N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Médecine alternative + Shizu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Sun
Sun
Informations
Grade : Genin
Messages : 918
Rang : C

Médecine alternative + Shizu Empty
Message(#) Sujet: Médecine alternative + Shizu Médecine alternative + Shizu EmptySam 26 Nov 2016 - 0:22

La clinique vétérinaire. Rin se permit un petit sourire plus vif que d’habitude alors qu’il se dirigeait vers cet endroit. C’était une entreprise magnifique que d’en être arrivé à là dans le soin et la prise en charge des animaux - et quelque part, il était heureux d’avoir l’occasion de visiter la bâtisse. Avec la politesse qui était sienne, il avait adressé une lettre pour demander s’il était envisageable qu’il passe une journée en tant qu’observateur – après tout, c’était un pan de la médecine qui soignait ce qu’il y avait de plus cher à nombre de Shinobis et civils. De l’enfant avec son chiot à la veuve avec son fidèle compagnon animal, les gens avaient besoin de cet endroit tout autant que lui. Et s’il espérait trouver ici l’inspiration de pour de nouvelles recherches, ainsi que des points quelque peu moins glorieux qu’il serait important d’aborder pour le futur… Il ne pouvait nier l’intérêt personnel qu’il avait à venir ici.

L’Akimichi soupira calmement, fixant sa main gauche à l’endroit où, il y a quelques jours encore, figurait une morsure imposante. Il n’avait pas prévu, en essayant de le ramasser pour l’emmener ici, que le petit chiot à la patte cassée se montrerait tellement craintif, jusqu’à mordre au plus profond de sa chaire. Oh, bien sûr, il s’est soigné seul sans le moindre mal – seul la douleur du souvenir demeurait. Etait-il si effrayant que ça ? Ce serait certainement l’occasion de recroiser son agresseur, voir si en écartant l’élément aigu de la fracture évidente ouverte garden 2 de la patte du petit animal, l’animosité persistait. Il espérait que non – même s’il ne se faisait aucune illusion. Kimimaro ne lui pardonnerait jamais s’il choisissait de recueillir le pauvre petit animal. C’était amusant d’ailleurs, que ce trait félin de rejet envers les canins était tellement développé chez son chaton. Les observations à la recherche d’une phobie vraies n’avaient guère été concluantes – une hypothèse de plus sur le Gekei qui s’était avérée erronée.

Le médecin secoua la tête calmement alors qu’il posa premier pied dans la clinique. L’odeur si particulière, mélange d’asepsie et d’animaux, lui caressa les narines, arrachant un léger éclat de rira chaleureux à sa bouche. Il y avait quelque chose de tellement semblable à l’hôpital, et pourtant si différent… Rapidement, il remarqua une jeune femme semblant travailler ici et s’approcha d’elle.

« Bonjour ! Je suis Akimichi Rin. J’ai… J’ai demandé à visiter la clinique, et on m’a indiqué de venir aujourd’hui. »

Un sourire innocent et protecteur se dessina machinalement sur le visage du docteur, bien que ça n’enlevait rien à la sincérité de ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Inuzuka Shizu
Inuzuka Shizu
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 797
Rang : A

Médecine alternative + Shizu Empty
Message(#) Sujet: Re: Médecine alternative + Shizu Médecine alternative + Shizu EmptyLun 28 Nov 2016 - 18:19


Voilà environ une semaine que mon repos donné par Kibini-sensei avait pris fin. J’avais donc recommencer mon travail à la clinique vétérinaire et je devais avouer que la reprise n’était pas des plus simples. La gérante de la clinique n’était pas des plus tendres avec nous, mais c’était ce qui nous poussait à toujours faire de notre mieux d’un autre point de vue.

Je ne fus pas étonnée de l’entendre m’appeler de sa voix brute, même si elle paraissait un peu dure par moment, l’Inuzuka était toujours à notre écoute et avait beaucoup de patience en ce qui concernait notre apprentissage quotidien. Alors que je m’occupais de donner ses médicaments à un jeune chat tigré, je me rappelais ce que Kibini-sensei m’avait dit hier.

Un médecin nommé Akimichi Rin devait passer à la clinique, il avait demandé à la visiter. J’ignorais pour quelle raison il souhaitait faire cela, mais elle m’avait chargé de m’en occuper. J’avoue que cela me stressa un petit peu mais bon, je connaissais les lieux par cœur, ça ne pouvait que bien se passer.

