N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Unmeasured Measures [Rei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Kentaro Hattan
Kentaro Hattan
Informations
Grade : Godaime Mizukage
Messages : 229
Rang : E

Unmeasured Measures [Rei] Empty
Message(#) Sujet: Unmeasured Measures [Rei] Unmeasured Measures [Rei] EmptyJeu 20 Fév 2014 - 4:52

Il posa Saïtan en la plantant dans le sol, puis fit tourner le sabre de bois d’entraînement entre ses mains en éprouvant son poids, sa balance et sa résistance. Utiliser une nouvelle épée était comme enfiler une autre paire de gant. Un peu d’adaptation était nécessaire. De même, certaines armes se portaient mieux dans certains styles que d’autre. Le poids élevé du Tachi légendaire en faisant une candidate idéale pour l’Iaijutsu, dont la variation était sa manière habituelle de combattre. Les coupes simples et puissantes utilisaient au maximum la portée supérieure d’un sabre de cavalerie, lui donnant ainsi l’avantage sur un Katana ordinaire. La courbure plus avancée permettait des fauchages plus brutaux qui insistaient moins sur le tranchant. La pratique constante de cet art, qui insistait davantage sur la technique et la précision d’un seul geste avait permis à l’épéiste d’adapter l’art de dégainer à celui de combattre activement.

Hattan ramena le faux sabre contre sa cuisse, s’approcha d’un pantin et commença à pratiquer ses coupes dans un ordre méthodique, lent et calculé. Le bois s’arrêtait toujours à moins d’un centimètre sans toucher le mannequin. L’exercice devenait un outil d’aiguisage de son sens du contrôle physique. C’était cette maîtrise qui avait d’ailleurs sauvé les vies de Kaguya Shio et la Princesse. Sans quoi, le poids de Saïtan l’aurait emporté et aujourd’hui Kiri aurait deux soldats de moins.

Le soleil venait à peine de se lever et le terrain était encore désert ainsi il en profitait pour effectuer ses routines en garde inversée, lame vers l’arrière entre les coupes. Parfois, sa frappe s’accompagnait d’un coup de pied ou d’un revirement pour frapper du pommeau ou du plat de la lame. Beaucoup d’épéiste négligeait l’utilité de la poignée d’une épée, et de sa surface non-aiguisée. Le meilleur moyen d’être tranché en deux était de chercher constamment à le faire chez un adversaire plus intelligent.

Au fur et à mesure qu’il avançait, il commença à augmenter l’apport en chakra de ses membres pour augmenter sa vitesse. Son chakra rouge pâle perlait par sa peau entre chaque coup. Dégainement, frappe, jetée et rengainement. Genou, appui sa la lame pour frapper, recommencer. Les feintes se mirent également à apparaître, une rivière dont le flux changeait en cours de route pour frapper à des endroits inhabituels. Entrejambe, cheville, pieds, mains, cou. S’arrêter dans son élan en tournant pour empaler de dos. Se retirer d’un pied et couper verticalement, puis rengainer.

Sa concentration était-elle qu’il ne remarqua le nouveau que lorsque celui s’installa sur le terrain, visiblement là pour s’entraîner lui aussi. Facile de le reconnaître, car il l’avait déjà rencontré quelque fois. Le médecin des glaces. L’ami de la Princesse. L’épéiste s’approcha en essuyant la sueur sur son front.

« Samui Rei. Je pensais être le seul à être assez matinal pour se pointer ici, surtout un dimanche. Comment te portes-tu ? Tu te prépares pour le sauvetage de la Samui, je suppose. Bientôt… »

Il fit tourner le sabre de bois dans sa main.

« Nous avons tous à perdre et à gagner dans cette histoire. C’est notre voie. »

Notre destin.

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kinzoku Izaya
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Unmeasured Measures [Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Unmeasured Measures [Rei] Unmeasured Measures [Rei] EmptyVen 21 Fév 2014 - 23:46

Un couloir blanc, infini, immuable. De longs murs, froids, impénétrables, bordant chacun des côtés du chemin. Le plafond et le sol se confondirent avec eux en un tracé unique, amenant à un croisement. Quatre tunnels s’enchainaient, chacun disposé sur un des côté du croisement. Tous étaient infinis, menant eux aussi à d’autres chemins, eux aussi infinis. Un début sans fin, une souffrance sans limite. Un combat qu’il ne pouvait gagner, un chemin qu’il ne pouvait retrouver. Mais la défaite n’était pas pour autant une finalité, éviter le combat ne pouvait-elle en soi être une victoire, une absence de finalité. Avancer sans se soucier du reste, lever la tête, fixer son regard face à soi, se battre, comprendre, apprendre, changer, accepter. Un chemin long et semé d’embuche, difficile, mais gratifiant.

