N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
Tsugeku Getaku
Tsugeku Getaku
Informations
Grade : Genin
Messages : 1154
Rang : B+

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyJeu 10 Nov 2011 - 4:38

Citation :
Ordre de mission rang C :
Un paysan de Gecko no Kuni se plaint qu'un gang de voyous vient chaque soir vandaliser sa maison. Il a de la thune en réserve et a donc estimé que trois ninjas étaient nécessaires pour cette mission. Vous devrez donc tout d'abord identifiez vos alliés et agir avec eux. Cet homme a était clair : Il ne veut plus revoir les voyous près de chez lui. Vous devrez donc chassez ces voyous et vous assurez le lendemain qu'ils ne reviennent pas.

L’ordre de mission m’avait causée quelques problèmes avant même de partir. J’ignorais la position de ce village. J’avais dû faire des recherches à Konoha, dans un de ces bâtiments, pour trouver la position de ce Gecko no Kuni. C’était dans le Pays de Taki no Kuni. En l’apprenant, j’avais été immédiatement rassuré, car si le nom de Gecko ne me disait rien, le pays de Taki m’était bien connu à cause des vagabondages du Clan Inuzuka. Ce pays était reconnu pour ses cascades, même si aucune n’équivalait celle de Konoha. Je devais avouer que je préférais sa géographie parsemée de rivières. Si le Pays des Vagues en était riche, son humidité et ses marécages rendaient les déplacements déplaisants. Le Pays des Cascades avait l’avantage d’avoir de nombreuse cour d’eau, souvent un peu plus boueux que l’eau clair de la chute dans la Vallée de la Fin, qui me semblait bien plus naturels et agréables. Nous pouvions y pêcher et nous reposer. Une fois rendu dans le pays, je me dirigeais vers le lieu du rendez-vous, près d’une chute à moins d’une journée de Gecko, où je devais rencontrer les autres membres de l’équipe pour cette mission.

Sous les fines gouttelettes que la cascade soulevait, j’essayais de réfléchir un peu. Mon voyage avec la délégation de Kumo m’avait certainement mit dans la liste des candidats à envoyer pour travailler avec l’un des leurs. J’ignorais lequel nous était attitré, mais revoir un membre de ce Village me permettrait peut-être de connaître la situation de ce Pays face aux nôtres après notre passage. Tant qu’à l’autre, c’était supposément un Nukenin. Je ne pouvais que m’en réjouir, d’en apprendre plus sur eux et de renouer avec ces gens qui partageaient une vie qui me manquait. La route, la route, toujours la route et l’horizon. Konoha me semblait clos, parfois dégoûtant et repoussant, la vie des Nukenins me semblait miroiter comme une voie de retraite ravissante. Quant à Baku, il se promenait dans les bois autour. J’ignorais si le Clan lui manquerait si je venais à partir, comme maintenant, c’était un compagnon fiable et fidèle. Peut-être partager nos vies suffirait amplement à notre bonheur respectif…

J’entendis quelques bruits derrière moi. Je tournais la tête par-dessus mon épaule pour examiner qui approchait. Je savais que Baku pourrait réagir promptement et, sans être une menace à lui seul, il m’offrirait une diversion suffisante pour la retraite. S’il rencontrait quelqu’un, il aboierait pour me le signaler, dans ce cas, c’est moi qui viendrais l’aider. Je regardais le nouveau venu en remontant mes lunettes sur mon front, avant de fouiller lentement dans une de mes sacoches, l’autre main levée pour attirer son attention ailleurs au cas où. Je sortis mon bandeau de Konoha, que je me refusais encore de porter, même si je portais à mon cou la bague que mon Senseï avait donnée à l’équipe.


- « Vous êtes de Kiri ? Vous venez pour la mission à Gecko no Kuni ? »


Je plissais un peu les yeux en attendant sa réponse qui déterminerait de mes prochaines actions. J’espérais que les rapports avec Kumo étaient aussi au beau fixe que ne l’avait laissé supposer l’Hokage. À moins que ce ne soit une tout autre personne. Si la réponse donnée était la bonne et qu’il était un traître, il était trop bien informé pour que je puisse le percer. Enfin, je verrais bien. Le cadavre d’un Inuzuka, avec des lunettes fumées, son costume de cuir, un sac à dos, une cape-manteau et mon espèce d’épée dans mon dos, ça détonnerait dans le décor ?
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ōkami
Ōkami
Informations
Messages : 355
Rang : C

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyJeu 10 Nov 2011 - 4:50

Lorsque j’ai vu la proposition de ce vieux croulant, je n’ai pas pu m’empêcher d’accepter sur un coup de tête. Ce vieillard me semblait peureux, plus qu’il ne devrait l’être en temps normal, mais surtout très con. Je me serais chargé du boulot s’il me l’avait demandé tout simplement, même sans prime au bout de la ligne. Peut-être n’étais-je pas véritablement touchée par la situation actuelle, toutefois massacrer des jeunes imbéciles de manière gratuite n’avait pas de prix. Évidemment, je ramasserais le pognon par la même occasion puisque notre employeur n’avait pas été assez intelligent pour proposer l’offre à une modique somme. Eh bien, tant pis pour lui ! Peut-être avait-il agit ainsi afin de s’assurer que le travail serait bien fait, peut-être pas aussi, toutefois je savais que dans tous les cas l’objectif final serait atteint. Ces gamins regretteraient amèrement d’avoir vandalisé la personne âgée, pire encore, d’avoir poussé leur chance jusqu’à ce que j’entre en scène.

Chasser les bâtards serait probablement la partie la plus aisée de la mission. La plus difficile, quant à elle, serait de collaborer avec deux parfaits inconnus, qui d’ailleurs ne travaillent pas forcément de la même façon que moi. Sérieusement, battre ces gamins me semblait être la meilleure chose à faire de mon point de vue, néanmoins si l’un de mes collègues s’y opposait, je serais mal barrée. D’ailleurs, ces jeunes ignorants étaient-ils si dangereux pour que le vieux ne demande l’aide de trois ninjas ? Quelle connerie… Je pourrais aisément me les faire seule. M’ouarf, vie de merde… J’espérais seulement que les deux personnes ne s’avéreraient pas être des boulets, pire encore, des Aku**. Dans le meilleur des scénarios, je tombe sur un beau gosse, par contre ceux qui font partie de mes critères sont rares. Difficile, dirons-nous ?

Mon One Piece d’un rouge éclatant ajusté à mon corps, mettant en évidence mes courbes bien prononcées, je me rendis au point de rendez-vous. Ma chevelure brune cascadait sur mes épaules, redescendant jusqu’au niveau de mes hanches gracieuses. Un sourire tombeur était affiché sur mes lèvres, visant à provoquer.

