N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Pyjama d'honneur [Raito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Myakudou On'
Myakudou On'
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1462
Rang : SSS

Pyjama d'honneur [Raito] Empty
Message(#) Sujet: Pyjama d'honneur [Raito] Pyjama d'honneur [Raito] EmptyLun 21 Oct 2013 - 19:02

Contrairement aux visages des Hokage sur la grande façade rocheuse, la collection des statues du Colisée supposés représenter les Hokage ne s'arrêtait pas net après Masao Nikkou. Le visage étrange de Shiajin Suguato et le regard impitoyable et franc de Daïki siégeaient tous deux parmi les grandes sculptures de bronze, au dernier étage du majestueux bâtiment. Mais ce qui surprit le plus On', c'est que l'artisan en charge de ces statues – dont il ignorait tout – avait déjà installé la sixième statue, celle à son effigie, à côté de celle du Godaime.

Certaines paperasses pouvaient traîner des mois et des mois, mais il y en avait qui ne perdaient pas le Nord.

Assit sur les plus hauts gradins pour avoir la meilleure vue sur le colisée et une partie du village, il admirait l'architecture du Colisée, se disant que l'homme était capable de bien des prouesses pour peu qu'il soit propulsé dans la bonne direction.

Raito arrivait. Onpu put l'entendre remonter les escaliers du stade avant de voir son visage.
Il lui avait donné rendez-vous à cet endroit. Pourquoi ? Pour changer. Et pour donner une allure un peu esthétique à la rencontre, pour une fois qu'elle ne se faisait pas entre les quatre murs de sa lutherie ou de l'appartement du chûnin au chakra rouge.

Ses cheveux blonds se rapprochaient.

- Hello fournisseur. Ça fait un bail, dis donc...

Il fit un ample geste de la main pour l'inviter à s'installer à côté de lui.

- Un ANBU m'a transmis le rapport que tu lui as fait sur le... cas du masque blanc aux restes du temple. J'ignore s'il y a trouvé ce qu'il était venu y chercher, mais ce qui est sûr, c'est que tu as fait du très bon boulot.

C'était peut-être un peu brusque de commencer par le vif du sujet, après tout ils ne s'étaient pas vus depuis quelques saisons.

- Je sais que tu t'es absenté pour des raisons personnelles, dans le fond ça ne me regarde pas vraiment. J'ai juste dû trouver un autre Hayashi pour me fournir mon bois pendant ton absence ! Hahaha. L'important c'est que tu sois là quand on a vraiment besoin de toi, et je dois dire que tu as vu juste pour le coup. Pour avoir reniflé sa trace de chakra moi-même, je peux t'affirmer que ce type était un des shinobis les plus dangereux du continent, et je refuse de croire que s'il s'en est allé c'est juste parce qu'il avait décidé de vous laisser vivre. Surtout après avoir perdu la moitié de son masque... Faudra que tu me parles de cette technique, d'ailleurs.

Un silence. Un rire.

- Maintenant que j'y repense, c'était moi qui t'avais conseillé de ne jamais t'aventurer sur le chemin sinueux du Kageïsme, et maintenant regarde la toge que je porte... elle est beaucoup trop large pour moi d'ailleurs, on dirait un pyjama.
Toujours motivé pour ce poste-là ? Ou alors il y a eu du changement dans tes plans ? Quel avenir te prévois-tu pour la suite de ton parcours à Konoha, Raito ?
Revenir en haut Aller en bas
http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
Hayashi Raito
Hayashi Raito
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Pyjama d'honneur [Raito] Empty
Message(#) Sujet: Re: Pyjama d'honneur [Raito] Pyjama d'honneur [Raito] EmptyMar 22 Oct 2013 - 2:00

    Bizarrement Raito, le moqueur, le garçon toujours confiant, voire arrogant, avait une boule au ventre. Il devait le reconnaître à contre cœur, il stressait un peu. Pourquoi ? Il n'allait pas rencontrer quelqu'un de terrible, non, au contraire, il allait revoir son sensei. Depuis le combat contre le Masque Blanc, Konoha était en ébullition. Raito devait bien s'y attendre, à cette convocation. Le chûnin stressait car il ne savait pas comment il réagirait en voyant la figure mutilée de son sensei. Il se sentait en quelque sorte coupable, à tort. Mais il n'arrivait pas à alléger son esprit. Dans sa tête, il se disait que s'il n'était pas parti sur la piste de ses parents, il aurait pu être là et protéger son maitre, du moins essayer. La journée était belle, et le Konohajin était malgré tout heureux de revoir son ami. Car ce voyage lui avait fait prendre conscience de quelque chose. Il tenait à On'. Le nouvel Hokage fut le premier à tendre la main à l'Hayashi lors de son retour à Konoha. Il lui avait permis de progresser dans le monde des shinobis, et aujourd'hui il ne serait pas au stade où il était sans lui. Donc oui, Raito considérait le lien qu'il avait avec le luthier comme l'un des plus précieux qu'il avait, et au fond, de vraies relations, Raito n'en avait pas non plus beaucoup.

    Il avait rendez-vous au Colisée. C'était la première fois que son sensei lui donnait rendez-vous là-bas. Peut-être était-ce pour être plus tranquille à l'écart des oreilles indiscrètes. Ce n'était pas plus mal, Raito voulait pouvoir s'expliquer seul à seul avec Onpu. Il arriva rapidement au dit-lieu. D'après ce qu'on lui avait dit, le luthier serait sur les plus hauts gradins du stade. Raito entama donc son ascension, et une fois qu'il termina sa montée, il entendit une voix familière et amicale. Celle de son maitre. Si toute la naïveté qui caractérisait autre fois le visage d'Onpu avait disparue, sa voix elle, restait toujours aussi chaude. Au même moment, il tourna son visage avec l'Hayashi avec un grand sourire. Et comme le chûnin s'y attendait, voir le visage de son ami lacéré comme ça lui serra le cœur. La mâchoire contractée, il ne put répondre. Instinctivement, sans même qu'il s'en rende compte lui même, il prit Onpu dans ses bras.

    - Putain... Tu m'avais manqué ami luthier... Ou devrais-je dire Hokage-sama désormais, dit-il en s'écartant avec un grand sourire.

    C'est bon, le Raito joyeux et normal reprenait ses droits.

    - Ouais un bail, comme tu dis... Je.. Je m'excuse d'être parti comme ça sans t'avoir prévenu On'. J'avais eu de infos sur des pistes qui pouvaient m'expliquer un peu plus comment mes parents étaient morts, étant donné que les Hayashi ont fait en sorte de brûler tout ce qui les impliquait dans la guerre Senju-Uchiwa. Enfin bref... Me voilà de retour, et j'vois qu'il suffise que je m'absente quelques mois pour que tu changes complètement. Tu as une mine affreuse, dit-il avec un sourire qui s'estompa rapidement, je suis désolé j'aurais dû être là ! J'aurais dû être à tes côtés quand tu as affronté Meteora, j'l'ai déjà affronté en plus avec Daiki... Daiki... Putain je m'absente et tout part en cacahouète ici. Mais ça fait du bien d'être de retour à la maison.

    Onpu aborda également le sujet du Masque Blanc.

    - Ah lui... Haha j'pouvais pas laisser l'honneur de mon sensei entaché par cet abruti, je me devais de te venger ! Merci en tout cas, mais je ne pense pas que j'ai fait du si bon boulot que ça... Ce gars à la fin... Il a été étrange, j'veux dire, ok mon attaque la touchée de plein fouet, mais c'est pas le genre de mecs à tomber dès la première attaque qu'il reçoit en pleine figure. En plus il ne restait plus que moi qui était en état de combattre, et j'étais pas à loin d'être épuisé, lui, il aurait pu nous tuer tous s'il le voulait, je me méfie donc de cette pseudo-victoire On'. Il nous a posé des questions, reste sur tes gardes, il s'intéressait à toi et à ce chasseur de visages. On a rien dit bien entendu, mais bon je ne vais pas te redire ce qui a été dit dans le rapport que tu connais déjà.

    Onpu revint sur le départ de son élève.

    - Ouais, mais tu sais je vais te dire quelque chose On', ce n'est pas dans mes habitudes d'être sentimentale, tu le sais bien, mais pendant mon absence, je me sentais vraiment seul, un peu comme avant, avant que je ne te rencontre. Et c'est là que j'ai pris conscience que tu étais devenu plus que mon sensei pour moi, et que je te considérait comme l'un de mes amis le plus proche, si ce n'est le plus proche pour tout te dire. Et je dois dire que savoir que tu as choisi de te fournir chez un autre Hayashi au lieu d'attendre mon retour me brise le cœur hahaha. Le plus dangereux ? Ah tu sais, tu as devant toi ton successeur alors rien ne me fait peur hein ! Je voulais pas non plus lui foutre la déculotté tout de suite, je voulais qu'il se rappelle de moi, mais la prochaine fois... Cette technique ? Héhé tu crois que je n'allais pas continuer à m'entrainer avec le Futon depuis la dernière fois ? J'ai réussi à créer une technique de fou ! Rasengan, l'orbe tourbillonnant ! Enfin créer c'est un peu présomptueux je pense, je ne dois pas être le premier à l'utiliser, mais bon je n'ai jamais vu quelqu'un l'utiliser à Konoha j'suis donc en quelque sorte le premier ici hahaha.

    Un petit silence s'installa et Raito regarda l'horizon, ah... Définitivement cela faisait du bien d'être de retour.

    - En effet, et je dois dire que lors de ton investiture je n'en croyais pas mes yeux. Monsieur me disait de ne pas m'engager de cette voie, et hop je pars, et il devient Hokage. Ahhhh On' tu as joué stratégie avec moi pour me prendre ma place hein, aller avoue haha. Enfin ce n'est pas grave, tu fais un bien meilleur Hokage que moi, pour l'instant haha. Chauffe bien la place pour moi, car je n'ai toujours pas démordu à l'idée de devenir Hokage ! Donc pour te répondre, je suis sur-motivé ! Mon avenir ici ? Toujours le même, défendre ceux qui en ont besoin ici, et devenir plus puissant pour être légitime à ce poste d'Hokage... Enfin la puissance ne fait pas tout, mais c'est quand même un facteur nécessaire. Mais bon j'suppose que mes plans vont quand même changer un peu, maintenant que tu es devenu Hokage. Parce que tu croyais vraiment que j'allais te lâcher comme ça, cher sensei ? Non non, je reste ton élève quoiqu'il arrive, on reste une équipe. J'suppose que la prochaine étape logique à mon parcours est de devenir Jonin non ?
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Myakudou On'
Myakudou On'
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1462
Rang : SSS

Pyjama d'honneur [Raito] Empty
Message(#) Sujet: Re: Pyjama d'honneur [Raito] Pyjama d'honneur [Raito] EmptyVen 25 Oct 2013 - 7:50

Un peu gêné face à tant de fraternité, On' s'était laissé prendre dans les tentacules du chûnin non sans surprise. C'était rigolo, bien qu'un peu soudain.
Beaucoup d'entrain, de notes d'humour, de motivation. Mais alors, qu'est-ce qu'il était bavard quand il se lâchait... impossible de l'arrêter. Des tartines de tirade. Sous ses airs de gaillard, ce type était une vraie pipelette.
Amusé de toute cette ébullition, Onpu se mit en tailleur, et regarda le village avec son élève.

- En effet, ça serait l'étape logique. Mais tous les détours sont permis. Dans ton cas, il se pourrait qu'un autre profil te soit plus adapté.

Il ricana un coup. C'était toujours assez agréable de générer ce petit suspens, comme il l'avait fait avec Kamejirô.

- T'as bien changé depuis les entraînements « zen » que je t'imposais. Je me souviens encore quand je t'initiais au fûton, comme c'était galère... C'est ton travail personnel qui a payé. Je pense que tu as les compétences pour passer jônin d'ici quelques saisons, mais plutôt que de continuer à t'entraîner « à l'ancienne », je te propose une période d'essai chez les ANBU, ça te branche ?


Peut-être qu'il manquait encore un peu de maturité pour ce poste. Mais au même titre que Kamejirô, une période d'essai lui permettrait de rôder ses faiblesses, et par la même occasion de faire un petit tour dans les hautes sphères de l'autorité.

- Si tu veux vraiment te hisser aux portes de mon poste, c'est plus ou moins la voie royale. Bien sûr, ça implique quelques concessions : tes heures de travail seront pas les mêmes, et tes responsabilités non plus. Tu as clairement fait preuve de leadership aux ruines, et j'aimerais te donner l'opportunité d'explorer ce potentiel-là en te mettant ces responsabilités entre les mains, et en observant ce qui se passe.

Les autres ANBU se feraient un plaisir de le recadrer au moindre débordement.

- Si tu acceptes, je pense t'associer à la section Rinkan, la sécurité intérieure. Cette branche de l'ANBU recrute, au même titre que l'autre, mais je te vois plus dans ce délire-là que celui des affaires extérieures. La possibilité d'une mutation n'est pas à exclure, bien entendu, mais tu auras peut-être moins de problème en commençant par ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
Hayashi Raito
Hayashi Raito
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Pyjama d'honneur [Raito] Empty
Message(#) Sujet: Re: Pyjama d'honneur [Raito] Pyjama d'honneur [Raito] EmptyVen 25 Oct 2013 - 16:34

    L'ANBU... Onpu proposait à Raito de rejoindre l'élite du village. L'Hayashi se verrait attribuer de véritables missions excitantes, avec des décisions cruciales à prendre. Il ne put réprimer le sourire qui arborait désormais son visage. Voulait-il intégrer ou non l'ANBU ? Mais quelle question ? Bien entendu qu'il voulait rejoindre ces ninjas d'élites, la crème de la crème de Konoha. Mais il fallait cependant qu'il puisse jouir encore de sa liberté, il y tenait, et qu'il ne tombe pas sur un con qui lui donne des ordres à tout va, Raito n'aimait pas trop recevoir d'ordres, du moins quand ils étaient excessifs, pour preuve, il n'avait jamais eu de soucis avec son sensei. Il aviserait bien, il se débrouillerait pour rester autonome.

    - Oh ai-je réellement changé sensei ? Est-ce que j'arrive désormais à ne pas me lancer dans la bataille sans réfléchir avant, j'en doute encore haha. Mais ouais c'était bien galère, et promis je te ferai une petite démo du Rasengan ! En tout cas merci pour ces compliments, ça me touche.

    Un moment de silence... Oui Raito pouvait se taire en effet, il continua de regarder l'horizon. Son sensei pensait qu'il avait déjà le potentiel de devenir bientôt un jonin. Raito en était fier, devenir jonin à son âge n'était pas quelque chose que l'on voyait tous les jours. Il se rappela alors le chemin parcouru jusqu'à aujourd'hui. Son retour à Konoha, avec son simple rang de genin. Et rapidement il était devenu un chunin, en ne faisait pas grands choses d'ailleurs, si ce n'est des missions pour le compte de son village avec l'aide d'On' qui n'était alors qu'un simple ninja au service de Konoha. Enfin, pouvait-on qualifier Onpu de simple de ninja ? Raito en doutait, et il était sûr que son sensei ne lui avait pas tout dit, qu'il lui cachait des choses, mais si son sensei avait jugé bon de ne rien dire, le chunin ne pouvait pas le forcer à tout lui révéler. Et voilà que le jeune homme au chakra écarlate venait de faire quelque chose d'important, face à un ennemi mondialement connu, qu'une nouvelle promotion se présentait à lui, et pas n'importe laquelle des promotions, intégrer les forces spéciales du village caché de Konoha. A sa connaissance, Raito devait être l'une des plus jeunes recrues de l'ANBU. Cela voulait peut-être aussi dire qu'il serait le plus faible de son unité, mais ce n'était pas important, sa marge de progression était encore très grande, et il pouvait devenir l'un des meilleurs ninjas de cet âge s'il était sérieux. Avec le luthier comme sensei, rien ne pouvait se mettre au travers de son chemin, entre lui et le poste d'Hokage. Une interrogation se présenta alors à l'Hayashi. Oui il voulait rejoindre les forces spéciales du village de la feuille, mais aurait-il encore du temps pour s'entrainer avec Onpu ? Il l'espérait bien, et il voulait en avoir le cœur net.

    - On' je pense que tu connais déjà ma réponse pour ta proposition. Mais quelque chose me turlupine. Si je fais parti de l'ANBU, est-ce que je resterai aussi ton élève ? Est-ce qu'on pourra continuer à s'entrainer ensemble ? Si la réponse est oui, tu peux déjà annoncer au chef de la section Rinkan qu'il a entre ses mains le futur Hokage !

    La section Rinkan. Raito n'en avait cure de la branche qu'il intégrerait tant qu'il aurait des choses palpitantes à faire. Et d'ailleurs intégrer la branche de la sécurité intérieure lui permettrait peut-être d'avoir un peu plus de temps pour lui, et donc de temps pour s'entrainer avec On'. Il était jeune, il manquait encore de maturité, cela était indéniable, il n'était peut-être pas encore prêt pour aller s'occuper des affaires extérieures. Onpu avait raison de proposer à Raito de rester s'occuper de la sécurité de Konoha, et après tout, c'était ce qui importait à l'Hayashi, c'était en fait une continuation du rôle de l'Hokage. Grâce à ce poste, il aurait un avant goût de ce qui pouvait l'attendre plus tard au poste de chef du village. Raito regarda son biceps gauche, encore vierge, bientôt il aurait un tatouage. Le tatouage caractéristique de l'ANBU.

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Myakudou On'
Myakudou On'
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1462
Rang : SSS

Pyjama d'honneur [Raito] Empty
Message(#) Sujet: Re: Pyjama d'honneur [Raito] Pyjama d'honneur [Raito] EmptySam 9 Nov 2013 - 23:23

Pas vraiment de surprise là-dedans.
Onpu eut un léger sourire. A vrai dire, s'il n'avait pas été le sensei de Raito, il ne lui probablement pas suggéré cette opportunité ; c'était du pistonnage en bonne et due forme. Y avait-il vraiment de quoi avoir honte ? Après tout, les résultats étaient la seule chose qui comptaient.

- Un ANBU possède une double-identité. Ne crois pas que du seras obligé de garder ton masque greffé à vie sur ton visage ; fort heureusement, tu auras la possibilité de l'enlever, et pas uniquement la nuit pour dormir. Cela vaut en particulier pour toi, puisque comme je te l'ai dit, ça ne serait qu'une période d'essai : tes horaires ne seront, pour l'heure, pas aussi chargés que celles de tes supérieurs. Donc oui, tu feras bien sûr toujours partie de l'équipe.


Il tendit les bras vers le ciel, comme pour s'étirer, puis se leva d'un bond.

- Parfait, voilà qui est réglé. Je m'occuperai de la paperasse pour ça, et je reviendrai vers toi pour te confier l'habit, le masque, puis l'heure et le lieu du rendez-vous informatif avec les autres nouvelles recrues. En attendant, tu peux déjà commencer à réfléchir à un nom de code.

Il s'apprêtait à partir, pour s'envoler de nouveau dans ses quartiers et attaquer à nouveau cette pile de dossier que le narguait systématiquement sur son bureau.
Et puis, non. Après tout, il aurait été un bien piètre sensei s'il avait planté son élève de la sorte. Aussi, au dernier moment, il se fit violence pour relancer la conversation, sachant qu'il ne le regretterait pas.

- Au fait, ton truc, là... le Rasengan, c'est ça ? Tu te sentirais de me la faire maintenant, la démo ?

Un bref regard autour de lui. Les gradins les entouraient de toute part.

- Enfin, peut-être pas ici remarque. On a un grand terrain de jeu rien que pour nous aujourd'hui, autant en profiter. Viens !

Faisant signe à Raito de le suivre, il enjamba toutes les rangées de gradin en une poignée de bonds spectaculaires, pour finalement arriver au centre du Colisée, sur cette grande étendue de graviers mêlés de poussière.

Une fois sur place, il forma une demi-douzaine de mudras, rassemblant son chakra dans le sol devant lui pour en extraire un clone de boue, en tous points semblables à l'original, puis s'en écarta.

- Voilà, tu as un cobaye, impressionne-moi.

Maintenant qu'il était là, autant enchaîner sur un entraînement « à l'ancienne ». La carrière d'ANBU de son fournisseur n'avait pas encore officiellement commencé.
Revenir en haut Aller en bas
http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
Hayashi Raito
Hayashi Raito
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Pyjama d'honneur [Raito] Empty
Message(#) Sujet: Re: Pyjama d'honneur [Raito] Pyjama d'honneur [Raito] EmptySam 23 Nov 2013 - 22:02

    Raito écouta son sensei attentivement. Il était donc en période d'essai. Sur quoi allait débouché ce petit test ? Aucune idée, mais On' devait bien chercher à voir quelque chose. Etait-ce simplement voir si l'Hayashi pouvait rentrer dans le rang, être formaté comme un bon soldat ? Raito en doutait, car de toute manière le luthier savait très bien que le chûnin n'était pas de ce genre là. Devait-il alors accomplir quelque chose d'extraordinaire pour montrer qu'il méritait d'être dans cette unité spéciale ? Montrer une fois de plus sa valeur ? L'Hayashi n'avait en réalité rien d'extraordinaire dans ce monde, si ce n'est avoir réussi à tenir tête au Masque Blanc, mais cet exploit relevait surtout du bon vouloir de l'Homme sans Visage. S'il l'avait vraiment voulu, les chances que Raito puisse encore parler à On' étaient minces. Peu importe, on le mettait à l'épreuve et le nouvel ANBU réussirait avec succès ce test, il n'en avait pas le moindre doute.

    - Je comprends... Si j'ai l'occasion d'apprendre encore deux-trois trucs à mon sensei je veux en profiter haha. Mais plus sérieusement, tu peux croire que vouloir rester ton élève peut être futile par rapport au rôle d'ANBU, mais pour moi l'équipe que nous formons a de la valeur, c'est grâce à elle que j'ai réussi à pardonner à Konoha d'avoir caché toute trace de la mort de mes parents.

    On' s'étira. Raito ne put réprimer un sourire. Son ami luthier... le nouvel Hokage... Il n'arrivait vraiment pas à le croire, lui qui n'aimait pas le formalisme qu'incombait ce rôle.

    - Un nom de code ? Euh... Tu m'prends un peu au dépourvu je t'avoue, mais si je dois vraiment en choisir ça sera... Keikan.

    Son Hokage prit note et il lui expliqua qu'il s'occuperait de toute la partie administrative. Son élève le remercia de lui épargner cet ennuyeux mais nécessaire protocole. Le chef du village ne semblait plus avoir grands choses à dire à son élève. Peut-être était-ce la séparation de quelques mois qui avait un peu entachée la complicité qu'ils avaient autrefois, ou tout simplement parce que maintenant On' avait moins de temps à accorder à Raito du fait de ses devoirs. Mais au moment de partir, une idée semblait l'avoir traversée. Il voulait avoir une démonstration du Rasengan. Le visage de l'Hayashi s'illumina.

    - Avec grand plaisir !

    Il suivit son sensei à grandes enjambées pour arriver au centre du Colisée. On' créa un clone de boue. C'était sa cible. Raito devait mettre le paquet pour impressionner son sensei, et lui montrer les progrès qu'il avait fait tout seul. Il décida d'utiliser les grands moyens. Grâce à quelques mudras, il créa un clone qui se positionna à côté de Raito. Il n'avait jamais essayé de faire un Rasengan avec un clone, mais avec deux mains au lieu d'une, l'Hayashi pourrait mieux concentrer son chakra et ainsi faire une attaque bien plus efficace. Et le spectacle commença. Le clone du chûnin concentrait le chakra dans la main droite du jeune homme. Ce-dernier voyait une boule de chakra se former et grossir de plus en plus, un sourire se dessina sur visage, jamais il n'avait fait un Rasengan aussi gros. Son visage, illuminé par le chakra rouge, se releva vers le clone. Et sans crier gare, l'Hayashi courut dans sa direction et envoya son bras de toute ses forces au niveau de la poitrine du clone du luthier. Ce-dernier fut projeter quelques mètres plus loin avant de disparaitre. La force de la projection avait été assez impressionnante et même Raito fut surpris du résultat. Il regarda l'Hokage avec un grand sourire.

    - Bon... *kheuf!*... il reste encore du boulot, mais je pense partir sur une base solide. J'imagine déjà une technique encore plus puissante en mêlant mes clones avec la technique du Rasengan. Si chacun de mes clones peut faire un Rasengan, ma force de frappe sera dévastatrice. Mais bon je dois encore apprendre à bien maitriser cette technique avant de penser à l'étape supérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Myakudou On'
Myakudou On'
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1462
Rang : SSS

Pyjama d'honneur [Raito] Empty
Message(#) Sujet: Re: Pyjama d'honneur [Raito] Pyjama d'honneur [Raito] EmptySam 21 Déc 2013 - 2:06

Le chakra rouge de la fougue se concentrait en le lieu de la paume de Raito sous la forme de la fameuse « orbe tourbillonnante » dont il était question dans le nom même de la technique. Se dédoubler pour multiplier le contrôle sur la technique était astucieux, mais quelque peu encombrant pour Onpu. Le résultat avait intérêt à être conséquent.

Et il le fut. Le clone de boue du luthier avait volé en éclats et maculé le terrain de combat du Colisée d'une large tâche noire. Impressionné, Onpu dut cependant reconnaître que ce chakra concentré était juste un moyen détourné de courber le vent à sa guise dans tous les sens, et de le déployer avec violence lors de l'impact. L'aura rouge qui se dégageait de la technique était impressionnante, mais elle ne trompait pas : au final, le Rasengan était une technique fûton.

Fort de son succès, le chûnin ne manqua pas de présenter à son sensei ses projets d'amélioration, non sans faire preuve d'une humilité exemplaire.

- Je t'inviterais plutôt à réviser l'étape supérieure.

Il lui laissa quelques secondes pour réfléchir.

- Je ne dis pas que confier une orbe à chaque clone soit une mauvaise idée, mais ça serait un peu donner de la confiture au cochon. En Taïjutsu, il ne faut pas compter sur l'autonomie d'un vulgaire Kage Bunshin : le seul être constitué de muscles et de réflexes digne de ce nom, c'est toi. Pas tes pâles copies.
La solution est donc en toi.


Il montra à Raito l'étendue de la flaque de boue qu'avait généré son clone en se faisant littéralement exploser par la technique du jeune homme.

- Tu ne t'es jamais dit que cette technique brassait un bon paquet de vent, quand même ? Essaie seulement d'imaginer ce que ça pourrait donner si tu versais un peu de katon là-dedans.

Quelque part, il craignait le pire ; un combo de ce type mal contrôlé pourrait mener à des dommages collatéraux extrêmement fâcheux.

- Évidemment, tout ninjutsu élémentaire de ce genre comprend son lot de risque, en particuliers lors de la phase de développement ! Mais c'est là que tes clones pourraient être plus qu'utiles. On dit que les hommes ne savent faire qu'une chose à la fois, mais je suppose que c'est une citation qui date d'avant l'invention du Kage Bunshin, tu ne crois pas ?


Il termina sur cette note d'humour avec un léger sourire. Ces pistes permettraient probablement à Raito d'envisager des axes de progression plus efficaces et plus rentables en chakra pour sa technique.
Revenir en haut Aller en bas
http://soundcloud.com/grey-try
Contenu sponsorisé
Informations

Pyjama d'honneur [Raito] Empty
Message(#) Sujet: Re: Pyjama d'honneur [Raito] Pyjama d'honneur [Raito] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Pyjama d'honneur [Raito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Le Colisée-