AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Su U
Nouveau
Nouveau
Su U

Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] Empty
MessageSujet: Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ]   Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] EmptyDim 18 Juin 2017 - 8:14

Le monde est bien différent de celui dont elle avait l'habitude. Ses murs blanc est cette lumière fut pendant longtemps ses seuls compagnon. Elle ne connait ce monde que depuis peut et elle à encore tant de chose à connaitre. Comprendre qu'une telle personne qui ne peut réfléchir ou agir de la même manière qu'une personne ordinaire est plutôt logique mais plutôt difficile à accepter. Cependant Konoha a ouvert la porte à cette folle au cheveux rose. Elle n'a pourtant aucune éducation ou limite dans ses manières, juste une innocence et une ignorance de toute chose. Elle apprenait vite, mais quoi qu'il advienne elle ne sera jamais comme les autres, cependant son suivis à Konoha peut lui permettre de se faire accepter par ce monde. Elle fut suivis pour deux choses. Son état physique et mental. Un sceau sur l'épaule crée par les Hyo elle a aucun contrôle sur son chakra. De toute manière elle ne l'utilisait que pour ce déplacer sans douleur en renforçant les membre qui lui servent pour bouger ou agir. Son corps n'avais pas encore pris l'habitude de bouger. Elle eux des exercice adapté à son comportement mais l'inutilité et la stagnation d'un corps sur une longue période ne se guérie pas comme ca.

Se fut une sortit organisé qui l'amène dans un parc un peut éloigné du centre. La il n'y a que peut de personnes. Son médecin attitré un peut à l'écart prend des notes sur ses réactions mais Su s'en fous un peut elle peut de nouveau voir ce monde et...... Ses horribles chose qui a son arrivé a bloqué ses mouvements. Ses Arbres. Su connaissait la perfidie de ses choses horrible qui quand elle fut prête à prendre la nourriture d'une personne c'est mise à s'enrouler sur elle. Quelle mauvais souvenir de cette entrés dans Konoha. Bien sur cela fut une technique lié à un Ninja mais comment elle peut savoir cela? Elle ne sait pas se qu'es le chakra en soit et pour elle c'est juste une réaction de ses horribles arbre. Elle regarde de loin l'arbre le plus proche. L'observant attentivement. Il semble dormir. Elle marche en ca direction ignorant la douleur que ses pas lui font subir pour toucher la chose. La main posé dessus toujours au agait d'une réaction rien. Etonnée elle tapote dessus. Toujours rien. Un petit sourire elle y mets un bon morceau de canine quand d'un coup les feuilles se mettent à bouger par un coup de vent. De peur l'enfant recule le plus vite possible en tombant bien une ou deux fois par la même occasion se cachant derrière la première chose qu'elle voit.


Dernière édition par Su U le Dim 2 Juil 2017 - 7:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inuzuka Takeo
Konoha
Konoha
Inuzuka Takeo

Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 913
Rang : A+

Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] Empty
MessageSujet: Re: Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ]   Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] EmptySam 1 Juil 2017 - 23:17

Les yeux fermés, assis sur mon banc de parc, je laissais le soleil réchauffer mon visage, me régalant de la chaleur de l’été. Pour une des rares fois j’avais une matinée pour moi-même et j’avais décidé de la passer à l’extérieur dans ce parc, moi qui passais maintenant le plus clair de mes journées à l’intérieur. Ce dernier n’était pas le plus près de chez moi, en revanche il était juste à côté de mon ancien appartement et pour être venu plusieurs fois ici à travers les années, j’y trouvais un certain réconfort. En plus de la chaleur, il y avait également une foule d’odeurs qui m’étaient devenus familières avec le temps : le petit boisé de chênes et de peuplier aux arômes puissants et terreux, les bosquets de jonquilles, lilas et autres fleurs odorantes qui parsemaient l’endroit et, bien sûr, l’odeur immanquable de l’Homme. Cette dernière était omniprésente et avec le temps mon nez s’y était habitué au point que je ne la remarquais même plus, à moins de vraiment me concentrer comme je le faisais à présent. Parfois je reconnaissais l’odeur, d’autre fois non, mais je ne pouvais jamais m’en défaire lorsque j’étais entre les murs du village.

