N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 [MI] Poursuivre la surveillance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Tôhatsu Sakutarô
Tôhatsu Sakutarô
Informations
Grade : Nukenin de rang C
Messages : 92
Rang : C

[MI] Poursuivre la surveillance Empty
Message(#) Sujet: [MI] Poursuivre la surveillance [MI] Poursuivre la surveillance EmptyVen 24 Mai 2013 - 2:06

Spoiler:
 

    Yamada Kanshi était un jeune genin en mal d'évolution. Il voulait ardemment que sa grande soeur, de quatre ans son aînée, puisse un jour le voir à ses côtés, sur une mission importante, entre jônin. Bien qu'atteint d'une timidité sans borne, qui le pliait souvent en quatre devant une seule reproche banale, on pouvait dire de lui qu'il était à la fois candide et niais. Une sorte d'âme innocente dans un corps entraîné à l'extrême. Car oui, le garçon avait une passion : celle du combat rapproché.

    Pourtant, malgré sa force et sa rapidité, sa technique travaillée et son mental de fer à l'entraînement... Il avait encore beaucoup de chemin à rattraper pour arriver au niveau de sa soeur. C'était d'ailleurs sûrement l'une des raisons qui le poussa, lui qui se désolait de respirer, à non pas faire de ses muscles une arme mais plutôt une aide sur laquelle on pouvait se reposer — ainsi que reposer des trucs bien lourds.
    Suna avait eut la brillante idée d'instaurer un système de section, dans lesquelles les jeunes genins comme les vieux jônins pouvaient se parfaire...

    Mais sûrement cela n'avait aucun rapport avec la demande d'aujourd'hui...

    Convoqué assez tôt à l'académie, c'était d'un pas hésitant sur les intentions de sa venue — car il doutait que l'on veuille bien de lui — que Kanshi se rendait à l'académie. Sur le chemin, alors que le soleil envoyait tels des dards ses rayons piquer Suna, et que le froid des nuits d'hiver glaciales glissait dans les ombres pour enfin dormir, Kanshi suçait son galet, un peu nonchalant. Réchauffé avant qu'il ne parte, une fois posé sur sa langue humide, une légère fumée blanche, suite à l'évaporation de la salive, s'en échappait. Bien qu'une rougeur se répandait dans sa bouche, dû à la haute température de sa pierre, il ne se brûlait. Habituellement utilisée pour les massages aux pierres chaudes, Kanshi avait, depuis sa tendre enfance, pris l'habitude de le sucer, pour s'apaiser. Il le traînait d'ailleurs quasi-partout.

    Une fois renseigné à l'accueil de l'académie, drôlement dévisagé par la secrétaire, il se rendit à la classe qu'on lui pointa. Une fois cogné, hésité, re-cogné, demandé puis finalement entré, son galet osa glisser d'entres ses lèvres et se ramasser au sol, rebondissant sur le bois d'un bruit sourd. Kanshi se précipita dessus, souffla dessus et le rangea dans sa poche. Toujours recroquevillé au sol, il dit :


      - D-désolé...
Revenir en haut Aller en bas
Spécial
Narrateur
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

[MI] Poursuivre la surveillance Empty
Message(#) Sujet: Re: [MI] Poursuivre la surveillance [MI] Poursuivre la surveillance EmptySam 25 Mai 2013 - 13:37

Le jeune Sunajin était rentré, de manière assez maladroite. Il avait fait tomber quelque-chose qui lui était apparemment précieux… un galet ? Très étrange, et pourtant cela semblait être la vérité. Un jeune shinobi bien peureux à première vue. Tout le contraire du grand molosse qui était assis derrière le bureau de la salle.

Takao Kirido, civil d’un petit village de Kaze no Kuni depuis sa plus tendre enfance, qui avait su se faire les gros bras. Il surveillait les oasis depuis presque un an maintenant et en avait plus qu’assez. Pour lui comme pour d’autres, ce n’était pas à lui de faire ça mais plutôt aux Sunajins. Car après tout, les shinobis étaient plus fort que n’importe qui, et ce n’était pas Kirido, malgré sa forte masse musculaire, qui allait pouvoir rivaliser. Alors que les gens de Suna soient meilleurs, fort bien, mais qu’ils l’assument.
    « Euh, c’est ça qu’on m’envoie pour m’empêcher de prendre ma retraite ? »
Le grand baraqué soupira. Le terme retraite n’était peut-être pas très approprié, puisqu’il avait à peine la quarantaine, mais le mot était exact. Car il en avait marre de faire le chien de surveillance. Des arbres et des petits points d’eau, c’était pas à lui de faire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Tôhatsu Sakutarô
Tôhatsu Sakutarô
Informations
Grade : Nukenin de rang C
Messages : 92
Rang : C

[MI] Poursuivre la surveillance Empty
Message(#) Sujet: Re: [MI] Poursuivre la surveillance [MI] Poursuivre la surveillance EmptyMar 4 Juin 2013 - 15:52

    Lorsque son interlocuteur haussa la voix pour bien se faire entendre de Kanshi, celui-ci n'osa même pas lever les yeux, de peur de se faire foudroyer sur le champ. Visiblement, on ne l'appréciait déjà pas, ce qui commençait bien mal sa mission. À vrai dire, il était bien au sol, ainsi agenouillé, et s'il avait y rester, il y resterait. Or, une certaine éthique enquiquinante voulait que le garçon se relève. Alors Kanshi se releva, tremblant comme une feuille, voulant d'avantage disparaître que de faire face à ce...

    Kanshi osa un bref regard, qui lui permit de voir les deux principales atouts de son interlocuteur. De deux gros : faire face à ce fou de musculation !

    Puis, intérieurement et sans réellement savoir pourquoi, Kanshi sourit. Il fit un pas en avant, aussi. Il mit sa pierre dans sa poche avant de mieux refermer sa cape noire autour de son corps. Il était assez loin pour ne pas trop subir le regard accusateur du Takao. Ni trop loin pour que sa petite voix ne porte pas. Ainsi, il déglutit un bon coup avant de commencer.


      - Heu... Oui... Je sais que... Écoutez ! Le mot retraite est un peu... Comment dire ?... Excessif non ? désolé...
      » Ce que je veux dire, c'est que Suna a besoin de vous ! Oui, heu... Je crois...
      » Pourquoi voulez-vous prendre votre retraite ? Oui... Commençons par-là... Si ça ne vous dérange pas ? désolé.

    Kanshi dévisageait intensément une chaise qui se trouvait devant le bureau de la salle. Il se demandait sans même penser à bouger s'il pourrait, un moment lors de la convocation, s'asseoir. En fait, il attendait l'aval du civil présent. Ironiquement, Kanshi ne se rendait pas vraiment compte que c'est lui qui aurait dû se trouver dans le fauteuil derrière le bureau, à recevoir Kirido, et non le contraire. Enfin, peu importait, avec Kanshi...

    Alors qu'il avait posé ses questions, le genin se trouvait un peu bête. Il avait, à l'instar d'un automate, haché menu des phrases pré-construites, pour tenter de se faire comprendre par son interlocuteur. Aussi, imperceptiblement, il secoua la tête. Puis soupira, les yeux clos. Soudainement, il se sentit plus serein.
    Lorsqu'il rouvrit les yeux, sans toujours oser lever le menton pour dévisager l'autre, il questionna cependant d'un ton clair :


      - Suna est une patrie qui vous aide, pourquoi ne pas l'aider en retour ?!

    Un peu expéditif dans le propos mais le ton y était. Après tout, jamais que Kanshi s'absenterait de la tâche confiée par la grande Citée du désert. Alors pourquoi lui se le permettait ? C'est ce qu'il voulait savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Spécial
Narrateur
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

[MI] Poursuivre la surveillance Empty
Message(#) Sujet: Re: [MI] Poursuivre la surveillance [MI] Poursuivre la surveillance EmptyLun 10 Juin 2013 - 11:08

Kirido ne s’était apparemment pas trompé sur le compte de celui qu’on avait envoyé pour lui parler. Un p’tit gars bien trop fébrile, hésitant. Un Genin, sans aucun doute, à moins qu’il cache bien son jeu mais de toute façon Takao n’était pas du genre à trop réfléchir sur ce genre de détail. Tout ce qu’il voyait, c’était qu’on se foutait bien de lui, voilà tout.
    « J’ai déjà aidé Suna, et j’sais bien que vous… enfin les shinobis faites pas mal de choses pour le pays. J’dis pas le contraire. »
Il s’appuya sur son coude, comme s’il avait déjà marre de la situation dans laquelle il se trouvait. Il fallait dire que parler sérieusement avec un jeunot de quinze ans c’était quasiment mission impossible. C’était d’ailleurs une preuve du comportement mauvais mais logique de Suna.
    « R’garde, si Suna avait réellement besoin de moi, ils t’auraient pas envoyé ! T’es Genin, nan ? T’as aucune assurance, j’te fais peur alors que t’es censé être un shinobi. »
Kirido se remit droit sur sa chaise pour essayer de faire une bonne impression au jeune homme qu’il avait en face de lui. La discussion ne servait de toute façon à rien, il fallait mieux l’abréger.
    « Tout c’que t’as réussi à m’prouver, c’est qu’il vaudrait mieux pas que ce soit toi qui me remplace ! »
Et dire que c’était censé être un shinobi. Et beh…
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Tôhatsu Sakutarô
Tôhatsu Sakutarô
Informations
Grade : Nukenin de rang C
Messages : 92
Rang : C

[MI] Poursuivre la surveillance Empty
Message(#) Sujet: Re: [MI] Poursuivre la surveillance [MI] Poursuivre la surveillance EmptyMar 11 Juin 2013 - 16:30

    Le genin prit un moment pour bien réfléchir à ce que venait de lui proposer Takao-san. Kanshi resta donc stoïque, à l'idée de remplacer Kirido, tentant de peser les pour et les contre. Dans sa réflexion, il se posa même dans la chaise, devant le bureau, comme absent de la pièce, tant il creusait loin dans sa pensée. Puis il finit par secouer la tête. Non, ce n'était pas pour cela qu'on l'avait envoyé, même s'il se mordait la lèvre de désir d'aider. Il devait résonner ce civil, malgré la crainte qu'il lui inspirait. Ainsi, gonflant son torse derrière sa cape, Kanshi parlerait d'un ton clair et net, emprunté aux héros communs qui l'aidait dans sa vie courante. Pour l'instant, il parlerait comme sa Soeur, son galet bien en main.
    Kanshi fixa donc... la bouche de Takao-san et, les mains se frottant nerveusement sur ses cuisses, articula :


      - Je ne vous laisserai pas faire !

    Puis le Yamada déglutit grossièrement, pour renchérir immédiatement :

      - C-ce ne sont pas juste les shinobis qui ont... heu... besoin de vous... ce sont aussi les... heu... civils !

    Son argument se liquéfiait dans son stress. Kanshi ferma les yeux un instant, fronça des sourcils et laissa la perle de sueur glisser le long de sa tempe. Puis il recommença.

      - Les oasis que vous surveillez sont essentielles au pays, je crois. Elles permettent de développer... les maisons ! Sans elles... il ferait trop chaud pour la plupart des gens, voilà !

    Ce n'était réellement pas sérieux comme argumentaire, et Kanshi le recevait en échos de la pensée qu'il osait deviner de son interlocuteur. Pourtant, au travers des paroles découlait une certaine sincérité. Ou plutôt l'innocence bon-enfant d'un esprit. Ou encore la candeur d'un patriotisme.
    Et c'était emporté par ces gamineries que Kanshi ne se laissait pas abattre, malgré la voie défaillante qu'il tentait d'emprunter, à la moiteur de ses paumes.


      - Je ne peux pas vous remplacer. J'ai d'autres obligations données par le village. Mais je pourrais vous aider, si vous voulez ! J'aime bien aider après tout. Car j'aime bien ce pays-ci.

    Cette fois, Kanshi sentit qu'il avait dit quelque chose de beau. Il ferma alors les yeux une seconde fois et visualisa son père, fier et autoritaire qu'il était. Il tenta de s'en inspirer, pour enchaîner, soudainement plus confiant que jamais.

      - Je suis encore très faible. Mais je fais de mon mieux. Oui vous me faîtes peur, Takao-san, mais je peux vous affronter. C'est une épreuve. C'est un combat. J'aime ça, moi, les combats. L'entraînement. Je dois persévérer. Et... heu... vous aussi ! Oui ! Ce n'est pas parce que c'est dur que vous devez abandonner ! Oui !

    Puis les épaules du genin s'affaissèrent, délesté de cette grande pression qu'il s'était donné, pour parler. Subitement, une nouvelle idée pointa dans sa tête, et ce fut, cette fois, de son ton timoré qu'il l'étala.

      - Mais... heu... Pourquoi au juste vous voulez quitté votre poste ? Il me semble que c'est bien, non ? — désolé.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

[MI] Poursuivre la surveillance Empty
Message(#) Sujet: Re: [MI] Poursuivre la surveillance [MI] Poursuivre la surveillance Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[MI] Poursuivre la surveillance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Palais du Conseil Souverain :: Académie-