N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Chroniqueur
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyMar 12 Juil 2016 - 10:33


ASSURER L'AVENIR

CONTEXTE

    Depuis la conquête de Ki no Kuni, un mouvement de rébellion s'est soulevé pour lutter contre cette dernière. En effet, certains habitants n'apprécient guère que Suna eut recours à sa force militaire pour expulser les Yôgan de leurs terres natales. De plus, même si le pays est officiellement rattaché à Kaze no Kuni, Suna semble avoir pris le dessus sur le gouvernement et agit à sa guise, ce qui ne fait qu'aider l'émergence de la rébellion. Ki no Kuni est connu pour ses belles fôrets et sa légende avec le fruit du chakra, le pays n'a malheureusement pas un effectif militaire conséquent et donc n'est à l'heure actuelle pas un danger pour le village du Sable. Seulement par peur que la rébellion devienne plus forte, le Kakumeigun a décidé d'envoyer une équipe pour récolter des informations.

    La mission débutera à Taiboku no Sato et les deux participants de celle-ci utiliseront le train pour la première partie du voyage et une simple caravane affrétée spécialement pour la deuxième.

    [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) TpthOPH
PARTICIPANTS
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kawaguchi Amano
Kawaguchi Amano
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 781
Rang : A

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyLun 1 Aoû 2016 - 11:53

Une brise chaude le fit émerger lentement de sa torpeur. Le train, cette étrange machine, allait bientôt arriver vue l'agitation ambiante. Se serait l'occasion pour le jeune Kawaguchi de rencontrer son partenaire dont il avait oublié de retenir le nom. Pour une fois cependant, il avait lu avec attention son ordre de mission. Ce n'était pas chose courante pour le petit ninja qu'il était d'avoir des missions avec une si grande importance pour le pays, mais il n'en était jamais mécontent, bien au contraire. Si ça pouvait aider le peuple à être en sécurité, c'était un peu tout ce qui lui importait.
Nouant fermement sa tignasse platine en chignon, quelques mèches rebelles lui barrèrent le visage où trônait un sourire satisfait. Il fit un pas en avant et écouta les paroles des personnes autour de lui, avançant vers la machine qui devrait le conduire vers le pays du bois. Pourquoi ne pouvait-il pas y aller à pied, lui qui aimait tellement sentir le sable brûlant sur sa peau, le souffle chaud s'engouffrer dans ses vêtements ?

Les ordres étant les ordres, le jeune Genin se tenait droit en écoutant le bruit mécanique du train qui s'arrêtait proche du village caché du sable. Que faisait un homme comme lui ici ? Il n'avait pas vraiment de bonne raison de se trouver dans ce village, mais ses recherches pour son clan l'avaient conduites ici, et sa mission avait été plus que clair, il fallait prendre le train au départ de Suna pour éviter de monter en retard. Il fallait terminer tout cela le plus rapidement possible.

Amano ne refusait jamais d'aider son pays, même s'il mettait entre parenthèse son vœu le plus cher durant ses enquêtes, il savait que plus il deviendrait puissant, plus il sera aisé pour lui de retrouver tous ceux qu'il recherche avant tant d'ardeur.
Un sifflement indiqua à tout le monde de reculer pour laisser sortir quelques voyageurs, puis un nouveau laissa comprendre à ceux qui patientaient sur le quai qu'ils pouvaient monter à bord.

La main du ninja se posa instinctivement sur l'insigne de son pays noué à sa ceinture, caché sous une cape noire qui contrastait fort avec ses habits blancs. Un vent lui fit tourner les yeux sur sa droite et lorsqu'il ne restait plus que lui et un homme sur le quai, il comprit. Montant dans le train au même moment que l'homme, à l'intérieur il se dirigea à sa rencontre, et même s'il n'était pas celui qu'il croyait être son partenaire, il avait plus de chance de le trouver en bougeant plutôt qu'en restant sur place.

Amano n'avait juste pas prévu le mouvement du train et perdit malgré lui son équilibre. La surprise fut telle qu'il ne su même pas se rattraper avec ses aptitudes aux combats et se ratatina de tout son long sur le sol, entraînant à sa suite la personne qui était juste devant lui à laquelle il avait tenté comme il pu de s'agripper pour éviter un tel spectacle.
Un rire général s'en suivi.

Avant même qu'il ne se relève, sa voix s'éleva faiblement :

- Pardon... je pensais pas que ça bougeait comme ça... c'est la première fois que je prends ce genre d'engin...

Une teinte rosée avait donné quelques couleurs au visage du jeune homme à la peau plutôt pâle alors qu'il venait de poser ses yeux sur la pauvre victime de sa maladresse.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Seigi
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyVen 5 Aoû 2016 - 13:03


Kaze no Kuni avait décidé de conquérir le pays du bois, bien sûr l'intervention militaire ne venait de nul autre que Suna. Si la capitale était réticente à cette idée, le Nidaime Kazekage avait fait en sorte de faire accepter cette conquête. C'était une bonne décision mais elle n'avait pas changé son sort. Puisqu'il était un parasite pour notre pays, puisqu'il était un danger pour les nôtres, il avait été éliminé par notre Kazekage. Je soutenais cette décision, fermement. À côté de ça, je ne comprenais pas les autres mais c'était une toute autre histoire.

Pour en revenir à Ki no Kuni, ce pays avait essuyé quelques malheurs ces dernières années. Je me souvenais d'un gros séisme qui avait ragé une grande partie du pays. On dit que l'arbre géant qui se situait au centre était la base de tout. Par tout, j'entendais évidemment l'énergie et la culture qui nous permettait aujourd'hui d'utiliser des techniques, le chakra. D'après les légendes, le chakra provenait d'un fruit qui avait poussé dans cet arbre. C'était peut-être difficile à comprendre, à croire pour certains mais j'y croyais fermement pour ma part. J'étais sûrement influencée par ma nature pieuse, je croyais en ces choses ; Dans un monde où on pouvait se faire annihiler par une seule technique, où un pays pouvait se faire balayer, plus rien ne pouvait m'étonner. Malgré la puissance étonnante qu'avait offert cet arbre dans le passé, un simple séisme avait suffit à le faire plonger, avec l'aide de plusieurs nations nous étions parvenus à le soigner mais cela n'avait pas été facile.

Pour ma part, j'avais agi avec une équipe à mes côtés composée de deux personnes douées au corps à corps. Nous avions fait tout notre possible afin de porter secours aux habitants d'une région, village après village nous avions fait don de notre pouvoir. De mon Shôton, j'avais fait en sorte de créer des entrepôts et des mécanismes pour leurs survies. Vint le moment où on se joignit à un combat, un criminel profitait des étendues de morts afin de prélever des organes et ce dans un but onéreux. Cette personne n'avait pas été arrêté mais simplement éliminée, une investigation aurait pu nous permettre d'en apprendre plus mais avec le climat de l'époque, c'était infaisable. Comme dit, Ki no Kuni avait été en crise mais aujourd'hui ça n'était plus le cas. Malgré notre conquête, le pays se tenait bien.

Seulement, il subsistait des résistants qui ne voulaient pas que leur pays soit annexé par un autre. Chose que je pouvais comprendre parfaitement, seulement ce n'était pas possible de laisser ces résistants prendre les armes et grandir. Je ne pouvais le permettre, j'avais donc décidé de lancer une mission à ce sujet pour identifier la rébellion. Pour être honnête, je ne connaissais pas la nature de celle-ci et je ne savais par qui elle était financée ; Nos informations étaient pour l'heure trop vagues. C'était le but de la mission, récolter des informations pour permettre à une autre équipe d'intervenir sur le terrain. Pour ce faire, j'avais choisi d'être aux côtés d'un Kawaguchi nommé Amano. Je ne le connaissais que très peu mais Kaze l'avait recommandé pour cette mission, ce n'avait pas été un choix difficile à prendre. S'il n'était pas compétent, il allait le devenir. Cette mission était cruciale.

Nous avions rendez-vous au train et l'heure avait été indiquée dans la missive. Ayant quelques informations quant à son sujet, je pus le reconnaître aisément. Il monta d'ailleurs en même temps que moi dans le train, avait-il compris lui aussi? Alors que je marchai dans l'allée, je sentis un poids puis entendis l'homme derrière moi tomber. C'était toujours celui qui était sensé être mon partenaire de mission, je laissai échapper un rire spontanément avant de l'aider à se relever.

«  Il est peut-être plus sage de s'asseoir alors. »

Dis-je d'un ton sérieux, ce qui contrastait avec mon précèdent rire. Je pris place et attendis que mon interlocuteur fasse de même. Je laissai mon sac à mes côtés tout en observant de haut en bas le Kawaguchi. Aujourd'hui pour ma part, j'étais vêtu d'un simple kimono noir. Un katana était toujours à mes côtés et mes cheveux étaient attachés. Je décidai de prendre la parole pour me présenter.

«  Je me nomme Toshiro Ogami, bras-droit du Kazekage et toi tu es Kawaguchi Amano est-ce bien cela ? »

Je marquai une pause de quelques secondes et décidai ensuite de reprendre la parole.

«  Cette mission est très importante pour le pays, tu as sûrement lu la missive. Il faut impérativement revenir avec un dossier solide afin d'intervenir. Actuellement, une partie de notre économie dépend de Ki no Kuni. Le bois nous permet d'avoir plus d'infrastructures et de faire du commerce à l'international, si demain on perd cette source de revenus, la capitale n'en serait très ravie.. »

Dans cette optique, nous avions pour obligation de réussir cette mission. Le ton était donné, j'esquissai un sourire tout en regardant mon partenaire dans les yeux. Peut-être était-ce le moment d'en apprendre plus sur l'autre avant notre arrivée ? De toute façon, nous avions le temps pour nous entendre sur la mission car après le train, une caravane nous attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kawaguchi Amano
Kawaguchi Amano
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 781
Rang : A

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptySam 6 Aoû 2016 - 11:57

C'était quand même douloureux, et ne rien laisser paraître était difficile. Il se sentait des plus ridicules, et comme si ça ne suffisait pas, tous ceux qui l'avaient vu avaient ri aux éclats, et même son compagnon de route avait laissé un rire lui échapper. Qu'il aurait aimé être une petite souris et aller se cacher dans un lieu à l'abri de tous ces regards.
Sa raison et la main tendue vers lui pour l'aider à se redresser eurent raison de son désarroi. Acceptant bien volontiers l'aide que lui proposer le shinobi, Amano eut tout de même bien du mal à rester droit sur ses jambes. Puis une phrase salvatrice pour la fierté du genin fut dite. Affichant timidement un sourire et acquiesçant brièvement, il s'agrippa à ce qu'il pu avant de s'asseoir en face de son coéquipier.

Il avait un quelque chose qui laissait Amano dans le doute. Sa voix, et la différence subite entre le rire et le sérieux l'avait perturbé. Il n'était pas dangereux pour lui, il en était sûr, mais il était peut-être trop différent. Et ce regard. C'était rare que le platine s'attarde sur l'apparence de ses camarades, mais il avait tout le temps de le faire. Ils avaient beaucoup de route avant de parvenir au pays du bois.

Avant qu'Amano n'ouvre la bouche pour parler, il eu droit aux présentations rapides. Un murmure sortit malgré lui d'entre ses lèvres.

- Rien que ça...

Puis il remarqua que lui savait qui il était. Pas étonnant. Amano était certain d'être un des rares à ne pas retenir le nom de ses partenaires avant de les avoir entendus une fois parler. Toshiro Ogami et bras droit du Kage du vent.
Une courte seconde, il ferma les yeux et détendit son visage, oubliant même jusqu'à son humiliation publique.

- Oui, c'est bien moi.

Il n'ajouta rien. Non il n'était pas ravi de connaître un ninja plus fort que lui et si proche du Kazekage. Mais qu'il avait envie de le voir se battre pour se dire qu'un jour, lui aussi, il deviendrait si fort, et peut-être même plus.

Ogami enchaîna rapidement, rappelant vaguement la situation, la volonté du pays de garder son atout commercial, et surtout, l'importance de leur mission. Effectivement, si même les hauts gradés se bougent, la situation devait être pire que ce qu'il pensait.

- Je ne suis pas bien connu là-bas, se sera probablement utile pour obtenir quelques informations.

Conclu Amano avec assurance.
Ce n'était pas son genre de proposer de se mettre en avant ainsi, néanmoins, il fallait mettre toutes les chances de son côté pour le bien du peuple de leur pays.

- Dites-moi... avez-vous une idée sur la question ou doit-on vraiment draguer des informations un peu au hasard ?

Il tentait de ne pas parler trop fort, tous les murs ont des oreilles, et même s'ils étaient dans leur pays, on ne savait jamais ce qu'il pouvait s'y passer. Ses yeux étaient rivés sur son aîné dont il boirait les paroles temps qu'il le jugerait de confiance.
Déjà, il tâcherait de mémoriser correctement sa voix au fond de lui, être capable de repérer un allié, dans un combat, dans une quête, était une chose primordiale pour lui. Il ne se le pardonnerait jamais s'il advenait qu'un de ses compagnons disparaissait sans qu'il ne le remarque. Son acuité visuelle était mauvaise, à contrario, son ouïe était bien plus développé.
Amano enregistrait les sons, celui du train en marche, accélérant, décélérant, quelques voix autour d'eux et surtout le timbre particulier d'Ogami. Il était son centre d'intérêt jusqu'à nouvel ordre et c'est avec un visage paisible qu'il attendit.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Seigi
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyMer 17 Aoû 2016 - 20:22


Mon interlocuteur me confirma son identité avant d'annoncer qu'il n'était pas connu là-bas, c'était une bonne chose. Pour ma part, je ne pensais pas non plus être très connu sur les terres du pays du bois mais par précaution, j'allai devoir utiliser un camouflage. Un simple henge à mon humble avis suffirait à les tromper. On en vint alors à la méthode que nous allions utiliser pour récolter des informations. C'était une très bonne question qui demandait un peu de réflexion, sûrement avait-il réfléchi avant de me la poser et le Kawaguchi souhaitait alors seulement des directives. Je ne connaissais pas les capacités de mon interlocuteur, à vrai dire il me semblait quelque peu maladroit et ça pouvait être dérangeant en mission. Mais il était aussi possible de se servir de ce petit défaut afin de parvenir à nos objectifs. Ne pouvant prédire l'avenir, je laissai les dieux apporter des réponses à mes interrogations. Avant ça, je décidai tout de même de répondre à Amano d'une voix basse et ce de façon à rester discret.

« Il y a plusieurs possibilités. Une rébellion est créée et se met en place dans l'ombre, ça c'est une certitude. Après où se terre-t-elle ? C'est une toute autre question. Comme nous n'avons pas d'informations quant à ce mouvement, on doit se débrouiller nous même. Il serait judicieux de connaître les quartiers reculés, ceux où les autorités ne sévissent que très peu. Bien sûr ce n'est qu'une hypothèse puisque s'ils sont malins, ils peuvent aussi être à la vu de tous sans pour autant que l'on s'en rende compte. »

Je marquai une pause de quelques secondes, laissant à Amano le temps d'assimiler mes propos. C'était une vérité, dans l'ombre il se tramait beaucoup de chose mais finalement si on ouvrait suffisamment les yeux, on pouvait se rendre compte que l'ombre n'était pas si lointaine. Cela me ramenait à mes propres choix, j'avais décidé d'ôter la vie de notre Kazekage actuel. C'était une autre forme de rébellion à mon humble avis, pour ma part je le faisais afin de veiller sur les résidents de Kaze no Kuni. Obtenir une place ne m'importait guère après tout, c'était surtout pour ceux que j'avais promis au dépend de ma vie de protéger ; Un serment qu'on faisait tous en tant que Shinobi, certains comme Kibo l'avaient oublié avec le temps. Il était trop tard pour le remettre sur le droit chemin après tout, il avait beau avoir été mon maître et un frère, il devait périr. J'étais et serai pour toujours un homme de justice et malheureusement afin de la rendre je me voyais dans l'obligation de renverser l'homme actuellement au pouvoir. Enfin, après ces quelques secondes je repris la parole pour apporter plus d'informations.

« Nous pouvons aussi retourner le problème, un mouvement de ce type a besoin de financement. Ce financement est nécessaire afin d'apporter des armes aux hommes et voir même d'offrir un solde aux plus vaillants. Dans cette optique, pourquoi ne pas chercher des mouvements financiers, pourquoi ne pas s'intéresser aux marchandises importées. Les marchandises illégales elles seront sûrement masquées derrière la légalité mais il nous sera possible de le vérifier. »

Je regardai à travers la fenêtre située à ma droite, nous avions parcouru déjà quelques kilomètres. Le chemin allait être long et voir même éprouvant, c'était en effet à prendre en compte. Pour le reste de la mission ça pourrait être une gène, j'allai sûrement proposer à mon partenaire de se reposer dans la caravane et alterner au cas où un danger se présenterait.

« Enfin dans tous les cas, quelque soit la méthode choisie nous allons devoir être à l'écoute du moindre signe. Une rumeur, des regards, des mouvements suspects... on doit avoir des yeux partout. Peu importe les méthodes, des clones, des indics' et j'en passe-.. »

J'avais peut-être omis certains détails mais l'important était maintenant présenté. Avant le début d'une mission, nous parlions souvent de nos aptitudes au combat dans le cas où cela se présenterait. Même si cette mission n'était qu'une récolte d'informations, on devait se préparer à toutes les éventualités. Pour conclure mon monologue, j'abordai donc ce sujet.

«  Sinon concernant tes capacités, tu es un Kawaguchi et à moins de ne pas avoir hérité du don héréditaire, tu maîtrises donc le Sunaton. Seulement, es-tu spécialisé dans le corps à corps ? Peut-être à distance, mi-distance ou plutôt dans le soutien et le sensoriel ?  Pour ma part, j'aime combattre au front et je maîtrise le Raïton et le Katon. »

Ça me semblait suffisant. Souhaitait-il ajouter quelque chose, apporter des suggestions ? J'étais tout ouïe.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kawaguchi Amano
Kawaguchi Amano
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 781
Rang : A

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyVen 19 Aoû 2016 - 22:34

Ces échos étaient donc bien fondé. Une rébellion était en marche et il fallait tirer ça au clair, et bien sûr, le plus tôt serait le mieux.
Ne pouvant s'empêcher à ce simple premier élément de réponse, le platine tourna les yeux vers les divers passagers, attendant de voir si certains les écoutait, les épiait ou pire. Rien ne sembla tiquer à ton oreille et c'est rassuré qu'il se pencha sur la suite des mots émis par son supérieur.

Il parla de la manière dont il faudrait appréhender la chose. Tout était possible et visiblement personne n'avait la moindre idée de ce qu'il se tramait là bas. Bien, peut-être aurait-il une chance d'en apprendre davantage à sa manière alors. Cette idée le fit frémir. Il n'aimait pas trop jouer à cache cache avec son identité, mais ça pouvait s'avérer être plus que fructueux.

Quelques brèves secondes de silence entre les deux hommes passèrent, le temps au genin qu'était le Kawaguchi de réfléchir plus en profondeur sur ce qu'il pensait faire lorsqu'ils seraient sur place. Puis le reste vint comme ajoutant un peu plus de piquant à leur mission d'espionnage et qui tira un large sourire satisfait à Amano, lequel voulu répliquer, mais Ogami termina en parlant du clan Kawaguchi qui finit d'illuminer le regard du platine.

- Je sais me servir du sable, oui, mais je me bas mieux au corps à corps.

Il lui laissa à peine une seconde puis repartit sur leur principal objectif.

- Pour ce qui est d'avoir des yeux partout, je vous en laisse le soin, les miens ne sont pas les meilleurs, en revanche... pour ce qui est d'avoir des oreilles partout, ça c'est mon dada.

Sa voix fut emprunte de son assurance à toute épreuve, ou presque. Il vint se pencher un peu en avant, posant ses coudes sur ses cuisses, repliant ses mains et y déposa son menton, le regard plongé sur son interlocuteur.

- Il y a surtout une chose que je connais, se sont mes limites. Alors pour le reste, je fais confiance en notre bonne étoile.


Persuadé d'en avoir une après tout ce qu'il avait traversé et étant en un seul morceau, Amano ferma les yeux.

- Reposez-vous pour le moment, je vous ferez signe lorsque nous serons arrivés. Je ne suis peut-être pas le plus fort d'entre nous deux, mais comme je vous l'ai dit, j'ai de bonnes oreilles. S'il devait se passer quelque chose, je pourrais l'entendre avec un peu de concentration. Après, vous faîtes ce que vous voulez.

Levant les yeux vers le plafond du train, Amano se redressa et reposa son dos dans le fond du siège. Après cela, il les ferma et se concentra sur les voix et les gestes. Le froissement des vêtements, la façon de se déplacer et l'intonation.

Pendant sa concentration sur l'environnement, il repensa à ce qu'ils devraient faire une fois arriver à Ki. Chercher les marchandises était loin d'être idiot, mais ce n'était pas la partie qu'il appréciait le plus. Le contact humain avait quelque chose de plus excitant pour son âme de challenger. Trouver les mots pour délier les langues et parfois même les corps, supplier pour arriver au bon endroit, ou au mauvais, tout dépend dans quelle circonstance.
Mais il s'était décidé, ils se sépareraient sans doute pour couvrir plus de terrain et cueillir ces informations le plus rapidement possible. La route était encore longue et les cerveaux allaient pouvoir bouillonner encore un moment.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Seigi
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyMer 31 Aoû 2016 - 22:13


Qui disait Kawaguchi disait manieur de sable, c'était souvent le cas sauf exception ; Je ne m'étais donc pas trompé. Mon interlocuteur m'expliqua ensuite qu'il était orienté vers le combat au corps à corps. Il disait mieux de se battre ainsi, c'était une information à prendre en compte. Je pouvais m'imaginer à ses côtés et garder une certaine marge de sécurité afin qu'il ne lui arrive rien. En tant que dirigeant de la mission -en quelque sorte- je me devais de veiller à son bon déroulement et la sécurité de mon partenaire en faisait parti. Chose encore plus intéressante, il disait avoir l'ouïe plus développé que la vue, c'était fort possible après tout. Inconsciemment ou après des années d'entraînements, certains arrivaient à développer un sens au profit d'un autre par exemple. J’acquiesçai d'un signe de la tête pour lui faire comprendre que j'avais pris en compte chacune de ses paroles. Comme la route allait être longue, il disait vouloir prendre le tour de « garde » en premier. Il souhaitait que je puisse me reposer dans un premier temps, j'esquissai un sourire à cette proposition. Cela voulait dire faire confiance en cet homme, bien sûr je n'étais pas contre. Mais je ne pouvais être confiant totalement, j'avais appris à me méfier des humains. Je ne pensais pas à Amano directement mais savait-on jamais..

De ce fait, je laissai circuler en moi une certaine dose de chakra afin d'éveiller mes muscles et améliorer mes réflexes. Ça ne me permettrait pas d'éviter de gros problèmes mais plutôt de les atténuer.

«  Bonne initiative, je te laisse donc la main pour ce trajet. Ensuite lorsqu'on aura rejoint la caravane, on inversera les rôles. Je te fais confiance Amano. »

Dis-je avant de m'assoupir contre la vitre du train à vapeur. Les secousses et vibrations pouvaient être dérangeantes mais je m'y étais fait très rapidement. Les heures passèrent et je sentis une main se rapprocher de mon corps. J'ouvris les yeux rapidement en voyant qu'il ne s'agissait nul autre que mon partenaire. Nous approchions de notre arrêt, le train allait s'arrêter à une « gare » et nous avions une caravane à prendre. Je pris la parole en disant que j'allai me changer et en donnant une sorte de code à mon interlocuteur. Ce code était destiné à vérifier l'identité de la personne, ce n'était qu'une simple sécurité. Le code était « Le soleil ne s'est pas encore levé ». Je vins alors m'enfermer dans une cabine pour prendre l'apparence d'une personne que j'avais déjà croisé dans le passé. Dans les cent quatre-vingt centimètres de hauteur, une corpulence normale, les yeux violets et les cheveux bruns. Les vêtements aussi avaient changé, j'étais en Kimono bas de gamme.

Je rejoignais le Kawaguchi tout en annonçant le code pour m'authentifier. Suite à cela, je sortis quelque chose de mon sac. C'était une boîte noire que je tendis à Amano.

«  Tiens, fais en sorte de manger un petit peu. Ensuite ça sera à toi de te reposer. Si nous sommes dans les temps, nous arriverons dans la matinée à notre dernière destination : la ville de Taiboku no Sato. »

La boîte contenait quelques fruits et de la nourriture séchée histoire de la conserver correctement. Le train s'arrêta brusquement et de la main libre je fis en sorte d'éviter au Kawaguchi de se ridiculiser une seconde fois. Je fis un petit sourire à celui-ci avant de lui indiquer de passer devant avant de se mettre à ses côtés une fois dehors ; Une caravane nous attendait à quelques mètres de la gare. Nous nous rapprochions du vieil homme qui semblait être le conducteur de celle-ci, j'abaissai légèrement le haut de mon corps avant de donner un acompte du paiement à l'homme. Il demandait ce geste suite aux récentes arnaques, je ne pouvais que le comprendre. Une fois dans la caravane, je rappelai à Amano qu'il devait se reposer et moi mon rôle était de veiller à ce que la caravane arrive à bon port. Quelques heures plus tard, nous étions en pleine nuit et malgré ça le vieil homme arrivait à nous guider à travers les grandes fôrets. Il était habile, c'était le moins que l'on pouvait dire. Je n'eus pas à intervenir durant le voyage et comme celui du train, il s'était déroulé sans encombres. Le soleil se levait à peine et la caravane laissait les résidents profiter de ses lueurs.

« Nous sommes arrivés Amano, debout.  »

Je lui laissai quelques minutes pour se réveiller et peu de temps après le vieil homme tapa avec sa branche sur la coque de son moyen de transport en criant que nous étions arrivés à bon port. Je pris les devants en foulant le sol de Ki no Kuni. Je remerciai ensuite notre conducteur avant d’emboîter le pas. Il était temps de débuter cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kawaguchi Amano
Kawaguchi Amano
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 781
Rang : A

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyJeu 1 Sep 2016 - 23:28

C'était plus qu'un feu vert de la part d'Ogami. Ce dernier lui avait même laissé entendre qu'il lui faisait confiance. Peut-être pas, et même plutôt, certainement pas entièrement, mais une part de lui acceptait cette idée et cela rassura le platine.
Lui adressant un petit sourire en entendant sa réplique, il ne restait plus qu'à ne pas le décevoir et à ouvrir les oreilles.

Observant le paysage, rêveur, il entendit une conversation qui le fit sourire. Une grand-mère expliquait tout ce qui se passait à ses petits enfants, leur parlant par la même des grands clans ninjas de leur pays et de l'honneur qu'était être un shinobi.
Un peu plus tard, il se laissa distraire par une jeune femme qui chantonnait un rythme et il le suivit en tapotant sa propre cuisse, entraîné dans la mélodie fredonné du bout des lèvres.
Le chemin lui paru moins loin et rien de suspect ne sembla se profiler à l'horizon. La station où s'arrêtait le duo ninja n'allait plus tarder. C'est en tendant sa main pour secouer gentiment l'épaule d'Ogami qu'il se laissa surprendre en le voyant ouvrir les yeux avant qu'il ne le touche.

Adressant un petit signe de tête à son camarade, Amano l'écouta et compris rapidement, enregistrant les mots dans sa tête. Il saurait s'en resservir s'ils venaient à devoir se cacher l'un et l'autre sans donner le mot à son compagnon.
Quelque temps après une personne se pointa devant lui. Il le regarda de haut en bas alors qu'il l'écoutait lui donner le code.

- Pas mal du tout.

Fit-il gentiment en saisissant ce que lui tendait son supérieur. Ouvrant, il piqua un fruit et referma la boite. Il savait manger avant une mission, et après. Pendant, tant que ça ne durait pas plus de deux jours, il pouvait s'en passer un peu.
C'est en se levant pour se préparer à partir qu'il sentit une main le tenir et, heureusement pour lui, car l'arrêt du train l'aurait bien mis les fesses par terre sans ça.

- Merci beaucoup.

Lui adressa-t-il avant de descendre tranquillement et de suivre Ogami vers leur prochain moyen de transport. Tout en laissant le soin à son supérieur de faire le nécessaire, il ne pu s'empêcher d'admirer le paysage tout autour de lui. Prenant une longue inspiration, il se joignit rapidement au convoi et s'installa de sorte à pouvoir reposer sa tête contre quelque chose.

- Je vous fais confiance à mon tour. Mais n'en faites pas trop, d'accord ?

Affichant un sourire, il leva ses yeux vers le ciel dans lequel il se noya rapidement. Amano resta bien une grosse demie heure à observer la ciel changer lentement de teinte puis il s’assoupit malgré lui. Le Kawaguchi aurait aimé tenir un peu plus et peut-être même faire la conversation à cet homme, le bras droit du Kazekage, comme il s'était présenté.

Ses songes ne le menèrent pour une fois nul part et ce fut la voix d'Ogami qui l'en sortit avec grand peine. La mise au point fut un peu difficile mais en se rendant compte qu'il arrivait à bon port, il s'étira comme un chat.

- Je n'ai pas si bien dormit depuis que je m'entraîne...

Marmonna le platine avant de fouler de ses pieds nu le sol de Ki. Il n'y avait fait qu'une petite mission et ne s'y était pas fait remarqué.

Il était temps de trouver ce qu'ils étaient venus chercher.

- J'ai une suggestion...


Fit-il en regardant son compagnon tranquillement.

- On pourrait commencer notre journée dans un salon de thé... ça sera le loisir de se remplir l'estomac et peut-être de trouver une partit de ce qu'on y cherche. Après tout, se sont les vieux qui en savent le plus et qui ont leurs habitudes matinales... non ? Après... ce n'est qu'une idée... et si vous êtes pour, j'invite, c'est le moins que je puisse faire.

Invitant le chef du Kakumeigun à le suivre, il marcha de manière très distraite dans les rues, cherchant un salon qui s'animerait ou un où une petite foule commencerait déjà à se réunir pour la journée, prêt à se raconter les potins de la veille.
Amano n'avait pas faim, mais il rêvait d'un bon thé et pour accompagner sa boisson, il prendrait tout de même volontiers une sucrerie, histoire de satisfaire ses papilles.

Il n'avait pas séjourné longtemps à Taiboku no Sato, mais juste assez pour repérer un salon qui lui semblait bien. Il avait souvent de mauvaises intuitions à ce sujet, mais la chance avait sa part de responsabilités dans ce qu'il entreprenait de ce côté là.

A mesure qu'il avançait, suivit de près ou de loin par Ogami, le platine entendit des rires un peu plus loin, et lorsqu'ils furent en ligne de mire, un groupe de vieux qui parlaient. L'une disait du mal de sa plus vieille voisine, l'un racontait les péripéties de son chat, d'autres annonçaient le temps à venir et quelque uns discutaient un peu plus discrètement sous couvert du brouhaha.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Chroniqueur
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyLun 26 Sep 2016 - 23:46

Lancé #1

1) Une des conversations entendue est la suivante :

«  Je su-sui..suis désolé Kame, je fais de mon mieu-mieux tu me crois? »
«  J'en ai rien à foutre de tout ça merde!  Tu m'avais dit qu'on allait enfin avoir tout le matos, sombre connard. Maintenant comment on fait hein? On attend que les Sunajins débarquent pour nous défoncer? Bravo l'artiste! »
«  Mais-mais-mais.. »
«  Allez, ferme ta bouche. »

L'homme très poétique était assis face à deux autres personnes, il se faisait remarquer de part sa musculature apparente et on pouvait aussi voir sur son corps de nombreuses cicatrices. Ses interlocuteurs n'avaient eux rien en commun avec lui, ils étaient mêmes plutôt maigrichons. Concernant les tenues vestimentaires, même si celle du bourru semblait plus précieuse et entretenue que celles de ses partenaires, ce n'étaient que de simples apparats Kijins.

Pour ce qui était du sujet de la conversation, il n'avait en réalité rien à voir avec le mouvement rebelle.

2) Une des conversations entendue est la suivante :

« Ils se réunissent encore? »
«  Ouais mon ami, encore... J'trouve pas trop utile si t'veux tout savoir... J'y crois pas en leur connerie! »
«  J'ai du mal aussi Ijo mais on peut plus trop les raisonner, ils ont déjà décidés. Il faut juste les laisser faire... »
«  T'crois qu'on doit en parler? »
«  Non, laisse tomber! C'est plus de notre âge ça, on a essayé en tant qu'anciens d'en parler mais on ne peut plus rien y faire. J’espère juste que Miya s'en sorte indemne... j'ai peur pour elle. »
«  Elle a grandi vite ouais. »
«  Trop vite, trop... C'est une ado, elle est en colère contre le monde entiers et a des idées de révolution plein la tête, qu'est-ce que tu veux faire... »

Deux vieillards avaient évoqué le sujet de la rébellion, cela pouvait alors ressembler à un semblant de piste pour les deux Sunajins.

3) Une des conversations entendue est la suivante :

«  Ah tu sais moi je préfère le rouge en principe, avec un peu de fromage genre du parmesan c'est pas mal tu sais vieille branche héhé. »
«  Ouais bon ça se discute hein, quand tu dégustes les bons fruits de mer.. tu vas me dire que t'es encore sur du rouge? »

Pour ce qui était du sujet de la conversation, il n'avait en réalité rien à voir avec le mouvement rebelle.


Dernière édition par Chroniqueur le Lun 26 Sep 2016 - 23:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Spécial
Maître du Jeu
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyLun 26 Sep 2016 - 23:46

Le membre 'Chroniqueur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'D3' : 1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shinobinohattan.com
Nukenin
Seigi
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyMar 27 Sep 2016 - 0:33


«  Je su-sui..suis désolé Kame, je fais de mon mieu-mieux tu me crois? »
«  J'en ai rien à foutre de tout ça merde!  Tu m'avais dit qu'on allait enfin avoir tout le matos, sombre connard. Maintenant comment on fait hein? On attend que les Sunajins débarquent pour nous défoncer? Bravo l'artiste! »
«  Mais-mais-mais.. »
«  Allez, ferme ta bouche. »

Pour ma part, je n'avais pas entendu cette conversation puisque je m'étais attelé à utiliser mon ouïe afin d'écouter l'autre partie de la pièce; Le salon de thé était une bonne idée, c'était indéniable et ce pour plusieurs raisons. Dans un premier temps, les personnes âgées présentes pouvaient nous apporter un grand nombre d'informations. Ceux-ci se trouvaient constamment à écouter aux portes, observer les passants et écouter, raconter des ragots aux autres. Seulement, aujourd'hui ce n'était pas le cas. Amano m'avait fait part de cette conversation et avait été très précis. Il m'avait aussi montré le groupe, les hommes semblaient être des travailleurs Kijins. Je ne serais pas étonner d'apprendre que ceux-ci se trouvaient être des bûcherons. Dans tous les cas, mon partenaire de mission avait été très utile. Je n'étais pas du genre à féliciter n'importe qui pour n'importe quoi mais il avait non seulement choisi un lieu propice à la mission, il avait aussi su récolter des informations.

L'objectif maintenant était de vérifier la pertinence des informations récoltées. C'était un peu fastidieux, il fallait suivre les suspects, connaître leurs activités, leurs habitudes, leurs identités-.. Cela pouvait prendre du temps et allait nous en prendre, assurément. Seulement, chaque piste devait être suivie. Pour simple constat, j'avais pu comprendre d'après le compte-rendu de mon partenaire que l'homme proférant des grossièretés à chaque phrase semblait être le meneur. Caricaturalement il était aussi le plus imposant. Il paraissait aussi un peu impulsif pour un dirigeant, s'il était ne serait-ce qu'un des meneurs du mouvement rebelle... j'imaginais les ouvertures qu'on pouvait facilement avoir avec ce type d'homme. Le coude gauche sur la table et la main levée, je laissai ma tête posée sur cette dernière. Pendant quelques secondes, j'écoutai la suite de la conversation du groupe suspect. Il n'y avait rien d'intéressant à en tirer, ils semblaient être passés à autre chose malgré la virulence de la dernière conversation.

Tout en restant attentif à nos trois hommes, je décidai de prendre la parole à voix basse.

« C'est notre seule piste et nous allons donc la suivre. Je vais créer un clone dans un endroit discret qui suivra le meneur. Je vais évidemment changer l'apparence de mon double, pendant ce temps nous allons nous renseigner sur ces trois-là. Comme on le fait habituellement, on ciblera les profils les plus intéressants.»

Je faisais par exemple référence au dirigeant du salon de thé, aux passants, aux personnes âgées à proximité-.. Je fis signe à mon partenaire de rester à table tandis que je me retirais derrière le bâtiment après avoir pris la sortie. Je créais alors un double à l'abri des regards, celui-ci avait pris l'apparence d'un homme qu'on avait croisé à Ki no Kuni. Le double prit place face à l'établissement, assis sur un banc et faisait semblant de se reposer. Pendant ce temps, je repris place face à Amano.

« Malgré tes bonnes oreilles, je vais prendre la place et continuer à épier nos suspects. Pendant ce temps, interroge de façon très discrète les clients afin d'en connaître plus sur les hommes.»

Sur ces mots, j'attendis pour ma part plus d'une heure trente avant que ces hommes prirent la décision de sortir du salon. Le double allait assurément prendre le relais et il allait suivre dans un premier temps le meneur. Ce dernier marcha pendant plus d'une quinzaine de minutes, mon double ne dérogeait pas à mes principes et bien sûr effectuait les mêmes vérifications lors de sa traque. Il arrivait même qu'il change d'apparence entre deux ruelles afin de masquer d'autant plus son identité. Finalement, le dénommé Kame s'arrêta à ce qui semblait être une demeure familiale. D'après les échos, il était aussi doux qu'un agneau avec sa femme et sa famille. Honnêtement, ça ne me semblait pas étrange. Il avait beau bomber le torse devant ses "subordonnés", il était comme beaucoup, moins agité avec les siens.

Pour ma part, suite au départ des Kijins, j'avais rejoint Amano dans sa quête d'information. Nous n’interrogions pas à deux mais je le faisais à proximité et gardais évidemment un œil sur celui-ci. Je ne devais pas oublier que le Kawaguchi était encore un novice dans la matière.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kawaguchi Amano
Kawaguchi Amano
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 781
Rang : A

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyVen 30 Sep 2016 - 18:31

C'était les yeux rivés sur la table où ils s'étaient installés qu'Amano tendit l'oreille vers un groupe légèrement en retrait et pourtant bien virulent. Celui qui s'était excusé, celui qui avait haussé la voix et mis fin à ce petit problème rapidement. Sans savoir de quel matériel ils parlaient, il jugea bon de garder précieusement l'information dans un coin de sa tête, mais il n'eut rien de plus et tourna la tête vers cette probable source d'informations.
Il eu bien du mal à discerner les traits des protagonistes, mais malgré tout, l'homme a la voix forte semblait être celui dont la carrure était la plus imposante. Inconsciemment, Amano compta la distance qui les séparait d'eux puis fit part de ce qu'il avait eu à Ogami assez rapidement.

Sa décision le surpris, il prenait le risque de les suivre seul, quand bien même c'était avec l'un de ses clones. Serrant distraitement l'une de ses mains en poing fermé, il chercha à se détendre en le voyant s'éclipser. Amano devait trouver autre chose, il devait lui servir mieux que ça, apprendre ce qu'il se tramait ici, depuis quand et qui en était à l'origine.

Ses oreilles suivirent ses yeux, passant une à une sur les personnes présentes, laissant traîner son attention sur ceux qui parlaient des jeunes ; sans grand succès ; puis s'arrêtant sur les bruits de pas et le retour de Toshiro Ogami à ses côtés.

De croiser brièvement son regard et de l'écouter le fit penser activement. Comment chercher des informations et être un homme lambda ?
Ses yeux se fermèrent alors que son cerveau était en ébullition et regroupait tout ce qu'il savait sur Ki no Kuni. Un pays prospère dans le commerce de bois entre autre chose. Un petit pays qui avait mal pris l'annexion par Suna. Où pourrait-il trouver la source de tout ce soulèvement ?

Ses yeux s'ouvrirent sur son supérieur et il afficha un sourire avant d'incliner lentement sa tête. Oui, il pouvait le faire comme ça.

S'approchant d'une table de vieilles dames qui étaient en train de tricoter autour d'une tasse de thé chacune, Amano s'assit à côté d'elles et se présenta.

- Mesdames, excusez-moi de me joindre à vous à l'improviste, mais l'ont m'a conseillé de venir vous voir. Voyez-vous, ma mère est très malade, elle a attrapé froid en allant ramasser des champignons dans la forêt, en saison, et ne s'en remet toujours pas. J'aimerais lui tricoter une écharpe avec vos conseils.

Les dames le regardèrent et murmurèrent. Un si beau jeune homme, si attentionné envers sa petite maman. L'une d'elle s'approcha, lui tendit les aiguilles à tricoter et de la belle laine blanche. Elle lui expliquait le schéma à suivre puis les conversations reprirent et elles parlèrent de leur mari travaillant le bois et rentrant de plus en plus tard. Elles semblaient inquiètes que leurs maris travaillent encore et que leurs enfants fassent de même.

- Quand j'aurais fini, j'irais les aider ! Peut-être ont-il juste besoin de bras en plus ?

Ca lui permettrait de retrouver les trois hommes d'aujourd'hui, il en était presque sûr, que la plupart des hommes avec des mains calleuses travaillaient le bois.
Les femmes rougirent mais pas une ne refusa, même, l'une d'elle lui proposa de venir se reposer chez eux le soir venu pour toute l'aide qu'il aurait apporté à leurs maris respectifs en précisant que l'un des trois hommes assit plus loin était l'un de ses fils. Amano mentionna alors un ami à lui qui ne devrait pas tarder à le rejoindre et la vieille dame lui ajouta qu'il n'y avait pas le moindre problème et qu'ils étaient tous les deux les bienvenues.
Ses facultés de concentration lui permirent de tricoter à bonne allure et il continua à parler avec les dames, écoutant le récit de la vie de leurs maris, laissant par moment sous-entendre que certaines étaient pour le mouvement de la rébellion mais sans en faire partie.
Les vieilles dames n'avaient plus le courage de se battre pour ce qu'elles pensaient juste ? Ce n'était pas son problème. Il fini son écharpe et les dames l'applaudirent alors que l'une d'elle se pencha à son oreille.

- Ils auraient bien besoin de toi pour faire avancer les choses mon jeune ami...


De quoi parlait-elle ? Les rebelles, les tricoteuses, les bûcherons ? Ses yeux se tournèrent sur elle mais elle avait déjà reprit son ouvrage. Ca ressemblait fort à des bandeaux frontaux. Pour arrêter la sueur ? Pour marquer une appartenance ?
Le platine se retint de poser toutes ces questions et la complimenta simplement sur son travail, cette même vieille femme qui lui avait offert le gîte et le couvert pour ce soir.

Amano se leva et remercia les dames, prétexta un besoin de sortir prendre l'air pour voir comment donnait son écharpe au soleil, et en tournant furtivement le visage, croisa les yeux d'Ogami pour lui faire comprendre qu'il l'attendait dehors.
Peut-être l'avait-il entendu, mais en tous les cas, ils devraient se séparer, et si le mari ou le fils de la vieille faisait partit de la rébellion, ils en apprendraient plus ce soir. Quoi qu'il en soit, il savait déjà que le fils de l'une des tricoteuses faisaient partit de leur trois protagonistes de tout à l'heure desquels Amano avait capté la conversation.

Il se posta non loin de l'entrée, adossé au mur en l'attendant. Il fallait qu'il lui fasse part de son plan au plus vite. Il irait au bois rencontrer les bûcherons, il les aiderait et les écouterais, et le soir venu, il faudra aller dans la maison de cette vieille aux paroles mystérieuses et savoir si oui ou non ils faisaient partit du mouvement, ou s'ils en savaient quelque chose.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Chroniqueur
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyMer 12 Oct 2016 - 22:33


Amano et Ogami suivirent donc la piste apportée par le Kawaguchi. En peu de temps ils s'étaient retrouvés à travailler aux côtés des deux bûcherons, ces mêmes derniers qui avaient été réprimandés par la grosse brute. Les Shinobis de Suna avaient beau ne pas être aussi expérimentés, ils tentèrent de faire au mieux afin d'intégrer le groupe et de soutirer des informations.

Malheureusement pendant la journée, ils ne parvinrent pas à obtenir des indications pertinentes. Le soir venu, ils s'installèrent tous dans une maison traditionnelle de Ki no Kuni. Les trois bûcherons dont le dirigeant étaient présent, de même pour la vielle dame et les deux Sunajins. Tous purent manger à leurs faims, le chef avait même dit que c'était une façon de les payer et il était d'ailleurs plutôt content de ne pas avoir à débourser des sous de sa poche...

« Je le répète, cette bouffe c'est votre salaire hein ! Vous avez été un peu lents, comme des femmes j'dirais mais ça va. » Dit-il avant de reprendre la parole aussitôt. « Tout ce que vous avez fait, c'pour les Sunajins qui veulent un bâtiment, on a la pression et du coup il me fallait plus d'esclaves. »

Le Kawaguchi et le Toshiro ne mirent pas longtemps à comprendre qu'en réalité, dans l'état, cette piste n'allait mener à rien.

Indications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Seigi
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyMar 18 Oct 2016 - 19:09


Amano m'apprit rapidement que nous devions suivre les hommes afin de soutirer des informations. Il avait bien travaillé, la piste était suivie et nous étions au premier plan. Pour l'instant, comme un bon nombre de Kijins nous n'avions qu'à jouer le rôle des bûcherons. C'était en effet plus facile sur papier car en réalité je n'avais pas d’expérience dans ce métier. Au début, je n'avais qu'à déplacer des rondins de bois d'un endroit à un autre. Ensuite vint le moment où nous devions couper des arbres, logiquement je faisais une simple encoche avant de planter ma hache du bon côté afin que l'arbre n'occasionne aucun dégât. J’espérai que mon partenaire fasse de même, il avait beau ne pas tenir sur ses pieds dans un train qu'il était rempli de ressources. Quelques heures plus tard vint le moment où nous avions pour ordre de diviser en plusieurs morceaux les rondins précédemment amenés. Chose qui n'était pas non plus très facile sans utiliser du chakra. En regardant à ma droite et à ma gauche, je pus concentrer mon chakra Raïton sur le côté coupant de ma hache. C'était infime et fait de façon à que mes compagnons ne puissent s'en apercevoir et cela m'aida énormément.

Il était enfin temps de prendre une pause, je pris donc placé aux côtés de nos deux experts et d'Amano.

« On commence à prendre la main ! Vous en pensez quoi les gars ? »
« Ouais ça va, il y a mieux. »
« Bah on a tous été nul un jour mon vieux ! Le métier de bûcheron ça ne s'apprend pas en un jour haha. »
« Je m'en doute ! En plus ça ne doit pas être facile avec les temps qui courent non ? Le pays est un peu sous pression t'façon... »
« T'as raison mon gars, on s'fait un peu ramoner si tu veux mon avis mais ça va, on continue à faire notre job nous. »
« Me faire ramoner ce n'est pas trop mon truc, je préfère de loin ramoner ! Tu n'sais pas comment je peux m'y prendre ? »

Mon interlocuteur répondit à ma demande par une blague, il me demandait d'être ramoneur-... En changeant d'identité, j'avais aussi changé de langage et tentais de passer pour un autre. C'était le but de l'infiltration après tout. De plus, grâce à mon henge personne ne semblait me connaître. La mission se déroulait correctement jusqu'à présent. Amano était compétent et j'étais plutôt content de son implication jusqu'à maintenant. Le soir venu, une vieille dame nous invita ainsi que nos partenaires et le dirigeant de ces travailleurs. Une fois dans la bâtisse typique du pays, je pris place et pus voir l'homme qui avait réprimandé ses hommes et qui avait aussi fait part de son mécontentement. Il nous remerciait en quelque sorte de notre travail mais refusait de nous payer, disons que le repas était pour lui le moyen de nous « payer ». J'étais un peu perplexe quant à ce moyen, cela dit je ne trouvais pas ça très préoccupant puisque nous ne voulions pas de son argent. Nous espérions obtenir quelque chose de bien plus précieux, l'information. Cela dit, au fil de la discussion je compris qu'on s'était fourvoyé et qu'en fait, ils travaillaient sur la construction d'un bâtiment pour Suna.

Le meneur avait peur des Sunajins et c'était la raison de sesbrimades envers ses employés. La piste n'était donc aussi bonne qu'on pouvait le penser. D'un simple regard, je fis comprendre à Amano que nous étions dans une impasse avec ces hommes. Mais en y repensant un peu plus, si l'homme avait peur de nos forces militaires, pourquoi ne pas jouer avec cela ? Avait-il déjà entendu quelque chose ? Était-il au courant en tant qu'entrepreneur ? Ça se trouvait être notre dernier espoir quant à ces hommes.

« Bon pour l'repas, ça passe pour aujourd'hui mais la prochaine fois on veut être payé ! Et puis si les Sunajins te poussent un peu trop on peut t'aider ! »

L'homme écarquilla les yeux avant de poser sa pinte sur la table, il se demandait sûrement où je voulais en venir. Avant même de le laisser répondre, je pris la parole.

«  Eh ouais, mon pote a des connaissances Sunajins... Il est sorti avec une des militaires et bon.. ça aide pas mal si vous voyez ce que je veux dire haha. Elle est en plus bien placée ! Du coup, je crois que si vous voulez plus de travail, être moins pressé il peut vous aider. À ce qu'il paraît, ils cherchent à savoir si des Kijins se rassemblent pour préparer d'mauvais coups.... Enfin, il saura mieux vous expliquer que moi car personnellement j'me tape pas des étrangères. »

Finissant ma phrase en toute délicatesse, je laissai maintenant Amano à sa tâche. Il pouvait aisément les convaincre, avec de la bonne volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kawaguchi Amano
Kawaguchi Amano
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 781
Rang : A

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyDim 23 Oct 2016 - 9:17

Ogami n'avait pas réfuter l'idée, au contraire, et ils étaient partit aider les bûcherons dans leur travail, venant apporter bras et jambes où ils étaient le plus demander. Les travaux physique était une chose qu'affectionnait particulièrement le platine dans la mesure où ils lui permettaient de vider ses frustrations, colères ou peurs. C'est donc avec un entrain tout particulier qu'il coupa les arbres, les bûches, et qu'il vint à rire avec quelques uns des Kirijins. A mesure que l'effort se faisait sentir, et contrairement à beaucoup, le fils du sable souriait de plus belle. Rester à observer, c'était bien beau, mais faire travailler son corps, c'était bien plus exaltant.
Après plusieurs heures de travail, la pause fut annoncée et Amano rallia son chef de mission ainsi que les bûcherons qu'ils étaient venu dépanner. La petite séance de discussion ramena le genin à repenser à la mission. Il fallait absolument trouver quelque chose, ne serait-ce qu'une infime information qui les mènerait vers leur but.
Ecoutant les blagues des uns et des autres, il se releva le premier et étira ses muscles avant de reporter son attention sur les hommes. L'un d'eux savait forcément. Lorsqu'un mouvement de contestation se met en place, les participants s'arrangent souvent pour faire partit de tous les corps de métier utile au bon déroulement de leur plan. Et les bûcherons étaient tout désignés pour faire partit de ce métier particulièrement intéressant. Le bois était utile pour Suna, ce n'était pas un secret, alors pourquoi ne pas tenter de saboter les opérations ?
Son regard vogua d'un bûcheron à l'autre pour arriver sur Ogami et reprendre le travail jusqu'au soir où la mamie revint les chercher, comme promis. Elle était toujours aussi gentille, et portait le tricot qu'elle avait terminé dans la matinée.

Les discussions autour du travail de la journée commencèrent, la progression, pour qui ils travaillaient... Pour finalement que les deux shinobis se rendent compte qu'ils n'auraient pas ce qu'ils étaient venu chercher. Amano ne dit rien quant au mode de paiement, il ne faisait jamais ça pour l'argent, mais pour entretenir de bonnes relations qui dans un futur proche ou lointain pourraient être à même de l'aider dans le besoin.

Ce fut Ogami qui brisa la glace et partit sur les Sunajins. Fronçant d'abord un sourcil, même s'il lui faisait confiance, il ne voyait pas trop où il voulait en venir jusqu'à ce qu'il continue. Manquant de s'étouffer avec son verre d'eau, Amano fit mine d'être gêné par cette déclaration et répliqua doucement...

- Hey... je t'avais dis de ne pas en parler... ça pourrait m'attirer des problèmes...


Il regarda les yeux légèrement bas les trois hommes et son compagnon d'infortune. Le chef du groupe tapa de la main sur la table et s'exclama haut et fort que s'ils pouvaient leur permettre de faire tout ce que venait d'annoncer le Toshiro, ils feraient tout ce qu'ils demanderaient mais.

- Viens mon p'tit gars, on va parler dans la salle. Mamie ! Amène un verre tu veux !

Jetant un regard inquiet vers Ogami, il se laissa entraîner à la suite du grand homme qui poussa une petite porte dérobé les conduisant à un escalier qui descendait. Une porte au bout de cet escalier qui fut ouverte et donna sur une petite salle très sobre où quelques bougies l'éclairaient faiblement. Une table avec quatre chaises trônait en plein centre et une étagère avec quelques documents.

- Vas-y, pose tes fesses mon p'tit gars. Maintenant, dis moi c'que tu peux faire ?
- Je peux vous débarrasser des gêneurs. Je peux plaider votre cause...
- Et t'veux des infos sur le mouvements, c'ça ?
- Si vous savez quoi que se soit.
- J'sais des choses... pa'ce que mon con d'fils veut les rejoindre. Il est pas content de la pression d'Suna, t'vois le truc ?
- Je comprend parfaitement, plus de travail, avec le même nombre d'homme, et pas forcément mieux payé à la fin.
- T'as touché l'mille mon p'tit gars. Je vais toucher deux mots à mon fils... p't'êt' qu'il a bientôt un rendez-vous avec eux. Va savoir, con comme il est...
- Ce serait aimable de votre part. Et pour mon camarade ?
- Ton pote ? Si ça l'intéresse, il pourra y aller aussi, après tout, vous faites vot' vie hein. Moi j'veux pas êt' mêler à ça. Donc pas un mot sur ma gueule.
- C'était déjà prévue, ne vous en faîtes pas. Et pour le coup, je protégerais votre fils s'ils veulent lui faire quoi que se soit, vous avez ma parole.
- Bien, je compte sur toi p'tit gars. Et je toucherais deux mots à mon fils, demain au boulot, il viendra vous chercher pour en parler, et puis d'la, vous vous débrouillez.

Inclinant son visage, les deux hommes remontèrent alors qu'en haut, la dite « Mamie » avait poser sur la table une bouteille de vieux vin que s'empressa d'ouvrir le chef de bande sitôt remonté. Il voulait trinquer.
Amano prit la parole.

- A notre belle journée de boulot les gars !

Et même sans boire, les verres trinquèrent. Lorsqu'il fut temps d'aller dormir dans la chambre qu'on leur avait prêter chez « Mamie » où trônait deux petits lits, Amano expliqua ce qu'il se passerait demain, à savoir maintenant si effectivement, le fils du chef avait bien un rendez-vous prochainement.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Chroniqueur
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) EmptyMer 2 Nov 2016 - 21:16


Amano était parvenu à ses fins et avait permis à l’enquête d’avancer considérablement. Une piste était maintenant ouverte et en plus de cela, elle semblait prometteuse. Les deux Sunajins avaient donc réussi à infiltrer tant bien que mal le camp des bûcherons et à récolter des informations. Le fils au chef était donc attiré par le mouvement, ne supportant pas la « pression » exercée par les enfants du sable.

Ce qui était intéressant pour les enquêteurs, c’était surtout le fait que le paternel pouvait obliger sa progéniture à rencontrer Amano et Ogami. Ensuite, ces derniers pourraient alors faire en sorte d’obtenir plus ample informations quant aux rebelles.

La soirée s'était terminée en beauté, après un bon repas la maîtresse de maison indiqua aux envoyés de Suna leurs couches. Celles-ci se trouvaient dans une petite pièce entourée par des cloisons traditionnelles peu épaisses. Deux couches étaient disposées sur le sol et prêtes à l’emploi, concernant la toilette tout avait été mis à disposition pour se faire.

Le jeune Kawaguchi expliqua à son partenaire de mission ce qui allait se passer le lendemain, après un bref debrief et des explications, ils décidèrent de se coucher. Alors que le soleil se levait à peine, les Sunajins purent entendre le chant d’un coq qui se trouvait dans les parages. Une quinzaine de minutes plus tard, la vieille dame demanda à ses invités de prendre le petit-déjeuner avant de commencer la journée. Une fois fait, il était temps de rejoindre le chantier et d’attendre l'indic'.

Le jeune homme tant attendu ne mit pas longtemps à montrer le bout de son nez, il était seul et vérifiait à chacun de ses pas s’il n’était pas suivi. Il semblait agité et pas très confiant à l’idée de ce rendez-vous. Une fois à proximité des faux bûcherons, il prit la parole et se présenta.

« Salut ! Moi c’est Jong, vous avez-avez compris que je suis le fils de la vieille branche qui ne fait que cri-crier hein. Mon père ne m’a pas trop-trop expliqué, alors qu’est-ce que vous me voulez en fait ? Vous avez parlé du mouvement, c’est un sujet sensible alors faites gaffe. »

C’était maintenant au tour des Sunajins de convaincre Jong d’une façon ou d’une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty
Message(#) Sujet: Re: [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) [Mission] Assurer l'avenir (Partie 1) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission] Assurer l'avenir (Partie 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Ki no Kuni-