N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Percé par Raïton (PV Yoru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Kawaguchi Van
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Percé par Raïton (PV Yoru) Empty
Message(#) Sujet: Percé par Raïton (PV Yoru) Percé par Raïton (PV Yoru) EmptyJeu 27 Juin 2013 - 16:42


    Depuis les quelques missions terminé et mes déboires sentimentaux. Je décidais de reprendre l’entrainement plus sérieusement. Ca faisait bien longtemps entre nous que je n’avais pas tâté de l’os comme on dit chez moi. Il était donc grand temps de me remettre à niveau. Entre nous, c’était pas jojo, j’étais loin d’être le Genin le plus prometteur de Kiri. Ni un Genin prometteur tout court d’ailleurs. Pour cette je me levais tôt, je n’avais rien bu, j’étais donc sobre. Et parfaitement motivé. Sur le font c’était surtout que je voulais rattraper Aoji. Elle était Chunin, moi Genin.  On était ensemble. Mais comme tout homme qui se respectait, je me devais d’être plus fort que ma copine. Ca me parait logique. Vous voyez vous, demande à votre Nana de venir vous défendre ? C’est la loose ultra quoi. Donc pas moyen que j’accepte ça. Je devais être au moins du même niveau !

    Je me rappelais pourtant qu’à l’époque. Durant la guerre clanique. J’étais pas trop mauvais. Je veux dire, je me débrouillais pas mal quoi. Mais les années à glandouiller ne font pas bon ménage avec l’efficacité. C’est pourquoi dès huit heure du matin je me rendais au centre d’entrainement. Préférant la solitude pour ce genre de chose, j’allais directement vers les coins les plus reculés. Sorte d’esplanade entourée d’une grille. Je m’étais fais mon petit périple. Cela en montant une dizaine de mannequin de bois alignés les un derrière les autres. Puis. Sortant quelques os. Je frappais. J’usais de toutes les techniques que je connaissais. Kage shuriken, les parchemins, danse de la saule, autant dire que les mannequins ne firent qu’un pli. Seul problème. La densité de mes os n’était pas suffisante pour réellement les trancher.

    Je décidais de m’entrainer alors à concentrer du chakra raïton dans mes os pour gagner en perforation. Seulement pas moyen. J’avais beau recommencer encore et encore, je ne voyais même pas de raïton entourer mes os… Pire ! Malaxer le chakra sur ces extrémités m’était difficile. J’avais vraiment perdu en efficacité… Autant dire honte à moi…

    C’est à ce moment que je découvris qu’un homme me regardais à travers la grille. Trop loin pour voir de qui il s’agissait, je décidais de m’arrêter. J’avais un peu honte. Vous savez en entrainement on aime souvent être tranquille pour éviter les railleries. Mais rien à faire il ne bougeait pas de là. Alors plutôt que de faire l’asociale je décidais de l’inviter sur dans l’esplanade.

    -Vient si tu veux ! Y’a assez de place pour deux !
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Percé par Raïton (PV Yoru) Empty
Message(#) Sujet: Re: Percé par Raïton (PV Yoru) Percé par Raïton (PV Yoru) EmptySam 29 Juin 2013 - 1:02

Tout le monde connaissait plus ou moins bien le Sandaime Mizukage : Ryûzoji Yoru. Tout le monde le connaissait en tant que bureaucrate, autocrate, voire les deux à la fois. Il était le Lutin Borgne, un chef de guerre impitoyable sur le champ de bataille, et qui appliquait avec violence et démence son expérience de guerre. On le connaissait également comme un grand orateur, qui savait conquérir les foules quand il s'agissait de faire des annonces importantes. Certains, bien moins nombreux, le connaissaient dans les rues comme le Lutin Fou : un homme parfois dérangé par ses démons intérieurs, et qui à tout instant pouvait devenir instable et être capable de perpétuer un homicide envers un des citoyens qu'il s'efforçait de protéger. Pour autant, pas grand monde se souciait du quidam lambda qui sommeillait en lui. Car au final, malgré ses surnoms et ses fonctions, le Cyclope de Kiri restait un être humain comme tout le monde, et qui avait ses besoins.

Ce fut ainsi en tant qu'humain que Yoru fit ses courses. Il fallait remplir les placards et le frigo, car les missions s'enchainaient entre Yuka et Yoru et les vivres s'évaporaient rapidement. En début de matinée, le Ryûzoji décida donc de passer à l'épicerie du coin pour ré-approvisionner les stocks. Des boissons, des aliments, quelques produits d'hygiène … au final, le Borgne repartit du petit commerce avec deux gros sacs plastiques blancs. Il marcha donc tranquillement, se souciant peu de ce qui pouvait lui arriver. Le Mizukage avait pris sa journée pour s'occuper des courses, et se poser un peu avant d'aller travailler. Dans cette optique de farniente en demi-teinte, il décida ainsi de marquer un détour entre deux ruelles, longeant ainsi les terrains d'entrainement. Sur la route, il pourrait ainsi observer en silence les jeunes pousses de son village en pleine croissance empirique. Certains s'affrontaient en duel, au sabre ou non, d'autres en solitaire. Il y en avait qui favorisait le classique lancer d'armes, d'autres qui jouaient de leurs poings pour les rendre toujours plus solide que l'arbre ou le rocher qu'ils martelaient. Au bout de quelques minutes de marche, il fut alors interpellé par un Kirijin peu banal. Ses os sortaient de son corps, et étaient parcourus de petites étincelles, qui dansaient sur la paroi calcifiée des os avant de disparaître comme neige au soleil. Pas de doute, il s'agissait là d'un Kaguya. À force d'observer le membre du clan Kaguya, Yoru fut alors invité par le manipulateur d'os en question, le prenant pour un quidam lambda. Le Lutin Fou pensait être pris pour celui qu'il croyait être, à savoir, un Kirijin avant tout.
✗ J'arrive ! Bouge pas de là, j'en ai pour deux secondes.
Le temps de passer la grille avec ses deux sacs, Yoru rejoignit en coulant de légères foulées l'individu qui l'avait appelé.
✗ Désolé si je te déconcentrai éventuellement en t'observant… mais ta maîtrise des os, couplé à ta tentative d'exploiter le Raiton m'a donné envie de m'intéresser à ton cas quelques instants. Puisque je suis là, que dirais-tu que je t'aide à la maîtrise du Raiton ?
Il posa alors ses sacs plastiques à terre, tendant une main amicale en direction du shinobi pour se présenter. Inutile de son côté de décliner son identité, tant les histoires sur le Lutin Psychopathe se propageaient à travers l'Archipel - jusque dans les chambres d'enfant, où les parents effrayent leurs progénitures avec le Mizukage s'ils refusent de dormir. Comme d'habitude, rien ne se faisait comme prévu du côté du Ryûzoji, : au lieu de rentrer simplement chez lui, il était parti pour diffuser son savoir à un de ses frères d'armes. C'était justement ce côté imprévisible et inattendu de la vie qui plaisait à ce dernier, et Yoru comptait bien là-dessus pour être surpris en bien par ce Kaguya…
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi Van
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Percé par Raïton (PV Yoru) Empty
Message(#) Sujet: Re: Percé par Raïton (PV Yoru) Percé par Raïton (PV Yoru) EmptySam 29 Juin 2013 - 13:28


    Vous imaginez pas ma tronche. Le Mizukage en personne. Je venais de lui parler comme un poissonnier… J’avais l’air con pour le coup. Alors je m’inclinais à plusieurs reprise en m’excusant comme je pouvais. J’étais jamais du genre ultra admiratif avec qui que ce soit. Mais cette fois, je pouvais pas faire autrement. Devient pas Mizu qui veut c’est tout c’est comme ça. Et puis, sans blague, un entrainement personnelle avec le chef du village en personne. Je comptais bien en profiter ! Qui ne l’aurait pas fait de toute façon ?

    En plus il s’excuse de me déranger… Poli le Mizu pour le coup. Mais j’avais envie de lui dire. Non mais pas du tout au contraire ! Mais fallait garder un minimum de tenue. Il avait tout de suite comprit ce que je cherchais à faire sans résultat. C’est-à-dire malaxer le chakra raïton dans mes Os pour augmenter la perforation ou le tranchant. Seulement comme dit précédemment je ne m’en sortais pas, pas moyen.  J’avais eu beau chercher et m’acharner. Je n’arrivais qu’à faire de petites étincelles minable. Et justement, il me proposait de l’aide pour y parvenir. Alors là, cher Mizu, fallait pas me le dire deux fois. J’étais plein d’entrain, d’un coup, mais tentait de conserver toujours un minimum de tenue devant lui et de comment dirais-je,… De calme. Essayer de pas s’emballer quoi. C’est pourquoi ma voix suivait cette ligne de conduite quand je lui répondis.

    -Oui. Je voudrais bien un coup de main. J’essaye depuis une bonne heure d’augmenter la perforation de mes os par le raïton. Ou le tranchant. Mais je n’arrive pas à conserver un chakra raïton continu dessus. Malaxer un chakra raïton je sais le faire, même sur ton mon corps. Mais en en concentrer autant sur un seul point donné, là pas moyen je n’y parviens pas.

    Pour lui montrer, je sortais un os de ma paume et tentait de lui faire la démonstration de mon niveau dans ce domaine. Je fixais l’os avec sévérité et me concentrais autant que je pouvais. D’abord le chakra apparaissait sur l’os. Un chakra bleuté. Puis quelques étincelles parvinrent à s’y faufiler doucement. Seulement au bout d’un moment, le tout s’évanouissait sans que je parvienne à insuffler le raïton dans tout le chakra…

    -Voilà… Qu’Est-ce que je disais. Pas moyen. Vous avez un moyen ? Je sais que vous utilisez le raïton personnellement. Alors je me dis peut-être que…

    C'était tout. En espérant qu'avec un sensei comme lui. Je parviendrais rapidement à faire beaucoup mieux. Une telle technique pouvait surement évoluer vers beaucoup plus qui plus est. C'est bien la finalité de l'idée. L'emmener beaucoup plus haut. Mais pour le moment j'étais loin de n'avoir atteint ne serait-ce qu'un début de technique digne de ce nom.

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Percé par Raïton (PV Yoru) Empty
Message(#) Sujet: Re: Percé par Raïton (PV Yoru) Percé par Raïton (PV Yoru) EmptyLun 1 Juil 2013 - 19:59

En présence du Kaguya, Yoru nota que ce dernier se comportait d'une étrange façon à son égard. Confus mélange de retenue et de courtoisie, il semblait que le jeune guerrier ne savait pas sur quel pied danser. Peut-être n'avait-il pas reconnu le Sandaime Mizukage de loin ? Certainement. Lorsque le manipulateur d'os répondit à son supérieur, ce dernier employa à présent la seconde personne du pluriel. Auparavant, le Kaguya avait interpellé le Tyran de la Brume avec la seconde personne du singulier, signe évident de son ignorance sur l'identité de la personne qu'il appelait. Ainsi donc, le Kaguya, membre d'un clan de guerriers sanguinaires, s'abaissait à s'exprimer avec autant de politesses les villageois les plus béotiens de la cité… le Lutin Fou s'en voyait désappointé. Mais là n'était pas le moment de rebondir sur la question; le combattant souffrait de quelques difficultés dans la manipulation du chakra électrique, et devait se confier vers un vétéran en la matière tel que Yoru. Mieux qu'une simple confidence trop floue pour pouvoir être interprétée, le quidam surenchérit avec une démonstration. Joignant ainsi le geste à la parole, il généra au creux de sa paume un os, et le chargea d'un chakra azurin avant d'essayer en vain d'activer sa technique. Au lieu de consolider le tranchant de sa création, le Kaguya ne fit que former quelques étincelles qui se dispersèrent autour de l'os. En quelques instants, le Sandaime Mizukage avait saisi le problème. Aussitôt, le Cyclope tâcha de faire part de la conclusion qu'il tira suite à son observation.
✗ Hum, je crois avoir compris d'où venait le problème. Tu arrives à concentrer du chakra pur dans ton os, et par la suite à le convertir en électricité. Cependant, après cette étape, tu n'arrives pas à contrôler cette énergie électrique, ce qui fait que cette même énergie devient instable, et s'échappe de ton os sous la forme d'étincelles. C'est ça, qui t'empêche de concentrer ton chakra Raiton en un point.
Il se munit par la suite d'un kunai de sa sacoche de shinobi, afin de montrer la marche à suivre. Son chakra s'introduit dans le tranchant de l'arme, conférant un halo cérulescent sur la dague d'acier. Puis Yoru convertit son chakra brut en chakra de nature électrique, et l'anima d'un mouvement. Deux mouvements étaient envisageables pour une telle technique : un mouvement circulaire, à la manière d'une tronçonneuse, ou vibratoire. Les deux permettaient de contrôler le jutsu tout en conférant le tranchant à l'arme voulue. De son côté, le Sandaime Mizukage avait appris son Rakurai no Eiri de la seconde façon, mais il se souvenait s'être battu autrefois par le passé contre un Kumojin qui employait une technique se servant de la première méthode, pour former une véritable tronçonneuse de chakra brut vibrant sous l'impulsion de son chakra Onkyôton. Afin que le Kaguya puisse saisir le "truc", Yoru n'hésita pas à perdre du chakra dans sa démarche en ralentissant la fréquence, rendant ainsi le phénomène visible à l’œil nu. En temps normal, les vibrations du Rakurai no Eiri étaient imperceptibles.
✗ Voilà le mouvement que tu dois induire une fois que tu as transformé la nature de ton chakra. Tu peux aussi donner un mouvement circulaire à ce chakra électrique, mais pour ça, il faudra pas compter sur moi, je ne connais cette méthode que par l'expérience des champs de bataille ! Ah oui, dernier détail, ne me vouvoie pas. Je suis un Kirijin avant d'être un Mizukage, et de ce fait, je suis ton égal, alors tutoie-moi, je n'aime pas trop les politesses. Tu t'appelles comment sinon ?
Il annula par la suite son jutsu, son kunaï redevenant basique, et le rangea dans sa sacoche. Puis il croisa les bras, portant son œillade sur le Kaguya, laissant ce dernier agir pour voir s'il empruntait le bon chemin. Que pouvait lui réserver d'autre ce jeune hoplite ? Yoru avait hâte de le savoir. Mais en attendant, il désirait placer un prénom à ce combattant.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi Van
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Percé par Raïton (PV Yoru) Empty
Message(#) Sujet: Re: Percé par Raïton (PV Yoru) Percé par Raïton (PV Yoru) EmptyMar 2 Juil 2013 - 15:38


    J’écoutais donc attentivement le Mizu m’expliquer le principe. En fait je comprenais beaucoup mieux d’où venait le problème. Je tentais par tous les moyens de faire en sorte que le raïton reste stable autour de mes os. Alors qu’il fallait qu’il soit au contraire sans cesse en mouvement. Un mouvement vibratoire donc. Vu comme ça cela me paraissait beaucoup plus. La démonstration qu’il me fit m’apporta tout autant de réponses. Il me parla ensuite de ma politesse. Il ne voulait pas être vouvoyé. Cela me convenait parfaitement. Le but n’était pas tant de lui lécher les bottes, en espérant qu’il ne l’avait pas pris ainsi. Mais c’était le mizukage tout de même. Même moi, qui n’était pas franchement du genre à me mettre en quatre pour qui que ce soit, ou même faire preuve de respect comme on peut l’entendre d’ailleurs. Devant lui j’avais une certaine retenue.

    Son discours de soi-disant nous étions deux shinobis équivalent en revanche cela ne me touchait pas en revanche. Genre on était semblable ? Il était le chef du village. Moi j’étais quoi ? Un genin… Les meilleurs missions c’était pour lui. Celui qui décidait vers où allait se tourner le village c’était lui. Il employait un peu le concept de fausse modestie là entre nous. Je n’allais cependant pas relever le truc. Je préférais me concentrer sur l’entrainement. Je hochais donc de la tête à tout ce qu’il disait. Puis repris le dialogue.

    -Ok je crois que j’ai compris. Je dois pas tenter de le garder inactif mais au contraire me concentrer sur un mouvement ininterrompu. Je vais tenter ça. Maintenant que tu m’as montré ça devrait mieux couler.

    Je me plaçais devant le mannequin de bois. Pourquoi ? Parce que je sentais que cette fois cela allait être la bonne. Je sortis donc un os de ma paume sous l’œil observateur de Yoru. Puis je recommençais la concentration de chakra dessus. Bon cette étape pas de problème. L’Œil fixé sur l’objet, j’y arrivais aisément. Vint ensuite le moment de transformer le chakra en raïton. La transpiration commençait à apparaitre. Là cela me coutait plus d’efforts et de concentration. Mais je m’accrochais. Les étincelles apparurent petit à petit. Puis, je m’efforçais alors de faire vibrer fortement tout cela. Les étincelles se transformèrent petit à petit en foudre. Jusqu’à ce que l’os soit enfin complètement recouvert de cet éléments bruyant et aveuglant. Ne pouvant cependant le garder trop longtemps ainsi, je m’empressais de frapper le mannequins de bois avec l’os boosté par le raïton.  Le mannequin fut transpercer net. Mais à peine transpercé que la technique était dissipé. Je n’arrivais pas encore à la maintenir bien qu’ayant enfin saisis parfaitement le concept.  Je retirais l’os du mannequin, seulement à demi-satisfait pour retourne mon regard sur le Mizu.

    -Mmmm…. C’est mieux, mais je dois m’efforcer de la maintenir après un impacte. J’ai bien sentis que j’allais permettre le mouvement du raïton rapidement… Je ne sais comment te remercier Yoru… J’ai hélas pas grand-chose à t’offrir en retour. Mais si tu veux tout de même me demander quelque chose bah n’hésite pas. Au pire, tu n'as qu'à demandé Tenzö. C'est mon nom.

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Percé par Raïton (PV Yoru) Empty
Message(#) Sujet: Re: Percé par Raïton (PV Yoru) Percé par Raïton (PV Yoru) EmptyMar 13 Aoû 2013 - 16:41

Suite à la démonstration de la part du Cyclope, le membre du clan aux os de guerre se lança dans l'expérimentation. Maintenant qu'il savait ce qui lui manquait pour compléter son jutsu, il n'avait plus qu'à animer son arme de chakra galvanisé en mouvement, afin de conférer à ses os de combat stabilité et tranchant. Histoire d'attendre dans un certain confort - bien que rudimentaire - le Tsar du Frimas sortit une cigarette de sa poche, son zippo de l'autre, et s'alluma une clope. La bise soufflait paisiblement, face au Borgne qui laissait s'échapper d'entre ses lippes un nimbus de fumée nocive. Statique, le roc à l’œil unique n'eut guère trop le temps de savourer les bénéfices de son cylindre de tabac. Entre deux tirages, le susnommé Tenzö s'était bien vite exercé à la pratique de ce que l'Alérion nommait "Rakurai no Eiri". Si tôt qu'un morceau d'os émergea de creux de sa paume, le soldat de la Brume insuffla à sa création un courant de chakra pur. Progressivement, il changea cette énergie limpide en un courant brutal, et tandis que des copeaux de foudre s'échappaient de çà et là de l'arme, un bruit significatif témoigna du changement. Un voile ambré couvrait dorénavant l'arme, rendant cette dernière plus dangereuse que jamais. Réceptacle de la violence, l'arme pouvait fendre le minéral, et pourfendre le somatique.

Incapable pour l'heure de contenir la puissance de sa nouvelle technique, le Kirijin envoya dans un coup d'estoc vif son arme dans le mannequin à sa portée. Le résultat fut sans appels, digne des attentes respectives du Mizukage et du Kaguya : le pantin était transpercé proprement, et n'avait opposé aucune résistance à l'assaut prompt du manieur d'os. Ce fut alors avec un sourire discret mais pourtant visible que Yoru salua la prestation du Kaguya. Bien qu'avancé sur l'apprentissage, étant donné qu'il ne lui manquait plus qu'une composante à la réalisation complète de sa technique, il n'en restait pas moins un autodidacte dans l'âme, capable de trouver la méthode la plus idéale selon la situation. À présent, maintenant que le jutsu était acquis, le Kaguya se présenta, et s'excusa d'une certaine manière de n'avoir rien sous la main pour remercier son tuteur d'un jour. Le Ryûzoji lâcha un léger ris, clope au bec.
✗ Haha, te casse pas la tête si t'as rien à m'offrir en retour, je demande rien de toute manière ! Ça me fait déjà suffisamment plaisir de voir mes frères d'armes s'améliorer tu sais, Tenzö. Mais si tu insistes… je voudrai bien voir à l’œuvre le jutsu que tu viens d'apprendre avec moi comme cible. S'entrainer sur un épouvantail, c'est bien, mais ça ne vaut pas une vraie démonstration dans un duel, tu ne crois pas ?
Il tira dans sa cigarette une nouvelle fois, et pendant l'expiration écarta ses emplettes. Si le Kaguya acceptait sa proposition - et il avait intérêt ! - il était préférable de mettre hors d'atteinte les courses du Mizukage. Car après tout… il n'était pas vraiment parti pour s'entrainer contre un Kirijin, mais bien pour rentrer chez lui ranger les courses !
✗ Allez, viens, montre-moi ce dont tu es capable avec le Tranchant de la Foudre entre tes mains !
Et il attendit son adversaire du jour, les bras croisés, un sourire mutin aux lèvres, adoptant une pose plus que provocatrice dans le but d'écourter l'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi Van
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Percé par Raïton (PV Yoru) Empty
Message(#) Sujet: Re: Percé par Raïton (PV Yoru) Percé par Raïton (PV Yoru) EmptyMar 13 Aoû 2013 - 17:56

Plutôt sympas en fait le bonhomme. Ce qu’il avait dans la bouche par contre je ne connaissais pas. Mais ça avait l’air cool !!! Shu fumait la pipe. Mais j’avais jamais vu de clope (quoi je suis un ingnare ? Je vous emmerde !) . Du coup il remontait dans mon estime et si son regard dévoilait sans mal de la satisfaction, ce n’était certainement pas mon cas en revanche. Ca clochait… Me connaissant je m’en sortais d’habitude bien mieux quand il s’agissait de trouver une nouvelle technique ! Il me proposait alors de tester à nouveau la technique mais sur lui. En guise de remerciement. Putain si il était vraiment de ce genre ce type, moi je voulais bien le suivre où il voulait ! Mais ce coup-ci, le problème étant que selon moi la technique ne valait absolument rien…

Je m’accroupis en m’asseyant sur les talons. Prenant la mine déconfite, je ne lui répondis pas et demeurait plonger dans ma réflexion… Le Raïton. L’effet de tranchant résultat de la foudre en constant mouvement. Le problème étant que la foudre est par définition toujours en mouvement. Elle accélère les molécules jusqu’à les rompre. Alors comment contrôler un mouvement perpétuel pour qu’il soit encore en mouvement perpétuel ? Je suis peut-être con, mais dans mon esprit y’avait un truc qui coinçait fortement à ce niveau… De même que, elle en faisait du boucan cette technique. Pour genre les attaques fourbes et discrète ce n’était pas franchement l’idéal… Me voilà qui parlait à voix haute. Sans m’en rendre compte. Qu’est ce qui tranche ? Pourquoi ? Comment ? Avec quoi ? Comment l’utiliser en combat ? Quelle sont les avantages et les faiblesses ? Pourquoi le raïton m’apparait frauduleux à ce niveau ? Une brise vint alors nous frapper violemment, même si ce ne fut qu’une seconde, elle fut assez puissante pour me déstabiliser un instant. C’est alors que j’eu un éclair. Une vision même ! Mes yeux pétillaient enfin de joie et de vérité et je frappais la main du poing en signe de joie.

-C’est bon j’ai trouvé ! Je suis prêt prépare toi mon gars je vais tout donner !

Percé par Raïton (PV Yoru) 737121690349fig10

Tout donner… C’est peu dire. Cette seule tentative allait sans doute bouffer la totalité du chakra que le pauvre chunin que je suis dispose…. Cependant, si il y’a bien quelque chose que j’adore. C’est créer des techniques par-dessus des techniques. Surprenant l’adversaire ainsi. D’autant que j’avais un grand monsieur devant moi. Il ne fallait surtout pas le décevoir ! Ainsi je m’éloignais de lui de trois bons mètres. Puis, tranquillement, je défaisais ma veste pour la jeter et me retrouver torse nu.

-Elle est toute neuve… Pas envie de l’abimer.

Oui. Car tout mon corps devint le réceptacle de mes os. Des pieds au coup, j’étais devenu un hérisson. De large os pointu parcouraient maintenant donc la totalité de mon corps. Technique que j’utilisais normalement pour le corps à corps. Mais ce n’était pas finit. Je lui fis un sourire, et c’était maintenant une aura bleuâtre qui m’entourait. Celle-ci, parcouru d’éclat lumineux qui n’étaient autres que des étincelles de foudre qui m’ont permis de grossir significativement mes muscles… Voilà, on s’approchait du dénouement. Puissance accru, et chaque mouvement potentiellement dangereux. Cependant quel rapport avec la technique qu’il était en train de m’apprendre ? Vous allez comprendre et lui aussi. Il y’a un élément que je maitrise bien mieux que tout autre. C’est le vent ! Du vent en mouvement constant comme si il était du raiton. Et bien Cela donne quelque chose non pas qui tranche, mais qui peut déchiqueter tout ce qu’il touche. Alors, chacun des os du corps fut parcouru par une nouvelle lueur bleuâtre mais beaucoup plus clair. Le mouvement qui les entourait tous était clairement définissable à l’œil. Puissant et rapide comme la foudre. Cela soulevait la poussière autour tellement ce fut intense. Maintenant le tout était prêt. Je devais attaquer. Mon seul et unique essaie. Puisque mon chakra après cela. Il allait être décisivement épuisé…

-J’arrive !!!

La dernière surprise. Le bond que je fis pour l’atteindre n’était en rien la charge en elle-même. Je fis alors que j’étais en l’air exploser un chakra futon sous mon corps, afin de tournoyer sur moi-même telle une toupie humaine. Une rotation assez vive donc pour qu’on ne puisse plus réellement discerner mon corps. L’intérêt de cette manœuvre était qu’avec le corps entièrement recouvert d’os pointu c’était dévastateur, sauf que là j’y ajoutais la puissance et le déchiquetage futon avec… Désormais, la suite ne m’appartenait plus, et ce n'était qu'un hurlement guerrier qui s'en suivit…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Percé par Raïton (PV Yoru) Empty
Message(#) Sujet: Re: Percé par Raïton (PV Yoru) Percé par Raïton (PV Yoru) EmptyMer 14 Aoû 2013 - 0:54

Dès lors que le Ryûzoji aperçut son antagoniste retirer son chandail, l'éborgné comprit desuite quelle était la réponse du Kaguya. Il décrocha de fait son fameux sourire carnassier, prêt à en découdre avec le Kaguya. Hâtif à l'idée de pouvoir de bon matin s'éveiller au combat, il décroisa les bras, le temps de jeter sa cigarette, et de l'écraser du talon, afin de montrer l'intérêt qu'il portait à ce duel. Le Kaguya annonçait un assaut prometteur, et lorsque de son corps une myriade d'épieux calcifiés émergea, Yoru comprit que Tenzö n'était pas du genre à plaisanter. Face à cet oursin de sélénite, le Sandaime Mizukage prit ses dispositions. Qu'importe la puissance de son adversaire, l'Illusionniste n'en restait pas moins prudent. Ainsi, face à cette cuirasse de pics acérés, le Ryûzoji fit apparaître son plastron de vapeur. Englobant son corps entier, la vapeur épousa ses formes, et lui conféra une solide garde, tout en lui octroyant un gain de puissance.

Prêt à accueillir la suite, l'Alérion observa l'apparition d'étincelles à la surface du corps hérissé de pointes de Tenzö. Après le Shikotsumyaku, le Raiton. Yoru n'était pas devin, mais ces petits éclairs annonçaient certainement une technique aux effets similaires à ceux de l'Éclair Fou. Petit à petit, les techniques du Kirijin s'emboitaient progressivement, afin de donner un cocktail explosif qui intéresserait au plus haut point le Kobold Insane. Après les éclairs, le vent. Les os du guerrier au squelette belliqueux se couvrirent d'une aura placée sous le signe du zéphyr. Une borée agressive, dont la véhémence n'avait d'égal que celle de la tempête, de l'orage. A travers cette technique, Yoru reconnaissait le Rakurai no Eiri. Le Kaguya s'était inspiré de sa technique précédente pour façonner une nouvelle version, bien plus dangereuse que l'autre, pour passer à l'assaut. Il y reconnaissait le flux de chakra, la stabilité ainsi que la fréquence.

Maintenant que le Kaguya était armé, il ne lui restait plus qu'à foncer sur son précepteur. Pour faire, le pandour tournoya à l'aide d'une impulsion de chakra Fûton.
Ainsi, face à lui, Yoru s'apprêtait à entrer en collision avec une véritable toupie de destruction à l'état brut.

La partie pouvait commencer pour le wisigoth habillé du manteau du diable.


Dans un premier temps, le Cyclope Fou recula d'un bond, afin de prendre le temps d'intercepter l'assaut. Dans sa main droite, son chakra se matérialisa sous la forme d'intenses éclairs. Une immense pression manqua de faire trembler le sol, tant la technique qu'allait utiliser le Mizukage était puissante. Sa puissance était telle, que Yoru se plaisait à dire que le tranchant de ce jutsu avait des propriétés déicide. Le Rakurai no Eiri n'était qu'un embryon, voire même une cellule, de ce que préparait le Guerrier Psychasthénique. La technique qu'avait apprise Tenzö permettait de trancher le minéral certes. Elle pouvait atteindre la matière la plus solide. Cependant… la création du Tsar sublimait cette propriété. Les démiurges même tremblaient sous les oscillations démoniaques de l'éclair entourant la dextre de l'Oblat. Mais au lieu de heurter son Keraunos ambré à la tornade d'os et d'orage, Yoru patienta, le temps d'activer une autre technique. Tandis que son adversaire se couvrait d'étincelles pour amplifier la puissance de ses coups, une auréole de foudre teinta l'iris solitaire du kobold. Petit à petit, le temps ne devenait plus une contrainte pour le Manipulateur de Vapeur. Alors que la vitesse de rotation du zig était impressionnante, la vision améliorée du Tyran perça à travers, et put discerner les mouvements du combattant.

C'était là la puissance de l'Oracle du Cyclope : un état de transe guerrière qui permettait à son utilitaire de soumettre à sa conscience transcendante le temps et l'espace. Capable dorénavant de lire les mouvements de son antagoniste avec parcimonie, le nervi s'avança vers sa cible ralentie, et perça à travers sa garde d'épieux. Le coup était porté avec précision de manière à briser l'ensemble de l'édifice. Le choc fut brutal : la combinaison du voltage et de la vapeur neutralisa totalement l'assaut du Kaguya. Une onde de choc balaya alors les deux combattants, qui reculèrent de plusieurs pas. Yoru tenta tant bien que mal de freiner son recul, mais fut tout de même projeté de quelques mètres en arrière. Il n'en restait pas moins satisfait de la pléthore organisée de techniques de son disciple du jour, et vint sourire une énième fois.
✗ Pas mal du tout ce petit combo ! Et en ce qui concerne ton jutsu avec le vent acéré, on voit bien tes sources d'inspiration haha. Mais je suis sûr qu'avec tout le potentiel dont tu disposes, tu peux encore améliorer ça. Là, je n'ai vu que l'esquisse d'une technique, mais avec un peu d'entrainement et de technique, tu peux facilement compléter le croquis pour en faire qui sait… un chef d’œuvre ?
Il manqua un rire, avant de croiser une fois de plus les bras. L'avantage de l'Oracle, c'était que ce jutsu lui avait permis de décortiquer dans le détail chaque jutsu employé par son adversaire. Il pouvait de cette manière être certain de ses propos. De la même façon, le Sandaime Mizukage espérait que le Kaguya soit encore intéressé par les services de son supérieur, afin qu'il puisse voir de ses propres yeux l'évolution d'une technique au potentiel de combat plus qu'intéressant…

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi Van
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Percé par Raïton (PV Yoru) Empty
Message(#) Sujet: Re: Percé par Raïton (PV Yoru) Percé par Raïton (PV Yoru) EmptyJeu 15 Aoû 2013 - 16:24

J’y avais mis tout mon chakra. Et aussi toute mon ardeur… Pourtant je n’étais pas parvenu à percer la défense de ce grand bonhomme. Alors certes, le choc fut rude. Plus que rude même. Peut-être aurais-je pu la percer si j’avais mieux maîtrisé ma technique futon. Mais hélas il n’en fut rien. J’étais au sol. Assis sur le derrière épuisé et transpirant… D’orgueil je frappais le sol du poing… Franchement, je préservais jusque-là, l’espoir secret que mon attaque lui face au moins une égratignure… Hélas nous avons seulement été projetés l’un de l’autre en arrière. Pas de quoi l’impressionner…

Du reste. Son compliment m’avait touché. Mais il l’avait dit lui-même. La technique était loin d’être au point… Me restait un long chemin avant de réussir à la perfectionner. Pour le moment. C’était simplement mort… Il ne me restait plus une seule goutte de chakra dans le corps. Même me lever c’était dur. Alors malaxer du chakra je vous raconte pas ! De sa proposition. Disons que cela ne se refuse pas. Un Sensei en plus je ne dis jamais non. Plus y’en a plus on en apprend. Enfin ça me parait logique. Réunissant autant d’énergie que je pu donc, je me dirigeais vers ma veste et ma tunic que je repassais aussitôt… Je ne comptais plus sortir le moindre os de mon corps de toute façon. Puis me redirigeant vers lui, je lui tendis la main simplement. La mine un peu déçu mais en même temps déterminé à semblait-il faire beaucoup mieux la prochaine.

-Quand je maîtriserais cette technique. Je percerais ta défense. Crois-moi. Pour le chef-d’œuvre. On va devoir attendre… Longtemps même. Je ne suis pas jôniin moi… Du coup je me demande si je n’ai pas visé un peu trop haut un peu trop vite… D’ailleurs. Puis que tu le proposes si gentiment. Cela te dirait qu’on remette ça un jour ? Moi donner des coups et en prendre je ne suis jamais contre. Avec les missions pourrit qu’on me donne ces temps-ci je ne suis pas prêt de monter en grade si tu vois ce que je veux dire.

Percé par Raïton (PV Yoru) 824053510168fig18

C’est à cet instant que je cogitais à un truc. En effet, je connaissais son nom. Yoru. D’accord. Mais pris par l’entrainement et surtout l’apprentissage de cette nouvelle technique. Je n’avais absolument pas, mais pas du tout fait la corrélation avec le Mizukage. Mes s’extirpèrent de leurs orbites sous l’étonnement. Qu’est-ce qu’il foutait là lui ? Et comment j’avais osé lui parler !!! Ouais non ça on s’en un peu…. Je la pointais alors du doigt.

-HEY MAIS ATTEND ! Tu es me Mizukage !!!! Va y je t’ai prouvé que j’en avais dans le bide. Y’a moyen d’avoir une petite promo ? Ma technique est bonne je t’assure. Bon je ne suis pas le plus malin. Ni le plus discipliner. Ni le plus fort. Mais je suis quand même de loin plus classe que tous les pèlerins qui t’accompagnes non ? Surtout j’ai déjà fait la guerre et je n’ai aucun état d’âme. Je suis fiancé mais pas encore marié. Donc ça passe… Bref ! Allez là donne un truc n’importe quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Percé par Raïton (PV Yoru) Empty
Message(#) Sujet: Re: Percé par Raïton (PV Yoru) Percé par Raïton (PV Yoru) EmptyVen 16 Aoû 2013 - 15:25

Suite au choc des deux Kirijins, Tenzö reprit son souffle, et se releva péniblement. L'assaut qu'il avait initié lui avait dévoré la quasi-totalité de ses réserves de chakra, au point de l'empêcher de poursuivre plus loin le combat. Pour cette unique charge, le Kaguya avait tout donné, alors que le Ryûzoji restait debout, statique et presque en train d'en redemander. Il fallait avouer que le baroudeur aux os de combat avait éveillé l'esprit combattif du Sandaime Mizukage, qui appréciait toujours un combat de la sorte. Tenzö correspondait au profil du duelliste idéal aux yeux du Lutin Borgne. Le quidam mettait toute sa hargne dans ses coups, et lorsqu'il échouait, laissait l'orgueil rythmer sa motivation. Aussi, quand le manipulateur de sélénite somatique lança la promesse de parvenir à percer la défense de l'Oblat Psychasthénique, et lui demanda de remettre ce duel à une prochaine fois, le concerné n'eut guère longtemps à réfléchir sur la question.
✗ Tu veux qu'on remette ça ? Quand tu veux mon gaillard ! J'attends que ça justement. J'ai hâte de voir ce que donnera la prochaine fois.
Allumant une énième cigarette, le Fou Pourpre de Kiri fut surpris de voir que le Kaguya remit à nouveau sur la table le fait qu'il était Mizukage. Pire encore, ce fut comme si le zig ne comprit qu'à l'instant l'importance de la fonction du Mizukage. Tout en tirant dans sa cigarette, le fumeur manqua un rire, ce qui eut pour effet de le faire toussoter. La fumée nocive s'échappa alors de son larynx toussotement par toussotement. Malgré ce moment humoristique, le Kaguya manqua de faire froncer les sourcils du Franc-Tireur. En effet, l'homme au squelette de guerre déballa avec obstination son CV, tentant de soudoyer son supérieur suprême dans le but d'obtenir une quelconque promotion. Le bouquet final ne passa pas inaperçu, lorsque Tenzö affirma avec une certaine fierté qu'il avait participé à la grande guerre, et n'avait aucun état d'âme. Le Kaguya avait demandé un "truc."
Yoru avait justement quelque chose de ce genre en réserve.


Le visage du Démon Fou prit une teinte plus taciturne, tandis qu'il plaça sa cigarette sur le côté de l'espace entre ses lèvres. Un léger soupir plus tard, et le Tsar de la Brume Sanglante coula de petites foulées, qui ne firent que donner du poids à l'atmosphère, plus froide que précédemment. L'esprit combattif laissa place, ou plutôt se soumit à l'esprit follet. Une quantité dangereuse de chakra s'aggloméra dans la dextre droite du Fou, et s'épongea de la tare psychique de ce dernier. Les dernières foulées furent courtes, et longues dans la durée. Le mutisme se brisait sous les pas inquiétants du Mizukage. Maintenant juste face à Kaguya Tenzö, il leva doucement son bras, chargé d'une énergie occulte, et porta d'un mouvement vif sa paume contre le front de l'orgueilleux.
Il faut le Corrompre.

Hakkyō no Shūwai.
Il devait connaître, comprendre, souffrir, accueillir, la Corruption.

Devenir son hôte. Rien qu'une fois.
L'happelourde insane du guerrier se dispersa dans la psyché du Kaguya, et l'arsenic mentale pullula dans le sang spirituel du guerrier. Dorénavant, Tenzö était plongé dans l'univers infernal - si ce n'était plus - de Yoru. Un monde dominé par le hasard et l'horreur, par l'impuissance et la confusion. Les couleurs se soumettaient à la démence, les bruits, les odeurs, … toutes les sensations à l'aléatoire. La raison, le libre-arbitre, la volonté… toutes ces notions étaient prisonnières, voire esclaves de ce jutsu issu d'un phénomène vivant dans les abysses de l'esprit du Borgne. Il n'y avait plus que l'instinct, les impulsions, la pulsion du Thanatos, et la démence, qui survivaient dans cet environnement instable et extérieur aux lois de la raison. Le Kaguya se vantait de connaître la guerre, la puissance, l'amour… la classe ?, mais … connaissait-il la folie ? La folie telle que Yoru le vivait.
Telle qu'il l'endurait. Telle qu'il la générait.

Et alors que la Corruption de la Folie atteignait son acmé dans l'esprit du guerrier, Yoru annula la technique. Retirant sa main, il tira à nouveau sur sa cigarette, et fixa d'un air sérieux sa victime. Ce n'était pas une punition, mais bien une leçon que voulait inculquer le Tsar Fou au Kaguya. Il était inutile de faire durer plus longtemps l'Illusion, tant sa puissance était colossale.
✗ Le jour où tu comprendras vraiment ça, on pourra éventuellement reparler de ta promotion. En attendant ce jour, contente-toi de songer à ta revanche sur moi.
Il tapota le bout de sa clope, laissant virevolter un maigre nuage de cendres sous le zéphyr. L'ambiance donnait l'impression que le moment était venu pour les au revoir, toutefois, le Mizukage comptait bien rester afin de voir la réaction de sa victime. Il voulait voir s'il y avait une chance pour le manipulateur d'os de s'ouvrir à la folie, et par conséquent, à une toute nouvelle dimension. Yoru plaçait quelques espoirs sur Tenzö, et en voyant ce dernier comprendre son précepteur, il serait bien plus apte à lui prodiguer de précieux conseils pour se perfectionner dans la voie du ninja.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi Van
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Percé par Raïton (PV Yoru) Empty
Message(#) Sujet: Re: Percé par Raïton (PV Yoru) Percé par Raïton (PV Yoru) EmptyVen 30 Aoû 2013 - 16:08


Fail… Bon bah la promotion n’était pas pour aujourd’hui… En même temps ce n’est pas comme si de nature je réussis tout ce que j’entreprenais n’est-ce pas ? Ce coup-ci par contre j’aurais vraiment voulu que cela marche. Mais bon que voulez-vous de temps à autre il faut bien tenter sa chance. Ce que j’avais donc fait vainement. Ma foi, il semblait pourtant le prendre plutôt bien. Même le fait que je n’avais cogité le fait qu’il était Kage que maintenant. Y’a que moi pour faire d’aussi grosse connerie sans déconner… Un jour c’est certain cela me retombera sur le coin de la tronche. Du reste, concernant le fait que l’on remette ça. Disons que j’attendrais un peu plus longtemps. Je n’étais pas encore à son niveau. Mais j’espérais bien l’être bien plus rapidement qu’il ne pouvait lui-même le croire.

Il fit alors quelque chose d’étrange. Que je ne saurais qualifier sur l’instant. User de sa propre folie sur mon esprit tourmenté pour me faire découvrir l’enfer dans ce qu’il a de plus insoutenable. Je devins immobile. Le regard perdu, prisonnier de moi-même. Un flot ininterrompu d’image décadente, illustrant ce que l’homme possède de plus sombre et maudit en lui. Pourvu d’une témérité sommaire à s’engouffrer dans un méandre aussi bestiale que primitif. La folie n’a de réel que l’instinct. C’est le sentiment le plus proche de la condition humaine sans entrave. Sans frontière. Et alors que complètement soumis à cette impulsion je lui offris le regard le plus lumineux qui soit, je n’apparaissais pas tant troublé que cela. Certes, perdu, certes parfaitement immobile. Nos esprits communiquaient désormais. Sans parole, sans mot, rien que des images, des émotions refoulés que je gardais en réserve pour les temps dur et les moments sombre de ma solitude. S’il me choisissait comme hôte le temps d’un instant. Alors je lui ferais aussi partager les terribles démons qui m’habitaient. Oser croire que je ne savais pas de quoi je parlais. Que j’annonçais mon expérience de la guerre comme l’on parle du jour où l’on perd sa virginité. C’était bien mal me connaitre. Alors je lui faisais entrevoir ma propre folie. Celle sommeillant en moi pour se réveiller sous autre forme que la sienne. Je les fusionnerais. Pour qu’il puisse autant me comprendre qu’il désirait que je le comprenne.

Lien Flashback

Alors même que je perdais l’espace de cet instant la conscience de moi. Je pouvais encore penser tristement et avec virulence. Nous souffrons tous. Vois Mizukage, ta douleur je la conçois, je l’entends et je la comprends. J’ai aussi vécu le deuil. J’ai aussi vécu le drame. Drame terrible et si doux. On le fuit et le réclame de ses vœux à la fois. Car il est de nous comme la chaire et l’âme. Indissociable et salvateur. Il est l’humeur, à la fois le sabre qui frappe et le fourreau qui sommeil. Il est l’éducation de nos espoirs. Il est nous tous. Il ou elle, car la folie n’a pas de genre. C’est un espace de notre cœur que beaucoup étouffe, et que d’autres, comme nous, se permettons parfois de laisser s’extirper et ainsi laisser libre court à toute la fantaisie de notre malheur. Quand il retira sa main. Que mon regard s’abaissa sur lui qui fumait tranquillement. Je lui lâchais un faciès pourvu de la froide des neutralités. A da remarque je penchais la tête sur le côté et lui répondis d’un timbre aussi froid que le regard.

Percé par Raïton (PV Yoru) 941239118038fig17

-De la braise du sang et de la mort, j’ai fait mes espoirs. Ton illusion, n’est que la réalité qui incombe à la vie d’un shinobi. Une vie de folie…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Percé par Raïton (PV Yoru) Empty
Message(#) Sujet: Re: Percé par Raïton (PV Yoru) Percé par Raïton (PV Yoru) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Percé par Raïton (PV Yoru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-