N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptySam 24 Nov 2012 - 14:56

La guerre se préparait, lentement, doucement. On sentait à travers les rangs l'excitation, l'agitation, mais aussi la nervosité des plus néophytes dans l'acte belliqueux. Le Régent se faisait une joie de soutenir ses troupes, attisant leur motivation par de belles paroles, mais aussi par quelques démonstrations de force. Ainsi, le feu de la volonté de chacun de ses soldats pouvait ardre avec encore plus de puissance. Une puissance qui manquait au cyclope. Depuis peu, sa team, basée sur cet attribut assez viril, ne faisait guère preuve d'exploits exceptionnels. Au contraire, elle sombrait dans les abysses de l'oubli. Sur les trois membres de son équipe, deux avaient disparu, noyés dans le Léthé. Un Genin, dont l'albe était aussi abondant sur son corps que son envie de devenir fort, à l'aide sa flamberge démontable au combat. Une Genin, adepte du ninjutsu acoustique, et que le charisme du Régent n'avait pas rendu insensible. Enfin, il y avait ce Gekei Pô. Ce Jagaa, qui à présent, était à la tête du Misuto. Ce même Jagaa qui maintenant pouvait voler de ses propres ailes.

Désormais le Ryûzoji était en quête d'un nouvel élève. Aussi prometteur que talentueux, il aspirait si ce n'était pas déjà le cas à le rendre ainsi, et plus encore. La team Kyôryoku avait pour but d'éveiller ses membres à la Puissance, quelque soit la forme qu'elle prend chez la personne. Pour le Ryûzoji, cette Puissance répondait au nom de Folie. C'était à la fois une force, mais aussi une faiblesse, qui dans un passé récent l'avait fait souffrir de multiples façons. Aujourd'hui, le Shinku Obake avait appris à apprivoiser cette énergie malsaine. Mieux, il était parvenu par ce biais à s'illustrer, et à s'élever parmi les Grands hommes de Kiri. Aux côtés de son ancien senseï, Sensoo Kiru, il était parvenu à acquérir une puissance équivalente à l'escrimeur à l'épée de jais incandescente. Mieux, il était parvenu à se hisser au même niveau que son confrère Mizukage, l'Aôbake: Kitase Shinichi. C'était en somme une grande fierté pour l'éborgné que de pouvoir se placer dans la même catégorie que ses modèles, mais aussi ses plus grands proches. Yoru n'était plus un boulet, un fardeau pour Kiri. Il n'était plus que ce Genin qui cherchait à se motiver par l'intermédiaire de sa princesse, afin d'être utile pour sa patrie. Aujourd'hui, il était un élément de poids pour Mizu no kuni, et était connu dans tout le pays pour sa Démence extravagante. Le Lutin Fou revêtait alors toute la force de son surnom, et jouissait d'une notoriété à toute épreuve.

Et par cette même popularité au sein de la cité du brouillard, Yoru avait rempli sa semaine de séances d'entrainement avec plusieurs shinobis de sa patrie. Mais en cette journée particulière, l'oblat au regard mutilé avait décidé d'annuler ses combats, pour se réserver une séance spéciale. En effet, il avait convoqué un aspirant ninja, le dénommé Gekei Akishi. Comme son nom le suggérait, il faisait partie de cette communauté d'hommes-bêtes qui avaient pour repère les marais environnants de Kiri. Par le biais de Pô, zoomorphe du jaguar, Yoru avait déjà eu un aperçu de l'étendue du potentiel que représentait ces polymorphes. L'objectif du Ryûzoji avec ce jeune shinobi ? Le fortifier, poursuivre son apprentissage dans son extrême limite. Et pourquoi pas, permettre à cet ninja aux traits bestiaux de dompter totalement son animal intérieur, comme le Shinku Obake le fit avec sa Démence. Et ainsi, devenir un guerrier encore plus redoutable. A présent installé contre le tronc d'un robuste arbre, Yoru avait convoqué tôt dans la matinée son futur élève. La journée, à cause de l'été, la température n'était pas propice aux entrainements. Encore maintenant, il y avait cette petite brise agréable qui maintenant l'éther dans un stade algide, idéal pour refroidir les muscles bien échauffés entre quelques échanges de coups. Patiemment, le Régent attendait son prochain disciple, observant sous la lumière coruscante le lustre de son katana. Peut-être pourrait-il avec la participation du zoomorphe parfaire sa maitrise du Kenjutsu ?


Dernière édition par Ryūzoji Yoru le Mar 27 Nov 2012 - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Hisashi
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptySam 24 Nov 2012 - 17:49

UN MENTOR


La guerre n'était autre qu'un vice des hommes, une erreur provoquée par la recherche de pouvoir et de puissance des dirigeants, bien trop stupide pour comprendre qu'ils n'ont rien à prouver. Voici ce qu'un sage aurait dit, maintenant voyons ce qu'un idiot pense, pour lui la guerre est une nécessité, pour défendre sa patrie, ses biens ainsi que les personnes qu'on aime. Et pour une fois un idiot venait d'avoir raison sur un sage. Chose étrange, mais notre protagoniste avait sa propre idée sur la guerre, pour lui c'était le moyen de rencontrer de nouveaux adversaires, de tester ses capacités et d'un certain côté mettre sa vie en péril. Le danger, voilà ce qu'aimait Akishi, il l'avait déjà connu par le passé avec les membres de son clan, lorsqu'il était envoyé pour régler des affaires, réaliser des meurtres, oui depuis très jeune on le prenait pour une arme. Oui, depuis qu'il était en âge de se battre on l'envoyait se salir les mains pour les autres, c'était surement de là qu'était son caractère fort et impulsif, comme si toute la haine qu'il avait en lui n'attendait que de sortir. Cependant il n'avait toujours pas connus la guerre, c'était un fantasme pour notre homme, même si il avait une envie folle d'y participer, il ne le pouvait pas encore. En effet le grade de Genin ne permettait pas l'accès au conflit, ce qui paraissait logique d'une certaine manière.

En cette douce matinée il n'y avait pas un seul bruit dans le village caché de la brume, à vrai dire ce dernier était encore endormit, il était bien trop tôt. Akishi lui était déjà en train de se préparer, comme à son habitude il passait par la salle de bain, prenant tout de même soin de son hygiène pour garder un pelage propre lors de sa transformation. Quittant cette dernière pièce il se dépêchait de quitter sa demeure, non aujourd'hui il n'allait pas comme d'habitude se balader dans les rues de Kiri, il y avait quelque chose de changé chez lui. En effet la veille il avait reçu une lettre, comme une convocation, effectivement le régent du village de la brume voulait faire de notre protagoniste son élève, c'était une chance inespéré pour Akishi qui cherchait depuis quelques temps un mentor sans jamais en trouver. Cependant cela lui mettait une pression supplémentaire, ce n'était pas n'importe qui en face, il allait devoir être au top de sa forme chaque jours, le niveau n'était pas celui d'un simple Jônin, Yoru était une légende vivante. D'ailleurs beaucoup de choses se disaient sur lui, néanmoins le Gekei préférait faire semblant de ne pas les entendre, on ne peut jamais vraiment se fier à des rumeurs, en espérant que tout ce qui se dit soit faux.

Le zoomorphe marchait donc tranquillement dans les rues de Kiri, son regard balayait chaque lieux, bien qu'il les connaissait par cœur il espérait toujours qu'il s'y passe quelque chose, comme si son désir le plus intense était que les rues prennent vie, que d'un seul coup tout devienne actif. Cependant ce n'était pas possible et puis après tout ce n'était qu'un simple rêve de gosse, ainsi seul ses pas se faisaient entendre dans les rues, même si ils étaient très légers l'absence totale de cacophonie faisait qu'on ne pouvait que percevoir le petit clap à chaque avancées. Au bout de quelques minutes il ne tarda pas à arriver au lieu indiqué, les terrains d'entraînement, endroit qui lui parlait notamment par le nombre d'heures important qu'il y avait passé à s'entraîner sans relâche, après tout l'objectif principale de notre homme était d'être une machine de guerre, il voulait tout simplement faire partit de la nouvelle génération des démons de Kiri, bien qu'il soit déjà un diable à lui seul. Arrivant ainsi au lieu d'entraînement il voyait la silhouette de son senseï se dessiner au loin, on pouvait sentir cette aura imposante, cette dernière pénétrait dans le corps d'Akishi qui eut de léger frissons.

« Une bien douce matinée pour s'entraîner, n'est-ce pas "Senseï'? »

Le Gekei avait fait exprès d'accentuer sur le senseï, soulignant bien le fait que la relation était récente voir inexistante vus qu'ils ne s'étaient pas encore exercés ensemble. Cependant un léger doute résonnait dans la tête de notre homme, qu'elles étaient les capacités de Yoru-sama, de quoi était-il capable? Après tout il ne le connaissait pas encore et ne savait seulement de lui qu'il était pris de temps en temps de coups de folies, cela n'était pas très bon pour l'avenir. En effet Akishi était aussi un énervé surement ce qui explique sa transformation en loup et la montée de colère importante qu'elle générait. Ainsi les deux hommes se faisaient faces, une douce brise venait rafraichir leur visage, c'était le temps idéal pour s'entraîner jusqu'à l'arrivée des grosses chaleurs, si ils arrivaient jusque là...



Dernière édition par Gekei Akishi le Sam 8 Déc 2012 - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Bakushô Shin
Bakushô Shin
Informations
Messages : 404
Rang : B+

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyDim 25 Nov 2012 - 12:42

La nouvelle me terrifiais, cela faisait cinq ans que ce mot n'avait pas résonné à mes oreilles, j'en tremblais d'avance. Ainsi une nouvelle guerre allait débuter, aucun doute quant au fait qu'"ils" m'enverront au front. J'étais ce que les Habitants de Kiri appellaient "Une Sabreuse", de ce fait j'étais respectée et il m'arrivais même d'avoir des réductions dans les restaurants du coin, être connu avait des avantages. Mais aussi de gros désavantage, tel que cet évènement. Je ne pouvais échapper à mon sort, c'était lâche mais j'aurais préférée ne jamais venir dans ce village au vue des nouvelles récente.

Il fallait que je sorte, que j'ailles m'aérer l'esprit. Je me levais de mon lit, enfilais rapidement mes vêtements et d'un pas rapide je franchissais le seuil de la porte. L'air frais et humide dégagea mes sombres pensées. Ce n'est qu'au contact du vent que je me rendis compte que je suais. Avais-je donc si peur de mourir que j'en arrivais à suer. Je me degoutais. J'étais une larve, une kunoichi telle que moi ne réagirait pas comme je l'ais fait, non, elle aurait acceptée ce défi aurait été fière de montrer sa valeur au combat.

J'étais désormais en colère, en colère contre moi même. Je revenais chez moi, elle était là, rangée soigneusement dans un coin de la pièce, l'épée de mon père décédé: Kirin. Je ne l'avais plus reportée depuis que j'étais rentrée à Kirikagure no Sato, cette arme me foutait les j'tons, je me souviens encore des changements géographique fait par cette épée, des clairières qui n'en étaient pas une minute avant. Une erreur et le village pouvait sauter à tout moment, c'était pas une arme basique , non, c'était une arme de destruction massive... Et puis merde! C'était pas une Epée destructrice qui allait m'impressionner, il était temps d'assumer mon statut de Sabreuse, c'est-à-dire protéger le village au péril de ma vie et non de me contenter des bons de réduction! D'un geste brutal, je m'emparais de Kirin, je sentis une légère électrisation à son contact. La sangle à étui accrochée en bandoulière j'y accrochais le Nagigata avec un air grave. J'avais l'impression d'avoir signée un pacte invisible avec mon épée et moi même. Désormais je devais affronter ma peur l'affronter dans les yeux, je ne devais pas sourciller, je devais être froide, prête à croiser le fer dans l'horreur de la bataille. Un seul endroit pouvait répondre à cette attente: le terrain d'entraînement.

Je marchais rapidement à travers les ruelles, évitant les grandes rues, je faisais en sorte de ne pas me faire remarquer. Je ne souhaitais pas voir la réaction des gens en me voyant, en faites je ne voulais voir personne, aucune envie d'avoir à supporter les espoirs des civils. Nan j'avais déjà assez de problèmes comme ça, des problèmes que je réglerais seule avec Kirin.

J'arrivais finalement à destination, et merde! Un gars était déjà là, il était accompagné d'un magnifique loup, j'espérais seulement avoir le terrain pour moi toute seule, rien à faire après tout. J'approchais lentement d'un poteau d'entraînement, pendant quelques minutes je ne bougeais plus, osant à peine respirer, je repensais à tout ce que la Guerre avait provoquée dans ma vie, quels boulversements elle provoqua durant mon existence. Aujourd'hui, j'allais devenir maître de l'Epée Kirin la Légendaire. Avec un tel pouvoir je n'aurais plus aucune raison d'avoir peur. L'entraînement pouvait commencer!


Dernière édition par Koken Jaden le Sam 1 Déc 2012 - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyVen 30 Nov 2012 - 22:26

Egaré dans la contemplation de son sabre, Yoru était ailleurs. Il voyait le lustre albescent de sa lame luire avec plus d'éclat que jamais, sous l'intensité lumineuse du soleil. Derrière cette illumination, le Ryûzoji était en mesure de percevoir toute l'application que le forgeron déploya dans la confection de l'arme. Ainsi, le katana ne présentait aucun défaut apparent. Le plat du métal était d'un lisse absolu, tandis que sur le tranchant, l'éborgné ne constata l'absence de coins émoussés ou divergents de l'ensemble. C'était dans ces moments-là, où la nature même approuvait la technique, que l'on saisissait toute la difficulté du travail de forgeron. Au final, le Lutin Pourpre, en tant que Senseï, voyait dans son rôle quelques similitudes avec celui de forgeron: chauffer le fer, le travailler, pour le transformer en une arme parfaite, prête à l'emploi le plus vertueux possible.

Toutefois, Yoru ne voulait en aucun cas faire de ses élèves de véritables armes soumises à la volonté nationaliste de Kiri. Il paraissait certes important de se plier aux engagements, néanmoins, il était tout aussi important de le faire avec une conscience propre à l'individu. Arme et individu, voilà deux formes de puissance, tant de force que de noergie, qu'approuvait le Régent. Ainsi, dès lors que son élève arriva, la pensée de former un élève plus qu'une arme lui remonta, et s'effaça sitôt les propos du Gekei à l'oreille du kobold. En effet, l'aspirant ninja reconnaissait déjà l'éborgné comme étant son Senseï. En un sens, ce n'était pas plus mal: nombreux auraient été les Genin qui auraient vouvoyer le tsar par de pompeuses et alambiques appellations, toutes plus mielleuses les unes que les autres; Yoru-sama, Seigneur Ryûzoji, Monsieur le Régent ainsi de suite… Akishi commençait donc sur une base plutôt agréable, bien que pour Yoru, plus proche avec ses soldats, aurait apprécié être simplement appelé par son prénom. Toutefois, difficile de faire entrave aux coutumes de toute une société, toute une humanité ancré dans le rouage de la hiérarchie et des rapports de domination.
❖ Effectivement, c'est une bonne matinée pour s'entrainer, Akishi-kun.
Le blondin rangea son arme, cessant ses rêveries au plus vite pour passer aux choses sérieuses. Ne l'ayant pas fait auparavant, tout en avançant vers son disciple, il effectua une brève salutation manuelle. Situation étrange, puisque le Ryûzoji s'inclinait devant un animal. Le Gekei pour l'occasion avait revêtu sa forme de loup. Yoru était plus ou moins préparé à cela, sachant pertinemment qu'il aurait à faire avec un shinobi doté d'un don de zoomorphose. Ce fut donc avec un pelage nivéen que le loup foula le sol du terrain d'entrainement. Un loup doué de parole, qui entamait une discussion avec un lutin. Cela dit, pour les passants, ce quiproquo n'avait au final rien de choquant, venant de la part du Lutin psychasthénique. Histoire de conclure sur la partie la moins trépignante de l'entretien, le cyclope de Kiri lança:
❖ Inutile de me présenter je pense que tu en sais un minimum sur moi. En ce qui concerne mon potentiel au combat, si les rumeurs populaires ne t'ont pas atteint, alors tu verras tôt ou tard de quoi je suis capable sur le terrain.
A travers ces quelques mots, Yoru avait rapidement fait comprendre au xénomorphe qu'il sous-entendait dans son engagement de sensei à exécuter des missions en sa compagnie. La dernière mission qu'il avait fait en équipe datait de la toute première génération. Celle composée de deux aspirants ninjas, un médecin un peu maladroit, et d'un zoomorphe froid et haineux envers la race humaine. C'était une époque qui était le prolongement de cette douce paix fragile. Une paix ébranlée à de multiples reprises, mais qui tenait bon, avec la tenacité du cafard. Et de ce constat que le Régent de Kiri avait décidé aujourd'hui d'accepter à tout moment la guerre, au point de préparer à chaque instant ses soldats à l'inévitable. Tandis que la majorité des puissances shinobis tendaient vers l'organisation d'une paix générale, Kiri rebroussait chemin dans cette perspective. Elle cherchait à toujours plus se préparer à d'éventuels conflits, à s'armer davantage. Raison pour laquelle à la vue de cette fine-lame, le Ryûzoji n'eut d'autre réaction que la suivante:
❖ Hey toi, là-bas ! Si tu es sur ce terrain, c'est que tu désires t'entraîner, alors viens avec nous, tu ne le regretteras pas !
Cette personne là, à première vue, c'était une escrimeuse. Yoru l'avait repéré de cette façon par cette large et impressionnante épée qu'elle portait. Appartenait-elle à la caste des Sabreurs, comme Shinichi ? Il se pouvait que oui, comme non. Selon la réponse de cette demoiselle à la crinière fuligineuse, l'alérion saurait ou non si sa flamberge possédait des capacités plus caustiques encore que le katana qu'il portait à son obi…
❖ Akishi, reprend ta forme humaine, ne serait-ce que pour être prêt à t'entrainer, avec ou sans cette épéiste du village. Et puis qui sait, si ça peut empêcher de la dissuader de nous rejoindre…
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Hisashi
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptySam 1 Déc 2012 - 20:04

UN MENTOR


Yoru dégageait vraiment une sorte de respect naturel, son charisme si attrayant faisait de lui quelqu'un de puissant. C'était avec de grand yeux admiratifs que le Gekei le scrutait de bas en haut, à vrai dire il l'observait, cherchant à essayer de le comprendre, trouver ses points forts, ses points faibles. Bien sûr cela était impossible, Akishi n'avait pas acquis assez d'expérience pour comprendre en quelque secondes un ninja d'une telle renommée. A vrai dire il en était encore bien loin, cependant il avait encore le temps de mûrir, il n'était qu'au début de sa vie. C'est ainsi qu'il sentit alors une présence non loin de là, il sentait que quelqu'un les observait, mais qui cela pouvait-il bien être? Regardant autour de lui il pouvait ainsi apercevoir une jeune femme non loin de là, elle avait l'air hésitante, comme si elle se demandait comment aborder les deux hommes. Peut-être que cette dernière était impressionnée, mais le loup eut un léger sourire en se demandant si cette dernière avait peur. D'ailleurs Yoru pris la parole assez instinctivement, on pouvait sentir alors qu'il avait l'habitude des discours, notamment avec la façon avec laquelle il s'exprimait, c'est à dire clairement et fluidement:

- Effectivement, c'est une bonne matinée pour s'entrainer, Akishi-kun. Inutile de me présenter je pense que tu en sais un minimum sur moi. En ce qui concerne mon potentiel au combat, si les rumeurs populaires ne t'ont pas atteint, alors tu verras tôt ou tard de quoi je suis capable sur le terrain.

Une légère pause avait été marqué entre le temps qui était bon pour s'entraîner et la très courte présentation, qui d'ailleurs avait eut son effet et annonçait déjà la couleur. S'entraîner avec un homme tel que lui allait donc être une dès tache les plus difficiles d'autant plus qu'il s'agissait d'un redoutable combattant. Néanmoins notre protagoniste n'allait pas faire un tas d'éloges sur son mentor, à vrai dire cela serait faire de la lèche et notre zoomorphe n'était pas de ce style. Il était plus intéressé par la jeune femme, à vrai dire il avait remarqué le sabre qu'elle portait et qui n'était pas dès plus commun. Pour être honnête Akishi avait très envie de tester les capacités de cette demoiselle, un petit combat serait dès plus intéressant, notamment pour tester son Taijutsu et de voir à quel point il pouvait tenir en combat. En effet cela lui ferait un bon entraînement, on pouvait alors lire cette envie de se battre dans ses yeux, de croiser le fer, pour être plus précis, surtout que le Gekei possédait une certaine dextérité au sabre, en espérant que la jeune femme ne soit pas quelqu'un de redoutable, après tout il ne connaissait rien de celle-ci.

- Akishi, reprend ta forme humaine, ne serait-ce que pour être prêt à t'entrainer, avec ou sans cette épéiste du village. Et puis qui sait, si ça peut empêcher de la dissuader de nous rejoindre…

Le loup eut un léger grognement, rien de bien méchant, mais juste de la déception de ne pas pouvoir garder sa forme animale, après tout il était presque tout le temps en loup, il en perdait même à certains moments ses repères d'humain. Cependant le retour à la normal lui faisait toujours du bien, notamment au niveau de l'hygiène et de la nutrition, mais d'un certain côté l'odorat et l'ouïe étaient très développés et comportait un avantage très utile en combat. C'est ainsi que le zoomorphe redevint alors à sa forme initiale, laissant apparaître ses cheveux blancs cassés ainsi que ses yeux noisettes. Regardant alors attentivement la jeune femme, il n'avait qu'une seule envie, combattre contre cette dernière. Elle dégageait une certaine prestance ce qui était sûr, avec une légère pointe d'hésitation, après tout cela pourrait être très difficile de se battre contre une femme. Bien que notre protagoniste soit loin d'être sexiste, il se demandait simplement de quoi pouvait-elle être capable, surtout avec une arme blanche.

- Dois-je l'affronter Yoru-senseï, pour vous prouver mes capacités?

La question était simple et la réponse le serait encore plus, il n'attendait plus que le feu vert de son senseï pour agir, en espérant que celui-ci soit compréhensif et ait remarqué l'envie de se battre du Gekei. Même si notre protagoniste ne savait pas qu'elle allait être l'issue du combat, il s'attendait à un échange de coups assez passionnant...




Dernière édition par Gekei Akishi le Sam 8 Déc 2012 - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Bakushô Shin
Bakushô Shin
Informations
Messages : 404
Rang : B+

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptySam 1 Déc 2012 - 23:27

La puissance, voilà ce que je recherchais. Tant de personnes la recherchait, certains étaient devenus fou, certains étaient devenus des héros d'autres des tyrans semant la mort sur leurs passage. Si j'avais cet objectif qu'allait-il advenir de moi? Cette puissance serait suffisante pour éradiquer ma peur, n'allais-pas devenir une tueuse assoiffée de puissance, massacrant sans vergogne, prête à détruire tout ce que j'avais derrière moi. NON! Hors de question, j'avais des principes je devais m'en tenir à ces derniers. Mon père serait sans doute très peu fier de moi.

J'entendis alors que quelqu'un s'adressait à moi:

-Hey toi, là-bas ! Si tu es sur ce terrain, c'est que tu désires t'entraîner, alors viens avec nous, tu ne le regretteras pas !

C'était le gars au bandeau de pirate, (encore là celui-là!), il était toujours accompagné de son loup. Qu'et-ce qu'il me voulait? Je ne n'en savais trop rien. J'aurais bien pu l'ignorer tout simplement, cependant le passage "tu ne le regretteras pas" m'intérressais. Aussi m'approchais-je du duo, j'èspères qu'ils avaient une bonne raison car j'étais de mauvaise humeur et pas qu'un peu. Cependant je me devais de rester polie:

-Bonjour.

Mouais, j'avais pas été très convaincante sur le domaine de la politesse. Soudain, le loup commença à ce relever sur ses deux pattes, comme s'il voulait marcher à la manière des bipèdes. Perdant son magnifique pelage, je me retrouvais face à un jeune homme aux cheveux d'argent. Incroyable, j'avais devant moi un membre du clan Gekei, clan zoomorphe très mystérieux vivant dans les marécages de Kiri. Je commençais déjà à trouver cette rencontre intérréssante...

-Dois-je l'affronter Yoru-senseï, pour vous prouver mes capacités?

Là on passait de rencontre intérréssante à très intérréssante, un p'tit combat pourquoi pas? Au fond, autant montrer mes capacités, ainsi je pourrais me la péter après avoir mis une raclée à ce gars. En espérant, qu'il ne soit pas trop balèze (je n'y croyais pas une seconde). J'avais pas envie de me ramasser, non je voulais assurer, montrer que j'en avais dans les tripes, prendre des risques. Bref, montrer que je pouvais être courageuse et être une vraie Kunoichi. Autre chose que je remarquais, c'était le "Yoru-senseï", "Senseï" signifiait que le Gekei était l'élève du borgne. Sans doute que ce dernier était bien plus expérimenté que le Loup et moi même. Je n'attendais que la réponse du dénommé Yoru.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyJeu 6 Déc 2012 - 21:29

L'entrainement pouvait dorénavant commencer. Sous l'éther matinal de Kirigakure no satô, trois shinobis s'étaient présentés au même point. Tout d'abord, le Régent en personne. Puis, son disciple, l'albescent loup du clan Gekei, néophyte dans la hiérarchie ninja. Et puis enfin, cette inconnue, dont la flamberge abritant l'essence du voltage attirait la convoitise du tyran borgne. Trois ninjas, pour trois voies différentes, trois tableaux complémentaires. Un tacticien soudard, mêlant ses happelourdes paraphréniques à ses assauts, supervisant un nervi animal, dont la bestialité n'avait d'égal que la force de frappe, ainsi qu'une escrimeuse wisigoth déployant sa véhémence combattive par le biais d'un panel de gimmicks claniques. Avec autant de diversité en un seul point, Yoru comptait bien offrir au frimas un truculent spectacle. Coulant de fines foulées, le boutefeu de Kiri s'interposa entre les deux zigs aux toisons argentées. L'arrivée inattendue de la bretteuse altéra vaguement les plans du kobold azimuté. Il devait par conséquent établir un nouvel ordre dans ses méandres passés.

Après un bref instant de réflexion, le borgne trouva une solution à son souci. Le pandour cyclope toisa de son unique œil les deux aspirants ninjas, et cacha un ris famélique. Son élève avait exprimé indirectement une profonde envie de combattre, et d'exprimer concrètement son expérience du terrain. Le Ryûzoji allait justement lui donner cette occasion, et ce, avec un exercice plutôt original. Fouillant sa sacoche, le reître aliéné fit sortir un bandeau frontal. Était gravé dessus l'insigne de Kiri, symbolisé par quatre vaguelettes. Ce bandana aux teintes céruléennes n'appartenait nullement au Lutin Pourpre; il s'agissait d'un bandeau lambda, qu'il avait récupéré au palais du Mizukage avant sa venue sur le terrain d'entrainement. Avec son autre main, Yoru décrocha son propre bandeau shinobi, attaché autour de la taille. Celui-ci était un peu usé par le temps, comme pouvait le montrer quelques rayures sur la zone aciéreuse de l'accessoire ninja, mais restait malgré tout en bon état. Cet objet avait vécu aux côtés de Yoru, et avait avec lui connu les grands bouleversements du monde shinobi, après cette ère instable de paix. Des tensions diplomatiques avec Konoha, aboutissant à une forme de guérilla algide, jusqu’aux préparatifs de guerre face à Kumo, en passant par la bataille de Hai no kuni, ainsi que bien d’autres mésaventures, l’histoire du Kirijin était mine de rien vaste. Toutefois, tout au long de ces péripéties, le franc-tireur n’avait pu se démarquer des autres et faire preuve d’exploits valeureux. Et ce fut dans l’admiration d’alérions tels que Kitase Shinichi, ou bien Sensoo Kiru que l’esprit hagard qu’était Yoru aspirait à se joindre dans cette poignée de guerriers de renom.
❖ Ne t'en fais pas Akishi-kun, tu vas pouvoir exprimer ton potentiel de combat dans quelques instants.
D'un passement de main, l'éborgné emporta dans une seule main les deux bandeaux. Il serra d'une poigne ferme et décisive les deux artefacts. Au même moment, les phalanges de sa dextre à présent libre se joignirent pour composer le mudra du tigre. De cette manière, son chakra fut malaxé de manière à faire émerger du creux de sa paume un orbe d'onde. Pas plus grande qu'une balle, la sphère aqueuse était suspendue à la paume de Yoru. Ce dernier ne tarda pas alors à imbiber les deux bandeaux ninjas de la surface de ce globe. Le tandem de bandanas furent alors mouillés à souhait. C'était le plan du baroudeur atteint de monophtalmie.
❖ Tenez, attrapez ça.
Il lança à chacun un des bandeaux trempes. Un lancer précis, sans fioritures. Le borgne débuta alors les explications.
❖ Vous allez vous attacher ceci autour du visage, au niveau de la bouche. Ceci affectera votre respiration. Vous aurez du mal à respirer, et donc à vous mouvoir correctement. C'est un très bon exercice pour développer un bon souffle, ainsi que vos capacités physiques. Inutile de vous en dire davantage. Vous allez vous battre, mais selon mes conditions: uniquement des coups et seulement du Taïjutsu. Si jamais l'un de vous deux enfreint cette règle, je stopperai immédiatement son attaque et il y aura une pénalité pour sa part.
Maintenant que le ton était donné, l'affrontement pouvait commencer. Quelques pas en arrière suffirent à faire de Yoru l'arbitre de cette rencontre inédite, entre zoomorphe et sabreuse. Aucun pronostic ne pouvait être établi à l'heure actuelle, toutefois le Lutin Fou pressentait que ce combat, placé sous des conditions aussi farfelues que pouvaient l'être le kobold amarante, pouvait offrir des perspectives intéressantes. Au même moment que les protagonistes de cette rixe organisée s'habituaient à l'humidité de leur bandeau, et au souffle altéré qu'il procurait, Yoru songeait déjà à une suite pour cet échauffement.
Un sourire carnassier s'était alors ouvert son visage.