Une fois que j’eus fini avec le chat, je retournai au bureau à l’entrée pour y noter quelque chose, quand un homme entra dans la clinique. Il éclata légèrement de rire sans que je ne comprenne bien pourquoi puis s’approcha de moi en souriant. Ah c’était donc le fameux médecin ! Je me demandai à quelle heure il allait venir.

« Bonjour Akimichi-san ! Oui on m’a prévenu de votre venue, je suis Inuzuka Shizu, c’est moi qui vous ferais visiter la clinique ! »
Lui répondis-je avec un sourire enchanté.

Bien que je n’eusse pas vraiment d’idée sur ce qui l’intéressait exactement, je me doutai qu’il n’était pas là pour que je lui montre les salles d’attentes. Je lui indiquais leur emplacement rapidement, c’était les trois portes qu’il pouvait apercevoir dès l’entrée. Il y avait une salle pour les propriétaires de chiens à gauche, une pour ceux des chats à droite et enfin la dernière, dont la porte était juste à droite du bureau au milieu, pour les autres animaux (lapins, souris etc).

Je lui proposais ensuite de l’emmener voir tout d’abord le chenil où nous gardions nos compagnons canins. Je m’engageai dans un des couloirs à gauche du bureau puis une fois dans un second couloir, tournai encore à gauche où j’apercevais déjà la porte. Je le laissai entrer avant moi, on pouvait voir plusieurs compartiments assez grands pour chaque pensionnaire. Une grille blanche les refermait. Certains des canidés se mirent à japper à mon arrivée.

« Voilà où séjournent nos canidés, ils sont un peu agités, je pense que c’est parce qu’ils ne vous ont jamais vu. Dis-je en riant légèrement. Nous avons aussi un jardin, je vous le montrerai tout à l’heure. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Sun
Sun
Informations
Grade : Genin
Messages : 918
Rang : C

Médecine alternative + Shizu Empty
Message(#) Sujet: Re: Médecine alternative + Shizu Médecine alternative + Shizu EmptyMar 29 Nov 2016 - 20:58

Souriant doucement, Rin hocha la tête devant la jeune femme qui s’adressait à lui. Inuzuka Shizu – mentalement il nota ce nom quelque part dans son esprit, jugeant qu’il serait bon de s’en rappeler au-delà de cette visite. C’était une habitude, presque fâcheuse, que de retenir le prénom, le nom et le visage des gens qui se présentaient à lui. Une déformation professionnelle même – et bien qu’il tentait toujours de son mieux… Des oublis étaient vite arrivés, ne motivant que plus encore le médecin à travailler cet aspect de sa vie. S’il avait réussi à emagasiner autant de connaissances scientifiques et médicales, il pouvait bien apprendre quelques prénoms.

« Enchanté, Shizu-san. Et je vous en prie, appelez-moi donc Rin. »

Ils étaient, de compte, engagés pour une demi-journée environ de visite et explications – la réduction des civilités au minimum semblait de mise. Ce n’était, par ailleurs, pas vraiment dans l’esprit de l’Akimichi que de s’embourber de politesses inutiles à son égard. Il était au service des habitants, tant en tant que Médecin que Shinobi – et s’il avait connaissance des longues et fastidieuses études qui prouvaient la nécessité de la hiérarchie et du respect de celle-ci dans la cohérence interne des relations sociales… Il n’en était pas moins réfractaire à l’idée d’être évoqué comme strictement supérieur à quelqu’un. Le corps, les capacités, le grade, la puissance : tout pouvait varier à une vitesse tellement importante dans les contextes adéquats qu’il semblait presque onirique à Rin de s’attacher à ces concepts. Même l’identité pouvait faillir.

Silencieux, il suivit la jeune femme en écoutant ses explications – non sans être reconnaissant du souci de pertinence qu’elle semblait avoir, ignorant allègrement de s’étendre sur les salles d’attentes. Il y avait pourtant quelque chose de charmant à ces dernières selon le Jônin. Une sorte de chaleur, de vivacité presque tonique – certainement un effet de ressenti basé sur la quantité d’animaux – qui contrastait cruellement avec l’espace aseptique et à la limite de la rigidité de l’hôpital. Ici, tout semblait vivre, courir, hurler, sourire. Un effet qu’il serait important de faire passer au sein de l’hôpital un jour, ne serait-ce que pour rendre la totalité plus agréable.

« Oh je... »

Il soupira rapidement avant de passer devant dans la pièce alors qu’il s’attendait, dans la candeur de sa politesse, à tenir la porte. Pourtant, à peine passer les jappements et aboiements divers retentirent avec force dans les oreilles du médecin. Ecoutant les explications de la canine, il se tourna vers elle, laissant un léger sourire gêner traverser la placidité de son visage.

« Oui… J’ai remarqué que je semblais faire cet effet aux canins. »

D’un geste quelque peu évasif, il contempla la main que laquelle figurait jusqu’à peu la marque de blessure.

« J’ai ramené un petit canin qui s’était fracturé une jambe récemment, et il m’a bien fait savoir qu’il ne voulait pas spécialement d’aide en me mordant. Pas que ça ait changé grand-chose à ma prise en charge. »

S’avançant de quelques pas et profitant de l’opportunité qu’il avait pour tout voir et tout demander, Rin chercha évasivement du regard son petit tortionnaire pour s’enquérir de son état de santé, avec un succès plus que mitigé.

« Serait-ce égoïste de ma part de profiter de ma visite pour demander comment se sont passés ses soins ? Il avait une fracture ouverte de façon modérée à minima selon mon observation, et autant chez un humain je saurais quoi faire et à quoi m’attendre… Autant je n’ai que de maigres connaissances sur la prise en charge des traumatismes chez les animaux. »
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Inuzuka Shizu
Inuzuka Shizu
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 797
Rang : A

Médecine alternative + Shizu Empty
Message(#) Sujet: Re: Médecine alternative + Shizu Médecine alternative + Shizu EmptyJeu 1 Déc 2016 - 18:31


« Oh d’accord, dans ce cas Shizu suffira pour moi aussi. »

Je lui adressai un sourire et je nous guidais donc vers le chenil. Rin fut étonné que je lui tienne la porte, mais étant donné que nous étions sur mon lieu de travail, il allait de soi que c’était à moi de le faire. Le médecin ne sembla pas étonné de l’accueil que lui réservèrent les canins. Il avait même l’habitude de ce comportement, il avait même été mordu. Hum les chiens n’aboyaient et n’attaquaient que rarement sans raison, et lorsqu’il était passé devant moi pour entrer dans la pièce, j’avais senti une légère odeur de félin sur lui.

« Vous n’auriez pas un chat par hasard ? Les chiens le sentent et certains ne les apprécient pas spécialement. » Lui dis-je avec un rire léger.

Le médecin m’expliqua ensuite comment il s’était fait mordre par un petit chiot il y avait quelques jours. Ce dernier avait surement dû prendre son acte pour une agression.

« Quand un animal est blessé, il devient craintif et il faut prendre le temps de lui montrer qu’on ne lui veut pas de mal avant de l’approcher. Vous êtes peut-être aller un peu trop vite. »

Je le voyais balayer la salle des yeux, surement à la recherche du petit blessé. Les chiots étaient gardés dans une autre salle du chenil pour qu’ils ne stressent pas trop en étant entourés de gros chiens adultes. Aussi il fut normal qu’il ne le trouve pas. C’était sans étonnement qu’il me demanda comment il allait.

« Mais non au contraire, je n’ai pas pu assister son opération, mais je sais qu’elle s’est bien passée. Même si elle a été un peu complexe, les chiots sont fragiles. Maintenant il lui faut du repos et il sera sur pattes si je puis dire ! Mais venez, vous pouvez venir le voir. »

Je l’invitai à me suivre dans une autre pièce, semblable à la précédente mais légèrement plus petite. L’ambiance était complètement différente pour le coup. À la place des aboiements, c’étaient de petits et mignons couinements qui se firent entendre. Un sourire tendre apparut sur mes lèvres, j’adorai m’occuper des petits, quel que soit leur espèce. Je me lavais les mains soigneusement dans un lavabo sur la droite et invitai le médecin à en faire autant. En attendant, je touchai quelques chiots du bout des doigts à travers la grille de leur cage surélevée, puis me dirigeai vers notre petit mordeur. Ce dernier ressemblait à un petit chien-loup gris, avec le bout de la queue toute blanche. Il avait une petite collerette pour lui empêcher de toucher à sa patte pansée.

« Coucou toi, tu m’as l’air en pleine forme malgré ta blessure ! » J’ouvrai doucement la grille et commençait à le caresser. Ses yeux bleus étaient grands ouverts et il se laissait faire gentiment.

« Il sait que c’est vous qui l’avez emmené ici et qu’on s’est occupé de lui. Vous pouvez lui faire sentir votre main. »

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Sun
Sun
Informations
Grade : Genin
Messages : 918
Rang : C

Médecine alternative + Shizu Empty
Message(#) Sujet: Re: Médecine alternative + Shizu Médecine alternative + Shizu EmptyMar 6 Déc 2016 - 20:19

« Un chat ? »

Le médecin s’arrêta un bref instant devant cette remarqua, étouffant tant bien que mal un petit rire. C’était certainement Kimimaro, mais de là à dire qu’il possédait un chat… Ce serait extrêmement réducteur pour son ami, le dénuant totalement de tout l’aspect humain de sa personne.

« Hahaha. Non. Non je n’ai pas de chat non. Disons plutôt que j’ai un ami qui est très… Proche des félins. C’est certainement l’odeur de ses chats à lui. C’est vrai que dit comme ça… Je n’y avais pas pensé vous voyez ! »

Calmement, Rin écouta par la suite les explications de la jeune femme, profitant sereinement de cet échange pour en apprendre toujours plus. Ils n’étaient pas loin de la médecine, que ce soit sur les aspects relationnels – même si ces derniers différaient sensiblement de ce que l’on pouvait avoir un humain – ou les aspects de pratique pure et dure. Qu’importe où, un os demeurait un os et une artère restait une artère, même si la question de l’asepsie était certainement bien plus délicate lorsqu’il s’agissait de nos amis à poils. Une question plus axée dans la pratique pur et dur que l’Akimichi réserva calmement dans son esprit, il était loin de prévoir un changement si drastique de spécialité, mais sa curiosité… Il soupira délicatement, continuant à écouter la dénommée Shizu et en la suivant, soulagé sincèrement de savoir que tout s’était bien passé.

Calme. Dans la nouvelle salle régnait une sorte de calme silencieux – loin des aboiements et recherches de domination sur le félin senti sur Rin. Suivant l’invitation de son guide, il s’attela au lavabo et lava ses mains scrupuleusement, à l’image d’un début de chirurgie. Il y avait quelque chose de tellement familier et tellement décontractant à l’idée de retrouver l’asepsie hospitalière dans ces lieux qu’il ne put s’empêcher de sourire discrètement. Après séchage, il suivi la jeune femme à nouveau, se contentant de son rôle d’observateur. Il était là pour ça après tout, et ce petit détour pour voir son petit agresseur adorable n’était qu’une déviation qu’ils s’étaient permise d’un accord commun. La facilité déconcertante du contact qu’elle avait avec les chiens signaient clairement, pour l’observateur médical qu’il était, une empathie dépassant le simple relationnel humain. Parfois lui semblait-il même qu’elle se montrait capable de comprendre leurs aboiements, mais il évacua doucement cette pensée de son esprit. Fût-elle Inuzuka ou Gekei, cela ne changeait rien et ne le regardait en rien. Un simple observateur. Il n’était qu’un observateur pour le moment.

« Vous… Vous êtes sûre ? Je n’y avais pas pensé quand j’ai voulu le sauver, mais il a l’air tellement délicat, tellement… fragile. »

Comme un nourrisson humain. Note à soi-même, revoir les processus du vieillissement physiologique chez les canidés et chez les humains. Réaliser étude comparative. Présenter au clan Inuzuka. Vérifier facteur d’impact et de pertinence clinique en situation réelle. Rin se baissa doucement, préférant ne pas effrayer le chiot – suspendu sur ses genoux, il tendit calmement la main ayant été mordue, laissant le petit animal s’approcher de lui calmement. Un grand sourire fendit ses lèvres lorsque ce dernier lui lécha gentiment la main, et dans un léger élan d’audace, l’Akimichi se résolu même à le caresser doucement, admirant les sensations. C’était… Différent. Il avait caressé des chiens déjà, par le passé, mais jamais un animal auquel il avait sauvé la vie… Enfin, pas qu’il caresse les patients auxquels il avait sauvé la vie mais… C’était une sensation à la fois étrange et perturbante que de savoir que ce petit animal lui devait probablement la vie.

« C’est quelque chose que je ne pourrais absolument pas faire avec mes patients… »

Il adressa un sourire à Shizu, comme pour marquer son humour absolument déplorable.

« Dommage que je ne puisse pas le prendre avec moi après toute cette histoire, je pense que j’aurais bien aimé. Mais entre les missions, le travail à l’hôpital, et ainsi de suite… Sans compter mon ami… »

Avec quelques regrets, il continua de caresser le chiot, s’éprenant progressivement de la petite bête. Si seulement, dans un autre monde… Non. Cela contrastait avec son mode de vie. Avec sa façon de faire. Avec… Avec lui-même. Terminant rapidement de jouer avec le petit être, Rin se releva et alla se laver les mains une fois de plus, admettant que c’était la chose la plus logique à faire après avoir joué avec un animal.

« Savez-vous s’il y a des opérations ou des animaux reçus pour des soins aujourd’hui ? Je ne cache pas que ma curiosité ne fait que grandir au fur et à mesure de la visite, et j’en arrive à craindre qu’un jour ne soit pas suffisant pour voir tout ce que vous avez à montrer… Aussi pour cette fois je vais essayer de me contenter de l’approche professionnelle. »

Un sourire de plus, quelque peu las.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Inuzuka Shizu
Inuzuka Shizu
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 797
Rang : A

Médecine alternative + Shizu Empty
Message(#) Sujet: Re: Médecine alternative + Shizu Médecine alternative + Shizu EmptyDim 11 Déc 2016 - 20:37


Bizarrement, ma question sur sa possibilité d’avoir un chat lui fit étouffer un rire. Je me demandais à quoi le médecin pouvait bien avoir pensé à ce moment-là. Apparemment, c’était un de ses amis qui possédait des chats, ce qui expliquerait pourquoi il en avait lui aussi un peu l’odeur. Je sentais quand même une certaine, hésitation dans sa voix, m’enfin ça ne me regardais pas après tout !

« Oh je vois, eh bien vous avez une réponse aux problèmes maintenant ! »
Un petit rire s’échappa de mes lèvres.

Nous nous retrouvions ensuite dans la salle dédiée aux petits chiots. Plus je passais de temps dans la clinique en elle-même, plus je comprenais qu’en parallèle à mon rôle de kunoichi, ma place était ici. Ce sentiment était encore plus exacerbé lorsque je me trouvais en présence des petits, chiots, chatons, oisillons et d’autres. J’aimais m’occuper d’eux alors que leurs parents ne le pouvaient pas, leur faire comprendre que j’étais là pour prendre soin d’eux. Je n’échangerai ma place pour rien d’autres, le contact et le lien que je parvenais à tisser, notamment avec les canidés, me fascinais.

« Mais oui n’ayez pas peur, tant que vous y aller doucement, il ne risque rien. »

Je finissais de caresser le petit être blessé, on voyait qu’il avait besoin d’affection, qu’on s’occupe de lui. Rin s’approchait enfin de la cage surélevée, il hésita un moment puis une fois que je l’eus rassuré, mit sa main au niveau de son petit museau. Le petit chiot s’empressa de lui lécher les doigts affectueusement, de toute évidence, il avait reconnu son sauveur. Alors que j’observai l’échange adorable entre le canidé et le médecin, j’avais oublié de lui préciser une chose.

« Nous l’avons appelé Aoki, référence à ses yeux bleus. Puisqu’il est tout seul maintenant, une fois qu’il sera complètement guéri, on l’emmènera au refuge situé au Village Inuzuka où il pourra s’épanouir avec ses paires. »

L’Akimichi ne cachait pas son plaisir de revoir son petit agresseur, un petit rire sortit de ma bouche à sa remarque. Il regrettait également de ne pas pouvoir le prendre à cause de plusieurs facteurs. C’était en effet vraiment dommage, Rin semblait beaucoup apprécier Aoki et c’était au final, réciproque. Malheureusement, on ne pouvait pas tout avoir.

« Oui je vois bien que vous l’appréciez, ne vous en faites pas, on prendra grand soin de lui. » Lui dis-je avec le sourire.

Notre petite visite terminée, le médecin de releva après une dernière caresse au chien-loup. J’en fis de même puis refermai doucement sa cage, avant de me relaver à mon tour les mains. Pendant que je m’afférai à tâche scrupuleusement, le médecin me fit part de ce qu’il avait envie de voir d’autres aujourd’hui. Tout en réfléchissant à ce que je pourrai bien lui montrer, nous quittions le chenil et nous retrouvions dans le couloir.


Médecine alternative + Shizu 73704610
Inuzuka Kibini


« Ah ! Shizu, tu tombes bien, je vais avoir besoin d’une assistante ! » S’exclama Kibini-sensei d’une voix forte.

C’était une petite femme au fort caractère, dégageant presque, au premier abord, quelque chose d’agressif. La gérante de la clinique portait constamment une blouse blanche lui arrivant aux genoux. Malgré le fait que je sois habituée à la vie avec les animaux, l’Inuzuka dégageait toujours une odeur de chien mouillé plus forte que les autres. Avec le temps je n’y faisais plus attention, mais pour les personnes qui la rencontrait pour la première fois, ça pouvait être dérangeant. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’était une maniaque de la propreté.

« Vous pouvez venir Rin-san, après tout vous êtes là en observation. »

Elle nous emboita le pas en direction d’un bloc opératoire, je profitais du court chemin pour en savoir plus sur ce qu’elle attendait de moi.

« Qu’elle opération allez-vous faire Kibini-sensei ? »


« Un chien a avalé une balle, il faut l’opérer d’urgence, c’est bon pour toi de m’assister sur ce genre d’opération. »


« Vous me demandiez s’il y avait des opérations, vous allez pouvoir en voir une. » Dis-je à l’intention du médecin.

Nous arrivions dans une première salle précédent le bloc. Par la vitre de la porte, je pouvais voir qu’un vétérinaire préparait déjà le chien sur la table d’opération. Pendant qu’il s’occupait de l’anesthésie, j’invitai notre visiteur à se relaver les mains et ensuite enfiler une blouse et un masque, en gros tout l’attirail qu’on devait porter avant d’entrer. Une fois prêts, ma professeure s’approchait du patient à poils et après avoir relus une fiche, commença à désinfecter l’endroit où elle allait faire l’incision. Je m’assurai qu’elle avait à sa disposition tous les instruments qu’il lui faudrait. J’étais un peu stressée même si je n’allais pas m’en charger moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Sun
Sun
Informations
Grade : Genin
Messages : 918
Rang : C

Médecine alternative + Shizu Empty
Message(#) Sujet: Re: Médecine alternative + Shizu Médecine alternative + Shizu EmptyMar 20 Déc 2016 - 23:49

« Pensez-vous qu’il serait envisageable que je lui rendre visite de temps en temps ? »

L’Akimichi adressa un grand sourire au petit chiot qui retournait dans sa cage avant de suivre son guide. Si le bâtiment ressemblait en quelques points à l’hôpital, il n’en gardait pas moins une organisation profondément différente. Note à soi-même : Regarder les plans de l’hôpital de Konoha pour chercher une éventuelle optimisation de l’espace ou de l’agencement. Une pensée de plus à inscrire sur sa longue liste de tout ce qu’il y avait à penser, faire, entrevoir… Il soupira discrètement en emboitant le pas à Shizu quand ils furent rapidement interrompus par une femme qui dégageait quelque chose de spécial. Elle semblait bien plus médicalisée que la jeune fille – bien que ce ne soit en rien un reproche qu’il lui faisait – et le ton presque agressif, aboyant, lui rappela doucement le comportement de certains médecins vivant en permanence sous pression et ne trouvant guère mieux que de transparaître dans leur comportement l’évacuation du stress sous-jacent à leur métier. Ah, le voilà qui retombait doucement sur ses pieds dans un contexte qui était beaucoup plus proche de ce dont il avait l’habitude à l’hôpital. Et l’odeur… Il la négligea.

C’était une étude qui avait été conduite il y a un moment déjà – la proximité avec les canins et les traits canins naturels des Inuzuka, bien que quelque peu discordants avec ce que pourrait avoir un Gekei canin, retentissait curieusement sur leurs glandes salivaires en modifiant l’odeur de celle-ci. La suite de l’étude portait même de très courageuses approches concernant le goût de la chaire de ces derniers, mais l’ésotérisme global de la chose avait vite eu raison de la pertinence scientifique du papier. Et c’est bien dommage, car il y aurait certainement à explorer sur ce point, ne serait-ce que pour diminuer les manifestations cliniques de la chose dans un égard purement esthétique à leur bon vouloir. Toujours est-il qu’en ressassant ces pensées, il continua le chemin imposé par le destin et s’habilla en tenue de bloc. Une chose la marqua tout de suite – l’asepsie était très différente entre humains et animaux. En dehors de considération naturelle comme la pilosité, ou la présence d’autres phanères sur les corps de la faune, demeurait également la question du portage de flore commensale qui devait certainement différer à des niveaux difficilement imaginables.

Enfilant son masque protecteur, Rin pénétra dans la salle d’opération.

« J’ai hâte de vous voir à l’œuvre ! J’ai quelques notions sur l’anatomie animale mais je pense être loin de la réalité de votre pratique… »

Silencieux, il observa la totalité de l’intervention avec une curiosité non feinte, posant çà et là question d’ordre médical, que ce soit anatomie, prise en charge globale ou autre. Il y avait une sorte de candeur presque enfantine dans son comportement, dans cette découverte après tout d’un pan totalement parallèle au sien dans le monde. Tel l’adolescent apprenant les sciences médicales qu’il était, il avait cette sensation d’en apprendre toujours plus – et surtout de novo. Si elle se déroula sans incident majeur, les aléas du temps, de l’anatomie et de la chirurgie eurent cependant raison du temps passé à la clinique – n’enlevant rien à l’intérêt candide de la visite, et déjà était-il temps de se quitter…

« Kibini-san, Shizu-san, c’était un réel plaisir que de pouvoir visiter la clinique vétérinaire aujourd’hui ! Je regrette le temps qui nous presse et l’heure tardive, mais si jamais l’envie de faire un tour du côté humain de la santé vous intéresse, je serais on ne peut plus ravi d’y obliger avec la direction de l’hôpital. De même, je ne doute pas que je repasserai dans les jours à venir – pensez-vous qu’il serait convenable de prendre rendez-vous avec l’organe décisionnaire de la clinique pour pouvoir m’entretenir avec eux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Inuzuka Shizu
Inuzuka Shizu
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 797
Rang : A

Médecine alternative + Shizu Empty
Message(#) Sujet: Re: Médecine alternative + Shizu Médecine alternative + Shizu EmptyLun 26 Déc 2016 - 20:34


« Bien sûr, vous pourrez venir quand vous le voulez ! »

Bien que l'Akimichi se soit tourné vers la médecine consacrée aux êtres humains, il semblait beaucoup apprécier les animaux. En particulier le petit Aoki, dont il souhaitait pouvoir prendre des nouvelles de temps en temps. Parfois on tissait un lien avec un animal sans même savoir pourquoi exactement. Cela me rappelait un peu Ryokai-san et Riku, qui étaient devenus quasiment inséparables. Qui sait, peut-être qu'un jour viendra où le médecin finira par adopter le jeune chien-loup. À peine avions nous quitté le chenil, que Kibini-sensei faisait irruption. De son fort caractère, elle m'avait intimé de la suivre pour l'assister durant une opération. Cela tombait très bien pour Rin qui désirait en savoir plus sur l'aspect pratique du métier de vétérinaire. Nous lui emboitons donc le pas et après une minutieuse préparation, entrons dans le bloc opératoire. Le médecin semblait ravi de pouvoir observer notre travail.

« Eh bien ce sera un bon moyen pour vous de consolider vos notions Rin-san. »

Notre patient était déjà endormi sur la table, la zone d'incision était même déjà rasée. Enfin prête, Kibini-sensei se munissait d'un scalpel auquel elle ajouta une légère couche de chakra et commença l'opération. À plusieurs reprises, la vétérinaire me demandait différents instruments. J'observai ses gestes avec attention et tâchai de les mémoriser au maximum. Je savais qu'un jour viendrait où ce serait à moi de faire mes preuves, surtout si je voulais lui succéder plus tard. L'Akimichi debout à nos côtés profitait de cette occasion pour trouver réponses à ses questions, c'était vraiment un passionné du domaine. Je remarquai que la gérante Inuzuka appréciait de satisfaire la curiosité d'une personne si intéressée. Concentrés sur notre tâche, qui se passa sans encombre, nous n'avions même pas vu l'heure filer. Deux heures avaient dû s'écouler depuis le début de l'opération.

Une fois le canidé débarrassé de cette balle coincée dans son estomac et recousu avec soin, des infirmiers l'emmenaient dans la salle de réveil. Un soupir de soulagement traversa mes lèvres. Nous pouvions maintenant sortir du bloc après avoir retiré notre tenue. Enfin de retour dans le couloir, Rin se tourna vers la chirurgienne et moi pour nous faire part de son avis sur son moment passé dans la clinique. Il nous proposait même de faire de même et visiter l'hôpital où il travaillait.

« C'est un plaisir pour nous aussi de faire découvrir notre domaine. Je suis la gérante de la clinique, donc pour des rendez-vous adressez-vous à moi. Cependant la clinique Inuzuka ne s'occupe que des canidés et des félins. Si vous souhaitez visiter l'hôpital vétérinaire, qui s'occupe de tous les animaux contrairement à nous, vous pouvez contacter la directrice, Hayashi Sanae. D'autres part, je suis sûre que Shizu aimerait passer une petite journée à l'hôpital, elle pourrait apprendre des choses intéressantes, n'est-ce pas ? » Elle se tourna vers moi en finissant sa phrase.

« Euh, oui...pourquoi pas. »

Ma réponse n'était pas très assurée car aussi bizarre que cela puisse paraître, je n'étais pas du tout à l'aise lorsqu'il s'agissait d'un être humain blessé. L'Inuzuka le savait très et c'était pour cela qu'elle insistait là-dessus. Après tout en tant que kunoichi, fallait justement que je m'y habitue. Après encore quelques instants à discuter, je réaccompagnai le médecin à l'entrée de la clinique.

« Je suis contente que vous ayez apprécié votre visite, revenez si l'envie vous prend ! Et pour Aoki, je pense qu'il sera au Village Inuzuka d'ici une semaine ! »
Finissais-je d'un sourire entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Sun
Sun
Informations
Grade : Genin
Messages : 918
Rang : C

Médecine alternative + Shizu Empty
Message(#) Sujet: Re: Médecine alternative + Shizu Médecine alternative + Shizu EmptyJeu 29 Déc 2016 - 15:44

Rin adressa un sourire à la gérante lorsqu’elle lui répondit de voir directement avec elle – ce serait une solution seulement partielle de commencer les discussions de suite… L’hôpital des animaux. Il retint un soupire. C’était certainement l’étape suivant sur le long périple de son retour et de ses projets. Ah, que ce retour à Konoha était riche en événements et implications tacites – loin du simpliste qu’il aurait allègrement préféré. L’Akimichi cligna des yeux à deux reprises, perdu quelques secondes dans sa réflexion – il s’attendait à tout ceci en choisissant de revenir. C’était quelque peu l’adage des scientifiques, et d’autant plus ceux bercés dans les soins dont le rôle était en permanence de se mettre à jour des dernières nouveautés : il fallait également remettre à jour nombre de relation après chaque départ quelque peu prolongé afin de reconstituer un réseau de connaissances qui permette de prendre en charge de façon optimale et globale ses patients. Un réseau qui dans le village des Gekei et Inuzuka passait inexorablement par la médecine vétérinaire qu’il ne maitrisait guère.

Il ne redescendit sur terre que lorsqu’il entendit sa jeune guide répondre à son invitation, hésitante et explicitement poussée par son ainée. Rivant ses yeux sur elle, le médecin lui adressa un regard chaleureux et rassurant – tout se passerait bien et elle ne serait obligée à rien, il ne s’agit que d’une découverte.

« Oui… L’Hôpital des Animaux. C’est l’une de mes destinations futures également, et compte-tenu des choses dont j’aimerai parler… Je me permettrai de vous contacter par courrier une fois de plus lorsque j’en saurais plus pour que nous agencions notre réunion. Et je pense que ce sera un changement de rôle bien agréable que de vous avoir en invitée à l’hôpital, Shizu-san. »

Il s’inclina respectueusement et sur de profus remerciements pour cette journée oh combien passionnante, prenant soin de ne pas creuser de trop la gêne de la jeune femme. Il aurait tout le loisir de le faire ultérieurement, et il ne voulait guère mettre en exergue son hésitation devant sa supérieure… Remerciant une fois de plus la Gérante, il se fit joyeusement raccompagné par Shizu.

« Ah ah ah, j’y penserai certainement ! Merci une fois de plus pour cette visite, vraiment – c’était fort appréciable. Et quant à ma proposition de visiter l’hôpital… Ne vous inquiétez pas. Tout se passera bien, et vous ne serez obligée de rien, d’accord ? »

Rin envoya un sourire rassurant de plus à son ancien désormais guide, contrastant toujours autant avec l’atonie relative de son visage.

« D’ailleurs, lorsque je passerai au village Inuzuka pour voir Aoki… Que diriez-vous d’un petit entraînement avec un vieux médecin ? Outre mes techniques de soin, je n’en reste pas moins un Akimichi au Taijutsu redoutable – vous pourrez considérer ça comme un remerciement particulier de ma part pour avoir pris soin du petit ! »

Et sur ces paroles laissées sans réponse au gré du vent et à la méditation de la jeune fille, il s’en alla tout aussi calmement qu’il était venu, sourire aux lèvres et saluant les quelques personnes le reconnaissant dans les rues du village. Oui, une journée profitable.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Médecine alternative + Shizu Empty
Message(#) Sujet: Re: Médecine alternative + Shizu Médecine alternative + Shizu Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Médecine alternative + Shizu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô-