N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Perte de contrôle [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Kaguya Takeda
Informations
Grade : Genin - Dieu des Hattan Games
Messages : 206
Rang : B

Perte de contrôle [Solo] Empty
Message(#) Sujet: Perte de contrôle [Solo] Perte de contrôle [Solo] EmptyMar 30 Déc 2014 - 14:52

Encore une journée ensoleillée au village de Konoha. Surement une des dernières puisqu'on était en automne, et l'hiver approchait à grands pas. Les feuilles commençaient à tomber, des brises parcouraient parfois la région. C'était ma saison préférée. Je trouvais un aspect attirant à la fanaison. Pour un pays comme le notre, où il y avait de nombreuses forêts, la flétrissure des plantes était sublime. C'était notamment dans cette période de l'année que je m'isolais dans les bois, pour cette raison précise. Il faisait ni trop chaud, ni trop froid. C'était la saison parfaite à mes yeux. Et puis le fait d'aller dans la forêt me permettait par la même occasion de m'entraîner. Autant joindre l'utile à l'agréable après tout, et j'en avais besoin.
Cette journée encore, j'allais m'entraîner. Cela faisait énormément bizarre à mes parents de me voir lever tôt, de me voir tout simplement changer. Tout cela grâce à Yamanaka Ryûji. Cela faisait quelques temps que j'allais le voir pour avoir des conseils, il faisait office de psychologue. Il m'aidait énormément, et il était fort probable que sans son aide je serais resté le même. Tout ce que je n'osais pas dire à ma famille, j'en parlais avec lui. Cela faisait du bien d'avoir quelqu'un à qui parler, à dire ce qu'on ressent sans omettre certains détails.

Sans plus attendre, je quittais le domicile familial partant en direction de la forêt. J'étais vêtu de mes habits d'entraînements, ainsi que d'un sac comportant tout ce dont j'avais besoin pour m'exercer mais aussi survivre au cas ou je resterais plus longtemps que prévu dans les bois. Plus précisément aux cascades. Elles étaient le signe de la frontière, et se trouvait juste derrière les bois dans une clairière. Un endroit paisible, parfait pour s'entraîner sans être dérangé tout en profitant de la nature. J'adorais y aller.
Il me fallut tout de même de nombreuses heures pour rejoindre cet havre de paix. C'était le principal, et même le seul, problème avec les cascades. Elles n'étaient pas à la porte à côté de Konoha. Il fallait compter un grand nombre d'heures de marche, à travers la forêt qui ne facilitait pas forcément l'avancée. Mais j'y étais parvenu. Je sortais des bois et devant moi baigner dans la lumière la fameuse clairière. Cela faisait plusieurs mètres que j'avais entendu le bruit de la cascade, de toutes ces trombes d'eau s'abattant.

« Nous y voila enfin. Que l'entraînement commence ! »

Je pouvais me permettre de parler seul, qui était-là pour m'écouter à part moi-même ? Je n'étais pas schizophrène, du moins pas encore. Et cela ne risquait pas d'arriver, même Ryûji le disait : j'étais sur la bonne voix pour guérir. En effet, les cauchemars avaient cessé. Ou alors vraiment rares, alors qu'avant c'était chaque nuit. Peut-être que cela venait aussi du fait que j'étais devenu un Genin, et que j'avais recommencé à m'entraîner. Que je m'étais peu à peu réhabituer à ce que l'on avait vécu autrefois.

Passons aux choses sérieuses. Après tout, je n'étais pas aussi que pour profiter du paysage. Je devais m'entraîner. L'examen Jônin approchait à grands pas. Qu'est ce qu'un Genin irait faire là-bas me diriez-vous ? Et bien il était ouvert à tout le monde. C'était la chance de tester mes capacités, voir de quoi j'étais capable. Être Genin ne voulait pas dire que j'allais obligatoirement échouer. Tout n'était pas lié à la puissance et si j'étais assez subtile je pourrais m'en sortir. C'était l'occasion de montrer aux autres Nara que je n'étais plus un paria, que j'avais changé. On me surnommait encore Insane, Le Fou, mais cela allait changer.
J'attrapais dans mon sac des bandages que je plaçais soigneusement autour de mes poignets. Ma rencontre avec cette Hayashi, Sya, m'avait bien appris plusieurs choses dont la protection. Mes mains avaient finis en sang ce jour là parce que je ne les avais pas protégées pour m'entraîner. Une erreur que je ne referais plus. Sans plus attendre, je me mis à courir vers un des arbres avant de frapper dessus. Je devais palier à une de mes faiblesses : le corps à corps. En tant que Nara, c'était à double tranchant pour moi. Si l'ennemi se rapprochait, je pourrais utiliser le Kagemane. Mais si sa vitesse surpassait largement la mienne, ou même sa force, je ne pourrais rien y faire. Par la même occasion je manipulais mon ombre tout en frappant. Je devais m'habituer à pouvoir faire les deux en même temps, pour ainsi faire des combinaisons intéressantes lors de mes affrontements.

Le temps passa assez vite. A vrai dire je ne m'en rendais pas compte. Je venais d'arrêter de m'acharner sur cet arbre. Les bandages étaient abîmées, de la sueur ruisselait sur tout mon corps comme cette eau sur la cascade. Mon souffle était accéléré, ce qui était tout à fait normal. Je me posais quelques secondes au sol, finissant même par m'allonger pour scruter le ciel dégageait. Cet instant de quiétude dura une bonne dizaine de minutes. Mon rythme cardiaque était redevenu normal, je pouvais m'y remettre.

« J'en ai assez fait pour les ombres et le corps à corps. Je devrais aussi pratiquer le Katon. »

Dès lors que je fus debout, je composais des mudras pour faire apparaître des flammes comme j'avais l'habitude de le faire. Malheureusement, cela ne marcha pas. Panne de chakra ? Fatigue ? Pourquoi je n'y arrivais plus ? J'insistais. Encore, et encore. Finalement, une boule de feu se créa lors de la quatrième tentative. Mais je n'avais aucun contrôle dessus, je faillis presque me brûler moi-même. Que m'arrivait-il ? Pourquoi je ne pouvais pas utiliser le Katon ? Pourtant jusqu'à présent j'avais réussi à acquérir une ou deux techniques de cette affinité, et même si j'avais eu du mal je croyais que j'avais réussi à la conquérir. Mais apparemment, ce n'était pas le cas. Je pris tout de même le temps de réitérer mon essai. Mais c'était toujours la même rengaine. Soit rien n'apparaissait, soit je ne contrôlais pas la flamme. Sur une quinzaine de fois, il n'y en avait qu'une qui était à peu près valable.

« Putain, c'est quoi cette connerie. Qu'est-ce qu'il m'arrive ? Pourquoi ? »

Énervé, je tombais à genoux avant de donner un coup sec dans le sol. Imaginez ma surprise quand je vis un bout de terre se soulever pendant quelques secondes. Ce n'était qu'infime, mais je l'avais bel et bien vu. Je n'étais pas fou. Non, c'était réel. Qu'est ce que cela signifiait ? Pourquoi je n'arrivais plus à maîtriser le Katon, pourquoi la terre avait bougé ? Il me fallait des réponses, je me devais d'écourter mon entraînement. Il n'aura pas duré longtemps. Je repris mes affaires, repartant en direction du village. Avec un peu de chance j'y arriverais avant la nuit, sinon je serais contraint de dormir dans les bois.
Malheureusement je n'y étais pas arrivé à temps. Ce n'était pas si grave, quoique. Je voulais savoir ce qu'il m'arrivait, mais je devais prendre mon mal en patience. Je passai la nuit sur une branche. Ce n'était pas très confortable, mais je ne pouvais prendre le risque de dormir à même le sol. Si je me faisais attaquer, comment pourrais-je riposter ? Je n'étais même plus capable de me servir correctement de mon chakra pour utiliser le Katon. Dès l'aube je me mis en route et il ne me fallut pas très longtemps pour rejoindre le village. Après avoir passé l'examen de routine à l'entrée pour vérifier mon identité et tout ce qui s'en suivait, je m'empressais d'aller chez Ryûji. Il aura certainement les réponses à mes questions. J'espérais qu'il était chez lui, et non pas parti en mission. Sinon je serais vraiment dans le pétrin. Mais lorsque je frappais à sa porte, il répondit. Quel soulagement.

« Tiens Kaku', comment vas-tu ? Quel bon vent t'amènes, il ne me semblait pas qu'on avait une séance aujourd'hui. D'ailleurs tu devais pas partir aux cascades ? »

« Je sais pas...J'ai un problème et j'ai besoin de votre aide. J'ai été obligé de rentrer. Il faut que je vous montre, venez voir dehors s'il vous plait. Je ne peux pas faire ça dedans. »

Intrigué, il me suivit à l'extérieur. Je devais lui montrer ce qui m'arrivait. Mais je ne pouvais pas faire ça dans la rue. Je fis alors le tour pour aller dans son jardin. Il y avait de l'espace, ici je ne risquais de blesser personne si tout dérapait. Pour ne pas le faire attendre, je me mis directement à exécution. Je tentais d'incanter mon jutsu, mais comme je m'y attendais cela ne marcha pas. Je réitérais pour lui montrer ce qu'il se passait quand, par chance, la flamme se créait. Et effectivement, je perdis totalement le contrôle une nouvelle fois.

« Vous voyez ? Je n'y arrive plus...Pourtant j'arrive à utiliser mon chakra pour manipuler mon ombre, mais le Katon...Impossible. »

« Hum...intéressant. Tu peux recommencer s'il te plait ? Il me semble avoir vu quelque chose, mais je n'en suis pas sûr. » , je ne me fis pas prier pour l'écouter. Une nouvelle fois ce fut un échec, mais il souriait. « C'est bien ce que je pensais. La terre autour de toi s'est mise à bouger. Apparemment, tu perds ton contrôle du Katon mais tu le gagnes sur le Doton. »

« Mais comment est-ce possible ? Comment mon affinité peut-elle changer comme cela ? »

« Et bien...Il se peut que ton affinité change avec toi. Tu es entrain de devenir quelqu'un de meilleur. Depuis notre rencontre tu as beaucoup avancé. Tu changes. Peut-être que ton chakra s'adapte ? Je ne sais pas, il est vrai qu'on ne voit pas cela souvent. »

J'en perdis mes mains. Je ne savais plus quoi lui répondre. Son hypothèse tenait la route, mais je n'aurais jamais imaginé cela possible. J'allais devoir tout recommencer. M'habituer à utiliser cette nouvelle affinité, oublier la première. Quelle malédiction...Je n'avais pas demandé tout cela, alors pourquoi ? J'étais énervé. Ryûji s'approcha et posa une main sur mon épaule, me regardant dans les yeux tout en souriant. Il s'éclipsa alors pour retourner dans sa maison. Que devais-je faire à présent ? Mon entraînement...Maintenant je devrais mettre les bouchées doubles pour être près à temps. Mais en avais-je la détermination ?

Edit : RP à modifier suite à un changement, mais il reste bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Perte de contrôle [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Cascades de Hi no Kuni-