N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Rencontre avec un certain Mizukage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Tsuku Hélia
Tsuku Hélia
Informations
Messages : 240
Rang : A

Rencontre avec un certain Mizukage. Empty
Message(#) Sujet: Rencontre avec un certain Mizukage. Rencontre avec un certain Mizukage. EmptyJeu 27 Oct 2011 - 23:58

Et me revoilà dans une taverne… Ou plutôt devrais-je dire dans LA taverne… En effet, c’était un bar de tout ce qu’il y avait de plus normal, quoi que, plus finement décoré avec une armature en vieux bois. On pouvait entendre ici maintes histoires passionnantes sur des aventures toutes plus folles les unes que les autres, tout ceci animé par des musiques celtiques et de chant barde. Cependant, c’était le petit coin de détente de tous chasseurs de prime et de mercenaires de la région. On pouvait y trouver facilement beaucoup de travail, mais cela payait beaucoup moins bien que les missions de Kiri.

Mais je ne me détendais pas du tout car j’étais quelques peu de mauvais poil…. Déjà que je ne suis pas d’humeur que l’on me cherche…. Satané exam !!! J’avais gagné contre le kumojin et mes brulures étaient quasiment guéries, pourquoi je n’avais pas été promu ?!? Kssss… J’aurai mieux fait de le tuer… Puis d’ailleurs… Je ne savais même pas qui était celui qui m’avait jugé. Ce certain Mizukage ?!? J’aurai deux mots à lui dire… De toute façon… Comme si j’allais le retrouver dans cette taverne…. Alala, tant de souvenir dans ce bar, ça me rappelle mes années chasseuses de prime… Le bon temps. Je m’avachi sur ma table, mon épée entreposée sur la chaise à côté.
Une serveuse me sortit de mes songes…

Une peinte de votre meilleur bière !

Bref, le temps que ma commande arrive, j’avais toujours les nerfs… Ksss ! C’est pas vrai non mais c’était pas possible…. Je rêvais ! J’essayais de comprendre ce qui avait pu se passer pour que je ne sois pas promu… Etait-ce mon manque de sociabilité avec le reste du village ?? Ou bien mon côté sadique qui ne plaisait pas ?? Ou encore était ce parceque j'avais laisser mon adversaire en vie??.... Tant de question me torturant l‘esprit. J’avais vraiment du mal à m’intégrer en raison de mon passé et mes actions quelque peu « méchante » ne m’aidait pas. En tout cas, ce kumojin, si je le revois, il trouvera que ce que je lui aurai fait à l’examen sera le paradis en comparaison de ce que je lui ferai la prochaine fois...

Pourquoi ne m’apprécie-t-on pas à ma juste valeur ?? Mes missions étaient des succès, l’examen aussi… Les résultat était là.. Alors pourquoi… Je me mordis la lèvre un peu trop fortement, laissant fuir une goutte de sang sur mon menton. Au même moment, ma peinte arrivait. D’un signe de remerciement, j’en bu une ou deux gorgées.

Je pensais passer une soirée tranquille mais je ne le savais pas encore… Cette soirée allait me réserver une grande surprise….
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Samui Mahan
Samui Mahan
Informations
Messages : 374
Rang : Kir

Rencontre avec un certain Mizukage. Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre avec un certain Mizukage. Rencontre avec un certain Mizukage. EmptyVen 28 Oct 2011 - 17:15

Le Mizukage eut pas mal de chose à faire suite à l’examen Chûnin. Ces derniers jours avaient été riche en émotion et une personne en particuliers eut raison de la patience du Shodaime : Samidare Teichirô. Il avait des choses à faire concernant le Jônin de Konoha tandis qu’il ressassait les conflits qu’il avait eu avec ce protagoniste… L’Hokage, Miyu, devait absolument être au courant de cela avant que le Konohajin ne foute sa merde dans les affaires de Kiri et qu’une guerre, aussi petite soit elle, se déclare entre le village du brouillard et celui de la feuille…

Mahan avait enfin déposé l’enfant à l’hôpital et les médecins ont annoncés que sa vie ne serait pas en danger : il fut soulagé d’entendre ça tandis qu’il sortit de la bâtisse ne restant pas plus longtemps ne souhaitant pas passer pour l’esclave de ses sentiments. Il s’agit là d’une chose que le Mizukage détestait : se laissait guider par ses émotions menait à la perte… C’est les nerfs à vifs, suant de colère qu’il marchait dans le Forêt de la Brume préparant un message pour l’Hokage tandis qu’il croisa une sorte de bar auquel il allait se déshydrater.

