N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Une ville paisible...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Konjo
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 254
Rang : B

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Une ville paisible... Une ville paisible... EmptyDim 9 Nov 2014 - 14:35

Ça c'est Taki, le pays des cascades, une nation isolé par la grandeur imprenable de ses montagnes qui entourent tout le pays. Les gens qui vivent dans cet endroit coupé du monde se sont adaptés et devenant indépendant de toute aide extérieur. Taki, ses mystères encore inconnus de l'homme, ses grottes inexplorés, ses forêts épaisses et ses magnifiques cascade. Voila un monde bien hostile au genre humain, pourtant ou plutôt malgré cette barrière sauvage qui devait maintenir ce monde perdu hors d'atteinte des hommes, ceux-ci réussir tout de même à surpasser la nature, s'imposant et s'installant dans cet univers dangereux.


Ainsi la tranquillité légitime de ce lieu vierge fut rompu par la venu des humanoïdes en quête de territoire à conquérir. Souillant par sa seule existence ce domaine fertile et pur. Mais peu importe, l'homme est ainsi, un cœur sans fond qui ne pourra jamais être comblé. Maintenant que nous nous sommes penché sur ces êtres destructeurs, focalisons nous vers l'un des villages de ce pays fort paisible. Itabei, bourg proche du plus imposant patrimoine de cette petite nation. Le Mont Mukashibanashi.


Comme vous pouvez le voir tout dans cette communauté respire la quiétude paisible d'un quotidien répétitif, mais ne vous y trompez pas, cette tranquillité mensongère cache en vérité une certaine corruption clandestine. Au plus profond des entrailles de ce village, des jeux illégaux sont menés sans le moindre scrupule. L'un des jeux les plus acclamé n'est autre que le combat dans la cage d'acier. Une arène où deux hommes entre et seul sort vivant à la fin.


Un combat à main nue qui malgré sa bestialité à certaine règle à ne pas transgresser. Premièrement les hommes rentre à l'intérieur dévêtu, sauf un simple short pour cacher ses parties génitaux. Deuxièmement les hommes peuvent entrer avec arme blanche de poing de son choix. Troisièmement interdiction d'utiliser l'art du shinobi quel qu'il soit, seul la force brute est accepté. Enfin dernièrement une fois à dedans seul le vainqueur pourra sortir vivant de là, c'est un combat à mort.


Une fois les participants ont prient connaissance de ces règles, le combat peu commencer. Aujourd'hui est d'ailleurs un jour très spéciale, un colosse a tenu bon même après quatorze combat d'affilé, comme seule arme ses poings, dont l'un été fait littéralement de métal. Du sang peinturluré le sol de la cage de façon chaotique, nous laissant entrevoir la façon dont les adversaires du borgne avaient fini. La foule en délire acclamait son champion invaincu qui devait bientôt livré sa dernière confrontation. Les précédents combats n'avaient été qu'un massacre unilatéral, des menus fretins qui liquida comme des billes. Observant la porte d'entré du ring, essoufflé par la frénésie de ces combats, le guerrier s'exclama à demi soulagé.



- Plus qu'un...


Dernière édition par Konjo le Ven 14 Nov 2014 - 0:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Re: Une ville paisible... Une ville paisible... EmptyJeu 13 Nov 2014 - 23:29

Un lieu de combat. Ça fait un moment que je ne me suis pas fier qu'à ma force physique sans compter au Chakra. Dans une cage face à un adversaire seul une arme blanche et autorisé par personnes. Je suis le dernier concurrent, l'homme qui donc prendra celui qui reste debout face au autre. Pourquoi cette place? Surement pour mon gabarit. Les organisateurs ont due en voyant ma corpulence penser que j'étais un challenge pour le dernier combat plutôt intéressant. Posé sur mon estrade je regarde les combats. Dès le premier tour je voyais déjà qui je vais combattre, cependant les gens sont là pour voir tout les combats, je regarde sa manière de combattre sans pour autant avoir le temps de l'analyser. Les combats étaient pour lui d'une simplicité qui ne me permet pas d'avoir une idée de ça manière d'agir. Au moins je ne m'ennuie pas dans ce combat. Le dernier homme s'effondre de la même manière que les autres et le spectacle n'a pas vraiment d'intérêt pour ceux le regardant. Des combats trop simples. Sans véritable challenge, mais ce dernier sera différent. Prenant dans une main une sorte de poing américain avec trois lames implanté j'entre dans la cage puis regarde se dernier. Tout les autres participant sont morts. Nous n'étions plus que deux. J'entre puis regarde ce dernier:

