N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Un nouveau visage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Hyûga Hiromasa
Hyûga Hiromasa
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Un nouveau visage Un nouveau visage EmptySam 8 Juil 2017 - 16:42

Cela faisait plusieurs dizaines de minutes qu'une nouvelle silhouette s’entraînait dans un des terrains d'entraînement de Konoha. Les bûches de bois sur lesquelles il s’exerçait se brisaient une à une, mais l'individu semblait être mécontent. La façon dont il combattait était assez spéciale : c'était des coups de paumes de très grande vitesse, tandis que par la même occasion, les veines sous ses yeux semblaient être visibles. Il n'y avait aucun doute : c'était bel et bien un Hyûga.


< Ce n'est pas encore bon.. la maîtrise est loin d'être parfaite. >


Il était plutôt fin, bien que son buste était légèrement développé, ce qui était de même le cas de ses abdominaux et de ses pectoraux qui reflétaient une carrure athlétique. De même, ses bras semblaient être visuellement costauds, ce qui faisait respecter les proportions. Ses jambes étaient relativement travaillées ce qui montrait bien que l'individu s’exerçait souvent à de l'activité physique intensive, malgré son jeune âge. Bien que son physique était donc costaud, il paraissait néanmoins légèrement frêle. Il était assez grand pour son âge, approchant des 160 centimètres, et semblait être beau garçon.

Le jeune homme de onze ans et demi, promu fraîchement Genin, ne semblait pas se morfondre devant les difficultés. On pouvait lire dans ses yeux une rage de vaincre omniprésente. Chaque mouvement se ressemblait les uns des autres : de multitudes de coups de paumes, plusieurs tentatives de maîtrise du Byakugan ainsi que de sa capacité d'esquive des troncs d'arbres qu'il faisait tomber.

Bien qu'il usait de prouesses physiques surhumaines, il ne semblait pas le moins du monde fatigué. Il en avait à revendre, ce gamin : c'était une des caractéristiques qui avait le plus marqué les examinateurs lors de son passage en Genin.

< Quoi qu'il advienne, je réussirai ! Il est de mon honneur et de mon devoir de réussir ! >


La manœuvre se répétait inlassablement. Il s'en fichait si cela devrait durer jusqu'au coucher du soleil : il ne s'en irait pas tant que son objectif ne serait pas atteint. Dans sa tête, les souvenirs de ses entraînements avec son défunt père ne cessaient de se répéter. Il voulait devenir assez fort pour pouvoir protéger son village de toutes les menaces possibles, aussi bien sur le plan extérieur qu'intérieur. La mort de ce dernier sous ses yeux lui rongeait l'esprit ; il se disait que s'il était davantage puissant, il aurait pu le sauver.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hyûga Bankichi
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Re: Un nouveau visage Un nouveau visage EmptyDim 9 Juil 2017 - 13:30

Sans être déjà fort reconnu par mon clan, je commence petit à petit à me forger une certaine réputation d'expert en taijutsu et en juken. Je n'ai pas encore fini de mettre au point toutes mes recherches dans ce domaine-là, mais cela viendra. Je passe donc un peu de mon temps à discuter avec les "maitres" Juken du clan, ceux responsables de transmettre le savoir aux jeunes disciples. Dans l'idée, c'est pour parfaire ma connaissance. En pratique, je constate que je suis déjà avancé et qu'ils ne sont pas fort prêt à remettre en cause leur savoir. De temps à autre, je trouve une perle de sagesse, bien que cela s'apparente à de l'archéologie. Un brin de sagesse pour combien de jour passer à tout déterrer et nettoyer ?

Ce jour là, je discute avec Nanashi. Ce tuteur est plus vieux que moins et particulièrement traditionnel sur certain point. Je constate qu'il ignore purement et simplement un jeune garçon qui s'entraine seul, loin des autres disciples Hyûgas. Ce comportement m'intrigue. En l'observant de loin avec le Byakugan je vois qu'il s'y entraine avec beaucoup de vigueur, mais sans direction et sans succès. Je décide de poser la question au tuteur Nanashi.

Qui est-ce ?


Il sait de qui je parle, bien entendu. Les autres jeunes Hyûga qui s'entrainent ne se démarquent pas les uns des autres. Son visage prend la forme d'une moue de dégoût. Il me dit simplement.

Le fils de Jirô. Hiromasa.


Jirô... Oui, il s'était marié avec une Hayashi mais elle est décédée il y a longtemps déjà. Quant à Jirô, il a été victime d'une attaque des Sunajins. Suna, un étrange village qui devient tout à tour notre meilleur allié puis notre pire ennemi. Quelle relation bipolaire nous entretenons avec ce village et ses habitants. Je soupire. Il est donc orphelins depuis plusieurs saisons et personnes ne l'a pris sous son aile. C'est triste.

Oh, oui je m'en rappelle de cette histoire. Cela fait déjà si longtemps. Il s'entraine avec ardeur.


Avec autant d'ardeur qu'il peut, sans aucun résultat. Je pense que le sang a trop été dilué et que son doujutsu a été gâché. C'est malheureux pour lui et sa future descendance, une branche morte, mais nous avons d'autres choses à nous occuper.


Je ne dis rien, mais je n'en pense pas moins. Certains dans le clan Hyûga sont opposés à "mixer" les familles. Ils voudraient garder leur don entre eux, et ne pas épouser des membres d'autres clans. Je ne cautionne pas la pratique. Je pense que le problème est d'autant plus important qu'en soit cette histoire remonte déjà à il y a plus de 17 ans. A cette époque, les mentalités étaient bien différentes de celles d'aujourd'hui. Aujourd'hui, les gens ne sont plus aussi ouvertement opposés à ce genre de mariage - je pense directement à Leika et Ryokai qui sont dans la même situation.

