N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Nous ne nous connaissons pas, et pourtant, mes yeux voit en toi, quelqu'un de bon [ Seki Hattan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Seki Aosawa
Informations
Grade : Genin
Messages : 407
Rang : B+

Nous ne nous connaissons pas, et pourtant, mes yeux voit en toi, quelqu'un de bon [ Seki Hattan ] Empty
Message(#) Sujet: Nous ne nous connaissons pas, et pourtant, mes yeux voit en toi, quelqu'un de bon [ Seki Hattan ] Nous ne nous connaissons pas, et pourtant, mes yeux voit en toi, quelqu'un de bon [ Seki Hattan ] EmptyMer 16 Sep 2015 - 22:12

Nous ne nous connaissons pas, et pourtant, mes yeux voit en toi, quelqu'un de bon [ Seki Hattan ] Tumblr_ne34oagoiv1sh0iqso10_500


Je suis le temps. L'horloge du monde dont je suis l'aiguille. Je fais parti d'un clan dit reconnu comme des hommes et des femmes capable de contrôler l'incontrôlable. Nous ne sommes pas limité au 24h du monde, mais nous sommes notre propres source du temps. Nous l'utilisons à des fins à rendre la paix sur terre. Je suis Jisetsu Ako, manipulateur de nunchaku, et mes yeux seront apporter la paix dans le monde Shinobi.



En peux de temps, j'avais vécu pas mal de perturbation. L'échange avec les deux envoyés du pays de la foudre pour récupérer leurs ami n'avait pas abouti à une discussion très ouverte. Un combat avait eu lieu entre le chef du pays de l'herbe et les deux hommes masqués. Durant cette épisode, j'avais agi de façon à être le plus productif possible, sans gêner le seigneur de guerre. Cheveux flamboyant ne m'avait pas donné signe de vie depuis maintenant plusieurs jours. Kuroba avait fait son choix, Mikami semblait ce remettre des légères blessures. Les habitants du pays de Kusa, allait devoir reconstruire une des entrés du Forum. Pendant le combat, j'étais parvenus à mettre en oeuvre une stratégie pour contrer en partie l'offensive ennemi. Le temps que je m'étais offert, nous avais permit de mettre la main sur les deux prisonniers et de faire repartir bredouille les deux hommes.

Maintenant, je devais me mettre en route vers l'alliance des pays neutre. Plus communément appelé Empire. Pourquoi rentrais je ? tout simplement pour revoir mes parents. Maintenant plusieurs jours, voir semaines que j'avais quitté le Shukai pour rejoindre l'homme dont on m'avais parlé. Le fameux Yanosa. Notre rencontre fut brève, mais durant celle ci, je m'étais senti comme quelqu'un de tout petit. La carrure de l'homme laissait les gens comme moi, vraiment dans l'infériorité. C'est alors que je compris, à son contact, que je devais devenir plus fort.

Sortant de l'énorme édifice de pierre couleur marbre, je m'avançais dans l'épaisse forêt en face de moi. La sortie à l'est du Forum, celle que j'avais emprunté, me conduisait vers une flore sauvage. La forêt d'après la carte que j'avais avec moi, me disait de suivre cette direction pour atteindre les frontières du Shukai. Soit quelque heures ou jours de marche. Tout dépendait de ma motivation et mon sens de l'orientation qui n'était pas ma première qualité. M'engouffrant alors dans la jungle hostile du pays de l'herbe, je sautais d'arbre en arbre pour gagner plus de temps. La hauteur me donnait l'avantage de voir au loin. Je ne perdais pas de temps à me demander ce qu'il y avait après. Mes yeux voyaient déjà le après.

Surement, dans un moment d'excitation, je continuais ma route de branche en branche. Ne prétend aucune attention à ma carte, comme à mon habitude, tête en l'air, et focalisé sur mon chemin, j'arrivais à une frontière. Le seul problème est que, cela faisait maintenant plus de cinq heures que je galopais cheveux au vent dans cette forêt. Sans avoir pris soins, de connaître le chemin exacte. Dans mon éclatement de joie, je m'étais perdu. Malheureusement, j'avais fais irruption dans la forêt de Konoha, du moins de la bordure à en voir la carte. J'étais maintenant dans la contré du pays du fer. Tetsu no Kuni

-Tetsu no Kuni. Pas du tout le chemin que je devais suivre. J'ai du encore lire ma carte à l'envers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Seki Hattan
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 282
Rang : B+

Nous ne nous connaissons pas, et pourtant, mes yeux voit en toi, quelqu'un de bon [ Seki Hattan ] Empty
Message(#) Sujet: Re: Nous ne nous connaissons pas, et pourtant, mes yeux voit en toi, quelqu'un de bon [ Seki Hattan ] Nous ne nous connaissons pas, et pourtant, mes yeux voit en toi, quelqu'un de bon [ Seki Hattan ] EmptySam 19 Sep 2015 - 13:17

Aujourd'hui, je devais aller à Tetsu pour voir une partie de ma famille qui avait pris leurs retraites de ninja. Depuis que je suis petit, ils ont plus voulu devenir des ninjas à cause de la guerre avant la création des villages. Voir le sang jonchait sur le sol, des cadavres de leurs amis, familles, ils ne voulaient plus vivre ce même cauchemard. Je les comprends tout à fait, c'est leur décision et je la respecte. Je voyageais depuis deux jours pour me rendre dans Tetsu no Kuni. Je m'arrêtais la nuit pour reprendre des forces et surtout de dormir un minimum. Mon voyage était rapide à mon goût... Pourquoi je dois voir cette partie de la famille qui était à Tetsu ? C'est mon grand-père qui était décédé, et je devais les apprendre de cette nouvelle, qui était triste... Il fallait s'en remettre.

Arrivé à Tetsu, je me rendis dans un restaurant, je pris une table, puis je sortis une feuille et un stylo plume :

Ma famille,

Je suis désolé de vous apprendre cette triste nouvelle. Mon grand-père : Seki Hiraïshin est décédé. Je pense qu'il savait qu'il allait mourir sinon il ne m'aurait pas dit d'écrire cette lettre pour vous. Nous sommes une famille, et nous devons nous serrer les coudes pendant l'éternité.

Mes sincères condoléances,

PS : Zennosuke n'est plus Raïkage et Hasaki a disparu, je ne sais pas davantage.

Un frère, Seki Hattan.


J'avais conclu ma lettre par la signature des Sekis Je me dirigeais chez eux. Arrivé là-bas, je posais la lettre devant la porte, je toquai, puis je disparut. Je vis un oncle ouvrir la porte et prendre la lettre puis referma la porte. Je ne voulais pas entendre leurs réactions, je partis, puis je me suis dirigé dans la forêt pour méditer un peu. Après quelques minutes, j'entendis un homme qui semblait perdu.

J'ouvrais mes yeux puis je regardais autour de moi, je vis une silhouette plutôt flash.

« Bonjour, vous n'êtes pas d'ici si vous vous perdez dans un pays plutôt petit. »

Je me relevai, en fermant les yeux puis en les ouvrants pour montrer un regard glacial.

« Qui êtes-vous ? Votre regard doré n'est pas dans cette partie du pays, elle est plutôt vers... L'Empire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nous ne nous connaissons pas, et pourtant, mes yeux voit en toi, quelqu'un de bon [ Seki Hattan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Tetsu no Kuni-