Profitant pleinement de tout ce qui m’entourait, je sentis alors quelque chose me frôler la cheville. Je sursautai légèrement par la surprise, mais j’avais rapidement reconnu la sensation de la fourrure de mes ninkens. L’un des deux –j’ignorais lequel avec mes yeux fermés – venait de bouger, nul doute que quelque chose avait attiré son attention. Je ne fis pas plus de cas de cela, il leur arrivait souvent de se retourner pendant leur sommeil, mais je commençai à me poser des yeux devant son agitation lorsque cela devint à intervalle de plus en plus rapide. Qu’est-ce qui pouvait bien le faire tourner de la sorte? Entrouvrant les yeux, je regrettai aussitôt mon choix et les refermai durement. Après tout ce temps, je devrai m’y prendre de façon plus intelligente pour réussir à voir quelque chose. Une fois que mes yeux furent enfin habitué à la clarté aveuglante de la journée, je regardai autour de moi voir ce qui avait bien pu causer l’un de mes ninkens – il s’avéra que c’était Akamori qui avait bougé – à bouger.

Au début, je ne remarquai rien d’anormal, le parc semblait dans le même état que je l’avais laissé quelques minutes plus tôt, sauf qu’en regardant en direction du boisé je crus apercevoir une silhouette se tenait droite comme une barre. Je n’arrivais pas à la distinguer correctement, mais il me semblait voir du blanc. Intrigué et n’ayant rien vraiment de plus palpitant à faire, je me levai et allai en direction du boisé voir qui était cet étrange personnage. En m’approchant, je finis par me rendre compte que le blanc que je voyais était en fait le sarrau d’un homme de médecine, un employé de l’hôpital, donc. Sur un coup de tête, je décidai de me rendre jusqu’à lui et je commençai à discuter avec lui. Bien vite je compris la raison de sa venue ici et ne pus m’empêcher d’être un peu surpris lorsque je me rendis compte que je savais exactement de quoi il parlait. Dans l’ascension de l’Autorité et de la répartition des troupes, je m’étais vu donner la responsabilité de m’occuper de toutes personnes non Konohajines qui avait affaire à l’intérieur du village. Depuis que l’on m’avait confié cette responsabilité, pas un visiteur n’était entré dans le village sans que je finisse par être au courant. Pour en revenir à l’homme qui me faisait face, ce dernier avait été mis sur le cas d’une jeune femme sans aucune affiliation connue qui, à défaut de savoir d’où elle venait, faisait partie des visiteurs mentionnée précédemment. Ce qui rendait la tâche de lui soutirer la moindre petite information plus difficile était qu’elle n’était aucune capable de s’exprimer. Elle essayait parfois de faire quelques gestes pour essayer de se faire comprendre, mais aucun mot ne sortait de sa bouche. Une invitée pour la moins… particulière.

Lorsque je lui fis savoir que par le plus grand des hasards lié à cette jeune femme, ce dernier se fit aussitôt plus bavard. Il me raconta comment il la suivait partout où elle allait et prenait des notes sur la planche à pince qu’il avait dans les mains. Il prenait en note toutes les actions qu’elle faisait, le comportement de cette dernière et à quel moment ce dernier changeait-il. Il devait également transcrire – ou plutôt essayer de transcrire – le moindre son qui sortait de sa bouche. Était-ce la première syllabe d’un mot, la preuve qu’elle était bel et bien douée de parole? Nous tombâmes alors en silence et observâmes la jeune femme qui, si je ne l’avais pas vu à cause de l’angle duquel j’étais arrivé, était loin de pouvoir passer inaperçu. Une longue chevelure d’un rose qui n’avait rien de naturel, quand bien même que l’on se soit rendu compte que c’était bel et bien le cas précisa le médecin.

Cette dernière était occupée à regarder un arbre comme si elle n’était pas certaine de savoir de quoi il s’agissait. Mes sourcils se haussèrent rapidement lorsque je la vis plonger vers l’arbre afin d’en prendre une bouchée. Enfin, c’est ce que je pensais qu’elle voulait faire. Elle n’eut cependant pas le temps de terminer son geste puisque le bruissement de vent dans les feuilles capta aussitôt son attention comme rien auparavant puisqu’elle se mit à reculer vers nous comme prise d’effroi. Pensait-elle que l’arbre voulait se venger qu’elle ait essayé de le manger? Elle n’arrêta de reculer que lorsqu’elle eut mis quelque chose entre l’arbre et elle, à savoir un de mes ninkens. Elle n’avait probablement même pas regardé ce derrière quoi elle s’était cachée sinon elle aurait eu encore plus peur. Même si elle avait l’air inoffensive et je savais que son chakra était scellé, je restais tout de même alerte, elle pouvait réagir de façon totalement imprévisible. Ne voulant pas créer de réaction subite, je me penchai pour me retrouver à sa hauteur et attendis qu’elle me voit avant de me présenter primitivement.