Généralement, dans ce genre de lieu reculé, les personnes s’abreuvant des différents alcools présent dans le bar, finissait la plupart du temps bourré et chercher les ennuis avec n’importe qui : c’est avec grand plaisir que Mahan poussa les portes de la buvette tandis qu’un homme le bouscula avant de s’écraser à terre observant le Mizukage tout en l’insultant de ne pas regarder où il allait…Le Shodaime fit un signe de tête montrant son indifférence alors que les regards se braquèrent sur lui lorsqu’un pas pénétra dans la taverne…

Un silence de plomb régnait alors dans les lieux avant que l’homme à terre ne se relève avant d’essayer d’assainir un coup sur la tête du Shodaime qui se retira avant de prendre le bras de son adversaire pour l’envoyer sur une table annexe. Celui-ci fit une roulade sur la table avant de tomber sur deux autres personnes qui buvaient tranquillement… Il se releva à nouveau et sauta sur le Shodaime qui lui mit un coup latéral du plat de la main au niveau de son cou. L’ivrogne tomba à terre et laissa échapper un filet de bave : il avait perdu connaissance. Les autres étaient retournés à leur occupation tandis qu’une fille interloqua le Samui qui ne put s’empêcher d’aller la voir.

Mahan connaissait cette personne : Lilith, une genin ayant participée à l’examen Chûnin n’ayant pas réussi à obtenir le grade tant convoité. Le Shodaime fut l’une des personnes qui la jugea inapte à avoir ce poste et il ne regrettait en rien son choix : le caractère sadique du personnage n’était, selon Mahan, pas encore maîtrisé et c’est pourquoi le Samui refusa littéralement la promotion de cet individu qui n’avait pas l’air heureuse de la décision. C’est avec un grand sang froid que le Samui se dirigea vers elle…


« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Peut-être essaies-tu de noyer ta non promotion malgré ta victoire de l’examen Chûnin ? »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Tsuku Hélia
Tsuku Hélia
Informations
Messages : 240
Rang : A

Rencontre avec un certain Mizukage. Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre avec un certain Mizukage. Rencontre avec un certain Mizukage. EmptySam 29 Oct 2011 - 15:09

Bref… Ma chopine, à la main, je continuai à descendre le contenu liquide de celle-ci, toujours en train de penser à cette promotion manquée et à ce Mizukage… Kssss fait chier !....

Les portes de ma taverne fétiche s’ouvrirent, laissant place à un pti gars… Celui-ci eut la mal adresse de bousculer un grand gayar mais ce fut celui-ci qui avant s’écrasa à terre observant le nouveau venu tout en l’insultant de ne pas regarder où il allait. Encore une petite bagarre…. Cela me fit sourire… Mais je ne faisais déjà plus attention à ce qu’il se passait… J’entendais juste…. Juste rien… Le grand silence de tension qui était là comme avant chaque « baston »…. Je ne donnais pas cher de la peau du petit gars. Mon visage caché par la chopine que je finissais, j’entendis par la suite les sons rudes des coups donnés… Pauvre petit… Enfin… quoi que… Lorsque tout redevint normal, je jetai un rapide coup d’œil l’histoire de voir l’état du mioche… Mais à ma grande surprise, c’était le gayar qui était couché. Space ! La bière faisait déjà effet ou bien la fatigue ?!? En tout cas, il s’approchait de moi, ce qui fut l’opportunité de l’analyser du coin de l’œil.

Une autre tournée pour moi les serveurs !

… Il était… Petit. Avec des cheveux blancs, genre j’étais sûr que ça ne pouvait être qu’une coloration pour se donner des airs d’adultes sérieux. Me connaissait-il ?? Etait-il venu parce qu’il savait que j’accueillais les orphelins de la guerre ?? M’enfin bon même si ce fut le cas, j’avais rien à foutre avec ce mioche. La Grande Guerre était finit, y’avait plus de raison pour que je l’accepte dans mon petit groupe d’enfant. De toute façon, sa démarche était déterminée, et ça par rapport à sa gueule d’enfant, ça m’énervait un peu plus. Déjà que c’était pas le moment avec cet histoire d’exam. Ma seconde désaltération arriva aussi vite que le mioche était déjà devant moi.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Peut-être essaies-tu de noyer ta non promotion malgré ta victoire de l’examen Chûnin ?

Hééééééé ?!? C’est qui ce mioche pour me dire ça ?!? je m’en étouffais avec la bière que j’avais bu à ce même moment…. Kssss ! Mon visage se tourna devant lui, avec des yeux dilaté et haineux… C’était un mioche, il avait le droit à un avertissement.

Dégages le mioche, c’est pas la soirée ou faut me parler. Surtout pour dire des conries comme ça. Puis déjà ? On se connait ?? Si non, va voir ailleurs si j’y suis, peut être que quelqu’un t’offrira des bonbons.

Je repris mon verre à la main pour reboire un coup. Je réfléchi à la situation de comment pouvait-il savoir autant de chose... Hmm ça ne devait être qu'un autre ninja de Kiri, voilà pourquoi le gayar de tout à l'heure est K.O. Quoi qu'il en soit, rien à foutre, je voulais pas qu'on me dérange plus...
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Samui Mahan
Samui Mahan
Informations
Messages : 374
Rang : Kir

Rencontre avec un certain Mizukage. Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre avec un certain Mizukage. Rencontre avec un certain Mizukage. EmptyLun 31 Oct 2011 - 12:32

Le Shodaime voulut s’hydrater dans une taverne proche de la Forêt de la Brume tandis qu’en entrant, une personne l’heurta avant de s’écraser au sol pour, au final, s’attaquer à ce dernier qui le mis hors d’état de nuire assez rapidement, l’envoyant valdinguer sur une table annexe. Après la petite incartade entre ces deux protagonistes, le gagnant se dirigea vers une table ou une femme insignifiante semblait boire jusqu’à atteindre le stade du coma éthylique. Sous ce spectacle peu conventionnel, Mahan vint à sa rencontre dans le but d’essayer de faire quelque chose pour que celle-ci arrête de boire autant : un ninja ne devait pas être ivre car une mission pouvait tomber à tout moment…

Suite aux paroles plutôt provocatrice du Mizukage, Lilith lui répondit froidement et plutôt radicalement d’aller se faire foutre : elle ne devait pas être au courant à qui elle avait à faire… Visiblement, et ce n’était pas la première fois, le chef du village se sentait inconnu aux yeux de tous alors qu’il devait être l’image du village qu’il représentait… Soit, il haussa les épaules et se mit à table tandis que le tavernier lui ramena une simple carafe d’eau dans laquelle il pourra calmer son actuelle soif insatiable. Se versant ce doux breuvage dans un verre prévu à cet effet, il observa la jeune genin qui semblait être déçue de ne pas avoir réussi à passer Chûnin. Il garda son calme malgré les insultes et les méchancetés dites à son égard par une jeune alcoolique.

Puis, alors que le verre d’eau du Mizukage était fini, il claqua son verre sur la table de la taverne avant de fixer droit dans les yeux Lilith dont les traits faisaient vaguement penser à un vampire. Il jeta un coup d’œil à une fenêtre opposé tandis que la lune éclairait désormais la table sur laquelle fut projeté l’homme ayant agressé le Shodaime.


« Lilith, si je me trompe pas tu t’appelles comme ça. Je t’ai vu te battre lors de l’examen Chûnin. »

Il se resservit laissant que très peu d’eau dans sa carafe tandis qu’il reprit une gorgée de ce breuvage frais. Son sang froid était à la hauteur de sa réputation et après l’entrevue avec un dénommé Teichirô qu’il détestait au plus haut point, il devait apprendre à garder son calme en toute circonstance, l’ironie de ce dernier l’ayant bouleversé au point de le détester jusqu’à vouloir se battre contre lui… Humpf, pensa t-il… Pourquoi se battre contre un vulgaire Jônin de Konoha ? Il se ressaisit pour faire face à Lilith qui lui avait tout de même très mal parlé…

« J’en oublie les présentations… Samui Mahan, Shodaime Mizukage. J’espère que tu es consciente que certaines personnes seraient mortes pour m’avoir parlé comme tu viens de le faire… Mais étant un Shinobi du village, je me permets d’avoir le droit de vie ou de mort sur ta personne. Et tu devrais être fier que je sois clément en n’agissant pas comme j’aurais du le faire… »

Les paroles du Mizukage furent dîtes calmement, sans aucune once de menace ni de méchanceté. Son regard fixait seulement celui de la jeune genin qui n’avait pas eu l’air de savoir à qui elle s’était adressée précédemment…
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Tsuku Hélia
Tsuku Hélia
Informations
Messages : 240
Rang : A

Rencontre avec un certain Mizukage. Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre avec un certain Mizukage. Rencontre avec un certain Mizukage. EmptyMar 1 Nov 2011 - 17:08

« Lilith, si je me trompe pas tu t’appelles comme ça. Je t’ai vu te battre lors de l’examen Chûnin. J’en oublie les présentations… Samui Mahan, Shodaime Mizukage. J’espère que tu es consciente que certaines personnes seraient mortes pour m’avoir parlé comme tu viens de le faire… Mais étant un Shinobi du village, je me permets d’avoir le droit de vie ou de mort sur ta personne. Et tu devrais être fier que je sois clément en n’agissant pas comme j’aurais dû le faire…
-EEEEEEH ?!? Un mioche comme toi chef du village, la blague… »

A nos paroles, le gamin avait l’air sérieux… Pourtant je lui répondis encore une de mes conries d’insociables Kssss !… Quoi que, normal, un gamin chef de village, c’est dur à croire… Enfin bref, je repris un petit coup à boire avant de rouvrir la bouche.

« Tu m’as l’air sérieux le mioche…. Dans ce cas messieurs le mizukage, que me vaut votre visite si impromptue dans un lieu qui je pense n’est pas digne de votre rang ? En plus il se fait tard, cette belle lune étincelante le montre. Enfin bref… Je suis en train de me reposer et je n’aime pas trop le dérangement lorsque je suis en pause… Enfin bon je pense que vu que vous êts le chef, vous avez le droit à tout je suppose… Même quand je suis en pause à ce que je vois… fais chier…. Puis ce que vous êtes là de toute façon, j’ai un truk à vous demander cher Mizukage… Pourquoi j’ai pas été gradé le mioche ?!? L’autre il a morflé pourtant… »

Et oui… Mes paroles ont encore dévié… Faudra vraiment que je fasse quelque chose pour ce qui est du social… Avant j’en avais pas besoin mais maintenant… Ksss c’est chiant... Je finissais mon verre… j’espère que mon dernier dérapage ne va pas le vexer… Enfin bon hein ! Après tout si c’était lui, autant le tester comme il doit surement me tester… Puis la lune était vraiment belle sous cette nuit étoilée… Avec cette nuit, j’étais en pleine forme même si j’étais pas totalement guérie… Après tout, la douleur me fait sourire….

« Vous… Tu… Eu je dois employer quoi face à vous ?? Vouvoiement ou tutoiement ?? Bref, puis-je ??? »

Il n’avait eu le temps de répondre à tout ceci que je lui emprunta sa carafe d’eau pour boire ce qu’il restait…

« Mwai donc… Cette histoire de promotion ?? C’est quoi le soucie pt.. grand chef ?? Je fais peur aux enfants ?? Quelqu’un a la phobie de la vue du sang ??
A boire pour cette table !! »

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Samui Mahan
Samui Mahan
Informations
Messages : 374
Rang : Kir

Rencontre avec un certain Mizukage. Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre avec un certain Mizukage. Rencontre avec un certain Mizukage. EmptyMar 1 Nov 2011 - 18:35

Mahan s’était aventuré dans une taverne suite à quoi il partit à la rencontre d’une jeune femme qui était en train de boire trop, visiblement. Celle-ci n’avait pas l’air de connaître le Mizukage puisque même après les présentations, elle continua de lui parler comme s’il ne s’agissait que d’un sous fifre. Lilith mettait souvent en valeur dans ces phrases le fait que le Samui ne soit qu’un gamin, et rajoutait souvent que le Shodaime était petit… Chose qui énervait particulièrement le Mizukage qui n’avait pas le temps ni l’envie de devoir se justifier quant à son statut en comparaison à son âge.

La jeune genin s’interrogeait aussi sur sa non promotion quant à l’examen Chûnin qui avait eu lieu récemment. Les réponses à sa question étaient pourtant claires et précises : il fallait juste voir comment elle réagissait à la simple visite d’un inconnu, et le comportement qu’elle avait lorsque cet inconnu se présenta comme étant le Mizukage du village dans lequel elle résidait… Le Shodaime soupirait de voir que Lilith était aussi asociale avec les gens qui l’entouraient. En réfléchissant, le Mizukage se disait que lui aussi se devait de ne plus manquer de tact et de ne plus se montrer aussi méchant avec ses ninjas : Encho, Kiru, Shinichi… Il les avait tous explosé lors d’un combat et, en regardant sa main droite, aperçu la légère blessure que Yogan lui avait infligé lors de leur combat. Le seul genin ayant réussi à blessé le Samui qui avait cru pouvoir arrêter complètement une lame imbibé de chakra Raiton…

Lilith prit la carafe du Mizukage pour y boire l’eau qui y était cul sec… Tant pis pour lui, il retiendra sa soif pour quand il sera dans son palais. Il prit l’objet qui contenait l’eau tandis qu’il la jeta en arrière : celle-ci alla s’éclater en éclat devant le visage terrifié du tavernier qui n’avait pas vu le projectile arrivé. Maintenant, Mahan allait prendre les choses un peu plus au sérieux. Il s’adossa contre le dos de sa chaise et croisa les bras tandis qu’il fixait inlassablement les yeux de la genin.


« Je dois faire preuve de sang froid avec une personne de ton caractère. Si tu essaies de me mettre à bout de nerfs, sache que tu en es proche. Pour te répondre, tu dois employer le vouvoiement à mon égard en guise de respect. Seuls ceux me respectant depuis le début de la création de ce village peuvent avoir l’honneur de me tutoyer : et ils sont peu nombreux. »

Il continuait de le fixer mais en ayant cette fois-ci un léger rictus au bord de ses lèvres prouvant sa patience inhabituelle. Puis il ferma les yeux avant de continuer sur l’examen Chûnin et l’échec de Lilith lors de celui-ci.

« Si tu n’as pas été promu, c’est pour une raison simple : regardes comment tu parles à une personne aussi importante qu’un Kage… Tu manques cruellement de respect envers tes supérieurs. De plus, en passant Chûnin tu serais devenu chef d’équipe : il faut être social et ne pas considérer ces élèves comme de la merde… Je ne pense pas que tu as le profil pour devenir Chûnin et c’est la raison pour laquelle tu n’as pas été retenu. »

Le calme du Mizukage était palpable : lui qui, habituellement, aurait sauté au cou de son interlocuteur dans le but de le tuer, il avait fait preuve de calme et de sang froid tandis qu’il n’attendait qu’une chose : que Lilith soit moins patiente que lui et qu’elle commence l’offensive. Pour peaufiner le tout, Mahan se leva, mis ses mains sur la table en regardant, toujours fixement, de plus près le regard du pseudo vampire avant de reprendre la parole.

« La dernière raison… Tu n’es pas à la hauteur du poste… Tu me l’as encore prouvé lors de la compétition… Vas-tu me sauter à la gorge tel un être primitif que tu es ? Où vas-tu me démontrer que j’ai tord en agissant comme une personne civilisée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Tsuku Hélia
Tsuku Hélia
Informations
Messages : 240
Rang : A

Rencontre avec un certain Mizukage. Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre avec un certain Mizukage. Rencontre avec un certain Mizukage. EmptyMar 1 Nov 2011 - 21:03

Je souris…

Vouvoyer… Tiens donc… C’est pas l’inverse plutôt ?? respecter ses ainés ??

Il me fixa du regard…. Un rictus au lèvre montrait qu’il se contenait… Je lui fis un grand sourire, montrant mes dents… Cependant, la suite de ses paroles m’avaient profondément frustré…Cependant, pour moi cela prouvait bien qu’il n’était pas fait pour un post comme le siens … Je resouris pour finalement parler d’un ton très diaboliquement calme tout en le regardant avec une certaine haine.

Une personne de ton rang doit connaître le passé de ses subordonnés… Tu ne sais rien de moi… Je suis pourtant ici depuis quasiment la création du village… Comme tu dis, je te parle mal… Enfin bon, ça dépend le point de vue vois-tu ?? Puis réfléchis… Pourquoi me fourrais-je dans un village comme Kiri vu que je suis pas à me sociabilisée ?? Tu vois ma faculté de par la parole, c’est d’analyser les gens… Le fait que tu ne penses qu’à moitié me prouve bien que tu es trop jeune pour ce poste… Un bon dirigeant devrait connaître ses subordonnés, autant qu’eux même devrait le faire avec leur chef… Cependant vois-tu ??? Tu ne connais pas mon passé, et ça je le sais en raison du fait que tu n’agirais pas ainsi sinon… A moins que tu n’as encore moins de cœur que moi… C’est en poussant à bout les gens comme je le fais que je peux voir leur fond intérieur… s’ils sont mauvais ou non… Pour toi, je trouve que tu as un bon fond derrière tes airs supérieurs du à ton poste… Fais-y attention d’ailleurs ou tu seras aussi insociable que moi.
Suite à cela, lequel de nous deux méritent le poste qu’ils occupent ??? Mais si je suis dans ce village ce n’est pas pour rien… Aussi je t’obéirais cher Kage, mais taches de connaître le passé de tes ninjas, même s’il n’y a pas grand-chose comme information sur leur passée comme le mien… C’est vrai que tout est fumé maintenant… Et dernière chose, saches que je te parlerai avec un « tu », que ça te déplaise ou non ça sera comme ça. A toi de t’y faire.
Suite à ça, je vais faire ma « civilisée » comme tu dis… Et c’est pour ça que je resterai assise à attendre une prochaine tournée des serveurs. La nuit est belle, j’ai pas envie de me prendre la tête, fais de même, ça fait du bien de se détendre un peu.


Je tournais la tête en direction d’une fenêtre pour voir cette belle nuit… Enfin bref, encore un peu de temps avec cette rencontre avec messieurs kage junior et je sors me balader sous le clair de lune… Puis je remis ma tête droite pour fixer le Kage qui était toujours debout, ses mains sur la table en me regardant dans les yeux… J’aimais pas ça… Je détestais le fait qu’on puisse voir la tristesse dans mes yeux… Je détournai à nouveau le regard pour faire un signe au tavernier d’apporter à nouveau deux carafes d’eau… En tout cas, petit Kage, mais très prometteur lorsqu’il aura de l’expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Samui Mahan
Samui Mahan
Informations
Messages : 374
Rang : Kir

Rencontre avec un certain Mizukage. Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre avec un certain Mizukage. Rencontre avec un certain Mizukage. EmptyMar 1 Nov 2011 - 21:47

Après avoir provoqué la jeune genin, le Mizukage avait placé ses mains sur la table avant d’observer fixement le regard de Lilith qui était complètement asociale avec les différentes personnes du village en plus de boire plus qu’il n’en faut. Mais la tirade du pseudo vampire avait heurté la fierté du Mizukage qui se figea face à ses propos qui étaient complètement déplacés… Pendant quelques secondes, il continuait de la regarder avant de se remettre assit pour reprendre sa position précédente. Il réfléchit quelques instants comme si il se demandait s’il devait agir ou continuait à garder son calme…

Le tavernier arriva avec un plateau sur lequel il y avait plusieurs boissons mais il était réticent à venir à la suite de la carafe qu’avait envoyée le Mizukage derrière lui. Le barman avait raison car son pas lent ne faisait qu’envenimer la colère intérieure du Shodaime qui généra un petit dôme de glace au pied du serveur qui glissa avant de tomber au sol. Il tapa du poing sur la table et avait fini de réfléchir…


« Lilith… Tu prends donc tes aises et tu te permets de tutoyer tes supérieurs. Voici un second critère qui justifie ton échec à ton examen. Le fait que tu ne prends pas en compte ce que je viens de te dire n’est qu’une autre raison qui joue un motif majeur dans ma décision de ne pas te nommer Chûnin… »

Ensuite, le Shodaime allait parler du fait qu’il ne méritait, sois disant, pas son poste de Mizukage : chose qui ne lui plaisait pas… Ses compétences justifiaient son statut et il savait qu’il était à la hauteur…

« Tu te demandes qui de nous deux méritent le plus le poste de Mizukage ? Je suis navré de te décevoir mais je dois t’avouer que tu n’es pas fait pour être Kage de Kiri, ni même Chûnin. Un chef de village se doit d’être respectueux. Connaître le passée de chacun de mes ninjas ? Je suis un Mizukage avant tout, pas une encyclopédie ! Je ne peux avoir connaissance de l’histoire de tous les ninjas de Kiri… Tu n’es encore qu’un genin et tu as encore pleins de choses à apprendre et la sociabilité est une chose primordiale pour réussir dans la vie : sois en conscient et tu pourras enfin progresser… » Il s’arrêta, et sourit avant de reprendre. « Tu as plus à perdre que moi en agissant ainsi… »

Mais ce n’était pas tout et il ne comptait pas s’arrêter là… Il jeta la table à sa gauche la faisant valdinguer dans un fracas qui retint l’attention de toutes les personnes qui étaient présentes dans ce bar. Sur le sol s’était écrasé de nombreuses boissons et il s’avérait désormais très glissant… Il tendit sa paume de main face à Lilith avant que de nombreux cristaux de glace lui tournent autour pour geler sur place agissant comme une prison. Il pointa ensuite de l’index la tête du genin avant d’envoyer un pic de glace qui frôla la jeune femme avant de se planter au sol, tout ça pour impressionner la kunoichi…

« Tu te permets de me tutoyer ? Je crains que cela ne soit pas possible sans quoi je ne risque de ne pas apprécier ! Je te donne une seule et unique chance pour que tu changes d’avis, sans quoi je risque de te montrer ce vaut un Kage en colère… »

L’ambiance de la pièce s’était clairement refroidie du fait de l’émanation de chakra glaciale du Shodaime qui avait désormais les sourcils fronçaient montrant clairement la mauvaise humeur qui résidait en lui…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Tsuku Hélia
Tsuku Hélia
Informations
Messages : 240
Rang : A

Rencontre avec un certain Mizukage. Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre avec un certain Mizukage. Rencontre avec un certain Mizukage. EmptyMar 1 Nov 2011 - 22:45

C’est que le mioche s’était énervé… Alalala la jeunesse… enfin dire plutôt la jeunesse pourri gâté. Je sourirai encore. Sa prison était pas mal… Mais j’avais pas vraiment l’esprit combatif… Qui plus est, je pouvais aisément soritr mon bras pour récupérer mon fendoir tombé au sol… Mais… LA FLEME… Il méritait même pas que je me fasse plaisir avec un frustré pareil… Alors qu’à la base, cela devait être moi la coléreuse à cause de cette histoire d’exam !!!

Et encore une action qui prouve tes caprices. Je vois que la vérité fache... Cependant, là encore tu te trompes... Connaître ses ninjas, c'est connaître à qui l'on a affaire... Vu que ce n'est pas le cas pour toi... Je pense que tu peux y aller franchement car j'ai vraiment la fleme de combattre un frustré... Souffrir, j'ai l'habitude, j'ai été torturé pendant 23ans, alors ce n'est pas avec un pieux de glace et ta prison qui me rappelle de sombres souvenir qui va me faire dire pardon, ni même tes plus puissante techniques. Au contraire, vas-y, voyons voir comment est ton côté inhumain! Il n'y a pas que la puissance qui prouve le rang le mioche! Mais si tu crois ça, vas y, fais voir ce que tu as dans le ventre, pourras-tu faire mieux que les prédécesseurs qui m'ont infligé les pires douleurs physiques, digne de faire concurrence à l’enfer même, ou bien ne me feras tu que des chatouilles en comparaison?!? Voilà donc le vrai visage de Kiri?? Aussi sombre que mes fantômes du passé?!? Et bien et bien jeune Mizukage, fais toi plaisir! Fais moi voir le monstre que tu es au fond de toi ! Fais moi voir qu’au final tu es comme moi !

A la suite de mes mots, je souriais d'excitation, les yeux injectés de sang, j'en tremblais même de plaisir. Ainsi donc le visage de Kiri est vite en colère... Qu'il ne me fasse pas de cadeau s'il essaye de me mettre une raclée parce que ça ne sera pas finit s'il me touche maintenant. Ou fera-t-il marche arrière, prouvant ainsi réellement son statut... Dans les deux cas, mon palpitant battait fort, j'étais encore une fois aux anges.... Quelle belle soirée, et bientôt une réponse à mes question... Qu'allait-il faire, j'étais pressée de savoir... Dans les deux cas, il m’offrirait une certaine once de joie… Que du bonheur ! Je réouvris la parole avec un rire étouffé d’excitation…

Voyons voir si tu es autant digne de ce que tu dis petit mioche à l’ego surdimensionné…. Peut-être que je ne suis pas sociable et que je suis même bestiale… Mais tu es en train de faire de même hahahahaha quelle plaisanterie. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais… Quelle mascarade !

Lui qui était Mizukage, il était, il aurait même dû savoir que les apparences sont parfois trompeuses… C’est vrai que je n’étais pas sociable, mais je n’avais attaqué aucun de mes « camarades » contrairement à ce que j’ai entendu de lui avec d’autre de ses ninjas… Le pouvoir monte autant que ça à la tête ??? Ou bien il était pareil que ces chiens ayant détruit ma jeunesse ??? Quoi qu’il en soit, le rideau de l’acte final allait bientôt se refermer… Mon suspens intérieur était à son comble….

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Samui Mahan
Samui Mahan
Informations
Messages : 374
Rang : Kir

Rencontre avec un certain Mizukage. Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre avec un certain Mizukage. Rencontre avec un certain Mizukage. EmptyMar 1 Nov 2011 - 23:18

La prison du Mizukage avait fait son effet sur Lilith. Le pic qui avait comme but de l’impressionner n’eut aucun impact : lui qui voulait se montrer sadique vit rapidement qu’il ne fallait pas agir ainsi avec ce genre d’animal. Aux alentours, tous les buveurs observaient la scène à la fois amusés de par la forte dose d’alcool ingurgité, qu’effrayés pour les plus sobres d’entre eux. Le tavernier était légèrement assit avec son coude droit qui le maintenait en équilibre regardant la scène terrifié de peur de voir son bébé qu’est son bar littéralement ravagé par la puissance du Mizukage…

Mahan se redressa avant d’aller aider de façon civilisé le serveur qui accepta tant bien que mal l’assistance du Mizukage avant de lui déclarer quelques mots dans son oreille précisant qu’il ne fallait pas faire plus de grabuge : après quoi le Samui, qui s’était permis de lui mettre une main sur l’épaule l’éloigna légèrement avant de lui faire un petit clin d’œil suivit d’un sourire. Il revint à sa place d’origine avant de regarder Lilith avec un sourire amical cette fois-ci.


« Tu espères libérer la « bête » qui est en moi ? C’est raté ! »

Il claqua des doigts et la prison de glace se craquela avant de tomber en morceaux sur le sol de la taverne laissant retentir un bruit de verre… Désormais, l’interlocutrice de Mahan était libre de se mouvoir et d’attaquer le Mizukage si elle le voulait : sachant qu’il gardait une extrême prudence vu que, comme elle l’avait dit, il ne savait pas à qui il avait à faire… Maintenant, il se dirigeait vers la sortie, mais il se retourna et observait la femme de dos avant de parler légèrement plus fort pour qu’elle entende.

« Je suis surement un frustré… Mais je ne souffre pas d’un complexe de supériorité comparé à toi… Malgré tout, je dois te laisser : je n’ai que faire d’un animal… »

Il lui fit un signe de main même si celle-ci ne pouvait le voir vu qu’elle était de dos. Mais les choses étaient ainsi faites, et il se projeta dans les airs laissant de simples cristaux de glace tombaient à terre. La taverne était dans un état pitoyable mais il ne comptait pas la laisser ainsi puisqu’il envisageait d’aller soutenir financièrement le patron du bar en guise d’excuse pour le bordel occasionné sur son lieu de travail…

HRP : Sujet clos pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Tsuku Hélia
Tsuku Hélia
Informations
Messages : 240
Rang : A

Rencontre avec un certain Mizukage. Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre avec un certain Mizukage. Rencontre avec un certain Mizukage. EmptyMar 1 Nov 2011 - 23:55

L’acte final était tombé…. Laquelle de mes prédictions allaient tomber ??

Tu espères libérer la « bête » qui est en moi ? C’est raté !

Il claqua des doigts et la prison de glace se craquela avant de tomber en morceaux sur le sol de la taverne laissant retentir un bruit de verre. J’étais de nouveau libre… M’enfin bon et bien voilà comment l’acte final avait s'était terminé. Un étonnement se produisit bien que je gardais toujours un certain sourire… Comme quoi, je n’avais pas si tort que ça quand je disais qu’il était bon au fond de lui… Ma petite troupe allait bien se plaire à Kiri, ça, c’était sûr et certain. Il continua à parler.

Je suis surement un frustré… Mais je ne souffre pas d’un complexe de supériorité comparé à toi… Malgré tout, je dois te laisser : je n’ai que faire d’un animal…

Et en plus il avait fait mouche sur un certain détail de ma personnalité… Ca par contre… Ca passait moyen… Mais bon, son attitude finale prouvait bien son statut mérité… Je commençais à rire fièrement… Décidément, à part disposer d’une rhétorique parfaite, niveau sociale c’est vraiment pas ça… Son sang s’éloignait… Ainsi donc il partit… Je sens que ce mioche va beaucoup me distraire plus tard… Devrais-je lui rendre visite avec une poignée de bonbon ?? Mwai retravailler le social hein…. M’enfin bref, il ne m’avait pas fait plaisir en essayant de me faire mal… Il avait fait mieux… Il m’avait montré comme quoi je ne m’étais pas trompée pour ce village… Ni même sur son fond. Je ramassai mon arme… Les gens du barre continuaient à me regarder… Puis soudainement je repensai à quelque chose d’important…

Et je suis toujours pas Chunin !!!!!!

Enfin bref… La nuit était belle… Je sortais du bar également en disant que le mizukage allait payer les dédommagements…. Vu comment il était, c’était fort possible… Puis je fis mon petit tour au clair de lune avant de rentrer chez moi rejoindre ma petite troupe…. Moi un animal… Il me faisait rire… Comment j’en serai un avec ses jeunes qui comptent sur moi… Décidément… Je persite à le penser mais… Connaître les personnes autours de soit éviterai ce genre de chose… Cela me faisait également réfléchir sur moi-même car c’était également de même pour moi… Apprendre à s’ouvrir aux autres… Mwai ba plus tard hein ! Là c’est l’heure de rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Rencontre avec un certain Mizukage. Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre avec un certain Mizukage. Rencontre avec un certain Mizukage. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre avec un certain Mizukage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Mizu no Kuni :: Forêt de la Brume-