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Hisashi
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyVen 7 Déc 2012 - 0:07

UN MENTOR


L'ambiance était dès plus tendue, le Gekei n'en pouvait plus, il n'avait plus qu'une envie, se battre. C'était surement dans ses gènes, après tout les membres de sa famille étaient connus pour leur performances au combat, bien que trop souvent les jaloux les avaient rejeté. Regardant la jeune demoiselle, il se demandait bien de quoi elle était capable, peut-être allait-elle battre notre homme, qui d'ailleurs ne l'espérait pas, sinon il en serait couvert de honte. Cependant il put constater que son senseï était dès plus pensif, ce qui n'annonçait rien de bon, ce n'était pas une bonne chose, Yoru était réputé pour être dès plus machiavélique, bien qu'une fois de plus il ne s'agissait que de rumeurs. Néanmoins le zoomorphe se demandait ce qu'il pouvait bien préparé, imaginons qu'il mette la demoiselle en avant, le loup serait dans de beaux draps et partirait avec un handicap, ce qui ne faciliterait pas sa victoire. Il espériait ainsi remporté le combat, bien qu'il n'était même pas sur de se battre contre la jeune femme, il attendait encore l'avis de son mentor qui apparemment aimait faire durer le suspens, le ton était donné:

- Ne t'en fais pas Akishi-kun, tu vas pouvoir exprimer ton potentiel de combat dans quelques instants.

Exprimer son potentiel, c'était une chose qu'Akishi adorait faire, il allait donc surement pouvoir se montrer sous sa forme de loup et ne faire qu'une bouchée de la jeune femme, surtout que cette dernière ne paraissait pas tellement faite pour le corps à corps, du moins ce n'était qu'un préjugé fondé sur des caractères physique et comme on dit, les apparences sont parfois trompeuses. Un sourire dès plus niais apparut sur le visage de notre homme, qui se voyait déjà terrasser son adversaire. On pouvait lire toute sa motivation dans ses yeux, il n'attendait plus que le signal de son maître, qui une fois de plus réfléchissait, d'ailleurs c'est à ce moment là que le zoomorphe craignait que son senseï soit pris d'une crise de folie et sans aucun scrupules mettrait une raclée à notre héros. Cependant le Gekei se faisait surement des films, il se rassurait en se disant que son mentor n'en n'était pas capable, bien que dans le fond Yoru était capable des pires choses, mais Akishi l'ignorait, heureusement pour lui, sinon il aurait prit la fuite depuis un bon bout de temps.

- Tenez, attrapez ça. Vous allez vous attacher ceci autour du visage, au niveau de la bouche. Ceci affectera votre respiration. Vous aurez du mal à respirer, et donc à vous mouvoir correctement. C'est un très bon exercice pour développer un bon souffle, ainsi que vos capacités physiques. Inutile de vous en dire davantage. Vous allez vous battre, mais selon mes conditions: uniquement des coups et seulement du Taïjutsu. Si jamais l'un de vous deux enfreint cette règle, je stopperai immédiatement son attaque et il y aura une pénalité pour sa part.

Quoi??? Le Loup était dès plus choqué, il n'allait donc pas pouvoir se transformer? Voilà donc un handicap qu'il redoutait tant, mais ce n'était pas tout. Il venait de recevoir un bandeau de Kiri trempé qu'il devait mettre sur sa bouche, cela obstruait totalement sa respiration et le faisait suffoquer légèrement, c'était donc ça les entraînements d'un fou. Du moins c'était tout de même bien pensé, le Gekei venait de comprendre que cela lui permettrait d'augmenter son souffle, de gérer sa respiration et d'en même temps augmenter son endurance, c'était un entraînement idéal. Et bien qu'il y ait une forte présence handicap, quelque chose l'arrangeait bien, le fait qu'il n'est droit qu'au Taijutsu, lui qui était spécialisé dans ce domaine, cela tombait bien. Problème, pour un homme qui avait le sang chaud tel qu'Akishi, ne pas craquer et se transformer allait être une chose dès plus complexe, car en cas de tricherie, son mentor n'aurait aucun scrupule pour mettre un terme au combat et venir le pénaliser. D'autant plus que notre protagoniste ne voulait surtout pas décevoir son senseï, la première impression devait être la bonne, il ne pouvait pas perdre, il prit alors la parole d'un ton taquin:

- Honneur aux femmes, viens je t'attends !

Un sourire c'était dessiné sur le visage d'Akishi, il était prêt à recevoir et mettre des coups, car le loup n'était pas du genre à esquiver telle une danse chaque coups qu'on lui portait, au contraire. Encaisser pour mieux contre-attaquer était une de ses principales qualités, désormais il n'avait plus qu'à attendre la jeune demoiselle et bien qu'il s'agisse d'une femme il n'allait pas retenir ses coups, pas ce jour-ci, pas devant son maître...



Dernière édition par Gekei Akishi le Sam 8 Déc 2012 - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Bakushô Shin
Bakushô Shin
Informations
Messages : 404
Rang : B+

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyVen 7 Déc 2012 - 15:15

Le silence fut pesant, plus personne ne parlait attendant la réponse du Senseï. Je ne savais pas pourquoi mais j'étais stressée, pour rien... Oui, je ne savais pas pourquoi j'étais tendue, le stress? La peur de perdre. Oui, sans doute. Pourtant, la défaite faisait partie de la vie, il fallait un gagnant et un perdant? C'était ça un combat et il fallait bien que je tombes un jour où l'autre.

J'observais mon futur adversaire, il avait les cheveux blanc tel son pelage quand il était sous sa forme animale. Il semblait fort, le genre de gars qui en avait vu pas mal depuis sa naissance. J'avais eu ma propre existence, moi aussi j'en avais bavée avant d'en arriver là alors attends toi à avoir des surprises le Loup. Arme à l'épaule, je sentais l'énergie de la lame, MA lame désormais. Je ne pourrais pas l'utiliser en combat amical à moins que je voulais vraiment trancher en deux mon adversaire ou carrément le faire tomber en miette si la puissance de Kirin échappait tout simplement à son porteur, à moi en clair.

Le borgne rompit enfin le silence.

- Ne t'en fais pas Akishi-kun, tu vas pouvoir exprimer ton potentiel de combat dans quelques instants.

Ainsi donc le combat aurait lieu, j'étais satisfaite mais le stress montait. J'allais me confronter à ce gars.

Je me tournais vers le cyclope. Il tenait dans sa main deux bandeaux frontaux marqués des quatres vaguelettes, symbole de Kirigakure no Satô. Un geste il en lance un vers l'homme-animal. Le second tomba dans ma main libre, je m'interrogeais sur l'utilité de cet objet pour notre "versus". Le Senseï nous éclaira sur la question, qu'on devaient se poser tout les deux.

- Tenez, attrapez ça. Vous allez vous attacher ceci autour du visage, au niveau de la bouche. Ceci affectera votre respiration. Vous aurez du mal à respirer, et donc à vous mouvoir correctement. C'est un très bon exercice pour développer un bon souffle, ainsi que vos capacités physiques. Inutile de vous en dire davantage. Vous allez vous battre, mais selon mes conditions: uniquement des coups et seulement du Taïjutsu. Si jamais l'un de vous deux enfreint cette règle, je stopperai immédiatement son attaque et il y aura une pénalité pour sa part.

Pas de souci, pour ma part. J'avais beaucoup à apprendre, mais mes connaissances en combat au corps à corps ou plus communément appelé "Taijutsu" avait été bien mieux approfondi que le reste des domaines Ninja. Autant dire que j'aurais de quoi offrir!

Mon adversaire se mit alors en position, il ressemblait à ces bandits de grand chemin avec ce bandeau attaché lui recouvrant le niveau inférieur du visage. Je faisais de même, avec celui donné par le Borgne. Ceci fait, je me mettais en face du combattant. J'étais attentive au moindre de ses mouvements. J'analysais son regard, ses mains ou ses jambes, souvent les premiers signes indiquant une attaque. Mais rien ne se passait. Bon tu attaques ou quoi?

- Honneur aux femmes, viens je t'attends !

Ah! C'était donc ça! Okay, tu veux jouer au mec galant, c'était tout à ton honneur. Je restais impassible, ne voulant laisser filtrer aucune information sur mes prochaines actions. Je le jaugeais du regard quelques secondes ...Maintenant! Je me propulsais d'un coup vers lui. arrivée quasimment au contact, je bondis sur la droite, cependant une attaque comme celle-ci est facilement parable. Non je corsais un peu le tout en feintant et en bondissant vers la gauche, trompant ainsi sa garde. J'allais lui asséner un magnifique coup de pied de côté.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptySam 8 Déc 2012 - 16:01

Les directives avaient été donnés. Il n’en tenait plus désormais qu’à Jaden et Akishi de se battre comme bon leur semblait. La seule difficulté de cet exercice, outre le fait de se lâcher délibérément face à un frère d’armes, reposait dans la contrainte que représentait le port de l’étoffe mouillée. Yoru voyait déjà qu’Akishi suffoquait, à cause de son bandeau. Tôt ou tard, il savait que le Loup s’adapterait, et repousserait ses limites afin de vaincre cette affliction. En revanche, en ce qui concernait l’escrimeuse, il ne savait guère quoi penser. L’éborgné avait consulté vaguement le dossier de son poulain. Il savait son nom, il connaissait vaguement ses connaissances. Le kobold incarnat connaissait très bien la réputation du clan Gekei. Une vaste famille, composée d’individus aux compétences éclectiques, et pour cause, leur pouvoir puisait directement dans la diversité animale. Pour ce qui était de la Koken, l’esprit follet n’avait qu’une information, peut-être illusoire, sur sa prédisposition de combat : son épée imposante. Il pouvait tout aussi bien s’agir d’une Sabreuse, détentrice d’une claymore aux capacités extraordinaires, qu’une simple bretteuse lambda faisant du sabre son arme de base.

L'avantage du louvat blanc, c'était qu'il était le prolongement de Yoru, l'ombre de sa pensée. Lui qui désirait en savoir plus sur la façon de se battre de Jaden, voilà qu'il était servi sur un plateau avec l'offre galante du Gekei. Face aux palabres du Genin, le prosélyte du smog azur étouffa un léger rire. Qu'il était rare de voir un zoomorphe faire preuve d'autant de politesses ! Cela dit, il y avait autant d'obséquiosité pour un biffin que de cynisme dans les propos du jeune Akishi. Une invitation à démarrer les hostilités venant de la part d'un bravo des ténèbres cachait forcément quelque chose, du moins selon le point de vue du Régulus de Kiri. Une manière de pouvoir voir le potentiel de son adversaire ? Ou bien un subterfuge discret pour gagner du temps ? A moins que le Gekei ne préfère contrer son antagoniste ? Tant de questions trottaient dans la tête de l'hoplite. Mais l'heure n'était pas à la réflexion. Yoru avait malgré tout un rôle à jouer: celui d'arbitre. Il s'était promis devant les deux shinobis de superviser leur affrontement, afin qu'il puisse se dérouler dans les meilleurs conditions que le tyran puisse offrir. Quitte à prendre des engagements, autant les respecter. Ce fut ainsi dans cet état d'esprit que l'ultra belliciste observa attentivement chacun des deux Kirijins. Avec un unique oeil, il analysait calmement et avec une grande précision chacun des faits et gestes des Genins. Son passage dans l'unité spéciale de Kiri, à savoir le Misuto, avait grandement contribué à cette capacité d'analyse. Il était nécessaire pour un bon espion du Misuto de faire preuve de dissection visuelle, afin de pouvoir travailler dans de meilleures conditions. Établissement d'une tactique contre un ennemi, assassinat optimisé, anticipation d'un groupe traqué… tant d'applications que de raisons de se focaliser avec application.

Quelques instants après l'annonce d'Akishi, Jaden s'élança à toute allure sur son antagoniste. Yoru fut étonné de voir comment l'épée qu'elle portait sur le dos ne représentait en aucun cas un fardeau pour elle. Au contraire, elle semblait ne faire qu'un avec son arme, bien qu'elle n'en faisait pas usage sur le coup. En effet, elle avait décidé de jouer un mauvais tour au louvart. Une course rapide laissa place à une feinte. Venant de la droite, elle s'attaqua finalement à son flanc gauche en tendant sa jambe sur sa cible. Deux cas de figure s'offraient ainsi au polymorphe lupin: éviter les dégâts, ou se prendre en pleine figure l'assaut de la fine-lame. Dans le premier choix, Akishi pouvait esquiver, ou se protéger de l'attaque. Dans l'autre cas, il pouvait encaisser l'attaque pour riposter derechef, ou simplement tout prendre. De façon décroissante, toutes ces possibilités étaient envisageables, cependant Yoru attendait un minimum de la part du soldat lycanthrope. Il espérait voir quelque chose de flamboyant de sa part, capable de mettre en difficulté son adversaire.
❖ Ça m'aide pas en attendant à poursuivre mon idée de talleur, pensa l'éborgné.
Effectivement, en assistant aux préparatifs du tandem d'assassins, le Ryûzoji avait une idée pour la suite. Celle d'un jutsu. Une attaque frontale, efficace, digne de l'esprit combattif des Kirijins. Cependant, l'éborgné voyait la conséquence, mais pas la forme de son assaut. Un manque de soucis du détail qui se comblerait selon lui aussi rapidement que le combat avancerait entre Akishi et Jaden. Oui, petit à petit, le jutsu prendrait forme, et l'enseignement de cet outil de guerre serait transmis aux valeureux Genins de ce duel amical d'entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Hisashi
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptySam 8 Déc 2012 - 20:11

ENCAISSER, BLOQUER, ATTAQUER


Le ton était donc donné, il était temps de passer aux choses sérieuses. Akishi suffoquait à cause du bandeau, contenir sa respiration n'était pas une chose facile loin de là, le Gekei n'était plus tellement sûr de l'issu de cet échange, à vrai dire il se demandait même si la sabreuse ne se débrouillait pas mieux que lui au niveau du souffle. Regardant du coin de l'oeil Yoru, il peut voir que son mentor observait attentivement, il ne pouvait pas le décevoir, c'était le moment de briller et Jaden devait penser a même chose, cela n'allait pas être une chose simple. Cependant elle n'avait pas droit à son épée et lui ne pouvait se transformer, l'échange n'allait pas être dès plus brillant, c'était la force brute qui allait primée et là était tout l'objectif de cet entraînement. Bien qu'il aime s'entraîner, quelque chose le dérangeait, peut-être le fait qu'il ne puisse montrer l'étendu de ses capacités et doivent se contenter de ses bras et de ses jambes, où passait la stratégie et la technique? Peut-être que cela viendrait plus tard, son senseï devait bien avoir une technique derrière la tête, du moins c'était ce que le zoomorphe pensait, s'il en avait décidé ainsi, il devait s’exécuter. Ainsi la femme s'élança, elle arrivait à toute vitesse, esquiver allait être dès plus compliquée, mais pourquoi pas...

Akishi ne remarqua même pas la feinte de la jeune sabreuse, trop tard pour réagir, il allait devoir innover. Celle-ci feinta donc d'aller vers la droite, mais revint par la gauche, assénant alors un violent coup de pied sur le côté gauche de l'homme. Esquiver n'était pas une bonne solution, parfois il valait mieux encaisser pour mieux contre attaquer et c'était le cas. Cependant le Gekei se demandait comment il allait pouvoir bien rappliquer alors qu'elle attaquait avec sa jambe, cela lui laissait le temps de reculer, si le zoomorphe arrivait pour atteindre son visage. C'était malin, mais il en fallait bien plus pour mettre en déroute le zoomorphe, il venait de trouver une idée dès plus ingénieuse, néanmoins il allait devoir subir certains dégâts. Mais bon, ce n'était pas une brindille non plus, il pourrait résister, mais cela lui ferait un handicap en plus pour la suite du combat, être touché aux côtes n'étaient pas dès plus agréable pour continuer le combat. Néanmoins si ce sacrifice était nécessaire, alors il ne devait pas reculer devant la douleur, il devait se dire que celle-ci ne serait que passagère, du moins il allait essayer, surtout qu'il ne connaissait pas encore la force de la jeune demoiselle.

Le choc allait avoir lieu, Akishi s'y préparait déjà mentalement, tout était dans le mental. Ainsi que dans sa côte... Le pied frappa donc le flanc du zoomorphe qui le sentit passer, il était d'une certaine violence, la femme possédait donc de beaucoup de forces, la laissant attaquer en premier cela lui avait permis de juger sa force dès la première attaque. Car c'est à ce moment là que la force de frappe est la plus forte, vus qu'il s'agit du début du combat elle ne ressent pas encore la fatigue et donc sa puissance est à son paroxysme, mais par la suite elle allait se fatiguer tout comme le jeune homme et les coups seraient légèrement moins puissants. C'était donc le moment, d'un geste très vif le Gekei saisit la jambe de son adversaire, il l'avait bloquer contre sa côte, elle était désormais en mauvaise posture, au même moment le pied d'Akishi alla chasser l'autre de son adversaire. En bref il venait de lui mettre une énorme balayette, tout en lâchant sa jambe au même moment pour que celle-ci tombe sur le sol. Il put alors se tenir la côte attendant qu'elle se relève, il avait mal, mais ne devait le montrer, c'était ça un guerrier:

- Ne pense pas m'avoir aussi facilement !

La phrase était clair en soit le zoomorphe ne comptait pas se laisser faire, désormais il allait augmenter le niveau, mais cela dépendrait de ce que ferait la jeune femme, il l'attendait une fois de plus, mais cette fois-ci cela se passerait autrement, regardant Yoru avec un sourire aux coins des lèvres, il espérait que son senseï comprenne qu'il allait passer à la vitesse supérieur...


Dernière édition par Gekei Akishi le Dim 9 Déc 2012 - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Bakushô Shin
Bakushô Shin
Informations
Messages : 404
Rang : B+

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyDim 9 Déc 2012 - 15:15

Yes! Touché! Tu vois maintenant que je te suis supérieure...Ou pas.

J'avais réussie à atteindre mon adversaire, cependant mon attaque ne lui avait fait ni chaud ni froid. Ben mince, j'avais donnée pas mal de force dans ce coup. Pas le temps de penser davantage, là j'étais exposée à une contre attaque, le Gekei, le savait très bien. D'un geste vif ce dernier saisit ma jambe et d'un coup de pied circulaire sans bavure me fauche la cheville, la dernière chose qui me rattachais au sol. Résultat, sans appuis je m'écrases sur le sol. La chute fut rude j'en eus le souffle coupé, le bandeau bailllonant ma bouche n'arrangeait pas les choses, bien au contraire, j'avais l'impression que l'air était filtré. Ainsi donc c'était ça, le combat avait pour but de voir notre capacité d'inspiration et d'expiration. Intérressant.

Une roulade sur le côté, je me relevais rapidement. Un poing pour protéger le visage, l'autre entre moi et l'homme-animal. Voilà ma posture de combat, la plus efficace selon moi, couvrant un maximum d'angles. J'avais appris à me battre dès que la guerre avait atteint notre forêt lors du Grand conflit. Ce gars allait goûter au Style Koken, comme on disait chez moi.

J'avais du mal à reprendre mon souffle. J'avais l'impression de ne plus avoir de poumons. Inspirer, expirer, c'est le secret.

- Ne pense pas m'avoir aussi facilement !

Tu es fort l'ami, mais là on voyait que tu avais besoin qu'on te rappelle le but de l'entraînement. Tu gaspilles ton souffle en faisant ça. Parler dans un combat était vraiment la chose la plus inutile que je connaissais. Et j'allais le lui montrer, pas besoin de "blablater" pour transmettre un message net et clair. Je m'approchais prudemment de lui, fonçer dans le tas m'aurait fait perdre du souffle bêtement, ce qui aurait été encore plus stupide si mon assaut avait été repoussé.

Arrivée à portée, je lui envoyais deux coups de poings au niveau du ventre, voulant l'inciter à baisser sa garde. D'un coup je remontais au niveau du visage par un crochet gauche, rapide. Tu l'esquives? Eh bien essaye donc d'éviter ça: j'inspirais un maximum d'air, 'prenais de l'élan et lui envoyais ma magnifique tornade forestière. Un coup que j'avais eu du mal à maîtriser mais qui s'avérait très utile selon la situation. Je faisais très attention à ma respiration, j'expirais bien au moment de frapper augmentant mes chance de faire mal. Je commençais fort, mais je n'aimais pas donner un temps de répit à mon adversaire quel qu'il soit.

Tu vas apprendre qu'on ne sous estimes pas Jaden Koken. A tes dépends...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyDim 9 Déc 2012 - 15:58

Yoru, tel un squale, flairait le sang. Soumis à un profond sadisme, il aspirait à voir le sang couler, la sueur s'écouler sur le front de ses disciples du jour. C'était dans la douleur que l'homme apprenait le plus, et il l'avait appris à ses propres dépends. La perte de son œil ainsi que de ses proches l'avait endurci, au point de faire de lui une machine à tuer insensible. Si autrefois son caractère taciturne et ingénu le dotait d'une certaine compassion à l'égard de ses victimes, l'événement d'ampleur mondiale qui avait éclaté à Hai no kuni avait fait de lui un démon, un lutin fou qui n'éprouvait que de la violence et de la haine. Aujourd'hui cette haine de l'étranger, ce rejet de la paix, l'avaient poussé à se convertir à la Voie de la Puissance. Une quête sans fin selon certains, une noble destinée pour d'autres briscards du champ de bataille. Placé sous l'adage du Shishi Hakutô, le Nindô de l'alérion de Kiri était d'une grande valeur à ses yeux. C'était il fut une époque son unique soutien, son moteur de volonté, qui lui permettait d'avancer dans la vie sans jamais s'arrêter. Devant le spectacle que lui offrait les deux hoplites du frimas, de nombreux souvenirs montèrent à la tête du cyclope. Notamment des quelques entrainements effectués en la compagnie de Kitase Shinichi. C'était au final par l'intermédiaire de ces séances physiquement éprouvantes que les deux Lutins s'étaient rapprochés, et étaient devenus comme deux frères. Deux kobolds, l'un placé sous le signe de la noblesse, et l'autre de la démence, qui s'étaient démarqués au sein de leur cité, pour devenir deux héros. Mais encore aujourd'hui, le Ryûzoji se sentait inférieur à Shinichi. Le sabreur avait accompli de grands faits, tandis que lui s'était contenté de meurtres, d'actes horribles. C'était comme deux chemins: celui de la lumière, et l'autre de l'ombre. Deux voies complémentaires, comparables à la composition de la Brume. Un éclat nivéen à la cime du brouillard, pour une abysse nébuleuse dans l’œil des tréfonds du phénomène aqueux.

A présent, le Lutin Fou aspirait à faire d'Akishi et Jaden deux héros. Le choix leur était donné quant à la voie qu'ils désiraient suivre. Lumière ou ténèbres, la vie ainsi que la puissance dont ils disposaient, et qui n'attendait qu'à émerger, leur permettraient de choisir. Cependant, cette pensée profonde n'affectait pas encore les deux Genins. Yoru, en prenant également sous son aile l'escrimeuse, tenterait petit à petit, et inconsciemment, de leur inculquer cette quête d'héroïsme. Il devrait se contenter pour le moment d'observer les deux jeunes lions s'affronter dans la cage de la brumaille. Précédemment, Jaden avait profité de la galanterie cynique du louvart lactescent pour fuser à toute allure sur lui. Une feinte s'en était suivie, dans le but de mettre en difficulté son antagoniste. Yoru avait attendu de pied ferme la réaction de son élève officiel. Et ce fut par un encaissement sans précédent que le shinobi de Kiri reçut le coup. Sans broncher, sans manifestation la moindre réaction à l'égard des dégâts qu'il accepta de prendre, le nervi choisit d'effectuer en guise de contrer une forme de prise. Il saisit ainsi la jambe de la kunoichi, avant d'effectuer un croche-patte. Les bras croisés, l'éborgné suivait calmement le spectacle. Jaden était, c'était le cas de le dire, pris dans la gueule du loup. Si jamais elle venait à choir au sol, elle serait vulnérable, et ainsi facilement sujette aux assauts d'Akishi. Il fallait donc trouver une contre-parade.

Une roulade suffit ainsi à épargner à Jaden de terribles souffrances. Le tyran de Kiri put noter chez le tandem d'adversaires que l'épreuve du bandeau mouillé leur réussissait bien: pour le moment, ils arrivaient à combattre sans trop de gènes. Toutefois, par expérience, le Ryûzoji savait que tôt ou tard les deux allaient recevoir le contrecoup de cette endurance. Bien que la volonté puisse être infinie, le corps lui avait ses limites, et il était un point de la carcasse que l'esprit ne pouvait plus dépasser, sous peine de disparaître bêtement. Mais le combat n'étant qu'à ses prémices, il n'y avait pas à s'alarmer. Qui plus est, le Régent était là pour surveiller l'état de santé de ses élèves. L'une d'elle, la Koken, poursuivit l'affrontement. Yoru fut étonné de voir à quelle point la kunoichi était apte à la guerre sans pour autant faire usage de son épée. Il doutait ainsi de la capacité magique dont pouvait disposer son arme. La prétendue sabreuse lambda revint ainsi à la charge, à la suite d'un brutal combo de poings, qui précéda une technique de Taïjutsu. Telle une trombe carnée, la fine-lame tournoya en direction du bravo lupin. L'impact serait plus difficile à encaisser que le précédent coup de la Koken.
❖ Voyons voir comment il va se débrouiller pour en venir à bout…
Dans ce maigre murmure, le pseudo-Mizukage aspirait davantage à voir tout le potentiel qu'Akishi représentait. Son agilité animale serait certainement un atout dans l'issue de ce duel ayant pour issue l'acquisition d'une nouvelle force de frappe.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Hisashi
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyDim 9 Déc 2012 - 22:58

ENCAISSER, BLOQUER, ATTAQUER


Le combat s'annonçait dès plus passionnant, Jaden venait de goûter le sol d'une certaine manière, mais en réalisant cette action le Gekei suffoquait un peu plus. La voyant rouler sur le côté et se relever à une vitesse folle, Akishi prenait conscience qu'il n'avait pas à faire à n'importe qui. C'était une battante et il allait le savoir à ses dépends. Réagir très vite allait être la ligne conductrice du combat, observant son adversaire le zoomorphe tentait tant bien que mal de l'analyser, cherchant ses points forts et ses points faibles, celle-ci en possédait, c'était certain. Il ne restait plus qu'à les trouver. Elle n'était pas aussi robuste que le loup, ce qui signifiait qu'un coup de l'Homme était surement plus puissant que celui de la femme et donc lui ferait plus de dégâts. Cependant il fallait ne pas oublier un détail, l'agilité, sur ce point là, les deux s'équivalaient, le loup était dès plus agile et rapide, en rapport justement avec son animal n'étant autre que le lupus, réputé par sa vitesse et son agilité.

La jeune femme paraissait dès plus déterminée et n'avait pas vraiment apprécier de manger la poussière, ce qui fit sourire le loup blanc derrière son masque, regardant du coin de l’œil Yoru, celui-ci était toujours attentif au combat, son œil scrutait chaque détail, Akishi pouvait sentir son regard sur lui, c'était dès plus gênant, mais il devait tout donné, ne pas échouer, réussir ce petit test. La guerrière revenait donc à la charge, cette fois-ci le Gekei n'allait pas se laisser frapper pour contre attaquer, il avait mieux. Jaden arriva alors à toute allure enchaînant avec une série de coup de poings dès plus terribles, mais aucun n'atteignit le corps du jeune homme. Pourquoi? Et bien la raison était simple, il avait apprit à parer les coups basiques, ainsi il était en garde et bloquait chacun des poings avec ses bras, néanmoins il n'avait pas prévu la suite. Un coup de pied alors dès plus inattendu vint le percuter en plein abdomen, l'envoyant valser en arrière, lui faisant à son tour bouffer le sol, c'était un changement de situation, la roue avait tourné en faveur de la sabreuse.

Volant alors vers l'arrière, le zoomorphe fit une chose dès plus surprenante pour se rattraper, il effectua une rotation vers l'arrière, c'est à dire comme un salto tout en touchant les doigts avec son sol. Il s'était rattrapé in extremis et il n'avait pas une minute à perdre, il fallait aller de l'avant et le Gekei avait bien une idée derrière la tête. Bondissant alors dès qu'il se fut rattrapé il allait mettre un sacré direct à a jeune femme, mais celui-ci n'était pas comme les autres, il était imprévisible, une sorte de feinte avec le bras très difficile à décerner, qui brisait toutes gardes de bas niveau. C'était le moment de lui faire comprendre qu'Akishi aussi avait du mordant, arrivant ainsi à toute vitesse sur elle, il avança son bras pour a frapper à toute allure, celui-ci elle n'allait pouvoir l'éviter se disait-il, il allait lui faire payer son coup de pied à celle-là. On pouvait lire toute la rage dans ses yeux, ses pupilles de loup, ne demandant que plus de combat, du sang, encore et encore, des os brisés, oui il aimait ça, le zoomorphe était déchainé, l'impact allait avoir lieu:

*Bouffe ça !!!!*

Les pensées du kirijin était clair, il n'y avait plus de pitié, femme ou pas il avait la terrasser et lui faire bouffer le sol. Cependant il commençait à remarquer qu'il s’essoufflait de plus en plus, le temps lui était compté, il allait devoir vite en finir, le prochain assaut serait surement le plus terrible...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Bakushô Shin
Bakushô Shin
Informations
Messages : 404
Rang : B+

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyLun 10 Déc 2012 - 12:27

Bam, bam! Touché!

Mon combo' avait fonctionné, aussi avais-je frappée plus fort que prévu, car mon adversaire quitta le sol pour finir quelques mètres plus loin. J'étais peut-être allée un peu trop loin au niveau de la puissance, il fallait que je me maîtrises davantage, 'fallait pas que je tues des alliés à cause d'un stupide dosage de force. Evidemment, je blaguais. J'étais d'ailleurs surprise d'avoir été jusqu'à l'envoyer décoller. Inutile de dire qu'il été furieux. Je voyais sa rage, tenant plus du loup que l'homme qui était devant moi. Ca allait se corser, j'avais le souffle court, et lui était prêt à en découdre. Au moins, on passait au choses sérieuse, il n'y avait plus de "les femmes d'abord", là il se rendait compte que s'il faisait dans le sexisme, il allait finir perdant et au tapis de surcroît. J'avais l'avantage, il ne me restait plus qu'à l'épuiser davantage et je gagnerais. Mais c'est là que je me trompais, ce mec était plein de ressources et il ne me laissa même pas le temps de l'enchaîner. La fureur, très voyante, avait prit le dessus sur lui et il chargea après s'être merveilleusement bien receptionné.

J'étais en position, prête à parer, contre-attaquer si possible. C'est alors que je me rendais compte d'une chose, mes expirations étaient très bruyante. J'étais vraiment à bout, il fallait que je me calmes, inspirer, expirer, c'était le secret. Allez! Amènes toi, tu vas ce que tu vas voir! L'inconscient, il fonçait droit sur moi. Lui aussi devait sans doute avoir du mal à respirer, surtout avec le coup que je lui avais mis au ventre. Je misais beaucoup sur le fait qu'il soit éssouflé, c'était d'ailleurs la seule chance qui pouvait me permettre d'arracher la victoire in extremis.

Bon c'était quoi ta prochaine attaque? Coup de pied? J'en suis sure, ça y ressemble comme deux et deux font quatre. Ou pas. C'est au dernier moment que je vis la supercherie. Un direct du droit vint s'enfoncer dans mon plexus solaire. J'aurais bien voulut manifester ma douleur par un cri, cependant j'avais eue le souffle coupé, j'étais pliée en deux, incapable de pouvoir respirer. J'avais reculée de plusieurs pas mais je n'étais pas tombée. Mais j'avais beau jouer la dur, je pouvais plus tenir. Un genou tomba au sol, je me me retrouvais agenouillée devant ce gars.

Ah non! Pas question de perdre bêtement face à un quelconque adversaire. J'avais récupérée mon oxygène, j'étais prête à revenir dans cette baston. Mon corps refusait de se lever, réclamant une pause. Va te faire voir, c'est moi qui commandes, alors debout! Me revoilà sur deux pattes, mes jambes tremblais légèrement, mais je pouvais tenir sans gros efforts. C'est sans l'ombre d'un doute que je me remettais en garde. Le combat n'était pas encore finit. Je n'allais pas abandonner maintenant, pas tout de suite en tout cas.

Je laissais la prochaine offensive a mon rival. Pour l'heure je veillais à reprendre des forces, pour pouvoir mieux riposter par la suite. Come on!
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyMer 12 Déc 2012 - 17:37

Désormais le combat entrait dans une phase difficile. Chacun des deux antagonistes s'était lâché dans l'affrontement, usant à un moment où à un autre de jutsus pour mettre dans une position désavantageuse l'autre. Pour l'escrimeuse, ce fut un coup de pied rotatif, avec la fureur d'un typhon, qui tenta d'atteindre le Gekei lupin. En retour, le lycanthrope à la toison d'argent nivéenne usa de ses facultés physiques pour renvoyer la pareille à Jaden. Les deux ombres du terrain d'entrainement sous mouvaient sous le rythme de leur tempes battant à toute allure. Yoru se sentait un peu désappointé de ne pas pouvoir apporter sa contribution au duel. Il était là, immobile, fixant les bras croisés ses deux élèves qui s'affrontaient avec rage. Un guerrier bestial, contre une amazone appliquée à son art. Yoru aurait bien aimé souhaiter rejoindre le combat. Toutefois, au vu de sa puissance colossale, creusant un gouffre important entre ses disciples, un tel exercice n'aurait eu aucun intérêt profitable à Jaden et Akishi. Au contraire, cela les aurait découragé davantage, plus qu'autre chose. Tant pis, le Régent s'était résigné à jouer les spectateurs, et à encadrer l'affrontement. Son œil unique, seul organe de son corps à être doté de mouvement actuellement, semblait intimider légèrement les guerriers. Mais rapidement, cette gêne, tout comme celle occasionnée par l'exercice du bandeau humide, fut vite oubliée dans les esprits.

Ce bandeau humide qui fut un succès. Les Genins apprenaient à combattre en exploitant leur potentiel à fond. Mieux encore, bien que l'usage du Ninjutsu soit proscrit pour ce duel, le Taïjutsu en revanche lui était fortement conseillé. De fait, chacun y mit du sien pour tenter de prendre l'avantage sur l'autre. Semblant de forces équivalentes, le Gekei et la Koken ne disputaient sans cesse la place du meilleur pugiliste. Le chakra se voyait ici appelé à l'ordre pour donner un atout clé à chacun. Mais cet atout se transforma vite en inconvénient, et Yoru, de sa position d'observateur, fut bien obligé de le constater. Le souffle haletant, la mine humide, les mouvements de moins en moins fréquents… tant pour Akishi que Jaden, l'épreuve semblait les affliger d'une asthénie provisoire. C'était le moment d'intervenir. Voyant que la fine-lame profita d'un instant de répit pour se remettre d'aplomb, l'éborgné à la crinière blonde se plaça subitement entre la demoiselle et le gazier. En guise d'impératif, de cessez-le-feu, son œillade mutilée se plongea dans celle des deux Genins.
❖ Ça suffira pour le moment. Si vous continuez, ça ne servira plus qu'à vous affaiblir. Faites une pause, nous reprendrons dans quelques minutes, profitez-en pour récupérer. Vous pouvez également retirer vos bandeaux, nous n'en aurons plus besoin.
Son ton posé et froid voulait assurément rafraichir les ardeurs qui pouvaient éventuellement être éveillées au cours du combat. En effet, la rage du combat pouvait faire surgir une forme de frénésie, une motivation supplémentaire du guerrier. Yoru voulait à tout prix réprimer cette envie de poursuivre l'affrontement. Il savait que si jamais ces élèves étaient d'un caractère têtu, alors le duel pourrait finir. Certains ninjas étaient du genre à vouloir finir ce qu'ils avaient commencé, et ce, de la meilleure façon possible. Cependant, le problème n'était pas dans le fait que Yoru mette un point d'honneur au respect des ordres: il s'agissait simplement d'une aberration que de vouloir poursuivre cette bataille. Au vu des conditions imposées par le manipulateur de vapeur, nul doute que le corps flancherait, et que les conséquences seraient dramatiques. Le shinobi au cache œil digne d'un pirate aspirait à autre chose qu'un bête affaiblissement somatique de chacun. Il réservait à tout le monde une suite digne d'un entrainement spartiate. Après cette remarque algide, l'éborgné tâcha de remonter le moral de ses troupes, en faisant le commentaire bref de ce duel d'entrainement.
❖ En ce qui concerne le combat, vous vous êtes bien débrouillé. Vous êtes arrivés à vous battre tout en respectant mes conditions, à savoir uniquement du corps à corps et le fardeau du bandeau humide. Pour des Genins, vous avez un bon niveau.
Il lâcha un sourire sincère, en guise de gage de confiance. Comme toujours, le Lutin Fou appréciait être au contact des troupes. Loin de la paperasse, de l'administration, et des conseils barbants où il n'a aucune influence réelle sur les marchés financiers de la cité. C'était pour lui sa véritable place. Sa tête se cambra vers le haut, contemplant l'éther cérulescent qui s'illuminait au fil de l'ascension de l'astre solaire. Puis il commença à s'étirer, faisant des rotations avec son bras droit, sa main gauche la soutenant en se posant sur son épaule droite.
❖ Bon, on est parti ! Fini les choses sérieuses, on va pouvoir se lâcher, et en venir à l'essentiel ! Je vais pour aujourd'hui essayer de vous apprendre une technique. Cependant, sachez une chose: je risque de vous surprendre. En effet, le jutsu que je désire vous enseigner n'existe pas, et je créerai le mien tout en vous guidant dans l'apprentissage de ce dernier. Le but de cette manœuvre est simple: exploiter les capacités de chacun et utiliser une base commune, à savoir le Taijutsu, pour créer un jutsu.
Il s'avança alors vers quelques arbres, qui ne risquaient pas de rester ici bien longtemps. A son tour échauffé à sa façon, l’alérion apposa sa paume contre l'écorce rugueuse de l'être sylvestre.
❖ Pour cet exercice, on utilisera ces arbres comme cibles d'entrainement. Je veux que nos coups soient aussi solides que l'acier. Ah oui… en parlant d'acier. A présent, je vous invite fortement à utiliser vos atouts. Akishi, tu peux te servir de tes dons de zoomorphe histoire de te servir de tes griffes. Et … quant à toi, sabreuse, je te recommande de te servir de ton arme. Pour ma part, je prépare quelque chose de plus… personnel !
Il rit, et sans plus tarder, porta un violent coup de poing à l'arbre. Le choc fut instantané, et l'impact fut marqué d'une trace dans l'écorce.
❖ Allez-y, lâchez-vous ! Exprimez votre puissance, afin de créer un déluge de coups sur votre cible ! Ni trop long, ni trop court, juste assez pour infliger suffisamment de dégâts !

Spoiler:
 


Dernière édition par Ryūzoji Yoru le Ven 14 Déc 2012 - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Hisashi
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyJeu 13 Déc 2012 - 23:37

UN APPRENTISSAGE


Le combat battait son plein, des deux côtés les avdersaires ne se faisaient aucun cadeaux, leur force était remarquable pour de simple Genin, aucun deux n'ayant l'envie de cesser un tel combat. C'était passionnant et dès plus torride, surtout pour le senseï qui se contentait d'observer calmement, tandis que de l'autre côté les deux Kirijins étaient à bout de forces, ils ne leur en restait plus beaucoup d'ailleurs. Akishi était totalement à bout de force et un autre assaut de son adversaire l'aurait surement achever et fait tomber au sol, ses jambes tremblaient, son cœur battait à une vitesse folle et son souffle se faisait de plus en plus faible, il était temps que ce maudit entraînement s'arrête. C'est alors que le mentor jugea bon de s'interposer une fois Jaden ayant retrouvée ses esprits, il s'interposa alors entre les deux, le Gekei se demanda si son opposante aurait tout de même essayée un assaut contre lui, il fallait vraiment être fou pour oser, le régent du village caché de la brume n'en n'aurai fait qu'une bouché. Regardant alors son senseï, le loup comprit qu'il était temps de s'arrêter, quant à lui il n'aurait jamais osé attaquer son opposante, ce serait désobéir à son mentor qui mettrait une sacré raclée à notre protagoniste. Et bien qu'il est le sang chaud, il savait tout de même se contrôler.
- Ça suffira pour le moment. Si vous continuez, ça ne servira plus qu'à vous affaiblir. Faites une pause, nous reprendrons dans quelques minutes, profitez-en pour récupérer. Vous pouvez également retirer vos bandeaux, nous n'en aurons plus besoin.
C'est alors que d'un seul coup notre protagoniste retira son bandeau, ce fut une libération pour lui, il pouvait enfin respirer, reprendre totalement son souffle, se sentir vivre. Regardant Jaden qui faisait de même, le Gekei se demandait comment le combat ce serait passé, s'ils n'avaient pas leur masque, peut-être que le loup aurait eut le dessus, en tout cas cela restait à voir. Son mentor s'était alors interposé, leur ordonnant de prendre une pause, ce que e zoomorphe accepta totalement, à vrai dire il en avait grandement besoin, il sentait ses jambes très fragiles et qui au bout de quelques minutes auraient surement lâchées. Allant s’asseoir l'espace de quelques secondes, il pouvait enfin souffler. C'était son moment de repos et après un entraînement tel que celui-ci il en avait rudement besoin, d'autant plus que le Genin n'aurait jamais pensé à s'entraîner d'une telle manière, c'était un niveau bien supérieur à ses précédents exercices, c'était dans ces moments là qu'il se rendait compte que le village caché de la brume était vraiment un village de terreur, de vrai guerriers étaient formés. Puis le mentor reprit alors, toujours de cette voix d'homme, on pouvait sentir de l'expérience dans ses paroles:
- Bon, on est parti ! Fini les choses sérieuses, on va pouvoir se lâcher, et en venir à l'essentiel ! Je vais pour aujourd'hui essayer de vous apprendre une technique. Cependant, sachez une chose: je risque de vous surprendre. En effet, le jutsu que je désire vous enseigner n'existe pas, et je créerai le mien tout en vous guidant dans l'apprentissage de ce dernier. Le but de cette manœuvre est simple: exploiter les capacités de chacun et utiliser une base commune, à savoir le Taijutsu, pour créer un jutsu.
Se détendre? Quelle drôle d'idée, néanmoins d'un côté le mentor avait raison! L'apprentissage d'un jutsu était certes intensif, ais beaucoup moins que l'exercice précédent des deux Kirijin. Ainsi ils allaient devoir exploiter les capacités de chacun pour pouvoir former un jutsu partant d'une même base, le Taijutsu. C'était ingénieux, sachant que les trois compères, maitrisaient cet art, cela ne pourrait donner que quelque de potable. Mais la question était de savoir quelle technique ils allaient pouvoir créer, car en soit le régent avait un niveau bien supérieur aux deux apprentis, ce qui signifiait, que les deux jeunes allaient devoir tout donner pour être à son niveau. Du moins le mentor allait surement baisser le sien pour s'adapter. Continuant d'écouter les paroles de son mentor, le Gekei était assez surpris, à vrai dire il ne pensait pas apprendre une technique tout de suite, cependant cela le rendait dès plus heureux, il allait donc pouvoir peaufiner son art au maximum, c'était ce qui lui plaisait. Ainsi le senseï au bout de quelques secondes reprit, le zoomorphe avait reprit toutes ses forces et notamment son souffle, il était désormais prêt à écouter la suite:
- Pour cet exercice, on utilisera ces arbres comme cibles d'entrainement. Je veux que nos coups soient aussi solides que l'acier. Ah oui… en parlant d'acier. A présent, je vous invite fortement à utiliser vos atouts. Akishi, tu peux te servir de tes dons de zoomorphe histoire de te servir de tes griffes. Et … quant à toi, sabreuse, je te recommande de te servir de ton arme. Pour ma part, je prépare quelque chose de plus… personnel !.
C'était parfait, Akishi avait un énorme sourire sur ses lèvres, il allait pouvoir se battre à cent pour cent, sans avoir un handicap. Il se sentait enfin lui-même et allait pouvoir utiliser ses dons de zoomorphe. La première étape de ce jutsu consistait donc à ruer de coup l'épouvantail, qui se tenait là immobile. On pouvait voir toute la concentration dans les yeux de notre protagoniste, il commençait déjà à malaxer son chakra en lui, bien qu'il ne soit qu'un Genin pour le moment, il avait tout de même de bonnes capacités. Ainsi la sabreuse allait pouvoir se servir de son sabre, cela promettait, le Gekei allait enfin voir de quoi elle était capable avec son cure dent. Lui qui n'aimait pas particulièrement les épéistes, il les trouvait arrogant et trop sûr d'eux. Même si pour le moment la jeune demoiselle c'était montrée dès plus humble et calme, une exception? C'est alors que le mentor avait décidé de choisir quelque chose de plus personnel et son sourire n'annonçait rien de bon, le loup se demandait bien ce qu'il pouvait préparé, des fois son mentor lui faisait peur. C'est ainsi que le régent partit à toute allure contre un arbre, le frappant du poing et marquant alors profondément l'écorce, incroyable. Il reprit alors d'un ton plus énervé, plus combattif:
- Allez-y, lâchez-vous ! Exprimer votre puissance, afin de créer un déluge de coups sur votre cible ! Ni trop long, ni trop court, juste assez pour infliger suffisamment de dégâts !
Un déluge de coups? Très bien, le Gekei se mit alors en position, il ne se transforma pas complètement, à vrai dire seul un détail avait changé, ses mains. Des griffes aiguisées avaient poussé, elles ne demandaient plus qu'à trancher. Il allait donc avoir l'honneur de commencer, une rafale de coups, tant mieux, c'était dans ce domaine qu'il excellait. D'un bond il partit alors à toute allure vers l'arbre, on pouvait sentir son agilité dans sa course, rapide comme un félin, sa proie, sa cible, devrait se préparer a recevoir un déluge de coups. Il arriva alors à la hauteur de celle-ci, d'un geste très vif et rapide du bras droit, il l'entailla, de même avec le gauche, puis encore le droit, c'était un enchaînement remarquable, huit coups avaient été donné au détail, les griffes avaient écorché l'arbre au plus haut point, la force d’exécution était presque parfaite. Se retournant alors vers son mentor il s'écartait de l'arbre pour le laisser observer ce dernier, puis son regard ce porta sur la jeune femme, c'est un genre de défi, essaye de faire mieux que ça, un sourire aux coins des lèvres, il n'attendait plus que leur réaction.





Dernière édition par Gekei Akishi le Jeu 20 Déc 2012 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Bakushô Shin
Bakushô Shin
Informations
Messages : 404
Rang : B+

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptySam 15 Déc 2012 - 1:27

Visiblement, je n'étais pas la seule à être au bord de l'exténuation. Le Loup, lui aussi, tenait à peine debout. Se jambes tremblotaient légèrement, il avait dû mal à respirer, bref il était à bout. N'importe quelle personnes en voyant de tel symptômes de fatigue aurait attaqué sans hésitation. Je l'aurais fait aussi...Si je n'avais pas été dans le même état! Je faisais de mon mieux pour tenir debout, ne rien laisser paraître, mais au fond de moi, le corps criait "Hey, c'est bon là! On arrête le massacre! J'suis crevé moi!". Je ruisselais de sueur, vivement que j'ailles prendre une douche! Bon, allez! Attaques moi! Okay, si tu ne passes pas à l'action, je vais le faire. J'allais m'élancer, quand une forme se dressa entre nous: C'était le borgne.

- Ça suffira pour le moment. Si vous continuez, ça ne servira plus qu'à vous affaiblir. Faites une pause, nous reprendrons dans quelques minutes, profitez-en pour récupérer. Vous pouvez également retirer vos bandeaux, nous n'en aurons plus besoin.

C'est pas trop tôt! C'était avec un immense soulagement, que j'enlevais le bandeau qui emprisonnait ma bouche, filtrait l'air. Cet énorme handicap en clair. Une fois ceci fait, je me laissais tomber au sol, la fatigue était trop forte pour que je puisses encore tenir debout. J'étais impressionée, le jeune Gekei était resté sur ses deux jambes, signe qu'il lui restait des réserves. Je commençais à douter sur ma plausible victoire, pourtant, je pensais avoir l'avantage malgré le retournement de situation sur la dernière phase du combat. C'était la preuve que mon entraînement habituel était insuffisant, je me devais d'être plus puissante, franchir mes limites, les surpasser, atteindre l'Ultime. Je regardais la source de toute la diffculté de ce combat: le Bandeau. J'allais intégrer cet élément à mes entraînements désormais. La voix du cyclope retentit alors au dessus de ma tête:

- Bon, on est parti ! Fini les choses sérieuses, on va pouvoir se lâcher, et en venir à l'essentiel ! Je vais pour aujourd'hui essayer de vous apprendre une technique. Cependant, sachez une chose: je risque de vous surprendre. En effet, le jutsu que je désire vous enseigner n'existe pas, et je créerai le mien tout en vous guidant dans l'apprentissage de ce dernier. Le but de cette manœuvre est simple: exploiter les capacités de chacun et utiliser une base commune, à savoir le Taijutsu, pour créer un jutsu.

Ainsi donc le Borgne maîtrisait l'Art du combat rapproché, je ne demandais qu'à voir. Le Taïjutsu était un art qui demandait une bonne condition physique, ce n'est pas tout le monde qui pouvait prétendre être un expert en la matière. J'étais une bonne combattante, je le savais, mais j'étais loin, mais alors très loin d'avoir un très bon niveau au corps à corps. Aussi, n'étais-je pas contre d'apprendre un nouvel enchaînement, qui devait sans doute être à la hauteur de la diffculté du combat entre le Gekei et moi-même. Le superviseur de notre entraînement entra alors dans le vif du sujet:

- Pour cet exercice, on utilisera ces arbres comme cibles d'entrainement. Je veux que nos coups soient aussi solides que l'acier. Ah oui… en parlant d'acier. A présent, je vous invite fortement à utiliser vos atouts. Akishi, tu peux te servir de tes dons de zoomorphe histoire de te servir de tes griffes. Et … quant à toi, sabreuse, je te recommande de te servir de ton arme. Pour ma part, je prépares quelque chose de plus… personnel !.

En finissant cette phrase, l'éborgné donna un coup terrible dans l'arbre le plus proche. Le tronc en garderait la marque pendant un moment à mon avis. Mon regard allait de l'impact au Cyclope, du cyclope à l'impact. J'étais bouche bée, il n'avait même pas bronché. Un tel coup de poing n'était pas à la portée de tout Shinobi, si j'avais essayée, nul doute que je serais partie avec des os brisés. Enfin, l'heure n'était pas de disserter sue cet trace dans l'écorce. Non, c'était l'heure de l'entraînement! J'étais plus motivée que jamais, si je suivais les directive de cette homme au cache-oeil, j'attendrais peut-être son niveau. Je me levais, non sans mal. j'étais courbaturée de partout, s'assoeir n'avait pas été une bonne idée en fin de compte.

- Allez-y, lâchez-vous ! Exprimer votre puissance, afin de créer un déluge de coups sur votre cible ! Ni trop long, ni trop court, juste assez pour infliger suffisamment de dégâts !

D'un geste je dégainais Kirin, un frisson parcouru mon échine à son contact. Ca y est le moment était venu, j'allais utiliser la grande Foudroyeuse pour la première fois. C'était pas le moment de se défiler, même si la peur me tordais l'esprit. Ce terrain pouvait très bien ne plus exister si je faisais le moindre faux pas dans le maniement de cette épée. Je regardais aux alentours et le Loup avait déjà commencé l'entraînement, pour le coup il avait seulement transformé ses mains en pattes de loup. Un tel contrôle sur son pouvoir héréditaire ne pouvait que m'impressioner. Il frappa rapidement et en quelques secondes il avait tailladé l'arbre de part en part. L'écorce avait ramassé! Il me regarda avec un air satisfait. Je fronçais les sourcils, je sentais le "essayes de faire mieux". Tu vas voir ce que tu vas voir.

Je m'approchais d'un arbre qui n'avait pas été prit pour cible. Après une lente expiration, j'attaquais. Un coup! Deux coup! La fatigue du combat était encore présente, et le poids conséquent de l'arme n'était pas à mon avantage. Le troisième coup allait partir, cependant, la force me manquait. Je n'eus d'autre choix que d'arrêter là. J'avais frappé sans vraiment regarder l'arbre. Deux taillade profonde étaient présente, de léger voltage parcouraient l'intérieur des blessures du tronc. Je n'avais sentie aucune résistance, la lame avait passée comme dans du beurre. Quelle puissance!
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptySam 15 Déc 2012 - 16:13

A présent le véritable entrainement pouvait commencer. Les deux Genins étaient parfaitement échauffés, du fait de leur précédent duel compliqué par les obligations du Lutin Borgne. Quant au Régent en question, celui-ci n'avait qu'à concentrer sa volonté dans son poing pour montrer qu'il était plus que prêt d'en découdre avec l'inconnu. Après tout, aux côtés de deux jeunes gens, il s'était fixé le pari fou d'apprendre à leurs côtés une technique. Laquelle ? Il n'en avait concrètement aucune idée, plus qu'elle n'existait pas réellement. Le Borgne n'avait que quelques images dans sa tête, sans pour autant les associer à une suite logique et complète. Tout ce qu'il désirait, c'était exploiter son gabarit pour effectuer une vive série de coups de poings. A défaut de posséder une grande force, capable de briser les os comme l'exigeait l'école du Gôken, l'Alérion lui avait en réserve une grande vitesse. Cette vélocité, couplée à une certaine dextérité, lui assurait une meilleure force d'impact, équivalente à celle d'un costaud. Suite au premier coup de poing qu'il avait lancé pour démarrer la session d'apprentissage, il se concentra davantage, et envoya de nouveaux coups contre l'arbre qui lui était offert. Quelques cris d'entrain espaçaient brievement chaque impact, afin de chauffer le Ryûzoji et de le motiver encore et toujours.

Un, deux, trois, puis bientôt huit coups. Après quoi, l'écart entre le huitième et le neuvième coup était trop long pour être considéré comme une série. Il souffla, se concentra de nouveau, et repartit à l'assaut. L'écorce de l'arbre volait en lambeaux, et une épaisse pluie de copeaux primitifs exhalait des contours du tronc mutilé par le borgne. Pour l'heure, Yoru était bloqué à huit coups: au delà de cette limite, il ne pouvait plus faire de combo. Qu'importe, puisque pour l'heure le Régulus désirait observer ses élèves. En premier lieu il tâcha d'observer le Gekei du Loup. C'était le premier des deux Genins à s'être lancé à l'assaut de l'apprentissage. Usant de son don de zoomorphose, le gazier à la toison argentée laissa des griffes affutés pousser sur ses mains. Le lycanthrope laissa par la suite la rage animer ses coups, au point d'écorcher violemment sa cible. Aucun doute pour le kobold paraphrénique: Akishi était sur la bonne voie. La véhémence issue de ses assauts donnait une force supplémentaire à ses impacts. Un avantage favorisé et fortement lié à sa seconde nature, plus animale et bestiale.

Toutefois, en bon entraineur, Yoru tâcha de commenter, et d'essayer d'améliorer l'action de son disciple. Aussi, après que ce dernier eut fini sa série, le Kirijin vint à la rencontre de son élève, et lui fit quelques remarques concernant sa prestation.
❖ Ça prend forme on dirait bien ! Continue comme ça, et essaie maintenant de diversifier tes coups. Avec tes griffes, tu peux enchainer avec plus de facilité les attaques, ce qui te donne un bon avantage. Une fois que tu auras réalisé une série suffisamment importante, on essaiera autre chose pour affiner ton jutsu.
Il fit un clin d’œil à son élève, lui délivrant une bonne de confiance et de complicité. A présent, il passa au cas de la Sabreuse. Cette dernière était au final plus amochée que son camarade. La fatigue l'avait déstabilisée, et désormais, elle avait plus de mal à reprendre le rythme. Le Ryûzoji put le voir à la pauvreté de ses coups. En même temps, il fallait avouer que l'imposante épée avec laquelle elle disposait ses coups l'épuisait de façon plus conséquente que les griffes du louvart. En outre, le Lutin Fou fut ravi de constater que la demoiselle était bel et bien une membre du corps des Sabreurs. Elle disposait en effet d'une épée dont la capacité était liée à l'élément de la foudre. C'était comme si une volonté animée de pouvoir siégeait dans la lame de l'escrimeuse, et était en mesure d'exploiter le Raïton. Ainsi, suite à quelques coups manquant de précision dans un des arbres de la zone, quelques étincelles dansèrent au niveau des creux tout juste créés. Jaden était à présent épuisée, et son épée semblait être à l'origine de cette fatigue croissante. C'était normal, et afin de rassurer la demoiselle qui semblait en pâtir devant les facilités naturelles d'Akishi, Yoru vint la rejoindre pour discuter rapidement avec.
❖ Tu sembles avoir un peu de mal, je me trompe ? C'est normal après tout: Akishi lui utilise son don héréditaire pour attaquer avec rapidité et férocité. Ses griffes l'aident, tandis que ta lame elle t'empêche de reprendre des forces. Il est clair que tu ne disposes pas de la rage naturelle d'Akishi, ni de ses facilités, cependant, je suis persuadé que tu possèdes une grande détermination, ainsi qu'un moral d'acier. Avec ces deux choses-là, sache que tu peux rivaliser avec tout ceux qui se prétendent génies de façon innée. Et puis, si tu as besoin d'aide, je suis à ta disposition. Considère moi comme un véritable senseï, si tu veux !
Puis soudain, une nouvelle idée germa dans l'esprit du kobold. Il venait de trouver l'élément nécessaire à la finition de son jutsu. Incliné de moitié face à Jaden, il fit sur son faciès l'esquisse d'un ris, manifestant sa satisfaction. Mais avant de mettre en pratique ce qu'il venait de théoriser, il désirait lever le voile sur cette fine-lame.
❖ Ah oui, au fait… ça parait un peu tardif mais… comment t'appelles-tu ? C'est toujours plus agréable de savoir avec qui on travaille !
Cette remarque valait aussi bien à l'entrainement qu'en mission. Au combat, il fallait avouer que Yoru avait tendance à négliger l'annonce de son identité, mais qu'importe ! Avant de repartir élaborer son jutsu, le Ryûzoji se tourna intégralement vers l'escrimeuse, et attendit une quelconque réponse de sa part. Un visage amical et chaleureux s'était dessiné, afin de manifester plus de confiance et de complicité entre l'inconnue et lui-même.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Hisashi
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptySam 15 Déc 2012 - 17:08

UN APPRENTISSAGE


L'entraînement était vraiment intensif et même le Senseï s'y était mis. Ses coups étaient dès plus violents, le Gekei se demandait si un jour il aurait un tel niveau, son mentor avait du passé des heures et des heures au terrain d’entraînement pour arriver a un tel niveau. Stupéfait, le zoomorphe continua tout de même de s’entraîner, cherchant le combo parfait, quelque chose d'innovateur et puissant à la fois, ce qui n'était pas facile à faire, d'autant plus qu'en terme de Taijutsu, avoir un style propre ou inventer une technique était dès plus difficile. C'est alors que le senseï se mit à observer le lupus, qui put se sentir observer, néanmoins il ne se déconcentra pas, il restait toujours ans son exercice, il n'en faisait pas trop, oui il n'était pas de ce genre à en faire des tonnes pour impressionner son professeur, non. Il préférait rester lui-même, si il avait des difficultés ce n'était pas grave, il était là pour progresser, mais pour le moment il s'en sortait plutôt, bien. Du moins son senseï vint lui confirmer avec ses paroles:
- Ça prend forme on dirait bien ! Continue comme ça, et essaie maintenant de diversifier tes coups. Avec tes griffes, tu peux enchainer avec plus de facilité les attaques, ce qui te donne un bon avantage. Une fois que tu auras réalisé une série suffisamment importante, on essaiera autre chose pour affiner ton jutsu..
Cétait un bon début donc, le mentor n'était pas tellement déçu. Puis le régent du village caché de la brume, fit comprendre à Akishi qu'il allait devoir diversifier un peu plus ses coups de griffes, ce qui n'était pas vraiment une difficulté pour le Gekei qui avait même une idée pour cela. Elle était très simple, en effet il allait finir par deux uppercuts des plus violents pour pouvoir complètement achever son adversaire, du moins le jour où il y en aurait un. Se concentrant, il allait devoir encore tout donner pour mettre en pièce l'arbre, cette fois-ci le challenge était plus dur, il fallait bien penser à mettre les deux nouveaux coups pour se diversifier et frapper avec plus d'impact vers la fin. Quand soudainement, le Gekei eut une idée dès plus incroyable, il allait finir par un double coup, ce genre de coup qui ne laissait pas l'adversaire en très bon état. C'est ainsi qu'il frappait l'arbre, coup de griffe gauche, puis droite, encore gauche, encore droite, puis vint les deux uppercuts et enfin il finit par une sorte de mini-cisaille, comme un X en plein milieu de l'arbre qui lui occasionna de sacrés dégâts.

Il eut envie d'en faire part sur le champ à son senseï, mais celui-ci était occupé avec la jeune demoiselle. D'ailleurs, curieux, le loup tendit son oreille pour savoir ce que le mentor pouvait bien dire. Écoutant, il put constater qu'il donnait des conseils à la jeune femme, ce qu'Akishi appréciait, oui, il était loin d'être un de ses élèves jaloux, au contraire il souhaitait que cette dernière aussi progresse. Bah oui, si elle progressait à son tour et que lui aussi, leur combat serait plus intense ce qui serait plus agréable. Il constata alors que la jeune femme avait du mal avec son imposante épée, en même temps il fallait dire qu'elle avait l'air drôlement lourde et dès plus complexe à manier, le zoomorphe n'aurait pas aimer être à la place de la demoiselle. Seulement celle-ci était prometteuse, il suffisait de voir à quel point elle avait entailler l'arbre, elle n'y était pas aller de main mort, même le lupus en était choqué. Il ne fallait donc pas la prendre à la légère lorsque celle-ci avait son arme, son senseï lui demanda alors son nom et le Gekei en attendait la réponse, cependant il était obligé de l'interrompre pendant quelques secondes histoire de savoir de ce que penserait son mentor de son enchaînement:
-Yoru voilà ce que j'ai trouvé, j'espère que ça te plaira, c'est un peu plus diversifié et complexe que tout à l'heure et les dégâts sont au rendez-vous.
Le Gekei refit donc son enchaînement, il s'agissait de deux fois gauche droite, puis de deux uppercuts, pour finir par une cisaille en forme de X, l'arbre était bien amoché et Akishi était fier de lui, il avait fait tout ce qu'il pouvait, il attendait désormais son senseï et ce qu'il avait prévu pour la suite, cela ne pouvait que promettre...



Dernière édition par Gekei Akishi le Jeu 20 Déc 2012 - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Bakushô Shin
Bakushô Shin
Informations
Messages : 404
Rang : B+

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyDim 16 Déc 2012 - 6:54

La lame plantée dans le sol, accoudée sur le pommeau, je reprenais mon souffle. Comment faire afin d'enchaîner un grand nombre de coup sur une cible avec une arme aussi grande que moi? Là, je séchais. J'étais fatiguée, c'était le cas de le dire, les contrecoups de l'entraînement ne s'étaient pas atténués depuis. J'étais en nage, incapable de pouvoir reporter le moindre coup. Ouais, il fallait que je me reposes un peu, sinon les deux autres allaient me ramasser à la petite cuillère. D'un geste de la main, j'essuyais les gouttes de sueur qui perlaient le long de mon front.

J'entendais l'éborgné féliciter l'homme-loup. C'est vrai que son enchaînement n'avait pas été mauvais, envoyer huit coups à la suite dans un laps de temps si court était quelque chose qui était considéré comme difficile. Je ne pouvais qu'être jalouse de sa performance. La compétition, c'est ce qui permettait à tous les hommes de se dépasser, d'atteindre un niveau supérieur. Peu importe ce que l'on fera, il y aura toujours des personnes qui nous dépasserons autant physiquement que spirituellement. C'était une source de motivation. J'avais retrouvée la foi et cette fameuse "motivation", je voulais montrer aussi que je pouvais le faire, être capable de prouesses. Le challenge était de taille. Sortant Kirin de son socle herbeux, je m'apprêtais à recommencer l'entraînement, quand le borgne m'interpella:

- Tu sembles avoir un peu de mal, je me trompes ? C'est normal après tout: Akishi lui utilise son don héréditaire pour attaquer avec rapidité et férocité. Ses griffes l'aident, tandis que ta lame elle t'empêche de reprendre des forces. Il est clair que tu ne disposes pas de la rage naturelle d'Akishi, ni de ses facilités, cependant, je suis persuadé que tu possèdes une grande détermination, ainsi qu'un moral d'acier. Avec ces deux choses-là, sache que tu peux rivaliser avec tout ceux qui se prétendent génies de façon innée. Et puis, si tu as besoin d'aide, je suis à ta disposition. Considère moi comme un véritable senseï, si tu veux !

C'était...sympa. Je ne pouvais qu'apprécier cette déclaration à sa juste valeur et me sentir fière de ces éloges. Au vue, de la force qu'il possède j'aurais été très fière d'être son élève. Grâce à mon Senseï j'acquérerais une puissance similaire à ce dernier, et je contrôlerais Kirin à la perfection afin que mon père, de là où il me regarde, soit fier de moi. J'inclinais légèrement la tête en signe de remerciement:

- Merci. J'acceptes ces mots à leurs juste valeurs, Senseï.

Un silence presque gênant s'installa entre nous quand il fut briser à nouveau par mon nouveau Senseï:

- Ah oui, au fait… ça parait un peu tardif mais… comment t'appelles-tu ? C'est toujours plus agréable de savoir avec qui on travaille !

- Jaden. Koken Jaden.

C'est vrai que j'avais complétement "zappée" le passage des présentations. J'avais été trop absorbée par l'enchaînement des évènements, que j'en avait oubliée la base de la politesse. Je ne désirais pas vraiment connaître le nom de mon mentor, le "Senseï" m'allait très bien pour l'instant. La voix du Loup se fit alors entendre:

- Yoru voilà ce que j'ai trouvé, j'espère que ça te plaira, c'est un peu plus diversifié et complexe que tout à l'heure et les dégâts sont au rendez-vous.

Ce dernier avait attiré mon attention. Je regardais alors son cobaye, à savoir l'arbre. L'arbre avait prit très cher. Cet assaut là n'avait rien à voir avec le premier. Il n'y avait là aucun rapport, c'était incomparable. C'était donc ça, quand Yoru-Senseï parlait de "génie". J'en avais donc un en face de moi, intérrèssant.

Soudain, un "tilt", une idée germa dans mon esprit. La phrase du zoomorphe m'avait indiqué le chemin, notamment les mots "diversifié" et "complexe". Je devais voir au delà de ce qu'étaient capable mes bras. Je devais avoir une vue d'ensemble des capacités de mon corps. C'est alors qu'un "prototype" de technique prit forme. J'empoignais Kirin avec une excitation nouvelle. Cette fois, j'allais m'inspirer de la charge du jeune Loup. Ce que je tenterais de faire nécéssitait de l'élan. Après avoir pris une certaine distance, je fonçais vers ma cible, arme à la main. Arrivée à portée de lame, je donnais un énorme coup horizontal, mais je n'en restais pas là. La lame m'entraîna avec elle, m'envoyant faire un trois cent soixante degrès. Usant de mes bras, je réussis à répeter ce mouvement, entaillant l'arbre cinq fois en tout. Je commençais à avoir le vertige, et à à perdre mon équilibre. Il fallait que je m'arrêtes. Je réussis à poser mes fesses sur le sol, non sans mal. Les yeux fermés, j'essayais d'évacuer la nausée dû à cette attaque rotative répétée. La base était bonne, il ne me restait plus qu'à l'améliorer



Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyMer 19 Déc 2012 - 14:03

Cette matinée revetait un tout autre aspect. Elle était à l'image du soleil: absent au début, émettant une faible lueur dans la froidure nocturne, puis au fil de son ascension dans l'empyrée, inondait la terre de son ardeur divine. Au prime abord, ce fut une rencontre plutôt rigide qui confronta Yoru, Akishi et Jaden. Le Ryûzoji découvrait son élève, et restait aussi neutre que possible. Puis vint la rencontre avec cette inconnue à l'imposante flamberge. Et dès lors que le duel commença, les liens entre le Loup et la Fine-Lame se créèrent. A présent, le soleil montait dans le ciel, et c'était au tour de Yoru de nouer le contact entre ses deux élèves. Car à présent, il était aussi bien le senseï du polymorphe que de la sabreuse. Comme un confident, il était venu parler entre deux démonstrations de Taijutsu à la demoiselle, afin de lui donner son point de vue sur la situation. Et sa remarque parut plutôt bénéfique pour le moral de la donzelle: elle semblait plus motivée, et se présenta par la suite. Koken Jaden. Un nom qui, tout comme celui de Gekei Akishi, ne risquait pas de s'effacer dans la tête du Régent. Pour lui, cette identité était promise à un grand avenir. Les deux Genins allaient selon lui pouvoir s'illustrer, et accomplir de grands actes. Leur Puissance révélée et mise à nu, ils deviendraient de téméraires alérions, à la manière de leurs prédécesseurs.

Alors que le Tyran s'apprêtait à poursuivre son idée de technique, il fut coupé dans son élan par Akishi. Le lycanthrope au pelage albescent désirait lui montrer quelque chose. Attentif à la requête de son disciple, le cyclope croisa les bras, et l'observa avec un air confiant. Pour que le gazier vienne le voir, c'était très certainement pour lui montrer son amélioration. Auparavant, le Ryûzoji avait demandé au shinobi de Kiri de diversifier ses coups. Le potentiel que représentait son don héréditaire lui permettait de multiplier sa gamme d'assauts. Ses griffes étaient en effet taillées de façon idéale pour accroître la puissance d'une hypothétique technique. La démonstration de puissance que dégagea sous les yeux du borgne le jeune homme surprit le maitre du Futton. Un déchainement varié de coups, se terminant par une attaque cruciforme. Jamais l'éborgné n'aurait pensé avoir à faire à un tel jutsu. En fait, un peu. Il s'attendait à quelque chose d'inédit, mais pas précisément à voir que son élève avait pris ses indications au pied de la lettre. Par diversifier, il sous-entendait augmenter le nombre de coups, pour rendre l'attaque plus efficace, plus difficile à éviter que de simples coups triviaux. Akishi était ainsi allé jusqu'à donner un timbre différent à chaque gamme de coup, associant un tempo rapide à un rythme puissant. La réaction faciale du Lutin Fou n'en fut que des plus évidentes: sa mine mutilée affichait un sourire de satisfaction à l'égard du jutsu du guerrier.

Quelques instants après l'essai convainquant du nervi, ce fut au tour de l'escrimeuse de faire ses preuves. Telle une toupie d'acier, elle pivota sur elle-même, et à chaque rotation, l'effet centrifuge décupla l'ampleur de chacun de ses coups. Yoru resta alors dans les parages, observant la demoiselle à l’œuvre. Lorsque son essai fut terminé, il vint alors féliciter chacun de ses élèves pour leurs efforts. Cela faisait déjà un bon bout de temps que la petite équipe travaillait d'arrache-pied.
❖ C'est vraiment agréable de voir deux guerriers qui progressent à vue d’œil. Akishi, je pense que tu es sur la bonne voie. Tu as maitrisé la base, maintenant tu as su associer à ton jutsu la diversité. A présent, il ne te reste plus qu'une dernière étape: la précision. Essaie de concentrer ton attaque sur un seul point, afin d'en accroitre l'efficacité, ainsi que la puissance. Pour faire, rien de plus simple: marque une cible de façon visible, et déchaine toi dessus !
Il se tourna par la suite vers Jaden. Akishi était sûrement déjà parti pour reprendre ce dernier détail lui permettant de compléter définitivement son jutsu.
❖ Jaden, tu es toi aussi sur la bonne voie. Compenser ta force en te servant de la rotation, c'est bien pensé. A présent, il va te falloir trouver quelque chose pour perfectionner ton attaque. J'ai vu tout à l'heure que ton épée émettait des étincelles… alors pourquoi ne pas utiliser la puissance de ton sabre pour que tu deviennes un véritable tourbillon d'électricité ?
Sur cette dernière phrase, il avouait être assez enfantin. Créer une toupie Raïton, c'était quelque chose d'assez brute, mais au final, ne serait-ce pas là une perspective intéressante ? Avec une telle technique, Jaden serait en mesure d'attaquer comme de défendre. Mais avant cela, la Koken devait améliorer sa vitesse, ainsi que sa garde, afin de pouvoir pantomimer le tourbillon divin du Hakke des Hyûga avec la force de l'éclair.

Yoru se retourna alors, et revint à son arbre. A ses côtés, il créa un clone de vapeur: il serait son nouveau cobaye. Cette fois-ci, plus de force brute, d'arbre à briser. La partie la plus subtile de son entrainement était venue. Le Ryûzoji allait devoir utiliser son chakra afin de compléter sa technique. La première étape de cette grande partie complexe était la composition. Il devait se représenter mentalement l'aspect de cette illusion qu'il voulait créer. Si tout à l'heure il s'était inspiré de Jaden, à présent, Yoru désirait apporter sa touche personnelle à son jutsu. Il voulait ainsi associer la brutalité du Taijutsu avec la fourberie du Genjutsu, dans un mélange propre à son registre martial. Une fois son idée assemblée totalement, il réfléchit par la suite à son vecteur illusoire. Les cinq sens étaient autant de façon de véhiculer le Genjutsu qu'un ninja voulait envoyer sur son adversaire. L'odorat était à exclure: il nécessitait un contrôle des odeurs et une gestion de l'air ambiant trop pointue pour le Ryûzoji. L'ouïe également: associer un son à une attaque était bien trop compliquée. Le goût était à éliminer ensuite, pour absence de moyens. Il ne restait plus au final que la vue, ainsi que le toucher. Et Yoru doutait bien trop pour déterminer lequel de ces deux sens il allait se servir. La vision d'un coup de poing suffirait-elle ? Ou alors devait-il plutôt associer le Genjutsu au choc entre son poing et l'ennemi ? Une chose était sûre: bien que le Fou doutait de la démarche à suivre, il avait déjà en tête son happelourde, et n'attendait plus qu'à franchir cet obstacle pour le déployer sur sa sosie de vapeur…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Hisashi
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyJeu 20 Déc 2012 - 1:00

LA FIN APPROCHE


L'entraînement touchait bientôt à sa fin, Akishi n'était plus très loin de sa perfection pour son Jutsu. S'entraîner sans relâche telle était la clé. Quant à Yoru il venait de prendre la parole, félicitant d'une certaine manière le Genin notamment par son sourire et les paroles qu'il avait prononcé. En effet il avait fait comprendre à celui-ci qu'il était sur la bonne voie, ce qui plût au zoomorphe, effectivement il se sentait fier d'avoir réussi sa technique. Il avait réussis à surprendre son mentor, c'était quelque chose d'incroyable, d'un certain côté il avait totalement changer son jutsu de base pour que cela plaise à son senseï, cela signifiait donc qu'il avait une réelle envie de bien faire. Sourire aux lèvres le Gekei écoutait encore les paroles de son maître celui-ci le conseillait de désormais se concentrer sur la précision et il n'avait pas tort, il s'agissait de la dernière étape de ce jutsu, surement l'une des plus difficiles. D'autant plus que Yoru s'était dit fier de voir deux guerriers progresser à vue d'oeil ce qui ne pouvait pas faire plus plaisir à Akishi et donc ce qui le motivait deux fois plus, une motivation qui venait surement de l'envie de réussir. D'avoir inventer son propre jutsu, montrer de quoi il était capable à son professeur, lui prouver qu'il était digne d'être son élève. Toujours en train d'observer son senseï, il observa que celui-ci félicita aussi Jaden qui va elle aussi diversifier sa technique en tournant sur elle même tel un tourbillon. C'était en soit une technique dès plus fabuleuse, d'autant plus qu'elle la réalisait avec une certaine grâce ce qui surprenait énormément le Gekei, bien que l'épée soit plus lourde que son poids elle même, la jeune demoiselle arrivait tout de même à s'en sortir. Le Gekei se demandait si lui même aurait la force de réaliser une telle prouesse, après tout être sabreur relevait d'une grande dextérité et d'un grand contrôle de sa force, ce qui n'était pas donné à tout le monde loin de là. Le zoomorphe devait néanmoins se reconcentrer, l'entraînement n'était pas terminé, loin de là.

Il fallait donc qu'il se concentre sur une cible en particulier et que ses coups soient plus précis, très bien le Genin en était capable et il le savait. Rien ne lui faisait peur, sachant que son jutsu était presque à son apogée, il ne lui restait plus qu'à s'appliquer, se concentrer pour arriver à une exécution dès plus parfaite. Néanmoins une précision allait être difficile à mettre en place notamment par le fait que puissance et précision n'étaient pas tellement en accord, mais le zoomorphe allait tout faire pour que cela marche. Akishi se concentra alors, regarda attentivement, la cible, c'est à dire un arbre. Il avait changé d'arbres du fait que le précédent était bien trop blessé, il ne pourrait y voir clair. Allant donc sur l'autre l'arbre, il marqua une croix à l'aide de ses griffes ce qui lui permettrait d'avoir un point d'impact, c'est là qu'il allait concentrer toutes ses attaques, pour cela il allait devoir tout donner, c'était la dernière étape, il n'était donc pas temps d'arrêter tout ses efforts. On pouvait lire une fois de plus toute la détermination du loup, d'autant plus qu'il ne voulait pas échouer, il voulait avoir la reconnaissance qu'il mérite.

Le lupus se concentrait donc, observant l'arbre qu'il avait face à lui. Il allait clairement lui faire la misère, c'était sûr, il n'y avait pas le temps pour toutes les formalités, il n'y allait pas y aller de main morte. Regardant cependant son senseï, il put voir que celui-ci s'entraînait aussi de son côté tout comme Jaden, c'était vraiment une belle équipe et le Gekei était fier d'en faire partit, il n'y avait que des bosseurs et cela se voyait, c'était totalement incroyable. Cela motivait encore plus notre protagoniste qui s'élança d'un bond contre sa cible, il plaça donc les deux premières gauches droites, c'était impressionnant avec quelle fureur il frappait l'arbre, les coups étaient précis, ils n'avaient pas dépassé la croix, c'était parfait, il n'y avait plus qu'à y inclure la dernière phase de la technique, l'attaque en forme de croix. Concentrant toutes ses forces dans ses bras, il frappa l'arbre avec une fureur telle qu'il arracha une énorme partit de l'écorce, même lui en était choquée, sa puissance était phénoménale. Le loup avait beaucoup de ressources et souhaitait le montrer:
- J'y suis peut-être y allé un peu fort, mais bon, j'ai réussi...
Akishi avait donc réussit son entraînement, il pouvait souffler et cela commençait par allumer une cigarette, sortant le poison de sa poche, il regardait son senseï toujours en train de s'entraîner, en espérant que celui-ci ne lui fasse aucune remarque concernant le fait qu'il fume, mais il n'était pas réellement en posture pour parler. Scrutant sa nouvelle coéquipière, il espérait que celle-ci réussisse sa technique, après tout elle avait tout pour réussir, Jaden ferait surement une ninja exceptionnelle, cette équipe était prometteuse et le régent de Kiri allait surement s'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Bakushô Shin
Bakushô Shin
Informations
Messages : 404
Rang : B+

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyJeu 20 Déc 2012 - 5:47

La journée battait son plein aujourd'hui. Une journée pleine de bonne surprises, de sueur et d'arbre massacré. Je ne regrettais pas d'être descendue au terrain d'entraînement, Yoru-Senseï et le Loup-qui s'appelait Akishi, je venais juste de l'apprendre- étaient sans doute la lumière au bout du tunnel, ceux qui m'apporteront la Puissance que je recherchais désespérément. Grâce à eux, je serais capable de protéger tout le monde. J'allais devenir plus forte, peu importe les moyens. Cette quête me rendrait-elle folle? Seul l'avenir pourras nous le dire.

J'étais sur la bonne voie, de toute façon, je ne voyais pas une autre façon d'asséner de nombreux coups dans un laps de temps aussi court. La pause était terminée, j'allais repasser à l'action sur cet arbre. Ragardant le tronc d'un peu plus près, je me disais qu'avec beaucoup d'imagination, on aurait pu croire à une scuplture. Le végétal était tailladé sur environ toute la superficie de la partie visible que je voyais, la sève coulait, montrant l'ampleur des dêgats que ma lame avait fait subir à ce cobaye improvisé. Imaginez, à la place de ce liquide vous mettez du sang, oui c'est bien ça: Une boucherie. Yoru-Senseï prit alors la parole, nous félicitant de nos progrès. Il en profita pour donner des conseils à Akishi, histoire d'améliorer sa performance, d'aiguiser, d'affiner sa précision, en clair d'optimiser au mieux son combo. Son enchaînement avait déjà un stade bien avancé, le rendre plus précis aurait été monstrueux, dévastateur à mon avis. Akishi s'y attela dès que les précisions apportée par Yoru furent dites. Il se tourn ensuite vers moi:

- Jaden, tu es toi aussi sur la bonne voie. Compenser ta force en te servant de la rotation, c'est bien pensé. A présent, il va te falloir trouver quelque chose pour perfectionner ton attaque. J'ai vu tout à l'heure que ton épée émettait des étincelles… alors pourquoi ne pas utiliser la puissance de ton sabre pour que tu deviennes un véritable tourbillon d'électricité ?

Une tornade de foudre, oui, l'idée était bonne. Il ne me restait qu'à utiliser l'énergie de mon arme. Tâche bien plus ardue, je ne connaissais rien de ce sabre, pas même comment l'utiliser. Il était un mystère complet. Fermant les yeux afin de mieux me concentrer, j'insufflais mon chakra dans l'arme afin de détecter une source d'énergie propre à l'arme. Soudain, je sentais une énorme masse de chakra, qui me fit frisonner, c'était bien le Raïton contenu dans la lame. J'entendais des sons de voltage émanant de l'épée. Ouvrant mes yeux je vis le fruit de ma brève méditation: De l'électricité émanait en quantité raisonnable de l'arme, la lame luisant d'une couleur bleutée par les émanations électrique présente sur Kirin. Il ne me restait qu'à frapper. Je sentais ma force se sapper au fur et à mesure que la foudre était présente sur la grande Foudroyeuse. Prenant de l'élan comme lors de la première tentative, je fonçais sur ce qu'il restait de l'arbre. Arrivant au corps à corps, je tournoyais sur moi même. Le bruit de l'électricité était mêlé à la lapidation de l'arbre, de l'écorce ainsi que de multiples morceaux de bois voletaient partout autour de moi. Je n'étais pas touché par ces mini projectiles. Chance ou...? Ce pourrait t'il que cette technique soit aussi bien défensive qu'offensive? Il me fallait un avis extérieur.

Je ne pouvais tourner plus longtemps, le poids de l'arme se faisait sentir, et j'avais atteint le summum au niveau de la nausée. Tombant à nouveau sur mes fesses, je me relevais en vitesse allant rendre ce que j'avais dans le bide dans un buisson un peu plus loin. Ouais, un nouveau problème à résoudre: la nausée... Enfin bref, le plus important était que j'avais réussie à tourner dix fois sur moi même exactement. Une belle prouesse, je pouvais en être fière. Réduire le nombre de mes tours serait sans doute une des meilleures solutions que j'avais à ma disposition pour éviter de vomir en plein combat. Mais encore une fois il me fallait un avis extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] EmptyMer 2 Jan 2013 - 4:17

Certains appellent leur style "Gôken". Leur force est brutalisée, soumise à leur esprit, dans le seul but de rosser le corps ennemi. Briser les os, attendrir la chair, déstabiliser l'adversaire… l'usage de ce style est limité, mais radical. Il pourrait correspondre à celui du brindezingue borgne. Le borgne est un brutal, un barbare: ses coups visent à instaurer un régime de violence, une tyrannie d'horreur physique. Toutefois, cet art est trop sauvage, trop primitif pour l'artiste de la douleur qu'est Yoru. Certes, il désire contaminer l'adversaire par la véhémence, mais de cette façon, il n'arrivera qu'à lui injecter un vaccin, une forme de mithridatisation progressive à la souffrance. Seul le corps souffre, tandis que l'esprit peut se liguer contre la douleur, et la retourner.

A Konoha, quelques combattants ont alors appris à viser plus profondément, plus précisément, avec un toucher quasi-chirurgical: le Jûken des Hyûga. Il suffit que quelques doigts effleurent la peau de la proie pour qu'une impulsion de chakra vienne affecter l'ennemi. Les Tenketsus sont alors éclatés, et l'abcès mystique ainsi crevé prive petit à petit la cible de son énergie. Les méridiens de chakra étant reliés de façon intime aux cellules, il est alors possible de frapper de plein fouet les organes vitaux. La cage thoracique, autrefois obstacle au Gôken, n'est plus qu'un subterfuge pour le Jûken, flèche allant droit vers le cœur.

Mais encore une fois, cet art ne correspond pas à Yoru. Contrairement au Gôken, il est trop subtil, et ne confère que de l'altération, pas de la violence. La souffrance se fait ressentir de l'intérieur, certes, mais n'attend toujours pas l'âme en soit.

Yoru avait alors trouvé son propre style: le Genken. Le poing illusoire. Un art digne de sa réputation d'Illusionniste Fou.
Ce fut au cours de cet entrainement, aux côtés de ses deux disciples, Jaden et Akishi, que l'éborgné put réellement établir son art martial personnel. Le Genken, à la croisée des chemins entre Genjutsu et Taijutsu, correspondait parfaitement au sentiment de douleur que désirait le Ryûzoji: une violence physique infligeant également une douleur mentale. L'adversaire aurait ainsi du mal à outrepasser les signaux de détresse de sa carcasse, puisque son esprit lui-même en était doté. Et la technique qu'était en train d'élaborer l'alérion correspondait parfaitement à ses propres attentes, exigeantes certes, mais digne d'un perfectionniste comme le Ryûzoji. A partir d'un seul coup de poing, le magicien sanguinaire était capable de donner l'impression d'en infliger deux autres dans la foulée. Autrement dit, à partir d'un simple enchainement de dix coups, il pouvait tromper l'adversaire, et créer l'illusion d'en avoir donné au total une trentaine. Pour parvenir à un tel résultat, l'hoplite dut décortiquer son entrainement en deux phases, comparables aux composantes de son jutsu: une partie Genjutsu, une partie Taijutsu. Au cours de la première étape, le jeune homme dut en premier lieu synthétiser son jutsu. Il dut ainsi générer une illusion sur la base d'un seul coup, pour ensuite l'appliquer à une série d'uppercuts. La partie dédiée au Taijutsu permit à Yoru de se concentrer, et d'être capable de produire une dizaine de coups en un laps de temps suffisamment court pour prétendre à un quelconque combo.

Après de longs efforts, et un peu d'observation sur ses élèves, histoire de se motiver, le Ryûzoji parvint à réaliser pleinement son jutsu. En guise de cible, un clone fit l'affaire. Quelques signes incantatoires plus tard, ce fut dans un nuage de vapeur qu'émergea une silhouette humaine. Une réplique de Yoru, presque en chair et en os, se pointa alors derechef devant lui, pour encaisser sa création toute récente. Alors que le zoomorphe et l'escrimeuse tendaient à sublimer leur jutsu, Yoru lui faisait une nouvelle démonstration de son pouvoir. Fusant droit sur son double de vapeur, il décocha un premier coup de poing décisif à ce dernier. Il suffit d'un simple contact visuel pour enclencher la technique: le clone fut assailli d'une dizaine, puis d'une vingtaine de coups factices, espacés de coups réels. Portés à grande allure, ces impacts paraissaient difficiles à esquiver et de fait, lorsque le Bunshin de type Futton disparut dans un nuage de vapeur, la fierté gagna le ris du Shinku Obake. Il ne restait plus qu'à qualifier cette nouvelle faculté, afin de clore la séance ! Mais avant d'en arriver là, petit tour d'horizon aux alentours.

A gauche, le loup avait maitrisé avec brio la précision. C'était la dernière étape de son apprentissage, après la multiplicité et la diversité. Il fallait avouer qu'Akishi assimilait rapidement les instructions de son maitre. Le lyncanthrope était un jeune homme talentueux, aussi sa prestation contre le tronc d'arbre fut vite remarquée par le Lutin Psychasthénique. En guise d'approbation, un simple hochement de la tête. La croix issue de ses griffes s'était imprimée dans l'esprit du Guerrier à l’œil unique. Comme un symbole, un signe qui lui avait permis d'entreprendre la réussite de son apprentissage. A droite, la demoiselle domptait petit à petit la faculté électrique de son épée. Un dôme de foudre tournoyait à sa guise, tandis que les dégâts devenaient plus conséquents. L'analogie avec le Kaiten du clan Hyûga devenait de plus en plus évidente, toutefois, Jaden conservait sa touche d'originalité à travers sa démarche, l'usage de son sabre, et l'insertion du Raiton dans son jutsu. Aucun doute, la team Kyôryoku recelait une nouvelle génération, garante de la volonté de réussir, de grandir, pour Kiri, pour eux, pour Yoru ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Appel de la Puissance [PV Akishi; Jaden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-