Lorsque ses yeux s’ouvrir, la sueur vint dégouliner sur eux, provoquant une souffrance importante. Il les ferma par réflexe crispant son visage sous la douleur. Puis au bout de quelques instants il les rouvrit, la lumière matinale caressa ses paupières, séchant les gouttes glissant sur sa peau. Ses muscles crispés, une crampe attaqua son mollet. Rei se leva rapidement et appliqua la zone sur le sol froid, afin de décontracter le muscle, puis après quelques secondes le muscle se détendit. La douleur disparu petit à petit, son corps tout entier se lâcha. Tels étaient les réveils auquel était habitué le Samui. Un quotidien mouvementé, un réveil difficile, des séquelles présentes. Il arrivait cependant à rapidement retrouver sa forme habituelle. Quand il réussit à se relever, il s’étira comme il le faisait d’habitude, puis il se doucha avant d’aller manger. Un petit déjeuner copieux afin de bien entamer la journée et l’entrainement matinal.

Il plaça son katana, Aisukisaki, dans son dos et se dirigea vers un terrain sur lequel il avait l’habitude de faire ses katas. Ces enchainements codifiés permettant d’apprendre une série de mouvement. Pouvant paraître inutiles, ils se trouvaient en réalité primordiaux afin d’intégrer toute la complexité des techniques. Ainsi ils s’intégraient tels des réflexes améliorant de façon flagrante la réactivité. La brise printanière soufflait comme à son habitude, permettant au ciel dégagé d’inonder la plaine de ses rayons. Le mauvais temps et l’humidité était de mise à Mizu nu Kuni, la brume recouvrait le plus souvent la vallée de Kirikagure no Sato, laissant place au paysage une fois le soleil levé. En d’autres saisons telles que l’automne, cette épais brouillard se faisait plus lourd, pouvant rester jusqu’à plusieurs jours accroché à la terre.

Lorsqu’il arriva sur les lieux, il aperçut un autre homme qui s’entrainait. Ce n’était autre que Kentaro Hattan, le nouveau Mizukage, l’homme qu’avait combattu sa sœur et dont elle était sortie blessée de toute part. Celui-ci s’approcha de Rei et vint le saluer.

« Bonjour Mizukage, je m’entraine assez souvent le matin sur ce terrain, il est rare que d’autres personnes viennent ici et j’apprécie être seul, sans parler de vous évidemment. Je me porte assez bien et vous ? »

Il plaça alors la paume de sa main sur la garde de son sabre.

« Je sais que je ne suis pas de taille contre vous, mais que diriez-vous d’un entrainement ? »

Rei n’appréciait pas l’homme qui se dressait devant lui. Tout d’abord parce qu’il avait blessé sa sœur mais également car il se dégageait de lui un aura de confiance et de puissance. Il n’arrivait pas à jauger le niveau et la valeur de Kentaro Hattan, même si un combat ne suffirait pas à se faire une idée, il pouvait y aider, le temps et les preuves feraient le reste, ainsi que la réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kentaro Hattan
Kentaro Hattan
Informations
Grade : Godaime Mizukage
Messages : 229
Rang : E

Unmeasured Measures [Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Unmeasured Measures [Rei] Unmeasured Measures [Rei] EmptySam 22 Fév 2014 - 23:16

Le futur Kage considéra le garçon pendant un moment sans répondre ou se départir de sa moue souriante. Décidément, ce gamin avait quelque chose contre lui mais ne le montrait pas ouvertement. Ce n’était pas surprenant vu leurs rapports et la façon dont ils s’étaient rencontrés. Lui, l’épéiste et la princesse. Pas sûr qu’il serait content de savoir que lui et la Kaguya s’étaient un peu liés. Il fit tourner le sabre de bois et le posa sur son épaule.

« Je vais bien. Il est bien plus simple de s’entraîner ici que sur les routes, quand j’étais pèlerin. »

Il observa le geste du médecin et fronça un peu les sourcils en entendant sa requête. Le Kentaro espéra que ce n’était pas encore une sorte de faux duel à mort comme les Kaguya précédent. Les dommages matériels associés à ces échanges étaient déjà bien trop élevés.

« Un combat ? Je veux bien, Rei, mais pourquoi ne pas faire les choses simplement. Pas de chakra, échangeons quelques coups de sabre. Je suis certain qu’on peut apprendre une ou deux choses de nos styles respectifs. »

L’épéiste fit tourner sa lame de bois dans sa main, puis le lança sur le côté avant d’aller fouiller dans ses affaires. Il avait récupéré la lame du Samidare dans les affaires de la princesse ce matin en vue de la faire aiguiser. Il attacha le fourreau sur sa ceinture. La Kaguya ne semblait pas connaître les lois d’entretien d’une bonne épée. Pour cette petite joute, elle jouerait bien son rôle. La lame du démon cendré n’était pas plus longue qu’un Katana, et sa poigne suggérait des attaques à une seule main. Il la fit tourner dans sa main et effectua quelques coupes avant de revenir devant son nouvel adversaire, sourire aux lèvres.

« L’objectif n’est pas de se blesser, alors celui qui abandonne n’a qu’à le dire avant qu’il ne soit trop tard. Allons-y .»


Il rengaina l’épée, recula son poids sur lui-même, le fourreau à la main et l’autre sur la poignée. Petit silence, puis il se projeta en avant dans une coupe horizontale d’Iaijutsu plus que classique. Lorsque l’arme commença à déclina, il inversa sa prise sur l’épée et ramena pour une coupe elle-aussi horizontale au niveau du cou. Sans attende, il fit un pas en arrière en enchaînant plusieurs coups pour empêcher son adversaire de le charger. Voilà un combat qui se révèlerait peut-être plus intéressant que les autres. La lame tourna et il rengaina, prêt à la suite.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kinzoku Izaya
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Unmeasured Measures [Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Unmeasured Measures [Rei] Unmeasured Measures [Rei] EmptyLun 24 Fév 2014 - 15:02

Le jeune homme n’avait pas pour habitude de s’entrainer, ou plutôt de combattre avec plus fort que lui. Son premier combat de la sorte fut contre Kaguya Shio, que lui-même avait proposé de faire afin de remercier et d’entrainer la personne qui l’avait soigné durant l’attaque du Samidare. Un combat qui mit en évidence certaines lacunes dans le style de Rei, qu’il désirait combler. Ne maîtrisant pas encore la glace, il ne possédait que peu de techniques de projectiles, outre ses Suitons. Depuis son retour le Samui s’était exclusivement concentré sur sa maîtrise du Taijutsu, art qu’il avait auparavant délaissé au profil du Ninjutsu. Rei avait une connaissance plutôt bonne de son niveau actuel, il savait que son combat au corps à corps était bon mais que de nombreuses faiblesses l’empêchaient d’affronter des ennemis plus puissants, ou encore ceux maîtrisant le Genjutsu, même si ce problème serait bientôt réglé puisqu’il était parvenu à récolter le sang du Samidare afin de prendre son kuchyose.

Kentaro accepta la proposition de Rei, mais imposa certaines règles afin de le rendre moins déséquilibré, bien qu’il ne soit même pas question d’équilibre entre un Chunin et un Mizukage. Il lui proposa d’échanger des coups de sabres, sans utiliser de chakra sous quelque forme que ce soit. Il fit tourner la lâme de bois qui se tenait dans sa main après ces mots puis la lança sur le sol afin de récupérer la seconde lame du Samidare rangé dans ses affaires. Rei arqua un sourcil à la vision de celle-ci, puisqu’il ne savait pas que c’était le Mizukage lui-même qui en avait hérité. Une fois le fourreau placé sur sa taille, il effectua des coupes dans le vide afin de tester sa forme, puis il vint se replacer, en garde, devant son adversaire. Kentaro précisa que l’objectif n’était pas de causer des sévices physiques, mais simplement de s’entrainer, ce à quoi le Samui rétorqua un hochement de tête. Il n’avait pas le niveau de sa sœur, et en conséquence il n’avait pas la prétention de pouvoir blesser un Jonin de ce niveau.

« Je vous suis. »

Dit-il alors qu’il se concentrait. L’épéiste fut le premier à commencer les hostilités, se projetant en avant afin de faire une coupe horizontale, ce que Rei esquiva en reculant rapidement. Mais le revers de son attaque, un autre coup horizontale au niveau du cou ne pouvait être esquivé, il le para donc à l’aide du katana qu’il venait de dégainer, l’autre moitié des deux épées légendaires du Samidare. Pour finir, il fit virevolter sa lame devant lui afin d’éviter toute contrattaque de son opposant puis rengaina son katana. Rei se plaça alors devant lui, son arme en alignement avec son corps, marquant bien la différence des deux styles qu’utilisaient les shinobis. Il avait connaissance de l’iaijutsu, mais son niveau dans cet art était de loin inférieur à celui de son adversaire. Il se résigna donc à ne pas l’utiliser dès le début du combat.

Dans un mouvement de rotation, il décala son pied droit afin d’assurer ses appuis et augmenter sa vitesse de réactivité, puis il fit une tranche en diagonale, partant de l’épaule droit afin de se poursuivre sur la hanche gauche. Il fit ensuite une attaque directe qui consistait en la perforation d’un des organes de son adversaire, puis il reprit sa garde dans un mouvement de recul. Sa curiosité envers cet homme se faisait sentir, puisque de nombreuses questions titillaient son esprit. Lorsqu’il eut repris sa garde, attendant une attaque de son adversaire, il lui posa l’une d’entre elle.

« Si je puis me permettre, pouvez-vous me raconter comment vous en êtes arrivé là ? Ou peut-être préférez-vous que l’on finisse ces quelques échanges. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kentaro Hattan
Kentaro Hattan
Informations
Grade : Godaime Mizukage
Messages : 229
Rang : E

Unmeasured Measures [Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Unmeasured Measures [Rei] Unmeasured Measures [Rei] EmptyJeu 27 Fév 2014 - 1:21

Les premières attaques du Kentaro étaient plus ou moins prévisibles, ainsi il ne fut pas surpris de voir l’arme s’entrechoquer sur la sienne. Samui Rei semblait avoir une certaine expérience du Kenjutsu, même si son potentiel restait encore naissant. Son sens d’observation était également intéressant : dès la première attaque, le Médecin avait reconnu la force physique du Kentaro et tentait donc d’éviter ses coups lorsque possible au lieu de parer. Le revers ne connaissait aucune limite de portée, ce qui expliquait sa parade. Sa technique était bonne, commune au Kendo, un art infiniment plus utilisée que l’Iaijutsu, qui n’était au final que l’art du dégainement. C’était le Kentaro qui avait adapté le style à un mode de combat encore plus rare : la garde inversée. Se battre uniquement en gardant la lame dirigée vers l’arrière au lieu de l’avant.

Une technique dangereuse sans beaucoup d’avantages : peu de portée, limitée par la flexibilité de l’usager et surtout, sa maîtrise des coupes transversales et retournées. Pas moins aisé de diriger et de maîtriser avec force le tout dans un environnement de combat actif. Heureusement, le style n’avait pas que des défauts : des coupes imprévisibles, difficiles à parer efficacement et permissives d’angles presque impossibles à imiter.

Bruit de dégainement. Cette lame… Il jeta un œil à la sienne. De toute évidence, il s’agissait de jumelles et Teichirô Samidare en possédait deux. La question était, comment en avait-il gagné possession. Sa lame se leva et il frappa. Le Kentaro resta immobile jusqu’à voir la lame se rapprocher de son épaule. À ce moment, l’épéiste se redressa simplement et frappa du fourreau la lame dans un geste dégagé. Ce n’était pas une parade. Un simple effort physique pour repousser la lame à son extrémité, là où la physique jouait davantage en sa faveur aussi longtemps que le métal frappait le fourreau juste au-dessus de sa main. Un mouvement dangereux mais maîtrisé. Le médecin ramena sa lame puis pointa en estoc. Le Kentaro laissa son poids l’emmener vers l’avant en soulevant le fourreau pour frapper la lame verticalement, comme un marteau sur un clou. Il releva la tête.

« Intéressant. Ta forme est bonne. Mais tes coups manquent de force. Un entrainement ne veut pas dire que tu n’as qu’à laisser les coupes filer. Ta lame est peut-être indestructible, mais pas tes mains. Si tu me laisses frapper ainsi ton arme, je t’aurai vite brisé les doigts. Étudie mon style. Tu dois t’adapter.»

Il accompagna ses gestes en faisant tourner ses épaules pour propulser sa jambe en direction de sa tête. Tout en tournant, ses mains se joignirent et il dégaina à la fin de son cercle pour frapper horizontalement avant d’arrêter son geste à mi-chemin, retourner sa garde et relever sa lame pour frapper de bas en haut. Son mouvement le fit tourner et prendre quelques pas de distance sur lui. L’épée tourna dans sa main avant de retrouver son fourreau.

« Arrivé où, Rei ? Ici ? Je n’ai fait que suivre mon destin. Il m’a mené à ce village. À rencontrer Aoji’. À me lever le matin. Qui sait où j’arriverai demain. Et toi ? »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kinzoku Izaya
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Unmeasured Measures [Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Unmeasured Measures [Rei] Unmeasured Measures [Rei] EmptyJeu 27 Fév 2014 - 19:15

Bien qu’il se soit entrainé et informé sur l’Iaijutsu, Rei était encore un novice dans le domaine. Le style qu’employait Kentaro était surprenant, très intéressant également. Ses coups semblaient au premier abord dénué moins menaçant que de simples attaques de Kenjutsu, pointant son sabre en garde inversé, il ne profitait pas pleinement du tranchant de sa lame ainsi que de la portée de son sabre. Cependant, ses coups impérévisibles, sa très grande palette d’angle d’attaque et la très grande portée de ses revers furent impressionnant. Donné à très grande vitesse, il était très difficile de les parer, au mieux la garde se retrouverait brisée.

Lépéiste para sa première attaque à l’aide de son fourreau. Puis il porta son poids vers l’avant et se servit de son geste pour parer son coup estoc de la même manière. Un geste parfaitement maitrisé, comme pouvait s’y attendre Rei. Bien qu’il se fût longuement entrainé à l’art du Kenjutsu et qu’il possédait un niveau correct, la différence de technique et de maîtrise n’était pas comparable, ce combat se profilait très enrichissant, comme l’espérait le Chunin. Lorsqu’il releva la tête, Kentaro expliqué à Rei que ses coups étaient intéressants, mais manquaient de force. De plus il devait faire plus attention à ses mains lors de ses attaques, veillant à laisser moins d’ouverture à son ennemi. Le Samui se remémora alors rapidement son enchainement. La première de ses attaques était bonne, puis qu’elle ne laissa pas le choix à une contre-attaque. Cependant son deuxième enchainement l’avait laissé vulnérable. Une fois sa lame entrainé vers le bas par la puissance du coup de Hattan, il était devenu vulnérable. Utiliser le fourreau était un style très intéressant, mais également complexe puisqu’il fallait maîtriser parfaitement ses deux mains ainsi que leur synchronisation et leur désynchronisation. Un exercice plus difficile qu’il ne pouvait paraître à première vue.

Kentaro fit alors une rotation afin de donner un coup de pied à tête de Rei. Le jeune homme écarta alors ses jambes afin de prendre un meilleur appui sur le sol, puis brandit son bras à côté de sa tête, solidifiant tout son corps pour amortir l’impact. Il en résidait pas là un enchainement de kendo, mais une simple défense d'art martial. Cependant l’enchainement du Mizukage continua par un coup de sabre, tout d’abord horizontal au niveau du torse de son adversaire, il se poursuivit par un revers de bas en haut visant à lui trancher le corps. Rei brandit alors son épée face à lui de son autre bras afin d’absorber le choc, prenant toujours équilibre sur ses solides appuis. Dans son mouvement Kentaro recula puis fit tourner son sabre dans sa main avant de le rengainer. Durant ses parades, tout le corps de Rei amortit les chocs mais il parvint à garder sa position.

« Arrivé où, Rei ? Ici ? Je n’ai fait que suivre mon destin. Il m’a mené à ce village. A rencontrer Aoji’. A me lever le matin. Qui sait où j’arriverai demain. Et toi ? »

A ces mots, Rei reprit sa garde, son sabre rangé dans son fourreau. Il le dégaina très rapidement afin de porter une tranche diagonale, partant de bas en haut. Puis il se servit de l’énergie de son mouvement afin de porter une tranche horizontale au niveau du torse de son adversaire, tout en veillant à retourner son sabre alors qu’il reprenait de la vitesse. Il plaça là sa dernière attaque en y puisant toutes ses forces.

« Je me dirigerai là où je souhaite aller. Je parviendrai là où je désire arriver. Je deviendrai ce que je souhaite être. Je ne sais pas de quoi sera fait le prochain jour, mais je sais où sont mes objectifs et où est-ce qu’ils me mèneront. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kentaro Hattan
Kentaro Hattan
Informations
Grade : Godaime Mizukage
Messages : 229
Rang : E

Unmeasured Measures [Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Unmeasured Measures [Rei] Unmeasured Measures [Rei] EmptyDim 2 Mar 2014 - 3:29

Intéressant fur le mot qui lui vint à l’esprit alors que son pied faisait son chemin vers sa tête. Le chuunin abaissa sa position pour éviter le coup tout en ramenant sa lame pour contrer brutalement sa frappe horizontale. Un coup de cette force fit vibrer le métal mais et la lame du Kentaro se dévia dans son retour vertical. Décidément, ce médecin apprenait rapidement à déployer sa force physique à travers son arme. C’était un bon réflexe, car les meilleurs sabreurs sont ceux qui utilisent d’abord et avant tout leur épée comme une extension de leur corps. Samui Rei ne serait peut-être jamais un saint du sabre, mais son potentiel était définitivement considérable.

Son adversaire rengaina et dégaina subitement, montrant sa propre maîtrise de l’Iaijutsu. Sourire au visage, le Kentaro observa le geste. Astucieux, sans doute. Il était difficile de parer une lame partant du bas, surtout si on souhaitait conserver une garde inversé. Le problème n’était pas de placer son arme, mais plutôt d’avoir la force suffisante pour dévier ou bloquer le cou. Le Mizukage élargit sa position et ramène son fourreau tout en se penchant sur le côté dans un large geste dégagé, propulsant le fourreau sur la lame ennemie pour la dévier d’à peine quelques centimètres. Le métal cilla en passant tout près de son abdomen, mais déjà le médecin bandait ses muscles, retournait sa lame et frappait horizontalement avec une force considérable. L’épéiste posa un genou au sol, prit son fourreau à deux mains, l’une sur la poignée et l’autre sur son extrémité. Le choc fut violent et il pencha le fourreau tout en retirant sa main de la pointe qu’il enfonça dans le sol. La lame du médecin suivit naturellement le long du fourreau à cause de son élan. Le pied du Kentaro mit le pied le bout du Katana, sa main dégaina et la lame s’arrêta sur la gorge du Samui. Quelques instants de silence, puis Hattan sourit et rengaine avant de s’avancer pour serrer la main du Samui.

« Pour quelqu’un qui n’est pas épéiste, ton habilité est surprenante. J’aimerais t’apprendre à mieux utiliser ta force afin de brutaliser l’arme de ton adversaire. La prochaine fois, c’est mon épée qui volera dans les airs, vois-tu. Reprends ton souffle, d’abord. »

Lorsque ce fut fait, le Kentaro lui montra de nouvelle posture en conservant une garde inversée. L’idée n’était pas pour l’instant de l’apprendre à utiliser l’Iaijutsu , mais bien à parfaire ses mouvements. Il corrigea quelques détails, puis lui montra progressivement un enchaînement simple en apparence. Lame inversé, frapper horizontalement en donnant l’illusion se vouloir frapper des côtes invisibles.

« L’objectif, c’est que le métal le plus près de la poignée de ton arme frappe directement sur le tranchant du bras ou de l’épée de ton adversaire. Puis, tu esquisses un mouvement comme si tu voulais frictionner. Mais en réalité, tu vas bander tes muscles et projeter ton poids en avant le plus vite possible. En insufflant ton chakra, il te sera possible, dans ce simple geste, de briser ou désarmer la plupart des bras/épées sur ton chemin. C’est une technique rapide et efficace, mais de courte portée. De plus, tu devras trouver toi-même ta façon de renforcer ta frappe. Le pouvoir de Saïtan fait une grande partie du travail pour moi, par exemple. Tu peux utiliser du chakra élémental, ou simplement ton énergie spirituelle de manière brute pour tonifier momentarément les muscles de ton bras. L’endroit où tu frappes, c’est la clé, cependant. Si tu manques ton coup, tu briseras ta propre arme ! »

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kinzoku Izaya
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Unmeasured Measures [Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Unmeasured Measures [Rei] Unmeasured Measures [Rei] EmptyMar 4 Mar 2014 - 19:02

Kentaro para la lame de son adversaire à l’aide de son fourreau, lui permettant ainsi d’esquiver le reste de la tranche. Puis il posa un genou au sol et le tint fermement à deux mains afin d’absorber le coup violent que venait de lui porter Rei. Il l’a pencha puis la guide vers le sol, prenant soin de retirer sa main afin de ne pas se la faire trancher. A cause de sa vitesse et de sa puissance, Aisukisaki suivit le mouvement, venant se planter dans le sol il se servit de son pied afin de la maintenir dans la terre, désarmant ainsi son adversaire. Kentaro dégaina alors sa lame et l’arrêta sous la gorge du Samui. La victoire du Mizukage se suivit par un silence, puis il sourit, rengaina son arme et s’approcha de Rei afin de le saluer d’une poignée de main. Il le félicita pour son habileté alors qu’il n’était pas épéiste, lui expliquant qu’il aimerait lui apprendre à mieux utiliser sa force afin de brutaliser son adversaire sous ses coups.

Le Samui possédait en effet une faiblesse de taille dans son art du maniement de l’épée et du combat au corps à corps, sa puissance. Il compensait son manque de force par une grande vitesse ainsi qu’un équilibre entre ses attaques, ses esquives et sa défense. Malgré ses entrainements intensifs depuis son retour au village, il n’était pas encore parvenu à retrouver sa forme d’entant, bien qu’elle fut elle aussi relativement faible. Sa puissance physique avait été de tout temps son poids faible, le mois qui venait de passer n’était pas parvenu à la combler.

« Je vous remercie, mon but est d’atteindre le meilleur niveau dans le maniement de l’épée. Le même que celui des meilleurs épéistes, ou des samouraïs. »

Rei ne savait pas si un jour il parviendrait à atteindre son objectif, mais viser haut lui permettait de s’entrainer sans cesse afin de progresser, pour un jour être fier de sa maîtrise. Le Godaime reprit sa position puis lui montra quelques postures, puis il enchaina sur un enchainement simple en garde inversée. Il était en réalité complexe, demandant une certaine maîtrise du combat en lame inversé, ce à quoi Rei n’avait pas pour habitude de pratiquer. Cet entrainement fut plus fructueux que bon nombres de ceux qu’il avait faits alors. Le samui était parvenu à parfaire ses connaissances en Iaijutsu, tout en apprenant un nouveau style : la garde inversée. Kentaro lui expliqua alors en quoi consistait une de ses techniques de combat. A l’aide du bas du tranchant de son arme et d’une bonne utilisation de son poids et de sa force, il lui serait possible de désarmer ses adversaires ou de briser leurs lames. Le Godaime se servait du pouvoir de son épée afin de renforcer ses muscles, Rei devait donc trouver une énergie différente afin de palier se manque, énergie dont il disposait grâce à son Futon. En cas d’échec en plus de manquer son coup, Rei pourrait briser son arme. Même s’il était impossible de briser sa nouvelle épée, l’échec d’une attaque signifiait également une faille dans sa défense. En conséquence il donnait la possibilité à son adversaire de lui porter un coup important voir fatal.

Le jeune homme prit alors position, tout en reprenant le sabre qui était alors enfoncé dans le sol. Il banda les muscles de son corps puis répéta plusieurs fois l’enchainement qu’il venait d’observer. Frapper un adversaire imaginaire près du manche de son katana puis porter son poids vers l’avant afin de renforcer son attaque. Ses premiers mouvements furent hasardeux et imprécis, mais au fur et à mesure qu’il continuait à simuler ce schéma, ils devinrent plus élégants et efficace.

« Cette leçon fut très enrichissante, je m’entrainerai sur ce que j’ai appris aujourd’hui. J’espère que nous pourrons recommencer ce genre d’entrainement à l’avenir, si cela ne vous dérange pas. »

Rei n’était toujours pas fixé sur la personne qui se tenait en face de lui, mais il savait maintenant au combien son art du combat était perfectionné. Kentaro se trouvait être un adversaire redoutable, comme il pouvait l’imaginer d’un ninja de son rang.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Unmeasured Measures [Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Unmeasured Measures [Rei] Unmeasured Measures [Rei] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Unmeasured Measures [Rei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-