N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 L'interrogatoire[Yuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

L'interrogatoire[Yuki] Empty
Message(#) Sujet: L'interrogatoire[Yuki] L'interrogatoire[Yuki] EmptyDim 16 Fév 2014 - 20:56

Pffft

Sho traversait silencieusement les couloirs de la prison de Kumo où était groupé les pires criminels du monde ninja dont un ou plutôt une, allait recevoir la visite du genin.

Recommandé par son clan auprès du Raikage pour accomplir cette mission, le genin avait été chargé de faire parler la dénommée Yuki puisque le méthode « douce » n'avait pas fonctionnée.

Le seules informations dont disposaient de quelques informations :


Spoiler:
 


C'est pour ce dernier point que Sho avait été contacté par le bureau du Raikage et plus précisément par le chef de Satoru qui lui avait remplit toutes les autorisations. C'est ainsi que le genin marchait en direction de la porte de la prison qui était gardée par des hommes qui arrêtèrent le ninja pour le fouiller mais celui les arrêta tout de suite en leur donnant un parchemin. Les gardes après avoir examiné l'autorisation laissèrent passer immédiatement le shinobi.

Sho avançait à travers les couloirs, en cherchant la cellule de la kirijin tandis que dans la pénombre des cris, des râles résonnaient. C'était sans doute des prisonniers allant de la simple petite-frappe au pire criminel du monde ninja. Mais en temps de guerre, la prison était remplie de sunajins ou de kirijins, ces shinobis qui se battaientpour l'indépendance des pays neutres, juste un prétexte pour agrandir son territoire. Enfin c'est que pensais le ninja.

Enfin voilà la porte, le genin sortit une clé, entra, laissa la porte ouverte puis s'asseya devant l'ouverture, il devinait devant lui une forme bizarre, amoindrie. L'ennemi tenait là, les bras et les pieds accrochés par des chaînes à un lit, elle avait dû être soumis à la torture vu l'état dans laquelle elle était, elle avait le visage trempée, les yeux tristes et hargneux à la fois. Mais cela ne gênait pas Sho, il allait faire ce qu'il devait faire même si cela ne lui plaisait pas, la vie de nombreux shinobis de Kumo dépendait de cet interrogatoire.

Le Kadoria se leva, remis, lentement ; son katana en place dans son dos, essuya les traces de poussières sur son pantalon avant de s'adresser à la prisonnière :

- Bon, toi et moi on va parler, je m'appelle Sho c'est tout ce que tu dois savoir.


Tout en parlant, le jeune s'approcha de la jeune femme, pour remarquer les traces qu'elle avait sur son visage, preuve qu'elle avait subie la torture sans parler. Une belle preuve de ténacité.


Dernière édition par Kadoria Sho le Sam 22 Mar 2014 - 2:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

L'interrogatoire[Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'interrogatoire[Yuki] L'interrogatoire[Yuki] EmptyDim 16 Fév 2014 - 23:54

La porte s'ouvrit une nouvelle fois et une fine lumière filtra au travers des barreaux sur mon corps meurtri par d'innombrables souffrances. J'avais mal encore et toujours. Je ne me remettais pas de mes précédentes blessures et je sentais l'infection du aux manques de soins se propager au travers de mon ventre. Combien de temps me resterait-il à vivre dans ces conditions ? Peu, c'est ce que j'espérais au fond de moi. J'attendais à présent la mort vraiment comme une amie salvatrice de toute douleur. Mes doigts se refermèrent doucement sur les liens de cuirs autour de mes poignets alors que je plissais douloureusement des yeux, sans pour autant montrer plus de signes de vie.
Qui était mon nouveau bourreau à présent. Sa voix était bien différente des deux premiers et je n'eus qu'un petit rire très faible après qu'il est fini son long discours :


"Ah ah ... Kumo m'envoie un autre de ses chiots pour tenter de me perçer à jour ! Mais c'est raté ... Je vous ai déjà tout dit ..."


J'entendis les bruits de pas se rapprocher, puis le visage du jeune homme se dessina enfin dans mon champ de vision. Légèrement différent des autres, il n'en restait pas moins inexpressif. Un vrai shinobi. Comment est-ce que ça allait se passer cette fois-ci ... Mes yeux dévisagèrent rapidement le jeune homme dans son ensemble faisant des aller-retour sur son corps et son visage. Finalement, je m'apaisais quelque peu en parlant d'une voix décontractée :


"Alors ... Qu'est-ce que ça va être cette fois-ci ? Les fers ? L'eau ? L'écartèlement ... À moins que ..."


Mon regard s'attarda avec dégout sur le bas-ventre du jeune homme :


"Vous me semblez mieux membré que votre coéquipier ... Viol peut être ... Allez-y, de toute façon, je ne suis plus en mesure de me défendre, je n'en ai plus le courage, n'y même la force ... Faites de moi, ce que vous voulez, mais faites le vite, que le faucheur me prenne en vitesse !"


Il me donna alors son nom. Comme si j'en avais quelques choses à foutre de son nom. Je ne voulais déjà plus le voir :


"Je me fous de qui tu es et de ce que tu fais ici ! Fais ton boulot et casse-toi !"


Comme ci, j'allais prendre des gants. Ah Vivement que la faucheuse vienne me chercher, je me languissais de la sentir caresser ma peau.


Dernière édition par Samui Yuki le Mer 19 Fév 2014 - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

L'interrogatoire[Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'interrogatoire[Yuki] L'interrogatoire[Yuki] EmptyMer 19 Fév 2014 - 15:55

Et merde, alors que Sho s'approchait de la prisonnière elle commence à crier qu'elle s'en foutait si on la violait. Mais elle était folle ? Sho respectait la femme mais celle-ci était aussi une ennemie ce que baissait des barrières mais pas chaque à cet acte d'une gravité extrême qu'était le viol.

Elle cracha aussi sur les camarades de Sho en comparant la taille de son organe permettant la reproduction à celui des ces geôliers, une démone qui crachait son venin sur tout ce qui bougeait.

Enfin elle avait du caractère ce qui était important dans ce monde surtout pour une femme. Le genin prit alors un tabouret qui traînait en le demandant à un garde, il s'asseya dessus car il n'aimait pas trop la poussière, puis il regarda la prisonnière dans les yeux afin d'y déceler quelconque indices sur ces faiblesses.

Les minutes passèrent, le Kadoria prit alors la parole :

- Bon, nous allons faire court si tu le veut bien, nous sommes en guerre c'est d'ailleurs pour ça que tu te trouves ici devant moi, j'ai donc des questions à te poser afin d'établir une fin à ce conflit.

Je pense que tu ne parleras pas et j'ai sûrement raison, n'est-ce pas ? Cependant, j'ai une question tu te rends compte que chaque jour, la haine que provoque cette guerre s'étend sur le monde entier, une vague de mort sème le chaos, et tout ça pour quoi ? « L'indépendance des pays neutres », une belle cause, je ne le nie pas, si elle est respectée. Et voilà ce qui me gène, les pays que vous essayez de « sauvez » sont les premiers touchés par le conflit, les victimes sont nombreuses, ne croyez-vous pas, à Kiri, que la haine engendra la haine, la mort ; tant que le conflit dura la vie ne pourra pas exister.

C'est pourquoi je te demande de bien divulguer des informations tel que ton identité, le but de Kiri dans cette guerre, ta place dans ce village et surtout des informations sur Kentaro Hattan, qui, tu dois le savoir, est le nouveau Mizukage.

Le genin ravala sa salive il devait être confiant, ses aveux pourraient sauver de nombreuses vies, et calmer l'ardeur des dirigeants voulant la guerre.

Sho attendit la réponse de la jeune fille assis sur son tabouret en essayant de comprendre comment il était arrivé là à interroger quelqu'un, une personne enfermée dans la prison de Kumo, mais c'était la guerre et si le jeune homme voulait la paix, il devait user de tous les moyens possibles.

Il s'apprêta à reprendre la parole quand la détenue commença à parler, il l'écouta attentivement...


Dernière édition par Kadoria Sho le Sam 22 Mar 2014 - 2:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

L'interrogatoire[Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'interrogatoire[Yuki] L'interrogatoire[Yuki] EmptyMer 19 Fév 2014 - 23:25

Un frisson de stupeur me parcourut en observant et surtout en écoutant les paroles du jeune homme qui avait osé faire irruption dans ma cellule. Durant tout le temps que dura son élocution, je restais silencieuse, inerte, impassible ... Était-on en train de se moquer de moi ou bien ? Je n'en savais rien, je continuer à l'observer dans le silence le plus total comme s'il était en train de me rejouer l'un des plus grands chef d'oeuvre du théatre français ... Sauf que vu la situation et tout ce qui découlait de cela ... Je n'avais que faire de sa mise en scène pitoyable.
Le coup de grâce fut lorsqu'il me demanda des informations sur mon pays ... Je ne pus m'empêcher de répondre avec une pointe d'ironie dans la voix :


"C'est une blague, c'est ça ?"


Je ne le lâchais pas des yeux en disant cela alors que je m'étais très légèrement redressé sur ma planche métallique. Kumo était-elle bel et bien en train de se moquer de moi ? J'en doutais de moins en moins au fur et à mesure que les secondes passaient et que le regard du jeune homme ne baissait pas d'un poil. Une longue expiration suivit cette constatation alors que je laissais une nouvelle fois ma tête choir contre le métal souillé par mon sang et que j'étais ensuite, prise d'un léger sourire :


"Kumo est vraiment pitoyable !"


Je me redressais une nouvelle fois et regardais le genin dans les yeux :


"Tu es aussi pitoyable que ton pays ! Tu crois vraiment que je te donnerais des informations comme ça gentiment ? Tu es le troisième à venir me voir dans cette cellule ! Je n'ai rien lâché sous la torture et la gentillesse ne me fera pas lâcher prise non plus !"


Une minute, je reprends ma respiration, car malgré tout, je suis dans un état de fatigue assez avancé. Mais pourtant, je déverse toute ma haine sur ce jeune homme que je ne connais n'y d'Adam, n'y d'Eve :


"Avant de me sortir tes belles paroles sur la guerre ! Renseigne-toi sur la personne que tu interroges ! Si je suis ici, c'est parce que j'ai refusé de me battre ! Parce que les shinobis de Kumo m'ont prise par surprise alors que je proposais de retourner chacun de son côté ! Sans accrochage ! Et tu oses me parler de haine ! De mort ! De combat ! Alors que vous m'avez torturé comme pas permit pour me faire dire des choses que j'ignore !"


Je me recouchais alors sur ma planche avant de prononcer une dernière parole :


"Va t'en ! Tu as échoué !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

L'interrogatoire[Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'interrogatoire[Yuki] L'interrogatoire[Yuki] EmptyJeu 27 Fév 2014 - 11:59

Le jeune genin entendait la réponse de la prisonnière qui s’énerva, littéralement. Surpris, Sho recula d’un pas avant de reprendre son souffle et de regarder son interlocutrice droit dans les yeux.

Bon  selon elle Kumo était pitoyable et que tout ce que le Kadoria venait de dire était une blague alors que cela était tout à fait sérieux mais rien qu’à voir la tête de la prisonnière on comprenait qu’elle était à bout et vraiment fatigué, ce qui se passait dans sa tête devait dépasser l’imagination.

Enfin bref, le ninja allait reprendre la parole quand dans l’ombre, la captive ravala sa salive et recommença son discours avec encore plus de colère, alors lui aussi était pitoyable et sa méthode ne fonctionnerait pas, la gentillesse ne marchait pas sur elle comme la torture auparavant.

Bon cela commençait à énerver le genin qui ne voulait pas poursuivre cet interrogatoire d’autant plus que l’atmosphère de la prison ne lui plaisait pas, tous ces râles de prisonniers , la torture, l’odeur de sang cela était insupportable.

Sho commença à tourner les talons quand la prisonnière recommença à parler, selon elle le genin aurait dû se renseigner car elle était ici alors qu’elle avait refusé de se battre alors que des kumojins l’ont prise par surprise alors qu’elle voulait éviter le combat et c’est pour des informations qu’elle ne connaissait pas qu’elle avait été torturé.

Et voilà Sho était hors de lui mais il réussit à reprendre le contrôle de ses nerfs avant de se retourner vers la prisonnière :

-Je peux comprendre ton avis, être torturé alors qu’on ne sait rien fais mal, peur. Mais nous sommes en guerre, un conflit déclenché par Kiri, des gens sont morts, des amis, des coéquipiers, de la famille, imagine le nombre de personnes qui attendent un proche alors que son cadavre couvre le champ de bataille ?
Je sais que tu ne peux pas arrêter cette guerre mais tu peux aider Kumo pour signer la paix ou terminer le combat. Sais-tu, sais-tu ce que cela fais de perdre des proches au combat ? Cela fait mal et provoque un trou qui ne sera jamais comblé c’est pour cela que j’œuvre pour la paix et le bien de tous.  
J’espère que tu reviendras sur tes propos, et que ton coéquipier parlera sinon je pense qu’il va vous arriver des problèmes. Veux-tu revoir l’homme aux cheveux bleus ?
( cf : Kadoria Kouga )

Le genin remarqua que la dernière phrase qu’il avait lancé frappa la prisonnière, cela devait lui rappeler de mauvais souvenirs, Kouga ne l’avait pas qu’interroger c’était sûr, mais le jeune Kadoria n’en savait pas plus mais en tout cas cela marchait.

