N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 [Rang D] Une Nounou d'enfer [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
Tatsuo
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

[Rang D] Une Nounou d'enfer [PV] Empty
Message(#) Sujet: [Rang D] Une Nounou d'enfer [PV] [Rang D] Une Nounou d'enfer [PV] EmptySam 30 Juin 2012 - 19:07

Citation :
Ordre de Mission
Rang D

Les parents de ces quatre enfants ont été pris au dépourvu. Leur baby-sitter leur a fait faux-bond, et ils n'ont toujours pas réussi à trouver de remplaçant(e). Vous devrez donc jouer ce rôle aussi longtemps que ce sera nécessaire, c'est-à-dire jusqu'à ce qu'ils aient définitivement trouvé quelqu'un.

Han l’horreur. Jouer les nounous et puis quoi encore ? Poussant un long soupir, le Yamanaka remit l’ordre de mission à sa place. Cette fois sa mission à effectuer se ferait tout seul. Pas d’aide extérieure. Mais bon après tout pour garder quatre gamins, pas besoin d’être une dizaine. Le blondinet suffirait sûrement largement … En espérant par contre que les quatre enfants à garder étaient plus jeunes que lui … Bah oui, il suffisait que les parents soient trop protecteurs et on pouvait se retrouver dans une situation plutôt gênante … Se mordillant la lèvre inférieure, Iji était tout de même un peu anxieux. Et s’il n’était pas pris au sérieux ? Par les parents ou les enfants peu importait, mais et si ils le prenaient de haut ? Car sur ses dispositions à faire le baby-sitter cela ne devait pas poser trop de problème puisque le garçon jouait déjà ce rôle avec son père depuis quelques temps, à s’occuper des tâches ménagères et autres à sa place car bien que ce dernier soit un ninja qualifié, les choses domestiques n’avaient jamais été son truc… Mais ce qui l’inquiétait à l’instant était plus le fait que bien qu’étant un shinobi de Konoha, du haut de ses 14 ans -presque 15 !-, il était souvent sous-estimé. Rhaaa pourvu que sa croissance reprenne rapidement !


* * *


Le soleil était déjà pas mal haut dans le ciel bien qu’il n’était que le matin. Frappant chez la dite famille à dix heures tapantes, le Yamanaka attendit patiemment qu’on vienne lui ouvrir. La mission n’avait même pas commencé que déjà le gamin angoissait. Et de fait, de l’autre côté de la porte on pouvait entendre les enfants crier à pleins poumons et une voix féminine qui tentait avec peine de les calmer, voulant visiblement asseoir son autorité sur la marmaille. S’apprêtant à frapper de nouveau à la porte, le blondinet fut arrêté dans son geste alors qu’un hurlement se faisait entendre. Hurlement quelque peu étouffé par les murs mais tout de même audible pour le jeune garçon qui se trouvait à ce moment-là juste derrière la porte. Mais où était-il tombé ? Etrangement après le cri poussé par la femme, on n’entendait plus rien. Les avait-elle assommés ? Tapant à nouveau à la porte, cette fois il fut visiblement entendu au vu du remue-méninge de l’autre côté de la porte.

C’est au bout d’une minute seulement qu’on vint lui ouvrir, la mère de famille –une femme brune qui devait avoir la trentaine-, lui souriant de toutes ses dents tout en le saluant chaleureusement. C’était bien celle qui avait hurlé comme une possédé ? Il y avait de la double personnalité dans l’air … Répondant à son salut, le Yamanaka se présenta lui et la raison pour laquelle il était là. Nullement déçue ou méprisante vis-à-vis de son âge, elle l’invita à entrer, disparaissant de l’encadrement de la porte puis quelques secondes après de son champ de vision alors qu’elle avait tourné pour disparaître dans une autre pièce de la maison. Hésitant, le blondinet franchit le pallier, regrettant à l’instant son geste. Mon dieu, il allait en baver. Fermant la porte, il fut guidé par la voix de la femme qui l’attendait finalement avant de l’entraîner à sa suite.

    « Vous êtes pile à l’heure, vous allez voir, vous allez les adorer. Ne vous en faites pas il suffit juste de les garder jusqu’à ce soir vers 21h finalement, je me suis arrangé avec la voisine, elle me devait un service de toute façon. »


Il allait les adorer et pourtant il ne devait pas s’en faire ? Tout ça ne ressemblait-il pas à une grosse contradiction ? … La bonne femme plutôt que de le rassurer lui faisait plus peur qu’autre chose… Débouchant sur le salon, le gamin eut la surprise de voir quatre mouflets debout, droits, alignés … Bref anormalement positionnés. Pensaient-ils eux et leur mère qu’il allait être dupe ? En effet, l’époque où Iji se comportait sournoisement de la sorte ne remontait pas à si longtemps, et à vrai dire il en gardait encore des traces aujourd’hui. Quoiqu’il en soit, inutile pour eux de continuer la mascarade mais bon mieux valait ne rien dire histoire d’en profiter encore quelques instants, le temps que la mère s’en aille. Il aurait sûrement suffisamment le temps de regretter cet instant dans quelques heures.

    « Voici Jinora, Rohan, Meelo et Ikki. Les enfants je vous présente Iji, comme convenu c’est lui qui s’occupera de vous le temps que madame Jinben revienne du travail ce soir. Allez dites-lui bonjour ! »


Au départ toute gâteuse, sa voix se fit plus autoritaire sur la fin, comme si elle craignait qu’un de ses marmots se rebelle et refuse de dire bonjour au baby-sitter. Tous obéir donc, et un grand sourire malin sur leurs lèvres s’écrièrent tous en chœur :

    « Boooonnnjouuuur Ijiiii ! »


Qu’ils étaient mignons… Mais qu’ils essayent de sortir du droit chemin et le blondinet les collait au plafond. Kyuubi seul savait les espiègleries que le gamin faisait subir à son père et à ceux qui tentaient de le cadrer quand il était plus jeune … Et à quatre ils représentaient une force non négligeable. Quoique la fille ainée –aux alentours de 12 ans- avait l’air responsable … Peut-être pourrait-il l’utiliser pour veiller au grain car les deux jumeaux de 10 ans apparemment Rohan et Meelo –allez savoir qui était qui une fois qu’ils gambaderaient partout-, semblaient être de vrais petits hyperactifs. Han l’horreur. Mais bon au moins n’avait-il pas un bébé à charge car la plus petite, Ikki devait avoir dans les 6 ans… Peut-être qu’en la refilant à l’ainée et en gardant les jumeaux en laisse, ces quelques heures passeraient sans soucis … Hmm non, après on allait dire qu’il maltraitait les enfants … Il fallait d’abord voir comment ils allaient réagir une fois celle-ci partie.

D’ailleurs la mère ne fut pas bien longue. Lui donnant d’ultimes recommandations et indications notamment pour le repas du midi et du soir, elle prit ses affaires, embrassant à tour de rôle chacun de ses enfants, les trois plus grands visiblement réticents… Y avait-il eut de l’orage dans l’air ou étaient-ils de nature rebelle ? Mystère hein… Debout sur le seuil de la maison entouré des quatre mouflets il salua la mère qui devait d’après ce qu’elle avait dire rejoindre son mari on-ne-sait-où … Pour le boulot ? Ouais plutôt des vacances sûrement… Quatre enfants ce n’était pas rien et ils devaient sûrement en avoir tous les deux marre… Compréhensible. Fermant la porte, le Yamanaka se retourna vers la marmaille, en apparence tout sourire.

    « Bon et bah voilà on est que tous les quatre jusqu’à ce soir, qu’est-ce que vous voulez faire ? Un jeu ? Un puzzle ? Quelque chose ? »


C’est vrai qu’à part un gros puzzle ou une multitude de jeux de société il ne savait pas réellement comment il allait devoir les occuper. D’ailleurs à leur âge ils ne devaient sûrement plus faire la sieste non plus… Et malheureusement il ne connaissait aucune technique pour les envoyer directement rejoindre les bras de Morphée… Dommage, tout cela aurait pu être utile.

Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Tatsuo
Tatsuo
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3537
Rang : SSS

[Rang D] Une Nounou d'enfer [PV] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Rang D] Une Nounou d'enfer [PV] [Rang D] Une Nounou d'enfer [PV] EmptyMar 6 Nov 2012 - 14:45

Voyant le sourire des marmots s’évanouirent alors que la porte se referma, le gamin s’interrogea. Mais dans quoi s’était-il donc fourré. A la réflexion non, les deux jumeaux souriaient mais ce n’était pas pour autant qu’il se sentait rassuré. L’ainée Jinora le dévisagea, un air neutre sur le visage avant de prendre la parole au nom de ses frères et sœurs visiblement.

    « Non mais t’as craqué toi, bon j’y vais j’ai rendez-vous avec des copines, on va faire les boutiques. »


La voyant mettre son manteau et ses chaussures, le Yamanaka était totalement désemparé. Non mais comment ça elle sortait ? Il croyait qu’aucun des quatre marmots n’avait l’autorisation de sortir. Et puis même franchement, elle avait quoi, douze ans c’est ça ? Ça y est madame allait faire les boutiques ? Avec quel argent ? Tenait-elle un stand de limonade ou autre ? Et puis Konoha était encore en plein essor, du jour au lendemain les rues commerciales n’étaient pas débordantes de vie. Nul doute que le village serait une plateforme commerciale plus tard mais dans l’immédiat…

    « Hep… »

    «Pffffffff quoi ? Maman m’a dit que j’pouvais ! »

    « Oui mais tu vois elle ne me l’a pas dit à moi. Vous êtes sous ma responsabilité. Et puis n’t’en fais pas tu feras tes ‘‘journées shopping’’ une autre fois hein, les boutiques vont pas se fermer d’ici demain. »


S’ensuivant un petit argumentaire, Iji eut finalement raison de la gamine, qui partit furax dans sa chambre, prenant au passage sa petite sœur. Génial ! En plus elle s’en occupait ! Ne restait plus qu’à gérer les … jumeaux ? Où étaient-ils passés ceux-là ? Ne voulant pas s’avouer qu’il les avait perdu de vue, le blondinet commença à les chercher discrètement dans la maison comme si de rien n’était et qu’il effectuait une sorte de ronde. Oh ça craignait… Ils se cachaient ou quoi…

    « Lampe no Jutsu !!!!!! »


C’était quoi ça ? Rattrapant de justesse la petite lampe de chevet avant que celle-ci ne le percute de plein fouet au visage, le gamin regarda les sourcils froncé dans la direction de laquelle l’objet avait été lancé. Il venait tout juste d’ouvrir la porte et voilà qu’il se prenait des objets en pleine figure. C’était apparemment la chambre des parents… Voyant une ombre remuer au loin, le gamin sourit. Alors c’était comme ça qu’il voulait la jouer ? Il allait voir… Ne restait plus qu’à découvrir où était l’autre… Se faisant bousculer brutalement, il aperçut le deuxième jumeau qui fonçait vers son frère l’air tout content.

    « J’ai, j’ai !!! »


Mais qu’est-ce qu’il avait pour être si content ? Remarquant les 4 kunais et les quelques shurikens qu’il avait dans les mains, le Yamanaka ouvrit de grands yeux ronds avant de regarder sa poche arrière. Oh le con. Victimisé par des gamins de 10 ans. Ils venaient de lui piquer ses armes et même s’il doutait d’en avoir besoin, ça n’allait pas le faire si l’un d’entre eux se blessait avec. Levant les mains comme pour les calmer alors qu’ils le ciblaient avec l’un avec les kunais, l’autre avec les shurikens, le blondinet tenta de les faire déposer les armes. Allez savoir pourquoi il ne parvint pas à les raisonner… Esquivant le premier shuriken, il parvint à attraper le kunai, bloquant les autres projectiles. Au moins n’étaient-ils pas experts au lancer d’armes niinja… Il aurait manqué que ça. Il ne leur resta rapidement plus qu’une munition, dont ils voulaient visiblement pas se défaire. Morts de rire tous les deux, la situation devait leur semblait hilarante. Se criant l’un l’autre qu’ils étaient de vrais ninjas et qu’ils seraient les meilleurs du monde etc etc, le blondinet ne tint plus.

    « Bon vous voulez voir une technique ninja ? Déposez vos armes et j’vous en montre une ! »


Ne s’apercevant pas qu’il était énervé, les deux marmots gesticulèrent dans tous les sens, comme débordant d’énergie. Faisant apparaître dans un nuage de fumée un gros léopard, les gamins se turent instantanément alors que celui-ci leur rugissait dessus. Certes ce n’était qu’un faible Genjutsu mais ça ils n’étaient pas censés le savoir que l’animal était intangible au vu de ses grognements… Un sourire satisfait devant la mine apeurée des deux garçons, le Yamanaka ramassa ses armes, et avertit les jumeaux qu’il laisserait le léopard devant leur chambre et que s’ils en sortaient il serait en mesure de jouer avec eux… Mais pas au genre de jeux auxquels ils avaient l’habitude de jouer. Comprenant très bien l’allusion, les gamins allèrent se réfugier dans leur chambre, suivis par le léopard qui avançait calmement derrière eux conformément à la volonté du blondinet. Bien le reste de la journée allait pouvoir se passer tranquillement. Regardant par la fenêtre comme pour voir combien de temps il lui restait à les tenir en laisse, il aperçut une silhouette à laquelle il ne s’attendait pas. Celle de l’ainée, trainant derrière elle sa petite sœur. Se retenant de piquer une crise, le gamin ouvrit vivement la fenêtre et se décida à composer quelques mudras. S’il se lançait à la poursuite de la gamine, le léopard disparaitrait et ce serait les jumeaux qui feraient à nouveau des conneries… Foutus mioches. Crachant une petite balle d’eau, celle-ci alla atterrir aux pieds de la gamine, la stoppant net dans sa fuite. Se tournant vers lui, elle comprit qu’il l’avait vu. Deux solutions se posaient à elle, soit quand même tenter la fuite mais se faire rattraper facilement vu que pour elle le gamin qui leur servait de nounou était quand même Genin, soit revenir et limiter la casse et négocier pour qu’il n’en parle pas à ses parents. Voyant la morveuse revenir sur ses pas au plus grand plaisir d’Iji, ce dernier souffla un bon coup. Bon voilà en espérant que le pire soit passé… Le reste de la journée se passa comme un charme, entre le fait que les jumeaux découvrirent que ce n’était pas un vrai léopard et recommencèrent à foutre le bordel et à jouer les apprentis ninjas en lançant des objets au pif sur Iji, et l’ainée qui faisait faire des conneries à la plus petite … le rêve quoi, merci l’administration… Enfin la fameuse madame Jinben revint de son travail, le gamin se sauva limite en courant, lui murmurant un « Bon courage » avant de partir, sa mission accomplie.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Rang D] Une Nounou d'enfer [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-