N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Contre temps aux grottes du temps [Konjo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Empty
Message(#) Sujet: Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Contre temps aux grottes du temps [Konjo] EmptyVen 7 Fév 2014 - 22:27

Il était rare que Satsuki s'aventure hors du village caché du sable depuis qu'elle y vivait, si ce n'est pour une mission. En ce printemps radieux, elle mit les pieds hors de Suna pour la première fois. Elle ne se lassait pas un instant de son nouveau foyer. Chaque journée qu'elle y passait enjouait sa nouvelle vie mais bien vite, dès le premier mois de son arrivée après son sauvetage dans le désert, elle connaissait par cœur tous les quartiers. Ses balades nocturnes et matinales, couplées à ses entrainements lui avaient fait connaître chaque recoin du village. Son changement radical de vie lui procurait de nouvelles sensations et possibilités. D'abord, devenir une ninja n'avait jamais été dans ses projets. C'était une expérience nouvelle qu'elle avait acquise depuis seulement huit mois et qui lui avait déjà permis de voyager. Se faire des amis ou accomplir de grandes choses non plus elle ne s'y attendait pas. En fait, elle n'avait jamais eu de projets sous le fouet de ses bourreaux. Dorénavant, elle reprenait goût aux choses et les promenades solitaires en faisaient partie.


C'est donc de bonne heure, comme à son habitude, que la genin se leva pour partir découvrir les derniers refuges à travers le désert qu'elle n'imaginait pas. Plus jeune, elle arpentait déjà le sable de Kaze no kuni avec sa tribu nomade mais le tourisme n'était pas de mise. Seule l'aspect de survie régnait. Au préalable, elle n'avait pas manqué de préciser qu'elle se rendait aux légendaires grottes du temps pour les visiter. Avec l'accord du Palais, la marionnettiste emprunta la Voie illusionnée s'étirant sur une vingtaine de mètres, saluant chaque garde avec respect mais sans un sourire, puis s'éloigna. Aucun vent violent ne faisait rage à l'extérieur. Les dunes ne s'en voyaient pas changer et le paysage restait le même d'une heure à une autre. De toute façon, Satsuki maîtrisait l'orientation dans ce milieu aride. Seul les rayons brûlants du Soleil pesait sur sa conscience mais c'est bien vêtue qu'elle s'aventurait hors des sentiers battus.


La carte indiquait un passage linéaire vers l'Ouest du pays pour se rendre dans l'ancien sanctuaire. Lieu mythique, ce site légendaire était loin d'être inaccessible de par son affluence sunajin. Aujourd'hui, ces sombres cavernes se révèlent comme un havre d'ermitage, un lieu de pèlerinage pour quiconque souhaite s'imprégner des Temps anciens mais on raconte qu'autrefois, elles furent les gradins de spectacles sans précédents, témoins des mythes et croyances dans le désert.
Satsuki approchait de son objectif. Elle pouvait voir depuis déjà trois cents mètres ces grottes sinueuses érigées par la pluie et le temps. Arrivée à l'entrée, elle ne savait aucunement à quoi s'attendre. La lumière disparaissait vite à l'intérieur mais dès lors que son premier pied franchit le seuil humide des cavernes, elle fut imprégnée d'une aura mystérieuse.

"Je me demande ce qu'il peut bien y avoir à l'intérieur..."

Aucune trace de sunajin ou du moindre touriste. Personne n'était présent. Seule et curieuse, elle entama sa descente dans le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Konjo
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 254
Rang : B

Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Contre temps aux grottes du temps [Konjo] EmptyDim 9 Fév 2014 - 12:16

Le rat, une créature intelligente et opportuniste qui se cache au moindre danger. Peu importe l’époque le rat est un rongeur nuisible pour l’homme, porteur de maladie et d’infection, s’attaquant aux réserves des hommes pour ensuite les souiller de déjection. Pourtant ces bestioles font parties du quotidien du genre humain, s’infiltrant dans nos maisons, volant nôtre nourriture et abusant de nous. Pénétrant avec tant d’ardeur dans nos vies qu’ils en sont devenu invisible à nos yeux. Aujourd’hui ce que je chasse à l’apparence d’un homme, marche comme un homme, parle comme un homme, mais même borgne je pouvais entrevoir la vérité du seul œil qu’il me restait sur ce qu’il était vraiment et je ne voyais en lui qu’un rat. Ma traque de cette vermine m’avait mené jusqu'à dans une étrange caverne du pays du vent, l’atmosphère à l’intérieur semblait hors du temps, pas le temps de s’émerveillé sur les différentes gravures sur les parois rocheuse de la grotte, j’avais une pulsion à assouvir. Quel parfait endroit pour un rat que de se cachait dans un trou. Descendant le long tunnel souterrain tout en suivant les traces de sang sur le sol, il saignait l’enflure, le coup que je lui avais porté à la hanche tout à l’heure à tout de même touché. Enfin arrivait au bout du tunnel je me retrouvais dans une grande salle fort bien éclairé et aménagé avec un hôtel pour honorer une quelconque divinité. La trainé de sang m’avait mené jusqu'à cette pièce, mais pourtant je n’apercevais pas le parasite que je cherchais.


- Où te caches-tu vermine !?


Hurlai-je d’une voix roque et terrifiante, soudainement je voyais derrière l’hôtel une ombre se mouvoir, un léger sourire satisfait ornait mon visage meurtries. Dégainant mon immense espadon que j’allais fracasser contre le lieu de prière des sunajins tranchant par la même occasion la forme qui se cachait derrière. Quant tout à coup je m’abaissais brutalement me retournant et faisant tournoyer mon épée vers le dessus de ma tête, un bruit de chaire découpé retentissait ainsi qu’un hurlement de douleur faisant raisonner toute la grotte. Tenant sa jambe droite fraichement amputé et braillant comme une truie, je l’avais enfin trouvé ce rat à forme humaine.


- Tu n’a pas changé Fusei, toujours à attaquer lâchement lorsque l’ennemi pense t’avoir acculé, hein ?


Fusei est un expert de la tromperie, il était du genre à faire le mort pour ensuite assassiné son adversaire quant il à baissait sa garde. J’avais compris son jeu dés mon arrivé dans la pièce, il avait créé une image inconsistante de lui derrière l’hôtel pour me faire usé de mon épée, alors que lui se trouvait au plafond près à frapper de sa petite lame à la gorge. Seulement voila ça aurait été quelqu’un d’autre cela aurait fonctionné, mais malheureusement je connaissais ses tactiques douteuses. Ce qui me permit de le contrer et même de lui trancher l’une de ses jambes qui cette dernière allait peinturlurer les parois d’une couleur écarlate. Celui-ci commençait à imploré ma pitié, voila encore un côté pitoyable de sa personnalité, il me demandait de me souvenir du passé et de l’époque où nous étions ami et qu’en souvenir de nos vieux jours que je lui pardonne ses erreurs de jeunesse.


- C’est vrai… nous étions ami… Mais aujourd’hui tu n’es plus que le premier de la liste !


Le soulagement qu’il avait ressenti au début de mes paroles se transformait en terreur à la fin de celle-ci. Plantant mon épée dans le sol rocailleux mon regard avait changé en rage effroyable. Le saisissant par la chevelure derrière son crane, j’allais encastrer sa face à plusieurs reprise dans le mur avec une violence inouïe, utilisant mon bras de fer et lui brisant ses côtes ainsi que les os de son bras gauche. Je voulais qu’il souffre, qu’il désire la mort de tous son être. Bientôt mes poings furent dirigés par une sombre sauvagerie qui s’emparait de moi. Me laissant complètement submergé par la rage et la haine. C’est alors qu’une voix raisonnant dans ma tête m’interpelait, bien que ce fût la première fois que je l’entendais, elle me paraissait tellement familière.


- C’est bien… Déchire-le, massacre-le… Tous comme ils l’ont fait ce jour.


La pupille de mon œil s’effaçait laissant un œil blanc et alors que je transperçais son bras de plusieurs flèches avec mon arbalète ou encore je pénétrais la lame de mon couteau dans sa bouche pour lui coupé la langue, une vague de chaleur envahi mon être. Un sentiment de bien être et d’exaltation parcourait mon corps, j’éprouvais du plaisir dans sa souffrance. Je voulais le dépeçais, le démembré, le massacré. C’est alors qu’au plus haut de ma folie aillant perdu tout raisonnement « humain ». J’étais devenu un véritable berserker libérant toute ma sauvagerie, mes pulsions meurtrières. C’est alors sortant mon épée du sol ou je l’avais enfoncé et me plaçant juste au dessus de sont corps complètement anéanti, j’utilisais mon espadon à la manière d’un pendulier le décapitant tout en lacérant colériquement le sol par la même occasion, embrochant du bout ma lame le tronc inerte du corps de ma victime que je soulevais au dessus de moi hurlant avec rage ma première victoire sanglante. C’est alors que le sang du cadavre coulait sur le long de mon épée que je fus la cible d’une autre pulsion, je voulais sentir son sang dans ma bouche, qu’il coule dans ma gorge, qu’il abreuve mon estomac, est-ce que mon humanité me quittait ? Laissant de moi qu’un monstre qui à soif de chaire humaine ?


- Tu dois te séparé de tout, tu dois faire du monde ton ennemi, tu dois tout utiliser… Tout doit nourrir ta haine !!!


La voix s’intensifié dans ma tête écrasant ma volonté, alors que j’allais ouvrir la bouche pour laisser le sang sur ma lame y couler. Un soudain relent m’accaparait de moi me faisant gerber le contenu déjà assez vide de mon estomac. Toutes ses émotions fortes et subites avaient eu un effet plutôt néfaste sur mon corps, mais cela avait le mérite de m’avoir fait retrouver la raison. Dégageant mon épée géante du reste du corps de ma victime, je jetais un coup d’œil à la pièce qui était maintenant dans un état chaotique après le carnage que j’avais fais. Rangeant ma lame sous ma cape pour ensuite entouré mon corps de celle-ci camouflant ainsi mon anatomie et mes équipements. Sans un regard au cadavre je repartais vers la sortie de la grotte. Quant tout à coup je remarquais une jeune fille qui était pile à l’entré de la pièce me dévisageant, en l’observant je voyais avec le bandeau qu’elle portait son appartenance à Suna, depuis combien de temps était-elle la ? Avait-elle tout vue ? Peu importe, je passerais de gré ou de force, je n’ai pas le temps de m’embêter avec les fourmis qui jonche la route que je parcours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Contre temps aux grottes du temps [Konjo] EmptyMar 11 Fév 2014 - 21:09

Bien vite, des cris d'horreur retentirent dans les profondeurs des grottes mystiques. Satsuki franchissait à peine les premiers mètres de roche taillée que des hurlements abominables s'élevaient dans les cavernes du temps. Quelqu'un venait à coup sûr de trouver la mort au fond de ces tunnels sombres et humides. Il ne lui fallut pas longtemps pour trouver le coupable. Du moins, c'est ce qu'elle présuma. Les six minutes qui suivirent furent d'un silence mortellement apaisant. Après cela, un homme énorme surgit des profondeurs. Ses pas retentissaient comme un mauvais écho à l'ouïe. D'une quarantaine d'année, il était massif sous son épais plastron en plaque. Il portait une armure entièrement cuirassée. S'avançant devant Satsuki, il la toisait d'au moins deux tête et demi. S'il aurait certainement fait peur à plus d'une femme, la genin garda son calme, bien qu'une pression monta rapidement.


La kunoichi n'était sûre de rien mais s'il était le coupable de l'acte horrible qui venait de résonner, alors elle pouvait craindre le pire. L'homme s'approchait d'elle, déterminé à quitter les lieux. La marionnettiste pouvait d'ores et déjà savoir qu'il n'était d'aucun village compte tenu de l'absence de bandeau. Qui était-il et que faisait-il ici ? Il allait falloir obtenir quelques réponses. Feintant l'insouciance, elle questionna le guerrier :

"Bonjour, est-ce que vous êtes venu ici en visite ? Je ne pensais pas trouver de touriste ici. Vous savez d'où viennent ces cris ?" Lança t-elle quelque peu affolée.

En réalité, il n'en était rien, ou presque. La situation l'intriguait et la faisait frétiller. L'imposant estramaçon dans le dos du barbare indiquait forcément qu'il n'était pas là en touriste mais valait-il mieux entamer la rencontre par la manière douce. C'est donc avec tact que la genin s'adressa à lui.
Rien de bien mystérieux n'était visible à l'entrée des cavernes. Satsuki allait devoir pousser un peu plus ses recherches si elle voulait découvrir le passé mythiques de son foyer adoptif. Pourtant, les choses ne se déroulaient pas comme elle l'aurait souhaité, un contre-temps reportait sa petite visite tranquille. S'il s'avérait qu'un crime avait été bien été commis dans le sanctuaire sunajin, une enquête s'imposait.

"Est-ce que vous m'accompagneriez pour aller voir ce qu'il s'est passé ?"

C'est bien la première fois que la jeune femme faisait une rencontre aussi peu banale : un homme avec au moins plus du double de son âge, équipé pour se battre ardemment, dans un lieu qui ne lui était pas dédié. Il ne se trouvait pas là par hasard, surtout avec oeil en moins. Deux n'étaient pas de trop à en écouter les rumeurs sur ces grottes sacrées plongés dans le temps et emplies de mystères...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Konjo
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 254
Rang : B

Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Contre temps aux grottes du temps [Konjo] EmptySam 15 Fév 2014 - 0:43

Bonjour ? J’ai bien entendu ? Elle vient de me dire un bonjour faussement enthousiaste ? Si je n’étais pas encore sous l’effet de ma rage récente je pense que j’aurais ris de son action foireuse de vouloir faire semblant de faire son étourdie. Elle arrivait vingt ans trop tôt pour me faire croire à une telle mise en scène. Se rendait-elle seulement compte que je l’avais totalement démasqué dans sa mascarade ? Me jaugeant du regard, elle avait du déjà dresser un portrait et établi que je ne n’étais pas inconnu au cri qu’elle avait entendu plutôt. Bien que je ne sache pas ses réelles intentions, cherchait-elle à gagner du temps pour de quelconque renfort ? Non, comme elle l’avait si bien dit personne ne passait par ici, donc espéré recevoir de l’aide serait stupide. Peu importe la raison, curiosité ou inconscience je n’av… Non ! Si elle désirait la vérité j’allais lui dire.


- Tu veux donc savoir ce qu’il c’est passé au fond de ce sombre tunnel ?


Ma voix se voulut macabre et presque enjoué à la fois comme-ci je détenais la clef de toutes les interrogations sur l’instant précédent nôtre rencontre. Un sourire diabolique s’emparait de mon visage très marqué et bientôt la luminosité ardente du soleil qui éclairait légèrement la grotte fut obstruée par la pénombre d’un rare nuage inopiné. L’obscurité m’englobant, elle ne laissait de moi plus qu’une ténébreuse silhouette imposante, pourtant la chose toujours claire était le blanc éclatant de mon œil gauche dont la pupille était quasiment éteinte reflétant le peu de lumière qui parvenait jusqu’ici. Dés lors mon apparence aux yeux d’un enfant se rapprochait à celle d’un monstre terrifiant, mais me verrait-elle ainsi ? Prendrait-elle alors ses jambes à son cou sans demander son reste ?


- C’est vraiment ce que tu veux, petite ?!


Cette fois mon intonation fut bien plus brutale et menaçant, je voulais lui inspirer de la peur, je voulais que son instinct de survie sonne l’alarme du danger imminent, je voulais qu’elle s’en aille, car malgré moi je ne pourrais jamais brandir ma lame contre une femme, du moins si je n’en suis pas obligé.



HRP:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Contre temps aux grottes du temps [Konjo] EmptySam 22 Fév 2014 - 20:49

Devant les airs menaçants et l'intonation brutale du guerrier face à elle, Satsuki ne put que ravaler sa salive et une part de fierté. Le danger était imminent et la pression étouffante mais de toute sa vie, elle fut seule et ce n'est pas aujourd'hui qu'elle envisagerait l'aide de quelqu'un pour la sortir du pétrin.

"Faut que je déballe le thé ici tout de suite et maintenant pour que tu m'avoues que tu as buté l'autre en bas ou tu préférerais me regarder droit dans les yeux mais tu cherches encore comment faire sans ton œil gauche ?"

La kunoichi ne tenait déjà plus en place. La forme incongrue, massive et surprenante de l'homme en face d'elle, couplée à ses propos, envenimait sa patience qui s'effritait aussi vite qu'une poignée de sable aggloméré sur une meule rugissante. Elle tira bien vite sa capuche en avant pour recouvrir complètement son visage, signe qu'elle n'allait plus tarder à sortir les armes. Son énervement camouflé par le capuchon, sa patience étouffée par sa crinière, elle pouvait à présent réagir à sa manière. Il était temps de mettre de côté le sable aggloméré et de se la jouer ''meule fracassante''.

"Tu tues et tu comptes partir sans payer ta dette ? Dans le désert, le sable s'imprègne de chaque filet de sang qui s'y déverse. Dans ces grottes plus que nul par ailleurs encore. Elles sont longtemps restées les seules témoins d'actes mystiques et sanguinaires, les premières loges de scènes impitoyables. Chaque paroi couve le passé de notre pays et tu oses le profaner en y infusant le sang, toi qui ne vient pas d'ici. Au nom de Kaze no Kuni, je vais te montrer comment le désert récompense les malfrats."

Sans un mot de plus, Satsuki pivota d'un quart de tour sur la gauche, plaça un pied en arrière puis se recroquevilla rapidement. L'élan fournit fut assez agile pour qu'en un seul mouvement, le pantin accroché dans son dos se délasse et bondisse sur le barbare. Il tendit automatiquement ses deux bras supérieurs en avant pour lui serrer le cou et déroula les deux inférieurs armés de lames tranchantes pour l'empaler. Dans le même temps, elle recula à l'entrée des cavernes pour prendre de la distance. La première attaque était pour la marionnettiste, l'assaut était donné !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Contre temps aux grottes du temps [Konjo] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Contre temps aux grottes du temps [Konjo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Grottes du Temps-