- TA - KE - O, dis-je lentement tout en me pointant avec les deux index.

Jamais je ne pouvais croire qu’elle ne pourrait pas comprendre cela, même si elle n’avait apparemment jamais appris à parler. Même si elle ne pouvait plus ou moins communiquer, cela ne pouvait pas m’empêcher de peut-être parvenir à lui apprendre quelques mots. Qui sait, peut-être finirait-elle par faire une percée incroyable!
Revenir en haut Aller en bas
Su U
Nouveau
Nouveau
Su U

Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] Empty
MessageSujet: Re: Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ]   Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] EmptyDim 2 Juil 2017 - 13:38

Ca planque est parfaite. Du moins dans la forêt de Konoha se mettre quelque chose entre une menace et soit même l'a beaucoup aidée pour arriver là où elle est. Même avant elle pensait pas que les arbres soit pas vivant. Ce truc bizarre sur son épaule la gêne aussi elle ne savait pas comment mais cela rend ces mouvements bien plus difficile. Entre nous c'est aussi l'inutilisation de son corps redans ses muscles fragiles et faible qui font l'effet. Le sceau sur son bras empêchant son chakra d'être utilisé elle ne pouvait palier cela en modifiant son corps. Elle prenait cette manière de faire comme une habitude et comme si tout le monde font pareil pour marcher, même si cela est plutôt un apprentissage de la vie bien à elle. Cela lui est donc plutôt profitable ce sceau même pour elle, mais cela elle ne peut le savoir. L'arbre fixé. Derrière le boule de poil elle fit des signes ninjas contenant celui du Mukuton. Elle a vu ce signe fait par une des gardiennes au grande rempart est c'est dit de fils en aiguille que cela était peut être lier la libération que cette arbre lui avais fait subir et de fil en aiguille peut être que cela fessais quelque chose à ses arbres les rendant plus...... Inoffensif en les rendant stagne.

Rien, pas de chose apparaissant ou même un changement sur l'arbre. A par un autre coup de vent montrant bien à cette fameuse femme aux cheveux rose qu'aucun effet n'a eu sur l'arbre comme si ce dernier se moque de lui. D'un coup une tête se met à se mettre devant elle. Ses yeux sont d'un rouge bien foncé. Son aire semble être la même que la plupart de ceux que j'ai croisé dans ma vie. Du moins de ceux ne m'ayant pas fait de mal. Ce dernier bouge son doigt vers lui. Elle ne connait pas ce que cela signifie mais ça manière de parler est différente des autres. Il semble ….. Vouloir faire entendre chaque son qui sort de ca bouche.

- TA – KE – O

Ce fut plutôt drôle. Elle commence à rigoler un peu pour ensuite pouffer de rire. Ensuite agenouiller à sa position elle me met joyeusement à taper au plat de ma main sur ce qui est devant moi afin d'exprimer l'excitation de cette nouvelle rencontre. Ses cheveux sont rouge et ressemble plutôt pas mal au sien même si les siens ont une couleur plus claire en comme déteins:


