N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Inuzuka Kuroba
Informations
Grade : Genin
Messages : 258
Rang : B

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] EmptyJeu 5 Jan 2017 - 19:30

Le temps n'était pas clément aujourd'hui, il faisait froid, brumeux, et humide, comme d'habitude. Le village de Kiri baignait dans cet environnement inhospitalier pour certains. Le confort des habitations venait contrecarrer le climat. Pour ma part, j'y étais habitué depuis le jour de ma naissance. J'étais né à Mizu no Kuni. Je me sentais appartenir à l'archipel qui m'avait vu grandir.
Mon lynx nommé Kumi ressentait la même chose. Nous étions ensemble depuis cinq ans maintenant et je l'avais vu passer les années une par une jusqu'à aujourd'hui. Il était mon fidèle compagnon, et comme une continuité de moi-même. D'ailleurs, seul moi comprenait ce qu'il voulait dire quand il communiquait avec moi. Enfin vous l'aurez compris, je me situais presque entre l'homme et le félin, après tout je possédais des sens aiguisés comme les leurs de par mon apprentissage familiale. Cela, c'était tout ce qu'il me restait. J'avais rejoins Kiri pour espérer trouver ma voie en m'engageant en tant que shinobi.

Kumi et moi, nous nous levions toujours très tôt à l'aube. Nous avions le rythme animal. Encore une habitude que ne me quittait pas. De ce fait nous partions courir presque tous les jours pour nous mettre en forme avant de manger un bout et d'enfin commencer la journée. Ce matin était un de ceux-là. Je courrais, déjà bien réveillé, accompagné de mon lynx blanc et gris qui rôdait autour, sur les toits, les gouttières ou les bords de trottoirs. Parfois il marquait son territoire, il n'était pas castré et ne le serait jamais.

Peu de monde s'aventurait au dehors à cette heure-ci, c'était plutôt tranquille, agréable. Surtout pour moi qui n'aimait pas vraiment la foule et le monde. C'était aussi l'heure de sortie des quelques animaux du village : rats, souris, oiseaux, etc... À un moment, et contre mon gré je dû pourtant m'arrêter de courir. Tout essoufflé que j'étais. Parce que mon animal, légèrement plus grand qu'un lynx normal pour son âge, venait de mettre la main sur un oiseau peu habituel. Du genre domestiqué... et ça je le compris quand son propriétaire sortit au même moment pour voir son protégé se faire craquer le cou d'un coup de crocs avant d'être gobé tout rond. Kumi le regardait ensuite d'un air innocent. Quant à moi, la crainte et la gêne me gagnèrent. Pourquoi avait-il fallu qu'il chasse cet oiseau là ?

« AAAAAAAAAAAAAAAH AAAAAAAAAAAAAAH quelle horreur ! Ce gros chat a mangé mon Twisty... » s'écria l'homme assez âgé.

Il sortit son couteau suisse et le dirigea vers le lynx qui ne broncha pas et vint se ranger derrière moi. Je tentais de m'excuser sans succès, alors que ce n'était pas excusable.
Toujours sans succès au bout de trente secondes, le monsieur se jeta avec son couteau en demandant un dédommagement. Le moment rêvé pour prendre la fuite malgré moi. Que pouvais-je faire de plus ? Je déguerpissais, Kumi avec moi. Mais la course ne fut pas longue, quand finalement je percutais un inconnu de pleine face. J'osais espérer que cela ne gâcherait pas notre fuite. Qui était-ce ?

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] EmptyVen 6 Jan 2017 - 0:59

Ce matin bien particulier, l’astre solaire dont les rayons peinaient à traverser la masse nuageuse qui était au dessus de notre pays, s’était levé il y avait encore quelques heures seulement. Cette absence partielle de rayonnement plongeait continuellement notre territoire dans un ombrage immense et pesant, donnant l’impression que les dieux eux-mêmes avaient détourné leurs faces du destin de notre village. Si même il s’était avéré que ces derniers aient eu à le faire, les Kaguyas eux étaient encore loin d’en arriver à de tels extrêmes, bien au contraire. Naturels possesseurs des lieux, ces terres qui paraissaient désolées de loin faisaient leur fierté et c’était par le dur labeur que notre clan devait reprendre le pouvoir de ces territoires qui étaient nôtres. En tout cas, c’était la voie qui m’avait été imposée et pour le moment, je ne m’en plaignais pas.

Le regard rivé vers le ciel lointain qui était parsemé de nuages, mon corps était debout arborant une posture de combattant entraîné. Mes poings serrés mais également soumis à la seule force de la gravité étaient collés le long de mon torse droit, qui lui, était revêtu d’un Kimono à longues manches refermé jusqu’au cou. Cette tunique était en tissu fin de couleur bleu, dépassant légèrement de ma taille qui elle coupait le vêtement bleu en deux par le biais d’un Obi, ceinture traditionnelle de tissu de couleur noir, qui avait été soigneusement attaché. De la partie du Kimono qui continuait en dessous de la ceinture, on pouvait apercevoir un pantacourt de couleur noir, ample au niveau de la taille et de plus en plus proche des jambes au fur et à mesure que l’on descendait jusqu’à quelques centimètres en dessous du genou où le vêtement noir arrêtait son parcours.

Je n’étais évidemment pas en tenue de combat même si j’étais mentalement paré à tout moment à une quelconque confrontation. Cela faisait cinq minutes que mon regard évasif contemplait les cieux dans ma même posture. La vue était d’une certaine façon agréable et l’air frais avait joué un rôle addictif dans mon évasion inconsciente. Il me fallut quelques secondes pour revenir à moi, de baisser mon regard à une disposition normale avant de me mettre en route. Initialement devant ma demeure, ou du moins celle de mon géniteur, pas après pas je pris une ruelle qui donnait accès à la route principale du quartier dans lequel je résidais. À ce moment de la journée, les boutiques et autres commerces étaient encore fermés. La grâce matinée pour ce groupuscule de fainéants que j’appelais voisins, était une tradition qu’ils savaient bien honorer. Étant dans la nécessité de trouver des médicaments pour mon père, les chances que la pharmacie de ma zone résidentielle soit ouverte étaient très proches de zéro. Pour ce faire, il m’était plus que nécessaire d’aller dans le centre-ville pour me procurer les produits dont j’avais besoin. De ce fait, j’avançai d’un pas ni trop lent, ni trop pressé, juste comme il le fallait témoignant de ma noblesse héréditaire et de ma prestance génétique qui me procurait une assurance presque débordante dans ma démarche.

De mon regard marbre et de mon visage inexpressif, j’analysai les routes périphériques au centre-ville. Comme prédit, certains commerces ouvraient boutique, et les responsables d’établissements alimentaires passaient le balai. Bref, ça se réveillait, me rassurant par la même occasion car j’étais désormais persuadé que la pharmacie où j’allais, avait plus de chances d’être ouverte. C’est donc en me dirigeant vers la zone résidentielle de l’endroit, juste après avoir traversé le croisement d’une ruelle sans réelle vérification, que quelque chose me rentra violemment dedans, sans que je n’aie eu le temps de comprendre ce qu’il m’arrivait. Bien évidemment, cela ne me fit pas tomber et je sus garder mon sang-froid malgré la nature saugrenue de la situation.

Quelques coups d’œil sur la situation, me permirent de voir que l’individu qui semblait avoir à peu près mon âge et qui était accompagné d’un…. Félin ? Était poursuivi par un autre qui avait en sa possession une arme blanche particulièrement dangereuse. Se pourrait-il que malgré l’assistance de cet animal, un homme muni d’un couteau les fasse fuir ? Quoi qu’il en soit, même s’il était difficile pour moi de déterminer si la confrontation était égale ou pas, une bonne action au nom de mon clan aurait très certainement, d’une certaine façon, contribué à la restauration de l’honneur des Kaguyas. De ce fait… mon regard se posa sur le jeune roux :

-Pourquoi courrez-vous donc ainsi ? Dans une ruelle aussi petite qui plus est. Les chances de heurter une personne se voient décuplées… Et vous monsieur qui détenez un couteau. Pourquoi vous acharnez-vous contre un jeune individu plein de vie et d’avenir ? Comptez-vous vraiment ainsi prouver votre valeur ?

Convaincu désormais d’avoir mis fin au litige, du moins temporairement, je m’immisçai entre les deux, prêt à réagir à la moindre tentative. Même si je paraissais détenir des intentions pacifiques, tuer, n’était dans exclu dans mes possibilités d’action.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Inuzuka Kuroba
Informations
Grade : Genin
Messages : 258
Rang : B

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] EmptyDim 8 Jan 2017 - 0:00

Percuter l'inconnu me fit rebondir en arrière, sans tomber, car je tenais agilement sur mes deux jambes. Il en fallait plus pour que je sois à terre... J'observais ce nouveau venu, sa peau était blanche, et son regard ainsi que ses longs cheveux étaient d'un noir presque trop noir pour y trouver des reflets d'autres couleurs. Sa tenue de caractère traditionnel. Et bref, j'aurais très bien pu prendre la fuite à nouveau, mais je ne le fis pas pour répondre à la question posée, bêtement.

« Désolé. Petit accident avec le monsieur... Kumi a mangé malencontreusement son oiseau. » dis-je, blasé.

Le concerné arriva d'ailleurs bien vite par derrière, toujours avec son couteau, pas content du tout de ce qu'il se passait depuis qu'il avait croisé notre route. Sa voix était qui plus est insupportable.

« Ce morveux devrait tenir son animal en laisse ! Son chat a mangé mon oiseau, et d'une manière très sadique hein ! »

De façon automatique et froide, je corrigeais :

« C'est un lynx. »
« C'est PAREIIIIL !! »
« Ben non... »

Cette situation n'allait mener nulle part, je le savais déjà. C'était d'ailleurs ce qui me donnait envie de déguerpir loin d'ici avec mon félin pour vaquer à des occupations plus sympathiques. Dans le même temps, si je faisais ça, j'allais sans doute passer pour un moins que rien alors que j'avais encore tout à prouver au village de Kiri pour m'y faire une place. Ma vie à la sauvage dans l'archipel était terminée, la mort de mes parents et celle des lynx, mon année d'errance, tout ça était derrière moi. Cela faisait partie de mon bagage, et j'aurais aimé en avoir un moins tragique, mais l'évidence était là : Kiri était mon avenir, là où je devais avancer. Je me ravisais alors... le brun aux cheveux longs en était témoin. De nature renfermée, je prenais sur moi pour agir de la sorte :

« Écoutez monsieur... je m'excuse. Et si je peux vous dédommager d'une quelconque manière... »

Je n'avais déjà pas beaucoup d'argent pour moi, vivant dans un une pièce miteux que m'offrait gracieusement le village pour mon engagement militaire. Matériellement je ne pouvais pas lui apporter grand chose contre la mort de son pauvre animal. Le pauvre petit piaf était actuellement dans le ventre de mon gros lynx.
Le vieux sembla surpris par mon comportement et mes excuses, il resta silencieux. Cherchez-t-il quelque chose à me faire faire en compensation ? Je m'attendais déjà au pire. J'en venais à lancer un regard au grand brun pour lui quémander de l'aide silencieusement, en attendant la réponse du propriétaire de l'oiseau mort.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] EmptyLun 9 Jan 2017 - 8:49

Kiri avait toujours été dans le fond un village impitoyable qui ne résolvait rien à l’amiable. Œil pour œil, dent pour dent, c’était la formule qu’une partie des villageois de Kiri, les extrémistes, employaient. Malheureusement pour nous, l’homme que j’avais en face de moi, semblait bien être un de ces extrémistes qui fourmillaient les terres sacrées de Kiri no Sato.

De ce rouquin, on pouvait d’ores et déjà savoir qu’il était solide et même, savait bien se tenir sur ses jambes, certainement un Shinobi. Contrairement à ce que j’aurais pensé, après notre collision et malgré sa corpulence qui ne semblait pas imposante, il ne s’effondra pas. C’était tout de même déjà respectable d’être au-dessus de ce à quoi on avait l’air. Pour répondre à ma question, j’appris que Kumi, qui était certainement l’animal de compagnie du supposé Shinobi, avait consommé l’oiseau de l’autre homme en colère. Et pour cause, l’ancien propriétaire du volatile, désirait tuer également le lynx, pour lui faire payer son acte. C’était là, une justice digne de Kiri. Toutefois, C’était pour abolir ce genre de comportement, que moi et les miens nous nous battions et le coléreux n’avait rien compris. Comment expliquer à un extrémiste dans son propre langage, qu’il ne faisait pas les choses de la bonne façon ? Là était tout le défi.

Ne répondant pas à la violence, le maître du Lynx courba l’échine et présenta humblement ses plus plates excuses et même, il proposait un dédommagement s’il y en avait certainement la nécessité. Son regard se tourna dans ma direction et je pouvais savoir qu’il me demandait assistance. Si le dédommagement était financier, cela aurait été impossible pour moi de lui venir en aide, même si je le voulais. Les sous que j’avais en ma disposition étaient destinés à l’achat des médicaments dont mon père avait besoin. De même, courber l’échine et témoigner du respect à une personne qui n’avait ni force ni estime de lui-même ne pouvait tout simplement pas se faire. Un Kaguya ne baissait jamais la tête devant des novices qui n’ont pas su imposer leur supériorité

«Dédommagements ?!!! C’est la vie de ton animal que je veux en guise de dédommagements. À moins que tu me rendes mon précieux compagnon. Une vie pour une vie. C’est comme ça que ça fonctionne»

Pouvais-je seulement le raisonner ? À quoi bon ? Le désarmer et le frapper auraient été plus bénéfique pour lui. Le clan, le clan m’empêchait de me conduire comme je le voulais surtout dans le centre-ville. M’avançant doucement vers l’individu, je fermai un moment les yeux avant de les rouvrir à moitié

-Si vous êtes autant attaché aux valeurs et aux principes telles que la force et le règlement équitable des choses, alors vous aurez déjà dû comprendre que votre animal a été le seul fautif. Sa faiblesse l’a perdu. Entre animaux, il s’est montré le plus faible. À moins donc que vous ne vouliez vous rabaisser au stade d’animal, je vous propose de me prendre moi comme cible d’attaque et nous verrons ensemble si, comme à l’image de votre volatile, vous êtes également un incapable. Qu’en dîtes-vous ?

«R-Rah…. Espèce de…»

-Je ne vous tuerai pas, si cela peut vous rassurer. Toutefois, si vous m’attaquez, je ne vous laisserai pas aller indemne. Maintenant que nous nous sommes fixés, je vous attends.

Le meilleur moyen d'attaquer un homme, c'est de s'en prendre à ses principes. Seulement, tout être sain d'esprit aurait compris qu'un combat entre un homme de la trentaine environs armé d'un couteau et d'un autre jeune homme de dix sept ans était totalement inéquitable. Si lui-même, tenait à sa vision des choses, il l'aurait comprit et s'en serait allé. Dans le cas contraire, il m'aurait attaqué et de ce fait, expérimenterait le fruit de mon entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Inuzuka Kuroba
Informations
Grade : Genin
Messages : 258
Rang : B

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] EmptyLun 9 Jan 2017 - 21:15

C'était amusant comment une situation pouvait évoluer pour dégénérer si rapidement, entraînant de parfaits inconnus dans la mixture qui la composait. Comme le brun, qui par son assurance caractéristique me faisait penser à un shinobi kirijin. De quel clan ça je ne pouvais le dire précisément, mais un clan plutôt noble à mon avis. La noblesse et moi d'ailleurs ça faisait comme les chiens et les chats... pour dire que je n'avais jamais baigné dedans dans ma vie de famille en pleine nature avec des lynx. Je ne l'avais pour dire même jamais côtoyé, je lui portais pas trop d'importance. Mais ces vêtements me faisaient penser à ça, à un truc que je ne connaissais pas personnellement. Qu'on soit clair, je me fichais royalement d'appartenir ou non à cette catégorie de clan ninja. Être un Dôbutsu me suffisait amplement, c'était ce que j'étais.
C'était dingue aussi comme certaines personnes paraissaient insensibles aux excuses, je parlais bien entendu du propriétaire de l'animal, dont le comportement m'irrita fortement au moment où il disait vouloir la vie de Kumi en dédommagement. Je plissais les yeux d'un air presque assassin. Une vie pour une vie, et puis quoi d'autre ? Mon lynx valait plus que son pauvre oiseau... Le félin montra d'ailleurs son mécontentement par un grondement étouffé mais pas moins menaçant.

« … pfff. » dis-je seulement.

Alors que j'aurais très certainement répondu, le brun se chargea de le faire à ma place. Il avait l'air sûr de lui, confiant et savait se montrer persuasif. Le propriétaire ne savait plus quoi dire après cette intervention. L'invitation au combat s'il s'évertuait à continuer dans le mauvais sens semblait l'avoir fait changé d'avis.

« Vaurien ! Que je ne vous revois pas, et surtout ce gros chat là... » termina-t-il.

Sans doute gêné dans sa fierté d'homme, il fit demi-tour et rentra chez lui en claquant la porte. Merci ! Mon footing du matin semblait écourté à cause de cette histoire, et je n'avais plus trop l'envie de le continuer. Ce n'était pas grave pourtant, il s'agissait d'un footing parmi tant d'autres. Je me retournais donc vers le brun dont je ne connaissais pas l'identité et lui décochais un sourire amical.

« Merci. Tu t'appelles comment ? »

Avant qu'il ne réponde je me présentais, ainsi que mon lynx au pelage blanc gris.

« Lui c'est Kumi, un lynx. Quant à moi je suis Oyama du clan Dôbutsu, et genin de Kiri. Tu m'as l'air d'être un shinobi toi aussi... »

Je veux dire, un peu qu'il le paraissait. Sinon il n'aurait pas proposé de se battre au propriétaire de l'oiseau. D'ailleurs si nous pouvions nous en aller d'ici, je n'aimais pas me situer devant l'antre d'un homme qui avait voulu prendre la vie de Kumi-Neko. Et désolé pour son piaf...

« Désolé de t'avoir entraîné là dedans. Kumi fait parfois des siennes sans qu'on puisse l'en empêcher. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] EmptyMar 10 Jan 2017 - 1:34

Une vie pour une vie. La proposition du vieil homme face à cette situation était grotesque, inadmissible, révoltante, aux yeux du roux et de son lynx. De façon subtile et chacun à sa manière, les deux protagonistes exprimèrent leur mécontentement la seconde même où l’autochtone armé fit mention de cette simple possibilité. Il fallait tout de même reconnaître que ma proposition de résolution du problème, était tout à fait osée. L’homme qui se tenait devant moi pouvait très bien avoir reçu une formation de combat, avait de grandes chances de pratiquer des arts de combats et pire encore, il pouvait s’agir d’un ancien Shinobi retraité. De ce fait, j’aurai eu autant de chance de gagner que de perdre, si une confrontation physique éclatait entre nous. Toutefois, mon esprit avait déjà supprimé l’échec de ses registres, parce qu’il refusait d’admettre qu’il existait des chances que cet être me batte. Mon assurance n’était que pure arrogance et si je faisais abstraction de logique à un moment aussi crucial, c’était sans nuls doutes dû au fait que l’individu s’opposait complètement et farouchement à l’idéal que cherchait à transmettre mon clan. Il s’opposait à ma philosophie.

Comprenant le sérieux de mon implication dans le litige, il nous somma de disposer avant de retourner dans sa demeure et de claquer derrière lui la porte sous l’effet de la colère il fallait l’avouer. La tension qui régnait encore peu soudainement se dissipa et là, l’inconnu au lynx me demanda mon nom, cela biensur avant de se présenter. Il était respectueux, et c’était aussi, une valeur que je tenais à cœur. Oyama du clan Dôbutsu était son véritable nom et comme je l’avais supposé, il était également un Shinobi, Genin pour être plus exact. Je lui fis face, avant d’esquisser un rictus au coin des lèvres, répondant d’une certaine façon au sien.

- Rinkyu, du clan Kaguya. Je suis enchanté de vous connaître. Je suis également un Genin de Kiri pour votre gouverne, mais nouvel admis toutefois.

Mon clan était le sujet de discussion dans les regroupements humains, les sujets de rires dans les lieux d’amusement. Je savais très bien ce que la population de Kiri pensait de nous ainsi que de nos actions toutefois, je demeurais fier de ce nom parce qu’en dépit d’être prononcé dans les piètres endroits il était aussi reconnu comme l’un des clans les plus puissants du village et donc, les plus nobles. Pas besoin d’être un divin pour ressentir la rage que nous communiquait le vieil homme depuis sa demeure. Il était certainement en train de nous observer alors que nous présentions humblement en toute amitié. De ce fait, j’interrompis le Dôbutsu dans ses propos, demandant s’il voulait bien m’accompagner. En temps normal, je ne me comportais pas de la sorte, toutefois, c’était davantage pour sa sécurité que pour la mienne

- Ça vous dirait de m’accompagner à la pharmacie du coin ? Non pas que rester ici me dérange mais il faut reconnaître que je ne chéris pas l’idée selon laquelle le vieil homme au couteau ressurgisse de sa maison avec une nouvelle offre en guise de dédommagements pour la mort de son volatile.

Suite à cette proposition, je m’avançai d’un pas lent mais progressif vers le lieu qui m’était destiné. Ce ralentissement subit était certainement dans le but de prolonger un tant soit peu le trajet qui était soudainement devenu moins routinier.

-Alors comme ça votre Lynx attaque tous les oiseaux qu’il rencontre. Étant son compagnon, vous devez surement avoir le même tempérament, je me trompe ? Dis-je d’un ton blagueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Inuzuka Kuroba
Informations
Grade : Genin
Messages : 258
Rang : B

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] EmptyDim 29 Jan 2017 - 23:15

Alors comme ça j'avais à faire à un membre du clan Kaguya, dont le prénom se trouvait être Rinkyu. J'avais entendu dire que les gens portant ce nom étaient pour la plupart des guerriers nés. Souvent redoutables, ils excellaient dans le taijutsu et étaient de ce fait de parfaits adversaires. J'en avais entendu parlé parce que mon père avait déjà eu à en combattre un en combat singulier de son vivant. Et il avait finit par abandonner le combat tant l'adversaire était rapide et puissant. Fort heureusement, le lynx avait la capacité de pouvoir prendre la fuite rapidement, et semer son adversaire en usant de quelques tours de sensorialité.
Tout ça pour dire que je portais donc un intérêt à cette rencontre que je venais de faire. Comme quoi, le village ninja de kiri allait m'apporter beaucoup. Beaucoup plus que la vie sauvage et solitaire en pleine nature.
Le Kaguya, genin lui aussi, me coupa toutefois dans mes propos pour me proposer de l'accompagner à la pharmacie du coin. Il pensait comme moi que l'idée était mauvaise de rester ici devant la demeure du propriétaire de l'oiseau décédé. J'hochais la tête pour montrer mon accord et le suivais dans son pas lent et progressif. Après tout nous n'étions pas pressés et le temps s'offrait à nous de bon matin. On pouvait dire que nous possédions une bonne avance sur la journée comparé à ceux qui dormaient encore ou se levaient juste. Moi j'aimais bien cette idée.

" Ok on te suit, tu viens kumi ? "


Mon lynx tendit l'oreille alors qu'il était occupé à fixer on ne savait trop quoi comme une statue. Il avait compris le signal et se mettait en marche lui aussi. C'était toujours agréable de se promener comme ça avec lui. En parlant du loup... le Kaguya voulait parler de ça. Mon lynx attaquant les oiseaux qu'il rencontrait, je devais avoir un tempérament identique au sien parce que j'étais son maître. Non non non, je secouais la tête plusieurs fois en signe de négation.

" Haha non, je ne vais pas attaquer tout ce qui bouge. Et Kumi non plus d'ailleurs. Il a juste l'habitude de jouer en chassant quelques mulots ou rats pendant que je cours le matin. Là il y avait cet oiseau... il a juste eu les yeux plus gros que le ventre et a voulu retrouver son instinct animal quelques instants en tuant ce volatile. "

Je le comprenais comme mille.

" Pour ma part je sais me tenir. Même si... tu as raison, je possède pour certaines choses les mêmes qualités qu'un félin. Mon clan est basé sur le lien et la ressemblance avec une race animale. C'est donc sur ça que se repose mes capacités et ma particularité en tant que shinobi. Je pense qu'il n'y en a pas d'autres ici à Kiri actuellement. "

La conversation se poursuivait comme ça, et la pharmacie était enfin là. Comme quoi le temps passait plus vite quand on parlait à quelqu'un en marchant. Je disais cela, mais personnellement je me sociabilisais juste en accompagnant le Kaguya. Car je n'avais pas d'impératif à aller dans une pharmacie de bon matin.

" Je t'attends ici. " fis-je.

Le temps qu'il aille faire sa course, Kumi eut le temps de pisser contre un mur.

" Et dis-moi, un combat amical te tenterait-il par hasard ? J'aimerais me mesurer à un kaguya pour vérifier certaines choses. Si tu veux savoir pourquoi y a pas de soucis. Et si tu acceptes on a juste à trouver un terrain d'entrainement libre une fois que tu auras ramené tes courses. "

Je fis un effort pour sourire légèrement. Moi qui paraissait souvent si calme et peu expressif tant j'étais observateur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] EmptyMar 31 Jan 2017 - 7:06

Pour la proposition de changer de position afin de s’en aller à la pharmacie, il n’y vit aucun inconvénient bien heureusement. Demeurer statique en un même point me donnait des fourmis dans les jambes parce que contrairement aux apparences, j’aimais bouger mes muscles, les faire continuellement travailler même si pour la plupart du temps, je m’en abstenais grandement pour la simple raison que j’étais un membre encore jeune du clan. Être Kaguya était un privilège que je comptais porter continuellement, autant dans mon comportement que dans ma façon de réfléchir. Aucune faille n’était admissible.

Ma dernière question fut bien reçue par ce jeune homme plus solide qu’il en donnait l’air. Il m’expliqua même que ce n’était pour le félin qu’une habitude de s’en prendre aux choses de petites tailles. Malgré l’étrangeté de la situation, elle n’en demeura pas moins drôle, du point de vu des êtres puissants bien évidemment. Malgré l’étrangeté de la situation, elle n’en demeura pas moins drôle, du point de vu des êtres puissants bien évidemment.

Ce dernier me parla également de la particularité de son clan, le clan Dôbutsu. En dépit du fait que je n’étais pas de ceux qui connaissaient grand-chose sur les divers clans de Kiri, j’avais tout de même eu vent de l’existence d’un clan qui vivait avec des animaux au sein même du village. Il s’agissait du clan du roux. Étant donc un membre de ce clan, clan d’une particularité non négligeable au sein du village, Oyama jouissait de quelques propriétés animales dignes de ceux de leur famille. Certainement déjà une robustesse face aux diverses attaques, ce qui aurait expliqué par la même occasion pourquoi lors de la collision avec un Kaguya qui pouvait être comparable à un roc, il n’était pas tombé. De plus, il avait également l’agilité de l’animal qui l’accompagnait, ce qui devait par la même occasion lui conférer une vitesse bien particulière. Il fallait le reconnaître, j’étais tombé sur un sacré individu.

- Donc, nous pouvons dire que ce n’était que l’instinct animal qui a causé la mort de l’oiseau. Intéressant. Mais quand vous dîtes qu’il a voulu retrouver son instinct, est-ce à dire qu’il n’est pas libre de ses mouvements dans le village ?
Je ne connais pas beaucoup de clans qui utilisent cette particularité je dois le reconnaître. En matière animale, vous êtes certainement le seul clan qui dispose d’une telle proximité.


Arrivé à en face de la pharmacie, le jeune individu décida de rester dehors, pour que je puisse aller faire mes achats. Une rencontre, une commande dite ‘’habituelle’’, des échanges monétaires et médicinaux ainsi que des aurevoirs en bonnes et dues formes terminèrent ma visite au sein de la pharmacie du centre-ville. À mon retour, Oyama me proposa un petit entrainement, et je considérais cela comme une demande de combat amical. Peut être aurait-ce été la même chose, peut-être. Le clan Kaguya avait la réputation d’être un clan puissant, c’était bien vrai et c’était d’ailleurs ce qui poussa le Dôbutsu à me proposer cela. L’appel de la violence n’était pas une chose que je savais refuser. C’était encore là un de mes nombreux points faibles, de mes nombreux démons qu’il me fallait dompter. Un sourire se dessina alors sur mon visage, après quoi, je me mis à parler.

- Ça serait avec grand plaisir. Autant mieux chercher un bon terrain d’entraînement. Vous affronter m’a également traversé l’esprit le moment même où nous nous sommes rentrés dedans. Vous semblez bien robuste et c’est très plaisant

Chercher un terrain d’entraînement était-ce qui aurait été idéal à la situation. Fort heureusement, j’en connaissais un pas très loin de là. Pour y accéder à la marche, le chemin aurait été long. C’était là une occasion propice d’évaluer la mobilité du maître de Lynx.

-Maintenant que vous en parlez, je me rappelle de l’existence d’un terrain d’entraînement pas très loin d’ici. Nous pourrons aisément y aller à la marche mais ça nous prendrait beaucoup trop de temps, même si nous n’en manquons pas. En plus, j’ai bien envie de voir à quel point votre rapidité surpasse la mienne. Suivez-moi… enfin, si vous le pouvez.

Sans crier halte, je fis un grand bond arrière avant de me mettre à courir dans la ruelle et même de monter sur des toits rapidement. Les voies principales nous ralentiraient et même les chances de heurter des personnes étaient bien présentes. Allait-il me suivre ? La réponse était entre ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Inuzuka Kuroba
Informations
Grade : Genin
Messages : 258
Rang : B

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] EmptySam 11 Fév 2017 - 23:10


Peu avant ma proposition pour un combat avec lui, le Kaguya avait fait remarqué que mon clan était sans doute le seul jouissant d’une telle proximité avec des animaux. Dans Kiri, assurément. Dans le Yuukan, nous n’étions pas non plus à plaindre et les Dôbutsu étaient inégalables, sans parler du clan Inuzuka qui était identique mais uniquement avec des chiens et des loups. J’avais connaissance de leur existence.

« Je te le fais pas dire ! En plus, chaque Dôbutsu, ou famille Dôbutsu, possède un lien avec un animal qui lui est propre. Imagine les possibilités. En matière animale sinon, il y a aussi le clan Inuzuka de Konoha qui est identique au mien, mais avec des chiens et des loups. Puis les Gekei, eux, sont des hommes et des femmes qui se transforment en un animal en particulier. »

Les dôbutsu pouvaient eux aussi user de transformation en mettant en place une fusion bien particulière avec leur animal dans divers jutsus. Pour ma part je n’y arrivais pas encore mais ça ne serait tarder avec de l’entraînement régulier, pour le moment j’avais juste vu mes parents le faire par le passé.

À son retour de la pharmacie et après ma question pour un combat amical, le Kaguya donnait sa réponse assez rapidement. Il était partant et acceptait avec grand plaisir. Je lui semblais robuste et m’affronter lui avait aussi traversé l’esprit un moment. Je l’avisais alors avec un léger sourire car je trouvais cette réciprocité amusante.
D’autant qu’en Dôbutsu affilié à des félin, je voulais le combattre dans l’optique de m’amuser et de jouer un peu, en plus des autres raisons qu’étaient la curiosité et le défi.

« Très bien alors, cherchons un endroit. » Dis-je de manière enjouée.

Le brun ajoutait se rappeler d’un bon terrain d’entraînement, parfait pour ce que nous voulions y faire. J’acquiesçais de cette nouvelle. Qu’ attentions nous ? C’est d’ailleurs ce qu’il pensait aussi et il souhaitait jouer au plus rapide pour voir si je parvenais à le suivre. Il s’était déjà envolé.

« Hein ? » m’étonnais-je. « Tu as choppé son odeur hein Kumi ? Suivons-le ! »

Le lynx me répondait que oui dans son propre langage et il s’élançait déjà, suivit de près par moi-même. Si nous avions encore Rinkyu en vue, il était confortable de pouvoir le tracer avec son odeur. La course nous mena sur les toits du village, nous les sautions pour en atteindre d’autre quand c’était nécessaire, et cela jusqu’à ce que nous arrivâmes finalement à un endroit un peu plus à l’écart où l’on pouvait trouver quelques terrains d’entraînements dédiés aux shinobis. Le Kaguya alla jusqu’à l’un d’entre eux et j’atterrissais avec Kumi quelques secondes après lui.

« Sympathique la course. » dis-je avec sympathie. « Alors c’est ici ? »

J’observais les lieux qui étaient certainement bien connus de Rinkyu. Était-il un habitué de ce genre d’endroits ? Certainement… J’avouais pour ma part préféré les endroits un peu plus sauvages en dehors du village, les lieux un peu touffus et plein de végétation pour y travailler ma sensorialité.

« Bien, il faut y aller. On arrête quand l’un de nous ne peut plus se battre ? On évite les coups létaux bien sûr ! »

Se faisant je m’éloignais d’un saut en arrière et Kumi me rejoignait en trottant à vive allure.
Maintenant face à mon adversaire Kaguya un peu plus loin, je l’avisais du regard pour capter le signal de départ de notre affrontement. Une fois lancé, je sortais rapidement un kunaï de ma poche que j’électrifiais en utilisant mon Raïton et lançais dans sa direction au niveau de son bassin.
Cela étant fait, Kumi et moi devenions invisibles en usant chacun d’une technique de camouflage physique et visuel. Si notre adversaire devait se demander où nous étions, j’étais en train de m’élancer sur la droite, Kumi sur la gauche, mais nous n’attaquions pas, il s’agissait juste de déplacements pour préparer la suite.

Techniques :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] EmptyDim 5 Mar 2017 - 17:18

La course avait démarré et pas un seul instant je n’ai ralenti le mouvement. En réalité, je n’avais aucun doute sur la capacité qu’avait le Dobutsu à me suivre ainsi qu’à me rattraper. Ce n’était toutefois pas pour autant que j’allais léser sur les moyens. Bien que mon quartier fût à l’exact opposé du lieu où je me rendais, j’avais pour habitude d’y aller de m’y entraîner. Je méditais également ou bien même encore essayait de perfectionner mes techniques ninjas. Mon objectif étant bientôt de devenir irréprochable en matière de combat, une légende vivante. Le clan avait besoin de compter dans ses rangs une personne forte et compétente. Et pour leur faire honneur, un entraînement intensif devait être mené la plupart du temps.

Vaste étendue plate de terre solide, c’était un bâtiment en ruine qui avait été totalement rasé. Même s l’on trouvait encore ci et là quelques rochers ayant survécu au nettoyage, c’était un terrain bien vide situé à l’arrière d’un bâtiment bien grand. Aussi grand que la moitié d’un terrain d’un terrain de foot, ce terrain était l’emplacement parfait pour une confrontation amicale, à l’abri des regards. Certaines herbes parvenaient à perforer la base solide du sol, pour se montrer au grand jour, témoignant de toute la négligence dont ce lieu pouvait être victime. Mais maintenant, nous étions. Cette terre oubliée accueillait deux Shinobis, plutôt trois, si le sphinx comptait pour un ninja lui aussi.

Partant sur une bonne base, mon actuel adversaire recommanda de ne pas effectuer des attaques létales, une proposition qui m’enchanta également, même si pour tout avouer, plus le combat était dangereux plus cela était plaisant. Fermant un moment les yeux en souriant, je m’empressai d’aller déposer le paquet de médicaments à une vingtaine de mètres du milieu de l’endroit où nous étions, avant d’y revenir. Et avec un sourire malicieux, je relevai ma tête pour observer le duo

-Pas de soucis, proposition acceptée. Nous éviterons les attaques létales…

Suite à un bond arrière, son regard croisa le mien et quand le moment crucial démarra, l’ennemi dégaina un kunai pendant ce temps, toujours immobile, j’observai. Imbibant la lame d’un Chakra Raiton, il jeta l’ustensile dans ma direction. Biensur, l’attaque était rapide, mais je pouvais encore la contrer. D’un mouvement rapide et précis de la main gauche, je fis un balayage latéral dans le vent et une pointe osseuse jaillit de mon bras la seconde même, pour contrer le Kunai qui venait dans ma direction. Cette sorte de tige pointue faite complètement d’os était reliée à l’os de mon avant-bras. Je brisai l’os qui le reliait à celui de mon corps avant de tenir maintenant cette arme en main. Elle avait un gros problème. Sa résistance était beaucoup trop faible pour tenir longtemps dans les confrontations mais ce n’était pas réellement un souci.

Par la suite, remarquant que les deux adversaires avaient soudainement disparu, je me mis en garde, recouvrant ma peau d’une légère couche d'épines osseuses pour me protéger de toute forme de dégâts. Si réellement le plan était de m’attaquer par surprise, j’étais désormais paré à un assaut de la sorte. Le combat avait démarré et plutôt bien à ce qu’il semblait se dérouler, même comme je n’avais pas l’avantage sur le moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Inuzuka Kuroba
Informations
Grade : Genin
Messages : 258
Rang : B

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] EmptyMar 14 Mar 2017 - 19:23

Rinkyu avait donné son accord pour éviter les attaques létales, ce qui semblait normal dans un affrontement amical entre deux membres d'un même village. Nous étions dans le même camps et portions le même bandeau. Néanmoins nous savions tous les deux que chaque coup pouvait blesser l'autre, il ne s'agissait pas de se battre avec des bâtons en mousse comme les enfants... Sinon il aurait mieux valu retourner à l'école. Enfin j'imaginais que l'utilisation de fausses armes pour les jeunes pousses était monnaie courante, mais je n'avais jamais été à l'académie ninja... Moi j'avais appris ce que je savais par mes parents et par ce qu'offrait la nature.

Tous deux camouflés et invisibles, Kumi et moi tournions autour de notre adversaire. Ce dernier avait renvoyé le kunaï électrique que je lui avais lancé d'un simple revers de la main avec une épée d'os qu'il avait fait apparaître. Les Kaguya étaient vraiment bons dans l'utilisation de leur corps, utiliser leurs os... chose que je trouvais tout de même étrange. L'idée de faire sortir un os par ma main me donnait des frissons.
Ayant assurément de la suite dans les idées, Rinkyu recouvrait son corps de pieux osseux. Il était maintenant protégé par cette armure qui lui était propre, tandis que nous aurions voulu l'attaquer au corps à corps pour la suite des hostilités. En faites on était sacrément dans le pétrin avec cette capacité physique qu'il avait. Le combat commençait à peine, j'avais déjà une belle illustration des compétences au corps à corps des membres du clan Kaguya. Là, je comprenais pourquoi mon défunt père avait perdu un combat contre l'un d'eux de son vivant.

Rien ne servait en effet de l'attaquer de front si c'était pour que l'on s'empale sur ses pics osseux qui le protégeaient. On pourrait bien sûr le blesser nous aussi, mais le prix n'en valait pas la peine. Aussi, quand toujours invisibles Kumi et moi nous croisions, on se mit d'accord d'un simple code par le toucher entre nous pour une approche différente de notre adversaire.
Mon lynx fonçait donc sur la gauche de Rinkyu et resta à distance pour lui envoyer quelques jets de sa pisse dans le visage. Technique de marquage, et de déstabilisation qui plus est, j'enchaînais par la suite. J'allais au contraire du côté gauche, et à distance moi aussi, je lançais à la suite deux kunaï électrifiés vers les jambes de ma cible. Un pour chaque jambe. C'était peu, mais avec cet enchaînement tout mignon de notre part, il serait bien forcé de bouger et d'en oublier sa protection osseuse non ? Dans tous les cas il fallait tester pour savoir. Alors nous testions .

Maintenant que notre camouflage se terminait, inutile de le prolonger pour le moment, j'apparaissais à nouveau face au Kaguya. Tandis que Kumi réapparaissait derrière.

" T'es pas évident à atteindre hein... mais j'aime assez les défis. "
soufflais-je.



HRP TECHNIQUE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] EmptyMer 15 Mar 2017 - 16:05

Le combat avait démarré il y avait encore peu de temps. Cela ne faisait même pas encore cinq minutes et mon armure était, d'ores et déjà, activée, prête à parer les attaques les plus violentes de mon opposant. Malheureusement pour moi, les adversaires – oui parce qu’ils étaient au nombre de deux – avaient disparu ne laissant plus qu’un stade désert et bien calme. Je ne voyais aucun d’entre les deux, ni le lynx, ni le roux. À tous les coups, ils avaient très certainement effectués un Jutsu de camouflage, assez puissants pour qu’ils puissent complètement ou bien grandement échappés à ma capacité de perception. Forcé de reconnaître que ce Jutsu était agaçant, je me mis sur mes gardes observant chaque montée de poussière, chaque marque de pas et chaque mouvement de l’air. Tous ces éléments étaient encore flous, même une fois qu’ils étaient combinés. De ce fait, j’étais toujours aussi vulnérable sans moyen de contre-attaque.

Ayant pour seule protection ma couverture osseuse et pour seule arme mon pieu osseux, je ne pouvais pas me venter d’avoir un avantage quelconque sur la situation. Mais une chose pouvait être certaine : bien qu’il soit invisible, rester dans cet état devait être pour lui une chose réellement couteuse en chakra. Il n’allait pas être en mesure de se maintenir longtemps cet état. Et la seconde même où il allait se montrer, j’allais l’attaquer. Attendant avec impatience la moindre action de mes ennemis, je soulevai légèrement mes deux bras au niveau de ma tête, y mettant mon visage en position sécuritaire, comme un boxeur, qui cherchait à se mettre en garde. Les offensives pouvaient venir de tous les côtés et de ce fait, je n’avais pas droit à l’erreur, absolument pas.

Le son de la lame déchirant l’air parvint à mes oreilles et instinctivement, je vis venir dans ma direction deux Kunais électriques. Parallèlement mais aussi inversement à ces deux lames, un bruit désagréable d’un jet aqueux parvint à mes oreilles m’alertant de la double offensive. Et là, c’était le lynx qui cherchait à me couvrir de ses urines crasseuses. Quelle piètre façon d’agir. Peut-être était-ce une manœuvre qui avait une finalité particulière, je n’avais pour le moment aucune certitude. Quoi qu’il en soit, dans un premier temps je lançai mon épée d’os contre le jet aquatique, déviant par la même occasion la trajectoire de cette attaque dans une nouvelle position qui n’était pas la mienne. Bien que cette manœuvre m’ait valu l’encaissement des attaques au niveau des pieds, je ne craignis rien car mon armure me protégea. Cette dernière laissa se dessiner sur sa surface quelques fissures, montrant par là qu’elle n’allait pas tenir bien longtemps, mais cela ne m’inquiétait pas car le Dôbutsu était redevenu visible. Une erreur qu’il allait supporter longtemps encore.

-Je vois… tes capacités sont intéressantes. Il me faudrait résoudre cette faiblesse

Je me jetai sur l’humain, profitant de la présente proximité entre nous pour lui asséner un coup de pied latéral, au niveau de la hanche. Malheureusement pour lui, ce coup n’avait rien d’ordinaire car au tout dernier moment, après avoir leurré le peu de dangerosité de l’attaque, une pointe osseuse jaillit de mon membre inférieur, déchirant l’air dans l’intention de blesser l’associé du lynx. De nombreuses choses pouvaient encore se produire et de ce fait, je restai toujours sur mes gardes en cas de soucis particuliers. Je n’allais pas me laisser vaincre, même si ce n’était qu’un simple entraînement.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Mauvaise proie pour commencer. [PV Rinkyu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-