N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Lutin, quel est ton blase ? [Natsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Empty
Message(#) Sujet: Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 1:11



Je suis libre ! Vous entendez ? Libre ! Comme la rivière, je suis sûr de moi et tout le tralala ! Comme dans la chanson en somme ! J'étais au comble du bonheur. En effet, j'avais retrouvé mes capacités d'antan. Comme quoi, je savais qu'entraîner un shinobi comme Hojo me serait bénéfique un jour. Car oui, s'il était devenu aussi bon – et donc capable de me soigner – c'était grâce à moi, à n'en pas douter. Quoi ? Moi, présomptueux ? Nooon. Je suis juste réaliste voyez-vous ! Maintenant que j'avais recouvrer tout mes talents, il était temps d'en profiter et de faire ce que je faisais le mieux, le mariole. Pour cela, direction le terrain d'entraînement. Là-bas, j'allais retrouver l'arbre du Kitase, mon arbre. Par ailleurs, traînaient souvent dans le coin des petits genins. C'était donc pour moi l'occasion parfaite de m'informer, voir de mes propres yeux les progrès des jeunes pousses de Kiri et rigoler aussi. Quoi encore ? Moi, méchant ? Nooon. Je suis juste réaliste voyez-vous ! Et puis, c'est drôle, non ? Non ? … Non ? … Non. Enfin, qu'importe ! Moi, ça me faisait marrer et c'est l'essentiel ! Car oui, ce qui importait désormais, c'était MON plaisir, et rien d'autre. Que les dieux ne soient pas contents, qu'ils m'envoient encore une maladie, j'en avais rien à cirer. Ah ah. Oui, le Lutin Bleu est de retour et ça va faire mal, très mal.

Prenant mes affaires et quelques pilules – dites vous que je n'étais pas totalement remis de mon Chicounlutigna – je me mis en direction de la fameuse place destinée à l'élaboration des jutsus. Comme d'habitude, je me rendis sur le terrain numéro onze, celui où se trouve mon végétal préféré. Sans trop de surprise, beaucoup de monde s'exerçait sur ladite place. Des jeunes, des moins jeunes et des très vieux. Mais mis à part le fait qu'ils s'entraînaient tous dans la même zone, savez-vous ce qui unissait tout ces gus ? Non ? Je vais vous le dire, ils étaient tous surpris en me voyant me tenir devant eux. Il faut dire que j'étais considéré comme presque mort par la majorité d'entre-eux. Ça devait être un choc pour ces gens de se rendre compte que le Lutin avait survécu. Malgré les regards, je fis comme si de rien était et pris place là où je posais habituellement mon arrière train, c'est à dire au pied de l'arbre où j'avais gravé mon nom, l'arbre du Noble Lutin.

La main devant la bouche, je me mis à bailler alors que je contemplais l'eau, les feuilles tomber et – accessoirement – les shinobis de la brume. Il n'y avait pas à dire, j'étais de retour. À cette pensée, une sensation bien singulière parcourut mes entrailles. Un mélange d'euphorie et de soulagement. Sourire aux lèvres, mon regard passa de nouveau succinctement entre les trois choses qui attirait mes pupilles quand soudainement, HO ! UN LUTIN ! Un bon, un petit, un vert ! Le bougre d'âne avait les mêmes oreilles que moi : Longues et pointus ! Après m'être étiré les articulations, je me levai puis partis accoster mon confrère. Ça faisait longtemps que je n'avais pas revu de nouveau lutin et ça me faisait très plaisir d'en rencontrer un que je n'avais jamais vu auparavant. Comme quoi notre race se propage, c'est une bonne chose !

    « Yo, ami aux longues oreilles ! Je vois à ta tenue que tu es le Lutin Vert ! Heureux de te rencontrer. En tant que fondateur et président de la confrérie des Lutins je te souhaite bien le bonjour ! Mais j'y pense, t'es-tu bien fais recenser en tant que Lutin Vert dans le bureau secret des Lutins, hein ? Non ? C'est normal, y'en a pas. En fait j'ai jamais pensé à en créer un et à chaque fois qu'un nouveau membre de notre communauté faisait son apparition, je venais le voir en personne. Sachant néanmoins que j'ai été malade assez longtemps je n'ai pas dû te voir. Mais comme on dit chez moi, mieux vaut tard que jamais. Alors, l'ami, on va faire simple. Lutin Vert, tu vas devoir me donner toute les informations te concernant pour que tu sois bien considéré comme le seul, l'unique Lutin Vert. Par informations je veux bien entendu dire grade, prénom, âge, surnom et tout le blabla ! Par exemple moi, je suis Kitase Shinichi, le Lutin Bleu plus communément appelé le Noble Lutin. Tu saisis ? Bien à ton tour. Ah et en fait, il est cool ton chapeau. Tu l'as acheté où ? Je veux le même en bleu. »


… Des mois que je suis atteint d'un mal qui a failli me tuer et je reste toujours le même. Pire, je crois que j'ai progressé dans ma connerie. Signe qu'on ne change pas une équipe qui gagne.
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Seiei Kira
Seiei Kira
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1109
Rang : S

Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] EmptyLun 3 Sep 2012 - 18:33

Le soleil se lève, ça fait rire les oiseaux et chanter les abeilles ! Les écureuils se promènent dans la rue et se cherche des provisions pour survivre l’horrible hiver qui viendra frapper de plein fouet le pays de l’eau. Il y en a deux ou trois écrasés et piétinés sur le bord de la route tellement que personne ne fait attention à ces petits mammifères, c’est bien triste de constaté que les humains ne prêtent aucune attention aux créatures qui les entoure. Bref ! Ce n’est qu’une toute petite anecdote de la journée. Ce n’est pas comme si ça me faisait de la peine… Oui, juste un peu… Juste une petite larme sur le bord de mon œil gauche… D’un pas trainant et nonchalant, je me dirigeais vers ce qu’on appelle les « terrains d’entrainements ». La vache, je ne sais où j’ai trouvé la force pour me lever à neuf heure ce matin, mais je l’ai fait ! Un grand exploit. Malgré ma petite taille et mon jeune âge, je suis un grand dormeur. J’arrive proche du niveau des adolescents si ce n’est pas déjà fait. Sans prêter attention à où ce que j’allais, je fonçais dans le monde. C’est le cas de le dire, je suis dans leurs jambes… Ah, mais quel con ! Je fais maintenant des propres conneries à mon égard !

La zone numéro onze, c’est toujours là que les Shinobi de la brume de bas niveau vont s’entraîner. Comme quoi, je risque de ne pas être déranger par des Chûnins qui se moqueront de ma taille. Ce serait bien dommage de leur renvoyer une tarte dans la gueule. Quoi ? Vous ne me croyez pas ? Nooon, je ne me surestime aucunement, je suis purement et simplement réaliste voyons ! Enfin, dans ma tête… Mais ceci est une autre histoire. Retournons à la soi-disante réalité. Parmi tout ce tas de monde, je réussis tant bien que mal de me frayer un chemin pour aller dans un coin tranquille. À savoir, le petit lac où les académiciens s’entraînent pour marcher sur cette surface liquide que l’on nomme l’or bleu. Je ne sais pas trop ce que je veux faire. Aucune idée ne me vient en tête. Tout ce que je sais, c’est que je veux voir combien de temps je suis capable de rester sur une surface verticale ou liquide avant de ressentir l’épuisement. Foutant mes deux pieds au beau milieu de ce petit lac, j’adoptai une position bien droite et ferma les yeux tout en ayant conscience que je devais me concentrer pour calculer le temps nécessaire que cela prendra.

Au bout de deux petites minutes si ce n’est pas plus, une voix retentit dans mon dos. Ce son me surpris, mais le ton employé était amicale. Me retournant et levant la tête vers cet individu qui m’accosta, j’eu un bref aperçu de son physique avant de pouvoir reconcentrer sur ses paroles qui résonnèrent dans mes tympans. Un homme dans la vingtaine d’années possédant qui des joyaux de couleur cyan et une crinière bleue qui se contraste fortement bien avec son teint lunaire. Des vêtements de type classique, le genre d’accoutrement qui te fait passer inaperçu dans la foule. Un parfait inconnu à mes yeux en sommes. Le point qui attira le plus mon attention, c’est le nom qui emprunta pour aborder la conversation. « Ami aux longues oreilles ». À ma grande surprise, je constatai que lui aussi possède cette drôle de forme. Hallélujia, je ne suis pas un monstre ! Je ne suis pas le seul être à posséder ces drôles d’oreilles d’Elf ! De plus, selon ses dires, nous ne sommes pas les seuls « Lutins » à Kiri. Dommage que j’en ai toujours pas rencontré un mis à part cet homme. Il me demanda de me présenter, mais il prit l’honneur en premier. Il se nomme donc Kitase Shinichi, Noble Lutin. Mmh… Minute papillon…

« Nidaime Mizukage… , murmurais-je à moi-même avant de revenir les deux pieds sur Terre, bien que le temps d’employer cette métaphore n’est pas la meilleure. Ah, je me nomme Natsu. J’ai dix ans et je suis un Genin fraîchement promu de cet automne sous la tutelle de Gekei Pô, Jônin de la brume. Pour ce qui est du surnom… Je n’y ai jamais réellement pensé, terminais-je sur un ton à mi-voix. »

Je m’inclinai légèrement par respect, les mains joint. De nouveau bien droit, ma main droite commença à gratter le bout de mon oreille. Je commençais à être curieux sur mes origines et peut-être que le Mizukage pourrait assouvir ma soif de connaissances.

« Alors… nous sommes des Lutins ? J’ai toujours cru que j’étais un monstre, une sorte d’Elf. Comme dans les fables que l’on raconte aux bambins. Pour ce qui est du chapeau, reprenais-je en le replaçant sur ma tête. Je l’ai eu à l’orphelinat, tout comme l’intégralité de cet accoutrement. »

Je n’avais pas honte de révéler que j’étais sans famille. C’est une des choses auquel je me préoccupe le moins. Le plus comique dans tout ça, c’est que j’ai dit que les fables, c’est pour les gamins. Et je suis un gamin ! Contradictoire, n’est-ce pas ? Je levai mes yeux de charbon sur le visage de l’ombre de l’eau. Sur mon visage, on pouvait y lire un certain malaise, signe que je n’étais pas habitué à ce genre de rencontre. Du moins, pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] EmptyMar 4 Sep 2012 - 12:58


Natsu, dix ans et genin ? Okay okay l'ami ! Je note. La confrérie des Lutins sera ravie d'accueillir un môme ! D'autant que ce dernier est, d'après ses propres dires, l'élève de l'actuel chef du Misuto, Gekei Pô. Voilà qui est intéressant, pensais-je. Sa présentation était parfaite, seul bémol, il ne possédait pas de surnom. Honte à lui. Tout les petits êtres à longues oreilles se devaient d'en avoir un. Non mais sincèrement un Lutin sans pseudonyme, c'est ridicule. C'est comme un boucher sans hachoir, comme un dentiste sans brosse à dent ; Ça craint. De fait il craignait ! Cependant ne vous inquiétez pas, c'était temporaire. En effet quand je me serai occupé de lui, il aura la classe, comme un vrai Lutin se devait de l'avoir, comme je l'avais en somme ! Mais avant de nous occuper de son éducation Lutinoise (c'est un nouveau mot que je viens tout juste d'inventer), répondons aux questions que se posait cet enfant.

    « Tu es un Lutin en effet. Et non tu ne fais pas parti de la communauté des elfes. Ces bêtes là n'existent que dans les livres pour marmots voyons ! Par contre nous autres êtres à longues oreilles nous pullulons à Kiri et dans le monde entier. Un de mes buts est d'ailleurs de trouver tout les Lutins de ce monde et les réunir ici. Sache pour l'instant que nous sommes déjà très nombreux dans le village de la brume ! J'en suis un, l'actuel Kage en est un, mon ancien élève en est un, mon assistant en est un aussi et j'en passe. La liste est longue on va donc éviter de tous les citer même si je viens de te donner quelques noms connus de tous !


Et oui, nous étions nombreux et j'espérais bien, au fil du temps, agrandir notre sainte confrérie. J'étais en tout cas sur la bonne voie. En effet, elle était bien loin l'époque où j'étais le seul Lutin du village. Aujourd'hui, nous étions bien plus nombreux. Avec un peu de chance, bientôt nous pourrons fonder notre propre clan, notre propre quartier, notre propre village voire qui sait, notre propre pays ! Il faut dire que je me voyais déjà chef d'Aobake Land, le pays des Lutins... Enfin, trêve de rêveries, revenons à la réalité. Moi, Kitase Shinichi, j'avais trouvé un nouveau garçon aux longues oreilles : Le Lutin Vert. Seul petit soucis, son manque de pseudonyme, chose indispensable pour se faire reconnaître dans la confrérie. Mais ne vous en faite pas, en tant que Noble Lutin, j'allais lui offrir mon aide.

    « Tu m'as dis ne pas encore avoir de surnom, c'est ça ? C'est un problème grave mon ami ! Tu ne peux pas être un vrai Lutin si tu n'as pas de nom de code digne de ta race et de ton rang. On va donc en chercher un ensemble, tu veux bien ? Oui ? De toute façon je ne te laisse pas le choix, ah ah ! Attends cinq secondes, je vais réfléchir. Je te donne mes idées sous peu. Hum... »


La main gauche posée près de ma bouche, j'essayais de trouver un beau surnom. Mes cellules grises fonctionnaient à plein régime cependant je ne voyais rien, absolument rien. Il y avait bien deux ou trois adjectifs que nous pouvions utiliser pour qualifier Natsu néanmoins ce n'était pas très glorifiant. De plus, ce n'était peut-être pas adapté à sa personnalité – que je ne connaissais pas sachant que je venais juste de le rencontrer – mais bon... Tentons. Nous verrons bien si ça lui plaisait ou non. Sachant que dans le cas échéant, il pouvait tout à fait refuser mon aide et chercher lui même un nom de code qui lui convenait.

    « Je propose...Le Lutin Nain, le Lutin Blond. Ou Baby-Lutin ou encore le Lutin au Chapeau ! D'ailleurs va falloir que tu me passes l'adresse de l'orphelinat ou tu as été. Peut-être qu'ils ont encore des couvres chefs en stock ! »


Hé hé. Je voulais absolument un chapeau comme le sien... Il était vraiment cool ! Cette forme originale, cette matière, ce style à la fois vintage et très moderne, vraiment pas mal ! Autre chose chez lui de « vraiment pas mal », son épée. Elle aussi, il fallait que je sache où il l'avait eu.

    « Ton épée elle a la classe aussi, pas autant que la mienne mais presque ! Ça aussi tu l'as eu à l'orphelinat ? »


Je ne savais pas dans quel maison pour orphelin il avait été, mais une chose est certaine, ça devait être un établissement de luxe. Personnellement je n'avais pas eu la chance d'aller dans un tel endroit. En effet, moi à son âge, je vivais encore dans les taudis de Mizu no Kuni. Comme quoi, les temps changent.
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Seiei Kira
Seiei Kira
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1109
Rang : S

Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] EmptyVen 14 Sep 2012 - 18:47

C’est une journée particulière qui s’annonce. Rencontrer et piquer une jasette avec le Nidaime Mizukage, je paris que tous les Genins rêve d’avoir la chance que j’ai en ce moment. Ils y en a quelques-uns qui nous regardent avec une certaine curiosité. Non, il y a plus important dans tout ça. Moi qui a toujours cru d’être né avec une déformation aux oreilles ou bien de faire partie d’une quelconque famille d’Elf, j’apprends ici-même mes origines. Un Lutin. Intéressant, je n’aurais jamais deviné que je faisais partie d’une race qui m’étais jusqu’à aujourd’hui inconnu. Et pourtant, le précédent chef de Kiri est certainement le leader de notre ethnie. Il m’enseigna ce qu’il connaissait de notre race et je l’écoutais de mes deux oreilles bien grandes ouvertes. Selon ses dires, nous pullulons bien sûr à Kiri, mais aussi dans le monde entier ! La classe. Il enchaîna en m’apprenant que nous étions très nombreux au village de la brume et me cita quelques personnes dont je ne connaissais pas mis à part l’actuel régent. Une question en particulier me trotte l’arrière de ma tête ; si nous sommes si nombreux, pourquoi n’ai-je jamais vu un membre de notre grande famille ? La question restera probablement un mystère pendant un certain bout de temps. Ce qui importe au final, c’est de me retrouver enfin parmi les miens, une famille ! Et un membre de plus s’intègre dans la communauté : Natsu-sama, le Lutin Vert !

Mais comme toutes les bonnes histoires, il faut toujours que quelque chose cloche. La vie regorge de surprise. Il reste à savoir s’ils sont bons ou mauvaises. Actuellement, je me retrouve dans une position délicate selon le Noble Lutin. Un Lutin sans surnom, c’est comme un Shinobi sans son chakra, une femme sans ses règles. Ou pire ; un Kage sans son ombre !! Quoi, elle était mauvaise ? Ah, j’ai pourtant mis des efforts dans cette blague… Enfin, passons. Un Lutin sans surnom, ce n’est pas un lutin. Aucune idée ne me vient en tête sur le moment. Quelques idées passées dans ma caboche et toujours rien qui me tente. Je n’étais visiblement pas le seul qui chercha, Shinichi était enfoui sous réflexion. Je voyais sur son faciès qu’il ne voyait rien de très bon pour moi. Après tout, en me regardant, tout ce qui vient en tête du monde est « môme » et « nain ». C’est loin d’être glorieux. Au bout d’un temps d’attente, le Lutin bleu me proposa diverses idées, comme je le croyais, dégradante. Nain, Baby-Lutin. Non merci. Pour ce qui est du reste, ce n’est pas très innové non plus. Le Lutin Blond, le Lutin au Chapeau. D’un signe de main, je faisais signe qu’aucun de ces noms ne me tentaient. Une certaine expression de dégoût pour accompagner le tout.

Je mis à mon tour ma main droite sur mon menton, signifiant que je cherchai dans les différents tiroirs de mon cerveau à mon tour. J’étais si profondément dans une réflexion que j’avais presque ignoré la question du Mizukage deuxième du nom. Il le voulait absolument, ce chapeau. Ce simple constat me fit sourire. Au bout d’une minute, je m’exclamais enfin. J’avais enfin trouvé une idée. Quelque chose de bon, d’original. Je ne sais pas si la notion sera prise en compte, mais qui tente rien n’a rien.

« Pô-san avait dit lors de mon combat contre Shinda Michiki que j’étais un gamin plutôt malin… Le Lutin Malin ? »

Un sourire s’afficha sur mes lèvres. N’importe qui pourrait voir que le surnom me plaisait bien. C’est un peu contradictoire de nommer un môme futé comme un renard. D’ailleurs, j’ignore comment le monde me verra et surtout, comment réagira Shinichi. Ma proposition sera certainement reconsidérée. Si jamais elle est accepté, il va falloir que je me tienne à la hauteur de ma réputation comme lors du combat contre le binoclard Nécromant.

« Je ne me souviens plus de l’adresse exact, mais je sais que c’est dans la partie Sud du pays. Un jour, je vous montrerai bien l’endroit. »

Héhé, il le voulait absolument, ce couvre-chef. Je sais maintenant quoi prendre pour son anniversaire ! Mes yeux de charbon fixés sur le leader des Lutins, j'attendais une quelconque réaction concernant soit le surnom, soit le chapeau.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Kurasaki Shinichi
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] EmptySam 15 Sep 2012 - 19:50

Une moue affichée sur le visage, je compris de quoi il en retournait. Mes surnoms ne lui plaisaient pas ? Diantre ! Comment cela pouvait-il être possible ! Blasphème ! J'avais mis tout mon cœur dans la recherche de ces noms de codes et lui ne les aimaient pas ? Ah ! Misère ! Sacrebleu ! Tristesse infinie ! Miséricorde ! Bonté divine ! Bon, et bien qu'importe. Voyons voir ce qu'il avait à proposer à la place. Si ça se trouve il avait une idée en tête. Un truc qui déchirait, un truc digne de sa race en définitive. Après quelques secondes de réflexion, il sortit de sa bouche une proposition : Le Lutin Malin. D'après ses propres dires, c'était ainsi que l'avait surnommé son maître, le polymorphe du jaguar...Au fond cela me plaisait bien comme pseudonyme. Natsu, le Lutin Vert alias le Lutin Malin ! Il est vrai que cela était moins impressionnant que Kitase Shinichi, le Lutin Bleu alias le Noble Lutin mais cela n'avait pas d'importance. N'est pas classe qui veut, comme on dit chez moi. Le souci du nom du surnom réglé, nous pouvions baptiser cette brebis égarée. Portant ma main derrière mon dos, je sortis mon sabre à pouvoir, l'Eiba Eki Kara. Ceci-fait, j'écoutais avec attention ses dernières paroles, celles concernant l'endroit où se situait son orphelinat. Zone Sud ? Hum...Intéressant, je note ! Je pris soin de noter aussi qu'il avait affirmé vouloir m'emmener un jour là-bas. L'épée tendue vers le jeune homme, je tapotai via la plat de ma lame son épaule gauche puis droite tout en prononçant les mots suivants :

    « C'est un bien beau surnom que tu as là. Je t'adoube donc Lutin Vert, dit le Lutin Malin ! Soit fier de ton rang et de ton appartenance à notre sainte race mon ami. Porte tes fièrement tes couleurs car tu viens de faire ton entrée dans la grande confrérie des Lutins ! » 


C'était assez kitsch comme cérémonie mais qu'importe ! Car comme le dit le dicton, c'est l'attention qui compte. De plus j'avais prononcé ces mots avec un air tellement solennel que cela gommait les imperfections liées aux circonstances ridicules du baptême. Arme en main, j'eus soudainement une brillante idée. Pourquoi ne pas faire un combat ? Il n'y avait rien de mieux pour tester les compétences de ce jeune genin aux oreilles longues ! Et dieu sait qu'il était de mon devoir de m'assurer que les membres de ma confrérie soit de bons, que dis-je, d'excellents shinobis ! Après tout, il ne faut pas oublier qui nous sommes et d'où nous venons. Notre association se devait de réunir de puissants ninjas, cela dans l'unique but de se faire respecter. La main sur la tête, je me grattai machinalement, comme pour montrer une certaine gêne au Lutin Vert.

    « Il y a un truc que je ne t'ai pas dis en fait. Il y a une tradition qui veut que quand tu entres dans une confrérie, tu en affrontes le chef ! Je te rassure tout de suite, ce n'est pas méchant hein ! Je ne vais pas te tuer ni gravement de blesser. C'est juste histoire de te tester ! Du coup, vu que les traditions c'est un truc important et tout le tralala, je vais t'affronter, ici et maintenant. Okay ! ? » 


« La tradition » ? Quelle tradition me direz-vous ? Et bien en fait, il n'y en avait pas ! J'avais inventé cette histoire de toute pièce dans le but de trouver une raison valable à ce défi. D'autant que bon ; N'importe qui me connaissant un tant soit peu savait que je n'avais que faire des vieilles coutumes. Pour preuve, il suffit de voir ce que j'avais fais d'une crypte soit disant sacrée il y avait de cela quelques années. M'enfin peu importe, nous ne sommes pas là pour parler de mes frasques et de mes goûts prononcés pour la pyrotechnique. L'heure était bien plus grave. Effectivement, il était temps pour moi d'affronter ma nouvelle recrue, ce Lutin Malin. Voyons voir s'il était aussi ingénieux qu'il voulait bien le laisser entendre. Un sourire carnassier peint sur le visage, je fis signe au gamin d'approcher.

    « Je suis gentil, je te laisse commencer. Allez. Montre moi ce que tu peux faire, Lutin Malin. » 


C'est l'heure du du-du-du duel !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Lutin, quel est ton blase ? [Natsu] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Lutin, quel est ton blase ? [Natsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-