Sortant de la pénombre, je me retrouvai face à un jeune homme, supposément méfiant de par ses paroles de nature hésitantes. Da démarche, toute aussi provoquante, je m’approchai du garçon aux lunettes, qui elles lui donnaient un air mystérieux. Le reste de sa tenue, composé d’une espèce de cuir brunâtre, lui donnait également fière allure.

    « Eh bien, disons que je ne suis pas tombé sur quelqu’un de trop naze, je m’attendais à pire. Nishimura Kusanagi, de Kaze no Kuni. Vous devez être l’un de mes partenaires pour cette mission, l’autre est en retard apparemment. Voyez-vous ça. Un autre qui me fait perdre patience… J’espère qu’il aura des atouts physiquement, sinon il risque de ne pas me trouver très agréable. »


Et je ne disais pas faux. Fallait mieux pour lui que son corps ait l’air présentable, qu’il n’ait pas une gueule de salopard et surtout que ce dernier soit croustillant, comme je les aime. Nous n’avions pas de temps à perdre à attendre après un retardataire, autant que ce soit clair. Des gamins attendaient encore qu’on vienne leur casser la gueule…
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Law
Law
Informations
Messages : 256

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyJeu 10 Nov 2011 - 5:45

  • On m’envoie cogner des gamins pour sauver l’fric d’un paysan. Nan mais si j’savais moi que les paysans avaient assez de fric pour devoir demander à ce que l’on le protège, j’en serai devenu un. Parce qu’il se trouve que j’arrive même plus à assurer mes besoins. Même pas de quoi acheter des slips. J’dois alterner entre deux que j’possède déjà chaque semaine. Le temps que l’autre sèche, je mets l’autre, et ainsi de suite…
    Tout ça pour dire que cette fois, on me payait l’déplacement jusqu’à Taki no kuni. Parait que les gens là-bas vénèrent les cascades, et leurs présentent des offrandes souvent. C’était donc l’occasion de récupérer du pain et du fromage de qualité. Un peu de saké aussi, avec un peu de chance. Ça m’fera un ou deux repas de moins à payer. D’ailleurs en parlant de ça, je suis à Ta No kuni. Y a des champs de blé partout. Si c’est pas une opportunité de rêve ça.

    Je m’arrêtai à côté, sortis ma sacoche, jetai ce qui y avait dedans pour la remplir de riz. J’en mis aussi dans les poches. Sauf qu’un paysan se pointa, et me poursuivit. Je reçus ses deux getas en pleine tête. Il était peut être sénile, mais ses jambes étaient en fer massif. Le problème dans tout ça, c’est qu’il y avait ses potos qui m’ont suivi aussi. Tous vieux, avec des jambes en fer massif. En tout, je reçus cent quatorze getas en tête. Mais on s’en fou, à côté, j’avais récupéré l’équivalent de trois p’tit déjeuné. Par contre, le retour va être un peu hard maintenant que j’y pense…

    Un bout d’moment après ça, et l’temps d’calmer un peu mes bosses, j’arrivai aux pays de cascades. Je fis l’tour pour localiser les offrandes, en me disant que j’allais les récupérer au chemin du retour. Beh ouai, j’suis pas con, j’me f’rai pas avoir deux fois de suite. Sauf qu’il y en avait pas. Doivent pas être des Hommes à forte foi, les habitants du coin. Je pris du retard pour rien. C’pas comme si on allait me reprocher quoi que ce soit de toute façon.

    J’étais l’dernier arrivé. Ca crevait les yeux quoi, vu les détours que j’ai fait pour semer les vieux d’Taki. Y avait une femme, plutôt belle. Si j’avais pas pris la peine de dresser ma testostérone, j’suis sûr que j’lui aurai tourné autour. Et l’autre, c’était un drôle de mec, ‘vec une drôle de combinaison. Un peu comme le mec que j’avais cogné lors de l’examen chunin.
    Petite rectification, c’était bien lui.


    « Qui aurait cru qu’on se recroisera ici ? Le monde est p’tit. Trop p’tit pour abriter autant de vieux enragés d’ailleurs. Rassure moi, t’as pas été promu ? »

    J’donnai l’impression d’avoir surgi d’nulle part. Genre le mec qui s’incruste et qu’on s’est pas d’où il sort. Un peu comme Taupiqueur dans les grottes Pokémon.

    « J’suis le troisième qui s’ajoute à la paire. Z’êtes venus pour la mission, nan ? »

Revenir en haut Aller en bas
Suna
Tsugeku Getaku
Tsugeku Getaku
Informations
Grade : Genin
Messages : 1154
Rang : B+

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyJeu 10 Nov 2011 - 14:19

C’était une Nukenin. Je devais avouer que ça ne réglait pas mes inquiétudes, mais à savoir si c’était une intrus. En plus, son costume rouge me surpris et me fit cligner des yeux. Je m’attendais à une femme ou un homme à l’aspect dur, pas quelqu’un qui semblait venir des grandes villes et ressemblaient aux civils plein de ryôs. Mon enthousiasme à l’idée de travailler avec un Nukenin s’amenuisa un peu. Pourtant, entouré de femmes qui vivent dans les bois et s’occupent plus de leurs tâches au même titre que les hommes, je dû admettre que son allure me frappa. Ses paroles eurent aussi l’effet de me déstabiliser un peu, à la fois parce qu’elle jouait une espèce de séduction, mais aussi parce qu’elle affirmait clairement qu’elle espérait pouvoir reluquer ses deux autres équipiers. Plutôt directe, ça, ça ne collait pas avec les civils friqués des villes. Je me raclais la gorge pour reprendre un peu de contenance.

- « Le rouge de ta robe va t rendre visible sur presque un kilomètre si on doit les suivre discrètement dans les bois. »

Combattre l’envie de ses hormones ou des influences de citadins par le pragmatisme. C’était le mieux à faire pour éviter de tomber dans le carrément insultant. Il fallait avouer qu’elle ne me laissait pas complètement indifférent, mais que je préférais immédiatement créer un froid pour éviter de devoir s’empêtrer dans une observation prénuptiale digne des chiens de mon Clan. Un autre homme sorti pour nous rejoindre, je n’eus même pas la peine de m’adresser à lui pour me rappeler qu’il venait de Kumo. Son commentaire était bien moins provocateur de ce que je m’attendais de lui. Je ne pus m’empêcher de sourire en coin, visiblement très amusé. Surtout par son commentaire.

- « J’imagine que toi aussi, tu n’as pas été promis, sinon tu aurais préféré en mettre plein la vue en me demandant si je l’avais été aussi ? »

Je me moquais un peu de lui, mais il était clair que son attitude me plaisait plus que la dernière fois. En plus, en ayant déjà combattu contre lui, je savais qu’il avait un style beaucoup plus offensif que moi et ne tarderait pas à déborder des adversaires presque à lui tout seul. Avec la Nukenin et moi, ce serait beaucoup plus facile de surprendre les ennemis. Attiré par le son de nos voix, Baku sorti des bois en jetant un regard curieux sur la scène. Il commença à tourner un peu autour de nous pour se faire une idée en reniflant l’air. Vers le Kumojin, il approcha lentement, près à reculer au moindre geste brusque.

- « Je suis le Konohajin envoyé pour la mission. On dirait que nous ferons équipe ensemble, Loawn, c’est ça ? »

Je me retins de tirer la langue, mais pas de sourire en coin. Évidemment, je me souvenais de son nom, c‘était le premier vrai Shinobi auquel j’avais dû faire face. Mon chien vînt se placer à côté de moi et j’attendais encore les commentaires désobligeants du Kumojin contre mon « sale clébard ». Après un bref silence, je crus bon de reprendre la parole, avec un peu plus de gêne, cette fois, car je ne me sentais pas l’âme d’un chef ni le droit de l’être, mais il fallait bien commencer à quelque part.

- « Si on rejoignait la ferme ? On avertit le client qu’on va guetter, on lui pose quelques questions pour savoir pourquoi on attaque sa ferme, on regarde comment les coupables agissent, puis on pourra les traquer plus facilement si ils fuient. Comme ça, on évitera de briser sa propriété en cas de combat. »

En parlant, je regardais à tour de rôle la femme et l’homme. Je ne savais pas si Law était prompt à suivre des ordres, même sous forme de proposition, je ne le pensais pas. Tant qu’à la femme, j’imagine qu’elle était tellement habituée à agir seule que ça la dérangerait. Pourtant, je devais avouer que travailler en groupe, pour une fois, me faisait le plus grand bien.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ōkami
Ōkami
Informations
Messages : 355
Rang : C

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyJeu 10 Nov 2011 - 15:01

Si on les suit discrètement dans les bois ? Ce mec se foutait de ma gueule ou quoi ? Tout d’abord, je ne changerais ma tenue pour rien au monde, excepté si la température m’en oblige. Il en était clair et net. Ensuite, il n’était pas question que je suive ces minables à travers la forêt, non mais il me prend pour qui le nigaud ? Nous allions sur une ferme, pas au sein d’un campement hyper technologique caché au plein cœur d’une forêt luxuriante de végétation. Il n’y aurait pas de Tigre, d’hommes sauvages armés jusqu’aux dents, pas de bêtes féroces. Le pire que nous pourrions croiser était de pauvre vache ayant de la difficulté à se retourner à cause de leur poids exagérément trop important. Pour mettre les cartes sur la table, notre mission ne serait probablement pas très compliquée, étant donné que l’homme en question affirme ouvertement que ces mômes de pacotille viennent chaque soir dans le but de vandaliser sa propriété. Pas de quoi avoir peur pour quoique ce soit.

Arriva, enfin, le troisième Shinobi étant chargé de cette tâche. Un autre qui ne tombait pas exactement dans mes critères… Non mais avez-vous vu son look ? On a presque l’impression qu’il s’agit de l’un des voyous que l’on doit arrêter aujourd’hui. Si ça se trouve, il va se joindre à eux pour foutre la merde. Non non non, il doit faire erreur, nous devons faire erreur. Pas possible de bosser avec un type qui a cette allure. Déjà, la coupe punky, c’est démodé depuis des lustres, sans omettre les boucles d’oreilles en anneaux qui lui donnent un air de Thug. C’est Karas qui apprécierait ce mec, c’est moi qui vous le dis. Sa musculature apparente s’avérait être le seul bon point chez lui qui ne me laissait pas indifférente. Des bras forts, un torse apparemment bien découpé… Leur petite discussion mis rapidement un terme à mes songes. Ces deux gaillards avaient apparemment échoué le test pour l’Examen Chunin. Non seulement je me retrouvais avec deux mecs qui ne font pas ma pointure, mais en plus ce sont deux imbéciles. Hell nah…

    « M’ouais, va pour la ferme. De toute façon si je restais plus longtemps dans ce merdier de bois… M’enfin bref. Si vous voulez mon avis, cette mission ne s’annonce pas véritablement compliquée. J’espère que ça ne vous ennuie pas si on tape quelques-uns de ces jeunes ignorants ? »


Petite vérification, histoire de m’assurer que tout le monde avait le même plan en tête. Sinon… Eh bien tant pis. Bref, commençons par le commencement. Nous n’étions qu’à quelques kilomètres de la dite ferme et il me tardait d’y être pour enfin savoir pourquoi il avait demandé l’appui de trois personnages au lieu d’un seul.

    « Loawn ? Pauvre mec, tes parents ne devaient pas t’aimer pour t’appeler comme ça… J’suppose que ton surnom c’est Alown. Alone. »


Je n’avais pu m’en empêcher de sortir cette blague tout pourrie. Que voulez-vous, on me tends la perche, je la saisis. Une vingtaine de minutes puis tard, nous étions sur les terres de notre employeur et ce dernier nous invitait à entrer dans sa baraque mal en point.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Law
Law
Informations
Messages : 256

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyJeu 10 Nov 2011 - 17:13

  • Il avait pas été promu. Peut être que s’il s’était contenté de gentiment encaisser mes coups, il aurait été promu. Un peu comme Shin quoi. Et l’autre fille aux cheveux tintés en rose, qui s’était faite entubée aussi. Les responsables ont dû s’faire une soirée chicha , ont ramenés des danseuses, et au p’tit matin, z’ont pointé les promus du bout des orteils, pressés d’aller pioncer.

    « - M’en branle d’la promotion. Tout ceux qu’ont été promu à Kumo s’étaient fait tabasser. Si c’juste ça, j’m’en bas les couilles. »

    Et là, d’un coup, ça sentait moins agréable. C’était au fait le clébard qui s’était pointé. Le mec là, il le traine ‘vec lui un peu partout si j’ai compris l’délire. Ca se trouve, ‘vec le temps, il a dû apprendre son langage. Ptêtre qu’ils se parlent en aboyant. Ou alors, c’le chien qui parle humain. Dans les deux cas, la situation du Konohajin là doit être grave. Doit avoir eu une misérable enfance, et à force d’être seul, l’a fait d’un chien son ami. La vie est cruelle, on le dit jamais assez.

    C’qui est tout aussi pas sympa dans l’histoire, c’est qu’cet enfoiré d’malade mental avait repris mon nom comme l’avait prononcé l’mec, lors d’l’exam’. Alors forcément, me blâmez pas si j’vous dégomme tous par la suite. Et l’autre, elle nous a carrément sortie une blague à renverser. L’humour et les femmes, ça fait six. Par contre, elle l’a raison, i’devaient pas m’aimer, mes parents.

    L’était temps donc d’aller à la ferme. Voulais mettre la main sur quelques cigares de contrebandes, parait qu’il coûte que dalle. Mais ça aussi, fallait le laisser pour l’retour
    .

    « - Vais pas faire le con, et dire qu’on va s’prendre un casse-croûte ici avant d’nous en aller. J’ai la dalle, on va squatter la ferme du paysan qu’il nous serve à manger. Et puis, ça s’ra l’occasion pour toi d’laver ton clébard. Il pue hard la merde. C’à s’demander qu’est ce tu lui fais bouffer, la pauv’ bestiole. »

    Et merde, j’allais oublier d’les corriger.

    « -Et C’est Law, pas Loawn. Capiche, l’invertébré ? »

    Fallait donc supporter une femme sexy, mais pas drôle, un mec à l’allure flippante, et un clébard puant. Le trajet semblait un poil plus long qu’il n’en avait l’air. Une fois arrivée, une autre beauté, épouse du dit paysan se proclamait-elle, nous accueillit, et nous ramena chez lui. Et c’ainsi que je réalise qu’au fait, ça doit être le rêve d’être paysan. L’avait du fric, et une belle chick.

Revenir en haut Aller en bas
Suna
Tsugeku Getaku
Tsugeku Getaku
Informations
Grade : Genin
Messages : 1154
Rang : B+

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyJeu 10 Nov 2011 - 18:01

Je regardais la Nukenin faire un examen minutieux du nouvel arrivant. J’ignorais exactement le cours de ses pensées, mais rapidement, je cru déceler une note d’agacement. Je pinçais les lèvres en réalisant que son jugement ne s’appliquait pas qu’à Law. Je me tournais vers ce dernier qui ne réagit pas autant que je l’avais estimé à mon « erreur » sur son nom. Les choses ne s’amélioraient pas, loin de là. Après une seconde, mes doutes sur l’opinion de la femme se dissipèrent. Je retins une remarque acerbe en l’entendant parler des bois et de la ferme. Plus je l’écoutais, plus j’avais l’impression d’entendre parler une de ces citadines qui ne connaissait rien de la vie et qui croyait que les Shinobis se pavanaient à longueur de temps, une vie de héro d’histoire, quand on passait plus de temps à attendre dans la pluie ou le froid que notre cible se pointe. J’eu un léger spasme du coin des lèvres.

- « Je ne sais pas trop où tu as grandis, mais des adolescents qui vandalisent pour trouver de l’excitation ne le feraient pas au même endroit soir après soir. À moins d’être stupides, et même là… Ils doivent avoir un autre objectif. »

Quand le Kumojin parla de la promotion, je levais un sourcil étonné. Je ne savais pas que les résultats avaient été de ce genre. Je fronçais les sourcils en me demandant si son caractère amer était à cause de sa « défaite » ou plutôt une pensée logique. Si c’était le cas, il n’avait pas vraiment tords, car après tout, si l’examen visait à faire évoluer les perdants, c’est que les juges cherchaient autre chose que le type qui tape le plus fort. Dans ce cas, il y avait fort à parier que, même si mes défenses avaient fonctionné, leur peu de diversité avait joué en ma défaveur. Probablement la même chose pour Law, mais au niveau de ses attaques. Tant qu’à son idée de mangé là-bas, avant de le laisser dire n’importe quoi au fermier, je fis balancer mon sac à dos vers l’avant. Après une fouille rapide, je sortis un petit paquet de viande séchée avant de le lancer dans sa direction après l’avoir interpelé.

- « Mon clébard pu parce qu’il me suit, contrairement à plus de 90% des gens avec qui on travaille dans le Village. »

Le commentaire, sur un ton maussade, m’avait échappé. Je grognais un peu envers moi-même pour me rappeler à l’ordre. Pendant que Law suivait la femme, je ne pus m’empêcher de parler pour en revenir au sujet principal. La mission.

- « Soit le fermier cache quelque chose que les vandales viennent voler chaque soir et il ne veut pas que ça se sache, comme de la drogue. Soit c’est un concurrent qui essaie de nuire à sa ferme, vu qu’ils ont assez de ryos pour engager trois Shinobis. »

D’ailleurs nous arrivions. La maison du fermier ne me semblait pas particulièrement impressionnante, mais elle faisait largement le travail. Le toit ne semblait pas percé, les murs solides et un bon terrain l’isolait. La femme qui en sorti nous souhaita la bienvenue. Law l’observait de près, probablement à la recherche d’un signe de danger éventuel. Sans rien dire, je suivi la troupe vers la maison. La femme jeta un regard vers mon chien, qui devait peut-être sentir, finalement, quand elle me demanda de ne pas le faire entrer. Sans retenir ma moue, je fis signe à Baku de rester là avant de suivre les autres à l’intérieur.

- « S’il court après vos animaux pendant que je ne le surveilles pas, vous êtes responsable… »

À partir de là, elle jeta de fréquent regard vers la porte. Quelques minutes plus tard, elle revînt avec du thé fumant alors que son mari franchit le seuil de sa demeure. Il nous salua brièvement et j’observais mes compagnons en attendant leur réaction. Quelques questions sur notre voyage, répondu rapidement, puis un silence, avant que je ne parle.

- « Alors, quel ferme souffre le plus de votre réussite ? »

C’était direct, en attendant sa réponse, les autres pourraient se faire une idée des pistes. Moi, ça me permettrait de finir rapidement la rencontre et de retourner dehors. Étrangement, les quatre murs de la maison fermière me mirent moins mal à l’aise que les remparts de Konoha, qui ne bloquaient pas le ciel eux.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ōkami
Ōkami
Informations
Messages : 355
Rang : C

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyJeu 10 Nov 2011 - 18:42

    « Il a peut-être une odeur de merdier, mais il est pas trop moche, le chien. »


Et ça pour sentir la merde, il sentait la merde. Je n’aurais pas apprécié passer plus de temps en sa compagnie en tout cas, peut-être que son maître devrait envisager lui passer un petit coup de savon une fois de temps en temps… J’étais bien heureuse que la dame qui nous accueillait s’eut rapidement rendu compte de l’état odorant du cabot de notre partenaire de mission et l’interdisait donc de pénétrer dans sa demeure. Merci vieille bique, je te redevrai ça un de ces quatre. Pour l’instant, se concentrer d’avantage sur la mission actuelle était primordial. Apparemment je n’étais pas la seule qui ne semblait pas très enchantée de se trouver ici aujourd’hui, l’autre Punk avait la dalle et pour couronner le tout le Maître du clébard posait des questions peut-être un peu trop directes pour nos clients. M’enfin, au moins il prenait les choses en main, c’est déjà ça. Plus vite nous aurions récupérer les informations importantes à notre tâche, plus vite nous serions chacun de retour chez soi, les poches remplies de fric. Cela m’apparaissait comme étant un bon marché.

Devant la question du gaillard aux lunettes fumées, le fermier ainsi que sa femme me parurent un peu désemparés, sans savoir véritablement si le mec était sincère ou s’il rigolait. Probablement n’étaient-ils pas habitués à ce genre de conversation, et je les comprenais facilement d’être un peu perdu. Je ne me risquai cependant pas à relever les paroles de mon collègue, désirant aussi au fond de moi-même foutre le camp rapido presto. Un sourire hésitant se dessina sur mes lèvres, puis j’osai me lancer aussi.

    « Ce que nous désirons savoir, en fait, c’est qui serait susceptible d’être un concurrent direct. Que ce soit un propriétaire mécontent de votre succès ou tout simplement une personne avec qui vos relations sont ambiguës. »


Autant être clair si nous voulons récupérer les informations dont nous avions besoin. Cela ne servait totalement à rien de les brusquer ou encore les effrayer, ce sont eux qui possèdent la clé du magot. Sans leur accord, on n’obtiendrait rien du tout, pas même une seule pièce et notre voyage ne serait pas payé non plus. Chaque chose en son temps, dirons-nous.

    « Maintenant que vous en parlez, Mademoiselle, je vois bien un ou deux fermiers avec qui j’ai eu quelques lacunes par le passé. M’enfin, je ne me serais jamais douté que ceux-ci seraient assez rats pour venir sur ma propriété afin de vandaliser mes biens. Tenez, je vais vous donner une carte sur laquelle sont indiquées les Fermes en question… »


Je posai mes pupilles brillantes sur les deux jeunes hommes qui se trouvaient à mes côtés, leur tendant la carte après l’avoir préalablement observée. Je remerciai notre employeur et laissai la parole aux deux gaillards. S’ils trouvaient nécessaire de les interroger sur autre chose, ils devraient le faire, et maintenant. Autrement nous partirions à la recherche d’indices.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Law
Law
Informations
Messages : 256

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyJeu 10 Nov 2011 - 20:04

  • Petit détail qui change tout: On est rentré. Pas le chien. Ca c’était un moment épique. Fallait voir la gueule du mec là quand la femme lui a fait comprendre qu’son chien puait. Doivent pas être pointilleux question hygiène, ces Konhajins. Alors pour s’rattraper, l’a osé dire à la p’tite perle qu’était l’épouse du client qu’son clébard allait s’attaquer à leurs bêtes à cornes. Forcément, l’épouse attentionnée, elle panique, elle fait une tête toute mignonne, et elle s’dit qu’il faut surveiller le satané chien. Faîtes comme vous voulez, mais moi, j’peux pas laisser passer ça.

    «- Vous inquiétez pas, il f’sait que plaisanter. Le prenez pas au sérieux. A part laisser ses crottes trainer un peu partout, i sait pas faire grand-chose, son chien ».

    Soulagement pour la demoiselle, qui s’éclipsa un moment avant de revenir ‘vec du thé, et des amuse-bouche. Moi, j’mangeais, et les autres ils étaient obsédés par la mission. Ils demandaient tout, et n’importe quoi. Un p’tit penchant vers la piste d’un éventuel concurrent qui jalouserait la réussite du paysan au point de vouloir s’en prendre à lui. Pas bête. Et un peu trop dur à avaler au couple. Faut dire aussi qu’c’est pas le genre de conversation qu’on entretient souvent. On eut une réponse tout de même. On me passa la carte, sur lesquelles étaient censés être indiqués les principaux rivaux. Sauf que moi, j’sais pas lire une carte. Question d’pas paraître le con, j’sortis ma gueule du mec qui comprenait tout, jetant un coup d’œil aux autres de temps à autres. Et c’est qu’il me r’gardait d’une drôle de façon.

    C’est parce que je la tenais à l’envers, la carte.

    Et puis j’en avais marre. J’la déposais sur la table. C’était à mon tour d’poser des questions. Ils avaient décidés de suivre la voix qui leurs paraissait juste, j’allais moi aussi suivre celle qui me parait correcte.


    « - Il y a aussi quelque chose primordiale. L’éventuel crise de jalousie d’un rival au vue de vot’ réussite est une idée exploitable. Mais y a également quelque chose qui m’gêne depuis un moment »

    Ça f’sait un moment que j’avais pas r’ssorti mon accent d’homme respectable. J’avais du mal à pas caler un ou deux mots d’mon arsenal d’voyou. Je fis l’effort de continuer.

    « - Vous avez une femme belle, et j’espère que vous vous savez chanceux. Si j’étais moi, j’vous jalouserai pour ça aussi. Y a de fortes chances qu’ces types veulent vous faire la peau rien pour ça. Tous les mâles du pays sont donc suspects si l’on suit ce raisonnement.»

    Beh ouai, vu vot’ tête, j’aurai eu envie de vous cogner aussi.

    « -Moi j’dis, on se planque quelque part, on attend qu’ils débarquent, on leurs fout une raclée. Comme ça, c’est réglé illico. »

    Azy, si ça, c’pas une preuve de sagesse.

Revenir en haut Aller en bas
Suna
Tsugeku Getaku
Tsugeku Getaku
Informations
Grade : Genin
Messages : 1154
Rang : B+

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyJeu 10 Nov 2011 - 23:08

Je me tournais vers la femme en rouge qui, sans grand étonnement, se débrouillait bien mieux que moi pour ce qui était de discuter avec la femme. Le mari de cette dernière nous jaugeait à tour de rôle, plusieurs fois, un peu plus sur la Nukenin. Sûrement à cause de son statut plus libre que le nôtre. Il se méfiait peut-être ? Si ce n’était pas à cause de ça, c’est qu’il jugeait qu’elle était plus apte à ne pas lui causer d’ennuis. À moins que son allure n’éveille quelques désirs ? Je haussais les épaules, conscient que c’était trop difficile à découvrir avant la fin de la mission. Je pris un biscuit avec méfiance, avant de le croquer et de grimacer discrètement. Franchement trop sucrés pour moi. Au moins, nos clients se livraient beaucoup plus facilement à elle qu’à moi. J’avalais difficilement le biscuit avant de jeter un regard par la fenêtre, sans apercevoir Baku.

Quand j’aperçu le regard de notre coéquipière, je me mis à observer Law. Il regardait la carte à l’envers, d’ailleurs même le mari avait cessé son inspection et semblait surpris de ce caractère. Moi, je me contentais de pincer les lèvres en regardant mon coéquipier faire. Je ne pouvais m’empêcher que sa stupidité était une comédie. Je l’avais bien vu en combat, il était parfaitement capable de cerner les points forts et faibles des gens. Je secouais un peu la tête, son attitude me confirmait parfaitement qu’aucun Shinobi aussi stupide qu’il ne le faisait croire pourrait survivre. Je jetais un coup d’œil vers la carte en le prenant, hochant un peu la tête. Je relevais la tête en rendant la carte à la Nukenin, puis je passais un commentaire envers nos employeurs.

- « Il y a plus de une ou deux fermes… La compétition doit être rude dans le coin, non? »

Plus qu’avant, je me méfiais d’eux, mais préférais ne rien ajouter. Étonnamment, Law pris la parole et je ne pus m’empêcher de l’écouter en fronçant les sourcils. Je ne savais pas trop quoi penser de ce ton, si c’était de la moquerie ou un effort navrant de bien paraître. Au moins, il faisait plus d’effort que moi pour se mettre d’accord avec les clients. La suite de son plan paraissait claire, même si à la base il me dérangeait. C’était un succès assuré selon lui, mais je voyais plutôt trois shinobis taper sur des civils en étant pas sûr que le vandalisme cesserait. Je hochais la tête en me levant et j’indiquais par de brèves paroles que nous y allions. Dès que je fus sorti et éloigné de quelques mètres de la maison, Baku se rapprochant de nous, je ne pus m’empêcher de parler à voix basse à mes coéquipiers.

- « Vous y croyez vous ? Autant de fermiers prêts à engager des vandales pour briser une ferme ? En plus, si c’est un concurrent, vous êtes bien conscients qu’il va simplement en engager d’autres après qu’on les aie baffer ? »

J’espérais avoir un signe de doutes de leur part. Avant que les débats ne commencent sérieusement, je me décidais à leur faire une proposition.

- « On se cache cette nuit, on guette, on les laisse faire, on regarde où ils s’en vont. Si c’est un concurrent, vous pourrez vous battre, si c’est autre chose, on pourra régler le dossier assez vite, d’accord ? »

J’espérais juste qu’ils accepteraient, sinon je devrais les suivre dans une manière qui ne me plaisait pas du tout. En plus, il était évident que nous nous mettrons en surveillance, qu’ils acceptent ou pas ma proposition. Quelques heures plus tard, après une longue balade pour trouver une cachette et l’installation, ils ne nous restaient qu’à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ōkami
Ōkami
Informations
Messages : 355
Rang : C

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyVen 11 Nov 2011 - 3:20

Les deux hommes récoltèrent finalement le reste des informations qui manquaient, bien qu’elle ne me semble un peu inutile tout compte fait. Ouais, sa femme avait un beau derrière, mais je ne vois pas pourquoi des gaillards iraient vandaliser un domicile simplement pour les faveurs d’une vieille pie. Si j’étais eux, j’envisagerais plutôt le kidnapping. Plus sécuritaire pour eux et ils ont la mégère pour eux seuls par la suite. Certes, quand t’en as marre tu dois t’en débarrasser d’une quelconque manière et discrètement histoire que cela ne s’ébruite pas trop. M’enfin… Cependant, le dénommé Law, parce qu’apparemment son nom n’était pas Alone, élabora rapidement un plan qui me plut. Il se ralliait apparemment à l’idée que je m’étais faite en arrivant ici, à savoir casser la gueule de ces jeunes ignorants afin de les convaincre de ne plus jamais revenir foutre la merde dans le quartier.

Je ne mettais cependant pas de côté la possibilité qu’un concurrent, plus malin donc, ne soient en fait responsable des problèmes survenus sur la Ferme de notre employeur. Vandaliser une propriété jusqu’à ce que son possesseur ne rende tout simplement les armes. Il s’agissait d’un plan toutefois un peu bête, si le Fermier avait autant de succès, cela signifiait également qu’il avait du fric mis de côté. L’intervention de Shinobis, quels qu’ils soient, aurait donc pu être prédit par le dit concurrent.

    « Personnellement, je ne pense pas qu’un concurrent possédant une Ferme moins importante, donc ne lui rapportant que suffisamment de sous pour vivre, que celle de notre employeur favoriserait de payer des gars pour qu’ils viennent mettre en pièce le terrain. Faudrait être con quand même. On parle de simples civils, pas de mafieux bourré de fric. »


Ce n’était évidemment qu’une hypothèse. Néanmoins, ça se tenait. J’écoutai tout de même la proposition de mon partenaire de mission, qui désirait passer la nuit aux alentours afin de voir de quoi il en est réellement. Je n’avais aucune objection. De toute façon, il fallait bien commencer quelque part.

***

La nuit était enfin tombée. Les deux gaillards et moi étions planqués à la lisière des bois afin d’avoir une vue objective de l’ensemble du territoire. Le seul bémol, il faisait tellement noir qu’on avait de la difficulté à se voir le bout du nez. Heureusement pour nous, la lueur blafarde de la lune éclairait tout le terrain et certaines lanternes étaient allumées ici et là.
Cela faisait un bon moment que nous étions là, à fixer chaque recoin de la Ferme, sans rien percevoir. Je commençais à me dire qu’ils ne viendraient pas.

    « Bon sang Law, tu pourrais pas te pousser un peu, tu me marches dessus. Et cette odeur nauséabonde, eh le Konohajin, retient ton chien un peu… Ranlàlà, dans quel merdier je me suis lancée… »


A cet instant précis, un son retentit, provenant de la maison du Fermier. Me retournant vers les deux gaillards, je hochai la tête, annonçant qu’ils étaient là.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Law
Law
Informations
Messages : 256

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyVen 11 Nov 2011 - 16:38

  • Guetter, attendre, suivre, et cogner. Moi j’voyais plus, guetter, cogner, cogner, et cogner. C’chiant de devoir céder aux caprices du mec flippant là. On lui avait fait plaisir, le moins qu’il aurait pu faire, c’est de pas ramener son clébard. Parce qu’on était pas forcément à l’aise là où on était. C’était étroit, ça puait, c’était sombre.

    Et qui dit noir, dit trucs louches.

    Faire semblant de trébucher légèrement, et s’agripper aux seins de la femelle là. I’z’étaient doux et moelleux au touché, comme des madeleines. Et j’crois bien qu’elle a aimé ça. Ou alors, elle a juste pas osé m’demander d’enlever mes mains d’ses bols. Voulait ptêtre me passer le message en m’disant que j’lui marchais dessus.

    C’est dans ce genre d’ambiance qu’les voyous arrivèrent. J’écartai l’un des buissons d’ma main, pour pouvoir voir quelles têtes ils avaient ces connards. Ils étaient quatre, et trainaient ‘vec eux un machin géant sur pattes. Je le regarde encore un peu plus, essayant de trouver ce p’tit quelque chose qui m’aidera à reconnaître la bestiole. Poils, défenses, sabots. Et tout ce que je trouve à dire, c’est…


    « - Mother of god. »

    C’était bien un sanglier, faisant deux, trois fois même la taille d’un ours. Et il était obéissant, puisqu’un seul geste de main lui fît comprendre qu’il pouvait s’amuser à embrocher la ferme. Ou les passants. Ou les hommes de main du paysan. Y en avait même qui s’étaient fait cogner tellement fort qu’ils avaient atterri près de nous. Y avait aussi des morceaux de bois et des pattes arrachés à des vaches qu’ont failli nous cogner en pleine gueule. La bête prenait son pied à tout taper, et les aut’ enfoirés, ils s’apprêtaient carrément à tout brûler. Le paysan, qui d’vait passer un sale quart d’heure, courrait partout, criant nos noms.

    « - Chaud. Va falloir aller arrêter la bête et taper sur les autres. Faîtes pas cette tête, on les tabassera à mort, ils finiront bien par cracher le morceau. »

    Puis, il y avait quelque chose d’autre qui me motivait.

    « - Et on aura d’la viande grillée pour l’dîné. Si ça c’pas le grand luxe. »

Revenir en haut Aller en bas
Suna
Tsugeku Getaku
Tsugeku Getaku
Informations
Grade : Genin
Messages : 1154
Rang : B+

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptySam 12 Nov 2011 - 0:10

J’étais plutôt content d’entendre la Nukenin se mettre de mon côté. Ce qui m’inquiétait plus de leur volonté de frapper et cogner sur n’importe quoi. Pourtant, je me contentais de pincer les lèvres. Il valait mieux ne pas relever et agir en conséquence le moment venu, il était toujours possible de réfréner leur volonté en les obligeant à se défendre ou me défendre. Rapidement, Kusanagi fit un résumé de la situation et je ne pouvais être que d’accord. Si c’était un concurrent, c’était nécessairement un fermier plus riche que ce dernier ou égal, qui subirait des pertes ou avait risqué une somme pour faire un grand coup de ryôs ou tout perdre. En avançant dans la cachette, je me déplaçais plutôt facilement, habitué par les marches dans les bois et les chasses. Malheureusement, ça ne semblait pas le cas de Law ou de mon équipière qui avait eu quelques accrochages entre eux. Je préférais me tenir loin d’eux, au cas où ils finiraient par se battre ou me pousser.

Après plusieurs heures d’attentes, un peu de nourriture dans la bouche, mon chien à côté de moi, patiemment assis à mes pieds, je sentis Baku se tendre. D’ailleurs, il avait intérêt à rester tranquille, mes coéquipiers forts impatients ne supportaient plus sa présence. Je fronçais les sourcils, soudainement plus attentif. Quelques instants plus tard, le regard de Law attira mon attention. Je regardais dans la direction en humant l’air profondément. Je sentis l’étrange odeur, un mélange de fauve, de salive, peut-être un peu de gamelle et celle de la terre humide. Je reconnus presque immédiatement l’animal : un sanglier. Par contre, je devais avouer que de cette taille, je n’en avais jamais vu. Avant que le choc ne soit passé, l’animal commença son attaque sans trop se préoccuper de ses propres maîtres. Le commentaire de Law me ramena à la réalité.

- « Mort ou vif, ça ne me dérange pas, tant qu’ils ne tuent pas nos clients. »

Je fis signe aux autres d’y aller, pointant les 4 malfrats. Baku bondit plus rapidement que moi et commença à aboyer autour du gros animal. La grosse bestiole commença immédiatement à fulminer. Ses sabots raclaient le sol pour trouver un appuie pour sa charge. Immédiatement, je me permis de sauter par-dessus l’animal en décrivant les mûdras. Je risquais d’être touché par les petites frappes, mais avec un peu de talent, mes coéquipiers me couvriraient facilement. Avant que mes pieds ne touchent le sol, le Furimawasu Daichi se déclencha. D’un geste de la main, je soulevais un nuage de poussière pendant que le sanglier respirer, provoquant un bref étouffement. Baku couru immédiatement vers la droite pour obliger notre adversaire à choisir sa charge aveugle. D’un bond, je pus l’éviter et, avant que l’animal se retourne, j’étais sur mes pieds. Je jetais un coup d’œil vers mes alliés, j’aurais besoin d’eux pour éliminer l’animal, beaucoup plus difficile que les simples malfrats.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ōkami
Ōkami
Informations
Messages : 355
Rang : C

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptySam 12 Nov 2011 - 0:58

Cet enfoiré venait de me tripoteur la poitrine ou j’avais hallucinée ? Pas le temps d’y songer plus longtemps, devant mes yeux, à une trentaine de mètres de l’endroit où je me trouvais, un gigantesque sanglier chargeait un peu partout sur le terrain de mon employeur. L’Inuzuka fut plus rapide que moi, se lançant à la poursuite du phacochère précédé de son fidèle cabot puant. Notre objectif était simple : Mettre en pièce le plus rapidement possible la bête afin de restreindre les dégâts au maximum.

Composant une série de mudra, j’exécutai un rapide Shunshin afin de me retrouver devant l’animal en furie, aux côtés du Konohajin. Mon avant-bras se couvrit rapidement d’une solide couche de terre et l’instant d’après j’abattais ce dernier sur le flanc droit du porc. Une réaction instantanée de sa part, il chargea en ma direction. J’utilisai mon bras, dont l’épaisse couche de terre amortirait l’impact, et l’utilisai en guise de bouclier. Ses longues défenses perforèrent ma protection et je fus rapidement envoyée au tapis. Je crachai par terre, relevant le menton pour affronter l’animal en furie du regard.

    « Dis donc Pumba, on dirait que tu as pris du poids… Prends ça dans ta gueule, sale porc ! »


De mes paumes, une aura bleutée se forma, libérant l’instant d’après un Pigeon glacial qui fonça aussitôt sur le phacochère. Le Porc tenta de détruire le volatil, en vain, puisque ce dernier volait autour de lui de façon à ce que celui-ci ne puisse en aucun cas l’atteindre. Profitant de la diversion, je lançai une traite de Shurikens directement sur l’animal, qui recula de quelques mètres le Pigeon toujours à ses trousses.

J’espérais que le Shinobi de Konoha profite de la diversion que créait l’oiseau pour l’immobiliser, tout simplement l’assommer ou si nous n’avions vraiment pas le choix, le tuer. Évidemment, je préférais ne pas faire de mal à l’animal sauvage, qui n’avait pas réellement voulu détruire la propriété. C’était la faute des gaillards, uniquement la leur. Ce sont eux les véritables coupables, eux seuls qui sont à l’origine du désastre. Mon regard se dirigea vers le Punky, qui, je l’espérais, se chargerait des quatre gaillards pendant que j’aidais l’Inuzuka à achever l’animal. Si renfort nécessaire il y a, je m’en chargerais.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Law
Law
Informations
Messages : 256

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyLun 14 Nov 2011 - 0:30

  • Ils avaient aucun style ces deux là. Se contenter de sortir d’nulle part, brutalement, et s’attaquer à la bête. Fallait vraiment qu’ils pensent sérieusement à travailler leur entrée en scène. Et justement, dans c’genre de truc, on trouve durement quelqu’un d’aussi douée que moi. J’enlevai mon pantalon, le découpai, et le nouait à ma taille d’manière à imiter le pagne des sauvages. Savez, le truc en paille qui couvre les cuisses, et le zboub. Sauf qu’en temps normal, ça gratte énormément, et au moindre faux mouvement, t’as les couilles qui saignent. Puis j’me mets torse nue, j’écrase quelques feuilles pour m’en mètre en gueule, histoire d’imiter les peinture guerrière. J’escalade un arbre, et j’fais un gros saut grâce à du fûton.



    A la tarzan, je vole pendant trois secondes, et j’retombe sur l’un deux. C’était bizarre, mais le son qui coïncida avec mon atterrissage me rappelait les moments durant lesquelles j’écrasais mes crottes de nez. J’me relève illico, je colle un directe au mec à côté qui voulait m’avoir. Les autres s’étaient écartés d’environ deux mètres. En me voyant mettre l’autre à terre, ils se sont cassés. Ils s’disaient sûrement que si j’étais une tapette, ils rappliquent et me tabassent, sinon, ils sauvent leurs peaux.

    Bien évidemment, j’les avais suivis, en criant. ‘Savez, les cris de frénésie des sauvages. Tu les cognes, ils crient. Tu leurs donnes à manger, ils crient. Tu t’tapes leurs femmes, ils crient.


    Notre petite randonnée au clair de la lunenous entraina dans la forêt à nouveau. Ils s’étaient éclipsés derrière les buissons. J’m’y engage moi aussi, j’fais le tour d’œil, et là, que dalle. Ils étaient plus là. Sauf que j’entends quelqu’un me dire :

    « -Pitié épargnez-nous. »

    J’baisse les yeux, et j’les trouve sous moi, prosternés. P’tain, les cons, ils avaient largement l’temps d’me faire une ablation des testicules.

    « -Ok. »

    J’me r’tournai, genre, c’était bon, ils pouvaient s’en aller. Ils me remercièrent, me baisèrent les pieds, et s’apprêtaient à s’casser.

    Spoiler:
     

    « - Ils y ont cru, les tocards »

    Ils étaient marrant c’deux gars là. Je pris le crâne du gauche d’ma main gauche, le crâne du droit d’ma main droite, et hop, la grande collision. Restait plus qu’à les trainer jusqu’à la ferme. D’ailleurs, la compagnie avait abattu l’sanglier. J’sortis du fil, ligotait les quatre moches à un arbre, ramassai du bois, et allumai un feu.

    -« Ramenez la boule à poils, on s’fait un barbecue avant de s’remettre au travail. »

Revenir en haut Aller en bas
Suna
Tsugeku Getaku
Tsugeku Getaku
Informations
Grade : Genin
Messages : 1154
Rang : B+

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] EmptyLun 14 Nov 2011 - 5:54

Rapidement, Kusanagi vînt m’aider en se « téléportant » presque devant l’animal. Baku se contentait de courir autour et de s’approcher parfois de ses blancs, comme la chasse au cerf, pour faire claquer ses mâchoires, ce qui suffisait à faire tourner le gros animal. Je devais avouer que j’étais heureux de la voir, sa présence nous assurerait qu’en cas de charge, l’animal devrait prendre une décision à la dernière minute ou, dans le pire des cas, celui qui ne serait pas visé pourrait attaquer par derrière l’animal. Elle décrivait les mûdras, alors je me contentais de faire basculer mon sac à dos sur l’avant et de me déplacer vers la ma droite, pour m’éloigner de la Nukenin. Attiré par mon mouvement, le porc passa à l’attaque en bifurquant vers moi. Je me préparais au choc au choc en me retournant et en bondissant vers l’arrière, mon sac à dos contre ma poitrine.

Le coup des cornes me coupa le souffle, mais le fait que j’étais dans les airs m’évita la résistance contre l’impact. Les énormes défenses ne parvinrent qu’à percer mon sac en m’écorchant le devant du torse. Le choc m’avait coupé la respiration, malgré mon sac pour me protéger, mais le coup de la jeune femme avait aussi aidé. Déstabilisant l’animal pendant sa charge, ce dernier avait déjà ralentit en me touchant pour se tourner vers elle. Il chargeait maintenant la Nukenin qui se protégea en mettant son bras devant elle. Dans un grognement de rage, Baku bondissait sur le dos de la bête, essayant de lui mordre son épaisse nuque. Kusanagi se releva puis lança une espèce d’oiseau qui se contenta de tourner autour de la bête, pour le distraire. Les Shurikens qu’elle lança me semblèrent bien dérisoire, mais l’animal tournait en rond.

En quelques instants, je décrivis les mûdras d’une technique que j’avais utilisée pendant l’examen Chûnin, pour en révéler le moins possible à Law. D’ailleurs, ce dernier courait après les malfrats sans pantalons. Je décrivis les mûdras d’une technique que j’avais peu utilisée, à cause de son efficacité restreinte. Mais dans de telles circonstances, son effet serait terrible. Je joignis ensuite les pouces et les index avant de désigner le sol sous la bête avec la « visière » créée. Quelques fractions de secondes plus tard, la terre surgit, durcie, en pointe et empala littéralement le pauvre animal. Je jetais un regard vers la Nukenin pour vérifier que tout allait bien. Law revenait déjà avec ses deux victimes, pendant qu’on attachait ses précédentes. Pas besoin d’aller le chercher.

En posant les mains sur le pied, je laissais le chakra se dissiper et le pieux ensanglanté s’écroulant en terre sanglante. L’animal respirait encore, mais il n’était pas fort. Du sang perlait de sur son dos où Baku avait mordu et griffé, ses tripes s’écoulaient par le trou dans sa panse et les Shurikens le faisait souffrir. J’éprouvais une étrange pitié pour lui, je ne pus m’empêcher de poser mon front sur son flanc, malgré sa respiration faiblissante et le petit geste de panique. En me déplaçant, je cherchais sur sa nuque un interstice dans sa colonne. Après quelques secondes, comme on me l’avait appris, je plaçais le kunai sur la blessure. De deux coups nets sur la paume, je brisais la moelle et en quelques torsions défit son système nerveux. Bientôt, ses muscles respiratoires arrêteraient, il ne sentait plus rien et il mourrait. Je jetais un regard vers les autres en me retournant.

- « Faisons comme Law l’a dit, débitons le, faisons griller, puis emballons pour le séché un peu pendant notre retour. Comme ça, il ne sera pas gaspillé. »

Avec attention, je m’attelais à la tâche, emballons autant de viande que possible, évitant les zones où Baku l’avait mordu, pour tendre ses portions à mon chien. Il y avait largement de quoi faire des provisions, Law serait heureux. Kusanagi semblait me jeter de drôles de regard depuis que j’avais tué l’animal. Je haussais les épaules en continuant mon travail.

[Terminé pour moi, je vous laisse répondre ou la mettre dans validation à vous de voir.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty
Message(#) Sujet: Re: Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Trio et voyous ou duos de voyous ? (C) [Ryôken, Kusanagi, Law]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-