N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Sous surveillance...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Saibogu Rantan
Saibogu Rantan
Informations
Grade : Jônin
Messages : 598
Rang : S

Sous surveillance... Empty
Message(#) Sujet: Sous surveillance... Sous surveillance... EmptySam 5 Nov 2011 - 18:25

La fête de l'Automne. Quelque chose que Nikkou avait eu l'opportunité de voir cette année à cause de sa mission, là sur l'une des branches d'un des grands arbres du pays du feu. Bien qu'il le gardait pour lui, les rites religieux n'étaient pas du tout son truc mais il respectait quand même. Pour s'occuper pendant les passages ennuyeux, il mangeait dans son coin, tapis dans l'ombre, guettant le moindre problème. C'était en début d'après midi qu'il avait reçu son affectation à cette mission. Il devait protéger les prêtresses de Kyubi à la cascade de Hi no Kuni, et le jeune homme maitrisant l'eau, il était tout indiqué pour cette mission. Cependant, sachant que pendant les missions de surveillance l'action se faisait longue à arriver, il avait prit soin de prendre pas mal de choses à grignoter en attendant.
Le soleil était en train de se coucher, et le ciel était en train de s'obscurcir, laissant place peu à peu à la nuit. Voyant que la fête n'allait pas tarder à toucher à sa fin, il essuya le peu de miette de chips qu'il avait sur sa nouvelle veste, le caractérisant en tant que chûnin, et se prépara à accompagner les jeunes femmes jusqu'à la cascade. Avant de venir, sachant qu'il serait seul, il avait prévu un petit plan assez ingénieux pour protéger au mieux les jeunes prêtresses. Il avait au préalable créer trois clones aqueux qui s'étaient changer eux même en prêtresses et s'étaient mélangés à la foule, tandis que Nikkou lui restait bien en retrait, caché.
L'air se faisait de plus en plus frais, ce qui ne déplaisait pas au jeune homme. Il ne pouvait cependant trouver toutes ces jeunes femmes jolies et charmantes, mais malheureusement, il ne pouvait pas vraiment espéré grand chose avec l'une d'elles à cause de la religion. Le soleil, enfin partit, laissait places aux nombreuses flammes du temple et cela donnait une effet visuel assez beau. Pour célébrer la fin de cette fête, des feux d'artifices s'envolèrent pour ensuite exploser pour laisser place à des lumières colorés et magnifiques. Enfilant sa dernière galette de riz, le jeune homme haussa les épaules. Finalement ça n'avait pas vraiment grand chose de spécial, même si beaucoup de gens trouvait ce spectacle spectaculaire.
Quelques minutes plus tard, ce fut enfin terminé, et la foule commença à se disperser. Les prêtresses se rassemblèrent afin de commencer à faire route. Le jeune homme rangea alors son armada de nourriture et attendit, là sur sa branche. Une fois que tout le monde était là, le petit monde se mit en route vers la « croisée des chemins ». Le jeune homme allait d'arbre en arbre tandis que le petit groupe progressait lentement dans les bois. Tout allait très bien pour le moment, et il espérait que tout irait bien car s'il arrivait quelque chose à l'une des jeunes femmes, Ce ne serait pas des bandits dont il aurait peur, mais plutôt du Hokage. Secouant la tête, il se disait que cela n'arriverait pas.
*Non ça ne doit pas arriver... *
Et rien n'arriva sur le chemin au grand bonheur de Nikkou. En sortant du bois, ils arrivèrent dans une petite clairière où trônait la cascade de Hi no Kuni. Le jeune homme passa alors à la suite de ces plans en se changeant en petit crapaud. Avançant doucement, il guettait le petit groupe qui continuait d'avancer jusqu'à la cascade. En interrogeant quelques personnes sur cette purification, on lui avait indiqué que cela devait durer plusieurs heures. Intérieurement, il espérait que quelque chose se passe, histoire de donner un peu de piment à cette mission. Arrivant au bord de l'eau, il resta là et attendit que quelque chose se passe pendant que les prêtresses fassent ce qu'elles avaient à faire. Ses clones feraient exactement comme elles pour garder une dose de crédibilité.
Une heure passa et toujours rien. Il pouvait entendre les « chants » des hiboux, ainsi que les grillons.
*Pétard... Qu'est ce que je m'ennuie... *
Avant, l'attente était plus facile à gérer, car manger ça occupe, mais là ayant l'apparence d'un crapaud qui était sa seule couverture, valait mieux pas.
Finalement quelque chose attira son attention une vingtaine de minutes après. Les grillons s'étaient tus. Les hiboux avaient subitement disparu. Quelque chose clochait, et il savait que cela n'était pas normal. Il y avait des intrus dans la zones. Restait à savoir si c'était hostile ou bien neutre ou peut être même amical. Il vit alors cinq hommes qui se dirigeaient vers la cascade. Ils étaient tous habillés à peu près pareil, comme s'ils faisaient parti d'un clan, ou d'un gang peut être ? Des abis foncés à cause de la nuit, et des armes de mêlées étaient aussi visible pour le jeune homme. L'un d'eux n'en avaient pas, du moins, pas visible. Il fallait encore attendre avant d'agir, s'il faut ils rebrousseront chemin et ne causeront pas de problème. Ils s'arrêtèrent et murmurèrent quelque chose. Le jeune homme était trop loin pour savoir de quoi il en retournait. C'est alors qu'ils dégainèrent leur sabre et autres armes et se dirigèrent vers les jeunes femmes. Nikkou, toujours en apparence de crapaud, se jeta à l'eau. Là où il était, la profondeur était légèrement supérieur à un mètre, ce qui lui permettait de retrouver son apparence normal.
Pendant ce temps les cinq hommes arrivèrent proche des jeunes prêtresses et donc proches de ses clones. L'un d'eux ouvrit la bouche.

_ Bonsoir mesdemoiselles, alors on fait trempettes ? Ca vous dirait pas de venir avec nous ?

_ Hey Youshu-san, n'oublie pas qu'on a pas le droit d'y toucher, t'as saisi ?

_ C'est quand même dommage, elles sont plutôt mignonnes les petites.

Les jeunes femmes reculèrent tandis que trois restèrent là à ne pas bouger. Elles n'affichaient aucune expression en particulier. Cependant, il était difficile de le remarquer à cause de l'obscurité à peine balayée par la lune.

_ Allons mes jolies, n'ayez pas peur, nous ne vous toucherons pas, bien qu'on en ait envi... Allez venez...

L'un d'eux s'approcha trop prêt et se prit un bon coup de poing suivit d'une projection avec le pied de l'une d'elle. Les deux autres firent quelques mudras avant de lancer plusieurs projectiles d'eaux bouillantes venant de leur bouche. L'un d'eux ne fut pas chanceux et se prit l'attaque en plein visage. Celui-ci alla passer son visage dans l'eau pour apaiser les brûlures sous quelques cris de douleur

_ Mais qu'est ce que... Elles maitrisent les arts ninjas ?

Soudain quelque chose sortit de l'eau et envoya un rayon d'eau puissant vers les agresseurs. Deux d'entre eux furent projetés contre un arbre, pour le premier, l'autre fut moins chanceux et se prit un rocher. Les deux chanceux étaient quand même encore conscient après cela. Ils n'étaient pas être pas doué, mais ils étaient tout de même bien résistants pour des types comme eux

_ Bonsoir messieurs, excusez moi je me permets de m'inviter à votre petite fête.

Nikkou, complètement trempé était là sur l'eau devant les trois jeunes femmes qui venaient de contrer les bandits. Un sourire ironique était visible sur son visage. Les mains dans les poches, il regarda à qui il avait en face de lui. Le plus svelte d'entre eux semblait le moins effrayé. Pendant ce temps, le type touché au visage revint aux côtés de ses camarades, en se tenant toujours le visage.
*Dommage que ce soit pas en pleins jours, je suis sûr qu'il a le visage aussi rouge qu'une tomate. *
Le jeune homme rigola intérieurement à cette pensée plutôt amusante.

_ Shoushuu-sama, ce n'était pas prévu ! C'est quoi ça ? On devait s'occuper d'un simple garde, de ramener ces filles et les vendres à un bon prix ! J'ai pas signé pour ça !

Celui qui avait l'air d'être le chef de cette bande de bras cassés s'avança. Et croisa les bars en lançant un regard noir à Nikkou qui lui n'en avait que faire, même s'il se méfiait quand même.

_ Je m'attendais à voir un garde aussi mais pas des prêtresses qui utilisent du ninjutsu. A moins qu'elles ne soient elles aussi des shinobis et que nous soyons tombés dans une embuscade.

Nikkou hôcha la tête.

_ Eh ben y'en a qui sont intelligents au moins. Mais par contre, vous êtes tous de vrai porc, vous me donnez la gerbe !

Les trois jeunes femmes se changèrent... En trois copies conformes de Nikkou. C'était en effet les trois clones du départ, ceux qui étaient restés là depuis le début et qui étaient prêt à bondir au moindre problème. Le konohajin explosa de rire en voyant la tête des bandits qui étaient tous bouche bée. Visiblement, ce n'était pas des shinobis et encore moins de grands combattant. Juste des grosses brutes toujours prêt à taper plus petit que soit. Mais celui qui semblait être le chef lui n'avait pas l'air étonné.

_ Des clones... Un shinobi de Konoha alors. On ne s'attendait pas à une résistance pareil.
Les trois autres, le bandit au visage brûlé compris, se figèrent.


_ C'était pas prévu au programme ! Je me casse !


Les trois autres répondirent un « oui » à l'unissons et partirent en courant. Cependant, l'autre était resté. Il semblait pas trop impressionné par le konohajin. Nikkou les regarda en soupirant.

_ J'ai survécu à la grande guerre, j'ai tué moi même de mes mains des shinobis. Tu ne me fais pas peur.


_ Et tu as aussi survécu, t'as des cicatrices partout... t'as frôlé la mort... Bref t'es un dur c'est ça ? Mec, j'avoue que jusque là je me faisais un peu chier, mais bon... Si y'avait pas des gens à protéger derrière, j'aurais bien voulu m'amuser un peu. Alors, désolé, mais je vais pas prolonger le plaisir.


Le bandit serra les poings et fonça en faisant quelques mudras.

_ Comment oses-tu m'insulter !

Un gros morceau de terre s'éleva. Faisant une autre série de mudra, ce morceau s'arracha du sol et fondit vers le jeune homme. Avec un léger soupir, le shinobi fit quelques mudras et attendit. La masse le percuta de plein fouet, lui et ses clones.

_ Ca t'apprendra à te moquer de moi.

Mais son visage afficha soudainement de la surprise. Le corps avait été remplacé par un petit rondin de bois qui tomba à l'eau avec le morceau de terre qui éclaboussa le lanceur.

_ Tu me fais rire, on dirait un môme qui parle là ! Allez, à mon tour !

Le bandit se retourna avec surprise et se prépara à se défendre, voyant le jeune homme qui était derrière lui. Ce dernier marcha en direction du type. Alors que celui-ci allait attaquer, Nikkou fit une série de mudras.

_ Bonne nuit, Maboroshi no jutsu...

Le malheureux s'était fait prendre. Maintenant, Nikkou avait dix secondes pour dégager ce type de là avant qu'il ne se réveille. Le type étant toujours debout, le konohajin eut l'idée de l'assommer pour une bonne heure. Donnant un coup au point clé du corps, le bandit tomba au sol, cette fois réellement inconscient. Nikkou le traina jusqu'à la rivière et le balança à l'eau. Le courant allait se charger de l'emmener loin d'ici. Les prêtresses qui avaient tout vu, applaudirent le jeune homme pour sa prestation. Ce dernier fut assez gêné mais oublia tout ça pour se remettre sur le qui-vive.
Une heure passa et finalement pas de nouvelle attaque. Les jeunes femmes ayant terminé leur purification, elles se mirent en route vers le temple. Tout se passa sans encombre, au grand bonheur du jeune homme qui voulait rentrer chez lui et piquer un somme.
Plus tard, ils arrivèrent enfin au temple où le jeune homme put enfin prendre congé. La nuit était bien avancé, mais cela ne l'empêcherait pas de dormir d'un sommeil très profond... Aussi profond que celui du type entrain de naviguer inconscient dans la rivière vers les cascades de Hi no kuni. En tout cas, la prochaine fois il penserait à demander à quelqu'un de venir avec lui, car une surveillance seul, c'est tellement ennuyant...
Revenir en haut Aller en bas
 

Sous surveillance...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Cascades de Hi no Kuni-