N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Hageshii Nami
Informations
Grade : Genin
Messages : 67
Rang : C

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyDim 12 Mar 2017 - 18:05

Quelques jours auparavant, Nami s’était rendue au bureau des missions. Fraîchement diplômée, elle souhaitait tout de suite se mettre au service du village. Etant du genre discret, elle ne s’était pas fait beaucoup d’amis à l’académie, c’est pourquoi, lors de sa demande, elle précisa qu’elle souhaitait une mission en coopération. Elle est discrète mais pas associable. Elle est consciente de l’intérêt du travail en groupe et de ces bienfaits.
Le temps que l’Administration accède à sa demande, elle rentra chez elle, sur les quais de Kiri. En effet, elle habitait dans un vieux bateau qui mouillait près du chantier naval. L’eau est son élément, elle aime entendre les vagues s’écouler le long de la coque.
Soudain, elle entendit quelqu’un cogner. Elle remonta des cales et vit non pas un homme mais un pigeon voyageur du village, posé sur la proue et y donner des coups de bec. Elle s’approcha lentement pour ne pas effrayer la bête et prit délicatement le parchemin accroché à sa patte. Une fois en sa possession, l’oiseau s’envola. Elle le déroula et lu la note :

Ordre de mission:
 

Lors de la lecture, elle fronça les sourcilles.

« Je vais devoir protéger des soutiens de l’Empire … A quoi jouent-t-ils ? »

Puis cet étonnement s’estompa, elle comprit :

« Si nous faisons correctement notre travail, ces nobles pourraient non seulement conclure des affaires avec les fortunes du continent, mais aussi être reconnaissant envers nous, Kirijins… Cela apportera du travail aux citoyens de Mizu et de la renommée à Kiri, sans qui, ces accords n’auraient pas été possible. »


Elle redescendit dans ses appartements et s’apprêta. Etant issue de la bourgeoisie de Taki, Nami était au fait de ses codes. Elle briqua son diadème et le coiffa. Elle boutonna sa cape et enfila la capuche, puis se mit en route pour le centre-ville de Kiri, là où devait se dérouler la soirée.
La voilà adossée contre un mur, à côté de la porte des coulisses, attendant son équipier et le responsable de la sécurité pour être briefée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyDim 12 Mar 2017 - 20:26

Cette nuit encore, les choses ont été beaucoup plus compliquées que prévues. Mon père par de nombreuses fois s’écria de douleur dans sa chambre et c’est avec de l’eau tiède ainsi qu’un bout de tissu humide que je massai ses articulations, motifs principaux de ses souffrances répétées. Contre toute attente, ses antidouleurs que j’avais réussi à me procurer étaient finis et de ce fait, plus rien ne pouvait faire oublier à mon géniteur qu’il était ressortissant de la lignée des Kaguyas. La maladie qui frappait notre clan était sans pitié. Avant d’ôter la vie à ceux qui en étaient atteints, elle faisait souffrir lentement et sûrement les personnes ayant atteint un certain âge.

C’était ce qui se passait avec mon père depuis quelques années à présent. La nuit, j’ai dû veiller sur lui depuis son chevet, pour atténuer ce mal qui le rongeait. Toutes les pharmacies étant fermées à des heures aussi tardives, j’étais incapable de lui prodiguer quoi que ce soit, qui aurait pu lui assurer une nuit paisible. Pour combler cette incapacité, j’utilisai mes mains pour le soulager et ça fonctionnait, pour un certain laps de temps. Une fois que cette durée écoulée, c’était de nouveaux des cris qui résonnèrent dans la pièce sombre qu’était la chambre parentale. C’était ça, la vie du noble Kaguya que j’étais. Continuellement dans l’inquiétude et le doute, ne sachant jamais ce qui allait arriver.

Par la suite, après de longues heures, il finit par s’endormir quelque temps. Fort heureusement, cela me permit de me reposer trois heures avant que le soleil ne montre ses premières lueurs. Une fois levé, je profitai de l’état de mon père pour aller lui acheter des antidouleurs avec l’argent que j’avais su amasser entre les petits boulots. Un problème de réglé désormais. Je pouvais enfin aller regagner mon lit. Je me dirigeai à peine vers ma chambre que j’entendis quelqu’un frapper à la porte. De qui pouvait-il bien s’agir ? Ma direction changea et ce fut finalement vers la porte de ma demeure que je dirigeai. Après l’avoir ouverte, je ne vis rien, aucune personne. Il n’y avait qu’une lettre posé au seuil de la porte.

-Ah… À en juger par le type de l’enveloppe, il s’agit certainement d’une mission. Voyons cela de plus prêt

Après avoir pris la lettre, je l’ouvris, la lu et par la suite j’allai m’habiller. Dans un premier temps, je portai mon débardeur noir ainsi que mon pantalon bleu en tissu fin. Le pantalon était rattaché à ma taille par une ficelle noire qui pouvait me permettre de me déplacer aisément. Les sandales ninja accueillirent mes pieds également et je clôturai le tout en revêtant mon torse avec la veste de mon Kimono bleu que j’attachai légèrement au niveau de la taille à l’aide d’une autre ceinture de coton.

Une fois cela fait, la touche finale fut mon bandeau que j’accrochai à mon bras droit qui était parfaitement visible. Laissant les médicaments à la portée de mon père, je m’en allai au point de rendez-vous, le lieu où la cérémonie devait avoir lieu. Il était dit dans la lettre que je devais avoir un coéquipier mais la seule personne que j’avais en vue n’était autre qu’une jeune femme qui semblait ne pas être du coin. Le visage marbre ne témoignant d’aucune forme d’émotion, je m’avançai près d’elle

-Salutations. Êtes-vous la personne avec qui je vais devoir mener à bien cette mission ?

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hageshii Nami
Informations
Grade : Genin
Messages : 67
Rang : C

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyLun 13 Mar 2017 - 15:27

Appuyée contre le mur, Nami attendait patiemment son premier coéquipier. Toutes les petites mains qui avaient organisé l’évènement s’affairaient en coulisses. Un balai incessant de serveurs, fleuristes ou encore de traiteurs qui s’agitaient pour apporter la touche finale à cette vente aux enchères. Les invités, des nobles nationaux et internationaux avaient l’habitude d’être reçus dans les plus beaux palaces, il fallait leurs en mettre plein la vue. Tout le monde ici était conscient de l’importance de l’évènement. Il ne s’agissait pas seulement d’une vente aux enchères, mais bien d’un rendez-vous commercial international. De ce dernier pouvait dépendre énormément, Mizu se relève doucement et a besoin d’exporter une partie de ses ressources naturelles pour renflouer les caisses de l’Etat. Quant à Kiri, le village devait réaffirmer son autorité, c’est pourquoi, certains de ses shinobis avaient été missionné pour assurer la sécurité de la soirée.
Nami voyait défilé un flux continu de personnes sans y prêter réelle attention, quand l’une d’elle s’arrêta et l’interloqua :

-Salutations. Êtes-vous la personne avec qui je vais devoir mener à bien cette mission ?


Elle leva les yeux vers le visage de l’inconnu et avec son air neutre, elle répondit :

« J’ai reçu un ordre de mission à réaliser en équipe. Je suppose que toi aussi. Je me prénomme Hageshii Nami, kunoichi de Kiri. Cette mission est ma première tout comme toi qui est mon premier coéquipier. Je suis ravi de te rencontrer. »

A peine eurent-ils le temps de se présenter que le chef de la sécurité du palace se ramena. Il était stressé. Il connaissait le sort réservé aux incapables à Kiri. Ce n’est pas pour rien qu’on surnommait le village : la brume sanglante… Il parlait un peu fort, certainement ce brouhaha mais aussi l’émotion.
Avant de commencer le briefing, il nous remit à chacun un talkie-walkie avec oreillette afin que nous puissions directement communiquer avec lui et ce à distance. Ainsi, au moindre incident, nous pourrions nous rendre rapidement sur les lieux et intervenir.

« 1, 2 ! 1, 2 ! TEST !!! »

Il gueula dans l’oreillette pour vérifier que tout fonctionnait correctement. Nami hocha la tête sur le côté comme pour esquiver cette agression auditive.

« Pas d’inquiétude, nous vous recevons. Présentez-nous plutôt les lieux, les différents accès ainsi que les dossiers de chaque nobles présents, avec notamment les photos de leurs ennemis potentiels. Leurs gardes rapprochés ont dû vous fournir tout cela ? »

L’agent en chef tendit à chacun des genins un dossier avec à l’intérieur une page descriptives par clients. Tous semblaient corrects sauf un. Il était originaire de Nami no kuni, le pays des Vagues. Trois grosses croix rouges marquaient sa page, elles signifiaient le fait qu’il était la cible de menaces de la part d’un groupuscule local. En effet, ce riche client contrôlait le transport maritime de cet archipel composait de nombreuses îles, tout comme Mizu. Des ponts liés déjà certaines îles entre elles, mais un projet pharaonique menaçait son business maritime. Il graissa quelques politiciens et le projet fut mis à l’arrêt pour vice de procédure administrative. C’est alors que cette poche de résistants vit le jour et qu’elle jura de le lui faire payer. Elle était composée d’anciens salariés de l’entreprise de construction, spécialement embauchés pour ce projet.

Le dossier en mains, il fit visiter les lieux aux deux kirijins.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyMar 14 Mar 2017 - 2:43

Ambiance

Finalement, j’avais bel et bien vu juste. Il s’agissait ni plus ni moins que de ma coéquipière, celle avec qui j’allais devoir protéger les nobles qui chercheraient de toute évidence à maintenir Kiri sous leur coupe. Cette dernière se présenta sous le nom d’Hageshii Nami, et par les joyaux qu’elle portait sur elle, il était difficile de déterminer si véritablement il s’agissait d’une Shinobi ou bien d’une sorte de noble. Quoi qu’il en soit, je fis abstraction de ces détails superflus et à mon tour, je me présentai à elle

-Kaguya Rinkyu est mon nom. Je ne certifie pas qu’il s’agisse de ma première mission, toutefois, je suis tout aussi novice que vous.

Sans même qu’on ait eu le temps d’échanger d’avantage, une personne assez costaude vint à notre encontre. Et à l’écouter, il s’agissait du chef de la sécurité, chargé de faire tout ce qui est en son pouvoir pour que l’évènement en plus de se dérouler dans de bonnes conditions, se déroule également dans une parfaite sécurité. Les lourdes gouttes de sueur qui perlaient son visage témoignaient grandement de toute la crainte qu’il pouvait ressentir quant à la responsabilité qui pesait sur ses épaules.

C’était même à se demander finalement, qui devait être à tout prix protégé. Quoi qu’il en soit, le responsable des lieux dans le domaine qui nous incombait, nous passa deux talkie-walkies ainsi même que des micros pour continuellement être en communication. La mission promettait réellement d’être importante et de ce fait, l’erreur n’était même pas admissible. Ça au moins, je l’avais bien compris.

L’Hageshii ne se fit pas prier et demanda un maximum d’informations sur les locaux, les clients ainsi que leurs potentielles menaces. En effet il était malin de chercher à connaître l’ennemi afin de pouvoir mettre en place une meilleure manœuvre pour l’arrêter. À ma grande surprise, deux dossiers nous ont été donnés et à l’intérieur du mien, Namaki Dosu, ressortissant de Nami no Kuni avait un grand nombre d’ennemis contrairement à tout le reste. Une lecture rapide de son dossier me fit savoir que c’était des anciens employés qui cherchaient à avoir sa tête. Moi-même qui avait l’habitude de travailler à mi-temps, je pouvais parfaitement comprendre les motivations de ces personnes. Néanmoins, parce qu’elles seraient certainement venues perturber l’ordre de notre merveilleux village, j’allais les tuer sans hésitation si besoin était. La cible principale étant donné, nous savions désormais sur qui il fallait mettre le plus d’accent.

-Allez, venez… nous avons peu de temps, bientôt les premiers invités commenceront à affluer dans le bâtiment.

Nous étions encore à la porte, mais la visite allait s’effectuer au fur et à mesure que nous allions avancer

-Avant tout, sachez qu’il y a plusieurs entrées permettant l’accès à la grande pièce où se déroulera la vente. La principale et la plus large qui sera certainement la plus gardée, et dix autres entrées périphériques autour du bâtiment qui sont beaucoup plus étroites. Pour des raisons de sécurité, ces entrées ne sont dévoilées à personne d’autre qu’aux responsables de la sécurité et des clients concernés. Contrairement à celle-ci, les autres voies mènent directement à la salle d’audition, là où se déroulera la vente. Mais nous allons y arriver.

Par la suite, nous longeâmes le grand couloir qui était en face de nous, avant d’arriver sur un premier croisement qui donnait sur deux petits couloirs à gauche et à droite, ainsi que la suite de la voie plus large qui se prolongeait tout droit. Maintenant le grand gaillard nous présenta d’un geste de la main chacun des couloirs

-C’est ici que la complexité du bâtiment se fait ressentir en premier. Sur chacun de ces deux couloirs, il y a exactement quatre pièces. Sur la gauche, la première est celle destinée aux toilettes pour hommes, la deuxième pour les toilettes pour femme. La troisième elle est la salle d’œuvres d’art, là où ne sont disposées que les répliques de grandes peintures. C’est donc le lieu parfait pour les personnes qui n’aiment pas la foule et préfère les lieux silencieux. La dernière quant à elle sera la salle pour les réjouissances. Entre chaque vague de ventes, les personnes qui auront envie d’un repas ou bien de se dégourdir les jambes pourront aller bavasser dans celle-là. Après la pièce principale, elle est la plus grande salle du bâtiment.

Par opposition, l’autre couloir est destiné aux employés. À la première porte vous avez le lieu où l’on réceptionne les colis et autres entrées en nature ou en espèce. La deuxième est le lieu où se situent les cuisines, le troisième le lieu de repos des employés et par la même occasion l’endroit où ils sont conduits en cas de malaise. La quatrième elle conduit directement au sous-sol, un accès privé qui n’est pas autorisé à tous les employés.


-Vous disposez d’un sous-sol dans cet endroit ?

-Bien évidemment. Vous comprendrez pourquoi par la suite. Suivez-moi, nous arrivons à la fin de notre visite.

Par la suite, nous arrivâmes au seuil d’une grande porte. Après avoir utilisé ses clefs, il ouvrit cette dernière et nous fit entrer à l’intérieur. On pouvait dire qu’il prenait son travail réellement au sérieux. Quoi qu’il en soit, une fois que nous sommes entrées, c’est une vaste pièce descendante que nous avions trouvée. La pente était très légère, mais elle permettait à la personne située à la dernière rangée, de voir ce qu’il se passait sur le podium au fond en bas. Une seule rangée au sol était visible mi-circulairement disposée autour de l’estrade. Cette rangée contenait près de six cent places assises.

Deux séries d’escaliers, situés dans des sens opposés mais rattachés au mur de la porte d’entrée, menaient à un étage supérieur. Il y avait là-haut, deux ailes parallèlement disposés par rapport au centre de la pièce, sur lesquels étaient disposées des chaises plus prestigieuses que celles qui étaient en dessous. Les explications suivirent ce que nous observions bien rapidement

-Bon, c’est ici que se déroulera la vente. Le podium plus bas est lié à une pièce derrière où est gardé tout ce qu’il y a à vendre. Et pour y accéder, ce n’est que par le sous-sol. Raison pour laquelle peu de personnes y ont accès. Comme vous l’aurez remarqué, la salle est divisée en deux parties. La partie basse réservée pour les clients les moins importants et les parties situées sur les ailes, au-dessus.

Je vous ai parlé des différentes entrées qui menaient à la salle principale n’est-ce pas ? En réalité, ces portes mènent aux étages supérieurs. Sur ces voies, ce sont les gardes personnelles des grands dignitaires qui s’occupent de la protection. Vous les assisterez aussi, mais vraiment très faiblement. Le gros du travail se fera ici en bas.

Je pense qu’on a fait la ronde du bâtiment et qu’aucun détail n’a été oublié. Ah aussi, la personne la plus menacée sera assise dans les sièges supérieurs, en première ligne sur l’aile gauche. Le travail sera énorme. Vous ne devez donc pas baisser la garde un seul instant.


Les choses étaient claires maintenant. C’était une très grande demeure que nous allions devoir surveiller. Malheureusement, deux seuls Genins n’auraient pas pu se charger d’une si large zone, séparée par autant de portes, sachant encore que l’on pouvait attaquer de tous les côtés.

-Combien de personnes nous aiderons dans notre tâche ?

-Vingt-cinq personnes seront situées dans les bâtiments et le double à l’extérieur. On tient énormément de vies ici, et pas les moindres. De ce fait, une erreur et nous sommes tous condamnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hageshii Nami
Informations
Grade : Genin
Messages : 67
Rang : C

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyMar 14 Mar 2017 - 22:15

Les genins suivaient l’agent. Il leurs présenta les lieux et ses spécificités. Si ce palace ne possédait qu’une entrée, tout aurait été beaucoup plus simple. Malheureusement, en plus de l’accès principal, il y en avait dix autres, de quoi donner du fil à retordre à nos héros.
Nami s’approcha du parvis de l’établissement. Il surplombait la rue de quelques marches. Un point de surveillance idéal.

« L’un de nous deux se postera là. En hauteur, nous pourrons surveiller le point d’entrée principal. Les invités s’amasseront au bord des marches puis passeront un premier point de contrôle. Une fois en haut, sur le parvis, ils en subiront un second avec une fouille des sacs. Celui qui surveillera le déroulement des opérations devra être attentif à tout comportement anormal. A la moindre suspicion, l’individu sera écarté et interrogé dans la salle du personnel. Nous n’avons pas le droit à l’erreur. »

*Pour une première mission, les enjeux sont de tailles. Et cette éventuelle menace n’arrange rien. Rinkyu et moi devrons donner le meilleur de nous-mêmes !*


Puis le chef de la sécurité continua la visite et les fient entrer dans la pièce où la vente allait se dérouler. Une énorme salle avec de nombreux sièges, disposés sur deux étages, l’étage supérieure, dédié aux nobles les plus riches. Il y avait deux moyens d’accéder à ce niveau, les deux escaliers qui reliaient les niveaux inférieur et supérieur ou alors les dix points d’accès extérieurs. Ces derniers seront surveillés par la garde personnelle des différents invités.

« A nouveau, l’un de nous se placera en haut des escaliers. Ainsi, il aura vu sur l’entrée de la salle et sera au-dessus d’éventuels ennemis. De plus, il pourra aisément surveiller les deux étages.
Une fois que tout le monde sera arrivé, vous fermerez toutes les portes, formerez dix équipes de quatre hommes et une de dix et les placerez devant chaque porte. La plus grosse équipe gardera l’entrée principale. Ce confinement nous permettra de souffler un peu… Le ninja posté dehors en profitera pour rejoindre la grande salle et se placer près du podium. »


La visite terminée, le chef remonta à son poste de surveillance. Depuis son bureau, il avait accès à l’ensemble des caméras de sécurité de l’établissement. Grâce à cela, il pouvait synchroniser les interventions des équipes et prévenir Nami et Rinkyu.

« Au fait, tu peux me tutoyer. Dans l’action, nous n’aurons pas le temps pour les politesses. Seule notre mission compte. Je te propose de refaire le tour du propriétaire pour bien mémoriser les lieux. J’en profiterai également pour relire le dossier et mémoriser la photo de Namaki Dosu, notre fameux boulet. »

Les deux kirijins redescendirent dans la rue pour tout vérifier de nouveau. Hormis les onze points d’entrées cités, il ne semblait en avoir aucun autre.

« Depuis le parvis, le ninja présent aura une vue dégagée à 180 degrés. Rien ne pourra lui échapper depuis cette position. Avec les contrôles en place, un homme seul ne pourra pas rentrer armé. Une fois tout le monde à l’intérieur, ce ninja rejoindra le second pour une surveillance accrue de la salle. Les deux couloirs et les autres pièces seront surveillés par les gardes. L’ensemble du bâtiment sera sous contrôle. A nous deux, nous suffirons à la surveillance de tout ce beau monde. S’ils voient trop de gardes en uniforme pendant la soirée, elle risque d’être tendue et aucun échange n’aura lieu ! »

Nami proposa d’aller se désaltérer dans la salle du personnel avant de se mettre en position. Les premiers invités n’allaient plus tarder à arriver.

« Au fait, tu préfères être dehors ou à l’intérieur ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyMer 15 Mar 2017 - 18:52

L’intégralité du bâtiment nous avait été présentée, même si toutes les pièces n’avaient pas été minutieusement inspectées. Quoi qu’il en soit, le bâtiment était réellement très imposant et sa grandeur ne faisait plus l’ombre d’aucun doute. Sachant que la vigilance de trois personnes était loin d’être suffisante pour maintenir un périmètre aussi grand en sécurité, la question du nombre total de personnes avec qui nous allions devoir travailler survint dans mon esprit. À l’écoute des paroles du chef de la garde, je sus que leur nombre était très grand. Une bonne chose n’était-ce pas ? Quoi qu’il en soit, bien que la visite soit terminée, je me rappelai parfaitement des paroles de ma coéquipière à chaque étape de notre visite.

Nami nous dévoila des emplacements stratégiques, depuis le parvis en face du bâtiment jusqu’au sein de la salle de vente. On pouvait dire qu’en matière de répartition des tâches, elle s’en sortait plutôt bien. Prévoyant une personne à l’entrée, elle restreignit les actions des possibles ravisseurs qui auraient tenté de se glisser au sein du bâtiment par la voie directe. Son sens des prévisions était aiguisé et il fallait le reconnaître, surclassait mes espérances de très loin.

Quoi qu’il en soit, je gardai toujours mon calme ainsi que mon silence mortuaire, écoutant, observant et analysant chacune des propositions et dispositions spatiales qu’elle effectuait au sein, et en dehors du bâtiment qui devait être sécurisé. Pouvant compter sur les dispositifs que l’on trouvait au sein du bâtiment, la surveillance ainsi que la coordination des ‘’troupes’’ auraient été chose beaucoup plus facile. Bien évidemment, le chef de la sécurité acquiesça à toutes ses propositions et trouvait même que cela était une excellente idée. Suite à cela, ce dernier retourna à sa salle de surveillance, une grande et large pièce située à l’étage au-dessus du rez-de-chaussé.

Désormais, il ne restait plus que nous deux. Et conformément à sa demande, nous refîmes l’exploration, mais cette fois-ci plus complète du bâtiment. Cependant, contrairement à mon habitude, j’allais parler, brisant la glace qu’était mon faciès inerte. Un léger sourire se dessina sur mon visage – rien de bien voyant – alors que les mots s’enchaînèrent d’eux-mêmes.

- Pardon, je n’ai pas pour habitude de tutoyer les personnes que je rencontre. Qu’importe, je m’y tiendrai au mieux. Vous arrivez parfaitement à diriger les opérations, connaissant les points les plus utiles et les moins utiles par ricochet. Me rendant compte que j’avais une fois de plus vouvoyer mon interlocutrice, je repris posément Ah… j’ai encore… enfin, bref. Tu as dit que la personne à l’extérieur devra surveiller les personnes qui entrent dans le bâtiment. La chose serait tout à fait utile, si et seulement si, nous avons la certitude que toutes les personnes qui travaillent ce soir, je parle bien évidemment du personnel déjà présent et ceux qui viendront par la suite, sont de la boite. Les intrus peuvent en plus d’être parmi les invités, être parmi les gardes de corps ou mieux encore les employés.

La route s’acheva à l’extérieur du bâtiment et là encore, je fis une pause de réflexion, écoutant ce que la Nami me disait avec minutie jusqu’à ce que je réalisai qu’il nous fallait la liste des employés et inspecter ces derniers également, du moins, ceux qui étaient déjà là. À la fin de ses propos, les miens suivirent

- Cent quatre-vingts degrés. Bien qu’étant un angle de vue imposant, cela reste toujours aussi imparfait sachant que plusieurs dizaines de personnes devront passer par ce parvis presque au même moment. Mais je pense que c’est faisable si véritablement l’on se met en hauteur, assez haut pour observer les visages des personnes entrant.

Et concernant la personne située à l’extérieur, je pense pouvoir tenir ce rôle parfaitement


Par la suite nous entrâmes à nouveau dans le bâtiment, tout en se dirigeant vers la salle du personnel. Il fallait réellement penser à faire cette dernière vérification avant que les personnes ne commencent à venir à nous. En attendant, les personnes prenaient place en face des diverses portes pour monter la garde du mieux qu’ils le pouvaient. En somme, les choses se mettaient en place, signe que bientôt nous allions devoir passer à la vitesse supérieur. Mais en attendant ce moment-là, je m’adressai à la jeune Hageshii.

- Je constate que tu es particulièrement efficace. Doté d’un bon esprit et d’une marche de manœuvre assez logique, il est difficile de croire que tu n’as aucune expérience sur le terrain…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hageshii Nami
Informations
Grade : Genin
Messages : 67
Rang : C

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyJeu 16 Mar 2017 - 20:51

Pendant leur discussion, Rinkyu souleva un point important. Outre les invités, les genins pouvaient-ils compter sur l’intégrité du personnel ? Le personnel ou encore les gardes du palace pourraient être corrompus et attaquer de l’intérieur, une fois le confinement en place. Cependant, une initiative de ce genre serait du suicide. Des gens n’ont-ils plus rien à perdre au point de s’en prendre à ce riche, juste pour un pont non construit ?
Quand enfin le jeune homme se décida à tutoyer Nami, il pointa du doigt une zone d’ombre dans la surveillance à l’extérieur du bâtiment.

« Tu as raison, si les invités avancent en groupe, tu ne pourras te concentrer sur un visage à la fois, or, cela est primordial pour déceler d’éventuels comportements anormaux. Nous allons filtrer leur passage et les obliger à se mettre en file indienne ! »

« C’est hors de question ! » rétorqua le chef de la sécurité.
« N’oubliez pas que cette vente est une sorte de gala, ils doivent se sentir en sécurité mais pas être parqué comme des moutons dans un enclos ! Vous devez trouver une autre solution ! »

*Il a raison, si nous sommes omniprésents, notre mission sera réussie mais on ne fera plus appel à nos services. L’objectif est de les protéger, mais aussi qu’ils soient dans de bonnes conditions pour signer des accords commerciaux, bénéfiques à Mizu et Kiri… Comment donner le temps à Rinkyu de les inspecter sans qu’ils ne s’en aperçoivent ?*



« Je sais. Faisons comme dans les festivals ! Lors de la montée des marches, ils seront pris en photos. Alors, ils devront se mettre les uns à côtés des autres et faire une pause le temps que le photographe les shoote. Cela te laissera le temps, Rinkyu, pour les sonder. Ceux qui seront les plus gênés devront être considérés comme des suspects. De plus, nous aurons leur photo dans le cas où ils s’enfuient. »

Cette idée semblait judicieuse, la bonne alchimie entre la fête et la sécurité. Elle évitera à Rinkyu de perdre du temps et lui fera gagner en efficacité. Plus vite les invités rentreront, plus vite la fête commencera et s'achèvera.
L’agent-chef usa de ses relations pour faire venir un photographe du coin, qui, avant d’arriver, avait déjà enfilé son costume trois pièces. A peine avait-il eu le temps de poser son trépied, que les premiers convives apparaissaient à l’horizon.

« Tu as raison de te poster dehors. Avec mon accoutrement, je passerai inaperçue dans ce monde aisé. La discrétion est de mise. J’espère que mon idée de photos te plait ? Cependant, elle ne règle pas le premier problème que tu as posé. Cette éventuelle attaque peut-elle venir de l’intérieur ? J’ose espérer que tu as tort. Les premiers invités arrivent, nous n’avons plus le temps pour vérifier les dossiers du personnel.
…Chef ? Essayez de feuilleter vos archives. Rinkyu a mis le doigt sur un danger potentiel que nous devons écarter. »


« Vous remettez en cause mes compétences en matière de recrutement ? »

« Vous avez peut-être recruté le personnel propre à votre établissement, mais pour cette soirée, vous avez dû faire appels à des extras ? Ceux sont leurs dossiers que vous devez vérifier. Y’en a-t-ils qui viennent de Nami no Kuni ou encore qui travaillaient dans la construction avant de venir ce soir ? Recouper ses deux facteurs et informez-nous si vous tombez sur quelques choses. Pour s’attaquer à une soirée dans un village ninja, il faut clairement manquer de jugeote, espérons que ce soit le cas quand ils ont rempli leur formulaire.
Allons-nous mettre en place. Nous communiquerons grâce aux talkie-walkie. »


Nami ne répondit pas à la dernière affirmation de Rinkyu, plutôt discrète, elle ne voulait pas s’étaler devant un garçon qu’elle venait à peine de rencontrer.
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyVen 17 Mar 2017 - 13:47

La mission se déroulait plutôt bien jusque-là, même si nous n’en n’étions qu’à la phase de la planification. On aurait cru que la Hageshii avait parfaitement anticipé la situation dans laquelle nous allions nous retrouver, au point où elle décida de porter un vêtement digne d’aristocrates. Seulement avec ce misérable petit détail, elle était la mieux placée pour maintenir la surveillance depuis l’intérieur sans se faire remarquer, et donc, ne pas indisposer les invités. Si le problème de nos positions avait été simplement résolu, mes méfiances et les défaillances que j’avais énoncées furent le sujet d’une discussion et même de chamailleries mineures, si on avait pu qualifier cela de la sorte.

Dans un premier temps, afin de me donner le temps d’inspecter scrupuleusement et avec toute la minutie qu’il fallait, l’ensemble des invités qui allaient passer par l’entrée principale, le responsable de la sécurité fit appel à un photographe juste pour l’occasion. De toute évidence, les nobles n’appréciaient rien d’autre que d’êtres vus, du moins, pour la plupart. La manœuvre était bonne et une fois encore, elle me demanda si cela ne me gênait pas d’avoir maintenant un associé qui devait agir comme un ralentisseur pour les invités.


-Ai-je réellement le luxe de juger si la décision m’est plaisante ou pas ? Le temps nous est compté et la mission elle, ne tardera pas à se montrer un cran plus complexe dans les minutes à venir. Je me contenterai de faire ce qu’il y a à faire. C’est ainsi que nous la mènerons à bien, à deux, pour la gloire de Kiri.

Par la suite, tous allèrent à sa position. La Kunoïchi rejoignit au fond de la salle attendant que la salle se remplisse, sans même baisser sa garde une seule seconde. L’autre homme au bout du micro observait depuis ses caméras l’ensemble du personnel, autant gardes que restaurateurs, qui étaient dans le bâtiment. Mes yeux également surveillaient la porte et étaient les mieux placés pour avoir une première impression sur chacune des personnes qui allait devoir entrer à l’intérieur. L’atmosphère était tendue pour un début, mais se dissipa bien vite quand mon regard croisa celui du premier invité, qui allait traverser un parcours bien complet avant d’avoir accès à la salle principale.

Une fois que la première personne entrait, il lui était attribué un badge par la toute première femme qui était chargée d’accueillir les invités. À chaque badge était attribué un nom pour la simple et bonne raison que les places étaient achetées d’avance. Une fois ce petit identifiant avait été pris, l’accroché était une petite exigence qu’il leur était donné pour avoir accès à la salle de vente. C’était donc à la droite du torse que cela était bien placé pour rendre ces derniers assez visibles. Cette première interruption bien que plus rapide que celle de ce qui allait suivre, permettait de ne pas louper les personnes qui projetaient d’aller trop vite.

Marchant le long de la voie en plein centre du parvis, le photographe devait interpeller les groupes d’invités pour leur offrir une photo, permettant de voir une deuxième fois les personnes qui allaient donc passer dans les lieux. Bien évidemment, comme il ne s’agissait que des premiers maigres clients, ils n’eurent droit qu’à une photo personnelle. En réalité même, le rythme était très lent de mon côté et rien n’échappait à mon contrôle. Moi ainsi que ce photographe, travaillant avec le service de partage de badges, nous avions le parvis totalement sous contrôle, du moins pour le moment. De ce fait, mon premier message alla à leur encontre

-Depuis le parvis, je vois nos premiers invités. Rien à signaler par ici.

Mon rapport avait été fait, espérant que tout aille bien de l’autre côté.

***

Le temps était passé, un quart d’heure plus précisément. Et maintenant, le rythme de circulation était plus que jamais très important. Deux filles différentes distribuaient les badges pour rendre la circulation des invités plus aisée. Et une fois cela fait, le rire de ces richissimes invités remplissait les lieux d’une certaine vie. Les visages défilèrent alors et il fut aisé pour moi de repérer les quelques-uns qui échappaient du lot, que ce soit de par leur attitude ou bien même de par leur asociabilité. Concernant ces derniers, j’inscrivis tout simplement leurs numéros de badge sur un petit carnet que j’avais pris à un garde pas loin d’ici.

Une fois les méfiants enregistrés, je n’hésitais pas à les communiquer au chef de la sécurité pour qu’il compare ces derniers aux listes des invités et vérifie les dossiers. Cependant, privilégiant la tâche principale de l’inspection immédiate, il dut mettre de côté le travail d’analyse du personnel de côté. Jusqu’à présent, aucun de tous ceux que j’avais pu citer ne sortaient de l’ordinaire. Cela ne voulait pas dire que j’arrêtai de lui communiquer des nombres, bien au contraire. Même les personnes qui dégageaient des auras oppressantes, qu’ils se filmaient ou pas, leurs noms parvenaient au dirigeant des opérations.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hageshii Nami
Informations
Grade : Genin
Messages : 67
Rang : C

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyVen 17 Mar 2017 - 19:59

Tous comme les invités, Nami avait un badge de poinçonné sur sa cape, côté droit de la poitrine. Ainsi, elle passerait inaperçu au milieu de la foule. La discrétion est une qualité obligatoire pour un ninja. Elle était acquise depuis longtemps pour la jeune Kirijins, de par sa nature mais aussi par l’enseignement de son père, homme d’affaires influent. L’effet de surprise peut donner un avantage incontestable dans une mission ou un combat.
Tout le monde était en position, le système de sécurité mis en place n’allait plus tarder à être tester. Nami rôdait alors tranquillement dans la salle principale, continuant d’inspecter les lieux comme si de rien n’était. Elle faisait semblant d’admirer le plafond, le mobilier au point de monter sur la scène et de tâter les rideaux. Tout cela pour ne pas attirer l'attention du personnel civil, ignorant la présence de ninjas. Elle avait remarqué l’accès caché derrière la scène qui menait à l’une des 4 pièces dans le couloir.

*Nous avons oublié de vérifier les pièces secondaires, comme les toilettes ou le restaurant, seule la salle de repos a été inspecté, du moins nous nous y sommes rendus rapidement et je n’ai rien remarqué d’anormal…*

Peu fière de cette erreur de débutant, après tout c’est ce qu’elle était, elle ne dit rien à personne. Espérant qu’aucune menace ne viendrait de ces zones. Puis, elle grimpa l’un des deux escaliers menant à l’unique étage. C’est sur ce palier qu’elle se positionnera dans quelques minutes. De là, elle aura une vue indiscutable sur tout le rez-de-chaussée mais aussi sur les deux ailes que comportait le second niveau. Ce dernier était composé de chaises plus luxueuses que celles d’en bas. Il était réservé à l’élite, aux nobles d’un rang encore supérieur. C’est là que sera assis notre cible éventuelle. Les chaises étaient plus espacées les unes des autres, cela permettrait aux serveurs d’aller et venir plus facilement sans gêner les hôtes. Après une brève inspection des deux ailes parallèles, rien ne semblait clocher.

Pour ne pas attirer l’attention, Nami redescendit les escaliers et alla dans le hall d’accueil. Elle allait attendre les premiers invités pour les suivre dans la salle des ventes. C’est alors qu’elle aperçut Rinkyu au travers d’une fenêtre, bien en place et il semblait déjà concentré sur son job. En effet, quelques invités étaient en train de monter l’escalier. Le photographe remplissait son rôle à merveille. Le badge accroché, ils passèrent par le hall pour se rendre dans la salle principale. La Kirijin leur emboitât le pas et se posta aux abords de la porte. Elle espérait pouvoir retrouver notre objectif quand ce dernier entrerait.

-Depuis le parvis, je vois nos premiers invités. Rien à signaler par ici.


« Que la fête commence ! »
murmura-t-elle.

Le nombre de convives ne cessait de croître au fil du temps qui passait. Malgré la charge de travail grandissante, Rinkyu se révélait efficace. Comme il le fallait, il annonçait à l’agent-chef toutes les personnes suspectes. Immédiatement, il vérifiait et lui répondait. Tout semblait se passer pour le mieux. Du moins en apparence, puisque le chef abandonnait peu à peu sa mission qui était la sienne d’expertiser les dossiers des extras, ces personnes employées exceptionnellement et temporairement par le palace pour répondre aux besoins de la soirée.

La salle se remplissait petit à petit. Nami n’avait pas bougé depuis plusieurs minutes. Des regards inquiets se posèrent sur elle. Elle décida alors de bouger et de gouter quelques petits fours proposés par les serveurs. Les bruits de sa mastication résonnèrent dans le micro.

« Je vous rappelle que vous êtes là pour sécuriser cette soirée Mademoiselle, pas pour en profiter… »
déclara le chef, excédé par ces bruits agaçants.

« Ne me rappelez pas ma mission ! »

*Si vous étiez plus efficace, vous n’auriez pas eu à faire à nous !* se retint-elle de répliquer.

« Mon immobilité en inquiétait plus d’un, je dois me fondre dans la masse. Et pour cela, je fais comme eux, je me déplace lentement et je grignote. »

Les nobles étaient bientôt tous là, elle décida de monter sur le palier. Cependant, elle remarqua que l’invité qui les intéressait n’était pas encore arrivé. Certaines personnes aiment se faire désirer …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptySam 18 Mar 2017 - 3:12

Les choses étaient plutôt agitées au sein de l’entrée du palace. Et à cause de la forte population destinée au seul inspecteur de la zone, le travail était bien plus important qu’à l’intérieur. Pour la simple raison que les premiers invités en étaient encore à chercher un moyen pour s’installer pour discuter avec leurs vieux amis, il n’y avait pas grand chose à faire. Cet endroit en plus d’être un lieu où les plus gros clients pouvaient se rassembler pour acheter des antiquités et des œuvres d’art, était également un lieu regroupant les habitués du réseau. Il était donc normal de voir des personnes bien s’entendre entre elles.

La seule classe qui faisait exception à cette règle était bien celle comprenant les personnes destinées à s’asseoir dans les sièges les plus luxueux. La vente n’avait pas encore débuté mais les entrées étaient toujours aussi conséquentes. Agir de façon juste devenait réellement pesant avec tout ce monde, mais ce n’était pas une raison pour moi de baisser la garde. Alors que je trimais à la tâche, le bruit de mastication d’aliments se fit entendre de façon très audible à mon oreillette. Aucun doute possible, c’était bien ma coéquipière qui se la coulait douce à l’intérieur du bâtiment. On pouvait donc dire sans trop de gêne, que certains profitaient tout de même de la situation qui se présentait à eux, sans une once de retenue.

Quelques minutes par la suite, le compte était bon et le dernier invité traversa le seuil de la porte, conduisant ainsi à la fermeture du portail. Biensur, tout le monde pouvait aller et venir, tant que c’était sous la surveillance des portiers. Cela enfin terminé, je poussai un long soupir d’épuisement, avant de me redresser. Je pouvais maintenant passer à la phase suivante. Mais avant tout, il fallait faire mon rapport

- Plus aucun client en vue de mon côté. Je vais donc entrer et aller en assistance à Nami.

Par la suite, j’entrai et profitai de l’occasion pour vérifier posément les positions des gardes. Leur nombre devant les diverses portes ainsi que leur façon de surveiller. J’inspectai aussi la disposition des caméras. Mes pas me dirigèrent à l’entrée de la porte de la salle principale. Voulant appuyer sur le poignet, ma main cessa son trajet avant de retourner le long de mon corps. Il me fallait une tenue plus adéquate. Par la suite, j’allai dans la salle du personnel, et j’y trouvai une panoplie de costumes, parmi lesquels je pris un d’entre eux pour mettre sur moi.

Le plus important était la discrétion. Et pour se fondre dans la masse ce n’était qu’avec cet accoutrement que j’aurais pu le faire. Une fois sur pied et certain que j’allais pouvoir me faufiler incognito dans la masse. Pour ce faire, je n’hésitai pas à entrer dans la salle et à monter à l’étage, l’aile contraire à celui de ma partenaire, dans le seul but de maintenir la surveillance à son niveau le plus élevé. Tous les participants étaient parfaitement installés et donc, ça promettait d’être intéressant, du moins à en juger par l’attention qu’ils portaient sur le podium suite à un son de tambour qui raisonna dans toute la pièce. Notre mission pouvait donc commencer. Une jeune femme entre par l’arrière du podium avant de se présenter à tous les participants qui s’étaient donné la peine de venir aussi loin. Après un brave sourire, elle enchaîna des paroles

- Hauts dirigeants, cadres, hommes d’affaires, mesdames et messieurs, je vous souhaite la bienvenue dans cette nouvelle édition de vente aux enchères. Je me doute bien que votre trajet a été épuisant et que vous avez eu un mal fou pour éviter de vous endormir. Autant de sacrifices, juste pour être ici… Laissez-moi vous dire que vous n’avez pas fait cela pour rien. Ce soir, notre liste de vente bien fournie que vous avez reçue par message, est la seule chose qui vous sera vendue, sans plus, sans moins. Apprêtez vos pancartes et sortez les mallettes d’argent, parce que nous allons commencer. Merci.

Un torrent d’applaudissements suivit les propos de la jeune blonde qui était située sur le podium. Qu’elle ait été élégante ou pas, ce n’était que sa voix que j’écoutais. Mes yeux étaient rivés ailleurs, surveillant tout ce qu’il pouvait se passer. La surveillance avait commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hageshii Nami
Informations
Grade : Genin
Messages : 67
Rang : C

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptySam 18 Mar 2017 - 16:05

Rinkyu venait de rejoindre sa partenaire. A l'extérieur, tout semblait s'être passé pour le mieux. Tout le monde était là, sans exception, même le noble de Nami no Kuni, qui était assis sur son siège écoutant la présentatrice. Tous prêtaient attention à la jeune dame qui faisait la présentation de la soirée. Nami en profita pour superviser une nouvelle fois l'assemblée et déceler d'éventuels suspects. Ils étaient tous attentifs, sauf les serveurs qui s'affairaient à leur tâche. Certains transportaient sur leur plateau d'argent des coupes d'alcool et d'autres des petits fours. Ils répondaient aux moindres désirs de leurs invités.
Nami fit rapidement un signe de la tête à Rinkyu pour l'informer qu'elle n'avait rien vu, du moins pour le moment. Les deux genins, le chef de la sécurité et certains des gardes étaient en liaison direct via des talkies-walkies. Des bruits sourds parvenaient à l'oreillette de la Kirijins, croyant à un bug, elle n'y prêta pas attention. Mais ces derniers étaient de plus en plus fort et on finissait par entendre des gens crier, comme une foule se rapprochant.

"Chef, au rapport !" ordonna-t-elle d'un ton sec.

"Apparemment, il y a une manifestation non autorisée devant le palace. Une petite vingtaine de personnes s'est regroupée et on déroulait leur banderole. Grâce aux caméras situées sur la façade, je peux y lire 'Ce pont est notre vie'. Il semblerait que le comité d'accueil soit arrivé, comme nous le craignons..."

"Sont-ils armés ? Sont-ils agressifs ?"


"Non, ils ne sont pas armés. Mais ils ont l'air décidé à en découdre. A en croire leur carrure, ils sont plutôt costauds, certainement bien des hommes du bâtiment. Ils ont certainement réussi à pénétrer dans le village en se séparant et en se faisant passer pour du personnel d'autres nobles de Nami no Kuni. S'ils continuent à faire ce vacarme, nos invités vont finir par les entendre !"

"Tant que la présentatrice continuera son discours et que les enceintes envoient les décibels, nous sommes couverts. Mais dès qu'elle aura terminé, ils entendront ! Nous devons nous en occuper. Même si les gardes sont entraînés, je ne souhaite pas de blessés dans nos rangs pour ma première mission."

*Je ne comprends pas leur objectif. Dans quelques minutes, la police du village sera là et ils seront renvoyés illico chez eux. Même s'ils arrivent à perturber légèrement la soirée, ils ne l'arrêterons pas et surtout, personne ne saura pourquoi ils sont venus, pas même leur cible. Si j'avais été à leur place, mon groupe serait intervenu de façon plus discrète et se serait rassemblé au dernier moment pour prendre les gardes par surprise et essayer de pénétrer dans l'établissement. Là, j'ai entendu leur brouhaha avant qu'ils n'arrivent .... Et si l'objectif était de ...*

Rinkyu et Nami étaient déjà tranquillement descendus de leur perchoir et venaient de franchir les portes de la grande salle. Ils étaient maintenant dans le hall et Nami stoppa ses pas. Elle expliqua sa pensée à Rinkyu qui comprit immédiatement. Et si leur objectif était de faire diversion ? Malgré leur animosité, aucun d'eux ne s'attaqua à un garde. Ils étaient certainement là pour attirer l'attention du dispositif de sécurité pendant qu'un agent dormant, situé à l'intérieur du bâtiment, passe à l'action.

"Quittez vos caméras et reprenez vos recherches dans les dossiers du personnel et des fournisseurs présents ce soir. Il y en a forcément un qui vient du Pays des Vagues. Tous les invités sont là, pas un de moins pas un de plus et l'on peut vous faire confiance concernant votre personnel propre à l'hôtel. Il y a obligatoirement un intrus dans les extras ou les fournisseurs. Un traiteur, un serveur, un barman ou que sais-je ! Rinkyu, retournons à l'intérieur sans nous presser, nous ne sommes peut-être pas repérés. Nous devons nous activer pour l'appréhender avant qu'il ne mette son plan à exécution, ou alors, c'est nous qui serons exécutés !"

Les deux genins firent machine arrière et pénétrèrent paisiblement dans la salle, comme s'ils revenaient du petit coin. La vente commençait à peine et se déroulait sans incident. Le silence habituel de ce genre d'évènement ne fit pas perturbé. La police de Kiri était en train de débarrasser la ville de ces déchets. La garde rapprochée des nobles situés à l'étage supérieur avait été informé de l'agitation. Ses hommes descendirent les escaliers pour se poster dehors. Je le rappelle, le niveau supérieur est relié à l'extérieur par plusieurs escaliers directs, certainement un des dispositifs de sécurité pour évacuer les gens importants le plus vite possible. Les invités concernés ne se doutèrent de rien, trop absorbés par la vente. Cependant, ils se retrouvèrent sans protection.
Nami se retourna vers Rinkyu.

"Nous devons le trouver avant qu'il n'agisse ! Nous ne savons pas différencier le personnel habituel des extras. Le temps que le chef nous fournisse plus d'informations, nous devons inspecter toutes personnes voulant se rendre à l'étage par l'un des deux escaliers. Retournons à notre poste !"
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyDim 19 Mar 2017 - 11:48

Les choses jusque-là avançaient posément mais sans qu’on ne puisse se douter de ce qui allait suivre. Dans les missions, les situations imprévisibles arrivaient fréquemment, toutefois un parfait Shinobi était celui-là qui parvenait toujours à rester maître desdites situations quoi qu’il arrive. À l’écoute du bruit qui se faisait de plus en plus audible hors de la grande pièce où nous étions, l’inquiétude naissait progressivement en moi. C’est d’un ton sec que mon associé demanda un rapport. À notre grande surprise, il y avait des personnes à l’extérieur du bâtiment qui s’étaient rassemblées pour faire une sorte de manifestation. Il était certain que si nous pouvions l’entendre, le reste de la salle n’allait pas tarder à le faire dans peu de temps. De ce fait, le problème devait être solvé au plus vite avec la plus grande des discrétions si possible.

C’est pourquoi, d’un pas lent et progressif, nous nous dirigeâmes jusqu’à la porte de la salle que nous ne tardâmes pas à refermer derrière nous. Remontant le hall jusqu’aux portes, quelque chose semblait tracasser la femelle. En réalité, elle trouvait la manœuvre beaucoup trop inefficace pour être dangereuse à qui que ce soit au sein même du bâtiment. C’était en réalité, une tentative réellement inutile, du moins telle qu’elle se présentait. Toutefois, si on observait les choses d’un autre point de vue, cela était davantage assimilable à une possible diversion. Cela voulait donc dire qu’il était en effet possible qu’un membre de ce mouvement se soit infiltré dans l’enceinte du bâtiment et profiterait de l’attention portée sur les avants pour agir en arrière en toute quiétude. Si tel était le cas, notre présence dans le hall, avantagerait davantage l’ennemi. Une chose à empêcher au plus vite.

Nous nous empressâmes de rentrer dans la salle, mais une fois à l’intérieur, le masque de notre couverture se remit en place et il était désormais impossible de nous distinguer des possibles invités. En réalité, en plus d’être une manœuvre persuasive pour les invités, l’assassin qui était dans les parages, manquant certainement d’informations, devait ignorer l’intégralité des invités et par conséquent des gardes du corps cachés dans la foulée. C’était donc un avantage certain qu’on avait sur lui. Nous étions invisibles à ses yeux mais pas l’inverse.

Une fois en position, j’observai très clairement l’ensemble du personnel qui était à la tâche. Le brouhaha existant à l’extérieur était d’une certaine façon, le signal qu’aurait attendu la personne infiltrée pour passer à l’action. De ce fait, je scannai minutieusement l’ensemble des serveurs de la pièce. Un serveur en particulier sortait du lot, parce que cela faisait plusieurs minutes qu’il envoyait des coups d’œil subtils à l’attention de la personne la plus susceptible de se faire tuer lors de cette vente. À défaut d’être un employé très soucieux, il faisait office de parfait suspect, qui n’aurait pas hésité avant de passer à l’action. Sentant la nécessité d’en parler aux autres, je touchai de mon doigt mon talkie-walkie avant de livrer le message

- Je remarque une potentielle menace entre la troisième et la quatrième rangée du bas. Ce serveur ne cesse pas de regarder la cible depuis une quinzaine de minutes. Je l’ai à l’œil. Au moindre mouvement suspect de sa part, n’hésitez pas à intervenir.

Comme pour confirmer mes suspicions, le serveur remonta les rangés pour se diriger vers la porte, muni de son éternel sourire d’hommes de main. Une fois à proximité de la porte, il s’aventura sur les escaliers qui menaient à l’aile sur laquelle était située la cible, l’aile sous la responsabilité de Nami. Fallait-il encore qu’il y arrive sans soucis. Muni d’un gâteau suspect, je descendis les escaliers avec prestance avant de m’avancer dans la direction de l’intrus. L’objectif était simple, le neutraliser par l’avant et par l’arrière sans que cela n’attire l’attention. Comment faire cela ? C’était en grande partie à l’Hageshii de voir. J’allais supporter chacune de ses actions, au moment où la situation serait hors de contrôle.

-Nami, le suspect se dirige dans ta direction. Ne panique pas, je couvrirai tes arrières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hageshii Nami
Informations
Grade : Genin
Messages : 67
Rang : C

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyDim 19 Mar 2017 - 16:02

- Je remarque une potentielle menace entre la troisième et la quatrième rangée du bas. Ce serveur ne cesse pas de regarder la cible depuis une quinzaine de minutes. Je l’ai à l’œil. Au moindre mouvement suspect de sa part, n’hésitez pas à intervenir.

Tandis que Nami scrutait la grande pièce, Rinkyu transmit un message dans le talkie. Apparemment, un serveur était étrangement attentif à notre cible. Nami confirma d'un hochement de tête les dires du genin. Ce drôle de serveur avait certainement remarqué que la garde s'était absentée. De l'intérieur de la salle, il n'avait pas pu entendre ses amis brailler, comme l'ensemble des invités. Mais la disparition des gardes de leur poste était probablement le signe que la manifestation se déroulait. Leur plan, plutôt classique mais efficace, avait fonctionné.
Dans la salle, près de l'entrée, le traiteur avait disposé une grande table avec l'ensemble des mets à déguster. A la demande des clients, les serveurs dressaient de petites assiettes et les leurs apportées. Il était l'heure du dessert et notre invité de Nami no Kuni avait aperçu les différents gâteaux disposés sur cette table. D'un geste de la main, il signifia aux serveurs qu'il en souhaitait un morceau. Notre serveur, alors près de la porte remarqua le signe et sauta sur l'occasion. Il était temps pour lui de mettre le plan à exécution.
Contrairement aux autres membres du personnel, le garçon de salle ne prit pas une part mais un gâteau complet qui était posé au bord de la table. Appréciant cette initiative, le noble lui fit un clin d'oeil pour le remercier de son geste gourmand. Il ne se doutait de rien et ne se souciait guère de la disparition de ses gardes. Après avoir bu quelques coupes, sa raison était perturbée.
Le gâteau en main, le serviteur s'aventura dans l'escalier sous la responsabilité de Nami, qui était postée sur le palier. Alors que l'intrus montait les marches, Rinkyu passa derrière sa partenaire et lui glissa ses mots :

-Nami, le suspect se dirige dans ta direction. Ne panique pas, je couvrirai tes arrières.

D'une façon élégante, le ninja descendit les marches. Les deux shinobis avait réussi à ne pas se faire repérer lorsqu'ils avaient été dans le hall. Rinkyu croisa le serveur dans l'escalier mais ne le regarda pas. Jusqu'à présent, l'individu n'avait pas montré signe d'agressivité, à part regarder avec insistance le noble, il n'avait pas fait de faux pas. Etait-il vraiment l'homme à abattre ? La jeune fille ne le savait pas. Lorsqu'il monta la dernière marche, Nami se retourna vers lui et se força à sourire. Elle fit semblant d'être attirée par le gâteau.

*Est-ce lui ou pas ? Il n'a pas montré de signe particulier, il n'a pas l'air armé et il est même plutôt sympa. Si c'est un simple civil, il criera peut-être si nous l'interpellons et nous serions alors découverts. Je ne sais pas quoi faire. Et ce gâteau, il a tout pour être un vrai, même l'odeur. Rinkyu a l'air sur de lui, mais nous n'avons pas assez de preuve pour le moment, je ne peux pas prendre ce risque.*

Avec si peu d'indice en poche, la genin décida de ne pas intervenir. Mais pour ne pas laisser le suspect seul avec le noble, elle décida de l'accompagner. Alors qu'il était dos à elle, elle en profita pour faire un signe discret de la tête à Rinkyu, lui demandant de remonter.

"J'en prendrais bien un morceau, moi aussi." déclara-t-elle souriante, en suivant le serveur.

Arrivé à côté du siège, il déposa sur la tablette adjacente le plateau. Etonnamment, il ne découpa pas de part. Et sans rien dire, il rebroussa chemin d'un pas pressé. Tout comme Nami, le noble fut étonné de ce comportement, alors que lui ne comprit pas, elle déchiffra la situation. Elle prit le couteau posé sur le plateau, à côté du gâteau, pour en découper une part. Lors de la découpe, la lame buta sur un corps métallique, la rencontre des deux objets émis une vibration aigue. Maintenant, elle en était sûr, cette homme était le terroriste recherché ! Le gâteau était piégé et l'ennemi cherchait à s'éloigner au maximum pour ne pas être souffler par l'explosion.
La présentatrice de la vente reprit son micro pour annoncer le lot suivant, à ce moment, Rinkyu passa le palier et se retrouva face à l'insurgé mais il n'était pas au fait de la découverte de Nami.

"C'est lui ! ... Arrête le !" beugla-t-elle dans le micro.

Mais les enceintes crachaient les paroles de la présentatrice et Rinkyu replaça son oreillette pour mieux entendre la fin de la phrase de Nami. Le terroriste remarqua aussitôt le dispositif et comprit que l'homme en face de lui était un agent de la sécurité. Il plongea alors la main dans sa poche pour tenter d'en sortir le détonateur. Pris au piège, il était prêt à se faire sauter avec le noble. Imaginant la suite des évènements, comme pour le protéger, Nami s'interposa entre la pièce montée et le précieux invité. Avant cela, elle imagina s'en débarrasser, mais si elle le jetait dans la salle, des centaines de personnes seraient tuées et si elle le jetait dans l'escalier, les gardes postés devant la porte seraient soufflés et grièvement blessés.
Ce que le lâche ignorait, c'était que Rinkyu n'est pas un simple agent de sécurité, c'est un shinobi de Kiri, un membre de la Brume sanglante, réputée dans le monde entier pour sa férocité au combat. Mais les services secrets du village sauraient certainement quoi faire d'un homme comme celui-là et il valait mieux le capturer en vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyMar 21 Mar 2017 - 2:48

Depuis le lieu où j’étais, j’observai les faits et gestes de l’individu. Nami à un moment donné sembla l’avoir interpellé, ce qui m’amena à poser une main sur mon Kunai dans ma pochette. Une fois que cette manœuvre, cette initiative avait été prise subtilement, j’attendais confirmation de mon associée pour passer à l’action. Toujours en retrait, je vis le suspect déposer le gâteau sur une table avant de doucement s’éloigner de là, sans dire un mot de plus. Par cette action, il s’innocenta un moment parce qu’un réel assassin aurait continué sa route jusqu’à abattre le chef. Soit donc, il s’agissait d’un amateur qui n’était pas un expert dans le domaine de l’assassinat, soit, il s’agissait d’un assassin qui n’aimait pas la confrontation physique, ayant déjà atteint son objectif et se retirant satisfait par la besogne qu’il venait d’avoir accomplie.

L’Hageshii n’hésita pas à me faire part de la situation, confirmant automatiquement le fait qu’il s’agissait du meurtrier. Dû à une erreur d’inattention, ma filature venait tout juste d’être grillée, mais ce n’était rien de bien grave pour le moment parce que dans tous les cas, j’allais l’appréhender. Bien que le message ne me fusse pas totalement transmis, il ne pouvait être différent de mes attentes en tout cas. Profitant du torrent d’acclamation qui régnait dans la salle, je tournai sur moi-même dans la direction de l’ennemi avant de lui asséner un grand coup de pied sur la joue, qui le fit sortir de la pièce. L’avantage avec ce genre de pièce, c’était bien le fait que tous les bruits mineurs étaient aisément absorbés par les bruits majeurs, rendant presque inexistante la minorité. C’était ce qui venait de se produire à l’instant.

Avançant pas à pas, je savais l’ennemi légèrement sonné par l’attaque qu’il venait de recevoir. Mes os étaient plus solides que les siens et de ce fait, ma force de frappe bien plus grande que sa résistance naturelle de sa tête. Une fois à l’extérieur, je me tins devant lui, l’observant se relever avec difficulté. En effet, comme je le soupçonnais, il n’était pas expérimenté. Aucun besoin de me méfier de ses attaques, dans ce cas-là. Une fois sur ses jambes il chargea dans ma direction avec un coup-de-poing. C’est en utilisant son élan que je le renversai et le plaquai au sol, main dans le dos, comme on nous l’avait appris en Taïjutsu basique à l’académie. L’ennemi avait été neutralisé.

-Ennemi neutralisé.

Ce fut le seul message que je communiquai, attendant sur place les deux autres acolytes. Après quoi, je déposai mon micro sur le sol, pas très loin de moi, afin de ne pas être dérangé. Je pris donc mon Kunai avant de le planter sur le sol, près de l’œil de l’homme à mes pieds

-Si j’ai tout compris, dans votre gâteau vous avez dissimulé une chose assez dangereuse pour mettre en danger la vie de l’ensemble des individus dans ce bâtiment, moi y comprit. N’ayant pas prévu de mourir ce soir, je n’ai qu’une seule chose à vous demander, misérable. Comment faire pour arrêter cette bombe, répondez ou perdez vos yeux, l’un après l’autre

Mon regard trahissait le sérieux, et d’ailleurs, je l’étais. Il n’était pas question pour nous de chercher une méthode d’évacuation qui n’allait pas réellement réussir. De ce fait, seules ses paroles pourraient nous être utiles, du moment où elles étaient vraies.

-Parce que vous pensez que je vais vous… HHMMMMMFFF----- !!!!!!!!!!

Ma main sur sa bouche, j’évitai des cris inutiles. Pour le moment, il avait déjà perdu son pouce droit, pour la simple raison qu’il ne m’avait pas répondue comme je le voulais

-Vous ne semblez pas saisir la situation. Je vais donc l’éclaircir pour vous en vous tranchant tous les doigts que vous avez en votre possession

Un autre doigt fut sectionné, et c’est lorsque je voulais aller au troisième, qu’il trouva une force surhumaine pour échapper à la douleur et reprendre ses esprits

-Ok… ok… D’accord, par pitié, je vais vous expliquer

-Parlez maintenant sinon je continue Disais-je en posant mon Kunai sur son troisième doigt

-COUPEZ LE FIL BLEU !!!! Sur l’avant de la bombe, il y’a deux fils, un rouge, un bleu, si vous coupez le bleu, tout s’arrête, voilà vous êtes content ? Par pitié, arrêtez

-Vous mentez… Disais-je en lui tranchant le troisième doigt

-Ahhhhrgg…hhhhmmmfffff…. Par pitié, je vous jure que c’est la vérité, coupez le fil bleu, arrêtez par pitié..

Plantant par la suite mon Kunai dans l’arrière de sa main, je repris le micro, pour informer les autres des avancées sur mon côté

-Nami, coupe le fil bleu sur l’avant de la bombe. Aucun doute possible, si cette ficelle est sectionnée, tout s’arrêtera et on pourra aller jeter la bombe dehors.

Chef, j’ai besoin de renfort ici, mais surtout, d’une équipe de nettoyage. Vous aurez du travail de mon côté et il devra être vite fait avant la fin. Enfin, vous savez ce que cela signifie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hageshii Nami
Informations
Grade : Genin
Messages : 67
Rang : C

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyMar 21 Mar 2017 - 20:37

Le terroriste n’eut pas le temps de s’emparer de son détonateur que le pied de Rinkyu s’enfonça dans sa joue. Il fut éjecté dans la cage d’escaliers. Avec la puissance du coup, son corps appuya sur la poignée de la porte de sécurité située en contrebas, l’ouvrant par la même occasion. A l’extérieur, en bas des marches, l’ennemi gisait par terre. Malgré tout, il réussit à se lever et recula à la vue de son adversaire qui descendait à son tour les escaliers. Il était appuyé contre le mur et grâce à une grande inspiration, il trouva la force de charger. Expert en construction de ponts, il était taillé comme un roc mais la technique lui faisait défaut. C’est en un quart de seconde que le jeune genin le maitrisa au sol.
Alors que son coéquipier était en bas, Nami était toujours entre la bombe et le noble pour le protéger. Elle ne bougeait pas et gardait ses deux bras en arrière pour lui interdire tout mouvement.

- Ennemi neutralisé. reçue-t-elle dans son oreillette.

Enfin, elle relâcha la pression, heureuse que la bombe ne pouvait être déclenchée à distance. Cependant, elle était toujours active et il fallait la désamorcer. Mais autre chose l’intriguait. Certes, le coup de pied donné par Rinkyu était rotatif mais comment avait-il pu envoyer si loin leur ennemi ? Sans aucun doute, le taijutsu était sa spécialité. Mais la simplicité du mouvement n’expliquait pas sa puissance. Il y avait autre chose qu’elle ignorait.

*Comment avec un simple coup de pied a-t-il pu envoyer valser l’insurgé ? Nous ne sommes que des genins et il ne semble pas avoir utilisé de technique. Il y a un élément qui m’échappe.*


Cette pensée fut interrompue par le noble qui voulait remercier Nami. Grâce à elle et Rinkyu, sa vie était sauve. De plus, l’ensemble des invités furent épargné. Alors qu’elle allait lui répondre, le Kirijin lui donna l’information de couper le fil bleu. Sans sourciller, elle s’exécuta et l’écran digital de la bombe s’éteignit. La menace était belle et bien maitrisée. Sous l’ordre du chef de la sécurité, un garde vint discrètement enlever le gâteau pour le détruire. La séance allait se poursuivre dans le plus grand des calmes.

« Vous n’avez pas à nous remercier. Nous ne faisons que notre travail. Votre présence ici est importante. Kiri se relève à peine et nous avons besoin de gens comme vous. Nous avons besoin de donner du travail à nos citoyens. Comme vous avez pu le remarquer, vous êtes ici en sécurité. Aujourd’hui est le bon moment pour créer de nouveaux liens avec Kiri et Mizu. »

*Malgré les tensions, je préfère travailler avec Hi no Kuni, que de bosser pour ces traîtres du Shukai.*


L’invité hocha la tête pour montrer qu’il avait compris le message. Puis, comme le reste des nobles ‘supérieurs’, il quitta cet environnement pesant pour rejoindre le reste des convives. La mission était doublement réussie. D’une part, la soirée allait se terminer sans encombre, d’une autre, la capacité des Kirijins à protéger leurs hôtes les a séduits. Peut-être allaient-ils nouer ou renouer des liens avec le Pays de l’Eau ?
Le niveau supérieur sécurisé et libéré de ses invités, Nami décida de rejoindre Rinkyu. Arrivée en bas des marches, l’activiste baignait en partie dans une marre de son propre sang. Face contre terre, son bras était à l’angle droit de son corps et la genin remarqua qu’il lui manquait trois doigts. Elle leva les yeux vers son coéquipier et comprit qu’il en était l’origine.

« Heureusement que tu l’as gardé en vie. Peut-être aura-t-il quelques informations à nous confier sur son pays ? »

*Je vois qu’il n’y a pas été par quatre chemins pour le faire parler. Au moins, cela a été efficace. Il est assez mince, je ne comprends toujours pas la force de son coup de pied.*

Le chargé de la sécurité finit enfin par descendre de son bureau. Il avait tout vu depuis les caméras. Une équipe de nettoyage l’accompagnait. Il avait déjà appelé les forces de sécurité du village qui arrivèrent en même temps que lui pour emmener le terroriste. Les nettoyeurs s’occupèrent à leur tâche et en quelques minutes, les traces de l’affrontement avait disparues.
La soirée touchait à sa fin, les premiers invités commençaient à sortir. Les deux genins s’avancèrent près de la sortie, en contrebas du parvis pour les voir s’en aller. Nami profita de cet isolement pour poser une question à Rinkyu.

« Je t’ai vu le frapper. Tu n’as pas utilisé de technique et pourtant il a volé comme un vulgaire sac de frappe. Comme si tu étais plus dure que lui … Je ne sais pas comment expliquer ce que je pense. »

Puis elle tourna la tête vers lui en attendant sa réponse.
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tadewashi S. Rinkyu
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptyJeu 23 Mar 2017 - 21:56

Les instructions avaient été données et il ne restait plus qu’à espérer que l’Hageshii ait parfaitement suivi ces dernières. Quoi qu’il en soit, de mon regard de marbre, j’observai l’intrus avant de le frapper d’un coup sec avec le tranchant de la main en plein sur sa nuque, juste histoire de le tenir à carreau. Une fois cela fait, je me relevai, pour observer l’inconscient à côté. C’est alors là que ma partenaire vint constater ce qu’il s’était passé. Loin d’être stupide, j’étais certain qu’elle aurait compris ce qui lui était arrivé. Un Konohajin aurait trouvé cela écœurant certes, mais faîtes un tour dans le pays de la brume, et vous y trouverez des enfants rire de scènes bien plus sensibles. Il était encore en vie, et c’était bien important. Il ne fallut pas très longtemps pour qu’une équipe de nettoyage vienne prendre la relève. L’intrus fut confié aux autorités et la menace avait été évitée avec brio. Le plus dur avait été fait et donc, il n’avait plus aucun besoin de s’inquiéter davantage.

La surveillance reprit alors son cours tout au long de la cérémonie et ce, sans encombre. Ce soir-là, j’avais entendu des sommes faramineuses comprenant exactement dans quel milieu je me trouvais et qui étaient les personnes qui étaient autour de moi. Quelques heures plus tard, tout était terminé. Sains et saufs, tous rentraient chez eux. Bien évidemment le photographe ayant su tirer profit de la situation demeura encore un moment afin de prendre en photo les nouveaux propriétaires de biens rares.

Certainement étonné par mes prouesses en corps-à-corps, Nami me demanda en aparté comment est-ce que j’avais pu frapper cet homme avec une telle force. La Kirijin était très observatrice, c’était le moins que l’on puisse dire. Tout à l’heure, elle ne semblait pas vouloir fixer de liens quelconques. Du moins, c’était ce que j’avais pu comprendre quand elle répondit à ma question par un silence presque gênant. Et maintenant, elle s’intéressait à mes capacités, une chose que je ne disais pas aisément au premier venu. Quoi qu’il en soit, j’avais besoin d’un médicament, pour mon père. Et de ce fait, toute aide dans ce domaine-là aurait été la bienvenue. C’est ainsi que, sans même croiser son regard, je me mis à prendre la parole

-En effet, il se peut que je sois beaucoup plus solide que la moyenne. Mes capacités physiques sont renforcées par la grande solidité de mes os. C’est le privilège qu’on retire d’être né au sein du clan Kaguya. En gros, je suis capable de manipuler mes os à ma guise, d'endurcir certaines parties osseuses, ou bien même d’en extirper de mon corps. Cela biensur n’est que la meilleure partie de cette capacité prestigieuse.

Parce qu’en réalité, cela a une lourde contrepartie. Une maladie mortelle frappe tous les membres du clan à partir d’un certain âge. Les Kaguyas atteints de cette dernière meurent alors à petit feu, subissant les douleurs atroces de leurs propres os. Les corps de ses derniers qui autrefois furent leurs plus grands alliés, se changent en leur plus redoutable ennemi, les conduisant doucement à une mort certaine.

Mon père est atteint de cette maladie, et c’est moi qui m’occupe de la maintenir stable en essayant de trouver un moyen pour qu’il puisse guérir.


Il fallait être réellement quelqu’un de particulier pour remarquer un si petit détail lors des combats. Cela nécessitait une connaissance bien trop poussée sur les corps humains. Soudainement intrigué par sa remarque, mon regard finit par croiser le sien avec toute l’intrigue qui pouvait y être visible

-Vous êtes bien observatrice pour accorder de l’importance en quelque chose d’aussi anodin que la portée d’un coup de pied. Comment cela se fait-il ? Vous avez une sorte de capacité permettant de détecter ce genre de choses ?

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hageshii Nami
Informations
Grade : Genin
Messages : 67
Rang : C

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] EmptySam 25 Mar 2017 - 12:13

Nami écouta attentivement son partenaire. Il lui expliqua l'étendue de ses pouvoirs et tous les avantages qu'il en tirait. C'était donc pour cela que leur adversaire avait volé dans les airs. Le Kaguya a la possibilité de durcir ses os, rendant ses coups normaux plus puissants que la moyenne. Apparemment, il était même capable d'extirper certains d'entres eux pour s'en servir comme armes. La jeune médecin avait hâte de voir ça. Encore novice en médecine, elle n'avait jamais vu de telles choses. A l'académie, on se contentait de leurs apprendre les bases. C'est aux élèves de tracer leur propre voie et de progresser. Sans s'en rendre compte, le Kaguya venait de lui piquer sa curiosité. Elle était avide de connaissance et elle ne tarderait pas à se rendre à la bibliothèque du village pour en apprendre plus sur ce drôle de clan.

"Je vois, tu utilises ton squelette comme une arme. Pour pouvoir réaliser des prouesses de ce genre, j'imagine qu'avec ton chakra, tu accélères la croissance de tes os pour les faire pousser ou les remplacer. Tu es également capable d'augmenter ta densité osseuse pour solidifier d'avantage un os lors d'un coup de pied, comme tout à l'heure. C'est impressionnant." avoua-t-elle, impassible.

*Je ne sais pas s'il s'en rend compte, mais cela implique la gestion du taux de calcium dans ses os. Son pouvoir est incroyable ! Je prends conscience que je suis loin de lui arriver à la cheville. Dans quelques années, s'il persévère, il aura des capacités hors du commun. En combinant nos pouvoirs, nous serions capable de combinaisons mortelles. Avec mes capacités médicales, je pourrais accélérer la calcification de ses os pour rendre ses attaques plus rapides, plus fortes et décupler le nombre os ! Il faut que j'en apprenne plus sur son clan.*

Mais un tel pouvoir ne venait pas seul. Il était accompagné de son fardeau. Rinkyu rajouta que ses capacités avaient une limite. Celle du temps puisqu'à partir d'un certain age, tous les membres sans exception sont atteints d'une souffrance telle, qu'elle les rend inapte au combat. Et avec le temps, cette douleur est exponentielle jusqu'à les tuer un par un. La genin fut surprise par ces propos.

*La nature leurs a donné un si grand pouvoir, qu'en retour elle exige leur mort prématurée ... Et si j'en crois ses paroles, à l'heure d'aujourd'hui, ils n'ont pas trouvé de remède. C'est plus qu'une maladie, c'est une malédiction ! La modification de leur architecture osseuse leur permet de les agrandir ou les durcir, mais cela induit, à terme, leurs fragilités ... Notre corps à nous, ninja, a besoin de ce chakra et il nous permet de l'utiliser. Mais si nous allons trop loin, il y a une contrepartie... J'imagine qu'il y a toujours une contrepartie, aussi puissant soit le shinobi. Nous n'en restons pas moins des hommes ...*

Puis, ce fut au tour de Rinkyu de s'intéresser à Nami. Maintenant, elle semblait disposer à répondre à au moins une question. Il était surpris que sa coéquipière ait remarqué la portée de son coup de pieds, un simple coup. Elle avait su piquer à son tour la curiosité du Kirijin.

"Je ne possède pas un pouvoir comme le tient. Je suis un peu plus conventionnelle. J'ai le pouvoir de soigner les gens. Mais j'imagine que je suis incapable de guérir ton père. La maladie qui vous frappe est bien trop complexe pour une novice comme moi. C'est en voyant notre ennemi s'envoler après avoir reçu un simple coup de pied que je me suis posé la question. Et tu viens d'y répondre. Cependant, l'histoire de ton clan m'intéresse. Je me documenterai de mon côté à votre sujet."

*Imaginons un seul instant que quelqu'un trouve le moyen de les guérir, alors Kiri sera invincible. Plus personne ne viendrait nous soumettre, plus personne n'oserait sortir de notre joug.*

La genin n'avait pas la prétention dès demain de trouver la solution. Mais ce serait là un axe intéressant pour progresser. Fatiguée par cette soirée, elle salua Rinkyu et repartit chez elle.
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une soirée à ne pas manquer [avec Kaguya Rinkyu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-