Ne pense pas m'étaler aussi rapidement que ses autres larves. Ça fait un Bail Konjo

Les gens crient à la demande de sang. On nous a grassement offert une belle somme si l'on gagne. et eux payent pour voir ses combats. On peut clairement voir ce que le genre humain est dans ses lieux. Et au moins là ils ne le cachent pas ici. Marchant à côté des grilles qui nous entoure je me mets à toucher avec les lames cette dernière laissant le bruit du métal s'entrechoquer. Le temps s'écoule et voici que le gong du début du combat raisonne. Me positionnant face à lui, je le regarde puis lui dire:

Approche. Voyons si je n'ai pas perdu la main.

Ses mots dis, j'invite mon partenaire à s'élancer dans la bataille. Un regard se tenant sur ses mouvements pour pouvoir assimiler ses gestes. Celui-là est plutôt puissant, rien qu'à voir comment il a étalé ses derniers adversaires cela n'en fait pas de doute, de plus s'il est dans ce genre d'établissement c'est qu'il n'est pas du genre à ne pas pouvoir aller dans les extrêmes. Ce combat est un combat à mort pourtant dans ma tête j'ai bien un autre plant en tête pour ce combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Konjo
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 254
Rang : B

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Re: Une ville paisible... Une ville paisible... EmptyVen 14 Nov 2014 - 2:04

Le voilà enfin, le dernière combat, la dernière tâche à accomplir, la dernière corvée, la finale que tout le monde attendaient. Cette fois-ci son challenger était un sacré morceau, un monstre imposant, une montagne de muscle, un titan descendant de son trône pour écraser les pauvres mortels qui s'agglutinent comme des insectes à ses pieds. Mais si Goren était associé à une figure titanesque emblématique du nom de Cronos, le maître de tout les titans, alors Konjo serait plus un aspect divin, et quel dieu lui ressemblerait d'avantage qu'Arès, le dieu de la guerre et de la destruction.


Ainsi les deux colosses se jaugèrent avec respect du regard. Pour deux guerriers comme eux l'arène est comme un sanctuaire où la seule façon de prier était de tuer l'autre. Il n'ont pas vraiment d'arme, mais cela n'est certainement pas un problème pour ces deux tueurs nées. Juste avec deux doigts il est possible de tuer un homme, alors je peux vous dire que leurs propres corps sont des armes en soi.


Le Titan aborda le borgne amicalement en le prévenant qu'il ne serait battu aussi rapidement que les autres. Il n'avait pas besoin de lui dire, le bretteur sait déjà que cela ne sera pas facile, mais il n'allait pas pour autant faiblir ou hésiter face à ce monstre absurde qui se dressait avec férocité sur son chemin. Savez-vous ce que l'on dit à propos des géants ? Plus ils sont grand et plus ils tombent de haut. Il est temps de faire goûter le sol à cet animal et lui montrer qu'il n'est pas le seul à être une force de la nature.


Le gong retentit pour laisser place au combat, sans attendre son reste, l'épéiste se propulsa avec vélocité vers le géant, gardant sa posture de combat basse permettant à celui-ci de le prendre au dépourvu et de pénétrer sa garde lui concédant l'angle parfait pour se redresser et lui asséné un fulgurant uppercut du droit, l'impact serait certainement brutale à en faire perdre l'équilibre de son opposant, mais à condition que son poing touche son but.


Hrp :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Re: Une ville paisible... Une ville paisible... EmptyVen 14 Nov 2014 - 13:56

Nous sommes deux puissances posées dans une cage, une cage faite pour le spectacle de personnes incapable de comprendre le véritable sens de "Combat". Néanmoins ses gens ont une chose en plus que les autres. C'est celui d'avoir du goue. La force que nous avons faite sans nul doute de nous les hommes les plus puissant dans le lot. Je converge donc avec mon rival mais sans réponse. Se dernier doit attendre l'affrontement sans nul doute. Les cries des spectateurs se font entendre, des hurlements et crie disant de tuer sont adversaire. Ses hommes ont besoins de sang et pourtant ils ne viennent pas le chercher par eux même. Laissant un autre le faire à leur place, cela montre à quel point est la lâcheté humaine. Je ne trouve pas vraiment un intérêt sur ce genre de pratique. Pourtant là n'est plus le temps de réfléchir à ça.

Attention Konjo attaque, t'elle un Pokemon ce dernière porte ça grosse masse de graisse pour entamer une charge du tonner. Tente-t-il de m'avoir par la vitesse tel un canidé cherchant a trouver son baton? Sauf s'il tente simplement une prise de catch pour m'écraser sur les filet du ring, sauf que l'a c'est un grillage qu'il y a? Où crois peut être pense t'il arriver a me donner un coup bien placé? collé a moi se dernier tente un uppercut. Cependant je n'allait pas laisser de genre de coup arriver il voulais jouer le chien? J'allais jouer le lama. Lui crachant sur la tronche du moins au niveau des yeux je me laisse tomber tout en donnant de la force à mes pieds en m'appuyant sur le grille. Je veux le déstabiliser et ainsi le faire chuter. Un de mes pieds balayant les siennes, je me met à le donner avec l'autre pied un grand coup au niveau de l'intestin. Je suis plutôt en mauvaise posture, mais il faut maintenant savoir s'il peut s'en remettre avant que je ne puisse me repositionner ou non. Je sais bien que le combat est loin d'être fini. Rien que de voir comment il a fait pour se qualifier jusque-là moi même je ne pourrais l'étaler avec un ou deux coups de poing. Cet homme est surement aussi puissant que moi sans nos techniques ninjas. Nous sommes tousse deux des guerriers. L'affrontement risque d'être épique et nos spectateurs ne vont pas être déçus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Konjo
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 254
Rang : B

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Re: Une ville paisible... Une ville paisible... EmptyVen 21 Nov 2014 - 2:41

Une main vigoureuse, un poing taillé pour devenir aussi dur que le fer. Les mains d'un samouraï sont les outils primordiaux de leurs arts, sculptés pour devenir l'instrument ultime qui ne faillira jamais, autant dire ces mains qui brandissent des épées avec une précision chirurgicale peuvent briser la nuque d'un malheureux d'un simple mouvement de poignée.


Donc en conclusion vous prendre le poing de samouraï dans la gueule est aussi douloureux que de se prendre un rocher en pleine poire. Ainsi nôtre ami Rudolf, alias gros renne au nez rouge pour vous et moi. A fini par se prendre pour un lamas bossu et lunatique, parfaite représentation de son côté grotesque et complètement couillu du personnage qui est déjà un cas désespéré à la base. J'arrive encore à me demander comment Chuck Norris à t-il pu laisser vivre un énergumène pareil... Ou bien il avait besoin de lui pour comprendre ça fait quoi de n'être pas parfait, j'avoue moi aussi qu'en le regardant de plus près, je me sent vachement plus beau. Pauvre chose.


Bon revenons dans le vif du sujet, un lamas qui crache sur nôtre colosse, cela aurait pu le déstabiliser, manque de bol pour le nécromancien démoniaque. Konjo était de profile à ce moment, montrant le côté droit de son visage, la où son œil était invalide. Le mollare ne fit que mouiller de façon dégueulasse son visage et putain qu'est qu'il pouvait pué de la gueule cet enflure. Pourtant le coup si rapide et destructeur ne parvint pas atteindre le menton du Titan, réalisant une parade en se laissant tomber vers les barrières derrière lui pour s'y agripper et balayer les pieds du bretteur.


S'écrasant brutalement au sol suite à cette contre-attaque mené de main de maître par le démon, enfin presque, il avait sous estimé le vivacité d'esprit du guerrier en face de lui. Alors que celui-ci ce préparer un coup de pied colossale pour l'abattre le borgne acculé contre terre. Brandissant son poing de métal, Konjo visa le point d'impact du pied pour l'intercepter. Son bras de fer fusa avec force frappant dans un fracas infernale la cheville de Goren.


Roulant sur lui-même alors qu'il se trouvait toujours au sol, le samouraï s'éloigna pour se relevé rapidement, sur son ventre, la marque de l'impact du pied de son opposant, il est vrai qu'il n'avait pas réussi à esquiver un tel coup, mais il avait eu la possibilité de réduire la force de celui-ci et maintenant avec les os de sa cheville en bouillit, le Pokémon de type hybride lamas et renne, ne pourra plus se mouvoir comme il le conçoit. Mais le combat n'était pas encore terminé. FIGHT...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Re: Une ville paisible... Une ville paisible... EmptyDim 23 Nov 2014 - 18:39

La chose qui m'a fait venir ici est simple, celle de la réputation de cet homme. Je veux le rencontrer. Non pas pour le combattre, même si cela me réjouit aussi. Mais surtout pour lui proposer de venir nous rejoindre dans mes idées. Ce dernier n'a plus à prouver ses convictions. Ses faits le montrent de lui-même. Celui-là n'est pas du genre à chier des perles, même si je ne m'amusais pas à vérifier ses selles après qu'il ait posé sur le trône. Le temps n'est pas au palabre, même si je ne compte pas finir ce combat sur la mort de mon adversaire. Quoi qu'il en soit cela même ne peut se finir ainsi? Nous le savons déjà, pour une seule raison. Celle qui est simple, avant de mourir nous utiliserons nos dons affins de finir ce combat par un forfait. Pour moi gagner n'est pas très important. L'argent j'en ai maintenant et avoir une poigne pour la mort d'un tel allier serais du gâchis.

Donnant le premier coup, celui si ne fut pas sans conséquence profitant de la proximité pour me le rendre de manière bien plus brutale fut faite. Il me broie la jambe gauche. Mon sang ne fis qu'un tour et le coup ne fut pas sans un cri de douleur. Nous sommes des bêtes de la nature mais nous en restons quand même pris sous les règles de certaines conditions comme celle de la souffrance. S'éloignant en faisant deux ou trois tours sur lui-même je prends donc pression sur ma seule jambe intacte pour prendre une position sur le terrain plus discrète. Du moins mon adversaire me cherchant dans un certain endroit je faisais en sorte que ma nouvelle position ne soit pas celle qu'il attend, en gros derrière lui et donc à l'opposé de là ou j'étais. Plantant mes lames dans les muscles de son bras tenant ce fameux poing en métal je me mets à tenter de prendre l'autre bras pour lui déboiter. puis me mets à dire:

Tu cherche la vengeance d'après ce que j'ai compris. J'ai une proposition à te faire. Se combat est pour moi qu'un prétexte pour attirer ton attention. Le gagner n'est même pas dans mes objectifs. Je te laisse l'argent si tu veux.

Éloignant ma tête de son crâne, je veux éviter toute chance d'avoir un nez pété. Oui on m'a déjà fait le coup une fois me faire avoir deux fois par ce genre de chose serais plutôt décevant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Konjo
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 254
Rang : B

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Re: Une ville paisible... Une ville paisible... EmptyMer 26 Nov 2014 - 15:17

La vengeance, un acte d'une personne ciblant une autre, dans un but de satisfaction suite à une expérience préjudiciable. Un désir passionnel qui n'a pour unique objectif une vendetta violente et destructrice à l’encontre du bourreau qui est la cause de tout cela. C'est la seule raison pour la quel notre guerrier c'est détourné de sa voix originel, oubliant l'honneur et la justice, pour laissé place à la vengeance brutale et les massacres sanglants. Un bain de sang qui ne finira que le jour sa rage emmagasiné depuis plus de 15 ans ressortira comme un tourbillon infernale le consument avec celui qui responsable de ses maux. Le prix d'une tel ambition serait la mort, car oui, le moment venu il partagera le même sort que cet homme.


Mais pour le moment le samouraï se retrouve toujours à rechercher son ennemi juré et ce tournoi lui à promis des informations non négligeable sur la dernière position de cette personne. Mais pour ce faire il se doit de vaincre tout les adversaires qui ce présente à lui, il ne pouvait tout simple pas se permettre de perdre au risque de voir filer ces précieuses divulgations. Mais plus facile à dire cas faire, son dernier challenger été un vrai monstre. Malgré le contre qu'il lui avait infligé à sa jambe, il avait réussi à le contourner pour le prendre par surprise. Son bras sur le quel était accroché la prothèse de fer qui ressemblait à un morceau de métal muni d'une main fut transpercé par trois lame du poing américain du mammouth.


La douleur aurait dû le faire hurler, le déstabilisant, mais cela n'arriva pas, pour la simple est bonne raison qu'un samouraï jamais ne se laisse submerger par la souffrance ou la peur, il domine son corps et son esprit mieux que n'importe qui d'autre. Le nécromancien essaya même de lui tordre l'autre bras, peine perdu, même si leurs forces s’équivalaient en terme force brute. La puissance d'un samouraï se concentrait plus dans ses bras qui lui servait à brandir sa gigantesque épée. Le Titan lui chuchota de son haleine putride qu'il connaissait ses intentions et qu'il avait une meilleur proposition à lui faire.


Le démon résorba sa tête vers l'arrière pour éviter un coup de tête violent, malheureusement ce n'était guère cette endroit qu'il devrait protéger. D'un coup de talon sauvage, le bretteur percuta la pauvre jambe déjà bien endolori du géant, frappant avec précision la même partie qu'il avait auparavant fracasser. Profitant de cette occasion pour se dégager et repousser ce dernière d'un prompt coup d'épaule dans son torse.


Le guerrier avait échappé à l'emprise de son opposant et le plus drôle c'est que l'arme de ce dernier était resté planté dans son bras. Sans le vouloir il avait désarmé le géant. Retirant sans hésitation ses lames de sa chaire. Konjo fracassa sur le sol cette dernière, la brisant en plusieurs morceaux. Son bras gauche était inutilisable à cause de sa blessure, au moins il était à égale avec Goren. Ramassant l'une des lames brisé dans sa main tout en la tendant vers lui d'un air menaçant.



- Je vois que tu t'es bien renseigné à mon sujet, tu dois donc savoir que je ferais tout pour arriver à mes fins ? « Dit-il d'un ton direct » Tu ma parler d'une proposition... raconte moi ça, mais sache que si cela ne me plaît pas, je ferais couler ton sang de la même manière que tu à fait coulé le mien.


Konjo était sérieux, œil pour œil, dent pour dent. De plus le Samouraï avait maintenant une lame en main et par ce faite, il devenait un adversaire totalement différent, voir extrêmement dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Re: Une ville paisible... Une ville paisible... EmptyMer 26 Nov 2014 - 18:07

Ce type sans maniement du chakra semble plutôt puissant. Il peut même peut être me vaincre le bougre. Dans un sens ça fasson de combattre et à mon grand regréer plus pousser que moi sur le Taijutsu pure. Il avait une puissance dans ses bras largement supérieurs à la mienne et dans un combat telle que celui-là c'est un atout majeur, cela lui donne un avantage certain sur se genre de bataille. C'est donc le plus normal qu'il soit que dans mon esprit je me mets à dire:

Sans chakra il y a de fortes chances qu'il me gagne.

Cela même si une jambe inutilisable est un handicap moins important que celle d'un bras. Cependant malgré l'avantage porté ce type avait repris une de mes lames et donc moi sans arme lui il en a une et pour un manieur de sabre ceci en devient un avantage certain. Heureusement du coup que je ne souhaite pas le vaincre dans ce combat. Un petit sourire sur les lèvres quand ce dernier se met à répondre à ma phrase. Il veut en savoir plus. J'ai donc bien attiré son attention. Cependant:

j'ai bien une proposition, cependant......

Tout en usant dans mon corps d'une quantité de chakra, je lève la main puis le fait fondre sur le sol:

Il y a trop de monde ici pour en parler.

Pui le poing touchant le sol le ring fut totalement détruit et cela avec par la même occasion les estrades pour les spectateurs. Comme je l'ai dit je ne souhaite pas gagner le combat et donc même si ce coup pourrais dévoiler mon utilisation de mon chakra. Le combat prend fin sans ring. Je suppose que les types ayant fait ce petit spectacle ne risqueront pas de blesser les Vip ayant voulu regarder le spectacle. Je regarde autour de moi la foule en peur et un mec arrivant en disant:

Mais, mais vous êtes malade. Vous voyez le bordel que vous avez mis? D'un coup je tords la tête du pauvre m'ayant embêté. Dans mes mots. Je regarde de nouveaux Konjo puis lui dis:

Parlons dans un endroit plus discret. J'ai un camp hors de ce pays qui sera à l'abri du regard de certaines personnes. Sauf si tu as une chose à faire avant?

De là, j'attends la réponse de mon ancien adversaire je le regarde puis je me mets à penser:

Au fait tu ne devrais pas reprendre ton arme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Konjo
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 254
Rang : B

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Re: Une ville paisible... Une ville paisible... EmptyLun 1 Déc 2014 - 18:05

KABOUM !!!

Le son de la destruction, un effondrement collatérale ébranlant les fondations de l'arène ainsi que les estrades des pauvres spectateurs ici présent. Il avait fallu qu'un simple geste du Titan pour voir l'état des lieux devenir semblable à de simple ruine. Encore une chance que le plafond ne leurs était tombé sur la tête. Enseveli sous des tonnes de terre, même nôtre bretteur n'aurait pas survécu à ça. Le souterrain était totalement ravagé, ce qui n'avait guère plus au gérant de cet endroit qui vain se plaindre face à celui qui est la cause de tous ce remue-ménage. Malheureusement pour lui, il eut comme seule excuse un aller simple vers l’au-delà.


Quelque peu déstabilisé par la tournure des événements, le samouraï n'attendit pas son reste pour ramasser ses affaires enterré sous les décombres et rapidement se rééquiper comme il se doit. Bandant la blessure à son bras avec une compresse pour arrêter l'hémorragie. Il rejoignait son interlocuteur qui se retourna vers lui pour lui dire de ramasser ses armes. Perplexe le borgne n'avait pas attendu qu'il lui demande pour le faire.



- Est ta jambe ? Tu va arriver à sortir d'ici seul ?


Konjo était prêt à le suivre, car après tout, faire tous ce vacarme pour une simple proposition, c'est que cela devait être intéressant pour son objectif finale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Re: Une ville paisible... Une ville paisible... EmptyJeu 4 Déc 2014 - 11:51

Hé ton cul tu vas arriver à le bouger quand je vais t'enfoncer ta lame dans ton Fi...on? Non mais il me prend pour qui se targbé? Pour un guignol? Je le regarde fouiller les décombres à la recherche de son arme, puis je fais mon premier pas. Posant le pied broyé au sol un frison de douleur monte en moi. Me retenant de ne pas crier je m'arrête. Je me concentre et forme au niveau de mon pied une forme démoniaque. Cela de fait, j'appuie ma jambe au sol. Je sens la douleur mais cette dernière est bien moins douloureuse. Elle n'est pas guérie, mais en formant mon pied démoniaque j'en ai profité pour changer de place la blessure ce qui l'atteint moins quand je marche. Continuant jusqu'au campement dis nous avons marché sur une large route. Nous avons même dépassé la frontière du pays. Une chose qui fut plus sage au fait des mouvements que peut avoir le Shukai à mon égard.

Bon nous sommes donc bien posé dans un camp des plus banal sauf que là. À la place d'homme normaux nous avions plus des soldats et ses hommes ont comme habitude de surveiller la zone. En gros nous pouvons parler librement. M'assaillant, je propose d'en faire de même à mon ancien adversaire. Puis ensuite je commence à lui parler de ma dite proposition:

Pour être franc je ne sais pas exactement se qui te motive. Je sais simplement que tu ne fais rarement dans la dentelle. Personnellement, je pourrais te bassiner avec mes idées utopiques, mais je suppose que comme moi tu n'es pas du genre à te soucier d'autrui cela même si mes idées sont vraies. J'ai ma vue du monde propre et pour être franc ses villages qui régie le monde de maintenant je veux les voir à feu et à sang. Tu as un but et d'après les maigres infos que j'ai ce but te fait faire des choses pas vraiment belles à voir. Je te propose de me rejoindre. Si tu me dis ton objectif, je t'aiderai à l'atteindre. En échange tu m'aides à atteindre nos objectifs nous aussi.

Je ne faisais pas vraiment dans les détails. Jai brièvement dis mes idées pour la suite et fais ma proposition. De là, je ne sais pas vraiment comment cet homme risque de prendre cette proposition. Il ne le sait pas mais ils ont déjà une fois refusé la proposition. Mais le temps passe et les gens changent. Souvent les hommes rongés par la noirceur en deviennent de plus en plus obséder, jusqu'à devenir l'homme qu'ils seront à tout jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Konjo
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 254
Rang : B

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Re: Une ville paisible... Une ville paisible... EmptyDim 14 Déc 2014 - 10:42

Après quelque heure de marche ridiculement rythmé par les grimaces affligeante du compagnon de notre bretteur, le pauvre s’il pouvait voir la tête qu’il faisait à ce moment, moi je m’en lasse pas un seul instant. Faut dire qu’avec sa tronche déjà bien balafrée, cela ne l’arrangeait pas des masses. Malheureusement la chirurgie esthétique ne sera pas inventé avant longtemps, donc pas de bol, il devra vivre le reste de sa vie avec sa face de chameau avec la quel on dirait que quelqu’un c’est masturbé. M’enfin passons, cela doit faire un demi-siècle qu’il la porte sur ses épaules, le géant doit être habitué maintenant.


Bref. Enfin sortie du pays de la cascade, nos deux protagoniste finir par arrivait quelque pays plus tard dans un camp retrancher surveillé par des shinobis de tous horizon. Le titan semblait enfin prendre une aptitude plus sereine, se reposant les fesses sur un rocher de fortune, le nukenin proposa au samouraï de faire de même, celui-ci déclina son invitation préférant rester debout. Son interlocuteur engagea alors la conversation, parlant avec franchise de ses plans, il s’avait que Konjo se foutait éperdument des détails et qu’il n’adhérait jamais à son groupe s’il n’y avait pas une contre partie de taille. Goren s’engageait à l’aider dans sa quête à condition que le bretteur face de même. Souriant d’intérêt, il fouilla de sa main dans son étui ressortant un morceau de papier qu’il décocha vers son interlocuteur et confirma son positionnement face à l’offre du nécromancien.



- Si tu peu me trouver des informations sur cet homme, je serais tous ce que tu voudras, pion, offrande, amant. Si tu es capable de me donner toutes les informations que je recherche, je suis à toi !


Le bout de papier n’était qu’une photo ancienne d’un homme presque efféminé, mais donnait une impression mystérieuse que son charisme s’extirpait d’elle-même de l’image. Le marché était encore à conclure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Re: Une ville paisible... Une ville paisible... EmptyMar 16 Déc 2014 - 14:30

La discutions est entamé et je peux enfin m'asseoir. Posé sur de la roche, je lui explique mes dires. Une chose risquée mais à la connaissance de cette personne je sais pertinemment que celui-là n'a que faire de ce que je veux faire et donc ne me trahira pas sans aucune raison. Ma proposition faite Konjo sort d'une poche une photo. Celle si représente un homme. Je prends la photo puis regarde attentivement ce visage puis réponds:

Je ne le connais pas. Déjà une bonne chose car je peux t'affirmer que se n'est pas un de mes alliers. Je suppose que tu l'as déjà recherché donc cet homme risque d'être dure à trouver. Plus j'aurais d'information sur lui plus j'aurais de moyen de le trouver. Caractéristique, origine, force, faiblesse, réputation, manière de fonctionner, tout ce que tu sais de lui et qui peux m'être utile. J'aimerais aussi savoir quelle relation tu entretien avec lui, pourquoi tu le cherche. Je suppose que c'est la vengeance qui te fait le chercher, cependant je dois te le livrer mort ou vivant? Puis sais-tu au moins s'il est encore vivant?

Des questions posées surtout pour faire en sorte d'arriver à trouver cet homme. Je veux des informations précises ce qui est plutôt logique dans le sens que plus j'ai d'information sur lui plus mes recherches seront simple. Puis en cherchant cet homme je saurais à un moment ou à un autre le fin mot de l'histoire donc autant le dévoiler maintenant. Après qui sait il n'a peut-être que très peut d'information sur lui. Qu'importe. Après ça réponse et surement des détails plus approfondie sur cette personne je me met à dire:

Parfait pour moi. Je chercherais cet homme, des que j'ai des informations ou une piste tu en seras informé. Une question par contre. Une fois cet homme trouvé. Que comptes-tu faire? Je ne parle pas de cet homme mais de notre accord.

Après tout cet homme trouvé, il n'aura plus de raison de nous suivre. De là il était certain que j'aurais moins d'entrain à trouver cet homme rapidement. Quoi qu'il en soit je fus plutôt content de lui avoir proposé. Un samouraï de ça trempe est toujours le bienvenu cher nous pour renforcer notre force. Cet homme déborde de noirceur. Il est emprise de cette haine dont le monde devrait accueillir les bras ouverts. Un monstre à la recherche de vengeance pur. Cet homme jouait aussi de son instinct. C'est, Excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Une ville paisible... Empty
Message(#) Sujet: Re: Une ville paisible... Une ville paisible... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une ville paisible...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-