N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Réunir le Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Narrateur
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyDim 17 Fév 2013 - 12:08

Réunir le Loup

    Contexte :

      A Ta no Kuni, vous n'avez pas pu passer à côté d'un contrat dont la prime comptait de nombreux zéros. Intrigués, recherchant l'aventure ou l'argent, vous avez décidé d'aller au point de rendez-vous pour démarrer le contrat. L'objectif ? Aller cherche quelque-chose. Quoi exactement, vous ne le savez pas. Mais vous allez sûrement l'apprendre au point de rendez-vous, à savoir l'entrée d'une forêt...


    Règles :

    • Respectez l'ordre de post.
    • Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le Maître du Jeu viendra poster pour vous laisser une seule et unique fois 24h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu de l'évènement.
    • Chaque personnage a droit à un seul délai de 12h s'il le demande dans le Bureau de SNH.

    • Vous êtes actuellement à Ta no Kuni, et il est environ 16h.
    • Vous devez raconter tout ce qui concerne le contrat, pourquoi vous allez au point de rendez-vous etc.


    Ordre de post :

    • Masao Nikkou
    • Natsumi Haru
    • ?


    Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Saibogu Rantan
Saibogu Rantan
Informations
Grade : Jônin
Messages : 598
Rang : S

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyDim 17 Fév 2013 - 18:38

Les affaires que j'avais avec certains partisans du conseil de Konoha s'était un peu calmé ces dernières semaines. Je me demandais bien pourquoi. Bien entendu j'avais la réponse. Après avoir réussi à me tirer d'un piège tendu par ces derniers, ils avaient un peu lâché l'affaire. Un trop gros morceau moi? Peut être et c'était peut être mieux comme ça.
Après un court passage aux bordures du pays du feu, j'avais décidé de me rendre à ma prochaine destination: Ta no Kuni. Un petit pays tranquille et pour le moins sympathique. Les temples et les exploitations agricoles régnaient en maitre. On pouvait bien entendu y trouver quelques forêt par-ci par là. Ce pays n'avait pas de très grande ville par rapport à Tetsu no Kuni par exemple, qui abritait les puissants samouraïs. D'après les nouvelles que j'eus par la suite, il y aurait effectivement eu une tentative diplomatique de la part de Kumo pour que ce pays les rejoigne. Mais celle-ci aurait apparemment échoué. Je ne pense pas y avoir été pour grand chose, mais le désastre avait été évité. J'avais aussi appris que Konoha avait sauvé un clan entier à Ame no Kuni. Comme je le pensais, Suguato avait fait du très bon boulot et le connaissant, j'imagine que le clan entrant au service du village n'attirerait pas toute une nation, comparé aux Samouraïs. Kiri eux restaient toujours très belliqueux en allant conquérir un pays assez lointain, mais qui pouvait étendre leur frontière et protéger un peu plus leur village. Très judicieux, mais je n'étais pas réellement d'accord avec tout ceci.

Je continuais mon chemin, à pied, avec mon fameux bâton et ma veste à capuchon qui me faisait passer pour un ermite, vers la prochaine ville et donc le prochain bar. Oui, ça faisait bien un moment que je n'avais pas bu un bon saké. Depuis moins d'un mois environ. Heureusement que je n'étais "pas si alcoolique" que ça, sinon j'aurais certainement eu un manque au bout d'un moment. Remarque, on pouvait dire que c'était quasiment le cas, mais c'était plus une envie qu'un réel besoin après tout. Et puis, quoi de mieux que les bars pour se mettre au courant de ce qui se passe dans les environs? Non il n'y avait pas de meilleur endroit au monde. En général on me foutait une paix royale, les rares personnes m'ayant contrariées ayant toutes subies le même sort: une chambre gratuite pour l'hôpital ou le docteur du coin. J'étais plutôt patient pourtant mais avec ce genre de type, il fallait malheureusement montrer qui était le plus fort.
Après une petite heure de marche, j'arrivais enfin à un petit village, avec à sa périphérie de grand terrains agricoles. D'ailleurs on ne voyait quasiment que ça, sauf une large forêt en bordure. Le village était calme et paisible. On pouvait y trouver en son centre un cour d'eau où les gens venaient pour faire leur réserve d'eau. Il y avait également un petit temple. Mais bien entendu, il y avait aussi un bar, un peu plus loin, dans une zone un peu moins fréquenté. Ce n'était pas réellement étonnant, ce genre d'endroit étant souvent reconnu pour être un la place du vice et de l'excès. Pourtant quand je regardais ce bar, il avait l'air très tranquille. Il s'appelait: La Cerise Blanche. Un nom plutôt étrange, mais en ayant vu pas mal au cours de ma route, je haussais les épaules et entrais. Le bar était un peu miteux, il fallait le reconnaitre, mais il y flottait une atmosphère sympathique et conviviale. On pouvait déjà entendre les rires d'un groupes de joyeux buveurs, racontant une blague plutôt tendancieuse. M'installant au bar et enlevant ma capuche, le barman m'accueillis simplement en me demandant ma commande. Je lui demandais son meilleur saké, ce qu'il m'emmena sans trop tarder. Me servant un verre, je pris le temps de sentir le parfum... Cerise. Goûtant une gorgée, je sentis le liquide descendre dans ma gorge et aller jusque dans mon estomac. C'était juste délicieux. Alors que je reportais le verre à mes lèvres, une bande de clown vint à ma rencontre. Ils étaient sept.

_ Masao Nikkou... On t'a enfin trouvé. Difficile de te rater avec une coupe pareil.

Levant un sourcil, je pris un air d'abord sarcastique. J'examinais mon interlocuteur de haut en bas. Il avait les cheveux noirs et plaqués, vêtu d'un gilet un peu abimé, sans aucun vêtement en dessous, ce qui dévoilait une musculature plutôt bien entretenue ainsi que quelques cicatrices, un pantalon olive et des sandales de shinobi. Son air moqueur me laissait réellement indifférent alors que ces camarades rigolaient à sa vanne. Franchement, je détestais les clichés, mais là ce type ne faisait que montrer que ces clichés en question étaient bien réels.

_ On a entendu dire qu'il y avait une certaine prime sur toi... Ancien Hokage ou pas, si t'as fuis ton village, c'est que tu dois pas valoir grand chose pas vrai? On est sept et toi tu es tout seul...

Je continuais de boire mon saké en ignorant ce qu'il me disait. J'avais cru être tranquille, mais j'avais oublié que certains chasseurs de primes, enfin, si on pouvait les appeler comme ça, avait pas mieux à faire que de vouloir se faire un ex-Kage. Regardant du coin de l'oeil, je vis qu'il avait sorti une sorte de Kunai. Ses camarades avaient des sabres et tout un tas d'armes. Voyant que je ne répondais pas, le type commença à s'impatienter.

_ Oh tu entends quand je te cause?

Et cet abruti, ne trouva pas mieux que prendre mon verre et de me balancer le liquide au visage. Ses collègues ricanèrent, mais moi j'avais sincèrement les nerfs. Il venait de me gâcher un verre si délicieux... L'enflure. Oui je lui en voulais énormément à lui et ses collègues. De quel droit venait-il me faire chier? Moi aussi j'avais choisi de chasser les méchants, mais ces types étaient uniquement attirés par l'appât du gain et c'était plus que clair.
Descendant de mon tabouret montant qui était au bar, je regardais le type dans les yeux, le liquide coulant sur mon visage et goûtant de mon menton jusqu'au sol. Mes mains ayant touché au liquide s'étaient retrouvées toute collante.

_ Ce fut ta dernière erreur.
_ Vas-y frappe moi pour voir

Il continuait de rire. Alors ma première action fut un bon uppercut pour lui péter sa mâchoire. Il rira plus comme ça, suivi d'un coup de pied au diaphragme pour le pousser contre ses copains. Bien entendu, ils ne se laissèrent pas faire pour autant. Attrapant un tabouret derrière moi, je l'avais pris juste à temps pour parer un coup de katana de l'un des assaillants, le repoussant par un coup de pied, je fis un saut en arrière et balançais une bouteille à la première cible que je voyais devant moi. J'en avais un à terre, mais qui s'était relevé et six autres prêts à charger sur moi.
*Je vous attends bande d'enfoiré*
Le Taijutsu, ça me connaissait bien et ils allaient immédiatement s'en rendre compte. La pièce étant étroite, seulement deux assaillants purent prendre les devant. L'un avait un sabre et l'autre un couteau. Celui avec le couteau frappa droit sur moi. Esquivant sur le côté je chopais son bras et en profita pour le désarmer et l'utiliser comme bouclier humain. Son camarade avait faillit le percuter mais avait stopper son action à temps. Pendant ce temps, les autres tentaient de m'encerclaient. Voyant ça, je cassais le bras de mon "bouclier" et l'envoyais contre son partenaire en attrapant mon bâton que j'avais posé prêt de mon bâton qui avait roulé jusque là, juste à temps pour parer un coup puis un autre. Le type au katana derrière moi fonça derrière moi. Me baissant vers l'arrière, j'utilisais l'extension de mon bâton pour le frapper en pleins visage, puis me remis en place. Le type s'effondra. Plus que cinq. Faisant un saut arrière, je me postais sur mes deux anciennes victimes. Le chef qui avait reçu mon uppercut prit la parole.

_ T'es pas si mauvais finalement. On aurait besoin d'un type comme toi pour une prime spéciale...
_ Une prime spéciale?
_ Oui on ne connait pas la cible mais la prime est encore plus grosse que celle sur ta tête.

C'était intéressant... Raison de plus pour en finir rapidement.

_ Je suis intéressé... Mais ça sera sans vous. Tu as osé renversé mon verre de saké... Tu peux aller te faire foutre !

Faisant quelques mudras, je vis apparaitre deux clones. J'avais décidé d'en finir. Non pas que la récompense mais, ce genre de prime bizarre était toujours louche, et parfois on pouvait en tirer des infos plutôt utiles voir même capitales. Je ne fis pas de quartier cette fois. En quelques secondes, mes ennemis furent neutralisés. Fouillant le chef, j'avais découvert sa bourse mais également une espèce de contrat parlant de chercher quelque chose dans une forêt . Donnant la bourse au barman, celui-ci m'interpella.

_ En faite ce contrat dont il parlait était pour vous. Ils me l'ont pris sous la menace pensant que vous viendrez le chercher. Je devais vous le remettre en main propre, mais il semblerait que vous vous débrouillez bien tout seul.

Mon sang se glaça. Qu'est ce que c'était que ces conneries? Personne n'était au courant de ma venu dans ce pays. J'aurais très bien pu aller à tetsu no kuni ou ailleurs. Mais non... J'étais suivi? Et probablement que cette personne connaissait bien mes habitudes. Regardant le barman dans les yeux je lui posais une question sur un ton lourd.

_ Qui vous a donné ce contrat?

Qui a bien pu faire ça? Je me posais la question... Makka? Une organisation criminelle? Le Conseil? Aucune idée...

_ Je ne peux rien vous dire... Je n'ai pas... vu cette personne. J'ai reçu une note me demandant de vous remettre ceci avec une description de qui vous étiez, même si j'avais déjà entendu parler de vous. D'ailleurs ils n'ont pas exagéré sur votre coiffure.

Je grimaçais. Il fallait encore qu'il en rajoute en plus. Ce type n'avait pas l'air de mentir de toute façon. D'ailleurs il n'en avait pas vraiment l'intérêt de le faire. Il avait vu ce sont j'étais capable. Alors je ne pense pas qu'il souhaiterait faire le malin.

_ Très bien... Merci.

Sortant du bar, j'étais encore plus troublé en lisant la note. Je devais au point de rendez vous aujourd'hui vers seize heures. Et la forêt était celle qui avait non loin du village. Le timing avait été précis et la précision des informations encore plus. Seul les bandits ne devaient pas être au programme d'après le barman mais tout ceci était intriguant. Même si les chiffres étaient plutôt alléchant pour ce contrat, je devais avouer que j'étais un peu perdu. Etait-ce encore un piège du conseil? Non certainement pas... Mais qui? Je redoutais le pire. Peut être que je me faisais du mauvais sang pour rien mais avec les temps qui couraient, on ne savait jamais vraiment quoi penser. La seule façon de toute façon de savoir, c'était d'y aller encore.
Quelques heures plus tard, et j'étais enfin arrivé à destination. J'étais un peu en avance mais c'était pas plus mal, j'allais pouvoir reprendre mon souffle. Restant dans un coin discret, j'attendais l'heure du début de la "mission". Qu'importe ce qui allait se passer, j'étais prêt à en découdre.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Natsumi Haru
Natsumi Haru
Informations
Messages : 698
Rang : SSS

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyMar 19 Fév 2013 - 2:30

Cela faisait une éternité que je n'avais pas eu l'occasion de m'exercer lors d'une mission. Il fallait dire que question quête, j'avais déjà donné, même si je n'avais pas fait tant de mission de rang A & S que l'on pourrait le croire... Enfin bon, aujourd'hui j'avais une insaisissable envie de partir en mission, un caprice ? Assurément. Si ça allait m'être vraiment utile ? Probablement pas, mais j'avais la sincère conviction qu'en accomplissant avec succès une mission de plus, j'allais pouvoir de nouveau montrer que mon efficacité était sans égale ! Eh bien, être populaire ce n'était pas toujours une bonne chose, ça engageait à toujours faire preuve d'un certain charisme, bon à ce niveau là ce n'était pas bien difficile pour moi, cependant, ça obligeait aussi à ne jamais décevoir ses fans, et même j'étais plutôt du genre surprenant, avec le temps, les fans devenaient de plus en plus gâtés et en demandaient toujours plus ! Trop d'extravagance tue l'extravagance, ils devraient pourtant le savoir. Et puis surtout, ce serait peut être ma dernière action en tant que Shinsenshinku, car une fois que j'aurai mis les pieds à Kumo, le Sennin que je suis disparaîtra pour laisser place à un nouveau personne, le père de l'enfant qui aura reçu le plus grand potentiel ninja jamais crée, bref j'allais devenir papa. Enfin, je devais déjà l'être actuellement vu les mois qui s'étaient écoulés entre la lettre de Naoko et le moment présent, mais une fois que je les aurai rejoins je le serai officiellement, et à ce niveau là, tout changera, les aventures et quêtes ce sera fini tout ça, je devrai veiller à la bonne éducation et au bon développement des aptitudes de ma progéniture. J'allais donc tout faire pour pouvoir agir comme bon me semblais pour la dernière fois, il fallait que ce soit démentielle, et pour ça, quoi de mieux qu'une mission de rang S ? Pas grand chose à vrai dire, le reste serait bien trop dangereux...

Bon le tout maintenant était d'aller à l'auberge pour trouver la bonne quête, et vu où je me trouvais actuellement, la meilleur option était encore d'aller à celle de Ta no Kuni qui était particulièrement grande et regorgeait de quêtes toutes plus dangereuses les unes que les autres. Je venais d'ailleurs tout juste de m'apercevoir que j'avais été particulièrement matinal en cette belle journée puisqu'il n'était pas encore midi. Je me rendis donc à l'auberge histoire de voir ce qu'il s'y passait, et rien, absolument aucune mission de rang S n'étaient disponibles, c'était si frustrant que je faillis faire exploser l'établissement, mais mon calme reprit le dessus lorsque je me rappelai qu'il y avait un bar pas très loin et que celui-ci avait pour habitude d'afficher les primes, de la plus insignifiante à la plus intéressante. Je ne fis donc que manger sur place avant de me mettre en route pour le bar et me rendis compte une nouvelle fois à quelle point j'étais une célébrité lorsque les passants s'écartèrent de ma route en me regardant l'air jaloux pour certains, et terrifié pour d'autres. J'avais même pu entendre des messes basses qui vantait ou plutôt critiquaient ma façon d'agir au vu de ma puissance. Je les aurais volontiers fait taire si j'avais été de mauvaise humeur, cependant, puisque j'étais là probablement pour la dernière fois, il valait mieux éviter de tout casser. Oui il est bien connu que j'ai une fâcheuse tendance à détruire tout ce qui m'embête ne serait-ce qu'un tant soi peu, vous n'aviez jamais entendu de l'incident de KumoGakure no Satô ? Pauvres ignorants que vous êtes ! Enfin bref, j'entrai dans le bar et pus observer que la pièce était particulièrement désordonnée, apparemment, il y avait eu bagarre ici. Le responsable des lieux qui semblaient déjà me connaître alors que je ne me rappelais pas l'avoir déjà croisé ici me salua et me dit ces quelques mots.

« Il est dommage que vous n'arriviez que maintenant Natsumi-sama, vous avez raté une prime à la récompense tout simplement ahurissante ! »

Ce type était foutrement suspect, pourtant il n'avait pas l'air de plaisanter, et ce qu'il disait était vrai, ça devait forcément être une mission intéressante, un peu comme celle qui demandait d'arrêter le pilleur de forges de Tetsu no Kuni supposais-je, il me fallait donc à tout prix des détails. Persuadant le barman de me donner tous les détails de cette prime avec mes arguments les plus convaincants, il s'empressa de me donner le lieu de rendez-vous, l'heure, ainsi que la somme tout à fait révoltante qui était donnée en récompense à celui qui réussirait à accomplir cette besogne. Il était évident que c'était à moi de jouer, et je ne pris même pas le temps de lui demander qui avait bien pu partir à la chasse de cette somme. Peu importaient les obstacles, j'allais forcément réussir la mission, à moins que circonstances atténuantes il y ai, mais heureusement, c'était rare et pratiquement impossible. Il était quinze heure passées et le rendez-vous était à seize heure, j'avais plutôt intérêt à accélérer le pas si je ne voulais pas que cette prime me passe sous le nez. Je me précipitai à toute vitesse pour ne pas être trop en retard, ma cadence de course était simplement affolante, je n'avais jamais couru aussi vite sans activer de boost de vitesse, j'étais moi même surpris de ma performance, c'était dû à l’adrénaline, dirons-nous. J'étais enfin arrivé, et sans même crier, je bondis en plein milieu du lieu qui se trouvait être une vaste plaine avec quelques rochers, une clairière à l'Ouest, quelques jeunes pousses au Sud, moi au Nord, et la forêt entourant tout l'endroit. J'aimais beaucoup, c'était un endroit idéal pour livrer bataille, cependant, personne ne daignait se montrer, pourtant à présent il devait être seize heure, je me permis donc d’entamer une tentative pour « forcer le destin » qui n'était autre que de laisser libre cour à ma magnifique voix qui n'émettait pas la moindre once de crainte.

« Le lieu de rendez-vous pour la prime exorbitante est ici même, montrez-vous. »

Revenir en haut Aller en bas
Spécial
Narrateur
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyJeu 21 Fév 2013 - 10:16

    CONTEXTE RP :

      Les deux Nukenins arrivent presque au même moment au point de rendez-vous, et s'aperçoivent sans grosse surprise qu'ils ne seront pas seuls à réaliser cette tâche, mais qu'ils seront bien deux. Les mots de Natsumi Haru n'ont aucun effet instantané. Mais deux minutes plus tard, quelque-chose sort du sol à quelques mètres de vous. Une petite silhouette encapuchonnée. Vous ne voyez pas son visage, caché par l'ombre de sa grande capuche, mais ce qui vous frappe surtout c'est cette petite chose qui ne doit pas dépasser un mètre trente.
      « Hum, laissez-moi voir... »
      La chose fait quelques pas sur le côté tout en observant les deux shinobis qui lui font face. Cette dernière revint à sa place initiale.
      « Bien, voilà qui est parfait ! Suivez-moi, je vous prie... »
      Et la petite créature s'engouffre dans la forêt...

    RÈGLES :

    • Vous devez absolument résumer vos actions dans un spoiler à la fin de votre post.
    • Suivrez-vous la créature dans la forêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Saibogu Rantan
Saibogu Rantan
Informations
Grade : Jônin
Messages : 598
Rang : S

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyVen 22 Fév 2013 - 16:52

C'est alors qu'au bout d'un certains temps vint un homme. Il me paraissait assez étrange mais peut être était-ce le prochain contact... cependant, je restais dans mon coin, restant discret. Ce type commença ensuite commença à parler à... Je ne sais pas vraiment qui réclamant une prime, ou du moins recherchant une prime. Lui aussi avait été mis dans le même bateau? Mais c'était quoi ce bordel? Il n'avait pas l'air dangereux vu comme ça mais... Je me méfiais profondément de ce type. Ce n'était pas de sa faute mais ça aurait été quelqu'un d'autres, ça aurait été la même chose dans tous les cas. C'est là que je m'aperçois qu'il avait décelé ma présence. Etant donné que lui était là aussi pour la prime, j'imagine qu'avant qu'il veuille me taper en pensant que j'étais la personne à abattre, de mettre les choses au clair.
Me mettant debout, mon bâton en main et encapuchonné, je m'avançais vers l'inconnu. Puis je m'arrêtais devant lui, le bâton devant moi tenu par mes deux mains, m'appuyant un peu dessus. Je regardais ce type en me disant qu'il fallait que je fasse quand même attention. Avec les chasseurs de primes, on était jamais vraiment à l'abri.

_ J'imagine que toi aussi tu es là pour cette drôle de prime. Je suis la Flèche de l'Ombre.

Si ce type était du genre égoïste, ça risquait de poser problème. Mais vu que je n'étais pas forcément là pour l'argent, même si la prime était alléchante, ça se présentait pas si mal. Non j'étais là pour comprendre ce qu'était ce bordel. Mon interlocuteur ne semblait pas être autant curieux que ça pour cette fameuse aventure qui allait commencer dans très peu de temps.
C'est alors que soudainement, un truc ou plutôt quelqu'un sort du sol. On ne pouvait pas réellement voir son visage. Non on voyait rien du tout. Au moins étions nous sur un certains point d'égalité au final. Cette chose s'approcha de nous en nous scannant littéralement avant de montrer ou de nous faire entendre une certaine satisfaction.
Par la suite ce "truc" nous demandant de le suivre. Ca sentait très mauvais... Je ne savais pas où on nous emmenait mais j'imagine que mon "camarade" à côté de moi était préparé à ce genre de cas où alors qu'il s'en foutait. Mais je ne pouvais m'empêcher de me demander où on allait.

_ Pas si vite... Tu nous emmènes où au juste?

Je restais là avec mon fameux bâton.

_ Je n'aime pas qu'on essaie de me forcer la main. Avant le point de non retour, je veux plus de détail sur le contrat de cette prime.

Je me tourne vers mon confrère. J'avais bon espoir que lui aussi avait cette certaine méfiance envers cette chose.

_ J'imagine que toi aussi tu te poses quelques questions sur ce contrat bizarre.

Je me tourne à nouveau vers la petite créature.

_ J'irai nulle part tant que j'aurais pas plus de détail.

C'était ma condition. Dans tous les cas, j'en apprendrai plus sur la suite. Si c'était un piège, je le saurais bien assez vite dans tous les cas, mais je préférais quand même savoir où je mettais les pieds... Je ne voulais pas me retrouver dans une situation plus qu'inconfortable comme à une certaine époque où j'avais été Hokage.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Natsumi Haru
Natsumi Haru
Informations
Messages : 698
Rang : SSS

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyDim 24 Fév 2013 - 5:08

Je commençais sincèrement à me demander si j'avais bien fait de rendre sur le lieu de rendez-vous de cette demande plus que suspecte. Après tout, nombreux étaient les fous qui seraient ravis de pouvoir afficher ma tête dans leur salon au dessus de leur cheminée, alors qu'est-ce qui me disait que cette prime n'était pas en fait qu'une arnaque pour attirer des personnes comme moi, populaires, et en quête d'aventure ? Enfin, pour l'heure j'avais plutôt envie de croire à une blague de très mauvais goût puisque les quelques paroles que j'avais énoncé, n'avaient pour l'heure fait se révéler aucun invité surprise, ce qui était plus que vexant. À quoi bon faire attendre celui qui allait vous rendre service ? C'était complètement stupide, il pouvait très bien s'en aller d'un moment à l'autre ! Encore que vu le prix de la récompense, il n'y avait vraiment que peu de chance pour qu'une personne venue accomplir la tâche se décide à partir sous les coups de son impatience. Il s'agissait plutôt là du genre de situation où même les plus empressés prenaient leur mal en patience. Il ne fallait cependant pas abuser car d'autres comme moi avaient la fâcheuse tendance à tout ravager sur leur passage lorsqu'ils étaient en colère, et lorsque je dis tout, c'est absolument TOUT ! Mais alors, comme pour éviter un drame homme encapuchonné se montra enfin. Ce type était sinistre et n'inspirait clairement pas confiance, autrement dit, il avait tout à fait la dégaine du type qui demande à faire des trucs étranges pour son compte . Il possédait un bâton comme pour les personnes âgées alors qu'il se tenait aussi droit qu'un jeune homme en pleine santé, il n'y avait pas à dire, ce type était suspect. Je m'étais déjà apprêté à dégainer mon katana lorsqu'il me parla de la prime et me dît qu'il était « la Flèche de l'Ombre ». Il n'y avait pas à dire dans le genre surnom ridicule on n'avait rarement fait mieux.

« Hum ? »

Maintenant que j'y pensais, ça me rappelais un autre surnom particulièrement vilain, mais bon, celui auquel je pensais était à un tout autre niveau ; après il était question de démon et de cendre tout de même, mais bref, ce plan était pourri. Pire que tout ! Une ignoble petite chose elle aussi encapuchonnée sort alors du sol ! Cette immondice prit la parole pour ne rien dire et commença à nous examiner, un peu comme s'il vérifiait l'état d'une marchandise, il y avait cependant un problème : je n'avais rien à voir avec de la marchandise bordel ! Décidément ces types d'une impolitesse effarante, tous deux encapuchonnés, aussi désagréable l'un que l'autre, devoir faire équipe avec eux ne s'annonçait pas être une partie de plaisir. Jusque lors j'avais plutôt été chanceux question partenaires de mission mais là, c'était tout simplement horrible. J'avais une folle envie de les empoigner et de les attacher pour les torturer, mais peut être était-ce exagéré étant donné la situation ? Dans tous les gars, « le gnome », ayant fini de nous examiner, nous demanda, que dis-je, nous pria de bien vouloir le suivre dans cette forêt tout aussi lugubre que lui. J'étais gâté ça il n'y avait pas à dire. Surtout lorsque la Fléchette témoigna son désaccord. En gros il voulait des détails sur le pourquoi du comment de la prime. Était-il stupide ? En règle générale si le commanditaire propose une telle somme c'est justement dans le but qu'on ne lui pose pas de question. On pouvait en conclure que soit, cet homme était un débutant, soit, il n'avait pas l'habitude d'accomplir ce genre de mission, et dans ce cas, quel genre de mercenaire pouvait-il bien être ? Beaucoup de doutes et questions restaient en suspens, et plutôt que d'écouter celui qui me servait apparemment de coéquipier, j'allais prendre les devants sans hésiter un instant.

« Si la récompense pour ce contrat est aussi élevée c'est justement pour qu'on ne pose pas de question Fléchette, cependant, j'en ai une pour toi, pourquoi caches-tu ton visage et utilises-tu une canne alors que tu n'es de toute évidence pas plus âgé que moi ? »

Je ne m'en étais pas tout de suite aperçu mais je m'étais mis à sourire, probablement parce que comme à mon habitude j'allais tenter de tout brusquer et rendre la situation infiniment plus intéressante qu'elle ne l'était, ce qui à l'évidence, allait tous nous arranger ! J'avais très bien pu simplement leur cogner dessus mais ça n'aurait pas été aussi amusant que de faire tomber les masques avec de simples paroles et quelques mots. À vrai dire je ne devrais même pas être ici, il n'y avait donc pas de raison que je me range d'un côté comme d'un autre, c'était pourquoi j'allais me débrouiller pour tous les deux les emmerder, ce qui leur apprendre à se présenter le visage couvert D: ! Les mains dans les poches, je suivis innocemment le gnome avant de me rapprocher rapidement de lui et une fois à bonne distance, poser ma main sur sa tête pour lui arracher sa capuche. Comment ça c'était une un acte démesuré ? Quand on veut connaître l'identité de quelqu'un il faut commencer par connaître son visage ! Je ne pus malheureusement accompagner mon geste que de quelques paroles qui pouvaient pour l'heure paraître dénuées de sens, mais j'avais une telle confiance en ces mots que chacun devrait les boire comme de l'eau bénite !

« Il est maintenant temps pour tous de faire tomber le masque ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Spécial
Narrateur
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyDim 3 Mar 2013 - 14:34

    CONTEXTE RP :

      Le comportement hâtif de la créature n'avait pas plu aux des Nukenins. Le premier s'était contenté d'attendre tout en demandant des informations, tandis que le second se montra plus impulsif et plus direct en allant arracher la capuche de l'inconnu, qui resta immobile pendant quelques instants. Enfin, il se retourna lentement.
      Spoiler:
       
      Malgré ses étranges traits, on pouvait facilement discerner un léger sourire sur la petite bête verte.
      « Je suis envoyé par des forces qui vous dépassent. Aussi, si vous ne voulez pas risquer votre vie, suivez-moi, je puis vous assurer que vous ne craignez rien. »
      La créature se souvint alors de la question de Masao Nikkou, l'ancien Hokage, et y revint.
      « J'ai simplement besoin que vous me trouviez quelque-chose. Vous aurez l'argent ensuite, et peut-être même plus... Allez venez, c'est par ici. »
      Et sans attendre la moindre réponse, la créature s'engouffra dans la forêt.

    RÈGLES :

    • Vous devez absolument résumer vos actions dans un spoiler à la fin de votre post.
    • Quoi que vous fassiez, la créature part dans la forêt. Si vous voulez lui parler, il faut la suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Saibogu Rantan
Saibogu Rantan
Informations
Grade : Jônin
Messages : 598
Rang : S

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyDim 3 Mar 2013 - 14:58

On pouvait dire qu'entre moi et le type qui devait faire équipe avec moi, il y avait une sacrée différence. Cependant je ne pensais pas qu'il en viendrait à carrément aller presque arracher la capuche de notre contact. Je fus plus que surpris quand je vis à quoi ressemblait cette créature. Je n'en avais jamais vu de pareil dans ma propre vie. Mais elle m'était familière... Dans un rêve peut être? Oui... Peut être... Ca m'était arrivé de rêver de trucs dingues, par exemple avec des mecs et des épées immenses aussi bien par la taille que par la longueur, un autre avec une épée ressemblant à une arme assez bizarre. Je me rappelle même de piaf assez bizarre qui ne volait pas, mais sur lesquels on pouvait monter. Ils avaient un plumage jaune. Bref. Cette créature était plus qu'étrange.
Regardant mon "coéquipier" je me dis que son initiative était plutôt bonne. Il devait être habitué à ce genre de contrat. Raison de plus de faire plus attention. Je n'aimerais pas avoir de problème avec un type expert dans la traque. Surtout que celui là faisait ça pour de l'argent, donc les valeurs morales ne devait pas vraiment le gêner plus que ça. Ouais, il faudra que je fasse gaffe. Il me demanda d'ailleurs pourquoi je me cachais.

_ C'est très simple, j'ai pas envie d'être reconnu. Et pour la canne, eh bien... Je marche beaucoup, c'est juste pour ne pas attirer l'attention.

Je disais la vérité au final, du moins dans un certains sens. Si ce type était un senseur, il ne pourrait pas comprendre les petites nuances, ou du moins, il pourrait sentir que je ne disais pas tout s'il était futé.
La bête verte vint vers moi et finit alors par répondre à ma question. Des forces qui nous dépassent... Makka? Possible. Il fallait dire que Kenji avait une réelle méfiance envers son pouvoir. Je n'en avais pas la certitude mais j'étais quasiment certains qu'il s'agissait d'elle... Je risquais de tomber dans un piège alors? Possible mais pas forcément. L'histoire dit que j'ai déserté mon village. Cela allait peut être à mon avantage et celui de Konoha. Si l'ennemi pensait que j'avais fini par retourner ma veste, il faudrait jouer double jeu. Cela m'avait couté cher une fois, mais là c'était différent. J'allais devoir jouer très fin. J'avais réussi mon coup de poker avec le conseil mais là, c'était quand même d'un autre niveau. Et puis il restait une valeur indéterminée qu'était mon "compagnon de prime". Je ne savais pas ce qu'il risquait de faire.
Hochant la tête, je me disais que je devais voir ce qui se passerait.

_ Très bien. Allons-y alors.

Le contrat pouvait commencer. Je ne savais pas dans quoi j'allais m'engager mais désormais je ne pouvais plus reculer. Un étrange pressentiment m'avait touché. Quelque chose me disait que quelque chose d'énorme allait se produire dans peu de temps. Secouant la tête, je me disais simplement:
*Non je dois être un peu parano à cause de tous ces traqueurs...*
Mais je n'étais sûrement pas au bout de mes peines...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Natsumi Haru
Natsumi Haru
Informations
Messages : 698
Rang : SSS

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyMar 5 Mar 2013 - 2:41

Franchement, il y avait des moments comme celui-ci où l'on pouvait vraiment avoir l'impression d'être tombé dans un asile de fou. O.K nous sommes des ninjas, mais le coup de l'homme à capuche dissimulé dans l'ombre c'était dépassé depuis déjà bien longtemps, même les unités spéciales des villages cachés se savaient être moins lugubres, bien que le Misuto de Kiri et l'ANBU de Konoha étaient particulièrement dérangés, avec ceux là c'était carnaval assuré à chaque rencontre. Ces fous étaient le plus souvent munis d'un masque à l'effigie animalier tout cela accompagné d'une tenue toute aussi excentrique que leur personnalité et enfin pour certains, un long manteau noir à capuche, bref, le genre de type louches qu'on préférait ne pas croiser dans une ruelle sombre et ce pas uniquement les nuits de pleine lune. Enfin bon, c'était franchement badant. Habituellement, pour ce genre de contrat, le commanditaire ne se montrait et envoyait directement toutes les informations nécessaires, le fait que celui-ci demanda à rencontrer ceux qui exécuteraient la mission attisa encore plus ma curiosité, et le fait qu'il ne daigne même pas montrer son visage fit gronder mon mécontentement ! Je ne pouvais pas laisser cette petite chose tout diriger aussi facilement tout de même. Puis l'homme qui allait me servir de coéquipier semblait au moins tout aussi septique que moi, comme quoi, mon sentiment n'était pas dû à une quelconque paranoïa de ma part mais bel et bien un ressenti général. Puis de tout façon, à partir du moment où je percevais la situation d'une manière, tout le monde sans exception devait la percevoir de la même manière sous peine de subir mon châtiment divin et sans appel ! Bref, c'était définitif, ces deux types ne m'inspirait rien bon, et ce gnome me semblait encore plus étrange que n'importe quelle personne que j'avais rencontré jusqu'à maintenant.

Je pus finalement admirer le visage d'un de mes interlocuteurs, et sincèrement pour le coup, je regrettais fortement ma réaction. Le physique de ce type était tout à l'honneur du surnom que je lui avais précédemment trouvé. Ce gnome était petit, vert comme de l'eau sale, avec d'énormes yeux globuleux de couleur jaune tel un poisson d'au delà des mers. Pour encore nourrir mon dégoût ,je pus me rendre compte que cet ignoble petit machin possédait une queue – sans mauvais jeu de mot – tout aussi verte que le reste de son corps. Non mais à ce niveau, ce n'était plus carnaval, c'était l'invasion des petits hommes verts, et j'étais pourtant certain qu'en mon infinie intelligence je les avais placé sur une autre planète, il fallait donc appelé l'unité de chasse ultime pour leur signaler qu'on avait un de leur copain en vue, une unité formée par deux personnes. Un brun à l'air confiant, et une rouquine pas franchement attirante, bref, c'était la merde. Fléchette m'avait entre temps répondu qu'il ne voulait simplement pas montrer son visage... NON SÉRIEUSEMENT ? JE N'AURAI JAMAIS DEVINÉ TROU D'UC ! Franchement, ce type là était clairement paumé il n'y avait pas à dire. J'avais envie de lui donner en guise de réponse un joli « félicitations, vous êtes passé de Fléchette à attardé mental, vous êtes maintenant capable d’assommer vos ennemis d'une simple idiotie ! », le temps me manqua cependant puisque le petit martien prit la parole pour dire une chose des plus insensées. Une force qui me dépassait ? Mais à quel genre de produit non recommandé cette petite bête avait-elle touchée ? Je me le demandais très sincèrement, l'autre encapuchonné n'en demanda pas plus et se lança dans l'aventure, sa volonté n'était pas très convaincante. Les quelques paroles du gnome lui avait suffit ? Il n'avait pourtant rien dire sur le pourquoi du comment de cette mission. Après tout, il n'avait pas dit ce que nous allions chercher.

« Tu rigoles j'espère ? Il ne t'a absolument rien dit, toi qui cherche à ne pas être reconnu et tu te lances comme ça, en n'en sachant pas plus que sur le futur nom de ta descendance ? Sinon ton excuse était vraiment nulle à faire pleurer un chameau sourd, bravo, j'ai rarement entendu si mauvais. »

Évidemment, ces quelques paroles s'adressaient à la notre fléchette attardée et étaient plus que justifiées à mon goût, ce qui voulait dire, qu'elle l'était pour tout le monde, il n'y avait pas à chercher plus loin. Quant à moi, j'étais foutrement plus curieux que la Flèche de l'Ombre et voulais absolument en savoir plus. Après tout, les missions de récupération pouvaient s'annoncer aussi enfantines que mortelles, tout dépendant de l'objet à récupérer. Je ne savais d'ailleurs pas pourquoi mais j'étais bien plus convaincu du fait qu'il s'agirait d'un larcin que d'une « récupération », pire encore, étant donné la somme donné, j'étais certain qu'il s'agirait non pas d'un objet inanimé mais bel et bien d'une personne et il était tout simplement hors de question que je me lance à la recherche d'une personnalité des plus dangereuses ; car après tout, c'étaient ce genre de personnes qui me permettaient de vivre en paix sans me faire poursuivre par ces imbéciles des villages cachés. Quelque chose m'avait cependant déplu dans les paroles du gnome. Il était envoyé d'après ses dires par une force qui nous dépassait, pourtant, le seul qui pouvait être qualifié de tel était là, en train de vous raconter cette histoire, autrement dit : moi. Il fallait absolument remettre de l'ordre dans tout cela afin qu'il n'y ai pas de malentendu. La façon dont j'allais faire cela ? Rien de plus facile à vrai dire, il me suffisait de leur barrer la route. Un léger soupir s'échappa de ma bouche suite auquel j'entamai une rapide course pour dépasser ces pauvres petites âmes perdues. Je me mis devant le martien avant de prendre la parole avec le plus grand naturel qui soit, après tout je n'allais que la seule et unique vérité.

« Je suis le Shisenshinku, et s'il y a quelqu'un ici qui peut être qualifié de force vous dépassant, c'est moi et personne d'autre, alors maintenant tu vas me dire ce que tu veux immédiatement et sans omettre le moindre détail. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Spécial
Narrateur
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyDim 10 Mar 2013 - 12:07

    CONTEXTE RP :

      Alors que Masao Nikkou était prêt à s'élancer pour sa future tâche, ce fut encore Natsumi Haru qui gêna la créature dans ses plans. Ce dernier se présenta alors, et précisa que lui-seul pouvait affirmer qui était plus « puissant » que lui. Le reptile se figea alors devant ces propos, et son visage exprimait une peur marquée.
      « Le Shi... Shinsen-shinku ?! Alors t-tu es... »
      Toujours immobile et effaré, la créature verte avait la bouche grande ouverte. Soudain, elle s'esclaffa.
      « Ahahahah ! Tu m'as pas cru j'espère ? Tu crois que tu fais peur à qui comme ça ? Tu veux que je te présente ce qui t'es largement supérieur pour que tu comprennes la situation ? »
      En disant cela, l'animal avait retroussé sa manche droite, et avait touché une sorte de tatouage. Un sceau, de la forme d'une flamme. Une femme apparut, familière à tous.
      Spoiler:
       
      « Maître... Ils refusent le contrat. »
      Gogyou Makka esquissa un sourire en voyant les deux Nukenins qui se dressaient devant elle. Elle se tourna vers son sbire.
      « Ce n'est pas grave, Il ne sera pas difficile à récupérer contrairement à certains. Laissons-les profiter de leurs derniers instants... »
      Et ils disparurent dans un torrent de flammes qui ne cessa de grossir, brûlant bientôt toute la zone...

    RÈGLES :

    • Vous devez absolument résumer vos actions dans un spoiler à la fin de votre post.
    • Toute la zone est brûlée par une technique Katon de rang S. Vous devez sauver votre vie dans ce dernier tour.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Saibogu Rantan
Saibogu Rantan
Informations
Grade : Jônin
Messages : 598
Rang : S

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyLun 11 Mar 2013 - 15:07

Alors que j'étais prêt à partir, mon pseudo-coéquipier eut la grande idée de se payer ma tête. Cependant à y regarder de plus prêt, il était pas loin d'être aussi abruti qu'il pensait que j'étais. Il s'est alors mit dans le crâne d'aller démontrer sa puissante force à la petite créature. Shisenshinku... Pourquoi ce nom me disait quelque chose? Bah ce n'était probablement rien. Peut être une fois vite fait dans un bar mais trop soul pour m'en souvenir. Mais ce nom me disait rien. D'ailleurs j'avais bien envie de le lui dire histoire de rigoler et de voir la tête qu'il ferait mais bon, à ce moment là, je m'étais dis qu'il valait mieux être intelligent et faire comme s'il m'avait rien balancer. Il avait agrippé la petite créature qui avait presque réussi à me convaincre qu'elle ne jouait pas. Mais en réalité elle avait tout prévu... Cependant ma surprise fut totale.
C'est alors qu'apparu cette fameuse puissance dont il parlait. Mon sang se glaça. Une puissance comme je n'en avais jamais connu auparavant... Si... Kenji. Quelque chose me rappelait Kenji. Je n'étais pas senseur, mais à mon niveau, il n'était pas difficile de sentir la différence de puissance de chakra. Je ne l'avais jamais vu en vrai, seul les kage de Kumo et de Kiri eurent cet honneur. Je pouvais enfin la voir en chair et en os. Elle ressemblait à une femme tout ce qu'il y avait de plus fragile... Mais son regard... Cet air sombre... D'un claquement de doigt elle pourrait nous carboniser tous les deux.

_ Makka... C'est donc toi. J'espère que tu regrettes pas trop ton ami volant de Haï no Kuni que moi Sensoo Kiru et Yashira Mugen avions dégommé...

Tout se bousculait dans ma tête. Après la surprise effroyable, la haine et la colère... Hyô Hitomi... et tant d'autres... Mes anciens élèves... Morts au combat à cause de Makka. Les incendies et les attaques sur mon village... Mais surtout la boucherie de Haï no Kuni... Ma première vraie bataille. J'avais un bataillon entier ce jour là. Nous avions essuyé énormément de pertes mais nous avions aussi perdu notre chef de bataille, Inuzuka Ryoken. Tous ces morts... Je repensais également à Kenji qui voulait sa mort à tout prix.
*Désolé mon gars mais c'est moi qui tenterai le coup en premier*.
J'allais pas faire de quartier... Mon imbécile de coéquipier allait savoir pourquoi on m'appelait la flèche de l'ombre.

_ Shisenshi... Ou peu importe... Si t'es aussi puissant que tu le dis on va se la faire. Cette saloperie a vécu trop longtemps... Tu m'entends Makka? Tu vas crever ici et maintenant !

Alors que je commençais à faire des mudras, je pus l'entendre s'adresser à sa créature en disant qu'ils se retiraient en nous laissant vivre nos derniers instants. De la sueur froide coulait sur mon front. Pas à cause de ce qu'elle venait de dire, mais du torrent de flamme qui se dirigeait vers nous au moment où les deux avaient disparu.
*Merde...*
Il y avait aussi l'autre abruti qui lui risquait de s'en prendre encore plus plein la gueule. Même si je l'aimais pas beaucoup, ma bonne conscience me força à faire la chose suivante:

_ Shin-machin-truc amène toi !

Je fis alors d'autres mudras. Une technique que j'avais jamais mise en pratique réellement et qui était d'habitude destiné à l'ennemi pas à moi même. Mais cela devrait suffire. Je crachais alors une énorme quantité d'eau autour de moi qui se changea en grosse boule d'eau. Normalement un prisonnier s'en serait retrouver bien embêté, mais moi pour le coup, j'avais un bon refuge contre les flammes. Je ne savais pas si ça suffirait mais au pire... Eh bien... J'allais devoir faire un saut à l'hôpital le plus proche. Prenant une grande respiration, je me laissais attraper juste avant le torrent de flamme. Mais si je m'en sortais, il fallait que je prévienne Konoha. Mes soupçons étaient bien fondés au final et Makka préparait réellement quelque chose. des objets à récupérer... Et d'après ce qu'elle avait dit, il y en avait plusieurs. Konoha... Non... Les villages devaient absolument le savoir. En attendant, je me retrouvais avec mon pseudo-équipier dans la même sphère d'eau... Chose qui était désagréable, tout comme pour lui je me disais alors.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Natsumi Haru
Natsumi Haru
Informations
Messages : 698
Rang : SSS

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyMar 12 Mar 2013 - 20:20

Personnellement, j’étais plutôt fier de ma réaction par rapport à la situation. Après tout, il fallait que je retienne quelque chose du peu d’erreur que j’avais pu faire jusque là, et l’une d’entre elle m’avait clairement appris à ne pas m’aventurer sans précaution dans une mission à forte prime sans avoir la moindre information. Derrière ce genre de requête se cachaient très souvent des personnages se croyant capables de prendre le contrôle du monde ou je ne sais quelle ânerie du genre, mais qui étaient bien souvent assez dangereux pour causer d’énormes pertes à l’ensemble de la population. En ce moment même, l’ennemi répertorié ainsi était Makka et Dieu savait – autrement dit moi – que je devais encore lui rendre la pareille par rapport à sa magnifique bataille sur l’île d’Hai no kuni et sincèrement, ce contrat mystérieux puait la rouquine enflammée à des kilomètres. Si j’avais une chance de la faire se montrer, il fallait la saisir, et ce petit gnome tout moche allait surement me servir à quelque chose pour cela, même s’il ne devait pas particulièrement en avoir envie. Ce n’était pas mon affaire, il allait me rendre ce service qu’il ne veuilles ou non, de grès ou de force ! J’étais cependant effroyablement surpris de voir que coéquipier ne tenta pas d’en savoir un peu plus sur ce contrat. D’accord dès qu’il y avait une grosse somme à la clé, la plupart des nukenins se lançaient tête baissée dans l’aventure, mais pour une récompense aussi faramineuse, même le plus avare des radins se serait posé des questions et en aurait surtout posé à son commanditaire. Ce n’était pas tous les jours qu’on avait l’occasion de se faire autant de ryôs en une seule mission après tout, il fallait bien s’en rendre compte tout de même.

Bien qu’en fait ce ne fut pas vraiment ce qui ce soit passé. Fléchette avait bien cherché à en savoir plus mais avait aussi très vite abandonné cette idée, chose qui m’avait particulièrement déplu, je n’avais ainsi donc pas pu rester là à ne rien dire. Enfin bon, ma réponse fut presque immédiate. Le gnome simula une sorte de crise de panique avant de faire entendre un rire faussement diabolique. À qui pensait-il faire gober sa stupide comédie ? Tout de même, en tant que maître du mensonge, j’étais parfaitement placé pour savoir quand une personne mentait ou non, et ce type là n’avait aucun talent pour le mensonge, il ferait mieux de se rhabiller et rentrer chez lui, chose qu’il ne tarderait pas à faire après d’avoir appelé la personne tant attendue. Oui car dans un élan de kikooraj, le gobelin utilisa une technique de fuinjutsu laissant apparaître cette jolie et non moins dangereuse Makka. Parfait, je n’avais plus à la chercher ainsi, et il ne me resta qu’à la tuer en ce lieu, sans même lui laisser le temps de mettre en œuvre ses prochains méfaits. Pour le coup, la Flèche de l’ombre me fit plaisir, rares étaient les personnes capables de se dresser faces à Makka sans penser à la suite des évènements, et lui me disait clairement qu’à nous deux on pourrait la démolir, soit « allons-y » avais-je envie de dire jusqu’à ce que j’aperçoive des flammes commençant à jaillir de partout, ce n’était franchement pas bon signe. Dans le même moment, le la fléchette me fit signe de le rejoindre, peut être avait-il un plan pour cette première salve de flammes et bien que j’aurais très certainement survécu sans trop de mal je fis un seul et unique mudra, celui du bélier, et encore, je ne le fis que de la main droite.

Je venais d’activer ma toute dernière trouvaille, une technique ultime de déplacement rapide grâce à laquelle j’avais pu dépasser Makka et son sbire pour rejoindre mon collègue. Aussi, par pure réflexe, j’avais activé mon armure d’acier, car après tout, je passais très prêt d’elle, et il y avait des risques pour que j’encaisse une partie de son attaque sur le trajet, et ce même si ma vitesse faisait plus penser à de la téléportation qu’à un déplacement rapide. J’arrivai ainsi aux côtés de la Flèche qui ne vérifia même pas si j’étais bien là avant de lancer sa technique, qui n’était rien d’autre qu’une sphère d’eau, j’avais entre temps désactivé mes deux techniques, et pu constater que j’avais subi quelques dommages au niveau du flanc gauche. J’admirai ensuite les dégâts fait à l’ensemble de la zone par la fuite de Makka et sa magnifique technique Katon. En tout cas il fallait bien le reconnaitre, en combat singulier, si je l’affrontais, ma maîtrise du genjutsu et du taïjutsu me sauverais très certainement la vie à plusieurs reprises. En tout cas c’était raté. J’avais vu Makka, mais n’avais pas pu lui faire mordre la poussière, et ce n’était pourtant pas l’envie qui manquait, mais bon, il ne me restait maintenant plus qu’à me préparer à ses prochaines actions. En attendant, il fallait tout de même que je remercie le touffu se trouvant à côté de moi de son invitation dans sa sphère, et peut être même le féliciter. Sur un ton assez neutre je lui adressai ces quelques mots.

« Tu comprends pourquoi il faut toujours se méfier des petites choses encapuchonnée maintenant ? Ce n'est pas la première fois que la route de Makka croise la mienne, et je me doutais bien que ce contrat était louche. Merci du coup de main sinon, mais, aurais-je l'honneur de connaître ton identité ? Tu m'as l'air bien remonté contre cette rouquine toi aussi. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Spécial
Maître du Jeu
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup EmptyMer 13 Mar 2013 - 13:01

Fin du RP, bravo à vous.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shinobinohattan.com
Contenu sponsorisé
Informations

Réunir le Loup Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunir le Loup Réunir le Loup Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Réunir le Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Actes :: Acte #3 : Volontés :: Deuxième Chapitre : Réunions-