Par contre, je pense que Hiromasa a été mal vu et que cela ne s'est pas amélioré. Il en paie sans le savoir les conséquences directes maintenant, quand je vois le comportement de Nanashi. Ce dernier est vraiment stupide de s'arrêter à la lignée pour définir le talent de quelqu'un. Soit.

Après la session terminée, tout le monde rentre chez lui. Sauf Hiromasa. Je continue de l'observer de loin. Il me rappelle ma propre enfance. Je n'ai pas levé le point avec Nanashi, mais moi aussi j'ai mis du temps à activer mon Byakugan. J'étais le dernier de ma génération à y arriver. J'étais mal vu et exclut pour cette raison initialement. Je pensais même à un moment devoir faire un trait là-dessus. Pourtant, je me suis accroché. Et j'y suis parvenu. Les efforts de ce genin... sont un miroir de ma propre expérience.

Et je décide de prendre en main sa destiné. Je m'approche de lui et je m'incline devant lui avant de dire.

Bonjour Hiromasa. Je suis Bankichi. Je t'ai observé depuis quelques temps. Je constate que tu as des difficultés à utiliser correctement ton Byakugan, et que le formateur ne s'intéresse pas à toi comme il devrait. Peux-tu me montrer ce que tu fais ? J'essaierai de voir là où réside le problème.


Je m'agenouille au sol, et j'active mon Byakugan à son niveau le plus élevé. Je compte bien analyser avec toute ma finesse possible ses réseaux de chakra pour l'aider à débloquer son don. En effet... laisser une pousse sans aide, quelle bien mauvaise idée. Toute plante à besoin d'un tuteur pour grandir. Et si personne ne veut s'en occuper... et bien qu'ils aillent au diable, je le ferais pour eux.

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hyûga Hiromasa
Hyûga Hiromasa
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Re: Un nouveau visage Un nouveau visage EmptyDim 9 Juil 2017 - 15:03

Les premières difficultés se firent sentir dans le corps d'Hiromasa. Même si l'entraînement n'apportait pas ses fruits, il ne rechignait pas devant le travail. Il était prêt à perdre un bras, une jambe, ou même bien plus pour pouvoir devenir meilleur qu'avant. Personne ne semblait s'être intéressé à lui, le laissant s'exercer à part. La sueur coulait abondamment sur son front, et ses respirations se firent plus vives. Le bruit des troncs d'arbres qu'il brisait se faisait entendre dans toute la zone environnante. Il ne se laissait pas le moindre instant de répit : bien que ses paumes commencèrent à devenir rougeâtre, il ne diminua pas ses efforts.

< Je trouve que cela devient bien mieux.. la maîtrise s'améliore. >


L'air de son visage semblait devenir de plus en plus glacial. Plus les coups se répétaient, mieux ils étaient effectués, et beaucoup plus rapidement. Dans le même instant, ses veines en dessous de ses yeux semblaient être davantage visibles. Alors que son succès allait aboutir, une voix l'interpella.

< Bonjour Hiromasa. Je suis Bankichi. Je t'ai observé depuis quelques temps. Je constate que tu as des difficultés à utiliser correctement ton Byakugan, et que le formateur ne s'intéresse pas à toi comme il devrait. Peux-tu me montrer ce que tu fais ? J'essaierai de voir là où réside le problème. >


Regardant l'individu d'un air tout aussi distant et froid, il lui répondait, calmement :

< J'étais entrain de réussir avant que vous ne veniez m'interrompre. Mais.. j'ai l'impression qu'il me manque un petit quelque chose. Regardez. >


Aussitôt qu'il eut fini de lui adresser ces quelques mots, il se remit comme si de rien n'était à son entraînement intensif. Les mouvements du jeune homme semblaient être bien plus fluides et rapides qu'auparavant, mais quelque chose bloquait vraisemblablement. Peut-être manquait-il un léger déclic ? Qui sait. Au bout de plusieurs longues minutes, il s'arrêta, avant d'aviser son précédent interlocuteur.

< Cela vous suffit-il, où dois-je continuer davantage ? >


Le regard du jeune Hyûga semblait petit à petit devenir bien moins renfermé qu'auparavant, cherchant à cerner l'homme devant soi. Il ne montrait aucun signe d'animosité : il était désormais à l'écoute, tout conseil venant d'une quelconque personne était désormais la bienvenue. Lorsque le Byakugan qu'il avait précédemment tenté d'utiliser venait à ne plus être usé, il tombait légèrement à genoux. Ses deux mains semblaient tenir ses yeux, et les muscles de sa mâchoire se crispèrent. Il semblait - bien qu'il n'avait rien ressenti - qu'il avait trop forcé en si peu de temps.

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hyûga Bankichi
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Re: Un nouveau visage Un nouveau visage EmptyMer 12 Juil 2017 - 21:21

J'observe longuement mon élève du jour. Il pratique le Juken en activant son Byakugan et, si ses attaques ressemblent aux bonnes formes du clan, j'ai comme l'impression qu'il ne saisit pas toute la profondeur de nos techniques. Ou qu'il ne peut qu'effleurer des doigts leur véritable compréhension. Comme si... Comme si le problème venant de son doujutsu et non de ses techniques de Juken.

Une fois que j'ai localisé ce problème, je m'attelle à observer minutieusement son Byakugan. Je remarque rapidement que le flux de chakra qui y entre est chaotique. On dirait un novice du clan qui ne maitrise pas encore bien ses méditations. Je soupire. En ce moment, je comprends pourquoi Nanashi a abandonné. Difficile d'outrepasser cela, si la méditation depuis qu'il est petit n'a servit à rien.

Cela dit...

Cela dit, j'ai comme un doute. Un soupçon. Je décide de faire un check complet de ses méridiens. Après une minute, je rigole légèrement puis je tends la main vers lui, le pouce levé. J'ai résolu l'énigme.



Cela me suffit, pour l'instant.


Le souci est simple. C'est du gâchis que personne ne l'ait remarqué jusqu'à présent. Son chakra ne circule pas correctement autour de ses tempes. Je constate comme une oasis dans lequel le chakra s'engouffre, tourbillonne et se dissipe par lui-même. Dans l'idéal, cela devrait être un torrent droit, sans encombrement intérieur. Nanashi va m'entendre, après cette petite session, car il a failli à son devoir. Pour sa défense, il faut une sacré précision dans l'utilisation du Byakugan pour s'apercevoir du problème.

Je me lève et je m'approche de mon élève du jour.

Tu as un défaut interne à ton système de méridien autour de ton Byakugan. Une simple accumulation de chakra résiduelle. Rien de très grave... mais cela te rend plus difficile la circulation chakratique pour ton doujutsu. Tu as besoin de mettre plus d'effort pour outrepasser l'obstacle. Naturellement, cela te fatigue assez vite alors que l'exercice est basique. C'est assez facile à corriger une fois que le bon diagnostic est établit.


Je suis désormais face au jeune genin et je dépose mes deux mains sur ses deux tempes. J'utilise alors mon Juken pour faire une sorte de massage de ses méridiens. Je lisse, petit à petit, pas à pas, ses réseaux de chakra jusqu'à faire disparaitre les deux boules incongrues. Quand j'ai dis que c'était facile, j'ai peut-être un peu exagéré, car la manipulation est fine et risque de lui faire des dégâts si je n'y fait pas proprement attention. Enfin, pas la peine de l'effrayer. Et puis... je suis presque un maitre dans l'art du Juken, je crois qu'il peut me faire confiance. Sous mon doujutsu, je constate que le problème disparait de lui-même, qu'il se résorbe complètement. Je retire mes deux mains et je recule de quelques pas.

J'ai utilisé du Juken pour faire disparaitre le problème. Ré-active ton Byakugan, tu devrais avoir une impression de légèreté maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hyûga Hiromasa
Hyûga Hiromasa
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Re: Un nouveau visage Un nouveau visage EmptyJeu 13 Juil 2017 - 21:29

Il avait compris ce que Bankichi lui disait. Il le regardait d'un air plus amical et chaleureux, comme s'il souhaitait le remercier. Hochant de la tête positivement, il se remit en face de quelques troncs d'arbres, gardant une posture bien droite. Se mettant en position d'attaque, il activa son Byakugan. Cette fois, c'était bien mieux : les veines autour des yeux se faisaient voir davantage. D'une vitesse phénoménale, il détruisait les troncs d'arbres en un temps très court par le biais du style de combat héréditaire de sa famille. Il était à la fois fier et frustré : fier d'avoir enfin pu réussir ce qu'il cherchait à faire après tant d'heures d'entraînement et frustré du fait que le problème lui paraissait finalement anodin.

Maintenant qu'il arrivait à maîtriser à la perfection ses pupilles héréditaires, il pensait aux ravages qu'il pouvait faire. Au corps-à-corps, il se disait qu'il pouvait vaincre même les ennemis les plus puissants. Néanmoins, il devait garder les pieds sur terre, car il n'était qu'un débutant. Les troncs d'arbres qu'il détruisait volaient jusqu'à plusieurs mètres à l'arrière. Il ne voulait même plus s'arrêter : il était si fier de ses nouvelles prouesses physiques qu'il était prêt à affronter n'importe qui. Il dissipa les effets de son Byakugan, se retournant d'une rotation de ses talons en direction de Bankichi.

< Merci, Hyûga-sama.. quel est votre nom, d'ailleurs ? >

Il regarda celui-ci d'un air interrogateur. Après une brève discussion entre les deux individus, il commençait à regarder le portrait physique de l'individu. Il était très attentif et observait le moindre détail physique.
C'est un homme, un grand homme, plutôt musclé bien qu'il ne fait pas dans l'excessif. Sa bouche rieuse s'ouvre pour dévoiler des dents blanches et il s'avance lentement, dévoilant petit à petit son anatomie. Le premier secret dévoilé, c'est sa crinière rouge sanglant, abondante dans l'espace, qui s'élance de sa tête de manière rebelle comme un brasier flamboyant. Un bandeau noir l'empêche de tomber sur son front. Sa posture est désinvolte, il ne semble pas sur ses gardes. Son visage est fin, un peu coupé au couteau bien qu'exempté de cicatrice. Son nez est à la fois petit et aquilin, tranchant dans le vif du sujet. Il n'a pas de barbe, ni de signe de pilosité au niveau des joues et du menton. Ses sourcils, eux-aussi, font le service minimum aux-dessus de deux perles nacrés, légèrement teintées de vert. Car il possède le Byakugan, et ses yeux en portent la marque sans espoir de s'esquiver à la génétique ou à l'atavisme.
C'est un jeune adulte. Son corps à fini de grandir, et par endroit des débuts de rides font leurs timides apparitions. Elles sont encore en gestation, heureusement. Son corps est d'ailleurs bien proportionné, sa musculature n'est pas poussée. Il se tient droit sur ses longues jambes, bien qu'un certain détachement se dégage de lui, voir une arrogance. Il ne semble en apparence pas sur ses gardes mais pour lui, cela est trompeur. Les Hyûga sont connus pour avoir des yeux derrière la tête.

En somme, il trouvait que c'était quelqu'un auquel il pouvait faire confiance. Ainsi, il lui demandait :

< Hyûga-sama.. maintenant que je maîtrise le Byakugan, je dois de même maîtriser les autres techniques au corps-à-corps de notre clan.. affrontons nous ! >
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hyûga Bankichi
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Re: Un nouveau visage Un nouveau visage EmptyVen 14 Juil 2017 - 0:14

Le jeune disciple semble déjà plus efficace dans son utilisation de ses projections de chakra. Il arrive à détruire des pauvres petits arbres qui ne lui ont absolument rien fait. Et il en très fier après. J'en déduis que son contrôle de chakra s'est amélioré, et du coup, que son Byakugan aussi. Ce n'est pas la démonstration la plus directe de sa maitrise du Byakugan mais disons que c'est suffisant pour le moment. Je constate que le flux de chakra autour de ses yeux coule de manière naturelle désormais. C'est une excellente nouvelle. Je sens que cette recrue sera excellente. Hiromasa me demande alors mon prénom. Quelle étrange requête... car je me suis déjà présenté.

Mon prénom ? Ha, je te l'ai déjà dit cher disciple. Je peux t'aider à combler des lacunes de taijutsu, mais pas celle d'une mémoire défaillante. Ha ha ha ha !


Je rigole un bon coup et j'entends à peine la prochaine demande de Hiromasa. Il veut continuer son apprentissage ? En voilà quelqu'un de studieux. Très bien, c'est la meilleur attitude qu'il peut avoir. Je m'arrête de rire et je le regarde droit dans les yeux. Byakugan contre Byakugan. J'espère lire dans son âme quelques secrets, puis je lui dit simplement.

Un duel ? Très bien. Garde bien ton Byakugan activé et observe. Nous allons commencer par du Juken - le poing souple. Une technique différente de la paume du Hakke, mais tout aussi polyvalente. Maintenant que ton Byakugan est parfaitement éveillé et fonctionnelle, observe bien ma main.


J'ouvre ma paume. Je démontre comment faire une expulsion de chakra classique. D'abord, j'expulse par ma paume dans son entièreté. Puis, je montre comment expulser du chakra de manière plus précise, en n'utilisant qu'un doigt. Enfin, je lui montre comment expulser du chakra de manière extrêmement pointilleuse, où le moindre contact avec ma peau suffit à la décharge. Je lui demande de faire l'exercice devant moi plusieurs fois, avec ses deux mains. Une fois que je suis assuré qu'il a les capacités de faire cette technique du juken. Je lève les bras au ciel.

Bien, échangeons maintenant nos émotions par le biais de nos poings bien virils ! MONTRE MOI LE PRINTEMPS DE TA JEUNESSE !


Et je fonce dans sa direction. Au dernier moment je fais un pas sur le côté pour le prendre de côté - les attaques frontales, c'est pour les genins. Je porte un enchainement de coup de poing. Coup droit, coup gauche. Je ne mets pas de poids derrière ces frappes, ce qui les rend très rapides.

Un frôlement suffit pour le Juken. Pas besoin d'y mettre de la force ! Observe les pulsations de chakra dans mes mains. Le flux que je maitrise et je j'envoie dans un corps étranger.


Je me laisse tomber presque au sol, et je lance un balayage avec mes jambes - de quoi faucher les siennes. Je commence à infuser mes membres avec un léger chakra. Pas un chakra très important. Simplement de quoi le chatouiller. Evidemment, c'est typiquement ce que les Hyûga utilisent en entrainement pour ne pas se défoncer les organes internes. Petit fait intéressant : il est plus facile de réparer une jambe cassée qu'un poumon performé. Si si, je vous le jure.

Juken par les jambes, ca marche aussi. Avec de l'entrainement, n'importe quelle partie de ton corps peut utiliser cette technique, ce qui nous rend nous Hyûga extrêmement imprévisible. Comme un vol de feuilles, tu as beau les regarder voler, tu ne sais jamais vraiment quels chemins elles vont emprunter. SOIS LA FEUILLE HIROMASA.


Je me relève brusquement en me lançant vers l'arrière et en tendant une jambe le plus possible. Hiromasa doit ainsi éviter un pied - chargé en chakra lui aussi - qui se dirige vers son menton et, juste après, je suis debout, sautillant d'un pied à l'autre pour éviter d'être une cible trop facile. Oui, mon style de combat n'est pas le plus traditionnel au sein du clan. Est-ce que cela comptera pour Hiromasa ? Je ne crois pas. Il est déjà ostracisé du clan. Il n'a rien à perdre. Tout à gagner. Je lance quelques coups de poings chargé plus lourdement en chakra -il sentira une vraie douleur s'il ne les esquive pas - puis j'attends ses assauts. Que va-t-il me préparer ? Déjà, je sais ce que je compte faire. J'en salive d'avance.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hyûga Hiromasa
Hyûga Hiromasa
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Re: Un nouveau visage Un nouveau visage EmptyVen 14 Juil 2017 - 15:25

Mon prénom ? Ha, je te l'ai déjà dit cher disciple. Je peux t'aider à combler des lacunes de taijutsu, mais pas celle d'une mémoire défaillante. Ha ha ha ha !

Suite à la réponse de Bankichi, il était légèrement embarrassé. En effet, celui-ci lui avait donné son prénom, mais il ne s'en souvenait plus sur le coup. En réfléchissant quelques centièmes de seconde, il se souvenait très rapidement de celui-ci. Il reprenait un instant son souffle. Bien qu'il était déterminé à s'améliorer jusqu'au bout et à apprendre le maximum de techniques, il avait déjà bien travaillé aujourd'hui. Il semblerait de même que ses yeux lui fassent moins mal depuis qu'il arrive à mieux maîtriser le Byakugan.

Un duel ? Très bien. Garde bien ton Byakugan activé et observe. Nous allons commencer par du Juken - le poing souple. Une technique différente de la paume du Hakke, mais tout aussi polyvalente. Maintenant que ton Byakugan est parfaitement éveillé et fonctionnelle, observe bien ma main.

Il réactiva aussitôt celui-ci, se mettant en posture offensive, tout en observant les mouvements de Bankichi. Il semblait très réceptif aux mouvements de celui-ci : dès qu'il avait vu la manipulation, il savait comment ça allait marcher. Maintenant qu'il pouvait gérer convenablement son flux de chakra, il n'allait pas lui laisser la moindre chance dans un combat au corps-à-corps.

Bien, échangeons maintenant nos émotions par le biais de nos poings bien virils ! MONTRE MOI LE PRINTEMPS DE TA JEUNESSE !

Tu risques de le regretter, Bankichi-sama ! C'est parti !

Aussitôt, il se rapprocha à grande vitesse de son adversaire du jour qui avait déjà pris une bonne avance au niveau de la vitesse. Le décalage sur le côté de celui-ci ne l’impressionnait pas : devant ses coups à grandes vitesse, il envoya de même des coups de paumes sur les siennes qui venaient tenter de le toucher.

Un frôlement suffit pour le Juken. Pas besoin d'y mettre de la force ! Observe les pulsations de chakra dans mes mains. Le flux que je maîtrise et je j'envoie dans un corps étranger.

Voyant l'individu se propulser au sol et tenter de le balayer circulairement, il usa de son Byakugan afin d'esquiver convenablement d'un bond en arrière. Il restait attentif au moindre fait et geste de Bankichi, ne voulant pas se faire surprendre.

Juken par les jambes, ca marche aussi. Avec de l'entrainement, n'importe quelle partie de ton corps peut utiliser cette technique, ce qui nous rend nous Hyûga extrêmement imprévisible. Comme un vol de feuilles, tu as beau les regarder voler, tu ne sais jamais vraiment quels chemins elles vont emprunter. SOIS LA FEUILLE HIROMASA.

Il vit un pied venir en plein dans sa direction. Ouvrant grand les yeux, il passa sous la jambe qui tentait de le frapper, collant dans le même instant et mouvement sa paume gauche contre son tibia, afin de tenter de bloquer la circulation du chakra dans celle-ci. Il glissa rapidement sous ses jambes ensuite, collant celle même paume contre son talon droit afin de tenter d'en faire de même. Se redressant d'une grande agilité hors pair, il zigzague de tous les côtés tout en envoyant de multiples coups de paumes sur la partie supérieure de son corps, jouant avec son corps afin de tenter de percer une faille dans sa défense et son agilité. Pensant trouver celle-ci, il envoie sa paume droite se coller au niveau de son estomac, tout en envoyant circulairement sa paume gauche en direction de son menton à très grande vitesse. C'était en réalité une ruse : il faisait volontairement en sorte de le frôler afin de lui claquer son coude de ce même bras en plein dans la joue droite !
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hyûga Bankichi
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Re: Un nouveau visage Un nouveau visage EmptyVen 14 Juil 2017 - 22:57

Spoiler:
 

Et bien, Hiromasa était une bonne surprise en ce qui concerne ses enchainements taijutsu. Il a de suffisamment bons réflexes pour ne pas être surpris par mes assauts. Bon, j'ai été molo avec lui, j'admets et je me suis adapté aux capacités d'un genin, mais il semble presque anticiper mes mouvements. Il esquive ma jambe en se glissant en-dessous et tente de me frapper mon tibia. Son plan est pas mauvais, si ce n'est qu'il est en face de moi et que je ne compte pas me laisser faire. Je frappe son poignet de ma main, simplement, et il n'arrive pas à établir un contact avec mon tibia.

Plus que de l'esquive, c'est rediriger son point d'attaque que je fais. Et a chaque parade, j'en profite pour insuffler du chakra. Car pour un Hyûga, il n'y a pas de distinction entre l'attaque et la défense dans un corps-à-corps. La défense est mêlée à l'attaque. Je fais très attention aux doses de chakra que je lui insuffle. Je n'ai pas envie de le blesser. D'ailleurs, de mon côté, je me prends tout de même quelques coup de Juken et je sens une blessure interne. Il ne retient pas ses coup. C'est bien. Il essaie de faire une double frappes à deux endroits différents, mais j'accompagne et j'accélère son mouvement pour esquiver son assaut et le projeter au sol. Je me ramasse un petit coup de coude au passage, mais rien de très méchant.

Niveau taijutsu, tu as déjà bien appris et retenu tes katas, mais j'aimerais que tu te concentres sur ton flux de chakra pour débloquer ton potentiel. Ton juken se limite à tes poings et tes doigts j'ai l'impression... Pourquoi ? Ton coup de coude, par exemple, il était pas mauvais. Mais avec un peu de chakra ? Il aurait été bien mieux. Je veux que tu fasses un exercice pour expulser de toi même du chakra par chacun de tes membres - mains, coudes, genous, pieds. Montre moi.


Je me plante devant lui et je regarde attentivement à l'aide de mon Byakugan pour pouvoir bien évaluer son niveau de compétence. J'ai en effet peur qu'Hirosama soit du genre à foncer tête baissée vers un problème et d'y aller au bluff. Non, les techniques se travaillent, ce n'est pas inné. Je le sais particulièrement bien et c'est pour ca que je commence à devenir dur avec mon élève.

Bien, maintenant, quand je te dis un membre, tu dois expulser du chakra dans celui-ci de manière directe, presque instantané. Bras ! ... Main ! ... Bras ! Coude ! ... Pied ! Pouce ! ...Orteil ! Plus vite !


Et je commence à énumérer plusieurs de ses membres. D'abord, je me contente de réciter lentement, puis j'accélère la cadence. Je veux qu'il ne pense même plus au fait qu'il utilise du Juken, je veux qu'il exécute. Sur ce point-là, il doit devenir un robot sans réflexion.

Au bout d'une petite dizaine de minutes, je reprends une position de combat.

Maintenant, on reprend. Mais cette fois-ci, concentre toi et active ton Juken dans chacune de tes frappes !


Et j'attends ses assauts.

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hyûga Hiromasa
Hyûga Hiromasa
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Re: Un nouveau visage Un nouveau visage EmptyDim 16 Juil 2017 - 18:58

Manquant d’équilibre, il chute contre le sol par la faute de Bankichi qui l'avait fait basculé dans cette direction. Se redressant aussitôt, il avisa celui-ci qui lui parlait. Celui-ci lui demandait l’exécution de plusieurs exercices basiques afin de mieux canaliser son flux de chakra, qu'il reproduisait aussitôt. De manière très vive, il frappa l'air de coups de ses mains, de ses coudes, de ses genoux et de ses pieds. Il répétait ces mouvements de manière inlassable et à une très grande vitesse qui pouvait surprendre le plus aguerri des shinobis. Lorsqu'il frappait l'air, il expulsa du chakra par les coups qu'il produisait. Même si la vitesse qu'il mettait dans ses coups était vive, ils ne manquaient pas de précision, calculant très bien ceux-ci. Lorsque Bankichi avait repris la parole, il s'arrêta aussitôt. Celui-ci énuméra très rapidement les coups que je devais porter, et répéta le nom de chacun des membres qu'il devait utiliser.

< Bras ! Main! Bras ! Coude ! Pied ! Pouce ! Orteil ! >

Ces dits mouvements étaient toujours aussi fluides et rapides qu'auparavant. On pouvait constater un net progrès dans ceux-ci, d'ailleurs. Il ne semblait même pas montrer de difficulté visuelle à utiliser les plus petits membres qui lui étaient demandé. Il était visible une certaine rage de vaincre dans son visage, tout en gardant une allure la plus froide possible. Quand son mentor lui disait d'aller plus vite, il allait plus vite. Il l'écoutait sans la moindre relâche, étant un perfectionniste en la matière. Jamais la motivation et la force ne lui manquait, et il avait un très bon mental. Dès lors qu'il avait fini cet exercice d'entraînement du mieux qu'il pouvait, il se remettait en posture de combat, comme s'il savait déjà que Bankichi allait lui demander de reprendre le combat. Il avait vu juste, activant aussitôt son Byakugan.

Insufflant du chakra dans ses pieds, il se déplaçait d'une vitesse hors pair autour de Bankichi, en forme de losange. Dès qu'il atteignait un des quatre points de cette forme géométrique, il l'enchaînait de toute sa puissance et de toute sa vitesse de coups de paumes et de coudes aux parties supérieures de son corps, allant au-delà de ses limites de sa maîtrise du Jûken. La vitesse de ses déplacements produisait une grande traînée de sable contre le sol, dans le but d'induire Bankichi en erreur. En effet, pensant que celui-ci allait se référer aux mouvements d'air afin de le repérer, il s'arrêta rapidement dans sa course avant qu'il ne puisse l'anticiper, balayant circulairement ses jambes d'un coup de pied droit circulaire à ses pieds, ceux-ci toujours insufflés de chakra. S'expulsant de ses mains contre le sol à la suite de cela, il remonta à de multiples reprises ses genoux enduits de chakra contre sa colonne vertébrale, ne lui laissant pas le moindre répit et le moindre souffle possible. Il enchaînait les coups de toutes parts par le biais de son Jûken contre plusieurs points vitaux de son corps : oreilles, yeux, nez, tempes, menton, carotide, arrière de la tête, plexus solaire, côtes, reins. Il mettait le paquet dans ces coups. Après son très rapide enchaînement, il s'expulsa en arrière afin de marquer de la distance entre les deux individus et de reprendre son souffle. Plissant légèrement les yeux afin de chercher une faille dans les techniques adverses et anticiper ses mouvements, il cherchait à économiser son énergie au mieux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hyûga Bankichi
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Re: Un nouveau visage Un nouveau visage EmptyMar 18 Juil 2017 - 20:37

Spoiler:
 

Je regarde d'un oeil d'expert - je suis quand même jonin ! - comment Hiromasa se développe pour ses différentes frappes. La différence est frappante, sans aucun jeu de mot. Il est difficile de croire que ces quelques petits conseils suffisent à produire autant d'effets... et pourtant le voilà en train de perfectionner ses katas de manière déroutante. Bon, il n'est pas encore au niveau d'un chunin, il ne faut pas exagérer non plus, mais il développe clairement en temps réel un arsenal dangereux à affronter. A part les Kaguya, je ne vois guère un clan qu'il ne pourrait pas affronter au corps-à-corps et surprendre par son panel de technique grandissant. J'ai un sourire aux lèvres. Je me dois d'ajouter une petite technique ou deux à ce panel encore incomplet.

Très bien, tu apprends vite. Tes frappes sont d'une excellente qualité. Et ceci nous amène à la prochaine leçon, l'esquive.


Hiromasa se lance sur moi et déploie toute sa science. Je dois avouer qu'il fait ça bien, si j'avais dix ans de moins... Seulement voilà, j'ai plusieurs guerres ninja sous ma ceinture, j'ai même combattu un bijuu. Hiromasa est simplement encore loin de mon niveau tandis que je déploie, à mon tour, mes katas défensifs, polis par des années d'entrainements. Même s'il m'attaque de différent côtés à grande vitesse, je contre ses assauts. Je dévie ses frappes, je me glisse dans son espace intérieur et retourne ses frappes. Je profite de son inertie et de son énergie cinétique pour avancer et rediriger ses attaques en le manipulant lui, et en esquivant au strict minimum. Même si ses attaques sont précises, elles fendent l'air et ne touche au mieux que du tissus. Je me permet même de continuer mon laius.

Esquiver, c'est permettre de se rapprocher d'un spécialiste du ninjutsu qui essaie de garder ses distances. Esquiver, c'est éviter le fuin qui te paralysera ou le coup de sabre qui te tranchera dans le lard. Cependant, esquiver est plus que cela. Esquiver n'est pas seulement un moyen de survie. Bien maitrisé, c'est également une façon de contrer son adversaire. Comme ceci.


Alors qu'Hiromasa utilise un très rapide enchainement, je commence à l'imiter d'une certaine façon. Je bouge presque en même temps que lui, je lis dans son corps la façon dont il va m'attaquer et je poursuis son mouvement. Je l'accompagne et je le dévie, tout en profitant pour délivrer plusieurs petites décharges de chakra à chaque moment de contact. Rien de très méchant ni rien de très potent, mais suffisamment pour qu'il *sente* la leçon, le contact et ce que je veux lui faire passer comme message.

Le juken est un avantage certain au corps-à-corps... et c'est surtout un avantage redoutable en contre. Dévier un coup adverse et en profiter pour le blesser, c'est une combinaison rêvée. Si tu arrives à maitriser cette combinaison du Juken et de l'Esquive, il est peu probable que tu trouves un genin qui te surpasses en taijutsu.


Je mets mes mains dans mon dos, avant d'en secouer une loin de son regard. Pas question qu'il s'aperçoive que j'ai malgré tout été touché par un de ses assauts de Juken et que ma main en souffre. Non, je dois rester stoïque comme un bon sensei. Car c'est sans doute ce que je suis en passe de devenir pour ce jeune Hyûga. Plus qu'un oncle ou un cousin, je m'investis suffisamment pour lui proposer un mentorat et de fonder une équipe à nous deux. Avec un élève aussi assidus, que demander de plus ? Je change ma posture et je passe dans une position offensive.

N'oublie pas ceci. Le Cercle est la solution. Bien, prépare toi à esquiver mon assaut maintenant que je t'ai montré comment faire !


Aussitôt, je commence à enchainer des coups rapides sans beaucoup de puissances derrière eux. On pourrait les comparer à des giffles. Rapides, surprenantes, mais pas très puissantes. Progressivement, j'accélère le tempo et j'y inclus d'autres éléments. Des coups de coudes. Des coups de genou. Des coups de pieds. Des mouvements inhabituels. Je passe par un large spectre de frappes différentes pour l'habituer à différentes façon d'attaquer, et donc, différentes façon d'esquiver.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hyûga Hiromasa
Hyûga Hiromasa
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Re: Un nouveau visage Un nouveau visage EmptyJeu 20 Juil 2017 - 19:37

Après ma brève démonstration de Jûken, j'étais en garde quant à l'agilité et puissance de son adversaire. En effet, c'était comme si Bankichi, malgré le haut niveau de vitesse que j'ai donné à mes coups, semblait anticiper sans le moindre problème mes attaques. Même si je sentais que je l'impressionnais à un rythme tel que celui-ci, je pensais que ce n'était pas suffisant et que je devais m'améliorer davantage afin d'avoir une chance de le vaincre et de surpasser des adversaires encore plus forts, jusqu'à atteindre le titre de Hokage. De même, cet entraînement était une chance de pouvoir impressionner les autres personnes de mon clan qui avaient cru bon de me laisser de côté. Ils n'en croiront pas leurs yeux.

Bankichi revenait à la charge de manière vive. Ayant pu anticiper à temps ses attaques par le biais de mon Byakugan, je déviais une à une ses paumes, avant de m’apercevoir que sa main droite semblait être moins rapide que l'autre. C'était comme si précédemment, une de mes attaques lui avait fait mal à ce niveau. J'en profitais pour réagir à mon tour : collant ma paume gauche circulairement sur sa main défectueuse, il profitais de ce biais afin de renchérir en envoyant d'une vitesse digne d'un Chûnin sa paume droite en plein dans son foie. Dès qu'il tentait de réagir, je faisais de même : je déviais une à une ses attaques et je renchérissais de plus belle, de toute ma force et ma vitesse. Je jouais avec mon corps en le déplaçant très peu mais rapidement de gauche à droite afin de trouver une faille dans la défense adverse, avant de jouer avec mes pieds enduits de chakra au niveau de ses parties inférieures du corps, principalement les genoux. Afin de le surprendre bien plus, dès lors que j'avais dévié un nombre suffisant d'attaques de sa part, je prenais appui de mes mains contre le sol afin de m'expulser à bout portant les pieds enduits de chakra contre son menton, y mettant la totale.

< Prends-toi ça ! >

Je continuais de dévier une à une ses attaques, malgré la technique supérieure de mon adversaire qui semblait tenter de m’essouffler. Comprenant le stratagème, je faisais en sorte d'économiser au maximum mon énergie, misant tout sur des déviations vives et avec très peu de force. Prenant en compte la nature environnante, j'utilisais celle-ci afin de brouiller les attaques de mon adversaire, par le biais de pierres ou de mottes de terre. J'en profitais par la même occasion afin de mettre le paquet en l'attaquant par derrière, restant concentré afin de bloquer l'éventualité qu'il puisse me toucher en continuant de dévier simplement mais efficacement ses coups. J'essayais de cacher au mieux une quelconque douleur que me provoquerait quelques coups qui venaient à me toucher, n'ayant que pour but de réussir son apprentissage.

< S'il doit y avoir un gagnant entre nous deux.. ce sera moi. >
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hyûga Bankichi
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Re: Un nouveau visage Un nouveau visage EmptySam 22 Juil 2017 - 14:57

Hiromasa met en pratique mes enseignements avec une vitesse d'apprentissage prodigieuse. J'ai presque envie de l'appeler un Hyûga prodige, mais je me retiens quand même. L'appellation est dangereuse et il faut voir s'il arrive à tenir ce rythme sur la durée. Il anticipe mes premiers assauts - je hausse un sourcil de plaisir - il dévie ma main blessée et essaie de me toucher au foie. Je bascule en arrière juste à temps pour éviter la pointe de ses doigts avant de repartir en avant et de continuer à l'attaquer sans relâche. Il dévie et profite même d'un excellent timing pour porter des coups de genoux infusé de chakra. Il met déjà en pratique mes enseignements ! Excellent.

Bien ! Tu utilises le juken avec tes jambes et tes genoux, c'est un peu prévisible quand on a une technique sensorielle activée mais contre quelqu'un d'autre qu'un Hyûga ? Cela fera des merveilles.


Il essaie de minimiser ses dépenses d'énergie pour tenir le plus longtemps possible. Ce n'est pas bête, d'autant plus que le principe même d'une esquive ou d'une déviation réussie est celle de minimiser ses mouvements. Une leçon qu'il apprend par lui-même sans que j'ai besoin de lui souligner, ce qui est plutôt pratique. Il essaie ensuite de brouiller ma vision avec de la poussière et des mottes de terre mais... je crois pas qu'il a souvent affronté des Hyûga avec ces tentatives. Cela ne marche simplement pas. Le Byakugan dispose d'une vision périphérique et peut voir au-travers de la matière simple, aussi je n'ai aucun souci à esquiver ses techniques à lui. Ensuite, il dit avec fougue qu'il me vaincra.

Que c'est beau le printemps de la jeunesse !

Heu, comment dire... C'est pas un duel, fils de Jiro. C'est un entrainement. C'est bien de prendre ça sérieusement, de montrer ta volonté du feu, mais que cela ne monte pas trop à ta tête. Dans quelques années d'entrainement, on pourra en reparler mais pour le moment tu n'as pas encore le niveau. Comme tu arrives à suivreet à dire des sottises, je suppose que tu arrives à me suivre. Bien, je vais augmenter la cadence.


Je passe à une vitesse supérieure, à un niveau de chunin. Hiromasa devrait être fortement sur la défensive désormais, vu que cette vitesse est légèrement au-dessus de ses propres capacités. De cette façon, il ne perdrait plus le temps d'essayer de m'attaquer, et se contenterait de dévier mes assauts. Car, après tout, c'est bien le but de la leçon n'est-ce pas ? Qu'il apprenne à tout dévier. J'en profite pour observer calmement ses progrès.

C'est un bon début, mais tu oublies deux petites choses. Tu forces sur ta force, alors que la déviation joue sur la force adverse. Tu ne dois pas y mettre autant de puissance, cela fait que tu manques de flexibilité. Deuxièmement... Profites de tes déviations en elle-même. Charge de chakra tes mains alors qu'elles font la déviation pour appliquer du Juken à celle-ci. Cela sera grandement amélioré. Répétons l'exercice.


Et mon assaut à toute vitesse commence. Je charge toujours légèrement mes coups de chakra, mais pas suffisamment pour le blesser. C'est encore une fois un chakra suffisant pour lui faire une légère douleur éphémère pour qu'il ressente de son propre corps comment le Jyuken agit. Et j'attends qu'il me fasse subir à son tour un peu de son juken tout en lui posant une question.

Est-ce que tu serais intéressé par former une équipe avec moi ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Un nouveau visage Empty
Message(#) Sujet: Re: Un nouveau visage Un nouveau visage Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau visage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Terrains d'Entraînement-