N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Davy Jones... L'épopée ! - Okiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Gekei Takoyaki
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 192
Rang : B+

Davy Jones... L'épopée ! - Okiko Empty
Message(#) Sujet: Davy Jones... L'épopée ! - Okiko Davy Jones... L'épopée ! - Okiko EmptySam 25 Juin 2016 - 1:50


Un petit goût salé ravisait son gosier, il s’attrapait depuis la petite brise qui parcourait les ports et s’infiltrer à travers les ruelles de cette ville maritime. Aujourd’hui la bête se trouvait bien au Nord de son pays, bien loin de ses habitudes, le Maître était absent et le tour du temple était fini depuis longtemps, aussi, elle avait parcouru les souterrains et leur secret au hasard pour finalement arrivée là. Ce n’était peut-être que davantage de l’instinct que du hasard en fait, ou autre chose en fait. Toujours elle prenait la route qui la ramenait vers la mer. il semblerait... La pensée la rendait joyeuse et ses pas étaient presque semblables à des petits sauts, comme si ça pouvait la faire avancer plus vite et très rapidement d’ailleurs, la voilà qui faisait face aux bateaux amarrés. Elle grimaçait tout d’abord, leur vision lui donnait toujours ce frisson du jour où elle avait été pêchée, mais d’un autre côté…

~ Okiko-chan ! Hurlait-elle presque en apercevant ce visage familier au loin sur le ponton… ME VOILA ! OKIKO-CHANNNN ! Cette fois les décibels étaient à leur comble…

Okiko-chan, c’était une femelle humaine… Une un peu à part. La première fois que Tako avait voulu la croquer en l’encerclant de ses tentacules… Et bien… Elle avait eu l’air d’aimer ça. Plus les appendices de la bête s’engouffrait et l’étreinter, plus elle rougissait… Ses battements de cœur avaient même eu le don de perturber la créature qui rétractait ses crocs ne laissant que la mémoire de son souffle glacé sur ce cou. Elle s’y était même essayée une nouvelle fois… Même réaction, au point que la pensait sous une quelconque emprise… La bête avait abandonné l’idée de la mordre. Pour ce jour-là, celui de leur rencontre du moins. Depuis, oui elle avait bien miroité de nouvelles tentatives, encore qu’à force de lui courir après pour comprendre et mieux la manger, elles avaient fini par s’entendre. Okiko était un personnage plutôt simple à comprendre, en théorie du moins, car la Gekei avait la fâcheuse manie de tomber à chaque fois à côté du vrai sens de ses phrases. Même après les années passées, avoir été recluse au temple l’avait rendue toujours très naïve sur certains points. Cela même que la Saibogu aurait été ravie de lui faire découvrir. Elle y travaillait toujours à bonne œuvre d’ailleurs.

~ C’était donc ici que tu t’étais cachée ?!!
Grognait la Poulpette en la rejoignant sur le bord de l’eau. Tu avais dit que tu reviendrais vite !

Mais la Kunoichi en face d’elle n’y pouvait pas grand-chose, en effet, elle semblait très occupée, mais ce n’était pas comme si ce détail suffisait à décourager celle qui au fils des semaines était un peu devenue sa complice. Ou une amie ? La bête ne savait pas ce que c’était, en tout cas elle savait que proche de la rousse, son humeur était joyeuse et qu’ensemble, elles trouvaient toujours le moyen de s’évader de leur quotidien pour le rendre bien gaie. La femme des mers n’avait jamais eu ni dégout, ni peur face à la Gekei, même dans leur pire rencontre, ou alors elle lui avait bien caché ! Un mystère parmi tant d’autre qu’elle renfermait, comme cette histoire de bateau qu’elle lui avait raconté et le point capital : l’océan qui les avait rapproché.

~ Du coup, c’est moi qui viens à toi. Elle lui esquissait un sourire, les jours d’absences avaient parues pour des années presque. Qu'est-ce que tu magnigances encore ?!! Hein?! Montre moi ! Comme une enfant, elle se mettait à lui tourner autour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu Okiko
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 408
Rang : B

Davy Jones... L'épopée ! - Okiko Empty
Message(#) Sujet: Re: Davy Jones... L'épopée ! - Okiko Davy Jones... L'épopée ! - Okiko EmptySam 25 Juin 2016 - 14:00

La jeune rousse appréciait d'être sur la Miss Fortune, elle était la capitaine et pourtant, ça ne la gênait pas de bosser dessus. Après, il y avait masse de chose à faire sur son navire qui ressemblait à celui d'un navire de combat. Okiko n'avait pas passé beaucoup de temps au temple d'Ao pour se concentrer sur certaines modifications du bateau et de son nettoyage. Elle avait confiance à son équipage et en aucun cas, elle ne le ferait pas, car ils ont combattu ensemble et voyagé jusqu'à des terres inconnues. La femme avait pu remarquer que la journée était bien ensoleillée et que la température était bien en hausse, difficile d'être bien habillé dans ces conditions. De plus, la pirate avait prévu de faire de la plongée pour se rafraîchir et d'observer les profondeurs de la mer de Taki. Il ne devait pas avoir grand-chose, mais c'était toujours quelque chose à faire au lieu de se tourner les pouces pour rien. La kunoichi avait créé un masque à oxygène afin d'aller sous l'eau, mais un seul uniquement pour le moment. De toute façon, personne n'était venue le lui en réclamer donc elle n'en voyait pas trop l'obligation d'en faire la tonne. De plus, ses compagnons n'allaient jamais faire de la plomber ou si c'était le cas, elle en fabriquerait plusieurs afin qu'ils puissent en profiter.

La kunoichi avait profité pour nettoyer sa cabine un peu bordélique, comme d'habitude, elle faisait tellement de bordel quand elle devait chercher des plans. Shigeru l'avait forcé à le faire et heureusement qu'il était là pour lui parler, sans lui, ce bateau serait un peu sale surtout la cabine du capitaine. Le bras droit d'Okiko est un homme calme, sérieux, de sang-froid et de strict pour mener correctement l'équipage afin qu'il n'y ait pas de débordement de leur côté. Cependant, il n'avait jamais eu l'occasion d'intervenir dans des bagarres sur la Miss Fortune entre équipages, ils savaient tous se tenir correctement et généralement, en cas d'embrouille, ça se réglait en discutant. C'était tout d'abord une équipe soudée et une grande famille dont Okiko en prenait soin à sa manière et elle n'aimait pas se montrer dur envers eux. La kunoichi avait pu vérifier quelques fuuin jutsu dans le poste commandement et si tout allait bien pour naviguer en mer sans trop de mal. Cette opération lui avait pris plusieurs jours et s'en était même fatigant, la rouquine avait bien besoin de repos et de détente afin de profiter de la vie. En parlant de se détendre, une voix familière se faisait entendre alors qu'elle était sur le ponton. Gekei Takoyaki, une charmante femme pieuvre qui avait essayé de la manger, mais la Saibogu n'avait pas pu retenir son sérieux face à ses tentacules sur tout son corps. La capitaine lui faisait de grands signes pour la saluer au loin tout en gardant son sourire, elle était contente de la voir arriver.

« Coucou ma Tako-chan !! » S'écria-t-elle avec joie.

Takoyaki semblait être contente d'être là et de la voir, Okiko l'était également et la voir, c'était un rayon de soleil qui illuminait sa journée. La présence de la Gekei la rendait différente de d'habitude, plus joyeuse, énergique ou encore, enfantin. Shigeru pouvait les observer au loin, il savait que Tako n'était pas comme les autres aux yeux de sa capitaine et il préféra les laisser tranquilles pour la journée. La Saibogu s'était très vite attaché à la Gekei, elle ne voulait pas la lâcher, mais sa vie de pirate l'empêchait d'être tout le temps disponible. Cependant, la rouquine avait à l'idée de l'inviter à voyager à ses côtés tant qu'elle ne croquait personne sur son navire. Après tout, c'était sa famille et non le repas de sa magnifique Tako. Pourtant, la voir dans ce port était tout de même une sacrée surprise, la mangeuse d'hommes était toujours enfermé au temple de Van et elle en sortait que rarement. Nadeshiko avait essayé de la faire sortir pour lui faire découvrir la nature et tant d'autre chose, mais ce n'était que peine perdue. N'empêche, Okiko se sentait importante pour Tako et elle allait l'aider à découvrir le monde à ses côtés et à l'aider à devenir un peu plus humaine au niveau du coeur. Physiquement, Takiyaki plaisait beaucoup à la pirate donc elle ne voyait pas l'intérêt de la changer et même, c'était son identité. Okiko n'avait pas le droit de toucher à son physique, mais à sa psychologie, elle y avait le droit pour que les gens aient confiance en elle. En tout cas, elle semblait avoir cherché Okiko depuis un moment et elle ne semblait pas trop contente de la savoir ailleurs qu'au temple et loin d'elle. La rousse lui répondit en ricanant.

« Je suis contente de te revoir, ma Kraken adorée ! » Elle lui caresse l'épaule. « Désolée ma belle, j'avais beaucoup de boulot sur la Miss Fortune et bien plus que je ne le croyais. Cependant ! Je reste super longtemps à Taki et j'irai dormir au temple avec toi, comme ça, on va pouvoir passer du temps rien qu'à deux, ça te plaît ? »

Takoyaki était vraiment adorable comme fille, on dirait une enfant qui n'avait pas vu une amie depuis très longtemps. À vrai dire, Okiko se sentait parfois seule dans sa cabine en n'ayant pas eu sa Gekei à ses côtés et du coup, elle était ravie de la voir débarquer au port. Heureusement, l'entretien du navire était terminé pour la rousse et elle allait pouvoir souffler un peu à présent. Le reste du boulot allait être confié à Shigeru et à quelques membres de l'équipage, cela allait être chiant pour eux, mais cela allait ne durer que deux jours. La jeune rousse admira son amie, elle semblait impatiente à propos de quelque chose, sans doute de passer du temps en sa compagnie. La pieuvre et la pirate, un sacré duo et honnêtement, la Saibogu avaient rencontré l'âme soeur de sa vie et avoir Tako à ses côtés ne pouvait être que bénéfique. Il fallait la rendre plus forte, mais pas pour autant de la rendre inhumaine, bien plus qu'elle ne l'est actuellement. Okiko ne voulait pas la transformer en monstre, elle était son amie la plus proche et peut-être plus en la regardant bien. La Kraken reprit la parole tout en marchant autour de la rousse, elle voulait savoir ce que manigancer la pirate. Okiko rigolait un peu en la regardant rôdait autour de sa personne, comment ne pas résister à sa personnalité si amusante. La rousse stoppa son amie et la câline tendrement en ne montrant aucun signe d'agressivité et de danger.

« J'ai vu ça que tu es venue à moi et ça me fait plaisir. » Elle l'emmena vers une barque. « Disons que je ne manigance rien à part le fait de t'emmener nager avec moi ! Je ne suis pas une grande nageuse, mais ça te dirait d'aller dans les profondeurs ? J'aimerai m'excuser de ne pas être venue te voir. » Elle regarda Takoyaki avec un air désolée. « Pardon et...saches que tu m'as beaucoup manqués. » Dit-elle en rougissant un peu.

Elle prit son masque d’oxygène et s'installer sur la barque en regardant son amie. Une après-midi rien qu'à deux, cela allait les aider à se libérer un peu de ce monde violent et se retrouver dans un monde aquatique si calme et paisible. Il ne manquait plus que la décision de la Gekei pour aller nager sous l'eau et difficile de croire qu'elle dira non au vu de ces gênes de pieuvre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Davy Jones... L'épopée ! - Okiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-