N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Jisetsu Gabushi
Jisetsu Gabushi
Informations
Grade : Nukenin de Rang S
Messages : 597
Rang : S

Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Empty
Message(#) Sujet: Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] EmptyDim 16 Oct 2011 - 17:59

Une mission de rang D, de l'argent facilement gagné qui lui permetterait d'acheter de l'alcool d'un des taverniers du pays de l'eau qui se vantait d'avoir inventé une nouvelle recette qui, d'aprés ses dires, était revolutionnaire. La Jisetsu aurait pu choisir une mission de rang superieure pour avoir plus d'argent, mais ce n'était pas necessaire. Et puis il faut bien le dire, Gabushi ne voulait se fatiguer pour rien alors qu'elle avait beaucoups de route à faire aprés avoir empoché les piecettes que lui rapporterait la mission du village.

Une simple ronde dans les marécages pour verifier que tout était en ordre, ca paraissait simple, vraiment simple. Et c'était parfait du point de vu de la ninja. On fait un peut trempette dans les marais, on revient, on prend l'argent et on va sur la route. Simple comme bonjour ! Et puis rien que la tête du Shinobi qui distribuait les missions quand la kunoichi lui avait demandé une rang D, vallait la peine de faire le voyage et d'ajouter une autre jarre d'alcool dans son parchemin de scellement.

Bref, c'est avec une raison parfaitement valable que Jisetsu Gabushi s'enfonça dans l'obscurité des marais du pays de l'eau. Ah ce qu'elle n'aimait pas cette endroit. Visqueux, gluant, puant et horriblement brumeux, c'était l'endroit parfait pour une embuscade à la noix.
Mais bon, elle devrait faire une ronde pendant quelques temps, histoire de dire que tout va bien à la frontière de Kiri, rien de bien mechant en soit... Mais c'est rapidement que la jeune fille eut marre de cette mascarade, il ne se passait rien dans les marais et le rapport de mission serait evidement "R A S"

Elle decida de s'allonger sur une branche d'un vielle arbre pourri qui trainait dans les marais, s'allongeant tranquillement pour enfin prendre une sieste bien meritée. berçée par les craquements de l'arbre et la brise fraiche qui envellopait le pays de l'eau, elle se laissa aller en sirotant sa boisson préférée. Encore... Quelques dizaines de minute et elle rentrerait annonçer qu'elle n'avait rien trouvé pendant sa ronde solitaire, et "enfin" commencer son voyage à travers le pays de l'eau.

Elle avait interet à être vraiment revolutionnaire, sa recette à l'autre brasseur là, sinon elle se mettrait surement dans une colère noire... Traverser le pays pour rien n'était pas une chose qu'elle aimait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ashü Koa
Ashü Koa
Informations
Grade : Genin
Messages : 87
Rang : C

Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] EmptyDim 16 Oct 2011 - 20:39

Argh . Vase... colle.... brrr...Uka secoue la main en sortant de son petite terrier sous un énorme chêne. un ancien refuge de quelque chose de très gros qui n'est jamais revenu visiblement. Alors elle s'y est installé. Elle pensait ne pas y rester et finalement ça fait trois ans pratiquement. Pourquoi elle y est resté ? Parce que c'est calme et que personne ne viendra l'ennuyer ici pour la tuer. Elle a seize ans depuis peu et maitrise parfaitement la métamorphose totale, comme la partie copulation et le festin de la fin , en jouant avec les deux apparences. Sa maman serait fière d'elle. La nuit sans lune c'était hier. Elle n'a pas rapporté le cadavre dans sa tanière, et elle a encore faim. Autant sexuellement que physiquement. C'était pas une bonne affaire ce type. Et comme si cela ne suffisait pas, il faut en plus que ce matin, son terrier soit totalement englué d'une coulée de boue, mêlée à de la vase. Dégueu...

Elle sort comme elle peut , se dépêtrant de ce fourbi qui pue et se redresse. Super, elle est engluée d'une substance inconnue, complètement atroce et qui lui brula sa peau fine. Berk berk berk ! Il sautille sur place en faisant des ronds sur elle même, mais se prend les pieds dans une pierre recouverte de mousse et tombe la tête en arrière. Aie... douleur intense. Docteur? Une infirmière? En pleine forêt, tu as de l'espoir ma belle. Allez debout et secoue toi les.... oh... Uka se retourne sur le ventre et reste dissimulé dans les herbes qui longe la mare. Deux types en noir et gris... Bizarre... Elle rampe en douce, imprégnée de l'odeur putride de la vase pleine de bout de cadavre en plein pourrissement, et des petits crochets sortent naturellement des paumes de ses mains. Elle se cambre et grimpe comme une furie silencieuse dans un gros arbre. Une ombre... juste une ombre...qui se modifie lentement dans les feuilles d'arbres , jouant avec la lumière du soleil... Énorme, difforme, il y a quelque chose là haut. Comment la détecter, elle n'est pas humaine... Et sans un bruit... SSSSHOUK.SSSSSSHOUK.

Deux hommes à terre, la nuque plantée par deux pattes avant tranchantes comme des rasoirs. La tête enfoncée dans le sol, leurs jambes retombantes lourdement sur le sol et l'araignée commence son inspection. Elle arrache des bouts de vêtements et s'attaque aux cuisses, ne se doutant même pas qu'elle vient d'abattre deux ninjas d'un autre village. Ils n'étaient pas très forts. Même pas du tout. Ils venaient faire quoi dans les marais. L'énorme tarentule-veuve noire pencha la tête pour voir les deux bandeaux au signe rayé. La chair est la même de toute façon. Il n'y a plus rien a mangé , et puis elle va aller se faire plaisir tant que les corps sont encore chaud. Elle choppe le crane du premier dans ses mandibules et le traine à travers les mousses, puis le deuxième et les stoppe de l'autre coté de la mare. Elle fiche de ce qui l'entoure. Il n'y a jamais personne de toute façon. Sauf ces deux abrutis. Ils sont rentrés sur son territoire, ils n'auraient jamais du , maintenant , elle va nourrir son petit monde. Mais bon , question sexuelle , c'est foutu , ils sont trop froids...Une fois rassasiée, Uka reprend forme humaine et reste assise du coté de la tête des deux ninja au bandeau raillé. Elle en détache un et le sent. Bizarre ce truc... ça sert à quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Jisetsu Gabushi
Jisetsu Gabushi
Informations
Grade : Nukenin de Rang S
Messages : 597
Rang : S

Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] EmptyLun 17 Oct 2011 - 2:42

" Hmm' ? "

Des bruits suspects reveillèrent Gabushi de sa douce sieste, jusqu'à maintenant, les murmures du vent et les clapotis de l'eau étaient les seuls sons qui lui était permi d'entendre. Surprise donc, elle ne s'attendait pas à de l'activité dans le coin et c'est même une heureuse surprise ! Enfin, ses plans de boissons en seraient peut être perturbés, mais un peu d'aventure ne lui ferait pas de mal.

Elle leva donc la tête de ses rêveries pour jeter un coup d'oeil dans les marais et à la source de son derangement et à son grand etonnement, elle put apercevoir plusieurs silhouettes à travers la brume. L'oeil expert de la kunoichi remarqua vite les bandeaux des deux intrus, ils arboraient fierement le bandeau du village de Kiri profané d'une simple coupure en son milieu. Signe de rebellion que la chef du Misûto eut déjà l'occasion de croiser, la marque des Nukenins qui parcourent les terres de ce monde.
Et bien, il était temps des les eliminer. C'était une des priorités de son statue en tant que membre de l'unité speciale de la brume, la chasse aux traitres et aux imbeciles assez fous pour se retourner contre leur patrie. Ils allaient mourir aujourd'hui, d'une façon ou d'une autre.

Et ils moururent d'une façon que la kunoichi n'avait absolument pas prévue et qu'il faut l'avouer, était vraiment etonnante. Une araignée plutôt imposante les prirent en embuscade de la même manière que comptait s'y prendre Gabushi, c'était epatant. Bon il est vrai qu'ils devaient être bien nases pour s'être fait avoir de la sorte, mais c'était tout de même notable.

L'arachnide embarqua avec elle un des hommes dans sa tanière, apparemment elle en gardait pour plus tard un encas de choix. La scene avait fait rire la Jisetsu et elle se doutait qu'une araignée de cette taille ne pouvait decemment pas exister sans cacher une histoire interessante là dessous, peut être un de ces rares Gekei qui residait d'apres les rumeurs dans ces lieux ? Cela serait plutôt interessant !
Les pensées de la nomade la conduisit à suivre la bestiole étrange dans sa course macabre, trainant la carcasse du pauvre homme jusqu'à ce qui semblait être sa demeure.
Gabushi n'avait pas peur, elle était une des plus fortes ninja que portait le pays, donc c'est tout naturellement qu'elle passa la tête dans l'ouverture de la tanière de l'araignée avec un grand sourire.

Surprise ! C'était bien une jeune fille d'apparence assez sauvage qui était à l'interieur. En tant que Jisetsu, les archives de son clan contenait des tonnes de renseignements sur les autres domaines claniques et les Gekei eux aussi y étaient. Mais c'était la première fois que Gabushi se tenait face à un membre de ce clan-là, elle essaya de rester le plus neutre possible, ne montrant aucune forme d'hostilité dans ses gestes. Il serait malheureux de devoir tuer une si jeune Gekei qui s'est perdu dans la forêt.


- Bonjour ! Dit-elle avec joie à sa petite trouvaille. Comment t'appelles-tu ?

Ca allait surement tourner au vinaigre... Mais il fallait commencer par quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ashü Koa
Ashü Koa
Informations
Grade : Genin
Messages : 87
Rang : C

Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] EmptyLun 17 Oct 2011 - 11:57

Le silence de la forêt. La paix de la nature, loin des humains. C'est vrai qu'une partie d'elle réclamait la civilité dans son profond subconscient, et le monde des humains, mais elle était bien ici. Pas de contraintes, pas de soucis , rien qui puisse la destabilisait. Elle était bien ici, avec ses araignées de toutes sortes, de toutes tailles, et de toute dangerosité. Sa main passe sur l'une d'entre elles, énorme, poilue, et mortelle... Cette gamine semble appartenir à un autre monde, une monde sans haine, un monde sans guerre, où l'environ n'a pas de nuages. Elle ne ressemble pas à une chose horrible quand elle est humaine. Un mètre quarante et des poussières, et d'une beauté qui destabilise, et pourtant si sombre, noire et hideuse dans sa nuit intérieure...Son coeur n'a pas de colère, et l'instinct qui fait d'elle une tueuse la fait souffrir sans qu'elle puisse y faire quoi que ce soit. Si laide, et pourtant si jolie... Si appaisée, et pourtant tellement meurtrie de sa nature.

Et comme si son soi humain avait tendance à trop prendre le dessus en ce moment, voila qu'un autre humain se fait entendre. Pourquoi ne l'a-telle pas senti venir ? Qui est-ce? N'est-il pas humain? Elle sursaute, dans un petit gémissement de surprise. Pourquoi n'a-t-elle pas cette fois senti les phéromones mâles, comme d'ordinaire. Destabilisé de ce visage non agressif , d'ailleurs elle ne sait pas trop ce que veut dire la tête de cette individu. Il ne grogna pas, et il n'a pas de barbe ou de ... il ne sent pas le mâle... BIzarre. La seule personne qu'elle a croisé depuis , n'ayant pas d'odeur était sa mère... Mais sa mère était une veuve noire... Etait-elle une veuve noire aussi? Son premier reflexe fut de balancer une gerbe immense

de feuilles mortes au visage de l'intrus et de sortir en le bousculant d'un coup d'épaule, filant comme une furie silencieuse. Les huit pattes naquirent, et elle grimpa dans un arbre, alors que les araignées restent tapies dans le terrier immense. Uka observe l'humain de son arbre, entièrement muté, mais redevient humaine sans difficulté, se tenant à une branche de ses mains fines et blanches. Elle est nue. Elle ne s'habille pas , à quoi ça sert. Il avait juste une tunique précédemment, mais la surprise lui a fait tout explosé, et voila notre petite nymphe joliment constituée qui observe dans une fourchette de grosse branche , recroquevillée sur elle même , l'être en bas. Bonjour, comment t'appelles-tu? Elle n'avait pas répondu. En meme temps, demander comment ça va , à une bête sauvage, c'était un peu aberrant. Elle n'avait pas parlé depuis tellement longtemps. Deux ans.. trois? Sa mémoire était défaillante avec le temps. Elle en avait oublié le temps et l'âge des choses. Elle vivait la forêt... Elle était la forêt. Uka pencha la tête comme une bête curieuse, et balança une branche sur la grande créature qui n'avait pas d'odeur. Il fallait la repousser, elle était sur son territoire. Cet humain était venu pour les tuer, c'était sûr. Elle devait défendre ses congénères. Elles auraient pareil...Une tarentule ne fuit pas! Une tarentule est fière!! Une tarentule défend les siens au péril de sa vie !

Et dans un élan de folie, et de fureur, elle gueula comme une folle un énorme RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH ! humain et se jeta sur l'intruse , du haut de son arbre, en mutant des avant bras en deux énormes pieux tranchants d'environ un mêtre de long , prête à l'empaler comme un vulgaire steak avarié. Elle allait périr. Oh non de son clan , elle allait changer cette femme sans odeur. Enfin sans odeur...Elle sentait quand même un peu ... un truc qui pique un peu le nez. Elle avait senti ça dans les gourdes dés deux hommes qu'elle venait de tuer, peut être que son odorat avait été souillé par ça, donc elle considérait ne rien sentir de cette ... créature. Elle le jurait sur le nom de sa famille, et pour l'honneur de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Jisetsu Gabushi
Jisetsu Gabushi
Informations
Grade : Nukenin de Rang S
Messages : 597
Rang : S

Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] EmptyLun 17 Oct 2011 - 23:25

La réaction de la Gekei ne se fit pas attendre, ne sachant que faire en premier lieu, elle se decida à fuir rapidement de sa tanière en bousculant la Jisetsu au passage, soit. C'était logique comme réaction pour une Gekei, mais cela indiquait qu'elle était sauvage, extremement sauvage... Et qu'il fallait s'attendre à tout de la part de la jeune fille.

Gabushi la suivit à l'exterieur, la voyant se faufiller dans les hauteurs d'un arbre sous la forme d'une drole d'araignée qui escaladait le bois mort avec une extreme facilité. C'était epatant ! Elle se remetamorphosa une fois en haut en la jeune fille qu'elle était il y a peut, prouvant definitivement qu'elle était bien une Gekei du pays de l'eau.
Les pensées devaient bouilloner à l'interieur de l'esprit de la gamine, la première rencontre avec la vraie civilisation du coin et non plus des simples brigands de chemin était inevitable pour elle et il était enfin temps de lui rappeller que les Gekei était un clan qui appartenait à la grande famille des shinobis de l'eau. La Jisetsu devrait tuer purement et simplement la femme araignée si elle ne se soumettait pas à cela, c'était ainsi, même si cette idée rendit triste Gabushi pendant quelque instant.
La première était la fuite, par peur de l'inconnu peut être ? La seconde était l'agression, peut être aussi par peur, ou encore à cause de l'intrusion de la kunoichi dans son territoire, mais les premiers signes ne trompaient pas. La Gekei lui envoya en premier lieu une branche de l'arbre que la Jisetsu esquiva plus que facilement, c'était le debut de la phase d'agression, en effet, l'araignée ne tarda pas à se jetter sur la chef du Misûto dans un grand cri, transformant ses bras en longue pattes qui étaient, il faut le dire, plus que dangereuses.

La réaction de la nomade était on ne peut plus dilettante. Elle se mit simplement à soupirer en mettant ses mains sur les hanches, pour enfin prendre un air plutôt sévére. Il fallait être dure avec la Gekei, c'était une evidence de la part de Gabushi. Il fallait qu'elle se prenne le mur de la realité de front pour s'adapter, puis survivre. La lois des animeaux n'étaient pas tellement differentes de celles qui avaient lieu dans la vie civilisé, elle était convaincue d'envoyer un message que la fille araignée pouvait comprendre...

Elle prit la petite de vitesse, disparaissant de sa vision pour réaparaitre derrière elle à son atterissage, elle se demandait déjà surement ce qui venait de se passer, quand la Jisetsu envoya un violent coup de pied dans son dos histoire de la projeter plus loin et la mettre à terre.

Tu ne gagneras pas ce combat. Dit Gabushi avec determination. Mais tu as toujours le choix, Gekei. Tu peux m'affronter et mourrir ici et maintenant, sans que jamais personne ne sachent ce qui vient de se passer. Tu peux t'enfuir, mais je peux t'assurer que je te retrouverais et que ta vie prendra fin de la même manière. Ou tu peux honorer le serment qu'a prêté le clan Gekei au village de la brume et me suivre pour rentrer dans les rangs des shinobis de Kiri.

Le ton de la kunoichi ne laissait pas la place pour d'autres possibilités, elle venait en quelques phrases de faire le tour de la question. Allait-elle accepter ? Allait-elle se rebeller ? Fuir ?
Gabushi s'approcha doucement de la Gekei à terre et tendit sa main, autant pour l'aider à se relever qu'a symboliser la proposition precedente.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ashü Koa
Ashü Koa
Informations
Grade : Genin
Messages : 87
Rang : C

Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] EmptyMar 18 Oct 2011 - 1:54

Les yeux de la jeune polymorphe s'écarquillèrent quand elle sentit la femme dans son dos. Comment avait-elle fait ça? Elle pensa son heure venue, ses bras toujours mutés , mais sans avoir le temps de réagir , se sent propulser dans la surprise. La douleur... la peur... la honte de peur si facilement. Tout se mélangea dans sa tête. Elle eut mal au coeur. Son honneur.... Son territoire. Les paroles de la femme cinglèrent dans son esprit comme la lame d'un couteau et elle sentit sa gorge se serrer et inspira lentement, tremblante. Elle se redressa, la colonne endolori. Elle ne gagnerait pas. C'est vrai . Elle le savait. Cette femme disait vrai et pour le reste aussi. Elle avait passé des nuits entières a penser dans le noir, des journées entières à rêver en haut de son arbre en solitaire, en regardant Kiri.

Mais son instinct l'obligeait à avoir un peu plus de fierté que ça. Elle ne la suivrait pas en soumise. C'était hors de question. Elle ne supporterait pas cette honte, et cette place de traitre. Elle n'avait trahi personne elle. Elle savait qu'elle était un monstre. Alors soit on la regardait comme une traitre , et on la méprisait , soit on la regardait comme une bête et l'effet est le même. Ses yeux fixèrent le sol. Elle manquait complètement de confiance en elle, particulièrement devant les ninja de Kiri. Parce qu'ils étaient plus forts qu'elle, et aussi parce que les décennies, les avaient soumis à leurs jugements, leurs rumeurs, et leurs volonté de les exiler. Cette femme puait l'alcool. Un humain ne l'aurait presque pas senti, mais Uka elle le sentait. Elle vit la main de la femme en se redresser tremblante de la douleur, et la refusa en tourna le visage sur le coté.

Elle renifla un peu et se mordit la lèvre, puis ses yeux parcoururent les herbes , et les arbres.... une solution..... une solution vite. Si elle mutait , en se ferait certainement sectionner les pattes ou décapitée.... Elle ne voulait pas mourir aujourd'hui, et puis n'était-ce pas elle qui voulait devenir ninja à Kiri. Il fallait qu'elle se force à parler là... Il fallait. Elle savait qu'elle savait parler. Elle se recula sur les fesses sans la regarder dans les yeux. Cette bonne femme était flipante. Elle avait de la fierté mais n'était pas non plus débile. Si elle ne la voyait pas se déplacer, comment pouvait-elle penser une seule seconde pouvoir l'atteindre, peu importe la technique...

Si elle avait été un homme, elle l'aurait suivi au déplacement de phéromones, mais pas là... L'odeur de son alcool était fort et lui donnait la nausée. Ça la perturbait d'ailleurs. Du haut de son metre cinquante à peine, elle se fit violence, en serrant les poings comme une gamine.

" Ils vont me tuer là bas! Je suis un monstre! Pourquoi je ferai confiance...."

Un début crier pour une fin de phrase presque murmurée , elle trahissait sa timidité de la jeunesse. Elle ne maitrisait pas encore tout , mais apprendre seule, comment peut-on espérer progresser....


" J'en ai marre de servir à rien...et d'être seule..." murmure-t-elle.

Sa voix est féminine et douce, rien a voir avec les rugissement d'araignées qu'elle peut pousser pendant des attaques. Ses bras se retractent et laisse à nouveau place à de petites mains pleines de cicatrices.
Il ne bougea plus. Figé, et releva un regard résigné, et vide.


" Allez y. Tuez moi."
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Jisetsu Gabushi
Jisetsu Gabushi
Informations
Grade : Nukenin de Rang S
Messages : 597
Rang : S

Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] EmptyMar 18 Oct 2011 - 21:02

La jeune fille refusa la main tendue de Gabushi d'un simple detournement de regard, elle semblait en proie à tout plein de sorte de sentiment et apparament, la vie sauvage n'avait rien arrangé question raisonement puisqu'elle eut le loisir d'ignorer ses questions. Qui suis-je ? Que suis-je dans ce monde ? Que vais-je devenir ? Son instinct animal était trop present pour qu'elle medite calmement sur ces questions là, Gabushi en était convaincue.
C'est donc tout naturellement qu'elle se mit à hesiter devant le fait accomplit, pour enfin se mettre à parler.


" Ils vont me tuer là bas! Je suis un monstre! Pourquoi je ferai confiance..."

Bon, elle doutait, ce qui était logique aprés tout, son passé semblait lourd et sa vie mi-humaine mi-animal n'avait surement pas arrangé les choses. Les raisonements logiques et pragmatiques de la Jisetsu cachaient la fissure qu'elle même s'était faite il y a de ca une dizaine d'années. En effet, vivre dans une communauté clanique en temps de guerre laisse des marques et à l'époque, la petite genie qu'elle était avait du faire un choix. Le choix de partir seule pendant prêt de cinq ans. Un voyage qui l'avait fait grandir, murrir et appris beaucoups de choses, mais la phrase qui passa au travers des levres de la petite lui pinca le coeur, et elle se rememora la periode de sa vie où elle se disait la même chose, mots pour mots.

" J'en ai marre de servir à rien...et d'être seule..."

La nomade regarda la Gekei, effaçant son air severe pour prendre un air inquiet, préocupé. La vie de ninja est censé à apprendre à cacher ces sentiments là, mais pour la première fois de sa vie, le destin et le temps presenta à la Jisetsu une parfaite image de ce qu'elle fut pendant les periodes troubles de sa vie, que ce soit des yeux extraordinaires ou la capacitée de se transformer en bestiole, il y a des choses qui peuvent changer une vie du tout au tout.

- Allez y, tuez moi.
- Baaaaah. Dit-elle en se posant lourdement sur un tronc d'arbre mort qui était par là. Je pensais quand même que tu aurais un peu plus de mordant avant de tomber dans ce genre de truc ! Bref...

Elle ouvrit sa gourde, avalant un peu d'alcool histoire de s'eclairer la gorge avant d'essayer de raisonner la jeune fille. Ce n'était pas sa partie prefere de ce qui s'était passe et cela s'était surement senti dans ses paroles.

- Pour le moment, tu n'es qu'une enfant du village de la brume égaré, tu n'as pas à t'en vouloir d'être ce que tu es, tu n'es pas la seule. Même si le clan Gekei est discret, il fait partie de la famille des Shinobis de l'eau.

Elle lança sa bouteille en direction de la jeune fille, cela etonnerait qu'elle prenne le risque de boire quelque chose venant d'un etranger, mais bon... La Jisetsu partageait son alcool avec qui le voulait bien.

- Je me dois de te le demander, tu n'es pas seule si tu le desire, tu n'es pas considéré comme un monstre, puisque nous conaissons les Gekei, tu fais partie d'une plus grande famille qu'un simple clan, qu'une simple espece, tu es plus qu'un nom si tu le veux vraiment.

Elle fit une pause dans son argumentation, observant un moment les reactions de la jeune fille.

- Bon c'est sur, il faudra t'apprendre deux ou trois choses pour vivre en societé, mais si d'autres peuvent le faire, je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas. Dit-elle dans un sourire sincere.

C'est vrai que la ramener au village maintenant et la lacher parmit les autres genins de la brume était une mauvaise idée, elle avait apparament vécu un moment dans la nature, et il y avait des choses pas trés naturels qu'elle devrait apprendre. Même si ces même choses faisaient naître de la lassitude chez Gabushi, elles étaient necessaires, elle n'avait aucun doute là dessus.
Il fallait esperer que cela ne decouragerait pas notre amie à 8 pattes.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ashü Koa
Ashü Koa
Informations
Grade : Genin
Messages : 87
Rang : C

Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] EmptyMar 18 Oct 2011 - 22:09

Uka, droite, devant cette femme, à plusieurs mètres dans l'ombre changeant d'un arbre écoutait. Elle rattrapa la gourde, et grimaça violemment en sentant le récipient. Ah mais dégueu!! C'était quoi ça!! Un frisson énorme la parcourut et elle tordit un oeil sous ses mèches noires, sa bouche filant en coin dans une mimique assez comique. Elle tendit le bras le plus loin possible , histoire que cette chose reste loin , trés loiiiiiiin. Le plus possible du moins, parce que son pauvre bras ne mesurait que 60 cm sans compter la main, alors question éloignement , c'était limite ridicule. Elle tourna le visage de l'autre coté et se boucha le nez d'une pression totale de la main sur son visage. Elle voulait la tuer ou quoi? Uka n'avait qu'une envie: vider ce truc horrible dans la flotte du marais, mais elle se dit que c'était un coup à liquider tous les poissons et les grenouilles, alors peut être pas en fait.

Retrouvant contenance en se disant qu'elle était dans son environnement et sur son territoire, elle regarda la femme avec ses pupilles sûres.

" Je ne veux pas faire partie de leur clan...Ils sont pires que vous. Ne pas aider ceux de leur clan et les laisser croupir. Quand mon clan a été décimé par les paysans, il y a de ça plus de cinquante nuits sans lune, ils étaient où? Ils nous ont laissé crever comme des charognes...Ne me mettez pas dans ce clan. Je me fous de mon nom. Je suis Uka. Je suis une veuve noire, et j'ai une fierté. Je préférerais me mêler mille fois au peuple normal que de vivre avec eux..."

Soudainement plus éloquente, l'amertume de ce passé douloureux lui donnait du bagout, et elle avait bien l'intention de dire ce qu'elle pensait et ça , du haut de son pauvre mètre quarante, et de son âge de gamine. Jamais elle ne se mêlerait aux Gekei. Elle avait souffert surtout à cause d'eux. Etre renié des autres , encore, avec le temps, on s'y fait ... avec souffrance, mais on s'y fait. Mais quand on a six ans, et qu'on voit ses semblables ne pas bouger le petit doigt...comment comprendre? Comment avoir envie de pardonner. Ses parents ont disparu à cause de leur lâcheté. La loyauté naïve de Uka , et son code d'honneur de bête fière lui coûterait certainement la vie un jour, mais quand elle s'engageait envers quelqu'un , elle assumait jusqu'au bout. Elle le savait. La trahison était devenu un répulsif pour elle. Jamais, elle assumerait de faire ça, elle se coupera la jugulaire elle même.

" J'ai quoi en échange. Je rentre dans votre village, et je deviens quoi , je vis où? Vous voulez m'adapter à votre monde, mais vous , vous allez vous adapter à moi? C'est chez moi ici, si je vous suis , j'ai plus rien. Donnez moi une garantie que ce n'est pas un piège...Que vous n'allez pas m'enfermer pour me disséquer... Que j'aurais à manger. Que j'ai un avenir là bas... Que je servirai à quelque chose. "

Un insecte.... mais lucide. Elle avait déjà une vie difficile, c'était pas pour signer pour pire. Elle n'en savait rien de ce qui lui arriverait là bas.

" Je déteste les humains....et vous n'avez rien fait pour que je vous aime" murmura-t-elle...

Ouai en gros, elle n'aime personne ! En espérant que ça change, sinon ça va être coton. Elle n'avait pas bougé, la gourde au dessus du marais, le cordon pendant.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Jisetsu Gabushi
Jisetsu Gabushi
Informations
Grade : Nukenin de Rang S
Messages : 597
Rang : S

Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] EmptyMer 19 Oct 2011 - 20:52

Gabushi fronça les sourcils apres le long discours de la jeune femme, pour une bestiole elle avait des choses à dire. Son côté humain avait peut être plus d'emprise que ce qu'elle croyait, c'était de plus en plus interessant. C'était plus simple et elle savait enfin sur quoi s'appuyer pour la faire changer d'avis. Mais pour ca il fallait déjà remonter deux ou trois pendules.

- Ton clan ne t'as pas abandonné dans le besoin, du moins tu ne peux les blamer pour une chose que toi même tu ne fais. Tu as toi aussi oublié la solidarité que peut signifier le mot "clan". Tu n'y peux rien, personne ne te blamera pour ca, les Gekei sont ainsi, solitaires et independants, mais ne leurs en veux pas non plus pour ca.

Un ton qui ne laissait place à aucune reflexion ou aucun doute, c'était un fait. Gabushi aussi était une solitaire et son clan était plutôt diletante niveau hierarchie, donc elle pouvait aisement se mettre à la place de la petite Uka des bois de brume. Puis soudain, les phrases de la Jisetsu se firent plus douces, plus calme et un brin de melancolie pouvait se faire sentir.

- Tu parles d'une periode trouble, Uka, où le pays de l'eau n'était que le lieu des dechirements entre Ninja, là où la guerre fit tant de ravage. Gabushi soupira un moment, baissant la tête. Nous avons crée le village de la brume pour plus que ces guerres ne reviennent, pour plus que les âges sombres du passé detruisent à nouveau des familles et des vies, tu n'as pas le droit de porter de jugement, toi qui t'es caché pendant ces années au lieu de te battre.

Elle jetta un regard à Gekei, lourd de sens et plein de sentiments, ce n'était pas courrant de voir ca chez la chef du Misûto, mais cela signifiait enormement, même si la gamine ne pouvait le savoir.

- Je t'offre une nouvelle vie, la possibilité d'evoluer pour enfin donner un sens à ton existence. Je te donne une famille, un toit et l'espoir que ce qui t'es arrivé n'arrive plus. Je vais te laisser le choix, Gekei Uka. Je vais repartir à Kiri et je te laisse choisir la vie que tu veux mener, protegeras-tu ta fôret et les tiens, ou subira tu encore seule les saisons du pays de l'eau ?

Elle se leva sur ses mots pour s'en retourner sur le chemin du village. Ce n'était pas dans ses habitudes et contraire aux membres du Misuto de laisser un ninja de l'eau choisir sa destinée, mais elle se reconaissait trop dans la jeune fille qu'elle venait de croiser pour l'obliger comme un vulgaire Nukenin. Et de toute façon, si elle ne venait pas, elle n'aurait pas d'autre choix que de la reduire au silence la prochaine fois qu'elles se croiseront. Elle avait des obligations, elle faisait déjà un grand ecard de conduite en ce moment même, mais si il devait y avoir des consequences, elle les assumerait.
Elle fit un geste d'au revoir sans se retourner, laissant la jeune fille de la fôret dans ses songes pour le moment.


[HRP: Rp terminé pour moi o/]
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Ashü Koa
Ashü Koa
Informations
Grade : Genin
Messages : 87
Rang : C

Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] EmptyMer 19 Oct 2011 - 22:08

Toutes ces paroles, tous ces mots qui défilaient dans sa tête, dieu qu'elle avait envie d'y répondre, de hurler, de lui balancer sa fierté dans la figure et de lui dire que oui elle vivait là seule, et qu'elle avait été égoïste pour ne pas mourir! Qu'à 6 ans quand on est abandonné, et qu'on essaie de survivre, le patriotisme n'est pas la première chose qui vient à l'esprit , et qu'elle avait juste besoin de manger. Ensuite l'instinct de l'araignée a été la plus forte. Elle s'est laissé dominé par la sauvageries, et ses envies... Mais pouvait-on la blâmer? Etait-elle sensé pardonner la mort de son clan? Parce que pour elle , son clan signifiait les arachnides. Les autres insectes, elle s'en foutait. Encore égoïste? Si vous voulez, mais être un animal n'est pas être égoïsme. Ne plus avoir de repère n'était pas être égoïste... Un enfant n'aura jamais la même logique que son parent , ou qu'un adulte. Prenez un enfant de parents séparés ou morts... il pensera qu'il a été abandonnés, qu'on ne l'aime pas, ou qu'on ne veut pas de lui. L'adulte lui , dira juste que c'est comme ça, qu'il ne peut pas faire autrement et que parfois les hommes meurt trop vite. Mais pour un enfant , ça ne veut rien dire, la seule chose qu'il voit c'est qu'il est soudainement seul...Et qu'il a mal...

Et la nuit , il pleurera et aura peur. On lui a ôter son repère...Et en grandissant, il apprend et se raccroche et apprend avec ce qu'on lui donne,et il finira par trouver ça logique et normal. Alors la gentille dame à la gourde qui pue... bah ses paroles, elles pouvaient se les garder. Cela dit... Elle avait raison l'arsouille pas net...Elle en avait marre de son marais et de n'être rien d'autre que la bête de la nuit sans lune...Et si elle montait en haut de ces arbres pour regarder les ninjas de Kiri c'était pas pour rien... elle avait envie d'un autre avenir...Elle se trouvait idiote de le vouloir, mais maintenant qu'on lui proposait...Elle se disait que ce serait complètement absurde de gâcher ça...Alors quoi... Faire confiance aveuglement? Rah c'était moche cette hypothèse, elle n'aimait carrément, et puis y'en avait combien des warrior comme cette femme là bas...Elle qui se pensait puissante et forte, se sentait soudainement petite et sans défense. L'horizon...

Les heures passèrent. Seule. Les nuits... Deux jours, trois... quatre et en plein milieu du cinquième, à se zieuter dans l'eau dégueu du marais, elle fit violence, se redressa et muta pour aller plus vite, parcourant les lieux qui la séparait de Kiri sans difficultés, directement par le sol. Elle se retransforma en arrivant à Kiri et se rhabilla cachée dans un buisson. Cette fois, elle avait volé des vêtements à une jeune fille du coin, quand il séchait encore. Elle portait un pantacourt noir, pieds nus, et une brassière aussi foncé. Marié aux cheveux , c'était un peu impressionnant , un peu comme la gamine de The cercle, en un peu plus sexy quand même alors, c'est une tarentule, par une gamine qui a traîné dans les égouts. Elle se présenta au portail énorme et pas rassurée, se laissa approcher par les ninjas qui gardait les portes.... balbutiant un faible :

" Je viens pour une ninja de votre village...Elle m'a dit que je pouvais..."

Elle se frottais les poignets , de stress. Il l'examinèrent visuellement sous toutes les coutures et elle résistait tant bien que mal à tous ces phéromones qu'elle sentait à contre coeur... Une pure folie de rentrant dans cet essaim de mâles, elle allait devenir complètement tarée... mais la femme lui avait dit... et elle avait décidé de faire un peu confiance.

(rp clos donc.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre fortuite... [PV Gekei Uka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Mizu no Kuni :: Forêt de la Brume-