N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Samui Ryûga
Samui Ryûga
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyMer 13 Juil 2016 - 11:31

« Ce Forum... Il me laisse un arrière goût désagréable...

- Oué, j'vois ce que vous voulez dire sensei. Si vous voulez, on peut...-

- Non. Ce n'est pas de ça dont j'ai besoin en ce moment, vraiment pas... »

Afin de commencer leur périple vers le Pays du Fer à l'est, Yanosa et Asuka avaient logiquement fait escale au Forum bâti l'année passée au sud-est de Taki, et qui se trouvait à la lisière de la grande forêt qui s'étendait dans les deux pays cités. En plus de les rapprocher un maximum de la frontière en un temps record -le guerrier rouge ayant usé de sa balise pour les transposer directement sur place-, cela leur permit de faire un dernier inventaire de leur équipement, paradoxalement plus fourni du côté de l'Oterashi qui ne pouvait pas créer lui-même ses armes. Une fois fin prêt, le duo se mit finalement en route sans se presser, estimant au jugé les jours de voyage qui leur serait nécessaire pour rejoindre la première grosse ville de Tetsu, à savoir Byakko.

Yanosa et Asuka laissaient ainsi derrière eux, et sans prévenir quiconque, les responsabilités qui étaient les leurs: toujours joignables par Fuuin sécurisé, et capables de retourner sur leur pas en un éclair si le besoin « impérieux » s'en faisait sentir, ils constituaient bien malgré eux l'avant-garde de ce qui serait peut-être -sûrement- très bientôt un conflit ouvert et donnant lieu à d'importants mouvements de troupes. Car, et ce n'était plus un secret pour personne, Kaminari, et par conséquent Kumo et tous ses alliés, était sur le point d'entrer en guerre ouverte avec l'Empire nouvellement réformé et plus militarisé que jamais. Et si le duo de guerriers aux cheveux colorés n'avait désormais plus cure des tenants et aboutissants de ces conflits, il savait malgré tout qu'il était voué à y jouer un rôle important, plus important qu'il ne l'aurait même souhaité. Toutefois, satisfaire leur soif à tout deux d'affrontements et de réponses à des mystères centenaires, respectivement, primait sur tout le reste, et ne pouvait souffrir l'attente et le protocole qu'imposait souvent une guerre à ses principaux acteurs. D'une façon où d'une autre, l'unité Sengoku allait continuer à oeuvrer, que ce soit en suivant les ordres, en opérant en roue libre,... ou en faisant les deux en même temps.

« Vous pensez qu'une fois là-bas... à Byakko, on pourra vous trouver des adversaires intéressants ?

- Tu dis ça comme si j'allais être le seul à me battre... Haha..! Les samouraïs suivent tous le même entraînement: rigoureux, strict, sans répit, mais aussi empli de spiritualité. Le moindre samouraï que nous croiserons pourra se révéler un adversaire intéressant, à l'image de leur chef, Musashi.

- Un vrai terrain de jeu quoi... Je pensais pas être aussi près de la vérité en disant ça l'autre jour.

- Pour toi, ce sera l'occasion de voir ce que vaut ton Kinton contre l'acier samouraï, et surtout contre leur maniement exceptionnel de leur arme. Pour moi... Un exercice de style, si l'on peut dire. J'ignore si nous pourrons trouver quoi que ce soit en rapport avec les Epées légendaires à Tetsu, ou si leurs forgerons auront la moindre piste à te donner, mais cela reste une question à creuser pendant notre... « séjour ».

- Quelque chose me dit... que si on prend des vacances trop longtemps là bas, on va se faire taper sur les doigts.

- Je taperai aussi volontiers sur les doigts de Kakeshuou le moment venu... mais c'est... une friandise, que je me refuse à déguster trop tôt.

- Vous avez vraiment un problème avec la nourriture, vous le savez ça ? »

Plusieurs jours durant, patiemment, la valkyrie et son mentor conversèrent ainsi en anticipant avec une certaine excitation leur rencontre prochaine avec les puissants et nobles samouraïs. Tout deux détendus et relâchés, un observateur extérieur aurait pu croire à une petite retraite paisible entreprise par deux amis de longue date. Un observateur plus aguerri, lui, aurait pu nettement identifier les auras très singulières qui se dégageaient de chacun des deux guerriers, même au repos. Et des observateurs, justement, il risquait fort d'y en avoir moult là où Yanosa et Asuka se rendaient. Cela se vérifia rapidement lorsqu'ils arrivèrent enfin à destination, devant le poste frontière sous haute surveillance qui donnait directement sur la ville de Byakko. Celle-ci était le parfait modèle de la métropole samouraï, dotée d'une architecture tout à l'horizontale qui faisait échos à l'équité qui était maîtresse dans cet ordre de guerriers. La méritocratie avant tout, mais pas pour gagner des privilèges ou un statut social: simplement pour faire honneur à sa famille et à son pays. Yanosa trouvait leurs coutumes on ne peut plus étriquées, mais pouvait au moins leur accorder ce crédit de ne pas -ou peu- céder aux dérives des autres pays, et à plus forte raison de ceux qui étaient fortement militarisés comme Kumo, Konoha, ou même l'Empire. Car ce dernier avait beau avoir servi de terreau au guerrier rouge, il n'en restait pas moins l'un des nombreux facteurs qui allait entraîner l'Homme à sa ruine, vers l'obscurité la plus absolue, en dépit de toute la réelle bonne volonté de son leader.

Se présentant naturellement devant le poste frontière, Yanosa et Asuka détaillèrent la zone du regard: les effectifs y étaient nombreux, sans doute préparés à l'ouverture totale du conflit et très certainement peu désireux de laisser passer une quelconque force de l'Empire, fusse-t-elle composée de cent ou de deux hommes. En l'occurrence, même, d'un homme et d'une femme. Le duo n'avait pas l'intention de passer en force, du moins pas initialement, mais se doutait des frictions à venir.

« Hoy ! Salutations aux samouraïs de Tetsu. Nous aimerions franchir la frontière, afin d'affronter les plus puissants et valeureux combattants que vous pourriez compter dans vos rangs. Consentirez-vous à nous laisser passer ? Je suis Yanosa Oterashi, et... voici Asuka Jisetsu, dit-il en la laissant s'avancer à son niveau et en tendant sa main vers elle.

Nous ne doutons pas que Byakko compte en son sein nombre de guerriers très capables, aussi nous pensions rester au moins quelques jours ici... Que répondez-vous...? »


¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Jisetsu Reizo
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyMer 13 Juil 2016 - 17:27



Personnage du Daimyô:
 

♦️ On y est - lâcha Rukia dans un soupir alors qu'elle ajustait la position de ses katanas accrochés à sa ceinture.

Depuis plusieurs jours elle était en tournée d'inspection aux avants postes sur toute la zone Est du pays, en prévision de la guerre entre l'Empire et le village allié de Kumo, Tetsu avait décidé de vérifier toutes les installations militaires de la frontière commune avec les territoires de l'Empire de Samui Kakeshuou.

La Conseillère était accompagnée par Kira Junkei, oncle du Daimyô et grand samouraï réputé dans tout le pays pour ses multiples faits d'arme. Junkei était un vieil homme grand et musclé, un visage sévère et marqué par le temps sous une longue barbe blanche qui recouvrait son torse. Rukia avait déjà eu l'occasion de s'entraîner contre lui et ses deux sabres et elle en gardait un souvenir douloureux.

Devant elle se dévoilait le village de Byakko, c'était une bourgade particulièrement surveillée depuis le début du conflit entre Kumo et le Shukaï à cause de sa proximité avec la frontière, de nombreux soldats étaient déjà répartis dans le pays mais un grand nombre de troupes étaient installées dans les environs du village.

♦️ Junkei-sama, que diriez-vous d'aller directement vérifier les installations à la frontière et nous pourrions ensuite aller prendre des nouvelles des garnisons placées dans le village ? - demanda la jeune femme au vétéran.

Le Kira se contenta de répondre par un grognement qu'il accompagna d'un hochement de tête, d'un signe de la main il ordonna aux dix samouraïs qui accompagnaient le duo de se rendre immédiatement à Byakko. Débarrassés de leur escorte, Rukia et Junkei se mirent en route vers l'avant poste à seulement quelques dizaines de minutes de marche.

La Katsuga resta alors silencieuse, elle savait qu'il était inutile d'entamer une discussion avec le vieil homme qui était assez mécontent d'être réduit à effectuer de banales tournées d'inspection à pieds et à travers le pays. C'est alors dans le calme le plus absolu que Rukia et le vieil homme arrivèrent au poste frontière.

L'inspection débuta normalement, Junkei se chargea d'aller contrôler l'inventaire et Rukia entama la vérification des infrastructures. Alors que la jeune femme s'occupait d'inspecter les tours de guet, une voix masculine se fit entendre à l'entrée du camp, la samouraï se hâta de rejoindre ses compagnons en prenant soin de ne pas perdre une miette des présentations de l'inconnu.

Tout les samouraïs étaient sur leurs gardes, les mains serrées sur les gardes de leurs katanas, ils se regardaient les uns les autres en ne sachant pas comment réagir à ce genre d'apparition. C'est alors que la Katsuga s'avança, droite et fière sous son armure pourpre et dorée, la main posée sur le manche de son arme, elle s'immobilisa quelques secondes pour murmurer quelques mots à un des gardes avant de se remettre en mouvement.

♦️ Va chercher Junkei à la réserve et fais envoyer un message à Kumo et au palais, l'Onshi Oterashi Yanosa est à nos portes... Vite.

La jeune femme dépassa ses homologues samouraïs de quelques pas pour se placer face au Jashiniste, son regard inquisiteur croisa celui des deux voyageurs,
♦️ Je suis Katsuga Rukia, membre du Conseil du Daimyô et Samouraï de la nation du Fer.

Yanosa et sa camarade Jisetsu se tenaient à quelques mètres d'elle, la Tetsujin était consciente qu'elle faisait face au dirigeant du pays de l'Herbe, sa voix était ferme et son visage fermé,

♦️ Malheureusement vous n'irez pas plus loin. Le pays de Fer ne laissera pas un allié de l'Empire entrer sur ses terres. Même si vous n'êtes que deux et que vous n'êtes pas hostiles, les frontières de Tetsu sont fermées et c'est aussi valable pour le Seigneur de Kusa...

Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Samui Ryûga
Samui Ryûga
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyMer 13 Juil 2016 - 22:35

La réponse attendue par le duo ne vint pas immédiatement. D'abord, Asuka et Yanosa purent observer l'étendue des tensions qui étaient déjà bien ancrées sur la frontière, à plus forte raison au niveau de celle-ci qui correspondait directement à la ville de Byakko. Ces tensions étaient compréhensibles... Mais, il n'en restait pas moins vrai qu'un fin tacticien aurait vite compris que cette cité n'avait aucune valeur aux yeux de l'Empire, les deux guerriers eussent-ils été là sur ordre de ce dernier. En effet, quel intérêt pouvait avoir une ville difficile à prendre, diablement bien défendue et peuplée de soldats professionnels de par le fait, alors que la voie des mers pouvait permettre aux forces d'Iwa de débarquer directement aux portes de Kaminari, à Shimo, ou bien même sur le territoire de la Foudre avec les préparatifs adéquats ? L'effort de guerre qui serait nécessaire pour conquérir ou, à défaut, traverser le Pays du Fer ne valait clairement pas le coût en hommes et en moyens pour les avantages que ce chemin pouvait octroyer à l'Empire, c'est à dire aucun. Et laisser dans son sillage une nation entière de guerriers sans aucun doute restés hostiles à vos ambition n'avait rien non plus de très avantageux. Défendre Byakko était donc légitime, mais en réalité tout à fait hors de propos.

Yanosa, bien au fait de cela en dépit de son retrait des grands plans et des manigances, ne prit toutefois pas le temps d'exposer tout cela aux samouraïs en poste ici, qui braquaient pour certain déjà leur arc sur le duo ou gardaient leur main fermement ancrée sur le pommeau de leur katana. Ils attendaient, tous, manifestement, quelque chose... ou quelqu'un. Ce quelqu'un, en l'occurrence, fut non pas un mais une samouraï: arborant son armure traditionnelle de couleur rouge et or, elle darda hors des rangs avec aplomb après avoir passé ses consignes à l'un de ses apparents subordonnés, forçant l'Oterashi a forcer son ouïe pour entendre la teneur de la mess-basse. La femme samouraï, dotée d'une longue chevelure brune, s'arrêta ensuite face au duo aux tignasses plus colorées pour se présenter. Une femme qui siégeait au Conseil du Daimiyo ? Asuka ne put s'empêcher de se demander à quoi la dénommée Rukia devait une telle position, préférant malgré tout penser qu'elle l'avait atteinte par la force de ses qualités au combat et en tant qu'oratrice. N'en restait pas moins que sa réponse à la requête formulée par le guerrier rouge, bien que décevante, était attendue. La Katsuga, et par extension tous les samouraïs de la ville de Byakko et du pays entier, n'était pas prête à laisser passer qui que ce soit affilié à l'Empire.

« Hm, oui, oui, certes... Vous réalisez, tout de même, dans le plus grand absolu, que nous aurions pu contourner cette ville si nous avions voulu à tout prix nuire à Tetsu et nous infiltrer sur son territoire, n'est-ce pas...? Enfin, je suppose que cela ne fera rien changer au problème... dit-il en portant sa main à son menton pour faire mine de réfléchir.

- Bah, je vois pas où est le problème personnellement, annonça Asuka en mettant sa propre épée au clair.

- ...Hm ?

- On peut pas entrer, oué, mais eux là... ils peuvent bien sortir ? »

Le guerrier rouge prit un instant pour assimiler tout le « génie » de la proposition de son apprentie, devenue véritable valkyrie, avant de reprendre.

« Rukia-san. Mon acolyte ici présente soulève un point plutôt intéressant qui pourrait tous nous aider à trouver satisfaction, non ? Nous vous laissons décider qui: qui dans vos rangs viendra affronter l'un de nous, et lequel de nous il combattra. Je pense que c'est un arrangement plutôt honnête... Si vous êtes d'humeur joueuse, j'aimerais même proposer autre chose: si moi ou Asuka ressortons vainqueurs, nous gagnerons un droit de passage vers Bukeyashiki.

Alors...? Que répondez-vous à cela, messires et madame samouraïs ? 
»


Spoiler:
 


¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Jisetsu Reizo
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyJeu 14 Juil 2016 - 0:40



La jeune femme écouta les répliques des Kusajins, la première réponse de l'Onshi fit réagir la Samouraï,

♦ Le fait est qu'en vous présentant au poste de garde, vous nous avez permis de vous demander pacifiquement de repartir, si l'on vous avait trouvés au milieu du territoire nous aurions eu une approche totalement différente...

Rukia entendait par là que pour l'instant les Samouraïs se montraient courtois et diplomates mais que si la situation avait été différente, leur réaction aurait pu être beaucoup plus belliqueuse et elle espérait que Yanosa le comprenne. Pour l'instant la Conseillère et ses homologues se contentaient de rester sur leurs gardes, prêts à dégainer et engager le combat ce que Rukia préférerait éviter... Elle n'était pas dupe, inutile d'être dotée de capacités sensorielles extrêmement accrues pour se rendre compte de la différence de puissance flagrante entre les différents interlocuteurs, Junkei était le seul à proximité à pouvoir s'opposer au Guerrier Rouge mais il n'était pas encore arrivé. Pourtant l'honneur de la Samouraï la poussait à rester droite et catégorique, elle était prête à combattre pour son pays même si elle n'avait aucune chance, c'est alors qu'intervint la Jisetsu qui à son tour glissa quelques mots à son partenaire.

Encore une fois les paroles du Jashiniste alertèrent la Katsuga, surtout les derniers mots de l'homme qui firent resserrer l'étreinte de la Conseillère sur son arme,

♦ Un passage vers Bukeyashiki ? J'espère que vous plaisantez... Dites moi, quelles raisons vous poussent à vouloir gagner la permission de vous rendre à la demeure du Daimyô ? Alors que vous prétendiez vouloir simplement rester à Byakko quelques jours... N'avez vous pas de guerriers dignes de vous sur vos propres terres ? Ou dans dans l'Empire du Samui ?

Rukia le savait, tout n'était qu'une question de temps avant que les choses ne dégénèrent, le passage allait rester définitivement fermé aux deux voyageurs, il s'agissait maintenant de gagner du temps.

♦ Alors répondez à mes questions et si vous recherchez simplement le frisson du combat, je pourrais alors accepter d'affronter l'un de vous... Je n'ai pas la prétention de pouvoir vaincre le Seigneur de Guerre Oterashi Yanosa ou son acolyte mais si j'accepte de combattre, sachez qu'une victoire ne vous donnera pas le droit de passer ce campement.

La jeune femme laissa alors son regard se poser sur l'Onshi, la tension était palpable et le fait que les deux Kusajins soient aussi sûrs d'eux n'était qu'une preuve de leur puissance ou de leur orgueil.
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Samui Ryûga
Samui Ryûga
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyJeu 14 Juil 2016 - 13:17

« Oh, ça, je n'en doute pas, et ç'aurait d'ailleurs été un moyen, vraisemblablement, beaucoup plus simple pour nous de nous mesurer aux samouraïs de Tetsu... »

L'Oterashi maudissait intérieurement son sens exécrable du timing. Pourquoi lui avait-il fallu attendre que l'Empire auquel il était rattaché entre en guerre avec Kaminari, dont dépendait la province du Fer, pour se lancer avec sa coéquipière dans cette entreprise ? La réponse en vérité il la connaissait, et elle n'était pas apte à lui apporter la moindre aide ou réconfort... Le guerrier rouge avait beau aimer la joute et la violence en premier lieu, il savait également apprécier une conversation telle que celle-ci, placée sous le signe de la tension et de la négoce. Toutefois, il se serait volontiers passé de ce volet-ci aujourd'hui, un besoin viscéral de se mesurer à des adversaires de valeur ayant brûlé en lui depuis maintenant des semaines. Et si lui comme Asuka avaient anticipé les difficultés qu'ils rencontraient à présent « en chair et en os », elles n'en restaient pas moins agaçantes à souhait à surmonter. La Conseillère au Daimiyo était en effet loin d'être une originale aux tendances un tant soit peu souples, ce qui n'avait rien de surprenant, et le « jeu » proposé par le guerrier rouge ne souleva finalement que des questions supplémentaires de sa part.

En conclusion toutefois, la dénommée Rukia se dit prête à relever le défi lancé par la valkyrie et son mentor, sans pour autant accepter les conditions du jeu sus-mentionné ce qui, encore une fois, n'avait malheureusement rien de surprenant.

« Et si je vous disais que non, justement ? Si je vous disais qu'aucun de nos paires en territoire de l'Empire ne nous valait, moi comme ma partenaire ? Ce serait plutôt rassurant pour vous, surtout si vous arriviez à battre l'un de nous...

- Musashi, votre chef. C'est un gros dur à cuir il paraît. On voudrait simplement vérifier ça par nous même. Et, accessoirement, si « l'ambiance » le permet, poser quelques questions à vos forgerons, pour essayer de lever le brouillard sur quelques mystères.. Si on pouvait les rencontrer pour échanger un peu sur la science du métal, je suis sûr que ça pourrait vous profiter en plus: ma mère est une Kinzoku, 'voyez. C'est d'ailleurs aussi pour aller la voir qu'on a.. « dans l'idée », de traverser Tetsu.

- ...Ah bon ? Je ne savais pas que nous étions partis pour passer le bonjour à ta maternelle...

- Et pourquoi pas ? On peut bien allier l'agréable et.. ben, l'agréable, non ?

- ...En bref, Rukia-san. Je suis ravi que vous acceptiez de relever le défi. Comme dit plus tôt, le choix de votre adversaire vous revient, puisqu'il s'agit d'un duel. Soyez toutefois bien consciente que malgré tous les mots et les coups échangés ici... Nous irons jusqu'à Bukeyashiki. Cela se fera: sous vos yeux, ou dans l'ombre de vos montagnes. Mais ne craignez toutefois pas trop pour votre chef: si sa réputation n'est ne serait-ce qu'à moitié méritée, il saura très bien se débrouiller, m'est avis. »

Sous les yeux des samouraïs du poste frontière, Yanosa et Asuka échangèrent un regard avant de s'écarter l'un de l'autre de plusieurs pas, se posant chacun comme une « option » à choisir par la Conseillère. Celle-ci avait du cran, de se proposer ainsi d'emblée pour relever le défi présenté par le duo, qui demeuraient après tous initialement des shinobis: des soldats de mort prêts à tout pour remplir l'objectif qu'ils s'étaient fixés... Et qu'ils avaient peut-être jusque- là gardé pour eux.

Spoiler:
 



¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Jisetsu Reizo
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyJeu 14 Juil 2016 - 14:32



Les mots des deux voyageurs ne faisaient qu'attiser la colère des gardes derrière la Conseillère, Rukia elle aussi serrait les dents en entendant l'Onshi parler de combattre le Daimyô, même si ce dernier devenait de plus en plus une menace pour ses projets son honneur de Samouraï l'empêchait de succomber à l'envie de laisser le Guerrier Rouge s'occuper du Bugyô.

♦ Hum... - souffla Rukia en posant sa deuxième main sur son autre katana. - Voilà donc la véritable raison de votre venue ? Affronter notre Bugyô ?

Le regard de la Katsuga se dirigea vers la femme aux cheveux roses,

♦ Nos forgerons ne partagerons jamais leurs secrets de fabrication avec des personnes étrangères à la nation, que vous soyez d'origine Kinzoku ne vous permets pas d'égaler les compétences de nos artisans. Si vous souhaitez vraiment rencontrer votre mère, vous devriez plutot emprunter un autre chemin, si vous pénétrez sur le territoire du Fer, il se peut que nos lames soient les dernières choses que vous puissiez voir.

Les deux Kusajins s'étaient alors écartés l'un de l'autre, comme une invitation pour la Samouraï à choisir son adversaire. L'Oterashi était probablement la plus grande menace pour le Daimyô, porter atteinte à sa condition physique pourrait devenir un avantage pour les prochains adversaires qu'il allait rencontrer à Tetsu. Rukia n'avait plus le choix, elle devait combattre et espérait que Junkei arrive à temps pour lui porter assistance.

♦ Maintenant que vous avez répondu à mes questions, il est temps que je respecte ma part du marché.

Avec un calme et une sérénité totale la Samouraï dégaina ses katanas, effectua quelques passes sifflantes dans le vent pour réchauffer ses muscles puis elle s'orienta vers le Seigneur de Kusa qu'elle pointa avec une de ses lames qui luisait sous la lumière du soleil.

♦ Croyez moi, vous allez rencontrer des guerriers valeureux sur nos terres, beaucoup plus puissants que moi c'est certain. Sachez que personne ici ne vous laissera avancer sans s'opposer à vous et si par miracle vous parvenez à atteindre le palais, vous risquez d'être surpris par ce qui va vous y attendre, je pense même pouvoir dire que vous courrez à votre propre perte.

Sur ces mots, la Samouraï se mit en garde et inspira lentement, ses émotions, ses doutes, ses pensées, tout s'enfouissait profondément dans son esprit pour ne laisser place qu'à son instinct de combattante. Ses muscles frissonnaient et son regard fixait Yanosa avec insistance, une série d'inspirations et d'expirations rapides et Rukia était prête, concentrée sur les mouvements de l'homme à la chevelure de feu.

Sans attendre la Conseillère passa à l'action, avec une violente impulsion elle chargea l'Onshi, un sabre à l'horizontale devant son visage et l'autre en retrait prêt à asséner une attaque au niveau de l'épaule droite du Guerrier avec une frappe verticale.

Résumé:
 


Dernière édition par Katsuga Rukia le Jeu 14 Juil 2016 - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Samui Ryûga
Samui Ryûga
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyJeu 14 Juil 2016 - 18:59

« Ola, non Madame Katsuga y a erreur, c'est pas dans ce sens là que je parlais « d'échange ». »

En position d'attente et prête à recevoir Rukia comme il se devait si tant est qu'elle la choisissait comme adversaire, Asuka prit le temps de former dans ses mais une simple lame dépourvue de pommeau, brute et étincelante, du même gabarit que les lames usuellement utilisées par les samouraïs. La tenant un bref instant entre deux doigts pour l'examiner, elle l'envoya simplement vers le poste frontière en cloche pour la laisser se planter dans le sol à un mètre à peine de la ligne de démarcation.

« Osez me dire que cet acier ne ferait pas merveille entre vos mains, ou celles d'un de vos camarades. Quand j'emploie un mot Madame Rukia, je mets exactement le sens qu'il a derrière. Mais si ça vous intéresse pas... J'en pleurerais pas le soir venu pour autant. »

En son for intérieur, Asuka était un peu vexée qu'une inconnue vienne remettre en question ses compétences en matière de forge. Privée de Kinnegan, elle avait en effet du compenser ses lacunes par sa seule maîtrise innée du Kinton, héritée de sa mère, pour se faire une place au sein du clan Jisetsu, et dieu seul savait à quel point elle en avait bavé. L'avantage retiré de ces difficultés en valait toutefois bien la chandelle, puisqu'elle était aujourd'hui capable de créer des armes de toute forme avec une aisance déconcertante et surtout, des armes au tranchant, à la robustesse et à l'équilibre hors du commun. La Katsuga, sans doute déjà concentrée et s'apprêtant à combattre, ne prêta cependant pas attention à la lame ainsi offerte, préférant sans doute laisser le soin à ses camarades samouraïs de l'examiner ou de la retirer de la zone au besoin. Dégainant ses deux katanas, de très noble facture mais aussi certainement parfaitement affûtés, elle désigna par leur biais celui qui allait être son adversaire: Yanosa Oterashi. Ce dernier ne put s'empêcher d'adresser un sourire presque moqueur à Asuka, qui soupira face à un tel faciès.

« On dirait que tu vas devoir attendre un peu ton tour, bouton de rose.

- Oh la ferme sensei, dit-elle en allant s'installer encore plus à part sur le côté, s'asseyant en tailleur sur le sol rocailleux.

- Rukia-san, c'est vraiment tout ce que je peux espérer. Merci de me conforter dans ma décision de commencer ma petite tournée par votre Pays aux soldats de Fer. »

En prononçant ces mots, le guerrier rouge englobait véritablement tout le discours de la Katsuga, y compris la dernière phrase, ce qui suscita chez Asuka un léger haussement de sourcil. Elle savait, pour autant qu'elle puisse le connaître et dans les limites de la personnalité pour le moins singulière de son mentor, que ce dernier « n'avait pas le moral ». Elle espérait simplement que se frotter à de valeureux adversaires allait bel et bien le revigorer, et non pas l'enterrer pour de bon. La Katsuga, en tout cas, comptait bien l'enterrer, justement, ou au moins le blesser assez sérieusement pour le forcer à battre en retraite comme une bête touchée au flanc: fonçant sur le guerrier rouge à très grande vitesse, elle fit darder l'une de ses armes sur le côté en gardant l'autre en retrait avant de rapidement frapper du haut vers le bas au niveau de l'épaule du Rouge. Une attaque vouée à blesser, et pas à tuer... Au fond, sans doute la Conseillère aimait-elle aussi suffisamment se battre pour ne pas risquer de terminer trop tôt cette joute...?

Toujours était-il que l'Oterashi, en position d'attente, n'avait pas pu anticiper correctement le déplacement très hâtif de la samouraï, imprimant un peu trop tard un mouvement de côté qui n'empêcha pas la lame de venir l'esquinter au niveau du pectoral, faisant ainsi verser le premier sang de l'affrontement.

« Oups... »

Asuka faillit tressaillir à cette vue, ressassant ses pensées précédentes en les faisant tourner en boucler, puis se rappela d'un détail qui avait son importance: elle avait planté une lance dans le coeur de cet homme il y avait quelques semaines de cela. Et il était toujours là. La réponse, pensait-elle, n'allait de toute façon pas se faire attendre et cela se vérifia: Yanosa profita en effet de son mouvement entamé pour contourner la Samouraï et tenter de lui asséner un coup de poing dans le foi. La Katsuga vit toutefois venir l'attaque et récupéra un peu de vitesse pour avancer de quelques centimètres pour l'éviter. Se laissant aller à l'inspiration du moment, le Rouge tenta alors de se glisser sous la dangereuse garde de la samouraï, laissant son buste rejoindre le niveau du sol et propulsant son pied vers le visage de son adversaire en passant outre ses deux katanas. Là encore, les réflexes de la Conseillère furent à la hauteur, la faisant prendre un élan léger mais suffisant pour l'écarter du coup.

« Oué, oué... c'est vraiment pas mal ça » dit-il alors plus pour lui-même que pour qui que ce soit d'autre.

Dans l'esprit de l'Oterashi, un palier venait de se franchir de lui-même: jusque là plongé dans un combat presque abstrait, il s'ouvrait enfin aux possibilités et au plaisir qu'allait lui procurer cet affrontement qu'il avait du réclamer à corps et à cris. Sans qu'un signe extérieur quelconque ne le trahisse encore, la Première Porte venait de s'ouvrir et avec elle, un monde délectable pour le guerrier rouge, dont le corps était désormais échauffé et baigné de chakra. Comme pour exprimer cette joie intérieure, l'Oterashi sauta alors violemment sur place, pieds joints... et creusa un immense cratère avec lui en son milieu, sous la force hors normes de l'impact. Asuka elle-même, en voyant venir le mouvement, avait pris sur elle de s'écarter encore davantage en sautant le long de la frontière sans pour autant s'en rapprocher, connaissant l'air d'effet ridiculement élevée que pouvait avoir ce genre de déferlement lorsque son mentor était dans cet état.

« Amusez-vous bien, sensei... »


Spoiler:
 


¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Jisetsu Reizo
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyJeu 14 Juil 2016 - 21:58



Rukia regarda la pointe de son katana s'enfoncer légèrement dans le pectoral droit du Kusajin, ses réflexes aiguisés venait de lui permettre de limiter les dégâts en se décalant légèrement, un geste d'une justesse remarquable mais qui n'empêchait pas les premières gouttes de sang du combat d'apparaître. Le reste de l'action s'enchaîna rapidement, Yanosa riposta avec des attaques basiques probablement vouées à tester les capacités de la Samouraï, d'abord un coup de poing puis un surprenant coup de pieds qui se glissa entre les katanas de la jeune femme pour l'atteindre au visage.

Rukia esquiva le second assaut de Jashiniste et s'écarta légèrement pour chercher de nouvelles ouvertures pour attaquer à nouveau sans attendre. La Katsuga le savait et ce depuis sa première attaque, Yanosa était un combattant entraîné qui venait d'esquiver et de riposter uniquement à l'instinct, mais Rukia eut alors une étrange sensation, comme si l'énergie dégagée par le Seigneur de Guerre venait de changer, elle venait plutôt d'augmenter légèrement.

Devant l'apparition de ce sentiment la jeune femme se retint de repartir à l'assaut et rengaina un de ses katanas, elle voulait savoir ce que voulait signifier cette émanation supplémentaire d'énergie et adopta une posture à un sabre. C'est alors que l'Oterashi sauta sur place comme pour s'échauffer, un geste simple mais qui à la grande surprise de Rukia provoqua l'affaissement de toute la zone autour des combattants.

La démonstration de puissance de l'Onshi enfonça la terre sous ses pieds, la Samouraï serra les dents alors qu'elle était emportée par le glissement de terrain et que les deux tours de guet derrière elle étaient happées par la technique de Yanosa. Pourtant la Conseillère ne perdit pas son sang froid, ignorant les cris de ses compères qui chutaient des constructions en bois pour se concentrer sur la suite du combat.

Rukia laissa son aura envahir ses jambes avant d'utiliser cette énergie pour contrer la force qui l'attirait au centre de la technique du rouquin et avec une impulsion elle se propulsa au dessus de lui à une vitesse sidérante, dans la même seconde elle dégaina son arme et asséna une nouvelle frappe au niveau du cou de Yanosa avant d'entamer une série d'attaques rapides pour submerger sa défense, ses lames fendaient l'air à une vitesse surprenante alors que la Katsuga essayait d'atteindre les membres supérieurs de son adversaire, espérant que sa blessure au torse puisse le gêner un minimum.

Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Samui Ryûga
Samui Ryûga
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyVen 15 Juil 2016 - 0:04

Sans même s'en rendre vraiment compte, et sans que cela ait été son intention à un quelconque moment, le guerrier rouge venait de faire s'écrouler plusieurs des structures qui formaient le poste-frontière. Celles-ci, privées de fondations, commencèrent naturellement à s'effondrer en mettant en péril la sécurité de plusieurs samouraïs en poste ici, provoquant des dégâts collatéraux qui auraient pu être évités si les autorités en présence avaient consenti à guider les deux membres du duo vers une zone propice à un tel déferlement d'énergie combattive. Il fallait dire, à la décharge des soldats professionnels de la contrée du Fer, que ces derniers n'étaient sans doute pas autant habitué que des shinobis à voir une zone totalement ravagée et presque terra-formée par un combat, les samouraïs baignant dans un style de combat bien plus épuré et minimaliste que leurs ennemis historiques. N'en restait pas moins que la Conseillère du Bugyô, bercée dans ces mêmes pratiques, sut malgré tout réagir comme il le fallait face à la violente métamorphose du terrain, prenant un appui unique sur le sol avant que celui-ci ne devienne impraticable et chargeant de plus belle le guerrier rouge à une vitesse redoublée.

La dénommée Rukia avait constaté que la vitesse et le temps de réaction de son adversaire avaient augmenté lors de l'échange précédent, et avait pris les devants en augmentant cette fois-ci d'elle-même la vélocité et la puissance de son attaque... En plus d'être une femme de politique, elle était aussi une très bonne tacticienne et ce même dans le feu de l'action. Impressionnant, surtout si ce qu'elle avait annoncé à l'Oterashi un peu plus tôt se révélait exact quant au niveau d'autres samouraïs d'expérience au sein du pays. Mais loin de ces pensées tournées vers l'avenir, Yanosa était à ce moment précis tout acquis à son combat: ne quittant pas des yeux la bretteur experte, il évalua rapidement sa trajectoire pour estimer sa prochaine cible sur son corps déjà légèrement touché. La Katsuga passa rapidement au dessus de lui, tranchant l'air à l'endroit où se trouvait un bref instant plus tôt la nuque du guerrier rouge, ce dernier s'étant abaissé en amorçant un pivot dans le même mouvement. La Samouraï ne s'arrêta cependant pas là, contraignant l'Oterashi à exécuter une danse d'ondulations et de pas millimétrés pour laisser filer l'unique sabre que Rukia utilisait à présent pour l'acculer. Ses mouvements étaient rapides et précis... seulement, pas assez pour espérer toucher d'un coup franc et direct le guerrier plongé dans sa transe. Autours de lui, une fine pellicule de chakra commençait à apparaître, d'un rouge rappelant celui du sang séché et qui laissait présager du pire pour la Conseillère.

Levant une jambe pour laisser passer le tranchant du katana utilisé par la jeune femme, le guerrier rouge rabattit subitement son pied sur le plat de la lame pour se propulser sur le côté, enchaînant avec un balayage fouetté de la jambe au niveau de la tête de la Katsuga. La combinaison était complexe à esquiver, mais l'Oterashi aussi de son côté avait commencé à analyser les mouvements et les tics de combattante de son adversaire... En effet, cette dernière laissait un point précis de son champ de vision obstrué lorsqu'elle devait esquiver par la gauche, ce que Yanosa avait décidé de mettre à profit: sa jambe ne trouva donc que de l'air, mais son mouvement lui permit de se placer dans cet angle mort très éphémère. Agrippant alors les jointures de l'armure de la Katsuga et continuant son mouvement de rotation pour un tour encore, il la lança littéralement contre la paroi de ce qui était désormais une grande fosse en demi-sphère, où des rondins de bois venaient s'échouer avec quelques autres matériaux. L'effort, bien réel pour le guerrier rouge, ne transparaissait sur son visage qu'à travers un mince sourire de pure satisfaction à l'état brut.

« Et pourquoi perdez-vous votre temps au Conseil du Daimiyo, déjà, Rukia-san ? »


Spoiler:
 


¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Jisetsu Reizo
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyVen 15 Juil 2016 - 15:21



C'était à la fois impressionnant et déconcertant de voir la dextérité avec laquelle Yanosa esquivait les attaques de la Samouraï, chaque assaut était déjoué par un mouvement précis et aucun geste n'était superflu. Encore une fois tout s'enchaîna à une vitesse sidérante, l'offensive de Rukia terminée, c'est l'Oterashi qui passa à l'action alors que son corps semblait s'envelopper dans une aura rouge et menaçante.

Pourtant Rukia préféra se remettre à attaquer mais Yanosa était devenu encore plus rapide depuis l'apparition de cette énergie rougeâtre et fluctuante, avec geste technique déroutant il utilisa une des lames qui fusaient dans sa direction comme appui pour s'élever et donner un puissant coup de pied au niveau du visage de la Conseillère, Rukia l'esquiva alors en pensant se mettre à l'abri mais elle venait d'exposer son flanc droit et Yanosa en profita pour la saisir par l'armure avant de tournoyer et la projeter contre la paroi de l'arène crée par l'Onshi.

Surprise la Samouraï s'écrasa lourdement contre la terre et sa tête violemment heurta un tronc de bois à moitié enfoui dans les gravats. Sonnée la Katsuga plia un genou et posa l'autre à terre utilisant son sabre comme appui alors qu'un bourdonnement assourdissant résonnait dans son crâne. Malgré cela elle entendit plus ou moins distinctement les paroles de son adversaire vers qui elle leva les yeux, même si sa vision était brièvement imprécise elle pouvais lire un léger sourire sur son visage,

♦️ Perdre mon temps ? - répondit sèchement la jeune femme. - J'occupe un poste important que je pense avoir mérité et il me permet d’œuvrer pour le bien de mon pays.

Rukia observa l'émanation d'énergie que dégageait le Kusajin, il semblait devenir de plus en plus chaque minute et elle se demandait comment son corps pouvait supporter une pression qui ne cessait d'augmenter depuis le début du combat.

♦️ Je dois bien l'avouer... Vous êtes fort. Mais laissez moi vous avertir une dernière fois, rentrez chez vous... Vous ne trouverez que la mort à Bukeyashiki.

Sur ces mots Rukia se releva, elle comptait bien se battre jusqu'au bout maintenant qu'elle avait récupéré ses esprits. Son honneur de Samouraï la poussait à utiliser ses dernières réserves d'énergie dans un ultime assaut, elle avait du mal à admettre que son adversaire ait pu lui tendre un piège en plein combat et qu'elle était tombée dedans. Elle dégaina son deuxième sabre et se concentra, à son tour une lueur dorée commençait à apparaître autour d'elle.

Cette fois ci elle comptait utiliser une technique maîtrisée par les Samouraïs les plus à l'aise avec le contrôle de l'aura. Son énergie spirituelle submergeait maintenant dans son corps allant jusqu'à recouvrir ses lames. Avec une impulsion qui pulvérisa la paroi derrière elle, elle se déplaça en un éclair vers Yanosa qu'elle dépassa en se contentant de planter un katana à ses pieds en guise de distraction et une fois derrière lui elle se retourna en levant son dernier katana vers le ciel.

Dans la seconde qui suivit son geste la Samouraï frappa dans le vide, libérant toute l'énergie qu'elle avait accumulée jusqu'à présent. La frappe de Rukia dessina alors une onde lumineuse qui se dirigea vers le Guerrier Rouge en laissant un sillon fumant sur son passage. Sous la puissance du déferlement d'énergie l'armure de la Tetsujin fragilisée par la projection de Yanosa vola en éclats, laissant apparaître son kimono qui se désagrégeait lui aussi en dévoilant une partie de sa poitrine.

Complètement vidée de toute son énergie, Rukia tomba à genoux et sans même savoir si son ultime assaut allait être fructueux puis elle s'écroula sur le côté, épuisée et sombrant doucement dans l'inconscience.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyVen 15 Juil 2016 - 18:34

Je demeurais dans le pays du fer puisque je m'étais entraîné en compagnie de la conseillère du daimyo. Je profitais des derniers jours de mon séjour pour finaliser mon entraînement au Iaido. La politique du Nanadaime Raikage et le contexte de tension mondial notamment avec le Shukai l'a incité à renforcer la sécurité du village de Kumo et surtout de Kaminari no Kuni, en négligeant peut-être un peu trop celle de Tetsu no Kuni.

Respectueux de l'honneur et de la fierté des Samourai, il préférait leur laisser le soin aux Samourai de s'occuper eux-mêmes de leur propre défense, cependant, le pays du fer représentait une cible de choix pour les ennemis de Kumo en raison des accords qui ont été passés entre les villages cachés des nuages et le pays du fer. Kumo devait donc assurer la défense de chacun de leurs alliés inconditionnels très précieux lors de nos futurs conflits.

Mon voyage pour Tetsu, en plus de m'avoir permis d'apprendre le Iaido, va également me permettre d'approcher les élites du pays puisque Rukia en faisait partie. J'étais d'ailleurs resté pour discuter avec les autorités au sujet de leur défense afin de pouvoir rédiger un rapport au Nanadaime et également pouvoir apporter ma touche personnelle à leur système.

J'avais donc eu pour idée d'apposer un sceau Hiraishin à tous les endroits stratégiques du pays servant à la défense du pays, notamment les avant-postes et autres lieux importants, tout comme je l'avais fait au village de Kumo et ses environs. Il fallait répandre ce système jusqu'au pays du fer, bien que dans l'immédiat, je ne pouvais pas encore me déployer dans le monde entier en un clin d'oeil, mais ce n'était plus qu'une question de temps.

J'allais donc me préparer à pouvoir mener cette action de grande ampleur qui allait durer plusieurs jours, durant lesquels je devais me rendre dans différents points stratégiques du pays pour pouvoir y apposer ma marque. Je me mis donc en route seul, quand soudain, je fus très vite rattrapé par un des hommes de la garde du daimyô m'affirmant qu'il y avait une urgence.

Il y aurait le fameux Oterashi Yanosa que j'avais rencontré quelque temps plus tôt, nous avons tout assisté à la mort d'Obli et il portait en lui deux tiers du chakra de celui-ci. Je me ruais donc à vive allure vers ce fameux avant-poste, j'étais à pied, ne pouvant utiliser mon sceau Hiraishin puisque je n'avais pas encore marqué l'avant-poste. Bien qu'il y en eût quelques-uns positionnaient assez proche du fameux avant-poste de Tetsu, même s'il était lui aussi encore trop loin du lieu.

Beaucoup trop loin pour que je puisse gâcher une si grande quantité de chakra pour au final gagner trop peu de temps comparé à la quantité de chakra utilisée. Dans tous les cas, je devrais parcourir le reste de la distance à pied l'utilisation du hiraishin s'avérerait donc inutile. Au pire des cas, j'arriverais trop tard, mais le plus important, c'est que je devais être sur les lieux. Au mieux, j'arriverais tout juste pendant le combat en renfort., mais je ne me faisais pas d'illusion : il m'était impossible d'arriver préventivement, quand bien même la communication chez les Samourai étaient efficaces.

J'arrivais donc en compagnie de quelques Samourai venus me guider jusqu'à ce fameux avant-poste où je vis l'ampleur de la situation. Nous fûmes très vite conduits sur le lieu du combat qui était à un stade tout de même bien très avancé, puisqu'il était tout bonnement terminé. J'arrivais donc bien après la bataille fixant ainsi celui qui l'avait remporté dans les yeux avant de lui glisser quelques mots.

    "Qu'est-ce que tu es venu faire ici ?"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Samui Ryûga
Samui Ryûga
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptySam 16 Juil 2016 - 12:55

« Oh, je vois... répondit Yanosa en écartant légèrement les bras, paumes ouvertes, c'est donc un devoir que vous vous faites, pour « l'intérêt commun ». Une raison comme une autre, mai ne laisse pas ces aspirations patriotiques rogner qui tu es, Rukia... »

Le changement de personne dans son discours s'était faite sans même que le guerrier rouge ne s'en rende compte, laissant naturellement évoluer ses perceptions de la samouraï au fil de leurs échanges de coups, fussent-ils pour la plupart manqués. C'était comme ça, et pas autrement, que Yanosa apprenait à réellement connaître autrui: toutes les paroles, les stratagèmes oraux ou autres roucoulements pouvaient vous aider à cerner grossièrement la personnalité d'un individu, mais jamais n'aurez-vous meilleur rendu de son caractère, de ses aspirations et de ses rêves et cauchemars les plus enfouis que lorsque vous l'aurez forcé à défendre sa vie, ou à défaut ce qu'il tient en plus haute estime.

« A moins, bien sûr, que tu ne sois... une pure Dame de Fer ? En tant que telle, tu ne devrais pas trop te faire de mouron pour moi: je sais ce qui peut m'attendre à Bukeyashiki, et ce que je n'y trouverai jamais. Mais ça... »

C'était une toute autre histoire à raconter, pensa pour lui-même l'Oterashi. La question n'attendait pas de réponse, tant l'aura dégagée par les deux adversaires venait de remonter d'un cran. La Katsuga, en particulier, avait rapidement repris du poil de la bête, pour ainsi dire, et puisait à présent dans ses réserves pour préparer son assaut suivant. Mais cela, Yanosa n'était pas prêt à « l'entendre »: il n'avait cure de savoir si la jeune femme était à bout ou non, tout ce qu'il voulait, c'était poursuivre encore et toujours ces moments exquis de corps dansant les uns à travers les autres, entremêlés de traits de pensée comme il ne pouvait y en avoir qu'entre deux combattants ayant suffisamment de recul pour savoir que l'emporter sur la chair n'était rien, en comparaison d'une victoire sur l'esprit. Malgré tout, à la vue de l'aura dorée qui commençait à émaner de Rukia, le guerrier rouge savait que les conséquences de son attaque à venir pourraient être très lourdes d'un point de vue physique. Son second sabre à nouveau dégainé, la jeune brune avait, peut-être, elle aussi percé l'un des secrets de déplacement de son adversaire, se ré-adaptant ainsi à lui comme elle l'avait déjà fait.

Détruisant la paroi de terre derrière elle sous l'impulsion d'une vivacité impressionnante, elle chargea à nouveau Yanosa de but en blanc... Ce dernier, prêt à manoeuvrer autours des deux armes affûtées comme des rasoirs, regonfla à bloc l'intensité de sa propre aura, faite d'énergie corporelle brute, en se campant fermement au sol. Son regard fut alors irrésistiblement attiré par l'un des deux katanas, d'où pouvait provenir le plus grand danger... et le vit se planter dans le sol. Rehaussant son regard, il constata bien vite que le pommeau du sabre n'était plus tu tout tenu par la Katsuga, et que cette dernière avait tout bonnement disparu.

*Bien joué...!* pensa-t-il tout en se retournant aussi vite qu'il le pouvait pour retrouver un semblant de visuel sur son adversaire.

Plaçant ses bras en croix devant son visage en intensifiant d'instinct son aura pour faire face à l'onde d'aura qui se dirigeait dors et déjà sur lui, Yanosa se prépara à l'impact en écarquillant les yeux pour ne rien rater du spectacle. Tout autours de lui, tout se nimba de lumière tandis que l'aura rendue tangible par Rukia le forçait à raffermir encore ses appuis dans la terre meuble, faisant s'enfoncer ses pieds vers l'arrière jusqu'à presque atteindre le trou laissé par la bretteur un instant plus tôt. Lorsque la tempête concentrée d'énergie fut passée, de la fumée s'échappait encore du corps du guerrier rouge, dont l'aura avait peine à se reconstituer sur la ligne précise où l'onde avant frappé, de sa tête jusqu'à son pantalon presque fendu, et le terrain autour de lui laissait également s'échapper des volutes de terre chauffée à blanc. En son for intérieur, le guerrier rouge était en plein état de grâce, jouissant de façon extatique en louant mille fois ces sensations après lesquelles il courait et courait encore pour se sentir vivant et complet. Un aboutissement d'une vie, réduit en un échange de coups et des sensations éphémères.

Il voulait que cela perdure, que tout ça continue jusqu'à l'infini, aussi sans même se rendre compte que la samouraï était en train de s'effondrer sur elle-même, privée de toute énergie et aux portes de l'inconscience, il chargea à son tour sur elle à toute allure, l'attrapant à la gorge en la traînant sur plusieurs mètres avant de la lever à plusieurs centimètres du sol, toujours en la tenant par la gorge. Son poing libre s'arma alors, prêt à asséner un coup terrible dans l'abdomen de la jeune femme... et se figea l'instant d'après. La brume de violence qui venait d'obscurcir son jugement s'était dissipée, et Yanosa prit d'un seul coup conscience qu'il ne tenait plus qu'un corps quasiment inerte. Son visage se ferma, comme si le courant qui l'avait animé jusque là s'était tari, et l'Oterashi laissa ses sens plus communs reprendre le dessus.

« … Hmm. Il fallait bien que ça finisse. »

Détaillant la samouraï, il la ramena un peu brusquement vers le sol en retenant son épaule pour l'empêcher de s'effondrer, sondant son aura faiblissante. Rukia avait utilisé tellement d'énergie qu'elle se retrouvait aux portes d'un coma dont il était très peu sûr qu'elle puisse en sortir. La mort, dans des cas comme celui-ci, était même assez courante même parmi les shinobis et autres soldats entraînés.

« Tu dois vraiment l'aimer, ton pays, Dame de Fer, pour lui sacrifier ta vie de la sorte. »

Une main tenant toujours le corps de la Katsuga par l'épaule pour la maintenir sur les genoux, le guerrier rouge fit darder une rune singulière au creux de la paume de son autre main, concentrant du chakra dans chacun de ses cinq doigts, puis vint frapper l'abdomen découvert de son adversaire vaincue, dont l'armure et les vêtements semblaient avoir lourdement pâti de sa propre attaque. Un sursaut se fit ressentir dans le corps de la jeune femme, tandis que la Porte de la Rétention s'ouvrait grand en elle pour inonder son corps de chakra. Le procédé allait encore plus fatiguer son corps qu'il ne l'était déjà, mais sa vie n'était en revanche plus en danger. Un air neutre sur le visage, Yanosa tira alors sur le kimono déchiré de la samouraï pour le faire recouvrir les zones intimes qui avaient été mises au jour, l'enveloppant avant de la prendre littéralement sous son bras, de ramasser le sabre qui était resté planté là, et de sauter hors de la grande fosse de terre.

Déposant la samouraï à demi inconsciente devant une portion du poste-frontière qui n'avait eu à pâtir de la terraformation, le guerrier rouge s'en éloigna simplement en marchant dans la direction opposée, se laissant ensuite choir à quelques mètres de là en se positionnant tant bien que mal en tailleur pour encaisser et commencer à récupérer des effets secondaires qui se propageaient dans son corps. Asuka, postée jusque là à l'opposé de la fosse, rejoignit d'un grand bond son mentor pour marcher derrière lui et s'accroupir à son côté.

« Alors ?

- Ca fait du bien, dans tous les sens du terme.

- Ca arrange pas le problème de passage pour autant par contre...

- Peu importe ça. Lorsque nous voudrons avancer, nous le ferons, par ce chemin ou un autre. Mais, je crois qu'on va pouvoir rester encore un peu. »

Prononçant ces mots, le guerrier rouge avait pointé du menton la petite troupe de samouraïs qui s'était rassemblée et dirigée vers la frontière, menée par une figure qui ne lui était pas inconnue. Un shinobi, dénommé Shirudo, qu'il lui avait été donnée l'occasion de rencontrer il y avait plus d'un an de ça lors des événements sur Hai.

« Asuka, je te présente Shirudo, ninja des Nuages.

- Ben, salut, oué.

- Bien le bonjour Shirudo. Les apparences pourraient laisser présager du contraire, surtout par les temps qui courent, mais vous n'êtes pas sujet à une attaque... Désolé pour...ça, dit-il en pointant vaguement de la main le « trou » dans la ligne de défense du poste-frontière. Tenez, ça devrait couvrir les frais, ajouta-t-il en lançant une petite bourse de monnaie vers Shirudo en ligne droite, je n'en ai pas l'utilité personnellement.

Or donc, ça nous fait un duel... On pourrait s'en tenir à ça mais, si un autre samouraï voulait bien nous rejoindre de ce côté pour choisir un adversaire, ce serait encore mieux..! Quelqu'un pour accepter le défi, alors ?


- Et me ménagez pas parc'que je suis une fille hein, pas que je m'ennuie depuis tout à l'heure mais bon... »



Spoiler:
 


¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Jisetsu Reizo
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptySam 16 Juil 2016 - 20:12



Tout était flou, les yeux mi-clos Rukia était éblouie par la lumière de sa propre attaque et elle sentait ses forces la quitter, accompagnée par le bruit sourd des battements de son cœur qui devenaient de plus en plus faibles, sa vision très approximative ne lui permettait pas de voir si sa dernière offensive avait touché Yanosa.

Doucement elle basculait dans l'inconnu et les ténèbres de l'inconscience, Rukia savait qu'elle ne se relèverait probablement jamais de cette brutale et trop importante dépense d'énergie, son honneur de Samouraï l'avait poussée à tout donner après s'être fait si facilement manipulée durant le combat, elle voulait emporter son adversaire avec elle...

Mais non, elle sentit une pression à la gorge de plus en plus importante alors que ses jambes quittaient le sol où elles étaient allongés. Malgré sa vision troublée elle pouvait distinguer la couleur rouge des cheveux de l'Onshi, elle essaya alors de se débattre ou de dire quelques mots mais elle ne pouvait même plus cligner des yeux tellement son corps était meurtri par la fatigue.

C'était donc la fin ? Toute sa vie la Conseillère c'était préparée à ce moment pourtant elle n’imaginait pas avoir le vivre si tôt... La Katsuga abandonna alors tout espoir et se laissa sombrer de plus en plus vite dans le sommeil le plus profond qui soit. C'est à ce moment là qu'une sensation surprenante se fit sentir dans son abdomen, elle avait l'impression de brûler de l'intérieur, tout ses muscles se gonflaient d'une énergie qu'elle n'arrivait pas à reconnaître, ce sursaut de puissance l'autorisa à ouvrir les paupières, elle regarda alors Yanosa s'éloigner après l'avoir déposée au pied d'une des rares structures du poste de garde qui tenait encore debout, qu'est-ce qu'il avait bien pu lui faire pour provoquer ce déferlement de puissance..

Malgré toute la force qui parcourait son corps la Samouraï ne put dire un mot, une de ses mains était toujours cramponnée à son sabre alors que l'autre cherchait à tâtons la deuxième arme de la Tetsujin qui resta introuvable. Le flux de vigueur s'estompa alors subitement et Rukia pouvait sentir tout ses muscles se déchirer un à un après avoir été stimulés si violemment, la jeune femme souffrait atrocement mais ne pouvait exprimer la douleur qu'à travers un râle inaudible.

Encore un fois elle se sentait gagnée par une forte fatigue alors qu'autour d'elle se rassemblaient des samouraïs à l'armure reconnaissable, avec attention la Conseillère fut déplacée sur un brancard pour être transportée au près de personnes qui allaient pouvoir s'occuper d'elle malgré sa condition physique catastrophique.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyJeu 21 Juil 2016 - 11:35

Le Shukaijin m'affirma qu'il n'était pas venu pour une attaque, alors que s'était-il passé avec la Samourai ? Il venait tout juste de la vaincre sous les yeux de milliers de Samourai venus étrangement assisté au combat sans lever le petit doigt. Ils étaient pourtant chargés de la sécurité de leur pays, alors pourquoi ne pas agir ? Il s'agissait en réalité d'un duel et les Samourai, plaçant l'honneur avant tout, ne purent intervenir. Il est vrai que les duels faisaient partie intégrantes de l'histoire des Samourai et ces derniers ne pratiquaient pas des combats déloyaux ; l'Onshi devait sûrement se servir de cela.

    "Tu dissimules par tes pseudo-duels, l'envie de neutraliser les Samourai un par un, car tu sais que seul, tu ne pourras pas tous les vaincre simultanément."


Ses intentions étaient floues, ambiguës et peut-être pas très logiques, comme si dans un contexte de fortes tentions menant à une très probable guerre, quelqu'un se risquerait à aller chez l'ennemi pour mener de pseudos duels. Une chose est sûre : il se payait notre tête. Soit il était venu pour se foutre de nous, soit il cherchait autre chose, bien que l'un n'empêche pas l'autre. Dans tous les cas, nous devions lui barrer la route, il ne devrait pas pouvoir avancer davantage.

    "Au final, que cherches-tu ?"


Je savais qu'il savait utiliser le Fuinjutsu et les portes célestes et donc le Taijutsu. Il avait utilisé ses compétences Fuinjutsu pour son rouleau qui nous servait à communiquer puisque nous étions détenteurs du Chakra d'Obli, cependant, je ne pouvais pas lui faire confiance, craignant qu'il s'agissait d'un objet espion, j'ai préféré le détruire sur place. Il a également montré lors de son combat contre Rukia qu'il savait utiliser les portes célestes.

Comme si cela ne suffisait pas, il me semble qu'il ait une toute autre capacité, il avait réussi à espionner la conversation entre Jiseyama et l'utilisatrice de l'Edo tensei. Comment ? Je ne savais pas, je supposais qu'il pouvait avoir des connaissances en Genjutsu, en sensorialité, mais il pouvait également les espionner de divers façons par le biais du Fuinjutsu ou tout autre art ou Kekkai genkai. Par conséquent, je devais faire particulièrement attention.

    "Ancien Shinobi de Kumo que tu es, tu n'as pas froid aux yeux de te présenter sur des terres qui nous appartiennent."
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Samui Ryûga
Samui Ryûga
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyJeu 21 Juil 2016 - 12:24

« Neutraliser les Samouraïs... un par un, tu dis ? Ha..hahaha ! Hahahaha ! »

Yanosa rigola à gorge déployée, sentant ses muscles un peu malmenés par l'échange précédent le faire langoureusement souffrir à chaque rire qui sortait de sa bouche. La candeur presque infantile du shinobi des nuages avait en effet de quoi lui arracher cette bonne humeur fugace l'espace d'un instant, tant elle trahissait l'incompréhension du jeune homme vis-à-vis de tout ce qui pouvait s'être déroulé, se passer maintenant et ce qui se passerait plus tard, qu'il le veuille ou non.

« Me crois-tu assez bête pour croire fermement que tous les Samouraïs de Byakko, et à fortiori de toute la province de Tetsu, accepteraient tout aussi bêtement de franchir cette ligne de démarcation pour nous affronter, moi ou Asuka ? Ton opinion de ces guerriers professionnels est-elle aussi médiocre que ça ? A ta façon, toi aussi tu es un guerrier... un guerrier de l'ombre, comme tes paires. Tu reconnais la valeur d'un bon combat, j'en suis sûr, alors... pourquoi est-ce si dur pour toi d'envisager... que je ne sois venu ici que par soif d'exotisme ? Nous aurions eu mille fois l'occasion de franchir cette ligne imaginaire, ici ou ailleurs, et par des moyens bien plus efficace que.. ça », dit-il en pointant à nouveau de la main le cratère.

Mais Shirudo, shinobi des nuages, ne s'en tint pas à cette première remarque. Sa langue le brûlait certainement de mille questions, et ses muscles lui hurlaient tout aussi certainement de passer à l'action face à un « ennemi » tout à fait désigné. Sa phrase suivante, toutefois, trahit cette fois-ci la part de tension invisible, celle-là même qui avait été tissée par la guerre sourde déclarée entre l'Empire et Kumo. Ce dernier avait à bien des occasions bafoué les représentants du Shûkai de Kakeshuou Samui, allant jusqu'à en tuer sous le couvert d'autres attaques, et devait à présent faire face à la menace du déploiement dans le nombre des troupes de l'Empire. Tout cela, toutefois, Yanosa n'en avait pour ainsi dire plus rien à faire, et ne daignerait bouger le petit doigt que s'il pouvait en tirer quelques bénéfices tout à fait personnels.

« ...Qui... vous appartiennent ? Mon garçon... as-tu la moindre notion de géo-politique, ou serait-ce un pan d'enseignement qu'on a cessé de dispenser dans les Nuages ? Un pacte unit Kaminari et Tetsu, un pacte qui place ces deux pays sur un pied d'égalité... a moins que... j'ai loupé un épisode majeur ? dit-il en cherchant du regard les Samouraïs placés un peu partout, en alerte, sur la ligne de la frontière.

Je cherche, nous, cherchons, à combattre, c'est aussi simple que ça. Les Samouraïs... sont une espèce de combattants en voie de disparition, et que j'estime, raison pour laquelle j'ai laissé cette... Rukia, vivre. Je n'ai jamais eu la naïveté de croire que tout se passerait sans accroc, et que l'on nous aurait laissé voyager en terre du Fer même sous bonne escorte. Mais nous ne pouvions pas non plus laisser nos intentions, nos vraies intentions, restées inconnues des habitants et défenseurs de ce pays, dit-il en fixant encore davantage dans les yeux chacun des Samouraïs les plus proches de la scène.

- Oué, en plus de combattre, on aimerait percer certains secrets, des secrets millénaires, ceux qui ont conduit à la création des Sabres à Pouvoir. Ce sont des savoirs qui ont disparu aujourd'hui... mais je doute pas qu'on puisse les recréer, avec la participation des bonnes personnes.

- Des personnes qui peuvent potentiellement compter des forgerons de Tetsu, pour ce que nous en savons. Mais... ce n'est pas ici que ces questions trouveront des réponses, malheureusement, dit-il en prenant une grande inspiration et en expirant dans la foulée. Si aucun autre Samouraï ne désire se battre ici et maintenant, ce sera ailleurs... plus loin à l'est, dans d'autres circonstances, et un peu plus tard, que le pugilat reprendra. »


¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kira Musashi
Kira Musashi
Informations
Grade : Bugyô
Messages : 23
Rang : S

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyJeu 28 Juil 2016 - 15:16

Personnages:
 

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Tetsu310
_____________________
Kira Junkei
Oncle du Daimyo


Depuis que Musashi était au pouvoir, Junkei avait dû évoluer dans sa vision du monde. Impitoyable guerrier, il devait, peu à peu, se transformer en conseiller du Daymô et gagner en sagesse. La transition se fit naturellement pour l’oncle du Seigneur de Tetsu. Il en fut lui-même, le premier étonné. Son âge avancé instaurait le doute dans son esprit quant à sa reconversion. Un travail acharné sur lui-même était, bien entendu, nécessaire, mais la voie du Bushido permettait cela. Mettant de côté une partie de ses entraînements quotidiens, Junkei pouvait se concentrer à devenir un meilleur diplomate, même si cela diminuait ses performances de bretteur. C’était un choix difficile pour un homme qui s’est toujours illustré grâce à son sabre. Cependant, voyant les générations à venir, Junkei acceptait facilement de passer le flambeau.

Ce jour prouvait d’ailleurs la volonté d’accompagner la nouvelle génération. Le Kira devait épauler la jeune conseillère Rukia pour l’inspection d’un avant-poste frontalier. Une tâche qu’il ne pensait jamais faire de son vivant et pourtant, le voici, gambadant dans les plaines du fer, la mine basse et le visage fermé en train de ronchonner dans sa longue barbe blanche. Il savait très bien que quelqu’un devait le faire, mais parfois sa jeunesse ambitieuse et nonchalante reprenait le dessus. Dans tous les cas, Junkei accompagnait la jeune Katsuga, se tenant en retrait par rapport à cette dernière. Une main toujours sur son sabre, il scrute l’horizon, à la recherche d’un potentiel frisson qui pourrait briser la situation actuelle… Mais rien.

Arrivant à l'avant-poste, le Kira descendit dans les réserves pour faire l'inventaire de cette structure. Arme, nourriture, protection, le nécessaire pour assurer une surveillance efficace et de pouvoir réagir en cas de problème. Le gérant vint à sa rencontre pour lui faire une liste de ce qui était présent, mais aussi, pour lui quémander de nouveaux objets ou autres. Répondant simplement par des brefs signes de tête où des grognements, Junkei écouta tout ce que l'homme avait à dire. Cependant, au beau milieu de la conversation, un homme apparut afin de signaler que le Seigneur de Guerre Oterashi Yanosa était à la frontière. L'air un peu blasé du bretteur laissa sa place à un visage sérieux. Sans perdre de temps, l'oncle du Bugyô sortit à vive allure du stock afin de se rendre au côté de la conseillère. Cette dernière avait pris les choses en main et c'était l'occasion rêvait de voir la nouvelle génération en action. De là, tout se déroula très rapidement. Les intentions de l'impérial, le duel avec la conseillère et sa défaite.


« Emmenez là à l’intérieur et soignez au plus vite ! »

Les yeux du vieil homme se rivèrent sur le Seigneur de Guerre. Il ne pouvait s'empêcher d'esquisser un bref sourire. Quel affrontement ! Cela faisait des années qu'il n'avait pas vu quelque chose comme ça. Les frissons du combattant endormi parcouraient le corps usé de Junkei. C'était un duel déséquilibré, certes, mais honorable, prouvant les intentions de l'Oterashi. Cependant, les forces Tetsujins furent accompagnées d'un Kumojins qui venait tout juste d'arriver. Les échanges furent très vite chaotiques des deux côtés. Jusque-là, l'Oncle du Seigneur s'était tut par respect pour la conseillère, mais c'était à son tour de remettre tout le monde en place.

« Shinobi de Kumo, je vous prie de surveiller vos propos. Le Seigneur de Kusa vous a, à juste titre, fait remarquer que Tetsu n'appartient pas à Kumo. Nous sommes depuis longtemps vos alliés, mais vous n'avez aucun droit sur nos terres, comme nous n'en avons aucun sur les vôtres. Tâchez donc de rester à votre place, jeune shinobi des nuages. »

Avançant lentement pour prendre sa place au front, le Samouraï continua.

« Je n'ai pas eu l'occasion de me présenter. Je me nomme Kira Junkei, oncle et conseiller du Daimyô de Tetsu no Kuni. Yanosa-sama, vous avez livré un combat honorable et intéressant, mais sachez que nous allons nous arrêter là. Vous n'avez peut-être pas complètement étanché votre soif d'exotisme pour aujourd'hui, mais je me dois d'intervenir pour vous demander de regagner votre demeure. Comme vous l'avez dit, vous n'étiez là que pour ressentir le frisson d'un duel avec des guerriers suivants le Bushido, mais je me dois de vous accuser des mêmes reproches que vous avez formulés tantôt. Vos notions en géopolitique sont à revoir, car je me doute que la guerre entre le Shûkai et Kumo ne vous ait pas inconnu. Arriver ici, sans être annoncé, sans une lettre de votre part peut prêter à la confusion, vous en êtes conscient. Dans une autre époque, nous aurions pu discuter de tous les sujets que vous amenez avec vous, mais aux vues de la conjoncture actuelle, nous ne pouvons pas. »

Reprenant son souffle, le bretteur repris.

« Si ma jeunesse ne m'avait pas quitté, c'est avec honneur que j'aurais accepté ce duel, mais le temps passe et le monde évolue. Je vous souhaite, donc, un bon retour dans votre pays et je suis persuadé que nous nous reverrons très prochainement, Yanosa-sama. »

Junkei se courba légèrement en signe de respect et se releva aussitôt. Une main toujours sur sabre, le bretteur attendait, patiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Samui Ryûga
Samui Ryûga
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] EmptyJeu 28 Juil 2016 - 19:29

Sous les yeux d'Asuka et de son mentor, un samouraï visiblement plus âgé que ses paires s'avança pour prendre la parole. Manifestement piqué au vif par les propos insultants du jeune Shirudo, il ne lui en avait pas fallu plus pour remettre le kumojin à sa place, défendant de ce fait l'honneur de son peuple et remettant les points sur les -i-. Yanosa avait remarqué la prestance en particulier de ce vétéran affirmé, lorsqu'il avait balayé l'assistance du regard un peu plus tôt, et s'était demandé ce qu'il attendait pour intervenir. Il avait, en tout cas, fait preuve du même honneur que tous ses paires autours de lui, en respectant « l'intimité » du duel qui venait d'opposer la Conseillère Rukia au guerrier rouge.

C'est d'ailleurs à ce dernier que Junkei, c'était son nom, s'adressa ensuite. Il s'avéra qu'il n'était rien de moins que l'oncle de Musashi, l'homme que Yanosa et la valkyrie de lilas était ultimement venus défier: exposant son sentiment sur le combat qui venait d'être livré, il n'en réaffirma pas moins le fait que en ce qui concernait les Samouraïs, cette petite friction à la frontière était terminée. Sa voix, très certainement, faisait loi dans les rangs de guerriers en position au niveau du poste-frontière, aussi les deux membres du duo surent, dès cet instant, qu'aucun téméraire ou original ne tenterait plus sa chance désormais. Un fin abrupte, quoi que mesurée, à ce qui n'était en fin de compte qu'un prélude.

« Ha ! Vous marquez un point, Junkei-san. Notre timing est déplorable et ça me désole, au fond. Et je gage qu'aucune lettre ou annonce quelconque en amont aurait pu changé la donne, finalement, dit-il en se relevant doucement et en faisant quelques moulinets avec ses bras pour en chasser les fourmis.

Ne nous reste à tous qu'à espérer une fin rapide à ce conflit, j'imagine...? Enfin, comme vous l'avez dit vous-même, nous nous reverrons sans doute très bientôt, sur la route menant à Bukeyashiki. Vous pouvez à ce propos avertir votre neveu que deux guerriers désirent l'affronter, en duel s'entend, et que si il souhaite faciliter notre rencontre ce sera évidemment avec grand plaisir. Son honneur ne serait pas entaché par un refus de sa part, je suppose, mais il reste libre d'accepter après tout...

- Vous avez l'air plutôt bien conservé en tout cas pour un vieux qui se dit sur le déclin. Je suis sûr que vous feriez un très bon adversaire, ajouta Asuka.

- Hm, le Daimiyo a de qui tenir, ça se voit, même si le lien est indirect... Mais passons. Au revoir, Shirudo, au revoir, Samouraïs, et à très bientôt, sur vos terres, pour le prochain round ! »

Sans grand artifice, le guerrier rouge et sa partenaire tournèrent alors simplement les talons, se dirigeant en marchant à grandes enjambées vers la forêt et son anonymat, laissant derrière eux quelques dégâts matériels déjà remboursés ainsi qu'une blessée grave. Le bilan restait très léger, au regard de leurs capacités à tout les deux, mais il s'agissait là d'un passage obligé: une étape, qui préfigurait la suivante, et qui allait mener à un jeu de cache-cache des plus intéressants, si ce n'était plus...



Spoiler:
 


¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty
Message(#) Sujet: Re: ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] ¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

¤ Un défi à relever ~ [Samouraïs/Kumojins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Tetsu no Kuni-