- Aa – Aa – A

Voilà ce que elle pouvait faire. Autant dire une véritable discutions de sourd mancho. Elle ne pouvait comprendre que ce que lui disait son interlocuteur est ce qui le distingue des autres ou même que de poser ses son pouvait permettre quoi que ce soit à par faire peur à une menace ou exprimer un sentiment et encore notre cher aventurière n'avait pas encore toute les armes dans cette quête d'expression vocal. En gros elle fait plus ça par amusement que par intérêt de copier celui face à lui. Elle commence à tâter se quelle a dans les mains. Une chose plutôt douce au touché moelleux et dure. Une texture qu'elle ne connait pas encore. Cependant elle n'a pas encore l'habitude de prêter automatiquement son intention sur ce que ses mains font. Etant toujours un peu apeuré par l'arbre en face. Lâchant une main en tentent d'exprimer son mécontentement envers l'arbre. Quand un bruis de reniflement pris son intention. Elle regarde du coup la tête de l'animal qu'elle agrippe. Une fourrure rouge allant au orange. Son réflexe ne fut la plus approprié. Elle fut terrifier quand dans son cerveau elle fit la comparaison avec une meute de loup qu'elle a croisé dans la forêt de Konoha en trains d'écharper un serpent gênant. Ces mains agrippèrent l'animal et tous ses muscles de son corps se contractèrent de peur. Elle c'est presque fait dessus. Son instinct lui dit de tuer avant d'être tué mais elle lui dit aussi qu'elle est déjà mort. Avec les loups dans cette forêt ce qui l'a sauvé se fut la proie que la meutes avais déjà eux. Suffisamment grande pour les nourrie un moment et aussi le fait que la meute souhaite protéger leur gain. Elle se rappela du regard d'une de ses bêtes et l'instant suivant elle eux le temps d'un bref instant le même. Plus qu'une peur cela est un instinct animal. Un moyen de défense. Ce dernier lui dicte de s'éloigner en lâchant ca prise. Ses muscles encore affaiblie elle pris une posture sur ses quatre membres. Ses derniers les plus proche possible afin de pouvoir bondir le plus vite possible.

Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] Yupi10

Revenir en haut Aller en bas
Inuzuka Takeo
Konoha
Konoha
Inuzuka Takeo

Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 913
Rang : A+

Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] Empty
MessageSujet: Re: Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ]   Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] EmptyJeu 6 Juil 2017 - 17:09

Pendant quelques secondes, je vis le regard de la jeune femme s’illuminer lorsqu’elle m’entendit prononcer mon nom et j’aurai presque pu parier qu’elle avait compris ce que je lui avait dit. Cependant, au moment où cette pensée me traversait l’esprit elle se mit à ricaner d’abord faiblement puis de plus en plus fort jusqu’à ce que ça soit l’hilarité. Peu importe ce qu’elle avait entendue, cela semblait être rigolo. Je pouvais également conclure à sa réaction qu’elle n’avait pas compris un traitre mot de ce que je venais de dire. Bon, je ne lui avais donné que mon nom, mais si elle n’avait même pas été capable de comprendre que je me présentais autant abandonner le projet tout de suite. De toute façon, elle ne semblait plus tellement réceptive à la moindre de mes paroles : elle tapait lourdement ses mains sur le sol, un peu comme – désolé de la comparaison, un primate lorsqu’il voit quelque chose d’intéressant. Bien qu’elle n’ait pas compris le sens de mes paroles ni mon intention, au moins cela semblait lui avoir fait plaisir.

Lorsqu’elle eue terminé de faire son cirque – encore une fois, mauvaise comparaison – son regard se tourna alors vers moi et je vis son visage se tordre par l’effort. Non, était-ce possible? Mes paroles avaient-elles finalement été celles qui se seraient rendues jusqu’à elle, malgré tout le temps qu’elle a passé à l’hôpital? Mon visage commença à s’illuminer pour finalement redescendre bien assez vite. La suite de
A qu’elle prononça me convainquit une bonne fois pour toute de rayer cette idée de la liste. Il me serait bel et bien impossible de lui faire sortir le moindre mot. Je fus cependant surpris de me rendre compte qu’elle était finalement capable de parler, mais qu’elle n’avait simplement pas développé de forme de langage lui permettant de s’exprimer. Même si je ne me faisais plus d’illusions, avec beaucoup de temps et beaucoup de patience quelqu’un pourrait peut-être éventuellement lui apprendre les différents sons qui composaient notre langue, sauf que c’était justement deux choses que je n’avais pas. J’allais devoir me contenter du non-verbal.

Je fus sorti de mes pensées lorsque quelque chose bougea devant moi, me brisant de ma contemplation méditative. Me reconcentrant sur ce qu’il se passait devant moi, je vis que c’était la jeune femme qui s’agitait alors qu’elle se rendait compte d’où ses mains étaient atterries. Ces dernières avaient fait leur chemin jusqu’à la fourrure d’Aka, derrière qui elle s’était cachée en premier lieu, et cela semblait être la première fois qu’elle touchait à quelque chose de la sorte à voir l’expression qu’elle faisait. Un mélange de curiosité, d’inquiétude et d’excitation traversait son visage tandis qu’elle découvrait la texture douce du pelage de mon ninken. Pourtant, cela lui prit tout de même quelques instants avant qu’elle ne se rende compte de ce qu’elle touchait réellement. Lorsque cette réalisation vint soudainement, un changement radical se produisit chez la jeune femme. Elle qui semblait légèrement excité par sa nouvelle trouvaille, elle était maintenant l’incarnation même de la peur. En une fraction de seconde, l’air s’était empli de l’odeur nauséabonde de l’effroi et sa main encore dans la toison de mon chien-ninja se contracta comme si un courant électrique était passé à travers son corps. Puis, sans prévenir, elle fit un léger bond pour se distancer de mon ninken et se adopta une position quadrupède, prête à s’enfuir au premier mouvement. Je compris alors qu’elle devait les prendre pour des loups, créatures dangereuses qu’elle avait sans doute rencontrées dans les forêts de Hi. Si la ressemblance était certes présente, je devais lui faire comprendre que mes compagnons n’étaient pas les prédateurs qu’elle avait rencontrés à l’extérieur des murs. Mais comment le lui dire alors que je n’avais aucune façon de lui transmettre le moindre message?

Automatiquement, mes mains s’étaient placées de façon défensive devant la jeune femme de façon à essayer de la rassurer un peu. Ce ne fut que lorsque je le remarquai que je sus que cela n’allait rien changer puisque cela ne voulait probablement rien dire pour elle. Si on rayait le langage oral et le langage des signes, cela ne me laissait pas beaucoup d’options. La seule façon que je voyais, c’était une démonstration personnelle. Demandant à mes ninkens de reculer un peu pour ne pas trop intimider la jeune femme, je fis ensuite venir seulement Akamori à mes côtés et commençai à lui caresser le haut de la tête. Si je lui montrais que ces derniers n’étaient pas dangereux, peut-être comprendrait-elle qu’elle n’avait rien à craindre d’eux. Je continuai mon manège en attendant une réaction de la part de la jeune femme, espérant que j’arriverais à lui faire comprendre de cette façon.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Su U
Nouveau
Nouveau
Su U

Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] Empty
MessageSujet: Re: Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ]   Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] EmptyDim 9 Juil 2017 - 13:58

L'animal est effrayant. Dans un lieu pareil la fille aux cheveux rose n'a aucune raison de penser qu'elle ne soit pas en sécurité. Toutes ses personnes qu'elle a croisé entre les portes et l'hôpital jamais elle aurait pensé qu'une chose comme cette chose à fourrure peut venir jusqu'ici. Elle a imaginé que le nombre est un facteur de force mais en voyant ici même cela elle fut déconcertée et effrayée. Ne jamais baisser sa garde. Voilà la leçons qu'elle peut prendre. Cependant cette leçon allais prendre une toute autre tournure et se quelle pensais sur le coup allais se voir reconstruit. Non pas de pouvoir baisser ça garde mais tout le reste la peur de cette chose le fait que le facteur nombre n'est pas à prendre en compte. Au moment où elle est le plus faible via au sceau sur l'épaule. Elle remarque quelques mimiques étrange. Elle apprit l'intérêt de mettre une chose entre soit et une menace et en me voyant apeuré elle voit le bras de cette étrange personne se mettre entre elle se qui lui cause tant de frayeur. Un peu surprise, elle ne comprend tout de même pas la raison et le symbole. Le chien recule au vue d'un signe fait par cette même personne. Puis cet homme s'approche. Quelque petit cri discret et un comportement agité devant cette scène elle montre ça désapprobation pour que cet homme s'approche. Elle ne le connait pas puis même si son sort ne l'intéresse gère il l'a fait rire et donc dans ce côté de vouloir quand même préserver une chance de pouvoir continuer même si elle ne connait toujours pas ce que signifis la mort son instinct lui dicte que c'est une mauvaise chose pour lui.

Le voilà à côté de la menace. Elle est prête à partir le plus vite possible dans un lieu remplie de foule afin que ce dernier ait plus de gibier à attraper et qu'elle ait moins de chance d'y rester. Cela n'est qu'instinct car même l'idée de mourir n'effraye pas la fille aux cheveux rose, mais comme elle commence juste l'expérience de vie se côté de préservation qu'on a à la naissance lui fait quand même effet. Cependant la scène lui fit ouvrir les yeux grands ouvert. L'animal est sous position de soumission. Ce dernier ne représente aucune menace pour l'homme à côté de lui. Quand elle y pense ce monstre aurais pu l'attaquer tout le long ou elle s'est caché derrière lui. Grattant une xième fois dans la journée son sceau. Elle fixe l'un après l'autre les deux être vivant devant elle.

Ce petit singe voit une chose bien différente de ce qu'elle prend comme habitude. Depuis qu'elle est libre et je ne parle pas de Konoha, mais bien de son passé. Elle a vue des gens. Mais aucune réelle contacte amical. Seul un médecin faisant des choses ressemblant beaucoup à ce qu'elle a toujours vécue à pris attention à elle et cette image qu'elle voit en face est comme si elle a rencontré une chose et un sentiment qu'elle n'a jamais encore connus. Elle voit cet homme comme un idole. Rien de véritablement impressionnant dans les yeux de tout le monde c'est passer, mais à ses yeux elle voit une personne prenant le dessus sur une créature physiquement bien plus puisse que par la même occasion lui donne un sentiment de sécurité et cela même si elle comprenait que malgré se quelle pense des autres elle se doit de rester sur ses gardes elle eux pour la première fois un sentiment de joie réelle. Non ceux lui cachant la peur de tout ce qui l'entourent dont elle ignore tout, mais elle a comme crée une sorte de bulle ou à ce moment même elle se sent protégé.

Cela est temporaire, mais elle souhaite maintenant s'approcher plus qu'à toute autre de cette personne. Elle se remémore ses souvenir tout en avançant lentement, grattant de sa main gauche son épaule droit ou est le sceau. Puis la voilà devant le chien cet homme tennant l'animal comme s'il peut agir pour la protéger à tout moment. Elle approche sa tête de cet de l'animal puis pose son front sur le siens. Elle a vue un des loups fait ceci à un autre. Même si cela est pour cette meute un signe de soumission. Ici elle le fait pour se rassurer. Elle regarde ensuite celui qui brillais à ses yeux puis fis une chose qu'elle a vue plusieurs fois faire plusieurs humain. Elle a remarqué qu'a chaque fois ses personnes souriait après cela elle s'approche puis fait un bizou sur la joue de cette personne tout en s'agrippant au coup de ce dernier car elle est bien trop petite pour atteindre son visage. Cela de fais elle est toute excitée. Gardant quand même un petit écart juste par ce qu'on ne sait jamais avec le chien. Du coup elle regarde ensuite cet homme puis pointant du doigt un arbre elle regarde ensuite l'arbre. Pour après se cacher dernière le dompteur de bête attrapant le tissu du haute de son pantalons comme ferais un petit enfant cherchant à être assuré.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inuzuka Takeo
Konoha
Konoha
Inuzuka Takeo

Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 913
Rang : A+

Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] Empty
MessageSujet: Re: Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ]   Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] EmptyLun 17 Juil 2017 - 21:36

Malgré la réaction de la jeune femme devant ma manœuvre je continuai, imperturbable, à essayer de lui montrer qu’elle n’avait rien à craindre autant d’Akamori et de Seimori. Bien sûr, tout cela reposait sur le fait qu’elle comprendrait les gestes que j’effectuerais devant elle ce qui, de ce que je pouvais voir jusqu’à présent, n’était pas gagné d’avance. Heureusement pour moi, cette dernière me laissa néanmoins faire, je ne pourrais dire si c’était par curiosité ou simplement par résignation, mais tout cela pour dire qu’elle fit bien d’attendre puisque le spectacle qui s’offrit alors à elle lui fit ouvrir les yeux grands d’étonnement. Elle qui voyait mes ninkens comme des loups sauvages, en voir un se place de cette façon à mes côtés devait avoir quelque chose d’impensable. À en voir son expression, quelque chose me disait qu’elle venait de comprendre que mes compagnons à poils ne la prendrait pas comme prochain repas.

Se mettant de plus en plus à l’aise en ma compagnie, je la vis se dandiner sur ses pieds avant d’avancer en lentement dans ma direction. Rapidement, cependant, je vois qu’elle est beaucoup plus intéressée par Aka que par moi. Elle s’arrêta directement devant lui, l’observant ses yeux aussi roses que ses cheveux pendant plusieurs secondes, avant d’avancer la tête vers le ninken. Pendant une fraction de seconde je crains qu’elle ne veuille embrasser ce dernier, mais je suis rassuré lorsque je vois son front se poser sur le sien. Sûrement, de sa façon à elle, elle essayait créer un lien avec la bête qui lui avait tant fait peur. D’une façon ou d’une autre, j’avais réussi à remplacer sa terreur de l’animal pour quelque chose qui ressemblait presque à de l’affection. Maintenant qu’elle était partie, je savais par expérience que mes chiens-ninjas pouvaient être une grande source de réconfort. Puis, son regard se tourna et j’avais maintenant une paire d’yeux me fixant avec… Était-ce de l’admiration?

