N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Gekei Mahiro
Gekei Mahiro
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1099
Rang : S

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty
Message(#) Sujet: Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] EmptyLun 26 Sep 2016 - 16:42


L’Expérience est la première des qualités chez un samurai. La force n’équivaut à rien sans l’expérience du combat. C’est la première règle d’un samurai. L’on ne se fit pas à sa taille, sa stature, sa musculature ou le nombre d’épées qu’il manie, mais bien au nombre de cicatrices qu’il possède sur la totalité du corps. Un homme habitué au combat laissera son âme et son corps obéir à l’appel du combat, l’appel de la guerre. Son corps obéira par instinct de survie, afin de faire tomber l’être, la personne ou la chose qui lui fait obstacle. Les épées deviennent ses bras, un véritable prolongement de son corps, grâce à laquelle il prend la vie d’autres êtres, le rendant plus expérimentés, et réduisant ainsi l’expérience des autres à néant. Prendre la vie est une seconde nature chez un samurai. Comme s’il plantait son sabre dans le corps de son adversaire, afin de lui rendre honneur, en capturant son âme dans ce sabre, rendant le samurai vainqueur encore plus puissant que lors du début du duel. L’Honneur..

Yadokai n’était pas un homme avec de l’honneur. Il avait un sens de l’éthique certes, mais pas de l’honneur. Ou du moins, c’est ce qu’il laissait montrer. Peut-être volontairement afin de dissuader ses ennemis de l’attaquer. Mais pouvait-on le lui reprocher, lui qui à toujours été une proie ? Il a depuis la nuit des temps esquivé, paré, affronté et tué tous les hommes qui en voulaient à sa vie. Aujourd’hui, le chevaucheur de licorne ne savait pratiquement faire que ça. Le corps brûlé totalement, il ne pouvait retirer ce masque qui était devenu une seconde peau. L’homme était couvert de brûlures, qui couvraient elles-mêmes les nombreuses cicatrices de son corps. Aujourd’hui, peut-être s’en ouvriraient d’autres, accompagnant les plus anciennes, les remplaçants, sans dessus dessous, les unes grimpants sur les autres. Il y en avait tellement qu’il était totalement impossible de les compter.

L’homme rouge s’avançait désormais sur l’un des nombreux terrains d’entraînement de la brume. Non pas qu’il devait venir s’y entraîner non, car il ne faisait au final que très rarement ses échauffements quotidien au sein même de Kiri. Non, ce n’était pas ça. Il avait été convoqué, pour une raison qu’il ignorait totalement. Et la seule personne capable de le convoquer et de lui faire respecter les horaires de cette convocation n’était autre que l’homme auquel il avait prêté allégeance, le temps de service réciproque, le temps que les Tokugawa soient totalement rayés de la surface de la terre : Shinda Michiki. Cet étrange homme était un énergumène de première, une bête de foire, un peu comme Yado, mais lui était un gradé, reconnu dans le monde entier. Il n’était autre que le Mizukage, l’actuel, en chair et en os. Il était l’homme qui avait refondé Kiri la Sanglante, renaissant de ses ruines comme le Phénix renait lui de ses propres cendres. Michiki avait bâti Kiri exactement sur les ruines de l’ancienne, celle détruite par les Furyous.

Se rendant donc sur le terrain d’entraînement communiqué dans la lettre de convocation, notre Ronin avançait lentement dans une épaisse brume qui envahissait le terrain. Au loin, il voyait deux silhouettes se dessiner lentement dans cette épaisse purée de pois. Espérant qu’il s’agisse de Michiki, car il n’avait clairement pas envie de perdre son temps à rechercher l’homme, il s’y dirigea, pour tomber effectivement sur l’actuel Mizukage, en compagnie d’une femme. Voulant faire une blague, il lui fallut un effort monumental pour la ravaler. Le Mizukage allait très vite lui expliquer la raison de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Otsutsuki K. Nikkou
Otsutsuki K. Nikkou
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1874
Rang : S

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] EmptyDim 2 Oct 2016 - 12:32

Quelques jours après les retrouvailles des amants sanglants, Michiki s’était permis d’inviter la Natsumi à occuper un des appartements destinés aux invités du Mizukage le temps qu’elle trouve un logement confortable et à son goût. L’ancienne demeure de Ryûku avait beau être un havre de tranquillité, il y avait plus reluisant comme habitation. Elle saurait se trouver un logement plus à sa convenance mais elle avait bénéficié d’un toit de substitut en attendant que ce temps n’arrive. Le Shinda se retrouva d’ailleurs à l’entrée de ce dernier. Face à la porte en bois, il frappa de trois coups distincts en attendant d’être invité à entrer.

Lorsque ce fut le cas, il retrouva son amante qu’il salua d’un baiser furtif. Il observa légèrement l’espace où il se trouvait et où l’ancienne Nukenin avait posé valises. Il eut un petit sourire qu’il lui présenta en même temps qu’une petite remarque :

- On dirait que tu as déjà pris tes marques. Tu vas finir par élire domicile ici ! plaisanta-t-il.

Il la connaissait assez pour savoir que ce ne serait sûrement pas dans ses plans. Mais il trouvait au moins amusant de la taquiner sur ce point. Une petite phrase de mise en bouche pour la suite de la conversation, qui n’aurait pourtant rien à voir. La raison de sa venue était autrement plus sérieuse. A l’heure actuelle, le Chevaucheur avait déjà dû recevoir sa missive l’invitant à se rendre au terrain d’entraînement. C’était d’ailleurs là que se rendait le Fossoyeur. Tout comme la Natsumi, même si elle l’ignorait encore.

- Je suis désolé de venir t’importuner dans tes appartements mais j’aurais besoin que tu me suives. L’administration nous pousse à t’évaluer pour savoir quelle place tu occuperas dans le village. J’ai besoin d’un échantillon de ton niveau afin que nous puissions t’attribuer grade et responsabilités au sein de la Brume. Un « entraîneur » nous attend aux terrains pour te faire passer quelques tests. Si tu veux bien te préparer, nous irons ensemble.

Laissant ainsi le soin à sa dame de faire ce qu’elle avait à faire, il attendit patiemment qu’elle soit prête. Lorsque ce fut le cas, ils quittèrent ses locaux pour sortir au grand jour et marcher ainsi vers leur destination. Côte à côté, ils profitèrent d’un léger rayon solaire perçant la brume. Ils progressaient d’un pas mesuré, étant en avance sur l’horaire annoncé. Michiki en profita pour faire profiter de son expérience du village pour s’improviser guide. Leur balade les mena aux grillages entourant les terrains d’entraînement encore déserts. Yadokai ne devrait pas tarder à arriver. Le couple s’engagea sur l’aire de combat et ils n’eurent pas à attendre longtemps. L’aura particulière du samouraï vint titiller les sens en alerte du Rokudaime qui tourna la tête dans sa direction. Il eut un petit sourire d’avance à l’approche de cet énergumène au caractère enfantin mais aux compétences martiales exceptionnelles. Avant qu’il n’arrive à portée, il eut un petit mot pour sa douce :

- Je préfère te prévenir maintenant, il est un peu particulier. Mais il ne ferait pas de mal à une mouche. Tant que cette dernière ne s’oppose pas à lui en tout cas…

Puis le Chevaucheur de licornes fut à leurs côtés. Le Shinda ne perdit donc pas un instant pour s’exprimer et expliquer les raisons de cet entretien.

- Yadokai je te présente Natsumi Mairu. Mairu voici donc Yadokai. Je vous ai demandé de vous réunir ici afin d’organiser un petit test. Vos compétences communes laissaient indiquer que vous étiez à même de vous rencontrer. Le but de cet entretien sera donc d’évaluer le niveau de notre chère Mairu pour parfaire son intégration dans le village. Ce sera donc à toi de t’en charger Yado.

Puis le binoclard se recula de quelques pas, commençant à se rapprocher d’un banc non loin de là. il restait encore assez proche du duo samouraï.

- Je vous laisse donc disputer un petit affrontement amical pour cela. Ne retiens surtout pas tes coups Mairu, j’ai bon espoir que notre ami rougeoyant saura les contrer. Quant à toi Yado…

Les regards se croisèrent et quelques mots jaillirent de la bouche du nécromancien avant qu’il ne parte s’asseoir :

- Un peu de galanterie s’il te plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Yukimura Keiji
Yukimura Keiji
Informations
Grade : Nukenin de rang A - Musha-daishô
Messages : 802
Rang : A

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] EmptyDim 2 Oct 2016 - 23:47

Alors qu'elle investissait ce qui allait être un chez elle provisoirement, la Natsumi se demandait encore si elle avait pris la bonne décision. Elle ne regrettait pas son choix d'avoir suivi le Shinda mais elle doutait par contre de la raison qui avait motivé sa décision. Amour et devoir ne faisaient pas bon ménage. L'ancienne kunoïchi qu'elle était connaissait pertinemment cette vérité bien qu'elle vivait l'expérience pour la première fois.

Si au final sa nouvelle situation ne la convenait pas, elle pourrait toujours repartir pour retrouver sa vie d'une vagabond solitaire qui ne devait rien à personne. Ce fut sur cette persuasion que la jeune femme cessa de se tourmenter, du moins jusqu'à ce qu'un évènement ne vînt remettre en cause son choix purement sentimental.

***

Trois coups familiers à la porte obligèrent la Natsumi à relever la tête de la lettre qu'elle était en train de rédiger. Délicatement, la jeune femme délaissa sa plume tout en invitant le Rokudaime Mizukage à entrer avant de se lever pour aller l'accueillir. Sans surprise, le shinobi haut gradé n'était pas venu pour elle personnellement mais pour accomplir son devoir de kage ; tout en rappelant à la samouraï qu'elle avait aussi des obligations à tenir.

- Tu n'as pas besoin d'être désolé. Tu as l'autorisation de venir m'importuner quand tu veux, tenta de plaisanter la Natsumi tout en s'équipant de son daisho. Et puis, je suis chez toi et sous tes ordres, ajouta la jeune femme tout en se plantant face au Rokudaime Mizukage à qui elle vola ensuite un baiser furtif à son tour avant de se baisser pour flatter son sanglier qui s'apprêtait à le suivre. Non Gouik, tu restes là ! Je te ferai sortir à mon retour si tu es sage !
- Gouik ! … Gouik ! … Gouik !

La Natsumi s'attendait à retrouver la pièce sens dessus dessous à son retour. Bien qu'il s'était habitué à vivre à l'intérieur, comme pour la punir de ne pas l'avoir amené, son suidé avait tendance à tout casser lorsqu'elle le délaissait comme présentement.

Après un soupir à cause du couinement incessant de la bête alors qu'elle avait refermé la porte, Mairu suivit Michiki. Ce qui ressemblait à une ballade entre un habitué du village caché et une parfaite étrangère mena le couple sur le terrain d'entrainement de Kirigakure no Satô.

Ils n'eurent pas longtemps à attendre qu'un homme étrangement vêtu vint à eux.

La Natsumi se contenta de saluer l'étrange personnage en inclinant légèrement la tête, se retenant de sortir une remarque qui lui démangeait les lèvres sur l'accoutrement du dénommé Yadokaï.

"Vos compétences communes", à ces mots du Rokudaime Hokage, la Natsumi comprit qu'elle se trouvait face à un samouraï alors que ses prunelles rubis se posèrent sur les sabres de Yadōkai. Fait qui fit jubiler intérieurement la jeune femme. Ravissement qui se lisait dans son regard sanguin alors que sa main droite se ferma tout doucement sur le pommeau de son katana.

À peine le début "du test" fut sonné que la Natsumi glissa rapidement sa main sur la poignée de son sabre qu'elle dégaina ensuite à une vitesse folle tout en cherchant dans l'élan à trancher Yadōkai qui se tenait à la portée de sa lame. Certaine d'avoir affaire à un combattant aguerri capable de parer son premier assaut, sans prendre le temps de constater si sa première offensive avait porté son fruit, la jeune femme chargea l'homme au combinaison moulante, la lame de son katana en avant, cherchant à l'empaler …



Dernière édition par Natsumi Mairu le Jeu 2 Fév 2017 - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Gekei Mahiro
Gekei Mahiro
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1099
Rang : S

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] EmptyLun 3 Oct 2016 - 17:41

Un Mizukage binoclard et une samurai aux gros tétés. Voilà les deux personnes qui faisaient actuellement face au chevaucheur des licornes. Comment le savait-il ? Tout simplement car il voyait clairement ces deux gros.. Ah qu’elle était samurai ? Car le Mizukage l’avait dit bien évidemment. Yadokai avait été invité cordialement – obligé en vrai- au terrain d’entraînement afin de faire passer un entraînement, ou plutôt un examen à la jeune femme présente devant lui. Visiblement, son nom était Natsumi Mairu, et le simple fait que le Mizukage l’accompagne était étrange. Mais bon, pas de temps à perdre avec des questions qui, commençant à connaître le gros aux lunettes violettes, resteraient sans réponses. A peine le Mizukage eut-il terminé de parlé, de présenter Natsumi et d’expliquer les termes du test que cette fameuse Mairu déjà la main sur le pommeau de son sabre le dégaina rapidement, sans attendre le feu vert, afin d’attaquer Yadokai. Par réflexe, il dégaina de la main gauche et de la main droite poussa assez violemment le Mizukage afin d’éviter qu’il ne soit pris dans le rayon d’action du combat. En vrai, il ne se souciait pas vraiment de lui, il n’avait pas besoin qu’on le protège.

Voyant parfaitement la manœuvre que la jeune Samurai allait effectuer, Yadokai ne dégaina pas entièrement son sabre et le relâchait même pour qu’il rentre dans son fourreau. Ce coup était un simple Hai, l’utilisateur dégaine rapidement son sabre de son fourreau et la propulsion donné par celui-ci donne force et vigueur au coup de sabre. Ravageur, mais tellement prévisible. Un simple pas sur le côté fit rendre la technique inutile. La lame tranchait le vent dans un bruit tellement délicat et appréciable que Yadokai poussa un léger soupir de plaisir. Reculant ensuite afin d’éviter que sa zone de vie ne soi empiétée, il attendait une nouvelle attaque de son adversaire du jour. Attaque qui vint assez rapidement, le jeune femme se mit alors à charger rapidement en sa direction en essayant d’empaler Yadokai de la pointe de son épée. Elle ne voyait pas assez large.

« Tu ne vois que l’estoc. »

Dit-il avant que la Natsumi ne vienne l’atteindre. Avec exactement le même coup, il contrait. Chargeant la jeune femme, il vint stopper le mouvement de son sabre avec le sien, l’empêchant de l’empaler. Les deux samurai venaient donc de se dépasser et avaient tous les deux échangés leur place. Se retournant lentement, Yadokai regardait Michiki d’un air sérieux avant de reposer ses yeux sur les tétés, enfin sur Natsumi, se concentrant d’avantage sur le combat. De son autre main, Yadokai vint alors poser sa paume sur le manche de son sabre. Il allait combattre sérieusement. Il était ici pour faire passer un test à Mairu non ? La première était de voir comment elle attaquait. Je vous laisse deviner la deuxième étape. Peut-être allait-elle mourir pendant cetg entraînement ? Peut-être pas. Seul Dieu jugerait. Nan je déconne, seuls ses réflexes et sa capacité analytique la sauverons des griffes accérées de Yadokai. Le Chevaucheur de licorne était sérieux, et Michiki devait bien l’avoir comprit.

« Tu passes un test, alors attaque moi sérieusement. Stratégie et puissance. Frappe gros tétés »


Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Yukimura Keiji
Yukimura Keiji
Informations
Grade : Nukenin de rang A - Musha-daishô
Messages : 802
Rang : A

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] EmptyMar 4 Oct 2016 - 20:54

Nombreuses sont des femmes qui auraient pu être vexées par le « gros tétés » sortis des lèvres de l’homme masqué car c’était un manque de politesse évidente envers sa personne. D’autant plus qu’il connaissait son nom. La Natsumi ne fit pas cependant attention à la remarque. Elle n’était pas du genre à se vexer pour si peu et Yadokai ne faisait que dire la vérité. Son opulente poitrine semblait être la première chose qu’une personne, homme comme femme, remarquait en premier chez elle mais elle n’avait pas honte de cette partie de son corps qu’elle usait également comme une arme qui avait déjà démontré maintes fois son efficacité. D’ailleurs, ce n’était pas par un penchant pour l’exhibitionnisme que Mairu avait opté pour un accoutrement qui mettait en évidence cette partie de son corps mais là était un choix purement stratégique de sa part.

Le provocateur masqué s’attendait certainement à ce qu’elle se mette en rogne afin de s’acharner sur lui mais au lieu de cela la jeune femme esquissa un sourire alors que son regard s’illuminait d’une lueur amusée. Plus que ce « test », que Mairu jugeait personnellement absurde bien que nécessaire, sa rencontre avec le Chevaucheur de licorne la réjouissait au plus haut point. Tant qu’elle avait du mal à contenir sa jubilation.

Bien que ce Yadokai lui paraissait tenir plus d’un ronin qui suivait sa propre éthique que d’un samouraï qui respectait à la lettre les principes moraux de ceux qui s’étaient engagés dans la voie du bushido, la Natsumi était ravie de leur rencontre à laquelle elle ne s’attendait aucunement. Dans ce vaste monde, les shinobi pullulaient alors qu’on dénombrait que si peu, voire aucun samouraï dans un village caché. Alors, apprendre qu’elle n’était pas le seul samouraï à servir Kiri était comme un présent qu’on venait de lui offrir ; même si son nouveau compère s’apprêtait à lui faire passer un sale quart d’heure voire même pire.

Se disant que ce n’était pas le bon moment de se laisser aller, la samouraï recouvrit un semblant de sérieux.

- À vos ordres … chef ! Lâcha la binoclarde aux yeux rubis sur un ton taquin avant de repartir aussitôt à la charge.

La samouraï se contenta de tournoyer sa lame à une vitesse rapide, cherchant à taillader son adversaire puis elle changea brusquement la façon de manier son sabre après avoir concentré des forces dans les bras afin d'augmenter la vitesse de ses attaques. Elle adopta ses offensives à répétition aux mouvements de son adversaire qu’elle chercha tantôt à empaler, tantôt à trancher.

Habituer son ennemi à une attaque puis la surprendre par une autre était une technique de base qu’elle avait acquise. La surprise était sans doute la meilleure façon de déstabiliser son adversaire et un ennemi désorienté était à la merci de son assaillant.

La samouraï changea de nouveau de stratégie d’attaque. Sans accorder le moindre répit à son ennemi, elle ferma rapidement son autre main sur le manche de son katana avant de tourner à une vitesse folle sur elle-même, cherchant à faucher la cible dans son mouvement. Elle n’avait aucun doute sur la capacité de Yadokai à éviter cette dernière offensive qui visait en réalité à le faire éloigner. Ainsi, sans perdre de temps, la Natsumi fendit le vide de sa lame. La perturbation de l’air environnant démontrait que sa geste n’était pas une futilité mais qu’elle venait de lancer une quatrième attaque en direction de Yadokai …




Dernière édition par Natsumi Mairu le Jeu 2 Fév 2017 - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Gekei Mahiro
Gekei Mahiro
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1099
Rang : S

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] EmptyDim 9 Oct 2016 - 22:04

La femme ne s’offusquait visiblement pas des propos clairement sexiste de l’homme au costume sanguinolent. N’importe qu’elle femme se serait énervée, aurait sortit sa poitrine en proclamant haut et fort être une femen. Mais pas cette femme qui se contentait d’un simple sourire en restant tout aussi concentré sur le combat. Yadokai insultait, Yadokai humiliait, Yadokai provoquait. C’était sa façon de combattre, tout comme il était actuellement désorienté par l’opulente poitrine de son adversaire du jour. Mais le comportement du Shinda était bien trop présent pour un simple entraînement, c’était qu’il devait y avoir anguille sous roche. Ou saucisse sous moule, a vous de voir. Mais qu’importe le contexte, notre chasseur de prime y était extérieur et n’avait aucun droit ni légitimité de savoir. Il se devait juste de rester concentré sur le combat qui était en train de se dérouler. Pour le moment, il n’avait réalisé que la première étape, c’est à dire tester l’attaque de la Natsumi, il allait dès lors passer à la deuxième étape de cet examen pour déterminer la puissance et la force des convictions de la samurai, connaître ses capacités, sa puissance, sa force de frappe. Toujours le sourire aux lèvres face aux propos insultants, mais à la fois gratifiants, elle se mit alors à attaquer.

Baissant légèrement son sabre, Yadokai allait encaisser les coups de sabre de la jeune femme, essayant de déterminer ainsi la puissance de ses coups. Cependant, il allait bien faire en sorte d’esquiver ou de contrer les attaques sui pourraient lui être mortelles. Après tout, le chevaucheur de licorne n’avait aucune envie de mourir ici, lors d’un simple test pour l’amoureuse fort fort fort de son Mizukage. Un premier coup dans ses côtes, un deuxième sur le torse, un troisièmre dans le dos. Mouvement trop puissant, il fallait agir. Pour le dernier mouvement de Mairu, le chasseur de prime fit une simple esquive en limbo pour passer en dessous de son dernier coup d’estoc. Encore une fois, malgré la puissance de ses coups, elle ne pensait qu’à blesser, alors qu’il avait tellement d’autres possibilités. Lors de sa dernière esquive, Yadokai allait commencer à tester la troisième aptitude de la Natsumi. Celle d’encaisser les attaques, la distance. Alors qu’il venait d’esquiver l’attaque de Mairu, le samurai était passé derrière elle et de son sabre dans la main droite effectua un coup en rotation verticale, du haut vers le bas, visant ses deux tendons d’Achilles. Cette technique était tirée de l’école du Dieu Tora, le Dieu Tigre. Un simple coup descendant qui pouvait sectionné des tendons de l’adversaire pour lui neutraliser des membres. Là, dans ce combat, Yadokai avait visée les tendons.

Après cette frappe, Yadokai se mit alors à reculer rapidement, se positionnant face à son adversaire. Il ignorait s’il avait réussi sa dernière attaque ou non et cela ne l’intéresserait guère. Car l’examen n’était pas terminé et avant qu’elle ne pense à relancer une nouvelle offensive, il allait lui expliquer les possibilités des samurais. « Comme je t’ai dis, tu ne penses qu’à l’estoc de ton sabre, alors que tu peux lui donner tellement de forme ou de puissance. Dit-il en faisant bouger rapidement de son sabre, profitant de son aura pour laisser des auras blanches derrière la lame. Je vais te faire une démonstration de ce que j’ai appris pendant toutes ces années. Je vais te faire tâter d’une de mes techniques favorites. Tu as de la chance poulette. Provoquait-il une nouvelle fois avant de se concentrer, laissant son aura jaillir lentement de son corps. Il savait qu’il pouvait ne pas retenir ses coups, car le Shinda interviendrait s’il le jugeait nécessaire. Et s’il n’agissait pas, c’était qu’elle n’en vallait pas la peine. Par l’immortalité du Dieu Phénix.. SUZAKU ! » Conclua t-il avant que son aura n’explose, comme du chakra dégagé du corps d’un ninjas en grande quantité. Sautant dans les airs avec son sabre, le Mizukage et la Natsumi purent voir un immense phénix enflammé se créer dans les airs et se diriger avec hargne et rapidité sur elle. Yadokai visait le bras.

Comment allait-elle s’en sortir ?

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Yukimura Keiji
Yukimura Keiji
Informations
Grade : Nukenin de rang A - Musha-daishô
Messages : 802
Rang : A

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] EmptyLun 10 Oct 2016 - 22:27

L’étrange bonhomme en combinaison rouge encaissa sans mal les trois premières attaques de la Natsumi. Cette dernière garda cependant son calme quand bien même sa quatrième offensive dans laquelle elle avait pourtant misé tant d’espoir n’avait pas fait mouche.

Un petit bond en arrière après avoir pivoté le corps à un quart permit à la jeune femme d’échapper à un coup qui paraissait si peu farouche mais qui aurait pu lui priver de ses membres inférieurs. Le fait d’avoir sauté sur le côté et non pas vers l’avant alors que son assaillant s’était positionné derrière elle, permettait à la samouraï de l’avoir à l’œil.

Gardant sa distance, la jeune femme jubilait de plus en plus intérieurement tout en étant conscience de la difficulté de ce « test » qu’elle avait fini par prendre au sérieux. Désirait-elle donc impressionner le Mizukage ? Aucunement. Quand elle livrait bataille, c’était pour survivre ou pour accomplir un devoir mais rarement pour faire plaisir. Et puis, ce n’était pas l’admiration de Michiki qu’elle convoitait mais son amour. Après tout, on peut admirer un être sans l’aimer comme lorsqu’on admire les prouesses de son propre ennemi.

Absorbée par le combat qu’elle menait, la jeune femme avait même oublié la présence du Shinda. La samouraï n’aimait guère s’adonner à la violence mais parfois son être s’exaltait face à un adversaire capable d’éveiller cette créature à tendance névrose qui sommeillait en son être. Un héritage du sang des Natsumi qui coulait dans ses veines. Une entité qui n’avait pas pointé le bout de son nez depuis des années mais qui remuait à présent discrètement la queue face à ce combat qui n’était pourtant qu’un « test ». La volonté de Mairu à tenir tête à Yadōkai, malgré l’écart de force évident qu’il y avait entre eux, semblait exciter la bête folle au point que la jeune femme s’apprêtait à laisser sa vie dans cette bataille qui n’en était pourtant pas une.

Un nouveau sourire vint accueillir l’attaque que son assaillant disait être le fruit des années d’expérience. La samouraï plongea sur le côté, enfonçant la lame de son katana dans le sol afin d’effectuer une roue latérale en équilibre sur son sabre, ramenant ses jambes vers le haut. L’oiseau mythique et éphémère faucha l’endroit où la Natsumi venait à peine de déserter.

Aussitôt que ses pieds touchèrent le sol, délissant sa lame plantée dans la terre, Mairu concentra ses forces dans les jambes pour se précipiter vers Yakodai dont elle saisit fermement le bras non armé qu’elle ramena dans l’élan vers l’arrière. Ayant conscience de leur différence de force, la jeune femme tenait le membre supérieur du samouraï à deux mains et de façon à pouvoir lui déboiter celui-ci en un simple mouvement.

- Tu m’apprendras cette technique … poussin ? Lâcha la Natsumi d’une voix taquine tout en forçant un peu plus sur l’articulation du membre qu’elle tenait captif comme pour faire comprendre à Yadōkai qu’un refus de sa part se solderait par le déboitement de son bras.

Il n’était pas dans les habitudes de la Natsumi d’imposer son souhait par la violence. En réalité, par son acte que certains qualifieraient certainement de prétentieux voire suicidaire, la jeune femme cherchait juste à répondre à la provocation de l’homme masqué. Ce dernier comprendra assez rapidement qu’elle aussi aimait s’adonner à ce jeu puéril qu’était la taquinerie.

Oubliant son désir d’entretenir cette image d’une femme parfaite aux yeux de l’homme qu’elle aimait, Mairu s’était laissée aller, révélant ainsi malgré elle à Michiki qu’elle avait un côté enfantin qui l’amenait à se frotter avec le danger futilement …



Dernière édition par Natsumi Mairu le Jeu 2 Fév 2017 - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Gekei Mahiro
Gekei Mahiro
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1099
Rang : S

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] EmptyJeu 13 Oct 2016 - 22:37

Un léger sourire apparu sur les lèvres de l’homme en costume rouge. Alors qu’il se trouvait dans le ciel avec son sabre, tel un oiseau incandescent, un phénix dont la vie n’a aucune limite, il voyait la jeune femme guère impressionnée par la technique pourtant resplendissante de son homologue samurai. Elle commençait à agir, se concentrant pour esquiver cette technique. Cette réaction était ce qu’attendait Yadokai. Malgré des techniques rébarbatives qui en disaient long sur sa façon de combattre, elle avait tout de même une façon de réagir assez immédiate qui voulait dire une chose : le combat était dans ses gênes. Son corps agissait, presque naturellement face au danger. C’était agir ou mourir. Un vieux dicton qui fait le code d’honneur des samurais depuis des centaines de générations. Les samurais ôtaient des vies comme on fauche le blé, ils ne combattaient pas forcément que pour survivre, mais aussi pour le plaisir. Tels deux combattants au summum du plaisir, apportant lors d’un combat à la lame, où leur vie sont mise en jeu, un état spirituel, de jouissance extrême.

Profitant de la faille ouverte de Yadokai, la jeune femme d’un simple mouvement esquivait l’attaque frontale de ce dernier en se déplaçant sur le côté. Sans attendre, en pleine contre-attaque, elle se dirigeait rapidement vers le chevaucheur de licorne avant d’essayer de lui saisir le bras. Cependant, à ce moment-là, elle put certainement voir une centaine de lames fondant sur elle. Cette technique était efficace en défense. Elle se nommait comme son aspect l’indique : « Les 100 lames du Dieu de la Guerre. » Cette technique permettait à son utilisateur de frapper extrêmement vite. C’est une technique phare de Yadokai et que dans le monde actuel dans lequel ils vivaient, chaque samurai se devait d’apprendre. Pas forcément sous cette forme. Mais la technique pouvait briser autant les projectiles, les attaques de taijutsu que, et là était toute la spécialité de cette technique, les ninjutsu, le coupant net.

Le sourire sur le visage de Yadokai ne pouvait s’effacer. Finalement, pour un simple examen, elle avait réussie à esquiver le Suzaku tout en contre-attaquant. Cela avait fait bouillir son sang de samurai, son sang de trancheur de tête, de faucheur de vie. Il voulait combattre, si bien qu’il sentait une chaleur étouffante monter en lui, il prenait plaisir à combattre cette femme qu’il avait pour adversaire. S’étant éloignés l’un de l’autre, Yadokai se saisit alors de son deuxième sabre, sans prendre le temps de répondre à la demande de Natsumi de lui apprendre la technique du Suzaku, il se tut. Le silence de Yadokai était des plus pesant, et Michiki devait le ressentir.

« Tu as réussi ce test. Maintenant, fais bouillir mon sang, samurai. Par la puissance du Dieu Dragon.. SEIIIIRYUUUUUU !!!! »

Il s’agissait là de la technique la plus puissante de Yadokai. Elle consistait en une large attaque qui dévastait tout dans la zone. Oubliant jusqu’à la présence du Mizukage, il frappait cette fois-ci pour tuer, pour combattre, pour faire jaillir le sang, pour jubiler de prendre la vie d’autrui. Yadokai avait perdu la raison. Une grande tension était palpable, l’homme laissait exploser son aura. Elle était tellement forte qu’elle créait des rafales de vent faisant bouger les arbres et obligeant autrui à se protéger des éclats. Sautant avec une grande vélocité, il brandissait son arme vers le ciel avant que toute son aura de ne concentre autour de lui. A l’image du Suzaku, c’est cette fois-ci un dragon blanc qui apparut autour du samurai. La Dragon était trois fois plus gros que le phénix et faisait bien évidemment, bien plus de dommages que la dernière technique. Rugissant avec force, le dragon fit alors un vol en pic en direction de la jeune Mairu. Allait-elle résister à cette technique ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Otsutsuki K. Nikkou
Otsutsuki K. Nikkou
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1874
Rang : S

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] EmptySam 15 Oct 2016 - 19:08

Les samouraïs n’avaient pas attendus longtemps pour s’offrir milles politesses. Au pays de la Brume, ce genre d’échanges était considéré comme des marques de respect en effet. Les mots laissant place aux actes, il n’y avait pas plus belle sincérité dans le fait d’échanger coups et blessures. Il n’y avait plus de retenue au moins. Pas de faux semblant. Enfin tout dépendait des protagonistes à vrai dire. Pô aurait bien été capable de dissimuler ses intentions et opinions même en plein combat. Mais au vu des deux combattants qu’observait Michiki, ils ne pouvaient être plus naturels qu’en ce moment.

Il y avait une certaine beauté dans cet affrontement. L’enchaînement des coups maitrisés à la perfection. Aucun mouvement inutile. Une simple harmonie se dégageait de ce duo se menant une lutte « amicale ». L’intérêt de l’exercice était de situer le niveau de la Natsumi et sa commune capacité à manier les armes avait fait de Yadokai le tuteur idéal. Tous deux se donnaient à fond dans ce petit test alors que le Rokudaime observait attentivement. Aussi bien pour se faire une idée du niveau de son amante que sur les capacités du Samouraï. D’ailleurs son regard fut captivé par le mouvement des corps, notamment celui de Mairu qui le déconcentra l’espace d’une demi-seconde. En de telles circonstances, ce genre de considération était à laisser dans la chambrée. Son regard acéré avait repris une observation minutieuse et professionnelle de la scène.

Son esprit était également ouvert et alerte à leurs jauges d’énergie. En l’état il ne pouvait parler de chakra. Mais il ressentait tout de même leur signature énergétique ainsi que leur concentration dans les techniques qu’ils utilisaient. Ce qui lui permit de ressentir que la Natsumi arrivait à ses limites lorsqu’elle contre-attaque un assaut du Chevaucheur. Ce dernier en était loin par contre et il ne se priva d’étaler sa puissance. Michiki put le ressentir concentrer son énergie et la quantité déployée annonçait quelque chose de plus puissant que ce qu’il avait pu utiliser jusque-là. Il était resté assis sur son banc pendant que les samouraïs s’affrontaient mais il se releva suite à cette sensation. S’il n’intervenait pas, Mairu risquait d’y laisser plus que quelques cheveux.

Alors que le coup de Yadokai était censé faire mouche, un amalgame de terre s’amoncela devant l’ex kunoichi pour la protéger. Le golem s’effondra sous le coup mais son imposante ossature put amortir le coup à temps. Michiki en avait alors profité pour se rendre auprès de Mairu à qui il adressa quelques mots :

- Je pense qu’il est temps pour toi d’aller te reposer. Ça ira pour cette fois. Tu as donné le meilleur de toi-même.

La tête pivota ensuite vers le Chevaucheur. Un regard chargé de défi et de provocation.

- Il me semblait t’avoir demandé faire preuve de galanterie non ? Où était-elle passée sur cette dernière offensive ?

Son chakra commença à s’agiter une fois de plus. Observer un combat, ce n’était pas fait pour lui. Il n’avait jamais été spectateur. Toujours acteur. Ce qui l’avait légèrement dérangé ici. Mais peut-être aurait-il l’occasion de se rattraper et d’y trouver une part de divertissement aussi ? La réaction fut immédiate. Yadokai avait dû s’y attendre et il valait mieux pour lui puisque des corps surgirent de terre à ses côtés pour le saisir. Leur destinée ? Exploser pour emporter leur cible avec eux. Mais Michiki ne doutait pas qu’un si futile stratagème étonnerait le samouraï. En revanche la substance dont ils étaient pleins promettait de rendre le jeu encore plus intéressant.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Yukimura Keiji
Yukimura Keiji
Informations
Grade : Nukenin de rang A - Musha-daishô
Messages : 802
Rang : A

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] EmptyMer 19 Oct 2016 - 17:37

L’exaltation qui se reflétait sur le faciès de la Natsumi s’évanouit instantanément lorsqu’un dragon illusoire qui exprimait toute la puissance de l’attaque que son adversaire venait de lancer menaçait de la faucher. Retrouvant rapidement son sang-froid, alerté, le corps de la samouraï bougea instinctivement pour tenter d’échapper à l’offensive qui pourrait très bien l’emporter vers l’autre monde. Une tentative qui se serait révélée bien vienne si le Rokudaime Mizukage ne s’était pas interposé pour protéger la Chûnin qui avait réussi juste à s’éloigner de quelques mètres mais pas suffisamment pour être hors portée de l’impact de l’attaque de Yadōkai.

Une fois de plus le Shinda l’avait sauvé et ce fait ne réjouissait guère la Natsumi bien que l’intervention du Mizukage fût fortement justifiée. Perdre un shinobi à son service durant juste un « test » d’aptitude serait fort regrettable. Seulement, Mairu avait honte. Honte de sa faiblesse qui poussait bien trop souvent le Shinda à la secourir.

Un regard dépité rivé vers le sol, Mairu se maudissait de son entêtement qui avait failli lui coûter la vie. Michiki lui reprocherait surement d’avoir provoqué un être aussi dangereux que Yadōkai mais pour l’heure il l’envoya se reposer. Sans un mot, ni même un regard en direction d’aucun des deux hommes, la jeune femme alla s’assoir sur le banc où la Mizukage s’était installé en tant que spectateur du combat entre samouraï qui n’avait pas duré bien longtemps. Signe que les deux adversaires n’étaient pas du tout de même niveau. Leur grand écart de puissance avait expédié rapidement le « test » qui aurait pu de prime se solder par la mort d’un des opposants s’il n’y avait pas eu une intervention extérieure. Un combat plutôt pathétique donc mais que Mairu avait grandement apprécié malgré son regret de s’être laissée aller. Une irresponsabilité qui avait obligé Michiki à intervenir pour la sauver.

La bien triste perspective qui aurait pu être la clôture de l'affrontement amena Mairu à se demander si Yadōkai ne s’était point soucié de sa mort possible dans la dernière attaque qu'il avait lancé ou bien l’étrange bonhomme avait été certain que Michiki interviendrait. Une question dont la samourai aimerait connaître la réponse mais pour l'heure, elle laissa celle-ci en suspens.

Croisant une jambe sur l’autre ainsi que ses bras sous son opulente poitrine, la Natsumi s’apprêtait à suivre avec attention l’affrontement entre le Mizukage et le Chevaucheur de licorne. Un combat qui s’annonçait fort passionnant. Non seulement, elle allait enfin pouvoir assister à une performance du nécromancien face à un adversaire de taille mais en prime, elle allait pouvoir analyser les techniques de l’étrange bonhomme en combinaison moulante. Observer était fondamentalement dans un apprentissage et Mairu ne comptait pas louper une seule miette de la prestation de son compère samouraï …


Dernière édition par Natsumi Mairu le Jeu 2 Fév 2017 - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Gekei Mahiro
Gekei Mahiro
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1099
Rang : S

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] EmptyLun 7 Nov 2016 - 22:46

La puissante technique s’écrasait alors sur le sol. L’immense dragon doré fermait sa gueule en abatant ses puissants crocs sur sa cible. Allait-elle survivre à cette attaque dévastatrice ? Alors que le coup était donné, le paysage avait quelque peu changé. Les quelques arbres aux alentours avaient tous été déracinés, les plus près avaient été envoyé au loin, même la verdure s’était arrachée, la terre légèrement creusée. Cette technique était ultra-puissante, l’une des meilleurs que Yadokai ne connaisse en terme de force pure. Il l’utilisait rarement. Pour des meurtres de masses, pour faire des dégâts exponentiels ou pour pousser à la limite ses adversaires. C’était exactement ce qu’il venait de faire avec la Natsumi. Sauf qu’au moment de l’impact, Yadokai avait ressenti une étrange sensation, ce n’était pas une lame qui avait arrêté cette attaque. C’était autre chose.

Alors que la fumée qui était un mélange de poussière, de terre et de sable se dissipait, le Chevaucheur de licorne put voir alors un Mizukage face à lui, qui se tenait devant Mairu et derrière un amas de terre. Le Ronin connaissait cette technique, il s’était protégé avec lors de leur première rencontre. C’était un imposant Golem de terre, qui avait donné pas mal de fil à retordre aux Tokugawa par la même occasion. En combat à deux contre un groupe entier de soldats Tokugawa, Yadokai avait effectué le Seiryu, voyant alors si son frère d’arme du jour réussissait à se défendre. Le Golem s’en chargea très bien. Il venait donc actuellement de défendre la samurai contre cette attaque. Le duel état donc terminé à ce qu’il pouvait constater. Mais Yadokai esquissa un grand sourire absolument pas dissimulé lorsqu’il comprit que le Mizukage allait effectuer à son encontre une sanction. Il allait combattre. Depuis ce fameux combat contre les Tokugawa, le Chevaucheur a toujours eu envie de combattre le leader de la nation de l’eau, c’était donc le moment tant attendu.

« Tu en avais marre de regarder plutôt mon chou heeeeeiiin ? Plus actif que passif ! J’aime beaucoup ! »

Soudainement, alors que le samurai avait à peine eut le temps de savourer l’entrée en scène du Mizukage, des corps pourrissant qui puaient la mort sortirent de terre en regardant dans la direction de Yadokai. Après un mouvement très viril de dégoût, il se rendit compte que les cadavres invoqués par le nécromancien étaient assez rapide et se dirigeaient avec hargne vers le samurai. A peine eut-il le temps d’effectuer un saut en arrière que les corps explosèrent, libérant un gaz étrange dont le Ronin, plutôt surpris, inhalait malheureusement une petite quantité. Une sorte de spasme surpris soudain le samurai qui tombait sur les genoux. Les mains sur la terre, il rongeait le sol avec ses mains, en respirant de plus en plus fort. Puis il se mit soudainement à pousser des cris assez puissants, de plus en plus roque et dangereux. Il était en train de se transformer ? Ses bras grossissaient en quelques secondes, faisant exploser sa combinaison rouge. Des poils apparurent en quantité sur ses bras et sur le reste de son corps. Quelques secondes plus tard, il était alors totalement transformé en un immense singe. Ne pouvant réfléchir correctement, c’était comme s’il n’obéissait qu’à un instinct purement animal. Enervé, le gorille se mit alors à frapper lourdement des deux poings sur le sol. Il ne pouvait rien faire d’autre si ce n’était braillé et frapper du poing.

Cependant, l’énervement était bien celui de Yadokai. La farceur avait disparu. Le poison était son pire cauchemar. Les shinobis l’utilisait énormément et pourtant lui ne pouvait jamais y résister. Il ne pouvait être un médecin comme les shinobis maîtrisant ce poison. Nombreuses fois furent celles où le combat tournait en sa défaveur à cause de ce fameux poison. Mais le pire restait à venir.. La colère ne venait pas du poison. Son costume était déchiré..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Forgeron forge, un Guerrier guerroie [Pv Nat & Mich]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-