AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Libre comme l'eau, agile comme un poisson

Aller en bas 
AuteurMessage
Tsukuyo
Suna
Suna
Tsukuyo

Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyVen 21 Oct 2016 - 20:54

Après une longue journée passée au lac pour tenter de pêcher ne serait-ce qu'un poisson, aujourd'hui, Yohru avait pour mission d'apprendre à nager. Son professeur de natation allait être une jeune femme du nom de Yell, que le jeune garçon avait déjà rencontré la journée précédente. Cette dernière l'avait aidé dans sa mission, grâce à elle l'aspirant avait finalement pu attraper un magnifique poisson. En échange de ce service rendu, elle lui avait fait promettre de venir la voir le jour suivant pour lui apprendre à nager. Effectivement, l'enfant ne savait ni nager, ni voler. Jusqu'à présent, son maître avait tenté de lui enseigner la natation, mais c'était sans succès. En réalité, Yohru ne serait pas venu et aurait fait mine d'avoir oublié. Mais ce matin même, le surveillant était venu lui donner sa lettre contenant l'ordre du jour, et celle-ci consistait tout justement à se rendre au lac pour tenir cette promesse. Yell était une amie du Directeur, ils s'étaient sans nul doute mis d'accord concernant cette petite séance de natation.. Le jeune rouquin ne pouvait pas refuser, sinon il n'aura plus de repas gratuits pour le lendemain. N'ayant pas vraiment le choix, il se rendit donc au lac pour espérer rencontrer Yell. La demoiselle aux cheveux bleus était déjà sur les lieux, très matinale, elle semblait l'attendre. Yohru se précipita pour la rejoindre au bord de l'eau, avec le sourire. Malgré tout, il l'aimait bien car elle l'avait beaucoup aidé pour sa mission avec le poisson. Puis, elle était très gentille. Même si en réalité, le rouquin espérait aussi obtenir des informations sur les faiblesses du directeur, mais cette idée restait cachée derrière son masque souriant.
    " Yahooou ! He-hem ?.. Bell ! Bonjoour ! "
Il se rapprocha pour voir ce que faisait cette dernière au bord de l'eau. L'enfant n'aimait pas spécialement l'eau, qui était si calme et paisible. Mais peut-être que la jeune femme allait réussir à le réconcilier ? Étant donné sa gentillesse, ce cours sur la nage ne pouvait être bien terrible, juste une simple partie d'amusement pensait le jeune rouquin. L'autre jour, il avait pu avoir un aperçu des capacités de cette dernière. Si jamais Yohru se noyait, elle allait sans doute pouvoir le sauver, puis elle avait sans doute une technique secrète pour savoir se déplacer aussi bien sous l'eau. Si le rouquin l'apprenait également, il devrait réussir sans soucis !
    " Je viens pour nager ! C'était ce que nous avions convenu hier ! — Enfin, même si ce matin, on m'a un peu forcé la main pour venir, mais ça il ne faut pas le dire.. "


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayashi Yell
Konoha
Konoha
Hayashi Yell

Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyLun 24 Oct 2016 - 20:04

Mes pieds nus trempaient dans l'eau fraîche en ce début de matinée alors que j'attendais mon élève de natation du jour. A vrai dire, c'était bien la première fois que j'enseignais la nage a quelqu'un... Ls personnes que je connaissais savaient de toute façon déjà le faire. C'était finalement d'ailleurs assez étonnant que Yohru ne le sache pas... Il était grand temps d'y remédier surtout s'il comptait devenir shinobi.

Les minutes passaient, me laissant penser qu'il se défilerait et donc que j'allais devoir appliquer une sanction à la hauteur de ce plantage mais je n'eus finalement pas besoin de le faire car justement il arrivait : pile au bon moment.

J'avais cru comprendre qu'il n'aimait pas l'eau ou peut-être même qu'il en avait peur pourtant il était aussi enthousiaste que la veille : un masque pour camoufler les apparences ? C'était possible. J'allais justement lui apprendre à ne plus la craindre et lui faire confiance.
Lorsqu'il arriva finalement a ma hauteur, je sortais mes pieds du lac et me redressais pour lui faire face.

« Je suis contente de voir que tu es finalement venu. »

Même s'il n'avait pas vraiment le choix puisque Kihran l'y avait fortement poussé. Cela voulait donc dire qu'il ne serait pas venu sans ça...

« Tu sais Yohru... Savoir nager est très important pour ta survie. Si tu veux devenir shinobi et apprendre a canaliser parfaitement ton chakra, il faut que tu copies l'eau : que tu sois aussi serein qu'elle l'est, sans aucun remous dans ton esprit. »

Se concentrer, se focaliser, était essentiel et Yohru semblait au contraire un jeune garçon bien dissipé. Il fallait que je parvienne à le canaliser et qu'il soit conscient de l'état d'esprit dans lequel il devait se trouver face à ses adversaires.

Je concentrais alors mon chakra dans mes pieds nus et faisais quelques pas sur la surface du lac, les mains derrière le dos. 

« Si le lac était aussi agité que la mer, je ne pourrais pas avancer aussi facilement à sa surface. Tu comprends ? Si tu veux être efficace il faut que tu apprennes a te canaliser toi même : concentrer cette énergie dont tu débordes vers ton objectif. »

Je revenais alors vers lui, retrouvant la terre ferme tout en l'observant dans les yeux :

« Apprends a faire confiance a toi même et a ce qui t'entoure... »

Je me délestais alors de mes vêtements pour me retrouver en maillot de bain et entrais dans l'eau, qui m'arrivait jusqu'à la taille aussi près du bord, tout en lui tendant les mains.

« Viens. »

Lui adressant un sourire, j'attendais qu'il saisisse mes mains pour le faire entrer dans l'eau tout doucement. Il avait pied ici mais je le tenais encore tout de même pour le rassurer.

« Tu vois ? L'eau suit son cours en toute sérénité même si elle a été perturbée quelques instants quand nous sommes entrés. Elle est calme mais méfiante et sait être dangereuse malgré ses airs : ce qui la rend redoutable. C'est comme ça que tu pourrais être aussi... »

Je n'avais pas la prétention de lui dire ce qu'il devait être ou comment il devait agir mais c'était là une possibilité.
Je continuais de parler tout en m'éloignant du bord peu à peu vers le milieu, perdant pieds petit a petit alors que je le tenais toujours, battant mes pieds pour ne pas couler.

« Mais si elle a confiance alors elle reste paisible. Comme en ce moment. N’ai pas peur, je vais continuer de te tenir les mains et toi tu va battre doucement des pieds pour t'en servir comme d'un gouvernail de bateau. S'il y a le moindre problème je serais là. »

Voyons voir comment il se débrouillait pour commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Tsukuyo
Suna
Suna
Tsukuyo

Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyMer 26 Oct 2016 - 23:01

La séance débuta par une courte intronisation afin de motiver le jeune garçon à apprendre. La professeur expliqua l'importance de savoir nager. Les oiseaux volaient dans le ciel, les insectes creusaient sous le sol, tandis que l'homme devait savoir marcher et nager. C'était primordiale pour survivre dans cette environnement composé à la fois de verdures et d'eau. En tant que futur shinobi, c'était l'une des bases à savoir tout comme lancer un kunai correctement. Néanmoins, Yohru ne rêvait pas vraiment de devenir l'un de ces shinobis dont tout le monde parlait, qu'est-ce qui était si bien en tant que shinobi ? À part combattre comme l'on en avait envie, ce n'était pas la grande joie d'effectuer des missions barbantes tous les jours. Pourtant, la jeune femme était elle même une kunoichi, elle semblait vivre très bien son poste au sein du village. Peut-être que ce qui dérangeait le rouquin n'était pas le travail à effectuer, mais plutôt l'image qu'il avait de ces ninjas.. Il leva la main, comme pour demander une question, mais il n'attendit pas l'autorisation pour se mettre à parler.
    " Euh.. Ça a l'air compliqué tout ça, tout ça. D'ailleurs c'est quoi exactement le chakra ? J'crois que l'on m'a déjà expliqué à plusieurs reprises, mais j'ai dû encore l'oublier.. Un truc de shinobi, ou quelque chose de semblable.. Continuait-il en marmonnant.
Le chakra c'était une étrange et mystérieuse énergie bleue. Elle permettait de faire des choses impossibles que les personnes ordinaires sont incapables de faire. Yell commença par une petite démonstration, pieds nus, elle se mit à marcher calmement à la surface du lac, sous le regard ébahis de l'enfant. Dans ses souvenirs lointains, il se rappelait que son maître savait également marcher sur l'eau et même verticalement sur les arbres et les murs. C'était incroyable, la jeune femme semblait être en parfaite harmonie avec son élément, comme si elle était capable de ressentir son souffle. En apprenant à nager sous l'eau, on apprenait aussi comment se déplacer sur l'eau. Yohru avait bien envie d'essayer, il n'avait peur de rien et ce n'était pas quelques gouttes qui allaient le faire reculer. Il allait avoir besoin de ses deux bras, il déposa donc son ombrelle sur le côté. N'ayant aucun maillot de bain, il se contenta d'enlever son haut qu'il jeta à côté de ses affaires. On lui demandait de prendre confiance en lui-même, mais la confiance était quelque chose de vraiment abstraite. Le rouquin préféra ignorer les paroles puis passer à l'acte, comme son instinct lui dictait de faire. Après un court instant d'hésitation, il finit par décider de sauter pieds joins dans l'eau — en espérant ne pas couler. Fort heureusement, il se rendit vite compte que ses pieds touchaient le fond sans même que sa tête ne se noie. Tout semblait facile, il attrapa les mains qui se tendaient vers lui sans grande difficulté.
    " Les doigts dans le nez ! Haha ! S'exclamait-il tout joyeux avant de ressentir un frisson lui parcourir le long du dos. Aaah ! Par contre fait un petit peu froid là-dedans.. "
Même si l'été venait petit à petit, la saison restait encore relativement froide. Il aurait sans doute mieux fait de garder son haut finalement, mais celui-ci aurait fini mouillé dans tous les cas. Il lui suffisait de bouger dans tous les sens pour s'habituer à la température ambiante de l'eau. La jeune femme continueait d'expliquer les secrets de la nage, il fallait avant toute chose comprendre l'eau, expliquait-elle. Cette source qui paraissait si calme mais qui pouvait aussi se montrer dangeureuse. Yohru ne comprenait pas tout de ce qu'elle racontait, il se contentait de la regarder avec des yeux ronds faisant mine de comprendre, alors qu'en réalité ses paroles rentraient d'une oreille et ressortait de l'autre. Il se laissait envoûter par ses paroles, petit à petit le duo quittait le bord. L'enfant commença à battre des pieds, mais seulement du pied droit, son pied gauche sautillait encore dans le fond de l'eau. Inutile de préciser que lorsqu'il battait des pieds il utilisait toute sa force faisant un bruit sonore assez bruyant. Puis au fur et à mesure qu'il avançait, il perdait pied, et petit à petit il se noyait. Néanmoins, il restait encore calme comme la consigne consistait à faire confiance à son environnoment. Il espérait sans doute que l'eau le repousse en surface, mais ce fut tout le contraire. Il ne songea pas un instant à prendre une grosse bouffée d'air, rapidement lorsqu'il eut la tête dans l'eau il but la grosse tasse.
    " Hey !.. Je crois que je touche plus.. J'crois aussi que j'glup glup glup.. g-glup.. noie "
À ce moment là, il se mit à battre sérieusement des deux jambes ainsi même que des bras, mais c'était un peu tard car il perdait le rythme et tout ses mouvements étaient désordonnés.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayashi Yell
Konoha
Konoha
Hayashi Yell

Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyVen 28 Oct 2016 - 12:27

La question à la fois innocente de Yohru et témoignant de sa tête de linotte me faisait étirer un sourire.

