N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nouveau
Azuko
Azuko
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 896
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyJeu 18 Juil 2013 - 1:22

Ordre de mission:
 


Un bruissement me fait légèrement redresser la tête, je continue cependant de marcher sans modifier ma vitesse de croisière, sans laisser apparaitre toute autre forme de sourcillement. Je tente de déterminer d’où vient ce bruit suspect. Certains prendront cela pour de la paranoïa, mais quand on fuit quelque chose dont on ignore tout, c’est certainement le meilleur des défauts que vous puissiez avoir.
Je cherche dans ma sacoche, la première chose qui pourrait me servir d’arme, et je l’empoigne fermement, attendant le moment idéal pour m’en servir. Le bruissement lointain devient alors de plus en plus proche, la personne qui me suit ne doit pas être très douée dans la filature, ou dans la surprise.
Quand finalement je sens sa présence au plus près de moi, je me retourne et lance le kunaï d’un trait en direction du bruit, avant de finalement entendre un « Toc ». Aucun doute, c’est celui du métal rencontrant le bois. Aurais-je raté ma cible ? Non, il n’y a pas d’erreur possible, surtout quand je vois les feuillages bouger toujours au même endroit.
Je m’approche alors avec mon sabre dégainé, dégage le buisson, avant de finalement ouvrir les yeux grands écarquillés. Un gamin, ce n’est qu’un gamin, sans arme, seulement habillé de sandales trouées, un pantalon trop grand et troué au genoux, et une chemise de lin beige, dont le col se trouve tiré dix centimètres au-dessus de la petit tête blonde, maintenu ainsi par le Kunaï que j’ai lancé quelques secondes plus tôt, faisant office de clou…

En me voyant il arrête de gesticuler, et baisse le regard quelques secondes. Avec un léger sourire je le décroche, lui laissant ainsi le loisir de reposer ses pieds sur le sol. Pendant une seconde il se masse la nuque avant de voir son visage s’illuminer dans une petite inspiration. Il décroche alors un petit morceau de papier accroché à sa ceinture et me le donne.
Sans attendre je le prends, lis ce qui est écris et soupire. Je l’attendais cette mission, en fait je ne l’attendais pas vraiment, je la redoutais, mais en la voyant elle ne semble pas si dure que cela.
Je la range alors rapidement dans ma sacoche, puis je regarde le petit garçon, tout chétif qu’il est, il ne doit pas manger grand-chose, et j’ai vu comment ce Rodyle traitait ses petits oisillons, alors prise de pitié, je le prends par la main et l’emmène : ce soir c’est repas de fête !





Deux jours que j’observe les allés et venus de ce village, deux jours d’observation et ce soir je passe à l’action, j’ai détecté le VIP, plus qu’à attendre que la nuit tombe, et j’engage le plan. A quelques centaines de mètres de la maison j’attends patiemment, et dès que les étoiles couvrent le ciel je m’engage telle une ombre au milieu du petit village endormi. Une fois au niveau de la bâtisse, je passe au travers des murs grâce à l’éthérification et me retrouve à l’intérieur.
L’homme me voyant ainsi entrer se retrouve pris de panique et commence à se liquéfier pour fuir. Tss, je le croyais un peu plus courageux que ça, l’ordre de mission parlait d’une étoile montante, j’ai plus l’impression d’avoir affaire avec un gamin qui se rends compte trop tard dans quel bourbier il s’est fourré. Sans attendre je saute sur lui et place tout le chakra possible dans ma main pour éviter qu’il ne s’échappe. J’arrive ainsi à l’arracher par le col avant qu’il ne disparaisse dégoulinant sous le jour entre la porte et le sol. Rien de plus lourd à gérer qu’un Gogyou, mais je pense que je vais le remettre à sa place :

-Gogyou Watsuki ? Si j’étais toi je ne jouerais pas au con, je viens de la part de Rodyle, alors tâche de rester sage et laisse-moi gérer la situation.

Ce dernier retombe alors brusquement sur son fauteuil et n’ose rien dire. Quand je pense qu’il a eu des soupçons d’avoir été repéré et qu’il est quand même resté ici, c’est proche de l’inconscience à ce stade. La moindre incertitude dois faire réagir, au lieu de cela il a décidé d’attendre jusqu’à ce qu’on lui vienne en aide. Peut-être que le fait d’avoir été sous la protection de Makka ne l’a pas aidé dans le jugement de situations dangereuses. Je ne sais pas grand-chose sur elle, juste quelques lignes que j’ai pu lire dans des livres. Peut-être en savais-je plus avant d’être amnésique, mais vu tout ce qui s’est passé avant mon réveil n’est qu’un trou noir, il n’y a que la littérature qui peut m’aider.
Pendant cette petite réflexion, je regarde à la fenêtre si personne n’a rien remarqué, puis me retourne vers le shinobi et lui dis :

-Prends de quoi tenir quelques jours et sors, met toi à l’abri dans les fourrés à l’orée des bois au nord du village et attends mon retour.

Sans rien dire il s’exécute tandis que je rassemble tout ce qui me viens sur la main, le rassemble sur le lit, donne à l’ensemble une forme de corps, et recouvre le tout d’une couverture. Je regarde le résultat, soupire un peu en pensant qu’avec un vrai corps cette mise en scène aurait été parfaite. Mais sans plus rêvasser j’ouvre le robinet à gaz, qui dans un petit sifflement se vaporise dans toute la maison. Puis je pose un petit papier sur le sol avant de sortit comme j’étais rentrée, c’est-à-dire en traversant les murs.
Je cours en direction de la forêt, avant de me mettre à couvert juste à côté du Gogyou. Une fois bien protégée, je fais un sceau, et en une seconde, le petit papier placé au milieu de la maison, se met à prendre feu de lui-même. Cette simple flamme entraine alors une énorme explosion, faisant voler en millier de morceau la maison, et ce dans un bruit déchirant les tympans.
Sans regarder plus longtemps ce spectacle, je me tourne vers le shinobi et lui dis :

-Bien avec ça on aura un peu de répit, si jamais tes soupçons étaient infondés, tu n’auras plus de problème, mais si des shinobis ont déjà été commandés alors cet artifice ne suffira pas, c’est pour cela que l’on va fuir quelques jours, je me chargerais de ta sécurité, en échange je veux une obéissance totale au moindre de mes mots et aucune question. Tu courras quand je te le dirais, tu te reposeras quand je te le dirais et tu pisseras quand je te le dirais.

Cette mission j’avais envie de la finir au plus vite, ne plus rien devoir à ce Rodyle, surtout qu’au final le contact qu’il m’avait donné, cette Zassou, ne m’avait rien apporté. Je n’avais pas envie de m’encombrer de ce shinobi. Et c’est sur ces mots que nous partons, sentant alors tout de même que quelque chose semble tracasser mon « protégé ».


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Samui Yuki
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyJeu 18 Juil 2013 - 7:52

Shimo no Kuni. Le pays du Givre est directement frontalier à Kumo no kuni, au Sud-Ouest des frontières de celui-ci. Ce n'est pas une zone de tensions régulière... pourtant, un ex-partisan et étoile montante déchue de l'art du suiton, Gogyou Watsuki, aurait élu domicile dans un des calmes villages du pays, pour se faire oublier. Manque de chance pour lui, malgré ses efforts pour la dissimuler, sa cicatrice circulaire au cou n'a pas échappé à la cheffe du village, qui l'a immédiatement reconnu. Le criminel semble ne se douter de rien et continue sa vie paisible. Restant discrète, la cheffe du village a préféré alerter Kiri que Kumo, jugeant la "brume sanglante" plus qualifiée pour régler le sort des anciens partisans de Makka de façon propre, rapide et efficace.
Votre mission est donc d'être propres, rapides et efficaces. Faites honneur à votre réputation.



[Lieu : Village caché de la brume]

Comme on le dit souvent chez moi, les habitudes sont tenaces ... Ça vaut pour à peu prêt tout à Kiri. À commencer par la pluie, oui, vous savez cette pluie persistance qui est a peu prêt présente 360 jours par an à Kiri. Il y a aussi l'habitude de ma grand-mère à toujours vouloir que je m'habille impeccablement, ou encore le fait que je sois toujours la première arrivée aux missions. Bref, comme je le disais auparavant. Les habitudes sont tenaces.

Aujourd'hui, j'étais dans un état d'esprit fébrile qu'à l'ordinaire et pour cause. Première mission de traque à l'étranger. Mon cœur en avait des palpitations et j'avais eu beaucoup de mal à dormir cette nuit. Pour ne pas dire que je n'avais pas du tout dormi. De petits cernes noirs marqués, le contour de mes yeux et je me tenais accroupies prêt de la fontaine du village, attendant patiemment mes coéquipiers. Nous étions quatre réquisitionnés pour cette mission de traque. Voila qui n'allait pas être facile et surtout pas du genre discret ...

Je repensais à la composition de notre groupe : une gamine de douze ans, moi ; une sauvageonne assez excentrique, Aoji ; un shinobi quasi-inconnu pour moi, Kyu et pour finir la plus grande tête brulée et aussi le plus grand flemmard du village qui en plus devait faire office de chef de mission, Tenzö. Un groupe en tout point discret, on ne pouvait pas dire le contraire. Ironie quand tu nous tiens.

Je portais ma main à mon front dans un long et profond soupir de lassitude. Ce n'était vraiment pas gagné pour la discrétion.

Je me redressais et me mis à faire les cent pas autour de la fontaine en rouspétant contre la composition de l'équipe ... Pourquoi Tenzö en chef franchement. Ok, il avait obtenu le rang de Chuunin en premier, mais bon, Sora ne cessait de répéter que j'étais la plus stratégique sur ce point. J'aurais dû avoir le rôle. Je n'avais peut-être pas la maturité pour. Puis en repensant à Tenzö en chef de mission, j'explosais de rire. Moi pas mature ? En comparaison avec lui, je l'étais quand même bien plus. Enfin bref là n'était pas la question.

Je regardais l'heure au cadran de l'horloge, puis repartais dans l'autre sens. Mes coéquipiers étaient longs et nous perdions un temps précieux dans notre traque. Notre homme s'était peut-être déjà volatilisé à tous les coups !

M'approchant de la fontaine, je commençais à mettre mes doigts dans l'eau pour glacer cette dernière tout en continuant à réfléchir sur la façon dont nous pourrions être discrets. Si nous arrivions à quatre déjà ce n'était pas franchement gagné. Je pourrais peut-être arriver la première pour pouvoir analyser la situation ? Je crois bien que j'étais la seule du groupe, ou peux être Shord alors, à maitriser la téléportation via les balises de Kiri dissimulaient un peu partout dans le monde (oui plus besoin de cheval pour se déplacer). Cela me permettrait de commencer à me faire discrète dans le village, tout en commençant les investigations. Oui, j'allais proposer ça à mes partenaires, enfin, quand ils daigneraient montrer le bout de leurs nez.

Soudain, j'aperçus une silhouette au bout de la rue et je pourrais un soupir de soulagement :

« Et bien, il n'est pas trop tôt ! »

HRP:
 


Dernière édition par Samui Yuki le Jeu 18 Juil 2013 - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Su U
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyJeu 18 Juil 2013 - 11:58

Une mission de rang B pour faire le ménage dans le village de Kumo. Autant dire que cette fameuse exploration de Kumo j'aurais préféré la faire sans mission. Enfin le village semble déjà avoir plus de réputation pour faire les missions. On se voit même avoir des commanditaires dans des villages voisins. C'est très bon pour le village, si bien sur nous réussissons la mission. Le but est de tuer un homme au nom de Gogyou Watsuki, un criminel de Kumo qui semble vouloir se faire discret. Ce qui est gênant en tant que criminel c'est que des fois il arrive que certaines personnes reçoivent de ce boulot des marques faisant d'eux une réputation et quand l'on ait connue pour une marque indélébile, la dissimuler longtemps devient très compliquer et on en devient souvent paranoïaque , ou pas car cette fois cet homme s'est bien fait remarquer et cela par le chef de ce petit village qui semble préférer prendre des précautions en faisant une demande d'intervention à Kiri pour une raison que l'on ignore vraiment. Peux être par ce que Kiri à une réputation d'avoir des ninjas impitoyables ?

Une mission d'assassinat tout simplement. Tuer discrètement et repartir comme rien n'était. Nous avons même un lieu précis où trouver cet homme. Une maison positionnée au milieu du village. D'après les dire une maison plutôt modeste. Il ne manquerait plus qu'il se cache dans un palace. Shimo No Kuni un village qui se cite au niveau de la frontière de Kumo. Surement un endroit bien montagneux. Arrivé aux lieux de rencontre je pus voir Yuki. J'étais bien sûr à l'heure et pourtant cette fille semble me reprocher d'avoir trop tardé, un petit sourire de sympathie puis une réponse :

Ben regarde, pour une fille qui n'a sois disant pas un bon niveau tu sembles avoir acquis la confiance de tes supérieurs. C'est plutôt un point positif. Je suis content d'être ton partenaire.

Notre première rencontre fut donnée avec une pointe de découragement de la part de Yuki Samui concernant ça progression. Pourtant elle est bien maintenant en train d'exécuter des missions de niveau de rang B et cela malgré le grand nombre de personnes que nous sommes. Quasiment que des Genin sauf un Tenzo, un homme dont nous avons fait une seule mission ensemble, puis dans le groupe ma cher partenaire de toujours Aoji. Non pas content de la voir, mais j'avais comme un petit doute sur sa discrétion, enfin je sais qu'elle est très douée et que si elle prend cette mission au sérieux elle est aussi apte que n'importe qui dans ce groupe pour faire le travail, de plus par chance ce n'est pas nous qui avons à protéger une personne car là par contre avec une mission de protection c'est possible qu'elle l'ai tuer et cela même si notre travail est de le protéger. Bon le groupe en entier nous voilà partit en route dans un village ou la pluie ne tombe pas sans arrêt. La route fut rapide avec de part et autre quelques gaffe faite à l'encontre d'Aoji ou des discutions sur l'homme que nous avons à éliminer. Enfin nous sommes des Ninjas des Wariore et donc le trajet fut cour et sans problème et cela même contre une attaque d'un lapin dévoreur de tignasse.

Proche du village rien qui pouvais alarmer notre groupe. Ce lieu doit être le village ou notre cible vie. Nous avons même l'adresse exacte et quelques habitudes qu'il a. Enfin le chef de village a aussi précisé qu'il est arrivé depuis peu. Dans le village nous devions nous faire discrets. C'est donc pour cela que nous nous somme arrêter avant asses loin du village pour élaborer un plant.

Mon idée fut cela. Faire plusieurs groupes, Yuki ayant maitrisé l'ars des sceaux elle a ou non fait la route avec nous (comme cela tu choisis ou non de faire le chemin avec nous ou pas) j'ai donc proposé qu'une ou deux personnes reste hors du village glaner des informations aux personnes aux alentours du petit village, cela permettra donc d'avoir des renseignements sans prendre de risque. Pour le ou les infiltrés dans le village, j'ai opté pour proposer de cacher nos bandeaux avec mon sigle de Kiri et d'acheter des vêtements passant avec ceux des villageois ordinaires. Un achat que je ne me gênerais pas à mettre sur la note de la mission. Bien sûr c'est une simple proposition et pour le coup Yuki qui a dû mettre là depuis un bon moment si bien sur elle a utilisé la téléportation de bidule chouette comme elle avait l'aire de vouloir faire. Je sais pertinemment que de toute façon je ne suis qu'un pauvre Genin et que par exemple si Aoji veut faire autrement elle ne se gênerait surement pas à le faire, que ce soit pour attaquer directement la cible ou même bien cueillir des fleurs pour les donner à un amant posé dans le pays de Kumo. Enfin en gros nous sommes en pleine préparation de plan.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi Van
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyJeu 18 Juil 2013 - 13:40

Spoiler:
 


Une matinée qui cette-fois ne ressemblait à aucune autre… Pour la première fois, je découvrais une mission qui me correspondait parfaitement. Je devais tuer un homme. Une mission de rang B simplement ? Un assassinat ? Ce n’était pas des plus commun… C’est Aoji qui me l’avait apporté, mais m’étant renseigné au préalable quand elle pénétrait dans mon salon en forçant la porte, c’est avec un grand sourire que je l’accueillis déjà prêt à partir. Et paff ! Dans sa face, voilà qui était fais. Comme quoi, je la sentais vraiment bien cette mission. D’autant que nos éminents supérieurs n’avaient pas lésinés sur les moyens. Moi-même en capitaine, Aoji, Yuki et Shord. Contrairement à ce que l’on pourrait penser au premier abord, cette équipe était plutôt bien équilibré à mon sens. Sauf que du coup, cela allait apprendre à Yuki et Aoji ma promotion… Je voulais le faire moi-même quoi… Du coup je coupais sans cesse la parole à Aoji sur le trajet. Avec mes « on verra sur place », « la ferme », et d’autres joyeuseté de ce type.

Faisant le bilan de la situation. Nous devions donc semble -t-il retrouver un partisan, du moins présumé, l’identifier, puis le tuer pour le compte de Shimo no Kuni, littéralement le pays du gèle proche de celui de Kumo… Cela n’arrangeait pas mes affaires. Dans un sens, la mission n’était pas spécialement compliqué. Cependant être si proche de Kumo ne plaisait guère. Rappelons que Kumo et Kiri, cela n’avait jamais été vraiment la fraternité absolu et pour cause, une guerre en avait découlé et nous arrivions à peine depuis Makka à rester chacun dans notre coin. Aussi je devais mette en garde mes compagnons sur ce fais. Pas de grabuge par ici. La discrétion je ne comptais pas vraiment dessus pour être honnête. La présence d’Aoji compliquait à elle seule l’idée de devoir se faire discret…  

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] 873126fig12

Je n’avais heureusement pour cette mission pas à faire le traditionnel « bon, donnez-moi vos capacités que je me prépare », non non, cette fois je les connaissais tous, et je savais parfaitement comment goupiller tout cela. Voilà qui n’était pas du luxe. Sachant que nous avions deux senseurs, deux combattants à distance et deux combattants au corps à corps, nous pouvions espérer une formation très avantageuse. Aoji, comme à son habitude éreintait mon calme avec ses manies et ses remarques. Cependant j’espérais que ayant retrouvé Yuki et Shord, qui serait en plus par chance déjà ensemble à notre arrivé au point de rendez-vous, elle se mettrait sur le dos de quelqu’un d’autre. M’enfin cela était une autre histoire. Quand nous nous trouvions enfin réunis je découvris Yuki renfrognée par notre retard… Pour une fois, accrochez-vous bien, je ne l’envoyais pas boulé… Trois Genin sous ma responsabilité… Dans une mission engageant forcément un combat à mort. Je n’avais surement pas envie de rire. Aussi me montrais-je sérieux, ferme sans montré d’autorité. Les choses devaient selon moi couler d’elles-mêmes. Mon timbre n’invitait pas à la plaisanterie et mon regard sondeur sur chacun d’entre exprimait que j’attendais du professionnalisme. Ce n’était pas tant que je me mettais la pression mais il était simplement hors de question que je perde l’un d’eux sur cette mission.

-Bien. Pas besoin de se présenter je crois ni d’expliquer quelle est la mission. Ca m’arrange. Alors faisons simple, on ne se sépare pas pour le moment. Nous avons certes deux senseurs mais on ne sait rien sur le niveau de l’adversaire. Etoile montante c’est écrit. Je ne pendrais pas le risque de nous séparer pour au final qu’un groupe tombe sur une bête plus grosse qu’il n’y paraissait. Côté discrétion… Je vous demande pas de vous faire passer pour des civils non plus. Mais attention, pas d’incident avec un pays proche de Kumo. Alors vérifiez bien qui vous cognez et pourquoi avant de le faire. Pour le reste, Shord et moi en repérage. Cependant en matière de combat ce sera autrement. Aoji et moi en avant, Shord en soutiens de Aoji pour lui faire bénéficier de sa sensorialité. Moi j’en ai pas besoin et Yuki avec moi. Dorénavant donc, votre rôle (A Yuki et Shord) c’est de faire en sorte qu’on ne crève pas au corps à corps et de rester en soutiens si ça tourne mal. Si l’on doit interroger qui que ce soit c’est Yuki et Shord qui le feront. Ils passent naturellement mieux que des Kaguya aux près des civils… Je compte sur vous pour être pro ici.

Voilà, je pense que ce qui avait été dis était clair et suffisant. Je répondais de cette façon aux propositions de Shord qui n’étaient pas mauvaise en soit mais la séparation, j’étais vraiment contre étant donné le manque d’information que nous avions. Nous nous dirigeâmes donc tous vers le fameux pays du gèle. Un endroit où il faisait un putain de froid… Je crois que j’étais abonné à ce genre d’endroit sans m’en rendre compte entre nous… Le village ne fut pas difficile à trouver. Pour une fois et chose rare. Nous avions l’information exact sur le lieu d’habitation de notre partisan présumé… Seulement. A notre arrivée, on ne peut pas dire que nous avions trouvés réellement ce qui s’appelait une maison.  Puisqu’il n y avait qu’un amas de ruine… La maison n’avait pas brûlé non, elle avait simplement explosée de l’intérieur. C’est alors que j’invitais chacun à trouver un quelconque corps que nous ne finirent par ne jamais trouver… Je me tournais alors au milieu des débris calciné vers Shord.

-Tu es senseur il me semble. Trouvez tous des objets qui peuvent avoir été touchés par notre client. Un seul résidu de chakra et nous pourrons les pister. Ils ont sans doute fuis en cherchant à ne laisser aucune trace. Je vais essayer de chercher un chakra au-delà de la normalité en attendant….

Je me mettais alors un peu à l’écart. Ce foutu froid ne m’aidait pas vraiment mais bon. Je me concentrais alors en formant un sceau de mes mains pour repérer un semblant de chakra aux alentours.. Même si entre nous je n’avais pas grand espoir.

-Juste au cas ou. Yuki. Va frappez aux portes des voisins pour voir s’ils n’ont pas vu ou entendu quelque chose aussi.


Dernière édition par Kaguya Tenzö le Lun 22 Juil 2013 - 2:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyVen 19 Juil 2013 - 3:30


Aujourd’hui c’était balade hors de kiri ! Euh, je voulais dire mission hors du village et comme il ne fallait pas changer les bonnes habitudes, je m’en allais débusquer mon cousin chez lui, sauf que, pas de chance, il était déjà bel et bien prêt, c’était raté pour le coup. Encore plus raté que j’avais cru comprendre Shord et Yuki de la partie, cependant je devais là encore être un peu à l’ouest car visiblement nous n’étions que deux pendant un bon moment du voyage… Un parsemé  de doux mots, de professionnalisme, de fraternité entre nos « Ferme-là ! » et « Va crever ! ». C’était beau toute cette marque de respect entre frère de même clan tout de même. Blague à part, mine de rien j’étais face à un constat amer, non seulement mon homologue Kaguya me battait haut la main en entrainement, mais en plus il s’était plus aussi à creuser le fossé dans les grades. Non le pire, pas même il ne me l’avait dit, décidément c’était une tradition chunin ou bien. C’était le deuxième de mes connaissances à me faire le coup, cependant puisqu’il ne l’avait pas dit j’allais omettre ce détail à ma guise.

La suite ne devenait intéressante que devant une bâtisse carnagée où chacun prenait enfin un rôle et il fallait croire que pour le coup j’avais su me faire discrète puisque depuis la répartition à nos retrouvailles sur les pseudos groupes, je n’avais plus entendu mon nom. Donc je faisais ce que je veux ? Je prenais ça dans ce sens, vu que cela m’arrangeait et curieusement la zone ne m’inspirait pas plus que cela, pour le coup je n’allais pas la jouer touriste, mais bel et bien fouineuse. Là encore pas pour répondre aux ordres de Tenzö où même trouver de quoi aider Shord, qu’il se débrouille, c’était lui le senseur, mais plutôt voir une quelconque babiole de valeur qu’il serait un crime d’abandonner ici. Pas l’ombre d’un corps qui plus est, il ne fallait être un savant pour deviner que notre « client » ou « cible » nous avait filé sous le nez, mais cela sans assistance ? Pas sûr, car une flamme gisait encore sans fin d’un robinet de gaz, probablement à l’origine du carnage, perplexe, je laissais alors Shord à sa quête que j’observais autour de moi.

Si j’avais voulu sortir discrètement, j’aurais évité la porte d’entrée qui offre une vue aux voisins, visiblement une autre sortie s’offrait vers ce qu’il restait de cuisine et ma vue se pointait directement vers les bois. Tranquillement, mais surement, j’empruntais cette dernière en observant le sol, des traces de pas dans la terre, rien de bien concret certes, cependant de la même taille qu’une chaussure retrouvée dans la maison. Suivant leur cheminement, je découvrais une allure affolée comme celle d’un animal blessée que la chasseuse que j’étais aimée pister.  L’empreinte du pied droit étant toujours plus profonde,  j’en déduisais que le propriétaire de cette dernière portait une chose lourde de ce côté-là pendant sa marche. La fin de ma piste m’amenait à un buisson écrasé, puis pratiquement plus aucune trace, preuve d’un changement dans le niveau de la fuite, pour le coup mon loup m’aurait servi et je regrettais de ne pas l’avoir emmené. Quoi qu’un autre détail attirait mon attention, accroché sur une ronce un bout de tissus taché de sang était resté là, qu’il appartienne à notre cible ce serait un coup de veine, bien que sûrement peu utile, attrapant ma trouvaille sans la toucher, je la rapportais à mon senseur attitré, Shord !

=|-Refais moi une farce avec les lapins et je t’empale t’es prévenu, j’en ai vu pas loin ! –privat joke- Sinon, j’ai trouvé ça et une piste derrière la maison, tu en penses quoi ?

Pour le coup, on allait aussi jouer à cache, cache-trape il fallait croire. Finalement s'était tant mieux et même temps prévisible vu le nombre de Shinobis déployés, car soyons sérieux pour un seul homme ça faisait beaucoup, je restais persuader qu'il y avait anguille sous roche dans cette histoire. Cependant, je n'étais pas du genre à me perdre dans les détails, mais plus à obéir aveuglement aux ordres tant qu'ils m'arrangeaient, en parlant de ça, figurez vous que quelque bijou avaient été oublié dans la chambre certes en sale état, mais toujours assez en place pour prouver que l'explosion l'avait épargné à l'inverse des flammes. D'ailleurs, je m'empressais de faire part d'une autre remarque à mon confrère que j'avais observé dans cette pièce.

=| -Ah oui, c'est marrant, mais dans la chambre sur le lit carbonisé, l'espace d'un instant j'ai cru voir un corps, mais ce n'était que du tissus, tu avais fait attention? C'était surement volontaire, il sait qu'on vient pour lui, la question, comment il l'a su.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Azuko
Azuko
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 896
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptySam 20 Juil 2013 - 13:50

-Une pause par pitié !

Je me retourne regardant le shinobi avec sa cicatrice autour du coup, à genoux haletant et couvert de sueur. C’est vrai qu’il n’a pas dormi et moi non plus, il est presque midi et le soleil tape fort, c’est aussi pour ça que je voulais marcher de nuit, pour profiter en plus du couvert qu’elle offre, de la fraicheur qu’elle apporte durant les nuit chaudes d’été. Je me dirige dans sa direction et sans rien dire lui jette une bouteille d’eau qu’il s’empresse d’attraper pour en boire le contenu. Je profite de cette pause aussi pour m’assoir et me reposer aussi un petit peu.
Mais alors que mon protégé en profite pour s’assoupir un moment je me rappelle d’une chose, quelques minutes après être partie j’avais invoqué un petit rat blanc. C’est une chose étrange malgré mon amnésie je conserve un pacte avec des kuchiyose, j’ignore tout de comment cela s’est passé, mais ils m’obéissent toujours, ceux que j’ai invoqué pour le moment ne parlent pas, mais je suis persuadé que je possède des pactes avec certains doué de parole. Il est midi, je pense que tout le village a du se lever, bien que l’explosion les a réveiller en pleine nuit, c’est le moment idéal pour le ré invoquer, ainsi en fonction de sa réaction je pourrais plus ou moins savoir ce qui s’est passé durant mon absence. Vu qu’il ne parle pas mais qu’il semble capable de me comprendre je lui avais préalablement enseigné un code : Rien d’anormal, il remonte sur moi ; Enquête menée par la police locale, il se roule en boule ; Enquête menée par des shinobis, il fait le mort.

