N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Premier apprentissage - [Yamada Kioshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nouveau
Satsuki
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyMer 15 Jan 2014 - 19:38

En ces jours de décembre, l'hiver battait son plein sur Hattan. Pourtant, Suna ne se privait pas pour autant de couler des jours heureux au chaud dans son désert, malgré la guerre qui faisait rage. Nombreux étaient les sunajins qui aimait se dorer la pilule en cette saison pour frimer avec leur peau teintée dans les contrées voisines. Nombreux aussi étaient les villageois du village qui appréciaient tout simplement sortir et se promener, que le thermomètre affiche cinq degrés de moins en journée ou non. Et la jeune genin qu'était Satsuki ne dérogeait pas à la règle.

En cette belle journée qui commençait, la kunoichi du désert prenait l'air et se baladait. Comme à son habitude, elle longeait pour commencer les hauts remparts du quartier Est, longue allée souvent déserte pour communier avec la sérénité ambiante. Seuls le sable des fortifications qui s'effritaient quelque peu et la végétation persistante qui se cambrait sous le vent du désert venaient briser ce silence apaisant, mais sans pour autant affecter cette atmosphère reposante qui régnait au sein du village caché du sable.
Marchant tranquillement, Satsuki ne profitait pas uniquement du décor ce matin là. En effet, aujourd'hui, elle avait donné rendez-vous à l'un de ses respectés confrères d'arme. Pas un simple genin mais un jonin. La voilà qui avançait donc vers le parc avoisinant les terrains d'entrainements. Sur place, elle se posa sur l'un des bancs alentours.


Le soleil était déjà haut dans le ciel depuis trois bonnes heures mais le temps ne lui parût pas long pour autant. Satsuki était patiente. Cela faisait une semaine qu'elle avait contacté le jonin Yamada Kioshi dans l'espoir d'obtenir quelques astuces utiles au combat. Le rendez-vous était fixé à neuf heures tapantes ce matin et elle espérait bien trouver le moyen de parer le taijutsu de ses ennemis avec sa marionnette et l'aide de ce shinobi confirmé. Son dernier duel lui avait prouvé plus d'une fois qu'il était primordial de se munir de techniques défensives en cas de corps à corps, faiblesse immuable de tout marionnettiste.

La jeune fille se délesta de son pantin dans le dos. Elle détacha les multiples lanières de cuir qui la liaient avec son humanoïde articulé et le posa sur le banc à ses côtés. Sa crinière et sa cape l'enveloppait presque complètement. Aucune partie en bois ou presque n'étaient visible. De loin, on pouvait croire à un rendez-vous galant entre une jeune fille séduisante et un garçon très étrangement vêtu. Il ne valait mieux pas que le Yamada se méprenne sur la situation aussi, la genin s'assit sur le dossier du banc plutôt que sur son support véritable.
L'heure tournait et la rencontre approchait. La jeune marionnettiste savait parfaitement ce qu'elle voulait et sa patience n'avait aucune limite quand il s'agissait d'obtenir de précieux renseignements pour le combat. Capuche retirée, la voilà qui attendait sagement en jouant avec sa marionnette.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Yamada Kioshi
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyMer 15 Jan 2014 - 21:37

    En temps de guerre, le travail qui nous incombe est doublé. La bataille et les missions. On ne pouvait même pas profiter de la neige d'hiver et faire des bonhommes… Ah mais j'oubliais, nous étions dans le désert, et je n'ai même encore jamais vu de neige. Héhé, peut-être est-ce pour cela que j'aime en parler ? La température est toujours la même ici : souvent extrême. De toute façon, il n'y a pas de saison qui tienne pour un Yamada, il fait toujours bon. Il suffit de bien réguler sa chaleur corporelle… Non monsieur, pas de goutte de sueur pour moi. Enfin, ça dépend des circonstances, mais pas à cause de la météo en tout cas.

    Hum ? J'avais reçu une bien étrange lettre. Une jeune genin semblait chercher mon concours pour l'aider… Satsuki… Ce n'était pas l'un des miens. N'avait-elle pas de sensei à qui se référer ? En parlant des miens, cela fait longtemps que je ne les ai plus vus. Faut croire qu'ils sont prêts. Faudrait-il que j'en forme d'autres ? Peut-être… Mais pas pour l'instant, trop de travail !

    Trop de travail et pourtant me voilà. Peut-être parce qu'elle avait su flatter mon égo ? En effet, je n'étais sans doute pas le mieux placé à Suna pour parler de combat, mais c'est à moi qu'elle fit appel. Je suis bien plus subtil que tous ces combattants… D'ailleurs, cela fait longtemps que je n'ai pas pu tester mes dernières trouvailles. Récemment j'ai appris l'art du Raiton et du Genjutsu. Peut-être serais-je un jour à la hauteur pour venger Ao Kuroi ?

    Satsuki, j'avais brièvement regardé une photo d'elle pour pouvoir la trouver. Cependant, j'étais habillé normalement, pas en tenue d'entraînement. Une simple chemise blanche à manche courte, déboutonnée sur deux boutons, et un pantacour bleu. En bas, j'étais pieds nus, comme à l'accoutumé. N'oublions pas que les Yamada étaient des nomades du désert avant l'avènement de Suna. Le sable fut notre foyer avant le village.

    En effet, je n'avais pas particulièrement envie d'employer mon temps à conseiller un aspirant. Non pas que je ne me souviens plus du temps où j'étais genin, mais je n'étais vraiment pas le mieux placé pour ce rôle-ci. D'ailleurs, pourquoi moi ? Sonoshee est la chef de la section combat, pas moi. Je m'occupe plutôt de l'espionnage et des recherches. Oui, j'étais curieux de connaître les raisons qui m'ont choisi.

    Là-bas, je vis la demoiselle près d'un banc, accompagné d'un homme encapuchonné. Parce qu'en plus j'allais faire cours à plusieurs ? Me postant devant eux, je pris la parole.

    " Bonjour… J'ignorais que vous étiez plusieurs… "

    Un fan club peut-être ? Mais faut pas rêver, je n'avais pas encore accompli d'action éclatante, mis à part le corbeau de Makka. Je laissais échapper un léger soupir.

    " Je suis désolé, mais je ne suis sans doute pas la personne qu'il vous faut. Si c'est des astuces pour le combat rapproché que vous cherchez, comme j'ai cru comprendre dans votre lettre, adressez-vous plutôt à Sonoshee qui excelle dans le taïjutsu. Le combat rapproché, moi, je l'évite, je l'empêche d'approcher, donc je ne saurais vous aider… "

    Sur ce, je fis demi-tour avant même d'attendre une réponse. Car à tous les coups, cette réponse allait être une plainte, un râle, ou une doléance.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Satsuki
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyMer 15 Jan 2014 - 23:15

Assise sur son banc, la genin attendait patiemment. Vint alors l'homme tant attendu. Habillé on ne peut plus décontracté, il s'avança la fleur aux dents. Chemise blanche ouverte, pelage en évidence, il prenait visiblement le temps de faire un break en ces temps de guerre. Le voilà donc qui se convia à une nouvelle rencontre. La première s'étant plutôt... mal passée. Le caractère désagréable, offensif de la jeune fille n'avait fait qu'empirer avec sa blague à la fontaine. Une fois de plus, elle n'avait pas apprécié ce moment de détente mais, contre toute attente, elle ne s'était pas fermée à une nouvelle entrevue. C'est donc aujourd'hui qu'elle invita le ninja au terrain d'exercice. Certainement le lieu de détente préféré de la jeune fille.

Dans un crépitement électrique, le pseudo homme sagement assis se leva et fonça s'interposer devant le jonin. Dans l'élan, la crinière qui lui servait de capuche se retira en arrière et son visage assemblé apparut. Deux billes en verre, un front en bois, deux joues assemblées et une bouche qui claquait, voilà à quoi ressemblait le ''rencart'' de Satsuki sur le banc ce matin-là.

-Permettez-moi d'insister Kioshi-sama.

Kazetaka le pantin faisait barrage. La kunoichi descendit de son banc et alla rejoindre son compagnon articulé. Elle s'arrêta à un mètre de lui qui désirait déjà repartir. Debout et droite, son regard plongeait avidement dans celui du Yamada. Le pantin enlaça sa maîtresse tel un être dégingandé, inanimé.

-Je n'aspire pas à maîtriser le taijutsu, dans n'importe quelle forme qu'il soit. Ce qui m'intéresse au travers de cet art, sont ses faiblesses. Mon pantin est rapide comme vous pouvez le voir mais cela ne suffit pas. Je dois être capable de repousser le taijutsu pour le contrer plus efficacement et ca, vous en êtes capable, Hakukaikin-sama.

Spoiler:
 

Les bras le longs du corps, elle serra son poing et reprit :

-Accepteriez-vous de me livrer quelques astuces concernant votre esquive du corps à corps au combat ? Ou mieux, auriez-vous...

L'air plus déterminée que jamais, serrant le deuxième poing, elle osa poser sa question :

-... une technique à m'apprendre pour contrer ce défaut ??


La kunoichi du désert joignit les deux paumes en guise de requête ultime. Le pantin serviteur s'exécuta et implora de même Kioshi, la tête brinquebalante. Les deux faisait peine à voir.. pour une technique. C'était bien la seule occasion pour laquelle Satsuki se pliait de bon coeur.

-Acceptez d'aider une genin dans le besoin s'il vous plait, je souhaiterai partir sur le front le plus vite possible...

La persuasion était de mise si elle voulait à tout prix obtenir quelque chose d'efficace de sa part. Les gestes ne manquèrent pas mais plus gros encore, l'argument de poids surgit de sa bouche après quelque minutes. Son désir profond était de rejoindre ses frères au combat, se battre pour la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Yamada Kioshi
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyJeu 16 Jan 2014 - 0:35

    Hum… Je n'apprécie pas particulièrement que l'on me barre le chemin. Mais bon, je m'y attendais en quelque sorte. Alors comme ça l'homme était une marionnette ? A présent que je vois la jeune fille de plus près, il me semble que ce soit la personne de l'autre fois, à la fontaine. Pas étonnant qu'elle n'ait qu'un pantin pour compagnie, elle n'avait pas un caractère très social… Mais laissons cette boutade de côté et écoutons sa complainte.



    Héhé, le taïjutsu ne t'intéresse pas ? Tu fais bien, je n'y connais absolument rien dans ce domaine. Mais comment peux-tu savoir si je suis capable de le contrer ou non ? M'as-tu déjà vu à l'œuvre ? Mais là n'était pas vraiment la question. Ce Hakukaikin… est-ce une insulte dans son jargon ? En tout cas, j'avais plutôt pour réputation d'être quelqu'un de gentil. Alors voilà pour le conseil :

    " La vitesse ne veut rien dire, ce n'est en aucun cas la faiblesse du taïjutsu. Face à un spécialiste, il ira forcément plus vite. La distance est un facteur plus intéressant. Tu as deux options : soit tu l'empêches de te toucher, soit tu te caches pour qu'il ne sache pas où frapper. "

    Voici l'astuce. Après, il suffit de pousser l'une des deux voies pour trouver la solution. Ah ? Tu veux même une technique ? Il est vrai que j'ai élaboré quelques techniques en ce sens, bien que je n'ai pas encore eu le loisir de toutes les essayer. Tu sembles connaître l'art et la manière de demander quelque chose. Cependant, ta raison me fit tiquer, faisant apparaître une moue désagréable sur mon visage. Partir sur le front le plus vite possible ? Avant de t'occuper du front, occupe toi plutôt de ta tête, car elle semble avoir un problème ! Quel être sain d'esprit voudrait aller batailler ?

    Alors c'était ce qu'on inculquait aux jeunes aspirants à l'académie… Le patriotisme, le devoir. Etais-je également ainsi étant genin ? Possible. Mais je changeais bien vite d'opinion. Notamment après ma première guerre, celle face à Makka. Mais pire encore, ce fut lors de la mission de conquête d'un certain pays qui me traumatisa le plus. Un jonin avait abandonné sa vie pour me sauver… Mon regard doux jusqu'à présent se mua en regard noir. S'il pouvait tuer, il l'aurait tué.

    " La guerre ne fait que prendre ! Elle ne donne rien, hormis chagrin et tristesse ! "

    Et pourtant, je ferais tout pour combattre le Kumojin qui a tué Kuroi… Je m'entraîne inlassablement pour cette occasion.

    Concernant la demoiselle, je me dis qu'elle comprendra très vite son erreur si elle parvenait sur le front. Mais cette mentalité m'exaspérait tout de même, preuve d'une séquelle encore béante. Guérira-t-elle un jour ? Je l'ignore… En tout cas, n'importe qui pouvait s'inclinait pour plaidoyer sa cause, cela ne prouvait rien. Soit elle n'avait pas d'amour propre, soit elle désirait ardemment ce savoir, mais après ce qu'elle venait de dire… Je décidais plutôt de mettre sa détermination à l'épreuve. Joignant mes mains face à la demoiselle, des lances électriques apparurent tout autour d'elle, comme l'emprisonnant dans une cage. Elle pouvait toujours se déplacer, mais un pas et elle se fera empaler, donc…

    " J'y réfléchirais peut-être, à condition que tu parviennes à m'arrêter… Touche-moi, et tu obtiendras ce que tu cherches. Mais la guerre n'est pas un jeu, la mort est partout. Tu ne dois pas craindre de te blesser si tu désires vraiment ça… "

    Lui tournant ensuite le dos, je fis un signe à l'abri de son regard. Autour de moi, un champ électrique allait apparaître. D'abord la cage, mais si tu parviens à en sortir, tu auras un autre obstacle. Paradoxalement, c'est ce dernier obstacle ma dernière invention contre le taïjutsu. Et voilà mon premier pas pour quitter ce lieu. Vas-tu encore une fois t'interposer ? Ou comprendras-tu la stupidité de tes motivations ? Un ninja doit être une arme, certes. Mais nous possédons toujours un cœur, et en tant que tel, nous avons des sentiments. Des sentiments que l'on ne peut ignorer !

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Satsuki
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyJeu 16 Jan 2014 - 11:06

[Je ne peux pas le laisser filer si proche du but...]


Ni une ni deux, Satsuki désengagea son pantin autour d'elle et l'envoya valser vers le jonin. Mais rien n'y fit. Encerclés par la foudre, le pantin alla s'empaler directement dans les lances électriques. Il fût repousser et percuta la marionnettiste qui toucha à son tour la geôle de raiton. Son esprit ne parvenait pas à faire la différence avec la réalité, c'est la première fois qu'elle faisait face à un genjutsu.

L'emprise de l'illusion n'était pas puissante mais assez pour faire flancher la genin. Les premières suées gagnèrent son front, le malaise était proche. Sa vision se troubla très finement et le stress monta. Sa tension chuta de pair et à cet instant, la kunoichi rompit les liens avec son pantin. L'humanoïde hirsute chuta avec Satsuki, rattrapé par les genoux. Soudain, derrière son crâne, sous sa chevelure épaisse, son sceau de kaijutsu frémit et libéra la décharge promise.

Presque inconsciente, la genin revint à la réalité sous la claque de raiton de son sceau. Son flux de chakra ayant était bousculé par le stress physique et mental, le sceau automatique avait libéré un filet assez puissant de chakra raiton dans sa tête pour la ressusciter de l'illusion. L'action ne dura pas dix secondes mais la genin était tirée d'affaire.

-Il va falloir plus que ca, Hakukaikin-sama.. chuchota t-elle.


La marionnette se releva d'un bond et s'en alla sauter sur Kioshi. A un mètre de lui dans son dos, il s'exécuta et se lança en l'air pour agripper le jonin et le serrer. D'un nouveau bond, l'épouvantail fût cette fois propulser violemment en arrière et s'étala sur la terre battue du terrain d'entrainement en vibrant dans tous les sens. Satsuki écarquilla les yeux et ne comprenait pas vraiment ce qui s'était passé.

[Une armure de raiton sur lui ?] s'interrogea t-elle perplexe.

Pour confirmer son idée, elle renvoya à l'assaut le serviteur articulé qui s'empressa de frapper encore et qui, une fois de plus, voltigea trois mètres en arrière.


[Alors c'est ça sa technique de contre-taijutsu ? ... S'il n'y a vraiment rien que je puisse faire alors...]


-Vous savez, j'éprouve encore plus de tristesse à laisser se faire tuer mes frères d'arme au front sans que je ne puisse faire quoi que se soit. Je ne sais pas vraiment ce qu'est le chagrin mais s'il y a bien une chose dont je suis sûr...

Le pantin plaqua ses deux mains à terre et dans un mouvement de rotation se remit debout. Se trémoussant à côté de la kunoichi, il fit trembler le sable. Dans une hâte frénétique, il sprinta en arc de cercle pour venir heurter l'homme réticent sur son flanc gauche. Il serra le poing et à deux mètres de l'adulte décontracté déferla. L'attaque du pantin allait une nouvelle fois échouer mais il persistait. Alors que le poing se rapprochait dangereusement du Yamada

-... c'est que de nous deux, mon pantin est le plus froussard !!!

Ces paroles furent accompagnés d'un sursaut de courage. Alors que le pantin se frottait au flanc gauche du shinobi, Satsuki arrivait par la droite à pleine allure. Élancés à pleine vitesse, les deux compères allaient malheureusement se heurter encore à la paralysie du raiton ! Pourtant, elle ne faiblit pas une seconde. Peut-être était-ce le signe de sa détermination infaillible. En plein vol, le bras prêt à cogner, elle s'écria :

-JE SUIS PRÊÊÊÊÊÊÊÊTE !!!!!!!

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Suna
Yamada Kioshi
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyJeu 16 Jan 2014 - 12:17

    Il semblerait que la cage illusoire ne fit pas long feu. En même temps, je commençais à peine dans l'art du Genjutsu. Avec le temps, je me perfectionnerais davantage encore. En tout cas, je crus remarquer que ma défense électrique porte ses fruits. C'était ma première utilisation de cette trouvaille, et je n'en étais pas peu fier. Par contre, il me faudrait plutôt l'utiliser face à un expert, plutôt qu'à un genin, pour étudier l'étendu de ses effets. Peut-être devrais-je retourner voir Sonoshee ?

    " Si personne n'allait sur le front, le problème serait vite résolu… "

    Ce fut un soupir quasiment inaudible. Le pantin arriva d'un côté, la demoiselle de l'autre. J'ai déjà pu voir l'effet de ma technique, et je ne souhaitais pas vraiment qu'elle y perde un bras, même temporairement.

    " C'est sûr qu'en y allant pour mourir avec eux, tu ne seras plus triste, vu que tu ne ressentiras plus rien… "

    Un murmure, encore une fois. J'ignorais si elle m'avait entendu ou non. De toute façon, je ne pense pas que j'allais la faire changer d'avis ainsi. Mais, elle pensait peut-être m'avoir si aisément ? Si je n'avais élaboré cette technique qu'à présent, c'est que j'avais des substitues auparavant, moins efficaces, mais qui pouvaient aider tout de même. Et voici un exemple concret : me baissant, mon corps commençait à se faufiler dans la terre, à s'y mélanger. Mais avant de disparaître, de minces filets d'eau sortirent des pores de ma peau. Alors que j'étais plus bas qu'eux, le liquide vint pousser leurs bras vers le haut. Héhé, quand on frappe, c'est le visage qu'il faut viser, voyons…

    Et me voilà disparu de vos regards. Ai-je vraiment besoin de rappeler que vous veniez de directions opposées, et dans le sens opposé, l'un à l'autre ? En tendant l'oreille, on pourrait entendre une petite motte de terre se moquer, rire légèrement à la suite des événements. Un rire, c'était bien la première fois depuis longtemps que ça m'arrivait ça. Content de voir que j'en étais encore capable, malgré tous ce qui s'est passé jusque là. Mais bon, elle était allée jusqu'au bout. Peut-être mérite-t-elle que je l'aide ? A défaut de pouvoir changer sa mentalité, cela lui permettra de vivre un peu plus longtemps…

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Masato
Masato
Informations
Grade : Jônin de Suna
Messages : 444
Rang : A

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyJeu 16 Jan 2014 - 18:40

Aujourd'hui était un jour comme un autre pour notre petit Genin, le voici donc comme toujours en vadrouille au sein du village, rendant visite aux quelques amis qu'il possédait, à sa copine, avec dans l'idée de se rendre tranquillement au niveau des terrains d'entrainements pour exercer encore un peu plus sa vitesse et pourquoi pas augmenter encore la puissance que déployait ses Portes célestes. Il avançait donc dans sa tenue classique : Blouson noir, bandeau sur l'épaule, tee-shirt blanc et pantalon noir. Ses cheveux naturellement en bataille. Il avançait au travers des avenues avec de plus en plus d'assurance, les mains dans les poches et les écouteurs sur les oreilles pour ne pas être dérangé par le moindre imbécile qu'il aurait pu croiser.

Il approchait donc du lieu tant recherché dans son quotidien et également le seul où il pouvait enfin être tranquille sans que des gens mal intentionnés ne viennent mettre leur grain de sel, et ça pouvait paraitre normal tant la force déployée par ses techniques étaient stupéfiantes pour son niveau. Le terrain était au bout de la prochaine rue cependant il escalada une des maisons bordant celui ci : poser ses affaires sur un banc était trop classique pour lui et il préférait la solitude de ce toit lorsqu'il finissait de s'exercer. Alors qu'il se préparait calmement et retirait ses écouteurs, il entendit un cri encore une fois bien connu : Satsuki. Ses yeux tournèrent en direction du terrain de sable et il y trouva alors la jeune Genin, sa marionnette et un autre homme, qu'il avait vu rapidement lors de l'épisode de la fontaine, il était très fort étant donné le chakra qu'il dégageait. Eichi observa plus particulièrement la jeune kunoichi, en prenant le soin de rester discret : Elle semblait s'entrainer avec lui, peut être pouvait-il se joindre à eux mais ...