-Enfin, fais attention, des gens pire que l’homme à la chevelure bleue aimeraient de rencontrer. Et après un interrogatoire avec eux, je ne pourrais plus t’interroger…

Espérons que ces mensonges marcheraient mais le Kadoria savait que cela ne tromperait pas la kirijin, le genin tourna alors les pieds, et avant d’ouvrir la porte s’adressa une dernière fois à la demoiselle :

-Je suis désolé pour tout ce que certains kumojins ont fait, mais ils l’ont fait pour garder la paix et éradiquer les combats afin de garder en vie leurs familles, leurs amis, le village. Et sache que je ferais tout pour stopper le conflit et apporter la paix même si cela fait mal et j’espère que tu reviendras sur ta décision. Enfin bref, j’en ai trop dit, ma méthode n’a pas fonctionné alors envoir et bon courage …

Ceci dit-il ferma la porte et s’en alla en se demandant ce qu’il allait arriver à la kirijin, enfin ce qui est sûr c’est qu’il préféra ne pas le savoir.

Spoiler:
 


Dernière édition par Kadoria Sho le Sam 22 Mar 2014 - 2:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

L'interrogatoire[Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'interrogatoire[Yuki] L'interrogatoire[Yuki] EmptySam 1 Mar 2014 - 5:29

Les paroles du jeune homme restaient comme une flot marécageux abandonné au plus profond du pays de l'eau. Futiles et sans réelles intentions, elles traversaient néanmoins mon esprit, le baignant dans un flot d'informations tout aussi insensé les unes que les autres. Une preuve pour moi que les Kumojins étaient plus désemparés que la situation ne voulait le laisser entendre. Toutes les tortures qu'ils me faisaient subir alors que j'étais certaine qu'ils étaient au courant de mon ignorance sur des sujets plus important que la raison de ma présence à Haï no Kuni.
Il jouait le bluff, j'en étais certaines, je pouvais le lire dans ses yeux. Mais ses paroles passèrent au travers moi comme une bise d'automne effleurant mon visage. Indolore et sans impact réel ... Mes cheveux ne furent même pas ébranlés alors que mon regard se refaisait plus hargneux, plus torturé que jamais. La douleur me reprenait, mais je ne comptais pas céder. Pas encore tout du moins et alors que je poussais un nouveau gémissement et que mes paupières lourdes d'une fatigue rapidement acquise et dues aux moindres efforts que je faisais m'envahissaient, je me donnais cependant le courage de pousser une dernière réplique à cet homme venu des nuages. À cet individu qui pensait me connaitre et tout savoir sur moi et mon pays :


"Vous tirez des conclusions trop hâtives sur moi Kumojin sans même me connaitre ! Vous vous trompez de voie et celle que votre pays à choisi d'emprunter ne laissera de place que pour un nouveau conflit, plus puissant et plus destructeurs encore. Les miens ne laisseront pas mon sacrifice impuni !"


Je laissais alors ma voix retomber dans les abysses, car j'avais besoin de quelques secondes pour me reprendre, pour continuer à exprimer le fond de ma pensée. J'avais besoin de parler encore et encore, pour une fois qu'on me laissait la possibilité de le faire librement, sans me torturer, sans prendre la peine de me laisser inventer des choses :


"Vous ne savez rien de moi au final ... Mais je peux vous dire que ce que vous m'avez fait subir ne sera jamais accepté par ma famille ... J'ai perdu un combat, vous avez exercé votre vengeance sur moi et par cela, vous avez signé la continuité de ce conflit afin que chaque goutte de sang que j'ai versé dans cette cellule putride, soit payée au centuple !"


Sur ces mots, je m'en retournais une nouvelle fois dans les abysses de la perte de conscience. C'était mieux ainsi.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

L'interrogatoire[Yuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'interrogatoire[Yuki] L'interrogatoire[Yuki] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'interrogatoire[Yuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô :: Prison-