Regardant tout autour de moi la forêt de conifère qui règne dans cette région, je me prépare à l’invoquer en me mordant légèrement le pouce, enfin tout de même assez pour qu’une légère goutte de sang s’échappe de la morsure et vienne tomber sur le sol tandis que j’exécute les mudras nécessaire à l’invocation du petit rat.
Ce dernier apparait alors dans un petit nuage blanc. Il me regarde un instant sans bouger, remue ses petites moustaches quelques secondes, puis tombe sur le côté de manière inanimée, imitant à la perfection un animal mort.
Je ne peux m’empêcher à ce moment de laisser échapper un bruit d’irritation. Voilà qui n’est pas pour m’arranger, mais je m’y attendis aussi. Toujours craindre le pire, toujours envisager le scenario catastrophe et c’est ainsi que vous ne serez pas surpris. Si l’on n’est pas surpris, on évite ainsi de passer par tout un tas d’émotion qui peuvent altérer le jugement et l’action. Or, c’est le plus souvent lorsque l’on est surpris que capacité d’action et de réflexion sont nécessaire.

Bien, il est temps de réfléchir un peu et de trouver un moyen de parer à tout ceci. Invitant le petit rongeur blanc à monter sur mon épaule je me lance alors dans quelques réflexions. Des shinobis ont été lancés à la recherche d’un nukenin membre d’une ancienne organisation, le rats ne me permet pas de savoir combien ils sont, mais je peux plus ou moins estimer leur nombre. Il est censé être une étoile montante et de surcroits un ancien partisans, pour ce genre de mission, il faut toujours au minimum deux shinobis, avec un senseur en supplément on arrive à trois. J’ai donc très certainement trois shinobis à mes basques, il faut que je trouve un moyen de les semer ou de les ralentir le temps que nous trouvions un refuge et un autre plan…
Je crois que pour cette mission mes rats vont de nouveau m’aider. Utilisant ma plaie fraiche, faite il y a quelques secondes j’effectue de nouveau des mudras et en quelques secondes ce n’est pas un nouveau rat qui apparait, mais bien dix !

-Watsuki vient là !

Je le regarde quelque secondes, toujours immobile, soit il dort à poing fermés et il lui faudra plus que ça pour se réveiller, soit il fait semblant, mais quoi qu’il arrive ce que je vais lui faire ne va pas lui plaire. Ce n’est pas que je perde mon sang froid, mais en quelques heures le stress de mon intervention a eu le temps de retomber et maintenant qu’il a bien tout compris, il n’est plus sous tension, c’est en partie pour cela qu’il a pris la liberté de s’endormir. Je dois donc le réveiller de manière à le garder attentif.
Je l’attrape par le col, le soulève littéralement du sol, laissant ses pieds à quelques centimètres de la terre, le tout malaxant le chakra dans ma main pour éviter qu’il ne se fluidifie. Finalement je lui crie dessus, un peu à la manière de ce chef de camp dans un film où des shinobis se font surnommer Joker, Baleine, ou bien encore blanche neige :

-Quand je te parle tu me réponds, compris ! Tu te prends pour quoi ? En tous cas pas pour de la merde, seulement c’est ce que tu es ! On a des shinobis à nos trousses, et toi tu dors !

Je le jette sur le sol, le voyant tout abasourdis, je ne peux m’empêcher de rire intérieurement, il faut croire que ma petite scène a marché, maintenant j’ai toute son attention. J’en profite alors pour descendre d’un ton et de lui expliquer de manière plus posée mon plan :

-Bien tu vas enlever ta veste, je vais la couper en une dizaine de morceaux, ensuite je te demanderais de les humidifier  avec une de tes techniques suiton pour m’assurer qu’ils soient imbibés de ton chakra. Je les attacherais à mes rats qui pourront alors partir dans toutes les directions possibles, si jamais ils ont un senseur, cela nous permettra peut-être de gagner du temps.

Sans dire un mot il acquiesce et s’execute, en quelques minutes sa veste est découpée, mouillée, attachée de façon rudimentaire aux rongeurs. Ces derniers tous rassemblés une dernières fois me regarden. Je m’approche alors d’eux en m’agenouillant et leur dis :

-Je compte sur vous, si jamais vous vous faites attraper, annulez l’invocation pour éviter qu’ils ne vous tuent, j’espère qu’il ne vous arrivera rien de mal. Allez y !

Et c’est sur cette dernière paroles que ceux-ci se dispercent. Me relevant doucement, je me tourne vers le Gogyou, qui me renvoie mon regard, il s’apprête à me dire quelque chose, cela se voit, mais je ne lui laisse pas le temps et remboite alors :

-Pas le temps de s’éterniser, j’ai vu un temple abandonné sur la carte, au sud de notre position et à quelques kilomètres seulement, j’aimerais que nous y arrivions avant la tombée de la nuit, là-bas nous pourrions nous reposer, et attendre nos poursuivant comme il se doit…


Toujours en silence il acquiesce, même s’il semble perturbé de ne pas avoir pu placer un mot. Il faut qu’il garde son mal en patience, nous aurons tous le temps de discuter une fois arrivés à notre destination. Et c'est ainsi que nous repartons, toujours avec sur mon épaule le petit rat blanc qui désormais nous accompagne.


hrp:
 


Dernière édition par Azuko le Mer 9 Oct 2013 - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Samui Yuki
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyDim 21 Juil 2013 - 0:16

Nous étions enfin arrivés sur place et déjà, Tenzö se comportait comme un vrai chef d'équipe, attribuant des rôles à chacun de nous et nous confiant aussi une mission, n'y d'une, n'y de deux, je m'exécutais donc. Je défis mes cheveux et les nouais en deux couettes sur chaque côté de ma tête pour me donner un air plus enfantin encore. J'espérais ainsi attendrir d'autant plus les gens pour parvenir à les faire parler un peu plus que de raison.
Je m'approchais donc de la première maison et frappais à la porte avant de voir un couple de personnes âgés apparaître. Jouant les enfants sages, je leur expliquais la situation pour parvenir à mon but. Puis de maison en maison, je faisais ma petite récolte, notant tout dans un petit carnet que je tenais avoir moi, j'avais à présent un portrait assez précis de notre homme et une description rapide, mais juste du caractère et du comportement de ce dernier.
Revenant alors vers notre petit groupe, je m'approchais de Tenzö pour lui donner les informations que j'avais recueillies.


"D'après les habitants, c'est un homme aux cheveux bruns coupés court. Il mesure dans les un mètre soixante pour une corpulence assez importante, mais plus du muscle que de la graisse. Je dirais pour 75 kilos. Il était assez discret dans le village toujours aimable et poli envers tout le monde ! Il avait juste une écharpe autour du cou en n'importe qu'elle circonstance, ce qui est étrange vu les chaleurs estivales de cette année ..."


Je levais les yeux vers le ciel et le soleil aveuglant. La chaleur devait avoisiné facilement les quarante degrés. Porter une écharpe en cette saison avait de quoi attirer l'attention, c'était certain. Puis à mon tour, j'observais les décombres en voyant Aojikawamanashi se rapprocher de nous. Elle aussi semblait penser que c'était une explosion volontaire et je ne pouvais que la soutenir sur ce point. Cet homme essayait d'effacer ses traces, mais de façons bien maladroites, soit disant passant. Je répondis la question de sa coéquipière :


"Son attitude louche et son écharpe, on attirait l'attention ... Il devait sans douter et ne plus être particulièrement tranquille ces derniers temps. Les habitants m'ont dit que ça faisait des jours qu'il le ne l'avait pas vue sortie de chez lui. Nul doute possible qu'il ait simulé sa propre mort pour s'enfuir ... S'il avait explosé, on aurait forcément retrouvé des morceaux de son corps. La ce n'est pas le cas ..."


Je poussais un long soupir et m'assis à même le sol calciné de la maison pour réfléchir quelques secondes. Si notre ennemie, c'était enfuit. Il avait pu partir n'importe où ! Ce pays était immense et proche des frontières de Kumo. De plus, nous n'avions aucune idée de la direction qu'il avait pu prendre. Il nous fallait une carte ! Analyser le territoire autour de nous. N'y d'une, n'y de deux, je retournais voir la mairesse sans attendre l'accord de mes compagnons et lui demandais si elle possédait une carte du pays. Vous voyez ... Les cartes et moi, c'est un couple qui fonctionnait à la perfection. J'adorais calculer et définir les choses avec précision et la vue de ce plan me fit afficher un sourire alors que je me mettais moi-même à l'écart, m'installant sur un banc dans un petit parc proche de la scène que mes amis étaient encore en train d'analyser.
J'avais besoin de calme et de silence et je dépliais rapidement la carte sur le sol, pouvant l'admirer dans son ensemble.
Le pays du gel ou nous nous trouvions était limitrophe à Kumo et à Hoshi no Kuni. Que la solution soit pour lui l'un comme l'autre pays, il fallait que j'établisse rapidement le lien vers l'endroit où il se dirigerait. Nous n'étions pas très loin des grandes montagnes qui marquaient la frontière naturelle entre le pays des nuages et celui du gel et prendre le risque de se réfugier dans ses montagnes étaient trop important. Elles devaient être sans aucun doute surveillé plus que de nécessaire par les shinobis du pays des nuages et biens que notre homme soit une étoile montante, je doutais qu'il eut les capacité nécessaire pour passer outre les mailles du filet.
Se diriger à contrario vers Hoshi no kuni me semblait une solution acceptable si notre homme n'avait pas choisi d'emprunter les voie maritimes.
Je commençais donc à tracer de grande ligne sur ma carte. Entourant différentes zones sur cette dernière. Les ports notamment ou ils auraient pu prendre un bateau, mais aussi la forêt qui se trouvaient à une centaine de kilomètres de notre position actuelle. Je délaissais par contre complètement la zone frontalière avec Kumo. Si notre homme se rendait là-bas, cette mission ne serait plus de notre ressort. Nous n'étions pas non plus là pour créer un incident diplomatique. Une fois que j'eus fini de repérer les possibles points de chute de notre homme. Je commençais à calculer la distance moyenne qu'un homme peut parcourir en une journée, pour essayer d'établir un périmètre de l'endroit où il pourrait se trouver.

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Su U
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyDim 21 Juil 2013 - 15:26

Mon rôle dans ce réveilles est donc de deux choses, premièrement de protéger Aoji et la seconde de trouver des indices dans cette zone calciné, le Sensoriel, je ne le maitrise pas encours asses pour trouver des traces de Chakra ses les lieux à inspecter, pourtant je ne suis pas démunie pour autant, j'ai vécue longtemps avec mon clan, ce groupe de personnes qui nous donne l'obligation de se débrouiller pour un grand nombre de choses, trouver des pistes est dans la liste des choses que j'ai appris à faire, non pas pour trouver des truands, mais pour survivre et surtout pouvoir retrouver le groupe si nous nous éloignons de la meute. J'ai aussi fait beaucoup de chasse, car mon clan n'est pas du genre à demander un dû au gents qu'ils aident et donc vivent avec ce que la nature leur donnent et aussi un peux des ventes de bourbon de seconde qualité que mon vielle oncle produit. Trouver des indices donc commence à être une habitude.

Première étape, je me mets à regarder la zone avec un point de vue éloigné. Tous les murs furent touchés et les dégâts sont produits surtout à partir d'une pièce. Faisant le tour de la maison, j'en conclus que l'explosion vient de la cuisine car les dégâts y étaient plus importants. Dans cette cuisine se trouve un robinet qui a encore des flammes qui y sort. L'explosion fut donc bien produite par une personne le souhaitant. L'explosion étant asses fortes si pendant cette action une personne est partie de la maison les personnes autour aurais obligatoirement vu quelqu'un. Je regarde la fiche de notre cible. Le shinobi que nous cherchons ne semble pas asses fort pour planifier un plan pouvant lui permettre de quitter le lieu, de s'éloigner et de faire exploser la baraque. En tout cas dans sa fiche, il n'y a de marquer aucune technique capable de faire une telle chose, mais bon il se peut aussi qu'après que cette fiche fut mise à jour il y a eu du changement dans le répertoire de ses techniques, mais s'en ais peux probable. Je me vois donc conclure sur deux possibilités que mes alliers vont pouvoir me départager. Soit cet homme a allumé le gaz, c'est éloigner de quelques mètres, à user d'une technique ou simplement jeter un objet en feu pour détruire ça maison et quitter les lieux ensuite. Sinon cet homme a pris des précautions pour une raison que j'ignore en demandant de l'aide et là ça devient plus compliqué. Après ce n'est qu'une supposition et si c'est le cas notre chère adversaire à crée cette artifice pour nous ralentir, car trouver des pistes dans une maison détruite est bien plus compliqué qu'une maison en bon état. L'état de la maison ne donne que peu de chance pour trouver d'autre indice intéressant, un lit avec des affaires dessus pour faire passer l'homme présent cher lui le temps qu'il fasse péter la baraque, signifie qu'il a attendu un peu pour faire l'explosion ce qui est normal vu qu'il faut un peu de temps pour que le gaz se repende dans la maison. Pour le reste de la cendre et des affaires ordinaires, sauf une chose, une pile de lettres brulées. Un grand nombre de lettres envoyé à un commanditaire donc le nom ne peut être lu à cause de l'état des enveloppes qui donc pour la majorité qu'un morceau de rebords. Mon expertise faite je me mets à rejoindre le groupe pour que l'on parle de ce que l'on a trouvé dans nos recherches :

Pour moi l'explosions fut par une fuite de gaz faite par notre cible ou une autre personne, je n'en suis pas certain, mais à en voir certain détaille le combustible ayant fait explosé la maison à obligatoirement était fait hors de la maison par un combustible lancer par notre commanditaire qui n'était pas loin car en lisant de nouveau ça fiche, il n'a pas de technique lui permettant de crée une flamme ou autre chose lui permettant de faire exploser grâce à ce gaz la maison. Sinon c'est une autre personne ayant la capacité de le faire l'aide. D'après ce que vient de dire que ce que Yuki aussi vient de dire personne n'a vue partir Gogyou après l'explosion, enfin après ce n'est qu'une supposition il peut avoir appris une technique entre le temps que ses techniques furent répertoriées et maintenant ou même avoir caché cela, même si je ne le pense pas asses intelligent pour ça. J'ai trouvé un autre indice à explorer, j'ai vu un amas d'enveloppes illisibles, s'il a reçu de l'aide c'est peut-être qu'il l'a demandé. On pourrait voir avec les archives des courriers s'ils ont un recensement des envois ? Comme cela on saura où il a envoyé ses lettres.

Enfin quoi qu'il arrive le temps est aussi très précieux nous ne savons pas combien de temps nous avons pour l'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi Van
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyLun 22 Juil 2013 - 2:06


Le compte rendu était donné. Il était plaisant au demeurant de ne pas avoir à les recadrer. Il prenait chacun leur mission avec grand sérieux. Faisant expressément ce que j’avais désiré. Seul Shord ne s’y employa pas, mais j’avais cependant surestimé sa sensorialité alors la responsabilité m’incombait. Heureusement, il se montra plus malin que puissant dans cette spécialité. Que ce soit les informations de Yuki ou bien celle de Shord. Toutes deux me satisfaire. Excepté que Shord paraissait vouloir aller un peu loin en déduction. Je déambulais alors dans les débris comme une âme errante. Prenant le temps de rassembler leurs informations et de décider de la suite. Je sentais bien que chacun d’eux avaient sa petite idée derrière la tête. Cependant je voulais un minimum d’organisation. Que ce soit dans le cas de mettre en place l’idée de Shord concernant les amas de lettre ou les déductions sur les circonstances de l’explosion par Yuki.

Je m’asseyais alors sur les talons. Reposant mon menton sur le poignet, lui-même repoussé sur le genou. Je voulais du silence. Un besoin pour une réflexion sans entrave que l’on peut comprendre, surtout pour un bourrin dans mon genre… L’explosion d’abord. Quel intérêt de faire croire à sa mort sans laisser de cadavres ? Seul un amateur ferait ça. Et selon le feuillet de mission il ne s’agissait pas d’un amateur. Alors il s’agissait d’autre chose… Détruire tout ce qui pouvait posséder la moindre émanation de chakra qui nous aurait permis de le pister. C’est ce que j’aurais fais moi. Cependant j’aurais tout de même placé un cadavre. Un vrai, dans l’espoir de ralentir au moins. Hors il n’en fit rien. Ce devait donc être qu’il partit en hâte. Mais pourquoi. Il avait un jour d’avance sur nous étant donné la date de l’explosion. Il avait donc largement le temps…  Je relevais alors le regard perçant sur l’horizon. Les lettres dont m’avait parlé Shord… Quelqu’un est venu le chercher et ne lui a pas laissé le temps de se préparer.  Cependant pas moyen de savoir combien… Aller au service de poste nous ralentirait bien trop… Je refermais les yeux alors. Me répétant la même  phrase avec insistance. Réfléchis, réfléchis… Quelqu’un a prévenu de notre arrivée… Si c’est un partisan de Makka c’est forcément un Nukenin qui s’en ait mêlé. Quoi que, pas de conclusion trop hâtive… Cette personne devait savoir que nous arrivions mais pas quand. Cela doit pour ça qu’elle a agi en hâte. Elle ne doit donc pas non plus savoir qui forme notre équipe.

Je me dirigeais ensuite vers l’épicentre des anciennes flammes. Le robinet de gaz… Je le fixais avec attention. Quelque chose clochait. Etant donné la déflagration il n’avait pas pu la déclencher de l’intérieur. Shord avait sous-entendu un lancement de combustible. Mais quoi ? Il aurait fallu attendre bien longtemps pour que le gaz s’embrase, surtout en lançant un objet au hasard. Mmmmh. Je contemplais alors les issus. La route d’où nous sommes venues était caduque. L’autre menait vers Kumo, ce qui me semblait peu probable… Il ne reste donc qu’une solution. Le sud, à travers la forêt pour entrer dans les pays neutre. Je plissais le regard un instant. Je m’avançais enfin vers mes coéquipiers l’air plutôt assuré. Puis je pointais du menton la forêt au sud.

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] 239076787183fig15

-J’ai conscience que cela fait beaucoup de terrain à couvrir. Nous pourrons entendre hurler jusqu’à trois cent mètres. Je ne peux pas voir une plus grande distance entre nous. Il n’est pas impossible qu’ils aient piégé la route derrière eux. Alors prenez garde. D’autant qu’il n’est pas seul cela je peux vous l’affirmer même si j’ignore encore combien. Aoji et moi seront à l’avant et Yuki et Shord sur les flancs. Je ne veux en aucun cas vous voir au corps à corps c’est clair ? Votre but à vous, c’est d’immobiliser l’ennemi et de nous permettre de l’atteindre rien de plus. Ne jouez pas les héros si l’un de nous est blessé. C’est moi qui devrai permettre de s’enfuir si nous sommes en trop mauvaise posture. Si vous n’avez pas d’objection nous pouvons y aller. Ho et une dernière chose.

Je fis alors un étrange sourire à chacun. Pourquoi il ne le comprendrait sans doute pas. Mais il y avait une chose que je n’avais pas encore dite et que je me devais d’énoncer.

-C’est une bonne équipe. Prouvons-le. Allez maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyLun 22 Juil 2013 - 21:18


Mais ils étaient sérieux… ? J’écoutais et j’observais un poil blasée ce qu’il se racontait dans une perte de temps inutile pour au final, une conclusion : Direction la forêt sud… Hum… N’avais-je pas dit qu’il y avait une piste là-bas… Et mon information était tombée dans le néant, soit, lâchant un long soupir je ne cherchais pas à comprendre ils étaient tous si sérieux ma foi, surtout notre « chef ».  Sans en placer une je suivais le mouvement, la question était de savoir ce que l’on aurait fait à sa place, une fuite hâtive visiblement, mais une depuis un endroit que l’on connaissait, s’il s’avérait accompagné, il avait un avantage certain. Moi personnellement, ce serait tout de suite vers la forêt que je me tournais pour profiter de son manteau, de la même façon que je chercherais les lieux isolés, ainsi donc en chemin pour « couvrir » la zone, je me perdais plus dans mes réflexions que dans mes recherches. Quoique c’était vite dit, après tout, l’atout de la forêt pouvait aussi se révéler une sacrée faille mal utilisée, en effet, cette environnement retenait toutes les traces de passages mal avisés.  

De branches en branches, la vue était panoramique et  j’avais repris mon chemin depuis le bout où j’avais trouvé le tissu ensanglanté, prouvé que nous étions une bonne équipe, ouais pourquoi pas, mais ça restait à démontrer d’autan que nous n’étions pas foutu de suivre une piste. Enfin d’en trouver une plutôt. D’après Yuki et sa carte, peu de zone offrait un abri distrait, je doutais fort qu’il se soit donner le luxe d’une halte en forêt et après une très longue marche sans intérêt, enfin quelque chose d’intéressant… Enfin vite dit, il ne s’agissait que d’un rongeur avec un bout de tissus noué autour de lui, un kunai lancé et voilà la pauvre bête la tête empalée dans le sol… Oui, c’était faisable, mais non, je ne tuais pas les animaux par plaisir, à la place je bondissais dessus pour l’attraper et là « paf » un nuage de fumée, cette dernière avait disparue me laissant sous l’effet de la surprise.

=|-Tu as vu ça Shord ?! Une invocation on dirait bien, le tissu était de la même couleur que celui que j’ai trouvé, une coïncidence ? Enfin, on ne peut pas trop s’avancer, je n’ai pas franchement eu le temps de vérifier, mais je suis certaine que notre évadé sait que nous disposons d’un senseur, vu qu’il brouille les pistes. En clair, il sait que des shinobis sont à ses trousses, on va être attendu. Tenzo, des infos sur un pacte avec des rats ? Vu la vitesse de déplacement de ses petites choses ils peuvent être loin.

En clair, encore une fois, nous n’avions rien que des miettes, mais peut-être étions-nous sur la bonne voie, quoi qu’il en soit, nous étions tous humains et probablement avaient-ils dû faire une pause, selon, aucune trace d’un campement jusqu’à lors, en revanche, encore un rongeur à l’horizon. Il en avait combien… ?  Ce qui me faisait penser…

=|-Ils seront forcé de s’arrêter à un moment pour se reposer, ça serait avisé pour ça de ne pas le faire en plein air, il faut donc chercher un coin sûr. Une grotte facile à piéger par exemple. Yuki, tu as ça sur ta carte ?

Une chose était sûre, nous étions loin de venir à bout de cette mission...

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Azuko
Azuko
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 896
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyMer 24 Juil 2013 - 3:07


Nous y voilà enfin, le soir commence à tomber, les couleurs se discernent moins bien et l’air frais retombe, bref nous arrivons juste à temps au niveau de la bâtisse abandonnée. Elle se situe au beau milieu d’une clairière dans la forêt ce qui rend difficile le fait de passer à côté sans l’apercevoir, idéal pour ce que je projette de faire. Commençant à tomber en ruine, elle accuse irrémédiablement son âge. Une des statues décorant l’allée menant à l’entrée est au sol, toutes les fenêtres sont cassées et béantes. Le toit semble en meilleur état que tout le reste malgré quelques trous qui ont fait le bonheur de plantes grimpantes. Je m’avance alors indiquant au shinobi de me suivre. La porte centrale est couverte de trous et semble bloquée, puisque je n’arrive pas à la faire coulisser plus, ne laissant l’espace nécessaire qu’au passage d’une personne et de biais. Je me glisse alors à l’intérieur ou il fait encore plus sombre qu’à l’extérieur  et ce malgré toutes les ouvertures que présente le temple. Mais il y en a assez pour voir les formes correctement. Sur la droite se trouve une porte coulissante menant vers un petit lieu de culte. Au centre de la pièce centrale trône une statue de bouddha que les plantes recouvrent désormais quasiment entièrement, seul la tête découverte permet de distinguer l’illustre personnage. Sur la gauche se trouve l’ancien dortoir des moines, un endroit quasiment impraticable vu les objets qui y sont éparpillés, tout ce que pouvait contenir le temple y a été entassé précipitamment et sans logique. La salle du fond est la grande salle des prières, elle est entièrement vide il y a cependant un trou dans le plafond assez large pour laisser passer une personne. Quant à la dernière salle il s’agit du « beffroi du temple », vu de l’intérieur il doit monter à une dizaine de mètres de hauteur, chose que l’on ne peut soupçonner en le voyant de l’extérieur, peut être une illusion d’optique, jouée par l’obscurité et la subjectivité de la vue.

Après cette petite visite, je retourne au centre du temple là où se trouvent la grande statue et aussi le Gogyou qui s’est assis quelques secondes à même le sol. La marche a dû l’exténuer, ce n’est pas grave, il va s’économiser, je vais me charger seule de la défense. Le poste est idéal, et surtout je vois déjà tous les pièges que je vais pouvoir tendre à nos assaillants. De ma sacoche je sors un bon nombre de papier sur lesquels se trouvent divers sceau qui me serviront à agir pour bloquer ces gêneurs.
Tout d’abord j’en place deux de part et d’autre de la porte d’entrée du côté intérieur afin qu’ils ne soient pas visible de l’extérieur. Pour ce qui est du trou je place deux parchemins explosif de chaque côté de quoi bien accueillir l’ennemi là aussi.
Ensuite je prends deux parchemin que je laisse se plier dans ma main pour devenir de petits oiseaux qui s’envolent dans le ciel bientôt noir et commencent à faire des ronds, tournant au-dessus de la maison, chacun diamétralement opposé à l’autre. La nuit les rendant assez dur à distinguer je ne me fais pas de soucis quant à leur possible détection par l’ennemi.
A l’extérieur je place juste derrière la statue couchée un parchemin accompagné de deux parchemins explosifs. Finalement je place cinq parchemins explosifs sur la face interne du beffroi, ça c’est une petite surprise qui m’excite au plus haut point, issue de mon analyse du temple.
En regardant le travail je suis assez fière de moi, mais je sais que tout ceci n’est pas fini, il me reste une mise en scène à faire et je dois aussi condamner les fenêtres pour limiter les passages de mes adversaires. Ils passeront là où je veux qu’ils passent ou alors ils le feront bruyamment et dans ce cas je saurais exactement où ils sont et je les accueillerais comme il se doit.
En me dirigeant dehors je place des papiers un peu partout à la bordure de la lisière et tirant une allumette de ma poche je les allume un par un. Un petit sourire s’affiche sur mon visage en voyant le spectacle on se croirait dans une fête de village, ou bien, un peu plus glauque, les préparatifs à un rituel païen de sacrifice.
Ensuite je rentre rapidement à l’intérieur, vais dans l’ancienne chambre des moines et commence à prendre un peu tout ce qui me vient sous la main pour condamner les fenêtres : planches, armoires, lits, meubles en tout genre, et après quelques temps de travail voilà la maison barricadée. Il m’aura fallu presque une heure pour tout sécuriser mais au moins c’est une bonne chose de faite. Je m’approche alors de Watsuki et lui dis doucement :

-Debout ! il va falloir que tu m’écoutes, je vais te demander de monter en haut du beffroi, attention il n’y a pas d’escalier pour monter, mais comme tu es shinobi tu ne devrais pas avoir de mal à y arriver. Prends mon rat avec toi, dès que tu verras du mouvement tu l’enverras me rejoindre en bas pour me prévenir, d’accord ? De plus j’aimerais que tu en attire un ou deux en haut du beffroi, le moment venu je sifflerais, à ce signal, saute immédiatement et le plus loin possible de la tour.

Il acquiesce en silence, se prépare à y aller quand tout à coup il reviens sur ses pas et me dis alors :

-Tu as du culot de te montrer ainsi, Ozuka !

En entendant ce nom, mon sang se glace. Comment se fait-il qu’il m’appelle ainsi ? Comment peut-il me connaitre, lui ?

-Que dis-tu ?

-Que tu as du culot de venir me sauver comme ça alors qu’il y a presque trois ans de cela tu désertais les rangs de Makka en te faisant passer pour morte. Au début je n’étais pas très sûr quand tu es venue me chercher, je me suis dit que je faisais erreur. Il faut dire que quand je t’ai connue, je n’étais que genin à l’époque, mais j’avais déjà le regard tourné vers toi, tu étais en quelque sorte mon idole, parce que Makka était plus proche d’un dieu qu’autre chose pour moi, toi tu étais un objectif atteignable et s’il y a bien un détail qui marquait les esprits à cette époque, c’était ta chevelure rose. Mais tu l’as changée, et c’est pour ça que je n’étais pas sûr, mais ta maitrise du papier, le Kuchiyose des rats, je ne peux pas me tromper, c’est bien toi, celle qui a trahis Makka !

Je sens dans sa voix une rancœur qui s’élève peu à peu, cela n’annonce rien de bon, mais le plus incroyable c’est que j’en fais fi, il est en train de m’apprendre tout un tas de choses sur mon passé dont j’ignorais jusqu’alors tout, je suis comme médusée, abasourdie serait en fait un terme plus appropriée :

-Qui sait à quoi ressemblerais le monde si tu ne l’avais pas abandonnée ? Peut-être ne serait-elle pas morte, peut-être que les villages ne seraient qu’un lointain souvenirs, et peut être que nous qui vivons comme des parias, serions considéré à notre juste valeur…

Il me crache alors au visage, et aussi étrange que cela puisse paraître, je n’esquive pas cette agression, non et je ne l’essuie même pas, horrifiée par mon passé, celui d’une meurtrière, mais pas n’importe quelle meurtrière, une meurtrière au service du chaos, de la mort et du désespoir. Mais finalement je me ressaisis. Après quelques secondes, j’attrape ma manche gauche, et essuie le crachat d’un seul geste. Le fixant avec un regard vide je lui dis :

-Bien, si ce que tu veux est une vengeance, tu l’auras, je te le promets, mais avant on doit éliminer nos poursuivants, ensuite nous ferons un duel à mort et nous verrons si tu sauras laver l’honneur de ton ancienne maîtresse comme il se doit. Sache que je ne te ferais aucun cadeau, et que je n’aurais pas de code d’honneur comme peuvent l’avoir les samouraïs dans de tels moments : Je ne me bats pas pour un idéal à défendre, mais je me bats pour moi, pour vivre…

Sans un mot supplémentaire, je m’en vais m’adosser à l’immense statue couverte de verdure, laissant le shinobi s’en retourner et réfléchir sur mes paroles. Je dois absolument me reposer un minimum avant que mes adversaires n’arrivent...



...Soudain je sens quelque chose me tirer la manche, me réveillant en sursaut, je remarque que le petit rat blanc et noir mordille le bout de tissu dans le but de me réveiller. C’est le signe, ils sont là ! Combien de temps ais-je dormi ? Qu’importe, l’adrénaline l’emporte de toute manière sur la fatigue…


HRP:
 
Plan !!!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Samui Yuki
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyJeu 25 Juil 2013 - 12:25

HRP:
 

À mesure que je traçais des traits sur ma carte, Aoji s'était rapproché de moi en discutant avec Shord, évoquant un pacte avec les rats. Je la questionnais rapidement à ce sujet avant de comprendre son interrogation. Studieuse, je n'étais pas partie du village pour cette mission difficile sans renseignement et je sortis un petit exemplaire du Bingo Book de mon sac à dos avant de le poser sur la table et d'en parcourir les pages, passant en revue les différentes pages, en les parcourant rapidement du regard mon attention fût soudain attiré par une double page entière consacrée à une jeune femme... Enfin jeune ... Façon de parler, j'en informais immédiatement mes partenaires :


« Apparemment, ça pourrait être, elle ... Azuko. Elle a déserté le village caché des nuages et a déjà fait la rencontre de deux Shinobis de Kiri d'après les informations ! C'est assez complet au niveau des renseignements que nous avons sur elle ... Et elle possède vraisemblablement un pacte qui la lie aux rats ! »


Je redressais la tête pour ce coup-ci m'adresser à notre « chef » en plus de mes coéquipiers :


« Tu penses que ça peut correspondre aux indices que nous avons trouvés ? Si c'est le cas il va vraiment falloir se méfier car apparemment c'est une shinobi de niveau supérieur ! »


Puis Aoji émit ensuite une nouvelle hypothèse que je m'empressais de vérifier sur ma carte, cherchant le lieu qu'elle m'indiquait :


« Hummm, le souci, c'est qu'il y en a plusieurs ! Les grottes ne sont pas toutes répertoriées sur cette carte, seulement les plus grandes et elles sont toutes dans les confins du pays, à l'extrême sud ou alors dans les contreforts de Kumo au nord ! »


Je me mis à mordre mon crayon de façon négligente toute en réfléchissant :


« Si elle a déserté Kumo ... On peut déjà exclure tous les contreforts ! Elle ne sera pas franchement débile pour aller-là bas ! »


J'attendis donc leurs accords avant de tracer une grande croix sur ma carte à l'endroit ou se trouvaient les montagnes de Kumo. Une nouvelle fois, je me plongeais dans la contemplation de mon plan et dans une intense réflexion :


« Tout dépend pour la suite de s'ils sont encore en train de progresser pour essayer de sortir du pays, ou s'ils ont détecté notre présence et on préféré se réfugier à un endroit pour nous attendre en bonne et du forme ! Si c'est le cas, compte tenus de la vitesse moyenne d'un homme et de la distance à parcourir, je les situerai vers ici ! »


J'entourais une grande partie sud de la carte où je traçais ensuite trois cercles rouges :


« Ils pourraient alors se cacher dans cette petite bourgade du nom de Eomi, ou dans cette sorte de bosquet ici ! Et la dernière possibilité, c'est semble-t-il un ancien bâtiment en ruine ... Temple ou château, je ne sais pas exactement ... »


Puis regardant une nouvelle fois mon œuvre, je continuais sur la première solution :


« Si, par contre, ils sont encore en chemin pour quitter le pays, ils vont obligatoirement passer par cette vallée entre deux massifs montagneux assez important ! Ils ne prendront pas à mon avis le risque de passer par ailleurs ! Le passage est assez étroit, à peine un kilomètre de large ... »


La décision était donc aux mains de Tenzö et je m'empressais de replier ma carte, car nous avions perdu assez de temps, il fallait se mettre en route.

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Su U
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyJeu 25 Juil 2013 - 21:49

Les recherches sont donc bien fini et tousses ont bien travaillés pour trouver chacun des indice de son côté. Tenzo sur la distribution des taches en fonction de nos capacités, Aoji sur la longueur et la traque, Yuki sur des potentielles personnes pouvant avoir vue de quelque chose. Moi sur l’explosion et donc la détection d’indice. Nos recherches fus bien plus fructifiant que ce que nous pouvons imaginer. Voilà en gros les renseignements que nous avons conclus en globalité. L’homme fut aidé par une personne utilisant des rats comme invocation. Cette personne ayant fait exploser le bâtiment après s’être éloigner sur une large distance, en tout cas asses pour que personne ne la voit partir. Le niveau de cette femme on ne la connaît pas vraiment, enfin sans compter sur les affaires de Yuki, trainant sur elle un bouquin répertoriant tous les Ninjas recherchés. Autant dire que nous avons fait un sans-faute. Voilà la preuve qu’une équipe se coordonnant bien peut faire des miracles. La conclusion faite, trois lieux est possible pour cette cher adversaire. Nous étions donc des poursuivants et notre cible devient de moins en moins trouble. Prenant la pomme que j’ai posée dans ma poche, je me mets à croquer dedans, nous allons bientôt partir et donc manger ne sera plus possible, autant en profiter tant que l’on peut.

Je m’approche d’Aoji puis lui montre une pomme comme cadeau. Comme toute pomme, celle-ci était empoisonnée. Non pas d'un poison banal, mais simplement d’un piège mesquin dont Shord à l’habitude de faire à ça cher amie. Quand la miss fut prête à croquer dedans, je me mets à donner un bon coup sur le coude affin quelle avale cette pomme en un coup et tout cela discrètement sans que personne ne me voit. Bien sur cette action fus suivit d’un magnifique étouffement, donc je vais profiter pour faire style que je l’aide à sortir le morceau qui l’étouffe. Bien sur cet acte attir le regard des deux autres qui me voir aider Aoji :

Vous voyez, j’ai compris ce qu’il faut que je face, je protège Aoji. Ha, ha.

Bon après avoir Pue ennuyer ma cher Kaguya préféré, ben je me sentais prés à partir, après tout nous somme pressés, plus le temps passe, plus nos adversaires s’éloignent, De plus même si nos adversaire se repose nous aussi nous somme des hommes et donc nous avons aussi besoin de repos. Nous étions cependant surement plus en forme qu’eux pour la simple raison qu’ils ont eu plus de chose à faire et surtout sur un temps plus large.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi Van
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyVen 26 Juil 2013 - 17:34

Flashback :-------------------------------------------------------------
-Hoooyyy, qu’est-ce que tu fous ? Tu n’as pas entendu le sensei tout à l’heure ? On doit commencer l’attaque du fort. Bouge-toi le cul fegnasse.

Je retournais le regard innocent sur le vieil homme. Sortit violemment de mes pensées, et quelque peu intimider par sa stature. J’avais simplement hoché de la tête pour le suivre et rejoindre les autres du clan pour assiéger la forteresse d’un groupe du clan Samui. Cela ne faisait que quelque jours que mes frère ma sœur et moi avions été envoyé grossir les rangs de cette escouade. Elle avait déjà perdu nombre de compagnons dans les marécages pour tenter de prendre la position forte. Il nous fallait, selon les ordres la mettre en cendre. Sauf que j’ignorais pourquoi nous devions le faire. J’obéissais c’est tout. Les Samuis solidement retranchés, pièges, mur de bois piqués, et eux sur leurs palissades à user de leur jutsu pour nous repousser, nous qui ne parvenions jamais à pénétrer dans leurs enceinte. Mon jeune âge de cette époque fit que je ne comprenais pas tellement le pourquoi ni le comment mais enfin…

Je sais qu’un soir, nous y étions enfin arrivé. Quand la charge avait été ordonnée je rompis tout ce qu’il y eut en moi de saint et de bon sens. Perdant le temps de cette bataille le sens de la mémoire et de la conscience. Je ne me souviens que du sang, des cris, d’un enfant, moi-même à genou, qui cherchant à s’expliquer l’horreur humaine ne parvenait plus à sortir le moindre mot. Le visage dans les mains, comme maudit, mes yeux fuyaient les flammes, fuyaient les corps, fuyaient la haine… Un Kaguya me prit l’épaule et me secoua vivement l'épaule pour me sortir de ma torpeur et des larmes balbutiante.

-Ton frère est
Flashback :-------------------------------------------------------------------


Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] 565245181166fig14


-Tenzö ?

Je sursautais vivement en retournant un regard effrayé sur Aoji. Où suis-je ? Je ne sais plus. Oui, la mission… La mission. Comment sommes-nous arrivés devant ce temple ? Je ne sais même plus. Je prends alors quelques secondes pour émerger et reprendre mes esprits. Tous mes coéquipiers sont là et attendent que je dicte la suite. Quelques secondes me disais-je intérieurement, attendez quelques secondes. Oui, je me rappelle, ma détection m’avait stipulé qu’ils étaient deux dans la bâtisse. Le bingo book de Yuki nous avait rappelé qui était notre ennemi. Voilà je me rappelle. Nous devons donner l’assaut du temple. C’est ce qu’ils attendent. Je retourne alors mon regard sur le temple, les bras ballant le long du corps. Mon visage se crispe et mon regard s’affaisse lourdement. Je lève les yeux au ciel entendant un terrible orage de chaleur se pointer à l’horizon. Une forte pluie se prépare. Je me tourne alors vers Shord et m’adresse à lui d’une voix quelque peu calme, trop calme, livide, déroutante…

-Il va pleuvoir,… Il nous faut un abri…

Ce qui n’avait strictement rien à voir avec l’assaut du temple… J’avais beau me masser les tempes, je ne me rappelais comment nous étions arrivé ici… A quel moment j’avais perdu les pédales. Le trou noir. Je devais tout de même garder bonne figure… Rester calme, sérieux et donner les bonnes directives… C’était comme la bonne époque tiens. Les brebis se terrent dans des trous en attendant que les loups viennent se prendre les pattes dans les pièges… Qui ici avait une expérience de cette époque ? Je ne savais pas vraiment. Peut-être Shord, mais deux sur quatre ce n’était pas suffisant… Je n’allais pas risquer mes compagnons dans une attaque si stupide. L’art de la guerre tiens… Quelle stupidité que tout cela me disais-je tandis que je ramassais le petit bois alentour pour le feu en m’adressant tout autant à chacun d’eux.

-Si ils veulent s’enfermer là-dedans grand bien leur fasse. Montez le camp. Et attendez qu’ils crèvent de faim. Shord et Yuki lanceront de temps en temps quelques jutsu de distance au hasard sur le temple. Mais aucun assaut ne sera donné c’est clair et net. Nous sommes les loups, et les loups attendent que les brebis soient de sortie pour les dévorer. Ils sont acculés, effrayés, la tension de l’attente ne pourra que jouer entre notre faveur. Je prends le premier tour de garde avec Aoji… Yuki fera le repas de ce soir. Quitte à manger de la merde, autant la confier à quelqu’un qui la rendra bonne…
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyVen 26 Juil 2013 - 23:58


Le Data book, si j’avais entendu ce nom, jamais je ne m’y étais intéressée, personnellement le regroupement d’infos m’importait peu, ça gâchait mon plaisir de la découverte pendant le combat, mais soit, une info tombait je ne pouvais plus cracher dessus. Peu après la décision se prenait, c’était vers le temple finalement que Tenzö c’était décidé,  qui plus est plus nous avancions plus il devenait absent, mais ma conclusion à tout cela se relevait rapidement interrompu par Shord. Une pomme ? Et moi bêtement qui tombais dans le panneau en voulant croquer dedans, la suite très clairement ce rat l’avait planifié, pour cause il s’était arrangé pour tenter de me tuer ! Et alors que j’agonisais par sa faute, il se la jouait preux sauveur assumant son rôle… Je te lui en mettrais ! Non j’allais lui en mettre et totalement sortie de mes gants, je voulais l’étriper jusqu’à ce que l’on nous rappel gentiment notre mission...

C’était où tu sentais de quel côté avaient été mis le duo mature et l’autre, amère, je balançais sa pomme, du moins ce qu’il en restait dans la tronche de Shord avant de reprendre la route et comme toujours, qui passait pour la fouteuse de trouble ? Bibi ! Voilà qui allait se payer et c’était en ruminant cela que j’emboitais les pas d’un Tenzö silencieux. Le même qui sursautait alors à son simple prénom prononcé, j’acquiesçais soudainement son envie de s’arrêter pour le coup, cela sans avoir vraiment compris ce qu’il se passait. Levant le nez au ciel après un regard avec mes coéquipiers, la vérification était faite, il allait y avoir un orage, avait-on besoin de s’abriter, étions-nous sûr de quoi se tenait là-dedans, y était-il toujours… ? Qu’importe les questions, les ordres se donnaient sans plus d’explications, en clair, nous faisions un siège si j’avais bien compris. Clairement l’idée me gonflait déjà, mais chaque chose en son temps, puisque il était question alors d’un temps mort, autant en profiter.

=|-Un siège ? Et tu comptes faire un relai avec Shord pour être sûr qu’ils ne s’enfuient pas en douce ? Et si c’est eux qui lancent l’assaut….

Bref, pas le temps de finir il donnait nos places et comme par hasard qui était dans le premier tour de garde avec lui ? Dans le mille, il m’avait flairé à des kilomètres il fallait croire et comptait bien me garder à l’œil sait-on jamais que je ne m’approche trop près de là, ce que j’aurais fait à la première occasion, la patience n’étant pas une de mes vertus.

=|- Soit, Shord et moi on monte la tente, vous le feu et la bouffe du coup.

Oui le travail physique pour les "hommes" ou ce qui y ressemblait le plus -moi donc pour le plus, c'est dire le niveau- et le reste pour les filles... Je blague ! Pas taper hein! Quoique... Bref. Un regard pour le Kyu je lui faisais signe de me suivre, à savoir que nous étions de la même team et notre complicité à toutes épreuves n’étaient plus à prouver et montant la chose, je profitais d’approcher de lui assez près pour ne pas être entendu à plusieurs reprises.

=|-C’est mort, on ne bougera pas de là, mais que risquerait nos clones hein ?

Un sourire espiègle et je pensais qu’il voyait où je voulais en venir, sur quoi le campement se finissait et le repas avalé dans le calme, le premier tour de garde commençait, on se faisait chier clairement si bien que, le choix de la stratégie de Tenzö m’intriguait et puisque personne ne dormait encore…

=|-Et pourquoi on leur tombe pas dessus, certes ça doit être piégé, mais nous n’en restons pas moins capable de pallier à ça…

Ouf, je sentais le vent soufflait, mais genre très fort pour le coup… Je la ferme et j’obéis c’est ça… ?
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Azuko
Azuko
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 896
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyDim 28 Juil 2013 - 16:04

Je regarde à travers une des fentes des barricades que j’ai placées au niveau des fenêtres  et je tente d’analyser la situation. Ils ont placé un campement, n’attaquent pas et attendent que nous agissions  ou que nous fassions une erreur pour se jetter sur nous. Finalement ils sont un de plus que mon petit calcul, certainement une équipe shinobi, mais cela n’est pas là pour arranger mes affaires. Il va falloir ruser d’autant plus pour parvenir à les vaincre. D’ici je n’arrive pas à voir de quel village ils sont, certainement de Kumo vu la proximité toute proche de ce pays mineur avec celui des nuages.
Je le retourne alors pour me diriger dans la pièce contenant la grande statue de bouddha, laissant apparaitre un léger sourire sur mon visage tandis je laisse mon esprit aller à la réflexion d’un plan d’action. Après tout la prudence était une réaction plus que prévisible de leur part, même si j’aurais bien aimé qu’ils choisissent l’option plus aventureuse.
Soudain un grand flash lumineux éclaire la salle dans laquelle je suis, me faisant sursauter, juste avant d’entendre, quelques secondes plus tard, un bruit de tonnerre déchirant. De l’orage ! Rien de plus normal en cette période de l’année que de voir apparaitre ces nuages menaçant au-dessus de nos têtes, déverser leur puissance et leur colère. Ainsi en autant de temps qu’il faut pour le dire, la pluie se met à tomber battante sur le toit du temple qui se met rapidement à laisser filtrer l’eau, qui dégouline le long des murs et tmbe du plafond par grosse gouttes retombant bruyamment sur le sol. Au moins je suis un minimum à l’abri, alors qu’eux doivent se prendre une saucée mémorable. Si seulement isl avaient un toit pour s’abriter.
Mais alors que je pense à cela, une idée m’apparait, je vais me servir de l’un de mes oiseaux qui se trouve dehors, toujours en train de tourner au-dessus, pour les faire bouger un peu. Je ne sais pas à quoi pense Watsuki là-haut, mais s’il arrive à voir, il risque d’assister à un spectacle unique en son genre.

Je sors un parchemin de ma sacoche, puis j’exécute quelques mudras pour diriger le petit oiseau vers le groupe. Une fois qu’il est au-dessus, à une dizaine de mètres de hauteur, j’active le sceau sur ce dernier, qui sert alors de relais à celui qui se trouve juste devant moi. Ainsi il ne va pas libérer son contenu ici, mais bien là-bas, dix mètres au-dessus de leurs petites têtes.
Ils sont sous la pluie sans avoir de quoi se protéger, je vais leur offrir une maison, ils seront content comme ça non ? Bon elle va leur tomber dessus, mais ce n’est pas grave, qu’ils finissent écrasés ou non ils seront couverts de la pluie.
Allez trêve de plaisanterie, je n’ai pas envie d’attendre, que le combat commence !


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Samui Yuki
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyLun 29 Juil 2013 - 16:10

De longues heures de course folle suivent ma constatation. Nous n'avons effectivement pas attendu plus longtemps que nécessaire avant de prendre la route. Progressant dans une formation bien précise, comme Tenzö nous l'a demandé, je restais juste derrière mon coéquipier et capitaine de mission Kaguya, tout en étant légèrement excentré sur l'extérieur. Mon regard ne cessait de faire l'aller-retour entre l'avant et le coté ou cas une attaque viendrait de là bas.
Notre vitesse était rapide et je n'étais pas forcément ravie de forcer aussi rapidement sur ma nouvelle jambe. Mais avais-je vraiment le choix ? Cette mission s'avérait au final, plus périlleuse qu'il n'y paraissait au premier abord et je commençais à regretter légèrement de m'être fait embarqué là-dedans.
Perdant un moment conscience de mon entourage, je trébuchais lourdement sur le sol et m'étalais comme une crêpe sur le sol dur et givré du pays avant de me redresser en poussant un gémissement et de rassurer mes partenaires d'un petit geste de la main. J'étais bien consciente que j'étais parfois un fardeau dans l'équipe, mais aujourd'hui, j'espérais pouvoir leur montrer le contraire.
Nous repartions, avalant de plus de plus de kilomètres au fil des minutes et des heures.
Quand finalement, nous sommes arrivés devant le fameux temple en ruine, notre destination.
Un petit soupir de soulagement s'échappa d'entre mes lèvres alors que je tentais de reprendre mon souffle légèrement épuisait par notre course folle. Pourtant, mon regard ne tarda pas à se porter vers notre capitaine qui semblait ... Absent ? Aoji fut la première à réagir à cette constatation en l'appelant par son prénom pour le sortir de ses pensées.
Il nous regarda un premier temps comme un petit-enfant effrayé et cela ne fit que renforcer mon inquiétude alors que quelques secondes plus tard, il constata que le temps était maussade. Oui, le temps était bien gris et un vent froid commençait d'ailleurs à se lever. Un frisson me parcourut alors que Tenzö conseillait que nous trouvions un abris. Mais un abri nous prendrait du temps et de l'énergie que nous n'avions pas forcément. Je préférais abréger cela et après lui avoir gentiment tapoter sur l'épaule, je cherchais du coin de l'œil un petit endroit ou je pourrais exécuter ma technique.
Prenant alors une grande expiration, je commençais à rassembler mon chakra tout en lançant ma technique :


"Hyouton ! Mûro !"


Des blocs de glace commencèrent à se former de part et d'autre d'entre nous avant de subitement se déplacer et s'empiler les uns sur les autres jusqu'à former un gros igloo blanc. Ce n'était pas franchement discret, aussi, je me tournais vers mes camarades :


"Pour l'abri, c'est bon ... Par contre, on va le recouvrir des feuilles et de branche pour le dissimuler.


Bah oui, nous avions beau être au pays du givre, tout n'était pas franchement blanc ici. Aussi, je me dépêchais de m'exécuter, ramassant tout un tas de feuille-mortes pour en recouvrir notre abri avant de rentrer dans ce dernier pour préparer le repas dont j'avais la charge.
L'air dans l'igloo n'était pas aussi froid qu'il y paraissait et je m'empressais de préparer un petit feu en son centre après avoir entouré ce dernier de pierre. Là, j'y déposais une casserole que je remplis avec ma gourde d'eau avant de la mettre à chauffer. Ce soir, le menu serait un peu frugal, enfin seulement de mon point de vue, car quand mes coéquipiers rejoignirent enfin l'igloo, j'avais fait un énorme plat de riz et j'avais réussi à attraper un petit lapin dans la forêt qu'après avoir dépecé, j'avais fait cuire à la broche afin que nous ayons un peu de viande. Et comble du bonheur pour Aoji, j'avais pillé un peu de glace et agrémenté cette dernière d'un sirop à la cerise disposée dans des verres pour faire une sorte de dessert glacé. Frugal, je vous avez dit !
Après cela, Tenzö et Aoji entamèrent le premier tour de garde et je me roulais en boule au coin du feu pour rejoindre les bras de Morphée.
Quand soudain un éclat de voix me réveilla en sursaut. Tenzö et Aoji donnaient l'alerte à grand éclat de voix et alors même que j'étais encore endormie, je rompis la technique de mon igloo, le faisant disparaître au passage avant de rejoindre Tenzö et Aoji qui regardait en l'air, rampant derrière eux, je me mis sous leurs couverts comme l'avait dit Tenzö au début de cette mission.
Voyant ce qui allait nous écraser, mes yeux s'arrondirent de surprise. Qu'est-ce que c'était que ce truc.
Ne réfléchissant pas un seul instant en voyant notre chef d'équipe bondir en avant séparant l'énorme masse en deux, je formais des mudras avec mes mains aussi rapidement que je pouvais :


"Hyouton ! Hyôro no Jutsu!


Un bloc de glace sortit du sol sur mon flanc gauche, me protégeant des éclats venant dans cette direction alors que déjà, je lançais une autre technique aussi vite que je pouvais :


"Hyouton ! Rouga Nadare no Jutsu !"


Un gros loup de glace se forma alors entre moi et Tenzö juste à temps pour attraper un bloc de débris dans sa gueule et éviter que je me le prenne en pleine figure.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Su U
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyMer 31 Juil 2013 - 15:22

Nous avons donc bien trouvé notre Agresseur, comment exactement nous savons comment on sait qu'ils sont devant je ne le sais plus vraiment en fait, ce qui est important c'est surtout que nous le sachons. De toute façon quoi qu'il arrive nous sommes une équipe et en tant qu'équipe nous devons faire confiance les uns aux autres, enfin à l'exception d'Aoji qui fait que des conneries. Bon j'avoue je ne suis pas non plus vraiment un homme qui suit aussi les ordres à la lettre. En gros on est une équipe de vrai gland, des bons à rien ne sachant que désobéie aux ordres pour la moitié de l'équipe et pour le reste du groupe, ils sont asses malins pour nous faire confiance. Autant dire qu'ils ne valent pas mieux que nous. Enfin je dis cela, mais ce n'est pas vraiment non plus une vérité vraie, s'ils nous font confiance c'est qu'il y a une raison cachée, mais vraiment caché alors. Notre chef donnant l'ordre de ne pas attaquer je trouvais cela aussi asses judicieux, même si pour tenir une personne dans une maison pour cela il faudrait encercler cette maison ou au moins mettre des pièges autour pour le cas d'une fuite. Enfin en lisant les informations que Kiri a obtenues d'elle s'est guerre utile. Ben sur le coup elle a de puissante technique de dématérialisation, donc c'est dans un sens pas vraiment utile de créer des pièges contre-t-elle, même si pour notre véritable cible s'en ai une aubaine. Ayant pour mission d'avoir celui qu'elle protégé je ne suis pas certain qu'elle soit véritablement certaine du fait que ce soit lui que l'on cherche.

L'idée de lui faire croire que c'est elle la cible me semble plutôt, ingénieuse. Comme le dis notre maitre nous laissons de simple Kunai à l'encontre de la maison qui est le rempart qui nous sépare. Après quelques salves, Tenzo nous donne à chacun une tache. Dont une étant celle d'amener du boit. Aoji et moi nous, nous en occupons et cela avec le grand empressement que la miss donne quand elle à une idée derrière la tête, comme quoi je connais mieux ma partenaire que ce pseudo-fiancé à deux sous. J'en conclus deux éventualités, soit elle a comme idée de passer outre l'ordre donné, soit elle à une connerie à me faire tomber dessus. La suivante je fis discrètement un clone de brume pour me remplacer et prends la voix des arbres pour la suivre. Après quelques secondes de marche. Quand nous nous arrêtons, je vois Aoji se mettre à parler à mon illusion. Je me mets donc à lui sauter dessus la tête la première « technique de la chute casseur de crâne. » La miss se mettant à me voir au dernier moment se met à solidifier son royale crâne pour me réceptionner et presque fendre ma tête et me rendre paralysé à 99,9%, par chance je n'eux pas grand-chose, seulement un ricanement de la Kaguya qui m'a bien eux sans même le vouloir. Bon revenant à nos moutons, après avoir immergé, je me mets donc à reprendre me esprits et à écouter les dire de ma partenaire. Des clones attaquant notre adversaire ? Pas con, même si c'est très risqué et que ça peut lui dévoiler des ressources que l'on n'a pas encore dévoilées, pourtant c'est aussi une bonne possibilité de pouvoir agir sans risquer notre vie. Un peu comme si nous y allons, mais si fouarage il y a, nous aurions simplement usé d'un Up, ou d'un champignon vert pour ceux qui joue à Mario :

Ok, Aoji on fait comme cela, par contre on le fait en suivant mes règles, de un nous faisons chacun cinq clones de toute façon que l'on use pour en faire un ou cinq le coup revient au même alors autant en faire le plus grand nombre non ? Pour la suite autant éviter les lieux du genre derrière un rochet ou toute autre lieu trop suspect pour être une planque qui sais si elle n'a pas planqué des pièges, s'en ai même quasiment certain, sinon elle aurait pris une bâtisse bien moins isolé afin de passer plus inaperçus et surtout avec moins de possibilité d'entrée. Encore une chose. Les entrés porte et fenêtre sont aussi des endroits dont les pièges sont courants. Un autre point évite de donner des informations sur tes capacités à l'adversaire, autre point. Pense aussi que notre cible ce n'est pas elle, mais celui qu'elle protège. Donc prend pas de risque pour la neutraliser. Pour entrer'ai mon idée on va donc procéder comme cela. Nous allons faire du bruit avec les clones pour éveiller l'attention sur eux et passer derrière la maison pour prendre l'ennemie à revers. Tu tueras l'homme que nous devons éliminer pendant que si elle comprend le traquenard je tenterais d'attirer son attention.

L'idée faite nous voilà en train de passer à l'action, Cinq clones de ma part, cinq d'Aoji dont un chacun à un plant précis et important. Qui sait c'est peut-être la chance qui peut nous permettre de réussir à finir la mission sans même être blessé ou d'avoir usé de beaucoup de chakra. Bon je ne pense pas qu'elle restera tranquille pendant que nous faisons les apprentis assassins derrière son dos avec un de mes clones et un de ceux d'Aoji, mais on peut toujours rêver et qui sais, il se peut qu'une action asses grande cache notre présence asses longtemps. Pour ma part et surement la même pour Aoji quatre de mes clones qui donc ont l'apparence d'Aoji qui elle à l'inverse de moi ses clones ont mon apparence. Donc de chaque côté de la maison restant un tantinet quand même devant pour éviter à cette femme de vouloir quitter des yeux nos clones et aussi nos vrais corps, cela sont fait pour foncer, non pas en criant comme des crétins et donc montrer qu'ils veulent se faire voir, mais simplement en se dépêchant. Nous étions donc prêts à agir. Derrière la maison,  les deux clones sont prêt à attaquer. J'étais près tout en attendant que le bruit d'un potentiel piège ou l'explosion d'un de mes clones faisant donc du bruit pour effacer celui que nous ferons en entrant. Non pas en entrant par une porte ou pas une fenêtre ce qui serais vraiment conventionnel, notre manière de faire est un tantinet plus inattendus, ben oui pourquoi passer par une fenêtre si nous pouvons passer par une entrés crée par nos soins.

Un grand fracas se fait entendre (la maison). nos clones furent étonnés, ils ne peuvent pas rêver mieux qu'un tel bruit pour passer inaperçu. Coupant rapidement la pierre, je compte sur les os d'Aoji pour qu'elle facce une jolie entrée et qu’elle plante un os afin de faire tomber se morceau de mur dehors afin d'apaiser le bruit, et de le confondre au bruit d'écroulement, qui étonnamment ce ressemble beaucoup. De là voilà que l'action commence

En ce qui concerne le vrais, c'est donc après avoir lancé les clones et ensuite avoir ramassé le bois que nous revenons, comme des petits anges qui n'ont rien fait, mais vraiment rien fait et donc n'ayant pas la moindre chose à se reprocher. Un amas de bois voilà ce que nous avons et c'est déjà pas mal, je passe la suite qui était soit un repas suivis d'un tour de garde, soit un passage à l'acte directe de notre adversaire ce qui de toute façon n'est pas vraiment une chose qui changerais grand-chose, car le temps de préparation est largement pour que mes clones se positionnent. Le noir fut tombé et que se passe-t-il quand je me le lève pour pisser ? La pluie arrête de tomber et laisse place à un immense truc carré. D'ici on ne voit pas vraiment à quoi se ressemble, mais c'est plutôt énorme. L'action produite par notre chef d'équipe réagissant d'une action rapide semble quand même avoir besoin d'aide. L'aidant en voyant Yuki se débrouiller comme elle peut j'use d'une technique de faible niveau pour faire fondre des gravats. Une aide minime, mais sur le coup c'est bien la seule chose que je puisse faire.

Hrp : désolé du temps mis

techniques:
 


Dernière édition par Kyu Shord le Jeu 1 Aoû 2013 - 13:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi Van
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyJeu 1 Aoû 2013 - 0:48


J’aurais dû les aider à monter le camp. J’aurais dû oui…  Mais je ne fis rien. Debout, avachis sur moi-même en contemplant ce temple tandis que mes camarades s’efforçaient de monter tente et feu de bois. La pluie commençait cependant déjà son œuvre. Et mes yeux vagabondant, force d’illusion sur les gouttes creusant le sol boueux. Les fracas d’un tonnerre grondant, extirpant du sommeil une forêt qui paraissait normalement si paisible. Pas une seule mon visage ne vint s’illuminer d’une quelconque envie de joliesse.  Pas une seule fois mon corps ne sembla pourvu de vie et d’entrain. Je craignais pour la vie. La mienne ? La mienne n’avait pas tant de valeur, pour que je puisse m’en satisfaire au point de la sauvegarder. Mais celle de mon équipe. Mes yeux, non suivit de visage, vagabondait de ci de là vers eux, et mes oreilles frétillaient aux sons de leurs voix si innocente, si naïve… Yuki si jeune, trop pour un assassina, Aoji si folle, trop pour mesurer la conséquence. Et Shord… Je levais enfin le regard. Besoin de propreté, de me laver de ma peur, de laver ma conscience et d’extirper mes songes de la réalité. Aujourd’hui ne serait pas comme l’ancien temps me disais-je en refermant férocement le poing. Puis une ombre. Une ombre géante. Mes yeux s’en retrouvèrent ahuris. Ce n’était pourtant pas un rêve, ou alors mon esprit ne m’appartenait plus… C’était une maison que nous retrouvions au-dessus de nos têtes. D’où sortait-elle ? C’était à ni rien comprendre, mais elle eut le mérite de me rappeler à l’ordre des réalités. J’hurlais frénétiquement à chacun de se tenir prêt. Sans ménagement. Car du reste, même si je ne pouvais entièrement les protéger, je m’arrangerais pour limiter les dégâts au maximum.

-Attentionnnnnnnnnnnn !!!!!!!!!!!

Sans en dire plus. Je ne comptais pas m’éterniser à parloter. Mes compagnons se devaient de savoir comment réagir. Je bondissais droit sur la maison qui nous tombait dessus en extirpant de mon corps le maximum d’os possible. C’est-à-dire que la moindre parcelle de ma peau s’ornait désormais d’un os pointu. Ma tenue ? Fichu… Mais ce n’était pas pour autant que cela allait nous sauver. Usant de mon chakra futon, je tournoyais en pivotant sur moi-même à vitesse déferlante. Accentuant l’efficacité de mes os. Partant ainsi vers le haut en pirouettant sans discontinuité, j’éventrais la maison sur toute sa hauteur. Les débris étaient maintenant l’affaire de mes camarades. Mais les deux plus gros blocs massifs tombant sur les côtés de notre position n’étaient plus une menace pour eux. Cependant,  cet acte me couterait bien des dommages. Multiples coupures et contusions m’attendaient une fois la technique achevée. Puis, m’écrasant dans la chute sur un bloc de pierre je lâchais un râle de douleur.


Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] 979544775239fig4


Cela dû être un bruit sourd. Les oiseaux s’envolèrent de peur, les animaux fuirent la forêt en hâte. Dans la boue les amas de ruine s’enfonçaient… Au moins nous n’avions pas la poussière pour nouvelle compagne, et c’était déjà ça. Me redressant enfin comme je le pouvais. Je réclamais de chacun un son. Pour savoir si tout le monde était au moins conscient… Moi hélas, j’étais déjà en sang, mais que m’importait, je n’étais pas suffisamment blessé pour être hors combat. Ce qui en soit fut déjà un exploit…  C’est alors que je regardais un peu partout. Pour les retrouver… Mais quelque chose clochait… Qu’étaient-ils en train de foutre me disais-en me tenant l’épaule douloureuse.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyJeu 1 Aoû 2013 - 6:33


La nuit, le repos, bien sûr que je n’attendais que ça, enfin plutôt que Tenzö cesse de m’avoir à l’œil, bah oui, la formation du tour de garde c’était pour ça, je n’étais pas dupe, néanmoins, après avoir été calme, très calme, trop calme, enfin il était temps de passer la main. Cependant, cela n’allait pas se passer comme prévu, pour cause, Shord et moi avions mis au point notre plan d’action, un qui clairement allait nous coutait des dents à la fin, mais bon passons. Le plan d’action était simple, créer des clones, tout con ? Bah non pas n’importe quel clone, cinq aussi compétent et coriace que moi ou presque…L’idée fourbe s’ajustait même à leur apparence, les miens devenait Shord le Kaguya, il devait en rêver, clairement mon clan et trop cool, qui ne voudrait pas être moi… Je m’égare ? … Bref, les siens devenaient moi…  des Ao de la brume, classe non ?

L’objectif était donné et le plan se lançait quand tout sourire nous reprenions nos places de saints, sauf que… Une maison d’une taille moins grande que la mienne, mais bon, une baraque nous tombait sur la tronche… Euh normal ? Surement je regardais un poil sur les fesses Tenzö s’élançait pour faire sa toupie, ce qui avait un effet ravageur en passant, dans ces moments, j’étais contente de ne pas finir comme la maison quand il l’utilisait avec moi…Preuve qu’il y allait molo le chien, mais bon passons, la suite, clairement, c’était pour nous, première chose, éviter de se prendre les « restes » dans la tronche, pour ça Yuki était réactive, elle s’assurait pas mal. C’était rassurant en un sens qu’elle puisse ainsi se défendre, mais ça ne m’empêchait pas d’y mettre mon grain de sel, deux prolongations des os, des sortes de tonfas solides se formaient et d’un bond au-dessus de ma coéquipière, j’achevais les débris pouvant tomber sur nous. En atterrissant néanmoins je n’échappais pas à quelques assauts de ces maudits restes, mais en si rien de grave, que des égratignures, nous avions évité le pire, enfin pas pour tout le monde il suffisait de regarder Tenzö, normal en même temps en ayant pris les trois quart voire plus en étant au premier front...

=|-C'est quoi ce délire... Toujours pas d'assaut? Parce que, on fait une ouverture là tu vois...

J'allais morfler, juste pour l'avoir dit... Mais bon passons, car le plus intéressant n’était clairement pas ici, mais bien au niveau de nos clones, en effet, tandis que le fracas de la maison occupait les troupes, des petits malins de ces derniers étaient arrivés près d’un mur en évitant les pièges, pas tous malheureusement (Tu choisis le nombre hein, perso je dirais un de chaque Shord et moi )… De là la fausse Shord sous son henge, qui était ma clone, avait les mêmes manies tordues que moi, c’est-à-dire : Vas y que je te colle un parcho explosif sur le mur pour tout faire péter. Et la détonation se faisait quasi en synchro avec la découpe de la maison là-bas, bien évidemment, le souffle conséquent avait percé un trou dans le mur, mais par la même occasion probablement trahi le délire. Et qui qui entrait triomphant là-dedans comme deux crétins ? Bah Ao’ fake et Shord Fake bien sûr, à peine le parcho explosant, la clone avait lâché un futon pour accentuer l’avancement des flammes vers l’intérieur pour éviter de subir le souffle. Clairement, Tenzö allait nous tuer pour ça, mais est-ce que pour le coup j’en avais quelque chose à faire ? Non ! Ma clone entrait suivi par son compère et moi je partais la rejoindre tandis qu’elle, enfin il, elle avait l’apparence de Shord, s’élançait à l’intérieur. Bon et maintenant, pas d’hostilité ?

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Azuko
Azuko
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 896
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyMar 6 Aoû 2013 - 0:18

A la faible lueur des petits papiers que j’ai laissé brûler, je peux remarquer le spectacle assez saisissant de cette chute de maison, ainsi que la réaction des kirijins pour se défendre. Ils déploient une énergie très importante pour venir à bout des débris qui leur tombent sur la tête, un véritable casse-tête qu’ils arrivent tout de même à résoudre au prix de quelques estafilades. Un sourire apparaît sur mon visage, croyant que ces derniers ont dû tous y mettre du leur pour arriver à ne pas finir en crêpe. Mais cette idée est en réalité basée sur une estimation erronée, j’entends le bruit d’un sifflement, celui des objets qui font vibrer le vent, et me dirige vers la fenêtre barricadée la plus proche pour comprendre ce qui se passe.
Je vois alors, plantés au sol, une trentaine de senbons entourés d’un fin voile aqueux, et autour des petits nuages de fumée :

-Qu’est-ce que…

Mais trop tard, l’explosion me projette littéralement contre le mur derrière moi, une vague de flamme éphémère envahit la pièce dans laquelle je me trouve, entrainant de légères brulures sur tout mon corps, déjà touché par le choc de l’explosion. Un acouphène terrible couvre alors l’ensemble des sons alentours, à l’exception du bruit de ma respiration que j’entends haletante et rapide. Je tente de comprendre ce qui s’est passé, mais la réponse me vient d’elle-même quand je vois quatre ombres se dessiner au milieu de la poussière qui empli désormais l’air.
Des clones, ou du moins ceux qui avaient disparus, certainement pris par une attaque du Gogyou, ce qui expliquait les senbons associés au suiton. S’il n’avait pas été là, dieu sait ce qui se serait passé, certainement qu’il y aurait eu une attaque plus massive et je me serais retrouvé dans un pétrin encore plus important que l’actuel. En tout cas je suis forcée de constater qu’aucun de mes pièges ont été activés…Soit ils les ont remarqués, soit ils avaient prévu l’éventualité de ruses, ou tout simplement ils ont eu de la chance. Quoi qu’il arrive, ils pourront toujours servir à quelque chose, il suffit que le combat dure suffisamment longtemps, que j’occupe suffisamment leur attention, et les pousser à nouveau dedans sera un véritable plaisir.
Mais avant cela j’ai un léger problème à résoudre, il reste encore quatre shinobis, ou clones, que je dois éliminer. Sans plus attendre, je malaxe mon chakra, et le crache en direction des quatre formes un liquide aqueux, avant de passer à travers le mur contre lequel je suis adossé grâce à l’éthérification et me retrouve ainsi dans la grande salle de prière, sur le dos, voyant à travers le trou au plafond, le ciel sombre et sans étoile couvert de nuages. Mais je n’ai pas le temps de me laisser aller à la contemplation des cieux. Tandis que l’explosion de ma technique fait vibrer l’ensemble de la bâtisse à peine quelque seconde après que je ne l’ai exécuté, je me relève légèrement enrouillée, pour me diriger dans la salle principale, à la statue ensevelie sous la verdure, couverte de poussière, les cheveux en bataille. Je dégaine mon wakizachi et me mets en garde, scrutant le trou béant qui se trouve désormais à ma droite. Je m’attends à voir sortir tout et n’importe quoi, je ne regarde pas l’entrée principale, car si jamais il y a quelqu’un qui y passe, je saurais comment le recevoir, mais surtout, c’est qu’il y a désormais un trou que j’ai moi-même en partie agrandi, dans ma défense. Serait-il temps de déclencher un des leurres ? non pas encore, j’aimerais m’assurer qu’ils soient tous dans les alentours du temple…



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi Van
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyMar 6 Aoû 2013 - 17:27

Mon œillade se tourna vers chacun de mes compagnons. Le bruit derrière le temple m’avait mis la puce à l’oreille. Clairement, je n’étais pas nés de la dernière pluie, ils avaient désobéis à mes ordres et tentés d’entrer sans m’en faire part. Cependant, ils étaient tous là. Ce qui signifiait que le combat qu’il y avait de l’autre côté se profilait entre des clones et nos adversaires. Je fronçais les arcades, partagé entre la colère et la joie. La chance de l’attaque de la maison sur nos têtes leur avaient permis de pénétrer dans la bâtisse sans éveiller de soupçons. Du moins un certain temps. En même temps, j’aurais dû m’attendre à ce que cela arrive avec Aoji et Shord ensemble… La responsabilité m’incombait. Je demeurais soulagé que ce ne soit que des clones en revanche. Chacun durent sentir que l’idée d’avoir agis à leur guise ne me plaisait pas, ce qui se retranscrivait gravement dans le regard que je leur portais. Maintenant que c’était fait, il fallait en profiter de toute façon.

-On parlera de ça plus tard…

Oui plus tard. Car tout de suite le temps n’était pas aux remontrances. Leurs clones ne tiendraient pas longtemps à l’intérieur, c’était évident. Nous étions maintenant obligés d’opter pour un assaut sinon leurs efforts étaient inutiles. Ce qui m’agaçait. Car il ne faisait nul doute que nos ennemis auraient été obligé de sortir après l’échec de cette attaque. La patience, on l’a où on l’a pas… Selon un constat simple, je devais cependant faire très attention. Mes blessures n’étaient pas anodines. Je ne pouvais pas prendre de risques inconsidérés… J’hottais donc mon haut en l’arrachant. C’était une loque de toute façon et tous mes os sortit me donnant l’allure d’un hérisson sur patte, je ne pouvais les rentrer sous ma peau. Le chakra c’est précieux en effet… Comment donner l’assaut ? Là c’était une autre histoire… Soudain, je fis un petit sourire en coin. Avide et sauvage… Je revenais comme au bon vieux temps. Léchant mon propre sang une seconde. Je lâchais dans un murmure pour moi-même « on va se fendre la gueule ».

-Yuki. Tu vas rentrer par l’ouverture qu’ils ont créées derrière. Ils ont dû détruire des pièges, c’est le meilleur chemin possible même s’ils nous y attendent. Aoji et Shord. Vous allez attendre et passer par le toit. Faite une nouvelle ouverture. Ils seront occupés avec nous qu’ils vous entendent arriver ou non n’aura pas d’importance. Ils sont deux. Un par groupe, car je serais avec Yuki. Dès que la cible est défaite, on se tire c’est clair ? Ce coup-ci je m’adresse à vous deux-là (Aoji et Shord), refaite moi un coup pareil, je m’arrange pour que vous creviez ici. Ce n’est pas une blague. Shord. S’il arrive un truc à Aoji. Je falsifis le rapport pour expliquer poliment comment je t’aurais buté.

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] 784142115817fig3

Une façon à moi de dire « sans déconné faite attention je ne veux pas qu’il vous arrive quelque chose », mais le dire de cette façon cela ne me ressemble pas n’est-ce pas ? Je me craquais la nuque. Non pour le style… Mais parce que la chute avait été plus douloureuse qu’il n’y paraissait. Je comptais sur Yuki pour me couvrir maintenant. Et sur les deux autres pour faire ce que je leur avais demandé sans prendre de risques inconsidérés. Cela ne m’empêcha pas de faire un sourire taquin à chacun d’eux. Histoire de suggérer que si le chef d’équipe était en colère, l’ami lui était tout fait satisfait et fier d’eux… M’enfin, nous n’allons pas nous attarder là-dessus. La suite était assez simple puisque clairement établis. Je courais avec Yuki vers l’arrière de la bâtisse. Je fus le premier à y rentrer et sans chercher à comprendre ce que j’allais y trouver. Je jetais à peine entrer en bondissant dix fuma au hasard qui allèrent se planter de ci de là dans la pièce principale. Pourquoi ? Vous le saurez plus tard. Yuki me suivant, je n’allais pas agir plus que cela. Attendant patiemment que notre adversaire se présente. Voir qu’il agisse paniqué, comme un animal blessé. Pire, c’est d’une voix grave et glauque que je nous annonçais. Afin d’attirer toute l’attention sur nous et de permettre aux deux autres de passer par le toit sans encombre.

-Yooosh… Alors. On cherche à se planquer dans une souricière ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Samui Yuki
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyVen 9 Aoû 2013 - 0:49

Ma vision se troubla lorsque le sang de Tenzö m'éclaboussa. Je le regardais effarer ... Sans comprendre ... Tout ce que je voyais, c'était le sang de mon coéquipier. Machinalement, ma main se porta à mon front, là ou j'avais reçu une éclaboussure et je portais ensuite ma dextre, recouverte du liquide chaud et cramoisi devant mes yeux avant de me mettre à trembler en reconnaissant l'hémoglobine.

Je n'écoutais même pas ce qu'il disait. Je ne voyais que son sang qui dégoulinait le long de son visage. J'étais perdue ... Une larme coula de mon visage alors que je me précipitais vers lui en sortant un kit de survie de mon sac à dos. Mais Tenzö me repoussa violemment sur le côté... Ce n'était pas le moment de s'occuper de choses aussi futiles. Cependant, pour moi, il était absolument hors de question qu'il retourne se battre dans cet état-là. Je devais le protéger.

Mon regard se fit alors plus féroce et la petite fille que j'étais quelques instants auparavant était en train de disparaitre et alors que je voyais le jeune homme me faire signe de le suivre alors qu'il s'avançait vers le château, encore une fois, en première ligne. Hors de question que ce coup-ci, je reste en arrière à regarder ce qu'il faisait.

Ce fut presque machinalement que ma main se porta à ma ceinture où je saisis un Kunai pour m'entailler le poignet du bras gauche, là ou j'avais pris soin de dissimuler mes cicatrices. Le sang coula une nouvelle fois, ce coup-ci se fut le mien qui se déversa sur le sol gelé de Shimo no Kuni. Des sceaux noirs se formèrent alors autour de la blessure alors que j'établissais le pacte de sang avec mon invocation. Ma main droite se plaqua alors sur mon poignet gauche et dans un tourbillon glacé, j'en appelais pour la première fois au pacte sacrée de ma famille.

Une brume se leva alors dissimulant ce qu'il se passait autour de moi et du brouillard, un bruit sourd, mais puissant se fit entendre et l'ourse s'avança doucement vers moi. Son pelage brun se secouant fébrilement :


"J'ai besoin de toi Sunilda ..."


L'animal me regarda profondément, son regard d'ébène croisant mes pupilles myosotis et elle tendit sa lourde patte en avant :

"Monte jeune Kojima !"


Sans attendre plus longtemps, je me hissais sur sa patte et grimpais sur son dos, me calant dans la fourrure au creux de son cou.
L'animal fonça droit devant et passa devant Tenzö pour s'engouffrer dans le château. L'espace créait, trop étroit, elle se dressa sur ses pattes pour défoncer le mur tendis que le regard féroce, je me tournais vers mon chef d'équipe :


"Reste derrière !"


Mais rien à faire, à peine Sunilda avait-elle défoncé le mur que Tenzö s'engouffra devant nous pour projeter 10 Shuriken Fuma dans diverses directions. Faisant alors signe à Sunilda, je lui dis :


"Rapproche-toi de lui pour nous protéger Sunilda !"


Obéissante, bien que je ne sois pas son maître a proprement parlé, l'imposant ursidé s'avança vers mon compagnon et se positionna un peu en avant de lui de façon à le protéger avec ses pattes si nécessaires. Elle regarda le jeune Kaguya de ses ébènes et s'adressa à lui :


" Reste proche de moi jeune homme ..."

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Su U
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptySam 10 Aoû 2013 - 11:28

Cette mission est vraiment compliquée, car nous avons devant nous une femme qui est bien plus forte que nous, enfin cela n'est qu'à la force des choses nous tentons de faire de notre équipe une unité qui peut la surpasser, en tout cas au niveau de la mission, car si on reste sur la base de la force, je ne pense pas que l'on fasse le poids. Aoji et moi nous étions en train de nous faire gronder, enfin rapidement car le moment n'était pas au sermon et surtout qu'en voyant la tête de ce pauvre, Tenzo on peut voir qu'il a reçu. Nous par contre à part une ou deux éraflures sans véritable importance, je le vis bien d'avoir une baraque qui m'ait tombé dessus. Le plant est simple maintenant, nous prenons d'assaut la baraque. Comme quoi notre technique d'envoyer des clones furent une bonne idée, car elle semble nous avoir permis d'apprendre ou sont les pièges à l'intérieur de la maison la position exacte de notre cible et de celle qui la protège, enfin toutes les informations utiles pour pénétrer dans l'enceinte. Surtout qu'avec cette idée elle laisse à la manieur de papier un doute que les personnes devant elle ne soit que de simples clones et donc elle hésitera un petit temps pour nous attaquer avec une technique de haute volé, enfin c'est l'idée de base que je me fais, car après je n'ai que se livre qui me donne une idée de ce qu'elle est ce qui est mince pour évaluer une personne, enfin après étant seul elle va aussi peux être vouloir soit terminer avec nous quatre en même temps de manière rapide, ou économiser son chakra en faisant durer le combat tout en usant du moins de technique possible.

Pour moi je pense que cette action va être la dernière. Pourquoi ? Car je crois que si nous n'arrivons pas à l'avoir ici, elle va prendre les voiles et cette foi nous ne pourrons la rattraper. Avant que le go soit donné, je me mets à poser une technique me nous servant à nous cacher afin de ne pas montrer directement que nous allons foncer dans le tas, puis aussi pour une petite surprise ultérieurement. Les muda posés. Un énorme nuage noir apparait sur le terrain mettant toutes les personnes invisibles. Maintenant nous pouvons avancer sans qu'elle ne sache rien. La maison étant une zone à peu près clos je la laisse visible, car par le temps qui passe je n'ai guère le temps de d'étendre mon nuage noir dans la maison. Prenant donc d'assaut la maison Aoji et moi pour une fois on écoute bien l'objectif. Créant une autre technique en route pour me préparer à l'assaut je fais des signes de Muda et des petits dragons de vapeur se mettent à apparaitre sur moi puis à ramper sur mon corps, j'avais maintenant de quoi me défendre rapidement, la maison fut donc rapidement à la portée d'Aoji et de moi. Faisant comprendre à mon amie qu'il faut qu'elle ne fasse pas de bruit nous mentons sur le mur rapidement afin d'atteindre le plafond. Pourquoi le plafond et pas le mur ? Ben car Tenzo à demander explicitement que l'on crée un trou à cet endroit et donc sans poser de question sur l'idée je l'écoute. D'une respiration et d'une concentration de futton dans ma gorge je me mets à cracher sur une parti du toit pour crée un large trou. L'obscurité de la pièce n'en fut pas changée grâce à ma technique du nuage noir qui ne laisse pas le soleil le percer, la technique faisant fondre les murs elle ne fait pas de bruit. Le trou fut posé à un angle de la maison afin d'éviter aussi les bruits de tuile ou autre, mais le trou est quand même plus exploser au toit qu'au mur comme demander par notre chef. Je fis signe à Aoji d'entrer en première. Je commence à fatiguer et cela se ressent. Sautant discrètement, nous atterrissons derrière notre cible qui ne peut que regarder l'action de sa gardienne face à nos deux allier et aux clones restant, ce qui en toute logique fait que nous arrivons incognito. Pour mes clones (Si j'ai pigé il en reste deux. ) s'éloignent du groupe Yuki, tenzo afin d'éviter de se prendre une attaque de zone ou autre idée.

Pour la suite je laisse tout simplement l'honneur à mon amie d'attaquer. Mais ce qui est certain c'est qu'il faut faire vite et tuer cet homme très rapidement


techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] EmptyDim 11 Aoû 2013 - 16:18


Pour une fois, il semblait que nous allions suivre les ordres, pour cause, après les directives de Tenzö, ni Shord, ni moi n'émettions de protestation. Non, un simple regard nous confirmait que nous étions d'accord avec cette donne et tandis que le premier tandem s'éloignait pour passer par notre première entrée forcée, nous le second, faisions le tour, caché par un nuage noir pour passer par les toits. Un angle bien choisi par mon compère, enfin un coin plutôt et je voyais sa vapeur en action avec attention j'observais la scène assez perplexe sans trop comprendre le procédé, dans tous les cas, je savais maintenant que cette chose était dangereuse et à ne pas prendre à la légère, sacrément corrosive même...

=|-Ça fait tout fondre ma parole ton truc...

Avais-je lâché dans un murmure assez surprise avant de sauter la première en passant à travers cette nouvelle entrée, pour éviter le bruit d'un rebond trop lourd, une pointe de chakra sous mes pieds me retenait au plafond et couper court au bruit toujours suspendu tête vers le bas. Cependant je n'avais pas la naïveté de m'imaginer que mon entrée serait assez discrète pour échapper à l'attention de nos cibles aux aguets, qui plus est, les trois quarts du boulot fait par le Kyu pour le coup, il semblait soudainement avoir une baisse de forme palpable. Qu'importe, je ne voyais pas très bien où était encore ma clone, néanmoins la masse imposante d'un ou d'une ourse c'était profilé et un sourcil arqué, je perdais de vue tout ce joli monde pour attire mon attention sur notre cible, un homme visiblement paumé. Malgré ça, la prudence était de mise, car souvent les apparences étaient bien trompeuse, une série de mundras et avant même qu'il est le temps de réaliser, son mouvement de recule vis à vis de mes coéquipiers l'avait directement entraîner vers mon piège.

Quatre lances osseuses bien solides  sortaient du sol pour l'attraper, quand soudainement mon œil fut attiré vers ma droite un parchemin engloutissait soudainement toute mon attention et mes yeux eurent à peine le temps de s'arrondir avant de comprendre que j'étais sûrement la mieux piégée de nous deux. Un rapide coup d’œil autour de moi et j'en découvrais d'autre, par réflexe je lâchais ma prise sur le plafond pour tenter de rejoindre le sol dans une rotation. Le tout allait s'avérer compliquer surtout si je voulais garder mon emprise sur ma cage qui par ce fait me priver de mes mains occuper à la maintenir. Un regard vers le Kyu et un murmure se faisait dans sa tête pour lui indiquer la zone piégée, car après tout, il serait bête que nous soyons deux, même si l'action me semblait soudainement bien veine et trop tardive... La suite ? La question j'aurais adorer y répondre, mais encore fallait-il que je sache comment j'allais rejoindre le sol de ce maudis temple...

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde-