes pour ne louper aucun détail. Tu n'avais pas besoin de t'économiser, le blond était là pour cogner à ta place le moment venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

Regarde au-delà de ce que tu vois. Empty
Message(#) Sujet: Re: Regarde au-delà de ce que tu vois. Regarde au-delà de ce que tu vois. EmptyDim 8 Oct 2017 - 14:50

Les fugitifs d’Iwa étaient une véritable plaie à s’en charger. Le plus gros problème en soit n’était pas le fait qu’ils avaient des informations plus ou moins compromettantes sur notre système de sécurité, puisqu’il suffisait de réorganiser les choses de sorte à ne pas se faire avoir (surtout au sein de la citadelle dont l’un des principaux moyen de déplacement été via les portails). Le vrai truc emmerdant était le fait que ces mêmes informations leur servaient afin de contrer nos propres senseurs. Ils avaient une idée approximative de nos spécialistes en la matière, et cela demandait ainsi de devoir recourir à des méthodes moins conventionnelles.

C’était en partie pour ça que moi et Meiko avions été choisi pour rejoindre cette mission, même si cela me faisait plus chier qu’autre chose. Bien que nos talents sensoriels ne fussent pas forcément d’un acabit supérieur à celui de l’autre gothique masquée, nous avions chacun des capacités propres inaccessibles au commun des shinobis. Entre mes dons pour voir les différents spectres lumineux et elle qui pouvait voir les « âmes » des gens, on était assez bien garnis niveau bête de foire. Hélas, ces dons n’étaient utiles que pour de la portée classique, comme si nous regardions normalement autour de nous, pour ça que l’utilisation de dons haute portée étaient nécessaires.

Les minutes s’étaient écoulé et les deux autres membres de l’unité été revenus pour faire leur rapport. Me retenant de faire un commentaire désobligeant sur leur temps que je trouvais que trop long pour faire une patrouille des alentours, je choisi de m’allumer une clope afin de me calmer et je me mis moi-même à faire mes propres expositions.


« - Au niveau de l’angle des tâches de sang et dans lesquelles elles sont alignées, on peut supposer que nos fuyards ont décidé de fuir en direction du Sud, Sud-Est. Plusieurs branches cassées laissent à supposer également qu’ils seraient partis par-là, mais cela peut être également une fausse piste étant donné que j’ai remarqué des traces similaires faites aux arbres autour. De ce que je saurais, il y aurait à pas moins de dix kilomètres dans cette direction une escale pour voyageur, ils auraient sans doute pris s’ils sont vraisemblablement blessés. »

Les rapports de ceux qui étaient présents avant nous disaient bien clairement qu’au moins un d’entre eux était blessé à la jambe et ne pouvait donc plus se déplacer avec l’aisance des Shinobis entrainés. Mais mon pragmatisme me poussait encore et toujours à refuser de faire confiance à des minables qui ont de grandes chances de mentir pour adoucir leur incompétence. Une nouvelle bouffée de fumée prise, je lançai un regard en direction de la Mamoru qui acquiesça avec entrain avant de tousser dans son poing et de faire son rapport, et heureusement, avec un peu plus de professionnalisme.

« - J’ai d’abord essayé de voir si un des hommes que nous poursuivons aurait perdu la vie au cours de l’affrontement, mais aucun cadavre ne se trouve dans la zone, et je n’ai pas réussi à « le » trouver, donc je suppose qu’ils sont encore en vie. Cependant, j’ai pu trouver des errants aux alentours, qui me confirment la version de nos premiers éclaireurs ainsi que tes déductions : ils sont bien partis en direction du Sud-Est, mais plus vers le Sud cependant. Je leur ai dit de les chercher, mais bon, je peux que communiquer avec eux, pas les ordonner. »

Une main dernière la tête, comme si cela allait pardonner son incompétence, je roulais des yeux derrière mes lunettes de soleil et tournait la tête en direction de la gothique, attendant silencieusement son rapport.


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
Regarde au-delà de ce que tu vois. Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
Regarde au-delà de ce que tu vois. Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Kosobayui Yu
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 403
Rang : A

Regarde au-delà de ce que tu vois. Empty
Message(#) Sujet: Re: Regarde au-delà de ce que tu vois. Regarde au-delà de ce que tu vois. EmptyMer 1 Nov 2017 - 14:36

Perplexe...

Tu écoutais les rapports de chacun pour entendre des choses que tu savais déjà. Le lion n'était pas mauvais en déduction, un peu lent néanmoins à la détente. Il avait des capacités en tant que traqueur mais nul doute que ce n'était pas son affiliation première. L'autre cruche quant à elle pouvait parler au mort et avait su récupérer des informations tout aussi précieuses. Néanmoins, encore une fois, tu savais pertinemment qu'à ce stade, tu serais déjà sur leurs traces, puisque de ton coté tu avais déjà fait tout le nécessaire pour.

Enfin... Si on te laissait faire ton métier. Tu ne pouvais néanmoins rien redire, tu n'étais pas en charge de cette expédition punitive. Tu devais être docile et faire selon les méthodes du moins expérimenté. Soit...

- J'ai pu retracer le chemin exacte qu'ils ont prit. Ils sont blessés et laisse beaucoup de trace derrière eux. Contentez vous de me suivre.


Ta parole était froide et directe. Mais auparavant, tu avais eu largement le temps de prendre ton envol. Grâce à tes capacités de sensorialité, ta vision pouvait aller jusqu'à dépasser celle d'un aigle. Il avait été aisé pour toi de repérer le chemin emprunté depuis les airs. C'était comme si leurs routes s'étaient tracées subtilement devant tes yeux, ainsi, tu n'avais pas que des suppositions à soumettre. Contrairement à eux, toi, tu savais réellement.

Reprenant aussi tôt ton envol, tu t'engouffrais vers les cibles désignées en question. Ils pouvaient voler à eux deux, te suivre n'allait pas être d'un grand problème. Tu étais là pour cela après tout, assurer là où ils n'étaient pas capable de faire cela efficacement. Enfin, au moins tu te dirigeais bien vers le sud, leurs suppositions n'étaient pas si fausses que cela. Imprécises néanmoins.

Une fois le contact établit, tu le savais, cela n'allait pas être toi qui allait briller. Au mieux, tu allais t'assurer que cette fois-ci, aucune retraite ne soit envisageable pour tes opposants. Tuer dans l'ombre les malheureux, c'était aussi une part de ton job. Vous n'étiez pas vraiment loin de vos ennemis, malgré ta hauteur par rapport au sol, tu pouvais voir quelques gouttes de sang encore toutes fraîche.

Il n'avait pas encore réussit à stopper son éventuel hémorragie ? Sans médecin, l'un d'entre eux étaient déjà condamné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

Regarde au-delà de ce que tu vois. Empty
Message(#) Sujet: Re: Regarde au-delà de ce que tu vois. Regarde au-delà de ce que tu vois. EmptyDim 5 Nov 2017 - 15:33

Simple et direct, des choses que je pouvais apprécier chez les gens dans le cadre du travail. Cette Yu semblait préférer travailler seule pour les opérations de ce genre, c’était une façon de procéder. Personnellement, j’étais d’accord avec ce genre de volonté et les encouragerait, car on n’était réellement bien servi que par soi-même. Cependant, elle devait aussi prendre en compte une capacité d’adaptation dans ses talents, car si jamais elle se la jouait solo, ça allait chier dans la colle.

Déjà que je savais jamais ce qu’elle pensait au-delà de ce masque, chose qui m’irritait au plus au point. Les expressions du visage disaient tellement plus de choses que les mots, et si elle voulait se mettre dans mon bon côté, elle allait devoir se montrer bien plus descriptive que ça. Ce n’était pas que je ne lui faisais pas confiance, mais je préférais avoir toutes les cartes en mains avant de jouer, et elle, clairement, préférait garder ses atouts dans la manche… En parlant de ça, je n’étais pas le seul à penser ainsi, alors qu’elle commençait déjà à s’éloigner en volant, sans prévenir, et que je remontais sur la créature avec Meiko pour la suivre.


« - … Je l’aime pas.
- T’aimes pas les gens quand ils oublient de te dire bonjour, fais pas chier.
- Mais quand même, ce masque… Ca me met mal à l’aise.
- Certes, mais bon… Tant qu’elle fait son taff, on a pas de raison de l’envoyer boulet, donc supporte pour le coup.
- Fait chier… »

Laissant tomber la discussion, nous continuons ainsi de suivre la brune, tout en usant chacun de nos propres dons pour voir si nous trouvions quelque chose. Mes yeux permettaient de voir à travers différents spectres de couleur, de quoi repérer les traces thermiques ou même dans l’obscurité. Meiko quant à elle se contentait de voir directement leurs âmes avec ses Tengen, une capacité plus qu’efficace quand on sait que camoufler cette dernière est impossible pour les non-Mamoru… Je suppose ? Bref, nos dons étaient utiles au cas où ils cachaient leur apparence ou chakra, les premiers types de camouflages employés en général car les plus classiques, ce que je redoutais qu’étaient les simples armes de l’ailée.

Les traces de sang se faisaient plus fraîches, ils avaient bougé récemment. Peut-être qu’ils n’ont pas réussi à faire un bandage de fortune, faut croire que la panique au eu raison d’eux. Dans tous les cas, cela nous arrangeait au final. Maintenant, il ne restait plus qu’à voir s’ils étaient complètement cons ou bien s’ils voulaient au moins essayer de se défendre. Survolant ainsi la zone, mes yeux captèrent ainsi une zone de chaleur un peu en dessous, mouvante lentement. Pas la peine de se poser plus de questions si ce n’était une confirmation que la Mamoru la voyait aussi, chose qu’elle confirma d’une en indiquant la direction, ses yeux ayant revêtis leur teinte bleutée.


« - En dessous de nous, il y a des personnes qui sont ralenties.
- Ok… Accroche toi bien.
- Espèce de connaaaa- »

La voix de Meiko se disparaissant dans le son du vent, je piquais du nez avec l’oiseau pour plonger sur nos cibles, avant de sauter de ce dernier pour passer à l’assaut. Attérissant pieds joints, devant eux, j’avais déjà des petites araignées d’argiles en main que je jettais sur eux, qui malgré étaient invisibles à l’œil nu, mes talents étaient suffisant pour les repérer.

« - Bon… Deux choix : soit vous explosez, soit je vous tabasse et vous envoie en taule avant exécution. Des questions ? »

Comme je l’ai dit, j’aimais être direct. Les araignées se trouvant sur leurs corps ne prendraient qu’un müdra pour sauter avant qu’ils n’aient le temps de faire quoique ce soit. Vous me direz, c’est assez simple et la situation aurait du rester ainsi, sauf pour un détail qui me saoula plus qu’elle ne me déboussola, alors que je me tournai vers le ciel pour observer Meiko et Yu.

« - Il en manque un ! Trouvez le !
- Je sais pas piloter ton machin !
- Alors accroche toi et fait ton putain de job ! »


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
Regarde au-delà de ce que tu vois. Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
Regarde au-delà de ce que tu vois. Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Kosobayui Yu
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 403
Rang : A

Regarde au-delà de ce que tu vois. Empty
Message(#) Sujet: Re: Regarde au-delà de ce que tu vois. Regarde au-delà de ce que tu vois. EmptyDim 5 Nov 2017 - 17:30

Concentrée...

Tandis que le blond s'était jeté tête la première dans le mêlée, tu ne perdis pas de temps à inspecter son combat contrairement à l'autre godiche. Celle-ci n'était pas très alerte de manière générale, toujours perturbée par telle ou telle truc. Tandis qu'elle ne te fixait pas tu composais quelques mudras pour faire apparaître un clone de toi qui assurerait ta présence en cas d’événement indésirable. Certainement que Meiko n'avait rien vu de tout cela, elle était doutée pour voir les morts, beaucoup moins pour voir les vivants. Bien que tu te situais davantage sur la frontière entre les deux.

Finalement, il était aisé pour toi d'apercevoir qu'un élément s'était détaché du groupe principale. Celui-ci paniqué par le fait de sauver sa vie s'était totalement séparé du reste, se servant d'eux comme obstacle pour empêcher qu'on le rattrape. Dommage pour lui, tu étais là et il ne te fallait que d'un temps infime avant que tu ne retrouves devant lui. Tu te retrouvais à l'écart des deux autres, ton clone faisait encore le guet mais aucun moyen de savoir sur le moment la situation exacte.

Il était affolé, à l'inverse des autres, lui n'était pas blessé. Tu avais pu seulement le repérer à son chakra fluctuant et au bruit qu'il déclenchait dans sa précipitation. Il portait un katana sur sa hanche, prêt à le saisir pour t'attaquer à chaque instant. Tu étais d'ailleurs revenue au sol, plus simple pour arrêter le gredin en question. Celui-ci sachant pertinemment qu'il n'y avait aucun moyen de s'échapper t'attaqua avec toute la dextérité dont il pouvait faire preuve..


- Il en manque un ! Trouvez le !


Sa voix était forte, l'autre cruche tentait tant bien que mal de se faire à son moyen de transport. Tandis que finalement tu sortais des fourrés, accompagnée de celui qui avait réussi à se séparer du groupe au préalable. A ton apparition, le clone dans les airs disparut aussi tôt. Ta capture avait été bonne et sans trop de difficulté, il marchait d'ailleurs derrière toi docilement, menacé par plusieurs plumes mortelles pointées sur son cou. Tu n'avais pas besoin de l'affronter, simplement de le neutraliser, et là avait été l'enjeu de ton affrontement.


Heureusement pour toi, le dernier affrontement et sa course effrénée vers la liberté l'avait lourdement épuisé. Il n'avait pu faire que quelques techniques avant de se faire dépasser par les tiennes. L'ordonnant de se mettre avec le lot qu'avait neutralisé Kazuya, tu vérifiais bien qu'il n'y avait plus personne à traquer.


- La mort serait plus simple, on aurait pas à les traîner jusqu'au village... 


Ta voix était froide, sans aucune once de culpabilité. Après tout, ces gars allaient certainement se faire exécuter ou pourrir à vie dans une geôle. Le but était de punir les criminels, et jusqu'ici vous aviez pleinement respecter cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

Regarde au-delà de ce que tu vois. Empty
Message(#) Sujet: Re: Regarde au-delà de ce que tu vois. Regarde au-delà de ce que tu vois. EmptySam 18 Nov 2017 - 18:31

La masquée qui nous accompagnait semblait être une habituée de ce style de job, c’est du moins l’impression qu’elle laissait montrer. Alors que j’avais moi-même remarqué que le groupe était incomplet par rapport aux autres, elle était déjà partie au loin afin de retrouver le fuyard. En soit, c’était un bon réflexe que d’avoir pris les devants en faisant un scan des alentours et être sûr que rien n’était échappé, cependant, je pouvais noter deux trois défauts dans ses méthodes, à voir si elle s’en rendrait compte… De son côté, Meiko avait quant à elle pas bougé de sa position, et je m’apprêtais une nouvelle fois à lui gueuler dessus, jusqu’au moment où je remarquai ses yeux.

« - … Tu as vu quelque chose ?
- Je pense qu’elle l’a déjà trouvé, on n’a pas besoin de bouger plus.
- C’n’est pas une raison pour glander je te signale.
- Peu d’efforts pour un maximum de résultats, c’est bien toi qui m’a dit ça non ? En plus… Elle semble avoir zappé un détail. »

Donc Meiko était arrivée aux mêmes conclusions que moi il fallait croire, hmm. Au moins elle avait eu la décence de m’imiter avant de partir en mission afin de ne pas se retrouver dans la mouise, c’était à croire qu’elle avait enfin compris comment se doit de se comporter un Chûnin. Décidant ainsi d’attendre que la Yu revienne avec son butin, je m’assurais que les deux autres débiles ne fassent pas plus. Alors que le dernier pris ainsi place aux côtés des autres prisonniers, la masquée décida qu’il valait mieux éliminer maintenant les fuyards pour s’épargner la peine du transport. Une réponse qui me fit rouler des yeux de part le côté « Edgy » qu’elle voulait se donner, mais qui ne semblait pourtant pas plaire, « étrangement », à la Mamoru.

« - Quoi ? Tu penses que ça se fait de les tuer comme-ci de rien n’était ?! Certes, ce sont des abrutis finis pour avoir déserté, mais on peut pas ! »

Ma main couvrant mon front, je me redemandais encore pourquoi elle pensait que les shinobis pouvaient vivre sans tuer. Oui, elle était capable de se sortir de situations incongrues sans utilisation de la violence, mais tout de même. Décidant de prendre la parole avant que ça ne dégénère, je gardais cependant un œil sur les ligotés à cause des informations que l’on avait.

« - Et c’est pourquoi on m’a nommé chef de cette unité. Meiko, tu connais très bien les règles concernant les déserteurs, si ce n’est pas la prison à vie, c’est l’exécution, et s’ils sont trop cons pour essayer quand même, ils méritent ce qui leur arrive.
- Tsk… Je sais…
- Quand à toi, il me semble qu’on l’a dit plusieurs fois : on veut surtout savoir pourquoi ils ont fait ça pour éviter plus de conséquences en trouvant leur chef. Les tuer direct ne servira à rien. En plus… »

Et d’un geste de main, l’araignée qui s’était glissée sur la main du dernier assaillant explosa, la main avec. Le cri de douleur de l’homme résonna à travers la forêt alors que Meiko afficha des yeux grands et dégoutés par l’action, chose à laquelle je m’attendais. Donnant un coup au crâne du blessé pour l’assommer, je me penchais pour attraper la main, sans la moindre gène, et montrait ainsi la paume à la masquée pour qu’elle puisse voir le sceau qui y été gravé.

« - Seki Nozaru, expert en explosifs et camouflage de chakra. Il s’est vraisemblablement laissé capturé dans l’espoir de nous apposer ce sceau et le faire sauter pour reprendre la suite. Même Meiko a pu voir cela-
- Comment ça, « Même » ?
- Parce qu’elle a eu le même réflexe que moi et a pris le temps d’observer leur dossier. A vouloir aller trop vite, tu oublies des étapes. Les dons sensoriels ne te serviront à rien si tu ne sais pas quoi chercher… »

Jetant ensuite la main au loin, pour que les charognards puissent en profiter, je me retournai afin de vérifier l’état des autres collègues. Ils semblaient avoir compris que je ne bluffais pas quand j’ai parlé de les faire sauter en cas de blem, même si je parlais de ne pas les tuer. Après tout, ce qui comptait c’était qu’ils pouvaient parler. Marcher ou user des mains… Cela dépendait de leur co-opération.

« - Est-ce que le gars pour qui vous bossez est ici.
- C… Co-
- Vous êtes beaucoup trop cons pour décider de déserter seuls sans plan ni objectifs. Est.Il.Ici ? »

Les tremblements de la lèvre de l’homme, la résignation dans son regard, ainsi que les battements de son cœur que j’observais grâce au changement de ma vision via l’Hikariton me permit de savoir tout ce que je voulais. Il ne nous restait plus rien à faire si ce n’était que rentrer à la base. Remise de ses émotions, Meiko utilisa ses talents en illusions pour endormir les gars de ses yeux et esprits, avant que je les plaçai dans la gueule de l’oiseau d’argile pour rentrer. En faisant ceci, je ne pouvais m’empêcher de rajouter des détails dans mes analyses.

« - Kosobayui Yu. Tu es forte dans ton domaine, c’est un fait. Mais ne commence pas à avoir trop confiances en tous tes sens, même si développés. Une réflexion s’impose avant tout. Quant à toi Meiko, concentre toi plus. Tu as le potentiel pour voir plein de choses, alors utilise le.
- Oui, oui, j’ai compris… »

Je soupirais en sachant le pourquoi de la perte d’entrain. Il fallait qu’elle comprenne un jour que bien qu’elle veuille tout faire pour mieux gérer les choses, rien n’était fait parfaitement même avec toute la préparation du monde.

« - Un dernier mot avant qu’on rentre pour se pieuter ? Parce que moi aussi je commence à en avoir marre de me les geler dehors. »


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
Regarde au-delà de ce que tu vois. Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
Regarde au-delà de ce que tu vois. Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Regarde au-delà de ce que tu vois. Empty
Message(#) Sujet: Re: Regarde au-delà de ce que tu vois. Regarde au-delà de ce que tu vois. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Regarde au-delà de ce que tu vois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Tsuchi no Kuni-