N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Un point sur une situation inquiètante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
Saibogu Yae
Saibogu Yae
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Un point sur une situation inquiètante Empty
Message(#) Sujet: Un point sur une situation inquiètante Un point sur une situation inquiètante EmptyMer 21 Juin 2017 - 13:54

J'étais rentrée depuis deux semaines à présent de mon escapade à Ame no Kuni. Pour l'instant, je n'avais eu aucune remontrance sur cette petite incursion que je m'étais "autorisée" seule. Je savais que cela finirait par me retomber dessus à un moment donné, mais, cela ne changerait pas forcément ma façon de voir les choses. Je n'avais jamais accepté l'idée d'être un oiseau en cage que l'on libérait uniquement selon son bon vouloir. J'aimais prendre des initiatives, surtout quand je les trouvais justes et celle-ci me semblait justement beaucoup plus juste qu'un million d'autres. Ce n'était cependant que mon avis.

J'avais pris le temps nécessaire pour formuler mes idées, poser les problèmes clairement sur papier, retranscrire des cartes, proposer des solutions. Au final, j'avais fait un long travail de rédactions et de recherches qui avaient occupé mes deux dernières semaines. J'avais mis entre parenthèses mes études pour faire cela.

Le résultat était là à présent. Posé sur la table de notre salon se trouvait à présent trois gros rapports d'environ deux cent pages chacun. Ils étaient identiques en tout point, mais l'un deux était l'exemplaire que je souhaitais conserver. Le second était destiné à Satoshi Rakuzan, le futur chef de la nation de la pluie. Le troisième était quant à lui destiner à Aburame Mizuki. Peut-être cela l'intéresserait-il peut être pas, mais en tant que dirigeante de l'empire du feu, je me devais de l'informer de ce que j'avais vu, c'était la moindre des choses. J'étais cependant certaine qu'elle n'apprécierait pas une fois encore, ma prise d'initiative. Tant pis, j'étais habituée à présent.

C'est dont après un bon petit déjeuner que je pris sous mes bras, deux des trois exemplaires avant de prendre la direction du palais de l'hokage.

Je m'arrêtais dans un premier temps au secrétariat et je remettais à la secrétaire l'un des exemplaires, soigneusement empaqueté dans un papier kraft, à destination de Mizuki.

Pour la suite, je pris la direction du bureau de Satoshi, tout simplement. Je savais qu'il n'avait pas encore quitté le pays du feu sa prise de fonction n'étant probablement pas encore de rigueur, aussi, je pouvais le retrouver dans ce dernier.
Légèrement intimidée, j'attendis quelques secondes devant la porte, sans parvenir à me décider sur ce que j'allais faire. Me dandinant d'un pied sur l'autre, je finis finalement par lever la main et frapper trois coups secs à la porte avant d'attendre pour qu'on me donne l'autorisation d'entrer.

@Rakuzan Satochi
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Rakuzan Satochi
Rakuzan Satochi
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Un point sur une situation inquiètante Empty
Message(#) Sujet: Re: Un point sur une situation inquiètante Un point sur une situation inquiètante EmptyMar 27 Juin 2017 - 15:13


Sa convalescence après son retour miraculeux de Taiyô, la commémoration des morts pour la nation lors du tragique affrontement contre Rokubi, Satochi avait vécu un certain nombre de choses depuis les dernières semaines. Mais la chose la plus surprenante avait sans le moindre doute était sa nomination au poste d'Amekage, Chef du futur village d'Amashi.
La nouvelle avait encore beaucoup de mal à raisonner comme une évidence dans l'esprit du brun, mais petit à petit, il s'y faisait et parvenait à entrevoir son futur à la tête de ce village placé sous la juridiction de l'Autorité du Feu.

Il allait ainsi dans un premier temps raccrocher son titre de chef de l'ANBU, dans cette optique, il avait réunit ses hommes afin de leur offrir un dernier présent et leur annoncer la nouvelle. Puis, il prendrait le village d'Amashi en main veillerait à ce que les objectifs et la foi placés en sa personne soient respectés.

Dans cette optique, il passait donc ses derniers jours au sein du Quartier Général de l'ANBU. Bientôt son bureau ne serait plus le sien, mais celui de son successeur. Il était donc l'heure de mettre de l'ordre dans les derniers travaux en cours et de dresser le bilan de ce qui restait à faire et qui pourrait entrer dans la continuité de son futur poste.
Avec Yell à Umigakure, le partenariat avec les infrastructures académique était assuré. Le projet Antenne lui, bâtait clairement de l'aile et visiblement, Keiji n'avait pas forcément été le meilleur choix pour la gestion de ce projet d'envergure.
Cela faisait un certain temps, que le Rakuzan n'avait plus porté une attention approfondie à ce dossier, des heures de lecture s'annonçaient et voilà qu'on venait déjà le déranger.

Sato' venait de recevoir une lettre écrite par Hayashi Leika. Une kunoichi au passé tumultueux qui avait néanmoins fait de nombreux progrès lors des derniers évènements majeurs. Sa lettre faisait rapport à une fin de mission ayant une relation direct avec le Pays de la Pluie, celle visant à installer le réseau ferroviaire obtenu auprès de Kaze no Kuni. Une histoire "inquiétante" au sujet de l'environnement du pays et l'Hayashi souhaitait rencontrer le Rakuzan afin d'en discuter.
Il était donc temps pour Satochi de prendre son futur rôle en main et de s'occuper de ce rapport de mission. Il referma donc le dossier "Projet Antenne" et écrit une missive en retour.


Bonjour Leika, j'atteste de ta demande et me vois particulièrement intéressé par les observations que tu as pu faire lors de ton passage à Ame no Kuni.

Il va de soit que pour honorer la promesse faite au peuple Amejin, je ne peux que comprendre l'enjeu majeur du facteur "environnement" du pays.

Ainsi, nous pouvons convenir d'un rendez-vous dès demain en fin de matinée. Tu pourras me trouver dans le bureau n°4 du deuxième étage du Palais du Hokage.
Cordialement,

Rakuzan Satochi.


Une fois cette dernière terminée, il envoya le même homme qui était entré dans le bureau remettre ce parchemin à Leika.

Le lendemain, un peu avant l'heure convenu la vieille, il s'installa dans le bureau indiqué dans sa lettre et attendit que la Chûnin arrive, tout en observant le bandage qui entourait encore son œil gauche.
La porte toqua et le Jônin invita l'Hayashi à entrer.

- Bonjour Leika, dit-il de bonne humeur. Tu peux t'asseoir ajouta-t-il en désignant la chaise placée face à lui.

Laissant à l'Hayashi le temps de s'installer. Il enchaîna rapidement sur le vif du sujet. Plongeant son unique œil doré bienveillant dans celui de la kunoichi. Il était prêt à assumer ce nouveau rôle qui serait bientôt le sien.

- Alors ? Il parait que tu as quelques choses qui pourrait m'intéresser au sujet d'Ame no Kuni ?

Revenir en haut Aller en bas
Suna
Saibogu Yae
Saibogu Yae
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Un point sur une situation inquiètante Empty
Message(#) Sujet: Re: Un point sur une situation inquiètante Un point sur une situation inquiètante EmptyJeu 29 Juin 2017 - 23:14

Lorsque l'autorisation me fut donnée, je poussais doucement la porte et je rentrais avant de refermer derrière moi et de me tourner vers l'occupant de la pièce. Je le saluais d'un petit mouvement de tête :

"Bonjour Satochi … Merci de me recevoir !"

Il me demanda de m'asseoir en face de lui, ce que je fis sans vraiment demander d'avantage avant de l'observer longuement et de lui sourire en retour :

"Oui en effet, j'ai quelques informations à vous donner !"

Et comme pour illustrer mon propos, je posais doucement le gros rapport relié que je tenais encore dans mes mains sur le bureau tout en gardant toujours une dextre posée dessus. Avant de lui remettre, je tenais quand même à illustrer mes propos :

"J'ai légèrement enfreint les règles pour faire ce rapport. Mais je pense que cela en vaut la peine."

Je mis quelques secondes avant d'avoué :

"Gekei Izumi et moi-même venions de finir notre mission à Ame pour l'installation du réseau ferroviaire lorsque j'ai pris la décision de me séparer d'elle après l'en avoir informé. Lors de la mission, nous avions eut quelques soucis avec des militants pour la cause environnementale du pays de la pluie. Ces derniers nous ont parlé d'une situation dramatique et j'ai fait la promesse de faire remonter leur propos à mes supérieurs… Mais que seraient ses paroles si je n'avais rien pour les illustrer…"

Je poussais doucement le rapport vers lui :

"J'ai pris la décision d'aller à la rencontre de ses militants pour avoir tous les éléments nécessaires en main. J'ai passé une semaine avec eux. J'ai fait des prélèvements, des analyses. J'ai moi-même observé et constaté ce dont-ils me parlaient et j'ai tout reporté dans ce rapport."

Mon regard se posa dans l'œil unique du Rakusan :

"Je le pense des plus complets. J'ai vraiment mis du cœur à l'ouvrage. Je sais que c'est bien peu pour rattraper ma faute, mais j'ai fait une promesse et il est dans mon état d'esprit de réaliser mes promesses du mieux qu'il soit…"

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Rakuzan Satochi
Rakuzan Satochi
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Un point sur une situation inquiètante Empty
Message(#) Sujet: Re: Un point sur une situation inquiètante Un point sur une situation inquiètante EmptyVen 7 Juil 2017 - 13:06


Fidèle à sa raison d’être ici, Leika déposa un dossier conséquent sur la table lorsque Satochi lui demanda si elle possédait quelque chose à lui remettre.
Cependant, elle ne le fit pas glisser tout de suite en direction du Rakuzan préférant se justifier quant à la manière dont elle avait recueilli les informations composant ce dossier.

Elle avait enfreint les règles, mais estimait que ça en valait la peine. Hélas, ce n’était probablement pas à elle d’en décider…
Puis elle expliqua la situation comme quoi elle avait laissé Izumi du clan Gekei rentrer seule au village afin de pouvoir rendre visite pendant une semaine aux militants alarmés par la situation écologique du Pays d’Ame et ainsi faire des analyses plus poussées, des analyses expliquées et détaillées dans le rapport qu’elle avait finalement tendu à Satochi.

Sans exprimer son opinion face à ce qu’il venait d’entendre, après tout ce n’était pas encore son job puisque le village d’Amashi n’était pas encore construit. Satochi feuilleta brièvement le dossier de l’Hayashi, lisant en diagonale les pages sur lesquelles il tombait. Le dossier était bien trop conséquent pour qu’il puisse en faire une lecture attentive en la présence de Leika, cela aurait été du temps perdu pour rien. Ainsi, il le referma afin de reporter son attention sur la jeune Hayashi.

- Actuellement, ce n’est pas à moi de juger tes infractions au règlement du village, mais il faut que tu saches qu’à Amashi, village militaire de l’Autorité du Feu, une discipline rigoureuse sera en vigueur. Il n’est rien arrivé cette fois-ci, mais ta coéquipière aurait pu être victime d’une attaque surprise, ou bien les militants auraient pu ne pas vraiment en être et te tendre un piège, te prendre en otage. Alors à l’avenir, essayes de ne pas prendre des décisions hâtives. Il y a toujours un moyen d’honorer ses promesses sans mettre en danger sa vie et celle des autres.

Un mot de fin accompagné d’un sourire visant à faire comprendre à Leika que Satochi n'aurait probablement pas la patience de gérer ses petites escapades de fin de mission qu’importent les raisons les motivant. Néanmoins, il souhaitait également féliciter l’Hayashi pour son rapport, ce qu’il ne tarda pas à faire.

- Néanmoins, c’est un très bon rapport, et il va nous permettre de prendre des dispositions aussitôt le village construit. Je ne peux pas le lire tout de suite, cela serait te faire perdre du temps… Dans ce cas, je vais plutôt te demander ce que tu préconises toi afin d’améliorer la situation écologique de notre future demeure.

Il était clair que la situation méritait toute l'attention du Rakuzan, il avait conduit un Pays à la ruine et s’il avait l’opportunité d’en sauver un autre d’une mort lente et douloureuse, alors il était de son devoir en tant que Shodaime Amekage de prendre les décisions nécessaires à la survie du Pays en question.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Saibogu Yae
Saibogu Yae
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Un point sur une situation inquiètante Empty
Message(#) Sujet: Re: Un point sur une situation inquiètante Un point sur une situation inquiètante EmptyDim 9 Juil 2017 - 21:02

Face aux remarques de mon supérieur, j'eus la délicatesse de marquer ma gêne en rougissant légèrement. Je savais que j'allais me faire reprendre sur ce point, mais j'avouais sans honte mes erreurs, preuve que je les assumais entièrement. Bien entendu, je savais que je ne serais pas toujours pardonné, mais il était inutile de s'attarder plus longtemps sur la chose non ?

"Je comprends, je ferais plus attention et je serais plus patiente la prochaine fois !"

Du moins, je pouvais toujours essayer de l'être. Pas sûr que j'y parvienne par contre. Mon regard émeraude croisa celui du Satoshi alors qu'il commençait à feuilleter mon rapport. Celui-ci était conséquent et je savais qu'il n'aurait pas le temps de le lire entièrement devant moi. Ce n'était pas le but recherché, mais nous pouvions malgré tout en parler. Le Rakuzan me demanda alors mon avis sur la situation et surtout, sur les mesures à mettre en place dès à présent. Tout était expliqué en long en large et en travers dans mon rapport, de même que les solutions que je préconisais, mais la parole restait encore un moyen de communication beaucoup plus efficace que les simples écrits.

"Pour moi, le plus urgent, c'est la pollution de l'eau. Tout le monde en pâti ! Humain comme animaux. La terre en souffre. Les ressources s'amenuisent, la population tombe de plus en plus souvent malade et nous ne savons pas les conséquences à long terme. Les analyses que j'ai faites sur des animaux montrent que cela augmente le taux de mortalité, mais aussi l'infertilité de ces derniers. À terme, j'ai peur qu'Âme no Kuni deviennent une terre morte, impropre à la vie humaine. Il n'y aura plus moyen d'y trouver de la nourriture. "

Et c'était pour moi, le problème essentiel de la situation. Je fis alors signe à mon supérieur de me rendre le rapport que je lui avais remis afin de l'ouvrir sur une page où je dépliais une carte d'Âme no Kuni. Une façon de lui faire visualiser la situation, je suivais du doigt l'intégralité du fleuve Mikowata :

"La totalité du fleuve est polluée, mais par chance, les eaux du lac Sennyo restent encore pure et propre à la consommation, c'est donc en aval de cet endroit qu'il nous faut travailler pour commencer. Il faut agir sur l'usine de métallurgie qui rejette sans honte ses déchets dans le fleuve pour commencer. Par la suite, il y aura d'autre action à mener, mais cela me semble le plus urgent. A partir de là, il faudrait procéder à la destruction massive d'une plante appelé l'Ulva Armoricana qui a élu domicile dans le cœur du fleuve et qui ne se développe que lorsque l'eau est polluée. Cette plante est extrêmement toxique et dégage un gaz mortel… Ce qui n'arrange pas forcément nos affaires quant à la survie de la biodiversité, mais peut être intéressant dans d'autres cas de figure."

Je savais que la récupération de cette plante pourrait apporter de la matière à un tout autre projet que nourrissait l'Amekage. En attendant :

"Il existe des plantes qui ont des capacités extraordinaires pour dépolluer l'eau. Je ne sais pas si vous connaissez ce procédé. On appelle ça la phytorestauration. On implante des végétaux comme des iris, des roseaux, des scirpes ou encore des carex dans une portion de fleuve assez importante. Leurs fonctions filtrantes assainiront naturellement l'eau polluée. Je pense qu'en l'espace de six mois après leur mise en place sur des points stratégique, nous pourrions retrouver une eau saine. "

Voilà le point problématique :

"C'est quelques choses de parfaitement réalisable par le clan Hayashi. Il faudrait juste qu'ils acceptent de se pencher sur la création en masse de ses plantes…"
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Rakuzan Satochi
Rakuzan Satochi
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Un point sur une situation inquiètante Empty
Message(#) Sujet: Re: Un point sur une situation inquiètante Un point sur une situation inquiètante EmptyJeu 13 Juil 2017 - 18:14


Une fois le point du respect des règles réglé et balayé d'un revers de main comme le seraient de vieux dossiers étalés sur un bureau.
Satochi écouta avec la plus grande attention les propositions de Leika.
L'Hayashi récemment marié à Ryokai du clan Hyûga souhaitait intervenir en premier lieu et de manière rapide sur la pollution de l'eau.

En effet, d'après elle, toute la population Amejin qu'elle soit humaine, animale et sans doute même végétale était victime de ce trop gros taux de toxicité.
La faute à une entreprise de métallurgie qui rejetait tous ses déchets toxiques dans le fleuve.
Une aberration aux yeux du Rakuzan qui se demanda instinctivement pourquoi les autorités n'avaient rien fait pour faire face à ce problème qui aurait pu être un petit problème à l'époque et qui aujourd'hui était devenu un problème majeur.

Puis, comme pour illustrer sa position dans cette affaire, Leika utilisa une carte qu’elle avait intégrée dans le fameux rapport.
Une carte expliquant à quels endroits le fleuve était contaminée. Le premier plan d’action selon elle devait se faire au niveau de l’Usine. Cela coulait presque de source, cela servait à rien d'assainir le fleuve si c’était pour recommencer dans trois ans à cause de la même Usine.
Réfléchissant rapidement à ce point, Satochi conclu rapidement qu’une proposition d’Amashi devait être faite aux Autorités d’Ame, mais également à toutes ces usines installées au bord du fleuve et qui contribuaient à la destruction de la faune et de la flore du pays.

L’un des plans de Leika consisterait également à éradiquer la présence d’une fleur au nom plus que chelou et qui serait à également à l’origine du taux anormalement élevé de la toxicité de fleuve. Et cerise sur le gâteau cette foutue plante dégage des gaz mortels.
Une opportunité donc d’en recueillir une grande quantité, d’analyser ses propriétés les plus poussées et en faire une arme.
Enfin, l’ultime proposition de l’Hayashi serait de procéder à la phytorestauration. Un procédé par lequel une plante aux propriétés bien spécifiques est capable de dépolluer l’eau.

Satochi écouta toutes les propositions de Leika avec attention et concéda que ces observation étaient plutôt pertinentes. Enfin, il dut naturellement prendre position de son côté.

- Très bon travail Leika. Nous allons prendre les choses en main est agir sur deux plans. Le premier étant naturellement l’assainissement du fleuve, et le deuxième visant à éviter à ce que cela se reproduise à nouveau.

Il marqua une pause.

- Dès que le village d’Amashi sera bâti, tu pourras t’occuper de ce dossier. Utilises la phytorestauration si tu le désires, les Hayashi ne seront pas un problème. Peut-être serait-il envisageable également d’installer des barrages temporaires dans les secteurs les plus toxiques et carrément remplacer l’eau ?

Une idée comme une autre, mais plutôt que d’attendre un résultat lent grâce aux plantes, pourquoi ne pas changer l’eau très polluée ?

- Je suis également intéressé par l’Ulva Armoricana, collectes tout ce que tu pourras récupérer et tu feras livrer au fur et à mesure à la Prison. De mon côté, je ferais en sorte que les Autorités se montrent intransigeantes à l’avenir à ce sujet, et nous essayerons de proposer un système de Fuinjutsu de récupération de déchet à tous les entrepôts et usines localisés sur le lit du fleuve.

De cette manière et en combinant ces deux champs d’action, Ame disposait peut-être d’un moyen de considérablement améliorer l’état de leur environnement.
Désormais, seul le village manquait à la réalisation de ce projet.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Saibogu Yae
Saibogu Yae
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Un point sur une situation inquiètante Empty
Message(#) Sujet: Re: Un point sur une situation inquiètante Un point sur une situation inquiètante EmptyMer 19 Juil 2017 - 1:21

"Merci …"

Les paroles sortent de ma bouche tel un souffle alors que je regarde le bureau devant moi, assez gênée par cet élan de compliment que vient de me faire Satochi. Je le considère cependant comme mérité. Je me suis donnée à fond pour lui fournir le document le plus complet possible. Document qu'il a désormais entre les mains et il semble disposé à prendre les mesures nécessaires pour que cela change. C'est une bonne chose et je réponds à ses paroles par un hochement de tête positif tout en reprenant la parole :

"Mon avis est qu'il serait intéressant de commencer par obliger les usines à cesser le déversement intempestifs de leurs déchets dans la nature. Ils faut qu'il recycle cela ou que nous trouvions un moyen pour les éliminer car nous ne pourrons pas éternellement les stockés …"

Et pour cela, il y avait des moyens. Nous avions la technologie et l'intelligence nécessaire pour mettre en place des solutions durables et surtout écologique pour palier à ce genre de problèmes. L'être humain était malheureusement parfois très bête et surtout très faignant. Mais nous n'en étions pas là car le Shodaime Amekage venait donc de me confier la gestion de l'environnement d'Ame no Kuni. La nouvelle me laissa légèrement surprise car je ne m'attendais pas à recevoir une telle fonction. Je n'avais fais que mon travail en fournissant ce document, mais il était vrai que j'avais donc désormais une solide connaissance des problèmes que je pouvais rencontrer et cette connaissance serait un atout de taille pour combattre cet ennemi invisible.

C'est sûr que ce n'était pas de l'ordre de battre un bijuu, mais nous n'avions pas tous cette capacité. Nous avancions tous à notre niveau en fonction de nos capacités et notre savoir faire.

"Je ferais de mon mieux alors pour résoudre ce soucis !"

Mais je n'en dénotais pas moins l'interet du jeune homme à l'une des plantes que j'avais évoqués et je me disais bien :

"Vous avez une idée derrière la tête … Je vous ferais transférer ses plantes, mais portez des masques en leurs présences, elles sont très dangereuses. "

Un simple conseil, mais il savait très bien qu'il pourrait faire appel à moi en cas de besoin. C'est donc sur ces quelques mots que se finissaient notre entretien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Un point sur une situation inquiètante Empty
Message(#) Sujet: Re: Un point sur une situation inquiètante Un point sur une situation inquiètante Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un point sur une situation inquiètante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Palais de l'Hokage-