La Genin entama une course en parfaite opposition avec son kugutsu comme pour porter un coup au taijutsu à son adversaire, pourtant même de sa position le Wada avait vu l'armure de foudre qui le recouvrait. "Mais quelle erreur ... Tu n'es pas faite pour le taijutsu, arrête cette attaque bon sang !" Bien entendu ses paroles ne trouvèrent aucun écho et l'homme se retira par le sol, la collision entre la marionnettiste et son outil fut sans nul doute désagréable, mais vraiment drôle ! Alors c'est le moment où le shinobi se décida à intervenir, sourire aux lèvres en commençant par un conseil pour la kunoichi au sol, sur le ton de la rigolade, tout en approchant d'elle la main tendue pour qu'elle se relève.

  • Belle attaque suicide Satsu', sur un champ de bataille tu serais morte. Quand tu attaques en divisant tes forces ainsi, soit tu bloques ton adversaire sur place d'abord, soit tu vas bien plus vite que ça lors de ta charge !


Il se retourna une fois cette tâche effectuée vers le tas de boue au sol où s'était engouffré le deuxième personnage de cette magnifique scène de théâtre à laquelle venait d'assister le Genin. Il attendit que celui ci ressorte pour enfin lui tendre une main sympathique tout en se présentant.

  • Wada Eichi, enchanté. J'ai beaucoup aimé votre façon de voir cette esquive, ce fut assez divertissant il est vrai. Je comptais m'entrainer à vrai dire mais je prend pas mal de place, puis-je participer avec vous et mettre mon expertise en Taijutsu à votre service ? Bien que mes carences dans les autres domaines soient proches du ridicule, surtout en Ninjutsu ? J'en serais honoré.


Le Wada souriait car il était ravi de pouvoir enfin réaliser un entrainement de qualité. Ce ne serait vraiment pas comparable avec les efforts qu'il consentait tous les jours seul. Là il serait entouré de divers spécialistes en différentes techniques et peut être qu'il pourrait en tirer des enseignements intéressants sur des techniques qu'il ne savait pas encore maitriser. Si c'était le cas alors il privilégierait le ninjutsu, pour commencer à posséder une certaine polyvalence corps à corps/Mi-distance qui lui manquait cruellement à ce stade de sa formation de shinobi. Qu'allait donc lui réserver cette rencontre hasardeuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Satsuki
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyJeu 16 Jan 2014 - 21:18

Le jonin se déroba sous leur yeux et s'enfonça dans le sol à leurs pieds tandis que pantin et marionnettiste se fonçaient dessus à présent. L'offensive n'en était pas une et la feinte avait marché. Quelle idée d'attaquer elle-même le Yamada s'il était au préalable totalement protégé par son raiton ? Son geste d'attaque ne servit qu'à ruser au cas où il stoppe le jeu et n'accepte de lui enseigner enfin cette technique mais visiblement, il n'y était pas encore prêt ou décidé.

Leurs deux vitesses respectives étaient trop rapides et le heurt inévitable. Mais du haut de ses dix-sept ans, la genin n'avait rien a envier a ses camarades surdoués. La ruse et la tactique faisait partis intégrante de son quotidien, forcée de les adopter pour survivre. Alors qu'elle s'apprêter à foncer dans sa marionnette, d'un geste habile des doigts, elle explosa son pantin, ou plutôt le démantela complètement. Chaque membre en bois de l'épouvantail volèrent dans tous les sens. Satsuki les traversa sans dommages puis, dos à l'humanoïde animé, elle les ré-assembla par le même geste. Ses dix doigts gesticulaient dans tous les sens, presque aussi rapidement qu'un shinobi émérite composant cinq mudras à la suite.

Le torse volant regagna sa tête, ses quatre bras et sa longue crinière noire. Juste au dessus de l'adulte, Kazetaka dégaina deux lames tranchantes qu'il orienta frénétiquement vers le sol puis, à deux centimètres du sable, il stoppa net son geste. L'intention de blesser le jonin n'y était pas. Seule la conviction et l'acharnement de la marionnettiste se reflétait là. Accroupie au sol, elle se releva lentement puis attira son serviteur de bois sur elle.


-Vos paroles baignent dans la pacifisme mais cette vertu ne régit pas le monde dans lequel nous vivons, vous ne seriez pas ninja autrement. Je suis de celles ou ceux qui croient en la paix par le combat. De tous temps, les différences se sont réglées par ce biais. Hakukaikin-sama, apprenez-moi votre technique de protection, au moins pour que, lorsque je me battrai pour vous, je sois en mesure de repousser l'ennemi !


Des paroles masculines se firent entendre non loin de là. Eichi approchait, elle pouvait le flairer à ses mots. Le pantin le lorgna par dessus l'épaule de la marionnettiste, claqua rapidement quatre fois de la mâchoire puis se retourna. La kunoichi en fit de même mais lui répondit quand même.

-Par logique, avec une marionnette, ma force est multipliée par deux et non divisée. Apprends ensuite à différencier le champs de bataille du terrain d'exercice. Un marionnettiste avisé ne se risquerait jamais au contact.

A ces mots, elle avança près de la fissure dans le sable où se trouvait Kioshi et attendit une réponse.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Yamada Kioshi
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyJeu 16 Jan 2014 - 21:55

    Et bien, même s'il n'y eut aucun choc, la situation me plaisait tout de même. Hormis ces deux lames. Que voulait-elle faire avec ces lames ? Avait-elle au moins conscience de l'étendu de son acte ? Quelqu'un d'orgueilleux aurait riposté, et quelqu'un d'orgueilleux et de mon niveau aurait pulvérisé le pantin sous ses yeux pour qu'elle ne puisse plus jamais l'utiliser. Mais elle avait de la chance, j'étais quelqu'un de mon niveau, héhé, mais pas vraiment orgueilleux. Ou tout du moins, pas à ce point.

    Tu fais bien de ne pas planter ces lames dans le sol. Pourquoi ? D'abord parce que je peux me déplacer sous terre, et que tu aurais sans doute frappé vainement dans le vide. Ensuite, si j'avais vu que tu irais jusqu'à tenter de me poignarder, je ne suis pas certain que je t'aurais appris quoique ce soit. Enfin, regarde derrière toi, et tu me verras.

    " Quels étaient mes mots déjà ? Ah oui. Me toucher… Etrange, je ne me souviens pas avoir parlé de me transpercer… "

    J'avais quitté le sol sans un bruit, alors je ne t'en voudrais pas si ma voix te fit sursauter. En tout cas, je devais avouer une certaine habilité avec ta marionnette.

    " Si c'est pour se battre pour moi, je préférerais que tu ne fasses rien… Si je me bas, ce n'est certainement par pour la paix, mais plutôt pour rester en vie. La paix peut s'obtenir par la force, il est vrai, mais la force de persuasion et non la force morbide. "

    Un jeune homme vint nous rejoindre. Un visage familier. Un autre visage de l'épisode de la fontaine. Ils se sont donnés rendez-vous ? Encore un qui veut jouer à l'élève. Bon, plus on est de fous, plus on rit, non ? Ouais, on va dire ça, et on va omettre le fait que ça me donne une tâche supplémentaire. Bon, je lui serre donc la main qu'il me tend, lui rendant son sourire.

    " Yamada Kioshi… Pourquoi pas, mais je ne pourrais t'aider à améliorer ton taïjutsu… Tu peux toujours servir à frapper la demoiselle. "

    Je marquai une pause, m'attendant à une remarque de cette dernière. Bah quoi ? Il faudra bien vérifier si la protection est bonne, non ?

    " Le taïjutsu, soit je l'esquive, soit je brûle celui qui me touche avec la chaleur, soit je le paralyse avec l'électricité. Les options sont moult, il suffit de choisir celle qui te convient le plus. Maîtrises-tu seulement le Raïton ? Et toi, jeune homme, mis à part bouger ton corps, quelle affinité utilises-tu ? Et quels conseils cherches-tu ? "

    Allez, c'est ma journée. Deux pour le prix d'un. Peut-être devrais-je penser à ouvrir un stand ?
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Masato
Masato
Informations
Grade : Jônin de Suna
Messages : 444
Rang : A

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyJeu 16 Jan 2014 - 23:32

Les paroles de ce Yamada Kioshi étaient loin d'être superflues et dénuées de sens, bien au contraire. Il savait de quoi il parlait et ses avis arrêtés sur les questions de la guerre incitait à une profonde réflexion. Réflexion qui elle même conduisait à refuser catégoriquement la violence gratuite, cependant cette guerre n'était-elle pas obligatoire ? Et qui peut dire que si les hommes n'allaient pas sur le champ de bataille, d'autres prendraient le relais ? Bref autant de question qui ne resterait sans doute pas sans réponse longtemps. Satsuki venait en tout cas de se voir corriger d'une belle leçon d'humilité, ce qui ne déplaisait pas forcément au Wada, toujours alimenté par cette tension entre les deux rivaux. Elle lui rétorqua d'ailleurs quelques remarques dont il ne prit même pas la peine de les relever, préférant garder son attention sur leur supérieur qui s'adressait à lui.

Il expliqua avec calme que la présence d'Eichi, si il ne cherchait qu'à améliorer son point fort, ne lui rapporterait absolument rien, lui même n'utilisant pas ce style de combat mais préférant le détruire. En même temps le jeune Sunajin souriait et faisait des signes de tête négatifs abondants dans le sens où il n'était vraiment pas là pour ça, quitte à s'entrainer en effet, autant le faire sur ses points faibles. Le Ninjutsu. Il espérait pouvoir tirer de cette journée une nouvelle façon d'appréhender les combats, de plus réfléchie, de plus stratégique et surtout de moins risqué pour sa santé. Il attendit patiemment que le puissant shinobi cesse son discours pour reprendre le sien et ainsi répondre à son interlocuteur de prestige.

  • Oh et bien ce serait volontiers que je lui apprendrais à se défendre mais j'ai déjà essayé en vain... En fait je cherche plutôt à combler mes lacunes, dans l'utilisation poussée du Ninjutsu par exemple pour me permettre d'avoir une nouvelle corde à mon arc unique. Pouvoir me battre à mi distance aussi bien qu'au corps à corps.


Il plaça une pause dans son intervention, se retournant vers Satsuki en rigolant, comme pour lui rappeler la moquerie qu'il venait de lui dédicacer dans son intervention. Il jouait de cette rivalité pour nourrir son appétit de la gagne, il voyait en elle une amie de confiance mais ne voulait révéler ça qu'une fois ses objectifs atteints. Il reprit place face au Yamada pour répondre à la deuxième interrogation soulevée par celui ci qui était émise dans le but de mieux connaitre le Taijutsuka.

  • Pour ma part je suis aussi adepte du Raiton, c'est vraiment populaire par ici. J'utilise aussi un Taijutsu bien plus puissant que la normal qui fonctionne grâce aux Portes célestes, pour le moment j'en maitrise trois, mais j'ai bon espoir pour la suite. Voilà tout, je sais la vision que les shinobis "cérébraux" ont de ce style de combat, mais je peux vous assurer que mes adversaires ne sont que rarement déçus. Je suis donc livré à vos conseils pour aujourd'hui !


Il effectua un salut respectueux envers Kioshi et alla se placer près de la marionnettiste, lui tapotant l'épaule de façon amicale. Il voulait qu'elle comprenne que derrière les taquineries, il voulait surtout et seulement le bien de la demoiselle, qu'importe ce que celle ci en pensait. Il voyait l'amitié ainsi et rien ne l'avait dissuadé jusqu'à maintenant de continuer à la regarder ainsi. Il repensait alors au moment où il avait vu Satsuki s'entrainer avec cet homme, son armure de foudre ... Était-elle entrain d'imaginer une parade efficace et sans son pantin contre le Taijutsu du Genin ? Avait-elle réellement le but secret de battre le shinobi un jour ou l'autre en utilisant une protection de la nature de l'affinité du Genin ? Les prochains duels, si Eichi parvenait à parfaire son entrainement et sa polyvalence promettaient d'être d'un tout autre niveau !
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Satsuki
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyVen 17 Jan 2014 - 10:32

Satsuki s'était amusée. Elle avait démontré sa rigueur et sa persévérance au combat mais elle ne devait pas oublier qu'il y a un temps pour tout : provoquer et s'arrêter. Le jeu était terminé. Le jonin se montra plus qu'indulgent alors mieux valait ne pas trop le tenter. Les idées respectives de chacun ne semblaient pas coller mais après tout, entre sunajins, cela importait peu tant qu'ils combattaient unis.


Les discours qui suivirent ne l'importaient plus. A la réponse de l'adulte en chemise blanche concernant l'entrainement, la genin approuva sans broncher. Elle était prête à se faire attaquer par son équipier pour améliorer sa parade. La kunoichi du désert marqua une pause, se dévêtit et posa ses vêtements chaud sur le banc non loin. A présent, la jeune femme ressemblait vraiment à une femme. Robe courte et haut coupé, supportant un petit mantelet marron. Sa tenue allait parfaitement avec le teint quelque peu bronzé de sa peau et sa chevelure brune.

-Si vous aviez décidé de vous reposer aujourd'hui, il va falloir repousser ! Lança t-elle ironiquement sans pour autant arborer le moindre sourire.


Lorsqu'Eichi se plaça à ses côtés, elle détourna le visage dans sa direction avec ce regard froid qu'elle savait si bien utiliser. Finalement, en même temps qu'elle leva son bras tendu, elle lui sourit à moitié puis se rattrapa en faisant une grimace. Le pantin suivit le rythme et leva aussi le bras. Deux mains de bois, pouces levés vers le haut, encourageait le Wada pour cet exercice. Son aide était la bienvenue. Une fois cela fait, le pantin s'en alla s'asseoir tout seul sur le banc, les deux bras le long du dossier tel un spectateur dévoué.


Et oui, si Satsuki usait du marionnettiste dans ses combat, le taijutsu ne devait pas lui être inconnu. Elle souhaitait être capable de le repousser pour mieux riposter, ce qu'elle n'avait pas su faire quelques jours plus tôt mais espérait aussi adapter cette technique à ses pantins.
S'éloignant de l'entraineur, elle remonta sa robe à mi-cuisse en la serrant avec les sangles qui y pendaient. Imitant la posture de l'aikidoka, mains à hauteur de la poitrine, pied gauche en avant, regard fixe et sévère, la genin hargneuse était prête à s'essayer.

-Je maîtrise l'élément de la foudre. Je privilégierai votre paralysie si vous le voulez bien. Dites moi ce qu'il y a à savoir et je ferai en sorte de le reproduire.

Il était temps de passer aux choses sérieuses et là voilà qui se sentait très en forme pour cela. Il ne restait plus qu'à attendre les consignes de l'adulte pour enfin s'exercer.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Yamada Kioshi
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyVen 17 Jan 2014 - 11:13

    " Oh je sais à quel point les portes sont puissantes. C'est d'ailleurs à cause d'elles que j'ai cherché une parade. Pour les portes suivantes, Sonoshee pourra peut-être t'y aider, elle en maîtrise un certain nombre… En tout cas, si vous voulez apprendre mes techniques, sachez témoigner du respect envers votre professeur en déclinant l'identité de l'original lors de vos futures utilisations de celles-ci… "

    Raïton donc. En effet, il semblerait que l'électricité soit à la mode, alors qu'il s'agit de la dernière affinité que j'ai apprise. Décalage de génération ? Le jeune homme désire améliorer son combat à mi-distance grâce au ninjutsu. Oui, dans ce domaine je peux t'aider. Mais occupons nous d'abord de la demoiselle, tu veux bien ? J'ignore pourquoi ils privilégient tous le Raïton, alors que tout le monde sait qu'il s'agit du Suiton qui l'emporte à chaque fois, mais bon… C'est d'ailleurs l'eau que je prendrais pour exemple afin de mieux illustrer mes propos.

    " Tout d'abord, cette position te sera inutile. Pour cette technique, il te faudra le calme de l'eau. Avec le Raïton, la plupart des utilisateurs se contentent de le concentrer pour l'envoyer sur l'adversaire. Dans ce cas-ci, au lieu de faire partir la foudre, tu devras laisser le champ électrique parcourir ton corps, s'aligner sur tes courbes, ni trop près, ni trop loin. Ton sang-froid jouera un rôle clé. En effet, l'eau circulant dans un fleuve a un trajet bien défini, mais sitôt qu'il est perturbé, qu'il perd son calme, il se met à déborder sur les autres rives. Et si l'électricité déborde du côté de ta peau… Et bien, tu l'apprendras bien vite. "

    En effet, je m'étais brûlé quelques fois avant de parvenir à ce résultat. Mais je connaissais très bien mon corps et son profil, de part mes utilisations répétées de la chaleur sur moi-même. Enfin, je me tournais vers le jeune homme. Expert en taïjutsu, disait-il.

    " Pour ta part, tu pourras exercer ton art contre la demoiselle. Juste, entre chacun de tes coups, tu devras laisser un minimum d'une minute, pour qu'elle puisse se remettre en cas d'échec. Et n'oublie pas de varier l'angle de frappe. En combat, on ne sait ni quand ni d'où le coup viendra. "

    Comme la clé de la réussite dépendait de la concentration, et donc de son calme, il fallait la mettre dans une situation quelque peu stressante si elle voulait pouvoir le reproduire sur un champ de bataille. Oh, et une dernière condition. Mais celle-là est juste pour taquiner.

    " J'allais oublier. Je comptabiliserais le nombre de coups t'atteignant… Et il s'agira du nombre de baisers que tu devras donner à ton camarade à la fin. "

    Comme ils semblaient apprécier s'embêter, peut-être que cela les rapprochera davantage ? En plus de bien me faire rire, évidemment. Mes explications terminées, j'allais m'installer aux côtés du pantin sur le banc. Bah quoi ? Je n'avais plus rien à faire moi. Pause syndicale.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Satsuki
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyVen 17 Jan 2014 - 12:06

[''Sonoshee'' ? En effet, elle était plus que puissante... mais accepterait-elle seulement de lui livrer ses secrets ?] Satsuki en doutait.


Et bien ca commençait fort. Elle ne se tenait même pas correctement pour sa première technique de corps à corps. Les explications n'étaient pas aussi limpides que le long fleuve tranquille auquel il faisait référence mais la genin s'en contenterait. Elle réajusta sa posture pour se remettre droite et gagna en équilibre psychique. Elle oublia un instant son pantin, ferma les yeux et se concentra sur son corps et son flux de chakra la parcourant. La communion de son esprit et du cycle de chakra devaient être en harmonie parfaite. Le vide s'empara bientôt de ses pensées, effaçant les mauvais songes de sa tête, et combla son corps. Il fallait concentrer le flux tout autour d'elle en le laissant flirter avec sa peau.

Si la kunoichi maitrisait mieux que quiconque l'afflux de akra au bout des doigts, on ne pouvait pas en dire autant sur son corps. La difficulté résidait du fait que c'était pour elle une première d'exprimer son potentiel au-delà de ses mains. Des frétillements s'agitaient ça et là par delà son être mais pas de quoi affoler un mulot, elle en était consciente. Il était important de contrôler ses émotions et affermir ses pulsions. Au combat, le sang-froid et la maîtrise de soi n'étaient pas seulement une qualité mais surtout un un avantage considérable. L'Acajou du désert se montrait très souvent colérique, en rogne, pleine de rage mais pourtant il était un recoin de son caractère qui savait se canaliser.

''Canaliser'', c'était le mot. Voilà ce dont elle devait faire preuve pour parvenir à s'envelopper de raiton. Mais la soudaine condition particulière qu'émit l'enseignant brusqua la jeune femme dans son entrainement. Embrasser autant de fois Eichi que ses coups la touchaient. Quelle idée saugrenue et malsaine pensa t-elle ! Le dégoût l'envahit. Elle allait devoir faire preuve d'efficacité et dès le début si elle ne voulait pas tomber malade ou en dépression...

-Erf.. souffla t-elle indignée.

Elle se remit à l'exercice en ôtant chaque voix, chaque son autour d'elle. Le raiton devait s'accaparer de son corps comme une vague la submerge et y laisse les séquelles apaisantes de la peau mouillée.


[Un long fleuve qui ne déborde pas hein...]


La marionnettiste se sentit comme envahie d'une effluve grandissante. Les yeux fermés, sa concentration atteignit presque son paroxysme jusqu'au moment où elle se rappela que si le coup porté la touchait, ses lèvres en subiraient les conséquences dramatiques. Elle rouvrit les yeux effrayée, perdue dans sa concentration mais déjà des crépitements électriques voletaient autour de ses épaules et de sa taille. Qu'en était-il ? La première tentative serait-elle la bonne ou le compteur allait-il déjà grimper ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Masato
Masato
Informations
Grade : Jônin de Suna
Messages : 444
Rang : A

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyVen 17 Jan 2014 - 17:59

Quelle magnifique journée s'annonçait ! Voilà Satsuki entrain de provoquer le genin pour le forcer à l'attaquer, la première défaite ne l'avait pas comblée ? Le Shinobi était cependant prêt à rééditer sa leçon de l'autre jour envers sa coéquipière d'entrainement, mais cette fois ci il ne la prendrait pas à la légère, en effet elle connaissait désormais ses capacités. Cependant, alors qu'Eichi était en approche de la marionnettiste, le Yamada intervint pour répondre au Taijutsuka et également pour mettre en garde l'autre interlocutrice. Alors il avoua connaitre les utilisateurs des Portes Célestes et accentua le sentiment selon lequel le monde se méfiait grandement de ces techniques, il dit même que sa technique de protection avait été mise au point pour contrer ceux ci. Il n'avait pas tord cependant à un certain niveau les capacités de son bouclier ne pourraient rien faire contre la force brute, du moins le genin le pensait ainsi.

Kioshi indiquait au genin une femme nommée Sonoshee qui semblait maitriser avec grande force et efficacité les techniques de dépassement de corps, et à n'en pas douter il irait sans doute discuter avec celle ci dans peu de temps, cependant il devait rester concentrer sur la rencontre actuelle, qui s'avérait déjà très importante. On annonça donc au Wada qu'il allait devoir utiliser ses frappes au corps à corps face à l'exercice de la demoiselle, parfait mais il n'irait pas plus haut que le nécessaire, pas question de se disloquer les muscles pour un banal exercice, surtout si cela impliquait de voir Satsuki capable de le repousser lors de ses futures attaques.

Le reste de l'entrainement allait être pimenté étant donné l'objectif qu'avait donné le Jônin aux deux jeunes shinobis : Chaque coup porté à la marionnettiste et c'était un bisous qu'elle devait faire à Eichi, ce qui eu pour don de lui arracher un beau sourire, quelle vision magnifique de voir cette scène se reproduire à l'infini ! Il voyait alors sa partenaire d'entrainement exécuter du mieux qu'elle pouvait les instructions du professeur, fermant les yeux pour se concentrer, on voyait déjà le flux vibrant commencer à l'entourer, mais c'était long, trop long ! Eichi tourna la tête vers Kioshi comme pour trouver une approbation sur un possible départ.

Lorsqu'il reposa les yeux sur la demoiselle, il vit rapidement les faiblesses de son premier essai, il était temps de les lui faire comprendre. Sortant les mains de ses poches, il s'élança rapidement vers l'utilisatrice de Kugutsu. Le voici à portée de frappe et il déclencha un coup de poing vers la figure, yeux ouverts de la demoiselle à toute vitesse. Cependant au dernier moment il stoppa son geste en étant de profil, le deuxième bras caché derrière son corps, avant de frapper un uppercut de ce bras droit qu'il venait d'électriser au ventre, le seul endroit qui était encore imparfaitement protégé. Après son attaque portée, il se replaçait au lieu de son départ pour la première attaque : Lors de son assaut et de sa feinte, il avait vu une faille s'ouvrir au ventre, sans doute un saut de concentration qu'il avait su exploiter très rapidement. À Kioshi-San de décider si oui ou non il avait touché et donc si oui ou non il y avait baiser.

  • Alors ? Qu'en dites vous ?


Il avait remis ses mains dans ses poches, comme pour souligner que tout allait recommencer si elle ne se plaçait pas correctement dans le contexte. Il fallait qu'elle comprenne qu'en affrontement un adversaire n'attendrait pas que madame la princesse termine sa protection, elle devait aller vite, plus vite que le Wada pour cet exercice. Cependant malgré sa frappe, il n'embêtait pas Satsuki, il savait la difficulté quand il s'agissait de se concentrer pour un exercice pareil et il ne voulait pas l'énerver car ce ne serait pas lui servir.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Yamada Kioshi
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyVen 17 Jan 2014 - 20:15

    Bien que je me fusse retiré de la scène, je gardais un œil attentif sur les acteurs restants. Notamment la demoiselle, vu que c'était elle qui s'exerçait sur un domaine nouveau. La protection électrique. Je voyais de temps à autre du Raïton s'assemblait autour de son corps, mais son intensité variait beaucoup, un peu comme la mer en proie à un vent capricieux.

    Voici la difficulté. Les utilisateurs du Raïton, du moins en ninjutsu, ne voient qu'une application basique des plus simples : concentrer le tout en un seul point. Le principe de la foudre, en somme. Hors, ici, c'est tout le contraire. La forme déjà, il ne s'agit pas d'un point particulier mais de tout le corps, soit un objet pouvant se déplacer et à l'aspect spécial. Ensuite, la concentration électrique, l'intensité devait être la même en tout point, car on ne pouvait prédire d'où viendra l'assaut. Enfin, il fallait que cette protection se prolonge sur le temps, comparé à la foudre qui disparaît sitôt être apparue.

    C'était d'ailleurs sur l'un de ces trois points qu'elle semblait avoir du mal. Garder le même niveau d'énergie partout. Et ce qui devait arriver arriva. Le jeune homme parvint à l'atteindre. Etait-ce par professionnalisme ou par envie du baiser ? Revenu au point de départ, il me demanda son avis.

    " Toi, qu'en penses-tu ? "

    Je ne m'étais pas adressé au jeune homme. Alors à la demoiselle ? Non plus. Je m'étais tourné vers le pantin installé à côté de moi. Ma main passant derrière son crâne, je le fis opiner du chef. Mon regard vint se poser sur la demoiselle.

    " Et de un. Tu dois faire évoluer l'électricité sur tout ton corps. La moindre faille sera exploitée, comme tu viens de le remarquer par toi-même… "

    Sauf qu'avec la douleur en plus, suite au coup, sa concentration en prenait un aussi, de coup. Si mes souvenirs sont bons, j'avais imposé un minimum d'une minute avant le prochain assaut. Auras-tu assez de temps pour te remettre de la frappe et corriger tes erreurs ?

    Au pire, le pantin est là pour m'aider à compter. Pour le moment, je n'avais besoin que d'un doigt. Mais si mes mains ne suffiront pas, j'utiliserais ceux de la marionnette également. Et n'oublie pas, c'est ton jouet qui a acquiesçait pour approuver le premier coup, pas moi…
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Satsuki
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyMar 21 Jan 2014 - 11:59

Moi ? Le premier coup n'était pas trop mal. Mais je me fais du souci... Si le genin frappe aussi peu fort que ça, Satsuki risque de ne pas progresser.



Le pantin venait de répondre à la question du jonin. Il prenait le parti de sa créatrice avec dérision et se moquait ouvertement du Wada. Son système vocal manuel crée par la marionnettiste était au point. Il tendit un pouce levé vers le haut en direction d'Eichi comme pour approuver sa première offensive.


Je vous aide à compter Kioshi-sama. Mince, je me suis trompé de doigt.


A ces mots, le pantin rabaissa le pouce et dégaina le majeur, bras tendu et poing fermé vers le taijutsuka. Kazetaka ne lésinait pas sur les gestes et offensa gratuitement le garçon.


Voilà, ca fait 1 pour le genin !


Visiblement, le Wada remportait son premier baiser et l'épouvantail avait beaucoup d'humour.


Sous le coup, Satsuki se plia en deux puis se releva lentement mais malgré cela, les gestes de manipulation de la genin n'étaient même pas perceptibles. Comme si la marionnette agissait seule.
A présent, Satsuki était debout, raide comme un piquet, les bras le long du corps. Tête baissée, le sang coulait de sa bouche. Des filets de sangs s'étiraient et éclaboussait le sol à ses pieds. Ce premier coup avait dû faire mal. Il fallait réagir ou l'entrainement allait se transformer en free boxing.


La marionnettiste n'émit pas un seul bruit, pas un seul gémissement de douleur et pas un seul mot. Elle se contenta de relever la tête et de fermer les yeux. Elle semblait sereine et sans blessure même si intérieurement, la douleur la rongeait. Le temps tournait et le chrono en était déjà à presque trente secondes. La décision était prise, elle emploierait une méthode bien à elle pour parvenir à la technique. Elle souleva ses deux bras à portée de son torse. Les mains ouvertes, elle concentra le maximum de chakra au bout de ses doigts. Son visage grinça, son corps trembla presque. Ses doigts s'écartèrent de plus en plus de ses paumes. Lorsqu'elle ouvrit la bouche, une grimace se dessina, froissant ses jolis traits fins.

Le chakra devait être énorme aux extrémités de ses doigts. Ils tremblaient, tout comme le pantin qui s'agitait sur le banc aux côtés de l'entraineur. Le décompte avançait, quarante neuf secondes s'affichaient sur le compteur. Le genin marteleur n'allait pas tarder à ré-attaquer. Elle mêla le raiton à son chakra et ses doigts s'électrisèrent en leurs bouts mais seules ses mains disposaient du raiton, que faisait-elle ? Le chrono sprintait, cinquante-quatre secondes ! Là, la jeune femme lâcha l'emprise de son esprit sur son flux de chakra et écarta les mains autant que possible de chaque côté de son corps comme pour étirer se bras.

Cinquante-huit, cinquante neuf. Le genin s'élançait. Dans sa charge, Satsuki rabattit ses mains et les fit claquer espérant que l'onde de choc serait assez puissante pour que le heurt de raiton dans ses mains se disperse à travers tout son corps et l'électrifieentièrement, tel une vague dans une mer déchainée. Elle sentit son corps frémir de toute part. Ses yeux s'écarquillèrent un instant puis se posèrent sur le genin face à elle en l'attendant.


Dernière édition par Satsuki le Jeu 23 Jan 2014 - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Masato
Masato
Informations
Grade : Jônin de Suna
Messages : 444
Rang : A

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyMer 22 Jan 2014 - 0:31

Ainsi donc voilà la conclusion de la première offensive : Le Genin avait touché et il avait gagné un bisous fort sympathique de la part de sa camarade adorée ... Même le pantin avait jugé bon, malgré quelques moqueries envers le Wada car c'était tout de même sa maitresse qui le dirigeait, acceptait le fait qu'il devait y avoir un bisou ! Fort de son attaque, et maintenant qu'il était revenu en place, il devait attendre, exactement selon les propos de Kioshi, au moins une minute avant de rééditer une action, la durée permettant un second essai et lui laissant le temps au préalable de se reprendre du choc précédent. Eichi y avait été doucement, pourtant voilà que la jeune fille semblait cracher du sang, mais qu'importe après tout il fallait bien s'entrainer non ? Il n'eut alors aucun remords à se préparer à recommencer sa performance, cependant il allait y aller bien plus fort que précédemment.

Il restait les yeux figés sur la demoiselle, comme lors de sa première offensive, observant la moindre faiblesse de l'armure de foudre naissante. Celle ci était déjà bien plus consistante qu'à la première tentative, aucune fissure ne venait laisser un espace béant dans la couche d'éclairs qui parcourait maintenant sa peau. Un sourire se dégagea cependant d'Eichi : Lors de son premier test, il avait mimé une frappe frontale pour détourner son attention : ça ne fonctionnerait pas cette fois ci. Il allait utiliser une attaque en trois temps à intensité variable, pour tester la solidité sur la durée et à des endroits différents de son désormais nouveau bouclier. Il sorti donc deux kunais de ses sceaux qu'il renforça avec du Raiton avant de s'élancer vers l'adversaire : Il en projeta un au niveau exacte de sa tête pour faire peur à la demoiselle puis il lança le second au niveau du ventre. Quant à lui, il avait une autre idée.

Un utilisateur néophyte de ce type d'armure oublie souvent un endroit pourtant très dangereux si non protégé : Les pieds. En effet un ninja qui n'est plus sur ses appuis est dans une situation bien souvent impossible à contrer. Ainsi il accéléra le plus près du sol possible avant de balayer un coup sec sur toute une longueur, à haute vitesse. Après son assaut il continua sa route jusqu'à être à l'opposé du Yamada, séparé de lui par Satsuki. Il aurait pu un nombre incalculable de fois la frapper avec force, mais il devait surtout lui montrer les points les plus dangereux pour elle et c'est ce qu'il pensait faire le mieux possible.

N'essayant pas d'observer la fin de son action pour voir son résultat, il se redressait juste en tendant l'oreille, se demandant si il avait touché ou non la marionnettiste. Il attendait une réponse négative, bien qu'une positive l'aurait ravi à propos de ce jeu des bisous. Il allait bientôt le savoir, sans doute le Yamada allait-il encore dire tout haut qu'il méritait bien un second acte tendre de sa chère amie, ou bien il allait lui signifier qu'il avait échoué et donc que la kunoichi avait assimilé sa technique, ce qui ravirait néanmoins le shinobi aux cheveux blancs. Si tel était le cas, l'adaptation aurait été tout bonnement ultra rapide, et le Wada en sortirait sans doute impressionné par sa jeune compère.


  • Alors, tu as réussi Satsuki ou est-ce que tu goutes encore la poussière ? Pourtant celle ci tu la connais bien non ?


Les petites piques étaient amicales elles aussi, elles ne devaient servir qu'à alimenter l'envie de la kunoichi du sable pour lui permettre de parvenir rapidement et efficacement à ses fins.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Satsuki
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyMer 22 Jan 2014 - 23:55

Ca y est, les piques commençaient à se transformer petit à petit en rivalité brut et pure. Non pas des insultes mais de la provocation et de la supériorité que Satsuki appréciait de moins en moins. Sûrement son excès de caractère, pas de quoi s'inquiéter. Un premier kunaï vola vers le visage de la genin mais pas assez rapidement pour la gêner. Elle tira l'un des siens de sa sacoche et décocha un geste en diagonal pour le parer puis un second verticalement pour dévier le suivant mais voilà que le Wada se précipitait déjà sur elle. Il sprinta excessivement vite et tenta de balayer la surface au sol sous elle. Malgré la technique en apprentissage, une armure raiton réussie l'aurait probablement paralysé mais l'allure de son offensive et le choc l'aurait aussi blessée !


Puisque l'affront dépassait le simple entrainement de la technique défensive, la jeune femme se devait de répliquer. Alors qu'Eichi fonçait sur elle, elle resta de marbre et ne fronça pas un seul sourcil. Lorsqu'il arriva à hauteur de ses pieds, elle bondit en l'air en vrillant sur elle-même pour se retrouver à l'envers, jambes levées et tête en bas. Elle tendit un bras comme pour agripper sa tignasse mais n'en fit rien. Elle caressa simplement sa chevelure blanche et d'un coup sec plaqua sa paume sur son crâne pour l'électrocuter au maximum. Si la technique était maîtrisée, même avec le raiton pour affinité primaire première, il serait forcément paralysé sur place.


Mais il n'en fût rien, du moins en apparence. Le corps du genin surfa sur la terre battue du terrain d'exercice avec les cheveux crépitants. La main chargée de foudre de la kunoichi n'avait eu l'effet que d'un électro-choc sur le garçon. Seulement un peu sonné, il pouvait se mouvoir sans problème.
Eichi se retrouva à l'opposé du jonin tandis que Satsuki ré-atterrit non loin du banc.


J'étais forcée d'éviter. Même en te paralysant, l'impulsion de ton attaque m'aurait fait valser. Je n'ai pas pu m'essayer cette fois mais je t'ai touché, j'annule le premier baiser.


Ses paroles permettaient à son tour de cultiver leur rivalité et la fureur du genin. La jeune femme quitta les abords du banc pour se repositionner au centre du terrain.


Je ne suis pas encore au point, je n'ai fait que friser tes cheveux. Troisième tentative ! La minute tourne, dépêches-toi.


Le concept semblait simple mais la méthode plus difficile à acquérir. L'Acajou du désert se remit à l'œuvre. Finalement, pour cette nouvelle tentative, plutôt que de concentrer l'entièreté de son chakra au bout de ses doigts, elle choisit de le focaliser en son centre de gravité, corporellement proche du nombril. Canalisant son flux autant qu'elle le pouvait de la même manière qu'elle contrôlait ses fils de chakra, elle insuffla tout son flux en elle. Lorsqu'elle fut presque à bout de souffle et en pleine concentration, elle expulsa toute l'énergie telle une bombe interne. Une importante quantité de chakra jaillit alors des pores de sa peau. L'idée était de cette façon de couvrir la majeure partie de son corps allant de ses talons à son cou, en passant par le creux des genoux, le bassin, la poitrine et sans oublier les joues et le crâne.


Viens, je t'attends !!!! Cria t-elle confiante.

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, de minces étincelles crépitait dans ses yeux.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Yamada Kioshi
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyJeu 23 Jan 2014 - 22:43

    Une marionnette qui a de l’humour, une demoiselle qui a du caractère, et un jeune homme joueur. Pouvait-on rêver de meilleur cocktail ? Finalement, ce temps d’entraînement pouvait tout de même devenir une partie de loisir, et non de travail ? Observer les jeunes pousses du village pouvait être distrayant, voire instructif. La demoiselle par exemple, n’arrivant pas à tout faire sans se mouvoir, elle usa de ses mains comme catalyseur. Astucieux. Mais plus astucieux encore, elle préféra bondir dans les airs plutôt que de se prendre son adversaire de plein fouet. Oui, il semblerait qu’elle n’ait plus besoin de mes conseils. Même si on peut se défendre, il faut toujours préférer l’esquive qui minimise les risques. Toujours.

    Quant au jeune homme, il sut trouver différentes approches avec les conditions que je lui avais données. Un potentiel prometteur. Peut-être devrais-je garder un œil sur ces deux là… Et avec ces cheveux levés par l’électricité, il parvint même à m’arracher un sourire. La seule tâche était ces gouttes de sang par terre… Mais il s’agit du prix à payer pour s’améliorer. De plus, cela changera peut-être son opinion sur la guerre ?

    Troisième tentative, des mains elle passa à un endroit plus au centre du corps avant d’utiliser les pores de sa peau. Serait-ce parce qu’elle m’avait vu user de ce procédé avec du Suiton auparavant ? En tout cas, le résultat semblait plus que correct. Oui, elle n’avait plus besoin de mes conseils. Il ne lui restait plus qu’à affiner sa maîtrise, mais c’était déjà bien. Le principe assimilé, je n’avais plus rien à faire, le reste était de son ressort. Cependant, annuler le premier baiser ainsi, que c’est mesquin… J’aurais donc fait ça gratuitement ? Tu verras…

    Mais occupons-nous du jeune homme à présent.

    * Mi-distance, c’était ce que tu recherchais, non ? Alors observe et apprends. *

    Il s’agissait d’une voix qui résonnait dans la tête de Wada Eichi. Pas de quoi avoir peur, je n’agissais pas sur son esprit, je ne faisais que communiquer avec son subconscient sans que la demoiselle ne devine la suite. Puis, il fallait bien que le jeune homme me voit pour apprendre à la reproduire. La ? Oui la, et la voilà d’ailleurs. Après avoir rejoint mes mains, une masse de terre apparut devant moi. La masse prit forme, et très vite on put reconnaître un rhinocéros. L’énorme bête se mit à foncer vers la demoiselle, mais avec la distance qui nous séparait, elle devait avoir le temps d’esquiver. Mon intention n’était pas de la blesser, mais de m’assurer qu’elle comprenne qu’aucune défense n’est impénétrable. Le tout en montrant une chose pouvant intéresser le jeune homme.

    Pourquoi ne pas avoir continué l’instruction de la demoiselle ? Je n’avais plus rien à lui apprendre, et si j’avais laissé Eichi lancer l’assaut, il allait sans doute se faire paralyser cette fois. Or, il est préférable de pouvoir se mouvoir pour s’entraîner, n’est-il pas ? M’attendant à ce qu’elle s’en sorte sans trop d’encombre, je me tournais vers le jeune homme.

    " Tu maîtrises le Raïton, mais le principe sera le même, quoiqu’un peu plus compliqué. Il est plus simple de maintenir de la roche ensemble que de l’électricité. Si tu cherches une technique pour la distance, je te conseille ceci. Bien plus esthétique qu’un simple rayon électrique, un animal de ce gabarit te permettra même de te soustraire aux yeux de ton adversaire pour mieux l’attaquer ensuite. A toi de trouver la forme que tu préfères, moi c’est le rhinocéros, histoire de montrer qu’il foncera vraiment jusqu’à sa cible. "

    Pour l’électricité, j’avais également une technique plus évoluée, mais ceci sera déjà très bien pour un début. Notamment pour un utilisateur de Taïjutsu. Pour ma part, je me servais de ce procédé pour tester mon adversaire, notamment. Lui pourrait suivre sa création pour, dans le cas où il échoue, apparaître derrière et se retrouver au corps à corps avec son adversaire.

    Bon, tout d’abord, la situation de cet entraînement, les conditions, comme auparavant.

    " Tu ne devras pas faire plus d’un mètre tout autour de toi, et tu tenteras d’attaquer ta camarade par ce nouveau procédé. Pour toi, jeune fille, délimites un cercle de 5 mètres de rayon ayant ton collègue pour centre. Tu ne devras pas l’attaquer, juste éviter ses assauts. "

    Wada Eichi voulant s’entraîner au combat à distance, il devait donc se contenter d’être à distance, sinon il risquait de favoriser l’approche, une nouvelle fois. Et pour la marionnettiste, elle pourra améliorer ses réflexes. La distance maximale imposée est là pour reproduire le schéma d’un combat réel. En effet, on ne peut toujours maintenir une distance de sécurité avec son adversaire. Dans ce cas-ci, la distance les séparant ne sera jamais bien grande. Une pression supplémentaire sur les épaules de la demoiselle ? Oh, mais il me fallait peut-être lui donner mon avis quant à son apprentissage, non ?

    " Pour ta part, tu as assimilé le principe et tu es parvenue à un résultat remarquable en peu de temps. Il ne te restera plus qu’à affiner ta maîtrise pour pouvoir y faire appel en toute circonstance. "

    Contente ? J’espère en tout cas. Mais moi non, je n’avais pas oublié sa mesquinerie. Presque. J’avais presque oublié…

    " Oh, et à chaque fois qu’il te touchera, il aura droit à un baiser. "

    L’idée ne semblait pas le déranger, donc je sanctionnerais uniquement la tricheuse. Et toi pantin, que penses-tu de mon idée ? Ah, j’oubliais, tu ne peux pas penser. Je suis le seul spectateur ici. D’ailleurs, ta maîtresse aura peut-être besoin de toi pour se défendre à présent, non ?

    " S’il te touche toi, ou s’il parvient à détruire ton instrument… "

    Bonne précision. Il ne fallait pas oublier qu’une marionnettiste sans marionnette n’en est plus un… Pas de conseil pour le jeune homme, ni d’instruction. Il m’avait vu faire, il m’avait vu agir. A présent, je voulais observer ce qu’il avait retenu, et je corrigerais, ou j’ajouterais les éléments manquants. Jusqu’à présent, dans son domaine, il sut se montrer rusé et doué. Voyons voir s’il en était de même dans un contexte improvisé.

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Masato
Masato
Informations
Grade : Jônin de Suna
Messages : 444
Rang : A

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptySam 25 Jan 2014 - 15:08

Ainsi donc voilà que la Genin ne jouait pas le jeu ? Elle s'était écartée au dernier moment de la frappe pour ne pas la prendre de plein fouet ... De peur de constater un nouvel échec ? En plus elle annula le gage du bisou, comme ça, simplement parce qu'elle avait touché les cheveux blancs du Taijutsuka. Cela eu pour don de l'énerver réellement et déjà dans sa tête la solution était toute trouvée : Elle voulait tester sa défense ? Elle allait le faire contre la troisième porte du Genin ! Mais au moment où il allait faire le nécessaire, une chose retentit dans son crâne et l'en dissuada : Une voix assez familière, celle du Jônin en fait, qui voulait lui montrer à son tour en quoi son entrainement allait consister. Un énorme rhinocéros fonçait sur la jeune fille, une bête de terre assez imposante mais pas très rapide, qu'importe la technique permettait une approche du combat bien plus sereine et plus stratégique que ce qu'usait d'habitude le jeune shinobi, alors il regarda la scène avec attention.

Il expliqua le fonctionnement de la technique et sa difficulté : Comment modeler de la foudre ? Son intensité est telle que ses mouvements sont totalement aléatoires, anarchiques. La tâche allait s'annoncer particulièrement ardue, surtout qu'il devait donner consistance à un chakra qu'il s'évertuait à projeter avec violence sur ses adversaires d'habitude. Il observait la scène se déroulant sous ses yeux : Donc c'était à lui d'agir désormais et à la marionnettiste de se défendre, dans un combat à mi distance intéressant mais nettement à l'avantage de la demoiselle, Eichi lui n'était pas du tout adepte des combats lointains et il doutait clairement de sa vitesse d'exécution. Qu'importe il était là pour progresser et c'était ce qu'il allait faire !

  • Bon et bien allons-y. Promis j'irais doucement. Voyons ce que je peux faire de beau...


Le garçon observait sa camarade, désormais promue au grade de punching ball d'entrainement, quel honneur. Bon il fallait que le Wada pense à une forme dans laquelle concentrer son chakra, une forme qui était à même de représenter la foudre ... Une chose rapide et pourtant féroce, instable ... Un félin ? Un Fauve ! Un tigre ou autre chose, un truc énorme et rapide qui pourrait rattraper n'importe qui ! Un Guépard ! Oui voilà ! Un sourire vint sur le visage du jeune genin, il voyait la forme et n'avait plus qu'à la reproduire ! Et c'était malheureusement le détail le plus délicat et le plus colossal qu'il y avait désormais.

Le Sunajin effectua doucement les mudras qu'il connaissait par rapport à l'affinité du raiton et bientôt une masse de chakra apparu, crépitante, d'un bleu instable qui flashait facilement, bientôt il commença à converger en un seul point et deux yeux firent leur apparition. La masse qui ne ressemblait que peu à un animal se projeta sur la cible avec fougue bien qu'assez lente avant de s'estomper et d'exploser, à une distance de deux mètres de la marionnettiste dans en de nombreux éclats électriques pouvant faire quelques dommages... L'une d'elles vint d'ailleurs frapper l'homme aux cheveux blancs au niveau du genou, occasionnant quelques convulsions idiotes. Comment s'en était sorti la complice d'entrainement ?

  • J'ai l'impression que je vais devoir bosser la stabilité de la technique ...


Il recommençait les mudras patiemment, les yeux fermés pour se focaliser sur l'idée qu'il avait de la technique, sur l'apparence de la bête de foudre, il le voulait son guépard. Alors il exécuta encore la convergence des éclairs bleus qui cette fois vinrent se lier plus ou moins correctement, on distinguait désormais correctement les quatre pattes mais il ne pu tenir l'afflux de chakra sortant de son corps, bien trop peu habitué à cette fonctionnalité de l'énergie primaire ... Il allait devoir rapidement progresser si il voulait ne pas avoir l'air idiot devant sa camarade qui ne louperait pas l'occasion de s'en moquer ouvertement.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Satsuki
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyLun 27 Jan 2014 - 11:58

La pratique de la jeune femme touchait à sa fin. La technique n'était pas parfaite mais elle ne s'arrêterait pas la pour autant. Le moment d'entrainer Eichi était venu mais Satsuki en profiterait pour parfaire son armure foudroyante au cours de l'entrainement. Le niveau monterait d'un cran et la forcerait à s'exécuter en conditions réelles. Rien ne pouvait la satisfaire davantage.


Encore cette histoire de bisous ! Mais vous n'en pouvez plus vous deux, abrutis..

Qu'importe, le capitaine d'équipe venait de lui faire part d'une bonne appréciation sur son évolution. De quoi la motiver encore un peu plus. A ces mots, la genin pivota d'un double quart de tour pour tourner le dos à son coéquipier puis marcha dans la direction opposée. Voilà que Satsuki quittait apparemment le terrain, se dirigeant vers le centre-ville. Alors telle était sa nature... Elle avait plus ou moins acquis ce qu'elle désirait et s'en allait maintenant, sans remerciements. Sur le banc à côté du jonin, le pantin se leva d'un coup sec, rejoignant sa marionnettiste. Lui aussi se défilait et refusait visiblement de continuer l'entrainement. Lorsqu'elle arriva à hauteur du Yamada, la kunoichi le regarda d'un air sévère. Cette fois, son regard n'était pas dénué d'émotion. De la colère s'imprégnait sur ses traits fins de visage ? Non, de la rage, celle de combattre. Satsuki ne pouvait refouler l'aspect hargneux de son caractère.
A hauteur donc de l'entraineur, Satsuki se stoppa net. Elle dévêtit le mantelet couvrant ses épaules, trop épais à supporter après un si long entrainement. Puis, un pied sur le banc, le coude appuyé sur la cuisse, elle lança froidement au jonin :


Après on s'étonne que je n'aime pas les hommes, Hakukaikin-sama.

Sans tarder, elle s'élança ensuite rapidement près d'Eichi pour entamer son apprentissage. D'un coup de talon horizontal, elle démarqua la terre battue d'une ligne désignant les cinq mètre de distance de son compagnon d'arme. Il s'essayait déjà à la nouvelle technique. Mudras et voluptes de chakra défilaient à ses mains. Après quelques minutes, une masse difforme bleue s'élança sur elle. Elle explosa à deux mètres d'elle, remuant le sol avec ses foudres crépitantes. Un éclat fut même projeté aux yeux de la marionnettiste mais d'un coup de bras droit, elle balaya l'étincelle. Elle caressa son bras en bois. L'acajou était intact, seule une petite marque noire avait touché le bras articulé.


Ca, tu le payeras ! Lâcha t-elle en montrant son bras légèrement calciné.

Son premier échec cuisant ne le démotiva pas pour autant et malgré les précédentes railleries du garçon, elle ne renchérit pas. Satsuki était rancunière mais, dans l'instant présent, elle se contenta de le fixer droit dans les yeux en signe de défi. Les deux mains devant elle, elle concentrait aussi son chakra. Le voilà qu'il crépitait déjà de ses coudes à ses épaules. De minces étincelles flirtaient avec ses joues et emplissaient ses yeux d'une lueur jaune électrisante. Sur le banc, le pantin docile tapait des doigts sur le bois du support. La suite s'annoncerait certainement très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Yamada Kioshi
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyLun 27 Jan 2014 - 21:01

    L’idée semblait plaire. Celle des conditions de l’entraînement, le cercle et le reste. Aucune réclamation en tout cas. Tant mieux, car je ne comptais pas les changer de toute façon. Ah si, la demoiselle protesta, mais pas pour ces raisons là. Tiens, tu t’en vas ? Non, laisse au moins le pantin, je commençais à peine à faire connaissance…

    Oh, elle ne s’en alla pas. Elle était juste venue pour une confrontation. Alors comme ça, sitôt qu’elle a obtenu ce qu’elle voulait, la politesse n’est plus de mise ? Faut croire qu’il est compliqué de mettre son caractère de côté trop longtemps. Mais tu sembles oublier un détail, je pourrais très bien noter certaines remarques sur ton dossier… Tu aimes la guerre ? Je pourrais m’arranger pour que tu n’y ailles pas. De ton point de vu, ce sera une sanction, du mien un cadeau. Etait-ce le patriotisme qui lui donnait cet avis quant à la guerre ? Avais-je la même idée plus jeune ? En tout cas, j’attendis qu’elle se retourne pour lui rétorquer un simple :

    " Après on s’étonne que ce soit réciproque… "

    Les hommes envers elle, j’entends. Cependant, j’ignorais si elle m’avait dit ça pour se moquer, pour me critiquer, ou si c’était vrai. L’orientation sexuelle n’était pas vraiment ni utile ni renseignée dans le dossier des ninjas. De toute façon, cela m’importait peu. Je n’avais pas des vus sur la demoiselle. D’abord, je devais formuler ma réponse à Zanshi…

    Wada Eichi s’attela à la tâche. Alors, quelle forme avait-il choisi ? Oh, un quadrupède également. Bon choix, meilleur stabilité et réactivité. Cependant, il semblerait que maintenir l’animal entier n’est pas son fort. Pourtant, je devais avouer être quelque peu bluffé. L’imagination n’est habituellement pas la caractéristique principale des utilisateurs de taïjutsu. Frapper ou donner un coup direct, voilà ce qu’ils avaient coutume de faire. Alors créer l’animal à partir de rien… Chapeau déjà, bien qu’il ne soit pas complet.

    " Tu ne dois pas laisser la satisfaction d’approcher l’ennemi te déconcentrer. Tu pourras sourire après l’avoir touché, pas avant. Voici quelques conseils. Ferme les yeux, et imagine l’animal. Mais pas seulement sa forme pour la créer, regarde là courir, les mouvements de ses pattes, ses gestes. Ensuite, si voir la cible juste devant te dérange, tu peux l’envoyer à côté pour débuter. Là, ce n’est pas l’impact le souci, mais garder la technique intacte jusqu’au bout. "

    Et puis, tirer à côté de la cible permet également de désemparer l’adversaire. Après, il suffit de l’amener sur la bonne trajectoire… A titre d’exemple, je décidais de lui dévoiler ma technique en version améliorée. Comme il s’agit de Raïton, peut-être cela pourra l’aider ? Du bout de mes doigts, installé sur le banc, des masses électriques jaillirent de mes phalanges. Au nombre de cinq, des loups prirent forme. Un animal semblable à celui choisi par le Genin, d’ailleurs. Entièrement formés, les voilà qui font la ronde, gambadant sur le cercle tracé par Satsuki. Ils n’attaquaient personne, ils se déplaçaient juste et surtout, ils restaient entiers. Seule la couleur étincelante et doré de la foudre les différencier des vrais animaux. Le chakra ne sert pas qu’à se battre, on peut en faire des œuvres d’art, il suffit de s’inspirer de la nature autour de nous…

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Masato
Masato
Informations
Grade : Jônin de Suna
Messages : 444
Rang : A

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyMer 29 Jan 2014 - 0:30

Eichi écoutait attentivement chaque remarque : les constructives du Jônin comme les moqueries de Satsuki, qu'importait de toute manière de les relever au premier degré et d'envenimer la situation ? Son objectif premier étant simplement d'apprendre et de devenir toujours meilleur, rien de plus. Satsuki menaçait en réalité déjà le Genin à cause de la pauvre étincelle qu'il avait projeté sur la jeune fille. Le Wada, lui, regardait très précisément les gestes de son moniteur qui lui indiquait ses erreurs, les défauts de sa technique pour ainsi les corriger avec son élève éphémère parfaitement à l'écoute des préceptes. Ainsi il devait visualiser non pas la forme mais également sa vie, ses mouvements et presque se mettre à la place de la bête qu'il imaginait, ici son guépard.

Alors pour donner une image bien plus précise de la tâche à accomplir, le Jônin forma avec l'affinité de la foudre une meute de loups magnifique semblant réellement prendre vie, c'était d'autant plus impressionnant que ce n'était pas une entité mais cinq qui évoluaient désormais sous les yeux du jeune genin, avec une qualité et une régularité semblant les rendre moins éthérés qu'ils ne l'étaient. Il commençait à entrevoir ce qu'il fallait faire, le cheminement de ses idées devenait clair et il allait recommencer sa technique une nouvelle fois sans se préoccuper de son adversaire hypothétique. Alors il ferma les yeux une nouvelle fois, exécuta les mudras qu'il savait nécessaire en s'imaginant le guépard dans son milieu, courant après une proie à grande vitesse, chaque muscle de ses pattes en action, la gueule qui s'ouvrait au moment de l'attraper, la part d'inconnu dans ses réactions qui équivalaient aux caprices d'une foudre compactée, tout semblait clair. Il senti le chakra se déverser de son corps pour prendre forme devant lui et lorsqu'il rouvrit les yeux, un animal se tenait là, loin d'être absurde, il ressemblait réellement au fauve mais ne semblait que posséder une fonction artistique.

  • Il est pas mal je trouve, voyons comment il bouge maintenant.


L'animal rugit dans un râle ressemblant plus à une détonation lors d'un soir d'orage, il commença à s'élancer avec vitesse et virtuosité avant de prendre en ligne de mire la demoiselle. Mais avant qu'il ne fasse plus de quelques pas, il s'évapora dans une grande dispersion de foudre qui fit naitre un flash lumineux peu agréable pour les yeux. Pourtant le Genin gardait le sourire, qui avait dit que cette première oeuvre était offensive ? Derrière l'animal qui s'éclatait, il avait déjà effectué quelques mudras pour refaire une forme comme celle du premier essai, bien qu'un peu plus fine et celle ci venait de passer l'explosion à toute allure, avant de se détruire sur la position de la marionnettiste. Cette enchainement valait au Wada une diminution de plus en plus criante de son chakra mais qu'importe, il était prêt à débloquer les portes si cela était nécessaire, pour continuer cet entrainement.

  • Alors Satsutruc, tu t'en sors ?


Chaque destruction de l'une des créations envoyait un flash plus ou moins grand, symbole de l'instabilité de la bête de Raiton, cet effet devrait sans aucun doute disparaitre par la suite car capable de desservir le jeune lanceur. Il venait en tout cas d'effectuer ce qu'il pensait que la technique serait en mesure de lui apporter : une diversion, une forme sur laquelle l'adversaire se concentrerait. Et bien entendu derrière ce ne serait pas une nouvelle bête de foudre mais bien le shinobi qui sauterait sur son adversaire, comme un éclair sortant d'un nuage. Il se retournait alors vers son tuteur, semblant connaitre désormais son problème le plus délicat : En effet il l'avait contourné sur cet enchainement par une attaque en deux phases, restait désormais à les combiner.

  • J'ai besoin d'aide : J'arrive à séparer l'efficacité et la beauté en même temps, et je veux les assembler, comment faire ?


Question vaste mais qui paraissait pourtant très importante pour le ninjutsuka amateur. Il devait comprendre comment allier l'utile à l'agréable, tout en sachant que la bête bien constituée jouissait d'une mobilité que n'avait pas la créature difforme qu'il avait projetée sur la shinobi.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Satsuki
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyMer 29 Jan 2014 - 16:42

La nouvelle offensive du genin aveugla intensément la kunoichi débutante. L'instant d'une fraction de seconde après, un fracas assourdissant se mêla au flash lumineux dû au raiton désordonné et à la seconde bête de foudre d'Eichi. Lorsque la lumière se dissipa, Satsuki se retrouva sur les arrières du Wada. Le pantin pour la première fois gisait au sol comme détruit, le bouclier par dessus. Profitant de ''l'explosion'', elle se déplaça aussi rapidement que possible pour se déporter dans un autre angle d'attaque de son compagnon. Elle n'en oublia pourtant pas la zone circulaire de cinq mètres autour du genin. Une trainée de poussière lévitait à dix centimètre du sol en arc de cercle entre la kunoichi et sa dernière position. Le poing levé et serré, elle annonçait qu'il lui aurait plu de le frapper mais les règles étaient les règles, elle s'en tint à les respecter.


Quoi que non, elle ne les respecta pas. En retrait, le pantin sommeillait en éclats, détruit par le choc, ou plutôt feintait le sommeil. Il se releva dans le dos du taijutsuka qui suivait sans répit les mouvements de la marionnettiste. Si le taijutsu, le ninjutsu et encore moins le genjutsu n'étaient pas son fort, il lui fallait compenser par autre chose. A la manière des meilleurs tacticiens, l'Acajou du désert s'évertuait à faire marcher son cerveau autant que ses doigts habiles. Et l'une des meilleures stratégies consistait à submerger l'ennemi avec ses marionnettes. Dans le cas présent, son deuxième pantin était encore en cours de création mais elle pouvait d'ores et déjà le surmener avec un.


Satsuki, revêtue de son enveloppe de raiton, franchit la limite du cercle et s'en alla vers le taijutsuka comme pour le cogner. Derrière lui, Kazetaka s'élançait déjà, lame en main. Pris en sandwich, elle stoppa son geste ainsi que celui de l'humanoïde articulé à une vingtaine de centimètres de lui. L'épouvantail la rejoignit et ils se remirent en place pour l'essai suivant. A croire que les deux ne savaient que se chercher et aimaient se montrer plus forts l'un que l'autre.

Je m'en sors comme tu vois. Aucune récompense pour le moment, lança t-elle en regardant Eichi puis en souriant à Kioshi.

Celui-ci n'était pas en reste et n'hésitait pas à tenir tête à la genin, ce qui attisait encore plus le tranchant de son caractère. Suite à la double offensive efficace du sunajin, elle fixa longuement la jonin puis son visage s'assombrit et c'est les yeux perdus dans le vide qu'elle songea :

[J'en ai rien à faire que les hommes ne m'aiment pas, je suis née pour les tuer.]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Yamada Kioshi
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] EmptyJeu 30 Jan 2014 - 19:05

    Pas mal. Surtout pour quelqu’un qui n’est pas accoutumé au combat à distance. Oui, il saura quoi faire de cette technique. Peut-être qu’elle lui sera plus utile encore qu’à moi ? Pourtant, j’aurais la fierté de dire que j’en fus le créateur, ce qui n’est pas rien. Lorsque ces deux deviendront plus grands, ils se rappelleront peut-être ce service que je leur ai accordé… S’ils survivent du moins, étant donné l’idéologie de la demoiselle.

    Bon, un combo intéressant de la part du jeune homme, mais habilement contré par la demoiselle. Seulement, son approche vers son camarade n’était pas stipulée dans mes consignes. Et comme elle avait promis de le lui faire payer… On pouvait s’attendre à des représailles en toute logique. Ainsi, d’un simple geste, trois des loups vinrent s’interposer entre les deux protagonistes, et les deux derniers devant la marionnette. Heureusement, aucun des deux n’alla jusqu’au bout. Un simple coup de bluff, ou de provocation. Fiou…

    Faut avouer, elle avait du caractère la bougresse. A m’en donner quelques sueurs froides. Mais un fort caractère, ou un sal caractère, je ne saurais le dire. Quoique l’un n’empêche pas l’autre…

    J’attendis qu’elle rejoigne sa position pour faire disparaître les loups. Ils n’avaient plus aucune utilité. Bien que le jeune homme me demanda conseil, encore une fois. Au moins, il était bien plus poli que la demoiselle. Elle, elle avait bien trop de fierté pour quémander mon aide. Sauf que dans le cas ou c’est moi qui prend la parole quand je le souhaite, et bien mon discours est déjà prêt. Là, il me prend un peu de cours. A peine avait-il agi qu’il me demandait comment mieux faire. Je ne suis pas une machine, pas encore… Et je ne le serais jamais ! A moins qu’un Saibogu ne me kidnappe… Mais ne parlons pas de cauchemars voulez-vous.

    Fermant les yeux quelques secondes durant, je réfléchissais. Ce n’est qu’une fois ma réflexion terminée que je les rouvris, avant de m’adresser au jeune homme.

    " Il semblerait que tu aies dû mal à jouer sur l’artistique et l’intensité de la foudre en même temps. Dans ce cas, au lieu de favoriser les deux, essaie d’abord de concentrer la puissance en un point, le museau par exemple, ainsi tu pourras tout de même affiner les détails sur le reste du corps. Si tu y parviens, ce ne sera plus qu’une question de pratique jusqu’à arriver à combiner les deux sur la totalité du corps. "

    Ah, c’est quand même mieux quand on sait quoi répondre. Bon, maintenant la balle est dans votre camp, je n’ai plus rien à dire. Que le spectacle reprend !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Premier apprentissage - [Yamada Kioshi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Premier apprentissage - [Yamada Kioshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Terrains d'Entraînement-