N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Inuzuka Takeo
Informations
Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 913
Rang : A+

Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma] Empty
Message(#) Sujet: Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma] Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma] EmptyMar 15 Sep 2015 - 19:10

Plus les jours passaient, plus je savais que j’avais moins de temps pour profiter de la forêt du Pays du Feu. Avant de m’installer à Konoha – peut-être même avant, quand nous nous sommes installés dans ce qui deviendrait le village Inuzuka – ma vie se résumait à la forêt, j’y passais mes jours et mes nuits. Même si j’y retournais un peu moins ces dernières années, je sentais toujours cette connexion avec Hi no Kuni, je m’y sentais toujours aussi bien alors que des sentiments de liberté et e nostalgie m’envahissaient et me faisaient complètement décrocher. Comme avec plusieurs autres choses, il devait y avoir quelque chose de spécial avec l’odeur, sûrement y avait-il dans la forêt de Hi une odeur particulièrement agréable. J’étais donc sorti du village pour profiter pour l’une des dernières fois du paysage de Hi, car d’ici quelques semaines il n’y aurait plus une seule feuille dans les arbres et une mince couche de gel commencerait à couvrir le sol et les eaux.

Une fois être passés par les portes, Aka et moi commençâmes à errer à travers les bois. Nous n’avions aucune destination particulière en tête, nous ne voulions que profiter de l’environnement pendant que je le pouvais encore. Sautant de branches en branches, je laissais mes jambes me guider d’elles-mêmes tandis que mes yeux étaient fixés sur les feuillages des arbres qui prenaient tous des teintes uniques. C’était toujours les mêmes couleurs, mais jamais elles n’apparaissaient de la même façon sur deux arbres. C’était un spectacle différent sur chacun des arbres qui rivalisaient d’ingéniosité pour mélanger les couleurs et faire des arrangements abstraits avec les teintes de rouge, jaune et orange. Vraiment, je ne me laissais jamais de cela; j’en oubliais presque que cela annonçait également le froid. Après une période que je n’aurais pu évaluer – il s’agissait en réalité de quelques heures – force fut de constater que la fraîcheur de mon départ s’était rapidement réchauffé avec le soleil et l’exercice. Annonçant une pause bien méritée, nous nous écrasâmes tous les deux sur une branche pour reprendre notre souffle. C’est alors qu’une odeur salivante parvint à mes narines : une odeur marine. Ce n’était pas salé, donc pas l’océan, mais il y avait de l’eau pas loin.


- Tu sens la même chose que moi, Aka?

Ce dernier n’eut même pas besoin de faire le moindre son que je savais déjà qu’il savait très bien de quoi je parlais. D’un même accord, nous décidâmes qu’il était temps pour un dernier effort, le sprint final avant l’ultime récompense. Puisant dans nos dernières énergies, nous nous laissâmes guider par notre nez et rapidement un bruit vint accompagner l’odeur. C’était un son étrange, mais je n’y dénotais rien de menaçant. Plus nous nous rapprochions plus il grandissait et ce n’est que lorsque la forêt s’éclaircit devant nous que je vis l’origine du bruit : les immenses cascades de Hi, qui se déversaient dans le lac Tatsu. Autant les cascades que le lac lui-même étaient un spectacle en lui-même, alors voir les deux d’un même regard d’ensemble pour la première était vraiment à couper le souffle. Je les avais souvent vus sur les cartes, mais je n’avais jamais eu l’occasion de les voir de mes propres yeux. Avant aujourd’hui en tout cas. Je restai silencieux plusieurs minutes, prenant tout mon temps pour capter les moindres détails de ce lieu phénoménale. Une fois remis de mon épatement, je réalisai rapidement ce que j’avais devant moi et m’empressai d’enlever mes vêtements pour ne garder que mes sous-vêtements pour ensuite plonger dans le lac, nageant jusqu’au pied de la cascade. Aka ne mit pas beaucoup de temps avant de me rejoindre et ce dernier pataugea jusqu’à moi. Je savais que ce lieu était utilisé par beaucoup pour s’entraîner et méditer, mais il n’y avait personne d’autre que moi aujourd’hui alors j’en profiterais au maximum.

Une fois rafraîchis de notre randonnée autour de Konoha, Aka et moi sortîmes de l’eau et, nous étalant sur une large roche, entreprîmes de nous faire sécher. C’était sans doute l’une des dernières vraies belles journées et le soleil régnait en maître incontesté dans le ciel; sûrement n’aurions-nous aucune difficulté à nous sécher. Comme de fait, cela prit quelques minutes que je commençai à sentir la piqure du soleil sur ma peau. Je sus aussitôt que j’étais sec et je me rhabillai sans attendre pour ne pas prendre un coup de soleil. Imaginez-vous comment idiot cela serait, prendre un coup de soleil en automne! Une fois mes vêtements sur le dos, le soleil était beaucoup moins mordant aussi décidai-je de rester là où j’étais. Fermant les yeux, je laissai le soleil me réchauffer la peau – quitte à retourner me tremper – et les odeurs marines et le bruit relaxant des cascades me bercer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma] Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma] EmptyMar 15 Sep 2015 - 23:15

Une année... voilà comment je pourrais résumer mon histoire si je le voulais. Mais ce n'était pas le moment de penser, une année ce n'était rien... même pas un grain de sable parmi la lignée de notre temps. J'avais pourtant omis de prévenir d'une aussi longue absence. J'étais un être assez solitaire parfois et les anciens Hokage savaient que je pouvais disparaître tout un temps. Tout en sachant où me contacter. Je n'ai plus pensé que la nouvelle Hokage ne me connaissait pas suffisamment et je n'ai pas eu d'avis de désertion, elle a sans doute eu l'intelligence de lire les informations me concernant et sur ma manière de faire.

J'arrivais enfin aux abords de Hi no kuni, ma terre... mon domaine, même si il ne m'appartenait pas, je le considérais comme mon chez moi et j'en prenais grand soin. On s'enfonçait alors dans la forêt, Kuroi étant toujours fidèle au poste. Cette longue absence nous a été bénéfique sur le plan psychique mais aussi pour améliorer nos techniques... J'avais pu découvrir une chose intéressante et dangereuse, mais ce n'était pas le moment d'y penser. Je regardais les arbres encore vêtu de le leurs feuilles, cela n'allait plus tarder avant le changement de saison... Mon domaine gardera sa splendeur par contre.

On s'avançait de plus en plus, je savais que je devrais des explications et je comptais d'ailleurs me rendre directement au village quand d'un coup, Kuroi me faisait stopper net. Je le sentais renifler... Il devait y avoir quelqu'un non loin d'ici. Nous n'étions pas loin des cascades et c'était presque normal, beaucoup de personnes aimaient s'y rendre. Je lui demandais si il reconnaissait alors la trace olfactive.

« C'est un Inuzuka... Celui qui était là a l'enterrement de ton père... Je reconnaîtrais toujours cette odeur de chien grrr. »

Je soupirais légèrement...

« Toujours aussi cru mon cher ami. »

On se dirigeait doucement vers ce couple qui avait énormément de points communs avec mon clan même si nous restions différent. C'était une bonne occasion pour moi de reprendre contact avec les hommes... autant commencer par un seul, cela serait bien plus simple et plus honorable. On n'était tout près et je voyais alors un jeune homme qui n'était autre que Takeo. Il semblait bien paisible, il devait profiter de cet endroit calme riche en odeur et son des plus agréables. Je me manifestais alors de manière simpliste...

« L'appel de la nature est plus fort que tout Takeo... Cela faisait bien longtemps que je n'avais plus croisé un Konohajin... »

Kuroi se mettait alors à grogner en voyant le compagnon de Takeo.

« Ne commence pas toi, tu as suffisamment combattu je pense... »

Je me mettais alors a mon aise.

« Tu a senti ma présence ou alors ceci n'est qu'un pur hasard ? Je suppose que les senseurs de Konoha ont du signaler mon retour depuis un petit moment... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Inuzuka Takeo
Informations
Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 913
Rang : A+

Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma] Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma] EmptyMer 16 Sep 2015 - 17:23

Reléguant au fond de ma conscience la petite partie de moi-même qui me demandait combien de temps nous avions passé là, je continuai de profiter de la température sur ma roche. Étonnement, je venais de trouver un endroit des plus confortables; il était seulement dommage que je ne l’ai trouvé qu’une fois le beau temps parti. Enfin, ce n’était pas tout à fait exact, n’étais-je pas en train d’en profiter en ce moment même? Mais bon, pas besoin de faire vous faire un dessin, vous avez compris. À cet instant, je me fis la promesse intérieure de revenir l’an prochain dès que la température le permettrait. Il fallait aussi que j’amène Tenshi ici, j’étais certain qu’il adorerait lui aussi! Décidé de ne pas me laisser perturber dans ma relaxation, je continuai de laisser mon esprit voguer d’un sujet à l’autre. Je crois même que pendant un certain moment je m’assoupis, mais je ne pouvais en être certain. J’avais toutefois cette drôle d’impression que ma conscience en avait manqué certains bouts.

Je sursautai légèrement malgré moi lorsque soudainement une voix apparut soudainement près de moi et j’ouvris les yeux tout en me relevant pour voir de qui il s’agissait. J’ignorais si c’était parce que je ne faisais pas attention ou si les odeurs des cascades jouaient avec mon nez, mais je n’avais jamais senti venir Kuma-san que je découvris à l’orée de la forêt en train de m’observer. Combien de temps cela faisait-il qu’il était là? Il n’y était décidément pas lorsque je me suis allongé sur ma roche – oui, c’était tout d’un coup devenu MA roche. J’arrêtai de penser à cela et me concentrai plutôt sur ce qu’il m’avait dit et réalisai que cela avait effectivement été le cas. Sans que je m’en rende compte, quelque chose à l’intérieur de moi m’avait appelé et m’avait donné envie de me retrouver avec la nature, avec celle avec qui j’avais grandi. Il avait ensuit ajouté qu’il n’avait pas vu de Konohajin depuis un certain temps. Maintenant que j’y pensais, cela faisait moi aussi beaucoup de temps que je n’avais pas vu le Dôbutsu dans le village. Il m’arrivait de temps à autre de voir la grande silhouette azure du shinobi ou encore l’odeur de son ours, mais depuis... un an, cela faisait bien un an depuis l’intronisation de Miko-dono, je n’avais rien vu du vieil homme.

Je m’apprêtais à répondre lorsque Kuroi, le compagnon de Kuma-san, grogna pour partager son opinion, mais les subtilités de langage des ours m’échappaient encore, j’aurais donc besoin d’un traducteur. Ce que Kuma-san lui répondit me mit légèrement mal à l’aise – voulait-il se battre avec Aka? – mais ce dernier sembla avoir la situation sous contrôle puisque l’ours se détendit et le Dôbutsu en fit de même.


- Cela fait également un moment que nous ne vous avions pas vu, Kuma-san… J’espère que tout va bien?

Personne ne semblait s’être inquiété outre mesure de l’absence du chef de clan, peut-être justement parce qu’il était chef d’un clan, alors sûrement n’y avait-il aucune raison de s’inquiéter. Et puis, si jamais les choses auraient vraiment été graves, je ne doutais pas qu’il aurait demandé le support de la Feuille, il devait savoir qu’il pouvait compter sur notre aide. S’il revenait, cependant, c’était sûrement que les choses s’étaient rétablies et qu’il pouvait maintenant se permettre de revenir à Konoha et à l’allure qu’il avait il n’avait certainement pas l’air de quelqu’un de préoccupé. Nonchalamment, il me demanda si je l’avais senti venir à l’avance ou si ce n’était que le hasard. C’était vrai qu’avec mes capacités sensorielles j’aurais pu le sentir venir de loin, si ce n’avait pas été de cette cascade.

-Il n’y a pas plus par hasard, je viens tout juste de découvrir le coin. Je ris légèrement. Aussi étrange que cela pouvait paraître, c’était la vérité; jamais je ne m’étais approché d’aussi près des cascades. Quant aux senseurs, peut-être vous ont-ils signalé, mais je n’étais pas de garde aujourd’hui; c’est plus par plaisir que je suis ici aujourd’hui.

J’eu un petit sourire complice avec le Dôbutsu. Il n’en avait peut-être pas l’air, mais j’étais certain qu’il comprenait très bien que parfois il nous fallait s’échapper un peu du train-train quotidien. Après tout, il devait bien avoir été jeune lui aussi un jour! Sûrement se rappelait-il ce que c’était.

- Êtes-vous venu également vous rafraîchir aux cascades? Avec la chaleur que nous avons aujourd’hui, le trajet a dû être exténuant.

Le soleil nous plombait dessus depuis quelques heures maintenant et même le canopée des forêts d’Hi ne parvenait à couper toute la chaleur, créant parfois une atmosphère étouffante sous les arbres. Heureusement aujourd’hui n’était pas le cas, mais le trajet depuis Kawa n’avait pas dû être de tout repos. Maintenant que j’y pensais, le pays des Rivières n’était pas la porte à côté, même qu’il était de l’autre côté de Hi. Kawa se trouvait à la frontière Ouest du Pays du feu alors que le lac Tatsu et les Cascades sont dans la partie Est du pays. Il devait donc avoir un autre motif à venir jusqu’ici, sans quoi il se serait arrêté à Konoha qui était sur le chemin vers les cascades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma] Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Les plus grandes chaleurs sont avant le froid [PV Kuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Cascades de Hi no Kuni-