AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~

Aller en bas 
AuteurMessage
Samui Ryûga
Iwa
Iwa
Samui Ryûga

Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Empty
MessageSujet: [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~   [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ EmptyMar 5 Nov 2013 - 17:24

Couché sur une paillasse qu'il s'était confectionné à l'aide des larges feuilles d'arbres tropicaux poussant dans la région, à l'abri des intempéries planqué au cœur de son usine, Yanosa se réveilla d'un bond cette nuit-là, en sueur et haletant comme jamais. Il était coutumier du fait, et son état ne le surprit pas outre mesure, malgré le fait que bien d'autres choses occupaient son esprit que d'accéder aux requêtes divines lancées par son Dieu. Mais il était hors de question de remettre en cause les dessein de son maître, et le rêve aux allures de prophétie qu'il venait de faire. Comme d'habitude, les visions qui lui étaient transmises par Jashin demeuraient relativement floues et sujettes à interprétations, mais Yanosa savait à quoi s'en tenir. Une femme... Il était question d'une femme il en était certain. Très peu voire pas du tout porté par les concepts d'union charnelle ou d'attirance physique pour les membres de l'autre sexe, le Nukenin n'en restait pas moins conscient que la femme en question était d'une beauté éblouissante, en tout cas telle qu'elle lui était apparue en rêve.

Mais une autre composante de la mission que voulait lui transmettre Jashin avait également occupé une grande partie de sa vision nocturne. Comme si il y avait été, Yanosa avait pu voir d'immense gerbes de lave jaillir devant ses yeux, au cœur d'une caverne sans fond agrémentée d'une myriade de stalactites à laquelle la destinée de la jeune femme semblait liée d'une façon ou d'une autre. Connaissant son Dieu et ses aspirations par cœur, Yanosa en déduisit vite ce dont il devrait se charger, et le fait qu'il réside temporairement sur Nami ne devait certainement rien au hasard. La nuit était encore très loin de s'achever et son but n'était pas encore clairement défini, mais malgré tout le jashiniste prit promptement ses affaires pour aller vagabonder dans le centre du village le plus proche. Lorsque Jashin frappait à sa porte, l'inaction ne figurait en effet nullement dans la liste des options disponibles et le guerrier rouge n'avait d'autre choix que de s'atteler à la tâche au plus vite, même si ses pas devaient être guidés par la providence.

Marchant mollement entre les bâtisses du village, qu'il atteignit alors que les premières lueurs de l'aube pointaient à peine le bout de leur nez, le Nukenin aperçu une silhouette féminine se dessiner au loin, un sceau à la main, se dirigeant avec empressement vers le puits qui trônait telle une source de vie au centre de la place centrale. Cela n'aurait pas été la première fois que Jashin lui aurait littéralement envoyé dans les bras la personne ou l'objet qui l'aiderait à poursuivre ses desseins terrestres, aussi Yanosa ne voulut rien laisser au hasard et suivit la jeune femme vêtue comme une vulgaire paysanne jusqu'au puits. Les sources de lumières très ténues ne lui permirent tout d'abord pas de déterminer la couleur des cheveux de celle qu'il suivait, mais de vagues reflets roux se laissaient deviner à mesure que le jashiniste se rapprochait d'elle. Ces mêmes reflets qui lui étaient apparus dans son rêve et qui allaient de paire avec l'intense lumière orangée dégagée par la lave qui avait marqué son esprit. La jeune femme remplissait à présent son sceau en le faisant descendre au fond du puits, ignorant ou feignant de ne pas avoir remarqué la présence de Yanosa dans son dos.

Ce dernier lui tourna alors lentement autours, laissant à son hypothétique victime le loisir d'imaginer les pires intentions qui pourraient habiter un homme de si bon matin, seul nez à nez avec une si jolie jeune femme... Et elle était belle, en effet. Le Nukenin ne pouvait que le reconnaître, malgré son manque total de sensibilité esthétique, et ce visage, il le reconnaissait en effet. C'était bien celui de sa vision. Cette femme, sans le savoir, venait d'écoper d'une destinée à la fois peu enviable et extraordinaire, et alors qu'elle n'avait même pas relevé les yeux vers Yanosa, ce dernier la fixant depuis l'autre côté du puits, le jeune homme prit la parole.

« Tu dois venir avec moi. Un long voyage t'attend, par delà les mers, et nous partons tout de suite. Si tu veux récupérer des affaires pour le trajet, je te laisse sept minutes, pas une de plus. Dépêche-toi. »

Ces mots avaient été prononcés sur un ton calme et posé, comme si Yanosa se chargeait là d'une besogne dont il ne comprenait pas encore les aboutissants, mais très bientôt, la lumière de Jashin allait clairement lui apparaître...


[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Samui Ryûga
Iwa
Iwa
Samui Ryûga

Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Empty
MessageSujet: Re: [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~   [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ EmptyMer 6 Nov 2013 - 0:28

Interloquée, l'expression qui apparut sur le visage de la jeune femme semblait à la fois une profonde surprise et un soulagement, comme si les injonctions de Yanosa étaient à mille lieux de ce à quoi elle s'attendait... Dans le bon sens du terme. Ses traits fins et harmonieux, cerclés par une chevelure rousse et ondulée, apparaissaient maintenant clairement au Nukenin, les premiers rayons du soleil pointant à présent à travers la végétation à la fois tropicale et éparse de l'île de Nami. Son sceau remplit d'eau fraîche à la main, la jeune femme ne sut quoi dire, restant pantoise devant son futur geôlier, à la fois fascinée par ce dernier et effrayée par les circonstances peu banales de cette rencontre soudaine et imprévue. Le regard que lança alors Yanosa à son encontre trahit immédiatement son impatience, l'obéissance de la jeune paysanne n'étant pas une option, tout comme la complétion de sa mission divine. Cependant, un autre événement imprévu vint troubler l'échange de regards fixe et silencieux auquel s'adonnaient le jashiniste et la beauté qu'il devait prendre en charge. A une dizaine de mètres de là, dans les bâtisses délabrées et miteuses qui servaient d'habitations aux fermier de souche vivant en ces lieux, des voix graves se mirent à résonner, se rapprochant de la place centrale et du puits en sortant des dites habitations.

Les voix en question provenaient de deux hommes. Le premier, qui menait sa petite troupe, était un vieux briscard en haillons, une barbe blanche d'une à deux semaine lui recouvrant la mâchoire et sa jambe gauche clopinant par à coup, sans doute à cause de la pénibilité d'une longue vie de labeur dans les champs. Le second, beaucoup plus jeune, ne présentait pas mieux et arborait même un rictus malsain alors qu'il suivait celui qui était sans doute son paternel en avançant vers Yanosa et la jeune femme à la beauté immaculée. Derrière les deux hommes, une vieille dame fermait la marche, appuyée sur sa canne et tenant sous le bras un jeune garçon d'à peine neuf ans. Le patriarche prit alors la parole le premier.

« Qu'est-ce tu fous Mirai, c'qui ce gars là !?

- J-... Je...

- Mademoiselle vient avec moi
, interrompit Yanosa. Ne cherchez pas à la retenir, ce serait inutile.

- Elle est forte cell'là ! Mirai reste ici, étranger, et t'as pas ton mot à dire !

-Je crains que si. Je crains également... ne pas avoir de temps à perdre en parlotte inutile.
 »

La situation, le Nukenin se fichait éperdument de la comprendre ou non. Il n'accorda pas d'importance aux regards pleins de perversions et de complicité coupable que s'échangeaient frénétiquement les membres adultes de cette « famille », ni ne fit attention à l'expression à la fois gênée et pleine d'excitation qui gagna peu à peu Mirai. Non, tout ce qui importait pour le moment, c'était d'emmener la jeune femme loin d'ici, vers le nord-ouest, où il pourrait réaliser la prophétie dont il avait été témoin dans ses rêves. Et rien, surtout pas un groupuscule familiale puant de consanguinité ne pourrait l'en empêcher. Se rapprochant lentement de ce dernier en contournant Mirai, Yanosa envoya les deux mâles dominant mordre la poussière humide qui recouvrait toutes les rues de ce village en proie à la pauvreté la plus extrême. Un tour de main avait suffit mais Yanosa ne retira aucune espèce de plaisir ou de contentement à terrasser les deux hommes: il se rapprocha ensuite immédiatement de la jeune femme, restée quasiment muette jusque là.

« Plus le temps pour les affaires. Viens. »

Sans autre forme de procès, Yanosa s'empara littéralement de Mirai, la prenant énergiquement sur son épaule et entamant une longue course vers la côte où un navire à moteur l'attendait. Étonnamment, la jeune femme ne protesta à aucun moment, se contenant d'haleter alors que les grandes enjambées du guerrier rouge faisait rentrer son épaule dans son abdomen. Sur le coup, Yanosa fit mine de ne rien entendre, mais quelques mots parvinrent distinctement à ses oreilles, tandis que lui et Mirai se rapprochaient du rivage.

« Merci...Merci... »


[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Samui Ryûga
Iwa
Iwa
Samui Ryûga

Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Empty
MessageSujet: Re: [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~   [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ EmptyJeu 7 Nov 2013 - 20:04

La première partie de l'épopée du duo improvisé se fit sans le moindre mot. Elle ne savait pas ce qui l'attendait, et semblait s'en ficher éperdument, plongée dans ses pensées. Lui, dévot mais curieux malgré tout, toujours un œil sur sa « prisonnière », redoublait d'efforts pour ne pas poser de question et se perdre en explications, en larmes et en contraintes inutiles. Yanosa avait assez rapidement rejoint la côte, pliant en deux un trio de pêcheurs d'un simple coup de poing malgré le poids de la jeune femme sur le dos et s'emparant du modeste navire de ces messieurs dans la foulée. Pendant le trajet qui s'ensuivit, le Nukenin ne put réprimer quelques regards vers cette jeune femme, au canon de beauté évident même pour lui et qui semblait indifférente à ce qui l'attendait. Elle ne lui avait rien demandé : ni son nom, ni leur destination, ni même ses intentions. Mirai -c'était un comble- ignorait et se fichait complètement de son avenir. Mais arrivé à mi-chemin de la traversée qui les mènerait tout deux à Yugakure, le guerrier rouge décida que d'une façon ou d'une autre, il faudrait qu'il en sache plus sur la jeune femme.

Seuls les idiots utiles pouvaient en effet se permettre d'ignorer les composantes d'un problème ou d'une situation, et Yanosa ne faisait clairement pas partie de cette catégorie, lui qui recevait ses « directives » directement de Jashin, Dieu parmi les dieux. Lançant son frêle esquif sur un cap vaguement maîtrisé qui les amènerait au plus près des côtes, le jeune guerrier lâcha alors la barre, se rapprochant de Mirai qui était restée recroquevillée sur elle-même dans un recoin couvert du bateau, à l'abri du vent et des embruns marins. Presque en position fœtal, elle n'en était pas pour autant terrifiée, ce qui intriguait le Nukenin au plus haut point. Depuis quand les proies que lui indiquait du doigt Jashin se résignaient-elles à un sort qu'elles ignoraient aussi facilement ? Dans le même ordre d'idée... Depuis quand Dieu désignait-il des jeune femmes apparemment sans histoire et que seule la beauté semblait mettre à part pour le rejoindre dans son torrent d'âmes ? A l'écoute, presque compatissant par avance, le jashiniste s'accroupit près d'elle, les bras tenant sur les genoux.

« Mirai, c'est ça... ?

- ... Oui. Drôle de nom pour quelqu'un qui n'a pas d'avenir, hein, c'est ce que vous vous dites...

- Comment vous...
 »

Était-elle consciente que le Nukenin l'amenait certainement vers une mort certaine dans les flammes du noyau planétaire ? Avait-elle tout deviné par une magie qui lui était inconnue ? De nouvelles questions s'ajoutaient au première, formant un torrent d'interrogations qui se mettait à tourbillonner dans l'esprit du jashiniste.

« Je voulais savoir... Pour en avoir le cœur net... Pourquoi « merci » ? Pourquoi vous plier à mes exigences sans même tenter de protester ou de vous débattre ? Vous êtes consciente de ce qui vous attend en me suivant ?

- Ce qui m'attend est sans importance, monsieur. Ce que je laisse derrière moi, en revanche...

- Votre vie ?

- Non, pas une vie, ça certainement pas !
Déclara-t-elle avec soudain un éclat de colère refoulée dans les yeux.

Ma vie... mon « existence » n'est qu'une simple farce. Je crois en Dieu, vous savez, je l'ai prié chaque jour depuis...- J'ai toujours demandé la même chose, sans arrêt, la même chose... Mais jamais rien ne s'est passé. Jusqu'à aujourd'hui.

-...
 »

Yanosa resta un moment silencieux, pensif. Il existait bien des religions de par le monde, l'une des plus répandue étant basée sur un culte monothéiste bien plus modéré voire totalement dénué de sens, et c'était probablement à celui-là que Mirai faisait allusion lorsqu'elle parlait de « Dieu ». Jashin aurait-il entendu les prières dont elle parlait, malgré le fait qu'elles ne lui étaient pas destinées ? Avait-il recueilli au delà de tout communautarisme religieux l'âme de la jeune femme pour l'accueillir dans son royaume ?

« Racontez-moi, Mirai, reprit Yanosa, fixant les yeux verts de la jeune beauté dont les pupilles semblaient briller d'émotion. Révélez-moi le fond de vos prières... »


[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Samui Ryûga
Iwa
Iwa
Samui Ryûga

Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Empty
MessageSujet: Re: [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~   [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ EmptyVen 8 Nov 2013 - 0:35

La traversée s'était achevée sans heurt, l'absence de courant fort ayant facilité la navigation du bateau à moteur manoeuvré par Yanosa. Le duo avait ensuite mit pied à terre, sur une côte sauvage dénuée de toute trace de civilisation et offrant un accès idéal à l'intérieur des terres du Pays de Yu, et c'était à présent un silence d'une toute autre nature qui régnait entre Mirai et le Nukenin. Durant le trajet, ce dernier avait en effet pris le temps d'écouter l'histoire de la jeune femme, qui s'était confiée sans concession ni retenue au jashiniste dès lors qu'il avait demandé des explications. Yanosa avait donc sans peine levé le voile qui avait jusqu'ici recouvert le passé trouble de Mirai, aînée d'une fratrie de trois enfants et surtout, fille, puis femme bafouée à tout point de vue.

Tout avait commencé lorsque Mirai avait eu huit ans. La vie rude qui était imposée aux habitants de Nami, la pauvreté et la consanguinité officieuse qui rongeait le tissu social avait eu de lourdes répercussions sur la jeune fille, ce bouton de fleur innocent à la beauté déjà bourgeonnante et insolente. Un père trop entreprenant qui ne voyait en elle qu'un morceau de viande dont il pouvait disposer à loisir, aussi bien dans sa couche qu'au grand jour. Une mère morte trop tôt, qui, le maigre temps de son existence aux côtés de son unique fille, avait fermé les yeux de façon coupable sur les agissements de son mari violent. Un frère cadet qui sur les conseils et incitations perverses de son père misogyne, dès l'âge de treize ans, se mit à imiter ce dernier en n'offrant plus aucune échappatoire à une adolescente qui n'était déjà plus que lambeaux ravagés en son for intérieur. Enfin, l'emprise du patriarche était telle qu'il se mit ensuite à prostituer sa fille aux habitants les plus offrants et les moins regardants sur ses pratiques honteuses et cruellement dans l'air du temps.

Seule la fois de Mirai l'avait empêché de commettre un suicide qui aurait trouvé toutes les justifications du monde, sauf aux yeux de Dieu, ainsi que le fait que de lourdes conséquences pèseraient sur son petit frère, encore très jeune et innocent, laissé seul entre les mains d'un père et d'un grand frère aussi fous l'un que l'autre. Aujourd'hui, toutefois, le calvaire de la jeune femme, dont la beauté n'avait représenté toutes ces années qu'un fardeau, était sur le point de trouver une issue. Yanosa, tandis qu'il escortait Mirai à travers les forêts qui bordaient le centre du pays, comprenait à présent mieux pourquoi Jashin avait focalisé son attention sur elle. Loin d'être une sanction, le sacrifice que le Dieu du Renouveau exigeait allait en réalité récompenser une vie asservie par le vice même que Yanosa était chargé d'éradiquer de la surface de la Terre. Un cadeau divin ambigüe, que le guerrier rouge devrait tôt ou tard révéler explicitement à Mirai. Cette dernière était pour le moment portée par une énergie presque surnaturelle, avançant à vive allure, l'oeil alerte se posant sur tout ce qu'elle n'avait jamais connu et avançant toujours plus, vers l'inconnu qui pour elle était infiniment préférable à ce qu'elle avait connu.

Sans un mot, le duo rejoignit en deux jours le coeur des terres de Yugakure, là où les veines souterraines couraient sous terre comme autant d'artères menant au coeur même du monde. Le bivouac que Yanosa avait du monter s'était déroulé sans qu'aucune tentative d'évasion de vienne troubler le voyage, sa « prisonnière » ignorant volontairement ou non le sort qui l'attendait. Mais avant d'entrer dans l'une des gorges qui, il semblait, mènerait le Nukenin et Mirai suffisamment loin dans les entrailles de la Terre, Yanosa jugea qu'il était temps de clarifier les choses.

« Mirai. Peut-être la vie que tu as mené t'as-t-elle préparé à ce que je vais te dire. Peut-être même sera-ce une source de soulagement pour toi. Mais malheureusement, tu vois désormais le soleil pour la dernière fois.

- ... Je sais.

- Tes prières ont été entendues Mirai. Mais la solution qui t'es apportée ne correspond peut-être pas à tes attentes.

- Monsieur... Cela fait bien longtemps que j'ai cessé d'avoir la moindre attente. Vous m'offrez une échappatoire, une voie imposée que je dois suivre. Cela me suffit pour me sentir soulagée... Libérée.

- ... Bien. Je comprends. Descendons, alors, que je puisse te transmettre ton premier et ultime présent.
 »

Sur ces mots pleins de sous-entendus et de compréhension mutuelle surnaturelle, les deux jeunes gens plongèrent dans les profondeurs rocheuses...


[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Samui Ryûga
Iwa
Iwa
Samui Ryûga

Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Empty
MessageSujet: Re: [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~   [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ EmptyVen 8 Nov 2013 - 14:01

La fraîcheur de l'air extérieur laissa rapidement place à la chaleur étouffée et minérale qui régnait dans les cavernes. Les volutes de souffre et d'embruns enflammés ne laissaient aucun doute sur la destination de Yanosa et de son sacrifice. Le terrain était tout sauf facilement praticable, et le jashiniste dû se résoudre à porter Mirai sur quelques tronçons particulièrement accidentés des cavernes, qui il fallait le dire voyait rarement quiconque passer entre leurs murs. L'humidité, d'ordinaire peu plaisante, qui régnait dans ces bas-fonds naturels, était en l'occurrence le dernier des soucis de la jeune femme et de son geôlier qui, équipé d'une torche chacun, éclairaient comme ils le pouvaient leurs pas en évitant toute maladresse qui aurait prématurément mis fin à leur périple. Car si la jeune femme ignorait et ne voulait rien savoir précisément des intentions du Nukenin, ce dernier avait reçu des consignes strictes lors de sa vision, qui était à présent aussi limpide que de l'eau de source : Mirai devait être jetée dans les profondeurs magmatiques, et nulle part ailleurs, pour que le rituel intimé par Jashin puisse être couronné de succès.

Même si la distance à parcourir était moindre que les parties précédentes de leur voyage, la nature du terrain ralentit drastiquement l'avancée du duo, qui progressait lentement dans des galeries toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Un dernier ensemble de paysages atypiques que peu d'hommes pouvaient se targuer d'avoir déjà contemplé et sur lesquels les yeux Mirai, le cœur battant la chamade, se posaient sans retenue.

Posant parfois son regard avec plus ou moins d'insistance sur la jeune femme à la beauté époustouflante, Yanosa ne pouvait refréner quelques réflexions intimes. Entrer dans les secrets de son maître et Dieu était en effet un exercice auquel il aimait s'adonner et qui, il le supposait, était plus souvent récompensé que puni. Mirai... Pourquoi Mirai... Était-ce simplement car sa vie n'avait été jalonnée que de drames sans fin et d'ignominies incestueuses que Jashin la rappelait à lui ? Son charme inné, la finesse de ses traits et la noblesse qui se dégageait de son attitude face à tant de malheurs avait-ils à voir avec ce choix ? Après tout, bien des êtres humains en ce monde connaissaient les mêmes sévices et ne recevaient pas la même opportunité. Car si la mort en soit pouvait paraître l'antithèse d'une opportunité pour le tout à chacun, la destinée d'une âme envoyée à Jashin selon ses rites était souvent bien plus enviable que n'importe quelle compensation terrestre. En son for intérieur, Yanosa savait que son tour viendrait un jour, lorsqu'il aurait accompli ce pour quoi il existait, et alors il pourrait bénéficier de cette félicité, le sens du devoir accompli en plus. En un sens, avec Mirai, Jashin sauvegardait ce qu'elle était, cristallisant son essence sans l'exposer davantage à ce monde décrépi et voué aux pires vices. Un sauf conduit pour une entité qui n'aurait pu souffrir de rester ici bas plus longtemps.

Après plusieurs heures d'une marche éreintante, les torches portées par le duo devinrent inutiles : en contrebas, une lueur orangée commençait à illuminer leurs pas comme si un chemin tout tracé les avait attendu ici depuis des millénaires. Descendant un peu plus, Yanosa et Mirai purent enfin faire face aux torrents de magma, qui envoyait son rayonnement chatoyant vers les voûtes de ce qui paraissait être l'antichambre d'un autre monde. La chaleur était presque insoutenable et tout deux suaient sang et eau pour tenir debout dans cette fournaise, lorsqu'ils remarquèrent de concert une petite avancée rocheuse qui donnait à pic sur la veine principale du torrent de lave en fusion. Ils échangèrent un regard, tout deux comprenant, et s'avancèrent.

« Ton âme sera envoyée à Jashin, Dieu Destructeur du Renouveau. Entre ses bras tu seras bercée de quiétude, et-

- Mon petit frère, il-

- Arrête. Tu n'as aucun besoin d'en dire plus. Ta vie passée s'achève ici pour de bon et ce que tu es sera sauvegardé à jamais au firmament. Si tu veux bien avancer...
 »

Yanosa laissa le choix à Mirai, ne la brusquant pas ni ne la bousculant pour la faire avancer le long de l’étroite corniche. La jeune femme avança d'elle-même, pas à pas, le souffle fort et le cœur battant la chamade face à l'inévitable peur qui étreignait les saints d'esprit quand ils devaient faire face à leur mort. L'issue était là, juste en bas de ce puits naturel dont la chaleur défiait celle des Enfers.

« La mort... Aura été le meilleur moment de ma vie. Aurevoir, Seth. Merci de m'avoir montré le chemin. »

Sans lui laisser la moindre chance de prononcer un mot de plus, Mirai se laissa alors sombrer dans le magma à plusieurs centaines de mètres en contrebas. Sa chute arracha un sursaut émotif au Nukenin, qui rejoignit vite le rebord pour observer la conclusion de sa quête. Aucune larme de vint perler dans ses yeux et aucun tremblement n'assaillit son corps ferme comme le roc. Malgré tout, cette rencontre, cette séparation, toutes deux aussi brutales l'une que l'autre, ne le laissèrent pas indifférent. Emportant avec lui ce nom que Mirai lui avait donné faute de connaître le vrai, Yanosa avait heureusement encore une chose à accomplir pour conclure son entreprise. Une promesse qui n'avait jamais été faite mais qui devait malgré tout être honorée.


[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Samui Ryûga
Iwa
Iwa
Samui Ryûga

Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Empty
MessageSujet: Re: [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~   [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ EmptyVen 8 Nov 2013 - 16:17

C'est avec une forme de rage accrochée au ventre que Yanosa remonta à la surface, l'exprimant en prenant des appuis violents contre les parois de roches minérales et provoquant au passage quelques éboulis fatals pour le commun des mortels. Lorsqu'il revit la lumière du jour, le Nukenin eut l'impression de prendre part à une seconde naissance, tant le monde souterrain et la surface lui paraissaient soudainement totalement et diamétralement opposés. Mais curieusement, ce n'était pas le monde à ciel ouvert qui avait pour le moment ses faveurs. Ébloui par les intenses rayons de soleil qui balayait le flanc de montagne rocailleux d'où il sortait, Yanosa se rendit une fois de plus compte à quel point le monde d'en haut était vicié jusqu'à l'os, rongé par des maux qui transcendaient les âges et les nations, qui perduraient malgré les abus et les conséquences évidentes d'une telle décadence. En dessous, en revanche, il n'y avait eu que la paix. La paix qu'il avait pu apporter à Mirai, avec le concours de Jashin, la paix de l'esprit et du corps, dans ces cavernes brûlantes où nul n'était juge ou même roi. Tout cela, pour l'heure, ne pouvait exister à la surface. Et cela renforça encore davantage, si cela avait été nécessaire, la conviction du guerrier rouge.

Après quelques péripéties au pays de Yu, il refit donc le voyage inverse en direction de Nami, marchant de nuit comme de jour, sprintant dans les arbres jusqu'à rejoindre la côte et le bateau qu'il avait laissé, et qui le reconduirait sur l'île, une idée fixe clairement en tête. Le jour suivant, il était enfin revenu. Mais avant même d'aller vérifier le bon fonctionnement de son usine, Yanosa tint à s'occuper de la promesse qu'il avait faite de façon tout à fait tacite à Mirai, alors qu'elle se préparait à plonger au cœur de la Terre. Traçant sa route d'une traite, le regard braqué vers son objectif, le Nukenin revint donc au village d'où il avait extrait la jeune femme. Sans attendre une seconde, il identifia la maison d'où était sortie la « famille » de Mirai, défonçant promptement la porte d'entrée et pénétrant sans une once d'hésitation dans la demeure délabrée. Tous étaient là, l'air hagard, peut-être espérant vainement que Mirai leur revienne pour continuer à les servir comme elle l'avait toujours fait, sous la contrainte la plus absolue.

« Le petit garçon. Où est-il. »

Il y avait là le père, le frère et la grand-mère sénile, dans les jupons de laquelle il avait pu apercevoir le petiot quelques jours plus tôts.

« Qu- Qu- Quoi ?? Tu viens embarquer not' fille com' ça et tu veux not' fils maint'nant ! »

Une approche inutilement protocolaire qui ne pouvait que nuire à la promesse qu'il avait faite, et qu'il comptait bien tenir. D'un mouvement imperceptible à leurs yeux de paysans, Yanosa brisa aussi rapidement que l'éclair les bras des deux mâles de la famille, bousculant simplement la vieille grand-mère quasi impotente au passage et la laissant crever là, sur le dos, en proie à de violents spasmes synonymes de crise cardiaque. Le guerrier prospecta ensuite dans chacune des pièces de la maison, avec en fond sonore les cris de souffrance abominables des deux hommes, dont les os brisés sortaient allègrement de leur chair à vif. Il ne fallut pas longtemps au Nukenin pour trouver le gamin, prostré dans un coin de l'une des chambre, la plus petite.

« Viens avec moi. »

Il n'eut pas à se répéter, le petit garçon s'accrochant presque à son habit en le suivant de près alors que tout deux se dirigeaient vers la sortie. Yanosa le fit ensuite patienter dehors l'espace d'un instant, juste le temps d'asséner un violent coup de paume incandescente dans l'entrejambe de chacun des deux tortionnaires consanguins, leur arrachant une nouvelle volée de cris et de suffocations haletantes. Puis, accompagné du garçon, il s'éloigna sans un mot en direction de la côte. Nul n'eut plus de nouvelle du petiot, qui se nommait Akabane Horus, et nul ne connut le sort que lui avait réservé Yanosa...


[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Empty
MessageSujet: Re: [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~   [Mission Rang B] Une beauté éternelle ~ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission Rang B] Une beauté éternelle ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Yu no Kuni-
Sauter vers: