N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Mission #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Mission #2 Mission #2 EmptySam 8 Déc 2012 - 11:29

CONQUÊTE DE AME NO KUNI

DIPLOMATIE
    Description de la zone de combat :

      Repérer les membres de la Police, et essayer de se frayer un chemin pour trouver les dirigeants d'Ame no Kuni, voilà la mission de l'équipe de Yamanaka Iji. Mais à la frontière de la ville, ils tombèrent sur une kunoïchi masquée. Quelques rochers se trouvaient sur la zone, mais aucun obstacle de plus pour un combat difficilement évitable.


    Règles :

    • Respectez l'ordre de post.
    • Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le Maître du Jeu viendra poster pour vous laisser une seule et unique fois 24h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu de l'Épisode.
    • Chaque personnage a droit à un seul délai de 12h s'il le demande dans le Bureau de SNH.

    • Le pays dans lequel se déroule la conquête est Ame no Kuni, le Pays de la Pluie.
    • Il est environ 5h quand la conquête est lancée, le soleil se lève donc doucement.
    • Ce premier tour est un tour d'introduction, vous devez décrire tout ce qu'il s'est passé jusqu'à maintenant. Pas de technique donc.
    • Même si les réussites des deux missions favorisent la conquête, rien n'est décidé avant le RP de réunion.


    Ordre de post :

    • Yamanaka Iji
    • Mitarashi Reha
    • Nara Shinichi
    • Azuko


    Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptySam 8 Déc 2012 - 23:20

S’occuper des dirigeants hein ? Cela ressemblait bien à Suguato de participer à des coups d’état. Il était marrant de voir comment la mission de Konoha envers Ame était aussi identique que celle, consistant à mettre à mal un village du pays qui avait décidé de prendre les armes, qu’il avait effectué à l’époque avec le nouvel Hokage qui n’était alors qu’un simple nouvel arrivant et professeur d’un petit groupe de Genins, lui et ses deux autres camarades. Kaya et Nyuuwa. Cela faisait longtemps que le gamin n’avait pas eu de nouvelles d’elles deux. Kaya s’était finalement faite discrète apparemment, sûrement finalement mâtée, tandis que Nyuuwa était d’après ce qu’il avait entendu dire tout simplement partie. Est-ce que cela avait affecté le Shiaijin ? Iji se souvenait à quel point ces deux-là étaient proches ou semblaient l’être, ils avaient même fut un temps habité ensemble. Mais au final Nyuuwa n’était pas restée. A cause de Konoha et du fait qu’elle ne s’y était peut-être pas sentie à sa place, ou bien à cause de Suguato ? Il faut dire que le bonhomme était un peu spécial mais tout cela était un peu triste tout de même. En espérant qu’elle se plaisait là où elle était maintenant ! Nyuuwa au contraire de Kaya avait toujours eu un petit côté sympa même si elle était beaucoup plus vi… âgée.

Se tournant vers les deux Genins pour s’assurer qu’ils le suivaient, le gamin continua sur le chemin caillouteux... Il était vrai que les paysages du pays de la pluie n’avaient de mémoire jamais été bien folichons… Ils avaient voyagé pendant un bon bout de temps, et avaient couché non loin. Ils auraient pu poursuivre un peu histoire d’arriver à la ville et d’être directement sur le terrain, mais mieux ne valait pas prendre de risque. De risque pour quoi ? Pour éviter de griller leur couverture. Aux yeux des gens qu’ils avaient croisé ils n’étaient que trois gamins, tous Genins, habillés tous les trois comme tels même le blondinet qui était supposément le chef de leur petite équipe. Car comme il le leur avait bien souligné avant que ne commence leur voyage, bien qu’étant censé être leur supérieur pour cette mission même s’il garderait la commande de leur petit groupe et s’assurerait qu’ils mènent à bien ce pour quoi ils avaient été envoyé –à savoir de la ville et la suppression du dirigeant actuel-, il avait voulu qu’ils le traitent comme ce qu’il était : un gamin du même âge qu’eux même si le petit Nara bien que sûrement un bon futur ninja était plus jeune de beaucoup quand même. Le but ? Ne pas éveillé les soupçons. Ils n’étaient qu’une simple équipe de Genins, et ses deux coéquipiers avaient sûrement compris l’enjeu de la chose. Quoi de mieux que se faire passer pour plus faibles qu’ils ne l’étaient ? Pas très honorifique cependant cela ne concernait que lui seul, et il avait aisément renoncé à toute valorisation pour le bien de son équipe et la protection de cette dernière. Ce n’était pas tous les jours qu’on lui attribuait d’autres ninjas et surtout pour mission d’une telle ampleur. Il ne décevrait personne.

Il était tôt, le soleil commençait à se lever. Il était temps pour eux de se rapprocher. Le Yamanaka avait convenu avec le chef de l’autre équipe qui agirait dans l’ombre qu’ils devraient agir au même instant, cet instant étant la matinée de ce jour-ci. Ils agiraient aux aurores et c’est ce qu’avait fait Iji, avant de s’arrêter brusquement, entraînant l’arrêt de Reha et Shinichi. Gardant en mémoire sa mise en scène, le gamin sans se retourner s’adressa à ses deux camarades.

    « Stop ! On est pas seuls ! Faites gaffe ! »


Sentant plus la masse imposante de chakra du ninja inconnu que ne le voyant, le gamin resta méfiant, espérant que les autres feraient de même. Les quelques rayons de soleil ne faisaient pas en sorte qu’on y voyait clairement, cependant en suivant le doigt qu’il avait brandi dans la direction du ninja qui se mettait en travers de leur chemin – ou peut-être non-, les autres pourraient facilement distinguer sa silhouette même s’ils étaient toujours éloignés. Que faisait cette personne ici ? Le hasard ? Iji n’y croyait pas, et n’y avait jamais cru. Un ninja expérimenté ne se baladait jamais au hasard. S’il était là le jour même de la mission sur laquelle ils avaient été envoyés il devait y avoir une raison. Ne préférant pas interpeller l’individu, il se doutait que celui-ci n’hésiterait pas à le faire si cela avait été son intention initiale.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Mitarashi Reha
Informations
Messages : 149
Rang : C+

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyDim 9 Déc 2012 - 4:39

    Toute première mission importante, Reha n'était pas non plus super emballée à l'idée de botter le cul de dirigeant voisin. Peut être qu'elle n'avait pas son mot à dire en tant que disciple des arts ninja du village de la feuille mais elle n'en pensait pas moins. Elle se disait qu'elle ne saisissait pas tout, qu'elle n'avait pas le jeu de complet de carte en vu et que c'était necessaire. Mais le fait est que la preparation traditionelle de la mission à son petit appartement ne s'était pas fait de gaieté de coeur, loin de là.
    Mais tout était déjà prêt, la mission était déjà réglé et il n'y avait plus qu'à l'accomplir. Alors certes elle était presente et se battrait pour son village, mais il n'était pas question de compter sur elle pour l'enthousiasme pour une fois.

    Un Yamanaka et un Nara, encore deux representants clanique dans son équipe ! Allez donc ! Il n'y avait que Kotori que la Mitarashi arrivait à apprecier malgré son appartenance à un clan. Surement d'ailleurs parce qu'à plusieurs reprise ces histoires de familles la mettaient mal à l'aise ? D'ailleurs, où pouvait bien être On' et Kotori ? Ils formaient une équipe officiel et ils étaient séparés dans une mission aussi importante ? C'est surement une idée du mec étrange à la tête du village encore... Nikkou-sama avait une coiffure bidon, mais avait l'air de savoir ce qu'il faisait, au moins.

    Plusieurs jours de marche plus tard, ils étaient à Ame. Difficile de se tromper avec cette espece de micro-climat à deux balles qui veux que le pays soit toujours sous la flotte. Au moins aux premières lueurs du jour, c'était une averse fine qui n'était pas plus aggressive que cela.
    Pourquoi, comment et avec qui ? La mission et bien, Reha ne l'avait pas tellement plus etudié que cela. L'important dans l'histoire était que le Yamanaka était un haut gradé, du même rang que On'. Donc il saurait guider la jeune fille et le jeune homme au moment voulu, ou du moins, soigner au moment voulu.

    Bordel que ce pays est perrave, même Kini sous les couches de vetements ne se sentait pas bien. Le l'humidité donnait froid à la longue et un sang froid aime la chaleur... Pourquoi elle irait pas à Suna pour une fois, au lieu de faire tous les pays les plus chiants du monde un à un ? La prochaine fois c'est quoi, Yuki ?
    Elle divaguait comme ça dans ses pensées sombres, toujours en suivant le leader du groupe un peu nonchalament avant que celui-ci la force soudainement à se concentrer.


    « Stop ! On est pas seuls ! Faites gaffe ! »

    Elle leva les yeux en prenant ses appuis par reflexe. Attaquée en mission, et bien, ce ne serait pas la première fois. Et même si elle s'etonna que tous les preparatifs de Konoha n'avait pas suffit à ce que les surprises ne soient pas de la partie, il fallait être prête à tout.
    Une pensée alla à Kotori et On', c'était un frêre et soeur d'arme qu'elle aurait aimé à ses côtés et pas deux inconnus sortant du fond d'une demeure clanique de Konoha. Elle ne savait même pas ce qu'ils pouvaient faire de leurs dix doigts ces mecs là...

    L'oeil vif, l'esprit aiguisé malgré la pluie, elle resta muette en attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Gohenji Shinichi
Informations
Messages : 88
Rang : C

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyDim 9 Déc 2012 - 10:39

    La guerre terminée, j'ai dû faire un petit tour à l’hôpital. Pour cause, je me suis plus ou moins sacrifié en voulant donner une ouverture à mon partenaire de combat. Je ne sais pas comment s'est terminé cette escarmouche mais j'espère que ces gueux ont bien profité de mon action audacieuse. Ce n'est qu'à mon réveil qu'on m'explique que tout est fini. Les dirigeants de la feuille et Suna se sont mis d'accord et ont signés un traité de paix. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi, ça me donne envie de gerber, ni plus ni moins. Négocier avec l'ennemie, j'appelle ça capituler. Que la honte soit sur les hautes sphères du pays. D'ailleurs, en parlant des dirigeants de Konoha, il paraît qu'un nouveau Kage a été élu. Je ne connais rien de ce « Suguato » mais si c'est lui qui a signé l'armistice alors c'est officiel : Je le déteste déjà. Bien obligé de mettre ma rancœur de côté, je passe quelques jours en rééducation. Ce sale chacal du sable ne m'a pas raté ! Je sens encore la douleur. Finalement les jours passent et je suis rétabli. Nara Shinichi est de nouveau dans le circuit et ça va faire mal. J'ai une multitude de choses à faire. Déjà, je dois rencontrer ce nouveau Kage afin de lui dire à quel point ses décisions sont stupides. Ensuite, je dois m'entraîner pour devenir plus fort et ainsi me venger de cette horde de rats du désert.

    Un beau jour d'été, alors que je m'entraîne, on m'explique qu'une conquête va être lancée sur un pays neutre. J'espère être déployé par Konoha pour cette mission. Ça fera joli dans mon curriculum vitae et nul doute que ces ignares de la feuille ont besoins d'un génie tel que moi dans leurs rangs. Très vite, j'apprends la nouvelle. Je suis de la partie. Du haut de mon mètre trente, je fais le fier, fanfaronne et prépare mes affaires, direction le pays de la pluie. Tel un conquérant, je m'en vais conquérir.

    ***

    Au final, voilà que je foule le sol humide d'Ame en compagnie de deux ninjas de la feuille. Parmi eux, il y a semble-t-il un Yamanaka, c'est notre « chef ». Vous noterez l'utilisation de guillemets car il n'a de leader que le nom. Pour ce qui est de la deuxième personne, il s'agit semble-t-il d'un genin, tout comme moi. Je ne connais pas ses capacités mais prions pour qu'elle soit plus utile qu'un Hyûga, ce qui soit dit en passant ne serait pas étonnant. En tout cas, notre escouade est déjà plus intéressant que celle que je m'étais coltiné durant la guerre. En effet, je n'ai ni d'ANBU « trop cool qui se la pète », ni d'idiot au chapeau à mes côtés, ce qui n'est pas plus mal. Ayant eu pour un laps de temps – très court, il est vrai – un Yamanaka dans mon équipe, je connais plus ou moins leurs capacités. Celles-ci se combinent plutôt bien aux miennes, cela peut donc être un avantage en cas d'affrontement. Alors que nous avançons tranquillement, je regarde aux alentours et enregistre des informations qui peuvent s'avérer utiles. Terrains, chemins, tout ça, c'est dans la caboche !
    Soudainement, le blondinet nous arrête et nous demande de prendre garde. Soit disant qu'on est pas seul, qu'on doit faire attention et j'en passe. Sortant les mains de mes poches, je me concentre. Si le Jônin n'a pas fais erreur, le combat est inévitable, ce qui n'est pas pour me déplaire. En effet, c'est tout bénéfice pour moi. En plus de conquérir, je vais affronter des méchants ce qui augmentera ma renommée dans ce monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Azuko
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 896
Rang : S

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyDim 9 Déc 2012 - 15:25

Les mouvements shinobis se font de plus en plus intenses ces derniers temps, la guerre passée, et c’est Rodyle qui a raison, les villages s’empressent de conquérir de nouveaux territoires pour augmenter leur puissance, car c’est bel et bien ce qui leur a manqué durant les dernières batailles. Un informateur de ce dernier m’annonce alors qu’un groupe de shinobi du village caché du feu se dirige vers âme, dans le but d’entrer en contact avec les dirigeants du pays. Alors sans attendre plus longtemps, je me dirige vers la capitale de ce pays afin de les empêcher d’atteindre leur but, car âme doit rester un pays libre, l’influence des grands villages sur les petits pays ne peut mener qu’à d’autres guerres…

Il pleut tandis que j’arrive aux portes de la ville, le soleil n’est même pas encore levé et la ville endormie est toute aussi noire que la nuit. Pas une lumière, indique clairement que tout le monde dort sur ses deux oreilles. Je sens mes cheveux complètements mouillés me tomber lourdement sur mon visage couvert par ce masque que m’a donné Rei. En attendant l’arrivée des shinobis je crée une plateforme de papier pour m’assoir en tailleur dessus, afin de ne pas me fatiguer à rester debout et de ne pas me mouiller l’arrière train. Je sens soudain, après bien une demie-heure à attendre ici, dans ma manche mon petit compagnon se réveiller, il s’agite tout doucement tandis que je ressens trois sources de chakra non loin de moi. Le petit rat blanc, remonte alors dans mes vêtements pour venir se poser sur ma manche. De là il peut voir les premiers rayons du soleil percer et éclairer l’épaisse voute nuageuse qui couvre le ciel. Respirant calmement je vois trois formes s’approcher lentement de moi, toutes trois couvertes d’une épaisse couche de vêtements.
Quand finalement ces derniers ressentent ma présence ils se stoppent net. Pendant un moment je ne dis rien, laissant le bruit mélodieux de la pluie couvrir le silence qui vient de s’installer tranquillement. Shinichi s’agite de plus en plus sur mon épaule, allant d’un côté de l’autre, il ne cesse de bouger, s’arrêtant de temps à autres pour renifler l’air :

- Calme-toi Shinichi, tu vois bien qu’il ne s’agit là que de trois voyageurs…


Ce dernier arrête alors de bouger et se pose tranquillement scrutant la pénombre. Puis je lève mon regard vers ces trois formes qui n’ont toujours pas bougé le petit doigt et leur dit :

-Bonjour jeunes voyageurs, que faites-vous à une heure pareille en dehors de votre lit douillet ? Ce n’est pas une heure décente pour faire une promenade, surtout avec ce temps-là, vous risquiez d’attraper un vilain rhume. Mais surtout que venez-vous faire en ce village ? J’espère que vous n’apportez pas avec vous malheur et mort dans votre sillage, car à ce moment-là, je vous sommerais de bien vouloir rebrousser chemin, les corbeaux de malheurs ne sont pas les bienvenus ici…

Sans aucune autre menace j’attends patiemment leur réponse tandis qu’à chaque secondes qui passe l’eau ruisselle toujours un peu plus sur moi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyLun 10 Déc 2012 - 19:34

Qu’est-ce que c’était que cette bestiole ? Une souris ? Shinichi ? S’il n’avait pas été tendu, nul doute qu’il en aurait rigolé un peu. Il avait le même prénom que le petit Nara à côté de lui. Dur pour lui. Mais tout ça n’était pas si important que ça. Ce qui s’avérait être une femme d’après la voix qui émanait de la silhouette, n’était pas là par hasard. Des fuites à Konoha ? Il allait devoir le signaler, ils trouveraient la taupe et alors là… Cependant il fallait tout de même revenir pour ce faire, et notamment accomplir leur mission. L’échec n’était pas permis, surtout à un moment où il devait faire ses preuves. Konoha avait pris cher et il n’allait pas contribuer à la décadence croissante de son village. Sous son ample cape qui le protégeait de la pluie, le gamin composa un Mudra, de quoi voiler sa quantité de chakra et la faire paraître à celle d’un Genin. Ne manquait plus que la bonne femme ait des talents de sensorialité… Cependant si elle avait capté quelque chose, elle pourrait au moins douter à présent. Ils devaient se faire passer pour un rio banal. La laissant finir sa tirade, le blondinet la trouvait plutôt solennelle. Imposante. Mieux valait éviter le combat.

    « Malheur et mort ? … Donc on peut passer ? »


Laissant à ses coéquipiers le temps de réagir le temps qu’il se concentre, le Yamanaka toujours sous couvert de ses vêtements et en toute discrétion relia son équipe à lui-même télépathiquement. Un avantage qu’ils auraient sur l’inconnue. Ils n’avaient peut-être jamais été en contact avec une telle technique, mais ce n’était pas le plus important. Ils n’auraient qu’à écouter.

    « … Kenzo-senseï avait dit 6h pile, pas question qu’on soit en retard à cause de vous ! »


Soulevant sa capuche, le gamin la regarda les sourcils froncés, l’air visiblement mécontent.

    *C’est moi, Iji, faites comme si je ne vous parlais pas. Elle ne peut pas m'entendre. Notre mission doit être menée à bien. C’est pour ça que je pense qu’il vaut mieux éviter l’affrontement direct avec elle. Elle nuirait à notre réussite, et son niveau de chakra indique qu’elle est douée. Il faut qu’on se fasse passer pour des Genins lambda, la mener sur une fausse piste. Il ne faut qu’elle se doute que nous sommes l’équipe chargée des dirigeants. Il semblerait qu’elle ait été prévenue, mais en l’emmenant ailleurs chercher un prétendu senseï donc plus haut gradé et plus à même d’accomplir notre tâche, ça pourrait nous permettre de passer… Jouez le jeu.*


Bon ok. Pourquoi Kenzo après ? A vrai dire c’était le seul senseï qui lui était venu à l’esprit, ce dernier étant celui du jeune Nara. La prénommée Reha en avait un aussi, Onpu, mais ce dernier s’occupait d’une autre mission qui devait s’avérer tout aussi capital. Autant ne pas le griller lui. Et puis Kenzo c’était un nom courant non ? Au moins son tissu de mensonge se basait-il sur quelque chose, en espérant qu’ils aient l’intelligence de le suivre. Et ils devaient sûrement l’avoir. Ils n’avaient pas dû être envoyés avec lui par hasard, et jusqu’à maintenant aucun d’entre eux ne semblait aussi bouché que Kaya.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Mitarashi Reha
Informations
Messages : 149
Rang : C+

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyMar 11 Déc 2012 - 17:07

    Bien sûr que les choses n'allaient pas se passer normalment. Si les choses importantes comme renverser un gouvernement passaient comme une lettre à la poste dans notre monde de Shinobi de guerres et d'intrigues ca serait nettement trop facile. C'etait impossible quelque part, Reha voyait mal trois personnes debarquer et frapper à la porte du palais ou autre du pays d'Ame pour tuer le dirigeant. Le Yamanaka connaissait surement cette partie du plan et la petite genin n'arrivait vraiment pas à deviner ce qu'il pouvait bien être.

    Dans tous les cas, ils furent stoppé avant même de commencer vu qu'une personne debarqué de nul part se trouvait devant les trois Konohajins. Tel les grands airs theatrals digne d'une mauvaise representation de Nô, la gonzesse devant eux (Enfin, d'après sa voix.) les interpella et sortit son texte previsible et ininteressant au possible.
    Ouais, la Mitarashi n'aimait pas le théatre Nô que Konoha faisait souvent le jour de fête.
    Jusqu'à là finallement ce n'était vraiment rien de très surprenant, l'objectif et la mauvaise surprise avec un mauvais texte. Bon et bien voilà, la petite Reha était déjà bien las de tout ça.

    Le Yamanaka se montra bien plus intelligent qu'il n'y paraissait, même la jeune medecin n'y aurait simplement pas pensé. Ils allaient faire semblant de trouver leur Sensei histoire que l'idiote mais puissante gonzesse devant eux aille chercher ailleurs s'ils y étaient. Que le plan fonctionne serait surprenant, mais il n'en était pas moins extremement astucieux.
    Bon, la suite des evenements n'étaient pas aussi cool, puisque le Yamanaka se mit à lui parler dans sa tête. C'est la première fois de sa vie que sa tête n'était pas son petit coin personnel où elle pouvait ronchonner sur tout le monde. Et même si elle garda interieurement le silence pendant qu'il expliquait le plan, elle ne put s'empecher de penser...


    * Euh... Et tu entends quand je pense là ? Si je dis que je suis mauvaise actrice et que ton plan a de grandes chances de pas marcher, tu l'entends ? Alloooo ? *

    Elle se mit invonlontairement à froncer les sourcils en essayant de parler dans sa tête, sans même vraiment savoir si elle pouvait répondre à Iji. Pour finallement essayer de "jouer" le jeu comme il avait si bien dit. Sa petite tête concentré avait surement du passé pour quelqu'un de frustré ou qui reflechissait, alors rien de bien grave pour le plan du Jonin.
    De toute façon, elle allait rester muette pour laisser faire le Yamanaka. Elle était très doué pour garder pour elle se qu'elle pensait dans les moments critiques et là en outre, ce n'était pas le moment de ronchonner de protester vu que c'était de l'avenir de la mission qu'il s'agissait... Et elle esperait sincerement qu'Iji et Shinichi ne puisse pas ou plus entendre ce qu'elle ronchonne, histoire de pas passer pour la mechante de service... Elle était pas mechante du tout ! Elle aime juste ronchonner dans sa barbe... D'ailleurs, elle ne se cachait même pas pour les gens qui la connaissaient, simplement parcequ'ils savent que son cynisme n'est pas mechant.
    Enfin bon, il y avait plus important à faire que se mettre à reflechir sur le pourquoi du comment dans l'instant présent et elle reporta, en se mettant un bon coup de pied mental, son attention sur l'étrangère.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Gohenji Shinichi
Informations
Messages : 88
Rang : C

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyMer 12 Déc 2012 - 23:23

    Thème musical.

    Tel un petit monstre poilu sortant des hautes herbes, une femme masquée apparaît. Ne me demandez pas d'où elle sort, je n'en sais strictement rien. De la même façon, ne me demandez pas pour quelle raison elle est là, je n'en ai pas la moindre idée. Il faut dire que dans ce bas monde, les shinobis viennent de nul part tellement ils sont : « cools », « trop forts » et « bien informés » … Parce que oui, la femelle que voici est au courant de nos intentions, cela ne fait aucun doute. J'ai en effet beaucoup de mal à croire au hasard. Ainsi, je la vois mal s'être dis : « Oh tiens, bah si je passais mon été à Ame no Kuni, le pays de la pluie ! » Remarquez ; Elle doit être suffisamment sotte pour faire cela vu qu'elle l'a été pour venir seule face à notre trio. Cela-dit, elle est peut-être du coin … Hum. Oui, c'est une possibilité que je ne dois pas mettre de côté.

    Bref, qu'importe. L'inconnue nous balance sa sauce, un truc attendu et barbant. Paraît-il que les oiseaux de mauvais augure ne sont pas les bienvenu ici et patati et patata. Je retiens un soupire d’ennui. C'est bon quoi ! On a compris que tu nous as grillé, attaque-nous, menace-nous plus violemment ou fait quelque chose mais reste pas plantée là à déblatérer tes salades … Et je crois que le pire dans l'histoire, c'est la réaction du Yamanaka... Elle nous laisse clairement la possibilité de l'attaquer et pourtant on ne fait rien. Le blond expert en illusions espère que son stratagème bidon marche. Malgré une envie soudaine de claquer la main contre ma figure et de secouer la tête, je ne fais rien. Je ne sais pas si c'est de la naïveté de sa part ou de l'idiotie mais bonté divine c'est grave. Au passage, c'est probablement les deux. En tout cas moi je suis perplexe. Si je n'étais pas aussi loin de cette femme, j'utiliserais bien mon Kagemane pour la bloquer et crier : « Battons-nous ». Toutefois au vu de ma position et de celle de mes alliés, je juge la situation risquée. De fait, je vais jouer le jeu du Yamanaka.

    ♦ Sache-le, je pense, que dis-je, je suis sûr que ton plan est naze. En plus, Kenzo, responsable d'une telle mission ? Heureusement elle n'est pas de Konoha car pour quiconque le connaît un peu, ce n'est pas du tout crédible. Ce mec est un incompétent notoire doublé d'un poltron. Cependant, ce n'est pas le propos. Il faut qu'on avance. Si elle ne gobe pas la mouche, on la tape quitte à la défigurer … Quoiqu'elle doit déjà l'être. En effet son ignoble masque doit cacher son faciès ingrat. ♦


    Je ne bouge pas, je ne fais que « penser ». L'exercice est difficile mais j'essaie. Au passage, vous noterez que je ne maîtrise pas totalement ce système de communication vu que certaines de mes pensées ont été transmises à mes camarades sans que je ne le veuille. M'enfin, qu'importe. Mettant mes mains dans mes poches, je continue de scruter les alentours. Il pleut, le terrain est neutre, ni trop rocailleux, ni trop boisé ce qui ne m'avantage pas mais ne me désavantage pas pour autant. Sans m'en rendre compte, je baille un coup. Qu'est-ce qu'on s'ennuie ici. C'est la dernière fois que je suis les idées de ce pauvre blondinet dont le niveau intellectuel ne vole pas haut. Vivement que cette omnisciente kunoichi masquée remarque la supercherie et décide de nous attaquer.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Azuko
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 896
Rang : S

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyJeu 13 Déc 2012 - 20:20

Tss… ça m’énerve ces gens qui me prennent pour une conne, non sérieusement me faire croire que c’est une équipe de genin qui va rejoindre son senseï ça me parait tellement peu vraisemblable, à une heure pareille, surtout avec la façon dont ils tentent de se faire discret. Trois shinobis c’est bel et bien l’information qui m’était remontée, trois konohajins qui tentent de rentrer en contact avec les dirigeants d’âme, ça semble donc bien correspondre. Alors il est vrai que de leur point de vue, cette action peut leur sembler être à l’origine de paix en ce monde, mais quand une puissance cherche à obtenir plus de pouvoir, ce n’est jamais pour répandre paix et amour, mais plus dans un but de conquête et de richesse qui déboule souvent sur de la guerre et de la haine.

Bref qu’ils soient konohajins, ou vraiment de simples shinobis à la recherche de leur senseï, ils sont à coup sûr d’un village, et donc leur mise hors d’état de course ne peut que s’avérer bénéfique. Je descends de ma plateforme d’un pas léger et la fait disparaitre très rapidement, tandis que shinichi se balade sur mon épaule remuant de plus en plus son museau. Toujours sans rien dire et sous la pluie, je m’agenouille un instant et caresse l’herbe détrempée de ma main gauche. Puis je pose mon pouce près du petit rat, qui le mord doucement sans me faire mal, laissant perler une petite goutte de sang, qui une fois qu’elle arrive sur la terre fait apparaitre dix rats, portant chacun sur leur dos un petit parchemin avec des sceaux. Dès leur libération, ceux-ci se dispersent dans la végétation, profitant de l’obscurité pour se dissimuler et progresser sans encombre.
Je me relève ensuite doucement et regarde les trois individus qui s’opposent à moi et derrière mon masque j’esquisse alors un sourire. Ils auraient dû s’en prendre à moi quand ils en avaient encore le temps, car désormais je possède l’initiative sur eux, ne reste plus qu’à moi de la conserver…

-Dommage alors !

C’est alors que je lance une dizaine de boules aqueuses qui partent en direction des shinobis, avec une particularité toute maison, qu’ils prendront certainement plaisir à découvrir en temps voulu. Je dégaine alors mon wakizachi et me prépare à lancer la suite de l’offensive, ces shinobis ne passeront pas, ils peuvent en avoir ma parole.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyVen 14 Déc 2012 - 20:21

Ils avaient finalement toutes les raisons d’avoir été pessimistes. La kunoichi n’avait même pas eu la présence d’esprit de creuser cette histoire de senseï. Peut-être pensait-elle se débarrasser des trois Genins facilement puis de partir à la recherche du dit Kenzo. Ou bien connaissait-elle ce Kenzo comme le supposait Shinichi et qui était selon lui un incompétent notoire. Se retenant de sourire à cette pensée de l’élève qui avait pris en grippe son professeur, le Yamanaka fixa l’inconnue alors qu’elle se relevait. Incitant les deux Genins à se préparer au combat en tendant sa main vers l’arrière comme garant de leur sécurité, le gamin entendit la femme minauder. Dommage ? Dommage pour elle oui. Entendant alors plus les petits bruissements rapides qu’il ne les vit tout d’abord, le blondinet baissa les yeux légèrement. Que… Des choses venaient vers eux, se frayant un passage dans l’herbe basse. Série de mudras. Le blondinet cracha un jet d’eau sirupeuse en demi-cercle, maigre protection certes mais qui s’avérerait efficace peu importait l’attaque de la kunoichi inconnue.

Une nouvelle salve d’attaque, un muret Doton qui se lève. Pour ce qu’il en avait vu il s’agissait de petits projectiles, un simple muret basique devait en toute logique en venir à bout. Se repliant derrière in extremis, il fut sûrement le plus surpris de l’inefficacité de sa défense. Se prenant deux-trois boules de ce qui s’avérait être du suiton lancé sous pression, le blondinet fut envoyé au tapis comme un bleu, se retrouvant sur le dos deux-trois mètres plus loin, avant de se remettre sur pied aussi facilement qu’un acrobate, une douleur lancinante à la mâchoire et l’abdomen. Que… Son muret n’avait même pas été détruit !

    « Que… C’est comme si ses attaques passaient au travers… »



S’exprimant à voix haute plus pour faire partager sa pensée de génie avec les autres que pour la garder pour lui, le gamin estima qu’il était temps pour eux de disparaître. Un peu de concentration, et l’humidité ambiante commença à gagner en densité, se condensant rapidement en un brouillard de plus en plus soutenu. Leur adversaire avait dégainé ce qui semblait être un sabre. Une adepte du corps à corps ? Il fallait gagner encore un peu de temps, histoire que la brume les engloutisse. La ciblant de ses deux doigts, le Yamanaka essaya de la déstabiliser légèrement, renforçant son contrôle sur sa technique, alors qu’il s’adressait à ses coéquipiers.

    *Décalez-vous vers la gauche, ne restez pas au milieu du brouillard, elle risquerait de le cibler dans son ensemble.*



La visibilité à l’intérieur du pseudo-nuage n’était pas encore suffisamment réduite pour qu’ils ne puissent pas mettre un pas devant l’autre. Se repliant, le blondinet réussit à retrouver ses coéquipiers. Il se trouvait étrangement protecteur pour quelqu’un qui n’avait jamais eu l’opportunité de diriger une équipe qui lui était propre… Cependant même s’il connaissait relativement leurs compétences, il n’en restait pas moins qu’on les lui avait jeté dans les bras en lui demandant de se démerder tant bien que possible, et réciproquement pour eux.

    *Il faut qu’on gagne du temps pour établir une stratégie si on veut en venir à bout. Des idées ?*


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Mitarashi Reha
Informations
Messages : 149
Rang : C+

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyDim 16 Déc 2012 - 14:05

" Quel dommage alors ! "
Alors autant Reha n'était pas une lumière, autant cette replique après tout ce cinema était assez... bah, digne d'un mec qui sait pas trop quoi dire. Peut importe qui était ou ce qu'était le bidule en face d'eux, il n'avait pas vraiment l'air d'être plus futé que Reha niveau repartie et quelque part, c'était une bonne nouvelle !
Dans tous les cas, même si c'était bien pauvre, cela voulais dire que le combat devait à present commencer. Bon et ben c'était pas trop tôt les amis, pas qu'elle était specialement envie de se battre mais bon, il était assez evident de la suite des evenements.

Donc à présent, il n'y avait pas d'autres choix que d'exploser la tronche du bidule en face pour rejoindre le palais des dirigeants d'Ame et elle attaqua la première. Reha n'avait pas vu les petits rongeurs cavaler dans tous les sens contrairement au chef de groupe, mais elle avait bien remarqué les boules d'eau et avec le mur doton, il n'y avait aucune raison de paniquer. Reha se decala vers le mur de terre histoire de ne pas gacher du chakra tout en se protegeant. Parce que le Yamanaka en avait une quantité quand même bien superieur à la genin et elle aurait fait la même technique à peut de chose prêt, donc.
Sauf qu'une chose assez imprevue s'était passé dans les quelques secondes de l'action que la Mitarashi ne pouvait même pas analyser. Tout ce qu'elle compris dans l'histoire, c'était qu'elle était à present mouillée de la tête au pied et le cul par terre alors qu'un mur de terre avait l'affinité superieur à la flotte.


« Que… C’est comme si ses attaques passaient au travers… »

- Pardon ?

Elle jetta un oeil à la protection doton et effectivement il était bien là, debout, prêt à arrèter une technique. Mais qu'est ce qu'il se passait dans ce combat ? Reha était plutôt dans l'incomprehension total de l'action, elle ne savait trop que faire sur ce coup-là.
Elle se releva assez rapidement pour reprendre ses esprits et se remettre dans l'action et au lieu de faire une technique x ou y pour tenter quelque chose qui pourrait sembler vain et donc inutile, elle prefera faire un saut en arrière à une dizaine de metres des deux autres ninja de Konoha.

Peut être que c'était une action étrange, pour les deux autres mais dans les situations difficiles on lui avait appris à rester en vie. Même si elle n'aimait pas specialement sa specialité dans les arts du Ninjutsu, on lui avait appris à la conserver precieusement pendant un combat pour renverser la balance pour son équipe. Qui plus est elle preferait majoritairement prendre du recule dans les situations chaudes histoire de pouvoir tranquillement analyser les actions. Le Yamanaka avait des idées à la con mais il avait semblerait-il le sens de l'analyse très poussé, autant le laisser dans le feu de l'action pour réagir pendant que Réha reste plus loin à analyser la réponse du Yamanaka.
Bon tout ca c'est plus ou moins compliqué, mais c'était des principes de base qu'on lui avait enseigner avec ses capacités en cadeaux. Reha n'était pas une flêche mais s'était une bonne élève alors aucune raison qu'elle n'utilise pas son instruction à la guerre dans une situation de crise comme celle-ci.

Après avoir laissé le Nara agir, et avoir regardé l'action d'un peu plus loin, elle tenta tout de même quelque chose. Aucune tentative de sa part aurait été prit pour de la lacheté ou quelque chose comme ça et puis donner des ouvertures à ses camarades avec des petites choses peut être bien utile. Peut être que le Yamanaka trouvera une faille en regardant l'adversaire parer, ou peut être que trop d'attaques permettra aux autres de faire quelque chose d'interessant. Dans tous les cas, il était temps de rajouter une petite technique simpatique.
Joignant ses deux mains au niveau du sol, elle fit sortir de la terre une lance simple avant de la lancer sur l'adversaire comme un javelot.
Ouais, les kunais et autres Shurikens c'est bien trop fin et discrêt pour la Mitarashi et elle preferait de loin l'elegance de la lance.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Gohenji Shinichi
Informations
Messages : 88
Rang : C

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyLun 17 Déc 2012 - 23:46

    Wahou. Surprise ! Elle nous attaque. Que c’est étrange ! Je ne m’attendais pas du tout à cela ! En effet, j’étais persuadé que la stratégie du Yamanaka allait fonctionner. Celle-ci était tellement maligne, tellement imprévisible, tellement … Bon ok, j’arrête. Ironie mise à part, nous sommes dans de beaux draps grâce – ou plutôt à cause – de ce chef incompétent. Si j’avais été à sa place, je ne me serais pas fait prier et aurais directement attaqué mais non ; C’est bien plus drôle de laisser l’adversaire s’en charger, n’est-ce pas ! Ah lala… Je vous jure. De nos jours, les shinobis sont de plus en plus idiots, c’est pas possible. A croire que je suis le seul de ce groupe à avoir un semblant de jugeote. Fort heureusement, pour compenser son idiotie, Iji a des qualités de ninja non négligeables. Oui, à défaut d’avoir un cerveau, il a de bonnes aptitudes au combat. Ceci explique en partie son grade. En deux trois mouvements, je me retrouve derrière le blond et son mur. Le bougre, pour des raisons obscures, se prend quelques boules d’eau. Hum. Dans le feu de l’action, je n’ai pas très bien vu mais il semblerait que ces balles aqueuses aient été momentanément insensibles à la matière. C’est ainsi qu’elles sont passées à travers le mur dôton d’Iji.

    Pas le temps de réfléchir, je dois bouger. La brume se met en place et je sais quoi faire. Ayant à peu près compris comment fonctionne la télépathie, je me « branche » au réseau. La communication, c’est important et il se trouve que je vais sûrement avoir besoin de mes coéquipiers.

    ♦ Celle-ci, c’est ma spéciale les gars. Ça marche rarement mais c’est juste géant, ouvrez bien les yeux et ne croyez pas un mot de ce que je vais dire, c’est totalement bidon ! ♦

    Attention, Nara Shinichi lance son coup ultime, sa technique de rang S : La pluie des mille senbons. Quoi ? Comment ça je ne maîtrise pas un tel jutsu ? Ah oui, c’est vrai. Je ne suis encore qu’un genin mais ça, mon adversaire ne le sait peut-être pas… Alors que je me saisis de quelques ballons, un sourire carnassier se dessine sur mon visage. C’est pas très malin, totalement irrationnel mais je tente un coup de poker dès le départ, un bluff à la fois débile et sournois par la même occasion. Lançant quelques ballons vers le ciel, je m’exclame gravement, de la manière la plus réaliste qui soit :

    « Attention, repliez-vous, ça va faire mal ! »

    La brume n’est pas encore trop épaisse, de fait, je vois encore approximativement la position de mon adversaire. Quant-à elle, elle m’a sûrement vu lancer quelque chose dans les airs. Si c’est le cas, c’est tout bénéf’ pour moi. En effet, elle se concentrera sur les cieux et non pas sur le sol, là d’où viendra la vraie menace. Au passage, j’aperçois la Mitarashi qui se déplace … Tant mieux. Ça fait réaliste. Maintenant que le leurre est lancé, il faut que j’y aille à fond. Mais avant cela, je dois peut-être m’assurer d’un fait de la plus haute importance : Quelqu’un doit me guider au cas où et me protéger. Pour ne pas perdre de temps en pensées inutiles, je communique en style télégraphique et commence à exécuter la technique.

    ♦ Technique lancée : Manipulation des ombres. Cible : bizarroïde girl. Vision : Brume peu épaisse pour l’instant. Moi voir. Si quelqu’un est senseur, si sentir problème comme déplacement de cible, clonage, ou autre, guidez-moi. Moi, devoir rester immobile, protégez-moi si besoin. ♦

    Le Kagemane se déploie. Sentant que j’ai peut-être une chance de la toucher, je la fais s’accélérer et profite de l’ombre créée par mes ballons – s’il sont encore là, ce qui est moins sûr.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Azuko
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 896
Rang : S

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyMer 19 Déc 2012 - 16:36

Mon attaque les a bien surpris, et je dois dire que c’est ce qui était escompté et je dois admettre que ce petit jeu m’a bien amusé, mais désormais j’ai réveillé ces trois shinobis et il va falloir jouer un peu mieux que cela. A peine ais-je le temps de dire ouf qu’une brume commence à e mettre en place, je me dépêche alors de libérer mes petits rats du piège dans lequel ils sont tombés. Mais à peine les ais-je libéré que ma vision ne me réponds plus, je me met à loucher, regardant inéluctablement mon nez et le sol, je me demande bien ce qui se passe tandis que les petits rats s’avancent dans la brume en direction des trois gamins en face de moi.
J’ai été prise dans un genjutsu, mais cela ne me dérange pas pour la suite de mon plan, et dès que je pense que les rats arrivent au niveau des shinobis je me prépare à activer leurs sceaux en un mudras quand finalement je me vois totalement stoppée, les mudras sont effectués, mais je n’arrive plus à bouger. Je me demande un instant ce qui m’arrive puis quand je vois sur le sol ce qui se passe à cause de ma « loucherie » si je puis dire, je comprends alors mieux. Il y aurait donc un Nara parmi eux ? Ce n’est pas grave mon plan est en place et ils risquent de ne pas trop comprendre ce qu’il leur arrive.

Pas besoin de bouger puisque j’ai mon mudra de déjà exécuté, les parchemins s’activent 4 explosent autour des shinobis car les rats se sont placés ainsi et laissent apparaitre alors quatre petits nuages de papiers, mais le plus important n’est pas là. En effet, le cinquième parchemin qui se trouve sur un autre rat, se place juste au niveau de mes adversaire et libère son sceau, un sceau qui seul ne fait rien, mais qui associé au second dans ma poche va rendre les choses bien plus amusantes.
En effet il libère une maison juste au-dessus d’eux alors que le parchemin qui la contenait initialement se trouvait est dans ma poche. Bien entendu les deux parchemins consomment mon chakra mais ça a l’avantage de ne pas risquer de perdre bêtement un parchemin…

Mais pas le temps de contempler mon œuvre de destruction, le brouillard toujours en place je ne vois arriver qu’à la dernière minute une lance de pierre ne me laissant que peu de temps pour réagir, je ne laisse alors sortir qu’un seul mot qi fend l’air :

-Nan !

La lance me traverse de part en part au niveau de l’abdomen et vient se planter juste derrière, comme me fixant au sol. Je ne bouge pas, seul les traits de mon visage se crispent et du sang commence à couler au niveau de la plaie qui vient de se créer, imbibant mes vêtements de cette couleur rougeâtre si particulière.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptySam 22 Déc 2012 - 14:02

Quatre explosions. Cherchant du regard Reha, le gamin du rapidement arrêter ses recherches. Subitement à l’intérieur d’une grande maison, le gamin mis un petit temps avant de comprendre la situation. Ça devait être la bonne femme. Mais pourquoi invoquer des maisons à tout bout de champ ? Elle devait avoir quelque chose derrière la tête celle-là pour une telle invocation. Ce n’était peut-être pas un vrai maison. Iji avait déjà entendu parler de maisons qui bouffaient les gens. C’était peut-être le cas de celle-ci. Emportant le petit Nara dont la technique venait de s’annuler vers le mur le plus proche, le gamin frappa une fois le mur de sa paume droite, puis une deuxième fois avec la gauche. Ses coups étaient faibles certes et ce n’était pas comme ça qu’il allait sortir de là. Cependant il avait par deux fois apposé un sceau sur le mur qu’il activait maintenant, la zone du mur ciblée tombant à l’extérieur, leur laissant une ouverture. Faisant passer le Nara par le trou, le blondinet se décida à localiser les différentes positions des différents participants.

S’éloignant quelque peu de la maison, le gamin lança trois senbons dans la direction des petites formes de chakra qu’avait utilisé la kunoichi ennemie. Il allait être temps de passer à la vitesse supérieure. Cette bonne femme les avait retenu suffisamment longtemps ici, et avait probablement inutilement attiré l’attention de la police de la ville si elle-même n’en faisait pas partie. Mais à toute mauvaise chose, il y avait un bon côté. Formant cinq clones, le blondinet vidé d’une bonne partie de son chakra ne s’appesantit pas plus longtemps et renforça la pluie qui tombait, de quoi ramener la clarté sur la zone de combat. Il avait certes l’avantage dans sa brume. Mais ces techniques utilisées par l’ennemie qui semblaient composées de papier d’après les petits carrés blancs retombant dans la boue ne lui disaient rien qui vaille. D’autant plus que contrairement à son habitude, la visibilité lui serait bénéfique pour ce qu’il voulait tenter. Sentant que sa propre pluie commençait à tomber et à renforcer l’autre et l’humidité de la zone, le blondinet regarda en direction de ses clônes qui encadraient toujours le petit Nara. Entre temps deux d’entre eux s’étaient changés respectivement en ses deux Genins dont il avait la charge. Un troisième s’emparant du Nara s’éloigna de la zone de combat en direction de Reha. Il les escorterait pour ce qu’ils auraient à faire. Changement de mission …

***
    *Reha, Shinichi, changement de programme. Je vais essayer de la retenir. Plus le temps passe et plus on prend du retard sur notre mission. Rappelez-vous, elle devait s’accomplir en même temps que celle de l’autre équipe. Si l’autre mission réussit et que les prisonniers sont libérés, le dirgeant du pays se mettra à l’abri. Il faut agir tant qu’il ne se doute de rien ! Mon original va tenter d’attirer l’attention sur lui en faisant comme si vous étiez toujours présents sur le terrain. On va essayer de contourner la bonne femme et de nous infiltrer dans le village ailleurs. Avec un peu de chance elle attirera la police de la ville sur le lieu du combat.*


Forçant les deux Genins à se replier et s’éloigner de la zone de combat contre leur volonté ou non, le clone continua sur sa lancée. S’ils voulaient s’éloigner pour retenter leur chance ailleurs c’était maintenant ou jamais. Le Kirigakure, la maison, les fumigènes-papier, tout ça les séparait de leur ennemie, et était trop inespéré pour laisser passer une telle chance.

    *Si je disparais, Reha je te laisse les commandes de la mission. Tentez d’infiltrer la ville. Ayez l’air l moins suspect possible. A la moindre difficulté vous rentrez. Je n’peux pas me permettre de risquer votre sécurité comme ça… Veillez l’un sur l’autre… Et si vous réussissez, en rentrant à Konoha vous serez de vrais héros.*


Cette dernière ne lui ressemblait pas, mais il l’avait prononcé non pas car il en était convaincu mais au petit Nara à qui il avait adressé un petit sourire complice. D’après ce qu’il avait lu sur le rapport, il savait le mioche « vaniteux », et une telle phrase lui ferait peut-être mieux avaler la pilule comme quoi c’était à Reha de diriger les opérations si problème il y avait. Le simple fait qu’elle se soit replié trop tôt alors que le Nara non lui avait suffi à décider. Il n’en connaissait pas des masses sur elle mais elle semblait tout de même suffisamment prudente pour appliquer l’ordre de repli qu’il leur avait imposé en cas d’obstacle du même type que la kunoichi qui leur avait barré la route entre temps.

***

Les deux autres clones ressemblant au blondinet commençant à contourner la maison, alors que tout ce qui était fumigène commençait à retomber au sol, le Kirigakure d’un côté et les papiers volants commençant à être gorgés d’eau de l’autre, l’original et les deux ressemblant aux deux Genins derrière lui reculèrent en cas de mauvaise surprise, chacun se munissant de kunais explosifs. Vidant leur réserve et toutes les préparations qu’il avait effectuées, le gamin envoya les siens par le trou qu’il avait créé pour s’échapper de la maison, alors que les deux autres lançaient les leurs en l’air, non pour viser la kunoichi en cloche mais faire sauter le tout au plus haut et provoquer un petit vacarme et des explosions que pourraient capter les policiers de la ville. Il était tôt certes mais il devait bien y avoir des vigiles.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Mitarashi Reha
Informations
Messages : 149
Rang : C+

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyDim 23 Déc 2012 - 19:08

    Toute la suite de l'action était un peu brouillon pour la jeune genin et vu le niveau du Jonin et de l'inconnue en face les techniques employées étaient inconnues. Déjà, un brouillard mysterieux commençait à se lever sur le terrain de là où était Reha, cela paraissait assez surnaturel. Mais avant qu'elle ne puisse plus rien voir à cause de la brume, elle put voir une maison apparaitre de nul part comme ça, là où étaient ses deux coéquipiers. Bah mince alors, qu'est ce que c'est que cette technique là rien de plus discret qu'un Shinobi qui fait apparaitre des maisons dans la nature devant la porte d'une megalopole neutre, si on voulait passer inaperçu c'était grillé là.

    Voilà la petite Reha dans la brume, toute seule à l'arrière de la bataille et incapable de se reperer. Elle était vraiment perdue, déjà que l'orientation n'était pas son fort alors là c'était le must. Elle ne saurait même plus vraiment dire où était la maison et où était le chemin d'où l'equipe de Konohajin debarquait. Des bruits étaient bien perceptibles au loin donc elle pouvait approximativement dire où se trouvait le champ de bataille. Mais rien de plus, elle ne voyait presque plus ses mains devant elle tellement le brouillard était présent dans l'atmosphere. Bon ben, dans tous les cas ca c'était pas naturel et elle ne pouvait que se dire que c'était une technique d'un des camps... En esperant que ce fut Konohajin.
    Puis une pluie debarque de nul part exactement comme la brume. Enfin de nul part c'est pas vraiment la réalité vu que il y avait toujours une fine pluie depuis le debut du combat, mais là elle s'était intensifié soudainement. Alors peut être était-ce un caprice du temps ou une autre technique meteorologique ? Dans tous les cas la pluie faisait progressivement disparaitre le brouillard et au plus grand bonheur de Reha, elle retrouva finallement ses yeux.

    Et ne fut pas la surprise de la petite fille de voir le Jonin debarquer de la maison avec le Nara sous le bras, en expliquant son ordre avec une petite voix dans la tête de la genin. C'était une sale manie, utile certes, mais il faudra un jour laisser la tête de Reha tranquille.
    Le plan avait l'air cool et elle ne voyait pas quoi redire, enfin de toute façon il ne fallait rien dire à proprement parler et elle essaya de rester silencieuse dans ses pensées histoire de pas raconter des conneries en mission. Ok, on se replie et on cherche une entrée ailleurs. Ca doit pas être bien compliqué non plus. Ame, de ce qu'avait compris la jeune Reha, était une ville immense. Alors il devait bien avoir de quoi passer ailleurs.
    Par contre, le chef de groupe rajouta quelque chose qui ne plaisait pas à la Mitarashi. En cas de pepin, elle devenait soudainement chef de groupe.


    Pourquoi ? Comment ? Avec qui ? Sous quelles conditions ? Non parce que elle était une mauvaise meneuse, pas question de faire des plans et des strategies et encore moins convaincre un dirigeant ou quoi que ce sois du genre pour elle. Mener des negociations seules relevait du defis, elle était là principalement pour apporter une aide medicale en cas de pepin, alors c'était quoi cette histoire de laisser le chef creuver comme une bouse devant les portes et de continuer sans lui ?
    Elle ne comprenait pas vraiment et hesita avant de suivre le clone d'Iji qui était à présent avec eux. Puis elle lui emboita le pas avant de se faire repérer par la mechante fille magicienne qui fait apparaitre des trucs.


    - Je ne me vois pas avec les épaules de chef d'équipe, je n'ai pas les capacitées pour se rôle là. Dit-elle tout de même au clone de vive voix, avant de le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Gohenji Shinichi
Informations
Messages : 88
Rang : C

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyDim 6 Jan 2013 - 1:00

    « Euh … ? »

    Vous devinez à ces mots que je suis, comme qui dirait, surpris. Soyons plus cru, je suis totalement sur le cul ! En effet, je ne sais que dire et que penser de cette situation dans laquelle nous nous trouvons. Alors très cher auditeur, un petit résumé des faits s’impose. Déjà, je ne sais trop pourquoi ni comment mais nous sommes dans une maison. Non, vous ne rêvez pas, c’est bien normal. Une baraque apparaît comme ça, quoi de plus classique ? Je me le demande. Ceci étant, ma « prison » – en supposant que l’on puisse appeler cela ainsi – s’estompe. Pour cause, l’ombre se projette désormais sur un mur présent par chance devant moi et non sur l’inconnue masquée. Dans les secondes qui suivirent ce long moment de solitude, quelqu’un m’emporta tel un vulgaire objet usagé. Cette susdite personne n’était autre que mon pseudo supérieur, le Yamanaka prénommé Iji. Ce vil manant impoli avait jugé bon de changer de plan en cours de route. Désormais il désirait de nous que nous quittions la zone afin d’accomplir la mission pendant que lui combat cette femme au faciès si ingrat qu’elle se cache via un masque.

    Cela me fait du mal mais je dois avouer que son nouveau plan colle bien mieux à nos aspirations. Nous sommes venus ici pour nous emparer de ces contrées et non pour nous fritter avec cette kunoichi. Ainsi, bien qu’à trois nous aurions eu toutes les chances de lui faire mordre la poussière, j’acquiesce à la requête de ce supérieur pas si débile que ça finalement. En outre, je veux devenir un héros ! C’est mon heure, c’est l’heure de Nara Shinichi. Quand bien même ce sournois blondinet ne me fait pas confiance et essaie de me manipuler – je sens en effet qu’il se paie ma tronche et désire de moi que j’agisse comme un vulgaire pion sans poser de question –, je me dois de faire de mon mieux, pour le bien de mon village et surtout pour moi-même. Ah … Je me vois déjà rentrer au village comme un monarque vainqueur d’une grande croisade. On érigera des monuments à ma gloire, on contera mes histoires aux plus jeunes, on vendra même des pains briochés à mon nom ! Motivé par tout cela et résistant au pire vice qu’est l’avarice, je joue le jeu et exécute les ordres en suivant le clone et Reha quand soudainement, cette dernière affirme qu’elle n’est pas prête à endosser les responsabilités de chef d’équipe. Un sourire carnassier digne des plus grands tyrans de ce bas monde se peint sur mon visage enfantin. Mes traits se raidissent, mes yeux s’aiguisent. Si Iji vient à disparaître et si cette idiote refuse le beau rôle alors je sais ce qu’il me reste à faire … Bien entendu, je ne vais pas me montrer trop insistant sur ce point. Effectivement, je ne veux pas que ce gamin à la coiffe de gueux me voit comme je suis vraiment ; C’est-à-dire comme un opportuniste sournois et sans scrupules. Évitant donc le sujet comme un politicien évite de parler du chômage ; Je me racle la gorge et affirme fièrement :

    « Soit. Mais nous verrons bien le moment venu. Sur ce, pas de manières, femme ! Avançons. »

    J’ai comme une envie de lâcher un petit rire machiavélique mais j’évite. Nous ne devons pas perdre le nord mine de rien. Avancer est notre priorité. A ce titre, je suis le clone. Espérons que la mystérieuse kunoichi n’y voit que du feu. Car en effet, nous agissons là comme si cette dernière ne voyait rien, ne soupçonnait rien. Tout cela n’est-il pas trop beau pour être vrai ? Je me le demande. Qui sait, elle n’est peut-être même pas blessée alors … Si cela ne tenait qu’à moi, je l’aurai bien empalé deux ou trois fois avant de prendre la fuite. De fait, nous serions sûrs de ne pas pouvoir être rattrapé. M’enfin. Les ordres sont les ordres et étant donné ce qu’on me fait miroiter en retour, je ne peux qu’être d’accord avec ce plan.

    « En route. Pour notre village, pour notre pays, pour la gloire. »

    … A cela, nous pourrions ajouter pour faire plus réaliste : « Et surtout pour moi … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Azuko
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 896
Rang : S

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 EmptyMar 8 Jan 2013 - 23:04

Jouer la morte, voilà un truc que j’adore faire, non sérieusement, jouer un rôle autre que le mien dans un combat est quelque chose de très agréable, se faire passer pour quelqu’un ou pour un autre état est assez jubilatoire quand les adversaires tombent dans le panneau. Malheureusement avec ce brouillard, les konohajins ne voient pas le spectacle de cette lance qui me traverse de part en part. Tss moi qui me suis donné tat de mal pour me rendre véritablement morte, j’ai l’impression que mes efforts sont réduits à néant… Finalement après quelques secondes d’attente dans un brouillard monstre, et une fois que ma vue arrête de n’en faire qu’à sa tête, je quitte cette position immobile pour me retirer de la lance de terre, pour laquelle je prends le soin tout particulier de la sceller sur un parchemin. Cette arme bien que vulgairement taillée dans la roche pourra toujours m’être utile, on ne sait jamais…

J’entends alors mes adversaires se mouvoir tout autour de moi, bien que non senseur, j’arrive quand même à déterminer qu’une partie du groupe s’est déplacée, combien ? Qui ? Je n saurais le dire, mais c’est une information à ne pas négliger. Cependant je ne cherche pas à m’éparpiller, non. Cette petite mise en bouche m’a motivée pour me battre, et je dois admettre que désormais quoi qu’il arrive, au moins l’un d’eux va payer pour s’être aventuré ici, dans le but de prendre le contrôle sur le pays de la pluie, qui commence vraiment à bien porter son nom car celle-ci semble s’intensifier. Les battre tous les trois aurait été très délicat, surtout avec un Nara dans leur groupe, mais si je m’en prends à un seul, ce sera suffisant, du moins je pense
Petit à petit le brouillard disparait, et des formes commencent à se distinguer juste devant moi, un total de cinq si je sais bien compter, soit deux de plus que ce qu’ils n’étaient tout à l’heure. Ma maison au centre comporte désormais un magnifique trou béant qui ne trônait pas là avant que je ne l’invoque. Soudain un léger sifflement m’indique que des projectiles viennent dans ma direction, sans broncher, j’active l’éthérification, et je m’avance un peu plus vers mes adversaires d’un pas décidé tandis que tout autour de moi des explosions déchirent l’air. Finalement quand tout ce spectacle pyrotechnique est terminé et qu’on est sûr que la moitié du village est réveillé et alerté, je dis calmement désormais bien plus proche de mes opposants :

-C’est bon, on peut continuer ?

Mais alors que je m’apprête à contre attaquer, j’entends au loin deux petites voix suraiguës de gamin qui piaillent et qui semblent se prendre pendant un court instant pour des héros. Sans broncher, je comprends rapidement ce qui se passe : une bonne partie de ceux qui me font face, sont des clones, tandis que les deux shinobis, en retrait jusque-là, eux, tentent de pénétrer dans le village. Je dois admettre que le plan est bien réfléchi, mais il semble oublier un point important : la débilité des deux autres. Non sérieusement, quand on veut se faire discret, c’est bien de vouloir disparaitre visuellement, mais ne pas faire de bruit c’est tout autant nécessaire. Je crois que tout ceci mérite un magnifique facepalm que j’exécute de manière assez prononcée avant de reprendre là où j’en étais :

-La prochaine fois dis leur de ne pas trop parler quand ils devront se faire discret, cette fois ci je vais être clémente avec eux, mais ils ne s’en sortiront pas toujours aussi bien, crois-moi…

Pourquoi vais-je être clémente, moi la grande et tyrannique Azuko ? Tout simplement que la gueule d’ange blonde qui se trouve face à moi me convient parfaitement, que deux sous fifres ne m’intéressent pas, et que c’est semble-t-il lui qui est le plus intéressant du lot de bras cassé. Le Wakizachi dégainé, je sors avec ma main libre un total de cinq parchemins explosifs que je montre ostensiblement à mon adversaire avant de lui dire :

-Laissons les enfants jouer, et maintenant amusons nous entre adultes…


Et en une fraction de secondes ces papiers qui se trouvaient dans ma main échangent de place avec cinq autres papiers qui étaient apparus grâce aux petits rats, deux d’entre se trouvant au niveau des blondinets sur les côtés, les trois autres provenant des papiers derrière la maison. De jolies explosions qui viennent parfaire le petit feu d’artifice qui commence depuis tout à l’heure. En ai-je touché un ? Peu importe l’important c’est de le faire bouger au lieu de le voir fuir.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Mission #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission #2 Mission #2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Conquêtes :: Conquête de Ame no Kuni-