« Le chakra c'est cette énergie que les shinobi arrivent à malaxer pour l'utiliser et ainsi faire toute sorte de choses surhumaines. Les civils ne sont pas capable d'utiliser le chakra et c'est bien pour ça que nous, les shinobis, devons les protéger. »

Après une petite hésitation, il me rejoignait finalement dans l'eau en ôtant son haut. Il semblait satisfait de sa prouesse malgré le fait qu'il avait pied avant de se rendre compte de la fraîcheur du lac.

« Il fait froid mais tu vas te réchauffer en bougeant et ton corps va peu à peu s'habituer. »

C'était justement pour ça que l'entraînement débuta sans tarder. Il trichait un peu au début en prenant appuie sur le fond et en ne battant qu'un seul pied pour avancer mais, même si je l'avais remarqué, je le laissai faire car je ne voyais pas vraiment ça comme ça mais plutôt comme un moyen de prendre confiance progressivement.

Lorsque finalement il n'avait plus pied du tout, ses mouvements n'avaient aucune coordination, le faisant s'agiter dans tous les sens et dépenser beaucoup d'énergie pour peu de résultat. Je continuais de lui maintenir les mains avant de lui tendre mon bras pour qu'il s'y agrippe.

« Tu ne pourras pas te noyer, ne t'inquiète pas. Je suis là pour te rattraper. »

Lorsque sa tête plongeait un peu trop sous l'eau sans qu'il parvienne a vraiment s'en sortir seul, je me rapprochais de lui et venais placer mon bras libre autour de son buste pour le soulever afin de lui maintenir la tête hors de l'eau.

« Doucement. Ne panique pas et arrête de bouger dans tous les sens, tu gaspilles des forces pour rien. »

Je lui demandais alors de regarder mes pieds a travers l'eau pour qu'il comprenne comment il fallait les battre efficacement.

« Pour le moment je te tiens alors tu as juste a faire comme ça pour y arriver mais normalement il faut aussi agiter les bras doucement. »

Je lui expliquais alors que j'allais le lâcher mais qu'il allait toujours rester agrippé a mon bras pendant que j'avancerais un peu : il lui suffirait donc de battre des pieds pour avancer.
C'était un peu laborieux mais après quelques longueurs il commençait a prendre ses marques. Après une bonne heure sur ce genre de petits exercices où je le tenais toujours d'une manière ou d'une autre, je décidais de passer a la suite.

« Certains trouvent que nager sous l'eau est plus facile qu'à la surface. Prend une grande respiration et essai. Je te surveille et j'interviendrais au besoin. »

Lorsqu'il me faisait comprendre qu'il était prêt, je le lâchais pour qu'il tente l'expérience tout seul. Avait-il pris confiance ?
Revenir en haut Aller en bas
Tsukuyo
Suna
Suna
Tsukuyo

Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptySam 29 Oct 2016 - 11:07

Le lac était calme, mais c'était ainsi qu'il parvenait à tromper ses ennemis, ainsi que tout ceux qui essayaient de l'aborder sans même le connaître. En s'éloignant du bord, Yohru perdait pied et s'enfonçait de plus en plus dans l'eau sans pouvoir rien faire. C'était l'esprit de panique qui rendait confus ses mouvements, tout comme n'importe qui ne sachant pas nager se débattrait dans tous les sens pour tenter échapper à la noyade. Puis, une main douce et légère vint le soutenir. Lorsqu'il sentit celle-ci se poser sur son buste, instinctivement, il arrêta ses bras et jambes pour remarquer qu'il ne coulait plus. La jeune femme lui expliquait qu'il fallait rester calme pour faire les bons mouvements sans gaspiller des gestes inutiles. Le jeune garçon était surpris de la tranquillité de sa professeur, et le plus surprenant était qu'elle réussissait à le tenir d'une seule main. Il n'était qu'un enfant et ne pesait pas très lourd — peut-être légèrement plus que la normalité à cause de tout ce qu'il mangeait, mais réussir à le tenir d'une seule main sans aucune difficulté montrait que la jeune femme était forte, et qu'il ne fallait pas se fier à son apparence. C'était du moins ce que le rouquin croyait, n'ayant aucune connaissance des lois de gravité sous l'eau.
    " Wah ! T'es super forte comme femme ! Je flotte sur l'eau, héhé ! "
La cour de natation était agréable, il n'avait plus besoin de rien faire pour se mettre à flotter sur l'eau, c'était étonnamment paisible. Néanmoins, sa mission restait d'apprendre à nager par lui-même, il n'avait pas le temps de se reposer sur ses lauriers. Il se mit à observer les pieds battants de Yell, ils étaient comme une paire de nageoires qui lui permettaient de se maintenir à la surface. Afin de mieux voir, Yohru tenta de plonger la tête sous l'eau, mais en essayant d'ouvrir ses paupières il ressentit des picotements fort désagréables. Rapidement, il releva la tête avant de se mettre à frotter ses yeux pour tenter d'enlever l'eau, tout en grommelant dans sa barbe.
    " Ça picote ! C'est quoi c'truc.. Bouh j'aime pas ! "
Les yeux devinrent quelque peu plus rosés, mais sans grande différence, si ce n'était que maintenant il n'aimait plus vraiment le lac ni même nager. Il avait du mal à croire que quelqu'un pouvait ouvrir ses paupières sous l'eau sans ressentir cette irritation insupportable. Plus il se frottait, plus ses yeux le picotaient. Au bout de quelques instants, les irritations finirent par se calmer. La jeune femme lui proposa de réessayer de battre à nouveau des jambes, mais bien des deux membres. Malgré tout, le rouquin hocha la tête en signe d’approuvement et se mit à l'œuvre. Il tapait fort des pieds pour se déplacer tout le long du lac, même si pour beaucoup c'était Yell qui l'aidait à avancer. Durant toute la séance, il prit garde à ne pas tremper ses yeux dans l'eau une nouvelle fois. Il était hors de question de se faire piéger par cette source qui aux abords paraissait si calme ! Puis, le temps passait, il continuait son entraînement. Au fur et à mesure, il se sentait de plus en plus libre, de plus en plus à l'aise, comme si peu à peu il s'appropriait cet élément. Lorsque sa professeur lui proposa de passer à la suite, Yohru était bien enthousiasme, jusqu'à ce qu'elle annonce en quoi consistait exactement "la suite".
    " Ah non ! Non mais non non ! Je refuse ! J'veux pas remettre ma tête sous l'eau, et même si mon corps se sent bien, mes yeux me disent pas la même chose. Ça picotement vachement, surtout qu'une fois que j'y serais et que je ne verrais plus rien, à coup sûr je tombe ! Je refuuuuuuseeeee ! Booooooouhhh !" Et c'était un refus catégorique !


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayashi Yell
Konoha
Konoha
Hayashi Yell

Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyDim 30 Oct 2016 - 22:03

Malgré ses efforts et la confiance qu'il prenait peu à peu en lui, Yohru refusait catégoriquement de replonger sous l'eau. Par peur ? Si c'était pour cette raison j'aurais cherché a le rassurer et à l'aider à le faire progressivement mais la raison était bien plus anodine que cela : ça lui piquait les yeux lorsqu'il les ouvraient dans l'eau. Je ne connaissais pas ce problème mais je pouvais comprendre sa gêne : il fallait donc remédier au problème.

« Hum... Je vois. J'ai de quoi remédier a ce problème. »

J'usais de mon chakra pour faire apparaître autour de sa tête une bulle d'eau remplie d'oxygène. Il pourrait donc nager sans avoir mal aux yeux et ne pourrait pas se noyer non plus sans avoir a se faire de soucis pour gérer sa respiration.

« Voilà. Avec ça tu seras tranquille ! Nous t'achèterons des lunettes de plongée pour la prochaine fois. Je t'aiderais a choisir. »

Lui lançais dans un sourire. Croyait-il vraiment qu'une seule leçon lui permettrait de savoir nager comme un poisson dans l'eau ? Je n'allais pas l'embêter avec ça, ça serait a son rythme et surtout s'il en avait envie : le but n'était pas de faire un forcing mais que ce soit au contraire une volonté de sa part d'apprendre a nager pour être capable d'explorer les fonds marins ou qu'importe serait sa raison tant qu'il y en avait une.

« Tu peux y aller maintenant. Je te suivrais. »

Je ne serais encore une fois pas loin de lui, il n'avait donc rien a craindre, juste a tenter. Yohru était un jeune garçon dynamique pleins de curiosité : j'étais certaine qu'il relèverait le défi.
Comme pour l'encourager a le faire, je plongeais en première après lui avoir adressé un sourire. Il pourrait me voir depuis la surface nager et même m'autoriser quelque fantaisies comme des looping. Mes jambes battaient efficacement pour me donner l'amplitude et la vitesse que je désirais : j'étais définitivement dans mon élément et cela au sens littéral bien que le rouquin l'ignorait encore. Je lui réservais la surprise pour la fin du cours.

Il y avait des petits poissons dans le lac et j'espérais que le garçon apprécierait autant que moi de pouvoir progresser dans l'eau a leur côté alors qu'ils nous offraient un ballet de toutes les couleurs. Il y avait d'ailleurs plein d'autres petits poissons orange comme celui que je l'avais aidé a pêcher. La faune et la flore était variée dans les fonds aquatiques et bien différent de ceux terrestre. Yohru n'avait visiblement j'avais expérimenté la nage sous l'eau et n'avait donc sans doute j'avais vu les merveilles que cela possédait. Peut-être que cela le réconcilierait avec l'eau et qu'il chercherait encore plus a apprendre a nager pour revoir ça quand il le souhaitait ?

Je tournoyais dans l'eau sans m'éloigner jamais vraiment de sa propre position, attendant qu'il se décide a trouver le courage pour venir... Allait-il finir par me rejoindre de lui même ou devrais-je aller le tirer gentiment par les pieds pour le forcer a se lancer et le taquiner par la même occasion ?
Revenir en haut Aller en bas
Tsukuyo
Suna
Suna
Tsukuyo

Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyMer 2 Nov 2016 - 13:53

Un problème qui était assez gênant. Certaines personnes ne ressentaient rien en ouvrant les yeux sous l'eau, pour eux, il n'existait aucune différence entre les deux éléments. Tandis que pour d'autres, la sensation de l'eau qui rentrait dans les yeux était insupportable, ils ressentaient des picotements qui les démangeaient plus qu'autre chose. Malheureusement, Yohru faisait partit de la seconde catégorie, il n'aimait pas mettre la tête sous l'eau. Ce n'était pas un bon point pour un futur shinobi. Si un jour il se faisait prendre dans une prison aqueuse, il n'aura jamais le temps de sortir des lunettes de plongée. Mais pour le moment, ce n'était pas bien grave, son principal objectif était avant tout d'apprendre à nager pour ne pas couler. Plus tard, il aura le temps de s'entraîner à ouvrir les yeux sous l'eau, puis peut-être un jour à respirer. À force de fréquenter cet élément, peut-être il parviendra à se synchroniser avec lui ? La jeune femme avait fait apparaitre une sorte de bulle qui vint englober la tête de Yohru, comme une sorte de scaphandre mais en moins sophistiquée. Le jeune garçon avait l'air d'une jolie ampoule, celle-ci allait lui permettre de nager sous l'eau sans craindre qu'elle ne rentre dans ses yeux délicats et qu'elle ne vienne perturber sa respiration. Ça semblait pratique. Une technique avec le fameux chakra ? Néanmoins, le jeune garçon restait perplexe sur son efficacité, il hésitait encore à plonger.
    " Euh.. On peut pas en acheter tout de suite ? Comme ça sera fait.. Parce que tu es sûr que ce truc tout léger fonctionne bien ? "
Finalement, il se décida de mettre la tête sous le lac. La jeune femme sera derrière en cas de problème, il n'avait donc rien à craindre. Celle-ci plongea la première et donna l'exemple à l'aspirant qui ne tarda pas à la suivre une fois qu'il eut rassembler son courage, mais notamment l'inconscience et la curiosité qui le poussa à y aller. En réalité, il avait vraiment envie de voir les poissons ainsi que les autres espèces qui se cachaient là dessous. Hier, la créature orange que lui avait ramené Yell était vraiment amusante, il espérait en rencontrer bien d'autres. Avec l'idée de partir à l'aventure sous les profondeurs, il plongea sans la moindre crainte. Puis il ouvrit les yeux et se mit à respirer, il pouvait le faire sans craindre l'eau ! La fine paroi de la bulle ne gênait pas sa vision, c'était incroyablement pratique et efficace. Il restait ébahis quelques instants des capacités de sa professeur qui semblait savoir tout faire : nager, et même créer des ampoules pour aller sous l'eau !
    " T'es trop forte enfaite ! Tu m'expliqueras comment tu fais apparaître des bulles un jour ? "
Puis en regardant un peu autour de lui, il vit des milliers de poissons de toutes les couleurs. Il restait sans voix, à observer le monde sous marin. Dans ses souvenirs, son maître lui avait quelques fois raconté les merveilles que regorgeaient les lacs, les mers et les océans. Mais il ne le croyait pas, puis, ce dernier n'eut jamais l'occasion de lui montrer. Yohru était super excité par tout ce qu'il voyait, par tout ce qui bougeait, même le plus petit des détails l'interpelait. Il poussait des cris d'étonnements par-ci par-là. Il avait du mal à se déplacer, son corps coulait lentement sans qu'il ne s'en rende compte, mais il se remémora les consignes que lui avait donné sa professeur. Puis en voyant celle-ci, il tenta de l'imiter. Elle semblait tellement s'amuser, le rouquin voulu également tenter le looping, mais il ne réussi qu'un quart du cercle et encore. L'émerveillement lui fit oublier tout le reste, il rejoignait la demoiselle dans les profondeurs. Puis, quelques petits poissons à part l'arrêta dans son chemin. Il ne put s'empêcher de toucher un peu partout, de poursuivre les poissons et autres espèces marines malgré ses difficultés à la nage. Il était bien plus lent sous que sur terre, mais rien ne l'empêchait de nager après tout ce qu'il voyait. Il n'hésitait pas toucher même aux créatures les plus étranges et à leur criait après pour leurs faire peur. Puis, il perdait peu à peu de vue Yell. Elle était sans doute pas très loin ? Yohru ne nageait pas très vite.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayashi Yell
Konoha
Konoha
Hayashi Yell

Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyMar 8 Nov 2016 - 19:41

Yohru s'était finalement décidé a plonger dans cette étendue d'eau bien plus somptueuse dans sa version sous marine avec toute cette faune et flore dense et variée. Plusieurs poissons de toute taille et de toute couleur passaient devant le jeune garçon pour s'enfuir bien vite, surpris par sa soudaine prise de courage pour affronter les fonds aquatiques.

Le rouquin semblait ravi de voir que la bulle que je lui avais concocté faisait bien son travail sans qu'il ne soit gêné pour voir ou respirer. Le contrôle de la respiration était un exercice a part entière dans l'apprentissage de la nage mais mieux valait-il pour le moment qu'il s’entraîne sur la coordination de ses mouvements pour espérer se rapprocher de quelque chose que l'on peut qualifier de « nage » : il aurait bien le temps tout seul d'apprendre a se perfectionner par la suite.

Le compliment de Yohru me faisait esquisser un sourire alors que je venais de terminer un nouveau looping. J'avançais comme bon me semblait. Le remarquait-il ? Cette impression que l'eau et moi étions en parfaite harmonie ? Il n'y avait pas meilleure nageuse que moi ici puisque cet élément était une véritable partie de moi même. Mes jambes battaient en osmose, me permettant de progresser comme si je disposais aussi d'une queue comme tous ces poissons pour avancer.

J'étais satisfaite de voir son air a la fois impressionné et subjugué par ce qu'il voyait. Son émerveillement était sensiblement comme le mien lorsque j'avais finalement découvert le paradis que dissimulait une étendue aqueuse et qui semblait véritablement m'appeler. Il n'y avait pas un autre endroit où je me sentais mieux qu'ici, dans mon élément.

Le rouquin n'avançait pas très vite mais il progressait quand même, fasciné par tout ce qui l'entourait et qu'il voulait explorer, il s'appliquait a nager pour atteindre tout ce qu'il voulait toucher : il le faisait presque sans même y penser.
J'avais quant à moi avancée un peu plus mais voyant qu'il était un peu en retrait je faisais demi tour pour revenir à sa hauteur. Je levais mon pouce en l'air dans un sourire comme pour lui dire : tu vois c'est génial nan ?! , et lui attrapais la main pour le guider a ma vitesse vers un coin rempli d'anémones ondulant sous le courant de l'eau et elles aussi de toutes les couleurs. Il y avait aussi une petite murène qui progressait a la façon d'un serpent dans l'eau avec sa tête terrifiante qui dissuadait de la toucher, et ces drôles de petits poissons presque transparents donc on arrivait a voir les organes tant leur peau était fine, les branchies s'ouvrant et se refermant successivement pour leur permettre de respirer a leur manière.

Je montrais du doigt a Yohru une autre espèce de poisson qu'il adorerait sans doute car ils étaient phosphorescent et dégageait une lumière colorée diffuse dans cette partie du lac un peu plus obscure.

Après un bon moment de nage sous marine, je nous guidais de nouveau vers la surface où je pouvais finalement reprendre mon air bien que j'arrivais tout a fait a gérer mon apnée. Je retirais aussi la bulle protectrice de la tête du jeune homme qui n'en avait plus besoin et attendais ses impressions :

« Alors ? C'était comment ? »

Lui demandais-je dans un grand sourire.

« Tu as déjà fait beaucoup de progrès sans même t'en apercevoir ! Je pense que nous allons arrêter là l'exercice pour aujourd'hui ! Tu connais les bases désormais et si tu veux réussir a retourner voir tout ça par toi même, il va falloir t'entraîner. »

J'étais sûre que cela le motiverait a travailler. Explorer comme il le souhaitait et étancher sa curiosité naturelle... Cette nage sous marine était un bon moyen pour lui donner une raison de se mettre au travail et je l'avais sciemment utilisé dans ce but.
Revenir en haut Aller en bas
Tsukuyo
Suna
Suna
Tsukuyo

Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptySam 12 Nov 2016 - 19:25

Il était devenu facile pour Yohru de se perdre dans ce monde sous-marin, son attention se dissipait chaque instant par quelque chose de nouveau. La jeune femme ne tardait pas à le rejoindre un peu plus en arrière, avant que ce dernier ne disparaisse dans les profondeurs des eaux. Par la même occasion, elle lui saisit le bras pour l'emmener nager vers un coin où roupillent des dizaines d'algues marines que l'on ne trouvait pas à la surface. Le jeune garçon n'était pas au bout de ses surprises.
    " C'est génial ! “ Répondit-il avec un sourire aux lèvres.
La bulle d’oxygène aux multiples fonctions semblait également permettre au rouquin de parler même en étant sous l’eau. D’ailleurs, il n’y avait pas vraiment prêté attention, mais c’était tout de même étrange que Yell puisse rester si longtemps sous l’eau, sans avoir besoin de remonter à la surface pour respirer. Un détail sans importance aux yeux de l’aspirant, mais une preuve de l’unité qui composait la jeune femme et l’élément marin dont le secret était gardé pour Yohru.. Les découvertes se poursuivaient les unes après les autres avec de nouvelles espèces variées de poissons et une grande diversité des plantes. Le garçon touchait à tout ce qui bougeaient, tout ce qu’il voyait, sans vraiment trop réfléchir au danger qui pourrait le guetter. Il ne connaissait pas la peur de l’inconnu, il était submergé par la curiosité et aveuglé par l’inconscience d’un enfant. Quelques créatures étaient plus effrayantes que les autres, mais le rouquin tendit tout même sa main pour se frotter dessus et ressentir le toucher de la grosse bête. Celle-ci ne semblait pas avoir apprécié, elle mordit aussitôt l’index de Yohru qui poussa un léger cris de douleur avant de rendre l’appareil à la créature nageante. Il aurait aimé manger les poissons qui nageaient par-ci par-là, malheureusement sa bouche était enfermée dans la bulle pour lui éviter les tasses d’eau.

En suivant le doigt de la jeune femme, il vit une sorte de boule lumineuse qui savait nager et qui servait de lampe. L’aspirant tenta de l’attraper dans ses mains pour renfermer la lumière qu’il projetait, puis avec un trou entre ses deux paumes il tentait de voir la petite créature. Mais bien vite, celle-ci se délivra de l’emprise du jeune garçon et s’enfuit à grande vitesse. Les écailles glissèrent sur le torse nu du rouquin, qui pendant un court instant ressentit une substance comme gluante lui passer sur le côté du corps. Il ne put s’empêcher de rire, non pas parce qu’il était sensible au touché, mais parce que c’était bien la première fois qu’il ressentait quelque chose de semblable. Il avait toujours cru que les écailles des poissons piquaient, mais enfaite c’était le contraire, ou du moins pour certaines espèces.

Après un long moment passé sous le lac à la découverte des profondeurs de l'eau, le duo finit par remonter à la surface. Le jeune garçon savait à présent se déplacer dans le courant du milieu marin avec d’avantage de facilités qu’au tout début de la séance. En réalité, on apprenait toujours plus vite et plus facilement grâce à l’inconscience et en essayant avec juste un peu de curiosité. Le seul petit détail qu’il manquait au jeune garçon, serait qu’il ne savait pas ouvrir les yeux sous l’eau et qu’il ne savait pas vraiment respirer sans une bulle. Mais certaines choses s’apprenaient doucement au fur et à mesure que l’expérience et l’habitude venaient, alors le corps sera capable de se développer. De nouveau, Yohru respirait l’oxygène naturel de l’air.
    " Trop bien ! Mieux encore que ce que j’imaginais ! C’est dingue le nombre de poissons qu’il existe sous l’eau ! Hey tu te souviens du mollusque transparent avec des lignes rouges ? Trooooop daaaaark ! Tu connais bien les lieux, tu viens souvent ? Tu rencontres beaucoup de ces poissons ? Ils sont devenus tes amis ? Le petit serpentin m’a mordu, il n’a pas l’air de beaucoup m’aimer.. Tu le connais ? Il a un nom ? La prochaine fois je me vengerais héhé !
Il pourrait continuer encore longtemps ses monologues pour la plupart sans grande importance, mais il lui fallait finir. La session de natation prenait donc fin, si Yohru voudrait retourner sous l'eau, la prochaine fois ça sera seul qu'il y arrivera ! Il ne savait pas encore comment il allait faire pour régler le soucis de la respiration, mais sans doute trouvera t-il une solution ? Pour l'heure, un autre problème se posait. Le silence s'installa après les paroles de la professeur, avant d'entendre un étrange bruit semblable à un grognement. Il s'agissait là du signal envoyé par l'estomac de Yohru pour lui annoncer qu'il avait faim. L'heure ne tardait plus, il allait pouvoir aller au restaurant avec le fabuleux ticket offert par le directeur. Il s'apprêtait à quitter la jeune femme pour se rendre au centre-ville et trouver la perle rare parmi les brasseries et bistrots, puis soudain une idée lui traversa la tête. Il se retourna vers la demoiselle avec le sourire.
    "Hey ! Je vais aller manger ! Tu veux venir ? "


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayashi Yell
Konoha
Konoha
Hayashi Yell

Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyDim 13 Nov 2016 - 13:09

L'enthousiasme de Yohru me faisait sourire : j'étais contente d'avoir réussi a lui transmettre cette admiration pour les fonds marins ! Voir tout cela lui avait permis de faire confiance aux étendues aqueuses et sa curiosité le pousserait à progresser pour y retourner par lui même pour revoir toutes ces choses et même en découvrir bien d'autres !

J'étais satisfaite du petit court improvisé que je lui avais donné, il avait grâce a ça pu acquérir des bases assez solides qu'il développerait par lui même ou avec mon assistance s'il en avait besoin.

« Je viens très souvent nager dans ce lac oui. Je peux presque dire que je le connais par cœur, lui et chacune des espèces qu'il abrite ! »

Je lui faisais un petit clin d’œil avant de poursuivre :

« Eh bien... ce n'est pas comme si ces poissons pouvaient véritablement devenir des amis mais je pense qu'ils m'apprécient ! Ils ont l'habitude de me voir maintenant et ils ne sont plus effrayés comme avant. Ils ont accepté ma présence et savent que je ne suis pas une menace pour eux. »

Et lorsque j'étais sous ma forme élémentaire ils se risquaient même a passer a travers moi mais je me gardais bien de le dire a Yohru. Il avait acquis sa propre expérience et semblait se fixer pour but d'être aussi a l'aise dans l'eau que je l'étais : je ne voulais pas qu'il se démotive en apprenant que j'étais une part même de l'eau et que cela était donc facile pour moi. Il le saurait en temps voulu.

« Le petit serpent ? Oh... C'est une murène. Elles n'aiment pas vraiment être dérangées... ça ne sert a rien de te venger Yohru. Tu as voulu la toucher, elle a pris cela comme un danger pour elle donc elle s'est défendue. Si tu y retournes pour lui vouloir du mal, elle va vraiment se montrer plus méchante et sous l'eau, alors que tu as besoin de remonter a la surface pour respirer, ce n'est pas une très bonne idée de s'en prendre a un être aquatique. Imagine qu'elle arrive a te retenir sous l'eau et a te noyer ? »

Mon expression avait changé. J'adoptais un ton plus autoritaire. Ce n'était pas un reproche mais un conseil et une explication de la situation.

« Chaque être vivant mérite un respect tu sais. Sois sympa avec eux et ils te le rendront ou au moins ne te causerons pas de soucis. »

Après cette petit leçon faite, l'estomac du jeune garçon décidait de se manifester pour nous faire part de son impatience a manger. Vu le comique de la scène j'eus du mal a me retenir d'éclater de rire alors que ce fut le seul bruit venant réduire à néant le silence qui venait de s'installer. Je réussissais néanmoins a me contenir et fut même plutôt surprise de le voir me proposer d'aller manger avec lui. Avec l'argent de Kihran donc ? C'était intéressant...

« Avec plaisir ! »

Je lui adressais un nouveau sourire avant de regagner la berge et de l'aider au besoin. Nous étions complètement trempés et il fallait remédier a cela. J'usais donc de mon chakra pour attirer l'eau qu'il avait sur lui et ses vêtements qui resteraient tout de même humide mais qui allaient rapidement sécher par ce beau soleil. J'en faisais ensuite de même pour moi.

« Qu'as-tu envie de manger ? »

Peut-être avait-il envie de découvrir chaque fois des aliments nouveaux en récompense a ses efforts ?

« On pourra aller t'acheter des lunettes de plongée aussi après le repas ! »

Tout un programme.
Revenir en haut Aller en bas
Tsukuyo
Suna
Suna
Tsukuyo

Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptySam 19 Nov 2016 - 21:40

Lorsque la faim venait tourmenter le jeune garçon, il arrêtait de se dissiper par-ci par-là, et ne prêtait plus aucune attention à son entourage pour se concentrer uniquement sur la recherche de nourriture. Le grognement de son estomac était comme un signal qui venait le prévenir que l'heure tournait, et qu'il était temps pour lui de penser au repas du midi. Les paroles de Yell l'avaient tout juste effleurées comme le vent qui soufflait sur les environs, mais son intérêt était déjà tourné vers le repas. Pour lui, son appétit passait au dessus de tout le reste, c'était le roi ! Et aussi celui qui dirigeait ses sauts d'humeur et son état d'esprit selon les situations. Il devenait plus facilement de mauvaise humeur lorsqu'il avait le ventre vide, plus difficile encore quand il n'obtenait pas ce qu'il voulait. Instinctivement, comme n'importe quel enfant il savait se servir quand il avait faim, il se mit en route vers le centre-ville du village. La jeune femme accepta de l'accompagner et de déjeuner en sa compagnie, ce qui réjouissait le rouquin qui lui répondit par un doux sourire.

Ce dernier était tellement pressé de se mettre devant une table qu'il n'avait à peine remarqué que son pantalon était encore trempé, ni même qu'il avait toujours le torse nu et que la moitié de ses affaires se trouvaient sur le bord du lac. Même si effectivement, il ressentait bien qu'il lui manquait quelque chose, un élément qui avait son poids et qui pesait suffisamment lourd pour lui rappeler sa présence. Il regarda sa main gauche vide qui ne tenait rien, puis le soleil qui lui paraissait bien plus éblouissant que d'habitude, avant de se rappeler qu'il avait laissé de l'autre côté sa belle ombrelle qui accompagnait ses chaussures et son haut qui traînaient juste à côté avec ceux de Yell. La demoiselle l'aida à se sécher rapidement grâce à son pouvoir qui demeurait toujours un mystère pour le jeune aspirant. Il observait ses gestes avec une once de curiosité, avant de demander avec les yeux ronds,
    " Dis, ton pouvoir est super bizarre ! Trop fort même ! La bulle et le séchage.. Dis, tu m'expliqueras un jour ? "
Bien avant cela, Yohru devait tout d'abord songer à son ventre qui continuait d'avoir faim. Il reprit ses affaires et commençait à marcher en direction du centre-ville en compagnie de la jeune femme. Après cette longue séance de natation qui lui avait demandé bien des efforts, il était important pour lui de reprendre des forces au risque de s'écrouler au sol. Il ne savait pas encore exactement ce qu'il voulait manger, mais quelque chose de bon et de consistant ! Peut-être des grillades ? C'était très bon et il existait un joli restaurant de grillades qui offrait pour un bon prix de bonnes tranches de bœufs ! Ou sinon, il existait encore les fondues que l'aspirant n'avait jamais essayé. C'étaient les grosses marmites de bouillon où l'on mettait ce que l'on voulait à cuire, avant de reprendre dans son propre bol ce l’on aimait avec la sauce de fondue. Oui c'était une bonne idée ! Il ne connaissait aucun restaurant de renom, mais il devait en exister des bons dans la meilleure allée du village. Il songeait en même temps qu'il avançait vers leur destination.
    " Mh.. Je pense à des grillades, ça sent super bon quand ça cuit ! Sinon il existe aussi les fondues au bouillon qui sentent bon ! Euh.. Sukiyaki ? Ceux avec tous les ingrédients au centre qui bouillent en même temps. Mmh, choix difficil ! On voit ça sur place, t’en pense quoi ? Toute façon, tous les meilleurs restaurants sont sur une même allée ! En attendant.. Héhé ! Il te reste encore suffisamment de forces pour faire une petite course jusqu'au centre-ville ? "
Aussitôt, un léger sourire lui monta des lèvres jusqu'aux oreilles avec ses yeux qui prenaient la forme d'un croissant de lune renversé. Après trois secondes, il accéléra le pas et se mit à courir en direction du centre du village. Il connaissait parfaitement bien le chemin de l'allée aux belles saveurs vers laquelle il se dirigeait, Yell la connaissait sans doute également si elle vivait depuis un long moment à Konoha. C'était alors une petite course de rivalité qui s'opposait entre les deux jeunes gens, comme un jeu qui venait conclure la séance de natation. Puis, en arrivant complètement affamé au restaurant, la nourriture n'en sera que plus bonne ! Sur le début chemin, les deux shinobis étaient encore sur une même vitesse, sans doute car le rouquin avait pris le top départ en avance et sans prévenir son adversaire ce qui lui donnait un avantage. Il profita de ces instants où il était encore au même niveau que la jeune femme pour lancer un petit défi, avant qu'il n'accélère pour de bon laissant la demoiselle derrière.
    " Si je gagne, tu me diras soit un secret à toi, soit un point faible du vieux roux de l'Académie ! Euh, enfaite non, si je gagne, révèle moi un point faible du directeur' ! Et un truc utile de préférence ! Je te laisse commencer à y songer, héhé ! "
Bien évidemment, elle pouvait dire ce qu’elle désirait si elle gagnait face à Yohru, mais c'était sans grande importance car ce dernier avait la certitude d'être plus rapide qu'elle. Contrairement à tout à l'heure où il était sous l'eau, sur la terre ferme il allait bien plus vite. Une victoire assurée songeait-il, avec toujours le même sourire aux lèvres. Il concentra son chakra dans la pointe des pieds, instinctivement sans vraiment le penser, pour accélérer grandement sa vitesse de course. Il était très enthousiasme par ces petits défis, même si dans son regard on voyait qu'il n'était attiré que par la nourriture au bout du chemin. Il marmonnait tout bas ses joies de la victoire, si sûr que perdre était une impossibilité. Mais peut-être que sa certitude se révèlera être fausse ?


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayashi Yell
Konoha
Konoha
Hayashi Yell

Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyMer 23 Nov 2016 - 12:13

Nous marchions en direction du centre ville du village pour trouver le restaurant qui susciterait la curiosité du jeune garçon alors qu'il semblait bien impatient de se remplir l'estomac.

« Choisi ce dont tu as envie. Je ne suis pas difficile et puis tu l'as bien mérité. »

Lui répondais-je dans un sourire bienveillant.
Le rouquin quant à lui, semblait vouloir s'amuser à voir qui de nous deux seraient le plus rapide, l'enthousiasme se lisant parfaitement sur son visage. Une lueur de défi se dessinait alors dans mon regard pendant que je lui exprimais quelques recommandations.

« D'accord mais tu feras attention à ne bousculer personne ou à ne rien renverser sur ton passage. 

Bien entendu il était déjà parti. Soupirant un instant, je me mettais moi aussi a courir jusqu'à le rattraper alors qu'il me demandait de lui révéler un point faible de Kihran si jamais il gagnait : ce qui ne risquait pas d'arriver.

Yohru accélérait alors subitement, usant visiblement de son chakra pour accroître sa vitesse. Malheureusement pour lui, j'étais aussi capable de le faire et même d'atteindre une vitesse bien plus élevée. Je concentrais mon chakra à mon tour avec facilité et augmentais grandement ma rapidité, dépassant sans trop de peine le jeune garçon, tout en me frayant un chemin à travers les civils et les chariots disposés un peu partout en veillant à ne jamais bousculer qui que ce soit.

Arrivée la première à l'entrée du centre ville, je me stoppais pour l'attendre, le voyant déjà au loin pour finalement me rejoindre :

« Plutôt pas mal. Mais on dirait que pour l'heure, que ce soit dans l'eau ou sur la terre ferme, je suis plus rapide que toi ! »

Je lui adressais un sourire joueur, savourant ma petite victoire.

« Du coup j'ai gagné... J'ai le droit à quoi en échange ? Un petit secret sur toi ?! »

Je me moquais bien du « lot » du vainqueur mais j'entrais dans son jeu et étais finalement aussi curieuse d'en savoir plus sur le jeune garçon pour apprendre à le connaître.

« Tu as eu le temps de réfléchir a ce que tu voulais manger pendant la course ? Les restaurants se remplissent vite à cette heure, tu devrais te décider. »

Allait-il réussir a faire un choix ou bien me laisserait-il trancher ? Il ne s'agissait peut être que de nourriture mais un shinobi devait être capable de faire les siens : voilà que je lui faisais passer un nouvel exercice caché pour parfaire son apprentissage, le tout sans qu'il ne se rende véritablement compte que je testais son potentiel depuis le départ... Kihran serait probablement agréablement surpris : il y avait finalement peut-être quelque chose a tirer de cette petite tête en l'air énergique.
Revenir en haut Aller en bas
Tsukuyo
Suna
Suna
Tsukuyo

Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyMer 23 Nov 2016 - 23:18

    ok ok ! ” Répondit-il aux recommandations avant de tourner sa tête pour changer de direction.
Il avait donné une réponse plus ou moins au hasard, sans vraiment trop réfléchir à ce que venait de dire la jeune femme. Il continuait sa course, tête baissée sans vraiment prendre garde à ce qui l’entourait. Lorsqu’il voyait un obstacle sur son chemin il s’écartait pour la dévier, mais plus il se rapprochait du centre-ville plus cela devenait difficile d’éviter tout ce qui se présentait sur sa route. Le nombre passant augmentait à l’allure où il avançait, inévitablement, il bousculait quelques villageois sur le chemin et faisait tomber quelques pommes sur la route.

En même temps qu’il courrait, il songeait à ce qu’il pourrait demander une fois qu’il aura gagné cette petite course. C’était crucial de connaître une faiblesse du directeur s’il voulait parvenir à jouer un mauvais tour avec succès. Sans un indice la difficulté était plus grande, mais pas impossible à réaliser pour autant. Il préférait juste mettre toutes les chances de son côté la prochaine fois qu’il le rencontrera dans les quelques jours à venir. Il se perdait entre ses petites idées qui se formulaient dans son esprit, il cherchait la formule idéale qu’il pourrait réserver au rouquin de l’Académie. Quand soudain, il vit une silhouette passer juste à côté de lui à une vitesse encore plus impressionnante que la sienne. Il s’agissait de Yell qui venait de le dépasser ! Elle courait bien plus vite que ce qu’avait prévu l’aspirant, même en accélérant à son maximum il ne parvenait pas à la rattraper. Une défaite plutôt amère pour le jeune garçon qui était pourtant sûr de gagner !

Après quelques instants, il retrouva la demoiselle devant l’entrée du centre-ville à l’attendre. Elle pouvait rire autant qu’elle voulait, prendre tout le plaisir qui s’offrait à elle, car la prochaine fois Yohru saura se montrer plus rapide encore. Face à cette joie visible par son petit sourire, le rouquin lui répondit en lui tirant la langue d’un air taquin et peut-être légèrement provocateur sur les bords. À présent il allait devoir donner un secret à lui, une chose à laquelle il n’avait pas spécialement songé. Il n’aimait pas beaucoup l’idée de révéler des informations confidentielles sur sa personne, il était bien intéressé à dévier la question par un petit mensonge, mais après un instant de réflexion, il décida de dire une vérité. Elle avait gagné, alors il pouvait bien lui faire cette petite faveur. Puis, elle était quelqu’un de vraiment sympathique que le jeune garçon appréciait beaucoup. Il se retourna vers Yell avec un léger sourire.
    Bon, je vais l’avouer, tu as gagné ! Mais tu peux dire un grand merci à mon ventre ! Quand j’ai faim, j’ai tendance à courir moins vite..mh. Très bien, un secret ? Juste spécialement pour toi, je vais accepter ! Qu’est-ce que tu veux savoir ? Mh.. Je sais !
Le jeune garçon tira une nouvelle fois la langue, mais cette fois-ci c’était différent des précédentes fois, il voulait montrer quelque chose de graver à l’intérieur de sa bouche. C’était étrange car il ne pouvait pas voir lui-même ce qu’il se trouvait de dessiné dessus, ses yeux louchaient en même temps qu’il faisait une drôle de grimace. Alors il apparut un étrange dessin comme s’il s’agissait d’un tatouage, ou plutôt d’un sceau aux origines inconnues avec des formes biens spécifiques. Il s’agissait d’un petit secret de Yohru, il n’en n’avait parlé à personne depuis son arrivée au village. Aussitôt qu’il avait terminé de le montrer, il se mit à sourire de nouveau avec ses dents.
    C’est mon secret ça ! Alors il ne faut en parler à personne ! Affimait-il. Bon ! C’est vrai que tout m’a l’air blindé ! Mh ! Dis, la fondue au bouillon Sukyaki, ça t’intéresse ? C’est super bon à ce qu’il parait !
Son regard se mit à parcourir les environs à la recherche d’un bon restaurant. Il ne savait pas lire les pancartes, alors son seul guide était son odorat. Celui-ci fut naturellement guidé sur un grand bâtiment de deux étages où la foule s’amassait tout autour. Il le montra du doigt demandant avec impatience à Yell si elle était bien intéressée par celui-ci. Avec l’approbation de cette dernière, ils entrèrent à l’intérieur où une jeune serveuse vint les rediriger vers une petite table à côté de la fenêtre. Il avait la chance de n’être que deux au risque de devoir attendre un moment avant de se trouver une place disponible. L’aspirant prit une place au hasard en face de la demoiselle, avec sur la table l’équipement nécessaire pour la fondue et une marmite prête à accueillir le bouillon, puis deux menues leurs étaient distribués, avec dessus toutes possibilités d’assortiments.
    Chouette ! Dis, tu aimes quoi ? Tu aimes les viandes comme l’agneaux ? Sinon la viande de porc ? Ou de bœuf ? Les œufs sont bons aussi ! Tu aimes les champignons ? Oh, il y a du tofu et des algues marines !
Tout lui paraissait plutôt bon, avec les tables à côtés où ils commençaient déjà à manger les bons petits plats. Yohru était partant pour une part de chaque viande disponible, avec aussi les deux variétés de champignons et le tofu qui était très bon. Les petites boulettes toujours de viande lui paraissait bon également. Devant le menu les yeux bleus du jeune garçon pétillaient comme des étoiles, mais qu’en était-il de Yell ?


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayashi Yell
Konoha
Konoha
Hayashi Yell

Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyLun 5 Déc 2016 - 19:59

Alors que Yohru avouait sa défaite et se prenait même au jeu du secret qu'il devait me révéler pour ma victoire, mon sourire se changeait bien vite en mine a la fois surprise et paniquée. Qu'est-ce que c'était que ce sceau dans sa bouche ? Personne ne l'avait jamais vu ? Etait-il contrôlé ou tenu à la confidence sur quelque chose ?

Le jeune garçon finissait tout de même par choisir un restaurant dans lequel on s'engouffrait avec pour spécialité les fondues. Prenant place près d'une fenêtre sur recommandation d'un serveur, nous consultions les cartes pour choisir ce qui accompagnerait la fondue mais mon air était dans le vague. Cette histoire de sceau me tracassait même si je prenais quand même soin de répondre a la question de Yohru.

« Prends ce qui te plaît ! Je mange un peu de tout mais pour aujourd'hui je vais prendre des œufs, du tofu et des algues marines en accompagnement. »

Puis, gardant mon air plus grave.

« Yohru... Qui t'a fait ça cette marque dans la bouche ? Tu t'en souviens ? Tu sais pourquoi ? »

Il fallait que j'en sache davantage car cette chose pouvait non seulement s'avérer dangereuse pour le village mais aussi pour le jeune garçon lui même.

« Il y a d'autres gens que tu connais qui ont la même ? »

Il se demanderait sans doute pourquoi je me montrais si curieuse mais il n'avait pas bien l'air de se rendre compte... A moins que je me faisais du soucis et qu'il ne s'agissait que d'un « simple » tatouage même si a son jeune âge et surtout si dissimulé j'en doutais fortement...

Je ne voulais pas non plus que le rouquin se ferme sur lui même ou prenne peur avec ce que je pouvais lui dire si bien que je le rassurais.

« Il y a beaucoup de gens qui ont ce genre de marque mais elles ne sont en général pas simplement faite pour faire jolies : elles ont une signification. Sais-tu ce que la tienne représente ? »

Je lui adressais un sourire pour le mettre en confiance en reprenant le sujet sur mon propre cas.

« Tu sais, un jour sans doute, je me ferais aussi faire un tatouage pour représenter, à travers une symbolique, quelque chose que j'aime. »

J'espérais que le service du restaurant serait un peu long du fait du monde qu'ils avaient car une fois qu'il verrait sa nourriture arriver, Yohru ne serait sans doute plus que concentré sur celle-ci et arrêterait de répondre à mes questions...
Revenir en haut Aller en bas
Tsukuyo
Suna
Suna
Tsukuyo

Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyMer 7 Déc 2016 - 21:31

Yell s’était déjà décidée sur qu’elle voulait manger, il ne restait plus que Yohru qui continuait d’observer le menu avec une grande attention. Il était incapable de lire les calligrammes inscrits dessus, ce qui rendait difficile la tâche de commander un repas, néanmoins les photos collées à côté des titres l’aidaient à deviner les ingrédients ainsi que tous les aliments qui composaient le plat. Il hésitait quelques instants parmi toute cette diversité de choix possibles, mais après un court instant de réflexion, il finit par conclure qu’il allait prendre un peu de tout pour goûter ce qu’il connaissait déjà et ce qu’il n’avait encore jamais mangé. Il ressentait actuellement une grande faim, il serait bien capable de manger cinq portions de nourriture d’un adulte. Sans se tourmenter plus longtemps, il appela par des grands gestes de bras un serveur pour lui indiquer ce qu’il désirait manger. Ce dernier fut d’ailleurs quelque peu surpris de découvrir un enfant avec un si grand appétit, il craignait qu’il ne finisse pas son assiette, mais le rouquin lui assura que son estomac était capable de manger plus encore ! Le serveur songea intérieurement au clan Akimichi, puis s’empressa vers la cuisine pour passer la commande. Il indiqua sur les derniers instants de patienter un peu, le temps que le bouillon chauffe, étant donné que le midi le restaurant se trouvait blindé de clients.

En attendant que le monsieur revienne avec le plateau, le jeune garçon se mit à balancer ses pieds d’une certaine hâte. Il était impatient d’entamer le repas alors que son estomac criait de famine ! Peut-être que pour faire passer plus rapidement le temps il serait plus simple de débuter une conversation avec sa partenaire qui aujourd’hui avait été une superbe professeur de natation. Cette dernière semblait d’ailleurs quelque perturbée ou tourmenter par un léger détail. D’un air grave, elle demanda à Yohru plus détails concernant son petit secret qu’il lui avait dévoilé plus tôt. L’enfant fut d’ailleurs étonné qu’elle soit curieuse d’en connaître plus alors qu’il ne s’agissait pourtant que d’un simple dessin. Peut-être était-ce parce qu’il s’agissait d’un secret qu’elle voulait tant en connaître d’avantage ? Ce dernier réfléchit quelques instants, avant de lui répondre d’une voix innocente qui paraissait sans arrière pensées.
    Mh, je crois bien que oui, j’ai quelques souvenirs de la chose ! Je ne suis pas sûr du pourquoi, on me l’a sans doute expliqué, néanmoins j’étais sans doute pas très attentif au moment de l’écoute..
Chose plutôt récurrente chez le jeune bambin, il se dispersait assez facilement lorsque quelqu’un tentait de lui expliquer quelque chose de compliqué. Cependant, il s’agissait d’un secret important pour lui, alors il avait prêté un minimum d’attention concernant les grosses lignes de l’affaire. Dans un coin de sa petite tête, il gardait toutes ses informations cachées et les conservait bien au propre. Yell enchaîna sur la question suivante qui paraissait bien étonnante, à vrai dire le garçon n’avait aucune idée de la réponse ou peut-être juste une petite. Néanmoins, il ne saurait dire qui d’autre aurait la même marque que lui. Elle expliqua par la suite la raison de tous ces questionnements, selon elle, ces tatouages avaient tous une signification particulière. Celle de Yohru également, elle signifiait l’emprisonnement d’un être qui ne devait pas l’être, quelque chose qui ne devait pas exister. Néanmoins, elle n’avait pas le besoin de connaître la réponse.
    J’sais pas, faudrait demander aux autres pour savoir s’ils ont le même que le mien. Enfin.. Elle est bizarre ta question, une signification ? Toutes tes questions sont bizarres même ! C’est un secret tu sais, je te l’ai dis, il ne faut en parler à personne ! Qui parle aura une tapette ! Hop, on en parle plus ! “ Disait-il de nouveau avec un sourire.
Sur la dernière phrase de la jeune femme, il eut un rebondissement dans sa petite tête même si extérieurement il resta assis sur sa chaise. Elle voulait se faire le même tatouage ? Non, il ne fallait pas. Mais heureusement, elle parlait d’un simple dessin pour représenter ce qu’elle aimait, alors pourquoi pas. Le jeune garçon était alors quelque peu curieux de connaître ce qu’elle pouvait tant aimer pour en faire un tatouage, peut-être l’eau ? Le lac, l’élément marin, elle voulait peut-être en graver le souvenir sur son corps. Lorsque les personnes meurent, les tatouages restent coller à leur peau, à moins que celle-ci ne leur soit arrachée.
    Je vois ! Un sens à un symbole.. Toi, ça serait quoi ? Moi, ce que j’aime c’est la nourriture, alors je pourrais me faire deux petits cercles sur la joue pour représenter le motif des Narumaki ! C'est une bonne idée, ça ! Disait-il d'un air joyeux. Sinon, ça arrive bientôt notre commande ? J'ai faim et pas toi ? "


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayashi Yell
Konoha
Konoha
Hayashi Yell

Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyLun 12 Déc 2016 - 18:48

Je n'en apprenais pas beaucoup plus sur cette histoire de marque au fond de la bouche malheureusement... Yohru avait bien du mal a se concentrer sur quelque chose mais alors lorsqu'il avait l'estomac qui criait famine s'était peine perdue d'en tirer quoi que ce soit...
Tout ce que je savais c'était qu'il n'avait visiblement plus souvenir du pourquoi ni même du moment où on le lui avait fait. Pourtant il n'avait de cesse de me rappeler qu'il s'agissait d'un secret...

« Pourquoi est-ce que tu considères cela comme un secret ? Tu n'en as plus vraiment souvenirs d'après ce que tu me dis alors ce n'est pas important non ? A moins que ce symbole ait une importance pour toi ?! »

Lui demandais-je intriguée mais d'un air complice.

« Tu sais moi si je me faisais un tatouage sur le bras je me baladerais sans vouloir le cacher. Cela aurait une signification pour moi et les autres ne comprendraient pas forcément ce que cela représente mais ce ne serait pas un secret. C'est au contraire quelque chose qui fait ta particularité et qui te différencie des autres. »

J'essayais de le mettre en confiance sur la chose, cherchant a comprendre s'il s'agissait bel et bien de quelque chose dont il ne pouvait pas parler, comme un sceau qui implicite au silence là dessus ou un truc similaire.

«  Des Narumaki ? Tu penses que cela ferait joli sur tes joues ? Les tatoueurs ne font en général pas tatouer les enfants alors tu auras tout le temps de réfléchir a quelque chose qui te tient vraiment a cœur au point de l'inscrire définitivement sur la peau. »

Lui ajoutais-je dans un clin d'oeil.

« Moi ? Mmh... Je voudrais sans doute me tatouer des beaux poissons : comme ceux de toutes les couleurs que l'on a vu pourquoi pas ?! Mais mes préférés a moi ce sont les carpes koï. Je les ferais peut être en bleu... comme mes cheveux ! »

Lui avouais-je sur le ton de la plaisanterie.

« Hmm... je n'ai jamais vraiment faim moi tu sais. Tu veux un secret sur moi pour que l'on soit a égalité ? Je n'ai pas besoin de manger ! Mais je le fais quand même parce que j'aime la nourriture ! »

J'étirais un sourire tout en observant le rouquin tout en me demandant comment il allait réagir et quelle spéculation son imagination d'enfant débordante irait chercher sur ma véritable nature...

« Tiens regarde ! Le serveur arrive ! »

Lui annonçais-je alors qu'il trépignait d'impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Tsukuyo
Suna
Suna
Tsukuyo

Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyJeu 15 Déc 2016 - 7:45

    Pourquoi je considère cela comme un secret ? Simplement parce qu’un secret est un secret et qu’il ne faut jamais le dévoiler, voilà tout ! Même si ce n’est pas bien important, cela ne change rien au fait que ce soit un secret, non ? En tant que secret, je ne dirais rien de plus car sinon il n’aura plus rien d’un secret. Par ailleurs, je compte sur toi pour conserver cette information et ce que tu as vu secret, c’est-à-dire, de ne le dire à personne afin de garder ça entre nous ! En réalité, je n’ai pas le droit de le dévoiler car ça me portera malheur par la suite, mais comme tu es gentille ce n’est sans doute pas bien grave. Tu ne le diras à personne n’est-ce pas ? Demandait-il tout en souriant de son air naïf.
Le jeune garçon continuait à croire que Yell n’allait rien révéler à personne, l’air complice qui s’était dessiné sur son visage venait confirmer cette pensée.

Elle semblait savoir bien des choses sur les tatouages. Selon la jeune femme, ces petites calligraphies pouvaient avoir une signification particulière sans que personne ne puisse le deviner mis à part le porteur, alors il conservera une part de mystère sans devenir un secret. Néanmoins, malgré tout ce qu’elle pouvait dire, Yohru avait du mal à saisir là où elle voulait en venir. Il s'agissait d'un simple secret qu'il conservait parmi tant d'autres, celui-ci était naturellement caché sur sa langue. Il lui rendait chacun de ses sourires avec ce même visage joyeux, même s’il ne comprenait toujours pas ce qu’elle cherchait à savoir. Que devait-il dire de plus si ce n’était qu’il s’agissait d’un secret ? On lui avait fait promettre de ne rien dire à personne, alors il comptait tenir cette promesse car une partie de lui savait bien qu’il risquait des malheurs à divulguer cette information. Cependant, il restait convaincu que Yell n’allait rien dire, elle était de son côté après tout ! L'enfant poursuivit son idée de se dessiner deux spirales sur le visage.
    Bien sûr que ça ferait joli ! J’ai rencontré la dernière fois un garçon qui avait deux narumakis sur ses joues dans la cours de l’Académie alors que je passais par là. Les tatoueurs ne font pas tatouer les enfants ? Ce n’était pas un tatouage qu’il avait sur le visage ? Je suis pourtant certains qu’il ne devait pas avoir plus de dix ans — par ailleurs ce que je t'ai montré non plus n'en n'était pas un alors ? Mais ce n’est pas bien grave de garder un tatouage jusqu’à la fin de sa vie, après tout on fini tous par mourir vers les 60ans, non ?
Dans ce monde où régnait la guerre et le chaos, vivre jusqu’à ses 60 ans dans une paisible tranquillité était déjà un bien grand rêve. Beaucoup de shinobis et parfois même les civils mourraient avant d’atteindre l’âge adulte. Il valait mieux profiter de la vie offerte et se dessiner les tatouages quand l'envie nous en prenait, songeait Yohru. Cependant, pour le moment il n’avait encore trouvé aucun magasin de tatoueur, ni d'ailleurs l'argent pour le faire. Lorsque l'occasion de présentera, il comptait bien se faire deux narumaki sur le visage. Il resongea à l’enfant qu’il avait croisé la dernière fois. D’après ses souvenirs, il était légèrement potelé au niveau des joues, ses deux spirales lui donnait un air de joli garçon. Il espérait ces mêmes motifs pour avoir cette même classe ! Tandis que Yell, elle préférait des motifs avec une réelle signification pour sa personne. Sans grande surprise, elle prévoyait de se dessiner de beaux poissons.
    En bleu comme tes cheveux, tu es sûre ? Un poisson de toutes les couleurs ne serait-ce pas mieux ? Oh, tu veux me révéler un secret ? J’ai une légère préférence pour connaître un point faible du directeur, ça me sera beaucoup plus utile par la suite, disait-il avec un léger sourire malsain. Enfin, si tu veux me révéler un secret à toi, pourquoi pas ! Euh, hein ?! Tu n’as pas besoin de manger ? C’est-à-dire ? Genre, tu peux passer 6 heures sans rien manger ? Vrai de vrai ?
Le jeune aspirant resta ébahi suite à cette annonce surprenante. Comment pouvait-elle faire pour tenir sans avoir à manger alors que Yohru avait tout le temps faim. Peut-être n’était-elle pas humaine ? Alors que le rouquin n’était lui-même pas très humain avec son estomac semblable à un trou noir. Ce qu’elle racontait lui semblait improbable et irréel, il avait bien du mal à y croire. Il se mit à réfléchir, si son estomac aspirait tout, ce qui lui donnait tout le temps faim, alors peut-être que pour Yell était-ce l’effet inverse ? Au contraire, produisait-elle pour satisfaire sa propre faim et ne jamais ressentir le besoin de se nourrir ? C’était bien étrange, mais le serveur ne tarda pas à arriver, déposant au centre de la table une grande marmite de bouillon avec quelques petits plats autour sous la forme de présentation d'une fondue.
    Wahooooou ! S’exclamait-il avec une impatience. Boooooonne appétit !
Aussitôt, il s’empara de ses couverts et mit sur le feu les ingrédients qu’il avait commandé plus tôt. Il put baver encore quelques instants avant de pouvoir déguster son repas qu’il dévorait avec beaucoup d’entrain. Le jeune garçon était principalement excité et actif, mais cela demandait beaucoup d'énergie et le midi servait justement de pause pour refaire le plein. Il comptait bien manger jusqu'à ne plus avoir faim, car c'était ainsi qu'il pouvait tenir jusqu'à la fin de la journée. Peut-être même que c'était en bougeant autant entre chaque repas qu'il ne prenait pas tant de poids que laissait suggérer sa quantité de nourriture ? En même temps qu’il dévorait ses petits plats, il profita des quelques instants entre deux bouchées pour demander à Yell concernant son fameux secret, car il restait très curieux concernant celui-ci.
    Comment ça se fait que tu n’as pas besoin de manger ? Tu ne ressens pas la faim ? C’est bizarre de manger alors que n’as pas faim ? Mais même après 6heures tu ne manges rien et il ne t’arrives rien ? Tu es quoi, ou comment tu peux faire ça ? Tu as beaucoup mangé avant pour pouvoir tenir super longtemps ? ” Demandait le rouquin avec curiosité.
S'il pouvait découvrir le secret derrière cette capacité inée chez la jeune femme, il pourra alors lui-même être capable d'effacer ce seul point faible de sa constitution, songeait-il. À moins que ce pouvoir venait du fait qu'elle n'était pas comme tous les autres ? Était-elle une humaine spéciale, une fée, un être mythologique dont la vie perdure sans manger ?


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayashi Yell
Konoha
Konoha
Hayashi Yell

Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyMer 28 Déc 2016 - 18:35

Yohru répéta un peu trop de fois le mot « secret » … Je pense que j'avais saisi. Pour autant je ne pouvais pas garder cette information confidentielle car cela pouvait être préjudiciable pour le village. Que pouvait bien contenir ce truc ? Un sceau qui empêchait de divulguer certaines informations ou bien une bombe humaine en la personne du rouquin relâchée au bon moment par des personnes haineuse de Konoha ? Tout pouvait être possible et il fallait faire en sorte que Yohru soit en sécurité : d'où la nécessité de traiter le problème intelligemment auprès de personne de confiance qui ne ferait pas le moindre mal au jeune aspirant.
Le voir me faire tant confiance me brisait le cœur au fond mais je ne pouvais pas taire son « secret », pas pour sa sécurité et celle du village. Il ne pourrait sans doute pas comprendre mon choix mais c'était pour le mieux : ne rien dire sur un potentiel danger serait une trahison pour ma nation. Nous devions nous assurer que ce n'était rien.

Le jeune garçon était bien surpris d'entendre que je n'avais pas besoin de manger pour survivre : lui qui semblait être un vrai gourmand.

« Je ne peux pas pas passer six heures sans rien manger mais bien plus que cela. Je mange par habitude et parce que j'aime le goût de la nourriture mais ce n'est pas vital pour moi. »

Lui assurais-je dans un grand sourire.

L'arrivée du serveur finissait d'attiser sa curiosité pour se recentrer sur son estomac mais il était suffisamment intrigué pour remettre la conversation au goût du jour. Finissant ma bouchée, je m'essuyais la bouche avant de lui répondre :

« Je ne sais pas ce que ça fait d'avoir faim : mon estomac ne gargouille jamais. Comme je n'ai jamais connu cette sensation non ça ne me dérange pas de manger sans l'avoir. Je mange quand j'en ai envie et comme je te le disais : par habitude. Mes parents ont besoin de manger comme tout le monde alors je me joignais à la table pendant les repas. Je peux très bien ne rien manger pendant plusieurs jours sans qu'il ne m'arrive rien : par contre je dois boire de temps en temps. »

Je me servais de nouveau dans la marmite à fondue et observais le jeune rouquin avant de finalement lui avouer mon propre secret :

« Si je peux survivre de cette façon, c'est parce que je ne suis pas comme toi. Je suis une élémentaire d'eau. »

Je lui adressais un sourire non sans appréhension. A son âge, les enfants me fuyaient en l'apprenant et Kihran avait bien été le seul à ne pas me repousser.
La curiosité et la fascination du Yohru ferait-il de lui le deuxième petit roux faisant exception ?
Revenir en haut Aller en bas
Tsukuyo
Suna
Suna
Tsukuyo

Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyVen 30 Déc 2016 - 18:31

Yohru l’écoutait parler avec une réelle attention tout en engloutissant la salade au centre de la table, déjà cuite avec une bonne saveur à la fois douce et croquante. Puis, après trois secondes d’hésitation, il piocha parmi les morceaux de viandes pour les dévorer un à un, avant qu’ils ne restent trop longtemps sur le feu. Malgré ce manque de concentration sur les propos de son interlocutrice, il prêtait bel et bien une oreille attentive à ses paroles. Il n’avait simplement aucune idée de la réponse, il restait même étonné avec de légers doutes concernant la vérité de ses mots. N’était-ce d’ailleurs pas étrange, que devait-elle ressentir à ne manger que par simple plaisir ? C’était un peu comme faire ses besoins, sans ressentir un réel besoin. Même si le jeune garçon était bien d’accord, car manger les aliments que l’on aime était en soi un véritable bonheur offert par la vie. Ainsi, la jeune femme ne craignait ni la famine, ni le manque de nourriture, elle n’avait jamais ressentis la faim. Il ne put s’empêcher de répondre avec la bouche à moitié pleine.
    Je dirais *crunch* que *crunch* t’es drôlement chanceuse *crunch* de ne ressentir *crunch* aucune faim !
Elle pouvait peut-être ressentir un regret de ne pas être comme tous ceux de son entourage, ce qui la forçait à les imiter, mais elle ne pouvait pas regretter la souffrance de la faim. Elle était chanceuse de ne rien ressentir, c’était un fait car bien des gens mourraient sous cette douleur. Notamment le jeune rouquin qui aimait plutôt bien se plaindre chaque fois que son ventre gargouillait, il se trouvait parfois obligé d’attendre les moments d’absence des restaurateurs de la cantine pour aller voler une ou deux baguettes de pains pour calmer son appétit d'ogre. Enfin, si la curiosité la tourmentait de connaître ce sentiment, l’enfant pouvait bien lui décrire de quelques mots simples pour qu’elle n’ait rien à regretter de ce qu’elle loupait avec ce corps mystérieux, mais bien pratique, qui était le sien.
    C’est pitoyable cette impression *crunch*, ton ventre se resserre et fait des nœuds. *crunch* Tu as envie de crier parfois, mais sans avoir la force de le faire. Tu as l’impression de n’avoir aucune énergie *crunch* si ce n’est que de courir vers la nourriture. Parfois, *cruch* c’est même rageant quand tu as faim. Puis, cette énergie *crunch* qui te pousse vers la nourriture *crunch* est une grande volonté de te ressourcer. Puis, *crunch* lorsque tu es comme moi, tu as tout le temps faim ! Tout le temps cette envie de manger.. *crunch crunch* Même quand tu manges, tu en veux toujours et c’est seulement lorsque *crunch* tu n’en peux plus que tu n’as plus faim. Enfin, parfois en regardant les autres, j’ai l’impression d’être le seul *crunch* à avoir autant envie de manger, mh.” Avouait-il d’une grande franchise.
Aussi loin que le jeune pousse puisse se souvenir, lorsqu’il vivait encore avec son maître Shoyou, ce dernier mangeait beaucoup moins que son propre disciple. Ses camarades actuels également, il était lui-même un mystère pour avoir besoin d’une telle quantité de nourriture alors qu’il avait une corpulence plutôt fine. Réfléchissant à tous ces détails sans aucune importance pour certains, il se mit à se questionner sur son propre corps. Selon son point de vue, il était un garçon tout à fait normal et il s’agissait de tous les membres de son entourage qui étaient de petites souris peu gourmandes, mais pour ces derniers, il s’agissait bien du rouquin qui était le phénomène. Alors, il se perdit dans ses longues réflexions, arrêtant sa pair de baguettes à la main durant quelques instants, avant de reprendre aussitôt lorsque la bonne odeur des champignons l’appela depuis les radars qu’étaient ses narines.

Puis, lorsque la jeune femme se remit à parler, Yohru releva le bout de son nez pour l’observer avec de grands yeux ronds. Comment ça, elle n’était pas comme lui ? C’était ce qu’il avait cru comprendre certes, mais dans quel sens devait-il considérer sa réponse ? Si elle n’était pas comme lui, lui qui était un petit goinfre, qu’est-ce qu’elle était ? Puis, la dernière phrase lui apporta toutes ses réponses avec seules cinq mots pour lui expliquer tous les faits. Il resta silencieux un instant, ne saisissant pas le sens du mot “élémentaire” qui était un nom tout à fait nouveau pour son vocabulaire peu riche. Puis, avec une légère aide, il comprit qu’elle était donc une femme entièrement composée d’eau. Il se mit alors à hocher de la tête accompagné de quelques gestes de la main d’un air tout à fait naturel :
    Mais oui ! Tu es une élémentaire d’eau ! Voilà pourquoi tu n’as jamais faim ! C’est tout bête ! Besoin de boire pour se ressourcer, oui ! ” Disait-il avec un léger rire.
C’était tout à fait naturel, l’eau n’avait pas besoin de manger ! Finalement, elle n’avait rien de si bien étrange, quoique. Après quelques secondes, une question de le temps pour que les informations ne remontent jusqu’au petit pois chiche qui servait de cerveau au jeune rouquin, il eut un sursaut tel un ressort qui se trouverait sous sa chaise. Comment était-ce possible qu’une personne puisse être de l’eau ? L’eau était pourtant un élément aqueux et non palpable.
    Quooooi ?! Mais ça veut dire que tu es composée d’eau, ou que genre t’es capable de te transformer en eau ? Wahou ! C’est la claaaaass ! Euh, non, c’est possible déjà ? C’est incrooooyable alors ! S’exclamait-il tout en cherchant ses mots. Eh mais du coup.. Euh, attends, qu’est-ce que je voulais dire ? Ah oui ! Mais du coup, tu es forte pour tout ce qui est de la natation ou encore la chasse aux poissons, parce que tu es toi même de l’eau ? Voilà pourquoi ! C’est également de cette façon que tu as créé la bulle d’air tout à l’heure. Et c’est aussi de cette façon que par ton élément, tu as pu aspirer tout l’eau afin de nous rendre tout sec ! C’est troooop génial ! Hé mais du coup, tu penses que je peux aussi devenir un élémentaire d’eau ? Je pourrais alors, ne plus jamais ressentir la faim ! Et je pourrais respirer sous l’eau ! C’est trop génial comme pouvoir ! J’aurais trop la class aussi ! — Et j’aurais de quoi faire une farce au directeur aussi, Gihihi..


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 17:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayashi Yell
Konoha
Konoha
Hayashi Yell

Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptyMer 4 Jan 2017 - 15:47

La façon dont Yohru me décrivait la sensation de faim me rendait bien contente de ne pas la ressentir : ça avait l'air horrible. Une douleur à en tordre l'estomac ? Une envie irrépressible de nourriture ? Est-ce que c'était comme ça pour tout le monde ou bien le petit rouquin était un plus gros glouton touché par ce phénomène que la moyenne ? C'était aussi peut-être parce qu'il était encore tout jeune ? Je n'avais pas l'impression que Kihran subisse ce même dilemme : du moins pas à ce point, pareil pour mes parents...

En tout cas, il eut une expression que je m'attendais a voir en lui annonçant ma nature : de grands yeux ronds. Pourtant il ne semblait pas vraiment comprendre ce que je lui disais, si bien que je lui expliquais ce qu'était un élémentaire pour finalement remarquer a sa réaction qu'il avait saisi. Cette nouvelle semblait l'amuser ou en tout cas lui servait d'explication au pourquoi je n'avais pas besoin de manger : il n'avait pas détaler comme un lapin fuyant une soudaine menace inconnue et donc forcément effrayante, c'était déjà ça. Et pourtant, je crus, l'espace d'un instant, qu'il allait le faire à retardement puisque sa réaction étonnée n'arrivait que maintenant, saisissant sans doute ce que cela impliquait de différent comparativement à lui.

Il parlait si vite, enchaînant les idées et les questions que je n'avais pas le temps d'y répondre, me laissant interdite devant l'énergie du jeune garçon avant de lui adresser un sourire.

« Calme toi, je vais t'expliquer ! »

L'idée de devenir un élémentaire pour pouvoir faire une farce à Kihran semblait réellement le réjouir : dommage pour lui, ce ne serait pas possible.

« Oui, c'est ça, je peux me transformer en eau : c'est mon élément et j'en suis constituée. Du coup je peux m'en servir à peu près comme j'en ai envie, comme tu as pu en voir un aperçu. Par contre, je suis désolée mais tu ne pourras pas en devenir un. On ne le devient pas, on naît comme ça. »

Lui expliquais-je avant de laisser échapper un petit rire.

« Et puis pourquoi voudrais-tu t'en servir pour faire une blague au Directeur, mmh ? Il est si méchant que ça avec toi ? Pourtant, regarde autour de toi, c'est grâce à lui si on mange ici. Et grâce à toi aussi puisque tu as travaillé pour obtenir cette chance. »

Rappelais-je dans un clin d'oeil complice.
Yorhu devait comprendre que l'on ne pouvait pas tout avoir sans rien faire : il fallait y mettre du sien pour s'en offrir la possibilité. Bien qu'il y avait effectivement certaines personnes nées avec une cuillère d'argent dans la bouche à qui tout profitait sans faire le moindre effort mais nous n'avions pas tous cette chance et obtenir ce que l'on désirait par ses propres moyens rendait cette acquisition bien plus délicieuse que sur un simple claquement de doigt.

« Tu sais, je pense au contraire qu'il se soucie de toi et qu'il souhaite te faire découvrir plein de choses pour que tu trouves ce qui te plaît. Si tu te concentres sur un objectif, un rêve à atteindre, je suis sûre que t'en rapprocheras et peut-être même que, finalement, tu y arriveras. »

Je lui adressais un nouveau sourire sincère avant de me servir de nouveau à manger. Yohru était un jeune garçon dynamique qui manquait de concentration, vite dispersé, mais il avait du potentiel et s'il voulait bien y mettre du sien, avec toute cette motivation dont il débordait, il était certain qu'il progresserait rapidement qu'importe la voie qu'il désirait emprunter.
Revenir en haut Aller en bas
Tsukuyo
Suna
Suna
Tsukuyo

Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson EmptySam 14 Jan 2017 - 20:35

Il avait encore bien des questions à poser sur cette nouvelle révélation fascinante, mais il s'interrompit afin de laisser la parole à Yell pendant qu'il piochait dans les plats avec ses baguettes. Cette dernière lui souriait de nouveau avant d'entamer ses explications. Le jeune garçon restait perplexe face à ses paroles, il ne comprenait pas comment cette capacité pouvait s'obtenir à la naissance, ni même à quoi ressemblait une "naissance" normale.
    " Mh, c'est-à-dire ? Plutôt que d'apparaître comme un humain normal, tu apparais comme une grosse flaque d'eau qu'il faut contenir dans un verre pour ne rien perdre de ton corps ? Hey ! Mais si tu ne contrôles pas ton pouvoir, est-ce que tu peux perdre un bras ? Dans la mare par exemple ou même quand tu te douches, est-ce que ça disparait dans les trous et ça passe à travers les tuyaux de liaisons pour déboucher dans les égouts ? "
Ce serait drôlement embêtant de perdre une jambe dans les égouts en se douchant, ou peut-être qu'elle pouvait se reconstituer à partir de n'importe quelle eau puisqu'elle était elle-même constituée de cet élément ? Elle n'avait pas nécessairement besoin de se nourrir pour vivre ou pour se sentir à l'aise, mais avait-elle besoin d'effectuer ses besoins ? C'était bien dommage pour Yohru qu'il s'agisse d'une capacité héréditaire, il se serait pourtant bien amusé. Peut-être même qu'au début de sa nouvelle forme, durant les journées de pluie, il se transformerait en une flaque d'eau au milieu de la route. Néanmoins, ce n'était que le fruit de son imagination, il pourra jamais devenir comme la jeune femme. Il poussa un léger soupir de déception et se replongea dans la bonne nourriture qui continuait de bouillonner sur le feu sous son nez. Il mangea quelques morceaux de viandes et quelques bouts de légumes, avant de répondre à son interlocutrice.
    " Nope ! Il n'est pas bien méchant, quoique, il maîtrise des sortilèges étranges qui peuvent t'immobiliser les bras ! Mais oui, il est sympa pour m'offrir à manger, je suis bien content de pouvoir me régaler ici ! Héhé, même si oui, c'est bien grâce à moi ! Disait-il tout fier. Mais cela ne m'empêche de vouloir lui faire une p'tite blague ! Rien qu'une p'tite pour lui faire une de ces frayeurs ! Je paris que sa tête sera drôle à voir ! "
Qui n'avait jamais rêvé de voir le visage si tendu du directeur tirer une grimace ? Yohru n'était sans doute pas le seul aspirant à vouloir lui faire une petite farce, bien d'autres de ses camarades devaient avoir tenté l'expérience, mais il aimerait être le premier à parvenir à un résultat satisfaisant. Le simple fait de s'imaginer la scène le faisait rire dans son coin. Peut-être que le directeur avait un grand secret, peut-être qu'il n'était pas roux mais bien blond ? Ces informations pourraient bien faire le meilleur journal ! Puis, une nouvelle fois, le jeune garçon retombait dans une semblable rêvasserie lorsque Yell se mit à parler d'objectif. S'il restait concentré sur son objectif, parviendrait-il réellement à l'atteindre quelqu'en soit la nature ? Avalant sa bouchée de bonne nourriture, il retira ses baguettes de la bouche pour pouvoir parler avec un véritable enthousiasme qui animait son regard. Même si derrière ses pupilles bleutés se cachait une certain tristesse, un regret, ou un air mélancolique qui pouvait être défini par un mot.
    " Vraiment ? Dans ce cas, mon objectif est de continuer à vivre cette belle vie qui est la mienne ! J'espère qu'elle ne prendra jamais fin ! Affirmait-il avec un sourire. Hey ! C'est normal pour toi de défendre le directeur, parce qu'il est ton ami m'avais-tu dis. Enfin, tu n'aurais pas envie de le voir sursauter de peur un jour ? J'sais pas, par une araignée par exemple ! Et ensuite, clique, une photo et de beaux souvenirs inoubliables ! Mais n'empêche, j'en ai découvert des choses ! Par exemple, je sais que la pêche n'est pas faite pour moi. Mh, par ailleurs, tu as un rêve toi ? Un objectif ? *crunch* " Finissait-il tout en avalant un morceau de champignon.
Ils continuèrent de discuter longuement tout en terminant le repas petit à petit, au fil des minutes qui s'écoulaient jusqu'à former un tour du cadran. Une heure venait de passer depuis qu'ils étaient arrivés dans le restaurant, les clients commençaient également à s'en aller. Mais il restait toujours quelques tables pleines où chacun continuait de se régaler sans se soucier de l'environnement, notamment celle de Yohru avec Yell. Ils étaient plongés dans leur discussion avec la plupart de leurs plats qui se vidaient un à un, en même temps que les serveurs qui venaient les débarrasser. Ils n'allaient plus tarder à pouvoir aller faire leur tour au centre-ville pour aller acheter les lunettes de plongée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty
MessageSujet: Re: Libre comme l'eau, agile comme un poisson   Libre comme l'eau, agile comme un poisson Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Libre comme l'eau, agile comme un poisson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô-
Sauter vers: