N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptySam 29 Juin 2013 - 23:32


Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] PNrGJU8SFO

Hier en allant chez Shinichi j'ai rencontré Aoji'. Une Kaguya d'un an mon aînée. Ensemble nous avons parlés de plusieurs choses. Et s'il est vrai que dans un premier temps, le courant n'est pas passé entre nous deux, il s'avère que nous avons appris à nous connaître. En effet, elle et moi avons discutés de son projet d'acheter une maison et tout a déjà été réglé par rapport à ça. De plus nous sommes partis ensemble manger une glace et, plus tôt, nous avons fouillés les affaires de Shinichi – autant vous dire que ces choses là forgent l'amitié. S'en est suivit une visite guidée de la forêt où la Kaguya vit. J'ai pu rencontrer un loup blanc dont le nom ne me revient pas – je crois que cela commence par N, un truc comme Nectus ou Nocturne. De là, nous avons continués de parler et avons conclus que nous devions nous revoir le lendemain. La petite fille gentille que je suis a donc demandé à son papa et à sa maman si je pouvais sortir aujourd'hui et dormir chez une amie. J'ajoute, afin de les rassurer, que nous allons nous entraîner et qu'il s'agit d'une Kaguya. Sans même que je n'ai à insister, mes parents acquiesce. Je ne suis pas le genre de personne à traîner dans les mauvais coins et ils en ont bien consciences. Leur confiance en moi est totale, c'est pourquoi ils se sont contenter de dire « oui » sans trop réfléchir. Contente de moi, je sors assez tôt dans l'après midi rejoindre Ao. Elle a dit qu'elle se trouverait dans la forêt, c'est pourquoi je m'y rends toute seule. Bien sûr, je n'ai pas peur et je ne risque pas de me perdre toute seule. S'il est vrai que Shinichi est connu pour son sens de l'orientation légendaire – à savoir qu'il est légendaire dans le mauvais sens du terme –, il faut savoir que personnellement, je suis très doué pour ce qui est de retrouver mon chemin.

Bref, me voilà arrivée à bon port après une bonne heure de marche. Je suis un peu fatiguée mais il n'est pas encore l'heure de dormir ni même de faire la sieste. Je n'ai pas oublié ce que nous avions dit hier et il est hors de question que nous omettons de nous entraîner. Si nous le faisons, alors cela voudrait dire que j'aurais menti à mes parents et ce n'est pas ce que je souhaite. Aoji est sur une branche à faire je ne sais trop quoi, je l'interpelle donc de la sorte :
    « Oh oh. C'est moi. Rin. »

Je la vois tourner la tête. Je crois que ça a marché, j'ai réussi à attirer son attention. Ceci-fait, je peux passer à la phase deux de mon plan, je dois la faire venir ici. Rien de bien compliqué en somme. Mais avant tout, ne perdons pas nos bonnes manières, saluons ma consœur comme je me dois de le faire.
    « Bonjour Aoji, prête ? Allez descends de là. Nous allons commencer l'entraînement. »

Plus vite nous aurons commencés, plus vite nous aurons terminés. C'est mathématiques comme dirait Shinichi. Lorsque j'aurais appris deux ou trois choses à mon aînée – ou lorsqu'elle m'aurait enseigné des choses car cela peut aller dans les deux sens – nous irons cueillir des fruits. Car mine de rien, j'ai vachement faim moi. C'était une mauvaise idée de venir ici sans manger au préalable. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que j'ai marché une heure entière pour arriver jusqu'ici. Autant vous dire donc que j'ai un petit creux. M'enfin. Chaque chose en son temps. Pour l'heure on s'entraîne, puis on mange et ensuite nous aviserons. Je sais que ce que je vais dire est totalement hors sujet mais juste comme ça : Moi j'aime les pommes. Avec un peu de chance, il y en a ici. Si tel est le cas, j'espère qu'elles seront vertes, ce sont mes préférées.
C'était la réflexion stupide de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyDim 30 Juin 2013 - 0:14



Bon, comment et pourquoi j’en étais là, je ne savais pas trop, comme souvent avec Rin vous me direz, l’avantage avec cette fille, ma vie avait tendance à prendre des virages genre à quatre-vingt-dix degrés et ce n’était pas forcément plus mal. Ce matin-là avant qu’elle n’arrive me rejoindre, j’avais officialisé mon achat, c’était fait, mon nom était dessus et je faisais partie des habitants de ce quartier, la drôle de sensation avait voulu qu’à la fois je me sois sentie émue et heureuse, comme toute à l’inverse chambouler et anxieuse. Le dilemme était grand pour moi, rentrée dans le moule où suivre ma vie lambada, seule sur ma branche je réfléchissais pesant les pour et les contre, contrairement à ce que je croyais, il y en avait autant des deux côtés. Même si ma mauvaise foi voulait me faire garder mon monde de vie, mon subconscient savait pertinemment lui que je ne pouvais pas rester éternellement cette sale gosse, il était temps je pense de grandir un peu et entrer dans la société, penser à évoluer quoi !

Autant de choses qui s’abattaient sur moi comme des coups de massues, bon sang, je n’avais pas eu d’enfance, je n’aurais pas d’adolescence à ce rythme et bientôt même plus de jeunesse ! Je soupirais devant le fil du destin qui traçait ma voie trop vite, peut-être même trop bien, c’était à ne rien y comprendre et heureusement miss parfaite arrivée pour me sortir de mon casse-tête. Donc entrainement ? On devait se taper c’est ça ? Ou bien elle allait m’apprendre des trucs ? Quittant la branche où je méditais sur mon sort, j’atterrissais près d’elle tout en levant une main pour la saluer…

=| -Ohayo miss parfaite ! Tu tombes à pic ! On commence par quoi ? S’échauffer ? Disons, une course ! La première arrivée aux vergers à l’ouest de la forêt ! Ok ? Et de là on s’entraine on a de la place ! A vos marques, trois, deux….

Et bien sûr j’étais partie depuis longtemps en bonne petit tricheuse quand je disais le un ! Allez c’était drôle, puis il n’y avait d’enjeux, c’était simplement pour s’amuser, d’autant que j’adorais déambuler au milieu de toutes ses branches dans la forêt. Bon miss parfaite était rapide ok ! Mais j’avais mon niveau aussi à ce jeu-là, l’ambiance se voulait bonne enfant et avant l’arrivée je me prenais le pied dans une racine en voulant éviter Nectus qui me coupait la route…. Bon j’avais du chemin à faire visiblement avant de prétendre à être une kunoichi digne de ce nom, littéralement écrasé en étoile de mer sur le sol, je relevais ma tête  dont le visage avait atterrie dans la boue, bref, j’avais virée chocolat! Et loin de m’énerver, tout en me relevant, vu que je ne m’étais pas fait plus mal que ça, je me permettais même une note d’humour…

=| -Bah ouais, faute d’avoir le soleil à Kiri pour bronzer on a la boue… Parait que c’est bon pour la peau…

Ou pas ! Qu’importe, sortant le trop plein de cette maudite terre de devant mes yeux, je m’avançais  vers ma compère sagement avant de bondir sur elle. Bon c’est là où elle m’esquive avant de finir dans l’étreinte de mes bras boueux et là pour sûr, je lui promettais de finir dans le même état que moi !
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyDim 30 Juin 2013 - 0:56

On commence par quoi ? Un combat, Un duel pour savoir laquelle de nous deux peut faire le plus de pompes, d'abdo ou de tractions ? Et bien non rien de tout cela. Mon aînée à une manière bien à elle de s'entraîner. Elle veut faire une course. Chez moi ça, c'est un jeu. Pas un entraînement... Mais soit comme dirait Shinichi. Faisons ce qu'elle propose. Elle compte à trois pour officialiser le départ de la course mais part bien avant. Boarf. Ce n'est pas grave. Je peux la rattraper dans le pire des cas. J'attends qu'elle ait terminé le décompte et fonce. Dans un premier temps, je ne triche pas et n'utilise pas de mes aptitudes ninjas. Par contre, si le besoin s'en fait ressentir, je n'hésiterai pas à utiliser le vent pour me propulser. Car oui, je maîtrise cette bien belle affinité qu'est le Fûton. Je continue d'avancer et la course est assez serrée, du moins elle l'est jusqu'à ce qu'Ao fasse une gaffe, comme toujours j'ai envie de dire. Je grimace en voyant la tronche qu'elle tire et sourit timidement à sa blague. La boue, bonne pour la peau ? Je crois avoir lu quelque part que c'est vrai mais je ne suis pas du genre à me rouler dans la bouse pour être plus belle. D'ailleurs, je ne prends pas spécialement soin de mon apparence contrairement à ce que l'on pourrait penser.
    « Il paraît oui. »

Je continue de sourire bêtement quand je vois la Kaguya se lever et me sauter dessus. Ne m'y attendant pas le moins du monde, je laisse ma sœur spirituelle m'asperger de … Bouse. Hey ! C'est pas gentil ça. Vraiment. Mes vêtements sont tout sales maintenant. Si mes parents voient ça, ils vont se demander ce qui a bien pu se passer. Par réflexe, je m'écarte de quelques mètres d'Aoji et regarde dans quel état je suis.
    « Bha bravo. J'espère que tu es contente. Maintenant on fait comment pour nos vêtements ? J'espère qu'il y a de quoi se laver ici. Si ce n'est pas le cas, je vais avoir de sérieux problèmes. »

Je dramatise un peu là. Au fond, je sais bien que tout ira pour le mieux. Mes parents ne sont pas des tyrans. Dans le pire des cas, ils se plaindront cinq secondes et ça s'arrêtera là. Quoiqu'il en soit, j'espère qu'il y a un point d'eau car même sans parler de mes parents, je n'aime pas me sentir sale comme ça. Je laisse Aoji me guider vers l'endroit où je pourrais trouver de quoi me laver – car semble-t-il qu'il y a des sources ici. Après m'être déshabillée et avoir lavé mes affaires, je mets ces dernières à sécher sur un petit récif juste à côté de moi. De là, je prends une position plus confortable. Un petit bain ne fait jamais de mal. Qui plus est, il n'y a rien de mieux que se détendre avant de s'entraîner. Car qu'on se le dise, après, nous irons travailler !
    « C'est bien comme endroit ici. Je crois que je pourrais y rester des heures. »

Je crois bien. Mais il ne faut pas que je perde la notion du temps. D'ici trente à quarante minutes, hop, direction entraînement pour se taper dessus. J'ai beau être jeune, je sais qu'il n'y a que comme ça que l'on progresse. C'est en affrontant des dizaines de fois des ninjas bien plus puissants que moi que j'ai appris à devenir forte. Et c'est en m'affrontant qu'Aoji peut progresser. Je pourrais demander à la Kaguya quand allons-nous véritablement nous entraîner mais je suppose que ce n'est ni le moment ni le lieu. Pour l'heure, il faut nous détendre, rien de plus.
    « Dis moi Aoji, tout a été finalisé pour la maison ? Tu l'as bien achetée finalement ? »

Je veux m'assurer de ça pour obtenir les fameuses clés qu'elle m'avait promise. De plus, profitant de mes aptitudes à créer des engins de terre, je forme sous l'eau deux petits serpents qui foncent vers Aoji afin de lui mordre les fesses. Miss parfaite prépare de mauvais coups à sa grande sœur mais c'est de bonne guerre compte-tenue de ce qu'elle m'a fait elle.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyDim 30 Juin 2013 - 22:46


Et paf ! Dans ta tronche ! Miss Parfaite devenait Miss Boueuse, bon sur ce ce point nous étions deux maintenant, étonnement elle ne s’en agaçait pas plus que ça… Quel dommage ! Qu’importe, ce n’était alors que partie remise puisque à peine arriver au point d’eau pour se débarbouiller, elle lançait la contrattaque.  À ce jeu-là nous n’allions plus  en finir ma jolie ! je sentais mes fesses se faire pincer et de là je découvrais des serpents, pour le coup je n’expliquerais pas la peur que j’avais eu, je me les imaginais vénéneux ! Mais bon, très vite je découvrais la coupable, elle payait rien pour attendre ! Puisque nous étions  deux à attendre dans l’eau que nos vêtements sèches autant en profiter ! Et pour se faire, je me mettais à l’éclabousser abondamment, cela n’était bien sûr qu’une diversion pour qu’à mon sifflement mon loup lui bondisse dessus ! De là je voulais l’attraper pour la couler, mais c’était une autre histoire, d’ici peu notre bain allait se transformait en ring. Cependant Miss parfaite avait le don pour retourner les situations à son avantage…

=|-Oui effectivement. Tu peux y squatter dès ce soir j’ai déjà les clefs, mais ils n’ont pas tout à fait fini de récupérer leurs affaires. Tiens tu n’as qu’à les prendre de toute façon je dois aller chercher le second trousseau ce soir. Nous sommes officiellement voisin, mais ne t’imagine pas m’y voir souvent !

Bah oui, moi je préférais ma vie sauvage, elle offrait ses avantages, puis comme je disais souvent le confort une fois qui s’y habitue, on a du mal à s’en passer après et je me voulais shinobi de terrain moi ! Mais ce n’était pas tout ça cette réflexion me rappelait qu’on devait s’entrainer !

=| -Alors Miss Parfaite, c’est quoi le programme d’entrainement ? On fait dans la course avec quelques longueurs de nage ? On s’entraine à tenir en apnée sous l’eau pour la concentration ? On fait des exercices pour se muscler dans l’eau ? Ou on pêcher à la main pour la dextérité ?  Je n’aime pas spécialement baignée dans l’eau, mais ce liquide de malheur est excellent pour renforcer le corps !

Et là je parlais d’expérience, car si certes j’étais très nulle… Ce n’était pas faute d’efforts. Pour cause, chaque je nageais pendant ma toilette, mais cela qu’après une longue séance d’entrainement dans la course ou quelque exercice physique ça dépendait… Mon seul souci était alors que bien que j’avais conditionné un corps bien entrainé, je n’avais aucune maîtrise. Bref, taper je savais faire, mais en général de façon grossière, je manquais de technique en vraie bourrine que j’étais. Inutile de me faire la leçon je savais bien où étaient mes lacunes et tant bien que mal je tentais de les combler. Là encore, pour l’heure mes progrès a désirés ! Ah soudainement ma motivation retombait et je me sentais quelque peu dépitée…
Comme l’avait dis Yoru, le temps et les efforts sont les alliés des glands, avec de le patience et de la persévérance, moi aussi je deviendrais un fier chêne ! En parlant de ça, Rin était un tremplin dans a quête des plus parfait, à voir ce que j’avais à apprendre d’elle.

=| -Bon alors Miss Parfaite, je vois que tu maîtrise le dôton et tu sais faire quoi encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyLun 1 Juil 2013 - 0:42

Après m'avoir éclaboussée, Ao m'explique qu'elle a bien reçue les clés de sa nouvelle maison. Ainsi, je pourrais y aller quand je le souhaite dès aujourd'hui. Ceci-dit, je vais éviter de squatter trop souvent. D'une car l'endroit ne m'appartient pas et il est donc peu convenable de rester trop longtemps là-bas et de deux car les anciens propriétaires sont semble-t-il en train de déménager. Laissons leur donc un peu de temps pour ranger leurs affaires. Bref. Je prends les clés que m'a donné l'adolescente et les pose sur le rocher où se trouvent mes vêtements. J'acquiesce de la tête aux dires de ma consœur et conclut par un « Soit » lorsqu'elle m'explique qu'elle ne viendra que rarement chez elle. Vient ensuite le moment le plus intéressant de notre conversation, celui où nous parlons de l'entraînement. Car oui, il faut bien que nous travaillions ! Ao propos diverses activités afin de s'exercer sauf que …
    « C'est pas de l'entraînement ça, ce sont des jeux. »

Je conçois que l'on peut progresser en jouant ou en pratiquant certains sports mais ce n'est pas vraiment ce que j'entendais par « m'entraîner ». Comme je vous l'ai déjà fait remarquer, j'entends par entraînement : combat. Si on ne se bat pas, on joue. C'est comme ça que je vois les choses et pas autrement. Si Aoji veut progresser, je vais l'y aider mais il faut qu'elle comprenne que pour devenir forte, il faut oser se confronter aux autres, y compris à ceux qui – disons le clairement – vous sont supérieurs. D'où la mythique phrase : on s’enorgueillit de ses victoires et on apprend de nos défaites.
    « Si tu veux t'entraîner, il faut qu'on se batte ! Bon par contre, rien ne nous empêche après, ou avant au choix, de faire ce que tu proposes. »

Bim ! Ça c'est dit. Sans vouloir faire ma Kirijin, dans la vie il faut se battre. Shinichi ne le répète jamais assez : Battez-vous ! Bon, okay, s'il dit ça c'est plus car il aime voir les gens se taper dessus et pas spécialement pour s'exercer mais ce n'est pas grave, nous nous comprenons. Notre conversation se poursuit et l'adolescente me demande dans quelles sont les domaines dans lesquelles j'excelle. Comme elle l'a si bien dit, il y a le dôton mais ce n'est pas tout. Faisons la liste ensemble, si vous le voulez bien.
    « Je maîtrise le Doton, le Fûton et le Raïton. Je sais aussi utiliser le don de notre famille comme tu peux t'en douter et c'est à peu près tout ce que je sais faire. Je suis plutôt forte lors des combats au corps à corps mais je sais aussi me débrouiller à longue et moyenne distance. »

En bref je suis assez polyvalente sans pour autant être « géniale ». Certes pour mon jeune âge je suis douée mais j'ai encore bien des choses à apprendre. J'aimerai bien moi aussi pouvoir invoquer des animaux ou créer des illusions. Néanmoins je ne sais encore rien faire de tout cela. Peut-être qu'un jour j'apprendrai. En attendant, je me contente de travailler les domaines sur lesquelles j'ai déjà quelques bases.
    « Et toi Ao', tu es douée dans quoi au juste ? »

Je suppose que comme moi, elle maîtrise très bien son pouvoir héréditaire – c'est la base après tout pour un Kaguya – mais qui sait, elle a peut-être d'autres talents que je ne connais guère. Après avoir levé les yeux au ciel et aperçut le soleil ainsi que son emplacement, je détermine à peu près l'heure qu'il doit être. Si mes calculs sont bons, cela fait quelques temps que nous prenons un bain. Il est peut-être temps pour nous de nous entraîner. Étant quelqu'un de gentille, nous pouvons peut-être commencer doucement par une « course ».
    « Avant de nous battre, tu veux peut-être que l'on fasse des longueurs ? Cela nous permettra de rester un peu dans l'eau avant de se mettre vraiment au travail et de laisser nos vêtements sécher un peu plus. »

Normalement ils doivent être à peu près sec à l'heure qu'il est mais le temps de faire ces dites longueurs, nos vêtements le seront parfaitement. 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyLun 1 Juil 2013 - 23:38


Ah, c’était que miss parfaite avait ses bons côtés, la preuve, la voilà qui parlait combat, qui affirmait que c’était la seule façon de progresser, certes sur ce point je la rejoignais, problème, je n’avais pas souvent l’occasion de trouver un partenaire. Pas faute là encore de les chercher, j’étais une vraie bagarreuse, mais les bagarres et les combats shinobis ça n’a rien à voir ! Bref, elle avait su trouver les mots qu’il fallait pour me motiver, pas question de faire des longueurs, je la trainais hors de l’eau et tout en me rhabillant je lui faisais un topo, mais pas avec ma bouche, ni avec ma langue.  Yoru appelait ça la télépathie.

¤  -Moi mon domaine de prédilection c’est le taijutsu et j’ai des bases de notre don tu penses bien, quant aux affinités, je galère plus avec le fûton pour le moment. Accessoirement j’ai cherché les bases du fuin, c’est pratique pour stocker les objets ! Ma principale faiblesse je pense, c’est que je suis qu’une Càc. Si tu vois ce que je veux dire ! Et ça c’est de la télépathie dû au genjutsu, c’est Yoru qui me l’a montré, sur ce point-là, c’est en travaux, donc oublie pour le moment de bien je ne sais faire que ça.

=|-Donc on se tape dessus pour vérifier tout ça ? !

Si tôt dit, si tôt amorcé ! J’étais prête à me faire botter les fesses et pour ça, je commençais par ma technique préférée, bah oui, on en tous une chouchou comme ça, moi c’était mes tonfas osseux. Je ne savais pas pourquoi, c’était la première technique que j’avais apprise avec mes frères, je l’utilisais tout le temps… Bref les préférences, ça ne s’explique pas ! Question corps à corps, on pouvait aisément dire que c’était mon dada, j’adorais ça et loin de vouloir m’envoyer des fleurs, j’étais agile et plutôt rapide et Shinichi pourrait en témoigner, j’avais la tête solide, bon là il était évident que cette technique-là, bien que je l’aime beaucoup, je n’allais pas la monter à Miss Parfaite. En y réfléchissant bien, elle venait plutôt de dire qu’elle était aussi facilité dans le corps à corps que la distance et donc sachant ça, je me doutais qu’elle allait jouer distance puisque-là était mon talon d’Achille. Forcément, si elle lançait des assauts que je devais parer sans jamais m’approcher, elle me battrait à l’usure…  Il me fallait une stratégie et vite, malheureusement, je n’en avais pas… Faisons ça au feeling donc !

Quoi que, ce n'était peut-être pas une bonne idée, je me doutais bien que Miss parfaite avait de quoi me mettre une sacrée fessée ! Et pour être franche, je n'étais pas tout à fait certaine de vouloir mon orgueil se faire blesser par elle, c'était le moment où jamais d'en prendre de la graine !
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyMar 2 Juil 2013 - 1:51

Aoji me parle par télépathie de ces talents par télépathie. C'est surprenant et en même temps terriblement intéressant. Comme je pouvais m'y attendre, elle douée au corps à corps, un peu comme tout les Kaguya j'ai envie de dire. Elle ajoute avoir quelques bases en sceaux – qu'elle n'utilise que pour sceller de petits objets – et maîtrise très peu son affinité qui, comme moi, est le vent. Ah le Fûton. Ça ce n'est pas un élément de pédale comme dirait Shinichi. C'est la première affinité que j'ai pu maîtrisé et c'est de loin celle que je préfère et contrôle le mieux encore aujourd'hui. Bref, Aoji s'arrête de parler – ou du moins de communiquer avec moi par télépathie – et propose que nous commencions le combat. Je n'aurais pas dit mieux. Nous sortons de l'eau, nous habillons et le combat peut maintenant démarrer. Pour bien commencer, la Kaguya fait sortir de ses avant bras des os qui lui serviront de tonfas. Voilà une manière bien singulière d'utiliser son don héréditaire. Je suppose qu'avec ses armes, elle va tenter de me foncer dessus et de m'asséner plusieurs coups. Oui mais voilà, je ne sais pas idiote et ne vais pas la laisser procéder ainsi. Je suis fort à longue distance et ce n'est pas son cas, je compte bien profiter de mon avantage pour la confronter à la difficulté. À noter cela-dit que si elle arrive à venir au corps à corps, je saurais réagir en conséquence puisque c'est aussi un domaine dans lequel j'excelle. À vrai dire, la seule chose qui peut me faire peur chez elle et me mettre en difficulté, c'est son don pour les illusions. Elle ne le sait peut-être pas mais elle devrait travailler ce point là car elle a indubitablement des prédispositions. Qu'est-ce qui me fait dire ça ? La technique de télépathie. C'est un truc élémentaire que tout les bons maîtres en illusions maîtrisent mais cela demande une technique telle qu'il faut un certain talent « inné ». Je ne sais pas trop comment expliquer ça, c'est particulier, mais ou bien tu peux le faire, ou bien tu ne peux pas. C'est un peu comme voler en fait. Un oiseau peut voler, un éléphant, non.
    « Prépare toi à souffrir Aoji, je ne te ferais pas de cadeau. »

En fait, si je vais lui en faire quelques uns car je suis gentille et ne souhaite pas l'envoyer à l'hospice. Cependant il faut qu'elle croit que le combat soit sérieux sans quoi elle ne se donnera pas à fond. Pour commencer, je fais quelques pas vers l'arrière puis lance un puissant vent afin d'empêcher Aoji de s'approcher ; ça c'est pour éviter qu'elle ne m'assène des coups avec ses tonfas. Puis dans la foulée, généreuse comme je suis, je lâche deux lames de vent tranchantes direction ma consœur Kaguya.
    « Attrape ça et essaie de me toucher. »

Le plus dur pour un ninja qui tape au corps à corps, c'est d'arriver à bonne distance. Je sais de quoi je parle puisque j'ai moi même été confrontée à de maintes reprises à ce problème. Comment taper quelqu'un qui vous envoie des projectiles en veux-tu en voilà ? À première vue ça semble impossible et pourtant, tout le monde commet des erreurs. Il suffit de trouver l'ouverture.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyMar 2 Juil 2013 - 16:56


Soit, Miss parfaite était parée aux hostilités et franco, elle commençait  à nous mettre dans le vent en usant de fûton à l’excès, ça tombait bien qu’elle agisse ainsi, car justement, concernant le ninjutsu élémentaire, j’avais encore sacrément de quoi m’entrainer ! Le combat commençait par un vent contre vent, puisqu’elle me repoussait avec ce dernier, je devais le percer et pour ça j’agitais un vent contraire venant de moi pour m’engouffrer  dans sa direction et tandis que mes mains bougeaient, je n’avais pas imaginé à quel point mon geste avait été bien avisé. En effet, voilà qui m’avait épargnée net de ses lames de vent, forcément, le vent poussant depuis moi que j’avais créé les avait court-circuités dans leur route, bien qu’il n’avait pas su les détruire, elles en avaient perdues de leur effet et de leur vitesse, je n’avais aucun mal à les esquiver. Ça commençait bien et je comprenais par-là, que la Miss voulait me garder à distance, après tout oui, c’était sur mes lacunes les plus sévères qu’elle devait m’entrainer, c’était logique.

=|-C’est tout ? Tu me déçois Miss Perfection !

Allons, allons, je ne voulais pas qu’elle m’épargne, le l’avait pas t’elle dit elle-même : On apprend en se confronter à des talents supérieurs et donc en subissant pour que la leçon soit retenue. Parce que oui souvent, c’était dans ses moments d’adrénaline là qu’on pouvait se rendre compte de notre faculté instinctive à trouver des solutions.  Pour ma part, c’était de forcer l’accès vers elle là tout de suite, mais c’était mal engagé, je dois l’avouer, ce qui me faisait penser, qu’il était grand temps pour moi de réfléchir à un moyen  d’immobiliser mes cibles, voire les toucher à distance, car les malheureux shurikens que je lui envoyais alors, n’avaient pas grande chance de succès… Qu’importe, pour information, chez  les shinobis, il y a des grands classiques qui sauvent de toutes les solutions, certes, ce sont là les techniques de petit joueur, mais bon, j’étais d’en être une grande ! Et d’une permutation avec un branchage au-dessus d’elle, je m’en allais l’attaquer en traître bondissant sur sa droite pour assigner un coup de tonfa à son joli minois. Quoi ? Je pouvais y aller de bon cœur, à son niveau, peu de chances que le touche, mais de grandes chances  pour que ma maitrise des coups prennent en niveau !

=|-Ici Miss Parfaite !

Sourire de carnassier, je lui réservais une autre surprise, eh oui, un chakra venteux avait changé les armes  défensives en offensives en les rendant tranchantes… Ahhh si je pouvais lui attraper une mèche de cheveux !  Moi Méchante ? Allons, ce ne sont que des cheveux !
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyMar 2 Juil 2013 - 22:03

Aoji réussit à parer mes attaques et à en esquiver certaine. C'est bien. La petite a une certaine agilité naturelle. Une fois mes attaques esquivées, elle trouve la force de me lancer quelques shurikens. Je réussis sans trop de mal à les esquiver en bougeant via des impulsions de vent ci et là. L'esquive effectuée, je peux maintenant me charger d'attaquer la gamine. C'est du moins ce que je pense dans un premier temps car très vite, il s'avère qu'Aoji me prend par surprise. C'est assez surprenant de voir ça mais, via ce procédé ingénieux qu'est la substitution, elle réussit à se retrouver près de moi. De là, elle me fonce dessus et tente de me toucher à l'aide de ses tonfas. Ceux-ci ont une couleur légèrement verdâtre. Je comprends vite qu'ils sont chargés en vent et que donc leur force de pénétration est bien supérieure à la moyenne. Je ne dois pas me laisser avoir par ça. En mettant du vent sous mes pieds, j'augmente drastiquement ma vitesse et me mets à voler par la même occasion. Ceci étant, j'évite facilement l'attaque de ma consœur Kaguya.
    « Je vole ! Je vole ! Et toi Ao, tu sais voler ? »

Je la charrie un peu pour le coup. La pauvre Ao a sûrement une sensation de déjà-vu puisque, connaissant Shinichi, il a sûrement dû lui faire le coup du ninja qui pète des flammes Katon afin d'esquiver tout et n'importe quoi. Lorsque je m'entraînais avec lui à une époque, il me le faisait déjà. De fait j'ai hérité de cette manie bizarre qu'il a de se moquer de ses adversaires après leur avoir joué un mauvais tour. Je souris en voyant Ao au sol. C'est elle la plus grande et pourtant, je suis au dessus d'elle géographiquement parlant – et en terme de puissance aussi mais ça tout le monde le savait. Je regarde l'adolescente de haut et réfléchis à ce que je pourrais bien lui faire. Ma positon surélevée étant, elle aura bien du mal à me toucher, je peux donc en profiter pour lui lancer plein de petits projectiles marrants. En parlant de ça, je lève la main au ciel et fait s'abattre sur l'adolescente de Kiri une trentaine de senbons Raïton.

Une pluie de senbons s'abat sur Aoji et j'en profite pour foncer sur elle à grande vitesse. Voyez-vous j'en ai un peu marre de taper de loin la pauvre Kaguya. Certes elle doit apprendre à résister aux assauts répétés de ces adversaire qui la martèle de coups néanmoins ce n'est pas une raison pour jouer uniquement sur ça. Tant qu'à faire, je vais essayer de voir quelles sont ses aptitudes au corps à corps. Elle se dit bonne ? Je le suis aussi alors voyons. Je ne sais pas si elle a réussit à parer ma vagues de projectiles, je ne sais pas non plus si celle-ci l'a gênée plus ou moins fortement mais quoiqu'il en soit, me voilà à sa portée. Les os de mes avant bras sortent afin de créer des sortes de lames d'assassin. J'utilise alors ces dernières – toujours avec ma vitesse doublée – pour couper une mèche à Aoji. Vengeance ! J'ai bien remarqué ce qu'elle a essayé de faire tout à l'heure et donc je vais lui rendre la pareille. Après tout c'est de bonne guerre. De plus, si je la touche, ça ne devrait pas la gêner – je vais juste couper une de ses pointes, rien de bien méchant – puisque de toute façon elle ne prend pas soin de sa chevelure ! Je suis sûre qu'elle ne verra même pas la différence après la coupe.

En outre, vu le volume qu'elle a sur la tête, elle devrait me remercier ! Vous savez une chevelure plus courte permet d'illuminer les visages pâles et de mettre l'accent sur la beauté des traits … Oui mais voilà Aoji est laide et ses traits ne doivent pas plaire à tout le monde – pour ne pas dire qu'ils ne plaisent à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyJeu 4 Juil 2013 - 14:23


Presque ! J’y étais presque, mais même pas un millimètre de cheveux ne se coupait de cette  Miss parfaite, elle avait esquivé avec facilité et d’une façon… Ma frustration en ce moment précis ? Elle était trop grande, non parce que le coup du je pète des flammes et je m’envole, y en avait un qui me l’avait déjà fait…  Shinichi bien sûr, ni plus ni moins que lors de notre match amical de tennis. Je maudissais le jour où ce fou avait créé cette technique, mieux, celui où je n’avais pas pensé à lui demandé de me l’apprendre ! C’était là, une partie remise ! Bref, pour l’heure la question des emplettes dans les jutsu de mon noble mentor n’était pas à l’ordre du jour, pour cause, je me faisais largement dominée par Miss Parfaite, qui avec une vue d’en haut  m’arroser, moi et le terrain de sembons de raiton. Sale garce ! En passant, j’ai une sainte horreur pour ce qu’est cette maudite affinité de la foudre…

=|- Fais la maligne tant que tu le peux encore Miss parfaite !

Soit, l’avantage du fûton c’était qu’il avait le dessus sur le raiton, un bouclier venteux au-dessus de moi et l’assaut passait à la trappe, pourtant, je lui avais bien montré que je savais user plus ou moins de cette affinité… Le faisait-elle exprès ? Soit ça, soit elle me croyait plus bête que la moyenne encore…  mais ça ne s’arrêtait pas là, la voilà qui venait au corps à corps… Non seulement, pas contente de me tourner au ridicule, fallait-il en plus que Miss Parfaite tente de me refaire une coupe… Mais qu’est ce qu’ils ont tous avec mes cheveux ? J’aimais ma crinière sauvage moi personnellement et combien même elle ne soit jamais coiffée. Quoi qu’il en soit, une de mes mèches, enfin un morceau  de ses dernières venait de s’envoler, amputer sans vergogne de ma tignasse… ça allait se payer ! Et pour se faire, puisque la miss avait voulu se rapprocher et qu’elle se déplaçait bien vite la bougre, j’abandonnais de l’avoir à la vitesse, non, trop rapide, mais au moins maintenant elle était à ma portée, j’avais des chances de la toucher avec un technique de zone…. Oui, mais voilà… Je n’en avais pas… Ainsi donc je me voyais obliger de tenter de l’imiter, après tout, ça ne devait pas être bien compliqué et tandis que je tentais de repérer sa façon de faire, je cru déceler l’assistance du fûton pour lui donner un coup de fouet… C’était donc là l’astuce ?

En me concentrant un peu, j’imaginais bien pourvoir reproduire l’acte et ainsi booster mes reflexes pour rattraper mon manque de vitesse, par ailleurs, la miss était aux lames assassines, tandis que j’étais armée aux tonfas, facile de deviner qui menait l’assaut et qui subissait. Pour l’heure, je me voyais sacrément mise à mal par ma cadette, c’était un comble…

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyJeu 4 Juil 2013 - 18:26

On peut selon toute logique se demander pourquoi j'ai utilisé cet élément alors que ma consœur Kaguya maîtrise celui qui le contre parfaite, je veux bien entendu parler du Fûton. Bah en vérité, c'est assez simple, j'ai tout simplement fait preuve de gentillesse ! C'est vrai après tout mon but n'est pas de faire mal à ma soeur spirituelle. Il serait idiot de blesser une amie prête à me prêter sa maison dès lors que je le lui demande... Bon, okay, en vérité, ce n'est pas la vraie raison. Si je n'ai pas utilisé un jutsu utilisant l'affinité Fûton ou Dôton c'est tout simplement car j'ai fait preuve de négligence. Je dois l'avouer, je n'ai pas fait attention à ce que j'utilisais. C'est une erreur que d'habitude je ne commets pas mais, la situation et la différence de grade étant, je peux me permettre ce genre d'ânerie. Du fait de ma bêtise, la Kaguya arrive à parer mon attaque sans grand mal, juste en utilisant une sorte de bouclier de vent. Je regarde la scène un peu déçue et soupire. Je suis vraiment idiote moi des fois. Quoiqu'il en soit, l'offensive a réussit à la gêner un minimum. Je peux ainsi lui foncer dessus et l'attaquer. J'arrive sans trop de souci à lui couper une mèche de cheveux et continue l’offensive. Un coup à droite, un coup à gauche, un coup au milieu, un coup au centre et ainsi de suite. J'ai beau enchaîner , mon adversaire réussit à s'en sortir à chaque fois in extremis.

Pour une genin, je trouve qu'elle ne s'en sort pas si mal. Je m'étais attendu à bien pire venant d'elle. Je concède volontiers qu'elle n'a pas une dextérité à sauter au plafond mais pour son niveau, c'est respectable. Les échanges au corps à corps se poursuivent et je décide d'hausser le niveau. Je fais détacher de mon corps la lame de mon avant bras gauche afin de la lancer vers Aoji. L'attaque n'est pas puissante, elle est même ridicule mais elle n'a qu'un seul but : gêner la Kaguya. De là, je fonce sur elle, tente de lui porter un coup de pied au ventre afin de la propulser à quelques mètres puis lance ma seconde lame. À noter que celle-ci est téléguidée et accélérée par un vent puissant que je contrôle. J'y suis peut-être aller un peu fort pour le coup. Dans tous les cas, si je vois que mon aînée ne peut pas contrer l'attaque – à savoir la lame accélérée qui fonce sur elle – je la ferai dévier de sa trajectoire afin de ne pas abîmer le visage déjà bien laid de la kunoichi de la brume. Déjà que la nature ne l'a pas gâtée alors si en plus je lui entaille la face, ses chances de trouver un bon parti deviendront quasi nulles ! Et ce n'est pas ce que je veux pour elle, oh ça non ! Je veux qu'elle se marie et ait plein d'enfants pour faire prospérer notre clan.
    « Attention, chaud devant ! »

C'est pas chaud, c'est du vent et non du Katon … Ah ah ah. Vous avez aimé le blague hein ? Non. C'est normal, ce n'était pas drôle. Il faut dire que la vanne ne vient pas de moi mais d'un de mes amis. Non ce n'est pas Shinichi, merci pour lui. Au final, que l'attaque réussisse ou non, je pense que nous arrêterons bientôt l'entraînement. J'en ai assez fait pour aujourd'hui et la nuit ne va pas tarder à tomber. Il est donc urgent pour nous de nous mettre à l'abri pour la soirée. Au passage je n'ai pas oublié ce que m'a dit Ao l'autre jour. J'attends avec impatience de goûter ces fameux marshmallow.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyVen 5 Juil 2013 - 2:10


Ah celle-là, non je ne la connaissais pas, détacher ses os avec une telle facilité, il faut dire que je galérais encore un peu à le faire, quoi qu’il en soit, je venais de me faire duper, car si certes j’esquivais cette chose en me rabattant sur le côté, éviter ensuite le coup de pied dans mon ventre devenait impossible. J’avais beau contracté ma masse osseuse vers ce dernier pour diminuer l’impact du coup, cela ne m’avait pas empêché de voler propulsée. Néanmoins, peut-être ma consœur avait-elle pu se faire mal, car pour le coup, mieux que des abdos en béton, j’avais des abdos en mortier Kaguya, autant dire, très très solide, comme mes os ! C’était limite, un mal pour un bien finalement, d’autant, que soyons franche, je n’avais pas eu si mal que ça grâce à ce procédé invisible à l’œil, puisque typiquement interne à mon corps.

Croire que mon calvaire s’arrêterait là serait trop aisé, Miss Parfaite n’avait pas fini dans ses misères, en effet, non contente de manquer de m’exploser le bide, elle avait laissé filé son deuxième os et ainsi, ce dernier venait vers moi visiblement plus violement que l’autre. Problème là encore, je n’avais pas encore rejoins le sol, du moins mes pieds ne l’avaient pas encore fait, ça sentait le roussi et d’ailleurs, au même moment à croire qu’elle lisait dans mes pensées, la demoiselle me faisait une remarque similaire sur le « chaud devant… ». Me voilà en plus déconcentrée face à sa farce, par chance, je plaçais mes mains devant mon visage et atterrissant rien… L’avait-elle déviée ?

=|-Il s’est passé quoi au juste… ? Tu as gagnée ?

Visiblement oui, car si elle n’avait pas déviée sa technique, j’étais fichue, bilan : Elle m’avait battu avec une facilité déconcertante. C’était un peu dépitée que j’admettais la défaite, plus jeune que moi et indéniablement meilleur en plus de points. C’était triste à dire, mais j’étais à la ramasse face à elle. Mais bon, il fallait être bonne perdante et même dans l’échec, il y avait du bon à prendre à commencer par ceci…

=|-Bon alors, où penses-tu que je devrais le plus concentrer mes entrainements ?

Et tandis que j’abordais le bilan avec elle, je lui faisais un signe de la main pour qu’elle me suive, mine de rien nous avions passé la journée à nous entrainer, mais je ne m’en étais pas rendu compte, preuve que finalement, la compagnie de Rin savait mettre agréable. Même, je n’étais pas fatiguée. Ouvrant la marche jusqu’au campement, je n’avais pas oubliée le grand final, à savoir, après l’effort, le réconfort !

=| - Tu te souviens des marshmallows que je t’ai promis ? J’en ai ramené tout un sac pour cette nuit, d’ailleurs, c’est ici qu’on dormira. J’ai choisi cet endroit pour sa vue imprenable vers les cieux la nuit. On y voit toutes les étoiles loin des lumières de la ville, puis ce calme, c’est reposant. Enfin tu verras bien, mais avant Miss parfaite ! Il va falloir faire du feu, accessoirement même pêcher ou chasser, tu t’étais pas cru au pique-nique j’espère !

Et d’un magnifique sourire, j’attrapais  une épuisette que je lui lançais avant de déclarer…

=|-Je propose une pêche à l’écrevisse dans le ruisseau, mais à l’ancienne ! Tu en dis quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyVen 5 Juil 2013 - 3:49

Je la cogne mais sens quelque chose de dur. Elle a sûrement utilisé son pouvoir héréditaire pour se protéger de mon coup de pied. Quoiqu'il en soit, j'arrive à l'éjecter à quelques mètres d'ici et à lui lancer mon projectile. Aoji a alors du mal à suivre et, par réflexe, met ses mains en opposition. Ne souhaitant pas lui faire de mal, je fais en sorte que le projectile dévie de sa trajectoire de base et aille se planter ailleurs que sur le minois de ma consœur. Le combat est fini, j'ai gagné. Lors des premières qui suivent la fin de ce combat, Aoji semble pensive ; elle n'a pas tout à fait compris ce qui s'est passé. Je ne dis rien et la laisse deviner toute seule ce que j'ai fait. Il n'y a pas besoin d'être une lumière de toute façon pour comprendre que mon projectile était téléguidé et que c'est pour cette raison que mon opposant n'a rien eu. Après avoir accepté sa défaite, la Kaguya me demande quelles sont ses plus grosses lacunes et ce sur quoi elle devrait travailler pour devenir plus forte. J'essaie de me remémorer le combat dans son entièreté pour voir quels sont ses points faibles. À chaud, je dois avouer ne pas trop en voir. Son niveau n'est pas transcendant mais je suis honnête quand je dis qu'elle n'est pas nulle. Je vais d'ailleurs le lui faire comprendre tout de suite :
    « Aucune idée. Tu es capable d'utiliser la télépathie, donc tu as un don certain pour les illusions. Concentre toi là-dessus. Ça te permettra de maîtriser un nouveau pouvoir et ainsi d'être plus polyvalente et plus apte à tromper tes ennemis. Avec une illusion, tu les trompes ou les gêne, puis tu fonces sur ton ennemie et l'assène de coups avec tes os. En tout cas, je te trouve plutôt douée moi. Tu attaques plutôt bien et tu es capable de résister aux coups. En bref, continue de t'entraîner comme tu le fais actuellement et essaie de te réserver quelques créneaux de quelques heures pour travailler sur tes illusions, conseil d'amie. »

Je pense qu'en suivant ce programme, Aoji pourrait devenir plus forte en peu de temps. Ayant assez faim, j'ai hâte de manger les fameuses sucreries dont m'avait parlé Ao'. La voilà d'ailleurs qui m'emmène jusqu'au campement afin d'honorer sa promesse. Oui mais voilà, elle me demande de faire quelque chose en plus qui n'était pas dans le deal à la base ; Elle souhaite que je pêche des écrevisses. Jusque là, rien de bien trop compliqué, il me suffit de plonger dans l'eau, de faire pousser quelques uns de mes os puis paf ; on plante un poiscaille et on le récupère mais non ! Ça ne peut pas être aussi simple que cela vu qu'en vérité, Ao ne souhaite pas me voir user du ninjutsu. Selon elle, nous devons faire ça « à l'ancienne », en utilisant des épuisettes. Quelle blague de mauvais goût. Même il y a cent ans, on n'utilisait pas ce genre de vieil ustensile ! De plus, je ne vois pas de quoi elle raconte. De tout temps, les arts ninjas ont existé et donc, de tout temps, on pêche en usant de ses pouvoirs et de ses dons héréditaires. Je trouve donc la remarque de la genin absolument débile ! Je le concède je suis un peu de mauvaise foi. Cependant il y a une raison : Je ne sais pas pêcher. Et quand je dis que je ne sais pas, c'est vraiment que je suis nulle à ça. Je me saisis de l'éprouvette – et pas de gaieté de cœur – puis tente de prendre un de ces trucs bizarres que l'on appelle plus communément écrevisse. Au bout de quelques minutes et une dizaine d'essais infructueux, je me plains :
    « J'y arrive pas. »

C'est impossible son truc. Mon épuisette doit être trouée ou bien il doit y avoir un problème. Pourtant chez Ao ça a l'air de plutôt bien fonctionner. Je suis sûre qu'elle triche et qu'elle a quelque chose de plus que moi dans son épuisette. Moi mauvaise joueuse ? Un peu, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyMar 9 Juil 2013 - 13:45


M’axer sur le genjutsu ? Moui  ça se tenait, d’autant que les beaux compliments de ma compère Kaguya m’avait donnés foi, c’était avec un sourire niais que se poursuivait la suite de ma journée. Aussi curieux que cela puisse paraitre, les compliments que l’on me faisait été rares… Très rare même ! Et j’avouais sans mal que de temps à autre ils faisaient du bien, tant qu’il m’allait fallu presque une heure pour redescendre sur terre et voir à quel point la pêche à l’ancienne n’était pas le fort en revanche de mon invitée. Bah oui c’était ça aussi d’user de ses talents de ninja à tout va !

=|-Mais comment tu t’y prends toi aussi ! Si tu t’agites ou qu’elles voient ton ombre, normal que tu n’en attrapes aucunes, elles tiennent à leur vie ces bestioles tu sais ! La pêche, c’est comme une sorte de confrontation, moins ton ennemi te voit arriver, mieux tu te portes ! Le truc vois-tu c’est de les laisser venir à ton niveau en faisant preuve de patience, comme ça regarde…

Certes, en agitant son filet à tout va, elle n’était pas prête d’en attraper une, alors que moi, simplement en patientant ce dernier dans l’eau j’en avais déjà un panier entier… Eh oui, la pêche c’était tout un art ! Un quart de heure plus tard, j’avais décidé de mettre fin au massacre la pauvre et de retour au campement, Miss Parfaite allait pouvoir se consoler en les dévorer une fois ces dernières grillée.

= | -Tu aimes les écrevisses au moins ? Sinon, ne t’en fais pas, j’ai préparé aussi du riz et ce soir on pourra grignoter tu sais quoi ! Je te préviens, je ne suis pas une couche tôt !

Ma couleur annoncée, je lui tendais le plat pour manger en toute tranquillité tandis que bientôt au milieu des bois, seul le feu et quelque rare percé de lumière lunaire éclairaient la zone.  Cette ambiance d’ailleurs m’inspirait une idée…

=|-Hey Miss parfaite ! Ca ne doit pas être ton premier camping pas vrai ? Et tu sais ce que c’est la tradition en camping à la nuit tombée autour du feu ! C’est l’heure des histoires qui font peur…

Un sourire sadique se faisait sur mon faciès, combien de fois j’avais traumatisé mes cadets avec mes histoires, cela au-delà de mes tours de passe-passe bien sûr… Assise en tailleur, je donnais la broche à Rin avec un Marshmallow planté dedans et tandis que ces derniers grillés, je commençais mon histoire…

=|-Tu vois ici même, il n’y a pas si longtemps, avant la création de Kiri, un couple de Shinobi s’étaient arrêtés sous cet arbre, car si tu le regardes bien, tu remarques que sa branche principale à l’air d’un gros bras, comme celui d’une mère qui borde son enfant. D’expérience, je t’assure qu’il est aussi confortable qu’il n’en a l’air, tu peux l’essayer si tu veux.

Me retournant vers elle, je reprenais…

=|-C’est pour cela vois-tu qu’ils s’étaient stoppé ici pour la nuit… L’homme galant, avait laissé la bonne place à sa belle pour qu’elle soit à l’abri de son trempée, seulement à son réveil, il n’était plus là. Elle l’a cherché et chercher encore, pensant alors qu’il l’avait surement abandonnée. Malheureusement, en le cherchant, elle a trébuché et c’est fracassé le crâne sur ce même arbre et depuis elle reste ici à hanter le lieu toujours avec la même quête, retrouver celui qu’elle a perdue. La nuit il lui arrive alors de sauter sur les imprudents s’arrêtant ici pour leur demander avant de disparaitre en un claquement de doigts…

Et tandis que je finissais ma phrase, j’avais claqué des doigts, ce qui correspondait à mon réçit, mais ce qui donnait surtout le signaler à Nectus pour bondir de l’ombre sur Rin… Bref, je ne savais pas me retenir de rire plus longtemps et pliée en deux de ma connerie, je supposais que c’était son tour à elle maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyMar 9 Juil 2013 - 15:29

A priori je n'ai pas la bonne technique. Aoji m'explique plus en détail comment faire mais j'ai encore bien du mal. Faire preuve de patience n'est pas dans mes capacités. Certes je peux attendre des heures et des heures lorsqu'une mission le demande mais là, je n'ai pas spécialement envie de poireauter le temps que les poissons viennent à moi. Vous êtes sûrs que je n'ai pas le droit d'utiliser les arts ninjas ? Non ? … Non ? … Non définitivement. Au final je n'ai strictement rien pêché quand Aoji met fin à la séance de chasse à l'écrevisse. Honteuse, je me gratte la tête en montrant le fruit de mes récoltes à ma comparse. Dire que c'est un maigre butin est un euphémisme puisqu'à dire vrai, il n'y a pas de butin. En un sens ce n'est pas très grave pour autant. Après tout, il semble que la Kaguya ait quant-à elle pêché suffisamment pour deux personnes. En outre, ma consœur fait une remarque intelligente ; Est-ce que j'aime les écrevisses au moins ? Moi-même je ne peux répondre à cette question puisque je n'en ai jamais goûté de ma vie et à vrai dire, ça ne me tente pas trop. Vu le tronche que paie ces poiscailles étranges, je préfère encore m'abstenir. Bien entendu, je vais goûter afin de ne pas offenser mon amie mais si je n'aime pas – et croyez moi il y a de fortes chances pour que je déteste ce mets – je n'en reprendrais pas. Notons que dans le pire des cas, je pourrais toujours manger du riz et cela tombe bien car j'aime le riz ! Mais attention hein, il a intérêt à être pimenté et rouge. Le riz blanc est immonde et n'a aucun goût. C'est une aberration de la nature, c'est trop sec et on a l'impression de manger de la pâte : Burk en définitive.
    « Je n'ai jamais goûté et ne t'en fais pas, j'aime le riz et les marshmallow dans le pire des cas ! »

Par contre, j'ai l'habitude de me coucher tôt moi … Je ne lui dis rien à ce propos histoire de ne pas passer pour une petite fille trop sage – déjà qu'elle s'amuse à m'appeler Miss parfaite toutes les vingt minutes. Et si, malgré ce qu'elle pense, c'est bien mon premier camping. Du moins, c'est mon premier « vrai » camping car je ne compte pas toutes les fois où j'ai dû dormir à la belle étoile avec des shinobis au détour d'une mission de haut rang. Bref tout ça pour dire que nous sommes censées nous raconter des histoires qui font peur. Oh, cela tombe bien ! J'en connais quelques unes. J'aurais aimé commencer la première mais c'est Aoji qui s'y colle. J'écoute avec attention ce qu'elle me raconte et fais tout ce qu'elle attend que je fasse. La chute de l'histoire approche et, pour faire peur, Nectus me fonce dessus … Mauvaise idée. Par réflexe, je fais un pas de côté puis mets un grand coup de pied dans la gueule du loup qui s'en va valser quelques mètres plus loin. Si Aoji rigolait à sa boutade, je pense qu'elle ne va pas tarder à déchanter en voyant ce que j'ai fait à son Nectus chéri.
    « Oups, désolée, c'est parti tout seul. »

Si j'ai eu peur ? Un peu, oui. Mais cela ne m'a pas empêché de mettre un bon gros kick dans la face de ce loup. Je grimace en voyant la pauvre bête au sol. Heureusement que je n'y suis pas allée à fond. Imaginez que j'aurais fait pousser mes os et planté ce cher Nectus … Ah ah. Remarquez ça aurait été drôle. Après Shinichi qui tue malgré lui un cheval, Rin qui bute un loup. Il n'y a pas à dire, nous ne sommes pas très doués avec les animaux.
    « Je propose qu'on arrête les histoires qui font peur pour ce soir... A moins que t'en aies une autre ? Pour ma part les miennes ne valent pas un clou ! »

Je pensais en connaître mais finalement, à entendre celles d'Ao, je remarque qu'elles ne font pas si peur que ça. Si elle le souhaite, nous pouvons aller nous coucher et regarder les étoiles. Je sais qu'il est un peu tôt – environ minuit – mais c'est l'heure maximale à laquelle je peux rester éveillée. J'ai beau être jonin, je n'en reste pas moins une enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyMar 16 Juil 2013 - 10:05


Pauvre Nectus, le voilà projeté à des mètres de là, curieusement cela me faisait plus rire que ça m’énervait, mon loup n’était décidément pas doué, puis la tête qu’avait fait Rin me suffisait, d’autant que ma boule poil semblait s’en remettre. Bon c’était certain, maintenant il n’avait pas fini de lui en vouloir, mais ce n’était qu’un détail après tout qui ne faisait pas déchanter, oui, les animaux n’étaient pas aussi stupides et rancuniers que nous, il n’y avait pas à s’en faire. Le sifflant alors, je le consolais à l’aide de caresse et friandises sorties de mon sac, boudeur, il prenait rapidement place à mes côtés lançant un regard assassin à notre invitée qui semblait déjà vouloir en rester là. Sérieusement ? Ses petits yeux trahissaient une fatigue qui la rendait aussi mignonette qu’une enfant, d’un sourire amusé j’acquiesçais sa demande tout en rapprochant mon couchage du sien pour m’allonger et l’inviter ainsi à en faire autant.

La vue de là était vraiment magnifique, par chance le ciel dégagé nous offrait un accès  sur ses astres inaccessibles  qu’on pouvait rêver efflorer du bout des doigts, chose que je faisais alors. D’ailleurs, passionnée par ces dernières, je pouvais à mon tour lui faire un cours, chose que je fis sans le vouloir d’ailleurs dans mon élan joyeux. Pointant chaque étoiles et les lots qui composaient la voie lactée, j’annonçais leur noms et les surnoms que je leur avais donné, même ceux que j’avais inventée. D’ailleurs soudainement un lot d’étoiles m’inspirait une taquinerie pour Miss parfaite…

=|-Regarde là –dessinant la route du doigt-, on dirait toi tu ne trouves pas ? Ca fait une sorte de caniche bien présenté…

Ne gardant plus mon rire, je m’amusais seule de ma bêtise, moi aussi je devais commencer à fatiguer pour sortir pareille ânerie… Et tandis que je m’activais à mes futilités, le feu lui mourait ne laissant bientôt plus que place à la braise, tellement occupée je ne le réalisais qu’en retard, me relevant alors j’abandonnais ma place un instant pour raviver ce dernier à l’aide d’un peu de bois.  C’était étrange tout de même, il n’y avait pas encore deux jours, je ne la connaissais pas et aujourd’hui sa présence m’était familière comme si elle avait toujours été là, est-ce que je commençai vraiment à l’apprécier ? C’était certain et sortant quelques pierres toute chaudes du contour du feu, je venais les placer aux pieds de ma compère une fois ces dernières enrouler dans un linge propre.

=|-Tiens, ça gardera ton couchage chaud toute la nuit, surtout tes pieds, j’ai horreur d’avoir les pieds gelés, pas toi ?

Souriante je reprenais ma place pas même sûre qu’elle connaissait cette astuce, visiblement Rin n’était pas du genre à faire beaucoup de camping, c’était bien ce que je disais, à trop de confort, on oublie comment se débrouiller sans. Allongée sur le ventre mes mains supportant mon menton, je fixais la demoiselle qui luttait pour ne pas s’endormir, oui, je comptais bien la déranger jusqu’à ce qu’elle tombe de fatigue.

=|-Et toi Rin, quand tu n’es pas un shinobi, qu’aimes-tu faire de ton temps libre ?
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyMar 23 Juil 2013 - 18:29

Nous arrêtons les histoires d'épouvantes pour un temps et allons nous coucher. Du moins en apparence. Car s'il est vrai que nous étions allongées et dans une position idéale pour rejoindre les bras de Morphée, il est faux de croire que nous cherchions sommeil – et ce quand bien même dans mon cas, ce fut lui qui me cherchait. Aoji et moi regardions les étoiles et étions pour le moins proche. Je lève les yeux au ciel et ne dis rien. Il n'y a pas de mot pour décrire ce spectacle et je ne suis pas du genre à parler pour ne rien dire. En effet je fais parti de ces pragmatiques qui jugent que toutes choses doit être « utile ». Ce n'est vraisemblablement pas le cas de ma consoeur Kaguya qui, quant-à elle, ouvre la bouche pour déblatérer des âneries. Elle me montre des étoiles puis affirme que ces dernières me ressemblent. Pour cause, elle forme une sorte de clébard mal léché. Uh uh. Loin de le prendre mal, je me contente de secouer la tête et de soupirer. Le pire c'est que cela la fait rire. Pourtant le niveau intellectuel et humoristique de cette blague frôle le zéro pointé. Je crois, sans vouloir être méchante, que même Shinichi aurait pu faire mieux que ça … Peut-être pas en y réfléchissant bien mais qu'importe. Au passage, on notera que j'aurais pu rétorquer à cette petite pique lancée par ma camarade mais il n'en est rien au final. Je ne vais pas m'abaisser à son niveau. Pourtant, la riposte est toute trouvée. Je pourrais sans grand mal lui montrer un espace vide, totalement noir et lui dire : « Tu vois le néant, ça me fait un peu penser à toi, ou du moins à ce qu'il y a dans ta boîte crânienne ».

Plus tard dans la soirée, Aoji entretien le feu et me pose une question pour le moins … Bizarre. Si j'ai horreur d'avoir les pieds gelés ? Euh... C'est une question piège ? La super méga question à cinquante mille ryos ou bien elle demande ça sérieusement ? Un peu paumée, je bégaie :
    « Euh. Oui oui. »

QUESTION DE MERDE QUAND TU NOUS TIENS. Je baille doucement et me mets dans la tête de dormir. Cependant c'est sans compter sur ma chère partenaire de camping qui, écoutez bien, me demande ce que j'aime faire de mon temps libre. Elle en pose vraiment de ces questions elle. Ce que je fais ? Rien de bien transcendant au fond, rien de plus – je pense – que ce que font toutes les gamines de mon âge. Si elle veut la liste alors soit, je vais la lui fournir :
    « J'aime bien manger des glaces et autres sucreries en tout genre, sortir, agacer des personnes que je côtoie fréquemment dans la vie de tout les jours, jouer à des jeux idiots et c'est sûrement à peu près tout je crois. Sinon je m'entraîne mais on peut considérer que cela fait parti du travail. »

Question idiote, réponse qui l'est tout autant. Logique non ? Je ne vois vraiment pas à quoi ça sert de savoir tout ça. D'autant qu'elle devait déjà connaître les réponses à ses interrogations. Ayant parler assez longuement, je sens mes paupières perdre de leur poids. Oh misère. Je vais commencer à perdre sommeil avec ces histoires. Tant pis. Quitte à blablater entre fille, autant le faire dans les règles.
    « Et toi, qu'aimes-tu faire ? À peu près la même chose je suppose hein ? Allez, parle moi de toi, ou bien des autres, ça peut-être marrant. »

J'ai beau être petite, je suis déjà une experte en commérage. J'ai vu maman faire avec ses amis. Il paraît que c'est drôle. Moi aussi je veux bien m'adonner à ce jeu d'une perversité sans égal.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptySam 27 Juil 2013 - 6:03


Ce que j’aimais faire… ? Bonne question.  Je ne m’étais jamais vraiment posé la question en général je me contentais de suivre mes envies sur le coup, mais les bonbons j’aimais, les glaces aussi, après les jeux à la cons, elle entendait quoi par-là ? Si c’était empalé Shord, oui j’adorais ça, emmerder mon monde ? J’étais la reine des chieuses, ouep, on se ressemblait beaucoup qu’on a sa dernière suggestion, ça me rappelait le commérage. Soit, la demoiselle voulait jouer à la grande et bien faisons comme si !

=|-Eh bien ce n’est pas bien de blablater des autres comme ça, mais c’est très drôle je te l’accorde ! Par qui pourront nous  commencer, des amis en commun, là je ne vois que Shinichi, sinon on peut colporter sur  des tiers, juste pour raconter des choses marantes…

Bah oui, mais quoi… ? Gros blanc, pour le coup je ne savais pas, quoi que, me voilà partie dans le décomptage de toutes mes aventures loufoques avec Shord et il fallait dire qu’il y en avait beaucoup de l’infiltration à la tour Kage à l’escalade des pics de  montagnes de kiri, puis la poursuite de tous les irous de l’hôpital de Kiri à nos trousses, mon accidentel incarcération en psychiatrie, toutes les fois où j’avais manqué de le tuer… Toutes les fois il m’avait mis misère, rappelons par-là ma cher scène avec l’épouvantail ou encore la naissance d’Ao akuma,avec mes cornes crâniennes de trente centimètres pour traumatiser un client un peu soûlant.

Pire encore, cette histoire de lapin mutant traquait dans tout la foret de Kiri qui ne se montrait qu’à moi et cet idiot de Shord qui le ratait à chaque fois, ça entre autre pour les grandes lignes et bien que ce n’était pas si vieux, ça me rendait nostalgique, une chose était sûre, la suite promettait tout autant. Pour le coup un bon moment s’écoulait avec mon coéquipier en sujet, intéressant ou non, je ne sais pas, mais moi ça avait eu le don de me faire marrer, preuve du bon temps que je passais avec lui, ce qui me ramenait vers une question peut-être encore bête.

=|-Et toi Rin, tu as des coéquipiers, une team ? Tu fais des bêtises aussi parfois Miss Parfaite ?

Vu son grade, j’en doutais, avec pareille responsabilité sur le dos, impossible pour elle de se permettre par exemple les mêmes fantaisies que nous et tout de suite, il fallait alors que je lui parle de la fois où à la formation de notre team nous avions volé le portefeuille de Shinichi pour acheter des glaces au milieu d’un combat ! Entre nous…

=|-Je pense que ce portefeuille était un test, il n’a jamais de liquide ce rat, au moins ce jour-là on a tous été grillés ! Allez à toi, raconte-moi un peu !

Sur quoi, le nez vers les étoiles j'étais impatiente de voir si Rin avait des choses amusantes à raconter. On était pas bien là?!
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptySam 27 Juil 2013 - 6:38

Aoji est d'accord avec moi, il est amusant de rire d'autrui, de ses malheurs, de ses problèmes mais aussi des rumeurs qui circulent à leur sujet. Cependant, seul petit bémol, elle ne sait pas quoi me dire et elle ne sait pas non plus sur qui balancer des crasses. Bha ! Pourtant il n'y a pas à chercher bien loin ! La cible de notre commérage est toute trouvée, il va s'agir de Shinichi bien sûr. Après tout, c'est notre seul ami commun à ma connaissance. Si par la suite, la Kaguya veut vriller sur d'autres sujets, parler d'autres personnes et bien qu'à cela ne tienne, je ferais sûrement de même mais pour commencer, je suppose que c'est selon toute logique sur Shinichi que nous devons tirer dans un premier temps. J'essaie de me remémorer les différentes gaffes qu'il a pu commettre devant moi et en vois tellement … Il faut dire que ce bougre de Kitase balance tellement d'absurdité en un laps de temps record que c'en est effrayant. Je ne sais pas s'il agit de la même façon avec tout le monde mais je sais que lorsque nous parlons ensemble, il ne peut se passer une minute sans que je n'ai le droit à une blague vaseuse ou bien à une référence bidon.

Avant même que je puisse cracher mon venin sur l'ex Mizukage, Aoji change complètement de sujet, abordant celui des équipes shinobis. Si j'ai une équipe ? Non. Si j'en ai déjà eu une ? Non plus. Si j'en souhaite une ? Encore raté. C'est triste à dire mais je ne pense pas être faite pour ça, du moins pas pour le moment. Dans un avenir proche ou lointain, il se peut que je souhaite être membre ou sensei d'une équipe mais pour l'heure, cela ne fait pas parti de mes préoccupations. Si vous voulez l'explication, écoutez attentivement ce que je m'apprête à dire à Aoji.
    « Non. Je n'ai pas d'équipe, pas de coéquipier et je n'en ai jamais eu. Vois-tu, je suis resté très peu de temps genin. Donc je n'ai pas eu le temps de m'intégrer à une équipe. Puis lorsque je suis devenue chûnin puis jonin, j'ai eu des choses à faire et donc je n'ai jamais pensé à créer une team. De plus, je ne pense qu'avoir une gosse en sensei plaise à tout le monde. Si je deviens prof à mon âge, cela sera plus sujet à moquerie qu'autre chose, je pense. Et bonjour la crédibilité. Je préfère donc attendre de devenir plus âgée pour éventuellement tenter de fonder quelque chose de solide. »

On me regarde déjà bizarrement lorsque je vais en mission avec les hauts gradés alors si je me mets à faire la leçon à des vioques de vingt ans, je vous laisse imaginer ce que je vais subir. Je n'ai pas envie de vivre tout ça, pas pour le moment. Puis … Je suis jeune alors autant en profiter en jouant un peu.
    « Et non. Je ne fais jamais de bêtise, pas volontairement en tout cas. Mis à part là, si on considère que parler des gens dans leur dos est une bêtise. Après, je dois avouer que ce n'est pas trop mon genre de faire des âneries, si tu vois ce que je veux dire.  »

N'est pas miss parfaite qui veut ! Ce n'est pas un titre qui s'acquiert comme cela, en un jour, sans rien faire. Bien au contraire, pour rester aussi sage et aussi « parfaite » il faut de la persévérance, de l'entraînement même. Bref Aoji me raconte une petite histoire concernant notre ami Shinichi et je me mets à sourire.
    « Shinichi avec un porte-feuille ? Il ne devait pas se sentir bien aujourd'hui, ça c'est sûr. Personnellement, je me souviens d'une fois, en mission, où pour trouver des informations Shinichi est allé dans un bar. Comme le veut le cliché ultra classique, il a donné quelques billets en trop au serveur afin que ce dernier lui délivre de précieuses informations. Tu veux savoir ce qu'il a fait une fois la mission terminée ? Il est reparti voir le serveur et lui a demandé de le rembourser car l'info ne valait pas un clou et il avait accomplit son travail sans prendre en compte ce que le serveur lui avait dit … Le pire, c'est que je crois qu'il a réussi à récupérer son argent... On m'a aussi raconté qu'à une époque, lorsqu'il n'était encore ni Kage, ni épéiste, il a tenté d'entrer dans le bâtiment réservé à ces derniers. Les gardes l'ont refoulé. Bizarrement, lorsque le Kitase a été promu au rang suprême, les gardes en question se sont retrouvés au chômage... »

Je cherche s'il n'y a pas autre chose de plus drôle. Oh oui ! Je sais. J'attends qu'elle me raconte une ou deux histoires de son cru puis reprends :
    « Et tu as déjà vu Shinichi en version fille ? »

Qu'est-ce que je veux dire par là ? Le suspens est entier !
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyMar 30 Juil 2013 - 8:22


Jamais de Team ? Elle ne savait pas ce qu’elle perdait, même si je ne me blairais pas tout le monde là-dedans, tout de même, rien ne la valait. Enfin, surtout Shinichi. Mais cette note niaise qui n’échappait à aucun de mes coéquipiers, peut-être même pas à mon sensei… Quoi que… Je la gardais pour moi, surtout vu que l’on était en train de commère, je la voyais déjà : Ohh la Ao à son senseï chéri… J’avais donné déjà avec un abrutit de cousin  qui me traitait déjà sans vergogne de « chien-chien » à son illustre senseï. Bref à quoi bon expliquer notre lien, de toute façon il n’était qu’à nous et je n’aimais rien partager de Shinichi en général… C’était pire qu’être possessif à ce niveau, pourtant avec Rin, tant que ça restait gentiller, je me prenais au jeu. Clairement, si elle abusait, elle allait morfler… Et je comptais bien l’y pousser… Garce moi ? À peine !

D’ailleurs, justement… Mon mentor en fille… Elle était vraiment sérieuse ? Mes yeux se faisaient ronds de chez ronds, jamais je n’aurais pu imaginer cela, quel dossier ! Curieusement le connaissant, je me disais que l’excuse devait être en bêton armé… Pire même, quant au reste j’en avais déjà eu de vagues échos, puis le connaissant, ce n’était pas très surprenant, un kumojins… Ah bah justement !

=|- Pas surprenant venant de lui, déjà chunin, il s’était paumé dans Kumo et gracieux comme il l’est naturellement… Bref, je ne te fais pas un dessin ! Bah figure toi, que monsieur me fait des cours d’orientation ! Je me suis retenu de rire ce jour-là…  En drôle encore hum… Ah oui ! A notre première rencontre, il avait invoqué Vash et ses frères, figures toi que je leur ai appris à danser, mais une chorégraphie totalement ridicule pour quand il débarque, maintenant je crois qu’ils ne les invoquent plus…
Et ma connerie alors me faisait rire, j’étais fière de ce coup là, ou même encore mieux d’un autre…

=|-Aussi, j’ai réussi à lui raquer un contrat trop génial à notre première mission, à chaque « coup dur » ou mission, voire entrainement, il me doit une glace ! Figures toi que pour la première encore, on s’était essayé à la cuisine, pour la faire nous-même… Je mettrais ma main à couper qu’il a triché, la base était une glace à l’eau salée, impossible qu’il l’ai dessalé si bien, pour moi, il a changé l’eau ce rat. Et le mieux est encore quand notre team est réuni, j’ai l’impression qu’il veut s’enfuir à chaque fois qu’il nous voit, ce qui fait qu’on le rend fou exprès… Lui aussi quelle idée de nous encombrer de ces gus-là ! On n’était pas bien tous les deux… Non !

Non, rien à faire, je riais plus pour moi que pour ce que je racontais en y pensant, même si ma dernière note était amère elle, c’était bien fait pour lui, au final il avait gagné quoi… ? Mes crises de petite fille jalouse, un fantôme et un Shord…. Shord quoi, rien que quand il le voyait... Bref ! j’avais beaucoup parlé un sourire en coin, je voulais la suite ! Ce qu'il allait prendre n'empêche...

=|-Alors Shinichi en fille, raconte !
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyMar 30 Juil 2013 - 9:53

De toute ce qui se dit ici, il y a des choses que je sais déjà, d'autres que j'aurais très bien pu imaginer seule et enfin de grosses exclusivité. Parmi elles, le fait que Shinichi se soit fait avoir par rapport aux fameux « coups durs » dont fait référence Aoji et des glaces. Qu'il paie les gens dès qu'il obtient quelque chose d'eux, soit, c'est normal, c'est d'ailleurs toujours ainsi qu'il procède même avec moi. Mais qu'il se fasse pigeonner à chaque fois, sans vraie raison apparente – si ce n'est un pseudo coup dur –, ça, c'est surprenant. Je vais peut-être essayer de passer un pacte avec lui moi aussi. Bien sûr, les termes du contrat seront rédigé à ma manière. À côté de cette information importante, le reste n'est que broutille. Qu'il se soit perdu à Kumo et fasse la leçon aux autres n'a rien de bien étonnant, c'est d'ailleurs ce qu'il fait tout le temps. « Ah ! Sois sérieuse Rin, réfléchis un peu ! » qu'il me dit en mission lorsqu'il faut faire un choix et dès lors que le moment est venu, monsieur fait trou trou pour déterminer la solution à appliquer. Il est bon ce Shinichi. Pareillement, que le Kitase triche pour ne pas perdre la face ne m'étonne guère. Ce n'est pas le genre de la maison d'avouer ses torts ou ses faiblesses, c'est pourquoi à partir du moment où il pourra éviter d'avoir à le faire, il se débrouillera de telle sorte à retourner la situation à son avantage.

Bref, plusieurs autres petites histoires me sont contées par Aoji et je sens bien que celle-ci n'attend qu'une chose : Que je lui raconte pour Shinichi en fille. Compte-tenu du florilège de petites anecdote qu'elle m'a balancé au sujet de l'ex Mizukage, je suppose qu'il est légitime que j'ouvre ma bouche et vide mon sac moi aussi. Alors par où commencer. D'abord, il faudrait peut-être que j'explique un minimum le contexte, le pourquoi du comment, puis ceci-fait, je donnerai deux ou trois détails croustillants à se mettre sous la dent, le tout à consommer sans modération bien entendu.
    « C'était lors d'une mission où, si j'ai bien compris, des femmes disparaissent. Des femmes bien particulières, il fallait qu'elles aient les cheveux bleus. Si tel était le cas, alors, allez savoir pourquoi, on ne le revoyait plus. Comme Shinichi a les cheveux bleus bah … C'est tout vu, il a du jouer le rôle d'appât. La rumeur dit qu'elle était mignonne la Shinichette, en fille. Malheureusement j'ai aucune photo ni rien.»

Il est doué pour ne pas laisser de traces. Son partenaire de mission de l'époque, un certain Samui, est par ailleurs introuvable. Si ça se trouve, il l'a buté afin qu'il ne vende pas plus la mèche que ce qu'il a déjà fait.
    « Ce jour là, Shinichi a failli devenir chauve en plus, ah ah. Les gens enlevaient les femmes pour leur couper les cheveux et faire de ces derniers des tissus de haute gamme. S'il n'avait pas eu beaucoup de chance et un peu d'aide, cuic, plus de cheveux. Ça aurait été marrant un Shinichi chauve. »

Mais ça l'est encore plus de voir le Kitase avec de longs cheveux et une mine d'ange. Vraiment, je regrette de ne pas avoir été là ce jour-ci. Si ça avait été le cas, je suis sûre que j'aurais bien rigolé. Cela-dit, nul ne doute que la vision que j'ai de l'illustre chef épéiste aurait été très sévèrement écorné.
    « Bref, en ce qui le concerne, je n'ai rien d'autres de bien drôle. Je sais qu'il en a fait des âneries, comme par exemple mettre KO en un coup sa disciple de l'époque lors d'une simulation de guerre mais bon, ça ne vaut pas grand chose. Ah et dans un registre moins comique, tu sais que Shinichi a été très longtemps malade ? »

Là encore je fais durer le suspens, je suis comme ça moi, je ne lâche pas le morceau : Je fais patienter les gens jusqu'à ce qu'ils en bavent comme jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyVen 2 Aoû 2013 - 19:33


Une mission avec des femmes qui disparaissent ? Difficile de garder mon sérieux en apprenant ça, mon mentor en fille, c’était à mourir de rire. Curieusement je me l’imaginais facilement avec ses traits de visage tout fins et tout.  Les commérages de Rin ne s’arrêtaient pas là, voilà qu’elle enchainait avec une histoire d’entrainement finissant mal avec une élève de Shinichi. Là encore pas de surprise puisque moi-même j’avais eu quelque déboire avec lui durant ces derniers. Ce type ne se rendait pas compte de sa force ou bien si, mais  il s’en fichait. Les deux premières  infos me faisaient rire, tandis que la dernière coupait net mon délire. Comment ça gravement malade ? J’avais peine à l’imaginer pour moi mon mentor était invulnérable. Bon je savais que je l’avais clairement trop idéalisé, mais vu son peps, jamais je ne lui aurais deviné un passé convalescent. D’ailleurs  de quel genre de maux avait-il pu souffrir, en était-il remis aujourd’hui ?

=|-Comment ça gravement malade ? De quoi parles-tu, c’était grave à ce point, que c’était-il passé ?! Il va bien maintenant t’es sûre ?

C’était une mine inquiète que j’affichais alors, dire que je me plaisais à lui faire une vie infernale à la moindre occasion.  J’avais peut-être même certain remord, en même temps, je restais surprise de ne pas être au courant de ce genre d’informations. Et tandis que Rin parlait mes traits se cripaient face à une vilaine constatation. Que savais-je vraiment de mon senseï… ?

Il aimait le lait, mais pas n’importe lequel, il pouvait être sacrément con, mais au final il avait bon fond. Cela ne l’empêchait pas d’être un radin, encore que je n’aie pas à me plaindre à ce niveau-là perso.  De plus il ne voulait pas de femme, car ça coute trop chère c’était comme lune piscine qu’il n’avait surement pas –à vérifier- trop de cout pour pas assez d’utilisation, donc pas rentable… Ancien kage et shinobi reconnu, c’était tout ce que je savais de son passé au final. Après avais-je cherché ? Non. Clairement parce que l’homme qu’il était avant ne m’intéressait pas. J’étais le genre de personne à ne se nourrir que du présent, pourtant pour le coup j’avais l’impression de passer à côté de beaucoup de choses importantes.

Était-ce là l’explication de sa façon d’être qui sait ? En tout cas, c’était un point à creuser, encore que cette discussion m’éclairait sur un point. Je préférais le découvrir par moi-même plutôt et ainsi c’était formé un sourire niais alors que je m’allongeais pour me coucher.  Quoi qu’on me dise, c’était mon senseï et impossible pour moi de l’imaginer autrement que comme cette idole agaçant qu’il était et c’était ce qui faisait tout son charme après tout. Mais tout de même qu’elle le connaisse mieux que moi m’agacer, néanmoins très vite je calquais un détail, elle avait simplement plus d’ancienneté auprès de lui, ça ne voulait rien dire ! Voilà qui me réconfortait, j’étais au bord de la crise de jalousie ! Comme quoi je faisais des progrès ou que je ne me sentais pas menacer par la miss. Bah oui, être parfaite ça fait perdre de son charme ! Amusée par ma connerie, je déclarais…

=|-J’espère un jour en savoir plus que toi sur lui, chose dont je ne doute pas puisque de toute façon je resterais sa disciple. Puis pendant longtemps il m’aura dans ses pattes pour ma formation et je compte bien lui donner du fil à retordre !

N’était pas nul qui voulait, figurez-vous que c’était un état d’esprit, car faire preuve de mauvaise foi ce n’était pas de tout repos…
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyVen 2 Aoû 2013 - 22:42

Aoji veut savoir. Je vois bien qu'elle n'est pas au courant et pourtant intéressée par ce que je dis. N'empêche, je suis surprise de voir qu'elle ne sait ça... Pourtant tout le monde – ou presque – est au courant à Kiri. C'est d'ailleurs pour cette raison que le Ryuzoji est devenu Régent de Kiri puis Kage lorsque le Kitase s'est rétabli.
    « Peu de gens savent ce qu'il a réellement eu mais je crois savoir que ça s'apparentait à une paralysie totale des membres. Ça a duré un peu plus d'une demi année. C'est son disciple de l'époque, Hojo, qui l'a sauvé en créant un médoc'. Il va mieux maintenant. Mais ça peut peut-être revenir. Et si c'est le cas, Shinichi aura du souci à se faire puisque l'Hydre, comme on le surnommait, est morte, tué lors de la guerre qui nous a opposé à Kumo. »

Hojo, l'homme qui se lavait une fois tous les six mois. Il manque et continuera de manquer à toute la communauté Kirijin. Des choses, il en a fait pour le village et pour bon nombre de shinobi de la brume, Shinichi compris. N'empêche, avec ce que je lui ai dis là, je vais peut-être lui faire peur. Surtout que ce que j'ai dit n'est pas totalement vrai. Je m'amuse avec ses nerfs. En vérité, on m'a expliqué à l'époque que Shinichi était guéri et que c'était définitif. De plus, la technique mise au point par le Yakushi a été récupérée par bien du monde. Du coup, même s'il n'est plus là, d'autres eisei-nin pourront se chager de soigner le Kitase.
    « Je blague va. Shini est guéri, cette affaire est réglée. »

Du moins c'est ce qu'on m'a dit ! La conversation se poursuit et Aoji me dit espérer pouvoir en savoir plus un jour concernant son sensei que moi. En un sens, vu qu'elle risque de le côtoyer plus que moi à l'avenir ce sera très certainement probable. Pour l'heure, elle ne sait pas grand chose à propos de son passé. Je me demande d'ailleurs si elle sait qui il est vraiment, qui est vraiment le Kitase …
    « En effet, bientôt tu seras calée. Mais en attendant, je peux toujours t'apprendre des choses sur lui, sur son passé, sur ce qu'il a pu faire ou être. Encore que … Ce serait plus drôle si tu apprenais tout ça par toi-même. Tu devrais aller le voir et lui demander ce qu'il faisait lorsqu'il avait ton âge. Tu verras ce sera très instructif et accessoirement pas si noble que ça. Sinon, si tu as trop honte pour lui poser la question, tu peux te renseigner auprès de Katsuo, il est bien au courant lui aussi. »

Normal qu'il le soit vu qu'il a presque toujours été à ses côtés. Ces deux là sont amis d'enfance et se connaissent depuis belle lurette. D'ailleurs leur relation n'a pas toujours été si bonne. Pendant très longtemps, elle a été conflictuelle. Quoiqu'il en soit, je pense qu'il est temps pour nous de changer de sujet. C'est bien marrant de parler de Shinichi mais je suis sûre et certaine qu'il y a d'autres cibles potentielles à Kiri.
    « Bref ! On parle de qui maintenant ? Des anciens élèves du Kitase ? Ou bien du Mizukage ? »

Je pense qu'on peut causer des élèves de Shinichi. Ainsi elle en apprendra plus sur ses prédécesseurs et pourra se situer par rapport à eux. Remarquez, ce serait drôle de rendre visite à Shinichi et de lui demander lequel de tous ses disciples il préfère ou a préféré.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Xia Chao Seng
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyLun 5 Aoû 2013 - 12:25


J’écoutais Rin assez soulagée et quoi qu’elle en dise, non je trouvais bien mieux l'idée de ne savoir de lui que ce que je découvrais au fur et à mesure du temps passé ensemble. Au final, ce qu'il avait fait avant, soyons franche, je m'en foutais et si certes ça aurait pu être drôle, non, je n'avais aucune envie d'aller demander que ce soit à Shinichi ou à son ami de toujours. Mais bref, à cela, je ne me contentais que d'un sourire en guise de réponse pour Miss Parfaite, avant de lui expliquer à ma façon.

=|- Tu sais, s'il avait jugé que des éléments de son passé pouvaient m'être utiles, je pense qu'il m'en aurait fait part ou le fera de lui même, je vais éviter de fouiller dans son passé, au final, ça serait peut-être même une perte de temps !
Bah oui, à la base, je ne savais même pas qu'il était l'ancien Mizukage, est-ce que ça m'a empêché de l'admirer très vite non ? Est-ce que j'aurais eu la même opinion de lui en le sachant ? Hum, pas sûr. Qu'importe, de toute façon le sujet variait de Shinichi, enfin presque, voilà qu'elle engageait e sujet de ses disciples et là tout de suite une grimace se formait sur mon faciès contrarié, ouais ce point m'agaçait assez, je n'étais pas la seule l'unique à mon plus grand damne... Quant à Yoru, j'en savais probablement plus de chose intéressante qu'elle, mais pas question de les lui partager, même avec Shinichi, je pensais bien que j'aurais pu être réticente à cette idée, alors bon...

=|-Ces disciples?Si tu veux que je crache mon venin sur mes coéquipiers, sans soucis, ce sont des larves inutiles et stupides ! Si tu veux parler de nos prédécesseurs, j'ai entendu parler d'un Hojo par Shinichi, mais rien de plus... D'ailleurs, je trouve étrange qu'il ne parle jamais de ces derniers...

Raison de plus pour ne pas monter en grade, genre une fois « grand » on se faisait zapper par notre Senseï ? Pas question ! Néanmoins, j'avais l'impression que c'était différent qu'un simple manque d'intérêt, en effet, cet Hojo, je ne l'avais jamais croisé et les autres, jamais je n'avais entendu personne se vantait d'être son disciple. L'idée soudaine qu'ils puissent ne plus être de ce monde ou pire m’effleurait soudainement, voilà qui expliquerait beaucoup de chose en soi. D'ailleurs, ça me faisait penser...

=|-Shinichi et Yoru sont amis non ? Ils viennent d'où tous ses lutins d'ailleurs ?

Bah oui, enfant, les lutins, tout comme les fées, pour moi étaient des créatures mystiques, alors imaginez ma surprise en découvrant qu'ils étaient à la tête du village ces fous... Oui, oui, fou était un mot bien choisi croyez moi, mais il avait un sens plus affectueux que péjoratif pour moi. La folie est un don rare, n'allez pas en douter !
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] EmptyLun 5 Aoû 2013 - 13:20


    « Ce n'est pas faux. Il t'en parlera peut-être avec le temps. »

Je dois avouer pour le coup qu'Aoji a raison. Ce n'est peut-être pas plus mal d'attendre que le Kitase se confie à elle. Fouiner, c'est bien mais lorsque cela touche à quelque chose d'aussi délicat que le passé d'une personne, il vaut mieux que ce soit cette dernière elle-même qui vous en parle et pas un tiers. Un peu refroidie par les dires de mon interlocutrice, j'esquisse un sourire un tantinet gêné. La conversation se poursuit et de fil en aiguille, nous nous mettons à parler des disciples de Shinichi. En ce qui concerne ses partenaires de galère, ma consœur est honnête, elle m'avoue les détester... Ni plus ni moins. Outre les élèves qu'il a à l'heure actuelle, Ao a eu des échos concernant Hojo et d'autres de ses anciens disciples. Elle en vient alors à me poser la question évidente, celle que j'attends depuis la minute où nous avons entamé le sujet : Que sont-ils devenus et pourquoi l'ancien Mizukage parle rarement d'eux. Je baisse la tête et affiche une moue désemparée. Comment lui dire qu'Hojo est mort, que Shizao est membre du Misuto et passe donc ses journées entières à l'extérieur du village et que Masashi a déserté ? Je ne sais pas trop. En ce qui concerne le cas d'Hojo et de Shizao, je pense que je peux vendre la mèche sans problème. Cela ne dérangera personne et ce sont des choses qui arrivent : Mourir, partir, travailler … C'est la vie quoi. En revanche pour ce qui est du Gekei, il vaut peut-être mieux que je garde le secret. Si le Kitase veut lui expliquer ce qu'est devenu son ancien élève, il le fera lui-même. Ce n'est pas mon job de communiquer ce genre de choses.
    « Normal, la plupart sont morts ou portés disparus. Hojo a été tué à la guerre qui nous a opposé à Kumo. On raconte que c'est le Shodaime lui même qui l'a tué. Quant-à Shizao, l'autre Kaguya qu'il a éduqué, elle passe son temps à travailler pour le village, dans les services secrets entre autre. Ils ne se voient plus du tout, pas le temps pour ce genre de choses. C'est triste hein... »

A m'entendre, on croirait que le pauvre n'a jamais eu trop de chance avec ses disciples. Et encore,je n'ai pas tout dit. Pour la énième fois de la journée, nous vrillons sur un autre sujet, bien plus sympathique et gai, celui concernant l'amitié entre le lutin pourpre et le lutin bleu. Je ne suis pas trop au courant de ces choses là mais je pense être en mesure de pouvoir répondre à ses questions.
    « Ils le sont oui. Depuis très longtemps. Depuis bien avant que le Ryuzoji n'ait ses problèmes de folies d'ailleurs. Je ne sais pas comment ils se sont connus mais une chose est sûre, ils ont fait du chemin ensemble depuis le temps. Et non, je ne sais pas d'où sortent ces êtres aux longues oreilles pointues. Je sais qu'ils ont chacun des couleurs et des adjectifs qui leur sont propres ; comme le Noble Lutin ou le Lutin Bleu pour Shinichi, le Lutin Fou, ou le Lutin Pourpre pour Yoru mais après … Aucune idée de comment ils ont atterris ici. »

La légende urbaine veut que les Lutins soient présents uniquement à Kiri. Après est-ce vrai ou non … Je n'en sais rien. Katsuo en est un et pourtant il a vécu longtemps en dehors de Mizu no Kuni il me semble. Donc bon !
    « N'empêche ces lutins... Ils ont crée une confrérie à Kiri et le président n'est autre que son sensei. Il paraît qu'ils ont organisé des fêtes et des réunions. J'imagine déjà leurs soirées, pleine de lait et de shinobis blaguant sur tout et n'importe quoi...  »

Entre nous, ça a franchement un côté ridicule.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Kaguya ne s'entraînent pas pour de faux [Aoji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-