C’est alors que subitement je me retrouve avec la jeune femme les bras autour du cou tandis qu’elle me pose un baiser sur la joue. Le geste était arrivé si rapidement que je n’avais même pas eu le temps d’afficher ma surprise qu’elle était de retour au sol, toujours avec un peu de distance comme si elle craignait inconsciemment que les ninkens changent d’avis à son égard. Je pouvais tout de même voir que son attitude envers eux avait considérablement changé, même si malgré tout elle semblait maintenant avoir d’yeux que pour moi. Il y avait quelque chose dans son regard qui me disait qu’elle attendait quelque chose de ma part, mais j’étais incapable de savoir quoi. C’est alors qu’elle pointa les arbres qui l’avaient tant effrayée un peu plus tôt. Voyant sûrement la confusion dans mon regard, elle répéta le geste de façon plus insistante avant de venir de réfugier derrière moi comme elle l’avait fait avec Akamori plus tôt. Je compris alors ce que je voulais faire avec les arbres : elle voulait que je m’occupe de ceux-ci comme je m’étais occupé de mes ninkens. Si je pouvais venir à bout de créatures aussi féroces que mes ninkens, sûrement pouvais-je faire quelque chose contre eux.

Aussi logique que pouvait paraître ce raisonnement – ou peut-être pas – le Mokuton ne faisait pas partie de mes spécialités. Je pouvais certes utiliser le Katon pour réduire à néant le bosquet devant nous, mais c’était loin d’être le résultat que je voulais obtenir. Avec ce que j’avais, le moindre que je pouvais faire était de faire bruisser les feuilles avec mon fûton. Je n’avais toutefois aucun moyen de lui faire comprendre que je ne pouvais pas accomplir ce qu’elle attendait de moi. En espérant qu’elle comprenne, j’ouvrai les bras, paumes vers le haut, et haussai les épaules en signe d’impuissance, mais aucun des gestes que j’avais fait depuis notre rencontre n’avait eu l’air de se rendre jusqu’à elle; je ne voyais pas comment celui-là serait différent. En même temps de lui faire comprendre cela, je commençais déjà à penser à une façon de lui montrer qu’elle n’avait rien à craindre des arbres. Tout comme avec mes ninkens, j’allais lui faire comprendre que ce qui se trouvait autour d’elle n’était pas un danger pour elle et qu’elle était en sécurité tant qu’elle était à l’intérieur des murs de Konoha.
Revenir en haut Aller en bas
Su U
Nouveau
Nouveau
Su U

Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] Empty
MessageSujet: Re: Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ]   Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] EmptyMer 19 Juil 2017 - 18:32

L'assurance est bien revenue mais dans le recoin de sa tête elle a toujours une menace dont elle ne comprend pas encore les mécanismes. Cela la gêne. Demandant à cette nouvelle personne qui lui est plutôt amical, du moins dans son sens elle tente de lui demander de s'occuper de l'arbre. Pour être franc dans les lieux qu'elle à vue elle en a vue pas mal et donc même si un seul arbre est éliminé il n'en restera pas moins les autres. Cependant elle pense que cet homme est fort. Elle sent en elle une force et même si elle ne peut encore se l'expliquer et que en ce moment elle ne peut l'utiliser à cause de la marque qu'on lui a mis sur l'épaule elle reste persuadé que cela ne lui est pas retiré. Elle le sens endormie en elle. Cette force qui l'aide à pallier la faible musculature qui lui fut formée à cause de ca longue stagnation. Elle a mal mais elle a l'habitude, tellement que cette douleur est pour elle comme inexistant ou plutôt familière car malgré son habitude on ne peut pas dire que cela ne l'atteint pas. Son pouvoir l'aider à palier cela en renforçant son corps elle arrivais à marcher correctement, mais même maintenant sans cette énergie elle est en voie de rétablissement, une raison qui la pousse à gratter de manière plutôt fréquente cette chose posé sur sa peau. Ses griffes abimes sa peau mais comme un animal se grattant à s'en blesser il est difficile de l'en empêcher.

Pour Su le monde qui l'entourent est plein de surprise mais comme une personne qui utiliser une machine comme une télécommande de télévision on n'est pas obligé de tout savoir pour comprendre comme ça fonctionne, même si on ne sait pas comment l'électricité marche que ça nous empêche de d'appuyer et de Sélectionner des chaines. Su a simplifié sa manière de voir le monde de la même manière afin d'arriver à survivre dans cette nouveauté et a créé sa propre règle hiérarchique en voyant elle-même qu'elle ne peut survivre en étant seul face à tout le monde. Elle évalue les choses est plus précisément les être vivant par force et menace de manière séparée. Elle a mis en tête au départ se fut un sanglier. Dans la forée affaiblie elle a remarqué la puissance de cet animal qui n'attaque qu'en présence d'une menace. Mais cet animal donc à cette époque est l'un des rares animaux qu'elle a vus c'est fait rapidement dépasser par l'homme qui eux même dans la forêt de Konoha c'est fait dépasser par le loup. Cependant elle a vu une chose étonnante qui lui fis remarquer que dans ce village de Konoha elle ne peut se défendre c'est "un groupe" ces loups ont battue se que pour les yeux de Su elle estime beaucoup plus fort qu'un loup. Un serpent géant. Cette victoire montre aux yeux ouverts dans ce nouveau monde qu'il y a une force dans le nombre. La elle vue aussi une chose ressemblant à un loup en plus imposant se mettre au pied d'un homme qu'elle-même pense plus faible. Elle se pose donc des questions. Mais cela l'a peut-être étonnée mais elle eux en pensé que cela cache d'autre chose. Elle pouvait mettre cet homme plus fort que les loups sans pour autant y mettre tous les hommes dans le même panier. Qui sais même peut être plus que se gros serpent. Abattre cet arbre va donc devenir une chose facile pour lui. Cependant cet homme semble faire des gestes plutôt étonnants. Je le regarde et le voir plusieurs fois le faire mais sans attaquer l'arbre. J'eux un temps d'attente voir si quelque chose va se faire mais rien. Il ne semble pas vouloir l'attaquer. Je mets donc dans ma liste des ennemies fort du coup, au sommet. Soit dans l'ordre de force du plus faible au plus fort j'ai: Le lapin, Su U, le sanglier, les humains selon les critères de Su, le loups, le chien en face de moi, le serpent géant, le dompteur de loup et l'arbre.

Elle fit donc les mêmes gestes donc que celui qu'elle a pris comme idole, même si je vais être franc avec vous elle a de grande chance d'aduler d'autre personnes comme elle le fait en ce moment avec ce dompteur. Cependant son envie de mater de l'arbre ne lui est pas encore passer. Elle a même une petite vengeance contre cette adversaire qui quand elle en avait le plus besoin de nourriture l'a stoppé en plain élan sur un magnifique sandwich. Discrètement elle pose ça vue sur une belle pierre. Elle l'a prend et lance rapidement la pierre. Du moins aussi rapide qu'elle le peut se qui n'est donc pas vraiment rapide en réalité je vous rappelle qu'elle était y a peu atrophier sur la totalité de ses membres. L'arbre fit touché pile au milieu du tronc. Comme quoi elle est quand même bonne tireuse. Juste après avoir lâché la pierre elle va se poser derrière son protecteur. Rien ce passe. Un rictus apparu sur son visage. Puis elle devint toute rouge et se mets à lancer tout ce qui lui passe sur la main décher comme pierre. Toute atteins l'arbre jusqu'au moment où elle fut essoufflé. Ses jambes et ses mains son épuisé. Elle tombe au sol au moment où ses jambes ne peuvent plus supporter son poids. Laissant les lourdes marques de bleu qui au bas est caché par des collant mis par un docteur et les autres par la jupe qu'elle porte. On pouvais voir au départ au niveau des articulation de ses bras eu poigné des bleus mais ses dernier sont plutôt bien rétablie et donc n'est pas alarmant surtout avec le caractère qu'elle porte. Au sol elle eux son ventre qui se mets à gronder. Elle regarde au loin le médecin qui habituellement lui sert aussi à manger puis tourne la tête. Elle a trop forcé de joie de pouvoir marcher librement. Et même si elle a faim elle est trop bien pour vouloir entrer maintenant.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] Empty
MessageSujet: Re: Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ]   Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un arbre en cache toujours un autre [Inuzuka Take ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô-
Sauter vers: