N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Des liens solides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Nara Natsuki
Nara Natsuki
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Des liens solides Des liens solides EmptyVen 30 Sep 2016 - 19:50

Quand est-ce que les temps étaient devenu si compliqués ? Natsuki avait beau regarder dans le passé pour y trouver une réponse, il savait que la situation actuelle était le résultat d'une évolution trop infime pour être réellement remarquée. Les conséquences par contre étaient belles et bien visibles : son équipe shinobi Matsudaï restait désespérément incomplète...

A ses débuts, qu'il avait fait tout juste après la guerre contre Kiri et Suna, les recrutements allaient presque trois par trois, et il parvenait à offrir à ses étudiants un cursus complet de plusieurs années avant de les laisser partir beaucoup plus matures.

Ensuite, sur la période qui avait suivit la découverte de son état de santé, il avait fait fermer Matsudaï, surtout au vu de comment cela s'était terminé avec sa dernière fournée d'étudiants. Deux ans après pourtant, il re-signait, avec déjà des difficultés notables dans l'effectif. L'équipe était toujours complète, mais jamais avec les mêmes membres. Que ce soit l'un ou l'autre, il y avait toujours un étudiant pour se décider de changer soudainement de carrière, se réincarner ailleurs, quitter brusquement le forum sans avertissement, ou à mourir, tout simplement – quand ce n'était pas plusieurs de ces raisons qui se cumulaient. Quelques étudiants de cette génération – un seul en fait – étaient toutefois une sources de fierté pour le Nara tatoué, car ils avaient été capable d'aller jusqu'au bout de leurs objectifs.

L'ère actuelle, celle qui s'est marquée par la '' guérison '' dde Natsuki, est à ce jour la plus houleuse des trois. Non seulement Matsudaï compte des changements fréquents de ses membres pour les mêmes raisons déjà évoquées, mais en plus l'équipe n'a jamais été vraiment complète. Peu de monde se bouscule au portillon, signe à la fois de la mauvaise réputation de Matsudaï – entretenue encore une fois par les raisons citées plus haut – et de la hausse de la qualité globale de l'effectif militaire de Konoha. De plus en plus de shinobi deviennent compétant, avec pour résultat une hausse de l'offre de l'enseignement et une diminution de la demande de tutorat.

Si bien qu'au final, malgré tous les espoirs et toutes les aspirations qu'il avait, Natsuki pouvait déjà s'estimer heureux d'avoir deux étudiants dans son équipe. Hayashi Leika d'un côté, pilier inébranlable de Matsudaï malgré un recrutement difficile et une volonté à affermir, et Aburame Shinzabûro de l'autre, recru récente mais avec qui Natsuki avait un bon feeling – comme avec quelques autres qui sont partis quand même...

Jusqu'à présent, Natsuki ne les avait jamais fait se rencontrer, ne jugeant pas encore utile de faire connaître à Leika une quinzième tête interchangeable avant d'être sûr que Shinzabûro soit quelqu'un de fiable. Mais aujourd'hui, ce jour était venu. Il avait donné rendez-vous aux deux concernés près d'un lac situé à proximité de Konoha. Restait à voir comment cela allait se passer.

Le ciel bleu de l'après-midi d'été laissait en tout cas espérer le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Saibogu Yae
Saibogu Yae
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyLun 3 Oct 2016 - 0:48

J'étais légèrement en retard pour le rendez-vous que Natsuki m'avait donné. Au bord du lac, c'était plutôt étrange d'ailleurs comme endroit, c'était la première fois qu'il me conviait à me rendre là-bas en sa compagnie, je me demandais bien ce qui pouvait l'attirer de la sorte. Il n'avait pas parlé d'entraînement, en même temps, j'étais encore avec une attelle pour tenir ma jambe donc, cela aurait été difficile pour le moment. J'avais revêtu une tenue légère du coup pour me rendre sur place. Il faisait chaud et je n'avais pas envie de mourir de chaud, déjà que l'appareillage qui entouré ma jambe n'était pas forcément très agréable, autant éviter tout autre chose.
Ma progression, bien que sans béquille fut malgré tout laborieuse et j'arrivais avec dix bonnes minutes de retard, le visage rouge et malgré tout stressée. Je repérais rapidement Natsuki et m'avançais vers lui en me confondant en excuse :

"Je suis désolée Natsuki ! J'ai du mal à marcher encore avec l'attelle et j'ai mal évalué combien de temps je mettrais pour venir jusqu'ici !"

Seulement voilà, il n'était pas seule et mon regard se posa sur le troisième individu présent ce jour-là. D'abord, je commençais par le dévisager un peu surprise de sa présence ici, puis, mon regard se fit plus… Moqueur. Un sourire narquois se dessina sur mon visage :

"Tiens donc ! Comme on se retrouve ! Tu as arrêté de draguer les minettes dans la rue depuis la petite leçon que je t'ai donné ? Ou tu n'as toujours pas compris ?"

Oui, j'avais l'art de mettre les pieds dans la merde et de la remuer. Mais autant crever l'abcès dés le départ non ? Bien que je ne sois pas encore consciente de la prodigieuse nouvelle que Natsuki allait m'annoncer et qui me ferait sans aucun doute tirer la gueule, j'aimais bien mettre les choses aux clairs.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Aburame Shinzabûro
Aburame Shinzabûro
Informations
Grade : Genin
Messages : 153
Rang : C+

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyMar 4 Oct 2016 - 13:02

Natsuki m'avait parlé lors de notre dernier entraînement qu'il en organiserait un nouveau mais cette fois ci en compagnie de l'autre personne qui faisait partie de l'équipe. Mis à part qu'il s'agissait d'une fille, je n'avais aucune autre information sur cette personne là. J'appréhendai un peu cet entraînement, car je ne m'entendais généralement pas avec tout le monde. En fait avec quasiment personne, j'étais trop sûr de moi (enfin c'était ce que je montrai) et trop prétentieux pour pouvoir me faire de bonnes relations sociales. J'étais trop mal vu également. J'étais le premier arrivé, du moins après Natsuki que je salua brièvement avant de me mettre dans mon coin et attendre que l'autre personne n'arrive. Nous attendions une bonne dizaine de minutes avant qu'elle n'apparaisse et mon regard changea du tout au tout. Hayashi Leika. C'était donc cette saleté de fille qui serait ma partenaire ? Non, c'était impossible.

Je restais silencieux lorsqu'elle parla à Natsuki, mais lorsqu'elle s'adressa à moi, je me relevais subitement. Je me rappelai encore de notre rencontre et de la honte que j'avais eu lorsqu'elle était partie. Du genjutsu ? L'art des personnes lâches. Je soupirai à sa remarque avant de commencer à faire sortir quelques insectes de mes manches, ces derniers volant autour de moi. Je souhaitai vengeance, il était temps maintenant.

Non, pas trop. C'est pas une fille comme toi qui m'en empêchera.

Je faisais aussi référence aux aguichements qu'elle m'avait fait, elle n'y était pas allée de main morte. Les insectes commençaient à se faire de plus en plus nombreux, et plus je la voyais, plus la colère montait. Que Natsuki soit là ne me posait aucun problème.

Et à part les illusions, t'as d'autres moyens de te battre ? A moins que tu préfères être pour toujours une lâche ?

Lançais-je, toujours en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Nara Natsuki
Nara Natsuki
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyVen 7 Oct 2016 - 14:23

Shinzabûro fut le premier à se présenter au rendez-vous, et à l'heure convenu, ce qui tira à Natsuki un sourire de satisfaction. Même si – tout à fait hypothétiquement -, il n'arrivait à aucun résultat concluant avec l'Aburame, au moins il aura été capable de lui enseigner la ponctualité. Heureusement, la réalité en était tout autre, et même s'il l'on ne pouvait pas vraiment relever des progrès notables chez Shinzabûro après une simple semaine et demi de remise à niveau – c'était bien trop court - , son attitude vis-à-vis de sa carrière, elle, avait changé.

« Bonjour à toi Shinzabûro. »
le salua Natsuki lorsqu'il arriva à porté de main. « Je suis ravis de te voir. Comment te portes-tu aujourd'hui ? Bien j'espère. Bon, vu que tu es arrivé le premier, il faut que je te dise quelque chose. Je sais que pour ce jour, j'avais prévu un entrainement en équipe, mais il y a eu un petit soucis entre deux. Ton équipière a été blessée, et du coup, elle est en béquilles pour le moment. Du coup, la séance en elle-même est annulée dans le sens des exercices. Je trouve cela dommage, vu que tu m'avais dis que tu étais du genre solitaire et que tu n'avais justement pas l'habitude de travailler en équipe. Cela aurait été l'occasion idéale pour t'y mettre, car tôt ou tard, tu seras amené à accomplir des missions de groupe. Enfin bon, je ne vais pas revenir sur ce que je t'ai dit la dernière fois, ce ne serait que me répéter. Du coup, cela va juste être une après-midi tranquille à faire connaissance tous les trois. Surtout qu'il fait beau, autant en profiter. »

Du moins, cela, c'était les expectations. Car quand Leika arriva, c'est une chape de plomb qui s'abattit sur l'ambiance. Le ciel était dépourvu du moindre nuage, mais les éclairs fusaient de toutes parts dans l'atmosphère. Des remarques acerbes filèrent, et même sans le contexte initial, Natsuki n'eut pas de mal à faire deux déductions. La première était que ses deux étudiants se connaissaient déjà, et la seconde qu'ils n'étaient visiblement pas en bons termes. Sans connaître les tenants et les aboutissants, l'attitude des deux l'indigna au plus haut point. Il ne prit aucune pincette pour intervenir.


« Vous allez vous calmer tous les deux. Tout de suite. »
intervint Natsuki en se plaçant entre eux.

Il ne cria pas, il ne haussa même pas la voix : ce n'était pas nécessaire. Son ton suffisait à lui seul à imposer la discipline – à défaut du respect -, et étouffait dans l’œuf au moins à court terme toute tentative de lui tenir tête : il n'avait pas fait une suggestion, mais donné un ordre. Il ne fit aucune menace non plus, les traits de son visage devenu brutalement froids comme l'acier portant de façon suffisamment explicite qu'il passera immédiatement à leurs application au moindre mot prononcé de travers.


« Shinzabûro, tu vas renvoyer tes insectes d'où ils viennent. »
dit-il d'un ton bien trop calme pour cacher la colère glaciale dont il saturait l'atmosphère pour écraser les volontés belliqueuses de ses deux étudiants. « Et maintenant, vous vous asseyez. »

Les deux sièges de terre qu'il fit jaillir du sol derrière eux les forcèrent presque à s’assoir sans leur consentement – Leika eu tout de même droit à un traitement de faveur cela dit, blessure oblige.


« Expliquez-moi le problème maintenant. Sans vous couper la parole. »


Il détacha chaque mot de sa seconde phrase pour bien souligner qu'il insistait particulièrement sur ce point.


« Leika, commences. Shinzabûro, je t'écouterai ensuite. »


Que des individus ne s'aiment pas, c'était une chose. Qu'ils commencent tout de suite à se montrer menaçants et hostiles en était une autre. Des raisons à cela, il y en avait probablement, peut-être même justifiées. Mais même si c'était le cas, il était hors de question que Natsuki laisse ces deux s'aventurer plus loin sur cette piste tendancieuse. Pour commencer, il allait écouter. Puis aviser, ensuite.

Dire que la journée semblait si prometteuse ce matin...
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Saibogu Yae
Saibogu Yae
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyDim 9 Oct 2016 - 20:44

"Ma méthode de lâche n'a pas eut l'air de te déplaire pourtant ! Je dirais même que tu me paraissais content de t'y frotter ! Au début bien sûr !"

Je me rappelais encore l'effet du jeune mâle lorsque je l'avais plongé dans mon illusion. Illusion qu'il avait aussitôt regretté bien qu'elle me laisse un assez agréable souvenir. Mais ma réflexion n'alla pas plus loin, car c'est le moment que choisi Natsuki pour intervenir. S'interposant entre nous deux et nous parlant d'une façon qui ne permettait aucune réplique. Je détournais aussitôt le regard, un peu amère d'être interrompu dans une séance qui aurait pu me permettre d'évacuer toute la tension qui pesait sur mes nerfs à cause de ma convalescence, de mon impossibilité de participer au futur examen chunin et tout le reste. Cependant, je finissais par observer le sol avant de m'asseoir sur les sièges de terre créaient par Natsuki. Le mien était légèrement plus haut que les autres. Sans doute en raison de ma blessure, car plus bas, j'aurais eu du mal à me relever. Je reconnaissais bien l'esprit d'observation de Natsuki la encore et un petit hochement de tête vint le remercier brièvement de cette attention avant de finalement que nous n'entrions dans le vif du sujet. Pourquoi un problème entre nous ? Il n’y en avait pas vraiment, j'avais juste repris le monsieur sur sa façon de se comporter avec les demoiselles et ce dernier n'avait pas trop apprécier ma façon de faire cela. Lorsque Natsuki me demanda de raconter pourquoi nous avions une relation aussi glaciale entre nous deux, mon visage se porta sur celui de mon sensei avec une certaine note de gêne alors que je lui répondais :

"Je dirais que c'est suite à une altercation et à nos principes. Je n'ai pas trop apprécié la façon dont-il traite les femmes dans la rue et je lui ai fait comprendre qu'il pouvait lui aussi se faire prendre à son propre jeu ! Il n'a pas trop apprécié visiblement !"

Je regardais du coin de l'œil mon nouveau coéquipier.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Aburame Shinzabûro
Aburame Shinzabûro
Informations
Grade : Genin
Messages : 153
Rang : C+

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyMar 11 Oct 2016 - 14:40

Sur le coup, je me sentais un peu idiot. Son illusion de côté, cela ne m'avait pas trop déplu le fait qu'elle me touche et m'aguiche, non au contraire, j'avais plutôt apprécié ce petit moment. Le fait de savoir que tout cela était un genjutsu me rendait un peu fou, mais ce n'était pas bien grave. J'allais lui rendre la monnaie de sa pièce. Mes insectes volaient autour de moi, j'étais prêt à l'attaquer. Prêt à lui bondir dessus tel un lion sur sa proie. Je me fichai totalement du fait que la fille soit blessée, je souhaitais juste une vengeance. Malheureusement, Natsuki mit fin à notre discussion houleuse. En effet, il s'était interposé pour ne pas que l'on s'étripe et m'avait demandé de faire rentrer mes insectes dans leur tanière. Sa voix et son calme me firent obéir sans sourciller et mes insectes retrouvèrent leur demeure au sein de mon organisme. Il m'obligea à m'asseoir avec le siège de terre qui sortit à même du sol. Il demandait désormais explications, commençant par Leika.

A sa réponse, je ne pus retenir un rire forcé. J'aurais aimé pouvoir me lever et lui flanquer une belle rouste, mais il est vrai que j'avais bien trop peur de la réaction de mon mentor. S'il pensait que j'allais faire équipe avec cette folle, c'était impossible. Je refuserai à coup sûr de participer à une telle association. Il y avait bien trop de différences pour qu'on puisse faire équipe. C'était désormais donc à mon tour de prendre la parole.

Il y a que cette fille, je l'ai dragué dans la rue, elle n'a pas repoussé mes avances et m'a elle-même proposé d'aller boire un verre dans un bar. Nous y sommes allées, et elle s'est jouée de moi. Elle m'a aguiché, touché, pour au final m'humilier à causes de ses illusions.

J'étais toujours sur le coup de l'énervement, rien que de penser à ce moment fâcheux, je ne pouvais retenir ma colère. En parlant, je ne m'étais pas rendu compte que je m'étais levé et montré du doigt Leika. Je réclamais vengeance et réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Nara Natsuki
Nara Natsuki
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyMer 12 Oct 2016 - 10:44

Natsuki relâcha toute la pression dans un soupir long comme un jour sans pain, ses épaules s'affaissant. Il esquissa simplement le geste d'une pichenette à l'attention de Shinzabûro pour le rabattre sur sa chaise avec un courant d'air, puis se laissa tomber sur sa propre chaise de terre.

« J'espère que vous vous rendez compte qu'il n'y a pas grand chose à comprendre avec ce que vous me dites. »
commença Natsuki avec une voix davantage lassée que fâchée. « Parce que tout ce que j'en retiens, c'est que Sinzabûro, tu aurais été quelque peu crapuleux dans la rue, et que toi Leika, tu lui as exprimé de façon retord comme tu sais si bien le faire que tu n'appréciais guère sa façon de faire. »

C'était grave au point que Shinzabûro la menace avec un essaim ?


« Vous savez quoi ? Je me fiche de cette histoire. Ce qui m'intéresse, c'est maintenant. Et maintenant, ce que je vois, c'est un comportement puéril. Même si c'est Leika qui serait en tort, tu es le seul à monter dans les tours Shinzabûro. Tu es un shinobi garçon, tromper le monde et se faire tromper, c'est une partie intégrante de notre métier. Alors si tes seules réactions possible dans la vie, c'est de prendre un gros marteau et tout casser chaque fois que tu te fais frustrer, tu as clairement pas choisit le bon métier. Je ne dis pas que ce que Leika a fait est bien... »


Même si d'un point de vue shinobi, elle avait eu la réaction, la méthode et la mise en œuvre parfaite.


« … ou mal, et je ne prends la défense d'aucun de vous deux, mais elle au moins maîtrise un minimum ses réactions. Leika, efface-moi ce sourire goguenard de ton visage je te prie. »
annonça-t-il sans se tourner son regard vers la concernée. « Explique juste quelque chose maintenant Shinzabûro. Admettons que je ne sois pas là. Je te sens prêt à sauter à la gorge de Leika. Tu le ferais. Et ensuite ? Quelle serait la suite du programme après avoir tabassé une infirme. Tu te sentirais mieux ? Tu te sentirais puissant ? Tu penses qu'ainsi, elle aura retenue la leçon ? Que je sache, cela n'a pas beaucoup arrangé votre situation quand elle t'a joué un sale tour, alors je ne vois pas pourquoi cela marcherait mieux avec elle en t'y prenant pareil. Si déjà tu veux te venger – une réaction stupide compte tenu du contexte si tu veux mon avis – fais-le intelligemment. Et hors des contextes d'entrainement d'équipe. »

Natsuki ne cherchait pas vraiment à enfoncer Shinzabûro et mettre Leika sur un piédestal, mais pour le moment, c'était surtout l'Aburame qui lui offrait matière à reproche. La jeune femme savait à peu près comment fonctionnait le Nara tatoué, et connaissait donc les comportements à adopter.


« Vous n'êtes pas des enfants, et je ne vais pas vous demander de vous réconcilier en vous serrant la main. Ce n'est pas à moi de faire l'arbitre non plus, nous ne sommes plus en primaire. Toutefois, j'aimerai au moins que vous vous expliquiez. Nous ne faisons pas toujours équipe avec des gens que nous apprécions, mais parfois, il faut savoir passer outre et donner quand même le meilleur de soi. Moi-même, il y a des personnes dont je ne peux même pas m'approcher sans me sentir irrité par la simple vue de leur tête de fouine, mais c'est ainsi, je fais avec. Nous n'en sommes pas encore là nous cependant. La synergie ne prendra peut-être jamais entre vous deux, et si c'est le cas et bien tant pis je limiterai les entrainements collectifs, mais en attendant, vous allez mettre les choses à plat, comme deux individus civilisés. Sans hausser le ton. Sans vous couper la parole. Sans menace. Sans attaque. Autrement dit, dans le calme. Vous avez le droit d'être en colère, mais vous la gardez pour vous. »


La voix de Natsuki s'était progressivement apaisée, satisfait du tournant qu'il arrivait à faire prendre à cette journée. Encore une fois, il donna ses consignes sans faire démonstrations de la moindre once de menace. Il ne croyait pas en cela. Tout au mieux, il lui arrivait d'expliquer ce qui allait se passer, mais c'était tout.


« Voilà qui fera notre leçon du jour : la maîtrise de soi. La parole est à celui qui veut commencer. »


Cela n'aboutira pas forcément à une réconciliation, Natsuki en avait conscience, mais cela apaisera peut-être au moins les tensions. Ou à défaut, fera un bon exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Aburame Shinzabûro
Aburame Shinzabûro
Informations
Grade : Genin
Messages : 153
Rang : C+

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyDim 16 Oct 2016 - 23:31

Contre ma volonté, mon postérieur retrouva la chaise de terre qui avait été crée. Natsuki avait une force indéniable, il valait mieux ne pas lui chercher des noises et obéir à ses ordres. Ainsi, j'étais assis et écoutais ce qu'il avait à dire. Mon regard ne se détachait pas de Leika, j'avais envie de l'étriper. Le discours de Natsuki m'énerva encore plus, j'avais l'impression qu'il défendait Leika. C'était sa petite protégée, ça, je l'avais bien compris. Être dans une équipe où il y avait clairement un favoritisme, ce n'était pas mon truc. Une équipe n'était pas mon genre de chose tout court, de toute façon. Énervé et surtout déçu, je n'écoutais qu'à moitié les paroles de celui que je considérai comme mentor. L'était-il vraiment ? Peut-être qu'au final, je m'étais trompé sur la personne que je voyais. Que je l’idolâtrai un petit peu trop.

Au final donc, il n'y aurait pas d'entraînement d'équipe vu que Leika était blessée. Décidément, rien ne fonctionnait bien avec cette fille. La journée allait être que parlotte, Natsuki proposant alors de mettre les choses à plat entre elle et moi sans se couper la parole, s'énerver, et cetera. Rien que d'y penser, je soupirai. J'allais sûrement prendre la parole en premier, mais je n'avais pas grand chose à dire. La première chose : je ne m'excuserai pas de mon comportement. J'aimais les femmes, j'assumai entièrement mes actes vis-à-vis de celles-ci. J'étais comme ça, et j'étais décidé à ne pas changer mon comportement.

Je n'ai rien à dire de spécial. Je ne m'excuserai pas, mais s'il faut travailler ensemble, je n'ai aucun soucis à ce que ça reste professionnel.

Je posais mon regard sur Leika.

Je ne t'aime pas, on ne sera jamais amis. On ne se parlera que pour le travail, c'est tout.

De toute façon, ce n'était pas comme si j'avais le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Saibogu Yae
Saibogu Yae
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyMar 18 Oct 2016 - 21:54

Les paroles de Natsuki étaient limpides comme de l'eau de roche et je me contentais juste de hocher de la tête pour approuver ces dernières avant de tourner le regard vers mon nouveau coéquipier. Pour rester dans le sens des paroles de Natsuki, j'adoptais un regard grave et un visage impassible, le laissant ainsi prendre la parole le premier. J'écoutais ses paroles avec patience comme nous l'avais recommandé notre supérieur et lorsque vint mon tour, je ne fis pas dans le détail non plus :

"Je ne m'excuserais pas non plus par contre j'agirais comme la coéquipière que je devrais être par le fait que tu fais désormais partie de notre équipe !"

Baissant quelques instants le regard, je repris :

"Je te propose de travailler ta résistance au genjutsu si tu veux bien ! J'ai cru comprendre que ce n'était pas ta tasse de thé !"

Visiblement pas vue comment je l'avais berné lors de notre dernière rencontre. Je repris mon visage naturel avant de tourner mon regard vers Natsuki :

"Cela nous permettrait de ne pas être venus ici pour rien ! Je n'ai pas besoin de courir pour exécuter un genjutsu Natsuki, juste de me concentrer ! Qu'en pensez-vous ?"

Après tout, la décision finale lui revenait.
Je ne savais pas ce qu'il adviendrait de Matsudaï avait l'arrivée de ce nouveau coéquipier, mais j'espérais bien que nous arriverions à développer quelques choses de plus concluants que les fois précédentes. En plus, l'exercice que je proposais correspondait parfaitement à ce que Natsuki lui-même voulait que nous travaillions. La maitrise de soi. Je fermais quelques secondes les yeux, attendant ainsi la réaction et de mon supérieur et de mon nouveau coéquipier en espérant que ces derniers acceptent, car sinon, la conversation (et le rp) n'irait pas bien loin.


Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Nara Natsuki
Nara Natsuki
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyMer 26 Oct 2016 - 19:18

Natsuki approuva d'un signe de la tête l'élan de maturité de ses deux étudiants.

« J'apprécie sincèrement la conscience professionnelle dont vous faites preuve l'un et l'autre. Je ne demande à aucun d'entre vous de présenter des excuses pour ce qu'il a fait dans la sphère du privé. Vous êtes chacun libre d'agir comme bon vous semble hors du '' travail '', du moment que vous assumez les conséquences de vos actes. Je mentirai en prétendant que je ne regrette pas qu'une bonne ambiance ne puisse pas se tisser entre nous trois, mais l'Histoire m'a déjà prouvé que deux personnes n'ont pas besoin de s'entendre pour être efficace ensemble. Aussi, tant que vous garderez vos piques vicieuses et vos provocations gratuites pour quand nous ne sommes pas '' une équipe '', je m'en contenterai. »


Il fallait savoir se satisfaire juste du nécessaire parfois.


« A l'inverse, durant les heures qui nous serons consacrées, je serai particulièrement intransigeant sur le sujet, et spécifiquement avec toi Leika, qui est l'ainée de la génération actuelle de Matsudaï. Vous n'êtes pas des gosses, je ne vous punirai donc pas – je n'en ai aucun droit – mais tenez-vous le pour dit. De mon côté, je ferai mon possible pour limiter les exercices de groupe, même si je le déplore. Et si hypothétiquement, un jour, vous parvenez à passer au-delà de votre différend, je n'en serai que plus ravi. »


Mais ce serait probablement faire preuve d'un optimisme proche de la sottise... Leika chercha à y mettre du sien pour rentabiliser tout de même cette journée, même si Natsuki n'était pas sûr s'il s'agissait là d'une nouvelle attaque à couvert ou d'une pensée sincère de sa part en évoquant un entrainement au Genjutsu. Dans le doute, le Nara tatoué haussa les épaules, bien qu'il souriait.


« Je ne suis pas contre ma foi. Le Genjutsu est l'arme la plus redoutable de la panoplie shinobi, selon moi, et ceux qui présentent une habilité particulière à l'emploie de techniques dans ce domaine sont particulièrement redoutables. Je sais de quoi je parle... Apprendre à repérer les illusions et comment s'en défendre est essentiel, surtout lorsque l'on n'est pas du tout à l'aise avec. »


Natsuki n'avouera pas devant eux qu'il était presque allergique au Genjutsu, et qu'il n'avait pas vraiment de quoi être fier de la seule manière qu'il avait trouvé pour s'en protéger un minimum. C'est pourquoi...


« Je vais me joindre à toi dans l'exercice et servir de cible à Leika, Shinzabûro, si tu veux t'y soumettre. Je pense que cela ne me fera pas de mal, loin s'en faut. Mais avant, puisque comme je te l'ai apprit il est essentiel de comprendre ce que l'on affronte pour mieux le combattre, si tu m'expliquais ce que tu sais à propos du Genjutsu ? »


La journée prenait une tournure intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Aburame Shinzabûro
Aburame Shinzabûro
Informations
Grade : Genin
Messages : 153
Rang : C+

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyLun 31 Oct 2016 - 16:44

Bon peut-être que la journée n'allait pas être si nulle que ça. Déçu de voir Leika, j'allais changer d'avis rapidement. Je ne m'excusais pas, lui faisait comprendre clairement que je ne souhaitai pas être ami avec elle cependant je tentais de faire preuve de maturité pour faire comprendre que pendant le travail, nous nous parlerions. Professionellement parlant, seulement. En tout cas, elle était d'accord avec ça et donc on pouvait commencer à bâtir une relation légèrement plus saine. Leika proposa de m'entraîner au genjutsu, étant donné le fait qu'elle ne pouvait rien faire de physique. C'était une bonne alternative. Mon regard se posa sur Natsuki puisqu'il était notre professeur, c'était à lui de prendre la décision. En tout cas, je n'avais rien à redire sur cela.

Il expliquait que savoir reconnaître une illusion et pouvoir s'en défendre était essentiel selon lui, cet art étant l'un des plus puissants. A mon sens, il avait raison mais je continuais de penser que le Genjutsu était un art de lâche. Natsuki proposa de participer également à l'entraînement et ne pas faire que de la supervision.

Pas grand chose en vrai. J'sais juste que ça permet de plonger l'adversaire dans une illusion qui selon la puissance du shinobi qui la lance est plus réelle, c'est ça ?

Il n'avait fait face à peu de personnes qui utilisaient le Genjutsu. En fait, Leika était la seule qui lui avait fait subir cela.

Mais je n'ai aucune aptitudes là-dedans, je ne peux pas me défaire d'une illusion sans avoir des dispositions non ?

Peut-être que je posais des questions bêtes, mais bon c'était une chose à savoir pour la suite. Faire face à des illusions allaient être m'utile dans l'avenir, je le savais.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Saibogu Yae
Saibogu Yae
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyJeu 3 Nov 2016 - 23:27

Ainsi donc, commençait notre exercice de groupe dont le but était simple et aussi différent pour chacun de nous. Moi, je devais simplement m'exercer à manipuler mes illusions pour les faire se rapprocher au mieux du réel. Il n'y avait qu'avec la pratique que j'y parviendrais. Pour Shinzaburo, le but était lui de comprendre le fonctionnement des illusions et à défaut de pouvoir s'en libérer, au moins de se rendre compte qu'il était pris dans un monde imaginaire. Cela ne serait pas forcément facile au début, mais nous étions ici pour nous exercer. Je me redressais donc avec difficulté afin de m'éloigner un peu des deux garçons, me dirigeant un peu plus loin, je formais un mudra afin de faire apparaître un tronc d'arbre pour pouvoir m'asseoir dessus et ainsi éviter d'être trop prêt des deux garçons. Il me fallait un peu de temps et de concentration pour préparer mon sort de genjutsu, du moins pour malaxer le chakra nécessaire à sa formation :

"Tu ne peux pas t'en défaire comme ça non mais le plus dur, c'est déjà de deviner que tu es plongé dans une illusion et on peut travailler la dessus ! Je vais vous lancer un genjutsu à tous les deux, de faible niveau, essaye de trouver les incohérences cela te permettra d'aiguiser ton esprit !"

Jetant un coup d'œil à Natsuki pour attendre son approbation, je fermais les yeux quelques secondes avant de composer une série de Mudras. Une fleur, unique, se mit alors à pousser devant les deux hommes. D'abord, une tige, puis doucement un bulbe et finalement des pétales qui s'épanouirent. L'odeur qu'elle produisit était douce et sucrée, chatouillant les narines. Un impressionnant bosquet d'orties fit soudainement son apparition. Ravageant le terrain, poussant rapidement, le bosquet prit de l'ampleur et fini par me cacher entièrement à la vue de mes deux coéquipiers. Néanmoins, pour rester en contact avec eux, je continuais de parler :

"Le genjutsu est actif ! A toi de distinguer le vrai du faux à présent ! Exerce ton esprit !"



Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Nara Natsuki
Nara Natsuki
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyLun 7 Nov 2016 - 19:52

« C'est plus ou moins cela, oui. Succin, mais plus ou moins cela. Le Genjutsu est l'art qui permet de brouiller les sens de l'adversaire. Il agit par l'un des cinq sens, et un seul suffit pour altérer entièrement la perception du monde. Une illusion véhiculée par l'odorat par exemple peut tout à fait te faire halluciner visuellement. Le vecteur le plus redoutable est d'après moi l'ouïe, car nous dépendons énormément de nos oreilles, et cela lui confère une immense portée. »

Mais généralement, qu'importe le vecteur, quand nos sens nous alertent, c'est déjà trop tard.


« Les genjutsu ne génèrent toutefois pas toujours des hallucinations visuelles, bien qu'elles soient les plus marquantes. Certains peuvent te décupler l'intensité d'une sensation douloureuse, alors que d'autres t'empêchent purement et simplement de percevoir une partie de la réalité, comme des projectiles devenant '' invisibles '' pour toi. Ce ne sont là que des exemples, la liste n'est pas exhaustive. »


Cela, c'était la base. Venait ensuite la question pertinente de Shinzabûro, sur laquelle Natsuki se permit de déborder très légèrement pour compléter ce que répondit Leika.


« Disons qu'en terme de mécanique de jeu stricte, tu n'es effectivement pas en mesure de te libérer toi-même d'un genjutsu actuellement. Pour en être capable, il faudrait que tu te spécialises dans le domaine du Fuinjutsu, de la Sensorialité, ou du Genjutsu. Le premier te permettrait de créer des sceaux de chakra en avance, dont la rupture court-circuiterait la circulation perturbée de ton énergie, la remettant ainsi en état. En d'autres termes, sortir de l'illusion. La Sensorialité quant à elle t'habitue à la fluctuation du chakra, ce qui te permet très vite de te rendre compte si tu es affecté par un genjutsu, et en conséquence, d'ajuster ton chakra pour le neutraliser. Le Genjutsu enfin, par habitude de créer des illusions, fait que tu sais très vite en reconnaître une lorsque quelqu'un t'en prépare. »


Le problème du Fuinjutsu était que contrairement aux deux autres, il ne permettait pas de reconnaître de façon instinctive un genjutsu lancé. Le déclenchement du Kaï de cette manière est donc très hasardeux, car lorsque l'on se rend compte de l'illusion, c'est en général que l'on en a déjà subit une bonne partie des effets, si ce n'est la totalité.


« Si tu n'as d'affinité avec aucune de ces voies-là, tu n'as que deux moyens de t'en sortir : compter sur quelqu'un pour t'infuser du chakra, ou t'infliger toi-même une blessure cuisante. Pour un genjutsu moyen, cela équivaut à un kunai enfoncé jusqu'à la garde dans tes entrailles, avec un joli L à effectuer du poignet. »


Le genre qui rend incapable de se battre après, au mieux.


Mais comme dit, c'est de la mécanique de jeu stricte cela. En pratique, une spécialité est un apprentissage, et cet apprentissage commence aujourd'hui : à toi de voir jusqu'à où tu voudras le pousser. C'est bon Leika, vas'y. »


Son étudiante lança l'illusion, et aussitôt, le corps de Natsuki commença à se mettre en vras. Son rythme cardiaque s'accéléra, de légers maux de tête débutèrent, et les premières sueurs froides coulèrent dans sa nuque. Il ferma les yeux et inspira lentement pour essayer de calmer ses nausées alors qu'un océan d'orties se dressait autour de lui.


« Bien, je crois que nous y sommes, Shinzabûro. »
dit-il en s'efforçant de rester digne grâce à son aptitude rang 7. « Alors l'exercice est bien plus simple puisque tu sais qu'il s'agit d'un genjutsu, mais décris-moi ce que tu ressens avec tous tes sens, et ce que tu perçois comme incohérances. Cela aidera aussi Leika à paufiner ses illusions. »
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Aburame Shinzabûro
Aburame Shinzabûro
Informations
Grade : Genin
Messages : 153
Rang : C+

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyMar 8 Nov 2016 - 14:59

Encore une fois avec Natsuki, il aimait beaucoup la théorie. Chose que dont je n'étais pas vraiment fan, au contraire, je préférai toujours la pratique. Tout de même, j'écoutais les conseils de mon mentor. Je ne connaissais pas grand chose au Genjutsu, mais les explications de Natsuki m'apportèrent tout ce dont j'avais besoin. D'après lui, le sens de l'ouïe était le plus dangereux. Il m'expliqua en plus de cela que sans me spécialiser au Fuuinjutsu, Genjutsu ou Sensorialité, il était compliqué de sortir d'une illusion sans se blesser soi-même ou compter sur un allié. Se poignarder avec un kunai pour se sortir d'un genjutsu de niveau moyen... Ce n'était pas vraiment rassurant. Et, il fallait en plus deviner qu'on était pris dans une illusion ! Ce n'était pas gagner d'avance.

Je pensais déjà me spécialiser dans la Sensorialité dans l'avenir...

Cette spécialité m'avait toujours attiré en soi, je comptais creuser un peu plus là-dedans. Leika fit quelques signes et une fleur poussa devant mes yeux. Elle avait poussé toute seule, déjà, ça me faisait penser que c'était bel et bien une illusion. Même si je n'aurait pas su d'avance qu'il en s'agissait d'une. La consigne de Natsuki était de dire les incohérences que je pouvais constater et ce que je ressentais à travers mes sens. Doucement, je hochais la tête, me concentrant sur ce qu'il se passait dans mon environnement et alentour. Alors que j'allais prendre la parole pour parler de cette fleur qui était apparu, ce fut un champ d'ortie qui fit son apparition. Des orties géant, mesurant plus d'un mètre qui cachait ainsi la porteuse de l'illusion.

Des perles de sueurs commençaient à goutter le long de mon visage alors que je commençais à sentir des démangeaisons au niveau de certaines parties de mon corps. Les orties nous entouraient...

Je sens que ça me gratte et que ça me brûle un peu partout ! C'est pas du tout agréable, putain !

La vulgarité, c'était la preuve de mon énervement. A peine étais-je déjà dans l'illusion que cela m'agaçait.

La poussée d'autant ortie en si peu de temps, c'est logiquement pas possible... Et, leur taille me semble pas très cohérente avec la réalité des choses.

Je regardais Natsuki qui lui aussi semblait mal à l'aise quant à l'illusion, je disais ce qu'il me passait par la tête alors que les démangeaisons se faisaient plus fréquentes. Je commençais déjà à me gratter le bras ou le cou qui marquait des traces de rougeurs à cause des grattements.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Saibogu Yae
Saibogu Yae
Informations
Grade : genin
Messages : 978
Rang : C

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyMar 8 Nov 2016 - 22:39

J'avais plongé Shinzabûro et Natsuki dans mon illusion et bien que cette dernière soit simpliste dans sa réalisation, j'écoutais à présent les paroles de mon nouveau coéquipier donc le regard était vague, perdu.

"Tu te concentres sur des choses futiles Shinza … Je suis une Hayashi, je peux faire pousser des fleurs et des arbres à la vitesse que je veux, n'importe ou ici !"

Je profitais de l'illusion créait sur les deux hommes face à moi pour me lever et les rejoindre en boitillant, bien que toujours plonger dans l'illusion, j'avais comme la possibilité de les rejoindre, de l'autre côté du miroir. Un simple mudra et me voilà projeter dans mon monde illusoire. Je m'avançe par delà le bosquet d'orties que j'ai créée. J'écarte chacune des branches d'une main sûre et certaines, comme si elles glissaient sur ma peau. Contrairement à lui, je ne suis pas affectée par cet effet de démangeaison. Quoi de plus normal lorsque l'on sait que je suis à l'origine même de l'illusion qu'il procure. Je m'avancer vers lui et Natsuki, je souris d'ailleurs à ce dernier et lorsque je vois une approbation dans son regard, je compose trois mûdras et fait jaillir au millieu du champs d'ortie illusoire une immense racine qui elle, n'est pas une illusion :

"Il faut que tu aiguises ton esprit entre le vrai et le faux car c'est dans cela que réside la force du genjutsu ! La tromperie de l'esprit en lui-même d'accord !"

J'observe Shinzaburô dans les yeux et je lui fais un petit clin d'œil. Le même clin d'œil aguicheur qui l'a plongé dans mon illusion la dernière fois au bar du restaurant de Natsuki.

"Concentre toi maintenant ! Je sais que ce n'est pas facile, mais c'est un travail de longue haleine ! Tu peux essayer de te concentrer sur la façon dont réagit ton esprit pour repérer un genjutsu ! Aussi sur les réactions de ton corps ! Tout cela est géré par ton cerveau ! Hors, il faut essayer de penser que ton cerveau n'est qu'un muscle de plus dans ton organisme et qu'il faut l'entraîner lui aussi ! Courage !"

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Nara Natsuki
Nara Natsuki
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyJeu 10 Nov 2016 - 23:40

« Je n'aurai pas mieux dit. » sourit Natsuki à la réplique de Leika, et ce malgré son malaise. « Tu ne peux pas parler de '' logique '' dans notre monde, Shinzabûro. L'accroissement rapide des plantes est tout aussi commun pour une Hayashi que de commander des insectes vivants dans le corps pour toi. C'est ce qui rend le Genjutsu si redoutable, que nous ne pouvons pas certifier que le '' surnaturelle '' dont nous sommes témoin est une illusion ou une réalité. Les illusionnistes les plus expérimentés savent jouer de cela, en mêlant les deux pour brouiller complètements les sens, et pousser leur adversaire à la faute. »

Il dévisagea Leika, un masque parfaitement serein sur le visage bien qu'il ne se sentait clairement pas bien au fond de lui, lorsqu'elle apparu parmi eux.


« Par exemple, je peux te dire que la Leika devant nous est réelle, car je le voit à ses cheveux. Il y a du vent aujourd'hui, je le sens sur ma peau. Pourtant, les buissons d'orties ne bougent pas en rythme avec les rafales, contrairement à sa chevelure. Après, cela tient à des détails infimes, sur lesquels tu n'auras pas forcément le temps de t'attarder en plein combat. Le moyen le plus simple, si tu te sens une affinité particulière avec le domaine de la sensorialité, est de ressentir lorsque ta circulation d'énergie est perturbée. Partie de cela, tu ne peux pas te tromper. Se reposer sur ses cinq sens dans un genjutsu pour s'en sortir tient du dernier recours, et selon la nature de ce dernier, tu ne seras peut-être jamais en mesure de le faire. »


Malheureusement pour Leika comme pour Shinzabûro, la sensorialité et le Genjutsu sont deux spécialisations dans lesquelles Natsuki ne sera pas en mesure de les aider véritablement au-delà des connaissances fondamentales.


« Bon, seconde étape pour toi Shinzabûro, tu vas me sortir de ce champs urticaire. Pour cela, tu vas réaliser ce que l'on appelle un Kaï, en m'infusant une dose de chakra par contact. Réaliser ceci sur autrui ne requiert pas de technique particulière, contrairement à le faire sur soi. Aussi, tu as simplement besoin de me toucher – en appuyant un peu plus fort si c'est à travers un vêtement – et de transférer une petite dose de ton énergie brut à travers ta paumes. »


C'était encore supportable, mais Natsuki avait hâte de sortir de l'illusion.


« Ensuite, quand tu en auras assez du champs d'orties, c'est Leika qui va te sortir de son genjutsu. Et nous continuerons sur d'autres illusions, quitte à les jouer en ellipse. »


Un après midi au cours duquel Natsuki se contentera d'être spectateur plutôt que cible, et durant lequel il s'abstiendra de pratiquer le moindre Kaï. Si personne n'avait rien à ajouter, cela les mènera donc sur les coups de dix-sept-heures, où chacun pouvait faire part de la suite de son programme. Et dans la mesure où les étudiants ne s'appréciaient pas entre eux, quelque soit le '' ensuite '', Natsuki doutait que ce soit '' ensemble ''. Peut-être qu'après plusieurs séances et quelques mois...

Il pouvait toujours espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Aburame Shinzabûro
Aburame Shinzabûro
Informations
Grade : Genin
Messages : 153
Rang : C+

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides EmptyJeu 24 Nov 2016 - 10:54

Je soupirai, commençant déjà fatiguer alors que les gouttes de sueurs continuaient de perler le long de mon visage. Ouais, je n'avais pas pensé au fait que son clan puisse contrôler les plantes. Et à bien d'autres choses, la logique n'avait pas lieu d'être dans le monde dans lequel nous vivions. Des insectes vivaient dans mon corps après tout, Natsuki avait le pouvoir de contrôler les ombres également. Il y avait tant de choses qui faisaient que la logique n'éxistait pas vraiment ici même. Il y avait tant de choses pour déceler une illusion, Leika et Natsuki tentèrent de me mettre sur la voix. A vrai dire, leur explications étaient un peu du charabia pour moi. Je n'arrivais pas à comprendre, mais Natsuki m'expliqua comment il avait fait pour savoir qu'il était dans un genjutsu. Le vent. La différence entre la façon dont les cheveux de Leika bougeait par rapport au vent et la façon dont les branches d'orties bougés. Je n'aurais jamais pu voir cela, moi.

Pour la suite, Natsuki m'expliqua comment je pouvais faire pour le sortir de l'illusion. Ou une autre personne qui y serait. Pour cela, je n'avais pas besoin d'avoir une spécialisation, mais je ne pouvais pas me sortir moi-même de cette illusion. En gros, je sors quelqu'un qui m'en sort également après. Pas mal, l'idée. Ma main se posa alors sur l'épaule du manipulateur d'ombres et j'influai du chakra afin de le libérer de l'illusion de Leika. Je restais encore quelques instants dans l'illusion, réfléchissant sur les détails que m'avait fait remarqué Natsuki. Et aussi, apercevoir d'autres détails.

Au final, je n'aperçus pas grand chose de plus et Leika me libéra du genjutsu. Ils me regardaient, attendaient certainement que je parle de mon ressenti. Doucement, j'haussai les épaules.

Ca me soule, le genjutsu, vraiment !

Puis, je fis la moue, tentant de montrer que je rigolais. Et, je savais que la journée n'était pas finie, qu'on allait continuer à bosser là-dessus pour que je puisse me rendre compte des petits défauts, et cetera.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Des liens solides Empty
Message(#) Sujet: Re: Des liens solides Des liens solides Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Des liens solides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Cascades de Hi no Kuni-